Vous êtes sur la page 1sur 4

16 mars 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LAREP UBLIQUE DE COTE D' IVOIRE 63

- gestion, en liaison avec le mini stre d' Etat , ministre de - de proposer le bar ème de rémunération des mandataires
l'Intérieur et de la Sécurité. des questions de sécurit é; judiciaires ;
- ' gestion, en liaison avec le ministre des Affaires étrangères, - de fixer la liste des banqu es que les juridictions compé-
des missions mili taires à l' étranger et des représentations mili- tentes peuvent dés igner pour l'ouverture pa r les syndics du
taires au sein des Organi smes internationaux . compte spécial aux fins de domiciliation des opérations afféren tes
Art . 2.- . Le présent décr~t sera publié au Journal officiel de aux procédures de redre ssement judiciaire et de liqu idation des
la Républiqu e de Côte d'Ivo ire. ~ ,- biens.

Fait à Abidjan. le 27 janvier 2016. CHAPITRE 3

Alassane OUATTARA. Organisation


Art. 3.- La 'commission nationale de contrôle des madataires
DECRET 11° 2016-48 du 10 fé vrier 2016 po rtant créati on. attri-
judici aires est composée comme suit :
butions, organisation etfo nctionnement de la Commission na-
- le dir ecteur des Services judiciaires et des Ressources
tionale de contrôle des mandataires judiciaires.
hum aine s, présid~nt ;
LE PRESID ENT DE LA REP UBLIQUE,
- le directeur des Affaires civ iJes et pénales, membre ;
Sur rapport conjoint du garde des Sceaux, ministre de la Justice, du
---:- un pré siden t de la Chambre com merciale spécia le d'appe l,
ministre auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille
membre ; ~
de l'Etat et du ministre auprès du Premier Ministre, chargé de l'Econom ie
et des Finances, - -un représentant du Trib unal de commerce, membre ;

Vu la Constitution ; - u n procureur de la République, membre ;


Vu l'Acte uniforme portant organisation des procé dures colle ctives - un représentant du ministère en charge de l'Economie et
d'apurement du passif adopté le 10 septembre 2015 ; des Flnances,.membre ;
" .. "

Vu le décret 0°2016-02 du 6 j anvier 20 16 portant nomination "du ~'Un représentant du ministère en charge du Budget, membre ;
Prem ier Ministre, chef du Gouvem~ment; '"
- un représentant du Centre de Prom otion des Investissements
Vu le décret 0°2016-04 du 12ja-nvier20 i6 portant nomination :d"es --
. en C ôte d'I voire.en abrég é CEPIC!, membre ;
membres du Gouvernement ;
~ - un représen tant de l'Ordre des experts comptables, membre ;
Le Conse il des ministres entendu, -
- un représentant de l'Ordre des avo cats, membre ;
DECRETE:
- un représentant de la Chambre de Commerce et d'Industrie
CHAPITRE PREMIER
de Cô te"d'I voire , membre ;
Créa/ion
-; un représentant de l'Assoc iation professionnelle des Banques
Article 1.- Il est créé, sous l'autorité du 'ministre chargé de la
et étab lissements financ iers de Côte d'Ivoire, membre.
Justice, en application de l'article 4 de l'Acte un iforme portant
organi sation des procédures collectives d'apurement du passif du . Art. 4. - Les membres de la commissio.i nationale de contrô le
10 septembre 2015 , une Comm ission nationale de contrôle des de s mandataires judiciaires sont désignés par les structures dont
mandata ires judiciaires. ils rel èvent et nommés par arré té du ministre chargé de la Jus-
CHAPITRE 2 tice.
Attributions
Art . 5.- La commission national e de contrôle des mandataires
Art. 2.~ La commission nationale de contrôle des mandataires judiciaire s se réunit au moins deux fois par an et chaqu e fois qu e
j udicaires est cha rgée : d e besoin, sur convocation du président ou à défaut de la moitié
- d'étab lir la liste nation ale des mandataire s judiciaires ; des membres.

- de veill er au respect par les mandatair es judiciaires de leurs Les convoc ations qui précisent la date, l'heure, le lieu et l'ordre
obligations ; du jour,de la réunion, s~nt adressées aux membres au moin s une
~ de réaliser des mi ssions de contrôle des man dataires jud i- semaine avant la date de ladite réuni on, sauf cas d'urgence.
ciaires;
Art. 6.- La commi ssion nationale de contrôle des man dataires
- d'assurer la discipline des mandataires j udici aires;
j ud iciaires délibère valablement si elle réunit au moins la moitié
~ de proposer des sanction s contre les mandataires judiciaire s de ses membres. Ses déCisions sont adoptées à la majorité des
coupables de violation de leurs obligations ; voix des membres présents et si gnées par le président.
64 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE 16 mars 2016

Art. 7.- Le secrétariat de la commission nationale de contrôle .7°) exercer ou avo ir exercé pend ant au moins deux ans une pro-
des mandataires j udi ciaires est assuré par la di rectiorides fession ou une acti vité en rappo rt avec sa sp écialité ;
Services jud icia ires et des Ressources hum aines du mi nistère en gO) n'exercer aucune activité inco mpat ible avec l'ind épendance
charge de la Jus tice. et l'impartialité nécessaires à l'accom plissement de missions de
A cetitre, il: mandataire judiciaire.
- instru it les dos sier s pour J'établis sement et l'actual isation de Art. 11.- Toute personne désirant être inscrite au tableau
la liste des mandataires j udiciaires; national des mandataires judiciaires en fait la demande au minis-
- pré pare les réunions de la commission nationale de contrôle tre chargé de la Justice.
des mandataires judiciaires ; Cette de mande est déposée devant la Commission nationale de
- prépare le rappo rt annue l à soumettre au min istre chargé de coiltrôle d es man dataires j udi ciaires et est assortie de toutes pré-
la Ju st ice ; èisions utileset notamment des renseignements suivants :

- tient sur chaque mand ataire judiciaire un dossie r adminis- 1°) nom et prénoms ;
tratif et disc iplinaire ; 2°) date et lieu de naissance;
- reçoit et instru it les plaintes sur les mandata ires judiciaires. 3°) nationalité ;
CHAPIT RE 4 4°) àdresse professionnell e com prenant les adresses géogra-
Fonctionnement ph ique et électroniqu e ainsi que les num éros de boîte postale et
de télép hone ;
Section 1
5°) indication de la ou des spé cialités dans lesque lles l'inscrip-
Etablissement de la liste nationale
tion est demandée ;
des mandatairesjudiciaires
6°) indication des titre s ou dip lômes du dem andeur, de ses tra-
Art. 8.- Il est établi ch aque ann ée un tab leau nationa l des vauxscientifiques, techniques et professi on nels, de tou tes les
mandataires judiciaires. ac tivités professionnelles qu 'il exerce av ec , le cas échéa nt,
Art. 9.-----, Le tableau nationa l des mandat ai -es judiciaires com - l'indication du nom et del'adresse de ses em plo yeurs ;
porte les spécialités suiva ntes: 7°) justification de là qualification du dem andeur dans sa sp é-
- experts comptables ; cialit é ;
- avocats. 8°) indication des moyens et des install ati onsdont le candidat
La commiss ion nat ionale de con tr ôle de s mandataires judi- peut dispo ser le cas échéant.
cia ires peut habi liter toute autre profession en qualité de manda- Art . 12.- La Commiss ion nationale de co ntrôle des manda-
taire judiciai re. ta ire s j ud icia ires peut, s'il y a lieu déterm iner , en tant que de
Art . 10.- Nu l ne peut être inscr it sur le tableau national des besoin, l es justifications à produire en ce qu i co ncerne certaines
man dataires judiciaires s'i1ne réunit les conditions suivantes : spéc ialités.
Art . 13.- La liste des personnes ayant d épos é leurs dossiers
1°) être maj eur ;
de candidature est dre ssée . par la commission nationale de
2°) avoir le plein ex erci ce de ses droit" civil s et civiques ; cou trôle des mand ataires judiciaires au plus tard le 15 septem bre
3°) n'avoir subi aucune sanction disciplinai re autre que l'aver- de l'année en co urs au x fins d'instruction.
tissement ou une condamnation dé finitive à une peine pri va tive La liste des candidats est adressée aux présidents des tribunaux
de 'liberté pour un crime de droit commun, ou à une peine d'au et aux premiers présidents des Cours d'app el qui procédent à leur
moins trois mois d'emprisonnement, non asso rtie de surs is, pour affichage en vue de recueillir les observations éventuelles sur les
un délit contre les biens ou une infraction en matière économique candidatures, aux fins de les transmettre à hi.co mmiss ion nati o-
ou finan cière qui est incompatible avec J'exercice de la fonction . nale de contrôle des mandataires judiciai res.
de mand atai re judiciaire ;
Art . 14 .- La commissio n nationa le de co ntrôle des manda-
4°) n'avoir encouru aucune condamna tion pourfait contraire à ' taire s judiciaire~ commet l'un de .ses m em bres en qualité de rap-
la probité, aux bonnes mœurs ou à l'honneur ; porteur pour l'instruction des demandes de candidature.
5°) justifier d'un domicile fiscal et être à jour de ses obligations
Le rapporteur commis v érifie que chaque cand idat remplit les
fiscales ;
conditions re qui ses. Il recue ille tous les renseignements sur le
6°) ne pas avo ir été déclaré en faillite personnelle ou adm is en m érite de' )-a demand~: ~~pte, tenu notammen t des compétences
liquidation des biens ;' du can didat.
16 mars 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE 65

A rt. 15.~ La commission national e de contrôle des manda- Section Il


taires judiciaires se réunit avant le 15 décemb re de chaque année Contrôle des mandataires judiciaires
pou r dresser le tableau national des mandataires j ud iciaires au Art. 21.- La commissio n nationale de contrô le des manda-
plus tard le 3 1 ja nvier de "annee su ivante. taires ju diciaires dispose des pouvo irs d'investigations les plus
Elle se prononce après avoir entendu le rapporteur.mentionné étendu s pour s'a ssu rer de l a bo nne moralité de s mandataires
dans le present dec ret et notifi e à cha que ca ndidat, les motifs qui judiciaires et du respect par ceux-ci des lois et règlem en ts en
just ifient l'admission ou le refu s d'in scrip tion au tableau. natio- -vigueur,
naI. A ce titre, elle peut requérir, en tant que de beso in. l'assistance
Art. 16 .- Le tableau national des mand ataires ju diciaires eta- et le concours du procureur dé la République.
bli par la Commission nationale de contrôle des mandata ires Art. 22.- L e mandataire judiciaire adresse au plus ta rd le
judiciaires est entériné par arrê té du mini stre chargé dela Ju~':' 1er septembre chaqu e année, à la com miss ion nationale de
lice. cont rôle des mandataires jud iciaires, un rapport d'activités . Le
L'arrêté po rtant tableau national des mandataires j udiciaires est rappo rt d'activités ind ique le nombre de dossiers traités et les pro-
publié chaque année au.Journal officiel de la République de Côte céd ures en cours.
d'Ivoi re. Le rapp ort d'a cti vités adre ssé à la commission nat ionale de
Le ministre chargé de la Justice adresse une copi.c de l'arrêté contrôle des mandataires j udiciaires précise en out re, la date de
au secrétariat perman ent de l'ü HADA pour publication ess Jour- la d écision qui a commis le mandataire judiciaire, la juridiction
na/ officiel de l'ÜHADA. qui a rendu cette décision, le délai imparti par cette décis ion pour
Art . 17.- Chaque année , sans que les mandataires judiciaires le dépôt du rapport à la juridiction et la date de dépôt effectif du
aient à renouveler leur demande initiale, la commission nationale rapport à la j uridiction.
de contrôle dès mandataires judiciaires exam ine hl situation' de
Art. 23.- La com mission nationale de contrô le des manda -
chaque mandataire j udiciaire précéd emment inscrit pour s'assurer
taires judiciaires reçoit les p laintes et fait procéder par l'un de ses
qu'il continue à remplir les conditions requi ses, respecte les obli-
membres, à tout moment, aux enquêtes utiles pour vérifier que
gations qu i lui sont imposées et s'en acquitte avec ponctualité.
le ma ndataire judiciaire satis fait à ses obligations légales et s'en
Le rapporteur mentionné à l'article 14 du prés ent décre t donne
conna issance de toutes les plai ntes formulées, des ex plications acquitte avec po nctualité.
éventuelles des mandataires j udicia ires con cernés ainsi que des Art. 24.- 1\ est ou vert au greffe de chaq ue jur idiction com-
observa tions des autorités ju diciaires à l'éga rd de chacun d'eux à merciale, un registre des ma ndataires judi ciaires sur lequel est
la Commission nationale de contrôle des mandataires j udiciaires, inscri t :
Art.18.- La réinscription sur le tableau nationa l des manda- l ' ) la désignat ion de l'affai re ;
taires judiciaires est décidée sous les mêmes conditions et dans
2°) la nature et la date de la décision commettant le mandataire
les mêmes formes que l'inscription.
j udiciaire ;
Le mandataire j udicia ire qui n'a pas été réinsc rit peut solli citer
.3' ) le delai impart i au mandalaire j udiciaire el éventue llement
à nouveau son inscription l'année suiva nte.
la pro rogation de délai ; \
Art. 19. - Au cas où le mand ataire judiciaire dema nde son
retrait du tableau pour des cause s exclusives de toute faut e dis- 4°) le refus du mandataire jud iciaire avec sa date, le cas échéant;
ciplinaire ou si ce ret rait est rendu néce ssaire par de s circons- 5' ) la 'date de remise du rapport et la note d'honoraire.
tance s de fa it telles que l'éloignement prolongé, la maladie ou
Art . 25.- Un relevé du regist re prévu à l' article 24 du présent
des infirmi tés graves et permanentes, la co r:nmission nationale de
d écret.iconcernant les douze mois précédents est adr éss é avant
contrôle des mandataires jud iciai res peut à titre provisoire, et en
cours d'année, décider de son retrait du tab leau. le 1cr jui n à la Commisssion nationale de contrôle des mandataires
j udi ciaires, par le greffier en chef de la j uridict ion, avec les
La décision de retrai t proviso ire est enté rinée par arrê té du
ministre cha rgé de la Justice et affichee dans les juridictions . observation s du président de la ju ridiction, sur le comportement
de chaque mandataire judiciaire, notam ment en ce qu i'concern e
Art. 20.- La commission nat ionale de contrôle des manda-
taires j udiciaires notifie aux mand ataires j udi~iaires nouvellement les erre urs ou imperfections du rappo rt.
inscrit s, aux personnes dont la candida ture n'a pas été ret en ue, Les renseignement s fournispar ce relevé et les observa tions
aux man data ires judiciaires dont l'inscri ption n'a pas été renou- du présiden t de la juridi ction peuvent , le cas échéa nt, mot iver la
velée et à ceux qui ont fait l'obj et d'une décision de retrait pro vi- non-réinscription du man data ire judiciaire s'il est déjà inscrit au
soire de la liste, la mesure les concernant. tableau ou sa non-in scription dans le ca s contraire .
' 66 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE COTE D' IVOIRE 16 mars 2016

Section lIT CHAPITRE 6

P rocédure disciplinaire contre les manda/aires judiciaires Dispos itions trans itoire et fina le

Art. 26 .- Lorsqu'il ap parait à la commission nationale de Art . 3 l .~ Jusqu'à la mise en place de la commission natio nale
con trôle des man dataires j udici aires qu'il y a des présom ptions des man dataires j udiciaires età l'établ issement du tabl eau natio-
contre un mandataire judiciaire d'avoirmanqué à ses obligations, nal des mandatairesjudiciaires,l es mandatairesjudiciaires, pour
elle fait recueilli r ses explications en vue, le cas échéant, de l'ml- l'accomplissement de leur mission dans le cadre des procédures
verture d'une procédure disciplina ire, collectives d'apurement du passif, sont régis conform ément aux
La comm ission nationale de contrôle des mandataires jud~­ dispositions légales et réglem entaires en vigueur, en ce qui
ciaires commet à cet e ffet l'un de ses membres en vue de l'ins- concerne l'expertise judiciaire.
truction du dossier.
Art. 32 .- Le garde des Sceaux, mi nistre de la Justice , le
Art . 27 .- Lorsqu'elle décide de l'ou vert ure d' une procédu re ministre auprés du Prem ier Mi nis tre, chargé du B udget et du
disciplinai re, la co mmission nationale de contrôle des manda- Portefeuille de l'Etat et le m inistre auprès du Prem ier Ministre,
taires judiciaires cite le mandataire judiciaire en cause, par tout
chargéde l'Economie et des Finances assurent, chacun en ce qui
moyen laissant trace écrite co ntre décharge, à comparaître devant
le concerne, l'exécution du présent décret qui sera publié au Journal
elle, dans un délai d'au moins quinze jours.
officiel de la République de Côte d'Ivoi re.
Le mandataire judiciaire en cause peut se faire assister d'un
Fait à Abidjan, le 10 février 2016 .
avocat
Alassane OUATTARA.
La commission nationale de contrôle des mandataires judi-
ciaires .statue après avoir entendu le membre rapporteur prévu à
l'article 14 du présent décret en son rapport et le ma ndataire DECRET n" 201 6-52 du JO février 20 16 modifiant le décret
judiciaire conce~~ ens es explications. n° 2014-30 du 3 f évrie r 2014 portant organ isatio,! et coordi-
Art. 28 .- La commission nationa le de co ntrô le des manda- nation de l'Action de l'Etat en Mer, tel que modifié par le décret
taires peut prononcer les mesures disciplinaires suivantes : n02015-583 du S août20J5.

1°) avertissement; LE PRESID ENT DE LA REPUBLIQUE ,

2°) bl âme avec ins cription au do ssier; Vu la Constitution;


3°) suspension d'exercer pour une durée quine peut excéder Vu lé décret n" 2014-30 du 3 février 2014 portantorganisationet coor-
trois années ; dination de l'Action de l'Etat en Mer, tel que modifié par le décret
,
4°) rad iation de la liste nationale des ma ndataires judiciaires Il" 2015-583 du 5 août 20 15;
emportant interdiction définitive d'exercer. Vu le décret'nO 20 16~02 du 6 janvier 201 6 portant nomination du

La dé cision de la comm ission est entérinée par arr êté du Premier Ministre, chef duGouvernement ;
ministre chargé de la Justice. Vu le décret n? 2016 w04
du 12janvier 2016 portant nomination des
Ces san ctions sont notifiées par écri t au m andataire judiciaire membres du Gouvernement, .
concernéainsi qu'àson instancereprésentative, à l'ordre national DECRETE:
auquel il est inscrit, ainsi qu'à toute autre organisation profes -
Article 1 .~ Il est inséré apr és l'article 7 et avant l'article 8 du
sionn elle dont le mandataire judiciaire fait partie et au mi nistère
décret n° 20 14-30 du 3 fév rier 2014 su svi sé, UI1 article 7 bis,
, public près chaque juridiction commerciale.
rédigé ainsi qu'il suit :
CH~ITRE5
Article 7 bis :
Dispositions financières
Le co m ité inte rminis tériel de l'Action de l'Etat en Mer es t doté
Art. 29. - Les dé penses de la co mmission nationale de
d'un secrétariat permanent,
contrôle des man dataires judiciaires sont pris es en ch arge par le
budget du min istére en charge de la Justice. Sous la supervision du Premier Ministre, le secrétariat perma-
ne nt est chargé :
Art. 30.-Les fonct ions de membres de la commission natio-
nale de con trôle des mandataires judiciaires sont gratuites. - d'assurer la préparation des réunions du comité interminis-
tériel de l'Action de l'Etat en Mer ;
Toutefois, les me mhres perçoivent dans le cad re de leurs
- d'assurer la préparation et le,suivi des décisions du comité
missions des indemnités de débour s ou de défraiement, dans les
interministéri el de l'Action de l'Etat en Mer;
con ditions fixées par arrê té conj oint du ministre chargé de la Ju s-
tice, du min istre charg é du Budget et du ministre chargé de l'Eco- - de veiller, à l'échelon central, au suivi de la coordination.de
l'action de l'Etat en Mer ;
nomie et des Finances.