Vous êtes sur la page 1sur 2

Définir un descriptif :

Les tests de validation utilisateur (UAT) constituent l’étape finale de tout cycle de
développement logiciel. A cette étape, les utilisateurs testent le logiciel pour voir s’il est capable
d’effectuer, en situation réelle, les tâches pour lesquelles il a été conçu.
Les UAT vérifient la conformité du produit aux attentes des clients. Les testeurs UAT ont pour
objectif de valider les modifications effectuées en se basant sur les demandes originales.
Principe :
Le principe de UAT est composé de 4 phase :

• Collecte de connaissances pour les plans de test


La planification des tests UAT devrait toujours commencer par la collecte des informations
nécessaires à la création d’un test complet, qui a les meilleures chances de tester efficacement
les modifications demandées.

• Allocation des étapes métier


Les étapes métier n’ont pas toutes besoin d’être testées. Certaines étapes restées inchangées
peuvent être ignorées sans risque. Vous ne devriez jamais commencer vos UAT sans avoir
défini le périmètre de votre projet.

• Conception des tests UAT


Une fois que vous connaissez le périmètre de votre test UAT, vous pouvez passer à sa
conception. Les informations collectées lors de la première étape vous serviront également
pour concevoir votre test. Au fil du temps, quand vous aurez des cas d’utilisation auxquels
vous référer, cette étape deviendra bien plus facile.

• Exécution des tests UAT


Une fois votre processus d’UAT clairement défini, vous pouvez désormais le mettre en œuvre
et déterminer si vous devez ou non passer en production. Pour réussir votre test UAT, vous
devez comprendre ce qui est nécessaire à sa gestion.
Rapport des tests

Caractéristiques :
Les tests UAT constituent une bonne protection contre les problèmes qui surviennent lorsque
les modifications demandées ne sont pas communiquées aux développeurs de façon efficace.
Les développeurs peuvent croire qu’ils ont suivi les spécifications à la lettre, mais ne remarquer
qu’ils ont fait une erreur qu’une fois celle-ci publiée auprès des clients.
Acteurs :
Les UAT requièrent à la fois des experts fonctionnels et des utilisateurs métier.
Les experts sont chargés de l’aspect technique du développement logiciel.
Les utilisateurs métiers sont absolument essentiels à la réussite d’un test UAT.
Après tout, ils sont les seuls à savoir exactement à quoi doit ressembler le résultat de la
modification. Un logiciel peut être complètement fonctionnel d’un point de vue technique et
échouer aux tests malgré tout, car il n’est pas conforme aux modifications demandées. Il en
va de même pour les tests des applications packagées.
Outils :

• ISTQB
Cette qualification pour les tests d'acceptation s'adresse à toute personne impliquée dans les
activités de tests d'acceptation de logiciels. Il s'agit notamment des propriétaires de produits,
des analystes commerciaux, des testeurs, des analystes de tests, des ingénieurs de tests,
des consultants de tests, des gestionnaires de tests, des testeurs d'acceptation des
utilisateurs et des développeurs de logiciels.
Le programme est axé sur les concepts, les méthodes et les pratiques de collaboration entre
les propriétaires de produits/analystes commerciaux et les testeurs dans le cadre des tests
d'acceptation.

• CUCUMBER
Cucumber est un framework open-source pour l'exécution de tests automatisés, basé sur le
principe du Behavior-Driven Development (BDD).
En clair, Cucumber vous permet d’exprimer le comportement de votre application en utilisant
un langage naturel (Gherkin) qui peut être compris par tout le monde. Cela permet
également d’obtenir une documentation fonctionnelle de votre application.

• CALABASH
Calabash est open-source, développé et maintenu par Xamarin.Il est constitué de
bibliothèques qui permettent au code de test d’interagir par programmation avec des
applications natives et hybrides.
Travaille à la fois pour Android et iOS. Il vous permet d'écrire et d'exécuter des tests
d'acceptation automatisés pour les applications mobiles.