Vous êtes sur la page 1sur 4

PROF 

: Mr Mighri.A Sujet de Révision N°1 L.IBN RACHIK – L.P.P : AVENIR

Classes :4 Math A.S : 2020-2021

EXERCICE N°1
Dans un plan orienté , on considère un carré direct ABCD de centre I
On désigne par J et K les milieux respectifs des segments  AD et  CD 
Soit E le point du plan tel que le triangle DBE est équilatéral desens direct
1) On pose ψ = t 
BC
oS(AC)
a) Déterminer ψ(A) et ψ(B) b) En déduire que ψ est une symétrie glissante à caractériser
2)a) Montrer qu'il existe un unique déplécement R qui envoie B sur A et A sur D b) Caractériser R
3)Soit l'application g = R π oR π
(B, ) (E, )
6 3

Donner la nature et les éléments caractéristiques de g


π
4) Soit f la rotation de centre I et d'angleet on pose T = gof 1
2
Déterminer T(A) puis caractériser l'application T
5) Soit M un point du plan P et on pose M1  f(M) et M 2  g(M)
a) Quelle est la nature du quadrilatère ABM 2 M1 ?
b) Montrer qu'il existe un unique antidéplacement φ qui envoie A sur M1 et D sur M 2
c) Comparer φ et t AM oS AI 
1

d) En déduire la nature et les élements caractéristiques de φ dans chacun des cas suivants :

i) M appartient à la droite (BD) ii) M appartient à la droite parallèle à (AC) passant par D
EXERCICE N°2
Un joueur dispose d’une urne contenant 3 boules rouges , 4 boules blanches et n boules vertes ( 0  n 10 )
1) Le joueur tire un boule . Calculer la probabilité de chacun des événements suivants :
R : « La boule tirée est rouge  » B : « La boule tirée est blanche  » V : « La boule tirée est verte »
2) le joueur décide de jouer une partie qui se déroule de la manière suivante :
 Le joueur tire une boule :
 Si elle est rouge , il gagne 16D et si elle est blanche , il perd 12D
 Si elle est verte , il la remet dans l'urne puis il tire de nouveau une boule :

  Si cette boule est rouge il gagne 8D
  Si cette boule est blanche il perd 12D

  Si cette boule est verte il ne gagne rien
Au début de la partie le joueur possède 12 D
On désigne par X la variable aléatoire qui prend pour valeur la somme que le joueur possède à la fin de la partie
16n
a) Déterminer la loi de probabilité de X et montrer que E(X) = 12 +
(n + 7)2
b) Déterminer la valeur de n pour que (E(X) soit maximale
EXERCICE N°3
Soit m un nombre complexe non nul d'argument θ  0, π
On considère dans  l'équation (E) : iZ 2  (i  2)m.Z  (i +1)m 2  0
1)a) Résoudre dans  l'équation (E) : On notera Z1 et Z2 les solutions de (E) telles que Z1  Z2

b) Montrer que (Z1.Z2 est un réel strictement positif ) si et seulement si (θ  )
8

θ
Dans la suite de l’exercice on prend 8
2
2) Vérifier que Z1.Z2  m . 2
t i 5π8
3)Soit t un réel strictement positif et m = 4 e
2

Dans la figure 2 ci-jointe:(o, u, v) est un repère
orthonormé direct , B et C sont les points d’affixes
2
 et t
respectives 2 et E est le point d’intersection

du demi-cercle  de diamètre  BC
avec l’axe (o,v)
a) Montrer que OE  OB.OC
2
b) En déduire que m  OE
4)a) Construire le point A d'affixe m
b) En déduire une construction des points M1 et M 2 d'affixes respectives Z1 et Z2

EXERCICE N°4
φ(t) = (1  e  t )lnt si t  0
A) Soit φ la fonction définie sur  0,  par 
φ(0) = 0
1) Etudier la continuité de φ sur  0,  2) Etudier la dérivabilité de φ sur  0, 
1
lnt
2) Soit la fonction f définie sur  0,  f(t ) = e  t
1
t
a) Montrer qu'il existe un unique réel t 0  0 tel que f ' (t 0 )  0
b) Dresser le tableau de variation de f
c) Montrer qu'il existe un unique réel t1  0 tel que f (t1 )  0
e t 1
3)a) Montrer que pour tout t  0 on a : φ'(t) = f( )
t t
b) Etudier les variations de φ c) Tracer la courbe de φ . On prendra t1  0,3
g 0 (t) =1

B) On définit les fonctions g n sur  0,1 par:  1 2 n t
n
g
 n (t) =1  t + t    (  1) pour tout n  2
 2! n!
1)a) Montrer que pour tout n   et pour tout t   0,1 on a : g 'n (t) =  g n 1 (t)
b) Montrer par recurrence que pour tout n   et pour tout t   0,1 on a : g 2n +1 (t)  e t  g 2n (t)

2)Soit n   et α   0,1 et I n (α) =  t n lnt dt


1

a)Exprimer I n (α) en fonction de α b) Déterminer lim I n (α)


α 0

c) Montrer que pour tout t   0,1 on a : lnt  g 2n +1 (t).ln t  φ(t)  lnt  g 2n (t).ln t
2n+1
(1) k 2n
(1) k
d) En déduire que :   I k (α)   φ(t)dt   
1
I k (α)
k =1 k! α
k =1 k!
2n+1
( 1) k 1 2n
(1) k
3) Montrer que  2
  φ(t)dt   2
k =1 k!(k+1) k =1 k!(k+1)
0

4)Soit A l'aire de la partie du plan limitée par Cφ et les droites d'éqautions x = 0 ,x =1et y = 0
Donner un encadrement de A pour n = 2

EXERCICE N°6

Vous aimerez peut-être aussi