Vous êtes sur la page 1sur 19

SOMMAIRE

INTRODUCTION  :..........................................................................................

CHAPITRE I  : LE STAGE  :
1. Définition  :…………………………………………………….

2. BUT :…………………………………………………………..

3. LE RAPPORT DE STAGE  :…………………………………

CHAPITRE II  : PRESENTATION du cabinet comptable


1. Définition : .……………………………………………………

2. le rôle:…………………………………………………………

3. la méthode de travail  :…..…...…………………………………

4. Identification du cabinet, :……………………………………..

CHAPITRE III  : LES TRAVEAUX EFFECTUES  :

1. Les travaux comptables :… ……………………………………

CHAPITRE IV : TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE


1. Définition:………………………………………………………

2. L’institution de la T.V.A  :……………………………………

3. Le fait générateur de T.V.A (Les régimes) :…………………

4. Les déclarations de la T.V.A  :…………………………………

5. Le règlement de la T.V.A :…………………………………….

6. La détermination de la T.V.A due au crédit de T.V.A  :……

7. Majoration de retard :………………………………………….

8. Comment remplir la déclaration  :…………………………….


CHAPITRE V  : LA CAISSE NATIONALE DE LA SECURITE SOCIALE

1. DEFINITON  :…………………………………………………

2. Les taux de cotisation et plafond du salaire  :…………………

3. Présentation sociale :……………………………………………
4. taxe de formation professionnelle  :……………………………
Conclusion   :………………………………………………
INTRODUCTION
Tout étudiant, futur lauréat, est censé de tracer des objectifs avant de passer à l’action.

Ces objectifs se préparent pendant sa période de formation et de stages. L’élaboration de tels


objectifs professionnels rentre dans le cadre de la stratégie de l’orientation qui permet de situer
l’étudiant dans un environnement porteur de réussite et de succès. Donc, l’opportunité d’un stage lui
permet de mieux se situer dans le contexte de société, de mieux s’imprégner de sa culture et
s’intégrer dans la vie professionnelle.

Afin de découvrir la future carrière et les responsabilités qui seront confiés à un technicien; l’ISTA
affectent à ses stagiaires de la deuxième année, un stage de formation au sein de différents
établissements.

Dans ce cadre, mon stage s’est effectué au cabinet «  MOHAMMED ALAOUI» pour une période allant
du 01/02/2018 au 31/03/2018.

Ce stage m'a permis d’atteindre :

 Une découverte du monde de travail.


 Une conformation des méthodes et techniques enseignées avec la pratique.
 Une adaptation à la nouvelle vie administrative et professionnelle.
 Une idée approfondie sur la future carrière.

Grâce au cabinet MOHAMMED ALAOUI et à l aide de toutes les personnes du Cabinet j’ai effectué
mon stage dans les meilleures conditions, dont j’ai très bien assimilé le travail et même j’ai pu
résumer le travail et j’ai pu rédiger mon rapport de stages dans lequel j’ai résumé tout ce que j’ai vu
et fait durant ma période de stage
ROYAUMME DU MAROC
OFFICE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE
ET DE LA PROMOTION DU TRAVAIL

INSTITUT SPESIALISE DE THECHNOLOGIE APPLIQUEE DE TAZA

RAPPORT DE STAGE

DE FIN DE FORMATION

Etablissement D’accueil: Cabinet Comptable


Alaoui Mohammed

REALISEPAR : Noura Dahbi

ENCADERER PAR : Sara Meziane


SUIVIEPAR :Dahmani Said

Spécialité : Technicien Comptable d’Entreprise


Promotion : 2019– 2021

REMERCIEMENT

J e profite de cette occasion pour adresser mes


remerciements les plus vifs à :

 Monsieur ALAOUI MOHAMED le chef du cabinet


comptable, qui m’a permis de passer mon stage
dans son cabinet et qui m’a beaucoup aidé durant
cette période de stage ; sans oublier ces deux aides
comptable Mademoiselle ILHAM DAIF et SARA
MEZIANE

 Monsieur le directeur de l’Institut Spécialisé de


Technologie Appliquée à TAZA.

 Tous mes formateurs qui m’ont encouragé et


assuré une bonne formation au sein de l’Institut
Spécialisée de Technologie Appliquée de TAZA.
 En fin, j’adresse mes remerciements à toute la
section TCE 2emeannée sans exception.

CHAPITRE I : LE STAGE :

LE STAGE:

 Définition :
Le stage est une mise en situation professionnelle qui nous permet de nous adapter aux
conditions de travail et de mettre en application les éléments théoriques étudiés, afin de nous
intégrer dans le milieu du travail.

 BUT :
La nécessité du stage est due au rôle vital qu’il joue dans la vie professionnelle du stagiaire.

Cette période lui permet de s’habituer avec le monde travail dans tous ces aspects humains et
professionnels et met à l’épreuve les théories apprises au cours de sa formation.

 LE RAPPORT DE STAGE :
C’est un document qui récapitule les taches effectuées durant la période du stage, aussi il permet
de témoigner des efforts du stagiaire devant ses propres formateurs.

Grâce à ce document, l’encadrant corrige les fautes perpétrées par le stagiaire et l’oriente vers ce
qui devrait être fait.
 CHAPITRE II : PRESENTATION du cabinet comptable
Le cabinet comptable

1 DEFINITION :

Un cabinet comptable c’est une entreprise qui tient les comptabilités de


plusieurs autres entreprises pou au final établir leur bilan, c’est aussi
une entreprise qui offre ses conseils en matière fiscal, social, juridique
et financière.

1. ROLE :

La plupart des entreprises marocaines préfèrent confier leur


comptabilité à un établissement tel que le cabinet comptable cette
confiance est due à la maîtrise de la matière, à l’autorisation donnée par
l’Etat sur la base d’expertise…

Lorsque un cabinet comptable s’engage à tenir la comptabilité


d’une entreprise, elle est appelée à remplir plusieurs taches :

 Des taches comptables :

- Consacrer un dossier pour chaque entreprise dans lequel elle


doit classer toutes les pièces comptables de la société en question; ces
pièces sont traitées puis enregistrées.

- Etablir les bulletins de paie et les déclarations sociales.

Des tâches fiscales :

- Etablir toutes les déclarations fiscales

(TVA, IS, PATENTE, IGR …)


 Des tâches juridiques :

Se charger des procédures juridiques pour la création de l’entreprise


ainsi que celle de sa vie courante.

 Des tâches de conseil :

Intervenir dans le choix de la forme juridique, dans les décisions


stratégiques tel que l’investissement mais aussi dans la gestion.

. LA METHODE DE TRAVAIL AU SEIN du cabinet comptable :


 L’organisation comptable :

Le traitement des opérations se fait par deux méthodes :

Manuelle : consiste en l’imputation et classement des documents comptables (Factures, relevés


bancaires,…etc.).

Informatisé : l’enregistrement des documents comptable se fait par l’outil informatique soit selon
des sites spécialisés « https://www.tax.gov.ma», ce dernier consiste à déclarer TVA IR IS …. Etc. soit
avec Excel pour classer les informations des salaries dans certaines tableau pour calculer IGR

Pour tout enregistrement comptable, l’existence d’une pièce justificative est indispensable, elle
constitue une garantie sur la réalité des documents qui résultent, précède en premier lieu à un
classement, par nature d’opération comptable (achat, vent…).

IDENTIFICATION DU CABINET COMPTABLE

C’est une entreprise de travaux comptables, elle était crée le 01juillet 1982, son activité est la
comptabilité, la fiscalité, les expertises des tribunaux et la création des sociétés et le secrétariat.

L’identification du cabinet se présente comme suit :


Nom du cabinet   : DEHBI EL ALLAOUI

Forme juridique  : personne physique

Date de création  : 1982

Directeur  : MOHAMED ALAOUI

Adresse  : Imm. lamrabet appartement N° 7 Rue Anoual - TAZA V.N -


Patente  : 15603908
Identifiant fiscal  : 20308503

 ‘Mr ALAOUI Mohammed est le responsable de l’entreprise c’est lui le comptable. Le cabinet
comporte 5 salles ; une salle réservée pour le comptable, la où il y a un ordinateur, une
imprimante, un bureau, deux chaise destinée pour les visiteurs et les clients, un canapé, une
2eme salle est réservée pour les aides comptables Mademoiselle ILHAM DAIF et SARA
MEZIANE. Une Troisième Salle destinée à Monsieur DEHBI OUDIE, Aide Comptable, La
quatrième réservée pour les dossiers des clients et la 5 ème destinée pour l'archive.

CHAPITRE III : LES TRAVEAUX EFFECTUES 

Les travaux comptables  :

La tenue de la comptabilité passe par des étapes dont le respect


permet de simplifier la tâche du comptable et d’aboutir aux meilleurs
résultats.
1) Le classement.
1. Le Classement :

Le classement des dossiers (les pièces ; les factures ; et les autres


pièces justificatives) qu’il fallait les classer selon leur nature, c’est une
première étape qui permet de simplifier la tâche du comptable et
d’aboutir aux meilleur résultats. Le classement : c’est le plus facile
mais en réalité c’est très important car tant qu’un dossier est bien
classer tant que le Travail comptable sera plus facile.
Le classement a pour but de :

 Retrouver sûrement et rapidement l’information, les documents recherchés.

 Ordonner pour donner une atmosphère de l’ordre.

 Constater pour garder le plus petit volume et le plus grand nombre de documents.

 Protéger et préserver les documents.

Au cours de mon stage, j’ai procédé au classement chronologique,


Chaque facture doit être classée chronologiquement dans un dossier
propre à la société concernée en tenant compte de la date de
facturation.

CHAPITRE IV : TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE


(T.V.A)
PARTIE (I) : THEORIQUE
I. Définition :
La taxe sur la valeur ajoutée est un impôt indirect sur la consommation plus vous achetez plus vous
supportez la tva .Elle est supportée en dernier lieu par le consommateur.
II. L’institution de la T.V.A :
La taxe sur la valeur ajoutée à été instituée au Maroc par le dahir n° 1-85-347 du 20 décembre 1985
portant promulgation de la loi n°30-85 relative à la T.V.A publiée au bulletin officiel n°3818 du
premier janvier 1986.la mai en application de la T.V.A à été réglementée par le décret n°2-86-99du
14 mars 1986 publié au bulletin officiel n° 3829 du 19 mars 1986 ,et elle s’applique sur tout les
opération accomplies au Maroc , avec des exonération (avec ou son droit à la déduction).
a. Exonérées son droit de déduction :
C –à- dire l’Entreprise ne peut ni facturer la tva sur les clients ni récupérer la tva supporter lors de
ses achats

b. Exonérées avec droit de déduction :


. C –à- dire L’entreprise ne peut pas facture la tva sur le client mais elle a la possibilité de récupérer
la tva supporter lors de ses achats
c. Le régime suspensif :
Les entreprises exportatrices des biens et des services, ainsi que les fabricants des biens
d’équipement bénéficiant de l’exonération avec droit à déduction peuvent sur leur demande être
autorisées à acheter à l’intérieur et en suspension de la taxe les marchandises …
Le montant de cette suspension ne peut être dépassé le montant du chiffre d’affaires réalisé au cours
de l’année écoulée, au titre de leurs opérations d’exportation et ayant bénéficié du droit à la
déduction.
La T.V.A ne figure pas sur les factures des opérations effectuées sous le régime suspensif, et elle est
remplacée par le cachet ci-dessous mentionnant l’exonération ou l’indication du régime suspensif
III : Le fait générateur de T.V.A (Les régimes) : est évènement qui entrain exigibilité du l’impôt ou de
la taxe suite à la réalisation des conditions requises pour son paiement, pour la tva fait générateur
est le moment qui donne naissance à sa récupération
Au Maroc en distique deux régime en matière de fait générateur
Le régime de débit (facturation) :
Le fait générateur intervient généralement au moment de la facturation
La tva est constaté au moment de la facturation et donc la tva facture est calculer sur le montant
total de la facture que ce soit encaissé ou non, la récupération de la tva par le client dans ce régime
doit se faire au moment de règlement ça veut dire le moment paiement au moment d’acceptation
d’un effet de commerce
Toutefois, si l’encaissement précède la facturation, la montant encaissé devient taxable.
Le régime d’encaissement (droit commun) :
Le fait générateur est constitué par encaissement total ou partiel du prix :
- Des marchandises
- Des travaux
- Des services
en vertu de ce régime la tva facturer est calculer sur le montant effectivement encaisse
L’encaissement des fournisseurs représente le décaissement des clients, par conséquence la tva
récupérable ai moment du règlement

III. Les déclarations de la T.V.A :

Déclaration mensuelle :
Sont obligatoirement imposés sous régime de la déclaration mensuelle :

 Les redevables dont le chiffre d’affaire taxable réalisé au cours de l’année


écoulée atteint ou dépasse 1.000.000 dhs.
Déclaration trimestrielle :
Sont imposés sous le régime de la déclaration trimestrielle :

 Les redevables dont le chiffre d’affaire taxable réalisé au cours da l’année écoulée
est inférieures à 1.000.000 dhs.

N.B :
Il faut respecter la règle de décalage d’un mois pour les charges (achat de matière 1 er,
marchandise, fournitures, service…….)
IV. Les taux de T V A :
Selon l’article 13 et 15 de la loi 30-85 les taux de la T V A sont comme suite :
 20% est le taux de droit commun. il s’applique à toutes les opérations imposables pour lesquelles
un autre taux n’est expressément prévu par la loi ou qui ne sont pas exonérées
 14% s’applique généralement aux opérations des travaux immobiliers, de promotion
immobilière, les prestations du courtier d’assurance, transport en débours, l’électricité … etc.
 10% est appliquer aux opérations de banque, restaurations, hébergement,… etc.
 7% s’applique aux produits de 1ere nécessitées. A titre d’exemple produits pharmaceutiques,
l’eau potable

V. Le règlement de la T.V.A :
Les redevables imposés sous le régime de la déclaration mensuelle doivent déposer avant
l’expiration de chaque mois, auprès de bureau du percepteur compétent une déclaration de chiffre
d’affaire réalisé au cours du mois précédent et verser en même temps la T.V.A correspondante.
Les redevables imposés sous le régime de la déclaration trimestrielle doivent déposer avant
l’expiration du premier mois de chaque trimestre, auprès de bureau du percepteur compétent une
déclaration de chiffre d’affaire réalisé au cours du trimestre écoulé et verser en même temps la
T.V.A correspondante.
Lorsque le délai de dépôt de la déclaration expire un jour de congé légal, l’échéance est reportée
au premier jour ouvrable qui suit.

VI. La détermination de la T.V.A due au crédit de T.V.A  :


T.V.A DUE= T.V.A facturée -T.V.A récupérable –CREDIT DE T.V.A
Si la TVA due est positive : le montant est versé à l’Etat le mois suivant
Sin la TVA due est négative : constitue un crédit de TVA qui sera reporté sur la TVA des mois suivant
jusqu’à épuisement, sans limitation de délai.
Les principaux comptes utilisés pour enregistrer les opérations relatives à la TVA sont les suivants :
- Etat TVA récupérable sur immobilisations 34551
- Etat TVA récupérable sur charges 34552
- Etat TVA facturée 4455
- Etat TVA due 4456

VII. Majoration de retard  :

-Le taux des majorations de retard complémentaires est fixé à


0,20 % par mois de retard pour les périodes d'activité à compter du
1er janvier 2018 et reste fixé à un taux de 0,4 % pour les périodes
antérieures.
Dans le cadre de redressement suite à contrôle, ce taux est applicable aux majorations de retard
complémentaires réclamées par mise en demeure envoyée dés le 1 er avril 2018, et reste fixé à 0,4 %
en cas de mise en demeure antérieure.

Ce taux de 0,2 % est abaissé à 0,1 % en cas de paiement des cotisations et contributions faisant
l’objet d’un redressement suite à contrôle dans les 30 jours suivant la mise en demeure.
En cas de régularisation suite à contrôle, le décompte de la majoration complémentaire est différent.
Il intervient à partir du 1er février de l’année qui suit celle au titre de laquelle les régularisations sont
effectuées.

VIII. Comment remplir la déclaration :


Nous pouvons partager la déclaration sur quatre partis :

 Première partie : réservée pour les renseignements fiscaux de l’entreprise.

 La deuxième partie : réservée pour la ventilation du chiffre d’affaire total (A), Cette
partie Présente le détail de chiffre d’affaire (Chiffre d’affaire imposable ou exonérées)

 Troisième partie : réservée pour la ventilation du chiffre d’affaire imposable (B) selon
le genre d’activité et le taux de T.V.A.

 Quatrième partie : réservée pour la ventilation des déductions (C) selon le genre
d’opération et le taux de T.V.A.
Exemple :
Cyber ‘‘LES 4 LION’’ réalise au cour de la 4 eme trimestre les opérations  suivantes:
 01/09/2007 téléphone (facture N°021243701) 168.00 dhs (TTC).
 01/09/2007 Internet (facture N°612A0986798) 499.00 dhs (TTC).
 01/10/2007 téléphone (facture N°021243701) 168.00 dhs (TTC).
 01/10/2007 Internet (facture N°612A0986798) 499.00 dhs (TTC).
 01/11/2007 téléphone (facture N°021243701) 168.00 dhs (TTC).
 01/11/2007 Internet (facture N°612A0986798) 499.00 dhs (TTC).
 Le taux de la TVA 20%.
 Le CA de la 4emetrimestre 6873.28 dhs.
 Crédit de la période précédente 4383.65 dhs.
 La TVA est réglée au 22/02/2008.
I) TVR récup/charge :
* Le montant des charges HT :
Les charges HT = (168+499+168+499+168+499) / 1.2
= 2001/1.2
= 1667.5 dhs.
 Le montant de TVA :
Mt TVA= 1667.5 * 20%
= 333.5 dhs.
Le total de TVA déductible  = 333.5 + 4383.65 = 4717.15 dhs.
II) TVAfactu :
 Le montant de la TVA facture :
Mt TVAfactu = 6873.28 * 20%
= 1374.66 dhs.

III) TVA due ou Crédit de TVA :


Mt de crédit de TVA  : 1374.66 – 4717.15 = -3342.49 dhs.
Réduction de crédit 15% (majoration de retarde) : 3342.49 * 15% = 501.37 dhs.
Crédit restant après réduction de 15% : 3342.49 – 501.37 = 2841.12 dhs.

CHAPITRE VII : LA CAISSE NATIONALE DE LA SECURITE


SOCIALE
1-DEFINITION :

LA C.N.S.S. EST UN PRELEVEMENT SUR LE SALAIRE D’UN OUVRIER POUR


RECOUVRIR DES RISQUES FUTURES ; ELLE A ETE CREE PAR LE DAHIR DU
30/12/59 ET MIS EN VIGUEUR EN AVRIL 1961 SOUS FORME D’UN
ETABLISEMMENT PUBLIQUE.
LE REGIME DE SECURITE TOUCHE TOUS LES TRAVAILLEURS SERIEUX OCCUPES
DANS LES E/SES INDUSTRIELLES, COMMERCIALES ET CHEZ LES PERSONNES
EXERÇANTS UNE PROFESSION LIBERALE.
LA C.N.S.S. COUVRE LES RISQUES SUIVANTS :

* RISQUE A COURT TERME :( ALLOCATION FAM. MATERNITE. MALADIES……)

*RISQUE A LONG TERME :( RETRAIT-PENSION……)


2. Les taux de cotisation et plafond du salaire :
Les taux de cotisation à la CNSS sont des :
Allocation familial : cette cotisation est à la charge de l'employeur,
elle est assise sur l'ensemble de la remonétisation brut mensuelle
gagné par chaque salarié.
Le taux de cotisation = 6.4 % (base de calcul sans limite de plafond).
3. Présentation sociale :
Cette cotisation regroupe les indemnités journalières de maladie ou de
maternité, les pensions d'invalidité, ....
Le taux de cotisation = 13.46 % (base de calcul et plafonnée à
6 000/mois) repartie comme suit :
8.98 % : à la charge de l'employeur.
4.48 % : à la charge de l'employé.
4. taxe de formation professionnelle :
C'est un bordereau de déclaration de salaire des salariés ne figurant
pas sur le bordereau établie par la CNSS. taux = 1.60 %

Les taux ci-dessous sont fixés conformément aux dispositions de l’article


premier du décret n° 2-14-207 (10 novembre 2014) modifiant le décret n° 2-05-
734 (18 juillet 2005) fixant les taux de cotisation dûes à la CNSS (Caisse
Nationale de Sécurité Sociale)
Taux de cotisation à la CNSS au 01 Janvier 2018

Type de cotisation Taux Part Salariale Taux Part Patronale Plafond

Prestations Sociales court et long terme 4.48 % 8.98 % 6 000.00 MAD

Allocations Familiale - 6.40 % -

Taxe de formation professionnelle - 1.6 % -

Taux de cotisation à l'AMO au 01 Janvier 2018

Taux de cotisation à l'AMO au 01 Janvier 2018

Type de cotisation Taux Part Salariale Taux Part Patronale Plafond

AMO (Assurance Maladie Obligatoire) 4.52 % 4.52 % -

Participation AMO - 1.85 % -

CHAPITRE VIII : CONSTITUTION DE SOCIETE

1. Introduction :
La société doit être crée légalement sous forme juridique, soit sous
forme d'une personne physique, soit sous forme d'une personne morale
et dans ce cadre on distingue plusieurs types des sociétés, on cite :
Société anonyme.
Société au nom collectif.
Société en commandité simple.
Société de fait
Société à responsabilité limité.

2. Formalités de constitution :
Certificat négatif : c'est le point de départ de la création.
Ce premier point en le fait à fin de choisir un nom de la société et pour
qu'elle soit enregistrée au registre central de commerce à
CASABLANCA. Ou RABAT.
3. Rédaction des statuts :
Ils sont nécessaires pour la validité de la société, les statuts doivent
obligatoirement ressortir toutes les caractéristiques de la société à
créer, à savoir :
La dénomination sociale.
La forme juridique de la société.
Le siège social qui est le domicile légal de la société.
L'objet de la société.
Le montant du capital.
Dispositions relatives aux droits d'enregistrement et timbres.
Les statuts doivent être l'égalisés, timbrés avant de les déposés auprès
de service de l'enregistrement.

4. Certificat de patente :
C'est une demande à pour but d'inscription définitive au rôle des
patentes.
Après l'enregistrement des statuts, il est obligatoire de demander
l'inscription de la société au rôle des patentes, à fin de l'inscrire pour
délivrer le certificat de patente, il est nécessaires un contrat de baille
ou une attestation de domiciliation
II. Immatriculation au registre de commerce :
Pour l'immatriculation d`une société au registre de commerce, il suffit
de déposer eu secrétaire greffé en chef du tribunal de la 1ère instance
de la ville.

III. Publication :
Après la démarche des dépôts au tribunal, il y a lieu de procéder à la
publication de la constitution de la société dans le journal d'annonces
légales et au bulletin officiel, il faut donc publier un extrait résume les
caractéristiques de la société constituée.
Dans un journal d'annonce légale du ressort juridique du siège social,
habilité à recevoir de pareilles annonces.
Une double insertion doit être publiée au bulletin officiel en langue
arabe.

 CONCLUSION

Il est à conclure que le stage programmé par l’ISTA en faveur des élèves stagiaires est une
phase très déterminante dans le processeur de la formation théorique et pratique. Grâce à ce stage,
j’ai pu mettre en pratique un ensemble de conceptions acquis au cours de nos années de formations ;
Cette phase d’essai m’a permis d’être plus assuré pour intégrer le monde de travail et aussi
d’être convaincu de mon choix comme comptable.

Le stage s’est déroulé dans de bonnes conditions, le personnel du cabinet comptable dehbi
el alaoui a été très accueillant et très coopérant.

Enfin, et compte tenu de mon expérience vécue durant ce stage, je tiens à suggérer de
programmer en faveur des stagiaires une période à la fin de chaque année scolaire de formation, vu
les avantages du stage.

Vous aimerez peut-être aussi