Vous êtes sur la page 1sur 21

CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

S3-2 LA PROTECTION
ELECTRIQUE

LA PROTECTION EN INSTALLATION DOMESTIQUE

1.1)Observation d’une installation électrique domestique


1.2)Protection générale d’une installation électrique
1.3)Le tableau de contrôle et de répartition
1.4)L’interrupteur différentiel
1.5)Protection d’un circuit par cartouche fusible
1.6)Protection d’un circuit par disjoncteur divisionnaire

Savoir S3.2 S3.1 S5.1 S6.1


Niveau de Maîtrise 3 4 3 3

25/07/13 page 1 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

COURS Nom :
FICHE PROTECTION ELECTRIQUE Prénom :
CONTRAT THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES

Capacités Fonctions Compétences

Organisation C1-2 : Associer les éléments réels d’une installation aux symboles graphiques
normalisés.
C1 S’INFORMER Mise en C1-8 : Identifier et repérer dans les ressources documentaires les procédures
Service normatives qui permettent la mise en service d'une installation

C3 C3-2 : Signaler les difficultés rencontrées dans l'exécution de la tâche


Organisation C3-4 : Rendre compte oralement ou par écrit
COMMUNIQUER

S3.1 : Canalisation électriques


S3.2 : Appareillage basse tension
Savoirs associés S5.1 : Le Risque Électrique
S6.1 : Descripteurs

MISE EN SITUATION

Nous avons vu depuis le début de l'année que le choix des conduits et des conducteurs répondait à des critères
stricts énoncés dans la norme NFC15-100.

Ces conducteurs, choisis en fonction des conditions de pose, des conditions d'environnement, de la puissance des
récepteurs, doivent être protégés par des dispositifs garantissant la sécurité des installations et des personnes.

Nous allons voir dans ce cours les éléments courants de protection des conducteurs que vous allez rencontrer
dans les tableaux de distribution sur vos chantiers, apprendre à les reconnaître, à les identifier selon leur sym -
bole, comprendre leur fonction et apprendre à déterminer leur temps de réaction en fonction des courants qui les
parcourent.

25/07/13 page 2 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1) LA PROTECTION EN INSTALLATION
DOMESTIQUE

1.1) Observation d’une installation électrique domestique

Câble d’arrivée de courant EDF

Compteur d’énergie

Disjoncteur général d’abonné

Tableau de
distribution
comprenant les
protections des
circuits

Circuits électriques

25/07/13 page 3 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.2) Protection générale d’une installation électrique

1.2.1) Le disjoncteur différentiel général

Cet appareil se trouve à l’intérieur de l’habitation. Il fait partie de l’installation de branchement. Il


constitue pour l’abonné l’appareil de commande et de protection de son installation. Il est destiné à
isoler le réseau basse tension de l’installation de l’abonné lorsqu’un défaut affecte cette installation.

Il réalise les fonctions suivantes :

- sectionnement
- contrôle du contrat passé avec le distributeur d’énergie (pour le tarif bleu)
- protection contre les surcharges
- protection contre les courts-circuits
- protection des personnes et des biens (car il possède un détecteur différentiel)

1.2.2) Le sectionnement du disjoncteur général

A tout moment, l’abonné peut , en actionnant le bouton rotatif ou en basculant l’interrupteur suivant les
modèles, couper son installation. Le sectionnement sera réalisé en toute sécurité.

25/07/13 page 4 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.2.3) Le contrôle du contrat passé avec le distributeur EDF

L’appareil est réglé sur la valeur du courant qui correspond à l’abonnement. La valeur de
l’abonnement change avec la puissance souscrite.

Prix de l’électricité option de base au 1er janvier 2004

Puissance 3 kVA 6 kVA 9 kVA 12 kVA 15 kVA 18 kVA


d’abonnement
Tarif abonnement 1.99 € 5.07 € 9.99 € 14.34 € 18.69 € 23.05 €
mensuel
Prix du kWh TTC
en fonction de la 0.1290 € 0.1057 €
consommation

1.2.4) Les différents types de disjoncteurs de branchement

Type de Nombre de Courant en ampères


disjoncteur Pôles I nominale I de réglage
Disjoncteur avec fonction 2 45 15-30-45
différentielle 500 mA 2 60 30-45-60
2 90 60-75-90
4 30 10-15-20-25-30
4 60 30-40-50-60

25/07/13 page 5 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.2.5) La protection des personnes et la mise à la terre

La protection des personnes contre un défaut d’isolement doit pouvoir être assurée. Un défaut
d’isolement provoquant un électrisation peut entraîner la mort. Pour cela le disjoncteur différentiel
assure une protection minimale, mais il a besoin d’une valeur de la prise de terre qui soit de faible
résistance.

Les différents procédés de mise à la terre peuvent y contribuer

1.2.5.1) Les différentes prises de terre

Les différentes possibilités de prise de terre

La prise de terre faite à fond de fouille avant la construction est très recommandée.

25/07/13 page 6 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.2.5.2) La résistivité des terrains

Ce tableau présente les valeurs moyennes de résistivité d’un terrain

Nature du terrain Résistivité en Ohm-m

Terrains arables gras, remblais compacts humides 50 Ohm-m

Terrains arables maigres, graviers, remblais grossiers 500 Ohm-m

Sols pierreux nus, sable sec, roches imperméables 3000 Ohm-m

25/07/13 page 7 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.3) Le tableau de contrôle et de répartition

Le tableau comporte en général :

- un bloc recevant le disjoncteur de branchement


- un bloc de répartition avec une ou plusieurs rangées (il doit être choisi avec un réserve de 20 %
de modules)
- la possibilité d’arrivée ou de départ de câble par goulotte encastrée ou en saillie

On pourra y insérer :

- la protection des circuits contre les courts-circuits et les surcharges (fusibles ou disjoncteurs)
- les protections contre les défauts d’isolement (interrupteurs différentiels ou disjoncteurs
différentiels)
- la protection contre la foudre (parafoudre)
- les appareils de gestion d’énergie (relais heures creuses, délesteur, gestionnaire d’énergie)

25/07/13 page 8 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.4) Le Dispositif Différentiel

La norme impose que tous les circuits soient protégés par un dispositif différentiel haute sensibilité de
30 mA

L’interrupteur différentiel a deux fonctions :

- sa fonction interruptrice de courant qui lui permet de couper un circuit à charge nominale

- sa fonction différentiel qui lui permet de couper le circuit qu’il protège en cas de défaut d’isolement

INTERRUPTEUR DIFFERENTIEL

DISJONCTEUR DIFFERENTIEL

25/07/13 page 9 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.4.1) Déclenchement du différentiel

Etat du circuit :

Le récepteur est alimenté et le courant circule dans celui-ci, mais il y a une rupture de l’isolant d’un
conducteur. Le conducteur sans isolant touche la carcasse métallique. Un courant de fuite s’évacue
de la carcasse métallique vers la terre.

Effets du dispositif différentiel :

- le différentiel compare le courant I aller dans la phase et le courant I retour dans le neutre,

- si le courant I aller est différent de I retour et que I fuite  In alors le différentiel déclenche

1.4.2) Différentiel type AC

Il détecte les courants de défaut de type alternatif 50/60 Hz

C’est le dispositif différentiel à courant résiduel classique qui œuvre sur l’ensemble des circuits

25/07/13 page 10 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.4.3) Différentiel type A

Il possède 2 fonctions :

- comme le type AC, il détecte les courants de défaut de type alternatif 50/60 Hz

- il détecte les courants de défaut comportant une composante continue. Il est utilisé à chaque fois
que les courants ne sont pas sinusoïdaux, ce qui est le cas des matériels de classe I comportant
des redresseurs.

Dans les circuits d’habitation, il est particulièrement indiqué pour la protection des circuits spécialisés
suivants :

- circuit alimentant la plaque de cuisson,

- circuit alimentant le lave-linge

1.4.4) Différentiel type Hpi

Il possède 3 fonctions :

- comme le type AC, il détecte les courants de défaut de type alternatif 50/60 Hz

- il détecte les courants de défaut comportant une composante continue.

- Il comporte une immunisation supplémentaire agissant sur les déclenchements intempestifs, ce


qui n’est pas demandé dans la norme.

Il s’utilise à chaque fois que la perte :

- d’information provoque un préjudice, ce qui est le cas sur les lignes d’alimentation de matériels
informatiques de certaines sociétés

- d’exploitation provoque un préjudice, ce qui est le cas dans les hôpitaux ou sur les lignes des
congélateurs

25/07/13 page 11 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.4.5) Le nombre de DDR minimum dans l’habitat

Surface habitable Nombre d’interrupteurs différentiels

Type AC Type A
Surface  35m2 1 x 25 A
35m2 < surface  100m2 2 x 40 A 1 x 40 A
Surface > 100 m2 3 x 40 A

1.4.6) La sélectivité des DDR

La sélectivité entre les dispositifs différentiels raccordés en cascade est un facteur de confort et de
continuité d’exploitation. En multipliant les dispositifs différentiels, il est possible de limiter les
conséquences d’un défaut au seul circuit concerné.

Pour cela, il est indispensable de concevoir une sélectivité différentielle.

La sélectivité est dite totale si :

- le courant différentiel de fonctionnement assigné du dispositif placé en amont est supérieur à celui
du dispositif placé en aval. Le courant résiduel du dispositif amont assigné doit être au moins égal
à 3 fois celui du dispositif placé en aval.

- le temps de fonctionnement du dispositif placé en amont est supérieur à celui du dispositif placé
en aval pour toutes les valeurs du courant de défaut. Pour cela, il faut retarder le disjoncteur
amont, il sera de type « S ». Le premier retard sera de 50 ms, puis il pourra être de 200 ms.

25/07/13 page 12 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.4.7) Constitution du différentiel

Ph N
bouton de déclenchement
pôle principal

bouton d'enclenchement
déclencheur magnétothermique
électro-aimant

bobine de détection
tore magnétique

bobine de la phase bobine du neutre

I I - Id

 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT :

Si courant dans le neutre est égal au courant dans la phase PAS DE DÉCLENCHEMENT.

Si le courant dans le neutre est différent du courant dans la phase, il y a DÉCLENCHEMENT du


différentiel et les contacts s’ouvrent.

 SENSIBILITÉ DIFFÉRENTIELLE :

La sensibilité désigne la valeur du courant de fuite ou courant résiduel de défaut, pour laquelle
le disjoncteur déclenche.

- Moyenne sensibilité : 3 A, 1 A, 650 mA, 500 mA, 300 mA, 100 mA.

- Haute sensibilité : 30 mA, 10 mA.

25/07/13 page 13 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

Protection d’un circuit par cartouche fusible

1.5.1) le fusible et son sectionneur

Le fusible sera toujours associé à son sectionneur. Il a pour fonction de protéger un circuit en ouvrant
celui-ci. Il procédera par fusion de son fil-fusible calibré. Le fusible va interrompre un courant lorsque
celui-ci dépasse la valeur de son calibre.

Il assure :
- la protection contre les surcharges
- la protection contre les courts-circuits

1.5.2) Constitution du fusible

1- le corps isolant en céramique ou en porcelaine


2- grains de silice qui vont permettre l’extinction de l’arc électrique
3- embout conducteur
4- fil fusible calibré
5- ressort percuteur qui sera libéré quand le fil fusible aura fondu

25/07/13 page 14 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.5.3) Caractéristiques de la cartouche

les cartouches fusibles domestiques sont caractérisées par :

- les dimensions : le premier chiffre correspond au diamètre et le second à la longueur. Les


dimensions ne sont pas les mêmes que celles des cartouches industrielles.

- la couleur : cinq couleur qui correspondent à des dimensions différentes

- le calibre : de 2 A à 32 A

- le pouvoir de coupure : c’est le courant maximal que peut supporter le fusible sans qu’il y ait un
arc électrique

1.5.4) Le sectionneur porte-fusible

Le sectionneur permet :

- d’ouvrir un circuit à vide, c’est-à-dire lorsque le courant ne passe pas car il ne possède pas de
pouvoir de coupure de l’arc électrique, et ainsi d’isoler un circuit.

- de recevoir des fusibles. La dimension du fusible doit correspondre à celle su sectionneur.

Le sectionneur est bipolaire, c’est-à-dire qu’il coupe la phase et le neutre.

1.5.5) Courbes de déclenchement des fusibles

On différencie deux classes de fusibles :

 Classe gG ou gL : fusibles d’usage général ; ils protégent contre les surcharges


et les courts-circuits. Ils sont surtout utilisés dans les installations domestiques

 Classe aM : accompagnement moteur ; ils sont prévus uniquement pour la


protection contre les courts-circuits dans des circuits alimentant des moteurs car
ils permettent de laisser passer la pointe d’intensité absorbée par les moteurs au
moment du démarrage

25/07/13 page 15 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

Ces fusibles présentent des courbes de déclenchement différentes :

25/07/13 page 16 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

25/07/13 page 17 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.5) Protection d’un circuit par disjoncteur divisionnaire

1.6.1) Le disjoncteur divisionnaire

Il permet :

- d’établir ou d’interrompre un circuit dans les conditions nominales

- d’isoler un circuit

- de protéger un circuit contre les surcharges éventuelles

- de protéger un circuit contre les courts-circuits

1.6.2) Constitution

Le disjoncteur est principalement composé de :

1- la bobine de déclenchement magnétique qui fonctionne en cas de court-circuit

2- la bilame de détection thermique qui fonctionne en cas de surcharge

3- le contact de rupture du neutre

4- la chambre de coupure de l’arc électrique

25/07/13 page 18 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

1.6.3) Le déclenchement thermique

Ce schéma représente un disjoncteur qui alimente un


récepteur. Le disjoncteur est schématisé avec son
système de protection thermique.

On voit à l’intérieur du disjoncteur la phase qui entoure les deux lames de protection thermique.

Le courant passe dans le récepteur

Le système de déclenchement thermique est composé


de deux lames à coefficients de température différents.
Lors d’une surcharge, l’allongement des lames (lié à
une augmentation de la température) sera différent
selon les lames.

Une déformation du bilame va donc intervenir.

Cette déformation provoquera le déclenchement du


disjoncteur.

1.6.4) Le déclenchement magnétique

Ce schéma représente un disjoncteur qui alimente un


récepteur.

25/07/13 page 19 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

Le disjoncteur est schématisé avec son système de protection magnétique.

On voit à l’intérieur du disjoncteur la phase qui entoure la partie fixe du circuit magnétique.

Le système de déclenchement magnétique est composé d’un circuit magnétique avec une partie fixe
et une partie mobile. Lors d’un court-circuit, le courant s’élève brutalement.

Le courant de court-circuit provoque un mouvement du circuit magnétique mobile qui ouvre les
contacts du disjoncteur.

1.6.5) Courbes de déclenchement des disjoncteurs

Courbe B : déclenchement magnétique Courbe C : déclenchement magnétique Courbe D : déclenchement magnétique


compris entre 3 In et 5 In compris entre 5 In et 10 In compris ente 10 In et 20 In
Protection d’un ligne de grande Protection des circuits d’usage général Protection des circuits à très forte pointe
longueur (court-circuit affaibli par la de courant à la mise sous tension
longueur) (transformateur, moteur, ballasts pour
éclairage fluorescent)

25/07/13 page 20 / 21
CAP PROELEC CFA Lycée Gustave EIFFEL
S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13-S3-2-PROTECTION-ELEC-PRO

Courbes de fonctionnement DX type D ( 6 à 12A) la NFC 61-410


définit le magnétique type D entre 10 et 20 In

25/07/13 page 21 / 21

Vous aimerez peut-être aussi