Vous êtes sur la page 1sur 2

Dép. GC – Univ.

BBA Structures Métalliques M1 Structures 2020/21

Chap. 2 : Pied de Poteau


(Assemblage poteau-fondation)

Classification des assemblages pied de poteau : Les assemblages


étaient considérés comme articulé ou encastré.
I- Pied de poteau articulé : (M=0 et 0)
Quand leur mode de fixation leur permet de s’incliner sur leur base et de se déformer sans fondre ni fissurer le
massif de fondation.
 Rôle du pied de poteau: transmission au massif de fondation les efforts du poteau.
Le pied de poteau est constitué d’une platine (plaque d’assise) en acier soudé à la base du poteau par un cordon de
soudure appliqué sur le pourtour de la section du profilé constituant le poteau.
L’épaisseur de la platine : doit ep  tf ou tw (inacceptable ep  tf ou tw).
On admet que les platines, soumises aux réactions des fondations, risquent de se plier suivant les tangentes au
contour du poteau, telles que la ligne 1-1 et 2-2.
 Platines (ou plaque d’assise) : les calculs des platines vont consister a :
- Déterminer la surface de la platine, en fonction de la contrainte admissible de compression du béton du massif
de fondation :
- Déterminer l’épaisseur de la platine, en fonction de la contrainte de flexion calculée au droit de chaque ligne
de pliage : √ avec : m1 =1,1(ou par des Abaques)
- Déterminer les boulons d’ancrages, en fonction des efforts de traction engendrés soit par un moment en pied
(encastrement), soit par un soulèvement au vent.
 Tiges d’ancrage :
Généralement droite et recourbée à une extrémité, pour reprendre un effort de traction plus important et de
bloquer la tige et par conséquent l’ensemble de la CM. Ces efforts de traction sont engendrés par le vent de
soulèvement en général et par les moments à la base (encastrement).
 Résistance de la tige à la traction : ( ) ( ) (ou par l’Abaque)
( )

Avec : gc = dosage du ciment du ciment du béton (en kg/m3), r = 3, l1 = 20 et l2 = 2


Remarque :
- Dimensions de la platine : 300  hp  600 mm ;
- Cordons de soudure : a = 0,7 t.
 Résistance de la tige à l’effort tranchant :
- Si l’effort tranchant est important, les forces de
frottement sont insuffisantes et il ne faut pas
compter sur les tiges d’ancrages pour le
transmettre au béton ;
- Le béton peut éclater sous l’effort de la pression
diamétrale exercée par les tiges ;
- Le reprise de l’effort de l’effort tranchant peut
être réalisé par un système mécanique tel que, la
béche ou ronds pleins ;
- Ce sont des connecteurs soudés sous la plaque
peuvent être prévues pour résister à l’effort
tranchant si : Vsd 0,4 Nc ;
- Une autre vérification au N et V au même temps :
 tige d’ancrage soumise à la traction plus le
cisaillement ;
- Tige d’ancrage de type H.R. ou Ordinaire.

1
Dép. GC – Univ. BBA Structures Métalliques M1 Structures 2020/21

II- Pied de poteau encastré : (M0 et =0)(ou assemblage rigide)


Sont caractérisés par une forme généralement
carré renforcé par des raidisseurs, le nombre des
tiges d’ancrage et leurs positions (aux coins) et
pour les calculer on à deux états :

Calcul élastique : (pour les calculs à ELS)


Effort de traction exercé sur les tiges : ⁄ (avec : n = coefficient d’équivalence entre B et A)
Zone comprimée du béton est spécifique par distance h’ qu’est égale la solution de l’équation du 3degré suivante
( )
Vérification des contraintes de résistance au calcul élastique :
( ⁄ )
(Pour l’Acier tendu) et (Pour la compression).
( ⁄ ) ( ⁄ )
Deux conditions de résistance de la platine sous M et N.
A- Calcul plastique : (pour les calculs à ELU)
Surface efficace comprimée : Aeff.c = (2.c+tf).( 2.c+bf)
Effort de traction : * ( )+
Effort de compression : Cb = N + TA
Vérification des conditions de résistance :
( ) (Avec ntige nombre de tiges tendus)

Avec : c = 1,5 Coefficient partiel de sécurité du béton ;


mb = 1,5 Coefficient partiel de sécurité d’acier de la tige.

Quelques dispositifs :

Vous aimerez peut-être aussi