Vous êtes sur la page 1sur 21

Analyse de la Rentabilité

des Projets

Ezzeddine SOLTAN
ENI-Tunis ; Département Génie Mécanique
Ezzeddine.Soltan@enit.utm.tn

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 1
Chapitre C : Seuil de Rentabilité

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 2
Plan du chapitre
⚫ Décomposition des charges directes et indirectes en charges fixes et variables
⚫ Détfinition du seuil de fermeture et du seuil de rentabilité
⚫ Remplissage du tableau : compte de résultat différentiel
⚫ Seuil de rentabilité : cas d’activité irrégulière
⚫ Seuil de rentabilité : cas du changement des conditions d’exploitation
⚫ Seuil de rentabilité : cas du changement des conditions d’exploitation (avec
modification du taux de marge)
⚫ Seuil de rentabilité et choix de structure d’une activité
⚫ Exercice récapitulatif
⚫ Complémentarité des méthodes des coûts complets et des coûts partiels : cas
des 3 produits dont 1 n’est pas rentable.
⚫ Méthodes avec et sans Imputation rationnelle
⚫ Seuil de rentabilité en multi production
⚫ Seuil de rentabilité en univers incertain
Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 3
Seuil de rentabilité :
Méthode des coûts partiels

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 4
La méthode des coûts partiels

✓ Ce sont des coûts obtenus en incorporant qu’une partie des charges


pertinentes en fonction du problème traité.

✓ Les méthodes de coûts partiels s’appuient donc sur la mise en place d’une
typologie des charges

Charges Directes Charges Indirectes

Charges variables

Charges Fixes

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 5
La méthode des coûts partiels

▪ Ce sont des charges qui varient avec le volume


Charges variables d’activité de l’entreprise. Exemples : …

▪ Ce sont des charges indépendantes du volume


Charges fixes d’activité de l’entreprise. Exemples : …

charges charges

y = ax
y=a

activité activité
Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 6
Le compte de résultat Différentiel

– L’utilisation des charges variables permet de mettre en évidence


des résultats intermédiaires par le calcul de coûts partiels et de
marges.

Résultat ▪ Différence entre prix de vente et coût de revient

Marge ▪ Différence entre le prix de vente et un coût partiel ; on


obtient plusieurs marges qui se définissent par référence
au coût partiel qui a permis leur calcul.

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 7
Le compte de résultat Différentiel

Par rapport à un coût variable ; on obtient une marge sur coût variable.

Chiffre d’affaires : CA
PxQ

Charges variables : CV

Marge sur coûts variables (M/CV)


CA – CV

Charges fixes : CF

Résultat
8
Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan
Le compte de résultat Différentiel

Les trois notions, chiffre d’affaire, charges variables et


marges sur coûts variables, sont proportionnelles aux quantités.

Ainsi sont définis :

Taux de charges variables ▪ Rapport des charges variables totales sur


le chiffre d’affaires.

TCV = CV / CA

Taux de marge sur ▪ Rapport entre la marge sur coût


coûts variables
variable et le chiffre d’affaires.

TMCV = MCV / CA
9

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan
Le tableau de résultat différentiel

⚫ La schématisation des relations entre charges et chiffre


d’affaires est représentée de la manière suivante:

Chiffre d'affaires

Marge sur coût variable

Charges variables Charges fixes Bénéfice

De ce schéma, on peut en déduire que:


Marge sur coût variable = Chiffre d’affaires – Charges variables

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 10
Hypothèse pour la méthode des coûts partiels

⚫ Nous poserons l’hypothèse dans ce chapitre que toutes les


charges variables de l’entreprise sont proportionnelles au
chiffre d’affaires (en supposant que le prix reste le même sur
des périodes suffisamment longues)

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 11
Le seuil de Rentabilité : Définition

⚫ Définition: Le seuil de rentabilité d’une entreprise est le


chiffre d’affaires pour lequel l’entreprise couvre la totalité des
charges (Charges variables + Charges fixes) et donc dégage
un résultat nul. On parle également de chiffre d’affaires
critique ou de point mort.

⚫ Principe de Calcul: La définition, entraîne trois relations qui


permettent de déterminer le seuil de rentabilité:
⚫ Seuil de rentabilité = Charges variables + charges fixes
⚫ Au seuil de rentabilité : Résultat = 0
⚫ Au seuil de rentabilité: Marge sur coûts variables = coûts fixes
Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 12
Indice de Sécurité ou Marge de Sécurité

⚫ La marge de sécurité (MS) mesure la différence entre le chiffre d’affaires et


le SR. Elle traduit la marge qu’à l’entreprise face à une modification de son
environnement : baisse des prix de vente, hausse des matières premières, etc.
⚫ Marge de sécurité = CA – SR

⚫ L’indice de sécurité (Is)est le rapport entre la marge de sécurité et le CA. Plus


il est proche de 1, plus il est satisfaisant. Plus il est proche de 0, plus le risque
est élevé.

⚫ Indice de sécurité = Marge sécurité / CA

⚫ Indice de prélèvement : IP = 100* CF/CA


Il est évident que plus cet indice sera élevé, c’est-à-dire proche de 1, plus il sera difficile d’atteindre
le seuil de rentabilité. Au-delà de 1, il vaut évidemment mieux renoncer
Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 13
Levier d’Exploitation

⚫ Le levier d’exploitation (ou levier opérationnel)


Il s’agit de l’élasticité du résultat par rapport au CA.

⚫ Un levier opérationnel de +4 indique une forte sensibilité du résultat au CA.


Ainsi, +10 % du CA entraîne une augmentation de 4 x 10 % = 40 % du
résultat (l’inverse est également vrai).

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 14
Limites du seuil de rentabilité

Intérêt :
⚫ Le SR est un indicateur de base du tableau de bord du dirigeant ;

⚫ Le SR met en relation la politique des ventes, les coûts et le résultat de


l’entreprise ; il est possible de procéder à des simulations.

Limite :
⚫ En cas de multi-production, il n’est pas possible de calculer un SR par
produit dès lors que les charges fixes sont communes à l’ensemble des
produits

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 15
Point Mort ou seuil de Rentabilité
exprimé en date
Le point mort correspond à la date à laquelle le seuil de
rentabilité est atteint.

⚫ Détermination graphique:

⚫ Si on admet que le chiffre d’affaires moyen est constant au


cours de l’année, le chiffre d’affaires cumulé se développe
régulièrement avec le temps. On peut donc, en doublant
l’axe des abscisses par un axe de temps, faire apparaître la
date à laquelle le seuil de rentabilité est atteint.

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 16
Le tableau de résultat différentiel : Interprétation

⚫ Le taux de 74% (coût variable/chiffre d’affaires) est une constante puisque


les charges variables de l’entreprise sont proportionnelles au chiffre
d’affaires. Le taux de marge/coût variable est donc également une
constante (sauf variation des conditions d’exploitation): pour tout chiffre
d’affaires, la marge/coût variable sera de 26%.

⚫ Par contre le taux de 4,36% (résultat/chiffre d’affaires) n’est pas une


constante du fait de la présence de charges fixes.

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 17
Le seuil de Rentabilité : cas d’activité irrégulière

Seuil de rentabilité et temps


⚫ Souvent l’activité de l’entreprise n’est pas régulière en cours
d’année. C’est notamment le cas des entreprises à activité
saisonnière et des entreprises en expansion rapide.

⚫ Pour ces entreprises:


⚫ la détermination du seuil de rentabilité reste identique,
⚫ La recherche du point mort ne peut plus être effectuée sur le
même graphique.

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 18
Le seuil de Rentabilité :
Modification des conditions d’exploitation

⚫ Les charges fixes et la marge sur coût variable peuvent être


modifiées en cours d’exercice.

⚫ Par exemple : La création d’un nouvel atelier ou d’une


nouvelle usine font apparaître une modification des charges
fixes. Il faut donc rechercher le seuil de rentabilité de la
nouvelle structure.

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 19
Seuil de rentabilité et choix d’une
structure pour une activité

⚫ La notion de seuil de rentabilité est également applicable


lors du choix d’une structure pour l’activité de l’entreprise.
On compare alors pour chaque structure:
⚫ Les dates des seuils de rentabilité,
⚫ L’importance des résultats possibles.

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 20
Cas de Demande Probabiliste : Seuil de rentabilité
avec des données probabilistes

Cours Analyse-Rentabilité-Projets-E.Soltan 21

Vous aimerez peut-être aussi