Vous êtes sur la page 1sur 79

Olivier Derain

L’Enlèvement de l’Eglise

p. 1
Table des matières

Avant-propos……………………………………………………………………………………………………………………………3

Introduction……………………………………………………………………………………………………………………………. 4

Première partie : Les notions indispensables pour comprendre la fin des temps

Chapitre 1 - Les trois perspectives de la volonté de Dieu………………………………………………………….6

Chapitre 2 - L’Eglise primitive dans l’attente du retour de Jésus…………………………………………….…9

Chapitre 3 - L’Histoire du Royaume de Dieu à travers sa Parole……………………………………………….15

Chapitre 4 - Les soixante-dix semaines d’années du prophète Daniel………………………………………25

Chapitre 5 - Les deux retours du Christ…………………………………………………………………………………….32

Deuxième partie : L’Enlèvement de l’Eglise

Chapitre 6 – Repères chronologiques………………………………………………………………………………………38

Chapitre 7 - La première résurrection………………………………………………………………………………………40

Chapitre 8 - La transformation des corps de ceux qui seront enlevés……………………………………… 53

Chapitre 9 – La réunion avec Jésus et le retour de l’Epouse de Christ vers le troisième Ciel…….59

Chapitre 10 - Que se passera-t-il juste après l’Enlèvement ?.......................................................62

Chapitre 11 - La grande question : qui sera enlevé ?................................................................... 68

Chapitre 12 - Quelles sont les attentes de Jésus pour son Eglise avant l’Enlèvement ?.............. 72

Conclusion……………………………………………………………………………………………………………………………... 76

Liste des livres et livrets gratuits du pasteur Olivier Derain………….…………………………………………. 77

p. 2
Avant-propos

L’enlèvement de l’Eglise représente un événement capital, qui aura lieu au temps choisi par Dieu le
Père, lorsque le Seigneur Jésus-Christ reviendra glorieusement chercher son Epouse. Ce premier retour
de Jésus sera le moment clé pour l’accomplissement d’une succession d’événements annoncés dans
les Ecritures, par des paroles prophétiques et ainsi prédéterminés par la volonté souveraine de Dieu.
Effectivement, Jésus reviendra prendre son Eglise, sa bien-aimée, pour laquelle il s’est sacrifié et ce
retour pour l’enlèvement marquera le début de la Tribulation, qui frappera alors tous les inconvertis
restés sur la terre. L’étude en détail de l’Enlèvement de l’Eglise sera l’objet de ce livre, ses étapes, ce
qui suivra l’Enlèvement, qui sera enlevé et ce que le Seigneur Jésus attend de nous avant qu’il revienne.
Mais avant de répondre à toutes ces questions, nous poserons les fondations indispensables, pour
comprendre le plan global de Dieu, concernant la restauration et l’instauration finale de son Royaume
sur la terre. Cet enseignement sur la fin des temps, va répondre à tant de questions, notamment sur
la légitimité de notre éternité. Je vous encourage à méditer ces vérités prophétiques de la Parole de
Dieu dans un esprit de prière, afin qu’elles vous soient réellement révélées. Je veux aussi lever
certaines idées fausses sur la fin des temps. En effet, on entend tout et n’importe quoi, ce qui souvent
fait peur aux enfants de Dieu ou encore les rendent fanatiques. En théologie, la doctrine des
dispensations propose une analyse très intéressante des périodes et des saisons. Selon cette approche,
Dieu fait une alliance particulière soit avec un être humain, soit avec un groupe de personnes ou soit
avec un peuple. De par cette alliance, l’individu ou le groupe a reçu des privilèges ou des droits et est
tenu à des obligations ou des devoirs. Malgré tout l’intérêt pour tous les évènements ordonnés de la
fin des temps, j’ai fait le choix pour cet enseignement, de traiter strictement celui de l’enlèvement.
Nous allons essayer de relever le mieux possible ce défi dans ce livre. Ces temps de la fin forment en
effet un tout, j’ai donc tout fait pour essayer de rendre compréhensibles, simples et accessibles à tous,
ces puissantes vérités, qui entourent l’Enlèvement.

p. 3
Introduction

Aujourd’hui, nous entendons beaucoup d’enseignements sur la bénédiction, mais peu sur le retour de
Jésus. Ceci est à déplorer, car l’ennemi de nos âmes détourne les yeux d’une très grande partie du
Corps de Christ, vers ce qui est secondaire. Beaucoup d’enfants de Dieu, de nos jours, prient en vue de
satisfaire uniquement leurs besoins ; ils établissent une relation avec le Seigneur exclusivement basée
sur leur égocentrisme, avec un ego démesuré. Pourtant cet événement sans précédent de
l’Enlèvement de l’Eglise, dont nous ignorons la date, devrait tellement nous rendre lucides sur notre
responsabilité et nous motiver pour gagner le plus d’âmes possible pour Christ dans notre génération.
Après l’enlèvement, la tribulation commencera, elle durera sept années. Il faudra être courageux pour
prêcher l’évangile librement et recevoir Christ comme sauveur personnel, pour beaucoup, cela sera au
prix de leur vie. Pour cette étude, notre texte de référence sera la révélation merveilleuse, que l’apôtre
Paul a reçue et qu’il nous a transmise dans la première épître aux Thessaloniciens :

1 Thess. 4 : 13 -17
13 Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne
vous attristiez pas comme les autres qui n’ont pas d’espérance.
14 En effet, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, (nous croyons aussi que) Dieu ramènera
aussi par Jésus, et avec lui, ceux qui se sont endormis.
15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons, d’après une parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour
l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis.
16 Car le Seigneur lui–même, à un signal donné, à la voix d’un archange, au son de la trompette de Dieu,
descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu.
17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées, à la
rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.
18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.

A ce passage merveilleux, vient s’ajouter une autre révélation sur les mystères de la fin des temps, à
savoir, la phase initiale (ou première phase) de la première résurrection. Je vous préciserai ce que
j’entends par phase initiale de la première résurrection. On assistera à la transformation des corps de
ceux qui seront encore vivants, étant en Christ lors du premier retour de Jésus au moment de
l’Enlèvement de l’Eglise. Paul fut le premier à nous dévoiler ce mystère.

1 Cor. 15 : 51-52
51 Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,
52 en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. Car elle sonnera, et les morts ressusciteront
incorruptibles, et nous, nous serons changés.

p. 4
D’une part, le Seigneur ne veut pas laisser son peuple dans l’ignorance sur cet événement de la fin des
temps que représente l’Enlèvement de l’Eglise. D’autre part, l’Enlèvement demeurait un mystère. Dieu
nous l’a révélé dans sa Parole, à nous qui sommes nés de nouveau, étant dans la dispensation de
l’Eglise. Oui, l’Enlèvement de l’Eglise fait partie des mystères, qui nous ont été révélés dans la Nouvelle
Alliance en Christ, dans les épîtres et non pas dans les prophéties de l’Ancien Testament, ni même dans
les évangiles, comme nous le verrons plus loin. Quel mystère sur la fin des temps, il nous est donné la
grâce de connaître, nous l’Eglise de Christ ! Pour rappel, un mystère divin dans l’Écriture représente
une connaissance que Dieu cache pendant une période, selon sa souveraineté et qu’il révèle au travers
de ses serviteurs, à un temps particulier et à son initiative. Nous avons l’exemple typique avec le
mystère de l’Eglise et de tout ce qui a été accompli à la Croix du calvaire par Jésus.

Eph. 3 : 8-9
8 A moi, le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d’annoncer aux païens comme une bonne
nouvelle la richesse insondable du Christ,
9 et de mettre en lumière la dispensation du mystère caché de toute éternité en Dieu, le créateur de toutes
choses ;

A partir de cette merveilleuse révélation reçue par Paul, nous allons préciser toute la doctrine sur
l’Enlèvement de l’Eglise de Christ et définir la première phase de la première résurrection. Mais avant
d’aller plus loin, nous devons poser les fondations indispensables pour comprendre la fin des temps,
sans quoi, nous risquons de nous tromper gravement, comme beaucoup, sur cette doctrine. Je tiens à
rappeler mon objectif pour ce livre, celui de me focaliser sur l’Enlèvement de l’Eglise. Cependant, je
serai obligé d’évoquer un nombre important de doctrines, qui viennent se greffer intrinsèquement sur
la fin des temps ; j’essaierai de les rendre claires pour la compréhension de tous. Après avoir insisté
sur ce point, commençons notre parcours.

p. 5
Première partie

Les notions indispensables pour comprendre la fin des temps

Chapitre 1
Les trois perspectives de la volonté de Dieu

Osée 4 : 6
Mon peuple est détruit, faute de connaissance.

Comme nous l’avons vu précédemment, l’Enlèvement de l’Eglise fait partie de la fin des temps et si
nous voulons comprendre l’eschatologie (qui est l’étude de la fin des temps) ou des fins dernières de
l’homme et du monde, nous devons poser de solides fondations scripturaires. Le manque de
connaissances sur certaines bases doctrinales est d’ailleurs la première cause de tant de déviations, de
fausses doctrines ou de fanatismes dans le Corps de Christ, notamment au sujet de la fin des temps.
Bien des abus ont emporté loin de la foi un certain nombre de personnes depuis la résurrection de
Christ d’entre les morts, même certaines sectes en ont vu le jour. En premier lieu, nous devons le
savoir, il existe trois perspectives différentes de la volonté de Dieu.

1. La volonté générale de Dieu

La première perspective de la volonté de Dieu est sa volonté générale, révélée dans sa Parole, qui
s’applique à ceux qui veulent croire et recevoir ce que le Seigneur Jésus nous a acquis il y a 2000 ans
par son sacrifice à la Croix du calvaire. Le degré d’accomplissement de cette volonté divine dépend de
notre foi et de notre obéissance à sa Parole. Dieu ne peut pas nous l’imposer, car il nous a créés libres
au niveau de nos choix. Par exemple, Dieu désire dans sa volonté générale que tous les hommes soient
sauvés.

1 Timothée 2 : 3 - 4
3 Cela est bon et agréable devant Dieu, notre Sauveur,
4 qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.

Christ est mort pour tous les hommes et si tous les hommes à un instant "t" se repentaient et entraient
dans les conditions divines du salut, alors ils pourraient être pardonnés de leurs péchés et être

p. 6
effectivement sauvés de la damnation éternelle. Mais, nous le savons bien, ce n’est malheureusement
pas le cas, même si c’est notre espérance de voir tous les hommes être sauvés, aller au Ciel quand ils
meurent. Pourtant, c’est la parfaite volonté de Dieu pour chaque être humain qui naît sur cette terre.
Pourquoi est-ce ainsi ? La raison est simple, l’homme a une part à jouer pour son salut. Il a une part de
responsabilité pour ce choix, obéir et se mettre dans les conditions divines du salut, afin de recevoir
Christ. Dans le cas contraire, il manifeste clairement son désir de rester rebelle avec Dieu et aura pour
fin la damnation éternelle. Je peux vous donner un autre exemple, nous n’avons pas besoin de
demander à Dieu, si c’est sa volonté que nous soyons baptisés du Saint-Esprit avec le signe du parler
en langue, cela nous appartient déjà, si nous sommes de nouvelles créatures en Christ. C’est à nous
d’avoir la foi pour être remplis du Saint-Esprit. Pourtant, tous ne sont pas baptisés du Saint-Esprit, car
certains croyants nés de nouveau refusent de croire en cette bénédiction. De même, nous n’avons pas
besoin de prier pour savoir si c’est la volonté de Dieu pour prospérer financièrement, de vivre dans la
paix et la joie du Seigneur, de marcher dans la bonne santé divine ou d’être guéris si nous sommes
malades. Car, tout ceci relève de la volonté générale de Dieu, qui nous est révélée dans sa Parole et
fait partie des bénéfices de notre salut et de notre héritage en Christ. Une partie de notre récompense
dans l’éternité sera le degré avec lequel nous aurons cru et mis en pratique la Parole de Dieu dans sa
volonté générale. Nous approfondirons cette question, quand nous aborderons brièvement le Tribunal
de Christ.

2. La volonté spécifique de Dieu

La deuxième perspective de la volonté de Dieu est sa volonté spécifique, ce qu’on appelle


couramment : notre destinée divine. Le Seigneur a un plan particulier et différent pour chacun de ses
enfants. Et à partir du moment, où nous sommes nés de nouveau, nous devons prier sincèrement pour
en recevoir la révélation, afin d’accomplir ses desseins. Nous devons construire nos vies sur cette
volonté spécifique, notre obéissance et notre foi vont entrer en action avec la sagesse. En effet, notre
compréhension spirituelle des étapes par lesquelles le Seigneur veut nous faire passer pour accomplir
notre destinée divine, nous aidera dans cette préparation.

Col. 1 : 9
C’est pourquoi nous aussi, depuis le jour où nous l’avons appris, nous ne cessons de prier Dieu pour vous et de
demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle.

1 Pierre 4 : 10
Puisque chacun a reçu un don, mettez–le au service des autres en bons intendants de la grâce si diverse de Dieu.

p. 7
Nous avons tous des dons différents et Jésus veut que nous puissions les mettre au service des autres.
C’est le degré d’accomplissement de cette volonté spécifique, qui entrera aussi en ligne de compte
pour nos récompenses, celles que nous recevrons juste après l’Enlèvement de l’Eglise, lorsque nous
passerons devant le Tribunal de Christ, qui sera un jury de récompenses et non pas une cour pénale.
L’accomplissement de cette volonté spécifique dépendra de notre engagement et de notre obéissance
à son plan.

1 Cor. 3 : 11 – 15
11 Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus–Christ.
12 Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du
chaume, l’œuvre de chacun sera manifestée ;
13 car le Jour la fera connaître, parce qu’elle se révélera dans le feu, et le feu éprouvera de quelle nature est
l’œuvre de chacun.
14 Si l’œuvre bâtie par quelqu’un sur (le fondement) subsiste, il recevra une récompense.
15 Si l’œuvre de quelqu’un est consumée, il en subira la perte ; pour lui il sera sauvé, mais comme au travers du
feu.

2 Cor. 5 : 10
Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal du Christ, afin qu’il soit rendu à chacun d’après ce qu’il aura
fait dans son corps, soit en bien, soit en mal.

Rom. 14 : 10 – 12
10 Mais toi, pourquoi juges–tu ton frère ? Ou toi, pourquoi méprises–tu ton frère ? Nous comparaîtrons tous
devant le tribunal de Dieu.
11 Car il est écrit : Je suis vivant, dit le Seigneur, Tout genou fléchira devant moi, Et toute langue donnera gloire à
Dieu.
12 Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui–même.

3. La volonté souveraine de Dieu

La troisième perspective de la volonté de Dieu, qui va particulièrement nous intéresser, est sa volonté
souveraine ; c’est-à-dire, ce que Dieu a prévu de toute éternité et qu’il accomplira sans que l’homme
ne puisse interférer, ni par sa foi, ni dans des œuvres. En d’autres termes, ce sont des événements
prophétiques de la fin des temps, dont Dieu est le seul à connaître le temps, à en avoir le contrôle, qui
dépendent uniquement de sa puissance souveraine et qu’aucun humain ne peut retarder, ou
précipiter ou même changer. L’Enlèvement de l’Eglise fait partie de cette troisième perspective de la
volonté de Dieu, c’est là-où le Seigneur décide ce qu’il fera, comment il le fera et quand il le fera ; Dieu
agit alors de manière totalement souveraine. Ceci étant clarifié, nous allons voir dans le chapitre
suivant comment les chrétiens de l’Eglise primitive attendaient avec impatience le retour de Jésus.

p. 8
CHAPITRE 2
L’Eglise Primitive dans l’attente du retour de Jésus

A la lecture du Nouveau Testament, dès le tout début de l’histoire de l’Eglise du premier siècle, les
chrétiens s’attendaient au retour imminent de Jésus. Mais comme nous le verrons, l’idée qu’ils en
avaient au départ était imprécise. Ils pouvaient se baser seulement sur les prophéties de l’Ancien
Testament au sujet de la fin des temps, mais sans allusion à la dispensation de l’Eglise. Ainsi,
l’Enlèvement de l’Eglise n’était alors pas une doctrine connue pendant à peu près les quinze premières
années de l’histoire de l’Eglise. L’apôtre Paul recevra certaines révélations sur ce mystère, les mettra
par écrit et les diffusera. Paul sera donc un instrument choisi par Dieu, pour transmettre cette
connaissance cachée de toute éternité et répandre un enseignement clair sur le premier retour de
Jésus. Ce sont ces vérités révélées sur l’Enlèvement, qui donneront une compréhension spirituelle à
l’Eglise de Christ au travers des siècles. En effet, quarante jours après la résurrection de Christ, les
disciples ont été prévenus que le Seigneur Jésus reviendrait de la même manière qu’il était parti au
troisième Ciel. Cependant, ils croyaient qu’il reviendrait simplement régner, alors que Jésus reviendra
pour enlever son Eglise.

Actes 1 : 1 - 11

1 Théophile, j’ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d’enseigner,
2 jusqu’au jour où il fut enlevé (au ciel), après avoir donné ses ordres, par le Saint–Esprit, aux apôtres qu’il avait
choisis.
3 C’est à eux aussi qu’avec plusieurs preuves, il se présenta vivant, après avoir souffert, et leur apparut pendant
quarante jours en parlant de ce qui concerne le royaume de Dieu.
4 Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre la
promesse du Père dont, leur dit–il, vous m’avez entendu parler ;
5 car Jean a baptisé d’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés d’Esprit Saint.
6 Eux donc, réunis, demandèrent : Seigneur, est–ce en ce temps que tu rétabliras le royaume pour Israël ?
7 Il leur répondit : Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre
autorité.
8 Mais vous recevrez une puissance, celle du Saint–Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à
Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre.
9 Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu’ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux.
10 Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’en allait, voici que deux hommes, en
vêtements blancs, se présentèrent à eux et dirent :
11 Vous Galiléens, pourquoi vous arrêtez vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de
vous, reviendra de la même manière dont vous l’avez vu aller au ciel.

Pour bien comprendre le contexte de l’Eglise à ce moment-là, nous allons faire un certain nombre de
commentaires. Le Seigneur Jésus après sa résurrection est apparu plusieurs reprises à ses disciples
pendant quarante jours, car sa résurrection ne devait pas être seulement appuyée par quelques

p. 9
témoignages, ceux des onze, mais bien par des centaines de personnes, qui devaient voir de leurs
propres yeux le Seigneur ressuscité. Les Pharisiens, dans leur mesquinerie et leur méchanceté, avaient
d’ailleurs averti les autorités romaines de l’époque sur des spéculations probables concernant la
résurrection de Jésus.

Matth. 27 : 62 - 65
62 Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent
ensemble auprès de Pilate,
63 et dirent : Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore : Après trois jours
je ressusciterai.
64 Ordonne donc que le sépulcre soit gardé jusqu’au troisième jour, afin que ses disciples ne viennent pas
dérober le corps, et dire au peuple : Il est ressuscité des morts. Cette dernière imposture serait pire que la
première.
65 Pilate leur dit : Vous avez une garde ; allez, gardez–le comme vous l’entendrez.

Il est clair que le Seigneur devait établir suffisamment de témoins oculaires pour que personne ne
puisse soupçonner ses disciples d’avoir fabulé sur sa résurrection, Jésus va en effet apparaître à des
centaines de personnes à la fois, ce qui mettra un terme à toute fausse rumeur.

Luc 1 : 1 - 3
1 Puisque plusieurs ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous,
2 tels que nous les ont transmis ceux qui, dès le commencement en ont été les témoins oculaires et qui sont
devenus serviteurs de la parole,
3 il m’a semblé bon à moi aussi, après avoir tout recherché exactement depuis les origines, de te l’exposer par
écrit d’une manière suivie, excellent Théophile,

1 Cor. 15 : 3 - 8
3 Je vous ai transmis, avant tout, ce que j’avais aussi reçu : Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures ;
4 il a été enseveli, il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures,
5 et il a été vu par Céphas, puis par les douze.
6 Ensuite, il a été vu par plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques–
uns sont décédés.
7 Ensuite, il a été vu par Jacques, puis par tous les apôtres.
8 Après eux tous, il s’est fait voir à moi comme à l’avorton.

Ceci étant dit, pour revenir au contexte du passage des Actes au chapitre 1, que nous avons cité en
début de chapitre, les disciples (les onze, Judas n’étant plus là) vont voir de leurs propres yeux, Christ
s’élever au-dessus d’eux et retourner définitivement au troisième ciel à la droite de la majesté de Dieu.
La Parole de Dieu, dans l’épître aux Hébreux et dans la première épître de Pierre précise où se trouve
Jésus depuis son ascension définitive au troisième ciel.

Hébreux 10 : 12
Lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu,

p. 10
Hébreux 12 : 2
Ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a
souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.

1 Pierre 3 : 22
Qui est à la droite de Dieu, depuis qu’il est allé au ciel (troisième ciel), et que les anges, les autorités et les
puissances, lui ont été soumis.

Juste une petite remarque, souvent, les chrétiens imaginent Jésus assis sur son trône à la droite du
Père dans une position passive. La droite du Père, littéralement dans le grec, c’est "la main droite du
Père", ceci signifie non pas une position physique, mais une position d’autorité. Oui, Christ est sur son
trône de gloire, où il est acclamé constamment au troisième ciel, mais il est dans une position active.
Il a d’ailleurs depuis, un ministère céleste, qui a cinq missions : intercesseur, médiateur, souverain
sacrificateur, berger et avocat (cf. "Notre Identification avec Christ" - Olivier Derain). Une autre preuve
de la conscience de l’Eglise Primitive sur le retour de Jésus se trouve dans l’un des versets que nous
citons si souvent, lorsque nous célébrons la Sainte Cène :

1 Cor. 11 : 26
Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur,
jusqu’à ce qu’il vienne.

Observez bien cette expression utilisée par l’apôtre Paul : "Jusqu’à ce qu’Il vienne". Dans ce passage
les corinthiens, de souche païenne, avaient reçu tout l’enseignement sur l’Enlèvement de l’Eglise ;
ce qui n’était pas le cas, je vous le rappelle, pour les onze dans Actes 1. Pour décrire la vie concrète des
chrétiens du premier siècle, ils célébraient chaque jour, tous ensembles la sainte cène dans les
maisons, donc ils avaient déjà une pleine conscience de ce premier retour de Christ.

Actes 2 : 46 - 47
46 Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient
leur nourriture avec joie et simplicité de cœur,
47 louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Eglise ceux qui
étaient sauvés.

Pourquoi ces chrétiens du début de l’histoire de l’Eglise avaient-ils cette conscience du retour de
Jésus ? C’est très simple, comme nous l’avons vu plus haut, le Seigneur avait clairement montré aux
onze qu’il allait revenir comme il était parti au troisième Ciel. Ils pensaient certainement prêcher
l’évangile pendant quelques années et puis, Jésus en tant que Messie reviendrait les délivrer des
romains, qui seraient à ce moment-là une menace de destruction pour Israël, selon les prophéties de

p. 11
l’Ancien Testament. Le Messie reviendrait libérer Israël, au bord de la destruction et régner à
Jérusalem. Ce n’était pas une nouvelle doctrine pour les érudits juifs de l’époque, qui enseignaient le
peuple dans les synagogues sur ce sujet. Ils avaient les prophètes de l’Ancien Testament qui avaient
prophétisé sur le règne messianique, entre autres Zacharie et Esaïe. Mais, tous ignoraient à cette
époque, que Jésus reviendrait deux fois et que l’évangile de la grâce serait pleinement ouvert aux
païens. Cette période, dans laquelle nous sommes encore, s’appelle en eschatologie : la dispensation
de l’Eglise.

Nous reviendrons sur les deux retours de Jésus un peu plus tard, examinons à présent une deuxième
preuve. Parmi les chrétiens de la ville de Corinthe, l’enlèvement de l’Eglise était effectivement si actuel
et si bien compris au milieu d’eux. Comment le savaient-ils ? Grâce aux enseignements des révélations
de Paul, ils s’attendaient à l’Enlèvement proche de l’Eglise. Paul, à la fin de sa première épître aux
Corinthiens, a utilisé un terme qui n’appartient pas à la langue grecque. Mais, tous les chrétiens de
l’église de Corinthe n’ont pas été gênés dans sa compréhension, aucune explication n’a été nécessaire,
quand il leur a adressé cette lettre. Paul fait cette déclaration sans y ajouter un brin d’explication ;
manifestement, les corinthiens avaient été très bien enseignés sur le premier retour de Christ. Paul,
lui-même avait reçu les révélations les plus importantes sur le sacrifice de Christ, l’Eglise et un certain
nombre de mystères de la fin des temps. Il a écrit ces révélations qu’il avait reçues par ordre Divin.
L’apôtre Pierre reconnut l’inspiration Divine de Paul, les deux versets suivants en attestent le respect
que Pierre avait envers les écrits de Paul.

1 Corinthiens 16 : 22
Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème ! Maranatha.

"Maranatha" est un terme de la langue Araméenne, langue parlée par Jésus et couramment utilisée
par les juifs de cette époque, et cela depuis plusieurs siècles. L’araméen a servi pour écrire une partie
du livre de Daniel et celui d’Esther. "Maranatha" signifie "Viens, Seigneur, viens !".

2 Pierre 3 : 15 - 16
15 Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien–aimé frère Paul vous l’a aussi écrit,
selon la sagesse qui lui a été donnée.
16 C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à
comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Ecritures,
pour leur propre ruine.

Tous les érudits s’accordent pour affirmer que Paul a reçu des révélations, que les autres apôtres
n’avaient pas reçues. Quand nous retraçons le témoignage de Paul, qui nous relate des expériences

p. 12
personnelles dans les deux épîtres aux Corinthiens. Dans 2 Corinthiens 12, il évoque l’une d’elles, sans
doute la plus puissante et la plus marquante de son ministère. C’est une vision, qui s’est produite onze
années après la résurrection de Christ et sept années après sa conversion à Christ. On peut situer cet
événement aux alentours de 44 après Jésus-Christ.

2 Cor. 12 : 1 - 4
1 Il faut se glorifier… Cela n’est pas bon. J’en viendrai néanmoins à des visions et à des révélations du Seigneur.
2 Je connais un homme en Christ qui, voici quatorze ans –– était–ce dans son corps ? Je ne sais ; était–ce hors de
son corps ? Je ne sais, Dieu le sait –– fut ravi jusqu’au troisième ciel.
3 Et je sais que cet homme –– était–ce dans son corps ou sans son corps ? je ne sais, Dieu le sait ––
4 fut enlevé dans le paradis et qu’il entendit des paroles ineffables qu’il n’est pas permis à un homme
d’exprimer.

Ephésiens 3 : 3
C‘est par révélation que j’ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d’écrire en peu de mots.

Pour étayer sa démonstration, Paul va écrire aux éphésiens la chose suivante, sachant que si nous
pouvons classer les épîtres par ordre croissant de niveau spirituel et doctrinal, certainement, l’épître
aux Ephésiens serait en tête. Et pour conclure, Paul donnera presque toute la révélation, dont l’Eglise
avait besoin pour comprendre le mystère de la grâce, tel que nous le connaissons aujourd’hui, comme
la dispensation de l’Eglise. Cette dispensation ou saison de l’Eglise a commencé à la résurrection de
Christ et a directement eu pour conséquence l’arrêt de l’horloge pour le temps prophétique d’Israël,
concernant les événements de la fin des temps, annoncés par Daniel. Ce qu’on appelle "les soixante-
dix semaines d’années" de Daniel. Cette dispensation de l’Eglise se clôturera à l’Enlèvement de l’Eglise,
au premier retour de Christ. Cette précision était totalement ignorée par les prophéties de l’Ancien
Testament. En effet, au travers des enseignements de l’apôtre Paul sur la fin des temps, nous
comprenons qu’il y a une "fracture" ou une "coupure" prophétique, entre les prophéties données
spécifiquement pour Israël dans l’Ancien Testament, lorsque le Messie est retranché, c’est-à-dire à la
mort de Jésus à la Croix. Et La reprise du temps prophétique pour Israël, qui se situe au moment où
Dieu commencera à frapper la terre, c’est-à-dire au début de la Tribulation. Sachant que Christ
reviendra une deuxième fois à la fin de la Tribulation, cette fois pour Israël et régner pendant mille ans
à Jérusalem sur les juifs et sur toute la terre. Ce temps ou cette saison, que nous appelons dispensation
de l’Eglise, a permis de rendre disponible le salut pour nous les païens jusqu’à ce que "tous" les païens
soient entrés dans le Royaume de Dieu. A présent, examinons un verset très intéressant, qui nous parle
de ce temps ou cette dispensation prendra fin au début de la Tribulation.

Rom 11 : 25
Je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère-ci, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux : c'est
qu'un endurcissement partiel est arrivé à Israël jusqu'à ce que la plénitude des nations soit entrée.

p. 13
Ainsi, Paul nous parle bien d’un "endurcissement partiel d’Israël" (encore un mystère révélé), ce qui
est le cas depuis la résurrection de Christ et l’entrée de la plénitude des païens dans les promesses de
Dieu.

Eph. 2 : 11 - 22
11 C’est pourquoi, vous autrefois païens dans la chair, appelés incirconcis par ceux qu’on appelle circoncis et qui
le sont en la chair par la main de l’homme, (2–12) souvenez–vous
12 que vous étiez en ce temps–là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la
promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.
13 Mais maintenant, en Jésus–Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ.
14 Car il est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation,
15 l’inimitié, ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui–même
avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix,
16 et de les réconcilier, l’un et l’autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié.
17 Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près ;
18 car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit.
19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints,
gens de la maison de Dieu.
20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus–Christ lui–même étant la pierre
angulaire.
21 En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.
22 En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.

Après toutes ces précisions, regardons ensemble ce que représente réellement la Parole de Dieu.

p. 14
Chapitre 3

L’histoire du Royaume de Dieu à travers sa Parole

Souvent, nous abordons la Parole de Dieu sans comprendre vraiment l’histoire du Royaume de Dieu
dans son ensemble ou sa globalité. Quand nous nous rapprochons d’un immense tableau pour
observer un détail, qui a attiré particulièrement notre attention, si nous restions focalisés trop
longtemps sur ce détail, nous perdrions de vue l’ensemble. De la même manière, beaucoup de
chrétiens se concentrent sur une vérité biblique et ils la regardent tellement de près, qu’ils oublient la
raison pour laquelle le Seigneur nous a laissés sa Parole et quel est le plan général de Dieu pour les
hommes. Si vous observez bien, vous remarquerez, souvent, quand les enfants de Dieu témoignent de
leur salut, des pécheurs les interrogent en leur demandant : "Que signifie être sauvé ?". La plupart du
temps, ils répondent : "Eh bien, c’est recevoir Jésus dans son cœur". Ou bien, "c’est d’avoir ses péchés
pardonnés par Jésus" ; ou encore "c’est d’être né de nouveau". Une autre question classique et
légitime des pécheurs perdus est : "Vous dites que vous êtes sauvé, mais qu’est-ce que vous allez faire
au ciel ?". La plupart des enfants de Dieu se retrouvent assez embarrassés face à ce genre de questions
et ils n’ont pas de réponse claire à donner, quand on leur pose de telles questions sur l’éternité. Ils
sont en effet comme désarmés et incapables de dire ce qui se passera après la mort, quand ils seront
au ciel avec le Seigneur. Vous savez, la plupart des chrétiens pensent que nous allons rester au ciel
pour l’éternité ! Pourtant la Parole de Dieu ne dit pas exactement cela. Il y a des questions de ce genre,
les païens nous les poseront certainement, quand nous leur rendrons témoignage de Christ. Tout
chrétien né de nouveau devrait avoir des réponses fondées sur la parole.

Finalement, qu’est-ce que la Parole de Dieu ? Un livre qui nous parle de l’amour de Dieu, du péché de
l’homme et de sa chute, de Jésus le sauveur, de la résurrection des morts ? Oui, tout ceci, la Bible nous
en parle, mais ce n’est pas l’image globale. D’ailleurs, nous avons aussi beaucoup de cantiques ou de
chants de louange et d’adoration, qui proclament que Jésus est le Roi des rois, qu’il règne à jamais,
etc. Certes, ce sont de puissantes vérités, mais finalement, Jésus va régner sur qui ? Comment va-t-il
régner ? Quand va-t-il régner ? Où va-t-il régner ? Sur quoi va-t-il régner ? Pour vous aider, je vais vous
donner le schéma complet de ce que la Parole de Dieu doit représenter pour nous et qui est résumé
dans la phrase suivante : la Bible, c’est l’histoire d’un Royaume, le Royaume de Dieu, un Royaume
qui a été perdu, qui a été retrouvé et qui sera restauré, puis instauré sur la propriété de Dieu, à savoir
la terre, avec le Roi des rois Jésus qui régnera sur ses sujets pour l’éternité. Voilà sur quoi toute la
Parole de Dieu est focalisée dans l’éternité, c’est ce qu’elle représente réellement aux yeux de Dieu.

p. 15
Il faut le comprendre, c’est le plan du salut par la Croix de Jésus, qui a amené l’ouverture possible de
ce Royaume aux pécheurs perdus et qui en amènera la réalisation. Nous allons donner les grandes
lignes en essayant de rester le plus simple possible.

1. Le Royaume perdu

Le plan originel de Dieu, lors de la Création de l’homme, était d’instaurer son Royaume sur sa
propriété : la terre, et peu le comprennent. Dieu voulait une extension du troisième ciel avec pour roi,
Adam et pour reine, Eve et tous les sujets du Royaume auraient été leurs descendants. Adam et Eve
avaient reçu l’autorité royale au travers d’un mandat divin pour gouverner sur cette extension du
Royaume de Dieu. Ils étaient la propriété de Dieu, étant citoyens du Royaume et pas n’importe quels
citoyens. Ils étaient dans un environnement parfait, sans aucune trace du péché et ils avaient reçu le
privilège de voir et d’entendre dans le monde naturel et dans le monde spirituel, qui n’était alors pas
voilé pour leurs cinq sens, comme c’est le cas pour nous aujourd’hui. Ils voyaient Dieu le Fils face à face
avant son incarnation, qui venait les visiter dans le jardin d’Eden. Ils voyaient les anges et aussi les
esprits sataniques. C’est pour cette raison que le Diable pour les tenter, s’est déguisé en ange de
lumière en prenant la forme d’un serpent. Satan ne s’est pas incarné en serpent lors de la chute dans
le jardin d’Eden, comme beaucoup le croient, car il n’a pas cette puissance sur la création, lui-même
étant une créature et non pas le créateur. N’attribuons jamais plus de pouvoir au Diable que ce qu’il
n’en possède, il a une autorité limitée et c’est le père du mensonge. Nous connaissons l’histoire
tragique de la haute trahison d’Adam et Eve, qui par leur péché, se sont associés au Diable et ont
changé de royaume. Ils sont passés du Royaume de Dieu au royaume de Satan, à l’inverse de nous, qui
sommes nés de nouveau, nous sommes passés du royaume de Satan, pour naître dans le Royaume de
Dieu.

Col. 1 : 12 - 13
12 avec joie rendez grâces au Père qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière.
13 Il nous a délivrés du pouvoir des ténèbres et nous a transportés dans le royaume de son Fils bien–aimé,

Adam et Eve avaient tous les droits de gestion sur la propriété de Dieu, la terre (leadership, économie
et social). Mais Adam et Eve, en introduisant le péché dans le monde, ont en même temps légué au
Diable, tous leurs droits de gestion de la propriété de Dieu. C’est pourquoi, ce dernier est appelé le
"dieu de ce siècle" ou une meilleure traduction serait "le dieu des systèmes de ce monde" (de
leadership, économiques et sociaux).

p. 16
2 Cor. 4 : 3 – 4
3 Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent ;
4 pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées, afin qu’ils ne voient pas resplendir le glorieux
Évangile du Christ, qui est l’image de Dieu.

Une autre preuve de ce que je vous enseigne se trouve dans la tentation de Jésus dans le désert. Le
Diable va dire à Jésus la chose suivante, dans un défi de tentation spirituel :

Luc 4 : 5 - 7
5 Le diable, l`ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre,
6 et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes ; car elle m`a été donnée, et je la
donne à qui je veux. 7 Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi.

Le mot traduit ici par "puissance" dans ce verset, est le mot grec "εξουσια" (exoussia), qui
signifie autorité légale. Le Diable dit à Jésus que cette autorité lui a été donnée. Par qui cette autorité
lui a été donnée ? Dieu ? Certainement, pas ! Mais, c’est bien évidemment par Adam et Eve. Jésus,
d’ailleurs ne conteste pas cette déclaration de Satan, car il savait très bien que le Diable disait à ce
moment la vérité et faisait référence à la terrible trahison de l’homme.

Quelle tristesse quand le Seigneur a vu son pire ennemi prendre possession si facilement de toute sa
création terrestre, donnée par celui dont il en avait fait le roi. Ce fut une horrible trahison, la perte du
Royaume sur la terre, l’homme qui avait été créé à son image est devenu la propriété de Satan. Adam
et Eve ont introduit le péché dans le monde, avec pour conséquence toute la malédiction, qui va s’en
suivre sur la création divine. Oui, le Royaume de Dieu a été perdu à ce moment-là.

2. Le Royaume retrouvé

Mais Dieu soit béni, le Seigneur n’a pas abandonné sa création pour l’éternité ; le Royaume a été
restitué grâce au sacrifice de Christ à la Croix ! Comprenez bien, le message de Jésus consiste en la
bonne nouvelle du Royaume, et non pas en une religion, une dénomination, ni en un clocher. L’objectif
numéro 1 du Seigneur était de résoudre le problème du péché par le pardon et le rachat, au travers
de son sang précieux versé pour nous à la croix, afin de pouvoir ouvrir la porte du Royaume de Dieu
grâce au miracle de la nouvelle naissance. Jésus a expliqué comment avoir la foi pour comprendre le
Royaume de Dieu et puis, y entrer, en expérimentant le miracle de la nouvelle naissance. Ainsi, quand
Nicodème lui a posé des questions sur les miracles qu’il accomplissait, le Seigneur a tout de suite insisté
sur le miracle le plus grand qu’un être humain pourrait vivre, à savoir celui de la nouvelle naissance.

p. 17
Jean 3 : 3 - 5
3 Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume
de Dieu.
4 Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il une seconde fois entrer dans le
sein de sa mère et naître ?
5 Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le
royaume de Dieu.

Col. 1 : 12 - 14
12 Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière, 13 qui
nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, 14 en
qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.

Pour nous, Jésus a rendu possible l’ouverture du Royaume de son Père par son sacrifice. Jésus a
démontré le Royaume pendant tout son ministère, en guérissant les malades, accomplissant des
miracles sur les corps, des miracles de provisions et en délivrant les démoniaques. Il a aussi enseigné
sur la fin des royaumes de ce monde et l’avènement du Royaume de Dieu, qui se produira à la fin des
temps.

Matth. 4 : 23
Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et
guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.

Matthieu 13 : 41 - 43
41 Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui
commettent l'iniquité :
42 et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.
43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour
entendre entende.

Comme nous l’avons vu, les juifs avaient alors une compréhension limitée du Royaume de Dieu, ils
attendaient avec impatience un Roi physique, qui régnerait sur eux, après les avoir délivrés de
l’occupant romain, mais ils n’avaient pas compris le plan global du Royaume.

Grâce aux prophéties de l’Ancien Testament, ils avaient des connaissances très précises sur le Messie
et les événements à venir, le Messie serait le successeur du roi David et régnerait éternellement sur
eux. Israël connaîtrait alors pendant mille ans une prospérité sans précédent. Nous allons examiner les
écritures afin de définir quelles étaient les promesses et les attentes pour ce Messie et son règne. Voici
quelques réactions, qui nous permettent de l’affirmer.

2.1. La jalousie d’Hérode

Juste après la naissance de Jésus, le roi Hérode, "roi juif" de l’époque ayant appris que "le roi des juifs"
annoncé par des prophéties dans la Parole de Dieu était né, s’est renseigné sur cette hypothétique

p. 18
naissance en interrogeant les érudits de l’époque, sur ce qu’ils savaient et ce que les Ecritures
affirmaient, concernant la réalisation des prophéties messianiques au sujet précisément de la
naissance du Messie. Il a tout fait ensuite pour éliminer Jésus, en ordonnant le massacre des bébés en
Israël.

Matth. 2 : 1-6
Jésus étant né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d’Orient arrivèrent à Jérusalem
2 et dirent : Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes
venus pour l’adorer.
3 Le roi Hérode, ayant appris cela, fut troublé, et tout Jérusalem avec lui.
4 Il assembla tous les principaux sacrificateurs et les scribes du peuple, et il s’informa auprès d’eux où devait
naître le Christ.
5 Ils lui dirent : A Bethléhem en Judée ; car voici ce qui a été écrit par le prophète :
6 Et toi, Bethléem, terre de Juda, Tu n’es certes pas la moindre entre les principales villes de Juda, Car de toi sortira
un chef Qui paîtra Israël, mon peuple.

Matthieu 2 : 7 - 13
7 Alors Hérode fit appeler en secret les mages, et s’enquit soigneusement auprès d’eux depuis combien de temps
l’étoile brillait.
8 Puis il les envoya à Bethléem, en disant : Allez, et prenez des informations exactes sur le petit enfant ; quand
vous l’aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j’aille aussi moi–même l’adorer.
9 Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici, l’étoile qu’ils avaient vue en Orient marchait devant eux jusqu’à
ce qu’étant arrivée au–dessus du lieu où était le petit enfant, elle s’arrêta.
10 Quand ils aperçurent l’étoile, ils furent saisis d’une très grande joie.
11 Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l’adorèrent ; ils
ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe.
12 Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre
chemin.
13 Lorsqu’ils furent partis, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit : Lève-toi, prends le petit
enfant et sa mère, fuis-en Egypte, et restes-y jusqu’à ce que je te parle ; car Hérode cherchera le petit enfant
pour le faire périr.

Matthieu 2 : 14 - 15
14 Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Egypte.
15 Il y resta jusqu’à la mort d’Hérode, afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : J’ai
appelé mon fils hors d’Egypte.

Matthieu 2 : 16 - 18
16 Alors Hérode, voyant qu’il avait été joué par les mages, se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous
les enfants de deux ans et au–dessous qui étaient à Bethléem et dans tout son territoire, selon la date dont il
s’était soigneusement enquis auprès des mages.
17 Alors s’accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète :
18 On a entendu des cris à Rama, Des pleurs et de grandes lamentations : Rachel pleure ses enfants, Et n’a pas
voulu être consolée, Parce qu’ils ne sont plus.

2.2. L’attitude des foules et leurs réactions au temps de Jésus

Dans les récits du Nouveau Testament, les foules, qui suivaient Jésus quand il faisait des miracles,
étaient dans une attente fervente d’un Messie. Elles rêvaient d’un leader, qui les délivrerait enfin de

p. 19
la colonisation des romains, qui subviendrait gratuitement à leur nourriture avec du pain et des
poissons, serait leur médecin sans qu’ils n’aient à payer quoi que ce soit et les dirigerait avec amour.
Que demander de plus pour un peuple en souffrance ? Juste après un des deux miracles de la
multiplication des pains et des poissons, la foule voudra déjà introniser Jésus, immédiatement.

Jean 6 : 14 - 15
14 Ces gens, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient : Celui-ci est vraiment le prophète qui doit venir dans
le monde.
15 Et Jésus, sachant qu’ils allaient venir l’enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, lui seul.

Jésus sera obligé de se mettre à l’écart de la foule, qui voulait déjà le voir régner. Pourquoi lui, le Roi
des rois va-t-il refuser cette royauté et s’éloigner ? Ce n’était pas le moment d’entrer dans son règne
sur la terre. Il devait d’abord accomplir son sacrifice pour assurer l’entrée dans son royaume à tout
pécheur repentant, puis récupérer la gestion de sa propriété, comme nous allons le voir un peu plus
loin. Mais, déjà ces quelques textes nous rendent compte du climat qu’il régnait à l’époque de Jésus.

2.3. La Prédication et l’attente du Royaume de Dieu

La grande préoccupation des disciples est l’avènement du règne de Dieu. Quand Jésus, après sa
glorieuse résurrection, enseigne ses disciples pendant quarante jours. Jésus les instruit principalement
sur le Royaume de Dieu. Jésus demande à ses disciples de rester à Jérusalem, jusqu’à ce qu’ils reçoivent
la puissance du Saint-Esprit, afin qu’ils puissent accomplir la Grande Mission, qu’il leur a donnée, à
savoir : celle d’évangéliser jusqu’aux extrémités de la terre. Mais, il y avait une question qui taraudait
les pensées de tous les disciples.

Actes 1 : 2 - 3
2 jusqu’au jour où il (Jésus) fut enlevé au ciel, après avoir donné ses ordres, par le Saint-Esprit, aux apôtres qu’il
avait choisis. 3 Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à
eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu.

Actes 1 : 6 – 7
6 Alors les apôtres réunis lui demandèrent : Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël ?
7 Il leur répondit : Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre
autorité.

Cette royauté du Messie instaurant le rétablissement d’Israël était gravée dans tous les cœurs et sur
toutes les lèvres, car elle était une promesse bien établie, pourtant les disciples n’avaient pas la lumière
sur l’accomplissement de tous ces événements annoncés, comme nous l’avons vu antérieurement,
ceux de la dispensation de l’Eglise et de l’enlèvement de l’Eglise. Ce qui nous intéresse ici est de voir

p. 20
l’orientation des enseignements de Jésus sur le Royaume et la conscience des disciples concernant le
Royaume de Dieu et la Royauté de Christ. Pour les juifs, leur Messie, qui est désormais aussi le nôtre
devait régner physiquement sur la terre à Jérusalem. Selon les prophéties messianiques reçues, Israël
serait alors voué à une prospérité sans précédent. Mais pour les chrétiens aujourd’hui, le règne de
Jésus semble limité strictement au ciel, car ils pensent pour la plupart, que nous y passerons toute
l’éternité.

Oui, c’est exact, notre Seigneur ressuscité et glorifié règne glorieusement au troisième ciel depuis son
ascension définitive vers le Père. Mais, il reviendra pour régner physiquement avec nous en premier
lieu à Jérusalem, sur la terre entière, sa propriété pour mille ans, ce sera la dispensation du Millénium.
Après, notre Seigneur régnera, avec nous, pour l’éternité, sur la terre qui aura été recréée dans sa
surface. Vous le comprenez aisément, pour avoir une vue d’ensemble sur le plan global du Royaume
de Dieu, nous devons avoir toutes les pièces indispensables du puzzle.

3. Le Royaume aujourd’hui, pendant la dispensation de l’Eglise

Luc 17 : 20

20 Les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le royaume de Dieu. Il leur répondit : Le royaume de Dieu
ne vient pas de manière à frapper les regards.

Le Royaume est effectif et a commencé depuis deux mille ans lors du sacrifice de Christ. Jésus ne vient
pas dans le temps présent, de manière à frapper les regards, dans le sens où nous ne voyons pas
physiquement sur la terre, ce royaume spirituel, car il demeure encore voilé pour nos cinq sens. Certes,
nous prêchons Christ et l’entrée dans le Royaume de Dieu, par le pardon des péchés, au travers du
sang précieux de Christ, à tout homme qui confesse que Jésus-Christ est son Seigneur et Sauveur. C’est
ce que l’on entend par miracle de la nouvelle naissance. Cependant, personne ne voit ce Royaume
venir physiquement, tant que nous sommes dans cette dispensation. En effet, nous marchons par la
foi et non par la vue (2 Cor. 5: 7), nous voyons dès à présent des manifestations du Royaume, par des
changements de vies, des guérisons, des miracles, des délivrances et toutes sortes de manifestations
du Saint-Esprit, mais pour l’instant le Royaume de Dieu, comme l’a dit Jésus aux Pharisiens, ne vient
pas se manifester physiquement, par un roi qui règne et qui gouverne sur des sujets. Un jour, ce
Royaume se manifestera pleinement, de manière visible, mais aujourd’hui, nous formons un peuple.
Une partie de ce peuple vit encore sur terre, l’autre partie est déjà au Ciel. Nous sommes au milieu des

p. 21
systèmes corrompus de ce monde, sous des influences du refus de Dieu, des tracas charnels, car nous
ne sommes pas de ce monde, mais tant que nous sommes dans ce corps nous sommes dans ce monde.
Nous devons travailler pour le Royaume de Dieu jusqu’à ce que nous gagnions notre domicile céleste,
en attendant la première phase de la première résurrection. Le Royaume vivra une phase de
restauration, comme nous le verrons.

Les êtres humains naissent et meurent tous les jours sur cette terre à la moyenne de presque deux
personnes par seconde qui décèdent. Ceux qui sont nés de nouveau, quittent leurs corps pour aller
dans la présence du Seigneur au troisième ciel, les autres, ceux qui restent rebelles à Dieu jusqu’à la
fin, vont en enfer.

Ce n’est pas notre rôle d’établir des nations chrétiennes, mais notre rôle premier est de faire entrer le
plus possible d’êtres humains dans le Royaume de Dieu, en dépouillant le royaume des ténèbres. Nous
devons par conséquent limiter le péché et ses incidences sur la terre par la prière et par la prédication
de l’Évangile, au travers des démonstrations de la puissance du Saint-Esprit.

4. La restauration du Royaume : le "Millénium"

Pour parvenir à la restauration du Royaume sur terre, puis à sa véritable instauration, la venue en
personne du Roi des Cieux sera nécessaire pour reprendre la gestion de la terre, sa propriété. Pour
l’instant, Satan, le pire ennemi de Dieu et des êtres humains, règne sur la terre. Dieu a pris sa décision,
il mettra hors d’état de nuire son adversaire. Le plan de Dieu pour la fin des temps se déroulera par
étapes. Dieu a ouvert la porte de la Grâce depuis maintenant près de deux mille ans. Tout homme
pécheur, considéré comme ennemi de Dieu, car vivant comme un rebelle à la Parole de Dieu, peut
trouver la réconciliation avec Dieu par le pardon de ses péchés et devenir un héritier du Royaume de
Dieu. Le salut de Dieu est gratuit, le miracle de la nouvelle naissance se reçoit par la foi. Les œuvres
sont inutiles pour le salut. Car, seul Jésus peut nous sauver.

Mais un jour, au temps marqué par le Père Céleste, cette dispensation telle que nous la vivons prendra
fin, car Dieu y mettra un terme. D’une certaine manière, il dira : " Cela suffit ! J’ai donné aux hommes
maintes occasions de se repentir, mon Evangile a été prêché par mes serviteurs dans le monde entier,
ma grâce a été répandue. Maintenant, il est temps de reprendre possession de ma propriété. Je vais
juger les hommes en les frappant des plaies jusqu’au temps, où je reprendrai la direction de mon
Royaume. Juste avant cette période de jugements, je vais envoyer mon Fils pour qu’il vienne chercher
son épouse, sa bien-aimée pour laquelle il a tant souffert". Cet événement, vous l’avez compris sera
l’enlèvement de l’Eglise. Tout au long des sept années de tribulation, des jugements de Dieu se suivront

p. 22
successivement sur la terre. Nous, juste avant ces jugements, nous serons revêtus d’un corps immortel
et incorruptible. Tandis que la terre sera frappée par Dieu, nous serons au troisième ciel, où nous
recevrons nos récompenses. Beaucoup d’hommes et de femmes seront sauvés pendant la tribulation,
mais le plus souvent, ils seront extrêmement persécutés, mis à mort pour leur foi. Je ne veux pas
m’étendre ni sur la tribulation, la grande tribulation, ni sur l’Anti-Christ et ni sur tous les dangers, qui
vont surgir au cours de cette terrible période. Car je ne veux pas m’éloigner de l’essentiel de
l’enlèvement de l’Eglise développé dans ce livre, donc je resterai bref dans mes explications sur ces
faits.

A l’issue des sept années, le Seigneur reviendra une deuxième fois régner mille ans sur la terre à partir
de Jérusalem. Ce sera la restauration du Royaume de Dieu. Pendant ce millénium, Jésus règnera à
Jérusalem, car il aura restauré le Royaume d’Israël et nous serons ses sujets. Il y aura des êtres
humains, nés de nouveau pendant cette horrible période de la Tribulation, qui l’auront traversée et
seront encore dans leurs corps mortels. Nous aurons des positions dans son règne de 1000 ans, qui
seront déterminées par nos récompenses à notre obéissance tout au long de notre vie chrétienne.

1 Cor. 15 : 24 - 25
24 Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute
domination, toute autorité et toute puissance.
25 Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous les ennemis sous ses pieds.

A la fin du millénium, Dieu le Père mettra tous les ennemis du Seigneur Jésus sous ses pieds et alors,
Jésus instaurera son Royaume.

5. L’instauration du Royaume

1 Cor. 15 : 28
Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes
choses, afin que Dieu soit tout en tous.

Apocalypse 22 :3 - 5
3 Il n’y aura plus d’anathème. Le trône de Dieu et de l’Agneau sera dans la ville. Ses serviteurs le serviront
4 et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts.
5 La nuit ne sera plus, et ils n’auront besoin ni de la lumière d’une lampe, ni de la lumière du soleil, parce que le
Seigneur Dieu les éclairera. Et ils règneront aux siècles des siècles.

Après cette restauration du Royaume, le Seigneur recréera la surface de la terre et nous vivrons avec
lui pour l’éternité. Il sera tout en tous, plus de trace de péché, de malheur, de pleurs, de misère, de
pauvreté, de maladies, d’oppressions démoniaques, plus jamais ces choses. Alléluia ! Il remettra un

p. 23
ordre divin dans le cosmos, les étoiles et l’univers entier. Dieu sera tout et tout sera Dieu sur la terre,
ce sera extraordinaire, la fin de l’apocalypse nous en donne une très belle prophétie. Dieu n’a pas
oublié son plan originel d’étendre son Royaume sur sa propriété, la terre. Si Adam a tout gâché, en
Christ nous avons les promesses et nous le servirons pour l’éternité sur la terre, dans une gloire
ineffable, où il n’y aura plus de trace du péché. Nous vivrons dans un environnement parfait, revêtus
d’un corps immortel, glorifié et parfait ; nous ne serons plus assujettis au péché. La Jérusalem céleste
se sera matérialisée sur la terre et le plus extraordinaire, nous verrons notre Dieu face à face, nous
vivrons à ses côtés pour l’éternité ! Ce sera l’accomplissement et la fin de toutes choses,
l’accomplissement de notre salut dans sa plénitude.

Après avoir vu cette merveilleuse histoire du plan parfait de Dieu pour son Royaume, découvrons à
présent quel en sera le déroulement dans le temps, quelle sera la durée de ces événements et de ces
périodes. La Parole de Dieu consiste sur le plan prophétique, en l’ordonnancement du plan parfait pour
son Royaume. Leur accomplissement sera jalonné par des signes précis annoncés dans les Ecritures,
notamment dans le livre du prophète Daniel au sujet des "soixante-dix semaines d’années".

p. 24
Chapitre 4
Les soixante-dix semaines années du prophète Daniel

Certains événements déterminants, passés et futurs, qui ont été prophétisés avec une très grande
précision dans la Parole de Dieu, comme par exemple, l’année de la naissance de Jésus, le déluge mais
également, des périodes qui concernent la fin des temps. Le prophète Daniel a reçu au sixième siècle
avant notre ère, des révélations très détaillées sur le déroulement chronologique de la fin des temps.
Jésus, lui-même, apportera des confirmations sur les prophéties reçues par Daniel. Ainsi, ses précisions
sur la fin des temps constituent des révélations fiables sur ce sujet. Pour vous démontrer tout l’intérêt
des prophéties de Daniel, au chapitre 2, il reçoit comment les systèmes de ce monde vont être détruits
et comment le Royaume de Dieu va envahir la terre entière. Au chapitre 12, il reçoit les révélations sur
la résurrection et la gloire future des justes. Toutefois, aucune référence n’est faite alors sur la
dispensation de l’Eglise, ni sur l’Enlèvement de l’Eglise. Au chapitre 9, un ange du Seigneur, Gabriel lui
transmettra des précisions pour le temps d’accomplissement des soixante-dix périodes de sept années
(490 ans), qui s’écouleront depuis la date de promulgation de l’ordre du Seigneur pour la restauration
et la reconstruction de Jérusalem jusqu’au temps du règne du Messie sur le monde. Ceci sera l’objet
de notre étude dans ce chapitre.

Si vous voulez étudier la fin des temps de manière rigoureuse et comprendre le plan général de Dieu
pour la fin des temps, il vous faudra relire entre autres Daniel, Matthieu 24 et 25, quelques passages
d’Esaïe et de Zacharie, 1 Thessaloniciens 4, 2 Thessaloniciens 2, bien sûr l’Apocalypse et d’autres
passages de différents auteurs de la Parole de Dieu.

Daniel sera cependant le plus précis au sujet des périodes déterminées dans le temps, qui se
succéderont. Son livre à juste titre, est appelé "l’Apocalypse de l’Ancien Testament". Nous devons
vraiment l’admettre, sans les révélations reçues par Daniel, il nous aurait été beaucoup plus difficile
de comprendre les enchaînements des événements de la fin des temps. En effet, il nous en aurait
manqué les pièces clés pour comprendre le plan de Dieu dans les temps de la fin.

p. 25
1. Les références de Jésus quant aux révélations reçues de Daniel

Matth. 13 : 10 - 11
10 Les disciples s'approchèrent, et lui dirent : Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? 11 Jésus leur répondit : Parce
qu'il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné.

Je suis toujours étonné de voir comment le Seigneur dans sa Parole, nous instruit sur certains mystères.
D’une certaine façon, il cherche à attirer notre attention, nous donne quelques clés pour nous révéler
ces mystères. Mais en même temps, il préfère que cela reste voilé pour beaucoup de gens, car il préfère
en fait confier la révélation des mystères à ceux, qui ont soif de sa Parole et qui en prennent soin. Que
Dieu soit béni pour l’intelligence spirituelle qu’il nous donne. Ainsi, nous pouvons expliquer tous ces
passages sur ces mystères merveilleux de la fin des temps et faire fructifier sa Parole.

Matth. 24 : 15
C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en
lieu saint, –que celui qui lit fasse attention !

Pourquoi Jésus parle-t-il des prophéties de Daniel dans ce passage des évangiles ? Tous les théologiens
s’accordent dans ce sens, chacun des quatre évangiles s’adresse à un groupe de personnes ciblées.
L’évangile de Mathieu a été principalement écrit pour les juifs, qui attendaient le Messie avec toutes
les promesses. Pourtant, cela semble si loin de nous dans ce XXIème siècle. Mais, nous devons réaliser
quel était le contexte pour les juifs quand ils ont reçu ces enseignements dans les synagogues. Nous
sommes à notre tour, en droit de nous interroger. Comment le Messie attendu, arrivera-t-il à prendre
le contrôle des systèmes de ce monde et les anéantir ? Comment parviendra-t-il à récupérer sa
propriété, à savoir la terre entière, afin de pouvoir y régner comme cela a été prophétisé dans la Parole
de Dieu ?

Dieu a apporté des précisions sur son plan d’action dans le temps, dans les révélations faites au
prophète Daniel relatées au chapitre 9, puis complétées au chapitre 12. Il est fait mention dans la
traduction littérale, soit de soixante-dix périodes de sept années, soit d’une période de 490 ans.
Celle-ci s’étend de l’année de promulgation de la parole, lorsque la restauration et la reconstruction
de Jérusalem ont été ordonnées, alors qu’Israël était en captivité.

p. 26
2. Les soixante-dix semaines d’années prophétisées par Daniel

Après plusieurs semaines dans le jeûne et la prière, le prophète Daniel a reçu une puissante révélation.
En effet, l’ange Gabriel fut envoyé par le Seigneur pour lui révéler la fin des temps. Ces quatre versets
du chapitre 9, détaillent le déroulement des événements jusqu’à la fin des systèmes de ce monde de
ténèbres, qui sera marqué par la fin de la tribulation, c’est ce que on appelle les prophéties des
soixante-dix semaines de sept années de Daniel.

Daniel 9 : 24 - 27
24 Soixante-dix semaines ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sainte, pour faire cesser les crimes Et mettre
fin aux péchés, pour expier la faute et amener la justice éternelle, pour accomplir la vision et la prophétie et pour
oindre le Saint des saints.
25 Prends donc connaissance et comprends ! Depuis la promulgation de la parole Disant de rétablir et de
reconstruire Jérusalem jusqu’au prince-messie, il y a sept semaines ; et (dans) soixante-deux semaines, Les
places et les fossés seront rétablis et reconstruits, mais en des temps d’angoisse.
26 Après les soixante-deux semaines, un messie sera retranché, et il n’aura personne pour lui. Le peuple d’un
prince qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation ; il est résolu que
les dévastations dureront Jusqu’à la fin de la guerre.
27 Il fera avec beaucoup une solide alliance d’une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le
sacrifice et l’offrande ; le dévastateur ira à l’extrême des abominations, jusqu’à ce que la ruine et ce qui a été
résolu fondent sur le dévastateur.

3. Le choix de Daniel pour révéler son plan

Avant toute explication de ces versets, trois remarques fondamentales me semblent importantes pour
éviter toute confusion.

1) Le jeûne et la prière n’ont pas "forcé" la révélation, comme beaucoup se l’imaginent. En réalité,
Daniel ressentait un tel fardeau pour son peuple, qu’il a choisi de se mettre à part et de passer du
temps avec le Seigneur. Il s’est humilié à cause du péché de son peuple et est entré dans une
intercession profonde. Daniel connaissait les Ecritures, qui correspondaient alors au Pentateuque.
Il avait pris conscience de l’état de péché de son propre peuple, qui s’était mis sous la malédiction de
la loi. Puis, par son obstination dans la désobéissance, s’était retrouvé captif des babyloniens. Le
Seigneur a vu le cœur de Daniel et son amour pour le peuple de Dieu. Le Seigneur lui a alors confié un
message sur les phases d’accomplissement de la future délivrance d’Israël.

p. 27
2) Dieu a ainsi choisi Daniel, fidèle serviteur, pour être un canal de la transmission de ce message qui
est d’une précision remarquable. Le Seigneur lui annonça les promesses pour l’éternité et pour son
peuple, entre autres dans le chapitre 12.
3) C’est pour moi la remarque la plus importante, sans laquelle vous resterez dans une certaine
confusion, dans tout ce que nous allons étudier dans cette partie. Je vous rappelle encore, aucune
prophétie de l’Ancien Testament n’évoquait le temps de l’Eglise. Donc, ne cherchez pas l’enlèvement
de l’Eglise dans les soixante-dix périodes de sept années de Daniel. Je suis désolé de le répéter, mais
nous voyons un nombre incalculable d’enseignements erronés, diffusés sur Internet et vus par des
milliers de chrétiens ou soi-disant chrétiens. Ces réalisations comportent des commentaires déplacés
sur des tragédies humaines. On nous montre tout un tas de morts ou de blessés, en justifiant les
malheurs de la terre par une multitude de versets, pour prétendre ensuite que nous sommes dans le
temps de l’Apocalypse, voire dans la tribulation. Je dois le dire, cela montre la méconnaissance du
Corps de Christ sur la fin des temps.

4. Le contexte de captivité du Royaume de Juda

Etudions le contexte. Daniel est l’un des prophètes à avoir vécu et exercé leurs ministères pendant la
captivité. Le Royaume de Juda et Jérusalem, en raison de leur péché et particulièrement celui
d’idolâtrie, ont subi les conséquences de la malédiction de loi.

Deutéronome 28 définissait l’alliance nationale établie avec Dieu. Dieu les a donc jugés en donnant la
prédominance à leurs ennemis. Dieu avait fait preuve d’une patience à toute épreuve envers eux, leur
donnant de nombreuses possibilités de se repentir. Mais, en dépit des avertissements, les judéens (les
survivants de Jérusalem qui ont été déportés) se sont retrouvés finalement captifs par Nebucanetsar,
roi des babyloniens au VIème siècle avant Jésus-Christ.

2 Chronique 36 : 11 - 21
11 Sédécias avait vingt et un ans lorsqu’il devint roi, et il régna onze ans à Jérusalem.
12 Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, son Dieu ; et il ne s’humilia point devant Jérémie, le prophète, qui lui
parlait de la part de l’Eternel.
13 Il se révolta même contre le roi Nebucanetsar, qui l’avait fait jurer par le nom de Dieu ; et il raidit son cou et
endurcit son cœur, au point de ne pas retourner à l’Eternel, le Dieu d’Israël.
14 Tous les chefs des sacrificateurs et le peuple multiplièrent aussi les transgressions, selon toutes les
abominations des nations ; et ils profanèrent la maison de l’Eternel, qu’il avait sanctifiée à Jérusalem.
15 L’Eternel, le Dieu de leurs pères, donna de bonne heure à ses envoyés la mission de les avertir, car il voulait
épargner son peuple et sa propre demeure.
16 Mais ils se moquèrent des envoyés de Dieu, ils méprisèrent ses paroles, et ils se raillèrent de ses prophètes,
jusqu’à ce que la colère de l’Eternel contre son peuple devînt sans remède.

p. 28
17 Alors l’Eternel fit monter contre eux le roi des Chaldéens, et tua par l’épée leurs jeunes gens dans la maison de
leur sanctuaire ; il n’épargna ni le jeune homme, ni la jeune fille, ni le vieillard, ni l’homme aux cheveux blancs, il
livra tout entre ses mains.
18 Nebucanetsar emporta à Babylone tous les ustensiles de la maison de Dieu, grands et petits, les trésors de la
maison de l’Eternel, et les trésors du roi et de ses chefs.
19 Ils brûlèrent la maison de Dieu, ils démolirent les murailles de Jérusalem, ils livrèrent au feu tous ses palais et
détruisirent tous les objets précieux.
20 Nebucanetsar emmena captifs à Babylone ceux qui échappèrent à l’épée ; et ils lui furent assujettis, à lui et
à ses fils, jusqu’à la domination du royaume de Perse,
21 afin que s’accomplît la parole de l’Eternel prononcée par la bouche de Jérémie ; jusqu’à ce que le pays eût joui
de ses sabbats, il se reposa tout le temps qu’il fut dévasté, jusqu’à l’accomplissement de soixante–dix ans.

Dieu est un Dieu d’amour. Comme Daniel avait prié pour son peuple dans la repentance, pendant un
temps de jeûne, le Seigneur lui a révélé comment Israël allait être délivré de tous ses ennemis.
Cependant, Daniel a reçu des révélations qui vont bien au-delà de la situation dans laquelle se
trouvaient les juifs de l’époque. Dieu a montré à son prophète les terribles tragédies, qui
s’accompliraient bien plus tard.

5. Les différentes périodes vues par Daniel

Effectivement, de terribles tragédies les attendraient juste avant leur puissante délivrance
surnaturelle, à la fin des temps. Il lui a été annoncé une incroyable succession d’évènements avec des
périodes bien déterminées. Daniel recevra des révélations complémentaires pour avoir une vision plus
générale de la fin des temps, mais rien sur la dispensation de l’Eglise (cf. Ch.2,7 et 12). Essayons à
présent de comprendre Daniel 9, les fameuses soixante-dix semaines d’années.

L’ange donna à Daniel pour repère une période de soixante-dix segments de sept années soit
littéralement 70 segments de 7 ans, soit : 490 ans. Il lui est révélé que ces 70 périodes de 7 années
seront divisées en trois parties :

1) 7 périodes de 7 années, soit 49 ans depuis la promulgation de l’ordre de la reconstruction du


temple.
2) Puis, 62 périodes de 7 années entre la promulgation de la parole pour le rétablissement de
Jérusalem et la mort de Jésus à la Croix. Donc, 69 périodes de 7 années, soit 483 ans.
3) Cependant, dans le temps prophétique en vue de l’accomplissement total de ces 490 ans ou 70
périodes de 7 années, une dernière période de 7 années, qui pour Daniel devait suivre les 483 ans de
l’écoulement de la prophétie manque. Daniel ignorait qu’il y aurait cette coupure prophétique où le
temps qu’il avait prophétisé, s’arrêterait lors de la mort (ou retranchement) du Messie, soit au bout
de 483 ans (69 périodes de 7 années). Ce que j’appelle l’arrêt de l’horloge prophétique pour Israël.

p. 29
Le compte à rebours du temps prophétique reprendra à l’Enlèvement de l’Eglise. C’est le mystère
caché de l’Eglise, dont nous avons déjà parlé et qui a été effectivement enseigné à l’Eglise de Christ
principalement par l’apôtre Paul, mais aussi par les autres apôtres, dans les différentes épîtres. Ces
connaissances complètent les prophéties transmises par Daniel sur la fin des temps. Il est intéressant
de remarquer que, la dispensation de l’Eglise dure beaucoup plus longtemps que les soixante-dix
périodes de sept années de Daniel (490 ans) !

En résumé, l’Eglise est déjà dans le temps de sa dispensation, nous sommes à la fin de la 69ème semaine
d’années, et ce tant que l’Eglise sera encore sur terre. Au cours de la dernière période de sept années,
ce sera la Tribulation. Le temps de la tribulation sera divisé en deux parties égales de 3 ans ½ ou 42
mois, soit 2 temps, 1 temps et la moitié d’un temps, comme le dit la Parole de Dieu. La deuxième partie
est appelée dans l’Ecriture la Grande Tribulation, elle débutera juste après l’enlèvement de l’Eglise.

La Tribulation est très détaillée dans l’Apocalypse, du chapitre 5 au chapitre 18 et correspond entre
autres à Daniel 9 :26.

Daniel 9 :26
26 Après les soixante-deux semaines, un messie sera retranché, et il n’aura personne pour lui. Le peuple d’un
prince qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation ; il est résolu que
les dévastations dureront Jusqu’à la fin de la guerre.

p. 30
Pour une meilleure compréhension, voici une présentation sous forme de schéma de la chronologie
reçue par le prophète Daniel :

Le Messie est retranché


v 26
Enlèvement 2 ème venue

483 av J.C Début


62 semaines (434 ans) de la reconstruction
de la reconstruction
à la venue du Messie le Prince
du temple Neh. 2:1ss v 25
70 ème semaine
7 semaines v 25 de Daniel (7 ans)
Temps de l'Eglise (Mystère)
(49 ans) v 27

Captivité Reconstruction *
de Jérusalem

608 av J.C Début


Début du Millénium
de la Tribulation
538 av J.C

69 semaines = 483 ans

destruction du temple
Dan. 9:26

49 ans = 7 semaines
62 semaines = 434 ans (62 s + 7s = 69 s)

Reconstruction
de Jérusalem
(Esdras, Néhémie
Zacharie)

En conclusion, Dieu a décidé d’un plan particulier pour la fin des temps et la vie de son Eglise. Nous
pouvons percevoir l’une des raisons majeures de l’Enlèvement de l’Eglise précédant la Tribulation la
volonté de Dieu étant de protéger son Eglise de ses jugements qui vont s’abattre sur le monde. Dieu
cherche à épargner son Épouse, ainsi, l’enlèvement de l’Eglise se situe bien évidemment juste avant la
Tribulation. Car, la tribulation sera l’œuvre de Dieu, lorsqu’il frappera les hommes rebelles. Il semble
évident que Dieu ne souhaite pas juger son Eglise. Les sept ans de Tribulation restant pour que le
Messie vienne établir la justice éternelle (Dan. 9 : 24), en venant restaurer le Royaume de Dieu sur la
terre, est une période de jugements sur les rebelles et ce sera un temps horrible pour ceux qui seront
restés sur la terre, où beaucoup se donneront à Christ dans une persécution et des horreurs que les
impies vont commettre sous l’égide de l’Antichrist.

p. 31
Chapitre 5
Les deux retours de Christ

1 Thess. 4 : 15 - 16
15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons, d’après une parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour
l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis.
16 Car le Seigneur lui–même, à un signal donné, à la voix d’un archange, au son de la trompette de Dieu, descendra
du ciel, et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu.

2 Thess. 2 : 7 - 8
7 Car le mystère de l'iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu.
8 Et alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'éclat
de son avènement.

Vous l’avez bien compris, Jésus reviendra deux fois. Jusqu’aux enseignements de Paul sur l’Eglise, tous
les chrétiens, qu’ils soient d’origine juive ou païenne étaient persuadés d’un seul retour de Jésus pour
restaurer le royaume d’Israël.

1. Quels sont les objectifs de ces deux retours ?

Nous allons examiner d’une part, pour qui Jésus reviendra lors de chacun de ses deux retours et d’autre
part, comment ces retours auront lieu et en quoi ils consisteront concrètement. Certains textes du
Nouveau Testament, nous parlent de l’Enlèvement, nous les avons commentés, sans toutefois les
approfondir. Nous nous intéresserons également à quelques passages de l’Ancien Testament, qui
annoncent le retour du Messie, en gloire pour libérer son peuple. Quand nous étudions attentivement
les prophéties de l’Ancien Testament, il apparaît clairement que le Messie reviendra du ciel pour
délivrer son peuple. Israël sera alors au bord du gouffre de destruction, à la fin de la Tribulation. Toutes
les armées de la terre avec à leur tête l’Anti-Christ et le "faux prophète" seront prêtes à anéantir le
peuple juif. Alors, seulement à la fin des 7 ans, Jésus, le Roi des rois reviendra dans la gloire avec nous,
ses saints pour anéantir ses ennemis et pour mettre un terme aux systèmes de ce monde régi par
Satan.

Dan. 2 : 44 – 45
44 Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera
point sous la domination d'un autre peuple ; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera
éternellement.
45 C'est ce qu'indique la pierre que tu as vue se détacher de la montagne sans le secours d'aucune main, Et qui a
brisé le fer, l'airain, l'argile, l'argent et l'or. Le grand Dieu a fait connaître au roi ce qui doit arriver après cela. Le
songe est véritable, et son explication est certaine.

p. 32
D’ailleurs ce deuxième retour de Jésus pour Israël est largement enseigné aussi par le Nouveau
Testament. Ce sera la destruction de la "Grande Prostituée", dont parle l’Apocalypse, qui représente
ni plus ni moins les systèmes des puissances sataniques qui règnent sur les domaines du leadership,
de l’économique et du social dans ce monde de ténèbres et qui influencent la race humaine.

Apoc. 17 : 1 – 6
1 Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant : Viens, je te
montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.
2 C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité, et c'est du vin de son impudicité que les
habitants de la terre se sont enivrés.
3 Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de
blasphème, ayant sept têtes et dix cornes.
4 Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle
tenait dans sa main une coupe d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution.
5 Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations
de la terre.
6 Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d'un
grand étonnement.

Apoc. 17 : 18
Et la femme que tu as vue, c’est la grande ville, qui a la royauté sur les rois de la terre.

Jésus viendra alors régner à Jérusalem lors de son deuxième retour, par conséquent vous devez avoir
"à l’esprit" que le retour du Messie, dans l’Ancien Testament ou dans les évangiles, ou même au début
des Actes des apôtres, concerne uniquement le deuxième retour de Jésus, et non pas son premier
retour au moment de l’enlèvement.

Voici quelques textes très édifiants :

Zach. 14 : 1 - 5
1 Voici, le jour de l’Eternel arrive, Et tes dépouilles seront partagées au milieu de toi.
2 Je rassemblerai toutes les nations pour qu’elles attaquent Jérusalem ; La ville sera prise (…)
3 L’Eternel paraîtra, et il combattra ces nations, Comme il combat au jour de la bataille.
4 Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, Qui est vis–à–vis de Jérusalem, du côté de l’orient ;
La montagne des oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, Et il se formera une très grande vallée :
Une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, Et une moitié vers le midi ;
5 Vous fuirez alors la vallée de mes montagnes, car la vallée des montagnes s’étendra jusqu’à Atzel. Vous fuirez
comme vous avez fui devant le tremblement de terre, au temps d’Ozias, roi de Juda. Et l’Eternel, mon Dieu,
viendra, et tous ses saints avec lui.

Zach. 12 : 9 - 11
9 En ce jour–là, Je m’efforcerai de détruire toutes les nations qui viendront contre Jérusalem.
10 Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit de grâce et de supplication,
Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils
unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier–né.
11 En ce jour–là, le deuil sera grand à Jérusalem, Comme le deuil d’Hadadrimmon dans la vallée de Meguiddon.

Rom. 11 : 26
Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu`il est écrit : le libérateur viendra de Sion, et il détournera de Jacob les
impiétés

p. 33
Les théologiens s’accordent pour relier ces deux premiers passages au deuxième retour du Messie,
lorsque Jésus reviendra en puissance et en gloire avec nous, ses saints. On assistera à la "fameuse"
bataille d’Armageddon, dont on entend parler tout le temps, quand on entend des enseignements sur
la fin des temps. En effet, à l’issue de cette dernière grande bataille, Jésus viendra délivrer Israël de
toutes les armées des nations. Le peuple Juif suppliera et proclamera alors Celui qu’ils ont percé.
Toutes les nations le verront et seront dans la confusion, pensant anéantir Israël.

Jésus reviendra physiquement, en touchant "le mont des oliviers", celui-ci se fendra en deux et nous,
les saints reviendront avec le Seigneur, pour détruire toutes les armées de l’Antichrist qui se seront
liguées contre Israël. Ce sera la fin des systèmes de ce monde dans le domaine spirituel et naturel,
Jésus, notre Seigneur reprendra tout et régnera physiquement à Jérusalem. Ce sera la fin du monde et
l’entrée dans le millénium.

p. 34
2. Les principales différences entre les deux retours de Jésus

1er Retour de Jésus 2ème Retour de Jésus

L’Enlèvement Le Millénium

La véritable Eglise est au bout de ses limites. Israël est au bord de la destruction.

Seuls, les "chrétiens nés de nouveau" le verront. Jésus revient : tous le verront.

Jésus reviendra chercher son Eglise. Jésus revient pour Israël.

Il restera dans les airs, sans toucher la terre. Il mettra les pieds sur la montagne des Oliviers

1ère phase de la 1ère résurrection

Transformation des chrétiens restés vivants La montagne des oliviers se fendra en deux.

Jésus retourne au 3ème Ciel. Jésus revient sur terre avec nous ses saints.

p. 35
Protection de l’Eglise Les juifs reconnaissent Celui qu’ils ont percé.

1er Retour de Jésus 2ème Retour de Jésus

L’Enlèvement Le Millénium

Réveil parmi les juifs :


Début de la Tribulation sur la terre
beaucoup se repentent et reçoivent Christ.

Tribunal de Christ pour les saints au 3ème Ciel : Destruction de l’Antichrist et de toutes ses
nos récompenses éternelles armées

Nous recevrons la gloire et brillerons plus ou


Destruction des systèmes de ce monde :
moins, selon notre récompense, qui
la Grande Prostituée n’est plus.
déterminera notre (Millénium et règne éternel)

2ième phase de la 1ère résurrection

Sélection entre les inconvertis et les chrétiens,


nés de nouveau pendant la Tribulation et qui
sont encore en vie, dans leurs corps mortels.

Destruction de tous les inconvertis à la fin de la


Tribulation, seuls ceux qui sont nés de nouveau
sont préservés.

Fin du monde

Entrée dans le Millénium des chrétiens :


nous aurons nos corps ressuscités et glorifiés.
Les croyants, qui ont reçu Jésus pendant la
Tribulation auront encore leurs corps
terrestres : Jésus règnera à Jérusalem.

Rappel - La nouvelle naissance :

p. 36
1 Unchrétien né de nouveau a fait une réelle expérience avec Dieu ; il a reçu par grâce la révélation de
Jésus par sa mort à la croix pour ses péchés et il mène une vie nouvelle en Christ (Cf. p.69).

Toutes ces précisions nous ont éclairés sur la trame de la chronologie des deux retours de Christ,
concentrons-nous à présent sur le sujet principal de ce livre : l’Enlèvement de l’Eglise.

p. 37
DEUXIEME PARTIE
L’Enlèvement de l’Eglise

Chapitre 6
Repères chronologiques

Nous allons reprendre les deux premières références citées au début de ce livre. Ces deux textes sont
très précieux et complémentaires, pour connaître la chronologie de l’Enlèvement de l’Eglise et pour
savoir comment les événements vont avoir lieu.

1 Thess. 4 : 15 - 17
15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons, d’après une parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour
l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis.
16 Car le Seigneur lui–même, à un signal donné, à la voix d’un archange, au son de la trompette de Dieu, descendra
du ciel, et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu.
17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées, à la
rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

1 Cor. 15 : 51 - 52
51 Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,
52 en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. Car elle sonnera, et les morts ressusciteront
incorruptibles, et nous, nous serons changés.

1. Rappel de la chronologie de l’enlèvement

En résumé, voici ce que Paul nous enseigne :

A un temps "t", un Archange de Dieu donnera le signal et l’Enlèvement de l’Eglise se produira.


Rappelons-nous, seul Dieu le Père connaît l’heure et le jour. L’Enlèvement de l’Eglise demeure le signe
annonciateur de tous les autres événements, dont nous avons pour chacun un timing précis.

1) Jésus descendra du 3ème Ciel.


2) Jésus reviendra donc la première fois en restant dans les airs, sans poser les pieds sur la terre,
Il sera dans le 1er Ciel.
3) Les morts en Christ ressusciteront en premier et comme nous l’avons vu, ce sera la phase
initiale de la première résurrection. Vous recevrez enfin l’explication de cette expression.

p. 38
4) Seuls les chrétiens nés de nouveau vivants dans leurs corps mortels, verront de leurs yeux
Jésus. Les païens ne pourront pas vivre cette expérience.
5) Nous, les vivants, nous serons changés en un instant.
6) Nous serons tous, ressuscités et transformés, enlevés ensemble dans les airs à la rencontre du
Seigneur, pour être tous unis à lui.
7) Nous serons enlevés tous ensemble au 3ème Ciel, dans la présence du Seigneur, protégés des
jugements de Dieu et des persécutions sataniques, qui s’abattront sur la terre, durant la
Tribulation.
8) Nous passerons devant le Tribunal de Christ au 3ème Ciel, en vue de nos récompenses.

2. Le premier retour de Jésus

Le Nouveau Testament nous explique en détail comment Jésus va revenir chercher son Eglise.

1 Thess. 4 : 16 - 17
16 Car le Seigneur lui–même, à un signal donné, à la voix d’un archange, au son de la trompette de Dieu,
descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu.
17 Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées, à la
rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

Jésus est à la droite du Père depuis deux mille ans. Ses disciples dans Actes 1, ont reçu la promesse que
le Seigneur reviendra tel qu’ils l’ont vu partir au Ciel. Même s’ils n’avaient pas reçu une pleine
révélation des deux retours de Jésus, nous savons comment Jésus est monté au Ciel. Concernant le
premier retour de Jésus, 1 Thessaloniciens au chapitre 4, nous le précise clairement. Un archange
éminent sonnera de la trompette. Ceci signifie dans la Parole de Dieu, le début d’une action divine
décisive ou d’une bataille. Alors, à ce signal sera donné, le Seigneur Jésus descendra du 3ème Ciel. Il se
tiendra dans les airs, là où nous le rencontrerons et il viendra chercher son Eglise. À ce moment-là,
des événements spécifiques à l’Enlèvement et réservés uniquement à l’Eglise, vont effectivement se
succéder et prendre place, à savoir :

1) La première phase de la 1ère résurrection pour ceux déjà morts en Christ, qui sont au 3ème Ciel.
2) La transformation des vivants en Christ pour l’Eglise de Christ, qui sera sur la terre à
l’Enlèvement.
3) Notre réunion avec Jésus dans les airs pour l’Epouse de Christ.
4) Notre aller au 3ème Ciel pour l’Epouse de Christ
5) Le Tribunal de Christ pour l’Epouse de Christ

Ce sont tous ces points que nous allons étudier précisément.

p. 39
Chapitre 7

La première résurrection

1 Cor. 15 : 20
Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts.

1 Thess. 4 : 16
16 Car le Seigneur lui–même, à un signal donné, à la voix d’un archange, au son de la trompette de Dieu, descendra
du ciel, et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu.

1. La phase initiale de la première résurrection

Christ se tiendra dans les airs, dans la nuée, par sa puissance infinie. Il a été le premier en tout et il
ressuscitera les morts. Tous les frères et sœurs présents au troisième ciel, dans l’attente de ce jour
glorieux, retrouveront un corps. Ce sera le premier événement, qui marquera l’Enlèvement de l’Eglise
sur la terre et concerne strictement le Corps de Christ. Ce sera le plus grand choc planétaire où la
puissance de Dieu sera manifeste et dont tous les inconvertis seront témoins dans les faits. Les tombes
se videront de leurs morts et ils constateront eux-mêmes la disparition des vivants en Christ. Nous
assisterons à la phase initiale de la première résurrection : la disparition des vivants et la
transformation de leurs corps de manière soudaine. Le monde entier sera surpris de cette première
résurrection ou pour être plus précis de cette phase initiale de la première résurrection. Des centaines
de millions de tombes, voire des milliards de tombes, de ceux qui sont morts en Christ ou sont
simplement endormis, comme Paul les appelle, s’ouvriront. Dieu enverra l’esprit et l’âme de chaque
être humain du troisième ciel vers la terre. Il prendra la semence de la poussière de la terre de chacun
des corps décomposés de ses enfants et recréera un corps incorruptible pour chacun.

1 Thessaloniciens 4 : 15
15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons, d’après une parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour
l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis.

1 Cor. 15 : 42 - 43
42 Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible ; il ressuscite incorruptible ;
43 il est semé méprisable, il ressuscite glorieux ;43 il est semé infirme, il ressuscite plein de force

1 Cor. 15 : 35 – 38
35 Mais quelqu'un dira : Comment les morts ressuscitent-ils, et avec quel corps reviennent-ils ?
36 Insensé ! ce que tu sèmes ne reprend point vie, s'il ne meurt.
37 Insensé ! ce que tu sèmes ne reprend point vie, s'il ne meurt. Et ce que tu sèmes, ce n'est pas le corps qui naîtra
; c'est un simple grain, de blé peut-être, ou de quelque autre semence;

p. 40
38 puis Dieu lui donne un corps comme il lui plaît, et à chaque semence il donne un corps qui lui est propre.

Lors même du début de la première résurrection, selon si nous sommes vivants ou morts en Christ au
jour de l’Enlèvement, nous revêtirons nos corps immortels et incorruptibles, nos vrais corps spirituels.
Nous allons y revenir. Quel jour extraordinaire, cela sera pour son Eglise ! Mais quel choc pour tous les
païens ! Certains regretteront amèrement d’avoir refusé d’accepter le salut de Christ, après de
nombreux appels vains à la repentance. D’autres seront dépassés par les événements, les médias
parleront de toutes les coins de la planète de cet événement sans précédent. Les bibles seront ouvertes
par les pécheurs, ils chercheront toutes les informations sur ce Jésus et sur les événements de la fin
des temps. Des hommes chercheront Dieu et le trouveront, mais parmi ces inconvertis, il y en aura qui
seront saisis par le Diable pour devenir les acteurs des pires persécutions de l’horrible "nettoyage
spirituel satanique", que la terre devra subir perdant les sept ans de tribulation. En effet, les réactions
des pécheurs seront très violentes contre la connaissance de Dieu et ils chercheront à éradiquer
jusqu’à la fin de la Tribulation, tout ce qui parle de la vérité en Jésus pour le transformer en une vaste
séduction spirituelle.

2. Pourquoi ressusciter d’entre les morts ou être transformés dans nos corps ?

1 Corinthiens 15 : 52 - 53
52 En un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront
incorruptibles, et nous, nous serons changé.
53 Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité.

Exode 33 : 20
L'Eternel dit : Tu ne pourras pas voir ma face, car l'homme ne peut me voir et vivre.

Notre corps mortel ne peut voir Dieu et vivre, même en étant sauvés, donc recréés dans notre nature
spirituelle, nous ne pouvons pas aller au troisième ciel avec notre corps corruptible. Notre chair
mortelle ne peut supporter qu’une part infime de la présence de Dieu, ni même sa sainteté. C’est
pourquoi tant de personnes tombent dans l’Esprit, quand on prie pour elles. D’ailleurs, souvent, elles
témoignent de la façon suivante : "Quand le pasteur a prié pour moi, j’ai perdu toutes mes forces et
me suis écroulé". Vous trouverez d’ailleurs des exemples de perte de connaissance lors de visitations
Divines, dans plusieurs passages de la Parole de Dieu.

2 Chroniques 5 : 13 - 14
13 et lorsque ceux qui sonnaient des trompettes et ceux qui chantaient, s'unissant d'un même accord pour célébrer
et pour louer l'Éternel, firent retentir les trompettes, les cymbales et les autres instruments, et célébrèrent l'Éternel

p. 41
par ces paroles : Car il est bon, car sa miséricorde dure à toujours ! en ce moment, la maison, la maison de l'Éternel
fut remplie d'une nuée.
14 Les sacrificateurs ne purent pas y rester pour faire le service, à cause de la nuée ; car la gloire de l'Éternel
remplissait la maison de Dieu.

Ezéchiel 3 : 22 – 24
22 Là encore la main de l'Éternel fut sur moi, et il me dit : Lève-toi, va dans la vallée, et là je te parlerai.
23 Je me levai, et j'allai dans la vallée ; et voici, la gloire de l'Éternel y apparut, telle que je l'avais vue près du
fleuve du Kebar. Alors je tombai sur ma face.
24 L'esprit entra en moi, et me fit tenir sur mes pieds. Et l'Éternel me parla et me dit : Va t'enfermer dans ta
maison.

Dan. 10 : 8 – 11
8 Je restai seul, et je vis cette grande vision ; les forces me manquèrent, mon visage changea de couleur et fut
décomposé, et je perdis toute vigueur.
9 J’entendis le son de ses paroles, je tombai, frappé d’étourdissement, la face contre terre.
10 Et voici, une main me toucha, et secoua mes genoux et mes mains.
11 Puis ? il me dit : Daniel, homme bien-aimé, sois attentif aux paroles que je vais te dire, et tiens-toi debout à la
place où tu es ; car je suis maintenant envoyé vers toi. Lorsqu’il m’eut ainsi parlé, je me tins debout en tremblant.

Actes 9 : 3 – 4
3 Comme il était en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour
de lui.
4 Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ?

Des personnes qui marchaient avec Dieu, sont littéralement tombées sous la puissance du Saint-Esprit.
Pour cette raison, tous ceux qui ont fait l’expérience d’un type de vision qu’on appelle "être ravi en
Esprit", sortent de leur corps surnaturellement par la puissance du Saint-Esprit et sont transportés au
troisième ciel pour un temps très court, selon la volonté de Dieu, mais ils ne peuvent pas y aller avec
leur corps mortels.

2 Cor. 12 : 2 – 4
2 Je connais un homme en Christ, qui fut il y a quatorze ans, ravi jusqu’au troisième ciel (si ce fut dans son corps,
je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait).
3 Et je sais que cet homme (si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait) 4 fut enlevé dans le
paradis, et qu’il entendit des paroles ineffables qu’il n’est pas permis à un homme d’exprimer.

Car, comme nous l’avons vu dans Exode 33 : 20, personne ne peut vivre en étant dans son corps mortel
et voir Dieu. Paul avait même du mal à décrire l’expérience qu’il avait faite, où il disait "était-ce dans
son corps ? Je ne sais, était-ce hors de son corps, je ne sais, Dieu le sait" et il répètera la même phrase
au verset suivant, avant de dire qu’il a été au paradis, à savoir au troisième ciel, dans la présence de
Dieu. Lorsqu’une personne née de nouveau meurt physiquement, elle est emportée sous l’escorte de
son ange gardien au troisième ciel. Tant qu’elle n’aura pas revêtu son corps spirituel, ce qui se produira
à la résurrection d’entre les morts, cet être humain restera en deux dimensions : l’esprit et l’âme. C’est

p. 42
un être humain incomplet, c’est ce que nous sommes, quand nous mourrons physiquement. Car, Dieu
nous a créés en trois dimensions, esprit, âme et corps.

1 Thess. 5 : 23
Que le Dieu de paix vous sanctifie lui–même tout entiers ; que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit
conservé sans reproche à l’avènement de notre Seigneur Jésus–Christ !

Le but final voulu par Dieu est de nous restaurer en trois dimensions (cf. "Comprendre l’Homme en 3
Dimensions" d’Olivier Derain). L’héritage des conséquences du péché de la chute d’Adam et Eve a
détruit à jamais notre corps, qui est corruptible depuis notre conception et doit disparaître par la mort
physique. Le fait de se retrouver à nouveau en trois dimensions, c’est ce qu’on appelle la
"consommation du salut" ou "l’accomplissement total du salut". Ce sera pour l’homme, la
réconciliation totale entre le monde spirituel et le monde naturel. Rappelons-nous, l’homme est le seul
être spirituel à posséder une âme et à vivre dans un corps. L’homme a donc la capacité d’interagir à la
fois dans le monde spirituel et dans le monde matériel.

1 Jean 3 :2
Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais
nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est.

3. Les trois étapes de la manifestation de notre salut

Nous sommes sauvés par la foi et par la grâce, mais ce que nous serons n’a pas été encore pleinement
manifesté, car notre salut se manifeste en trois étapes. Je n’ai pas dit que nous étions sauvés en trois
étapes, j’ai dit et je le précise pour éviter toute déformation de mes enseignements, la
MANIFESTATION de notre salut se fait en trois étapes.

1) La première étape est la condition sine qua non pour les deux suivantes. La première est bien sûr
la régénération de notre esprit. Quand nous recevons Christ comme Sauveur personnel, nous naissons
de nouveau.
2) La deuxième étape de notre salut est le renouvellement de notre intelligence et elle s’accomplira
totalement, quand nous serons au troisième ciel, après avoir été enseignés dans la plénitude de la
connaissance de Dieu.
3) La troisième étape, ce sera à la résurrection ou lors de la transformation de notre corps, dans le
cas où nous serions encore vivants le jour de l’Enlèvement. Pour cette dernière étape, Paul va
enseigner une puissante vérité sur notre corps, il parle de deux types de corps dans 1 Corinthiens 15 :

p. 43
le corps naturel que nous avons actuellement et le corps spirituel, dont nous serons revêtus au cours
de l’Enlèvement de l’Eglise.

1 Cor. 15 : 42 - 44
42 Ainsi en est–il de la résurrection des morts. Semé corruptible, on ressuscite incorruptible.
43 Semé méprisable, on ressuscite glorieux. Semé plein de faiblesse, on ressuscite plein de force.
44 Semé corps naturel, on ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps naturel, il y a aussi un corps spirituel.

Nous avons en quelque sorte un "visa de résidence temporaire" sur la terre dans notre corps mortel.
Les hommes de Dieu de la Bible en avaient pleinement conscience (Héb. 11 : 13). Nous avons besoin
de revêtir ensuite notre domicile Céleste (2 Cor. 5 : 1 - 2). Donc, vous avez bien compris, notre corps
à besoin de revêtir un corps immortel et incorruptible pour nous tenir dans la plénitude de la présence
de Dieu et parvenir à la consommation de notre salut. Ainsi, notre corps sera alors un corps spirituel
avec des caractéristiques que nous détaillerons.

Hébreux 11 :13
C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises ; mais ils les ont vues et saluées de
loin, reconnaissant qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.

2 Corinthiens 5 :1 - 2
1 Nous savons, en effet, que si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un
édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main d’homme.
2 Aussi ? nous gémissons dans cette tente, désirant revêtir notre domicile céleste

4. Deux résurrections

Mais, avant d’aller plus loin, pour expliquer la première phase de la première résurrection, qui fait
partie de la première étape de l’Enlèvement de l’Eglise, nous devons savoir que d’une part, la Bible
parle de deux résurrections d’entre les morts, qui sont clairement prophétisées par la Parole de Dieu
et que d’autre part la première résurrection s’opérera en trois phases distinctes, nous verrons
pourquoi un peu plus loin.

Actes 24 : 14 - 15
14 Je t’avoue bien que je sers le Dieu de mes pères selon la voie qu’ils appellent une secte, croyant tout ce qui est
écrit dans la loi et dans les prophètes,
15 et ayant en Dieu cette espérance, comme ils l’ont eux–mêmes, qu’il y aura une résurrection des justes et des
injustes.

La Parole de Dieu nous enseigne qu’il y aura deux résurrections :

p. 44
1) La première : celle des justes, c’est-à-dire, les chrétiens nés de nouveau et justifiés par la foi et par
la grâce au travers du sang précieux de Jésus.
2) Et la deuxième : celles des injustes, plus exactement des pécheurs perdus.

La Parole de Dieu utilise le terme de : "première résurrection".

Apocalypse 20 : 6
Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ;
mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.

Il est clair que la première résurrection évoquée dans la Parole de Dieu, est celle des justes et la
deuxième celle des injustes.

5. Trois phases pour la première résurrection

Contrairement à ce qu’on entend souvent enseigner, la première résurrection ne se fera pas d’un seul
tenant, mais en plusieurs phases et s’opérera à trois moments précis et bien déterminés par le
Seigneur. Ces éléments apparaissent clairement dans le texte biblique.

1) La première phase de la première résurrection lors de l’enlèvement :

On me pose souvent cette question : "Pourquoi vous dites qu’il y aura plusieurs phases pour la
première résurrection ?" La réponse est simple. Comme nous l’avons vu plus haut, quand Jésus va
revenir nous chercher, lors de son premier retour, c’est-à-dire à l’Enlèvement de l’Eglise, la Bible nous
dit bien que les morts en Christ vont ressusciter premièrement.

1 Thess. 4 : 16
16 Car le Seigneur lui–même, à un signal donné, à la voix d’un archange, au son de la trompette de Dieu, descendra
du ciel, et les morts en Christ ressusciteront en premier lieu.

C’est la première phase de la résurrection des justes. Tous ceux qui seront morts en Christ, seront donc
au troisième ciel au moment même, où Jésus reviendra. Ils passeront par cette phase initiale de la
première résurrection.

Si la première résurrection était la seule, il y aurait un vide théologique concernant tous ceux qui vont
se convertir pendant la Tribulation, car nous savons aussi que beaucoup de gens, des païens et surtout
des juifs, à la fin de la Tribulation, vont se donner à Christ pendant cette période. Ils vont mourir
physiquement et donc aller au troisième ciel nous rejoindre.

p. 45
Apoc. 6 : 9 – 10
9 Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la
parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu.
10 Ils crièrent d’une voix forte, en disant : Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer
vengeance de notre sang sur les habitants de la terre ?

1 Thess. 5 : 23
Que le Dieu de paix vous sanctifie lui–même tout entiers ; que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit
conservé sans reproche à l’avènement de notre Seigneur Jésus–Christ !

La Tribulation s’achèvera à la fin du monde, on pourrait le formuler ainsi : à la fin des systèmes de ce
monde. Dieu fera, à ce moment-là, ressusciter tous ceux qui seront nés de nouveaux et morts pendant
la Tribulation et fera mourir tous les inconvertis, donc tous ceux qui auront reçu la marque de la Bête.

Apocalypse 20 : 4
Je vis des trônes. A ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et (je vis) les âmes de ceux qui étaient
morts sous la hache à cause du témoignage de Jésus et de la parole de Dieu, et de ceux qui ne s’étaient pas
prosternés devant la bête ni devant son image et qui n’avaient pas reçu la marque sur le front ni sur la main.
Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ, pendant mille ans.

Matthieu 13 : 36 - 43
36 Alors il renvoya la foule, et entra dans la maison. Ses disciples s'approchèrent de lui, et dirent : Explique-nous
la parabole de l'ivraie du champ.
37 Il répondit : Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l’homme ;
38 le champ, c'est le monde ; la bonne semence, ce sont les fils du royaume ; l'ivraie, ce sont les fils du malin ;
39 l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable ; la moisson, c'est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges.
40 Or, comme on arrache l'ivraie et qu'on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde.
41 Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui
commettent l’iniquité :
42 et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.
43 Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour
entendre entende.

Matthieu 13 : 49 – 50
49 Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes,
50 et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Matthieu 25 : 31 - 41
31 Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s'assiéra sur le trône de sa gloire.
32 Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare
les brebis d'avec les boucs ;
33 et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche……………
34 Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du
royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.
35 Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et
vous m'avez recueilli ; 36 j'étais nu, et vous m'avez vêtu ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et
vous êtes venus vers moi.
37 Les justes lui répondront : Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger ; ou
avoir soif, et t'avons-nous donné à boire ?
38 Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli ; ou nu, et t'avons-nous vêtu ?
39 Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ?

p. 46
40 Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus
petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites.
41 Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été
préparé pour le diable et pour ses anges.

C’est de cet événement dont Jésus parle dans les Evangiles et où pour le décrire, il utilise des
expressions comme "jeter au feu l’ivraie" ou encore "séparer les méchants des justes" ou
encore "séparer les boucs des brebis". Ces trois images vous le comprenez bien, concernent la mise à
mort par Dieu lui-même des inconvertis à la fin de la Tribulation.

Apocalypse 20 : 4 - 6
5 Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis. C'est la première
résurrection.
6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n'a point de pouvoir sur eux ;
mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.

Ce dernier passage de l’Apocalypse nous décrit prophétiquement la résurrection des morts, de ceux
précisément qui auront été martyrisés pour leur foi. Cette résurrection des martyrs pour Christ
précédera l’entrée du règne de Christ dans le Millénium. Pourtant, nous aurons déjà été déjà
ressuscités en Jésus-Christ.

Daniel 12 : 2 – 3
2 Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les
autres pour l'opprobre, pour la honte éternelle.
3 Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice,
à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité.

2) La deuxième phase de la première résurrection à la fin de la tribulation :

Le prophète Daniel annonce la résurrection des justes et des injustes, rappelons-nous Daniel
prophétise pour les juifs, mais ne reçoit pas de révélation sur le mystère de l’Eglise. La vie de l’Eglise
lui était complètement cachée. Il a reçu une vision prophétique sur la résurrection des justes, dans sa
deuxième phase, ce qui se produira en fait à la fin de la Tribulation. Un immense réveil se produira
parmi les juifs, juste à la fin de la Tribulation (Cf. Epître aux romains). Beaucoup de païens naîtront de
nouveau pendant toute la Tribulation. Des êtres humains, pour une partie pendant cette période
recevront le salut, souvent au prix de terribles persécutions et mourront pendant la Tribulation. Ils
devront bien ressusciter un jour, ce qui se produira juste à la fin de la Tribulation. C’est bien ce que le
passage d’Apocalypse 20 : 4 à 6 que nous avons lu, nous dit.

p. 47
Ceux qui n’auront pas eu la marque de la Bête, reviendront à la vie : ils ressusciteront et ils régneront
pendant le Millénium, avec nous d’ailleurs. Sans cette interprétation, il y aurait des non-sens sur le
déroulement des événements des prophéties de la fin des temps. Il est tout à fait légitime de se poser
cette question : y aura-t-il une troisième phase de la première résurrection ?

Regardons en premier lieu ce qui va se passer juste à la fin du monde :

Matth. 24 : 40 - 42
40 Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé ;
41 de deux femmes qui moudront à la meule, l'une sera prise et l'autre laissée.
42 Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.

Dans ce texte de Matthieu, Jésus annonce qu’un choix sera fait : certains resteront et d’autres seront
pris. Beaucoup d’enfants de Dieu pensent que Jésus fait allusion à l’enlèvement dans ce passage. Je
l’ai cru personnellement pendant des années ! Ce n’est pas le cas, mais il s’agit bien du deuxième retour
de Jésus : celui qui sera pris, ira en enfer et n’entrera pas dans le Millénium, celui qui restera est celui
qui entrera dans le Millénium étant né de nouveau et encore vivant dans son corps mortel. Rappelez-
vous aucune révélation n’a été donnée sur l’enlèvement de l’Eglise, avant que Paul ne reçoive les
premières révélations sur la doctrine de l’Eglise. C’est malheureux, mais trop de passages sur la fin des
temps, ont été interprétés à tort, par négligence ou ignorance de cette puissante vérité. Matthieu 24
laisse des ambiguïtés et constitue un écueil pour l’Eglise dans sa compréhension des derniers temps.

En effet, dans Matthieu 24, Jésus s’adressait aux juifs sur son deuxième retour pour Israël à la fin de la
Tribulation. Comme vous l’avez compris, lors du deuxième retour de Jésus, on assistera à l’inverse de
ce qui se sera passé pour l’Enlèvement. Nous régnerons avec Jésus pendant mille ans sur ceux, qui
seront laissés sur la terre pour le millénium, c’est-à-dire d’une part, les derniers chrétiens nés de
nouveau pendant la Tribulation et encore vivants à la fin des sept ans et d’autre part, sur leur
descendance. La terre sera alors peuplée en partie de nous les chrétiens, dans nos "corps ressuscités
et glorifiés". Je reviendrai sur cette dernière expression. Nous dirigerons alors les nations sous le
l’autorité du Seigneur Jésus. Ces nations seront constituées des rescapés de la Tribulation et de tous
leurs descendants. En mille ans, plusieurs générations se succéderont. Etudions maintenant un
passage très étonnant du livre de Daniel.

Daniel 12 : 11 - 12
Et depuis le temps où le [sacrifice] continuel cessera et où l’abomination dévastatrice sera placée, [il y aura] 1 290
jours.
12 Bienheureux celui qui attend et qui parvient à 1 335 jours !

Daniel a reçu que bienheureux seront ceux, qui parviendront à 1335 jours. La Grande Tribulation
durera trois ans et demi, soit 1290 jours. L’ange parle de 1335 jours pour ceux qui seront touchés et
bénis par le Seigneur. Il reste donc encore 45 jours après la fin de la Tribulation. Pourquoi le Seigneur

p. 48
précise-t-il cette période de 45 jours ? Je suis convaincu, c’est une interprétation personnelle et je vous
la partage. La période de 45 jours constitue le temps nécessaire de la transition, qui précèdera l’entrée
de Christ dans le Millénium pour régner. Ce sera un temps de combat contre les rebelles, ces horribles
persécuteurs, les serviteurs de Satan et les démoniaques. Cette période marquera la reprise du
leadership de la terre et de ses systèmes par notre Seigneur Jésus. Ceci paraît dur, mais il faut se
rappeler les massacres massifs, les génocides de centaines de millions d’êtres humains que l’Antichrist
et ses agents vont perpétrer sur la terre, contre ceux qui se seront donnés à Christ. Ils seront mis à
mort dans des conditions pires que ce que les nazis ont fait contre le peuple juif et tous ceux qu’ils ont
éliminés dans les camps de concentration pendant la deuxième guerre mondiale. Quand ces horreurs
ont été découvertes à la libération en 1945, personne n’y croyait. Ce génocide contre les juifs, juste
parce qu’ils étaient juifs, était d’un diabolisme comme la terre n’avait encore jamais connu. A l’époque,
beaucoup de croyants nés de nouveau ont pu penser qu’Hitler était l’Antichrist. Mais, l’Antichrist sera
mille fois pire qu’Hitler, Jésus dit dans Matthieu 24 que pendant la Tribulation, la terre n’aura jamais
connu de telles horreurs. Donc, le Seigneur fera justice pour reprendre sa propriété, Dieu étant un Dieu
d’amour, mais aussi de jugement et il est un feu dévorant de par sa sainteté.

Héb. 12 : 28 – 29
28 C'est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte
qui lui soit agréable,
29 avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant.

La terre sera dans un tel chaos juste après la bataille d’Harmaguédon, que le Seigneur lui-même devra
mettre de l’ordre, afin d’entrer dans son règne avec nous ses saints. Ces frères et sœurs auront été
sauvés pendant la Tribulation, rescapés des horreurs des persécutions de l’Antichrist auront des
enfants, des petits enfants, des arrières et arrières et arrières petits enfants pendant le Millénium.
Parmi ceux qui naîtrons sur la terre pendant cette période, une grande majorité se donnera à Christ,
car la connaissance de Dieu sera répandue sur la terre comme jamais et ils vont mourir pendant cette
période de mille ans. Ils iront donc au troisième Ciel en attendant la fin du Millénium, même s’il est
parlé d’une longévité de vie sur la terre pour les pécheurs.

Esaïe 65 : 20
Il n’y aura plus ni enfants ni vieillards qui n’accomplissent leurs jours ; car celui qui mourra à cent ans sera jeune,
et le pécheur âgé de cent ans sera maudit.

p. 49
Je vous le rappelle, nous régnerons sur ces générations avec Jésus pendant le Millénium et nous serons
dans notre corps ressuscité et glorifié (Apoc. 20 : 4 - 6). Nous exercerons alors la justice Divine et
répandrons la connaissance du Seigneur sur toute la terre, comme l’eau couvre le fond des mers.

Esaïe 11 : 9
Il ne fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte, car la terre sera remplie de la connaissance de
l’Eternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent.

Habakuk 2 : 14
Car la terre sera remplie de la connaissance de la gloire de l’Eternel, comme le fond de la mer par les eaux qui
le couvrent.

Vous apprenez beaucoup de vérités, c’est passionnant d’étudier la fin des temps ! Dans ces quelques
lignes, je vous donne beaucoup de révélations sur la Parole de Dieu de manière condensée, car c’est
un travail immense, celui d’écrire, seulement sur le sujet de la Tribulation et du Millénium. C’est
extrêmement instructif pour connaître le plan de Dieu prévu pour son Royaume éternel. Cela vous
transmettra la passion pour le Royaume de Dieu et pour les âmes perdues. Je déplore de voir tant de
prédicateurs utiliser le Royaume de Dieu à des fins personnelles et focaliser les enfants de Dieu sur la
recherche exclusive des bénédictions du Royaume présent, comme l’argent et la notoriété dans le
monde chrétien. Ces prédicateurs oublient les âmes qui se meurent chaque jour dans ce monde. Savez-
vous qu’en moyenne presque deux personnes décèdent dans ce monde toute les secondes ! Et
malheureusement, la plupart vont en enfer. L’Eglise doit se réveiller.

Simplement pour conclure sur cette partie, vous l’avez bien saisi, on ne peut pas construire une
théologie, sur une seule phase de la première résurrection, car il y en aura bien trois.

3) La troisième phase de la première résurrection à la fin du millénium :

La troisième phase de la première résurrection qui se déroulera à la fin du Millénium où tous ceux qui
auront un corps mortel mourront, sera suivie par la deuxième résurrection, celle des pécheurs qui
seront tous en enfer à ce moment-là. La deuxième résurrection, quant à elle, n’aura qu’une seule
phase, où tous les pécheurs perdus ressusciteront et passeront devant le grand Trône blanc du
jugement de Dieu. Cet événement sera "le jugement dernier pour les hommes".

Apocalypse 20 : 11 – 15
11 Puis, je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et
il ne fut plus trouvé de place pour eux.
12 Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre
livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d'après ce qui était écrit
dans ces livres.

p. 50
13 La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux;
et chacun fut jugé selon ses oeuvres.
14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu.
15 Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu.

Matthieu 12 : 36 – 37
36 Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée.
37 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.

2 Pierre 3 : 7
Tandis que par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour
du jugement et de la ruine des hommes impies.

Jean 5 : 26 – 28
26 En effet comme le Père a la vie en lui–même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui–même,
27 et il lui a donné le pouvoir d’exercer le jugement, parce qu’il est Fils de l’homme.
28 Ne vous étonnez pas de cela ; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix

Puis, les pécheurs ressuscités pour la honte seront jetés dans le lac de feu et de souffre avec leurs corps
ressuscités de la honte, qui est la seconde mort ou mort éternelle. Ceux qui auront refusé Christ,
souffriront pour l’éternité. Merci Seigneur pour un si grand salut qui nous sauve de la damnation
éternelle !

Apocalypse 2 : 11
Que celui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux églises : celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde
mort.
Apocalypse 20 : 6
6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux ;
mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.
Apocalypse 20 : 14
14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu.

4) La chronologie de la phase initiale de la première résurrection :

Ce qui nous intéresse dans ce livre, c’est l’enlèvement de l’Eglise, donc concernant la résurrection,
dans sa première phase, nous avons déjà vu que le Seigneur va prendre la poussière restante des corps
de ceux qui sont morts en Christ et recréer pour chacun un corps spirituel, immortel et incorruptible.
Une autre question que nous sommes en droit de nous poser est celle-ci : en combien de temps cela
va-t-il s’opérer ? Regardons un texte, qui va nous donner le timing, qui d’ailleurs concerne, non
seulement de la phase initiale de la première résurrection, mais aussi la durée de la transformation du
corps des vivants.

p. 51
1 Cor. 15 : 51 -52 :
51 Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,
52 en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. Car elle sonnera, et les morts ressusciteront
incorruptibles, et nous, nous serons changés.

Dieu fera les choses si rapidement, que cela se passera en un instant ou en un clin d’œil ! Le mot, qui
a été traduit dans ce passage, par "instant" est le mot grec "atomos", qui pour l’époque représentait
quelque chose que l’on ne pouvait pas diviser. C’est ce mot grec d’ailleurs, qui plus tard sera utilisé par
les physiciens et qui a donné le mot "atome", qui pendant des siècles était considéré comme la partie
indivisible de la matière. Si Paul avait écrit aujourd’hui, il n’aurait pas pris l’atome comme référence,
vu les connaissances que nous avons maintenant sur les particules élémentaires subatomiques ! Pour
revenir à notre sujet, personne ne pourra s’interposer à ce que le Seigneur accomplira
miraculeusement à ce moment précis, car cela se passera tellement rapidement, que tous seront
surpris, même les puissances des ténèbres. Notre Dieu se glorifiera de manière visible et invisible
comme jamais.

Comme nous avons vu que les morts ressusciteront en premier, voyons le deuxième événement qui
concerne aussi l’Eglise de Christ : la transformation du corps de ceux qui sont vivants en Christ.

p. 52
Chapitre 8
La transformation des corps de ceux qui seront enlevés

1 Cor. 15 : 51 - 52
51 Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,
52 en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront
incorruptibles, et nous, nous serons changés.

1 Thess. 4 : 17
Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons enlevés ensemble avec eux dans les nuées, à la rencontre
du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

Dans ces deux passages, Paul va nous révéler ce mystère, très étonnant de la transformation de notre
corps, pour nous les vivants, quand Jésus reviendra chercher son épouse. Rappelons-nous, aucun
prophète de l’Ancien Testament ne pouvait recevoir ou même n’a reçu cette révélation. Comme nous
l’avons vu, ces textes annoncent les évènements des temps de la fin, comme ceux de l’Enlèvement.
Nous serons changés en un instant, en une fraction de seconde. Le mot grec ici, utilisé pour "changés"
vient de "αλλασσω" (allasso), qui signifie "changer", échanger une chose pour une autre, transformer.
Dieu échangera et transformera notre corps mortel en corps immortel, incorruptible. Comment
procèdera-t-il ? Que ressentirons-nous à ce moment-là ? Je n’en sais rien, mais je sais simplement, que
le Seigneur tout puissant opérera ces miracles. Il se manifestera à nous à ce moment précis et cette
transformation sera soudaine. Le Seigneur nous revêtira de notre enveloppe céleste, plus exactement
de notre corps spirituel. Nous deviendrons alors incorruptibles et immortels, en une fraction de
seconde, sans nous en rendre compte. Nous expérimenterons une sorte de ‘mort physique’. Ceux qui
seront ressuscités au cours de la phase initiale de la première résurrection, leur transformation sera
immédiate. Le Seigneur changera chaque cellule de notre corps mortel pour donner une immortalité
à tout notre corps. Il est le créateur et il a le pouvoir de tout assujettir.

Philippiens 3 : 20 - 21
20 Mais notre cité à nous est dans les cieux, d’où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ,
21 qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir
qu’il a de s’assujettir toutes choses.

Quels versets ! Sans plus de commentaires, j’aime vraiment la Parole de Dieu, elle parle d’elle-même.

Maintenant, comme promis, nous allons voir ce que la Parole de Dieu entend par "corps spirituel."

p. 53
1. Les propriétés de notre corps spirituel

Jésus est en tout notre exemple et le premier né de toute la nouvelle création.

Colossiens 1 : 15 - 16
15 Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la (nouvelle) création.
16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles,
trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui.

Hébreux 2 : 10 - 13
10 Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire
beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut.
11 Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les
appeler frères,
12 lorsqu'il dit : J'annoncerai ton nom à mes frères, Je te célébrerai au milieu de l'assemblée.
13 Et encore : Je me confierai en toi. Et encore : Me voici, moi et les enfants que Dieu m'a donnés.

Quand nous lisons Colossiens 1 :15, nous pouvons être confus, car il semblerait que ce verset nous que
Dieu le Fils aurait été créé !! Alors qu’il est à l’origine de la création, lui-même est le Créateur. Certaines
sectes ont d’ailleurs utilisé ce verset pour remettre en cause cette puissante doctrine de la divinité de
Christ, mais je vous rappelle qu’on ne peut pas construire une doctrine à partir d’un seul verset. Dans
ce contexte, si nous mettons en parallèle le passage d’Hébreux 2 avec celui que nous venons de lire, il
est incontestable que Colossiens 1 : 15, signifie que Jésus est le premier né de toute la nouvelle
création. Il est le chemin, par lequel nous devons tous passer, si nous sommes devenus des enfants de
Dieu, par la vie dans notre nature spirituelle et par la résurrection d’entre les morts. Nous allons revêtir
un corps semblable à notre Seigneur ressuscité. Gloire à Dieu !

1 Cor. 15 : 19
Si c'est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les
hommes.

1 Cor. 15 : 13 et 14
13 S'il n'y a point de résurrection des morts, Christ non plus n'est pas ressuscité.
14 Et si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine.

Un corps spirituel est un corps fait de chair. Comme il est spirituel, il peut être en relation avec le
monde spirituel. Puisqu’il est fait de chair, ce corps est en relation avec le monde physique : il voit,
entend, goûte, touche, sent dans le monde physique. Et par sa nature spirituelle, il entend et interagit
à la fois dans le monde spirituel et le monde matériel.

Apocalypse 21 : 1 - 3
1 Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre avaient disparu et la mer
n'existait plus.

p. 54
2 Je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une mariée qui
s'est faite belle pour son époux.
3 J'entendis une voix forte venant du ciel qui disait : « Voici le tabernacle de Dieu parmi les hommes ! Il habitera
avec eux, ils seront son peuple et Dieu lui-même sera avec eux, [il sera leur Dieu].

Dans ce passage il y a des puissantes vérités sur la fin des temps, je vais en souligner deux :

1- Nous habiterons avec Dieu, donc nous le verrons face à face et il nous serait impossible de vivre
une telle chose, sans que nous ayons un corps immortel et incorruptible.
2- L’expression" un nouveau ciel et une nouvelle terre" veut littéralement dire dans le grec du
Nouveau Testament : un ciel et une terre renouvelés, dans le sens d’améliorés, ce n’est pas une
destruction de toute la terre que Dieu va opérer, mais il va recréer la terre dans sa surface et
éliminer toute trace de péché de cette création actuelle.

Apoc. 21 : 22 - 24
22 Je ne vis pas de temple dans la ville, car le Seigneur, le Dieu tout-puissant, est son temple, ainsi que l'Agneau.
23 La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer, car la gloire de Dieu l'éclaire et l'Agneau est son
flambeau.
24 Les nations marcheront à sa lumière et les rois de la terre y apporteront leur gloire.

Apoc. 22 : 1- 5
1 Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau.
2 Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois
des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations.
3 Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville ; ses serviteurs le serviront
4 et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts.
5 Il n'y aura plus de nuit ; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera.
Et ils régneront aux siècles des siècles.

Comprenez bien, Dieu a créé l’homme pour qu’il soit en parfaite harmonie avec le monde spirituel et
le monde matériel, physique. Le Seigneur l’avait précisément déjà fait avec Adam et Eve, avant leur
chute. L’homme et la femme étaient en harmonie dans les trois dimensions : spirituelle (l’esprit),
psychologique (l’âme) et matériel (le corps physique). Adam et Eve pouvaient voir le Seigneur et les
anges dans le jardin d’Eden, manger faire toutes sortes de choses. Ils avaient alors "l’arbre de la vie "
(Cf. Apocalypse 22 : 2) pour être régénérés dans toutes leurs forces. Quand ils ont chuté, ils se sont
retrouvés nus. D’une part, la gloire de Dieu était partie d’eux et d’autre part, leurs yeux se sont fermés
au monde spirituel. A partir de leur péché, Adam et Eve, sont morts spirituellement. Désormais, ils
pouvaient seulement voir dans le monde naturel, matériel, physique. Ils avaient une cécité sur le
monde spirituel. Toute la terre a été soumise à cette séparation : le monde spirituel et le monde
matériel était désormais complètement séparés. Leurs corps sont devenus mortels, sujets à la maladie.

Dieu les a chassés du jardin pour les empêcher d’enfreindre la loi spirituelle, en prenant de l’arbre de
la vie et être à nouveau vivant spirituellement. En effet, pour Dieu, le sang devait être versé et une vie

p. 55
devait être donnée pour obtenir le pardon Divin. Dans le jardin d’Eden, ils avaient un corps non-mortel,
ils ne pouvaient pas être sujets à une quelconque malédiction, tant qu’ils ne péchaient pas.
Heureusement ! Nous, nous aurons des corps immortels, nous n’aurons plus la possibilité de pécher
et nos corps ressuscités ou transformés, seront alors incorruptibles. Sinon, l’histoire risquerait de
recommencer (Cf. "Notre identification avec Christ" d’Olivier Derain).

2. Les principales propriétés du corps spirituel de Jésus

Ceci étant précisé, examinons les principales propriétés du corps spirituel de Jésus. En effet, elles
peuvent nous renseigner sur notre future demeure, car nous revêtirons un corps semblable au sien.
Il est le premier en toutes choses, comme nous l’avons déjà vu. Avoir un corps ressuscité, incorruptible
et immortel, c’est notre espérance en Christ. Ce corps spirituel sera semblable à celui de Jésus à sa
résurrection et il aura les propriétés suivantes :

2.1. Le physique de Jésus a changé à sa résurrection

Jean 20 : 11 - 16
11 Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour
regarder dans le sépulcre ;
12 et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l'un à la tête, l'autre
aux pieds.
13 Ils lui dirent : Femme, pourquoi pleures-tu ? Elle leur répondit : Parce qu'ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne
sais où ils l'ont mis.
14 En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout ; mais elle ne savait pas que c'était Jésus.
15 Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, pensant que c'était le jardinier, lui dit :
Seigneur, si c'est toi qui l'as emporté, dis-moi où tu l'as mis, et je le prendrai.
16 Jésus lui dit : Marie ! Elle se retourna, et lui dit en hébreu : Rabbouni ! c'est-à-dire, Maître !

Marie a vu Jésus quelques instants après sa résurrection. Mais, elle ne l’a pas reconnu, pourtant ils
avaient souvent été ensembles ! Elle l’a pris pour un jardinier ! C’est seulement lorsque Jésus après lui
avoir posé deux questions, s’est adressé à elle par son prénom, que Marie l’a reconnu. Il semble
évident que le Seigneur dans son corps ressuscité, avait une nouvelle physionomie, différente de celle
qu’il avait eu pendant son ministère terrestre.

Beaucoup se posent cette question : A qui nous ressemblerons quand nous serons ressuscités ? Une
chose est sûre nous serons beaux. Si ce corps vous a déplu pendant toute votre vie, sachez que ce jour-
là, toutes vos frustrations s’envoleront, car nous serons tous dans la gloire !

p. 56
2.2. Jésus pouvait faire des aller-retour : troisième Ciel - Terre

Jean 20 : 17
Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et
dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

Jésus a été plusieurs fois au troisième Ciel avant de s’asseoir définitivement à la droite du Père (si vous
voulez tout un enseignement sur ce sujet (Cf. "Notre identification avec Christ" d’Olivier Derain).

2.3. Jésus pouvait voir la gloire de Dieu

Phil. 2 : 9
C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom.

Lorsque le Seigneur a reçu le Nom qui est au-dessus de tout nom, il était réellement dans la présence
glorieuse du Père où il se trouve depuis.

2.4. Jésus pouvait manger

Jean 21 : 9 - 15
9 Lorsqu'ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain. 10 Jésus leur
dit : Apportez des poissons que vous venez de prendre.
11 Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons ; et
quoiqu'il y en eût tant, le filet ne se rompit point.
12 Jésus leur dit : Venez, mangez. Et aucun des disciples n'osait lui demander : Qui es-tu ? sachant que c'était le
Seigneur.
13 Jésus s'approcha, prit le pain, et leur en donna ; il fit de même du poisson.
14 C'était déjà la troisième fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu'il était ressuscité des morts.
15 Après qu'ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre : Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu plus que ne m'aiment
ceux-ci ?

Remarquez qu’ils ont TOUS mangé, sinon la Parole aurait dit : "Après que les disciples eurent tous
mangé, sauf Jésus."

2.5. Jésus pouvait traverser les murs et le monde physique

Jean 20 : 19
Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées,
à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit : La paix soit avec
vous !

Comment Jésus s’est-il retrouvé au milieu de Ses disciples, alors que les portes étaient fermées et
puisque les onze se cachaient ? Il est évident qu’il a traversé les murs de la maison. Nous venons de le
voir, au cours de la phase initiale de la première résurrection, la transformation des corps de ceux qui

p. 57
sont vivants en Christ sur la terre s’accomplira au début de l’Enlèvement. Tous ceux qui sont en Christ
seront d’une manière ou d’une autre, revêtus respectivement d’un corps incorruptible. Nous serons
réunis tous ensemble en tant qu’Épouse de Christ et cette rencontre avec le Seigneur aura lieu dans
les airs, sur des nuées.

1 Thess. 4 : 17
Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la
rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

p. 58
Chapitre 9
Notre réunion avec Jésus et le retour de l’Epouse de Christ vers le
troisième Ciel

1 Thess. 4 : 17
Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la
rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

Pour la toute première fois, l’Epouse de Christ sera réunie en totalité. Jusqu’à l’enlèvement de l’Eglise,
chaque enfant de Dieu qui décède, quitte cette terre pour rejoindre au troisième Ciel ceux, qui se sont
"endormis". Les autres enfants de Dieu continuent leur chemin sur la terre en attendant la mort
physique et des pécheurs repentants naissent de nouveau. Mais à l’Enlèvement, toute l’Eglise sera
enlevée sur des nuées, celles-ci représentent la gloire de Dieu. L’Eglise sera alors réunie dans les airs
avec le Seigneur. Si vous avez rêvé de voler sans payer de billet d’avion, votre prière sera exaucée !
Nous avons plusieurs images, en théologie, on parle de "types de l’enlèvement" dans l’Ancien
Testament. Dans l’épitre aux Hébreux, ce verset de la Genèse est approfondi.

Genèse 5 : 24
Hénoch marcha avec Dieu ; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit.

Hébreux 11 : 5
C'est par la foi qu'Enoch fut enlevé pour qu'il ne vît point la mort, et qu'il ne parut plus parce que Dieu l'avait
enlevé ; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu.

2 Rois 2 : 1 - 2
1 Lorsque l'Eternel fit monter Elie au ciel (le premier Ciel) dans un tourbillon, Elie partait de Guilgal avec Elisée.
2 Elie dit à Elisée : reste ici, je te prie, car l’Eternel m’envoie jusqu’à Béthel. Elisée répondit : l’Eternel est vivant !
Je ne te quitterai point. Et ils descendirent à Béthel.

2 Rois 2 : 11 - 12
11 Alors qu'ils continuaient à marcher tout en parlant, un char et des chevaux de feu les séparèrent l'un de
l'autre et Elie monta au ciel dans un tourbillon.
12 Elisée regardait tout en criant : Mon père ! Mon père ! Char et cavalerie d'Israel ! Puis il ne le vit plus. Il prit
alors ses habits et les déchira en deux.

Quand le sujet de l’Enlèvement est évoqué, ces textes sont très souvent pris comme exemples et en
réalité, ces événements constituent des préfigurations de l’enlèvement de l’Eglise. Ce terme
théologique (préfiguration) est utilisé pour imager un événement prophétique futur. Il faut le
souligner, ni Enoch, ni le Prophète Elie ne sont allés au troisième Ciel. Certes, ils sont morts d’une mort
un peu particulière, mais c’est tout. La puissance de Dieu les a élevés dans l’air et ils sont morts par

p. 59
manque de pression atmosphérique et d’oxygène. Ils ont directement été tous deux dans le "sein
d’Abraham" (Cf. "Notre identification avec Christ" d’Olivier Derain). Si vous pensez qu’Enoch et Elie
sont allés au troisième Ciel dans la présence de Dieu, alors vous soutenez une théologie, qui serait une
hérésie, où Christ serait mort pour tous, SAUF pour Enoch et Elie et après tout, pourquoi pas pour
Marie, la mère de Jésus. Non, la Parole est claire, TOUS ont péché et sont privés de la gloire de Dieu,
Christ est mort pour tous les pécheurs, qui ont tous été condamnés et enfermés dans leur
désobéissance.

1 Thess. 4 : 17
Ensuite, nous les vivants, nous serons tous ensemble enlevés avec eux (c’est-à-dire, ceux qui viennent juste de
ressusciter d’entre les morts) sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons
toujours avec le Seigneur.

Dieu nous élèvera par la puissance de son Esprit, nous serons comme aspirés, élevés, soulevés, ravis
dans les airs, comme par un tourbillon à la rencontre du Seigneur. Nous serons attirés puissamment
vers notre Seigneur de gloire, comme le métal l’est vers un aimant, ce sera un moment extraordinaire,
inédit. Nous nous envolerons dans les airs vers le Seigneur et nous serons alors tous réunis à jamais,
avec lui. Puis, viendra le moment où nous irons tous ensemble au troisième Ciel, l’épouse de Christ
sera enfin réunie, avec son époux, dans la maison du Père. Quel moment de gloire ! Lui, qui a tant
souffert pour sa bien-aimée, lui, qui a été si patient avec nous, avec toutes nos imperfections, en dépit
de nos manquements, nos insuffisances, nos incompréhensions, nos prières parfois si bizarres et terre-
à-terre, nos péchés dans notre vie chrétienne. Enfin, nous serons dans la gloire avec lui pour l’éternité.
Quelles acclamations retentiront ce jour-là au troisième Ciel, pour notre Seigneur, quand tous les anges
nous verront, nous tous les rachetés du tout-puissant, car nous serons enfin réunis avec lui dans nos
corps incorruptibles. Vous savez, les anges aiment plonger leurs regards sur nous qui sommes les
héritiers des promesses et du Royaume, parce que nous sommes supérieurs à eux.

1 Pierre 1 :12
Il leur fut révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu’ils étaient les dispensateurs de ces choses,
que vous ont annoncées maintenant ceux qui vous ont prêché l’Evangile par le Saint-Esprit envoyé du ciel, et dans
lesquelles les anges désirent plonger leurs regards.

Oui, le plan parfait du salut des hommes par la rédemption, a été une immense révélation pour les
anges. Ils s’étonnent chaque jour de ce que nous pouvons vivre en Christ. Les anges nous voient, telles
des créatures, anciennes propriétés du Diable, mortes spirituellement, revenues à la vie spirituelle
grâce à notre acceptation de Jésus-Christ dans notre vie. Ils sont les premiers témoins et peuvent
constater que malgré notre rébellion à Dieu, grâce à l’immense sacrifice de Christ pour notre rachat,
nous avons reçu les promesses les plus extraordinaires pour notre vie éternelle. Que la gloire,

p. 60
l’honneur et la puissance reviennent à Jésus, qui a triomphé de la mort, pour l’éternité. Les anges
aiment interférer dans notre vie, dans une soumission parfaite aux ordres du Seigneur. Ils en ont
conscience, nous sommes des créatures très particulières dans toute la création. En effet, nous avons
été créés à l’image de Dieu, en trois dimensions. Les anges, pourtant des créatures merveilleuses, ont
été créés en deux dimensions : esprit et âme. Les anges savent que nous avons une place très spéciale
dans le cœur de Dieu. Ils ont compris que les anges déchus, leurs anciens compagnons du Royaume
qui se sont rebellés contre le Créateur en suivant le Diable, sont à jamais perdus. Satan, autrefois
chérubin aux ailes déployées, comme le décrit la Parole de Dieu, n’aura jamais de salut ou ni
rédemption. Mais pour nous, nous avons cette grâce. Merci Jésus, pour un si grand salut ! Tu ne nous
as pas laissé tomber en te détournant de nous pour l’éternité. Dix millions de fois : MERCI !

p. 61
Chapitre 10
Que se passera-t-il juste après l’Enlèvement ?

Juste à l’issue de l’Enlèvement, les hommes seront séparés. D’un côté, l’Eglise de Christ sera au
troisième Ciel. Et de l’autre, les païens seront restés sur la terre. Cet événement sans précédent,
marquera l’histoire de l’humanité comme jamais et saisira d’étonnement les inconvertis. Le Diable
comprendra alors, qu’il lui reste très peu de temps avant d’être enchaîné et jeté dans l’abîme des
ténèbres.

Apocalypse 12 : 12
C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer ! Car le
Diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère sachant qu’il a peu de temps.

Apocalypse 20 : 3
Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce
que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps.

Je vais vous présenter dans les grandes lignes, les événements, qui suivront immédiatement
l’enlèvement.

1. Pour les païens sur la terre

Comme nous l’avons vu, l’enlèvement rassemblera tous les chrétiens nés de nouveau sur la terre.
Donc, juste après le premier retour de Christ (l’enlèvement), la population sur terre sera réduite aux
inconvertis. A partir de cet événement, la tribulation durera sept ans ; le Seigneur ordonnera ses
jugements sur la terre pour frapper les hommes rebelles. Le temps de sa patience sera terminé. Je
vous rappelle l’objectif : Jésus le Roi des rois reprend la gestion de sa propriété, c’est-à-dire la terre,
pour y régner avec nous. Le déclenchement de la tribulation est décrit précisément dans le livre de
l’Apocalypse au chapitre 6.

Apoc. 6 : 1 - 4
1 Je regardai, quand l'agneau ouvrit un des sept sceaux, et j'entendis l'un des quatre êtres vivants qui disait comme
d'une voix de tonnerre : Viens.
2 Je regardai, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc ; une couronne lui fut donnée, et il
partit en vainqueur et pour vaincre.
3 Quand il ouvrit le second sceau, j'entendis le second être vivant qui disait : Viens.
4 Et il sortit un autre cheval, roux. Celui qui le montait reçut le pouvoir d'enlever la paix de la terre, afin que les
hommes s'égorgeassent les uns les autres ; et une grande épée lui fut donnée.

p. 62
1) Il va régner une grande confusion juste après l’enlèvement, car les hommes seront surpris de voir
disparaître soudainement tellement de gens, qu’ils savaient être chrétiens et qui partageaient leur foi
en Christ. Les païens seront pour un temps, désemparés et déstabilisés, comme sous l’effet d’un
terrible choc. Tout ce bouleversement frappera la société entière, qui ne sera pas préparée à cela : une
femme sera enlevée, mais pas son mari, un mari et pas sa femme, des enfants, des collègues de travail,
des étudiants, des élèves, à droite, à gauche, enfin tous les païens interrogeront leur entourage pour
savoir qui est parti et qui est resté. Beaucoup seront désespérés pour un temps.

2) Les médias transmettront des reportages partout dans le monde et sans cesse ces événements
seront à la une sur toutes les télévisions, les radios et internet. Les reporters filmeront les tombes
ouvertes, les journalistes recueilleront des témoignages à propos de ceux qui ont été enlevés auprès
des familles, des amis, des collègues de travail. La société sera totalement bouleversée, mais cet état
sera de courte durée.

3) Beaucoup de personnes, après avoir refusé Christ tout en ayant entendu l’Evangile, après s’être
moquées et avoir méprisé les avertissements divins, affirmeront que les chrétiens nés de nouveau
prêchaient et enseignaient la vérité. De faux chrétiens seront démasqués. Beaucoup regretteront et
rechercheront avec empressement tous les enseignements bibliques, qui parlent de Jésus et de la fin
des temps. Par conséquent, un grand nombre de gens se donneront à Christ, avec des larmes sincères
de repentance, mais ils ne sauront pas vraiment ce qui les attend ! Car, le temps de la grâce que nous
connaissons actuellement sera terminé et la foi en Christ coûtera très cher pendant la tribulation. En
effet, le Diable au travers de ses instruments l’Antichrist et le faux prophète, fera tout pour persécuter
les chrétiens nés de nouveau, sauvés pendant la Tribulation. Il s’opposera aux chrétiens les poussant
à renier Christ, à prendre la marque de la Bête et à perdre leur salut, au cours de la deuxième partie
de la période de tribulation.

4) La réaction de l’ennemi ne va pas tarder après l’Enlèvement. Les puissances sataniques se


déchaîneront afin de prendre complètement les rênes des systèmes de ce monde au moyen des plus
mauvais leaders, que connaitra l’histoire de l’humanité. Ainsi, on assistera à l’émergence de l’Antichrist
et du faux prophète, dont parle la Bible, particulièrement pendant la deuxième moitié de la Tribulation,
appelée "la Grande Tribulation". Un gouvernement mondial de l’Anti-Christ verra le jour et les
horribles persécutions commenceront, jusqu’à essayer d’éradiquer toute connaissance de Dieu sur la
terre, par tous les moyens possibles.

p. 63
5) Le Seigneur Jésus, pendant toute la tribulation, abattra sur la terre tous ses jugements, prophétisés
et annoncés dans sa Parole, ces jugements s’amplifieront en crescendo pendant sept ans. Ils nous sont
décrits très précisément dans le livre de l’Apocalypse du chapitre 6 au chapitre 19. La finalité est la
préparation du deuxième retour de Christ, qui reviendra en vainqueur, après avoir détruit les systèmes
de ce monde et mis hors d’état de nuire l’Antichrist et le faux prophète.

2. Le Tribunal de Christ pour son Eglise

Un règne demande un Roi ! Jésus régnera effectivement à Jérusalem, la ville du grand roi. Il aura
récupéré la gestion de sa propriété et il restaurera sur terre le Royaume d’Israël, qui aura tant été
détruit par le péché, l’injustice, la pauvreté, la maladie. Quand un roi règne, il a besoin de sujets et de
toute une hiérarchie pour son règne : des ministres, des responsables de région, des villes à gouverner,
etc. Ce sera l’objet de nos récompenses lors de la tenue du "tribunal de Christ".

2 Cor. 5 : 10
Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il
aura fait, étant dans son corps.

Rom. 14 : 10
Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère ? ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère ? puisque nous comparaîtrons tous
devant le tribunal de Dieu.

Beaucoup d’enfants de Dieu ignorent tout ou savent très peu de choses sur l’éternité. Pourtant,
l’éternité comporte des enjeux, qui devraient nous motiver et augmenter notre ferveur chaque jour
pour le Seigneur. Je suis pleinement persuadé, nous ne pouvons pas avoir une intense communion
avec le Seigneur et être prêts à tout pour lui, si nous n’avons pas reçu de révélation sur l’éternité, pour
moi c’est crucial. Sinon, nous vivrons une relation purement émotionnelle avec Jésus, ce qui nous
décevra après un temps et nous nous refroidirons spirituellement. Nous avons donc besoin d’être
enracinés personnellement dans sa Parole.

Col. 3 : 1 - 3
1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.
2 Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.
3 Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous
paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.

Nous devons avoir la tête dans le Ciel et les pieds sur terre, rechercher les puissantes vérités spirituelles
et surtout à en savoir plus sur l’éternité. Ce sont des révélations indispensables sur la Parole de Dieu.

p. 64
Comme nous l’avons vu, nous serons tous réunis en Christ, au troisième Ciel pour échapper aux
jugements de Dieu sur la terre pendant la Tribulation, nous serons ainsi épargnés. Quand un pays
déclare la guerre à un autre pays, il enlève toujours son ambassade en premier, car elle représente sa
nation dans un gouvernement étranger. Ce sera également le cas pour l’Eglise de Christ. Nous serons
à l’abri du tout puissant, ayant accepté la grâce salvatrice du Seigneur par la foi, sans l’avoir vu de nos
propres yeux. A ce moment-là, nous recevrons notre récompense. Il faut bien comprendre, le salut est
gratuit, mais nous devons gagner notre récompense. Nous passerons tous devant le Tribunal de Christ,
qui n’est pas un siège de jugement. Ce tribunal de Christ ne remettra pas en cause ni d’une manière,
ni d’une autre, notre salut ; mais comme un jury, il remettra des récompenses, sur deux critères
essentiels de notre obéissance :

1- Notre obéissance à la volonté générale : la façon dont nous aurons pratiqué la Parole de Dieu
écrite ;

2- Notre obéissance à la volonté spécifique : le pourcentage d’exécution de notre destinée divine,


dans la part de travail que le Seigneur nous a confiée.

1 Cor. 3 : 10 - 15
10 Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, j'ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit
dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus.
11 Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ.
12 Or, si quelqu'un bâtit sur ce fondement avec de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du
chaume,
13 l'œuvre de chacun sera manifestée ; car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révèlera dans le feu, et le
feu éprouvera ce qu'est l'œuvre de chacun.
14 Si l'œuvre bâtie par quelqu'un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense.
15 Si l'œuvre de quelqu'un est consumée, il perdra sa récompense ; pour lui, il sera sauvé, mais comme au
travers du feu.

Oui, Dieu mettra le feu à nos œuvres et nous récompensera selon ses critères divins, non pas ceux de
nos frères et sœurs, non pas les critères du monde ou de l’apparence. Il y aurait beaucoup à dire sur
ce sujet, mais ce n’est pas le moment d’en parler en détail ici. Vous devez le savoir, de cette
récompense ou approbation dépendra votre position dans le double règne de Jésus à savoir : en
premier dans le Millénium et en deuxième dans l’éternité.

Dan. 12 : 3
Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la
multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité.

1 Cor. 15 : 40 - 44
40 Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres ; mais autre est l'éclat des corps célestes, autre celui des
corps terrestres.

p. 65
41 Autre est l'éclat du soleil, autre l'éclat de la lune, et autre l'éclat des étoiles ; même une étoile diffère en éclat
d'une autre étoile.
42 Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible : il ressuscite incorruptible ;
43 Il est semé méprisable, il ressuscite glorieux ; il est semé infirme, il ressuscite plein de force ;
44 il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps animal, il y aussi un corps spirituel.

La Bible nous parle de briller plus ou moins dans la gloire.


Dan. 12 : 3
Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice à la
multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et perpétuité.

Jésus nous parle de gouvernement de 10 villes comme exemple de récompenses.

Luc 19 : 17
Il lui dit : C’est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix
villes.

Rappelez-vous nous allons régner avec le Roi des rois et dans un Royaume, il y a des sujets de grande
importance et d’autres de moindre importance. Il est étonnant de voir Jésus, donner cette parabole
qui parle de récompenser un bon serviteur avec un gouvernement sur dix villes. Est-ce une allégorie
totale ou une allusion directe au règne de Christ dans cette parabole ? Personnellement, je pencherais
largement pour la deuxième option. A l’Enlèvement de l’Eglise, nous aurons tous un corps
incorruptible, donc immortel, qui ne pourra plus pécher. Cela représente la part de la résurrection de
notre corps et c’est la promesse du salut. Mais, au Tribunal de Christ, nous recevrons notre
récompense. Ce sera une mesure d’éclat de la gloire de Dieu sur nous ; ce sera notre grade céleste.
Dans l’éternité nous pourrons reconnaître ceux qui ont été de vaillants héros pour le Seigneur dans
leur vie sur la terre et ceux qui auront été sauvés comme au travers du feu !

1 Cor. 3 : 15
Si l'œuvre de quelqu'un est consumée, il perdra sa récompense ; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers
du feu.

S’il y a des plus pour notre récompense, qui s’ajouteront selon les deux critères que nous avons vus
plus haut, il y aura aussi des moins. Un de ces moins sera la gloire que nous aurons prise, quand nous
aurons fait des œuvres pour le Seigneur.

Matth. 6 : 5
Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux
coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.

Matt. 6 : 2
Lors donc que tu fais l'aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les
synagogues et dans les rues, afin d'être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent
leur récompense.

Matt. 6 : 16
Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour
montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.

p. 66
Jésus nous dit que ceux qui se glorifient, ou qui se font aduler ou encore font des œuvres pour être
vus, ont déjà leurs récompenses, donc ils ne recevront rien pour ces œuvres-là. D’autres
enseignements sur les récompenses pourraient être ici apportés, mais restons seulement concentrés
sur notre sujet : l’Enlèvement de l’Eglise.

p. 67
Chapitre 11
La grande question : qui sera enlevé ?

Les chrétiens ont toutes sortes de questions, parfois elles sont légitimes. Certaines questions sont si
complexes, on pourrait même se demander s’ils ne passent pas leur temps à rechercher les questions
les plus tordues ou celles sans réponses. Pour beaucoup de sujets, nous avons la réponse, mais
quelques fois, non ! Par exemple, il y a une question classique sur la création des anges et sur celle
d’Adam et Eve : "Pourquoi, si Dieu connaît toute chose à l’avance, a-t-il créé Lucifer (qui signifie :"astre
brillant plein de gloire", ancien nom du Diable avant sa chute) sachant que ce dernier se rebellerait et
créerait autant de dégâts contre le Royaume de Dieu ?" Ou, nous pouvons entendre une autre question
classique : "Pourquoi Dieu a-t-il créé Adam et Eve, puisqu’il ne pouvait ignorer qu’ils mettraient un tel
désordre sur la terre en léguant au Diable, tous les droits sur la propriété de Dieu, la terre et sur toute
la création ?" Vous voulez la réponse ? Je n’en sais rien ! Je n’en ai aucune idée, même si
personnellement, je pense que certaines doctrines sur la prescience de Dieu vont un peu trop loin
parfois, mais ceci est un autre sujet. Une chose est sûre, Jésus revient bientôt, il viendra chercher son
Eglise. Mais qui sera enlevé ? C’est une question qui a soulevé et soulève régulièrement des
controverses : qui va être enlevé et qui va rester ? Des questions me sont souvent posées, comme par
exemple : "Pasteur, si une personne est rétrograde, quand Jésus va revenir, est-ce qu’elle sera
enlevée ?" Ou bien, "Si une personne vient tout juste de commettre un péché, est-ce que le Seigneur
ne va pas la laisser là ?" sont immanquablement dans toutes les têtes des auditeurs, quand nous
enseignons sur l’enlèvement.

Dans les années 80, lorsque j’ai reçu le Seigneur dans les églises de pentecôte en France, il y avait un
prédicateur de passage dans notre église locale, qui nous a fait très peur pendant sa prédication sur le
retour de Jésus. C’était alors un sujet sur lequel j’avais si peu de connaissances, étant nouveau converti.
Ce brave prédicateur qui prêchait la Parole avec beaucoup de trucs religieux, nous déclarait avec
conviction : "Tu penses que tu seras enlevé si tu es en train de regarder la télé, au moment où Jésus va
revenir ! Non, tu resteras là devant ton téléviseur et les autres partiront." Ou encore, "Tu penses qu’il
va te prendre alors que tu es dans ta caravane pendant tes vacances ou sur la plage !" En tant que
nouveau converti, j’avais plein de questions et de peurs concernant l’amour du Seigneur. Evidemment,
nous pensions tous que le frère "un tel" et la sœur "truc" ne seraient pas enlevés, que peut-être
certains d’entre nous resterions devant notre télé ou dans notre caravane ! Nous avions tous peur de
faire un faux pas et de nous retrouver sur la terre pour la Tribulation avec tout ce qu’on nous racontait
sur la Bête et 666. A l’époque, nous entendions parler d’un gros ordinateur en Belgique, qui avait pour
nom la "Bête" et qui devait contrôler le monde ! Et nous n’avions aucun enseignement sur la différence

p. 68
entre le salut et les récompenses, nous pensions tous pouvoir perdre notre salut à tout instant et le
Diable jouait avec nous pour nous décourager.

Comprenez-moi bien, je pense que les nouveaux convertis devraient être mis rapidement un peu "sous
la loi" pour les mettre au pas et les discipliner dans leur vie chrétienne. Car, je vois bien des personnes
dont leur vie chrétienne est légère, émotionnelle et non sanctifiée, et je suis persuadé que nous
devrions être beaucoup plus stricts pour les débuts d’un engagement avec le Seigneur. Car, beaucoup
sont dans ce qu’on appelle en anglais dans la doctrine de la "cheap grace of God". Pour le dire
autrement : "J’ai été gracié, mais, le péché ce n’est pas trop grave, je fais les choses comme je le
ressens". La chair doit être crucifiée rapidement, sinon nous verrons des personnes commencer avec
Christ, être très rapidement détournées par le Diable et ramenées dans le monde illico presto. Ils
reviendront dans leur vomi comme le dit si bien Pierre.

2 Pierre 2 : 20 - 22
20 En effet si, après avoir échappé aux souillures du monde par la connaissance de notre Seigneur et Sauveur
Jésus-Christ, ils se laissent reprendre et dominer par elles, leur dernière condition est pire que la première.
21 Il aurait mieux valu pour eux ne pas connaître la voie de la justice plutôt que de la connaître et de se détourner
ensuite du saint commandement qui leur avait été donné.
22 Il leur est arrivé ce que disent avec raison les proverbes : Le chien est retourné à ce qu'il avait vomi et : « La
truie à peine lavée s'est vautrée dans le bourbier.

Venons-en à la grande question : finalement, qui sera enlevé ? Il faut que nous soyons très prudents
pour donner une réponse à cette question. D’abord soyons clairs, ceux qui fréquentent les églises ne
sont pas tous nés de nouveau, surtout dans certains pays où le protestantisme a grandement remplacé
l’Eglise chrétienne traditionnelle, à savoir l’Eglise catholique. Il faut être sûr qu’une personne soit
vraiment née de nouveau. Seuls, ceux qui sont nés de nouveau, seront enlevés quand Jésus va revenir.
Ce n’est pas à nous de juger les gens, avant de conclure si une personne est réellement sauvée,
cependant, il y a plusieurs points sur lesquels nous devons faire attention.

1. Une authentique nouvelle naissance

Il faut être sûr que la personne soit bien née de nouveau, car aujourd’hui et je dois le dire dans plus en
plus de pays du monde, nous avons beaucoup d’adhérents à l’évangile de Christ, qui aiment bien prier,
car après tout, ça fait du bien de prier ! Dans certains pays où le protestantisme a pignon sur rue, les
gens aiment fréquenter les églises évangéliques, ils veulent entendre des messages, qui les dynamisent
dans leur vie personnelle. Ils veulent de la bonne musique, ils demandent au pasteur de prier pour leur
protection physique, pour leur business, leur mariage, pour avoir de enfants, pour leur famille….. Mais,
en réalité, un certain nombre ne sont pas nés de nouveau. Il y a de plus en plus de conversions

p. 69
émotionnelles, celles dont parlent Jésus dans Matthieu 13 dans le deuxième type de terrain. Dans un
certain nombre de pays africains et d’Amérique du sud, on a remplacé le sorcier par le pasteur ou le
prophète avec une offrande, une petite prière et tout ira bien ! Soyons bien clairs : seules les personnes
nées de nouveau seront enlevées.

2. Une recherche sincère de sanctification

Personne n’est parfait et nous chutons tous d’une manière ou d’une autre dans notre vie spirituelle.
Ceci devrait nous amener vers une révélation intense de l’amour inconditionnel de Dieu pour nous,
quand nous nous humilions, nous sommes alors pardonnés et restaurés par sa puissance et nous
goûtons à nouveau à sa grâce. Les chrétiens trop parfaits ou qui affichent une image de perfection me
laissent souvent avec de nombreuses interrogations sur la qualité de leur cœur. La plupart du temps,
nous découvrons ensuite chez eux des choses horribles, car ils comptent souvent sur leurs propres
forces et s’enorgueillissent. Ils se font passer pour des personnes très humbles et parfois, ce sont les
gens les plus déloyaux que vous pourrez rencontrer dans votre vie. Le péché nous coupe de la
communion avec notre Père céleste, il ne nous destitue pas de notre salut. Mais, on ne doit pas jouer
avec le péché, c’est destructeur.

1 Jn 1 : 9 :
9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

3. Une vraie relation avec le Seigneur

Il faut bien faire la différence entre notre salut et notre récompense dans le Ciel, car beaucoup
confondent les deux. Nous avons bien compris ce qu’il adviendra de nous, qui sommes sauvés, au sujet
de notre éternité au Tribunal de Christ. Mais, hélas ! Beaucoup de chrétiens "nés de nouveau " seront
sauvés comme au travers du feu.

Donc, de ces trois points que nous venons de voir, savoir si une personne est bien née de nouveau,
n’est pas forcément évident, car il existe des thermomètres, mais pas de "sauve mètres" pour savoir
si quelqu’un est sauvé ou pas ! Seul, Dieu connaît ceux qui lui appartiennent réellement. Une personne
rétrograde sera enlevée, elle perdra sa récompense, mais elle sera tout de même sauvée comme au
travers du feu, comme ceux d’ailleurs qui donnent leur vie à Jésus sur leur lit de mort ou dans les
derniers jours de leur vie sur la terre. Nous n’avons rien à craindre, si nous sommes réellement en
Christ, Jésus nous aime, mais ce n’est pas une excuse pour vivre dans le péché. Le péché fait mal au

p. 70
cœur de Dieu et souvenons-nous, Jésus a souffert et est mort pour le péché. Donc, le péché, doit être
pris au sérieux. Oui, un chrétien même s’il est dans le péché sera enlevé, oui un chrétien rétrograde
sachant qu’il est né de nouveau sera enlevé. Dieu nous aime et il veut que nous soyons avec lui pour
l’éternité. C’est une question de nature et non pas de degré de sanctification.

Certains, vous pourriez citer ces deux versets de l’épître aux hébreux :

Héb. 12 : 14
Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

Héb : 6 : 4 - 6
4 Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-
Esprit,
5 qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir,
6 et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part le
Fils de Dieu et l'exposent à l'ignominie.

Nous avons été sanctifiés par le sang de Jésus à notre nouvelle naissance et Dieu ne remet pas en
question notre salut. Notre salut est scellé pour l’éternité, nous sommes fils et filles légitimes de Dieu,
étant nés dans son Royaume, si nous sommes une nouvelle créature en Christ. Beaucoup parlent de la
perte du salut, mais cette doctrine est beaucoup plus complexe qu’elle le paraît. Les conditions pour
perdre le salut sont extrêmement difficiles à remplir, mais je ne veux pas entrer dans l’enseignement
de cette doctrine, car cela nous prendrait beaucoup de temps. De plus, ce n’est pas l’objet de ce livre.

Maintenant, nous avons vu toutes ces merveilleuses perspectives de notre éternité. Nous pouvons
réfléchir et nous interroger : que devons-nous faire en attendant l’Enlèvement ? Quel est notre rôle ?
Se réunir dans nos églises bien au chaud ? Etre bénis de toute part en attendant Jésus ? Ou bien,
devons-nous nous concentrer sur ce que le Seigneur nous demande de faire dans sa Parole ?

C’est ce que nous allons voir dans ce dernier chapitre pour conclure notre enseignement sur
l’Enlèvement de l’Eglise.

p. 71
Chapitre 12
Quelles sont les ordres de Jésus pour son Eglise avant l’Enlèvement?

Nous avons vu de puissantes vérités sur cet évènement, qui sera sans précédent et déclenchera la suite
des événements prophétiques de la fin des temps. Une question fondamentale demeure : tant que
Jésus n’est pas revenu, quelle doit être la position d’obéissance de l’Eglise ?

1. Notre mission

Matth. 28 : 18 - 20
18 Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre.
19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,
20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la
fin du monde.

Marc 16 : 15 - 20
15 Puis il leur dit : Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.
16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné.
17 Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils
parleront de nouvelles langues ;
18 ils saisiront des serpents ; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les
mains aux malades, et les malades, seront guéris.
19 Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s'assit à la droite de Dieu.
20 Et ils s'en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui
l'accompagnaient.

Ces deux passages résument la Grande Mission, pour laquelle Jésus a mandaté son Eglise ; cette
mission n’a pas changé depuis deux mille ans. Je le suis de plus en plus persuadé : les démons ont des
stratégies pour nous éloigner de notre mission en tant que Corps de Christ. Je vois beaucoup d’églises
et de prédicateurs fonder leurs empires, faire des séminaires sur le "Moi, Moi, MOI", lever des fonds
pour toutes sortes de raisons, sauf pour la mission principale, celle que Jésus nous a donnée : prêcher
Christ à toute la création en détruisant les œuvres du Diable et en préparant des disciples altruistes,
engagés avec le Seigneur et prêts à se donner pleinement pour la cause du Royaume de Dieu.
Comprenez le bien, dès qu’une personne a donné sa vie à Jésus et est née de nouveau, Satan et ses
démons ont perdu la partie contre lui, sur son éternité. Alors, ils tentent la stratégie de la diversion,
pour limiter et retarder les chrétiens dans la production de leurs fruits. Les stratégies sataniques
fonctionnent bien apparemment, car beaucoup de chrétiens veulent être bénis et s’arrêtent à la
recherche de bénédictions.

p. 72
Chaque année actuellement dans ce monde environ 57.000.000 d’êtres humains meurent, le saviez-
vous ? C’est terrible. On assiste à un drame aujourd’hui pour la plupart des enfants de Dieu, ils sont
prêts à parcourir toute la terre en vue de prospérer pour eux-mêmes, ou écouter un orateur populaire,
car ils veulent se marier, avoir des enfants, avoir des biens. Le Seigneur est favorable à leur bénédiction,
mais il y a un revers de la médaille : la plupart des chrétiens "nés de nouveau" ont une recherche
excessive pour leur bien-être. Une fois bénis, ils restent seulement des consommateurs de
bénédictions. Les prédicateurs du XXIème siècle orientent leurs messages vers ces vérités et font
recette dans ce sens. Ils oublient que ces êtres humains risquent d’aller en enfer. Regardez les
ministères d’évangélisation sur "YouTube". Combien de vues ont-ils ? Comparez le nombre des vidéos
des plus grands évangélistes de la planète avec celles des prédicateurs "motivateurs", où tout est
focalisé sur le "Moi, je et Moi-même". Car, vous l’aurez vite compris, la bénédiction matérielle est ce
qui intéresse souvent les chrétiens nés de nouveau, dans les temps où nous sommes. Soyons clairs,
nous devons être bien avec le Seigneur, prospères financièrement, en bonne santé physique, stables
dans notre vie, dans le naturel. Toutes ces choses sont importantes, si nous voulons être efficaces dans
le long terme pour servir le Royaume de Dieu. Mais, la bénédiction ne doit pas devenir le but ultime à
atteindre, ce n’est pas une finalité. C’est une étape, un tremplin, un moyen, une provision pour gagner
les âmes à Christ et pour réduire le royaume des ténèbres, en détruisant les œuvres du Diable. Nous
sommes effectivement dans une guerre spirituelle et pas encore dans un temps de paix. Le Diable et
les démons travaillent toutes les secondes, cherchant à dominer les pécheurs perdus pour qu’ils
donnent leur dernier souffle et s’en aillent dans la damnation éternelle. Eux, ils ont bien compris qu’ils
ne sont pas dans une cour de récréation ! Oui, nous devons détruire les œuvres du Diable, en prêchant
l’Evangile, en déployant la puissance de Dieu sur les malades, en faisant des miracles et en délivrant
les démoniaques. Nous devons préparer une génération prête à œuvrer comme jamais pour arracher
les âmes perdues et pour préparer de vrais serviteurs de Dieu pour la moisson.

1 Jn 3 : 8
Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable.

Malheureusement, aujourd’hui, beaucoup de prédicateurs veulent être populaires et être adulés par
les foules. Ceci amène un certain nombre d’entre eux à la ruine de leur ministère, car ils ne pensent
qu’à soigner leur image. Nous sommes loin de l’humilité de Christ et de ses disciples dans son
merveilleux ministère. Satan fait tout pour que les médias soient le plus possible utilisés, pour
promouvoir la gloire, l’adulation des serviteurs de Dieu et les prendre au piège. Pourtant, les médias
devraient rester un outil, un moyen pour la promotion des œuvres de Christ, afin de faire avancer le
Royaume de Dieu en détruisant les œuvres du Diable.

p. 73
Les chrétiens, pour la plupart, préfèrent passer leur temps à chercher des prédications agréables à
entendre, plutôt que de chercher véritablement à faire les œuvres Christ. Revenons à l’essentiel et ne
nous perdons pas en futilités, car nous avons l’opportunité d’évangéliser cette génération comme
jamais. Comprenez-moi bien, il y a un temps pour être formés, mais il y a un temps où nous devons
partir au front contre les ténèbres, car si notre connaissance n’est pas mise en pratique, elle ne vaudra
rien.

2. Soyons équilibrés

Certes, nous attendons le retour de Jésus. Mais, soyons équilibrés dans notre engagement et dans ce
que nous proclamons. Ne devenons pas des fanatiques bizarres !

Apoc. 22 : 20
Celui qui atteste ces choses, dit : Oui, je viens bientôt. Amen ! Viens Seigneur Jésus !

Le livre de l’Apocalypse est un puissant message prophétique de Christ pour son peuple. Cela traduit
aussi l’espérance vivante des chrétiens de la fin du premier siècle, qui vivaient sous la persécution de
l’empire romain. Il régnait une terrible incertitude sur l’avenir de l’Eglise de Christ, car Jean était le
dernier apôtre en vie. Rappelons que l’apôtre Jean était prisonnier pour sa foi dans l’ile de Patmos, en
mer méditerranée au large de la Turquie. Jean était presque à la fin de sa vie, on pense qu’il avait
environ 95 ans. Quand il va recevoir cette merveilleuse révélation sur Christ glorifié et sur la fin des
temps, beaucoup avaient besoin de ce message de réconfort. En effet, ils étaient dans l’attente d’un
monde parfait avec le Seigneur, sachant qu’ils vivaient dans un empire romain de plus en plus
décadent, qui persécutait de plus en plus les enfants de Dieu et que Jean était le seul apôtre, encore
vivant à cette époque. L’Apocalypse constitue aujourd’hui encore un guide pour grandir et progresser
dans la vie spirituelle du chrétien. Par conséquent, dans notre mission, nous devons, nous aussi au
début de ce XXIème siècle, adopter une attitude dirigée d’une part, pour construire nos vies, être forts,
établis en Christ et d’autre part, pour aider les autres. Car, nous ne connaissons pas la date du retour
de Jésus. Toutefois, nous devons garder une pleine conscience de nos responsabilités pour le Royaume
de Dieu. Nous devons le réaliser, nous ne pouvons pas rester désœuvrés, sous le prétexte du "Comme
Jésus revient demain, je ne peux rien construire à long terme". Certes, notre espérance n’est pas de ce
monde, mais nous devons malgré tout, rester disponibles et veiller et être prêts pour son retour
comme s’il revenait demain. Car après l’Enlèvement, ce sera la tribulation et comme nous l’avons vu,
l’Evangile ne pourra plus être prêché librement. De plus, ceux qui se donneront à Christ, le paieront
pour la plupart de leur vie.

p. 74
1 Cor. 15 : 19
Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les
hommes.

Ne soyons pas oisifs comme le dit la première épitre de Pierre :

2 Pierre 1 : 8
Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la
connaissance de notre Seigneur Jésus–Christ.

Beaucoup trop pensent être très spirituels aujourd’hui, parce qu’ils ont beaucoup de connaissance sur
la Parole de Dieu, ils écoutent de nombreux messages. Mais, ils s’illusionnent et ils se trompent eux-
mêmes. Ne les imitions point. Ne soyons pas non plus désœuvrés, mais demeurons fermes et
persévérants pour accomplir la volonté du Seigneur, comme Luc nous exhorte à le faire.

Luc 12 : 43
Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi !

Pour clore ce sujet, je vais vous raconter une anecdote au sujet du retour de Christ pour vous montrer
que nous ne devons pas faire n’importe quoi. Quand je faisais mes études bibliques aux USA, au début
des années 90, pendant l’un de nos cours, un professeur nous racontait comment, en 1988, les
doctrines sur l’enlèvement de l’Eglise étaient nombreuses aux Etats-Unis. Comme il s’était passé
quarante ans, entre 1948 et 1988, soit une génération, s’appuyant sur Matthieu 24 :34, où Jésus dit
que "cette génération ne passera point, sans que tous ces événements n’arrivent". Pour beaucoup, ces
déclarations de Jésus s’appliquaient à l’Enlèvement de l’Eglise. Ils étaient nombreux à être persuadés
du retour imminent de Jésus. Selon certains, il devait revenir en 1988, car la spéculation était de croire
que Jésus allait revenir quarante ans après la création de l’Etat d’Israël en 1948, quand Israël a retrouvé
un statut de nation aux yeux des autres pays de ce monde. Notre professeur nous racontait comment
des "petits malins", croyaient dur comme fer à cette doctrine. Bien que ce verset ne concerne pas
l’Eglise comme je vous l’ai déjà expliqué. Ces opportunistes se sont mis à dépenser sans limites, à faire
des dettes partout en utilisant leurs cartes de crédit pensant profiter au maximum d’argent, qui ne
leur appartenait pas. Ils se disaient : "Comme Jésus va revenir, je ne serai plus là pour rembourser mes
dettes, donc profitons-en !". Aujourd’hui plus de trente ans plus tard, cela nous fait rire. Mais, je peux
vous assurer que ces fanatiques ont dû subir les conséquences de leurs convoitises. Certains ont eu
beaucoup de mal par la suite à rembourser ce qu’ils avaient emprunté et se sont infligé bien des
tourments !

p. 75
Conclusion
Je crois que ces enseignements vous ont aidé à mieux comprendre cette partie de la fin des temps, qui
sera déterminante, comme nous l’avons vu. L’enlèvement entraînera en effet, tous les autres
événements annoncés dans la Parole de Dieu. Je prie pour que cet enseignement, que vous avez reçu,
vous aide à comprendre pourquoi Jésus reviendra chercher son Eglise. Je prie pour que nous ne soyons
pas trouvés oisifs, en train de nous occuper de futilités ou stériles spirituellement, mais au contraire
pour que nous soyons passionnés pour Christ, travaillant pour son Royaume éternel, en gagnant le plus
d’âmes possibles. Notre mission est grande, mais si l’Eglise reste repliée sur elle-même, comme c’est
malheureusement le cas à l’heure actuelle, ce sera dramatique, car beaucoup iront en enfer. Il y a tant
d’âmes à gagner pour Christ. La population mondiale augmente de façon exponentielle depuis la
moitié du XXème siècle, nous avons donc beaucoup de travail en perspective. Si vous êtes dans le
business, développez le plus possible votre potentiel financier et donnez aux œuvres d’évangélisation,
sans même savoir ce que votre main gauche sache ce que votre droite fait :

Matth. 6 : 3
Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite.

Prions pour les perdus, prenons part aux actions d’évangélisation, faisons des nations des disciples !
Préparons les ouvriers pour la moisson et ouvrons-nous à l’Esprit pour être une bénédiction pour les
autres, par des paroles du Seigneur, en étant aussi des instruments de guérisons, de miracles et de
délivrances.

Pour terminer cet enseignement, nous pouvons nous souvenir de la préparation du peuple hébreu
pour l’exode. Quand le Seigneur a institué la Pâques, il avait ordonné aux hébreux de manger l’agneau
pascal, symbole du sacrifice de Jésus, tout en étant habillés pour être prêts à partir. Soyons prêts !

Ceci est une image pour nous, soyons prêts au retour du Seigneur à tout moment, tout en étant
occupés à œuvrer pour Lui et en faisant des projets pour sa gloire. Amen !

Exode 12 : 11
Voici comment vous le mangerez : une ceinture à vos reins, vos sandales aux pieds et votre bâton à la main ; et
vous le mangerez à la hâte. C’est la Pâque de l’Éternel.

Apoc. 22 : 20
Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt. Amen ! Viens, Seigneur Jésus !

Pasteur Olivier Derain

Contacts emails : olivierderain@yahoo.fr ou pastolivierderain@gmail.com

Whatsapp : + 257 68 723 100

p. 76
Liste des E-book gratuits du Pasteur Olivier Derain (MAJ 2020).

1- Comprendre la Nouvelle Naissance.


2- Comprendre et recevoir le Baptême du Saint-Esprit.
3- Comprendre l’Homme en 3 Dimensions (Esprit, âme et corps).
4- Comprendre 7 Doctrines de base.
5- La Prière 1
6- La Foi 1
7- Notre Identification avec Christ.
8- 5 Puissants Secrets pour une Vie de Prière Productive.
9- Les Trésors de la Prière en Langue.
10- L’Enlèvement de l’Eglise.

Tous ces titres sont disponibles gratuitement en PDF, vous pouvez en faire la demande :

Par Email à : olivierderain@yahoo.fr ou pastolivierderain@gmail.com

Par Whatsapp au : +257 68 723 100

p. 77
p. 78