Vous êtes sur la page 1sur 4

Examen Université de Sousse Année Universitaire : 2020 – 2021

Epreuve de : Niveau : 1ère licence


Mathématiques 2
Filière : Economie

Date : 12/06/2021 Enseignant(s) responsable(s) :


Faculté des Sciences
Durée : 2h Economiques et de Gestion de Emna Trabelsi
Sousse

Exercice 1
0 1
1) Soit 𝐴 = ( )
−2 3
a) Calculer le polynôme caractéristique, noté 𝑃𝐴 (𝜆) puis déduire les valeurs propres de
𝐴 notées respectivement 𝜆1 , 𝜆2 telles que 𝜆1 > 𝜆2 .
b) Déduire que 𝐴 est diagonalisable puis donner la matrice diagonale 𝐷 associée à 𝐴.
c) En utilisant le polynôme caractéristique, montrer que 𝐴 est inversible puis donner
l’expression de 𝐴−1 .
1 1
d) Soit 𝑀 = ( ). Calculer 𝑀𝐷𝑀−1. Qu’appelle-t-on la matrice 𝑀 ?
2 1
2) Sans résoudre le système suivant, pour quelles valeurs de 𝑚, (S) admet une solution unique
dans ℝ3 ?
𝑥 + 𝑦 + 𝑚𝑧 = 𝑚
(S): { 𝑥 + 𝑚𝑦 − 𝑧 = 1
𝑥+𝑦−𝑧 =1
Exercice 2
𝑥 2 −5𝑥+7 1 1
1) a) Montrer que = +
𝑥 3 −8𝑥 2 +21𝑥−18 𝑥−2 (𝑥−3)2
𝑥 2 −5𝑥+7
b) Déduire ∫ 𝑑𝑥
𝑥 3 −8𝑥 2 +21𝑥−18
5 𝑥 2 −5𝑥+7
c) Donner la valeur de ∫4 𝑑𝑥 puis interpréter le résultat.
𝑥 3 −8𝑥 2 +21𝑥−18
1 1
2) a) Montrer que < ∀𝑥 ≠ 0.
√𝑥 4 +1 𝑥2
+∞ 1
b) Déduire que l’intégrale impropre ∫1 𝑑𝑥 est convergente.
√𝑥 4 +1

1
Corrigé
Enseignant(e) : Emna Trabelsi
Exercice 1
0 1
1) Soit 𝐴 = ( )
−2 3
−𝜆 1
a) 𝑃𝐴 (𝜆) = det(𝐴 − 𝜆𝐼) = | | = −𝜆(3 − 𝜆) + 2 = 𝜆2 − 3𝜆 + 2
−2 3 − 𝜆
Valeurs propres de 𝐴 :
𝑃𝐴 (𝜆) = 0 ⇒ 𝜆2 − 3𝜆 + 2 = 0
Factorisation de 𝜆2 − 3𝜆 + 2 :
𝑎 = 1, 𝑏 = −3, 𝑐 = 2
Δ = 𝑏 2 − 4𝑎𝑐 = (−3)2 − 4 × 1 × 2 = 1 > 0
−𝑏−√Δ −(−3)−√1
𝜆′ = = =1
2𝑎 2×1
−𝑏+√Δ −(−3)+√1
𝜆′′ = = =2
2𝑎 2×1

D’où, 𝜆1 = 2, 𝜆2 = 1.
b) 𝐴 admet deux valeurs propres distinctes donc 𝐴 est diagonalisable.
𝜆1 0 1 0
𝐷=( )=( )
0 𝜆2 0 2
c) 𝑃𝐴 (𝜆) = 𝜆2 − 3𝜆 + 2. D’après le théorème de Cayley-Hamilton, on a :
𝐴2 − 3𝐴 + 2𝐼 = 𝑂 ⇒ 𝐴2 − 3𝐴 = −2𝐼
1
⇒ − 2 (𝐴2 − 3𝐴) = 𝐼
1 3
⇒ − 2 𝐴2 + 2 𝐴 = 𝐼
1 3
⇒ 𝐴 (−
⏟ 2 𝐴 + 2 𝐼) = 𝐼
𝐵
1 3
D’où, 𝐴 est inversible et 𝐴−1 = 𝐵 = − 2 𝐴 + 2 𝐼
1 1
d) Soit 𝑀 = ( ).
2 1
1 1 1 0 −1 1 0 1
𝑀𝐷𝑀−1 = ( )( )( )=( )=𝐴
2 1 0 2 2 −1 −2 3
La matrice 𝑀 est une matrice de passage associée à 𝐴.

𝑥 + 𝑦 + 𝑚𝑧 = 𝑚 1 1 𝑚 𝑥 𝑚
2) (S): 𝑥 + 𝑚𝑦 − 𝑧 = 1 ⇒ (1 𝑚 −1) ( ) = ( 1 )
𝑦
𝑥+𝑦−𝑧 =1 ⏟1 1 −1 ⏟ 𝑧 ⏟ 1
{ 𝐴 𝑋 𝑏

2
Pour que le système (S) admette une solution unique, il faut que 𝐴 soit inversible.

1 1 𝑚 1 1
det(𝐴) = |1 𝑚 −1| 1 𝑚
1 1 −1 1 1
= 1 × 𝑚 × (−1) + 1 × (−1) × 1 + 𝑚 × 1 × 1 − 1 × 1 × (−1) − 1 × (−1) × 1 − 𝑚 ×
𝑚×1
= −𝑚 − 1 + 𝑚 + 1 + 1 − 𝑚2
= 1 − 𝑚2
= (1 − 𝑚)(1 + 𝑚)
Pour que 𝐴 soit inversible, il faut que det(𝐴) ≠ 0, c’est-à-dire 𝑚 ≠ 1, 𝑚 ≠ −1.
Exercice 2
1 1 (𝑥−3)2 +𝑥−2 𝑥 2 −6𝑥+9+𝑥−2
1) a) + = =
𝑥−2 (𝑥−3)2 (𝑥−2)(𝑥−3)2 (𝑥−2)(𝑥 2 −6𝑥+9)
𝑥2 −5𝑥+7
= 𝑥3 −6𝑥2 +9𝑥−2𝑥2 +12𝑥−18
𝑥 2 −5𝑥+7
=
𝑥 3 −8𝑥 2 +21𝑥−18
𝑥 2 −5𝑥+7 1 1
b) ∫ 𝑑𝑥 = ∫ + 𝑑𝑥
𝑥 3 −8𝑥 2 +21𝑥−18 𝑥−2 (𝑥−3)2
1 1
=∫ 𝑑𝑥 + ∫ 𝑑𝑥
𝑥−2 (𝑥−3)2
1 −1
=∫ 𝑑𝑥 − ∫ 𝑑𝑥
𝑥−2 (𝑥−3)2
(𝑥−2)′ −(𝑥−3)′
=∫ 𝑑𝑥 − ∫ 𝑑𝑥
𝑥−2 (𝑥−3)2
1
= 𝐿𝑜𝑔|𝑥 − 2| − 𝑥−3 + 𝐶𝑠𝑡𝑒

5 𝑥 2 −5𝑥+7 1 5
c) ∫4 𝑑𝑥 = [𝐿𝑜𝑔|𝑥 − 2| − ]
𝑥 3 −8𝑥 2 +21𝑥−18 𝑥−3 4

1 1
= 𝐿𝑜𝑔|5 − 2| − − (𝐿𝑜𝑔|4 − 2| − )
5−3 4−3
1
= 𝐿𝑜𝑔3 − 𝐿𝑜𝑔2 +
2
1 1 𝑥 2 −5𝑥+7
On a 𝑓(𝑥) = 𝑥−2 + (𝑥−3)2 est continue et positive sur [4,5]. Donc, ∫ 𝑥 3 −8𝑥 2+21𝑥−18 𝑑𝑥
représente l’aire du domaine délimité par les droites d’équations 𝑥 = 4, 𝑥 = 5, l’axe des
abscisses et la courbe 𝐶𝑓 .

1 1 𝑥 2 −√𝑥 4 +1 (𝑥 2 −√𝑥 4 +1)(𝑥 2 +√𝑥 4 +1)


2) a) − = =
√𝑥 4 +1 𝑥2 √𝑥 4 +1 𝑥 2 √𝑥 4 +1 𝑥 2 (𝑥 2 +√𝑥 4 +1)
2
𝑥4 −(√𝑥4 +1)
=
√𝑥4 +1 𝑥2 (𝑥2 +√𝑥4 +1)

3
𝑥4 −𝑥4 −1
=
√𝑥4 +1 𝑥2 (𝑥2 +√𝑥4 +1)
−1
= < 0 ∀𝑥 ≠ 0
√𝑥4 +1 𝑥2 (𝑥2 +√𝑥4 +1)
1 1
D’où, < ∀𝑥 ≠ 0.
√𝑥 4 +1 𝑥2
b)
1 1
• On a √𝑥 4 et 𝑥 2 sont positives ∀𝑥 ≠ 0, en particulier sur [1, +∞[.
+1
1 1
• < 𝑥 2 ∀𝑥 ≠ 0, en particulier sur [1, +∞[.
√𝑥 4 +1
+∞ 1 +∞ 1
• ∫1 𝑥 2 𝑑𝑥 est une intégrale de Riemann de type ∫𝑎 𝑥 𝛼 𝑑𝑥 avec 𝑎 = 1 > 0, 𝛼 = 2 > 1.
+∞ 1 +∞ 1
Donc, ∫1 𝑥 2 𝑑𝑥 est convergente. D’après le critère de comparaison, ∫1 √𝑥 4 𝑑𝑥 est
+1
convergente.

Vous aimerez peut-être aussi