Vous êtes sur la page 1sur 10

LA CONSTATATION

D’AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES
1. LE PRINCIPE DE L’ENREGISTREMENT
D’AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES
L'amortissement dérogatoire permet de constater
comptablement l'enregistrement d'un amortissement
complémentaire en raison d'une différence entre les aspects
comptables et fiscaux. Ils sont assimilés à des provisions
réglementées (compte 135) car ils ne correspondent pas à l'objet
normal d'un amortissement et ne sont comptabilisés qu'en
application des textes fiscaux. Cela se traduit par :
 la comptabilisation d’une dotation complémentaire si la limite
minimum des amortissements n’est pas atteinte (compte
65941)
 la comptabilisation d’une reprise lorsque cette limite est
dépassée (compte 75941).
1. LE PRINCIPE DE L’ENREGISTREMENT
D’AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES
 Lorsque l'amortissement fiscal s'avère supérieur à
l'amortissement comptable, la différence est portée au crédit
du compte 1351 «Provisions pour amortissements
dérogatoires», par le débit du compte 65941 «Dotations non
courantes pour amortissements dérogatoires».
 Lorsqu'à l'inverse (au terme d'une période de constatation de
l'amortissement dérogatoire), l'amortissement économique
devient supérieur à l'amortissement fiscal, une reprise égale à
la différence est constatée en débitant le compte
1351«Provisions pour amortissements dérogatoires» par le
crédit du compte75941«Reprises sur amortissements
dérogatoires»
Application
 Un matériel d'une valeur de 500.000 DH à amortir
comptablement de façon linéaire sur une durée de 5 ans,
peut faire l'objet fiscalement d'un amortissement dégressif.

Amortissement Amortissement Amortissement dérogatoire


Valeur nette
Année linéaire dégressif
fiscale
comptable Coefficient 2
+ -
1 500 000 100 000 200 000 100 000
2 300 000 100 000 120 000 20 000
3 180 000 100 000 72 000 28 000
4 108 000 100 000 54 000 46 000
5 54 000 100 000 54 000 46 000
APPLICATION
2. LA REGULARISATION DES
AMORTISSEMENTS
 Le changement du plan d’amortissement:
Exemple.
 Une entreprise utilise une machine spéciale pour la fabrication d’un
produit Z. Cette immobilisation acquise 100 000 DHHT le
01/07/N est amortie selon le système linéaire sur une durée de 8
ans. Fin N+1, on envisage de passer à deux équipes de production à
compter du 1er janvier N+2 afin de satisfaire la demande de produit
Z. On estime que cette décision réduira la durée d’utilisation totale
du bien à 5 ans. Présenter le plan d’amortissement révisé
de ce matériel.
2. LA REGULARISATION DES
AMORTISSEMENTS

1,5
ANS

81250/3,5

3,5
ANS
2. LA REGULARISATION DES
AMORTISSEMENTS
 Dotations exagérées (amortissement en trop):
À débiter le compte : 28XX et à créditer le compte 7198
 Dotations inférieurs (amortissement en moins):
À débiter le compte : 6198 et à créditer le compte 28XX
Les cessions des immobilisations
 Débit 28XX
 Débit 651
 Crédit 2 immo
 Débit 541
 Crédit 751
Les cessions des immobilisations
 Les biens immobilisés doivent être conservés par l’entreprises
pendant une période de cinq ans à compter de la date
d’acquisition du bien en question, et être soumis à la réalisation
d’opérations assujetties à la TVA ou exonérées. Le cas échéant, il y
a lieu à reversement de la TVA.
 La TVA à reverser est déterminée au prorata du nombre d'années
qui restent à courir entre la date de la cession et la cinquième
année civile qui court à compter de la date d'entrée de l'élément à
l'actif de l'entreprise.
 Une entreprise a acquis un matériel le 1/1/n qui avait donné lieu
à récupération de 10000 DH de TVA. Si elle le revend:
courant n+5 : aucun versement