Vous êtes sur la page 1sur 16

Analyse de la Rentabilité

des Projets

Enseignant : Ezzeddine SOLTAN


ENI-Tunis
Ezzeddine.Soltan@enit.utm.tn

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 1
Partie I : Intérêts simples et Intérêts
Composés

Enseignant : Ezzeddine SOLTAN


ENI-Tunis
Ezzeddine.Soltan@enit.utm.tn

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 2
Chapitre : Les Intérêts Simples
Taux d’Intérêt et Actualisation

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 3
Les intérêts simples : Définitions
et conventions…
⚫ Intérêt : rémunération d’un prêt ou d’un emprunt

⚫ La rémunération est dite simple lorsque les intérêts ne s’ajoutent pas au


capital pour porter eux-mêmes intérêt

⚫ L’intérêt simple est versé à l’issue du contrat

⚫ L’intérêt est calculé prorata temporis : proportionnellement à la durée du prêt

⚫ Par convention l’année civile compte 365 jours, l’année commerciale 360
jours (12 mois de 30 jours); un placement pour 3 mois à compter du 1er
février qui dure 3*30 jours est échu le 1er mai de la même année.

⚫ La seule exception à cette règle simplificatrice a lieu quand le contrat est


libellé de date à date. Dans ce cas du 1er février au 1er mai : 28+31+30=89
jours : on calculera le taux d’intérêt sur la base de 360j
Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 4
Les intérêts simples annuels, mensuels,
journaliers : règles de calcul

⚫ Soit une somme S0, placée au taux d’intérêt annuel à terme échu i

⚫ Au bout d’1 an de placement S1 = S0+i.S0 = S0(1+i)

⚫ Au bout de n années on Sn = S0(1+n.i)

⚫ Au bout de x mois on obtient Sx = S0+ x/12 *i*S0 = S0(1+xi/12)

⚫ Au bout de j jours on obtient Sj = S0+j/360 *i*S0 = S0(1+ij/360)

⚫ Les intérêts obtenus s’élèvent au bout de j jours à


I = j/360 (i*S0) = S0.i.j/360 = S0.j/(360/i)

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 5
Les intérêts simples : valeur acquise et valeur
actuelle : calculs

⚫ Soit une somme S0, placée au taux d’intérêt annuel à terme échu i

⚫ Sj : valeur acquise Sj = S0(1+ij/360) ; exprimée en année Sn = S0 (1+ni)

⚫ S0 : valeur actuelle de Sj (somme S0 que l’on place aujourd’hui pour obtenir Sj


dans j jours) S0 =Sj / (1+ (ij/360)) ;
Exprimée en année S0 = Sn/(1+ni)

⚫ i : taux d’intérêt i = ((Sj-S0)/S0 )* 360/j ; exprimé en année i = (Sn-S0)/(S0.n)

⚫ j : durée du placement j = ((Sj-S0)/S0) * 360/i ; exprimée en année n = (Sn-S0)/S0.i

⚫ I : montant total des intérêts acquis : I = Sj-S0 ou bien I = S0.i.j/360


exprimée en année I = Sn-S0 : valeur acquise – valeur actuelle

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 6
Intérêts simples ; les intérêts précomptés : taux
effectif de placement
⚫ On parle d’intérêts précomptés quand le versement des intérêts d’un prêt
se fait au moment du versement du capital. Ainsi le placement est effectué à un
taux effectif différent du taux d’intérêt annoncé

⚫ Soit S0 placée au taux annuel i, pendant j jours (intérêts précomptés)

⚫ Le jour du placement de S0 on reçoit les intérêts I = S0.i.j/360

⚫ On place donc effectivement S0-I = S0(1-(ij/360))

⚫ Et on récupère j jours plus tard le capital S0

⚫ On veut calculer le taux effectif i’de ce placement ?

⚫ On a i’ = ((somme finale –somme initiale)/somme initiale)*360/j


⚫ i’ = ((S0-S0(1-ij/360))/S0(1-ij/360)) * 360/j

⚫ i’ = i/(1-ij/360) Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 7


Exercices sur les intérêts simples (2’)

Incidence des frais sur le taux effectif d’un emprunt ; remboursement


d’un emprunt en 2 parties égales.
Exercice 3 : Une entreprise emprunte 400 000 € à 12% par an et doit le rembourser en
2 fois. Quelle est le montant que l’entreprise doit rembourser à la fin de l’année.
Cette somme est remboursée en 2 versements égaux échéant le quatrième et le
douzième mois. L’emprunteur doit régler le jour du versement du capital, des frais
s’élevant à 1% du montant de l’emprunt. A combien s’élève chaque versement.
Quel est le taux effectif de cet emprunt ?

2nd remboursement
A
1er remboursement
A

Capital 6
0 1er 2 3 4 5 7 8 9 10 11 12ème
Emprunté
mois mois
400 000€ Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 8
Intérêts simples : l’escompte

⚫ On appelle escompte le coût de la transformation d’une créance, une


traite par exemple, en moyen de payement : Er (escompte rationnel : différence
entre la valeur de la traite au jour de sa présentation et sa valeur à l’échéance
(valeur nominale))

⚫ Soit une traite de valeur nominale S ; cette traite est négociée à l’escompte j
jours avant son échéance au taux d’escompte i

⚫ Er = (valeur nominale de la traite) – (valeur de la traite j jours avant l’échéance)


Er = S- S/(1+ij/360) = S*ij/(360+ij)

⚫ L’escompte commercial Ec est calculé directement sur la valeur de la traite à


son échéance comme étant Ec = S*i*j/360

⚫ C’est l’escompte commercial qui est généralement appliqué


⚫ La valeur actuelle commercialle d’un effet de valeur nominale S est la valeur Sj
de l’effet j jours avant son échéance
Ec = S-Sj et donc Sj = S-Ec
Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 9
Sj = S-S.ij/360 = S(1-ij/360)
Chapitre :
Les intérêts Composés

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 10
Les intérêts composés : définitions

⚫ Le capital est dit placé à intérêts composés lorsque, à l’issue


de chaque période de placement, les intérêts s’ajoutent au
capital et portent eux-mêmes intérêt au taux de contrat
initial. C’est le principe de capitalisation des intérêts.

⚫ Conventionnellement, on est en en intérêts composés dès


que le placement excède une année. La règle générale est
que l’intérêt soit payé à terme échu, c’est-à-dire à la fin de
chaque année de placement

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 11
Les intérêts composés annuels, périodiques :
règles de calcul

⚫ Soit une somme S0, placée pour n années au taux d’intérêt annuel à terme
échu i

⚫ Au bout d’1 an de placement S1 = S0+i.S0 = S0(1+i)


⚫ Au bout de 2 ans de placement S2 = S1 +S1.i = S1(1+i) = S0(1+i)²

⚫ Au bout de n années on Sn = S0(1+i) puissance n

⚫ Si la période de capitalisation n’est pas annuelle mais périodique (sur n


périodes). Et i le taux d’intérêt à terme échu versé pour une période
on a Sn = S0(1+i) puissance n
⚫ Capitalisation mixte (pratique bancaire) : le principe des intérêts composés
est appliqué au nombre entier de périodes et la technique des intérêts
simples est appliquée à la fraction de période restante

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 12
Les intérêts composés : taux équivalents , taux
proportionnels

 Soit une somme S0, placée au taux d’intérêt à terme échu i pour une période

 Sn : valeur acquise Sn = S0(1+i) puissance n

 S0 : Valeur actuelle de Sn (somme S0 que l’on place aujourd’hui pour


obtenir Sn dans n périodes) S0 =Sn / (1+ i) puissance n
soit S0 = Sn (1+i) puissance -n

 i : taux d’intérêt i = racine nième (Sn/S0) -1 = ((Sn/S0) puissance 1/n) -1

 n : durée du placement (ln (Sn) - ln (S0))/ln(1+i) = ln(Sn/S0)/ln(1+i)

 I : montant total des intérêts acquis : I = Sn-S0 ou bien I = S0[((1+i)^n) -1]


Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 13
Intérêts composés : amortissement d’un emprunt
Amortissement d’un emprunt (méthode 1)
Exercice 1 : une personne emprunte, le 1er janvier 2008, 100 000 € au taux de 12,5% pour 3 ans. Pour se libérer
de sa dette, elle verse 20 000€ à l’issue de la seconde année (01/01/09) et 40 000€ à l’issue de la seconde
année. Combien devra-t-elle verser à l’issue de la 3ème année pour se libérer entièrement de sa dette ?

Amortissement capital restant à


Date Capital dû Intèrêts dus Remboursement
du capital devoir

01/01/2008 100 000

01/01/2009 100 000 12 500 20 000 7 500 92 500

01/01/2010 92 500 11 562,50 40 000 28 437,50 64 062,50

01/01/2011 64 062,50 8007,81 X

Amortissement d’un emprunt : Annuités constantes, mensualités constantes : sur EXCEL : -VPM(taux ;
Nombre de remboursements; Valeur du capital emprunté)
Amortissement in fine : en masse à la fin Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 14
Intérêts composés : amortissement d’un emprunt
Amortissement d’un emprunt (méthode 2)
Exercice 1 : L’égalité des flux financiers peut s’écrire comme
l’égalité entre la valeur actuelle de la somme empruntée et la
somme des remboursements actualisés (ramenées à la valeur
actuelle).

X
100 000 €
20000€ 40 000€

01/01/09 01/01/10 01/01/11


01/01/08

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 15
Intérêts composés : amortissement d’un emprunt
Amortissement d’un emprunt (méthode 3)
Exercice 1 : L’égalité des flux financiers peut s’écrire comme
l’égalité entre la valeur acquise de la somme empruntée et la
somme des valeurs acquises des remboursements (ramenées à
la valeur future).

100 000 €
20000€ 40 000€
X

01/01/09 01/01/10 01/01/11


01/01/08

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 16

Vous aimerez peut-être aussi