Vous êtes sur la page 1sur 2

Firefox https://www.projet-voltaire.fr/voltaire/com.woonoz.gwt.woonoz.Voltaire...

Cours extrait du Projet Voltaire :


« diagnostic » ou « diagnostique » ?

Erreur couramment commise


Il n’est pas rare de confondre le nom avec le verbe conjugué et d’écrire : « Je demande un deuxième
diagnostique » au lieu de : « Je demande un deuxième diagnostic. »

Règle (comment ne plus commettre cette erreur)


Veillez à ne pas écrire « diagnostic » pour « diagnostique (-s, -nt) » ou « pronostic » pour « pronostique (-s, -nt) ».
Les premiers (« diagnostic » et « pronostic ») sont des noms, les seconds (« diagnostique (-s, -nt) » et
« pronostique (-s, -nt) ») sont des verbes conjugués.

Pour les distinguer, mettez le terme qui pose problème (« diagnostic », « pronostiquent », etc.) à l’imparfait : si la
phrase reste juste, c’est qu’il s’agit du verbe. Sinon, il s’agit du nom, et il faut écrire « diagnostic » ou
« pronostic ».

Le médecin examine la gorge du patient et diagnostique une angine. = Le médecin (…) diagnostiquait une
angine.
mais
Cette société est experte en diagnostics immobiliers. ? Cette société est experte en diagnostiquait immobiliers.

Les experts pronostiquent une remontée des cours. = Les experts pronostiquaient une remontée des cours.
mais
Quels sont vos pronostics pour la course à venir ? ? Quels sont vos pronostiquait pour la course à venir ?

Avis de l’expert - Bruno Dewaele, champion du monde d'orthographe, professeur agrégé de lettres
modernes

N'oublions pas que « diagnostique » et « pronostique » peuvent aussi être des adjectifs, quand bien même le fait
relèverait du seul langage de la médecine. Il est rare en effet que le commun des mortels évoque des « signes
diagnostiques » ou « pronostiques » !

Exercices (cherchez les erreurs)


1. Le diagnostic de l’électricien confirme mon intuition.
2. Ce pessimiste pronostic régulièrement la fin du monde.
3. Le cabinet d’audit diagnostique un manque dans la structure de l’entreprise.
4. Le diagnostique du spécialiste rejoint celui de notre médecin de famille.
5. Un technicien viendra établir un diagnostique de votre installation électrique.
6. En 2012, pronostic ce journal, les taux d’intérêt remonteront.
7. Selon les pronostiques, ce film devrait rapporter cinquante millions de dollars.
8. L’informaticien diagnostique une carence en mémoire vive.

Voir les réponses sur la page suivante...

1 sur 2 28/04/2020 à 23:04


Firefox https://www.projet-voltaire.fr/voltaire/com.woonoz.gwt.woonoz.Voltaire...

Réponses
1. Phrase correcte.
2. Faux. Il faut écrire : Ce pessimiste pronostique régulièrement la fin du monde.
« Ce pessimiste pronostiquait régulièrement la fin du monde » est correct. Il ne s’agit donc pas ici du nom
« pronostic », mais du verbe : on écrit « ce pessimiste pronostique ».
3. Phrase correcte.
4. Faux. Il faut écrire : Le diagnostic du spécialiste rejoint celui de notre médecin de famille.
Peut-on mettre « diagnostique » à l’imparfait ? Non : « Le diagnostiquait du spécialiste rejoint… » ne veut
rien dire. Il ne s’agit donc pas ici du verbe, mais du nom : on écrit « diagnostic ».
5. Faux. Il faut écrire : Un technicien viendra établir un diagnostic de votre installation électrique.
Peut-on mettre « diagnostique » à l’imparfait ? Non : « Un technicien viendra établir un diagnostiquait… »
ne veut rien dire. Il ne s’agit donc pas ici du verbe, mais du nom : on écrit « diagnostic ».
6. Faux. Il faut écrire : En 2012, pronostique ce journal, les taux d’intérêt remonteront.
Peut-on remplacer « pronostic » par « pronostiquait » ? Oui : « En 2012, pronostiquait ce journal, les taux
d’intérêt… » est correct. On n’écrit donc pas ici « pronostic », mais « pronostique », car il s’agit du verbe.
7. Faux. Il faut écrire : Selon les pronostics, ce film devrait rapporter cinquante millions de dollars.
« Selon les pronostiquait, ce film devrait rapporter… » ne veut rien dire. C’est donc qu’on n’a pas affaire ici
au verbe, mais au nom : on écrit « pronostics ».
8. Phrase correcte.

Ces explications sont extraites de l'ouvrage Maîtrisez l'orthographe avec la Certification Voltaire (éditions
Eyrolles).

Auteurs de l'ouvrage :

Bruno Dewaele, champion du monde d'orthographe, professeur agrégé de lettres modernes


Agnès Colomb, auteur-adaptateur, correctrice professionnelle
L'équipe du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire

2 sur 2 28/04/2020 à 23:04

Vous aimerez peut-être aussi