Vous êtes sur la page 1sur 13

L’histoire dans ses grandes lignes :

En sortant d’une adaptation théâtrale du roman


« Nana » de Émile Zola, les personnages découvrent
dans le fiacre qu’ils s’apprêtaient à prendre le cadavre
d’un homme. Sur le corps de la victime se trouve une
page déchirée de la bible faisant référence à Satan.
S’étant enquis de l’identité de la victime, les
personnages sont convoqués le lendemain au
commissariat le plus proche pour faire leur déposition.

Leur enquête, qui les mènera au domicile de la victime,


prendra une nouvelle tournure lorsqu’il liront dans la
Scénario Non-Officiel pour Maléfices presse du surlendemain, que la police annonce avoir
trouvé un tract anarchiste sur les lieux du crime et qu’il
L’accusateur s’agit là d’un second meurtre qui peut être attribué aux
Version n°2 mouvements anarchistes. Une analyse comparée du
Auteur : Christophe Genoud, alias STC passé des deux victimes laisse apparaître des
stc@orbistertius.ch similitudes : toutes deux étaient des figures
www.orbistertius.ch importantes de la vie économique et sociale de Paris et
toutes deux ont bénéficié d’acquittements dans des
Mention légale affaires financières ou de mœurs qui les opposaient à
Maléfices est un jeu de rôle de Michel Gaudo et de petites gens.
Guillaume Rohmer publié par les Editions du Club
Pythagore ! 1985-2006. Si l’on y ajoute que le texte biblique retrouvé sur la
victime renvoie à une ancienne acception du nom de
Préambule « Satan » peu usitée mais bien présente dans la Bible
et qui peut être traduite par « L’accusateur » ou le
Ce scénario est d’abord le fruit du hasard, dont seul « procureur », on devine que l’enquête doit se tourner
une âme maléfique aurait pu imaginer qu’il puisse être vers un meurtrier proche des milieux judiciaires.
le produit d’une volonté consciente. Tout d’abord, la
découverte chez une connaissance d’un recueil d’édition Après une visite au Palais de Justice de Paris, les
de « L’Univers Illustré » de 1881 me permit de mettre personnages identifient le meurtrier en la personne
la main sur des illustrations de l’Exposition d’un greffier de justice qui, dégoûté par la puissance de
Internationale de l’Électricité, qui s’est tenue à Paris du l’argent, décide d’administrer la justice lui-même en
1er août au 15 novembre 1881. J’en conçus le projet assassinant des notables acquittés dans des affaires
d’utiliser cet événement et ce lieu dans un scénario de dont il a eu à tenir le procès verbal. Une visite à son
Maléfices. Quelques mois plus tard, ce fut la publication domicile permettra aux personnages d’intervenir pour
d’un numéro thématique de la revue Historia éviter une nouvelle victime en la personne du
(novembre/décembre 2005) consacré au Diable. Ce Commissaire général de l’Exposition internationale de
numéro fort bien réalisé contenait un article intitulé l’électricité qui se tient en ce moment même au Palais
« Satan, l’ange qui a mal tourné » et qui retraçait de l’Industrie. La scène finale met en scène une course-
l’évolution de la figure de Satan dans les écrits poursuite entre les personnages et le meurtrier entre
bibliques. L’une de ces acceptions faisait de celui qui les stands qui composent l’Exposition internationale de
devint plus tard l’ange déchu un « accusateur », un l’électricité, le soir d’une conférence donnée par
procureur. Voilà que je disposais d’une intrigue, il me Georges Berger, Commissaire générale de l’Exposition.
restait à faire le lien entre les deux éléments. De cette
alchimie est né ce scénario. Hormis les divers joueurs à L’intrigue de ce scénario se déroule sur fond de menace
qui j’ai eu l’occasion de proposer les premières versions anarchiste factice, mise en scène par les autorités
de ce scénario, dont mes compères d’Orbis Tertius, je policières qui, en cherchant à mettre ces meurtres sur
souhaite remercier les Éditions du Club Pythagore qui le dos des mouvements anarchistes, camouflent ainsi
m’ont autorisé à utiliser le logo Maléfices pour les leur impuissance, tout en s’offrant à bon compte un
productions disponibles sur le site de Orbis Tertius bouc émissaire politiquement intéressant.
(www.orbistertius.ch). Mes remerciements vont
également à SaSti, maléficieux helvète actif sur le
forum maléfices (forum.malefices.com) et qui a relu ce Note sur les annexes et les aides de jeu
scénario dans une précédente version. Le scénario qui Un plan de Paris ainsi qu’un guide Baedeker constitue
est proposé dans les pages suivantes est également le une aide de jeu précieuse pour tout meneur de
produit de ses conseils avertis, ainsi que de ceux Maléfices. Partant de l’idée que chaque meneur dispose
prodigués par Visgnemesle qui a procédé à une de cet indispensable accessoire, il n’a pas été inclus de
relecture critique de la première version publiée en reproduction des plans de Paris dans ce document.
décembre 2007. Toutefois, ces plans sont à disposition sur notre site
Internet (http://www.orbistertius.ch/malefices_aides)
de même que les aides de jeu sous la forme d’annexes.

____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 1
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
La propagande par le fait
Notice sur l’anarchisme en
1881 Jean Grave, leader du mouvement anarchiste dans les
organisations ouvrières françaises, insistait en 1880
déjà, lors du congrès régional du Centre, pour que les
La période où se déroule ce scénario n’est pas encore la
moyens de production soient repris par la force et que
grande époque de l’anarchisme des Ravachol ou de la
le gouvernement soit renversé « à coup de fusil ». Il
bande à Bonnot, qui défraieront la chronique entre le
prônait explicitement l’emploi de la violence.
début des années 1890 et la première Guerre mondiale.
Une année plus tard, lors du même congrès, tenu cette
C’est toutefois une période importante de l’anarchisme
fois à Paris le 22 mai 1881, la scission fut opérée et un
en France. Une période où la doctrine programmatique
second congrès se tint du 25 au 29 mai, regroupant
se met davantage en place que la doctrine idéologique.
cent cinquante à deux cents anarchistes de la branche
Il faudra attendre 1891, pour qu’une véritable
dure.
« épidémie terroriste » s’installe en France avec
« l’Affaire de Clichy », et pour qu’un certain Ravachol
Ce recours à la violence fut « officialisé » quelques
passe à l’acte.
semaines plus tard à Londres, lors du congrès
anarchiste mondial qui s’y tint du 14 au 20 juillet 1881,
À cette date, le
et durant lequel furent adoptées la doctrine et la
mouvement anarchiste
pratique de la « propagande par le fait ». Une aide de
est déjà bien présent,
jeu proposée dans ce scénario est un extrait de la
mais il n’est pas encore
résolution adoptée à l’époque. Ce n’est que cinq ans
violent, du moins pas en
plus tard que les premiers attentats commencèrent à
France.
frapper l’opinion publique en France.
Ce scénario, s’il n’a pas
Des journaux anarchistes comme « le Drapeau noir »,
comme objet l’anar-
« l’Affamé » ou « La Lutte sociale » expliqueront
chisme, approche de
désormais aux militants comment confectionner des
près ce mouvement dans la France de 1881. Il est donc
engins explosifs.
utile d’en dire quelques mots.
En termes de jeu
Anarchistes et mouvements socialistes
La piste anarchiste, bien que fausse, va se présenter à
Si comme le relève Préposiet 1, l’anarchisme est un
de multiples reprises aux personnages durant ce
phénomène récent, coïncidant avec l’apparition du
scénario. Il n’est donc pas impossible qu’ils cherchent à
nationalisme et de l’étatisme, ses racines
la suivre. En trois occasions, les personnages auront
philosophiques et politiques puisent bien plus loin dans
l’opportunité de prendre contact avec les milieux
l’histoire des idées. Il n’en reste pas moins que les
anarchistes de Paris. Une première fois, par
principaux théoriciens sont des hommes du 19 ème
l’intermédiaire de
siècle : Stirner (1806-1856), Proudhon (1809-1865),
Esther Variquet,
Bakounine (1814-1876) pour ne citer que les
une actrice qu’ils
principaux.
rencontrent en
tout début de
Sur le terrain, les mouvements anarchistes, avant de
scénario.
devenir indépendants, ont constitué le plus souvent des
La seconde fois
tendances à l’intérieur des mouvements socialistes et
par l’intermédiaire
révolutionnaires. Désireux de faire la révolution, les
du journaliste du
membres de la tendance anarchiste divergeaient avec
Petit Journal,
leurs camarades de lutte sur la question de l’après-
Adrien Lothe, qui
révolution et sur le rôle que le pouvoir politique devait
fréquente ce milieu. Une dernière fois, lorsqu’ils seront
y jouer. Deux figures ont incarné ces tendances,
témoins de la condamnation d’un militant au Palais de
autoritaire et anti-autoritaire, de la Première
Justice.
Internationale : Marx et Bakounine.
Dans les trois cas, les personnages ne devraient pas
Mais c’est également sur les moyens de la lutte que les
avoir l’occasion d’infiltrer en profondeur ces milieux,
positions variaient au sein de la mouvance révolution-
tout au plus auront-ils l’occasion de se familiariser avec
naire : par des moyens légaux ou par la violence ?
leur discours, mais ils devraient rapidement se rendre
L’année 1881 fut, en Europe et en France, une année
compte que les anars n’y sont pour rien dans les crimes
de rupture sur cette question précise.
commis à Paris en cet automne 1881.

1
Jean Préposiet (2002). Histoire de l’anarchisme, Paris :
Tallandier, p. 17
____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 2
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
Contexte historique général Au Théâtre ce soir
Le contexte historique, dans Maléfices, est important. Mardi 1 9 o ctob re 18 81
Voici une sélection des événements significatifs de 19h00, Boule vard Sai nt- Mar ti n, n° 2
l’année 1881 que le meneur peut communiquer aux
personnages en guise d’ouverture. Pour un panorama Ce mardi soir, les personnages se retrouvent devant les
plus complet, nous renvoyons aux pages de la guichets du Théâtre de l’Ambigu-Comique pour assister
troisième édition du jeu Maléfices. à une représentation de l’adaptation du roman de Émile
Zola « Nana ».
Contexte historique

Politique
• 1er février : début du percement des travaux du
futur canal de Panama.
• 13 mars : assassinat du Tsar Alexandre II de Russie
• 22 mai : Congrès régional du Centre : scission
entre socialistes et anarchistes : création du parti
autonome anarchiste français.
• 16 juin : loi sur la gratuité de l’enseignement
primaire.
• 14 juillet : Congrès de « l’Internationale anti-
autoritaire » à Londres.
• 29 juillet : promulgation de la loi sur la liberté de la
presse et de réunion.
• 4 septembre : Élections nationales. Les premiers
députés socialistes et radicaux entrent à
l’Assemblée Nationale. Théâtre de l’Ambigu-Comique
• 19 septembre : mort du Président américain James
Garfield après un assassinat. Fondé en 1769 sur le Boulevard du Temple, ce théâtre
rencontre très rapidement un franc succès. On y joue
Arts des pièces historiques ou romanesques, tirées de la
• Publication posthume de Bouvard et Pécuchet de littérature populaire de l’époque : Le Masque de fer, La
Flaubert. Belle au bois dormant etc. Ayant brûlé en 1827, le
théâtre est reconstruit sur le Boulevard Saint-Martin
Science pour y accueillir des pièces de « boulevard » ou des
• L’Exposition Internationale de l’Électricité se tient à « vaudevilles ». Il figure également au registre des
Paris au Palais de l’Industrie du 1er août au 15 scènes spécialisées dans les « boulevards du crime »,
novembre. Le stand de Thomas Edison fait c’est-à-dire des pièces tirant leur propos de crimes
sensation. Les personnages auront l’occasion de ordinaires, plus au moins sordides, dont le Théâtre du
visiter cette exposition. Grand Guignol est l’incontestable phare.

Faits divers
• 5 septembre : Accident ferroviaire de Charenton : Au théâtre ce soir
le rattrapage d'un train omnibus par un rapide en
gare de Charenton-le-Pont fait 26 morts et de « Nana », la pièce
nombreux blessés. jouée ce soir-là, est
une adaptation
théâtrale du roman de
Nota Bene Zola, publié un an plus
tôt, qu’un certain
Tous les lieux visités lors de ce scénario sont Marius Roux a réalisé
répertoriés et indiqués dans les cartes de Paris en collaboration avec
annotées, disponibles avec les aides de jeux pour l’auteur. Elle conte
faciliter le travail du Meneur. Des cartes identiques, l’histoire de Nana, une
vierges de toute indication sont également incluses courtisane de basse
dans les annexes. extraction dont les
charmes ont comblé
plus d’un notable du Second Empire. Piètre actrice et
chanteuse, ce sont ses attraits qui lui font monter une à
une les marches de la gloire, jusqu’à sa mort, causée
par la petite vérole.

Les spectateurs viennent autant assister au drame


théâtral qu’admirer les talents de l’héroïne principale,

____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 3
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
une certaine Esther Variquet, jeune actrice talentueuse gorge a été sauvagement tranchée. On trouve,
de 25 ans, qui interprète à merveille la jeune enfoncée dans la gorge de la victime, une page
courtisane. déchirée de l’Ancien testament (Annexe I).

D’ailleurs, l’un des personnages connaît Esther et L’homme égorgé


propose à ses amis de lui présenter ses hommages
dans sa loge après la représentation. Les papiers d’identité de la victime indiquent qu’il s’agit
d’un Gabriel Doussain, résidant 14 Rue de Monceau,
Lorsqu’ils arrivent dans la loge de l’actrice, celle-ci n’est dans le VIIIème arrondissement.
pas seule. Un jeune homme d’une trentaine d’années,
qu’Esther présentera avec la fraîcheur et la spontanéité Que les personnages fassent appel à eux ou pas, les
qui la caractérise comme « Bastien Pergirard, un jeune forces de l’ordre arrivent rapidement sur place. Les
magistrat très, très, très prometteur et qui est sans hirondelles relèveront les identités des personnages et
conteste l’un des plus beaux partis de la capitale », dit- les convoqueront le lendemain matin, première heure,
elle avec malice. Avant de quitter les lieux, Bastien au commissariat de la Rue de Turbigo pour prendre leur
adresse à Esther l’invitation suivante : « Ma chère, déposition. Quant au chauffeur du fiacre, il se souvient
pensez à me rappeler, la prochaine fois que j’aurai le avoir pris en charge un homme d’une cinquantaine
plaisir de vous compter parmi mes invités, de vous d’années, place de la Bastille, ayant comme destination
présenter un metteur en scène qui a comme périlleuse la Place de la République. Il n’a rien remarqué
ambition de monter une pièce sulfureuse, La Maison de d’étrange.
poupée, d’un auteur norvégien, un certain Henrik
Ibsen, dont on dit qu’elle a provoqué le scandale à Note au Meneur
Londres et à Berlin. Vous y seriez parfaite ! Au revoir
ma belle ! » À partir de là, les personnages sont assez libres de
leurs actions. Après la visite au commissariat, il est
Pergirard quitte les lieux, laissant les personnages avec probable qu’ils essaieront de prendre contact avec la
Esther. famille du défunt. La lecture de la presse du
surlendemain (21 octobre) devrait également leur
Note au Meneur fournir de nouvelles pistes. Il se peut toutefois que les
personnages ne souhaitent pas s’impliquer dans cette
Il est probable que la discussion s’engage autour de la affaire, par désintérêt ou par peur. Une solution se
pièce et du jeu d’Esther. Cette scène doit permettre aux présente pour les impliquer : les faire passer du statut
personnages de badiner quelque peu avec l’actrice. Qui de témoin à celui de suspects contraints de démasquer
sait, peut-être l’un deux lui tapera-t-il dans l’œil… le criminel pour se disculper.

Esther insistera lourdement sur la portée politique de la Un jet de Culture générale avec une réussite A ou B
pièce, qu’elle n’hésite pas à qualifier de permet à un joueur de se souvenir que les journaux ont
« révolutionnaire », voire d’« anarchiste » dans sa relaté un crime similaire durant l’été, sans qu’il ne
volonté de mettre à nu les valeurs bourgeoises. puisse se souvenir de plus de détails.

Esther est appelée à jouer un double rôle dans ce


scénario. Connaissant Bastien Pergirard, elle pourra Les possibilités qui s’offrent aux personnages sont, à ce
donner quelques informations le concernant, ainsi que stade, les suivantes :
sa famille. Proche des milieux anarchistes, elle pourrait • Se rendre le matin du 20 octobre au commissariat
également permettre aux personnages de rencontrer pour faire leur déposition ;
quelques militants. • Rendre visite à la famille de Gabriel Doussain ;
• Entreprendre une recherche dans la presse ;
• Se renseigner sur la signification de la page de la
Le fiacre Bible retrouvée.

Il est 23h30 et une pluie fine tombe sur la capitale Note au Meneur
lorsque les personnages sortent du Théâtre. Une
sensation de froid parcourt l’échine des piétons, dont La chronologie de ce scénario dépend désormais des
on distingue à peine les silhouettes sur les trottoirs actions des personnages. Le seul impératif est qu’en
éclairés par les lampadaires à gaz. Pour avoir une date du jeudi 21 octobre, les personnages tombent sur
chance de trouver un fiacre à cette heure-ci, les l’article du Petit Journal écrit par Adrien Lothe (Annexe
personnages se dirigent vers la place de la République. II) et qui relate les événements du mardi soir, dont les
Arrivés sur place, alors que le premier d’entre eux personnages sont les principaux protagonistes.Autre
s’apprête à monter dans un fiacre qui s’arrête impératif, c’est le soir du vendredi 22 octobre que
justement, ils sont bousculés par une silhouette sombre Georges Berger, Commissaire de l’Exposition
qui surgit brusquement de l’intérieur du fiacre. Les Internationale de l’Électricité doit prononcer son
personnages ne peuvent pas rattraper le fuyard. discours de clôture de la conférence qui s’est tenue
Extrêmement agile, il s’éloigne rapidement. À l’intérieur durant l’exposition. C’est à ce moment que le meurtrier
du fiacre, les personnages trouvent le cadavre d’un a prévu de passer à l’acte.
homme de soixante ans, très bien habillé, et dont la
____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 4
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
Chez les hirondelles Si les personnages mentent et « omettent » de dire ce
qu’ils ont trouvé, ils ne devraient pas être inquiétés. À
Au commissariat la condition que tous disent la même chose, faute de
Rue de Turbigo, 3ème arrondissement quoi la procédure mentionnée plus haut risque bien de
s’enclencher, jusqu’à ce que tout le monde dise la
Les personnages sont reçus par l’inspecteur de police même chose. Si tout se passe bien, c’est-à-dire s’ils
Armand Bizet, un homme d’une quarantaine d’années, mentent tous, les personnages en seront toutefois pour
particulièrement désagréable, qui procède tour à tour à une bonne surprise lorsqu’ils liront la presse du
l’audition de chaque personnage en lui posant les lendemain (Annexe II), indiquant qu’un document a bel
questions suivantes : et bien été retrouvé sur les lieux du crime et qu’il s’agit
d’un tract anarchiste.
• Identité
• Lieu du crime Si les personnages décident, après la lecture de l’article
• Heure d’Adrien Lothe, de venir se plaindre au commissariat ou
• Raison de la présence sur les lieux pour obtenir de plus amples informations, il leur sera
• Description de l’agresseur répondu qu’effectivement, après inspection, un tract
• Description de la victime anarchiste a été retrouvé sur les lieux. Si à ce moment,
les personnages parlent de la page déchirée de la bible,
ceux-ci sont immédiatement présentés devant le
Note au Meneur Commissaire Dugerdil pour y être accusés de faux
témoignage. Dans le même ordre d’idée, de flagrantes
Au meneur de jeu de décider s’il procède séparément contradictions entre les déclarations des uns et des
pour chaque joueur, en lui proposant de signer, à la fin autres inciteraient le Commissaire à engager une
de l’audition, un Procès verbal. Ce procédé, en termes enquête sur les personnages, impliquant qu’il soient
de jeu de rôle est particulièrement intéressant, mais suivis et que leurs proches (voisins, concierge etc.)
très consommateur de temps. soient interrogés sur leurs mœurs et leurs activités.

Si des contradictions importantes devaient ressortir


entre les différentes dépositions des personnages, la
police ne manquera pas de les considérer comme
d’éventuels suspects. Visite à une veuve
Chez Gabriel Doussain
Le déroulement de la déposition des personnages Rue de Monceau 14, VIII ème arrondissement
dépend très largement du contenu de leur témoignage.
Gabriel Doussain habite avec son épouse, Marie-Ange
L’innocence des personnages dans cette affaire ne fait a Doussain, dans un appartement au 3ème étage d’un
priori aucun doute aux yeux de la Police. Aussi immeuble cossu du VIIIème arrondissement, rue de
l’Inspecteur Bizet cherchera essentiellement à récolter Monceau. Les personnages seront reçus par son
des indications sur les circonstances de la découverte épouse, une femme de 58 ans, séduisante et plutôt
de la victime et sur la silhouette qu’ils ont pu réservée.
apercevoir. Toutefois, une dernière question, en
apparence innocente, sera posée à tous les Autour d’une tasse de thé ou de café, Mme Doussain
personnages : « Avez-vous trouvé un élément parlera longuement de son défunt mari. Elle donnera
quelconque dans la calèche ou sur le corps de la aux personnages des informations sur l’activité
victime ? ». La réponse à cette question pourra changer professionnelle de son époux en tant qu’industriel
radicalement la suite du déroulement de l’interrogatoire spécialisé dans l’exploitation minière. Interrogée sur les
et déterminer le statut de témoins ou d’accusés des raisons de la sortie de son époux, Marie-Ange
personnages. expliquera que le mardi soir est traditionnellement
réservé à ses parties de baccarat, qu’il pratique dans un
Si un personnage dit la vérité et indique l’existence et club privé du quartier de la Bastille. Elle ne connaît pas
la nature du document qu’ils ont trouvé, il leur sera l’adresse de ce club, ni les noms des autres membres.
immédiatement demandé de le leur remettre. Ayant Il rentre généralement tard dans la nuit. Quant à savoir
pris connaissance du contenu du document, l’inspecteur si son époux avait des ennemis, elle hésitera tout
transfère le témoin dans le bureau du Commissaire d’abord à répondre à cette question incongrue en
principal de la police judiciaire Felix Dugerdil, qui indiquant qu’avec sa profession, son mari avait de
reprend l’interrogatoire à zéro. Il va chercher par tous nombreux concurrents et que les affaires étaient rudes.
les moyens (intimidation, menaces, contrainte Pour autant, elle ne peut imaginer que l’un d’entre eux
physique) à faire signer à son interlocuteur une soit capable d’avoir fait cela.
déposition dans laquelle il déclare avoir trouvé un tract
anarchiste dans le fiacre. Si le joueur refuse, il est mis Au cours de la conversation, Marie-Ange s’exprime dans
en garde-à-vue pour vingt-quatre heures. Il sera déféré un soupir « Et dire qu’il commençait tout juste à se
devant un juge d’instruction le lendemain pour faux remettre de son procès et qu’il envisageait de prendre
témoignage.
____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 5
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
sa retraite ! ». Interrogée sur ce procès, Mme Doussain
raconte son déroulement.

Le procès Doussain

En août 1880, Gabriel Doussain rachète pour une


bouchée de pain à Annay-sous-Lens dans le
département du Pas-de-Calais une mine dont les
premiers sondages s’étaient révélés peu intéressants.
Une nouvelle expertise infirme ces premiers constats,
et les travaux de consolidation de la mine sont
entrepris en décembre 1880. En janvier 1881, une
partie de la mine s’écroula, causant la mort de deux
ouvriers, et la fermeture fut immédiatement prononcée
par les autorités. Un mois plus tard, la mine fut
réouverte avec la bénédiction des autorités Adrien Lothe est un jeune homme d’une trentaine
ministérielles parisiennes. Fin août 1881, le Syndicat d’années dont les talents d’investigateur et de
des Gueules Noires du Nord attaqua en justice, à Paris, journaliste politique n’attendent que de percer au grand
Gabriel Doussain, l’accusant de mettre en danger la vie jour. L’affaire des assassinats est une merveilleuse
de ses ouvriers et d’avoir corrompu un fonctionnaire du opportunité pour lui de se faire un nom. D’autant plus
Ministère de l’Industrie pour obtenir l’autorisation qu’il est persuadé que la police dissimule des éléments
d’exploitation. Le 9 septembre 1881, le Tribunal de d’enquête, voire manipule l’opinion. Disposant de
première instance de Paris acquitte Gabriel Doussain. contacts avec les milieux anarchistes, Lothe mène sa
propre enquête depuis la publication de son premier
Note au Meneur article, le 26 août 1881 (Annexe III).

Les personnages pourront en apprendre plus en


recherchant dans les journaux de l’époque, qui ont
largement couvert l’affaire, ou auprès d’Adrien Lothe.

Ils pourront apprendre que le fonctionnaire du


ministère de l’Industrie accusé de corruption est un
certain Amédée Latrain, qui refusera tout contact avec
les personnages et n’hésitera pas à faire appel aux
forces de l’ordre pour se débarrasser de ces importuns.
Il en est de même pour les avocats Me Lapoutre et
Durand, dont l’étude se situe au 54 boulevard
Haussmann (IXème arrondissement)

Quant au syndicat, il se contentera de regretter que la


justice ait été rendue par ce biais, mais niera bien
évidemment, et à juste titre, toute implication. Enfin,
Doussain n’a jamais dédommagé la famille des deux Si les personnages gagnent la confiance du journaliste,
victimes mortes dans l’accident de la mine. celui-ci sera disposé à les aider, en échange de
l’exclusivité des résultats de leur enquête et des
éventuelles révélations qui pourraient en résulter. En
échange, il leur donne le faux tract que la police lui a
remis en août dernier (Annexe IV) et pourrait même
Presses et rotatives favoriser, si nécessaire un contact avec les anarchistes.

Note au Meneur
Le Petit Journal
Rue Lafayette 61, IXème arrondissement
La pression exercée par la police sur les journalistes est
relativement fréquente à cette époque. Qu’il s’agisse de
Le jeudi 22 octobre 1881, Le Petit Journal titre sur
connivence, d’instrumentalisation ou de pressions
l’assassinat de Doussain sans révéler son identité réelles, les relations entre la presse et le pouvoir sont
(Annexe II). Un certain Adrien Lothe signe l’article et le
troubles. En l’occurrence, il est manifeste que la
commentaire. préfecture de Paris tente par tous les moyens
d’impliquer, en vue de les décrédibiliser, les milieux
Les bureaux du Petit Journal se trouvent au 61 Rue
anarchistes, qui n’ont, en fait, rien à voir avec cette
Lafayette. C’est là que les personnages pourront affaire. Par ailleurs, révéler qu’un tueur signe ses
rencontrer, Adrien Lothe, l’auteur de l’article. On peut
crimes avec des citations de la Bible ne fait pas partie
le trouver dans le bureau des faits divers, au troisième des informations que la police souhaite voir circuler.
étage du bâtiment.

____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 6
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
Un fils éploré Abyssus Abyssum Invocat2
Chez Antonin Pergirard À moins de compter un ecclésiastique dans le groupe,
27 Avenue Wagram VIIIème arrondissement les personnages devront vraisemblablement faire appel
à un spécialiste de la bible pour comprendre la portée
Antonin Pergirard était le père de Bastien, le jeune du passage du livre de Zacharie trouvé sur les victimes.
homme que les personnages ont rencontré dans la loge En effet, à part la mention de « Satan » qui devrait
de l’actrice, Esther Variquet. Après un début de attirer leur attention, la signification de ce texte, sans
carrière d’avocat à Reims, Bastien Pergirard est revenu autres explications demeure obscure. Quelles que
s’établir à Paris à la mort de son père. Il vient tout soient leurs démarches, ils finiront par tomber soit sur
juste d’obtenir un poste de magistrat à la Cour des un prêtre (de n’importe quelle paroisse parisienne)
Comptes. nommé Benoît Seizain soit sur Lucien Crété, un
professeur de théologie à l’Université de la Sorbonne.
Ne voyant pas vraiment ce que les personnages
peuvent lui apporter sur la mort de son père, Bastien Note au Meneur
cherchera par tous les moyens à couper court à la
conversation. Si toutefois, les personnages parviennent Il est vivement conseillé de jouer ces deux rencontres
à le convaincre de leur parler, en arguant d’éléments sous la forme d’une conversation entre les personnages
nouveaux quant à l’identité du tueur, il acceptera de et leur interlocuteur.
parler de son père et de son procès. Sinon, les
personnages devront se tourner vers Esther Variquet,
qui pourra les renseigner, ou Adrien Lothe qui connaît Benoît Seizain
bien l’affaire. Prêtre

Juge à la cour d’Assise de Paris, Antonin Pergirard a Seizain est l’archétype du prêtre actif dans une paroisse
perdu sa femme. il y a une quinzaine d’années et a de quartier de grande ville, soucieux de maintenir une
élevé seul son fils Bastien, sans se remarier. atmosphère villageoise dans sa paroisse. Il aurait tout
aussi bien pu être le curé d’une commune au fin fond
Son procès lui a été intenté par sa servante, une du Gers.
certaine Dorothée Manin, au motif qu’étant tombée
enceinte des œuvres de son patron, elle réclamait qu’il Les compétences religieuses du prêtre sont assez
lui règle des salaires non payés et une pension pour limitées. Il saura identifier le passage tiré du livre de
son fils. Il s’agissait d’un chantage pour qu’il l’épouse et Zacharie et indiquer que, dans ce contexte, le « satan »
en fasse son héritière. Ce qu’il a toujours refusé. dont il est question n’est pas encore le prince des
Dorothée décida alors de l’attaquer en justice. Le 25 Ténèbres. Mais il n’en sait pas plus. Il renverra
juin, Pergirard gagne son procès sans difficulté, au humblement les personnages vers les autorités
motif qu’il la payait bien assez et qu’il était prêt à religieuses ou universitaires pour plus de
verser une rente de paternité. Le 28 juin, Dorothée renseignements.
était retrouvée noyée dans la Seine, apparemment
suicidée. Le 24 août, Antonin Pergirard était assassiné Lucien Crété
dans une rue sombre le soir. Un tract anarchiste a été Professeur à la faculté de théologie, Sorbonne
retrouvé sur le corps de son père, aux dires de la
police. Bastien ne sait pas ce qu’est devenu le fils de Lucien Crété est un homme de cinquante ans, très
Dorothée et de son père. Il n’a pas cherché à le distingué, portant en permanence un monocle à l’œil
retrouver. Quant à l’hypothèse anarchiste, Bastien y droit. Son port de tête, de même que son habillement
croit dur comme fer. et son élocution très précieuse, jurent avec l’image
traditionnelle du professeur d’université, de théologie
Note au Meneur de surcroît. Il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un
La visite à la famille des deux victimes devrait homme charmant et très aimable.
permettre de faire ressortir les éléments suivants : Voici les éléments qu’ils pourront obtenir de Lucien
Crété, à condition qu’ils posent les bonnes questions:
- les deux victimes sont riches et puissantes ;
- toutes deux ont été accusées dans des affaires en lien • Le livre de Zacharie présente les “visions” du
avec des personnes de classes sociales inférieures ; prophète du même nom. La quatrième vision
- toutes deux ont été acquittées ; concerne le grand prêtre Josué, qui comparaît
- toutes deux sont des personnalités arrogantes et devant un tribunal divin, face à un accusateur, un
antipathiques. “satan”;
• Le satan l’accuse de s’être présenté en habits sales,
Le mobile du meurtrier commence donc à se dessiner : c’est-à-dire souillé par le péché. Or, l’ange de Dieu
une vengeance contre l’injustice faite à des personnes qui défend Josué réprime le satan, car Dieu décide
humbles et faibles, victimes d’un système judiciaire de pardonner Josué et de le revêtir d’habits
aveugle. Quant au lien avec le livre de Zacharie, un somptueux;
spécialiste de la bible pourrait être utile.
2
« L’abîme appelle l’abîme »
____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 7
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
• Le mot « satan » ne renvoie donc pas ici à l’ange toute la durée de leur présence, aucune discussion ne
du mal déchu, mais signifie « l’adversaire » ou se fait entendre dans le bistrot. Autant dire que sans y
« celui qui s’oppose ». Dans le texte de Zacharie, il être introduit, ils ont peu de chance de rentrer en
prend notamment la signification contact avec des anars…
« d’accusateur ». Signification que l’on retrouve à
d’autres endroits dans les textes sacrés, notamment Les personnages devraient avoir plus de chance avec
dans le livre de Samuel. Esther Variquet. Cette dernière est la sœur cadette
• Satan est donc, dans ce contexte, un ange au d’Augustin Variquet, alias « Milou ». Si les personnages
service de Dieu qui assume la charge d’accusateur viennent lui rendre visite et lui expliquent qu’ils ont des
ou de procureur divin. Ce n’est que plus tard que la doutes sur l’implication des anarchistes dans les
figure satanique prendra la signification qu’on lui meurtres, elle sera disposée à les aider. Elle sait que
connaît aujourd’hui, à savoir celui de l’ange révolté son frère n’y est pour rien, mais elle n’exclut toutefois
par la miséricorde de Dieu et qui, déchu, s’opposera pas que quelques-uns de ses camarades soient passés
à Dieu et incarnera la figure du Mal. à l’acte. Elle demande évidemment la plus grande
discrétion aux personnages, notamment vis-à-vis de
Note au Meneur Bastien Pergirard. Elle emmènera alors les personnages
« Au Bourbaki » un midi ou un soir après une
N’hésitez pas à en faire beaucoup pour cette scène. représentation, pour rencontrer son frère. Ce dernier
Une fois la question posée, Crété est intarissable. Il est un homme imposant de trente-deux ans, boucher
ponctue son explication de citations tirées du texte en aux abattoirs de la Villette. Il « anime » un groupe
question et d’expression comme « n’est-ce pas ? » ou d’anarchistes d’une douzaine de membres. Il assure lui-
« c’est évident ». même le lien avec d’autres groupes actifs dans la
capitale. Voici ce qu’il pourra communiquer aux
personnages, après avoir néanmoins « enguirlandé » sa
En conclusion, la référence à un satan « accusateur », sœur de lui avoir amené ces bourgeois à domicile :
révolté contre la clémence de Dieu, combinée au profil
des victimes, doit mener les personnages vers un • La feuille de propagande « L’Anarchie » est un
coupable fréquentant les milieux judiciaires ou exerçant faux. Il n’y a pas de publication clandestine de
une telle fonction au sein de cette profession. Cette ce nom à sa connaissance ;
conclusion doit naturellement orienter les personnages • Le texte est en revanche vrai et provient de la
vers le Palais de Justice et du moins les conduire à résolution adoptée à Londres en juillet dernier ;
vouloir consulter les dossiers des procès des deux • Il n’est au courant d’aucun attentat ou meurtre
victimes. revendiqué par des anarchistes à Paris, à part
celui perpétré par le jeune Émile Floriant, qui a
assassiné en pleine rue, de plusieurs coups de
feu, un passant à Neuilly. Selon lui, il s’agit bien
d’un anarchiste, mais qui aurait agi seul, par
Le Temps des bombes folie.

Les autorités policières cherchent à mêler les milieux Note au Meneur


anarchistes à cette affaire, alors qu’ils n’y sont pour
rien du tout. Il se peut donc que les personnages Pour rendre un peu plus vivante cette rencontre, on
souhaitent suivre cette piste. Ils disposent, avant de peut mettre un terme à cette scène sur l’entrée de
visiter le Palais de Justice (voir plus loin), de deux deux hirondelles qui viennent se rafraîchir le gosier en
moyens de rentrer en contact avec les anarchistes. saluant tout les clients du troquet, « Milou » et les
personnages y compris.
• Par l’intermédiaire du journaliste Adrien Lothe ;
• Grâce aux contacts de la comédienne Esther
Variquet.

Une prise de contact par l’intermédiaire d’Adrien Lothe


est la plus évidente, mais la plus compliquée. Celui-ci Dura Lex, sed Lex
se limitera à leur indiquer l’adresse d’un café dans
lequel quelques militants ont l’habitude de se La visite du Palais de Justice est un passage obligé,
rencontrer. Il ne connaît que leurs surnoms : pour qui souhaite consulter les dossiers judiciaires,
« Briquet » et « Milou ». Ils ont l’habitude de se c’est-à-dire, essentiellement les procès-verbaux de
retrouver « Au Bourbaki », un troquet Rue des procès. Si l’accès au Palais de justice (cf. Annexe IV)
Mignottes à Belleville dans le XXème arrondissement. est libre, l’accès aux archives et aux dossiers ne l’est
pas pour tout le monde. C’est pourquoi la présence,
Il va de soi que si les personnages se rendent dans ce parmi les personnages, de quelqu’un ayant une
bistrot fréquenté quasi exclusivement par des habitués, formation de juriste ou de policier est d’une grande
ils seront immédiatement remarqués. Le contact avec aide, sans quoi, les personnages devront faire preuve
les personnes présentes risque d’être difficile. S’ils de patience et d’habileté en faisant jouer leurs relations
demandent à rencontrer « Milou » ou « Briquet », on (le journaliste Adrien Lothe, par exemple, qui a ses
leur répondra qu’il n’y a personne de ce nom ici. Durant entrées au Palais).
____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 8
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
Si les personnages cherchent à rencontrer les deux
magistrats, ceux-ci seront d’abord très réticents à
répondre à leurs questions. Aux personnages de les
convaincre et de gagner leur confiance. En gros, les
deux magistrats confirmeront le déroulement et les
conclusions des affaires.

Si les personnages demandent qu’on leur indique où


l’on peut trouver Justin Thiémard, leur interlocuteur
leur propose de les faire accompagner à son bureau par
un huissier du Palais. Ce dernier les emmène dans les
dédales du Palais. Arrivés en haut des escaliers du
premier étage, l’huissier leur indique que Thiémard est
précisément l’homme qui sort de son bureau, au bout
du couloir, avant de l’interpeller « Eh Thiémard, ces
messieurs veulent te voir ! » L’homme, distant d’une
trentaine de mètres se fige, fixe les personnages, se
Avant de pouvoir consulter les procès-verbaux des retourne avant de s’engager dans la direction opposée
procès Doussain et Pergirard, les personnages vont être vers l’escalier à l’autre bout du couloir. Si les
renvoyés d’un bureau à l’autre, d’une cour à l’autre, personnages se mettent à courir pour le rattraper
avant d’aboutir à la bibliothèque du tribunal civil, à côté Thiémard, méfiant et pensant avoir été découvert,
de la Salle des pas perdus. décide de ne prendre aucun risque et s’enfuit
précipitamment.
Avant qu’ils n’entrent dans la bibliothèque, les
personnages sont témoins de la scène suivante : un Poursuite dans le Palais de Justice
prisonnier d’une vingtaine d’années est emmené,
menotté, dans la salle de la 1ère Chambre criminelle Non seulement Justin Thiémard est un athlète, mais il
devant laquelle se sont attroupés journalistes et connaît tous les recoins du Palais de Justice. En
badauds. À la vue de cette foule, le suspect, Émile d’autres termes, les personnages n’ont aucune chance
Floriant, se met de le rattraper, à moins qu’ils ne l’abattent dans sa
à hurler des course, ce qui est peu probable…
« Mort aux
bourgeois ! Je ne Note au Meneur
cèderai pas
devant ce Si toutefois, les personnages devaient être sur le point
pouvoir inique ! de le coincer, Justin n’hésiterait pas à demander l’aide
Vive la des forces de l’ordre en leur criant qu’il doivent arrêter
Révolution ! Vive ces criminels qui lui courent après. Les hirondelles
l’Anarchie ! ». n’hésiteront pas une seconde et obéiront
L’homme est immédiatement en arrêtant les personnages et en leur
prestement mené à l’intérieur de la salle. Parmi proposant une visite guidée du Palais pour eux seuls…
l’assistance, un groupe d’hommes modestement vêtus
échange quelques mots réprobateurs avant de quitter Quant à Thiémard, persuadé d’être démasqué, il ne
les lieux. Voilà une opportunité supplémentaire pour les rentrera plus chez lui et résidera temporairement dans
personnages de prendre contact avec des militants au foyer St-Bernard dans lequel il accomplit un travail
anarchistes. Si les personnages tentent de discuter bénévole.
avec le groupe, celui-ci se montrera toutefois très
rapidement hostile et n’hésitera pas, une fois dans la
rue, à faire comprendre avec insistance qu’ils n’ont rien
Il ne reste plus aux personnages qu’à s’enquérir de
à leur dire.
l’adresse de Thiémard pour visiter son logement, son
bureau ne leur étant pas accessible.
À la bibliothèque, les personnages peuvent commencer
les recherches. Une fois les dossiers ressortis des
archives, les personnages apprendront les noms des
deux Juges en charge des dossiers par les membres
des familles des victimes. Il s’agit du Juge Marie-Émile
Boismard pour l’affaire Doussain et du Juge Jean
Verdon pour l’affaire Pergirard. En comparant les
identités des protagonistes des deux affaires, ils se
rendront compte qu’il s’agit à chaque fois de personnes
différentes (avocats, juges, etc) à l’exception d’une
seule personne, le greffier, un certain Justin
Thiémard, qui a officié dans les deux cas !

____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 9
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
Le père Armand partage son temps entre l’église et le
foyer. En permanence, un certain Philippin Bouzard fait
Nec deus intersit, nisi office de concierge. Il prend ses instructions
dignus vindice nodus3 directement auprès du Père Armand.

Interrogé, Bouzard confirmera que Justin Thiémard


Chez Justin Thiémard
participe à la vie du foyer et qu’il vient régulièrement
8 Rue des Écluses, 10ème
durant son temps libre. Peu bavard, Bouzard n’en dira
pas beaucoup plus.
Thiémard habite près de la Gare de l’Est dans le Xème.
arrondissement, dans un petit immeuble de trois
Une conversation avec le Père Armand s’impose donc.
étages. Il occupe un appartement confortable de 3
Pour qu’il parle de Justin, il faudra que les personnage
pièces (salon-cuisine, chambre à coucher, bureau). Sur
le mettent en confiance. Si le Père Armand devait
les murs et sur les meubles, on trouve de nombreuses
déduire de son échange avec les personnages que
images pieuses. C’est toutefois dans le bureau que l’on
ceux-ci veulent du mal à Justin, il ne leur dira rien de
trouve les indices les plus importants, soit:
plus que ce que Bouzard aura pu leur dire. Si les
personnages gagnent sa confiance, il pourra leur
• De multiples bibles dont certaines pages ont été
apprendre les choses suivantes :
arrachées (celles du Livre de Zacharie, bien sûr) ;
• Un livre intitulé : COMTE EDOUARD SODERINI.
• Thiémard vient régulièrement travailler
Socialisme et catholicisme. Traduit de l'italien par le
bénévolement pour le foyer en collectant de
chanoine LE MONNIER Sans lieu, Desclée de
fonds ou de la nourriture ;
Brouwer.
• Thiémard est une personne très sociable, mais
• Des notes manuscrites tirées des dossiers
qui ne semble pas avoir d’ami, hormis une
judiciaires de Doussain et Pergirard ;
jeune paroissienne, travaillant comme
• Une douzaine de petites affichettes illustrées
infirmière à l’Hôpital Lariboisière et qui participe
incitant les parisiens à remettre des vivres ou de
également à la vie du Foyer qui se nomme
l’argent au Foyer St-Bernard proche de l’Eglise
Cécile Brasey. Il ne connaît pas son adresse.
Notre-Dame de Lorette dans le 9ème
• Thiémard souffre de crises d’angoisse qui
arrondissement;
peuvent le mener au délire paranoïaque. Il
• Des flacons de laudanum vides ;
vient alors se réfugier dans une chambre de
• Un lit 1 place équipé de sangles pour les bras et les
bonne installée dans les combles du foyer et
jambes.
qu’il est le seul à occuper périodiquement.
• Armand n’a pas revu Justin depuis plus de dix
jours. (C’est un mensonge, Justin a passé la
Note au Meneur nuit précédente dans la chambre de bonne.)

La visite au domicile de Thiémard devrait être brève. Ce Après cette conversation, les personnages désireront
que les personnages trouvent leur serviront à deux sans doute visiter la chambre de Justin dans le foyer.
choses : confirmer son implication dans les assassinats
de Doussain et Pergirad et leur fournir une piste sur
Note au Meneur
l’endroit où il se cache : le foyer St-Bernard dans le
9ème arrondissement.
Si la conversation avec le Père Armand tourne court,
les personnages ne pourront pas obtenir l’information
selon laquelle, Justin dispose d’une chambre dans le
foyer. Dans ce cas, l’information pourrait leur être
Foyer St-Bernard donnée, par l’intermédiaire d’une « locataire » qui
12 Rue Laferrière, 9ème interrompt la discussion entre les personnages et le
Père Armand en demandant si en l’absence de Justin,
Le foyer St-Bernard dépend de la paroisse de Notre elle peut installer des affaires personnelles dans la
Dame de Lorette. Il est dirigé par le curé de la paroisse, chambre dans les combles. Le Père Armand refusera
le Père Armand. Ce foyer installé dans un immeuble de que les personnages ne visite la chambre. Il leur faudra
la rue Lafferrière accueille les jeunes femmes pauvres trouver une autre manière de le faire…
dont certaines sont des prostituées. Le rez-de-chaussée
est composé d’une loge de concierge, d’un petit
appartement, d’une cuisine et d’une salle commune qui
La chambre de Justin relève plus du placard que de la
fait office de salle à manger lorsque des soupes
chambre. Un petite lucarne laisse pénétrer quelques
populaires sont offertes au indigents. Quant aux
rayons de lumière dans une minuscule pièce dont le
occupantes, elles sont logées dans des appartements
seul meuble est un lit. Tout autour, un désordre
dans les étages qu’elles partagent à plusieurs contre un
indescriptible règne : Parmi les affichettes que les
loyer modeste.
personnages on déjà vu à son domicile, on trouve le
plan de l’Exposition internationale de l’électricité au
Palais de l’industrie (voir aides de jeu) et une affiche
3 annonçant cette manifestation. Au dos de cette affiche
« Si vous faites intervenir un dieu, que le drame soit digne
est inscrite à la main l’inscription manuscrite suivante :
qu'un dieu le dénoue. » (Horace)
____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 10
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
jamais pu apprendre le vrai nom de son père et
« Je suis le bon berger, le vrai berger. Le de sa mère
vrai berger se dessaisit de sa vie pour ses • Durant ses études de droit, Justin s’est
brebis. Le mercenaire, qui n'est pas rapproché des milieux catholiques-sociaux et
vraiment un berger, et à qui les brebis ne s’est investi dans l’aide aux pauvres tout en
n’appartiennent pas : s'il voit venir le loup, visant à faire carrière comme magistrat.
il abandonne les brebis et s'enfuit ; le loup • Durant la Commune, Justin a participé aux
s'en empare et les disperse. Ce berger manifestations et lors d’une fusillade, il est
n'est qu'un mercenaire, et les brebis ne grièvement blessé à la tête par un coup de feu.
comptent pas vraiment pour lui. Je suis le Il souffre depuis régulièrement de maux de tête
bon berger ; je connais mes brebis, et mes très violents qui le plongent dans des délires
brebis me connaissent, comme le Père me frénétiques. C’est elle qui le soigne et vient lui
connaît, et que je connais le Père ; et je administrer du laudanum, chez lui régulière-
me dessaisit de ma vie pour mes brebis. » ment.

A chacune de ses occurrences, le mot berger est Cécile Brasey n’en sait guère plus sur Justin et n’est
souligné ! bien évidemment pas au courant de ses activités
criminelles.
Un jet de qualité A ou B en culture générale permettra
d’identifier l’inscription comme un extrait de l’Evangile
selon Jean (10 :11) portant sur la parabole du berger.
Fiat lux et facta est lux4
Un second jet de qualité A ou B en culture générale
permettra au personnage qui a réussi de faire Une fois qu’ils se seront rendus compte de la menace
immédiatement le lien entre le mot berger et qui pèse sur le commissaire général de l’exposition
l’affichette pour l’exposition internationale de internationale de l’électricité, les personnages ne
l’électricité : Berger est le nom de famille du manqueront pas de prendre contact avec Georges
commissaire général de l’exposition ! Le personnage Berger.
aura également connaissance du fait que Berger doit
donner une conférence publique au Palais de l’Indstrie Cet homme n’est pas du genre à prendre peur pour si
le vendredi 22 octobre à 18h30. peu ! Il refusera tout conseil visant à annuler la
conférence qu’il doit prononcer le vendredi 22 octobre à
18h30 au Palais de l’Industrie. Tout juste accepte-t-il
Hôpital Lariboisière de rendre attentifs les personnes en charge de la
Rue St-Vincent de Paul sécurité de cette menace.

Le Père Armand ne connaissant pas l’adresse du Le Palais de l’Industrie


domicile de Cécile Brasey, l’hôpital est le seul endroit
où les personnages peuvent rencontrer cette jeune Le dénouement de l’intrigue se jouera donc au Palais de
femme. l’Industrie. Justin Thiémard entend en effet y assassiner
Georges Berger, après la conférence qu’il donnera à
Il devrait être relativement simple de convaincre Cécile 18h30 ce vendredi 22 octobre 1881.
Brasey de parler de Justin Thiémard. Elle a développé
pour lui une véritable affection et une forte amitié. Elle Note au Meneur
pourra fournir aux personnages les informations
suivantes : Si les personnages devaient ne pas aboutir à cette
conclusion avant cette date, il ne vous reste qu’à la
• Elle a connu Justin au foyer et s’est rapidement décaler dans le temps selon les nécessités.
lié d’amitié avec lui. Petit à petit elle a pu en
apprendre un peu plus sur lui et son passé.
• Il a eu une enfance difficile d’orphelin, du moins Réalisé pour l'exposition universelle de 1855 sur les
le croyait-il. En réalité, il a suivi des études Champs-Élysées à Paris, le Palais de l'Industrie est
dans les meilleurs établissements catholiques une œuvre que l'on doit à l'architecte Victor Viel et à
de Paris comme interne. Il lui avait été expliqué l'ingénieur Alexis Barrault. L'édifice sera détruit en
que ses parents riches, étaient morts 1896 pour laisser place au Petit et au Grand Palais. Sa
accidentellement alors qu’il n’avait que disparition permet de relier l'Hôtel des Invalides au
quelques mois et que la fortune de ceux-ci Palais de l'Élysée par une grande perspective,
permettait de payer ses études. longtemps qualifiée « d'axe républicain ».
• A l’âge de 18 ans, il a fini par apprendre que
son père était un homme politique important à L’exposition Internationale qui s’y tient est remarquable
Paris et que sa mère, devenue stérile après sa à plus d’un titre. On peut notamment y découvrir :
naissance avait été rejetée par son père. Elle
finit ses jours dans un asile pour fou où elle est • Le premier tramway électrique de chez Siemens
morte, alors que Justin avait 12 ans. Il n’a
4
« Que la lumière soit. Et la lumière fut ».
____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 11
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
• Le stand de la firme Edison qui, fort de ses La poursuite
quelques premiers succès dans le domaine de
l’éclairage, remporte un grand succès lors de Quel que soit le début de l’action, la poursuite se
l’Exposition Internationale de l’Electricité à Paris, en déroulera entre et sur les stands de l’exposition, dans
août 1881, et qui fut pour Edison un tremplin une quasi-pénombre. Ayant repéré les lieux
médiatique inespéré. Il installe pour cette occasion préalablement, Thiémard entend utiliser le tramway de
1000 lampes qui éclairent en même temps et sont, Siemens, qui se trouve à l’intérieur de l’exposition, pour
sans conteste, une des attractions de cette enfoncer les portes du Palais et prendre la fuite une fois
manifestation. À cette occasion, est également à l’extérieur. Dans le cas où Thiémard s’est blessé en
présentée aux visiteurs une dynamo géante. se jetant de la galerie, il sera relativement aisé de
• Les premières versions du téléphone. suivre sa trace. Sinon, c’est un véritable jeu du chat et
de la souris qui s’engage. Thiémard ne fera usage de
La tentative d’assassinat son revolver que s’il se sent coincé ou sur le point
d’être pris.
Berger doit prononcer son discours vers 18h30 dans
l’espace « Buffet » (Cf. Annexe V) où a été installé une Afin de faire perdre du temps à ses poursuivants, il fera
estrade. L’audience compte quelque deux cents du bruit sur les stands et mettra en marche certaines
personnes. Ce discours se déroule sans encombre. de leurs installations. En effet, le courant est fourni par
Avant de remercier la présence notable de M. le des générateurs extérieurs qui ne seront arrêtés
Ministre du Commerce et des Colonies Maurice Rouvier, qu’après la fin de la conférence.
Berger annonce entre autres choses que non seulement
cette conférence a permis de constater les progrès de Ainsi, en passant sur le stand des États-Unis, Thiémard
la science en matière d’électricité, mais surtout que allume-t-il subitement (en marche) les 1000 ampoules
désormais toute une série de normes de mesures présentées par Thomas Edison, aveuglant ses
électriques ont été adoptées, permettant aux différents poursuivants pendant presque une minute, ce qui lui
savants d’utiliser désormais le même vocabulaire. laisse le temps de se rendre sur le stand où se trouve le
tramway électrique Siemens, à l’autre bout du Palais, et
Comme seuls renforts, les personnages pourront de le mettre en marche.
constater une présence policière légère composée de
cinq gendarmes Alors que les personnages progressent vers l’extrémité
du Palais, ils entendent le bourdonnement d’une
Pendant tout le discours et l’apéritif qui suit, Justin génératrice et voient les éclairs électriques provenant
observe la foule depuis les galeries à l’étage (au-dessus du câble reliant la ligne aérienne électrique et le
du stand « Boulet »), en suivant du regard les faits et tramway. À leur arrivée sur les lieux, le tramway se
gestes de Berger. Un jet de perception de qualité A ou met en marche et n’est plus qu’à quelques mètres de la
B permet à un personnage de voir le reflet des lentilles porte d’entrée, qu’il s’apprête à défoncer. À l’intérieur,
de jumelles de théâtre, à l’étage et de distinguer une appuyé à une vitre ouverte, Thiémard commence à
silhouette, celle de Thiémard. faire feu sur ses poursuivants. Si les personnages ne
parviennent pas à le maîtriser avant que le tramway
Si les personnages aperçoivent Thiémard à l’étage, ils défonce la porte d’entrée et ne déraille, Thiémard
peuvent se jeter à sa poursuite, avec ou sans les forces réussit à prendre la fuite. Les personnages ne pourront
de l’ordre, selon les contacts qu’ils ont avec elles. Justin le retrouver qu’à la condition qu’ils l’aient blessé ou
Thiémard s’apercevra immédiatement que l’on vient à qu’il se soit blessé en se jetant de la galerie. Dans ce
sa poursuite. Il laissera donc les personnages et la cas, ils le trouveront à moitié caché dans un bosquet à
police monter à l’étage avant de se jeter de la galerie l’extérieur du Palais, son chargeur vide et perdant
au niveau du Phare, en s’écrasant sur la serre qui se beaucoup de sang.
trouve juste à côté. Dans sa chute, il se blesse et est
contraint de boiter. Par ailleurs, avec un jet de Épilogue
perception réussi de qualité A ou B, sans source de
lumière, on peut suivre son parcours grâce aux traces Qu’il soit arrêté ou tué, Thiémard est mis hors d’état de
de sang qui maculent le sol. Il se dirige vers l’autre nuire. Il va de soi que si les personnages ont fait la
extrémité du Palais, vers le tramway électrique de promesse de révéler les dessous de l’affaire à Lothe,
Siemens. celui-ci s’empressera d’en faire un scandale que la
police pourra difficilement étouffer. Cette affaire
Si les personnages n’aperçoivent pas Thiémard à coûtera son poste à quelques fonctionnaires de police
l’étage, celui-ci attendra que les premiers invités dans le cadre d’une modeste action de moralisation de
commencent à quitter les lieux pour se fondre dans la la police initiée Préfet de Police de Paris.
foule et se rapprocher de Berger. Alors qu’il est à un
pas de Berger et s’apprête à le frapper d’un coup de Caractéristiques Justin Thiémard
poignard, un personnage croise son regard. Thiémard
se retourne et prend immédiatement la fuite en Habileté : 13 Constitution : 12
direction de l’intérieur de l’exposition, qui est plongée Aptitudes physiques : 15 Perception : 13
dans une obscurité quasi-complète.
Armes : un poignard (pour les actes vengeurs) et un
calibre moyen (pour se défendre).
____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 12
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore
Personnages non-joueurs principaux Georges Berger
57 ans
Marie-Ange Doussain Commissaire général de l’exposition électricité
58 ans
Veuve de G. Doussain Directeur de l’exposition universelle de 1876, il eut à
faire avec des syndicats plutôt revendicatifs, qui
Mme Doussain est l’image même de la femme discrète n’hésitèrent pas à menacer de saboter l’exposition s’ils
mariée à un homme puissant et respecté. Réservée, n’obtenaient pas des salaires plus élevés pour les
elle a toujours soutenu son mari dans sa carrière et ne manoeuvres. Ce qu’ils n’obtinrent pas. En 1880, un
lui a jamais posé de questions, pour lesquelles elle membre du même syndicat l’accusa de corruption
savait qu’elle n’obtiendrait pas de réponses. Au courant durant son mandat de directeur de l’exposition.
de la seconde vie de son mari, elle n’avouera jamais L’opération visait également à empêcher qu’il devînt
savoir et réfutera toute insinuation à ce sujet. commissaire général de l’exposition de l’électricité et à
contrer ses velléités politiques. Le jugement, qui le
Bastien Pergirard blanchit, a été rendu en juillet 1881. Thiémard en a été
27 ans le Greffier.
Magistrat stagiaire à la Cour des Comptes
Nota Bene : Georges Berger est un personnage
Élevé seul par son père dès l’âge de 12 ans, Bastien est historique. Il a bien été le commissaire général de
un enfant gâté. Ambitieux et arrogant, il ne voit dans l’exposition. L’affaire judiciaire qui lui est prêtée et bien
ses congénères que des « outils » au service de sa évidemment fictive.
renommée et de sa carrière. De retour à Paris, Bastien
se mit immédiatement à fréquenter le milieu mondain, Justin Thiémard
dans lequel il fit la connaissance d’Esther Variquet. Il 38 ans
est persuadé de l’implication des anarchistes dans la Greffier, Tribunal de première instance de Paris
mort de son père et n’acceptera pas que l’on remette
en question cette vérité. Il ne sera que de très peu Justin est un homme de grande carrure et très
d’aide pour les personnages. athlétique. Il pratique la boxe française et a été dans sa
jeunesse un gymnaste talentueux. Justin a reçu une
Esther Variquet éducation catholique très stricte et en a conservé une
25 ans foi inébranlable. Assoiffé de justice pour les plus faibles,
Actrice il a embrassé la carrière de juriste avec passion et
excellence. Ayant côtoyé les milieux catholiques
Cette jeune actrice doit sa récente renommée tant à progressistes, il s’est fait un honneur de défendre la
son talent qu’à ses charmes. Le rôle de Nana est le veuve et l’orphelin. Sa carrière entamée comme
premier grand rôle qu’elle a obtenu. Sœur d’Augustin greffier, il déchanta rapidement, écœuré par la
Variquet et bien que vivant dans les fastes de la haute puissance de l’argent et de la renommée. Il en a conçu
société parisienne, elle a conservé des attitudes un puissant désir de vengeance, qui l’a mené à se
frondeuses et contestataires. Elle aime tendrement son considérer commun procureur divin, un « accusateur »,
grand frère, qui fait également office de protecteur un « satan ». Justin gagne en confiance et en audace,
lorsque les sollicitations qu’elle reçoit de certains au fil de ses assassinats. Il est prêt à prendre de plus
messieurs se font trop insistantes. en plus de risques, en commettant désormais ces
crimes en public. (Pour plus de détails sur son passé, ce
Augustin Variquet référer aux informations que Cécile Brasey détient.)
30 ans
Boucher aux abattoirs de la Villette Autres personnages non-joueurs
• Armand Bizet, Inspecteur de police
Ouvrier dans sa chair et dans son âme, Augustin est • Félix Dugerdil, Commissaire de police
une figure montante de l’anarchisme à Paris. Il anime • Marie-Émile Boismard, juge dans l’affaire Doussain
un petit groupe de militants qui hésite encore sur les • Jean Verdon, juge dans l’affaire Pergirard
moyens de lutte. Il travaille activement à la préparation • Cécile Brasey, infirmière
d’une publication anarchiste. • Le Père Armand, curé de Notre Dame de Lorette
• Philippin Bouzard, concière du foyer St-Bernard
Adrien Lothe
27 ans
Journaliste Liste des Annexes
I Livre de Zacharie
De ses parents communards, Adrien a gardé le goût de II Le Petit Journal du 22 octobre 1881
la confrontation. Sans être révolutionnaire, il croit III Le Petit Journal du 26 août 1881
fermement à la presse et à l’opinion publique comme IV L’Anarchie
leviers politiques plus efficaces que les luttes armées. V Plan du Palais de Justice
C’est pourquoi, il cherche encore « l’affaire » qui fera VI Plan du Palais de l’Industrie
de lui un journaliste influent et reconnu. Actuellement VII ss Illustrations de l’Exposition
cantonné aux faits divers, il écume les lieux les moins Les annexes sont à disposition à l’adresse suivante :
fréquentables afin de s’y constituer un réseau d’indics. http://www.orbistertius.ch/accusateur.html.
____________________________
“L’accusateur” Version n°2. Scénario non-officiel pour Maléfices 13
! STC (www.orbistertius.ch), 01/2009. Avec l’aimable autorisation des Editions du Club Pythagore