Vous êtes sur la page 1sur 3

Term.

HLP

1. Réalisation du colloque des philosophes.

1ère séance – Préparation du colloque – Répartition en 4 groupes des élèves

Lecture individuelle du texte (15 mn)


Relevé des termes difficiles, des concepts à définir, des phrases fortes.

Échange en groupe autour du texte (20mn)


- Quels sont les grands arguments du texte ?

- Comment ce texte répond à la question du colloque ? (Construire et consolider la thèse de l’auteur ; développer
et imaginer la réponse de l’auteur)

- Quels exemples forts peut-on utiliser pour défendre votre thèse ?

Rédaction de la réponse (15mn)


Répartition au sein d’un groupe de la rédaction d’une réponse par personne

Présentation de la thèse des autres textes (15mn)


Court échange pour présenter la thèse de l’auteur aux autres groupes

Étude et discussion des thèses adverses (15mn)

-compréhension de la thèse adverse

-réflexion sur les oppositions ou affinités avec les autres auteurs

-formulation d’objections, de réponses, et d’attaque des thèses adverses

2ème séance : colloque.

Question du colloque : La technique transforme-t-elle l'humain ?


Term. HLP

2.Textes.
Term. HLP

« Jusqu’ici on a jamais imaginé qu’un ingénieur occupé à des recherches


techniques concernant les nouveaux types de machines puisse avoir autre chose en vue
qu’un double objectif : d’une part augmenter les bénéfices de l’entreprise qui lui a
commandé ces recherches, d’autre part, servir les intérêts des consommateurs […]

Quant aux ouvriers qui donneront leurs forces à cette machine, personne n’y songe.
Personne ne songe même qu'il soit possible d'y songer. Tout au plus, prévoit-on de
temps à autre de vagues appareils de sécurité, bien qu'en fait les doigts coupés et les
escaliers d'usines quotidiennement mouillés de sang frais soient si fréquent.

Mais cette faible marque d'attention est la seule. Non seulement on ne pense pas au
bien-être moral des ouvriers, ce qui exigerait un trop grand effort d'imagination ; mais
on ne pense même pas à ne pas meurtrir leur chair. […]

On ne pense pas non plus à se demander si la nouvelle machine, en augmentant


l'immobilisation du capital et la rigidité de la production, ne va pas aggraver le danger
général de chômage. […]

Mais l'essentiel est l'idée même de poser en termes techniques les problèmes
concernant les répercussions des machines sur le bien-être moral des ouvriers. »

Simone Weil, L’Enracinement, 1943.

*Mais quand

Jacques Ellul, Le Bluff technologique , 1988.