Vous êtes sur la page 1sur 159

Résumé

RÉSUMÉ

Les grandes villes d’Afrique en général et celles de l’Afrique subsaharienne en


particulier sont envahies par divers déchets plastiques qui non seulement constituent
une pollution visuelle, mais aussi, entre autres dégâts, empêchent l’infiltration des
eaux de pluie dans le sous-sol et de ce fait constituent un problème environnemental.
Les structures en charge des problèmes environnementaux au niveau du pouvoir
central, voire pouvoir local, ont conscience de la situation mais n’ont pas trouvé
jusqu’à présent une solution de gestion durable des déchets plastiques.

La présente étude fait suite à une première qui propose une solution de récupération
de ces déchets pour en faire un matériau de construction composite bois-polymère.
Cette étude a pour but de déterminer les modules d’élasticité (ME) et de rupture
(MR) en traction, en compression et en flexion, en vue de de dimensionner certains
éléments de construction en matériaux composites bois polymères.

Dans ces travaux de recherche nous avons considéré différents types de matrices
thermoplastiques et réalisé des essais sur différents composites bois-polymères en vue
de déterminer l'influence du type de matrice sur leurs résultats mécaniques. .

À l’issue de ces travaux, il ressort que le polyéthylène est la matrice plastique qui
donne de meilleurs performances pour les sollicitations en compression et en traction.
De plus, les CBP peuvent être utilisés comme ouvrages de revêtement de sol.

i
Abstract

ABSTRACT
Major cities in Africa and sub-Saharan Africa in particular are invaded by various

waste plastics that are not only eyesores, but also, among other damage, prevent

infiltration of rainwater into the sub-ground and therefore constitute an environmental

issue. The operators in charge of the environmental issues at the central government

or at the local authority are aware of the situation but have not so far found a

solution for sustainable management of plastic waste.

This study follows a first one which provides a solution that offers a recovery of this

waste material into a wood-polymer composite construction. This study aims to

determine the elasticity (E) and rupture (R) in tension, compression and bending for

sizing elements of constructions in wood-polymer composite materials.

This research modules we considered various types of thermoplastic matrices and

conducted tests on various WPC(wood-polymer composite) to determine the influence

of the matrix type in their mechanical performance.

ii
Dédicaces

DÉDICACES

— A toi, Maman, qui a quitté ce monde alors que je faisais à peine mes premiers pas,

— A toi papa pour tous les sacrifices consentis,

— A toi, ma sœur, pour ton soutien constant,

— A toi mon oncle Cossi Dorothé ANIAMBOSSOU pour le rôle majeur que tu as joué

aux cotés de Papa depuis ma tendre enfance jusqu’à ce jour

iii
Remerciements

REMERCIEMENTS

Nous adressons nos vifs et sincères remerciements à :

— Monsieur Edmond ADJOVI, notre professeur encadreur, Professeur titulaire des

Universités du CAMES.

— Il a consacré beaucoup de temps, et a puissamment contribué à l’aboutissement de

nos travaux de recherche. Nous le remercions aussi pour le soutien moral et matériel

qu’il nous a apporté et grâce auquel ce travail a été conduit à terme.

— Monsieur Valéry DOKO, Docteur en Génie Civil, dont l’assistance a été enthousiaste.

— Monsieur Marius CHANHOUN, Ingénieur en Génie Civil au Ministère de la santé pour

son soutien moral.

— Tout le personnel du centre de Valorisation des Déchets en Énergie Renouvelable et

en Agriculture (VALDERA ) de l’Université d’Abomey-Calavi où se sont déroulés nos

travaux. L’accueil que tout ce personnel nous a réservé a été chaleureux.

— Tous les enseignants de l’École Doctorale Science pour l’Ingénieur (SPI) de l’École

Polytechnique d’Abomey-Calavi (EPAC), pour la qualité des enseignements que nous

avons reçus d’eux.

— Enfin, vous tous, dont nous n’avons pas cité les noms et qui avez été dans l’ombre

d’un soutien ineffable pour nous.

iv
Table des matières

Table des matières

RÉSUMÉ ....................................................................................................................i
ABSTRACT .............................................................................................................. ii
DÉDICACES............................................................................................................. iii
REMERCIEMENTS .................................................................................................. iv
Table des matières ..................................................................................................... v
Liste des tableaux ................................................................................................... viii
Liste des figures ........................................................................................................ ix
Liste des annexes ..................................................................................................... xii
Liste des sigles et abréviations ................................................................................. xiii
1. Chapitre 1 : introduction ........................................................................................ 1
1.1. Contexte de l’étude .......................................................................................... 2
1.2. Justification ..................................................................................................... 4
1.3. Hypothèses ...................................................................................................... 5
1.4. Objectifs de développement .............................................................................. 6
1.4.1. Objectifs spécifiques................................................................................... 6
1.4.2. Méthodologie ............................................................................................. 6
2. Chapitre 2 : Revue de littérature ................................................................................ 9
2.1. Notions et définitions ..................................................................................... 10
2.1.1. Généralités sur les matériaux composites .................................................. 10
2.2. Les procédés de fabrication des composites bois-plastiques............................... 28
2.2.1. Le compounding ...................................................................................... 28
2.2.2. L’extrusion .............................................................................................. 29
2.2.3. Le moulage par injection .......................................................................... 32
2.2.4. La thermoconsolidation: Procédé de l’industrie du bois.............................. 33
2.3. Analyse des travaux sur les composites bois-polymère ...................................... 34

v
Table des matières

2.3.1. L’influence de la quantité de renfort et du type de matrice thermoplastique


34
2.3.2. L’influence de l’humidité de la sciure ........................................................ 38
2.3.3. L’influence de la température de fonte ...................................................... 38
2.3.4. L’influence de la morphologie du renfort ................................................... 38
2.3.5. L’influence de La matrice ......................................................................... 40
2.3.6. Influence de la matrice thermoplastique : recyclée ou non ......................... 41
2.4. Détermination du module d’élasticité .............................................................. 43
3. Chapitre 3 : Matériel et méthodes expérimentaux .................................................. 44
3.1. Matériel expérimental ..................................................................................... 45
3.1.1. Le renfort ................................................................................................ 45
3.1.2. La matrice thermoplastique ...................................................................... 50
3.1.3. Dispositif expérimental ............................................................................. 56
3.2. Méthodes expérimentales ................................................................................ 58
3.2.1. Formulation du mélange .......................................................................... 58
3.2.2. Méthode de fabrication des composites bois polymères .............................. 62
3.2.3. Caractérisation physique du composite bois polymère ................................ 66
3.2.4. Caractérisation mécanique du composite bois polymère ............................. 68
4. Chapitre 4 : Résultats et discussions ..................................................................... 76
4.1.1. Propriétés récapitulatives des mélanges effectués .................................... 77
4.1.3. Les propriétés mécaniques ........................................................................ 82
4.2. Discussions..................................................................................................... 89
4.2.1. La variation de la masse volumique des composites bois polymères ............ 89
4.2.2. Influence du type de matrice thermoplastique sur la courbe contrainte-
déformation en compression.................................................................................. 90
4.2.3. Influence du type de matrice thermoplastique sur la courbe contrainte-
déformation en traction ........................................................................................ 91
4.2.4. Variation du module de rupture................................................................ 92

vi
Table des matières

4.2.5. Variation du module d’élasticité ............................................................... 94


5. Chapitre 5 : Applications ...................................................................................... 96
5.1. Description du projet ...................................................................................... 97
5.1.1. Réalisation de parquet ............................................................................. 98
5.1.2. Réalisation des pavés ............................................................................... 99
5.1.3. Réalisation des panneaux de coffrage pour poteau................................... 101
5.1.4. Etude économique du composite bois polymère ....................................... 105
6. Chapitre 6 : Conclusion ...................................................................................... 106
6.1. Conclusion ................................................................................................... 107
7. Références bibliographiques ................................................................................ 108
Annexes .................................................................................................................... 111

vii
Liste des tableaux

Liste des tableaux


Tableau I : Quantité en tonnes des différents déchets plastiques dans les villes du Bénin . 4
Tableau II : Exemple de polymères (www.wikipédia.fr).................................................. 13
Tableau III : Caractéristiques de quelques thermoplastiques (Baïlon & Morin, 2005) ...... 14
Tableau IV : Caractéristiques des résines thermodurcissables (Berreur, 2002.) ............... 21
Tableau V : Récapitulatif des codes de recyclage des plastiques ( www.wikipédia.fr) ...... 23
Tableau VI : Propriétés du polyéthylène haute densité chargé de sciure (Julson, Subbarao,
Stokke, & Gieselman, 2004) ........................................................................................ 37
Tableau VII: Propriétés mécaniques en fonction de la matrice (Bledzki, Reihmane, &
Gassan, 1998) ............................................................................................................. 41
Tableau VIII : Caractéristiques de la sciure ................................................................... 50
Tableau IX : Caractéristique physique du PET ............................................................. 52
Tableau X : Caractéristique physique du PEHD............................................................ 53
Tableau XI : Caractéristique physique du PELD. .......................................................... 53
Tableau XII : Caractéristique physique du polypropylène. .............................................. 54
Tableau XIII : Caractéristique physique du polystyrène ................................................. 54
Tableau XIV : Récapitulatif des résultats obtenus pour cette étude. ............................ 77
Tableau XV : Masse volumique des éprouvettes de CBP ............................................... 79
Tableau XVI : Densité apparente des échantillons de composite bois-polymère. ............. 80
Tableau XVII : Densité apparente des échantillons de la matrice thermoplastique. ......... 81
Tableau XVIII : Tableau récapitulatif des modules d’élasticité et de rupture en
compression et en traction et de la matrice thermoplastique correspondante ................. 88
Tableau XIX : Modules d’élasticité et de rupture en flexion après trois cycles de
chargement-déchargement en un point ......................................................................... 89

viii
Liste des figures

Liste des figures


Figure 1. Matériau composite ....................................................................................... 12
Figure 2. Granulés thermoplastiques ............................................................................. 15
Figure 3. Exemple de PEHD ........................................................................................ 16
Figure 4. Exemple de PEBD ........................................................................................ 16
Figure 5. Emballage en PP .......................................................................................... 16
Figure 6. Corde en PP ................................................................................................. 16
Figure 7. Polystyrène expansé ...................................................................................... 17
Figure 8. Vitrage en PC ............................................................................................... 18
Figure 9. Bouteille en PET .......................................................................................... 18
Figure 10. Pièces en POM ........................................................................................... 19
Figure 11. Tuyau en PCV ............................................................................................ 19
Figure 12. Engrenage en PA ........................................................................................ 20
Figure 13. Chaussure en élastomère ............................................................................. 22
Figure 14. Rapport produits connexes, produits valorisés. .............................................. 26
Figure 15. Procédé général d’extrusion ......................................................................... 30
Figure 16. Procédé d’extrusion par soufflage................................................................. 31
Figure 17. Variation du module de rupture en compression en fonction du dosage ......... 35
Figure 18. Variation du module d’élasticité en compression en fonction du dosage ......... 36
Figure 19. Module de rupture (MPa) en compression ................................................... 40
Figure 20. Module d’élasticité (Mpa) en flexion ........................................................... 40
Figure 21. Sacs de sciure de bois.................................................................................. 46
Figure 22 : photo des PET .......................................................................................... 52
Figure 23. Photo des PEHD ..................................................................................... 53
Figure 24. Photo du PELD .......................................................................................... 53
Figure 25. Photo du PP............................................................................................... 54
Figure 26. Photo du PS ............................................................................................... 55
Figure 27. Photo du PVC ............................................................................................ 55

ix
Liste des figures

Figure 28 : Le souffleur................................................................................................ 57
Figure 29 : Le fourneau ............................................................................................... 57
Figure 30 : Le récipient................................................................................................ 57
Figure 31 : Le mélangeur ............................................................................................. 57
Figure 32 : déchets plastiques fondus ........................................................................... 63
Figure 33. Étape de mélange de la colle et de la sciure ................................................ 64
Figure 34. Principe de moulage .................................................................................... 65
Figure 35 : Presse hydraulique pour essai de compression ............................................. 69
Figure 36. Dispositif d’essai de traction et dimensions éprouvette pour essai traction .... 70
Figure 37. Dispositif d’essai de flexion .......................................................................... 72
Figure 38. Diagramme contrainte- déformation en compression du composite à base de
LDPE et de sa matrice thermoplastique ...................................................................... 83
Figure 39. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de
PEHD et de sa matrice thermoplastique ....................................................................... 83
Figure 40. Diagramme contrainte- déformation en compression du composite à base de
LDPE et PS et sa matrice thermoplastique .................................................................. 84
Figure 41. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de
LDPE et HDPE et sa matrice thermoplastique ............................................................. 84
Figure 42. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de
LDPE de HDPE et PS et sa matrice thermoplastique ................................................... 85
Figure 43. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de
LDPE.......................................................................................................................... 85
Figure 44. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de
HDPE ......................................................................................................................... 86
Figure 45. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de
LDPE et HDPE ........................................................................................................... 86
Figure 46. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de
LDPE et PS ................................................................................................................ 87
Figure 47. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de
LDPE et HDPE de PS ................................................................................................. 87

x
Liste des figures

Figure 48. Interprétation du diagramme contrainte-déformation des composites bois


polymères .................................................................................................................... 90
Figure 49. Courbe caractéristique contrainte-déformation en traction ............................ 91
Figure 50. Diagramme de la variation du module de rupture en compression ................. 92
Figure 51. Diagramme de la variation du module de rupture en traction ........................ 93
Figure 52. Diagramme de la variation du module d’élasticité en compression ................. 94
Figure 53. Diagramme de la variation du module d’élasticité en traction ....................... 95
Figure 54. Motif de parquet en CBP ............................................................................ 99
Figure 55. Motif de pavés en CBP ............................................................................. 100
Figure 56. Chargement d’un panneau de composite .................................................... 101
Figure 57. Schéma de coffrage ................................................................................... 102
Figure 58. Structure du panneau de coffrage .............................................................. 103

xi
Liste des annexes

Liste des annexes


Annexe 1 : Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice
est du LDPE pour une sollicitation en compression ..................................................... 112
Annexe 2 : Fiche de collecte des données pour éprouvette constituée de matrice LDPE 116
Annexe 3: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est
du LDPE pour une sollicitation en traction ................................................................. 120
Annexe 4 : Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice
est du PEHD pour une sollicitation en compression .................................................... 122
Annexe 5: Fiche de collecte des données pour éprouvette constituée de matrice LDPE. 125
Annexe 6 : Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice
est du PEHD pour une sollicitation en traction ........................................................... 128
Annexe 7: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est
du LDPE et de PEHD pour une sollicitation en compression ....................................... 129
Annexe 8: Fiche de collecte des données pour éprouvette constituée de matrice LDPE et
PEHD. ...................................................................................................................... 131
Annexe 9: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est
du PEHD et du LDPE pour une sollicitation en traction. ............................................ 134
Annexe 10: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice
est du LDPE et de PS pour une sollicitation en compression. ...................................... 135
Annexe 11: Fiche de collecte des données pour éprouvette constituée de matrice LDPE et
PS ............................................................................................................................ 137
Annexe 12: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice
est du PEHD et du PS pour une sollicitation en traction. ........................................... 139
Annexe 13: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice
est du LDPE , PS et PEHD pour une sollicitation en compression. ............................. 140
Annexe 14: Fiche de collecte des données pour éprouvette constituée de matrice LDPE ,
PS et PEHD. ............................................................................................................ 142
Annexe 15 : Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice
est du PEHD, LDPE du PS pour une sollicitation en traction .................................... 144

xii
Liste des sigles et abréviations

Liste des sigles et abréviations

CBP Composites bois Polymères


EPAC Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi
MF Aminoplastes
ME Module d’Elasticité
MR Module de Rupture
OSB Oriented Strand Board (Panneaux à particules orientées)
PA Polyamides
PE Polypropylène
PEBD Polyéthylène Basse Densité
PEHD Polyéthylène Haute Densité
PEN Polyétylène Naphtalate
PET Polyétylène Téréphtalate
PF Phénolplastes
POM Polyoxy-Méthylène
PP Polypropylène
PS Polystyrène
PSE Polystyrène Expansé
PSE-E Polystyrène Expansé Extrudé
PSE-M Polystyrène Expansé Moulé
PUR Polyuréthane
PVC Chlorure de Polyvinyle
σ Traction Résistance à la traction

A : Allongement à la rupture

xiii
Liste des sigles et abréviations

R
(I Z O D ) Résistance au choc (IZOD)

Tfle : Température de fléchissement sous charge (1,8 N/mm2)

PVC : Chlorure de polyvinyle rigide ;

PS : Polystyrène à l’état cristal


PMMA : Poly méthacrylate de méthyle à l’état amorphe ; PP : Polypropylène à
l’état semi cristallin

Tc : Résistance à la chaleur continue.

xiv
CHAPITRE 1 : INTRODUCTION

1. Chapitre 1 : introduction
1.1. Contexte de l’étude
1.2. Justification
1.3. Hypothèses
1.4. Objectifs de développement

1
Introduction

1.1. Contexte de l’étude

Depuis quelques années, les conférences internationales sur


l’environnement se suivent et les conclusions restent les mêmes. Les principes selon
lesquels :

1. «les êtres Humains sont au centre des préoccupations relatives au développement


durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature »
(principe 1) ;

2. « Pour parvenir à un développement durable, la protection de l’environnement doit


faire partie intégrante du processus de développement et ne peut être considéré
isolément » (principe 4)1

permettent de comprendre que les questions de développement durable sont


incontournables pour les états. Le Bénin, à l’instar des autres pays, est confronté au
problème de l’épuisement rapide de ses ressources forestières et à la prolifération des
déchets non-biodégradables. L’utilisation abusive du bois massif favorise la
déforestation et par conséquent la désertification et constitue une menace pour la
faune. Les ressources naturelles diminuent constamment depuis trente ans. De 1978 à
1998 les principales formations forestières ont régressé de 3 millions d’hectares soit
160000 hectares par an. L’analyse de la problématique de la déforestation au Bénin
laisse entrevoir la réduction très nette du couvert forestier de près de la moitié en un
demi-siècle. En 1949, ce couvert végétal représentait 20% du territoire national, alors
qu’il n’en constitue que moins de 12% aujourd’hui. Le recul de la couverture forestière
entre 1990 et 2005 est estimé à 130 000 ha soit 2,1% par an. Ainsi, la superficie
forestière par habitant qui était de 1,63 ha en 1980 est passée à 0,87ha en 1995, et
elle devrait atteindre 0,29 ha en 2025, si les tendances actuelles se maintiennent
(MEHU, 2009).

1
Les principes sont tirés de la conférence des nations unies sur l’environnement et le développement
qui s’est tenue à Rio de Janeiro au Brésil du 3 au 14 juin 1992.

2
Introduction

Outre le problème de l’exploitation des ressources forestières, presque toutes les zones
urbaines et rurales sont envahies par des décharges d’ordures. Cet état de fait met en
évidence les réelles difficultés du pouvoir central à faire face à cette sérieuse question
d’ordre environnemental. Les plastiques ont plusieurs origines selon le type. Mais il est
plus évident de constater que les plastiques servant de sac ou de contenant
proviennent en partie du Nigéria, pays limitrophe du Bénin situé à l’Est. Aucune
politique de restriction ne limite les entrées de matières plastiques au Bénin et les
consommateurs ne font que favoriser le développement de ce commerce du fait de
l’engouement pour l’utilisation des matières plastiques.

À défaut de restreindre le marché des matières plastiques, le recyclage paraît être une
solution permettant de freiner le problème environnemental que pose la prolifération
des plastiques.

Ainsi les travaux de recherche que nous menons dans le cadre du Diplôme d’Études
Approfondies en Matériaux visent à pousser encore plus loin les études antérieures qui
ont été menées sur la transformation des déchets plastiques et d’industrie de bois. Ces
travaux prennent en compte la transformation des plastiques durs et du polystyrène
par chauffage.

3
Introduction

1.2. Justification
Le développement industriel et démographique des XXe et XXIe siècles a
entrainé une utilisation accrue des ressources naturelles et une production sans cesse
croissante de dioxyde de carbone (CO2). Les experts en environnement affirment que
le moyen le plus efficace de lutter contre l’émanation de CO2 dans l’atmosphère, est
de planter des arbres. Or la tendance actuelle est à la déforestation en vue de
satisfaire la demande en bois d’œuvre.

Les pays africains, pour la plupart sous-développés font face au problème de la


gestion des déchets en particulier ceux de nature plastique considérés comme non-
biodégradables. Au Bénin peu d’études sont réalisées pour présenter l’état des lieux
concernant les déchets plastiques. Néanmoins certaines études menées par (Eco plan,
2002) permettent de mettre en évidence les différentes parts de déchets plastiques
(PEBD, PEHD, PP, PET, PVC, PS, PUR) présentes dans les tas d’ordures au niveau
des grandes villes du pays (cf tableau I).

Tableau I : Quantité en tonnes des différents déchets plastiques dans les villes du
Bénin

N0 Types de Cotonou Porto Parakou Total %


plastiques Novo

1 PEHD 2314,67 84,47 118,17 3061,58 36,3

2 PEBD 191,25 534,00 244,79 4410,89 52,29

3 PP 32,09 28,16 - 241,67 2,87

4 PET 103,49 12,20 126,61 320,94 3,8

5 PVC - 7,21 8,44 62,09 0,74

6 PS - 18,93 16,88 157,79 1,87

7 PUR 81,87 12,01 8,44 179,72 2,13

8 Total 2723,37 696,98 523,34 84334,69 100

Source: Etude Eco plan-Tractebel, 2002

4
Introduction

Les déchets plastiques existent donc sous plusieurs formes. Les PEBD et les PEHD
constituent la part la plus importante. Leur présence résulte du fait d’une utilisation
de plus en plus accrue.

Quand on sait que :

 1kg de sac ou sachet plastique recyclé=0,8kg de pétrole brut économisé


(consoglobe),

 le plastique met 100 à 1000 ans à se dégrader dans la nature (conséquences sur la
faune et la flore) (consoglobe).

 recycler une tonne de bouteilles en PET permet d’économiser 830 litres de pétrole.
(consoglobe),

on est donc soutenu dans une démarche de recyclage. Les travaux de recherche
effectués par le département de génie civil de l’École Polytechnique d’Abomey Calavi
(EPAC) contribuent à une réduction des émissions de CO2 dans l’environnement. Le
recyclage permettra :

- de réutiliser les déchets plastiques, ce qui entraine une baisse de la production de ces
déchets et un assainissement de l’environnement.

- De réaliser une gestion optimale des ressources forestières, ce qui facilitera la


préservation desdites ressources et constituera par la même occasion une arme pour
lutter contre les émissions de CO2 dans l’atmosphère.

1.3. Hypothèses
Dans la perspective d’améliorer les résultats scientifiques obtenus lors des
précédentes études réalisées par le département de Génie Civil sur les composites bois-
plastiques, des questions fondamentales d’ordre scientifique se posent sous forme
d’hypothèses de recherche :

- on pourrait améliorer les modules d’élasticité en procédant au mélange de


polyéthylène haute densité, de polyéthylène basse densité, et de sciure de bois en
ajoutant du polystyrène au mélange de polyéthylène basse densité et de sciure de
bois ;
- les propriétés mécaniques changeraient selon le type de matrice thermoplastique.

5
Introduction

1.4. Objectifs de développement

Dans le but de contribuer au développement, il faudra :


 valoriser les déchets plastiques et de bois des scieries ;
 réaliser des matériaux de construction légers à base de particules de bois et de déchets
plastiques.

1.4.1. Objectifs spécifiques

Plus spécifiquement il s’agira:


 de modéliser les différentes formulations du mélange plastique/particules de bois;
 d’étudier la masse volumique des composites bois polymères;
 d’étudier le comportement mécanique du composite plastique/particules de bois
(module de rupture, module d’élasticité, en traction et en compression);
 de réaliser des applications concrètes (Matériaux de construction).

1.4.2. Méthodologie

1.4.2.1. Recherche bibliographique

Nous ferons le point sur les travaux publiés par différents chercheurs ou
auteurs (articles, thèses, livres : confère référence bibliographique) sur les matériaux
composites à base de matrice thermoplastique et de renfort en particules de bois.
Nous relèverons les passages traitant des études de formulations, des caractérisations
physiques et mécaniques.

1.4.2.2. Enquête sur la production des déchets des industries de bois


et de plastiques :

Il a été établi la problématique de la gestion des déchets plastiques et


d’industrie du bois à partir de l’analyse du contexte, des textes de lois, les acteurs, des
systèmes de productions et de distribution, des produits plastiques et des sciures de
bois issues de l’utilisation de bois dans les scieries et ateliers de façonnage du bois.

L’enquête a permis :

6
Introduction

 d’identifier les pratiques et comportement à risque en matière de gestion des déchets


plastiques et particules de bois;
 d’analyser le système réglementaire en vigueur ;
 de quantifier les déchets plastiques et particules de bois produits annuellement.

1.4.2.3. Collecte des sachets plastiques et particules de bois

Nous avons récupéré les sachets plastiques qui ont servi d’emballage pour
différents objets. Les particules de bois sont récupérées dans diverses scieries du Bénin.

1.4.2.4. Processus de mise en œuvre des composites bois polymères


Caractérisation physique des déchets collectés : Il s’agit ici de procéder à la
classification des déchets plastiques et particules de bois collectés afin d’en déterminer
les caractéristiques physiques (granulométrie, masse volumique…)

Recyclage : Cette étude a permis de proposer un plan d’action pour la promotion


d’une filière de valorisation et de recyclage des déchets plastiques et particules de bois
respectueuse de l’environnement.

Formulation du matériau composite (méthode expérimentale) : cette


formulation s’est faite suivant les rapports massiques Liant/Sciure (L/S). Cependant
la granulométrie et le module de finesse des particules de bois sont définis ;

Confection des échantillons: Confectionner des échantillons du matériau composite


pour les essais de traction et de compression ;

Essais de caractérisation physique des matériaux composites : il s’agit ici de


déterminer la masse volumique, la porosité et le taux d’humidité ;

Essais de caractérisation mécanique des composites : étude de l’effet du dosage


en liant sur ces caractéristiques mécaniques ;

Essais de compression : Il s’est agi de déterminer à travers un dispositif à décrire, la


résistance maximale du composite soumis en compression ;

Essais de traction: Il s’est agi de déterminer à travers un dispositif à décrire, la


résistance maximale du composite soumis en compression

7
Introduction

Traitement des résultats de l’essai : Une étude statistique des résultats obtenus
permettra de tirer des conclusions.

1.4.2.5. Matériels et méthodes

Il a été utilisé, les matériels suivants :


Tamis ;

Dispositif de fabrication des composites bois-polymères ;

Balance électronique ;

Presse Universelle équipée de dispositif de mesure de déformations longitudinales et


transversales ;

Presse Universelle équipée de dispositif de mesure de déformations longitudinales et


transversales pour essai de traction.

1.4.2.6. Résultats attendus


Au terme de ces travaux :

Le composite bois-plastique est formulé et produit.

Le comportement mécanique du composite bois-plastique est connu.

Les modules de Young en compression et en traction des différents mélanges réalisés


sont connus.

Les résistances limites en traction et en compression sont connues.

Quelques prototypes d’application du matériau étudié seront réalisés.

8
CHAPITRE 2 : REVUE DE LITTÉ
LITTÉRATURE

2. Chapitre 2 : Revue de littérature


2.1. Notion et définitions
2.2. Les procédés de fabrication des composites bois- plastiques
2.3. Analyse des travaux sur les composites bois polymère
2.4. Détermination du module d’élasticité

9
Revue de littérature

Dans cette étude bibliographique, nous nous proposons de présenter de

façon générale le matériau composite bois-polymère et les différents constituants

entrant dans la combinaison dudit composite en les regroupant par catégories. Les

techniques de fabrication du composite existantes seront explicitées et mises en

relation avec les types de constituants utilisés. Enfin, nous exposerons les propriétés

physiques et mécaniques qui constituent les paramètres les plus explorés dans les

travaux de recherche en essayant de recouvrir une large gamme de composites.

2.1. Notions et définitions

2.1.1. Généralités sur les matériaux composites

Un matériau dit composite est défini comme étant une combinaison d’au

moins deux matières macroscopiques distinctes. L’une étant la matrice constituant la

base du matériau simple, et l’autre, le renfort constituant la matière qu’on désire

insérer dans la matrice afin d’en modifier les propriétés (voir figure 1). Les matrices

peuvent être des matériaux bruts fondus, tels des métaux, des résines

thermodurcissables ou des matières thermoplastiques. Le renfort du matériau

composite est le constituant qui va supporter la plus grosse partie des efforts

mécaniques. Les renforts peuvent être constitués de différents matériaux sous forme de

poudres, fibres, granules et même de fibres tissées (longues). Dans le cas du bois, les

renforts se retrouveront principalement sous forme de fibres courtes, et de farine de

bois (sciure de bois).

La caractéristique principale des composites est de tirer avantage des propriétés

de chacune des matières qui les composent. Les matériaux composites se caractérisent

aussi par leur caractère anisotrope et fortement hétérogène. L’adhésion entre la

10
Revue de littérature

matrice et les renforts constitue l’un des principaux facteurs de succès à l’obtention de

matériaux composites aux propriétés mécaniques améliorées. Dans le cas du composite

bois-polymère, le bois étant un matériau hydrophile et le plastique hydrophobe, on

doit utiliser des liants chimiques pour améliorer l’adhésion. Les composites sont

généralement utilisés pour diminuer le coût de la matière première, pour leur

résistance à la corrosion et à la fatigue et pour leurs propriétés mécaniques accrues

par rapport à l’utilisation de la matrice vierge. En général, le recours aux composites

s’explique par :

• La diminution du coût de la matière première ;

• Leur résistance à la corrosion et à la fatigue

• Et leurs propriétés mécaniques accrues par rapport à l’utilisation de la matrice

vierge.

Nous étudions plus particulièrement le matériau composite bois-polymère, également

appelé bois plastique. Le composite bois plastique est constitué d’un mélange de fibres

de bois et d’un polymère thermoplastique. Cette association est faite dans le but

d’obtenir un produit présentant certaines caractéristiques de ces deux ressources soit,

entre autres, l’apparence du bois et la performance du plastique en milieu humide.

Fabriqué à partir de matières recyclées, il offre la possibilité de valoriser les résidus du

bois et le plastique de post consommation.

11
Revue de littérature

Figure 1. Matériau composite

2.1.1.1. La matrice

Selon leur comportement vis-à-vis de la chaleur, les polymères peuvent être

divisés en deux grandes classes: les thermoplastiques et les thermodurcissables. Les

thermoplastiques, peuvent se ramollir chaque fois qu’ils sont portés à une température

déterminée après leur mise en forme (Polypropylène PP, Polyéthylène PE, Chlorure de

polyvinyle PVC, etc.). L’autre groupe est celui des matériaux polymères

thermodurcissables (Époxy, Polyuréthanne, colles phénoliques, etc.). Ces polymères

ont des structures réticulées, formant un réseau 3D et caractérisés par des liaisons

covalentes qui assurent les pontages entre les chaînes. Chaque polymère de ces deux

groupes possède un ensemble de propriétés et de procédés de fabrication spécifiques.

Le tableau II donne quelques exemples de polymères.

12
Revue de littérature

Tableau II : Exemple de polymères (www.wikipédia.fr)

Structure Nom dérivé du précurseur Nom systématique


(le préféré est proposé en premier)

-(CH2)n- polyéthène poly (méthylène)


-(CHCL-CH2)n- poly (chlorure de vinyle) poly (1-chloroéthylène)
-(CH(C6H5)-CH2)n- polystyrène poly (1-phényléthylène)
poly (oxyde d'éthylène)
-(O-CH2-CH2)n- poly (oxyéthylène)
polybutadiène
-(CH=CH-CH2-CH2)n- poly (but-1-ène-1,4-diyle)
poly (alcool vinylique)
-(CHOH-CH2)n- poly (1-hydroxyéthylène)
poly (alcool vinylique)

Classification des matières plastiques

Nous avons trois grandes catégories de matières plastiques synthétiques: les

thermoplastiques, les thermodurcissables et les élastomères.

2.1.1.1.1. Les thermoplastiques

Les thermoplastiques ramollissent sous l'effet de la chaleur. Ils deviennent souples,

malléables et durcissent à nouveau quand on les refroidit. Avant transformation, ils

sont sous forme de granulés ou de poudre dans un état chimique stable et définitif car

il n’y a pas de modification chimique lors de la mise en forme. Les granulés sont

chauffés puis moulés par injection et le matériau broyé est réutilisable. Comme cette

transformation est réversible, ces matériaux conservent leurs propriétés et ils sont

facilement recyclables. Dans cette catégorie, on retrouve : le polyéthylène (PE), le

polypropylène (PP), le polystyrène (PS), le polycarbonate (PC), les polyesters et le

13
Revue de littérature

polyéthylène téréphtalate (PET), les polyacétals ou polyoxyméthylène (POM), le

polychlorure de vinyle PVC et les polyamides (PA) (SCIENCE, 2006)

Le tableau III montre quelques caractéristiques des polymères thermoplastiques les

plus utilisés.

Tableau III : Caractéristiques de quelques thermoplastiques (Baïlon & Morin, 2005)

Polymère Densité σ traction MOE A (/)


0 R (IZOD ) Tfle ( C)
0

(N / mm )
0

(N / mm ) 2 2
(KJ / m ) 2

PVC 1,5 50 2400 10-50 - 60

PS 1,05 40 2800-3500 4 - 90

HDPE 0,95 30-35 1000 700- 5 77


1000

PET 1,39 2,5 3400 90 3 80

PMMA 1,19 65 3300 4 15 95

PP 0,91 20-40 1100-1600 200- - 100


1000
σ tr a c t io n : Résistance à la traction ; MOE : Module d’élasticité en flexion; A :

Allongement à la rupture R (I Z O D ) Résistance au choc (IZOD) ; Tfle : Température de

fléchissement sous charge (1,8 N/mm2)

PVC : Chlorure de polyvinyle rigide ;

PS : Polystyrène à l’état cristal PEHD : Polyéthylène à haute densité ; PET :

Polyéthylène Téréphtalate cristallin ; PMMA : Poly méthacrylate de méthyle à l’état

amorphe ; PP : Polypropylène à l’état semi cristallin.

14
Revue de littérature

Figure 2. Granulés thermoplastiques

Le polyéthylène (PE)

Cette matière plastique représente à elle seule environ le tiers de la production totale

des matières synthétiques et constitue la moitié des emballages plastiques. Il existe

différents polyéthylènes classés en fonction de leur densité. On distingue deux familles:

le PEBD ou polyéthylène basse densité et le PEHD polyéthylène haute densité. Le

PEBD est utilisé dans les domaines les plus divers. Sa densité est inférieure à celle de

l'eau. Les principales applications du PEBD sont des produits souples : sacs, films,

sachets, sacs poubelles, récipients souples (bouteilles de ketchup, de shampoing, tubes

de crème cosmétique).

Le PEHD est utilisé pour des objets plastiques rigides. On le trouve par exemple dans

des bouteilles et des flacons, des bacs poubelles, des cagettes, des tuyaux, des fûts,

des jouets, des ustensiles ménagers.

15
Revue de littérature

Figure 3. Exemple de PEHD

Figure 4. Exemple de PEBD

Le polypropylène (PP)

C’est aussi un polymère très polyvalent qui sert à la fois comme thermoplastique et

comme fibre. Il est très facile à colorer et n'absorbe pas l'eau. On en trouve beaucoup

sous forme de pièces moulées dans les équipements automobiles (pare-chocs, tableaux

de bord, habillage de l'habitacle) et dans le mobilier de jardin. Ce matériau sert à

fabriquer des boîtes à aliments qui résistent au lave-vaisselle parce qu'il ne fond pas en

dessous de 160°C. Le polypropylène est aussi utilisé dans la fabrication de fibres

synthétiques (tapis, moquettes, cordes, ficelles) mais aussi pour les emballages

alimentaires en raison de son aspect brillant et de sa résistance (flacons, films, pots).

Figure 5. Emballage en PP

Figure 6. Corde en PP

16
Revue de littérature

Le polystyrène (PS)

Le polystyrène est un plastique dur, cassant et transparent.

On distingue trois types de polystyrènes :

- le polystyrène "cristal"

- le polystyrène "choc"

-Le polystyrène expansé (PSE.) : le matériau le plus connu de la gamme. Ce

polystyrène est solide à 20°C, pâteux à 120°C et fondant à 160°C. C’est une sorte de

mousse blanche compacte inflammable et combustible.

Figure 7. Polystyrène expansé

Le polycarbonate (PC)

Le polycarbonate est un matériau qui présente d'excellentes propriétés

mécaniques et une bonne résistance thermique jusqu'à 120°C. On l’utilise pour la

fabrication des casques de moto ou des boucliers de police. Comme il est très

transparent, il sert aussi à la fabrication des CD et des DVD, des vitrages des guichets

à l'épreuve des balles et des phares, des feux arrière et des clignotants de voitures.

17
Revue de littérature

Figure 8. Vitrage en PC

Les polyesters et le polyéthylène téréphtalate (PET)

C'est un polymère obtenu par la polycondensation de deux composants : le

diméthyltéréphtalate et l'éthylène glycol. Les chaînes vont s'arranger et former des

fibres résistantes. Le PET est surtout employé pour la fabrication de fils textiles, de

films et de bouteilles.

Figure 9. Bouteille en PET

Les polyacétals ou polyoxyméthylène (POM)

Les polyacétals ont des propriétés qui les rendent irremplaçables pour des pièces à

fortes exigences mécaniques comme les engrenages et les poulies. Ils sont solides et ils

présentent des qualités de métaux tels que l'acier, l'aluminium ou le zinc. Ils résistent

à la plupart des agents chimiques et ont un faible coefficient de frottement.

18
Revue de littérature

Figure 10. Pièces en POM

Le polychlorure de vinyle PVC

Il est utilisé pour les tuyaux de canalisation. Le PVC souple qui recouvre certaines

pièces comme les manches de pinces, a un aspect brillant. Après le

polyesthercarbonate (PEC), c'est le plastique le plus utilisé au monde. Il est largement

employé dans l’industrie de l'ameublement et dans le bâtiment ou le génie civil.

Figure 11. Tuyau en PCV

Les polyamides (PA)

Les polyamides constituent la première matière plastique qui a été découverte en

1938. Selon la longueur des chaînes, on obtient différents types de PA que l’on

distingue par des chiffres : par exemple le PA 6.6 est le nylon. Les polyamides sont

utilisés pour réaliser des pièces moulées dans l'appareillage ménager et automobile,

19
Revue de littérature

dans les tapis et moquettes, dans la robinetterie, dans la serrurerie, dans les

engrenages, dans le textile (lingerie et voilages).

Figure 12. Engrenage en PA

2.1.1.1.2. Les thermodurcissables

Les thermodurcissables sont des plastiques qui prennent une forme définitive au

premier refroidissement. La réversibilité de forme est impossible car ils ne se

ramollissent plus une fois moulés. Les molécules de ces polymères sont organisées en

de longues chaînes dans lesquelles un grand nombre de liaisons chimiques solides et

tridimensionnelles se renforcent quand le plastique est chauffé et ne peuvent pas être

rompues. La matière thermodurcissable garde toujours sa forme en raison de ses

liaisons croisées et des pontages très résistants qui empêchent tout glissement entre

les chaînes. Les thermodurcissables les plus connus sont les polyuréthanes (PUR), les

polyesters insaturés, les phénoplastes (PF) et les aminoplastes (MF). Le tableau IV

montre les principales caractéristiques des résines thermodurcissables.

20
Revue de littérature

Tableau IV : Caractéristiques des résines thermodurcissables (Berreur, 2002)

Résine Ρ (
σ traction GPa ) (
MOE GPa ) ( )
Tc 0C

Polyester 1,2 50-65 3 120

Phénol 1 ,2 40-50 3 120-150

formaldéhyde

Époxyde 1,1-1,4 50-90 3 120-200

Polyuréthanne 1,1-1,5 20-50 1 100-120

Vinyl-ester 1,15 70-80 3,5 140

ρ : Densité ; MOE : Module d’élasticité (en flexion) ; σ traction : Résistance à la traction

; Tc : Tenue à la chaleur continue.

2.1.1.1.3. Les élastomères

Ces polymères présentent les mêmes caractéristiques élastiques que le

caoutchouc. Un élastomère au repos est constitué de longues chaînes moléculaires

repliées sur elles-mêmes. Sous l'action d'une contrainte, les molécules peuvent glisser

les unes par rapport aux autres et se déformer. Pour que le matériau de base présente

une bonne élasticité, il subit une vulcanisation. La vulcanisation est un procédé de

cuisson et de durcissement qui permet de créer un réseau tridimensionnel plus ou

moins rigide sans supprimer la flexibilité des chaînes moléculaires. On introduit dans

l’élastomère au cours de la vulcanisation du soufre, du carbone et différents agents

chimiques. Différentes formulations permettent de produire des caoutchoucs de

synthèse en vue d’utilisations spécifiques. Les élastomères sont employés dans la

fabrication des coussins, de certains isolants, de semelles de chaussures, de pneus

(SCIENCE, 2006).

21
Revue de littérature

Figure 13. Chaussure en élastomère

2.1.1.2. Les codes de recyclage des plastiques

Le recyclage des matières plastiques répond à certaines normes en vertu des

différentes propriétés de ces plastiques. Les codes de recyclage permettent à

l’utilisateur de reconnaître les différents types de plastiques en vue de lui faciliter le

processus de recyclage. Ces codes sont inscrits sur les matières plastiques. Le tableau

présente les différents codes de recyclage.

22
Revue de littérature

Tableau V : Récapitulatif des codes de recyclage des plastiques ( www.wikipédia.fr)

TYPES DE RÉSINE CODES EXEMPLES DE PRODUITS

Boissons gazeuses (PET)

Polyéthylène et certains emballages


téréphtalate (PET)

Bouteilles d’usage domestique


ou alimentaire
Polyéthylène haute
densité (HDPE) Contenants de margarine,
bouteilles de détersifs

Emballage pour eau de javel,


shampoing, revêtements de
Polychlorure vinyle
maison,
(PVC)
clôtures, cadres de portes ou
fenêtres,

réservoirs, gants

Emballages, sacs, pellicules

Polyéthylène basse
densité

(LDPE)

Contenants de yogourt,
couvercles de pots et
Polypropylène
certains contenants, sacs de
(PP)
croustilles

Contenants, plats en
styromousse, ustensiles,
Polystyrène
panneau isolant
(PS)

Bouteilles de ketchup,

Autres types de plastique

23
Revue de littérature

2.1.1.3. Les fibres de bois

Le bois est constitué de plusieurs cellules comme les fibres. Le terme fibres

regroupe donc l’ensemble des cellules allongées présentes dans le bois. On retrouve les

parenchymes et les trachéides chez les conifères. Les trachéides sont de forme

allongée, variant de 2 à 7 mm de longueur, et constituent 85% à 95% du volume total

des fibres. Chez les feuillus, on retrouve en plus des cellules spécialisées comme les

vaisseaux, les trachéides vasculaires et les fibres-trachéides. La majeure partie du

volume ligneux pour ces essences provient des vaisseaux (jusqu’à 55%), dont la

longueur varie de 0,2 à 1,3 mm et des fibres (jusqu’à 70%), dont la longueur varie de

0,6 à 2,6 mm (Jozsef, 1983). Ces fibres sont composées de matières organiques:

cellulose, hémicellulose et lignine et d’une proportion d’extractibles généralement faible

(gommes, résines, protéines, etc.). La composition des fibres du bois dépend de la

classe de l’arbre (résineux ou feuillus), de l’espèce et des individus de la même espèce

(i.e. aubier, bois de cœur). Depuis plusieurs années, bien que les fibres de bois

présentent plusieurs avantages lorsqu’elles sont employées comme charges pour la

fabrication de composites bois-plastiques, il existe toutefois, des inconvénients majeurs

notamment leur forte rétention d’humidité, leur photo-dégradation, ainsi que la forte

incompatibilité de l’interface bois/polymère (Clemons T. , 2002).

2.1.1.4. Déchets de bois : La sciure de bois

Plusieurs espèces de bois sont concentrées dans les forêts du Bénin réparties

sur toute l’étendue du territoire national. Certaines espèces notamment le Pterocarpus

erinaceus (vène), l’Afzelia africana (lingué), le Tectona grandis (teck) etc. sont

24
Revue de littérature

exploitées pour la production du bois d’œuvre. Les grumes de bois sont ainsi recueillies

dans les forêts et transformées de façon industrielle : sciage, tranchage, déroulage,

fabrication de madriers et de panneaux de bois sont, entre autres, des activités de

l’industrie du bois appelée dans ce cas industrie de première transformation. Celle de

deuxième transformation est formée de l’ensemble des industries de transformation du

bois intervenant sur un matériau semi-fini, préalablement proposé par les industries de

première transformation (industries de l’ameublement, de la construction, de

l’emballage, de la fabrication de papier, de placage). Le sciage est l’opération qui

donne le plus de produits connexes. Le rendement matière d’une scierie, c'est-à-dire le

volume de sciage obtenu par rapport au volume de bois rond scié, est de l’ordre de

60%: ce sont les chutes dues aux défauts, les dosses et délignures, l’écorce et la sciure.

Ces sous-produits sont utilisés comme bois de trituration pour la fabrication des

panneaux ou de la pâte à papier, ou valorisés vers la filière bois-énergie. Les différents

types de matériaux connexes produits par l’industrie du bois sont présentés sur la

figure 3 suivante.

25
Revue de littérature

Figure 14. Rapport produits connexes, produits valorisés. Source : Wikipédia

2.1.1.5. Les additifs (adjuvants)

Les adjuvants sont utilisés pour modifier les propriétés physiques, mécaniques,

chimiques et esthétiques des polymères. Le choix des additifs dépend grandement de la

compatibilité avec la mise en forme de celle avec les autres adjuvants, de leur tenue à

long terme ainsi qu’à leur rapport qualité-prix. Dans la conception de CBP, les

lubrifiants et les agents coupleurs sont les adjuvants ayant suscité le plus d’intérêt au

cours de ces dernières années.

26
Revue de littérature

2.1.1.5.1. Les agents coupleurs

Les agents coupleurs servent principalement à lier chimiquement le groupement

OH2 du bois au plastique, puisque la nature hydrophile du bois et celle hydrophobe du

plastique rendent l’adhésion mécanique plutôt difficile (George J., 2001) et permettent

la formation de composite monophasé (Wechslera, 2009)En plus de leur effet adhésif,

ces additifs ont la propriété de disperser les fibres de bois dans la matrice plastique

(Wolcott M.P., 2001)L’absorption d’eau par le CBP est réduite considérablement par

cet additif, puisque le gonflement à l’humidité en est réduit d’environ 400 fois. Parmi les

agents coupleurs, les plus utilisés sont les polyoléfines (PE ou PP) maléatées, les silanes,

les isocyanates et certains phénol formaldéhydes. Ils sont tous présents à des

concentrations massiques inférieures à 3% dans les composites. C’est réellement la

découverte de nouveaux types d’agents coupleurs qui a relancé la recherche dans le

domaine des matériaux bois plastiques.

En règle générale, les agents de couplage agissent pour assurer une meilleure fluidité

du composite en fusion, donc l’obtention d’une meilleure compatibilité et celle de la

force accrue (Klyosov, 2007)Cependant, de nombreux arguments ont été soulevés

mentionnant que les agents de couplage ne fournissent pas une forte adhérence entre

les fibres et le plastique. Ce qui est la principale fonction prévue (Klyosov, 2007). Les

additifs minéraux principaux adoptés selon la littérature sont le talc (Mg3Si4O10(OH)2 )

, le carbonate de calcium, , le carbonate de silice, le fibre de verre, le kaolin argileux

(Al2O3,2SiO,2H2O) et la wollastonite (CaSiO3) (Klyosov, 2007). Le Carbonate de

calcium et le talc sont les additifs les plus utilisés dans la production de CBP en raison

de leurs bons résultats mécaniques qui améliorent les propriétés, la disponibilité et le

2
Chimie : groupement hydroxyde

27
Revue de littérature

moindre coût (Klyosov, 2007). En outre, dans la littérature, le talc est l’additif le plus

utilisé pour plusieurs raisons :

⋅ sa bonne absorption de l'eau pour minimiser l'humidité du bois,

⋅ sa ressemblance naturelle au pétrole,

⋅ sa forme lamellaire distincte (couches de composition non uniforme).

Le talc est utilisé par de nombreux chercheurs, car il est prouvé qu'il améliore les

propriétés mécaniques du CBP (Fabiyi, 2008)et (Klyosov, 2007).

2.2. Les procédés de fabrication des composites bois-plastiques

Les procédés utilisés pour fabriquer des matériaux composites sont multiples.

Cependant, dans le domaine du bois-plastique, l’injection, l’extrusion, et le

compounding sont les principaux procédés utilisés jusqu’à présent pour fabriquer divers

produits. L’industrie du bois a aussi développé ses propres méthodes de fabrication de

CBP, généralement par la thermoconsolidation d’un matelas fibreux. Les propriétés

des fibres de bois utilisées en renfort font en sorte que certains procédés, tels le

thermoformage, la pultrusion, le rotomoulage ainsi que le laminage manuel, sont peu

envisageables pour le moment.

2.2.1. Le compounding
Le compounding qui veut dire composition, est un procédé se comparant à

l’extrusion double-vis. Toutefois, le but du compounding est de produire les granules

de polymère qui serviront à alimenter la presse à injection et les extrudeuses. Cette

opération consiste à mélanger, à de très grandes vitesses, les plastiques vierges, les

additifs, les fibres de renfort (dans le cas de composites) et les lubrifiants, de manière

28
Revue de littérature

à produire un mélange homogène. L’extrudât est généralement sous forme de granules

de diamètre moyen entre 2 et 5 mm (Trotignon & J. Verdus, 1996). Certains

industriels utilisent le compouding pour fabriquer directement des produits de

consommation finaux de conception simple. Dans le cas de composite bois polymères,

des agents antiadhésifs peuvent être ajoutés aux fibres pour réduire leur agglomération

et faciliter leur mélange dans la matrice polymérique (Behzad T., 2006).

2.2.2. L’extrusion

L'extrusion est un procédé de transformation en continu. Comme pour

l’injection, le granulé entre dans un tube chauffé muni d’une vis sans fin. La matière

molle homogénéisée est poussée, comprimée, puis passe à travers une filière pour être

mise en la forme souhaitée. C’est une sorte de « machine à chichi» qui permet

d’obtenir des produits semi-finis de formes variées. On fabrique avec cette technique

des produits de grandes longueurs comme des profilés pour les portes et les fenêtres,

des canalisations, des câbles, des fibres optiques, des tubes, des grillages, des plaques

et des feuilles plastiques… Le tube ou le profilé sort en continu, il est refroidi pour être

ensuite coupé à la longueur voulue. En additionnant plusieurs couches de la matière

on peut réaliser des produits ayant des propriétés combinées.

29
Revue de littérature

Figure 15. Procédé général d’extrusion

L’extrusion soufflage permet de fabriquer des corps creux. Cela commence par

l’extrusion d’un tube plein appelé la paraison. Ce tube de plastique encore chaud à la

sortie de la filière est coupé en deux parties et recueilli dans un moule froid qui se

referme autour de lui. Ensuite, de l'air est injecté dans la matière par une canne de

soufflage et le polymère vient se plaquer sur les parois intérieures du moule qui est

rapidement refroidi. Le procédé se termine par le démoulage, le décarottage et

l’élimination des déchets de moulage de la pièce.

30
Revue de littérature

Figure 16. Procédé d’extrusion par soufflage

31
Revue de littérature

L'extrusion gonflage : C’est une variante de l’extrusion qui permet de fabriquer des

films plastiques. Ce procédé consiste, au sortir de l’extrudeuse, à dilater avec de l'air

comprimé une gaine polymère précédemment formée. La sortie de l’extrudeuse est

verticale, on insuffle de l’air comprimé dans la matière fondue qui se gonfle et s’élève

verticalement en une longue bulle de film. Après refroidissement, des rouleaux

aplatissent le film en une gaine plate qui s’enroule sur des bobines. On fabrique ainsi

des films utilisés dans la fabrication d’emballages, de sacs-poubelles, de sacs de

congélation, de poches médicales pour perfusion et des feuilles souples et fines de

revêtements pour serres horticoles.

2.2.3. Le moulage par injection

L’injection est un procédé semblable à l’extrusion, qui permet de mouler des

objets en plastique de formes variées. Il repose aussi sur le principe d’une vis

d’Archimède comprenant les zones d’alimentation, de compression et

d’homogénéisation. L’injection se différencie de l’extrusion au niveau de l’étape de

refroidissement : en extrusion, le refroidissement se produit à l’air ambiant, alors qu’en

injection, il a lieu à l’intérieur du moule. Il s’agit donc d’un procédé en semi continu et

cyclique comprenant les étapes suivantes (Zaddi, 2002):

1- la matière sous forme de granulé est entraînée dans la vis (zone d’alimentation);

2- la matière est fondue sous la chaleur et le cisaillement (zone de compression);

3- la vis recule et véhicule du même coup la matière fondue vers l’avant (zone

d’homogénéisation et de dosage);

4- la matière est injectée dans le moule fermé, la vis avance du même coup;

5- la matière est refroidie dans le moule;

32
Revue de littérature

6- le moule s’ouvre et l’objet est éjecté;

7- le moule se referme pour permettre une nouvelle injection.

Le moulage par injection offre donc la possibilité de fabriquer des objets de formes

plus complexes qu’en extrusion. Bien que l’injection soit plus lente, donc plus

coûteuse, cette technologie demeure extrêmement compétitive vis-à-vis des autres

méthodes de conception d’objets de formes plus complexes. Ce procédé génère des

pressions supérieures à l’intérieur du moule et diminue les propriétés anisotropiques

des produits injectés (Modic, 1987)

2.2.4. La thermoconsolidation: Procédé de l’industrie du bois

Le procédé de thermoconsolidation est utilisé pour la fabrication des

panneaux agglomérés à base de particules de bois. Ces panneaux sont des composites

bois polymères. Le polymère est une résine thermodurcissable telle que l’urée

formaldéhyde (UF), la mélamine formaldéhyde ou le phénol formaldéhyde. Le procédé

de formation des panneaux agglomérés est réparti en diverses étapes (Bérard J.,

1996):

• le défibrage ou la mise en particules ;

• le séchage;

• l’encollage;

• la formation du matelas;

• le pré-pressage;

33
Revue de littérature

• le pressage;

• la découpe et la finition.

Dans le cas des polymères thermoplastiques, il est aussi possible de produire des CBP

par thermoconsolidation. Cependant, il est difficile d’obtenir une structure homogène.

De manière générale, les CBP à matrice thermoplastique ont des propriétés

mécaniques inférieures aux matériaux fabriqués à partir d’une résine

thermodurcissable. En plus, la méthode de thermoconsolidation est plus difficile à

adapter aux résines thermoplastiques (Falk, 1999).

2.3. Analyse des travaux sur les composites bois-polymère

Les différents travaux qui ont été menés sur les CBP s’accordent tous sur le principe

que les propriétés physico-mécaniques des CBP varient selon plusieurs facteurs. La

quantité de renfort, l’humidité de la sciure, la morphologie du renfort, le type de

matrice, sont des paramètres qui influencent les propriétés des composites bois

plastiques.

2.3.1. L’influence de la quantité de renfort et du type de matrice


thermoplastique

L’augmentation du pourcentage de la quantité de sciure change quasi

systématiquement les performances mécaniques des CBP. Cependant, une trop grande

quantité de bois implique une adhésion plus difficile qui conduit à une baisse de

performance dans certains cas (tableau VI). Il faut aussi souligner, qu’il existe une

proportion de renfort au-delà de laquelle des difficultés majeures apparaissent,

notamment au niveau du mode de fabrication. Il est effectivement assez peu fréquent

de trouver dans la littérature, des composites CBP fabriqués par des techniques

34
Revue de littérature

plasturgistes contenant un pourcentage de bois supérieur à 50-60%, pour lesquels il

n’y aurait pas l’apparition de nombreuses difficultés lors du moulage et ces difficultés

sont croissantes dans l’ordre compression-extrusion-injection. (Dalväg H, 1985)

Observe, qu’à partir de 50%, le matériau devient rugueux et la surface présente des

ruptures. De trop grandes quantités de bois créent aussi des problèmes techniques de

mélange des constituants. Toutefois, de nouveaux matériaux mélangés, contenant

jusqu’à 60% voir davantage de bois, sont apparus récemment. Le cas des matelas

consolidés est différent puisqu’il existe depuis plusieurs décennies des matériaux

contenant jusqu’à 95% de bois. L’influence de l’augmentation de la proportion de

sciure de bois a aussi été remarquée, lors des travaux effectués par (Guidigo, 2012)

notamment au niveau des propriétés mécaniques (cf figures 17et 18)

25
21,76 Dosage 3

20 18,105 Dosage 2,5


17,03
MOR(MPa)

15 12,82 12,92

10

0
0,315 0,16 0,08 MF MG
granulométrie

Figure 17. Variation du module de rupture en compression en fonction du dosage

35
Revue de littérature

600
Dosage 3
500 Dosage 2,5

MOE(MPa) 400

300

200

100

0
0,315 0,16 0,08 MF MG
granulométrie

Figure 18. Variation du module d’élasticité en compression en fonction du dosage

36
Revue de littérature

Tableau VI : Propriétés du polyéthylène haute densité chargé de sciure (Julson,


Subbarao, Stokke, & Gieselman, 2004)

Traction Flexion

Proportion Granulométrie ME MR(MPa) ME MR(MPa)


(MPa) (MPa)

0 360 21,05 432 21,9

40 Mesh3 699 21,36 753 29,12


20% Pin
60 Mesh 707 22,39 832 30,67

80 Mesh 711 21,1 741 28,44

40 Mesh 854 20,59 1037 31,59


30% Pin
60 Mesh 977 22,75 1201 33,81

80 Mesh 903 20,64 1023 31,45

40 Mesh 548 16,98 731 25,83


20% Soja
60 Mesh 500 17,17 565 23,23

80 Mesh 433 16,95 560 22,62

40 Mesh 630 16,22 775 27,31


30% Soja
60 Mesh 536 14,87 646 23,24

80 Mesh 556 14,25 702 23,13

3
MESH, mot anglais signifie " LA MAILLE" et la valeur associée exprime le nombre de mailles par
pouce. L’unité Mesh exprime le nombre de mailles du tamis par pouce (1 pouce = 2,54 cm). Plus il y a
de mailles, plus élevé est le chiffre Mesh et donc plus fin sera le tamis.

37
Revue de littérature

2.3.2. L’influence de l’humidité de la sciure

L’humidité de la sciure est un facteur très important qui influe sur la qualité

du CBP. En effet, le composite bois-polymère est très sensible aux conditions

hygroscopiques de la sciure de bois. Cette sensibilité joue un rôle important sur

l’adhésion, mais aussi sur les caractéristiques mécaniques et physiques du produit. Le

gonflement, la résistance à l’eau ou au feu sont fortement dépendants du renfort

(Oladipo, Wichman, & Beck, 1999), (Mishra & Naik, 1999), (Takatani, et al., 2000),

(Khan & Idriss, 1993)et (Cichocki & Thomason, 2002). La solution la plus courante

pour stabiliser les matériaux CBP est le séchage de la sciure de bois.

2.3.3. L’influence de la température de fonte

La littérature indique une température limite de 170oC au-delà de laquelle la

sciure et la matrice thermoplastique brûlent (F. Godard, 2008). Un test de

thermogravimétrie effectué en étuve à 170°C sur un échantillon à 60% de sciure a

montré une première perte de masse très faible (0,2%) entre 30 et 40 minutes. Par

nature, la matrice est constituée d’éléments organiques. Ce qui conduit cette dernière

à la carbonisation lorsque la température de fonte est très élevée. La colle perd alors

toute sa viscosité.

2.3.4. L’influence de la morphologie du renfort

L’aspect le plus important de la morphologie du renfort est probablement le facteur de

forme. En effet, à partir d’une certaine limite les fibres discontinues peuvent être

considérées et analysées, d’un point de vue mécanique, comme des filaments continus.

Le facteur de forme donne donc une information sur le comportement mécanique du

renfort. Lors de nombreux travaux, la comparaison entre des farines, des particules et

des fibres a montré, que les renforts se comportent comme des charges pour des

38
Revue de littérature

facteurs de forme faibles, alors que les renforts à fort facteur de forme (>10)

permettent un bien meilleur usage de leurs bonnes caractéristiques mécaniques. La

taille de l’élément renforçant a naturellement une influence sur le procédé de

fabrication mais aussi sur les propriétés mécaniques du CBP. Ceci a été mis en

évidence par (English, Clemons, Stark, & Schneider, 1996) lors d’un travail sur les

effets de la taille des particules de farine de bois, c’est-à-dire indépendamment du

facteur de forme. Ils ont observé une meilleure résistance à la propagation de fissures

pour de plus grandes particules alors que dans le même temps il y avait une

diminution de la résistance à l’initiation de fissures (la concentration des contraintes

est plus importante). Concernant la résistance à la traction, la résistance à la flexion,

le module d’élasticité et l’allongement, il semblerait qu’il existe une taille optimale de

0,25 mm. Tout éloignement de cette valeur, dans la gamme 0,05-0,6 mm, ayant

conduit à une diminution de performance. Une étude plus approfondie sur

l’arrangement ou la distribution des particules aurait peut-être permis d’expliquer plus

précisément ces dernières observations. En effet, (Clemons & Oksman, 1998) notent

que de petites particules bien dispersées augmentent généralement les propriétés de

résistance. (Stark & Sanadi, 2000), lors d’une étude sur des CBP ont abouti à la

conclusion que c’est bien le facteur de forme qui est le paramètre prépondérant

influençant les propriétés mécaniques. Les travaux réalisés par (Guidigo, 2012)

confirment que la morphologie a une forte influence sur les propriétés mécaniques. En

effet, suite à une séparation selon leurs tailles, des particules de bois, les résultats

mécaniques obtenus (cf. figures 18 et 19) confirment l’influence de la morphologie.

39
Revue de littérature

25
Dosage 2,5
19,52
20
16,22 17,01

15 13
MOR(Mpa)

10 9,11

0
0,315 0,16 0,08 MF MG
granulométrie

Figure 19. Module de rupture (MPa) en compression

700
649,15 632,02
600 566,37 586,23

500
440,14
400
MOE(MPa)

Dosage 2,5
300

200

100

0
1 2 3 4 5
granulométrie

Figure 20. Module d’élasticité (MPa) en flexion

MF : Mélange fin
MG : Mélange grossier

2.3.5. L’influence de La matrice

Les propriétés de chaque polymère sont variables, et par conséquent la matrice

n’apporte pas les mêmes performances, qu’il s’agisse de PE haute densité, basse

densité, de PP rigide ou souple ou de PVC. La proportion de plastique joue aussi un

40
Revue de littérature

rôle au même titre que la proportion de bois, ces quantités étant toutefois

complémentaires. Le tableau VI adapté (Bledzki, Reihmane, & Gassan, 1998) donne

une idée des variations des propriétés mécaniques dues à la matrice.

Tableau VII: Propriétés mécaniques en fonction de la matrice (Bledzki, Reihmane, &

Gassan, 1998)

CBP Proportions(%) Eflexion(GPa) σflexion(MPa) E(GPa)

Bois / PP 55/45 2,3 41,2 2,6

Bois / PE 55/45 2,3 28,4 2,4

Bois /PVC 50/50 0,5 14,5 0,5


souple

Bois naturel 50/25/25 2,7 40,0 2,6

MDF 100 9,4 87,9 10,1

100 3,9 36,7 3,1

L’analyse des résultats de ce tableau permet de tirer la conclusion que le type de

matrice a une influence sur les propriétés mécaniques du CBP obtenu.

2.3.6. Influence de la matrice thermoplastique : recyclée ou non


L’usage de matériaux recyclés dans les composites CBP est un souci croissant. Le

caractère écologique de ce type de démarche et l’intérêt économique qu’il suscite, ont

conduit au développement de la recherche sur le sujet. Nous allons séparer le recyclage

des matières biologiques et celui des matières plastiques, en oubliant volontairement

de traiter les problèmes de recyclage qui sont propres aux mélanges de constituants.

Dans les faits, l’utilisation de matières recyclées est possible et la réutilisation des CBP

pour en fabriquer de nouveaux est aussi possible. Par contre, la séparation de

41
Revue de littérature

mélanges hybrides (bois, plastique, résines adhésives) intimement liés n’est en général

pas évoquée et semble assez complexe de prime abord. Les CBP sont envisagés, pour

l’essentiel, comme un débouché pour le recyclage des matières plastiques.

Les fibres naturelles comme les déchets agricoles, les déchets de construction

en bois ou les papiers recyclés, peuvent être utilisées dans les CBP. Elles se

comportent alors, sensiblement de la même manière que les autres fibres naturelles,

sauf qu’elles peuvent avoir subi un traitement supplémentaire qui les a peut-être

altérées.

Les polymères synthétiques ne sont pas tous recyclables mais les

thermoplastiques le sont en général. Leurs propriétés peuvent, cependant, être

modifiées de façon plus ou moins importante. Exemple la cristallinité. Lorsqu’on

mélange des polymères déjà utilisés, il arrive que certains soient incompatibles. Or le

produit recyclé doit être de qualité. Ainsi les produits recyclés au niveau industriel ont

une qualité plus constante et reproductible que ceux de type post-consommation.

Les études réalisées sur les CBP constitués de matériaux recyclés montrent qu’il

n’y a pas de chute significative des propriétés mécaniques des composites. Pour les

composites fabriqués par consolidation d’un matelas fibreux (Youngquist J.A,

1995)ont même observé de légères améliorations. Dans le cas des mélanges, le produit

est assez stable, avec une légère baisse lorsque le composite est recyclé plusieurs fois.

Le peu d’influence de l’usage de la matière plastique recyclée est confirmé par l’étude

de (Yam K, 1998). Les études (English, Clemons, Stark, & Schneider, 1996)et celles

(Mishra & Naik, 1999) démontrent la faisabilité de composites à partir de matières

recyclées.

42
Revue de littérature

2.4. Détermination du module d’élasticité

Le module de Young ou module d’élasticité (ME) longitudinale ou encore module de

traction est la constante qui relie la contrainte de traction (ou de compression) aux

déformations. Le module de Young est la contrainte mécanique qui engendrerait un

allongement de 100% de la longueur initiale d’un matériau. Il permet de juger de la

nature d’un matériau : si le ME est très grand le matériau est qualifié de rigide et plus

le ME est faible, plus le matériau est dit élastique.

Pour déterminer le ME, on considère 30% du point de rupture. Cette zone est

supposée élastique. Le ME est alors la pente de la courbe contrainte-déformation

43
CHAPITRE 3 : MATÉRIEL ET MÉTHODES EXPÉRIMENTAUX
EXPÉRIMENTAUX

3. Chapitre 3 : Matériel et méthodes expérimentaux

3.1. Matériel expérimental


3.2. Méthodes expérimentales
Matériels et méthodes

Ce travail de recherche vise d’une part à améliorer la technologie de

fabrication des CBP et à étudier à partir de différents tests normalisés les

caractéristiques physico-mécaniques. À cet effet, nous caractériserons dans ce chapitre

les matériaux qui ont été utilisés pour la confection des échantillons puis nous

décrirons les différentes étapes de fabrication des CBP. Pour finir, les essais normalisés

réalisés seront explicités.

3.1. Matériel expérimental

3.1.1. Le renfort

Le renfort qui a été utilisé dans la fabrication des composites bois-polymères est la

sciure de bois. Elle se présente sous forme de farine de bois dont la granulométrie est

inférieure à 0,315mm. Le tableau VIII résume l’ordre de grandeur de ces propriétés

physiques.

La sciure de bois est issue des opérations de sciage, de rabotage et de sablage. Pour

les besoins de notre étude nous avons collecté la sciure dans des ateliers d’usinage de

bois où elle considérée comme un déchet ayant une valeur marchande. Mise en sac,

elle est souvent vendue aux femmes qui les utilisent pour le feu domestique. Le prix de

vente moyen d’un sac de sciure de 70 kg est 500 FCFA. La possibilité d’utiliser cette

farine de bois n’est plus à démontrer. La sciure de bois utilisée provient de l’essence

de bois afzélia Africana. Ce type de bois est fortement utilisé pour son aspect

esthétique (confère figure 21).

45
Matériels et méthodes

Figure 21. Sacs de sciure de bois

3.1.1.1. Caractérisation physique du renfort

3.1.1.1.1. Tamisage de la sciure

Le tamisage nous permettra de séparer les grains constituant la sciure suivant leur

distribution dimensionnelle.

— Matériel utilisé

⋅ des plateaux ;

⋅ des brosses métalliques ;

⋅ tamis de diamètre ; 0,315mm (26) ; 0,630mm (29) ; 1,25mm (32) ; 2,5mm (35) et

5mm (38) ;

⋅ une étuve

— Mode opératoire

⋅ sécher le matériau à tamiser à l’étuve avec une température maximale de 105°C

pendant 24h ;

⋅ placer l’échantillon sur la passoire de plus grand diamètre ;

⋅ tenir la passoire d’une main, légèrement inclinée et l’agiter de long en large en la

frappant à chaque oscillation contre l’autre main à la cadence de 125 coups environ

par minute ;

46
Matériels et méthodes

⋅ arrêter le tamisage lorsque plus aucun grain ne traverse la passoire pendant une

période de 25 secousses sans jamais appuyer sur la toile pour forcer le passage des

éléments ;

⋅ enfin séparer les refus de chaque tamis ; on appelle « refus » sur un tamis le matériau

qui est retenu par le tamis.

3.1.1.1.2. Détermination de la densité absolue (ou poids spécifique) de

la sciure

L’essai consiste à déterminer la densité brute des sciures c’est-à-dire sans les vides.

— Matériel utilisé

⋅ pycnomètre ;

⋅ balance électronique ;

⋅ plateaux ;

⋅ étuve.

— Méthodologie

⋅ tarer le pycnomètre ; soit T ;

⋅ mettre le matériau dans de l’eau et laisser séjourner pendant 24 heures au moins pour

avoir un matériau saturé ;

⋅ étaler le matériau saturé sur un plateau;

⋅ remplir le pycnomètre d’eau et peser l’ensemble ; soit m pe

⋅ vider le pycnomètre de son contenu ;

47
Matériels et méthodes

⋅ étaler le matériau sur un plateau exposé au courant d’air jusqu’à ce que l’eau qui se
trouve à la surface des grains s’évapore complètement. On obtient alors l’état saturé
et sec en surface «sss»4.
⋅ mettre une masse m du matériau saturé et sec en surface «sss» et ajouter de l’eau
jusqu’à remplir le pycnomètre puis peser ; soit m1 ;
⋅ vider le pycnomètre et recueillir le matériau dans un récipient qu’on portera à l’étuve
pour séchage de l’échantillon à poids constant. Soit ms la masse sèche.
⋅ La densité absolue est calculée par la relation :

ms
ρ= (3.1)
(
mpe − m1 − m )

3.1.1.1.3. Détermination de la densité apparente


Le but est de déterminer le poids par unité de volume du matériau non tassé c’est-
à-dire y compris les vides entre les grains.
— Principe
L’essai consiste à peser la masse de matériau pouvant occuper un volume connu.
— Matériel utilisé
⋅ un container ;
⋅ une plaque de verre ;
⋅ une balance ;
⋅ une règle.
— Mode opératoire
⋅ remplir le container de matériau ;
⋅ araser avec une règle et couvrir avec une plaque de verre ;
⋅ déterminer le poids P1 de matériau + plaque + container ;
⋅ remplir ensuite le container d’eau et peser avec la plaque, soit P2 ;
⋅ peser le container vide + plaque, soit P0.
⋅ La densité apparente est déterminée par la relation :

4
On repère cette période en prenant par moment le matériau et en formant une boule dans la main. Dès
que cette boule s’écroule sous la main au moindre choc, on peut estimer avoir atteint l’état «sss».

48
Matériels et méthodes

Masse d'agrégat P1 -P0


densité apparente=
Masse d'eau
=
P2 -P0
( 3.2 )
3.1.1.1.4. Détermination de la teneur en eau de la sciure

— Principe
L’essai consiste à déterminer la quantité d’eau que ce matériau contient par unité de
volume.
— Matériel utilisé
⋅ Des bocaux ;
⋅ une étuve ;
⋅ une balance électronique.
— Mode opératoire
⋅ deux échantillons de particules de sciure de bois de chaque composition
granulométrique seront prélevés puis pesées ; soit m1 cette masse ;
⋅ les échantillons seront ensuite mis à l’étuve à une température de 105°C et pendant
une durée de 24h puis pesés à nouveau; soit m2 cette masse ;
m1 -m2
⋅ La teneur en eau est calculée par la relation : ×100
m1

49
Matériels et méthodes

Le tableau VIII résume les caractéristiques physiques de la sciure de bois


Tableau VIII : Caractéristiques de la sciure

Masse
Compositions volumique Densité Taux d’humidité
granulaires absolue apparente (%)
(g/cm3)

Refus sur tamis


0,258 0,119 13,65
1,25mm

Refus sur tamis


0,270 0,126 12,79
0,630mm

Refus sur tamis


0,278 0,161 11,51
0,315 mm

Refus sur tamis


0,294 0,171 14,07
0,160 mm

Refus sur tamis


0,263 0,207 13,22
0,08mm

3.1.2. La matrice thermoplastique

Suite au tri des déchets effectué sur les décharges d’ordure au centre

ValDERA5 une classification assez fidèle des déchets a été réalisée.

Les sept principaux types de plastiques rencontrés sont :

1- PET : Polyéthylène terephtalate

5
Centre de Valorisation des Déchets en Energie Renouvelable et en Agriculture situé sur le campus
d’Abomey Calavi

50
Matériels et méthodes

2- HDPE : High Density Polyéthylène

3- PVC: Polychlorure de vinyle

4- LDPE : Low Density Polyethylene

5- PP : Polypropylène

6- PS : Polystyrène

Dans le but d’améliorer les propriétés des CBP, des combinaisons entre certains

polymères thermoplastiques ont été réalisées notamment le polyéthylène basse densité,

le polyéthylène haute densité et le polystyrène.

Les mélanges effectués sont les suivants :

 polyéthylène basse densité et polyéthylène haute densité ;


 polyéthylène basse densité et polystyrène ;
 polyéthylène basse densité, polyéthylène haute densité et le polystyrène.

3.1.2.1. Caractérisation physique du polyéthylène téréphtalate (PET)


Couramment appelé polyéthylène téréphtalate, les PET désignent une catégorie de

plastiques très utilisée. Ils servent souvent de contenant pour les liquides (bouteille

d’eau ou de jus de fruit). Le tableau IX récapitule l’essentiel des propriétés physiques

du PET .

51
Matériels et méthodes

Tableau IX : Caractéristiques physiques du PET

Propriétés physiques Code de


Identification
résine

To de
Polytéréphtalate
Nom transition 70oC
d’éthylène vitreuse

Formule
C10H8O4 To de fusion 245oC
brute

Photo du Masse 1,34-


PET Volumique 1,39g.cm-3
Figure 22 : photo des
PET

3.1.2.2. Caractérisation physique du polyéthylène haute densité

(PEHD)

Le polyéthylène est l’un des matériaux les moins polluants pour l’environnement.

Quand on le fait brûler, il ne génère que de l’eau et du dioxyde de carbone (CO2). Il

existe sous forme de haute densité. On le désigne aussi par HDPE dans la littérature

anglaise. Le tableau X récapitule l’essentiel des propriétés physiques du PEHD.

52
Matériels et méthodes

Tableau X : Caractéristiques physiques du PEHD

Propriétés physiques Code de


Identification
résine

To de
Polyéthylène
Nom transition -110oC
haute densité vitreuse

Formule
-(C2H4)n- To de fusion 85 à 140oC
brute

Photo du Masse 0,91-


PEHD Volumique 0,965g.cm-3
Figure 23. Photo des
PEHD

3.1.2.3. Caractérisation physique du PELD


Le tableau XI récapitule l’essentiel des propriétés physiques du PELD.
Tableau XI : Caractéristiques physiques du PELD.

Propriétés physiques Code de


Identification
résine

To de
Polyéthylène
Nom transition -
basse densité vitreuse

Formule
-(C2H4)n- To de fusion 80 °C -120 °C
brute

Photo du Masse
0,91–0,925 g.cm-3
PELD Volumique
Figure 24. Photo du
PELD

53
Matériels et méthodes

3.1.2.4. Caractérisation physique du polypropylene(PP)


Le polypropylène (PP), a des caractéristiques très voisines du polyéthylène. Sa
combustion ne génère que de l’eau et du dioxyde de carbone.
Le tableau XII récapitule l’essentiel des propriétés physiques du polypropylène.

Tableau XII : Caractéristiques physiques du polypropylène.

Propriétés physiques Code de


Identification
résine

To de
Nom Polypropylène transition ~-10 °C
vitreuse

Formule
-(C3H6)n- To de fusion 145 à 175 °C
brute

Photo du Masse
~0,9 g·cm-3
PP Volumique
Figure 25. Photo du
PP

3.1.2.5. Caractérisation physique du polystyrène


Le tableau XIII récapitule l’essentiel des propriétés physiques du polypropylène.

Tableau XIII : Caractéristiques physiques du polystyrène

Propriétés physiques Code de


Identification
résine

To de
Nom polystyrène transition 95 °C
vitreuse

Formule To de
-(C8H8)n- 145 à 175 °C
brute fusion

54
Matériels et méthodes

Photo du Masse
1,06 g·cm-3
PS Volumique

Figure 26. Photo


du PS

3.1.2.6. Caractérisation physique du polychlorure de vinyle

Le polychlorure de vinyle (PVC) : son utilisation dans les emballages alimentaires

(bouteilles d’eau...) s’est considérablement réduite en France au cours de ces dernières

années. En effet, une bouteille en PVC est composée pour moitié de chlore. Lorsque le

PVC est incinérée, ce chlore se répand dans l’air sous forme d’acide chlorhydrique, qui

attaque les voies respiratoires et la couche d’ozone.

Propriétés physiques Code


Identification de
résine

To de
Nom polychloroéthène transition ~-80 °C
vitreuse

Formule To de
-(C2H3Cl)n- supérieure à 180°C
brute fusion

Photo du Masse
~1,38 g·cm-3
PP Volumique
Figure 27. Photo du
PVC

55
Matériels et méthodes

3.1.3. Dispositif expérimental

Les études antérieures qui ont été effectuées sur le composite bois plastique dans les

pays du nord ( Canada, Usa..) utilisent des méthodes telles que l’extrusion, le

moulage, la thermoconsolidation qui ont été décrites dans la revue de littérature. Ces

techniques de fabrication sont des méthodes industrielles et nécessitent de grands

moyens financiers pour leur mise en œuvre. Afin d’atteindre l’objectif final qui est la

fabrication d’un matériau performant, nous avons réalisé un dispositif qui a déjà

permis d’obtenir certains résultats probants. La méthode d’obtention des CBP est la

suivante

⋅ la fonte des sachets jusqu’à la liquéfaction complète par le dispositif;

⋅ le refroidissement de la colle jusqu’à 187oC ;

⋅ le mélange de la colle et de la sciure ;

⋅ le moulage.

3.1.6.1. Présentation du dispositif

Ce dispositif a été conçu pour faciliter la fabrication du composite bois plastique.

Etant donné que pour nos travaux nous avons choisi l’option de fondre les déchets

plastiques, il est primordial de contrôler la chaleur débitée. À ce titre, la conception

d’un dispositif a permis de réduire les difficultés liées à nos travaux. Le dispositif est

composé de quatre parties essentielles

 le souffleur : comportant une hélice, il est alimenté par une tension électrique qui

provoque la rotation de l’hélice créant ainsi le mouvement de l’air (figure 28),

56
Matériels et méthodes

 le fourneau : il reçoit de l’air du souffleur qui active de façon constante le feu

créé dans le fourneau à base de coques de palmier ou de charbon (figure 29),

 le récipient : les sachets recyclés y sont introduits et il est posé sur le feu jusqu’à

la fonte complète des sachets (figure 30) ;

 le mélangeur : il est constitué de palettes disposées de façon à réaliser un

mélange homogène après fonte des sachets (figure 31)

Envoi de l’air au

Figure 28 : Le souffleur Figure 29 : Le fourneau

Figure 31 : Le mélangeur Figure 30 : Le récipient

57
Matériels et méthodes

3.2. Méthodes expérimentales

3.2.1. Formulation du mélange

Soient :
→ Msciure la masse de sciure de bois
→ MLPDE la masse de LDPE
→ MHDPE la masse de HDPE
→ MPET la masse de PET
→ MPP la masse de PP
→ MPS la masse de PS
→ Mcomposite la masse de composite
→ ρcomposite le poids volumique du composite

3.2.1.1. Formulation du mélange sciure et polyéthylène basse densité


M LD PE
M com posite = M LD PE + M sciure avec D=
M sciure
⇒ ρ com posite Vcom posite = D × M sciure + M sciure = M sciure (1 + D)
ρ com posite Vcom posite
⇒ M sciure =
1+D
Exem ple : P our un m oule cylindrique de dim ensions 40 × 20 × 8 cm 3
Les études antérieures notam m ent celles de (Jonathan G U IDIG O,2012)
et (M arius CHA NHO U N,2013) m ontrent que ρ com posite = 1,1g / cm 3 et D= 3,5
1,1 × 4 × 2 × 0,8
M sciure = = 1, 56kg ⇒ M LD PE = 5, 48kg
1+ 3,5
M sciure = 1, 56 kg
M LDPE = 5, 48 kg

58
Matériels et méthodes

3.2.1.2. Formulation du mélange sciure et polyéthylène haute densité


M HDPE
M com posite = M HD PE + M sciure avec D=
M sciure
⇒ ρ com posite Vcom posite = D × M sciure + M sciure = M sciure (1 + D)
ρ com posite Vcom posite
⇒ M sciure =
1+D
Exem ple : Pour un m oule cylindrique de dim ensions 40 × 20 × 8 cm 3
ρ composite = 1,1g / cm 3 et D= 3,5
1,1 × 4 × 2 × 0,8
M sciure = = 1, 56kg ⇒ M LDPE = 5, 48kg
1+ 3,5
M sciure = 1, 56 kg
M HDPE = 5, 48 kg

59
Matériels et méthodes

3.2.1.3. Formulation du mélange sciure, polyéthylène basse densité


et polystyrène
M LDPE + M PS
M com posite = M LD PE + M sciure + M PP avec D=
M sciure
⇒ ρ com posite Vcom posite = D × M sciure + M sciure = M sciure (1 + D)
ρ com posite Vcom posite
⇒ M sciure =
1+D
M LD PE
= 2
M PS
Exem ple : Pour un m oule cylindrique de dim en sions 40 × 20 × 8 cm 3
ρ com posite = 1,1g / cm 3 et D= 3,5
1,1 × 4 × 2 × 0,8
M sciure = = 1, 56kg ⇒ M LD PE + M PS = 5, 48kg
1+ 3,5
M sciure = 1, 56 Kg
M LDP E + M PS = 5, 48 Kg ⇒ 3M PS = 5, 48 ⇒ M PS = 1, 83 Kg et M LD PE = 3, 65Kg
M LD PE
= 2 M s ciure = 1, 56 kg , M PS = 1, 83 kg et M LD PE = 3, 65kg
M PS

60
Matériels et méthodes

3.2.1.4. Formulation du mélange sciure, polyéthylène basse densité


et polyéthylène haute densité
M LD PE + M PEHD
M com posite = M sciure + M LD PE + M PEHD avec D=
M sciure
⇒ ρ com posite Vcom posite = D × M sciure + M sciure = M sciure (1 + D)
ρ com posite Vcom posite
⇒ M sciure =
1+D
M LD PE
= 2
M PEHD
Exem ple : Pour un m oule cylindrique de dim ensions 40 × 20 × 8 cm 3
ρ com posite = 1,1g / cm 3 et D = 3,5
1,1 × 4 × 2 × 0,8
M sciure = = 1, 56kg ⇒ M LD PE + M PEHD = 5, 48kg
1+ 3,5
M sciure = 1, 56 kg
M LDP E + M PEHD = 5, 48 kg ⇒ 3M PEHD = 5, 48 ⇒ M PEHD = 1, 83 kg et M LD PE = 3, 65kg
M L D PE
= 2 M sciure = 1, 56 kg , M PEHD = 1, 83 kg et M LD PE = 3, 65kg
M PEHD

61
Matériels et méthodes

3.2.1.5. Formulation du mélange sciure, polyéthylène basse densité,


polyéthylène haute densité et Polystyrène
M LDPE + M PEHD + M PS
M com posite = M sciure + M LDPE + M PEHD + M PS avec D=
M sciure
⇒ ρ com posite Vcom posite = D × M sciure + M sciure = M sciure (1 + D)
ρ com posite Vcom posite
⇒ M sciure =
1+D
M LD PE M LDPE
= 2 = 2
M PEHD M PS
Exem ple : P our un m oule cylindrique de dim ensions 40 × 20 × 8 cm 3
ρ com posite = 1,1g / cm 3 et D = 3,5
1,1 × 4 × 2 × 0,8
M sciure = = 1, 56kg ⇒ M LDPE + M PEHD + M PS = 5, 48kg
1+ 3,5
M sciure = 1, 56 kg
M LD PE + M PEHD + M PS = 5, 48 kg ⇒ 2M LD PE = 5, 48 ⇒ M LDP E = 2, 74kg et M LDPE = 2, 74kg
M sciure = 1, 56 kg , M LDPE = 2, 74 kg , M PS = 1, 37kg et M PEHD = 1, 37kg

3.2.2. Méthode de fabrication des composites bois polymères

Le processus de fabrication des composites bois polymères comporte plusieurs étapes

respectant des techniques précises. La moindre erreur intervenant dans le processus

conduit à un produit final de mauvaise qualité. Les différentes étapes de la fabrication

sont :

la fonte des déchets plastiques ;

le refroidissement de la colle ;

le mélange de la colle et de la sciure ;

le moulage.

62
Matériels et méthodes

3.2.2.1. La fonte des déchets plastiques

Dans la fabrication du composite bois plastique, les déchets représentent le liant.

Pour cela, ils doivent être fondus jusqu’à liquéfaction (cf figure 32). Ceci n’est possible

qu’à une température supérieure à 282,5oC. Les déchets plastiques recueillis sont donc

introduits dans le récipient réservé à cet effet. La fonte est contrôlée de façon à avoir

une bonne viscosité. Lorsque le liant perd de sa viscosité, le composite obtenu est très

friable. Cet état de chose est dû au fait que le liant a perdu sa propriété d’adhésion.

Étant donné que la température de fonte des déchets plastiques de type PEHD est

plus élevée que celle des plastiques de type PEBD qui , à son tour, est plus élevée que

celle du polystyrène, lors de la fonte, on introduit les plastiques dans le récipient en

respectant l’ordre PEHD, PEBD et PS pour éviter les risques éventuels de perte de

viscosité et de calcination.

Figure 32 : Déchets plastiques fondus

3.2.2.2. Le refroidissement de la colle

Etant donné que l’on n’a pas la possibilité de contrôler la température du mélange, la

colle obtenue à la fin est souvent à une température entre 260oC-280oC. À cette

température, lorsque le mélange est réalisé la sciure de bois brûle et les composites

63
Matériels et méthodes

obtenus ont une faible résistance mécanique. Il est donc recommandé de laisser la colle

se refroidir jusqu’à une température de 180oC. Le refroidissement est fait de différentes

manières. Soit en laissant la colle exposée à l’air pendant une durée donnée soit en

versant de l’eau sur les parois du récipient.

3.2.2.3. Le mélange de la colle et de la sciure

Le mélange est obtenu après refroidissement de la colle. La sciure pesée est

progressivement introduite dans le récipient pendant que le mélangeur tourne. Lorsque

toute la sciure est introduite dans le récipient, le mélangeur homogénéise l’ensemble

sciure-colle (Voir figure 33). Le mélange doit être le plus homogène possible.

Figure 33. Étape de mélange de la colle et de la sciure

3.2.2.4. Le moulage

À cette étape le mélange est sous forme pâteuse, on le renverse alors dans un moule

pour avoir la forme que l’on désire (Voir figure 34). La nature pâteuse du mélange et

la température à laquelle ce dernier se trouve font qu'il libère des poches d’air : pour

64
Matériels et méthodes

éviter que ces bulles d’air ne pénètrent dans le composite, on renverse le composite

de façon continue en remuant le mélange. Cette étape est déterminante car lorsque le

moulage est mal réalisé parce que l’air s’est introduit dans le composite, il se créé des

zones de faiblesse réduisant ainsi considérablement les propriétés mécaniques (cf figure

34).

Figure 34. Principe de moulage

3.2.2.5. Usinage des composites

À cette étape, les panneaux composites sont réalisés dans des moules

parallélépipédiques de dimensions 50x20x8cm3. Il faut donc procéder à l’usinage pour

obtenir les dimensions des échantillons à tester au laboratoire pour les essais

mécaniques de traction et de compression. L’usinage a été réalisé au CENTRE DE

CONCEPTION MÉCANIQUE D’USINAGE ET DE FORGE (CCMUF) sis à Abomey-

Calavi qui est spécialisé dans la maintenance des équipements industriels et de

bâtiment.

65
Matériels et méthodes

3.2.3. Caractérisation physique du composite bois polymère

3.2.3.1. Détermination de la masse volumique

— Définition et but

C’est le rapport de la masse de l’éprouvette sur son volume. L’essai consiste à


déterminer le poids par unité de volume des éprouvettes.

— Principe

L’essai consiste à déterminer la masse des différentes éprouvettes confectionnées pour


déterminer la masse volumique puisque le volume des éprouvettes est connu.

— Matériel

 Balance électronique

 Un pied coulisse

— Méthodologie

⋅ Peser à l’aide d’une balance les éprouvettes. Soit P leur poids

⋅ Connaissant le volume V des éprouvettes, la masse volumique peut être obtenue par la
formule suivante :

P
ρ=
V

66
Matériels et méthodes

3.2.3.2. Détermination de la densité apparente

— Définition et but

C’est le rapport de la masse de l’éprouvette sur son volume. L’essai consiste à


déterminer le poids par unité de volume des éprouvettes.

— Principe

L’essai consiste à déterminer la masse des différentes éprouvettes confectionnées pour


déterminer la masse volumique puisque le volume des éprouvettes est connu.

— Matériel

Balance électronique

Eprouvette graduée

- Méthodologie

⋅ Prendre la température du milieu ambiant.


⋅ Prélever un volume V d’eau dans une éprouvette graduée.
⋅ Peser à l’aide d’une balance les éprouvettes. Soit P leur poids.
⋅ Introduire les éprouvettes dans l’éprouvette et noter V1 le volume d’eau déplacé.

⋅ Connaissant le volume V1 d’eau déplacé, la densité apparente peut être obtenue par la
formule suivante :

P
ρ=
V1 − V

67
Matériels et méthodes

3.2.4. Caractérisation mécanique du composite bois polymère

3.2.4.1. Détermination du module d’élasticité transversal et

longitudinal

— But

L’essai vise à déterminer le module d’élasticité longitudinal et transversal des


composites bois plastiques grâce à la courbe contrainte-déformation.

— Principe

Les éprouvettes usinées seront soumises à un effort unidirectionnel de compression


fourni par une presse CBR dans la direction longitudinale et on relève les déformations
simultanément dans les directions transversales et horizontales.

— Matériel

⋅ Presse hydraulique (Voir figure 35).

⋅ Comparateurs de déplacements (01)

⋅ Support comparateur (01)

— Méthodologie

⋅ Confection des éprouvettes à partir des moules parallélépipédiques de dimensions


50x20x8cm3.

⋅ Usinage dans un atelier de menuiserie pour obtenir les dimensions normalisées ci-après
35×35×105 cm3.

⋅ Écrasement sous l’action d’un effort de compression.

⋅ Relèvé des déformations longitudinales par le comparateur disposé de façon à


indiquer les déformations dans la direction correspondante.

68
Matériels et méthodes

Comparateur

Echantillon

Figure 35 : Presse hydraulique pour essai de compression

3.2.4.2. Détermination de la résistance en traction


- But
L’essai vise à déterminer la résistance maximum en traction du composite bois-
polymère et d’en déduire la cohésion entre les particules du matériau.
- Principe
Les éprouvettes usinées seront soumises à un effort unidirectionnel de traction fourni
par une presse hydraulique (cf figure 36)

Matériel

⋅ Presse hydraulique (Voir figure 36).

⋅ Pinces métalliques associées à la presse (03)

⋅ Support comparateur (01)

69
Matériels et méthodes

Méthodologie
Confection des éprouvettes à partir des moules parallélépipédiques de dimensions
50x20x8cm3.
 Usinage au CENTRE DE CONCEPTION MECANIQUE D’USINAGE ET DE FORGE
(CCMUF) pour obtenir les dimensions normalisées ci-après.
 Ecrasement à l’aide d’une presse CBR.

Figure 36. Dispositif d’essai de traction et dimensions d’éprouvette pour essai en traction

Résultats

Considérant :
Tmax la contrainte de traction maximale à la rupture.

S la section centrale de l’éprouvette.


σmax la contrainte maximale de traction.

Tmax πD2
σmax = S= avec D=12mm
S 4

70
Matériels et méthodes

3.2.4.3. Essai de flexion

— But

L’essai de flexion trois points, selon la norme ASTM D1037-89, sert à déterminer le
module d’élasticité (MOE) et la contrainte à la rupture (MOR) en flexion statique d’un
panneau composite à base de bois.

Les échantillons sont conditionnés et leurs dimensions sont les suivantes : épaisseur 11
mm, largeur 76 mm et longueur 314 mm.

— Principe de l’essai
Les éprouvettes de section carrée sont posées sur deux appuis. Elles sont soumises
progressivement à un effort afin de mesurer la déformation qui lui correspond.

— Matériel

⋅ Dispositif d’essai de flexion ;


⋅ Masses ;
⋅ Comparateur de déplacement.

— Méthodologie

⋅ Confection des éprouvettes à partir des moules parallélépipédiques de dimensions


50x20x8cm3 ;
⋅ Après démoulage, les échantillons seront usinés dans une scierie pour obtenir les
dimensions normalisées de 20×20×340mm3 ;

⋅ au jour prévu, soumettre les éprouvettes à la flexion en prenant 264mm comme


distance entre les appuis selon la norme ASTM D1037-89 ;
⋅ lire le comparateur de déplacement avant et après l’application de la charge;
⋅ répéter l’opération trois (3) fois.

71
Matériels et méthodes

Figure 37. Dispositif d’essai de flexion

Le schéma statique du système se présente comme suit :

⋅ q est le poids linéaire de la barre ;

⋅ l est la longueur de la barre ;

⋅ l1 est la position de l’appui par rapport au point A et l2 la position du point


d’application de la charge par rapport à l’appui. l1 et l2 sont toutes variables ;

⋅ Soit Pa le poids du poinçon ;

⋅ Notons par CM la charge morte ; c’est-à-dire la charge que le système transmet


à la plaque sans aucune charge extérieure ; F la charge totale transmise à la
plaque ;

⋅ La force F qui s’applique sur la plaque est égale à la somme de la réaction en B


et du poids de l’appui.

72
Matériels et méthodes

⋅ Détermination de la réaction RB en B et de la force F

∑ Fy = 0 ⇒ RA + RB = q ⋅ l + P + Pa
q ⋅ l2
∑ A M = 0 ⇒ −RB ⋅ l1 + P ⋅ (l1 + l2 ) + Pa ⋅ l1 + 2
=0

q ⋅ l2  l 
⇒ RB = + P  1 + 2  + Pa
2 ⋅ l1  l1 

q×l2
⋅ La charge morte est : CM = +Pa ( 3.10 )
2×l1

Détermination de la rigidité à la flexion K

Etant donné le schéma de chargement ci-dessus et l’effort agissant sur la section


droite de centre d’inertie G situé à l’abscisse x à partir de l’appui A tel que
d2 f(x)
Mz (x)=ExIz
dx 2

Ex : est le module de Young dans la direction x de l’éprouvette.

bh3
Iz= : est le moment d’inertie à la flexion de la section droite (b, la largeur, h
12
l’épaisseur de l’éprouvette).

( )
f x  est la flèche à l’abscisse x.

∆f : la variation de la flèche.

F : l’effort appliqué.

F
K=
∆f

F
⋅ K= Avec ∆f= Ymi -Y0
∆f

73
Matériels et méthodes

⋅ F : Charge quelconque

⋅ ∆f : Variation de la flèche du fait de l’application de la charge F.

⋅ Y0 : lecture du comparateur avant la charge.

⋅ Ymi : lecture du comparateur sous la charge F.

⋅ Calcul du module d’élasticité E

3 3
1 L F 1 L
⋅ E=   =   ×K
4b  e  ∆f 4b  e 
( 3.11)

⋅ F: Charge quelconque

⋅ L : Distance entre appuis

⋅ b : Largeur de l’échantillon

⋅ e : Épaisseur de l’échantillon

Détermination de la rigidité à la flexion K


F
K= avec ∆f= Ymi − Y0
∆f

F : Charge quelconque

∆f : Variation de la flèche du fait de l’application de la charge F.

Y0 : lecture du comparateur avant la charge.

Ymi : lecture du comparateur sous la charge F.

⋅ Calcul du module d’élasticité E


3 3
1 L F 1 L
MOE=   =   ×K (3.12)
4b  e  ∆f 4b  e 
3FL
MOR = (3.13)
2be2

F: Charge quelconque

74
Matériels et méthodes

L : Distance entre appuis

b : Largeur de l’échantillon

e : Épaisseur de l’échantillon

Le cycle est répété trois fois.

75
CHAPITRE4 : RÉSUTATS ET DISCUSSIONS

4. Chapitre 4 : Résultats et discussions


4.1. Résultats
4.2. Discussions

76
Résultats et discussion

4.1. Résultats

4.1.1. Propriétés récapitulatives des mélanges effectués

Le tableau XIV récapitule les résultats obtenus pour cette étude.

Tableau XIV : Récapitulatif des résultats obtenus pour cette étude.

Matrice Renfort Propriétés Propriétés observations


physiques mécaniques

Très bonne
cohésion et
LDPE Sciure étudiées étudiées
bon aspect

Très bonne
HDPE Sciure étudiées étudiées cohésion et
bon aspect

Très mauvaise
PET Sciure Non Non étudiées qualité du
mélange
étudiées

Très bonne
LDPE et Sciure étudiées étudiées cohésion et
HDPE bon aspect

Très bonne
LDPE et PS Sciure étudiées étudiées cohésion et
bon aspect

Très bonne
LDPE et PS Sciure étudiées étudiées cohésion et
bon aspect

77
Résultats et discussion

Très bonne
LDPE , PS Sciure étudiées étudiées cohésion et
et HDPE bon aspect

4.1.2. Propriétés physiques


La masse volumique des composites bois-polymère est une donnée très importante qui
entre dans sa formulation. Les résultats obtenus lors de cette étude, nous donnent la
masse volumique et la densité apparente des composites réalisés à l’aide des différents
types de plastique. Ces résultats seront mis en relation afin de retenir une marge
acceptable qui sera utilisée pour les formulations à venir.

4.1.2.1. La masse volumique du composite bois polymère

Cette méthode de calcul de la masse volumique est basée sur la géométrie de


l’éprouvette qui est de forme parallélépipédique (rectangle). La masse volumique est
le rapport de la masse sur le volume. La masse est obtenue par une balance
électronique de portée 5kg et de précision 1g. Les résultats obtenus sont contenus
dans le tableau XV

78
Résultats et discussion

Tableau XV : Masse volumique des éprouvettes de CBP

Identification de Section Hauteur Volume Masse Masse


l’échantillon (cm2) volumique
(cm) (cm3) (g)
(g/cm3)

E-LD-HD(1) 12,285 10,44 128,30 126 0,98

E-LD-HD(2) 12,285 10,35 127,11 130 1,02 1±0,02

E-LD-HD(3) 12,3552 10,39 128,37 129 1

E-PEHD(1) 12,4605 10,39 129,51 133 1,03

E-PEHD(2) 12,4608 10,42 129,88 131 1,01 1,01±0,02

E-PEHD(3) 12,4962 10,38 129,67 128 0,99

E-LD-PS(1) 12,144 10,40 126,26 133 1,05

E-LD-PS(2) 12,1797 10,51 127,97 135 1,05 1,05±0,006

E-LD-PS(3) 12,39 10,48 129,81 137 1,06

E-HD-LD-PS(1) 12,355 10,39 128,37 134 1,04

E-HD-LD-PS(2) 12,2499 10,38 127,11 133 1,05 1,04±0,006

E-HD-LD-PS(3) 12,3185 10,45 128,69 134 1,04

E-LDPE (1) 12,78 10,47 133,76 135 1,01

E-LDPE (2) 12,8522 10,47 134,52 135 1 1,01±0,006

E-LDPE (3) 12,6732 10,43 132,18 133 1,01

79
Résultats et discussion

4.1.2.2. La densité apparente du composite bois polymère


Par cette méthode, le volume de l’éprouvette est calculé par le principe de la
quantité d’eau déplacée. On introduit l’échantillon dans une éprouvette contenant un
volume d’eau initial et on note le volume d’eau déplacé.

Les résultats obtenus sont contenus dans le tableau XVI.

Tableau XVI : Densité apparente des échantillons de composite bois-polymère.

Volume Volume
Identification de d’eau Masse en d’eau
Densité apparente Température
l’échantillon initial déplacé
(ml) (g)
(cm3)

E-LD-HD(1) 126 630 1,03

E-LD-HD(2) 500 130 629 0,99 1,01±0,021 20,0 oC

E-LD-HD(3) 129 631 1,02

E-PEHD(1) 133 631 0,98

E-PEHD(2) 500 131 630 0,99 1 ±0,021 20,0 oC

E-PEHD(3) 128 631 1,02

E-LD-PS(1) 133 628 0,96

E-LD-PS(2) 500 135 630 0,96 0,97±0,012 20,0 oC

E-LD-PS(3) 137 634 0,98

E-HD-LD-PS(1) 134 632 0,99

E-HD-LD-PS(2) 500 133 629 0,97 0,98±0,012 20,0 oC

E-HD-LD-PS(3) 134 633 0,99

80
Résultats et discussion

E-LDPE (1) 135 636 1,01

E-LDPE (2) 500 135 638 1,02 1,02±0,006 20,0 oC

E-LDPE (3) 133 635 1,02

4.1.2.3. La densité apparente de la matrice


Les résultats obtenus sont contenus dans le tableau XVII.

Tableau XVII : Densité apparente des échantillons de la matrice thermoplastique.

Volume
d’eau
Identification Volume Masse en Densité Température
de d’eau initial déplacé apparente
(g)
l’échantillon (ml) (cm3)

M-LD-HD 500 124 629 0 ,96 20,0 oC

M-PEHD 500 126 630 0,97 20,0 oC

M-LD-PS 500 122 630 0,93 20,0 oC

M-HD-LD-PS 500 123 629 0,95 20,0 oC

M-LDPE 500 121 629 0,94 20,0 oC

81
Résultats et discussion

4.1.3. Les propriétés mécaniques


Les propriétés mécaniques étudiées sont :

- courbe contrainte-déformation en compression ;


- courbe contrainte-déformation en traction ;
- le module d’élasticité en compression ;
- le module d’élasticité en traction ;
- le module de rupture en compression ;
- le module de rupture en traction.

Ces paramètres mécaniques sont obtenus à partir d’un essai dont le principe est
d’imposer un doublet de forces F équilibrées croissant et d’enregistrer l’élongation ∆l
que subit l’échantillon. Les conditions particulières technologiques sont celles décrites
dans le chapitre Matériel et Méthodes. Suivant le sens de l’effort appliqué, il s’agira
d’un essai de traction ou d’un essai de compression. L’usage veut que l’on rende
compte de ce genre d’essais par un graphique contrainte-déformation, comme
représenté sur les figures 38 à 45

Les résultats diffèrent suivant qu’il s’agit de l’essai de traction ou de compression et


permettent de mettre en relation les composites objets de l’étude.

4.1.3.1. Les courbes contrainte-déformation en compression des


composites bois polymères et de la matrice thermoplastique.

L’étude de la courbe contrainte-déformation permet de déterminer plusieurs zones de


déformations caractérisant le matériau. Une étude minutieuse de cette dernière
aboutie à la détermination des paramètres mécaniques du matériau. Par ces
paramètres, le comportement du matériau peut-être prévu lorsqu’il est soumis à un
effort de compression.

Les figures 38 à 42 représentent les principales courbes de contrainte-déformation en


compression obtenus pour les différents mélanges réalisés entre les polymères.

82
Résultats et discussion

Essai de compression
20
18 y = 287,52x
16
Contrainte en (MPa)

14
12 Composite_LDPE
10 matrice_LDPE
8 ME
6
4
2
0
0 0,1 0,2 0,3 0,4
déformations dl/l

Figure 38. Diagramme contrainte- déformation en compression du composite à base de LDPE


et de sa matrice thermoplastique

Essai de compression
16
14
12
contraintes(MPa)

10
Composite_HDPE
8
Matrice_PEHD
6
4
2
0
0 0,05 0,1 0,15
déformations dl/l

Figure 39. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de PEHD


et de sa matrice thermoplastique

83
Résultats et discussion

_Essai de compression
10
9
8
Contrainte (MPa)

7
6
5
Composite_LDPE-PS
4
3 Matrice_LDPE-PS
2
1
0
0 0,02 0,04 0,06
déformation dl/l

Figure 40. Diagramme contrainte- déformation en compression du composite à base de LDPE


et PS et sa matrice thermoplastique

Essai de compression
14
12
Contrainte(MPa)

10
8 Composite_LDPE-
6 HDPE
4 Matrice_LDPE-HDPE
2
0
0 0,05 0,1
déformations dl/l

Figure 41. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de LDPE


et HDPE et sa matrice thermoplastique

84
Résultats et discussion

Essai de compression

10
9
8
Contrainte (MPa)

7
6 Composite_HDPE-
5 LDPE-PS
4 Matrice_HDPE-
3 LDPE-PS
2
1
0
0 0,01 0,02 0,03 0,04 0,05
déformations dl/l

Figure 42. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de LDPE


de HDPE et PS et sa matrice thermoplastique

4.1.3.2. Les courbes contrainte-déformation en traction

L’essai de traction permet d’apprécier la cohésion entre les particules du composite


bois polymère. L’étude de la courbe contrainte-déformation en traction apporte une
précision sur le comportement du matériau.
Les figures 43 à 47 représentent les principales courbes de contrainte-déformation en
traction obtenues pour les différents mélanges réalisés entre les polymères.

Composite à base de LDPE_Essai de traction


8
7
6
Contrainte(MPa)

5
Contrainte-
4 déformation
3
2
1
0
0 0,005 0,01 0,015 0,02 0,025
déformations dl/l

Figure 43. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de LDPE

85
Résultats et discussion

Composite à base de HDPE_Essai de traction


7
6
Contraintes (MPa)

5
4 Contrainte-
3 déformation

2
1
0
0 0,005 0,01 0,015 0,02
déformations dl/l

Figure 44. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de HDPE

Composite à base de LDPE et HDPE_Essai de traction


3,5
3
Contraintes(MPa)

2,5
2
Contrainte-
1,5 déformation
1
0,5
0
0 0,002 0,004 0,006 0,008 0,01
déformations dl/l

Figure 45. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de LDPE


et HDPE

86
Résultats et discussion

Composite à base de LDPE et PS_Essai de traction


3,5
3
Contrainte(MPa)

2,5
2
1,5 Contrainte-
1 déformation
0,5
0
0 0,005 0,01 0,015 0,02
déformations dl/l

Figure 46. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de LDPE


et PS

Composite à base de HDPE et LDPE et PS_Essai de


traction
0,35
0,3
Contrainte(MPa)

0,25
0,2 Contrainte-
déformati…
0,15
0,1
0,05
0
0 0,005 0,01 0,015 0,02
déformations dl/l

Figure 47. Diagramme contrainte-déformation en compression du composite à base de LDPE


et HDPE de PS

87
Résultats et discussion

4.1.3.3. Le module d’élasticité et de rupture en traction et en


compression
Les éprouvettes ayant fait l’objet de l’étude ont été découpées dans la direction
perpendiculaire à la coulée du composite.
L’essai consistant à exercer une force perpendiculaire à la direction de sollicitation
réalisé sur une éprouvette de chaque type de composite bois polymère étudié, permet
de relever les déformations longitudinales en fonction des contraintes exercées. Ces
données permettent de tracer la courbe contrainte déformation. Le module d’élasticité
est obtenu dans le domaine élastique par la relation σ = Eε . Les modules de ruptures
correspondent aux contraintes maximales du type de sollicitation. Les différents
modules d’élasticité et de rupture sont contenus dans le tableau ci-après.

Tableau XVIII : Tableau récapitulatif des modules d’élasticité et de rupture en compression et


en traction et de la matrice thermoplastique correspondante

Nom du ME du ME de la ME de MR du MR MR de
type de CBP traction CBP % de traction
matrice
mélange réduction
’(MPa) (MPa) ’(MPa) (MPa)
’(MPa) de la matrice

E-LDPE 287,52 169,57 614,92 15,02 12.77%---- 17,22 7,47

E-HDPE 175,83 534,06 329,12 13,3 6,45%--- - 13,96 5,83

E-HD- 224,88 503,37 200,49 8,08 10,82%--- 9,06 3,18


PE-PS

E-LD-PS 148,86 537,66 243,51 7,34 19,69%-- -9,14 3,27

LD-HD 169,39 327,07 393,84 10,85 6,38%-------11,59 3,36

ME : Module d’élasticité ; MR : Module de rupture

88
Résultats et discussion

4.1.3.4. Le module d’élasticité et de rupture en flexion


Les résultats obtenus pour le module d’élasticité en flexion proviennent d’un
échantillon réalisé à partir d’une matrice de polyéthylène basse densité.

Tableau XIX : Modules d’élasticité et de rupture en flexion après trois cycles de chargement-
déchargement en un point

Cycles Y0 YCM Ymi Y1 ∆f ∆F K ME MR


(mm) (mm) (mm) (mm) (mm) (N) (N/mm) (MPa) (MPa)

1 0,7 1,05 2,20 1,44 1,5 28,47 18,98 1452,22

7,9
2 0,73 1,44 2,35 1,56 1,62 28,47 17,57 1344,34

3 0,75 1,56 2,47 2,03 1,72 28,47 16,55 1266,29

K=17,7±122 ; ME=1354,28±
±93,36 MPa

4.2. Discussions

4.2.1. La variation de la masse volumique des composites bois


polymères
La masse volumique est un paramètre très important car elle est utilisée pour la
formulation des composites bois polymères. Les essais effectués pour la détermination
de la masse volumique considèrent les vides qui existent dans les échantillons ayant
permis de réaliser l’essai. Les résultats obtenus pour la masse volumique varient entre
1±0,02 g/cm3 et 1,05±0,006 g/cm3 tandis que ceux obtenus pour la densité apparente
varient entre 0,97±0,012 g/cm3 et 1,02±0,006 g/cm3. Ces résultats confirment ceux
obtenus par (Guidigo, 2012). En effet, ses travaux donnent des valeurs comprises
entre 0,93±0,034 g/cm3 et 1,106±0,001 g/cm3. Cette plage de résultat est sensiblement
la même tendance que celle observée dans les résultats qui ressortent des travaux de
(CHANHOUN, 2013). Pour réaliser la formulation des composites bois polymères,
nous avons retenu la valeur de 1,1g/cm3 et les quantités mises en jeu ont vérifié cette
valeur de la masse volumique.

89
Résultats et discussion

4.2.2. Influence du type de matrice thermoplastique sur la courbe


contrainte-déformation en compression

Composite à base de LDPE_Essai de compression


16
14
12
Contrainte en (MPa)

10
8 Contrainte-
déformation
6
4
2
0
0 0,05 0,1 0,15
déformations dl/l

Figure 48. Interprétation du diagramme contrainte-déformation des composites bois polymères

Sur toutes les courbes de compression, on distingue une zone sensiblement linéaire,
dite élastique, limitée par la contrainte limite d’élasticité en compression σeC , (cf.
figure 46) suivie d’une zone de déformation plastique, limitée par la contrainte de
rupture en compression σrC . Lorsque l’élongation à la rupture en compression εrC est
grande par rapport à la limite d’élasticité εeC , on dit que l’on est en présence d’une
rupture ductile (avec fort allongement à la rupture). Les courbes des différents
composites obtenues à partir de différentes matrices thermoplastiques présentent
toutes la même allure.

90
Résultats et discussion

4.2.3. Influence du type de matrice thermoplastique sur la courbe


contrainte-déformation en traction

Composite à base de LDPE et PS_Essai de traction


3,5
3
Contrainte(MPa)

2,5
2
1,5 Contrainte-
déformation
1
0,5
0
0 0,005 0,01 0,015 0,02
déformations dl/l

Figure 49. Courbe caractéristique contrainte-déformation en traction

Sur la courbe de traction (figure 49), en fonction de l’augmentation de la contrainte


imposée, on distingue d’abord une zone sensiblement linéaire, dite élastique, limitée
par la contrainte limite d’élasticité en traction σeT , suivie d’une zone plastique, qui
s’écarte de l’évolution linéaire. La contrainte de rupture en traction σrT est enfin
atteinte.
Lorsque l’élongation à la rupture en traction εrT est peu différente de l’élongation à la
limite d’élasticité εeT on dit que l’on est en présence d’une rupture fragile. Les
courbes des différents composites obtenues à partir de différentes matrices
thermoplastiques présentent toutes la même allure.

91
Résultats et discussion

4.2.4. Variation du module de rupture

4.2.4.1. Influence du type de matrice thermoplastique sur la variation


du module de rupture en compression

MR en compression
15,02
16
14 13,3 Module de rupture en
compression
12 10,85
Contrainte en MPa

10
8,08
8 7,34

6
4
2
0
E-LDPE E-HDPE E-HD-PE-PS E-LD-PS LD-HD

Figure 50. Diagramme de la variation du module de rupture en compression

La figure 50 présente la variation des modules de rupture en compression en fonction


des différents mélanges réalisés avec les polymères thermoplastiques. Les composites
issus du mélange avec différentes matrices thermoplastiques présentent une résistance
plus faible que ceux qui n’ont pas été associés avec plusieurs polymères de différents
types. Lors du mélange entre le polyéthylène basse densité et le polystyrène ou du
mélange entre polyéthylène basse densité, le polystyrène, et le polyéthylène haute
densité, les liaisons chimiques n’ont pas pu être établies entre ces différents polymères
D’après le tableau II donnant les formules chimiques des différents polymères, on
remarque que le polyéthylène basse densité et le polyéthylène haute densité ont des
formules chimiques semblables ce qui explique que le module de rupture en
compression du composite objet de ce mélange est meilleur que celui des composites
obtenus par le mélange de polymères présentant des formules chimiques différentes.

92
Résultats et discussion

4.2.4.2. Influence du type de matrice thermoplastique sur la variation


du module de rupture en traction

MR en traction
7,47
8
7 Module de rupture
5,83 en traction
6
Contrante en MPa

5
4 3,27 3,36
3,18
3
2
1
0
E-LDPE E-HDPE E-HD-PE-PS E-LD-PS LD-HD

Figure 51. Diagramme de la variation du module de rupture en traction

Les tendances observées sur le diagramme de la figure 51 pour les modules de


ruptures en traction, sont pareilles à celles obtenues pour la compression (confer figure
50). Ces résultats permettent d’apprécier la cohésion des particules du mélange sciure/
colle. Par ailleurs, ces valeurs sont bien loin de celles observées dans la littérature
notamment lors des travaux de (Julson et al, 2004) confer le tableau IV. Les
échantillons de matériau réalisés avec du polyéthylène basse densité permettent
d’avoir une meilleure résistance en traction. Ces échantillons présentent une bonne
cohésion grâce au liant qui enrobe mieux les particules de sciure. Renforcer les liaisons
chimiques au niveau du mélange du polyéthylène et du polystyrène, contribuera
fortement à améliorer les résistances mécaniques obtenues.

93
Résultats et discussion

4.2.4.3. Influence du renfort sur la variation du module de rupture en


traction
Les résultats du tableau XX montrent que l’ajout de la sciure de bois diminue la
résistance à la rupture des composites bois-polymères. Les liaisons chimiques établies
au niveau du polymère thermoplastique ont perdu leur intensité avec l’ajout de la
sciure de bois . Dans ce cas la sciure de bois contribue à améliorer l’apparence du
matériau composite. Cependant la littérature indique que l’ajout d’additif contribue à
améliorer les propriétés mécaniques.

4.2.5. Variation du module d’élasticité

4.2.5.1. Influence du type de matrice thermoplastique sur la variation


du module d’élasticité en compression

ME en compression
350
Module d'élasticité
300 287,52
en compression
Contrainte en MPa

250 224,88

200 175,83
148,86
150

100

50

0
E-LDPE E-HDPE E-HD-PE-PS E-LD-PS

Figure 52. Diagramme de la variation du module d’élasticité en compression

Le diagramme de la figure 52 présente les modules d’élasticité obtenus pour les


différents types de composites bois-polymères. Le module d’élasticité est un paramètre
mécanique qui permet d’apprécier le comportement d’un matériau. Plus il est faible,
plus le matériau présente une tendance élastique; plus il est élevé, plus le matériau
obtenu est rigide. Les résultats obtenus permettent de constater que le module
d’élasticité varie entre 148,86 MPa et 287,52MPa. Cette tendance permet de
conclure que les composites bois-polymères sont des matériaux élastiques. En effet, le

94
Résultats et discussion

rapport sciure sur colle est compris entre 3 et 4. Dans ce cas le renfort ne représente
qu’en moyenne le quart des constituants du mélange. Cette prépondérance de colle
justifie ces valeurs du module d’élasticité.

4.5.2.2. Influence du type de matrice thermoplastique sur la variation


du module d’élasticité en traction

ME en traction
700
614,92
600 Module d'élasticité
Contrainte en MPa

500 en traction
393,84
400
329,12
300 243,51
200,49
200

100

0
E-LDPE E-HDPE E-HD-PE-PS E-LD-PS LD-HD

Figure 53. Diagramme de la variation du module d’élasticité en traction

Le diagramme de la figure 53 présente les modules d’élasticité pour les mêmes


composites bois-polymère ayant permis d’obtenir les modules d’élasticité en
compression. Les valeurs obtenues ne sont pas différentes du cas de la compression
mais les tendances restent les mêmes malgré certaines différences. Les valeurs du
module d’élasticité des composites dont la matrice est le polyéthylène se rapprochent
un peu plus des résultats obtenus par (Julson et al., 2004) avec un module qui varie
entre les valeurs 614,92MPa et 200,49MPa.

95
CHAPITRE 5 : APPLICATIONS

5. Chapitre 5 : Applications
5.1. Description du projet

96
Applications

La protection de l’environnement et la gestion optimale des ressources


naturelles en vue d’un développement durable constituent une double préoccupation
de notre époque.
Dans beaucoup de pays du monde, se pose le problème de la pollution par les
déchets plastiques. Le Bénin ne fait pas exception. En effet, dans notre pays,
l’utilisation des déchets plastiques comme contenant est une aubaine pour les
commerçants de toutes les catégories, et ces déchets plastiques ont un impact négatif
sur notre environnement immédiat, car on les retrouve partout: dans les poubelles, les
rues, les caniveaux, les tas d’immondices etc.
L’exploitation du bois génère beaucoup de déchets (copeaux, sciure etc.). Quel
autre usage peut-on en faire au Bénin, à part celui du feu de cuisine dans certains
ménages?
Le recyclage des déchets de sciure de bois et des sachets plastiques en
matériau composite bois-plastique, est une solution que nous proposons pour diminuer
l’ampleur des déchets plastiques et pour une valorisation des déchets de l'exploitation
du bois.
Cette étape de notre travail s’attellera à montrer la possibilité d’utiliser le
composite bois-plastique pour réaliser des ouvrages en bois tels que les bois de
coffrages, les parquets, les revêtements de sol. Nous exposerons les différentes étapes
de fabrication de ces ouvrages et leur coût de revient.

5.1. Description du projet

Dans ce mémoire, nous présenterons quelques applications du composite bois


polymère. Nous utiliserons les résultats théoriques obtenus pour en dégager des
applications concrètes (la fabrication de matériaux de construction).
Les résultats obtenus donnent en compression un module de rupture compris entre
7,34MPa et 15,02MPa confère figure 50. La norme NFP06-001 donne pour les cas
usuels locaux d’habitations et d’hébergement une charge d’exploitation de 1,5MPa.
Nous pouvons tirer la conclusion immédiate que le composite bois-polymère est
utilisable comme revêtement de sol. Nous l’avons donc choisi comme revêtement de
sol, le parquet et le pavé pour les terrasses.

97
Applications

Les propriétés mécaniques du composite en flexion nous ont conduit à l’utiliser


comme panneau de coffrage.

5.1.1. Réalisation de parquet


Pour réaliser le parquet, nous avons procédé d’abord à un prédimensionnement de
l’épaisseur du composite puis la seconde étape a été la conception de la maquette et
la troisième, l’étape de la réalisation.

5.1.1.1. Prédimensionnement de l’épaisseur du parquet


Le type de sollicitation auquel sera soumis le parquet une fois réalisé, est la
compression. Afin de limiter les déformations dans la zone élastique nous avons
choisi limiter les déformations maximales à la déformation correspondante à 10% du
module de rupture en compression pour le composite dont la matrice est le PEBD. La
déformation de 10% correspond à une force de 1840N soit une déformation relative
∆l l
de 0,006 on a alors ≤ 0,006 ⇒ ≥ 167 ⇒ l ≥ 67 × 10−4 × 167 cm = 1,12cm
l ∆l
soit l=3cm. l’épaisseur de la plaque de parquet à prendre est donc de 3cm (en
considérant les dispositions de pose).

5.1.1.2. Conception de la maquette de parquet


Il s’agit simplement de choisir un motif. Ce choix est fait en tenant compte de
certains paramètres soit entre autres l’architecture du lieu de pose et le goût du
demandeur. Dans le cadre de ce travail nous avons choisi le motif de la figure 54

98
Applications

Figure 54. Motif de parquet en CBP

5.1.1.3. Fabrication du paquet


Nous avons réalisé un motif de parquet en matériaux composites dont les dimensions
sont 50×70 cm2. Les étapes de sa fabrication sont les suivantes (cf figure 54) :
- la formulation du mélange ;
- la fonte des sachets plastiques ;
- le mélange colle/sciure ;
- le moulage et mûrissement du composite ;
- la représentation du motif sur un contreplaqué de dimensions 50×70 cm2 ;
- le découpage des lamelles de CBP pour constituer le parquet.

5.1.2. Réalisation des pavés


Pour fabriquer les pavés, nous avons procédé à
- un prédimensionnement de l’épaisseur du composite ;
- une conception de la maquette ;
- la réalisation .

99
Applications

5.1.2.1. Prédimensionnement de l’épaisseur des pavés


Le type de sollicitation auquel seront soumis les pavés une fois réalisés, est la
compression. Afin de limiter les déformations dans la zone élastique nous avons
choisi limiter les déformations maximales à la déformation correspondante à 10% du
module de rupture en compression pour le composite dont la matrice est le PEBD. La
déformation de 10% correspond à une force de 1840N soit une déformation relative
de 0,006 on a alors soit l=5cm. l’épaisseur de la plaque de parquet à prendre est
donc de 3cm.

5.1.2.2. Conception de la maquette de pavés


Il s’agit simplement de choisir un motif, avec les mêmes contraintes que dans le cas
de la maquette de parquet: Dans le cadre de ce travail nous avons choisi le motif de
la figure 55

Figure 55. Motif de pavés en CBP

100
Applications

5.1.2.3. Fabrication des pavés


Nous avons réalisé un motif de pavés en matériaux composites (cf figure 55). Les
différentes étapes sont.
- la formulation du mélange ;
- la fonte des sachets plastiques ;
- le mélange colle/sciure ;
- le coulage du composite dans des moules ;
- le démoulage du composite après mûrissement.

5.1.3. Réalisation des panneaux de coffrage pour poteau


Pour fabriquer les panneaux de coffrage nous avons prédimensionné l’épaisseur des
panneaux, ensuite nous avons proposé un système d’agencement des panneaux
assurant la stabilité du coffrage et permettant de réaliser le coulage du béton. Ce
système est constitué de (voir figure 56):
- étais métalliques pour assurer la stabilité ;
- un système d’articulation démontable nécessaire pour le décoffrage ;
- panneaux de coffrage.

5.1.3.1. Prédimensionnement de l’épaisseur des panneaux de coffrage


Chaque panneau de composite reçoit sur sa face latérale le volume de béton. Le
béton est considéré comme fluide. Le chargement est représenté comme sur la figure
56.
Evaluation des charges
P = γgh γ = 2500N/m3 g=10N/kg h=40cm P=force de poussée exercée par le béton
Ph2
P=25 × 10 × 0,4=10kN/m pour un poteau de largeur 10cm P=1KN/m ; M=
2

6
1 × 0,42
M= = 0,026 kN.m
6

P
101

Figure 56. Chargement d’un panneau de composite


Applications

Vue de dessus

Vue de face
Perspective

Figure 57. Schéma de coffrage

102
Applications

Condition de contrainte admissible


σappliquée ≤ σadmissible

M× y e 0,1 × e 3
σadmisible = M=0,026 KN.m avec y= =épaisseur du panneau I=
I 2 12
y e e 12 60 y 60 1,56
= 2 = × = 2 = 2 ⇒ σappliquée = 2
I ( 0,15 × e ) 2 0,15 × e e I e
3 3
e
12
1,56 1,56
σappliquée ≤ σadmissible ⇒ ≤ σadmissible ⇒ e≥
e2 σadmissible
la contrainte maximale en flexion varie entre 5,98MPa et 8,54 MPa .
MOR
En appliquant un coefficient de sécurité de 0,5 on a : σadmissible = ⇒ σadmissible =3 MPa
2
e ≥ 7,2mm ⇒ e = 3cm

5.1.2.5 Conception du coffrage poteau


La conception du coffrage poteau a été faite en tenant compte du problème de
stabilité du coffrage. Nous avons donc procédé à un assemblage des panneaux de
composite pour avoir un poteau de section 10×10cm2

Figure 58. Structure du panneau de coffrage

103
Applications

5.1.2.6. Réalisation des panneaux de coffrage


Nous avons réalisé un motif de pavés en matériaux composites (cf figures 57 et 58 ).
les différentes étapes
- la formulation du mélange ;
- la fonte des sachets plastiques ;
- le mélange colle/sciure ;
- le coulage du composite dans des moules de dimension 80cm×40cm;
- le démoulage du composite après mûrissement
- découpage dans un atelier de scierie ;

104
Applications

5.1.4. Etude économique du composite bois polymère


Pour la fabrication d’1 m3 de composite bois-plastique :
mplastique
mcomposite = mplastique + msciure avec D= =3,5 alors mcomposite =4,5mSciure
msciure
1200
ρcomposite × Vcomposite = 4,5msciure ⇒ msciure = = 266.67kg
4,5
⇒ mplastique =933.33 kg

No Désignation des U Prix unitaire Quantités Montant


activités (FCFA)

Collecte des déchets


plastiques
1 kg 50 933.33 46670

Nettoyage des déchets


plastiques
2 kg 50 933.33 46670

3 Déchets de bois kg 25 266,67 6660

4 Main d’œuvre FF 5000 - 5000

5 Charbon FF 5000 5000

Total 110000

Le coût total est de 110000FCFA le m3 en comparaison au bois le composite bois


polymère est plus économique car 1m3 de bois est à 208000FCFA environ.

105
CHAPITRE 6 : CONCLUSION
6. Chapitre 6 : Conclusion

106
Conclusion

6.1. Conclusion
Ce travail de recherche fait partie d’une série d’études visant à mieux connaître les

composites bois polymères. L’objectif à terme est d’appréhender les propriétés

physiques et mécaniques des composites bois polymères et de retenir une technologie

de fabrication qui minimiserait les coûts de production. Ainsi nous avons évalué

d’une part l’influence du type de matrice thermoplastique sur les propriétés

mécaniques des composites bois polymères notamment en traction et en compression.

Les tendances obtenues sont les mêmes pour ces deux types de sollicitations. Il s’est

avéré que le mélange entre les matrices thermoplastiques de différentes natures réduit

les performances mécaniques du matériau composite venant de ce mélange. Les

résultats issus de cette étude indiquent la nécessité de travailler sur l’adhésion entre

les différents types de matrices plastiques. D’autre part, la sciure de bois apporte une

certaine rigidité au matériau composite et joue un rôle au niveau de l’aspect

esthétique. La réalisation de certains prototypes a mis en valeur les résultats

théoriques. Nous avons mis en évidence la possibilité d’utiliser les CBP comme

revêtements de sol et comme panneaux de coffrage.

Les structures en charge des problèmes environnementaux au niveau du pouvoir

central, voire local n’ont pas trouvé jusqu’à présent une solution de gestion durable

des déchets plastiques. Alors le développement de ce nouveau matériau dans le

domaine de la construction aura un impact positif sur l’assainissement de notre

environnement.

107
Références bibliographiques

Références bibliographiques
Références bibliographiques

Baïlon, J. e., & Morin, J. (2005). Des matériaux, troisième édition. Presses
internationales Polytechniques, école Polytechnique de Montréal.
Behzad T., e. M. (2006). Numerical Modeling of Hemp Fiber/Thermoset Composites for
Automotive Applications. Progress in Wood & Bio Fibre Plastic Composites.
Bérard J., e. a. (1996). Manuel de foresterie. Université Laval,.
Berreur, L. A. (2002). Rapport final : L’industrie française des panneaux composites,
Ministère de l’économie des finances et de l’industrie, France.
Bledzki, A., Reihmane, S., & Gassan, J. (1998). Thermoplastics reinforced with wood
fillers. A litterature review.
CHANHOUN, M. (2013). Développement du composite bois plastique: Détermination des
grandeurs d'ingénierie . Cotonou.
Cichocki, F. J., & Thomason, J. (2002). Thermoelastic anisotropy of a natural fiber.
Clemons, & Oksman. (1998). Mechanical properties and morphology of impact modified
polypropylene-wood flour composites. J. App. Polym.
Clemons, T. (2002). Wood- plastic composites in the United States, the interfacing of
two industries.
consoglobe. (s.d.). Pourquoi et comment recycler les plastiques? www.consoglobe.com.
Dalväg H, K. C. (1985). The efficiency of Cellulosic fillers in common thermoplastics
(Vol. 11).
Eco plan, T. (2002).
English, B., Clemons, C., Stark, N., & Schneider, J. (1996). Waste-wood derived fillers
for plastics. Forest Product Laboratory.
F. Godard, M. V.-F. (2008). Étude du comportement rhéologique et des propriétés
mécaniques de composite sciures de bois-polyéthylène haute densité.
Fabiyi, J. S. (2008). Wood plastic composites Weathering : visual appearance and
chemical changes . polymer degradation and stability.

108
Références bibliographiques

Falk, R. H. (1999). The comparative performance of woodfiber-plastic and wood-based


panels. 5th International Conference of Woodfiber-Plastic Composites, Madison
Winsconsin.
George J., M. S. (2001). A Review on Interface Modification and Characteriation of
Natural Fiber Reinforced Plastic Composites.
Guidigo, S. M. (2012). Recyclage des sachets Plastiques et de la sciure de bois pour la
réalisation du bois plastique massif: Utilisation pour les ouvrages en bois dans le
bâtiment.
Jozsef. (1983). Mechanics of Wood and Woods composites.
Julson, J. L., Subbarao, G., Stokke, D. D., & Gieselman, H. H. (2004). Mechanical
Properties of Biorenewable Fiber/Plastic Composites.
Khan, M., & Idriss, A. M. (1993). Effect of moisture and heat on mechanical properties
of wood and woodplastic composite.
Klyosov, A. (2007). Wood-plastic composites, Wiley-Interscience.
MEHU, M. d. (2009). Polititique Foretère Nationale. Bénin.
Mishra, S., & Naik, J. B. (1999). Studies on swelling behavior of wood polymer
composites based on agrowaste and HDPE in steam and water at ambient
temperature.
Modic, I. A. (1987). Self-Reinforced Melt Processible Composites :Extrusion,
Compression, and Injection Molding. Journal of Polymer composite.
Oladipo, A., Wichman, I., & Beck, J. (1999). Experimental investigation of the thermal
properties of wood fiber/thermoplastic composites. J. Compos. Mater.
SCIENCE, C. (2006). DOSSIER ENSEIGNANT (VOYAGE EN INDUSTRIE).
Stark, N., & Sanadi, A. (2000). Effects of fiber type on the properties of wood-plastic
composites.Progress in woodfibre-plastic. Toronto, Ontario Canada.
Takatani, M., H, I., Ohsugi, S., Kitayama, T., Saegusa, M., Kawai, S., et al. (2000).
Effect of lignocellulosic materials on the properties of thermoplastic polymer/wood
composites. (Holzforschung, Éd.)
Trotignon, J., & J. Verdus, A. D. (1996). Matières plastiques, structures-propriétés, mise
en oeuvre, normalisation.

109
Références bibliographiques

Wechslera, A. a. (2009). some of the properties of wood plastics-composites"material and


design".
Wolcott M.P., M. C. (2001). Coupling agent/lubricant interactions in commercial wood
plastic formulations Sixth International Conference on Woodfiber-Plastic
Composites. Madison, WI.
Yam K, K. V. (1998). Mechanical properties of wood fiber/recycled HDPE.
Youngquist J.A, M. G. (1995). Composites from recycled wood and plastics. Project
report , USDA Forest service, Forest Products Laboratory, Madison, USA,
january.
Zaddi, E. (2002). Procédé de transformation des matières plastiques I. Université Laval.

Document électronique

1. Déclaration finale de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement.

http://www.unep.org/Documents.Multilingual/Default.asp?DocumentID=97&Arti

cleID=1503&l=fr.

2. www.wikipédia.fr

110
ANNEXES
Annexes

111
Annexes

Annexe 1 : Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est du
LDPE pour une sollicitation en compression

E-LDPE (Compression)

Contrainte Contrainte
Force Déformations (Mpa) dl/l Force déformations (Mpa) dl/l

0 0 0 0 9300 7,59183673 262,5 0,025

100 0,08163265 3 0,00028571 9400 7,67346939 265,5 0,02528571

200 0,16326531 5 0,00047619 9500 7,75510204 271,5 0,02585714

300 0,24489796 8 0,0007619 9600 7,83673469 275,5 0,0262381

400 0,32653061 13 0,0012381 9700 7,91836735 280 0,02666667

500 0,40816327 16 0,00152381 9800 8 281,5 0,02680952

600 0,48979592 20 0,00190476 9900 8,08163265 285 0,02714286

700 0,57142857 25 0,00238095 10000 8,16326531 289 0,02752381

800 0,65306122 29 0,0027619 10100 8,24489796 293 0,02790476

900 0,73469388 32 0,00304762 10200 8,32653061 297 0,02828571

1000 0,81632653 34 0,0032381 10300 8,40816327 303 0,02885714

1100 0,89795918 37 0,00352381 10400 8,48979592 305 0,02904762

1200 0,97959184 40 0,00380952 10500 8,57142857 322,5 0,03071429

1300 1,06122449 43 0,00409524 10600 8,65306122 327 0,03114286

1400 1,14285714 48 0,00457143 10700 8,73469388 329 0,03133333

1500 1,2244898 51 0,00485714 10800 8,81632653 333 0,03171429

1600 1,30612245 55 0,0052381 10900 8,89795918 339 0,03228571

1700 1,3877551 58 0,00552381 11000 8,97959184 342 0,03257143

1800 1,46938776 63 0,006 11100 9,06122449 345 0,03285714

1900 1,55102041 67 0,00638095 11200 9,14285714 348 0,03314286

2000 1,63265306 70 0,00666667 11300 9,2244898 354 0,03371429

2100 1,71428571 72 0,00685714 11400 9,30612245 357,5 0,03404762

2200 1,79591837 74 0,00704762 11500 9,3877551 360 0,03428571

2300 1,87755102 76 0,0072381 11600 9,46938776 367 0,03495238

2400 1,95918367 78 0,00742857 11700 9,55102041 371 0,03533333

112
Annexes

2500 2,04081633 82 0,00780952 11800 9,63265306 375,5 0,0357619

2600 2,1224489 85 0,00809524 11900 9,71428571 381 0,03628571

2700 2,20408163 87 0,00828571 12000 9,79591837 385 0,03666667

2800 2,28571429 92 0,0087619 12100 9,87755102 391,5 0,03728571

2900 2,36734694 92 0,0087619 12200 9,95918367 400 0,03809524

3000 2,44897959 93,5 0,00890476 12300 10,0408163 404 0,03847619

3100 2,53061224 96 0,00914286 12400 10,122449 409 0,03895238

3200 2,6122449 98 0,00933333 12500 10,2040816 412 0,0392381

3300 2,69387755 102 0,00971429 12600 10,2857143 421 0,04009524

3400 2,7755102 104 0,00990476 12700 10,3673469 425 0,04047619

3500 2,85714286 106 0,01009524 12800 10,4489796 430 0,04095238

3600 2,93877551 108 0,01028571 12900 10,5306122 436 0,04152381

3700 3,02040816 112 0,01066667 13000 10,6122449 442 0,04209524

3800 3,10204082 114 0,01085714 13100 10,6938776 448 0,04266667

3900 3,18367347 116 0,01104762 13200 10,7755102 454,5 0,04328571

4000 3,26530612 118 0,0112381 13300 10,8571429 461 0,04390476

4100 3,34693878 121 0,01152381 13400 10,9387755 466 0,04438095

4200 3,42857143 123 0,01171429 13500 11,0204082 477 0,04542857

4300 3,51020408 124,5 0,01185714 13600 11,1020408 484 0,04609524

4400 3,59183673 127,5 0,01214286 13700 11,1836735 491 0,0467619

4500 3,67346939 130 0,01238095 13800 11,2653061 497,5 0,04738095

4600 3,75510204 134 0,0127619 13900 11,3469388 504 0,048

4700 3,83673469 136,5 0,013 14000 11,4285714 512 0,0487619

4800 3,91836735 140,5 0,01338095 14100 11,5102041 520 0,04952381

4900 4 142 0,01352381 14200 11,5918367 529 0,05038095

5000 4,08163265 144 0,01371429 14300 11,6734694 535 0,05095238

5100 4,16326531 145,2 0,01382857 14400 11,755102 542,2 0,0516381

5200 4,24489796 149 0,01419048 14500 11,8367347 551,5 0,05252381

5300 4,32653061 150,5 0,01433333 14600 11,9183673 557 0,05304762

113
Annexes

5400 4,40816327 152,5 0,01452381 14700 12 571 0,05438095

5500 4,48979592 154 0,01466667 14800 12,0816327 575 0,0547619

5600 4,57142857 156 0,01485714 14900 12,1632653 582 0,05542857

5700 4,65306122 157,5 0,015 15000 12,244898 587 0,05590476

5800 4,73469388 160 0,0152381 15100 12,3265306 596 0,0567619

5900 4,81632653 163 0,01552381 15200 12,4081633 604 0,05752381

6000 4,89795918 165 0,01571429 15300 12,4897959 611,5 0,0582381

6100 4,97959184 168 0,016 15400 12,5714286 618 0,05885714

6200 5,06122449 170,5 0,0162381 15500 12,6530612 628,5 0,05985714

6300 5,14285714 173,5 0,01652381 15600 12,7346939 638,5 0,06080952

6400 5,2244898 175 0,01666667 15700 12,8163265 647,5 0,06166667

6500 5,30612245 177 0,01685714 15800 12,8979592 655,5 0,06242857

6600 5,3877551 180 0,01714286 15900 12,9795918 664 0,0632381

6700 5,46938776 182 0,01733333 16000 13,0612245 672 0,064

6800 5,55102041 185 0,01761905 16100 13,1428571 682,5 0,065

6900 5,63265306 187 0,01780952 16200 13,2244898 694,5 0,06614286

7000 5,71428571 189 0,018 16300 13,3061224 709 0,06752381

7100 5,79591837 192 0,01828571 16400 13,3877551 720 0,06857143

7200 5,87755102 200 0,01904762 16500 13,4693878 733 0,06980952

7300 5,95918367 202 0,0192381 16600 13,5510204 745 0,07095238

7400 6,04081633 204,5 0,01947619 16700 13,6326531 754 0,07180952

7500 6,12244898 206,5 0,01966667 16800 13,7142857 780 0,07428571

7600 6,20408163 211 0,02009524 16900 13,7959184 793 0,07552381

7700 6,28571429 212 0,02019048 17000 13,877551 808 0,07695238

7800 6,36734694 214 0,02038095 17100 13,9591837 833 0,07933333

7900 6,44897959 217 0,02066667 17200 14,0408163 848 0,0807619

8000 6,53061224 221 0,02104762 17300 14,122449 866 0,08247619

8100 6,6122449 223,5 0,02128571 17400 14,2040816 885 0,08428571

8200 6,69387755 227 0,02161905 17500 14,2857143 904 0,08609524

114
Annexes

8300 6,7755102 231 0,022 17600 14,3673469 928 0,08838095

8400 6,85714286 233,5 0,0222381 17700 14,4489796 945 0,09

8500 6,93877551 237,5 0,02261905 17800 14,5306122 969 0,09228571

8600 7,02040816 240,5 0,02290476 17900 14,6122449 985 0,09380952


8700 7,10204082 243,5 0,02319048 18000 14,6938776 1004 0,09561905

8800 7,18367347 247,5 0,02357143 18100 14,7755102 1047 0,09971429

8900 7,26530612 240,5 0,02290476 18200 14,8571429 1085 0,10333333

9000 7,34693878 250,5 0,02385714 18300 14,9387755 1136 0,10819048

9100 7,42857143 255 0,02428571 18400 15,0204082 1162 0,11066667

9200 7,51020408 261 0,02485714 18300 14,9387755 1188 0,11314286

115
Annexes

Annexe 2 : Fiche de collecte des données pour éprouvette constituée de matrice LDPE

E-LDPE_Matrice (Compression)
Contrainte Contrainte
Force déformations (Mpa) dl/l Force déformations (Mpa) dl/l

0 0 0 0 10500 377 8,65306122 0,0754


100 2 0,08163265 0,0004 10600 380 8,73469388 0,076
200 2,5 0,16326531 0,0005 10700 382 8,81632653 0,0764
300 3 0,24489796 0,0006 10800 387 8,89795918 0,0774
400 3,5 0,32653061 0,0007 10900 391 8,97959184 0,0782
500 4 0,40816327 0,0008 11000 397 9,06122449 0,0794
600 5 0,48979592 0,001 11100 403 9,14285714 0,0806
700 8,5 0,57142857 0,0017 11200 411 9,2244898 0,0822
800 11 0,65306122 0,0022 11300 415 9,30612245 0,083
900 13,5 0,73469388 0,0027 11400 420 9,3877551 0,084
1000 15,5 0,81632653 0,0031 11500 426 9,46938776 0,0852
1100 18 0,89795918 0,0036 11600 433 9,55102041 0,0866
1200 20 0,97959184 0,004 11700 441 9,63265306 0,0882
1300 22 1,06122449 0,0044 11800 448 9,71428571 0,0896
1400 24 1,14285714 0,0048 11900 457 9,79591837 0,0914
1500 27 1,2244898 0,0054 12000 463 9,87755102 0,0926
1600 29 1,30612245 0,0058 12100 470 9,95918367 0,094
1700 31,5 1,3877551 0,0063 12200 477 10,0408163 0,0954
1800 34 1,46938776 0,0068 12300 486 10,122449 0,0972
1900 37 1,55102041 0,0074 12400 493 10,2040816 0,0986
2000 39 1,63265306 0,0078 12500 500 10,2857143 0,1
2100 42 1,71428571 0,0084 12600 510 10,3673469 0,102
2200 44 1,79591837 0,0088 12700 523 10,4489796 0,1046
2300 48 1,87755102 0,0096 12800 529 10,5306122 0,1058
2400 50 1,95918367 0,01 12900 535 10,6122449 0,107
2500 52 2,04081633 0,0104 13000 548 10,6938776 0,1096
2600 55 2,12244898 0,011 13100 557 10,7755102 0,1114
2700 58 2,20408163 0,0116 13200 563 10,8571429 0,1126
2800 59 2,28571429 0,0118 13300 572 10,9387755 0,1144

116
Annexes

2900 61 2,36734694 0,0122 13400 582 11,0204082 0,1164


3000 64 2,44897959 0,0128 13500 596 11,1020408 0,1192
3100 66 2,53061224 0,0132 13600 601 11,1836735 0,1202
3200 69 2,6122449 0,0138 13700 609 11,2653061 0,1218
3300 72 2,69387755 0,0144 13800 617 11,3469388 0,1234
3400 75 2,7755102 0,015 13900 630 11,4285714 0,126
3500 76,5 2,85714286 0,0153 14000 641 11,5102041 0,1282
3600 81,5 2,93877551 0,0163 14100 650 11,5918367 0,13
3700 85 3,02040816 0,017 14200 662 11,6734694 0,1324
3800 87 3,10204082 0,0174 14300 673 11,755102 0,1346
3900 89 3,18367347 0,0178 14400 679 11,8367347 0,1358
4000 91 3,26530612 0,0182 14500 692 11,9183673 0,1384
4100 94 3,34693878 0,0188 14600 705 12 0,141
4200 96 3,42857143 0,0192 14700 715 12,0816327 0,143
4300 99 3,51020408 0,0198 14800 721 12,1632653 0,1442
4400 103 3,59183673 0,0206 14900 725 12,244898 0,145
4500 106 3,67346939 0,0212 15000 729 12,3265306 0,1458
4600 110 3,75510204 0,022 15100 740 12,4081633 0,148
4700 111 3,83673469 0,0222 15200 745 12,4897959 0,149
4800 114 3,91836735 0,0228 15300 752 12,5714286 0,1504
4900 117 4 0,0234 15400 760 12,6530612 0,152
5000 121 4,08163265 0,0242 15500 770 12,7346939 0,154
5100 124 4,16326531 0,0248 15600 784 12,8163265 0,1568
5200 127 4,24489796 0,0254 15700 791 12,8979592 0,1582
5300 130 4,32653061 0,026 15800 800 12,9795918 0,16
5400 133 4,40816327 0,0266 15900 811 13,0612245 0,1622
5500 136 4,48979592 0,0272 16000 823 13,1428571 0,1646
5600 140 4,57142857 0,028 16100 838 13,2244898 0,1676
5700 143 4,65306122 0,0286 16200 857 13,3061224 0,1714
5800 147 4,73469388 0,0294 16300 863 13,3877551 0,1726
5900 150 4,81632653 0,03 16400 872 13,4693878 0,1744
6000 153,5 4,89795918 0,0307 16500 883 13,5510204 0,1766
6100 158 4,97959184 0,0316 16600 901 13,6326531 0,1802

117
Annexes

6200 161 5,06122449 0,0322 16700 915 13,7142857 0,183


6300 163 5,14285714 0,0326 16800 928 13,7959184 0,1856
6400 168 5,2244898 0,0336 16900 940 13,877551 0,188
6500 172 5,30612245 0,0344 17000 953 13,9591837 0,1906
6600 176 5,3877551 0,0352 17100 967 14,0408163 0,1934
6700 180 5,46938776 0,036 17200 980 14,122449 0,196
6800 186 5,55102041 0,0372 17300 993 14,2040816 0,1986
6900 189 5,63265306 0,0378 17400 1003 14,2857143 0,2006
7000 191 5,71428571 0,0382 17500 1015 14,3673469 0,203
7100 197 5,79591837 0,0394 17600 1032 14,4489796 0,2064
7200 204 5,87755102 0,0408 17700 1047 14,5306122 0,2094
7300 209 5,95918367 0,0418 17800 1059 14,6122449 0,2118
7400 212 6,04081633 0,0424 17900 1067 14,6938776 0,2134
7500 216,5 6,12244898 0,0433 18000 1078 14,7755102 0,2156
7600 221 6,20408163 0,0442 18100 1100 14,8571429 0,22
7700 225 6,28571429 0,045 18200 1112 14,9387755 0,2224
7800 229 6,36734694 0,0458 18300 1125 15,0204082 0,225
7900 233 6,44897959 0,0466 18400 1138 15,1020408 0,2276
8000 235 6,53061224 0,047 18500 1143 15,1836735 0,2286
8100 246 6,6122449 0,0492 18600 1162 15,2653061 0,2324
8200 250 6,69387755 0,05 18700 1178 15,3469388 0,2356
8300 255 6,7755102 0,051 18800 1183 15,4285714 0,2366
8400 259 6,85714286 0,0518 18900 1198 15,5102041 0,2396
8500 261 6,93877551 0,0522 19000 1210 15,5918367 0,242
8600 267 7,02040816 0,0534 19100 1225 15,6734694 0,245
8700 273 7,10204082 0,0546 19200 1238 15,755102 0,2476
8800 278 7,18367347 0,0556 19300 1240 15,8367347 0,248
8900 284 7,26530612 0,0568 19400 1255 15,9183673 0,251
9000 289 7,34693878 0,0578 19500 1268 16 0,2536
9100 296 7,42857143 0,0592 19600 1273 16,0816327 0,2546
9200 301 7,51020408 0,0602 19700 1292 16,1632653 0,2584
9300 305 7,59183673 0,061 19800 1308 16,244898 0,2616
9400 313 7,67346939 0,0626 19900 1311 16,3265306 0,2622

118
Annexes

9500 318 7,75510204 0,0636 20000 1324 16,4081633 0,2648


9600 323 7,83673469 0,0646 20100 1335 16,4897959 0,267
9700 328 7,91836735 0,0656 20200 1350 16,5714286 0,27
9800 334 8 0,0668 20300 1365 16,6530612 0,273
9900 341 8,08163265 0,0682 20400 1380 16,7346939 0,276
10000 347 8,16326531 0,0694 20500 1395 16,8163265 0,279
10100 355 8,24489796 0,071 20600 1405 16,8979592 0,281
10200 360 8,32653061 0,072 20700 1419 16,9795918 0,2838
10300 366 8,40816327 0,0732 20800 1431 17,0612245 0,2862
10400 370 8,48979592 0,074 20900 1453 17,1428571 0,2906
21000 1489 17,2244898 0,2978
21100 1503 17,1428571 0,3006
21000 1568 17,0612245 0,3136

119
Annexes

Annexe 3: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est du
LDPE pour une sollicitation en traction

E-LDPE (traction)

Force dl contraintes dl/l Force dl contraintes dl/l


0 0 0 0 360 103 3,79007212 0,00936364
10 2 0,10527978 0,00018182 370 109 3,8953519 0,00990909
20 4 0,21055956 0,00036364 380 118 4,00063168 0,01072727
30 6,5 0,31583934 0,00059091 390 119 4,10591146 0,01081818
40 8 0,42111912 0,00072727 400 120 4,21119124 0,01090909
50 9 0,52639891 0,00081818 410 125 4,31647102 0,01136364
60 11 0,63167869 0,001 420 131 4,4217508 0,01190909
70 13 0,73695847 0,00118182 430 134 4,52703058 0,01218182
80 15 0,84223825 0,00136364 440 137 4,63231036 0,01245455
90 16,5 0,94751803 0,0015 450 140 4,73759015 0,01272727
100 18,5 1,05279781 0,00168182 460 140 4,84286993 0,01272727
110 19 1,15807759 0,00172727 470 143 4,94814971 0,013
120 20 1,26335737 0,00181818 480 145 5,05342949 0,01318182
130 28 1,36863715 0,00254545 490 149 5,15870927 0,01354545
140 35 1,47391693 0,00318182 500 153 5,26398905 0,01390909
150 40 1,57919672 0,00363636 510 156 5,36926883 0,01418182
160 45 1,6844765 0,00409091 520 159 5,47454861 0,01445455
170 48 1,78975628 0,00436364 530 163 5,57982839 0,01481818
180 50 1,89503606 0,00454545 540 168 5,68510817 0,01527273
190 52 2,00031584 0,00472727 550 171 5,79038796 0,01554545
200 58 2,10559562 0,00527273 560 173 5,89566774 0,01572727
210 60 2,2108754 0,00545455 570 175 6,00094752 0,01590909
220 63 2,31615518 0,00572727 580 180 6,1062273 0,01636364
230 64 2,42143496 0,00581818 590 185 6,21150708 0,01681818
240 67 2,52671474 0,00609091 600 189 6,31678686 0,01718182
250 73 2,63199453 0,00663636 610 191 6,42206664 0,01736364
260 75,5 2,73727431 0,00686364 620 194 6,52734642 0,01763636
270 77,5 2,84255409 0,00704545 630 198 6,6326262 0,018
280 79 2,94783387 0,00718182 640 204 6,73790599 0,01854545

120
Annexes

290 80 3,05311365 0,00727273 650 207 6,84318577 0,01881818


300 83 3,15839343 0,00754545 660 212 6,94846555 0,01927273
310 87 3,26367321 0,00790909 670 215 7,05374533 0,01954545
320 90 3,36895299 0,00818182 680 219 7,15902511 0,01990909
330 94 3,47423277 0,00854545 690 222 7,26430489 0,02018182
340 97 3,57951255 0,00881818 700 227 7,36958467 0,02063636
350 99 3,68479234 0,009 710 230 7,47486445 0,02090909
700 235 7,36958467 0,02136364

121
Annexes

Annexe 4 : Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est du
PEHD pour une sollicitation en compression

E-PEHD(Compression)
contrainte contrainte
Force dl dl/l Force dl dl/l
(Mpa) (Mpa)
0 0 0 0 8200 286 6,69387755 0,0272381
100 30 0,08163265 0,00285714 8300 288,5 6,7755102 0,02747619
200 45 0,16326531 0,00428571 8400 291 6,85714286 0,02771429
300 54 0,24489796 0,00514286 8500 293,5 6,93877551 0,02795238
400 64 0,32653061 0,00609524 8600 296 7,02040816 0,02819048
500 70 0,40816327 0,00666667 8700 298,5 7,10204082 0,02842857
600 74 0,48979592 0,00704762 8800 301 7,18367347 0,02866667
700 78 0,57142857 0,00742857 8900 303,5 7,26530612 0,02890476
800 85 0,65306122 0,00809524 9000 306 7,34693878 0,02914286
900 89 0,73469388 0,00847619 9100 309 7,42857143 0,02942857
1000 94 0,81632653 0,00895238 9200 312 7,51020408 0,02971429
1100 98 0,89795918 0,00933333 9300 315 7,59183673 0,03
1200 103 0,97959184 0,00980952 9400 318 7,67346939 0,03028571
1300 107 1,06122449 0,01019048 9500 321 7,75510204 0,03057143
1400 109 1,14285714 0,01038095 9600 324 7,83673469 0,03085714
1500 112 1,2244898 0,01066667 9700 327 7,91836735 0,03114286
1600 115 1,30612245 0,01095238 9800 330 8 0,03142857
1700 119 1,3877551 0,01133333 9900 334 8,08163265 0,03180952
1800 120,5 1,46938776 0,01147619 10000 338 8,16326531 0,03219048
1900 122 1,55102041 0,01161905 10100 342 8,24489796 0,03257143
2000 123 1,63265306 0,01171429 10200 346 8,32653061 0,03295238
2100 128 1,71428571 0,01219048 10300 350 8,40816327 0,03333333
2200 130 1,79591837 0,01238095 10400 354 8,48979592 0,03371429
2300 131,5 1,87755102 0,01252381 10500 358 8,57142857 0,03409524
2400 133,5 1,95918367 0,01271429 10600 362 8,65306122 0,03447619
2500 135,5 2,04081633 0,01290476 10700 366 8,73469388 0,03485714
2600 139 2,12244898 0,0132381 10800 370 8,81632653 0,0352381
2700 142 2,20408163 0,01352381 10900 374 8,89795918 0,03561905
2800 142,5 2,28571429 0,01357143 11000 378,5 8,97959184 0,03604762

122
Annexes

2900 146,5 2,36734694 0,01395238 11100 383 9,06122449 0,03647619


3000 149,5 2,44897959 0,0142381 11200 387,5 9,14285714 0,03690476
3100 150,5 2,53061224 0,01433333 11300 392 9,2244898 0,03733333
3200 153,5 2,6122449 0,01461905 11400 396,5 9,30612245 0,0377619
3300 156,2 2,69387755 0,01487619 11500 401 9,3877551 0,03819048
3400 157,5 2,7755102 0,015 11600 405,5 9,46938776 0,03861905
3500 158 2,85714286 0,01504762 11700 410 9,55102041 0,03904762
3600 159 2,93877551 0,01514286 11800 414,5 9,63265306 0,03947619
3700 161 3,02040816 0,01533333 11900 419 9,71428571 0,03990476
3800 164 3,10204082 0,01561905 12000 423,5 9,79591837 0,04033333
3900 165 3,18367347 0,01571429 12100 428 9,87755102 0,0407619
4000 168,5 3,26530612 0,01604762 12200 432,5 9,95918367 0,04119048
4100 170 3,34693878 0,01619048 12300 438 10,0408163 0,04171429
4200 172,5 3,42857143 0,01642857 12400 443,5 10,122449 0,0422381
4300 175 3,51020408 0,01666667 12500 449 10,2040816 0,0427619
4400 175 3,59183673 0,01666667 12600 454,5 10,2857143 0,04328571
4500 178 3,67346939 0,01695238 12700 460 10,3673469 0,04380952
4600 180 3,75510204 0,01714286 12800 465,5 10,4489796 0,04433333
4700 182 3,83673469 0,01733333 12900 471 10,5306122 0,04485714
4800 183 3,91836735 0,01742857 13000 476,5 10,6122449 0,04538095
4900 185 4 0,01761905 13100 482 10,6938776 0,04590476
5000 187,5 4,08163265 0,01785714 13200 487,5 10,7755102 0,04642857
5100 190 4,16326531 0,01809524 13300 493 10,8571429 0,04695238
5200 192,5 4,24489796 0,01833333 13400 498 10,9387755 0,04742857
5300 194 4,32653061 0,01847619 13500 503 11,0204082 0,04790476
5400 196,5 4,40816327 0,01871429 13600 508 11,1020408 0,04838095
5500 198,5 4,48979592 0,01890476 13700 513 11,1836735 0,04885714
5600 201 4,57142857 0,01914286 13800 518 11,2653061 0,04933333
5700 205 4,65306122 0,01952381 13900 523 11,3469388 0,04980952
5800 206,5 4,73469388 0,01966667 14000 528 11,4285714 0,05028571
5900 208,5 4,81632653 0,01985714 14100 533 11,5102041 0,0507619
6000 211,5 4,89795918 0,02014286 14200 538 11,5918367 0,0512381
6100 214,5 4,97959184 0,02042857 14300 547 11,6734694 0,05209524

123
Annexes

6200 216,5 5,06122449 0,02061905 14400 556 11,755102 0,05295238


6300 218,5 5,14285714 0,02080952 14500 565 11,8367347 0,05380952
6400 223 5,2244898 0,0212381 14600 574 11,9183673 0,05466667
6500 226,5 5,30612245 0,02157143 14700 583 12 0,05552381
6600 229,5 5,3877551 0,02185714 14800 592 12,0816327 0,05638095
6700 235 5,46938776 0,02238095 14900 601 12,1632653 0,0572381
6800 236 5,55102041 0,02247619 15000 610 12,244898 0,05809524
6900 240 5,63265306 0,02285714 15100 619 12,3265306 0,05895238
7000 248 5,71428571 0,02361905 15200 628 12,4081633 0,05980952
7100 259 5,79591837 0,02466667 15300 638 12,4897959 0,0607619
7200 261 5,87755102 0,02485714 15400 648 12,5714286 0,06171429
7300 263,5 5,95918367 0,02509524 15500 658 12,6530612 0,06266667
7400 266 6,04081633 0,02533333 15600 668 12,7346939 0,06361905
7500 268,5 6,12244898 0,02557143 15700 678 12,8163265 0,06457143
7600 271 6,20408163 0,02580952 15800 688 12,8979592 0,06552381
7700 273,5 6,28571429 0,02604762 15900 698 12,9795918 0,06647619
7800 276 6,36734694 0,02628571 16000 708 13,0612245 0,06742857
7900 278,5 6,44897959 0,02652381 16100 718 13,1428571 0,06838095
8000 281 6,53061224 0,0267619 16200 728 13,2244898 0,06933333
8100 283,5 6,6122449 0,027 16300 738 13,3061224 0,07028571
16200 748 13,2244898 0,0712381

124
Annexes

Annexe 5: Fiche de collecte des données pour éprouvette constituée de matrice LDPE.

PEHD_Matrice(Compression)
Contrainte Contrainte
Force dl dl/l Force dl dl/l
(Mpa) (Mpa)

0 0 0 0 8600 187 7,02040816 0,01780952


100 1 0,08163265 9,5238E-05 8700 190 7,10204082 0,01809524
200 1,5 0,16326531 0,00014286 8800 195 7,18367347 0,01857143
300 2 0,24489796 0,00019048 8900 200 7,26530612 0,01904762
400 3 0,32653061 0,00028571 9000 205 7,34693878 0,01952381
500 4,5 0,40816327 0,00042857 9100 209 7,42857143 0,01990476
600 6,5 0,48979592 0,00061905 9200 214 7,51020408 0,02038095
700 7,5 0,57142857 0,00071429 9300 215,5 7,59183673 0,02052381
800 9 0,65306122 0,00085714 9400 224,5 7,67346939 0,02138095
900 12,5 0,73469388 0,00119048 9500 229 7,75510204 0,02180952
1000 14 0,81632653 0,00133333 9600 235,5 7,83673469 0,02242857
1100 15 0,89795918 0,00142857 9700 241 7,91836735 0,02295238
1200 17,5 0,97959184 0,00166667 9800 247 8 0,02352381
1300 18 1,06122449 0,00171429 9900 259 8,08163265 0,02466667
1400 19,5 1,14285714 0,00185714 10000 264 8,16326531 0,02514286
1500 21 1,2244898 0,002 10100 269 8,24489796 0,02561905
1600 23,5 1,30612245 0,0022381 10200 278 8,32653061 0,02647619
1700 26 1,3877551 0,00247619 10300 293 8,40816327 0,02790476
1800 26,5 1,46938776 0,00252381 10400 298 8,48979592 0,02838095
1900 27,5 1,55102041 0,00261905 10500 305 8,57142857 0,02904762
2000 29,5 1,63265306 0,00280952 10600 317,5 8,65306122 0,0302381
2100 30,5 1,71428571 0,00290476 10700 330 8,73469388 0,03142857
2200 33 1,79591837 0,00314286 10800 354 8,81632653 0,03371429
2300 34 1,87755102 0,0032381 10900 364 8,89795918 0,03466667
2400 35,5 1,95918367 0,00338095 11000 386 8,97959184 0,0367619
2500 37 2,04081633 0,00352381 11100 412 9,06122449 0,0392381
2600 38,5 2,12244898 0,00366667 11200 425 9,14285714 0,04047619
2700 40 2,20408163 0,00380952 11300 430 9,2244898 0,04095238
2800 42 2,28571429 0,004 11400 445 9,30612245 0,04238095

125
Annexes

2900 44 2,36734694 0,00419048 11500 458 9,3877551 0,04361905


3000 45,5 2,44897959 0,00433333 11600 469 9,46938776 0,04466667
3100 47 2,53061224 0,00447619 11700 477 9,55102041 0,04542857
3200 49 2,6122449 0,00466667 11800 488 9,63265306 0,04647619
3300 51 2,69387755 0,00485714 11900 498 9,71428571 0,04742857
3400 53 2,7755102 0,00504762 12000 509 9,79591837 0,04847619
3500 56 2,85714286 0,00533333 12100 521 9,87755102 0,04961905
3600 57 2,93877551 0,00542857 12200 538 9,95918367 0,0512381
3700 58 3,02040816 0,00552381 12300 550 10,0408163 0,05238095
3800 60,5 3,10204082 0,0057619 12400 563 10,122449 0,05361905
3900 62,5 3,18367347 0,00595238 12500 580 10,2040816 0,0552381
4000 63,5 3,26530612 0,00604762 12600 587 10,2857143 0,05590476
4100 65,5 3,34693878 0,0062381 12700 600 10,3673469 0,05714286
4200 67,5 3,42857143 0,00642857 12800 605 10,4489796 0,05761905
4300 69,5 3,51020408 0,00661905 12900 618 10,5306122 0,05885714
4400 72 3,59183673 0,00685714 13000 630 10,6122449 0,06
4500 74,5 3,67346939 0,00709524 13100 642 10,6938776 0,06114286
4600 76 3,75510204 0,0072381 13200 650 10,7755102 0,06190476
4700 77,5 3,83673469 0,00738095 13300 659 10,8571429 0,0627619
4800 80 3,91836735 0,00761905 13400 673 10,9387755 0,06409524
4900 82 4 0,00780952 13500 684 11,0204082 0,06514286
5000 84,5 4,08163265 0,00804762 13600 699 11,1020408 0,06657143
5100 87 4,16326531 0,00828571 13700 708 11,1836735 0,06742857
5200 89,5 4,24489796 0,00852381 13800 721 11,2653061 0,06866667
5300 90 4,32653061 0,00857143 13900 730 11,3469388 0,06952381
5400 92,5 4,40816327 0,00880952 14000 745 11,4285714 0,07095238
5500 95 4,48979592 0,00904762 14100 758 11,5102041 0,07219048
5600 97 4,57142857 0,0092381 14200 769 11,5918367 0,0732381
5700 99,5 4,65306122 0,00947619 14300 780 11,6734694 0,07428571
5800 100,5 4,73469388 0,00957143 14400 788 11,755102 0,07504762
5900 103 4,81632653 0,00980952 14500 800 11,8367347 0,07619048
6000 105 4,89795918 0,01 14600 809 11,9183673 0,07704762
6100 108,5 4,97959184 0,01033333 14700 815 12 0,07761905

126
Annexes

6200 109,5 5,06122449 0,01042857 14800 828 12,0816327 0,07885714


6300 112 5,14285714 0,01066667 14900 835 12,1632653 0,07952381
6400 114 5,2244898 0,01085714 15000 846 12,244898 0,08057143
6500 117 5,30612245 0,01114286 15100 854 12,3265306 0,08133333
6600 120 5,3877551 0,01142857 15200 870 12,4081633 0,08285714
6700 122 5,46938776 0,01161905 15300 879 12,4897959 0,08371429
6800 124 5,55102041 0,01180952 15400 890 12,5714286 0,0847619
6900 127 5,63265306 0,01209524 15500 902 12,6530612 0,08590476
7000 129,5 5,71428571 0,01233333 15600 915 12,7346939 0,08714286
7100 132,5 5,79591837 0,01261905 15700 923 12,8163265 0,08790476
7200 138 5,87755102 0,01314286 15800 936 12,8979592 0,08914286
7300 143 5,95918367 0,01361905 15900 948 12,9795918 0,09028571
7400 148 6,04081633 0,01409524 16000 956 13,0612245 0,09104762
7500 148 6,12244898 0,01409524 16100 968 13,1428571 0,09219048
7600 152 6,20408163 0,01447619 16200 979 13,2244898 0,0932381
7700 154 6,28571429 0,01466667 16300 989 13,3061224 0,09419048
7800 157 6,36734694 0,01495238 16400 1000 13,3877551 0,0952381
7900 162,5 6,44897959 0,01547619 16500 1012 13,4693878 0,09638095
8000 165 6,53061224 0,01571429 16600 1030 13,5510204 0,09809524
8100 168 6,6122449 0,016 16700 1045 13,6326531 0,09952381
8200 173,5 6,69387755 0,01652381 16800 1058 13,7142857 0,1007619
8300 176,5 6,7755102 0,01680952 16900 1072 13,7959184 0,10209524
8400 179 6,85714286 0,01704762 17000 1089 13,877551 0,10371429
8500 183 6,93877551 0,01742857 17100 1090 13,9591837 0,10380952
17000 1111 13,877551 0,10580952

127
Annexes

Annexe 6 : Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est
du PEHD pour une sollicitation en traction

E-PEHD(traction)
contrainte contrainte
Force dl dl/l Force dl dl/l
(Mpa) (Mpa)
0 0 0 0 340 96 3,00778485 0,00872727
10 2 0,08846426 0,00018182 350 99 3,09624912 0,009
20 5 0,17692852 0,00045455 360 102 3,18471338 0,00927273
30 7 0,26539278 0,00063636 370 106 3,27317764 0,00963636
40 9 0,35385704 0,00081818 380 109 3,3616419 0,00990909
50 14 0,4423213 0,00127273 390 111 3,45010616 0,01009091
60 16 0,53078556 0,00145455 400 113 3,53857042 0,01027273
70 19 0,61924982 0,00172727 410 116 3,62703468 0,01054545
80 22 0,70771408 0,002 420 119 3,71549894 0,01081818
90 25 0,79617834 0,00227273 430 123 3,8039632 0,01118182
100 28 0,8846426 0,00254545 440 126 3,89242746 0,01145455
110 30 0,97310686 0,00272727 450 130 3,98089172 0,01181818
120 33 1,06157113 0,003 460 135 4,06935598 0,01227273
130 36 1,15003539 0,00327273 470 138 4,15782024 0,01254545
140 39 1,23849965 0,00354545 480 140 4,2462845 0,01272727
150 42 1,32696391 0,00381818 490 143 4,33474876 0,013
160 45 1,41542817 0,00409091 500 146 4,42321302 0,01327273
170 47 1,50389243 0,00427273 510 149 4,51167728 0,01354545
180 49 1,59235669 0,00445455 520 152 4,60014154 0,01381818
190 51 1,68082095 0,00463636 530 155 4,6886058 0,01409091
200 55 1,76928521 0,005 540 157 4,77707006 0,01427273
210 57 1,85774947 0,00518182 550 163 4,86553432 0,01481818
220 61 1,94621373 0,00554545 560 167 4,95399858 0,01518182
230 64 2,03467799 0,00581818 570 173 5,04246285 0,01572727
240 66 2,12314225 0,006 580 176 5,13092711 0,016
250 67 2,21160651 0,00609091 590 180 5,21939137 0,01636364
260 70 2,30007077 0,00636364 600 185 5,30785563 0,01681818
270 73 2,38853503 0,00663636 610 187 5,39631989 0,017
280 76 2,47699929 0,00690909 620 193 5,48478415 0,01754545
290 79 2,56546355 0,00718182 630 196 5,57324841 0,01781818
300 83 2,65392781 0,00754545 640 199 5,66171267 0,01809091
310 86 2,74239207 0,00781818 650 202 5,75017693 0,01836364
320 88 2,83085633 0,008 660 206 5,83864119 0,01872727
330 91 2,91932059 0,00827273

128
Annexes

Annexe 7: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est du
LDPE et de PEHD pour une sollicitation en compression

E-LD-HD (Compression)
contrainte contrainte
Force dl dl/l Force dl dl/l
(Mpa) (Mpa)
0 0 0 0 6800 211,5 5,55102041 0,02014286
100 18 0,08163265 0,00171429 6900 213,5 5,63265306 0,02033333
200 29 0,16326531 0,0027619 7000 215 5,71428571 0,02047619
300 40 0,24489796 0,00380952 7100 218 5,79591837 0,0207619
400 51 0,32653061 0,00485714 7200 220,5 5,87755102 0,021
500 60 0,40816327 0,00571429 7300 222,5 5,95918367 0,02119048
600 69 0,48979592 0,00657143 7400 224 6,04081633 0,02133333
700 74 0,57142857 0,00704762 7500 226,5 6,12244898 0,02157143
800 77 0,65306122 0,00733333 7600 229,5 6,20408163 0,02185714
900 82 0,73469388 0,00780952 7700 231 6,28571429 0,022
1000 87 0,81632653 0,00828571 7800 234 6,36734694 0,02228571
1100 91 0,89795918 0,00866667 7900 235,5 6,44897959 0,02242857
1200 98 0,97959184 0,00933333 8000 238,5 6,53061224 0,02271429
1300 99 1,06122449 0,00942857 8100 241 6,6122449 0,02295238
1400 101 1,14285714 0,00961905 8200 242,5 6,69387755 0,02309524
1500 104 1,2244898 0,00990476 8300 244,5 6,7755102 0,02328571
1600 107 1,30612245 0,01019048 8400 247,5 6,85714286 0,02357143
1700 110 1,3877551 0,01047619 8500 250,5 6,93877551 0,02385714
1800 112 1,46938776 0,01066667 8600 252,5 7,02040816 0,02404762
1900 114 1,55102041 0,01085714 8700 254 7,10204082 0,02419048
2000 116 1,63265306 0,01104762 8800 256,5 7,18367347 0,02442857
2100 119 1,71428571 0,01133333 8900 262,5 7,26530612 0,025
2200 122 1,79591837 0,01161905 9000 263,5 7,34693878 0,02509524
2300 125 1,87755102 0,01190476 9100 266,5 7,42857143 0,02538095
2400 127 1,95918367 0,01209524 9200 268,5 7,51020408 0,02557143
2500 129,5 2,04081633 0,01233333 9300 271 7,59183673 0,02580952
2600 131 2,12244898 0,01247619 9400 273,5 7,67346939 0,02604762
2700 132,5 2,20408163 0,01261905 9500 276,5 7,75510204 0,02633333
2800 135 2,28571429 0,01285714 9600 281 7,83673469 0,0267619
2900 136,5 2,36734694 0,013 9700 282,5 7,91836735 0,02690476
3000 138,5 2,44897959 0,01319048 9800 285 8 0,02714286
3100 139,5 2,53061224 0,01328571 9900 288 8,08163265 0,02742857
3200 141 2,6122449 0,01342857 10000 292,5 8,16326531 0,02785714
3300 142,5 2,69387755 0,01357143 10100 295,5 8,24489796 0,02814286

129
Annexes

3400 145 2,7755102 0,01380952 10200 299,5 8,32653061 0,02852381


3500 147,5 2,85714286 0,01404762 10300 302 8,40816327 0,0287619
3600 148,5 2,93877551 0,01414286 10400 308 8,48979592 0,02933333
3700 150 3,02040816 0,01428571 10500 310 8,57142857 0,02952381
3800 152 3,10204082 0,01447619 10600 315 8,65306122 0,03
3900 154 3,18367347 0,01466667 10700 318,5 8,73469388 0,03033333
4000 156 3,26530612 0,01485714 10800 322,5 8,81632653 0,03071429
4100 158 3,34693878 0,01504762 10900 325 8,89795918 0,03095238
4200 160 3,42857143 0,0152381 11000 330 8,97959184 0,03142857
4300 161 3,51020408 0,01533333 11100 335 9,06122449 0,03190476
4400 163 3,59183673 0,01552381 11200 339 9,14285714 0,03228571
4500 165 3,67346939 0,01571429 11300 342 9,2244898 0,03257143
4600 168 3,75510204 0,016 11400 349 9,30612245 0,0332381
4700 169 3,83673469 0,01609524 11500 355 9,3877551 0,03380952
4800 171 3,91836735 0,01628571 11600 358,5 9,46938776 0,03414286
4900 174 4 0,01657143 11700 369,5 9,55102041 0,03519048
5000 175 4,08163265 0,01666667 11800 373 9,63265306 0,03552381
5100 177 4,16326531 0,01685714 11900 378 9,71428571 0,036
5200 179 4,24489796 0,01704762 12000 383 9,79591837 0,03647619
5300 180,5 4,32653061 0,01719048 12100 389,5 9,87755102 0,03709524
5400 182,5 4,40816327 0,01738095 12200 396 9,95918367 0,03771429
5500 184,5 4,48979592 0,01757143 12300 401,5 10,0408163 0,0382381
5600 186 4,57142857 0,01771429 12400 409,5 10,122449 0,039
5700 188,5 4,65306122 0,01795238 12500 416 10,2040816 0,03961905
5800 190,5 4,73469388 0,01814286 12600 422,5 10,2857143 0,0402381
5900 192,5 4,81632653 0,01833333 12700 431,5 10,3673469 0,04109524
6000 194,5 4,89795918 0,01852381 12800 439 10,4489796 0,04180952
6100 196,5 4,97959184 0,01871429 12900 449 10,5306122 0,0427619
6200 198,5 5,06122449 0,01890476 13000 457 10,6122449 0,04352381
6300 200,5 5,14285714 0,01909524 13100 469,5 10,6938776 0,04471429
6400 202,5 5,2244898 0,01928571 13200 480 10,7755102 0,04571429
6500 203,5 5,30612245 0,01938095 13300 498 10,8571429 0,04742857
6600 205,5 5,3877551 0,01957143 13200 565 10,7755102 0,05380952
6700 209,5 5,46938776 0,01995238

130
Annexes

Annexe 8: Fiche de collecte des données pour éprouvette constituée de matrice LDPE et
PEHD.

E-LD-HD_Matrice (Compression)
contrainte contrainte
Force Dl dl/l Force dl dl/l
(Mpa) (Mpa)
0 0 0 7200 5,87755102 184 0,01752381

100 0,08163265 2 0,00019048 7300 5,95918367 186 0,01771429

200 0,16326531 12 0,00114286 7400 6,04081633 190 0,01809524

300 0,24489796 15 0,00142857 7500 6,12244898 194 0,01847619

400 0,32653061 17 0,00161905 7600 6,20408163 198 0,01885714

500 0,40816327 19 0,00180952 7700 6,28571429 201 0,01914286

600 0,48979592 21 0,002 7800 6,36734694 206 0,01961905

700 0,57142857 25 0,00238095 7900 6,44897959 209 0,01990476

800 0,65306122 29 0,0027619 8000 6,53061224 213 0,02028571

900 0,73469388 33 0,00314286 8100 6,6122449 216 0,02057143

1000 0,81632653 35 0,00333333 8200 6,69387755 221 0,02104762

1100 0,89795918 38 0,00361905 8300 6,7755102 225 0,02142857

1200 0,97959184 40 0,00380952 8400 6,85714286 229 0,02180952

1300 1,06122449 42 0,004 8500 6,93877551 234 0,02228571

1400 1,14285714 45 0,00428571 8600 7,02040816 239 0,0227619

1500 1,2244898 47 0,00447619 8700 7,10204082 243 0,02314286

1600 1,30612245 49 0,00466667 8800 7,18367347 249 0,02371429

1700 1,3877551 51 0,00485714 8900 7,26530612 255 0,02428571

1800 1,46938776 53 0,00504762 9000 7,34693878 258 0,02457143

1900 1,55102041 55 0,0052381 9100 7,42857143 264 0,02514286

2000 1,63265306 57 0,00542857 9200 7,51020408 270 0,02571429

2100 1,71428571 60 0,00571429 9300 7,59183673 275 0,02619048

131
Annexes

2200 1,79591837 62 0,00590476 9400 7,67346939 281 0,0267619

2300 1,87755102 64 0,00609524 9500 7,75510204 290 0,02761905

2400 1,95918367 65 0,00619048 9600 7,83673469 295 0,02809524

2500 2,04081633 68 0,00647619 9700 7,91836735 300 0,02857143

2600 2,12244898 71 0,0067619 9800 8 308 0,02933333

2700 2,20408163 72 0,00685714 9900 8,08163265 315 0,03

2800 2,28571429 73 0,00695238 10000 8,16326531 322 0,03066667

2900 2,36734694 74 0,00704762 10100 8,24489796 329 0,03133333

3000 2,44897959 77 0,00733333 10200 8,32653061 337 0,03209524

3100 2,53061224 79 0,00752381 10300 8,40816327 345 0,03285714

3200 2,6122449 82 0,00780952 10400 8,48979592 353 0,03361905

3300 2,69387755 84 0,008 10500 8,57142857 362 0,03447619

3400 2,7755102 85 0,00809524 10600 8,65306122 376 0,03580952

3500 2,85714286 87 0,00828571 10700 8,73469388 389 0,03704762

3600 2,93877551 90 0,00857143 10800 8,81632653 402 0,03828571

3700 3,02040816 92 0,0087619 10900 8,89795918 420 0,04

3800 3,10204082 94 0,00895238 11000 8,97959184 436 0,04152381

3900 3,18367347 96 0,00914286 11100 9,06122449 442 0,04209524

4000 3,26530612 99 0,00942857 11200 9,14285714 450 0,04285714

4100 3,34693878 101 0,00961905 11300 9,2244898 452 0,04304762

4200 3,42857143 104 0,00990476 11400 9,30612245 457 0,04352381

4300 3,51020408 105 0,01 11500 9,3877551 465 0,04428571

4400 3,59183673 108 0,01028571 11600 9,46938776 467 0,04447619

4500 3,67346939 110 0,01047619 11700 9,55102041 469 0,04466667

4600 3,75510204 113 0,0107619 11800 9,63265306 485 0,04619048

4700 3,83673469 116 0,01104762 11900 9,71428571 510 0,04857143

4800 3,91836735 118 0,0112381 12000 9,79591837 519 0,04942857

4900 4 120 0,01142857 12100 9,87755102 532 0,05066667

5000 4,08163265 123 0,01171429 12200 9,95918367 546 0,052

132
Annexes

5100 4,16326531 125 0,01190476 12300 10,0408163 555 0,05285714

5200 4,24489796 128 0,01219048 12400 10,122449 564 0,05371429

5300 4,32653061 128 0,01219048 12500 10,2040816 576 0,05485714

5400 4,40816327 130 0,01238095 12600 10,2857143 583 0,05552381

5500 4,48979592 133 0,01266667 12700 10,3673469 593 0,05647619

5600 4,57142857 135 0,01285714 12800 10,4489796 605 0,05761905

5700 4,65306122 138 0,01314286 12900 10,5306122 614 0,05847619

5800 4,73469388 140 0,01333333 13000 10,6122449 630 0,06

5900 4,81632653 143 0,01361905 13100 10,6938776 639 0,06085714

6000 4,89795918 145 0,01380952 13200 10,7755102 650 0,06190476

6100 4,97959184 149 0,01419048 13300 10,8571429 667 0,06352381

6200 5,06122449 153 0,01457143 13400 10,9387755 675 0,06428571

6300 5,14285714 154 0,01466667 13500 11,0204082 686 0,06533333

6400 5,2244898 157 0,01495238 13600 11,1020408 702 0,06685714

6500 5,30612245 160 0,0152381 13700 11,1836735 718 0,06838095

6600 5,3877551 161 0,01533333 13800 11,2653061 732 0,06971429

6700 5,46938776 166 0,01580952 13900 11,3469388 741 0,07057143

6800 5,55102041 170 0,01619048 14000 11,4285714 753 0,07171429

6900 5,63265306 173 0,01647619 14100 11,5102041 765 0,07285714

7000 5,71428571 175 0,01666667 14200 11,5918367 777 0,074

7100 5,79591837 179 0,01704762 14100 11,5102041 803 0,07647619

133
Annexes

Annexe 9: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est du
PEHD et du LDPE pour une sollicitation en traction.

E- LD- HD (traction)
contrainte contrainte
Force dl dl/l Force dl dl/l
(Mpa) (Mpa)
0 0 0 0 190 46 1,68082095 0,00418182
10 1 0,08846426 9,0909E-05 200 49 1,76928521 0,00445455
20 3 0,17692852 0,00027273 210 52 1,85774947 0,00472727
30 5 0,26539278 0,00045455 220 54 1,94621373 0,00490909
40 7 0,35385704 0,00063636 230 56 2,03467799 0,00509091
50 10 0,4423213 0,00090909 240 58 2,12314225 0,00527273
60 13 0,53078556 0,00118182 250 61 2,21160651 0,00554545
70 16 0,61924982 0,00145455 260 63 2,30007077 0,00572727
80 18 0,70771408 0,00163636 270 65 2,38853503 0,00590909
90 21 0,79617834 0,00190909 280 68 2,47699929 0,00618182
100 24 0,8846426 0,00218182 290 71 2,56546355 0,00645455
110 26 0,97310686 0,00236364 300 73 2,65392781 0,00663636
120 29 1,06157113 0,00263636 310 77 2,74239207 0,007
130 31 1,15003539 0,00281818 320 80 2,83085633 0,00727273
140 34 1,23849965 0,00309091 330 82 2,91932059 0,00745455
150 36 1,32696391 0,00327273 340 84 3,00778485 0,00763636
160 38 1,41542817 0,00345455 350 87 3,09624912 0,00790909
170 41 1,50389243 0,00372727 360 89 3,18471338 0,00809091
180 43 1,59235669 0,00390909 370 92 3,27317764 0,00836364
360 98 3,18471338 0,00890909

134
Annexes

Annexe 10: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est
du LDPE et de PS pour une sollicitation en compression.

E-LD-PS (Compression)
contrainte contrainte
Force dl dl/l Force dl dl/l
(Mpa) (Mpa)
0 0 0 0 4600 170 3,755102041 0,01545455
100 18 0,08163265 0,00163636 4700 171,5 3,836734694 0,01559091
200 30 0,16326531 0,00272727 4800 174 3,918367347 0,01581818
300 40 0,24489796 0,00363636 4900 176,5 4 0,01604545
400 51 0,32653061 0,00463636 5000 180 4,081632653 0,01636364
500 59 0,40816327 0,00536364 5100 182 4,163265306 0,01654545
600 68 0,48979592 0,00618182 5200 185 4,244897959 0,01681818
700 76 0,57142857 0,00690909 5300 187,5 4,326530612 0,01704545
800 83 0,65306122 0,00754545 5400 189,5 4,408163265 0,01722727
900 87 0,73469388 0,00790909 5500 191,5 4,489795918 0,01740909
1000 91 0,81632653 0,00827273 5600 194 4,571428571 0,01763636
1100 94 0,89795918 0,00854545 5700 197 4,653061224 0,01790909
1200 99 0,97959184 0,009 5800 200 4,734693878 0,01818182
1300 101 1,06122449 0,00918182 5900 204 4,816326531 0,01854545
1400 103 1,14285714 0,00936364 6000 207 4,897959184 0,01881818
1500 105 1,2244898 0,00954545 6100 209,5 4,979591837 0,01904545
1600 108,5 1,30612245 0,00986364 6200 215 5,06122449 0,01954545
1700 111 1,3877551 0,01009091 6300 218,5 5,142857143 0,01986364
1800 113 1,46938776 0,01027273 6400 220,5 5,224489796 0,02004545
1900 116 1,55102041 0,01054545 6500 224,5 5,306122449 0,02040909
2000 117,5 1,63265306 0,01068182 6600 227 5,387755102 0,02063636
2100 120 1,71428571 0,01090909 6700 230 5,469387755 0,02090909
2200 122,5 1,79591837 0,01113636 6800 234 5,551020408 0,02127273
2300 125 1,87755102 0,01136364 6900 239 5,632653061 0,02172727
2400 127,5 1,95918367 0,01159091 7000 242 5,714285714 0,022
2500 130 2,04081633 0,01181818 7100 247 5,795918367 0,02245455
2600 131,5 2,12244898 0,01195455 7200 251 5,87755102 0,02281818
2700 133,5 2,20408163 0,01213636 7300 255 5,959183673 0,02318182
2800 135 2,28571429 0,01227273 7400 261 6,040816327 0,02372727

135
Annexes

2900 137 2,36734694 0,01245455 7500 266 6,12244898 0,02418182


3000 140 2,44897959 0,01272727 7600 272 6,204081633 0,02472727
3100 141,5 2,53061224 0,01286364 7700 277 6,285714286 0,02518182
3200 143 2,6122449 0,013 7800 284 6,367346939 0,02581818
3300 144,5 2,69387755 0,01313636 7900 290 6,448979592 0,02636364
3400 147 2,7755102 0,01336364 8000 297 6,530612245 0,027
3500 150 2,85714286 0,01363636 8100 308,5 6,612244898 0,02804545
3600 151 2,93877551 0,01372727 8200 314 6,693877551 0,02854545
3700 152 3,02040816 0,01381818 8300 322,5 6,775510204 0,02931818
3800 153,5 3,10204082 0,01395455 8400 336 6,857142857 0,03054545
3900 156 3,18367347 0,01418182 8500 343 6,93877551 0,03118182
4000 157,5 3,26530612 0,01431818 8600 358 7,020408163 0,03254545
4100 160 3,34693878 0,01454545 8700 371 7,102040816 0,03372727
4200 162 3,42857143 0,01472727 8800 388 7,183673469 0,03527273
4300 164 3,51020408 0,01490909 8900 418 7,265306122 0,038
4400 165 3,59183673 0,015 9000 463 7,346938776 0,04209091
4500 168 3,67346939 0,01527273

136
Annexes

Annexe 11: Fiche de collecte des données pour éprouvette constituée de matrice LDPE et PS

E- LD-PS_Matrice (Compression)
contrainte contrainte
Force dl dl/l Force dl dl/l
(Mpa) (Mpa)
0 0 0 0 5700 99,5 4,653061224 0,00947619
100 1 0,08163265 9,5238E-05 5800 100,5 4,734693878 0,00957143
200 1,5 0,16326531 0,00014286 5900 103 4,816326531 0,00980952
300 2 0,24489796 0,00019048 6000 105 4,897959184 0,01
400 3 0,32653061 0,00028571 6100 108,5 4,979591837 0,01033333
500 4,5 0,40816327 0,00042857 6200 109,5 5,06122449 0,01042857
600 6,5 0,48979592 0,00061905 6300 112 5,142857143 0,01066667
700 7,5 0,57142857 0,00071429 6400 114 5,224489796 0,01085714
800 9 0,65306122 0,00085714 6500 117 5,306122449 0,01114286
900 12,5 0,73469388 0,00119048 6600 120 5,387755102 0,01142857
1000 14 0,81632653 0,00133333 6700 122 5,469387755 0,01161905
1100 15 0,89795918 0,00142857 6800 124 5,551020408 0,01180952
1200 17,5 0,97959184 0,00166667 6900 127 5,632653061 0,01209524
1300 18 1,06122449 0,00171429 7000 129,5 5,714285714 0,01233333
1400 19,5 1,14285714 0,00185714 7100 132,5 5,795918367 0,01261905
1500 21 1,2244898 0,002 7200 138 5,87755102 0,01314286
1600 23,5 1,30612245 0,0022381 7300 143 5,959183673 0,01361905
1700 26 1,3877551 0,00247619 7400 148 6,040816327 0,01409524
1800 26,5 1,46938776 0,00252381 7500 148 6,12244898 0,01409524
1900 27,5 1,55102041 0,00261905 7600 152 6,204081633 0,01447619
2000 29,5 1,63265306 0,00280952 7700 154 6,285714286 0,01466667
2100 30,5 1,71428571 0,00290476 7800 157 6,367346939 0,01495238
2200 33 1,79591837 0,00314286 7900 162,5 6,448979592 0,01547619
2300 34 1,87755102 0,0032381 8000 165 6,530612245 0,01571429
2400 35,5 1,95918367 0,00338095 8100 168 6,612244898 0,016
2500 37 2,04081633 0,00352381 8200 173,5 6,693877551 0,01652381
2600 38,5 2,12244898 0,00366667 8300 176,5 6,775510204 0,01680952
2700 40 2,20408163 0,00380952 8400 179 6,857142857 0,01704762

137
Annexes

2800 42 2,28571429 0,004 8500 183 6,93877551 0,01742857


2900 44 2,36734694 0,00419048 8600 187 7,020408163 0,01780952
3000 45,5 2,44897959 0,00433333 8700 190 7,102040816 0,01809524
3100 47 2,53061224 0,00447619 8800 195 7,183673469 0,01857143
3200 49 2,6122449 0,00466667 8900 200 7,265306122 0,01904762
3300 51 2,69387755 0,00485714 9000 205 7,346938776 0,01952381
3400 53 2,7755102 0,00504762 9100 209 7,428571429 0,01990476
3500 56 2,85714286 0,00533333 9200 214 7,510204082 0,02038095
3600 57 2,93877551 0,00542857 9300 215,5 7,591836735 0,02052381
3700 58 3,02040816 0,00552381 9400 224,5 7,673469388 0,02138095
3800 60,5 3,10204082 0,0057619 9500 229 7,755102041 0,02180952
3900 62,5 3,18367347 0,00595238 9600 235,5 7,836734694 0,02242857
4000 63,5 3,26530612 0,00604762 9700 241 7,918367347 0,02295238
4100 65,5 3,34693878 0,0062381 9800 247 8 0,02352381
4200 67,5 3,42857143 0,00642857 9900 259 8,081632653 0,02466667
4300 69,5 3,51020408 0,00661905 10000 264 8,163265306 0,02514286
4400 72 3,59183673 0,00685714 10100 269 8,244897959 0,02561905
4500 74,5 3,67346939 0,00709524 10200 278 8,326530612 0,02647619
4600 76 3,75510204 0,0072381 10300 293 8,408163265 0,02790476
4700 77,5 3,83673469 0,00738095 10400 298 8,489795918 0,02838095
4800 80 3,91836735 0,00761905 10500 305 8,571428571 0,02904762
4900 82 4 0,00780952 10600 317,5 8,653061224 0,0302381
5000 84,5 4,08163265 0,00804762 10700 330 8,734693878 0,03142857
5100 87 4,16326531 0,00828571 10800 354 8,816326531 0,03371429
5200 89,5 4,24489796 0,00852381 10900 364 8,897959184 0,03466667
5300 90 4,32653061 0,00857143 11000 386 8,979591837 0,0367619
5400 92,5 4,40816327 0,00880952 11100 412 9,06122449 0,0392381
5500 95 4,48979592 0,00904762 11200 465 9,142857143 0,04428571
5600 97 4,57142857 0,0092381

138
Annexes

Annexe 12: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est
du PEHD et du PS pour une sollicitation en traction.

E-LD-PS (Traction)
contrainte contrainte
Force dl dl/l Force dl dl/l
(Mpa) (Mpa)
0 0 0 0 190 72 1,68082095 0,00654545
10 1 0,08846426 9,0909E-05 200 76 1,76928521 0,00690909
20 5 0,17692852 0,00045455 210 80 1,85774947 0,00727273
30 8 0,26539278 0,00072727 220 86 1,94621373 0,00781818
40 10 0,35385704 0,00090909 230 94 2,03467799 0,00854545
50 15 0,4423213 0,00136364 240 97 2,12314225 0,00881818
60 19 0,53078556 0,00172727 250 99 2,21160651 0,009
70 23 0,61924982 0,00209091 260 104 2,30007077 0,00945455
80 26 0,70771408 0,00236364 270 107 2,38853503 0,00972727
90 29 0,79617834 0,00263636 280 110 2,47699929 0,01
100 32 0,8846426 0,00290909 290 116 2,56546355 0,01054545
110 37 0,97310686 0,00336364 300 119 2,65392781 0,01081818
120 42 1,06157113 0,00381818 310 123 2,74239207 0,01118182
130 46 1,15003539 0,00418182 320 126 2,83085633 0,01145455
140 52 1,23849965 0,00472727 330 130 2,91932059 0,01181818
150 55 1,32696391 0,005 340 138 3,00778485 0,01254545
160 59 1,41542817 0,00536364 350 144 3,09624912 0,01309091
170 64 1,50389243 0,00581818 360 146 3,18471338 0,01327273
180 68 1,59235669 0,00618182 370 155 3,27317764 0,01409091
360 160 3,18471338 0,01454545

139
Annexes

Annexe 13: Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est
du LDPE , PS et PEHD pour une sollicitation en compression.

E-HD-LD-PS (Compression)
contrainte contrainte
Force dl dl/l Force dl dl/l
(Mpa) (Mpa)
0 0 0 0 5000 126 4,08163265 0,012
100 5 0,08163265 0,00047619 5100 128 4,16326531 0,01219048
200 10 0,16326531 0,00095238 5200 130 4,24489796 0,01238095
300 15 0,24489796 0,00142857 5300 131,5 4,32653061 0,01252381
400 22 0,32653061 0,00209524 5400 133 4,40816327 0,01266667
500 27 0,40816327 0,00257143 5500 134,5 4,48979592 0,01280952
600 31 0,48979592 0,00295238 5600 136,5 4,57142857 0,013
700 37 0,57142857 0,00352381 5700 138,5 4,65306122 0,01319048
800 42,5 0,65306122 0,00404762 5800 139,5 4,73469388 0,01328571
900 47 0,73469388 0,00447619 5900 141,5 4,81632653 0,01347619
1000 50 0,81632653 0,0047619 6000 142,5 4,89795918 0,01357143
1100 53,5 0,89795918 0,00509524 6100 144 4,97959184 0,01371429
1200 57,5 0,97959184 0,00547619 6200 146,5 5,06122449 0,01395238
1300 59,5 1,06122449 0,00566667 6300 148 5,14285714 0,01409524
1400 62 1,14285714 0,00590476 6400 149,5 5,2244898 0,0142381
1500 64 1,2244898 0,00609524 6500 151,5 5,30612245 0,01442857
1600 66,5 1,30612245 0,00633333 6600 152 5,3877551 0,01447619
1700 70 1,3877551 0,00666667 6700 155 5,46938776 0,0147619
1800 73 1,46938776 0,00695238 6800 157 5,55102041 0,01495238
1900 75 1,55102041 0,00714286 6900 159 5,63265306 0,01514286
2000 78,5 1,63265306 0,00747619 7000 161 5,71428571 0,01533333
2100 81 1,71428571 0,00771429 7100 163,5 5,79591837 0,01557143
2200 83 1,79591837 0,00790476 7200 165,5 5,87755102 0,0157619
2300 85 1,87755102 0,00809524 7300 168 5,95918367 0,016
2400 87 1,95918367 0,00828571 7400 170 6,04081633 0,01619048
2500 89 2,04081633 0,00847619 7500 172,5 6,12244898 0,01642857
2600 91 2,12244898 0,00866667 7600 178 6,20408163 0,01695238
2700 93 2,20408163 0,00885714 7700 177,5 6,28571429 0,01690476
2800 94,5 2,28571429 0,009 7800 180 6,36734694 0,01714286

140
Annexes

2900 95,5 2,36734694 0,00909524 7900 182,5 6,44897959 0,01738095


3000 97,5 2,44897959 0,00928571 8000 185 6,53061224 0,01761905
3100 99 2,53061224 0,00942857 8100 188 6,6122449 0,01790476
3200 100 2,6122449 0,00952381 8200 190 6,69387755 0,01809524
3300 101,5 2,69387755 0,00966667 8300 193,5 6,7755102 0,01842857
3400 103,5 2,7755102 0,00985714 8400 197,5 6,85714286 0,01880952
3500 105,5 2,85714286 0,01004762 8500 200 6,93877551 0,01904762
3600 107 2,93877551 0,01019048 8600 204 7,02040816 0,01942857
3700 108,5 3,02040816 0,01033333 8700 208 7,10204082 0,01980952
3800 109,5 3,10204082 0,01042857 8800 212 7,18367347 0,02019048
3900 111 3,18367347 0,01057143 8900 216 7,26530612 0,02057143
4000 112 3,26530612 0,01066667 9000 221 7,34693878 0,02104762
4100 113,5 3,34693878 0,01080952 9100 226 7,42857143 0,02152381
4200 114,5 3,42857143 0,01090476 9200 231,5 7,51020408 0,02204762
4300 116 3,51020408 0,01104762 9300 237 7,59183673 0,02257143
4400 117,5 3,59183673 0,01119048 9400 242 7,67346939 0,02304762
4500 119 3,67346939 0,01133333 9500 248,5 7,75510204 0,02366667
4600 121 3,75510204 0,01152381 9600 256 7,83673469 0,02438095
4700 122 3,83673469 0,01161905 9700 267 7,91836735 0,02542857
4800 123,5 3,91836735 0,0117619 9800 278,5 8 0,02652381
4900 124,5 4 0,01185714 9900 308 8,08163265 0,02933333

141
Annexes

Annexe 14: Fiche de collecte des données pour éprouvette constituée de matrice LDPE , PS
et PEHD.

E- HD-LD-PS_Matrice(Compression)
Force dl contrainte (Mpa) dl/l Force dl contrainte (Mpa) dl/l
0 0 0 0 5600 96 4,57142857 0,00914286
100 3 0,08163265 0,00028571 5700 97 4,65306122 0,0092381
200 4 0,16326531 0,00038095 5800 99 4,73469388 0,00942857
300 6 0,24489796 0,00057143 5900 102 4,81632653 0,00971429
400 8 0,32653061 0,0007619 6000 103,5 4,89795918 0,00985714
500 10 0,40816327 0,00095238 6100 106 4,97959184 0,01009524
600 12,5 0,48979592 0,00119048 6200 109 5,06122449 0,01038095
700 14 0,57142857 0,00133333 6300 111 5,14285714 0,01057143
800 16 0,65306122 0,00152381 6400 114 5,2244898 0,01085714
900 17,5 0,73469388 0,00166667 6500 116 5,30612245 0,01104762
1000 19 0,81632653 0,00180952 6600 118 5,3877551 0,0112381
1100 20,5 0,89795918 0,00195238 6700 120 5,46938776 0,01142857
1200 21,5 0,97959184 0,00204762 6800 123 5,55102041 0,01171429
1300 24 1,06122449 0,00228571 6900 125 5,63265306 0,01190476
1400 25,5 1,14285714 0,00242857 7000 127,5 5,71428571 0,01214286
1500 27 1,2244898 0,00257143 7100 130 5,79591837 0,01238095
1600 28,5 1,30612245 0,00271429 7200 133 5,87755102 0,01266667
1700 30 1,3877551 0,00285714 7300 135 5,95918367 0,01285714
1800 31,5 1,46938776 0,003 7400 141 6,04081633 0,01342857
1900 33 1,55102041 0,00314286 7500 145 6,12244898 0,01380952
2000 34,5 1,63265306 0,00328571 7600 148 6,20408163 0,01409524
2100 36 1,71428571 0,00342857 7700 151 6,28571429 0,01438095
2200 37,5 1,79591837 0,00357143 7800 154 6,36734694 0,01466667
2300 39 1,87755102 0,00371429 7900 157,5 6,44897959 0,015
2400 40,5 1,95918367 0,00385714 8000 161 6,53061224 0,01533333
2500 42 2,04081633 0,004 8100 164 6,6122449 0,01561905
2600 43 2,12244898 0,00409524 8200 167,5 6,69387755 0,01595238
2700 45 2,20408163 0,00428571 8300 171,5 6,7755102 0,01633333
2800 46,5 2,28571429 0,00442857 8400 176,5 6,85714286 0,01680952

142
Annexes

2900 49 2,36734694 0,00466667 8500 180 6,93877551 0,01714286


3000 50 2,44897959 0,0047619 8600 184 7,02040816 0,01752381
3100 51,5 2,53061224 0,00490476 8700 187 7,10204082 0,01780952
3200 53 2,6122449 0,00504762 8800 191 7,18367347 0,01819048
3300 55 2,69387755 0,0052381 8900 195 7,26530612 0,01857143
3400 57 2,7755102 0,00542857 9000 200 7,34693878 0,01904762
3500 58,5 2,85714286 0,00557143 9100 204 7,42857143 0,01942857
3600 61 2,93877551 0,00580952 9200 209 7,51020408 0,01990476
3700 62 3,02040816 0,00590476 9300 215,5 7,59183673 0,02052381
3800 64 3,10204082 0,00609524 9400 220,5 7,67346939 0,021
3900 65,5 3,18367347 0,0062381 9500 225,5 7,75510204 0,02147619
4000 67 3,26530612 0,00638095 9600 234 7,83673469 0,02228571
4100 65,5 3,34693878 0,0062381 9700 238,5 7,91836735 0,02271429
4200 67 3,42857143 0,00638095 9800 247 8 0,02352381
4300 69,5 3,51020408 0,00661905 9900 255 8,08163265 0,02428571
4400 71 3,59183673 0,0067619 10000 263 8,16326531 0,02504762
4500 73 3,67346939 0,00695238 10100 274 8,24489796 0,02609524
4600 76 3,75510204 0,0072381 10200 283 8,32653061 0,02695238
4700 77 3,83673469 0,00733333 10300 296,5 8,40816327 0,0282381
4800 78,5 3,91836735 0,00747619 10400 310 8,48979592 0,02952381
4900 79,5 4 0,00757143 10500 325 8,57142857 0,03095238
5000 83 4,08163265 0,00790476 10600 344 8,65306122 0,0327619
5100 84,5 4,16326531 0,00804762 10700 370 8,73469388 0,0352381
5200 86,5 4,24489796 0,0082381 10800 410 8,81632653 0,03904762
5300 88,5 4,32653061 0,00842857 10900 425 8,89795918 0,04047619
5400 91 4,40816327 0,00866667 11000 440 8,97959184 0,04190476
5500 92,5 4,48979592 0,00880952 11100 450 9,06122449 0,04285714
11000 465 8,97959184 0,04428571

143
Annexes

Annexe 15 : Fiche de collecte des données pour éprouvette de composite dont la matrice est
du PEHD, LDPE du PS pour une sollicitation en traction

E- HD-LD-PS(traction)
contrainte contrainte
Force dl dl/l Force dl dl/l
(Mpa) (Mpa)
0 0 0 0 190 90 0,15510204 0,00818182
10 1 0,00816327 9,0909E-05 200 94 0,16326531 0,00854545
20 3 0,01632653 0,00027273 210 98 0,17142857 0,00890909
30 9 0,0244898 0,00081818 220 102 0,17959184 0,00927273
40 15 0,03265306 0,00136364 230 107 0,1877551 0,00972727
50 20 0,04081633 0,00181818 240 110 0,19591837 0,01
60 27 0,04897959 0,00245455 250 119 0,20408163 0,01081818
70 30 0,05714286 0,00272727 260 125 0,2122449 0,01136364
80 39 0,06530612 0,00354545 270 129 0,22040816 0,01172727
90 44 0,07346939 0,004 280 137 0,22857143 0,01245455
100 48 0,08163265 0,00436364 290 148 0,23673469 0,01345455
110 52 0,08979592 0,00472727 300 150 0,24489796 0,01363636
120 58 0,09795918 0,00527273 310 152 0,25306122 0,01381818
130 63 0,10612245 0,00572727 320 155 0,26122449 0,01409091
140 67 0,11428571 0,00609091 330 161 0,26938776 0,01463636
150 72 0,12244898 0,00654545 340 165 0,27755102 0,015
160 77 0,13061224 0,007 350 169 0,28571429 0,01536364
170 82 0,13877551 0,00745455 360 176 0,29387755 0,016
180 86 0,14693878 0,00781818 350 180 0,28571429 0,01636364

144

Vous aimerez peut-être aussi