Vous êtes sur la page 1sur 57

RECEPTEUR A;M"E" TYPE 7G-l680 MA

I ITRE oÉstennrtolr

'I e ÉNÉ nnl rrÉs.

2 nÉsuvÉ oes clalcrÉnrsrrQuEs rEcHNrQUrs,

DESCR I PT ION.

4 INSlALLAl ION EÎ M I3E EN SERV ICE.

 MAINIENANcE er nÈe lle es.


6 p rÈces oÉrlcrÉrs.

IIOTE CTAIURE DES PUMS

uo oes pLANs- lIlRE

PHOTO VUE DI ENSEMBLE DE LIAPPAREIL

OI Â?O scxÉl,rl nlo todlËcrR IQUE

PL 54I VU E AVANT

PL 536 VÛE DE O ESSU S

PL 543 VUE DE DESSOUS

OI EQF BLOC HAUTE FREQUSNCE VUE DÊ DESSOUS

PL 538 PLAN DES SUPPORTS DE LAMPES ET DES TENSIONS AUX

I
Étecrnooes
PL 546 COURBE DE SÉITCTIVITÉ VOYENHE FRÉQUENCE

PL 547 couRBE DU nÉeuLnrEun AuToMATtQUE DÊ NtvEAU


( rHr r-rno rne )
|\'i
içi PL 548 COURBE DE RÉPOHSE EISSC TFÉQUENCC

ï- PL Â[o EXEMpLE otÉrltotrtlee pRrcts oturE FRAcrtoN DE


a-
SOU S-G AMM E.

a
GENERÂLITES

1.01 Le récepteur A.M.E. type 7G-16BO l,{A est un superhété-


rodyne à doubl-e changement de fréquence couvrant sans a,ucun
trou 1a ga,mme de 40 à 1,75 Mc, (7 15 à f70 nètres). II a été
spécialement étud.ié pour. assurer. en toute sécurité, ul tra,-
fic dlfflcile da,ns d.es conditlons d !erlloitation très sérùes.

1.02 le récepteur A.M.E. type 7G-1680 tlA, est spéclalement


construit pour pouvoir fonctiorler dans 1es cond.itions ex-
trêmes de tempéra,ture et d thumidité.

1.0, les transformateurs dra,liuentation et d.e sorti_e, les


seffs d.e filtrage, 1es eond.ensateurs de filtrage et d.e clé-
coupJ.age sont en bottiels éta,nches.
les transf ortnateurs de fréquence intermédiaire sont
montés sur culot octal et facifement amovibfes.
les commutatenrs de changement d.e ga,mne et de sélecti-
vité_ moyenne fréquence sont môntés sur Èlexiglas.
le câbl-a.ge est réalisé en fi1 nu.

1.04 ltu-bifisation de deux valeurs successives de moyenne


fréquence (1.600 Ke et B0 Kc) pernet drobtenir à la "fols
une p rote cti on-inage parfaite (60 décibels à 2+ mégacycles),
et une prot ection-broulffeurs exceptionnelle (60 d.écibels
pour un écart de + J kilocycles).
fI en résu1te qutune émission gênante (fnage ou Brouil-
couvrant conplètement l-e slgnal à recevoir-sur un ré-
J.eur)
ceptêur à un seul cha,ngement d"e fréquence, ne gêne absolu-
ment pas sur un récepteur à doubfe changenent d.e fréquence.

1.05 Pour tirer parti-e de cette rema,rquable sélectivité, 1e


È récepteur d.oit a,voir u.ne stabillté parfaite et un bruit de
fond. négligea.bf e.
De p1us, 1e dénultip1i cat eur d.e commande des condensa-
teurs variabfes dtaccord doit.etpermettre une précision extrê-
me de règ1age (f,/roc. OOOème) de repérage (r,/ro.oooène).

-1-
.;.91 récepteur '/t+-tbë0
lle recepteur répond à eês
7G-16e0 MA rêpond c oncli-t ions et
ces eonalitions et per-
. met dtassure! cor:fortable de correspondants
néceptlon corïortabl-e
clrassure! une ]Îêcepf]-on cqrrespondantè
]-ointaing ou fortement broullIés dqnt llécoute sêralt pra-
i

]
t l quen€a! inppseible avec deÊ récepter:rs à simple chade- I 'r
neit de fréqùence.
CÀRACTERISTIQUES TBC HN I QUES

2.01 GAMME,COUTERTE.

la gamme couverte srétend, sans aucun trou, de 40 néEa-


cyeles à Ir75 négacycles (7r5 a 170 nètres), en'7 sous-
ganme s possèdant un reoouvrement d.épass ant 5 %.

Répartltion d.es sous-ga,nmes.


Sous-garnme s f 40 à 27 M'c.
H Z 2L â a3 r7
NIc.
lt
ll
7 l+r5 à Br3 Mc.
4 8rB 511 Mc.
li 5 ctr a 7,4 Mc'
X t) 5'7 212 Mc.
tl 7 )'7 â. Ir75 Mc.

2-A2 O}IDES FECTIES.

Àl- TéIégraphie en onales entretenues pltres.


L2 îé1égraphie ea ondes entretenues modrrlées.
L5 Té1éphonle commerciâle.

2.O7
Ituti.lisatlon de deuï étages anplificateurs haute fré-
quence accordés avant Ie changement de fréquence, permet
d.tobtenir outre un gain inporta,nt d r anpllfi cation, une sé-
fectivité tel1e que lrond.e Tmage est affaiblie par rapport
à ltonde d.\accord. drau noins :

45 déclbels à 40 Me.
7O décibels à 20 Mc.
80 décibels entre 10 et 1,75 Mc,

2.O+
lramplifj cateur moyenne fréquence possèd.e { positions
sélectivité pour lesquelles fe tableau ci-après indique
largeur des bandes passante s.

-t-
largeu r nin itîum Larqeur max imum de
Pos lt lon du Commutaterr de la bande pou r lâ bande Dour
u.no atténuat ion une atténuai i on
" de 6 db, de 60 db,

Bande lirrÉe 10 I ltc. 30 Kc


Bande noyenne 3 2 Kc. 14 Kc
Barde éiroite O,8 o,5 6Kc
' 's' Bande quartz o,1 4Ka

les quatre courbes noyenne.fréquence sont synnétriques


par ra.pport à lraxe fi gura.nt Ia noyenne fréquencê choidie,'
fa dissynétrie ne dépassant jana,is IO y'" d,e ia fa.rgeur dÀ
bande.

2.O5 SNNSTBTIITE.
. la sensibilité d.u. récepteur est telle, quril est pos_
sibfe d-tobtenir une puissânce de sortie de'5d nilliwati;-
avec un si"gna,l drentrée inf érieur à l- nnicrovolt; 1e signal
en ondes entretenues pures étant appliqué à l-rentrée dù ré_
cepteur: pa,r I rinternnédiaire d.e Iranter''e fictive sta,ndard.
Xn ond.es entretenues pures, et d.ans toute 1 r étend.ue de
la gamme du récepteur, on obtient toujours un rapport.
Signal + Bruit de Fond
ffi= lodb.
avec un signaf. drentrée inférieur à 016 nicrovolt, en opé_
rant en sélectivlté étroite
In ondes entretenues nodulées à 400 pérlodes aux taux
d.e 30 /", on obtlent toujours un rapport. "
Signal + Bruit de Fond
Bruit de Fond = zo do.
*vec ,un s_iS1aI, d rentrée inf érieur à g microvolts en op érant
en sélectivité moyenne .

*.o._ ' 2.06 srABTtrrx.

.t qo"":""*uil;:*13"'i3"iËli3l"K'î;?È"î:J3'l.iz'i13033,5'â;
fa fréquence, les mesures éta,nt fa,ites, respectivement f et
2 heures après la. nise en service du récepteur.
. 1'4. dérive par variation de.s Lersions drafinentatjon
(+ 10 -/,) est inférieure à. I/J.OOOème de la. fréquence.
d'accord est gradué en
*". "l:""i15'i"Ë:r:i:*"â: Îir;63ffme
2.07 ANTIFÀDTNG.
î
trrefficacité du V.C.À. r dont l_e seui] d ra,ction est rè_
g1ab1e, est tel_le que, pour un signal supérieur à 4 micro_
voIts, une va,riation du signal dténtrée de 60 décibels se
traduit, à la sortie, far une variation inférieure à 6 dé_
cibels.
la, constante du tenps de l_a désensibili sation est
10 fois plus petite_ que celle,de la.resensibilisation, qui
peut prendre les valeurs d.e I/ZO, I/I0, I/2,2 second.és.
Pour ltutilisation en té1éphonie, J-a constante de tenps de
la d.ésensibili sati on est égale à'celle de la resensibilisa-
tion.

2.08 RACCORDE]\MNî DU CTRCUIT D 'EMBJE.

le récepteur 7G-1680 MA est pouryu de 2 entrées syné-


triques, ltune pour le ra,ccordeneàt a un aérien drune impé-
d.ance de 600 ohns environ, l tautre pour 1 tutilisa,tj-on dri.n
aérien_d.e 70 ohms environ. Dans 1es- 2 ca,s, urre d.es bornes
d.tent::ée peut être réunie à-1a masse pour'ltutilisation en
d.issynétrique.

2.09 mTEROIYNE DE BAÎÎSME1fI.


la note de réception peut varier dtune man_ière eontinue
dg - 2.500 à + 2.500 cycles, d.e part et d.tautre du battement
zéro.

2.10 SORTIE.

4 sorties dlstinctes sont prévues :

Deux pour casques d.tune inpédance de f5.OO0 ohns


Une pour haut-parleur extérieur I ohns
Une pour une ligne d. tune impéda.nce d"e 600 ohns
Sur 1a, sortie 600 ohns, le récepteur peut débiter une
puissa,nce de 1 watt avec, une distorsion i-nf éyieure à 5 /"
entre 200 et 5.000 périod.es.
Un haut-parleirr à aimant p ernanent contenu dans l tap-
pareil perrnet le contr61e. 11 est rois hors-circuit par
lrutllisation des trois premiers jacks.

2.1L lrMrrxirR.
lln 1j.ni-teur de parasites est intercalé dans 1es étages
al tampl-ification basse fréquence g le seuil- dtaction ale ce
liniteur est règ1ab1e.

2,I2 ÀITMENîATÏON,

le récepteur est prévu pour 1e raccord.ement direct au


talinen-bation
secteur d 50 périocies, dont 1a tension est
comprise entre 90 et 25O volts.
la consonmation sous 115 volts est de I ampère environ.
le récepteur peut égaletrent être alinenté par batte-
ries d l accl:rnulat eurs au moyen dtun cord.on spécia1 fourni
sur clemande r les sources néeessaires sont :
6 vol-t s ! amp ère s
25A volts 110 nifflanPères

?.r3 lPls.
Lr't équipement du récepteur 7G-1680 MA comporte 1es lap
pes suivantes :

I 6.AIli6
?liiÛ7 ou 1 6A16
4 68À6 1 6AQ5
3 6LrJ6 1 6AF7
2 6BI'6 I 082
2 6LL5 2 5Y1 C,B
4 lampes 613 Y - 0r1 ArnPère à vis
1 lanpe 613Y 0,74 - àvis

2.I+ SNCO}tsRNMENT ET POIDS.


le récepteur se présente sous 1a, forne d.tun coffret
nétalllque d.ont 1es d.inenslons sont :
Hauteur 4Oo n/n
longu.eur 8OO n/m
Proiontieur 5OO n/n
Poids 65 kg.

-6-
DESCRIPT ION

S.OL L,e récepteur, type 7G-1680 MA se présente sous fa for-


ûe drun coffret méta11lque dont 1a fa,ce ava.nt, en alumlnium
de forte. épaisseur, comporte tous les orga,ne s d.e règ1age et
d.e contrôle .

Itensemble du récepteur est monté sur un châssis soli-


d.aire de la, face ava,nt coulissant sur deux glissières.

1.O2 Toute la partie haute fréquence est montée da.ns un


châssis en aluminium fondu de forte épaisseur qui a,ssure,
outre un bfindage électrique pa,rfait entre élénents, une
grand.e rigidité mécanique d.es circuits. Ce châssis comporte
d.eux é1éments isolés; l run contenant les circuits drantenne,
et l-tautre f es ci-rcuits oscilfateurs et méIa,ngeurs. Conrne
conséquence, 11 a été possible drobtenir, sans risque drac*
crochage, une très grande a.nplifica,tion d.u signal a,vant
changement d.e fréquence, et de dininuer au maxinum l-e souf-
ffe de trtanplificateur de fréquence lnternédiaire.
De plus, la. rigidité néca.rique des circuits ha.ute fré-
quence ainsi obtenue, procure une très grand e stabifité du
récepteur, ce qui est absol-ument indi-spensa,ble pour permet-
tre f tutilisâ.tion de sélectivité ooussés en M.F.

5.O5 Tous fes transformateurs d.e fréquences internédiaires


a,insi que l-tosciffateur de battement xBFOtr sont montés sur
cul-ot octa,l et facilement amovibles.
Toute 1a réa,1isa.tion mécanique du récepteur et en pa,r-
ticulier cel1e des conmutateurs de sous-garnmes et d.es sé1ec..
tivités a. été spéciafement soignée Ên vue de permettre un
service intensil exenpt de toude défaillance.

3.O4 ÀMPrrFrcArrON H.F. (Pl. 540)


la, partie anpliflca.trice haute fréquence du récepteur
comporte 2 éta,ges accordésr équipés de penthodes à pente
var-iable ?MO7 c-d bAM6 ( r) et 68A6 ( 2) .

le premler blindage contlent 1es bobinages llfr 121 '


L3: , TJ+I, l5f, 161, lJ1, constitua,nt, avec le Ya,rlable CV1
fe circuit osciflant drentrée qui coûmande la ].ampe anpli.-
ficatrice PM07 ou 6AM6 (1)

-7 -
d.e permettre, sur toute la ganme, un rraligneuent rt
Afin
rigoureux par rapport a,t;x a,utres circuits I{F, chaque bobina.-
ge est p ourvu drun noyau magnétique règlable par vis nicro-
nétrique et dru.n trimmer à d.iélectrlque air (CAII' CA21 t
CAtl, cA41 , cA51, cÀ6I, CA71). De p1us, le condensateur va-
ria.bl-e de fa,ibLe valeur trappoint d.ra,ntennet! donne la possi-
bil-ité d.e compenser le dérèg1age a,pporté par ltutilisation
d.tul aérien d.ont fes cara,ct éri stiques seraient a,ssez nette-
nent différentes de cefles d.e frantenne fietive standard qui
a servi à ltal-ignement du récepteur.
les circuits tr12, rJ22, L32, r,4à, r'52, L62, L72, cv2 et
LI7, L27, I'75r\47, T'57, L77i CVJ construits drune façon
ldentique,-constituent les C.0. .des premler et d.euxième éta-
ges d r a.mplif icatlon H.F. qui commandent respectivement 1es
fanpes 6BA6 (2) et 6BE6 (l\.
I tamplif i ca,t ion des 2 lampes H.F. peut être régIée daris
de très larges proportions de deux ma,nières distinetes :
fo- Xn faisant va.rier le potentlel de feurs cathodes
par J.a manoelrvre du potentlonètre Pl, dans J.e cas de règlage
manu,e 1 du gain.
2o- Par 1a, variation du potentiel des grilles de con-
mand.e d.ans l-e cas d e f onctionnement en V. C .A .

5,05 PREMTER C]IANGE}MNî DT FRIQIIENCE (PL,539 )


le premier cha,ngement de fréquence est opéré par la
lanpe 5BE6 (t) dont la troisième [ri11e est attaquée par
lramplificateur H.F. et 1a, première gri11e par lroscill_ateur
1oca1 équip é drune lanpe 5AU6 (4) connectée en triode en
utif isa.nt le montage rrECOrr.
loutes les préeautlons ont été prises pour que l-a fré-
quence d roscilla,tion de cette lampe soit aussi stable que
possible; en particulier, les bobinages correspondants sont
nontés, drune façon très rigid.e, dans un blindage épais en
alr.:mi nium fond.u, le condensateur ajustable CA], placé en
para1lè1e de 1a grille de la, l-ampe oscillatrice 6AU6 (4),
donne la, possibilité de rattraper les 1égers écarts dtéta-
lonnage qui peuvent se produire au mome nt de lt.échange d.e
cette lampe:
la. f réquence d roscillation d.e ltoscil-lateur 1oca.1 est,
pa.r ltemploi de ttpa,ddingstr appropriés, malntenue supérieure
de 1.600 Kc.à l-a fréquence dlaccord des éta,ges Il.F.

a
t.06 pREI/IrnR AMPITFToATEUR M"F. (pL. ,3,,,.
le premier anplificateur de fréquence intermédia,ire
est accordé sur 1.600 I(c., i1 conporte 2 transfo rma,t eurs
T1 =' MF 1.600 A * î2 o lm' 1600 B, et 1 l-a,mpe à pente va,ria-
ble 68A6 (l) . les tra,nsforma,teur3 sont montés si.r cul_ot oc-
'la,l- et sont fa,clf ement a,movibles.

7.A7 (Pt. 559 )

le deuxième cha.ngement de fréquence est opéré par la


lanpe 6BE6 (7).
la. troisiène,gr111e de cette lampe est atta.quée par
lra,mpllficateur 1600 kilocycles et la première giiff e- par
lr.oscil1a,teur de 2ème changement de fréquence. -
Cet oscillateur piloté pa,r qttan:t z sur 1680 Kc est
équipé de la. lampe 6Aù6 (5) montée en triode.
. le de
soigné -blindage de -cette oscillatrice est pa.rti culièrenent
façon à--réduire Ie ra,yorrrement d.e- ses harmoni que s
sur fes circuits H.F. à moins de 1 nicrovolt.

7.08 TEUXIEME AMPITFTCATELTR M.F. (pr. 5J9 ).


!e deuxième anrplifica.teur de fréquence intermédia.ire
est a,ccordé sur B0 I{c; i1 comporte deux tra,nsf orma,t eurs
Tj l,[F B0 C et T4 MF 80 !, et une lampe à pente va,riable
6BA6 (B). les tra,nsf orma,t eurs sont montés sur cu,l-ot octa]
et facll-ement anovibles.
Dans l-e s po sitions trO , Btr et rrQuart zrt , seu'1 1e couplage
entre les enroul-ements prima,ires et seconda,ires est utiflsé.
lans 1a position rrfO d.u commuta,teur d.e sélectivité,
le couplage des transf ol'mat eurs est a,ugnoent é par l tintro-
duction de 14, tota.lité de l-a, bobine de couplage supplémen-
taire.
Dans 1a. position rrltrI tlrrê fra,ction seulement de cette
bobine est mise en service.
les cara,ct éri sti que s de ces er:rouf ement s sont tel1es
qu"e 1 ta,ugmenta,ti-on de seJ.f d.ue à f tintroduction de f a bobine
de couplage compense toujours exactement fa diminution de
seff due au couplage supplémenta,lre obtenu.

-9-
les courbes d.es différentes séfectivités restent ainsi
parfaitement centrées sur 80 kilocycles.
Da,ns 1a position rrQuartz[, un filtre à qvartz est in-
tercafé entre fe tra,nsforma,t eur 15 et 1a. lampe 68A6 (e).
les transf orma,teurs pa.rf aitement bfindé permettent
d-rutiliser au ma,ximrm 1a surtension é1evée d.es circuits,
procura,nt un gain importa,nt et une séfectivité poussée.
Cornme pour lranplificateur H.F., le ga.in M.F. peut être
contrôfé diune façon manuefle par variation du potentiel de
cathode de 1a lanpe 6BA6 ( 5 ) , au moyen du. potentiomètre P2
ou d rune fa,çon a,utoma,tique e par nod.ificâtion du potentiel-.

des grilles de commande des fa,mpes 68A6 (5) et 6BA6 (6)t


contrôlées pa,r 1es circuits d-e VCÀ"

3.09 OscrrlArRrcE M.F. (Pr-," 579)

la réception des ondes entretenues pures est rend.ue


lossibf e par 1e oattemen-l a.vec l-a. moyenne f réquence dtune
Tréquence auxil-iaire fournie pa.r I'oêcitfatrice 6AU6 (12),
et le bobinage rrT6 BFO,Frr . Ce boblna,ge est monté sur cutrot
octa,l et facilement. a,movibl-e.
les circuits dtentretien droscillation sont connectés
entre gril1e et grille écra,n en utilisant 1e nonta.ge
ItHa.rtley'r. la, fréquence peut ôtre:ég1ée au rnoyen du cond.en-
sa,teur varia,ble CV5, entre 77 ,5 et B2r5 Kc.
le couplage de ltoscilla,teur a.vec 1 'am.pliflcateur M.F.
est a.ssuré pa.r 1a. plaque de la. lanpe 6AU6 (12). Ce mode de
couplage permet d.robtenir une bonne ind épend.a,nce d.e la fré-
qu-ence de lroseilla,teur d.e battement par rapport à cel-1e de
l ramplificateur MF 80 Kc"
.être TJa fréquence d.e ba,ttenent peut, au gré d.e l ropéra,teur,
rég1ée entre 0 et 2.500 périodes de part et drautre du
zéro .

3.L0 DEîECTTON Eî B.F. (PL. 559)


AMPITFTCAîr0l{
la d.étection des signa.ux est assurée pa,r 1 télénent
diode de fa. ]ampe 6AT6 (9), 1télénent trioôe de cette
même l-ampe est utilisé conme première ampJ-ificatrlce B.F.

la penthode 6AQ5 (11) est la, l-ampe de sortie de ltam-


plifi cateur B.I. Effe peut fourrj r une puissance de sortie
de 1 wa,tt avec une dis-borsion inférieure à 5 /..

-f0-
Pour fa sortie, 4 ja.cks du type P.T.T. sont prévus,
deux (Jl et J2) pour lrécoute au casque, un (J5) pour le
raccordement du récepteur à une ligne synétrique de 600 ohns
et un (J4) pour 1e branchement dtun H.P. de 5 ohms.
Une résistance de cha,rge R57 est automatiquement nise
en service lorsque le ja,ck ligne nrest pa,s utlJ-isé, d.e façon
à ce qr;e la, mlse en service d.e la, l-igne ne roodifie pas sen-
siblement Ie niveau B.F.

7.LI 4r{rI{'AlIryG. (PL 539)


la, lampe 6BA6 (1r) est util-lséeen amplificatrice M-F.
de VCA, un d.es éf éments de Ia, doubf e -d.iod.e 6A15 ( 14) sert
à. 1a détection des signaux. lra,utre élérnent.est mis en sé-
rie dans l-a. commande d.e V-C.A. de façon à rend.re indépendants
].es circuits de d.ésensibili sa,ti on et de re sensibili sation.
Les consta.ntes de temps de ces circuits peuvent être nodi:
f iées pa,r 1e commuta,teur ( G1, G14) Sui cha,nge la valeur des
capacités des circuits.
Le potentloroètre P5r en nodifiant le potentief d-e ca-
thode de la. 6À15 (14) de détection permet de règ1er Le seull
dractlon d.u V. C .4.
lrutllisation de circuits dramplification et de détec-
tion nettement séparés de ceux destinés à- 11écoute rend le
fonctionnement du V-C.4. conplètement 1ndépenda,nt d.e lros-
cj.Llatrice de battenent M.F., il est de ce fait, possible
de llutiliser aussi bien, pour la réception des ondes entre-
tenues nodufées que portrr ceJ.le des ondes entretenues pures.

5.1.2 IIMITEUR B.F- (PL. 559)


lramplificateur B.F. est pourrrn d.tun firaiteur consti-
tué par fa, double diode 6A15 (10) qui agit pa,r écrêtage des
signaux BF de forte araplitud.e.
le seu.il d raction est rend.u règ1ab1e pa.r la varia,tion
du potentief de cathode de cette lampe commandé par '1e po-
tentionètre P4.

t.r7 co\TIRor,E (Pt, 5rg)


Un nicroampèremètre , p1a,cé sur: la, droite d.e I ra,ppareil
associé à. un comrrutateur à J positions et à un redresseur
oxyméta1, permet dteffectuer fes mèsu:res suivantes :

-11 -
lo- Mesure de 1a tension de cha,uffage des 1â,mpes anpli-
fi catrices.
20- Mesure de Ia tension de 1a source H.1. a.ssura,nt
1r alimenta,tion a,nodique des 1a,mpes.
70- Mesure de Ia. valeur du c ourant détecté.
le secteur rouge inscrit sur le cadra,n du microa,mpère-
mètre indlque Ia. plage d.ans l-aquel-le peuvent varier l-eè
tensions d.es sources d.raf imenta,tion sans que le fonctionne-
ment du récepteur en soit affecté.

3.14 ÀCCoRD DES CTRCUITS H.F.


lraccord de tous l-es circuits haute fréquence est a,ssu-
ré par une seule conmande pourv-oe dtun dému.Itipl_i cateur de
très haute précision.
Ce d.émultlplicateur est entièrement monté sur roule-
ments à. bilfes et permet un règlage extrêmement précis.
11 comporte un gra,nd. cadran gra,dué d.irectenaent en fré_
t{vw4vuu.

l t étalon:rage est fa.it ind.ivi duellement pour chaque ré-


cepteur; ce qui perrnet une précision beaucoup pl_us eiande
que celle donnée par un cadran inpriné.
Un ta,nbour gra,dué en cent d.ivisions, f a,1sa,nt cinquante
tours pour 1a course totafe des cond.ensateurs draccord per-
met de repérer une station avec une précislon Ae f/fO,OôOème.
les diff érentS jeux entre l-e bouton de coumande et le
condensateur variab]-e sont extrômernent réd.uits, 11 est ainsi
facile de règ1er à quelque s périod.es près 1a note de batte*
ment d. rune station sur 70 Mc.

t.15 REGTAGE DE liÀMPIIFÏCATION,


Les circuits des trois anplificatlons successives HF..
fère M.F. et B.F., possèdent cha,cun un règtage de gain sépâ-
ré, ce qui permet d-robtenir une va,rlation de-gain irès inl
portante tout en faisa,nt travaifler chaque circuit dans les
meilleures condit ions .
Xn pa.rtlculier, lorsquton désire recevoir une énission
d.efaibfe puissance, et qutil nty a pas de brouil l-eur sur
un règlage voisin, il faut tou jou"rs utiliser 1e maximum pos-
sibl-e dtamplification H.F. qui correspond. au bruit d.e fond
minimrm.

-12-
Par contre, lorsqutun brouifleur très puissant se trou-
ve 1e voisina,ge de 1témission reçue, il peut être né-
d.ans
cessa,ire de réduire 1 I amplif i ca,ti on H.F. pour éviter 1a sa-
turation de fa. changeuse de fréquence par 1e signal- brouil-
l-eur, ce qui hâchera,it les signaux de la. statioà de faible
prlissance. Pour compenser l-a, dinlnution de framplification
II.F. il faut nature-Ll ement augmenter I ranpli tication IVI.F.
le gain de 1 tanplif i ca,teur EO Kc. n'est pas règlable
manuellement pour rendre inpossible fa, sa,tura.tion de la
deuxième cha.ngeuse par un signa,l f ort, ce qui rend.ra.it iJ-lu-
soire la, sél-ectivité de la. chaine M.F. B0 ]{c.
IÀNS TOUS tES CAS, POUR OBTENTR UNE RXCIPTTON CORRXCTE,
IÀ }U COURANT NETECTE DOIT RXSTER INFERIEÛNN A 20
YAI,.EUR
ÀTTCROAMPERES.

3.16 A-LIII/IEN.AT tON. (PL. 539)


lrafimenta.tion est contenue dans le nême coffret nais
est thezrniquemenJ isol-ée du récepteur pour supprimer la
dérive due à 1réchauffement. E1lè peut être rà,ècordée a
tous fes secteurs alternatlf s 50 pérlodes dont 1a tension
est comprlse entre 90 et 25A volts et comporte un redres-
seul équipé de va.tve s à vide poussé jI7 (l7), 5y7 (18) d.es-
tiné à fournj-r 1a tensjon anodique d.es..larnpôs anptifiôatri-

le cha,uffage des fifa,nents est a.ssuré directement en


alternatif, sous la, tension : 617 vo1ts.
le transformateur d.!a.f imentation possèd.e diverses pri-
ses, varia.bles au moyen d run fusible, pour pernettre fe
changement d.e la. tension d ta,limentati on. les enrculements
H.f . du tra,nsf orma,teur sont protégés lar une l-amp e fusible
6 v. OrJ Anp.
.Àfin de permettre f técoute au ca,sque sa.ns fa,tigue pour
l topéiateur, les d.iff érents fil-trages éflnlnent toufe con-
posante alterna,tive; d.e plus, f es tra,nsformateurs setf de
flltra,ge, etc... ont été très largenent calculés pour per-
mettre un servlce continu sa,ns échauffement appréciab1e.
Il-s sont tous montés d.a.ns des bottiers étanches a,vec
sortie perles d.e rrerre ou c éramique soudée.
Une 1a,mpe régulatrice 082 (16) assrre 1a. sta,bilité de
fa, tension plaque des oscilfa.trices.

-r1 -
Afin d.réviter Ia condeasatlon de vap eur dreau à lrlnté-
' rieur d.u récepteur, un système de résistànceg chauffaates
est autonatiquenent mis en service à. llarrêt d.u réeepteur"
Ces résistances chauffantes peuvent' être mises hors-ôircuit
en plaçant 1e fusible F2 d.ans ta position ltÂrrêtn

.t
1
Irl-sîÂ1,&ÀrIOti

4.O1 Il- est préf érable pour la, connodité de 1topéra,teur, de


placer 1e récepteur sur une ta,ble-bureau drassez gra'ndes di-
. mensions ayec un nombre d.e tiroirs suffisa,nts pour enfermer
t tous l-es a,ccessoires indlspensables (papierr crayonsr etc...)
de fa,çon à fa,isser disponible la plus gra,nd"e pa,rtie de la
table.
le récepteur sera, ensuite raccordé a.u cordon dra,limen-
ta,tion au moyen de la. fiche bfindée quril est nécessa.ire d.e
bien verrouiller en tournant 1-a, bague de bloca,ge de ga,uche
à droite.

4.O2 Ava.nt de ra,ccord.er le cordon drallnentation au secteur


y a. lieu de srassurer que les fusibfes du tra,nsformateur
il ta,limentatlon
d. Fl et de résistances chauffa,ntes F2 se trou-
vent bien placés sur les prises correspondant à La tension
du.secteur d. ralimenta,tion.
le récepter:r 7G-1680 MA fonctionne normafenent sur an-
tenne a,périodiqrre dissymétrique de d.imenslons moyerrnes; il
est ava,ntageux dlutiliser une a,ntenne a,ussi haute qu"e pos-
slble dont 1a longueur est comprise entre 6 et 10 mètres.
Une bonne prise de terre est recomrnandabf e.
Sur les gannes I, 2 et J 1lutillsa.tion drune antenne
trBea.mtr orientée améliore consldéra,bfement les réceptions
difficifes.

4.07 Qua,tre bornes universelle s permettent le branchement


d.esa,érlens. Vues par 1'a,rrière, ces bornes sont à brancher,
suivant 1e cas, comme suit :
l-o- Antenne unifilaire en bas à gauche, stiJ. sragit drune
petite antenne, en haut à gauche sli1 s tagit d lune a.n-
tenne longue. Da,ns les 2 ca.s 1es bornes de droite doi-
vent être reli ées f rune .à- lrautre, et à Ia terre.
.t 20- Doublet ou feeder symétrioue 75 ohms : entre 1es 2 bor-
nes sup érieure s.
30_ Feeder 75 à l-21 ohms coa.xia.l : entre 1es 2 bornes supé-
rieures, l-es 2 bornes de droi.te étant réunies à fa gaine
du câbfe.

''I tr
40_ 0 à 800 ohms : entre l- a,
borne inf eure gauche e a, oorne sup érieure droite .
la, borne inférleure droite doit être rel-iée à la terrer
MISE EN SXRVICE Eq T]TIIISATION DU RECEPîEUR

I 4.04 TEIEPHONIE OT] IEIEGRAPHTE MODUIIEX.

- Aprèssur avolr placé lrinterrupteur de mise en marche du


récepteur f a, position rr1trh""1l rr vérifler ,oy"r, d"
lrapparell de mesure que les d.iverses soltrces ",,-rd. taiimenta_
tlon ont bien des va,feurs convenabl_es et placer ensuite
l-e conmuta,teur d.e cet appareil dans 1a poÈitl-on Idétectionl
position d.a,ns la,que11e _il devra, normalenent rester pendant r

l-e fonctionnement du récepteur.


Mettre -I rinverseur I'Af A2rr da.ns Ia position rrÀ2rr puis
pla,cer fe commutateur -de 'rsanmes drondesïr da,ns 1a posiiion
correspond-a,nt à fa, fréquenee à recevoir, et 1e coniluta,teur
d-e t's électivit érr , da,ns la position J qui correspond à la,
bande passa,nte moyenne .

. . . Àpr-è-s-avoir pfa.cé Ie comnuta.teur de viC iA. da,ns 1a po_


sition !rH.Cô" (hors-circuit), mettre les contrôlÀs auÀ g.àin"
H.F. -et 3.F. a,u maximuq, le galn M.F. au mifieu d.e sa, cour_
se. 0n recherchera, ensulte .l-à sta,tion d éslrée pa,r 1a, sinple
nânoeu_vre du bouton comre,ndant 1e bloi d ra,ccorâ des étages
ha.ut e fréquence, en tena.nt gomple de I étaf onnage d.u cadra.n
r
qua es-E ra.1'E en rnegacycle. .J_re règlage optimun sera. obtenu
au moment oir 1e^trèfl_e cathodicluè pfacé-a. gauche du récep_
teur accuse la, fezrneture 1a, plus importa,nté, 1e règ1age op_
timum correspond éga.lement au na,xinun de dé;ia,tlon"d.u" ni_
croa,mpèrenètre de détection. ff est indispensable de noter
que le coura,nt détecté ne dolt pas dépassèr 20 microampères,
un courant plus import.ant se tra,duirait par u4e satura,tion
d.e lta,npfifica,teur M.F. et une d.istorsion inporta,nte du si_
gna,1 reçu. 0n agira doni sur Ies gains H.tr'. et M.F. en diml-
nua,nt la sensibif ité du récepteur, d'abord. pa,r le rgain M.F.tl
puis par 1e rrgaln I{Frr , si l-a chose est nécessaire. -
la. pulssa.nce de réception sera. ensuite a.menée â fa
leur désirée par 1es ma,noeuvres conblnées des ga,ins H.F.va-
et
B. F.
Au cas or) ure autre statlon d rune longueu.r d ronde voi-
sine d.e ce1le reçue brouiflerait 1a réception, passer sur
.

une position de sélectivité plus étroite, et pa,rfa,ire le rè-


gla,ge, du bf oc dra,ccord.

-16-
Sl 1es crachements produits par des parasites viofents
gênent la, réeeptlon, il est recommandé de mettre en service
le limiteur B.F. en tournant le bouton de conmand.e corres-
ponda,nt de gauehe à d.rolte; le palier d:écrêtement sera en-
Èuite règ1é par J,a mano er.rvre de ce même bouton.
Pour utiliser 1e volume-contrô1e automatique en tété-
phonie mettre le bouton de cornma,nde V.C.À. dans l-a position
ÎTél-éphu et placer les galns M.F. et H.F. au maximrm; Ie
niveau B.F. sera, ensuite règ1é à, 1a, valeur désirée par 1a
seufe mano eu-vre du gain B.F.
Pour 1a, réception de té1égraphie à. narripula.tion a,uto-
na,tique pla.cer le bouton de connande trY.C.A.rr sur /20 ou
f/10. pour 1es manipula,tlons ma.nuelle s utillserra.ction
fes eons-
t_antes de telps O15. 9Y 2 second.es. L-o serrjl rlu
11

V.C.A. peut être rég1é par le potentiomètre 'rSeuif V.C.À. rr.

4.05 TEI,EGRAPTT]E TN ONNXS EI{IRTTTNUES PURXS.

Après
nÀlrr a,voir plaeé l Yinverseur rrAf .-. A2tr dans 1a posi-
tion opérer èomme il est d.lt ci-dessus en notant iou-
tefoj-s que tre microamp èremètre de d.étection indique urr cou.-
ra,nt drenviron 7 nma,, en absenee de signal. Ce eourant est
ind.uit da,ns fe système détecteur par 1'oscilf,ateur local de
battement.
!ropérateur a ensuite la possibillté d.e règ1er 1a note
de réception en modifiant 1a fréquence de l roscll-lateur l-o-
eal au moyen d.u condensateur varlable d.ont le bouton d.e
cornma,nde 'est p1aôé à droite de ltappareil.

Pour 1a, réception d.es ond.es entretenues pures, il- est


possible drobtenir une band.e passante très étrolte én utili-
sant l-a position de sélectivité !'Quartzrr. 11 est évident que
la position de sé1ectivi15 tt quartzrt ne peut être employée
que pour 1a, réceptlon d!émisslons très stables en raison
mênre ae lrétroitésse de la, band.e passante (100 cycles envl-
ron).
En raison de cette grande séfectivité if est a,bsolument
indlspensa,ble de ne pas chercher à modifier fa note de ré-
ception pa,r la ma,no eurre du bloc d'accord H.F. qui doit être
d.ans tous fes ca.s, règlé à sa positlon optinum (déviation
maxlmum du nicroampèremètre, mesurant le courant détecté,
ou fermeture maximum du trèf1e cathodique).
lâ, nîod.ification de 1a note sera obtenue par 1a, manoeu-
vre du condensateur CV5 comma,nda.nt 1a fréquence de 11osci1-
lateur de ba,ttement M.F.

_ 1'7 _
INC IDENTS ET FOXCÎIONNEMENT

5.01 Ce récepteur est prévu pour fonctlonner sans a,utre en_


tretlen que_ce1ui de la'vériflcation périodique d.u bon fone_
tlonnement des lampes.

CAS DE MAWATS FONCTIONNETMNT.

5.O2 PAS DE RECEPTION.

,, Ne. peut vg$r,


pai, s'ubstitutions-ô"ôÀrôËl'ive"
.er généra.1 que drr;rte lanpe er: nauvais
éta.t qui doit être élimInée
avec des lampes dont on est assuré du bon fonciioinenent, ou
d.e lrabsence d.e tension dral_imentation quril est possiblé
d.e d.éceler au moyen de ltappareil de neËure du réëepteur.

5.OV RECEPTTON FATBLE.

Ne peut provenir: que de lampes d.éfectueuses ou de


ca_
ractéristiques dlffé:rentes de ce11es exigées sur ce récep_
teur.
, - La réception très affa.iblie peut a,ussi provenir drune
détérioration de l- lantenne de récèptlon ou d.è la ligne qui
relie le récepteur à celle-ci.
le tablea,u Pl,5;: donne, par aill_euïs, 1es valeurs d.es
tenslons qui doivent norû]afement être mesurées aux diverses
électrod.es des lampes; cette mesure doit être faite avec un
appareil dont la. résistance interne est au noins de 1.00O
ohms par vol-t.

5.0+ PARASITES ÀNORMAUX.


Débra,ncher l ra,ntenrre, si l_es parasites cessent, cher_
cher la cause d. rinduction d.e ces pa.ra.sites sur l_raéiien.
Si 1es pa,ra,sites persistent, vérifler 1e bon conta.ct
i des lampes d.ans leurs sup-ports, puis changer 1es lampes, car
u.ne larnp e peut paraître lonctiônner noïnafement tout'en'prô-
dui sant des parasites.
les autres ca,s de na,uvais fonctiorlement d.u récepteur,.
drailleurs excessivement ra,res, peuvent être mis en éïidenée

''r o
par 1es moyens usuels (nesures d.tlsolement, mesures de ré-
sistance, mesures de capacité, etc...) en examinant 1e sché-
na géné'eaI

REGIÀGE ET REAIIGNEMENT

' :! 5.A5 I ralignement du récepteur est soigneusement réa1isé en


usine, et, à moiats que 1e récepteur ne"soit endoruiagé a,cci-
dentellement au cours d r'un transport effectué d.a,ns d.es con-
ditions exc eptionneflement défavorables, il nry a, pas lieu
: t ,^n principe, de retoucher a,u règlage d run organe intérieur.

' les cas de dérèglage sont dtailleurs â.ssez raïes, et


i1 fa,ut éviter drattribuer toute anomalie eonstatée dâ,ns Ie.
fonctionnement du récepteur et dont ltorigine ntest pa,s
nettement établie, a,u d.érèglage d.e l ralignement.
Drune façon généra,Le, it.est recommandé de ne pas tou-
cher au:c é1éments ajustables ( selfs et condensateurs) sans
être absol-ument certain que 1e défaut vient d.tun mauvai s
a,lignement.

5.06 Cependa,nt, pour parer à toute éventua,lité, quelques


règJ.es essentiel-fes sont soûrairement indiquées ci-dessous,
Pour réal-iser un alignement correct, il est nécessaire
de disposer dtun généra,terr H.F. étalonné rempllssa,nt 1es
conditions sui-Yantes :
a) couvrir au min-imum la ga,mme 40 'Itllc - 75 Kc
b) fournir rme tension de-sortie règtable entre -I micro-
volt et 0r1 volt.
c) être étalônné en fréquence à V 25}ène près.
nrautre pa.rt, if est nécessa.ire de disposer dtune an-
tenne fictive du type sta,nda,rd Radiodiffusion.

5.O7 AITGNETmNT pE I'AMPIIFICÀTEUR M.r. 80 Kc. (?l 519)


Retirer le tube oscil}ateur 6AU6 (4). Pla,cer le c omnu-
ta,teur de ga,rnme s en position 7, et celui de sélectivité en
position qu,an:tz, 1e ga.in M.F. étant a,u ûax. et l-e commuta.-
teur V.C.A. da.ns fa position hors-circult.
Bra.ncher le généra,teur H.F. entre ma.sse et gri11e
trois de f a lampe 6BE6 ( 7) .

_19_
Ceci réal-isé, falre très lentement, osciller 1a fré-
quence du générateur autour de 80 Kc en chercha,nt l-ré1onga-
tion maximum du nicroampè renètre ind.icateur du courant dé-
tecté.
Tl d tajuster La, tension d.e sortie du généra-
rr o liz
--.]u
teur E.F. de fâçon à. ne jaûa,is dépasser 25 microampères d.e
courant d.étectél la fréquence optimum trouvée pa,r 1a, na-
noeuvre ci-dessus correspondant exactement à 1a fréquence
B0 Kc. à 1a, précision du cristal près, crest-à-dire très
su.p érieure au millième
Ramener ensuite fe comnutateur sél-ectivité dans la. po-
sition bande étroite (0rB) et régler l-es condensa,teurs ajus-
tables des transfonnateurs MF TJ,r MF 80 C.et 04,: MF 80 D
jusquià obtenir 1a. déviation maximum du. microa,mpèremàtre.
la, comma,nd.e des condensateurs a, justabl-es de ces transforma-
teurs est accessible de la, pa,rtie su-périeure du bllndage
rampllficateur M.F.
co rre sp ond.ant . Si l-e fonctionnement de 1
80 Kc. est normal o 1a, tension drentrée nécessaire pour obte-
nir un coura,nt détecté d.e l-0 microampères est d.e ltord.re
de:
J.500 microvolts sur la l-ampe 6BE6 (7)

5.08 AIIGNEME\]1I DU TRANSPORMATEUR T5 MF 8OE }E Y.C.A.


le générateur H.F. étant toujours calé sur B0 Kc conme
indiqué au $ précédent règler 1es condensa.teurs ajusta,bles
du transformateur T5 de nanière à obtenir fa, fermeture maxi-
mum de Itoelf magique, indica,teur d.ta,ccord". Pour cette opé-
ration 1e niveau de sortie du généra,teur H.F. doit ôtre
ajusté de façon à éviter fa saturation qui se traduit pa,r
une plage importa,nte de règ1a.ge des condensa,teurs dtaccord.
Unautre procédé d.e règ1age plus précis peut être fa.it
à ltaid,e d run voltmètre à lampes à courant continu placé en
dérivation de 1a réslstance de détection VCA (R69).

5.09 REG!ÀGE DT LA FRTOLENCE DE IIOSCIITTATETIR BATTEIIEIII MF (BIO)


'E
Abalsser lrinverseur 41, A2 dans 1a position A1, et
placer l-e condensateu.r CV5 au repère zéro du pannea,u ava.nt
t (milieu de course); ltanplificateur M.I. étant toujours
atta;qué dans fes mêmes conditions. la, f,réquence d.e batte-
ment sera ensuite amenée à zéro en agissant sur l-e conden-
sateur a justa,ble d.u transformateur î6 BFO-I'. la comûlande de
celui-ci est placé à la, pa.rtie supérieure du tra,nsforma.-
teur).

-20_
!n
absence de sj-gnal, lroscillateur de battement in-
duit dans le circuit de d.étection, un cours,nt d.e 7 à 10 ni-
croampères.

5.10 AIIGNEMENî M.F. 1.600 Kc.


Connecter le généra,teur H.F. entre ma.sse et stator du
condensateur CVJ _qui correspond à la gril-le J de la, 1a.npe
? me-La.ngeuse b 5.tj b (, )
Pa.sser sur fa. position séfectivité n qua;rtzn et repérer
a.u générateur 1a fréquence 1.600 Kc.
Passer ensuite sur ba.nde étroite (0rB Kc.) et rég1er
1es côndensateurs a justables des transformateurs M,F,-
Tt = MF 16004 et T2 = MF f6008 pour obtenir le m2xim1]1n
dtélongation d.u mi croanpèremètrè de détection.
À titre indica,tif la tension drentrée nécessa.ire pour
obtenir un nivea.u de 21 microanpères doit être de lroràre
de 170 mi"crovolts env-iron.

5.1]. REGLAGE DE IIOSCIILATEUR H.F.


l'échalge de la, lanpe osciffatrice H.F. 6AU6 (4) peut
amener un Iéger dérèglage de ftétafonnage du récepteur sen-
sible surtout, à 1a partie du cadran correspondâ,nt a.ux fré-
quences f es plus é1evées de cha,que sous-gamme.

_ - _,Poor- y renédier, c_onnecter 1e généra,teur réglé sur


8r8 Mc à 1lentrée du réeepteur par 1 tinternéd.ia,iie d.e f ran-
ten:e fictive. Placer 1e conmutateur d.tondes sur l-a, sous-
gamme 4 et lraiguille du cad.ran de fecture très exactement
sur.SrB Mc.
Règler ensuite 1e trinmer CAI (pl. 516) de fa.con à ob_
tenir 1à d évia,tion maxi_mum du mi croàmp a,rJmitrà- lnâi
d taccord, "âtà,r"

5.I2 A IGNEMENT DE L'AMPITFTCATEUR H.F. (pt,. fSg etjr6',


les bobines de self inducta,nce de lramplifica,teur Il.F.
sont d.ésignées par la, lettre I suivie d.run iruméro drord.re
composé de 2 chiffres. le premier indique 1a, sous-ganme à
1aque11e se rapporte le bobina,ge consldéré, 1e secônd. d"ési-
gne l-e circuit da,ns 1eque1 est utifj_sé l_a, self inducta,nce.

_2I_
les circuits sont numérotés d.e l-a façon suivant e I
1. Circuit d.rentrée ( antenne )
2. Circuit de 11a,ison entre premlère et d.euxième lanpe H. F .
5. Aircait de liaison entre d.euxiène .l-arp e . . et changeu-
11 -E'

se de fréquenc e*

4. Circuit de froseillateur H.F. 1oca1 .


A titre drexeuple, fa, bobine 27 est ut11lsée par 1a,
+ d.euxième sous-gamle dans le circuit Ns 5 .
Chaque bobine est munie drune vis de règlage permet-
tant d.e règler la vafeur de 1a self inductance et drun trim-
mer perûetta,nt drajuster 1a, capacité r:ésiduelfe' les trin-
mers sont d-ésignés par les lettres CÀ suivies d tun mrméro
de 2 chiffres, le même code que celul employé lour 1es self
a été utilisé.
lralignement de 1a partie H.F. se fait sépa'rément pour
chaque sou.s-gaûme. la, méthode enp19yée consiste à :
1. Règ1er 1a fréquence de l-roscillateur H.F. l-ocal-
2. Aligner successivement tous les autres clrcults sur
1r oscill-ateur 1oca1 H.F.
Après a,voir remis en p1a,ce 1a. lampe osclllatrice 6AU6
(4), on vérifie que ltaiguille principale du cadran ind.ique
blen, très exactement, 0 quand. le bl-oc des condensateurs
d.taccord est conplètement ferrlé.
tre commutateur de sélectivité est placé sur la posi-
tion nBande moyennert , on bra,nche ensuite 1e générater:r IT.F.
sur 1e stator du condensa,teur variable CVj et on règ1e 1e
générateur H.F. sur la fréquence dra,lignement rrtrimmerrr de
lâ sous-gamne consid-érée.
les fréquences dralignenent données par le tabfeau ci-
dessous sont repérées en rouge strr l-e cadra,n de lecture des
fréquences,
Sous-ganme s Fréquence trirnmer Fréquence self
1 39,5 2t-
2 27,5 14r5
7 14r2 Br8
4 8r7 5r4

-22-
Sous-ga,mme s Fréquence trimrner Fréquence self
5 5r4 315
6 716 2r5
7 2r65 rç |

TI
EST TRES IMPORTAIiT D3 NO1PR QUE IA FRTQT.IENCT nI
I!OSCTItrATEUR IOCAI EST, PO-{IR TOUTES IXS sous-GAMMES,
f SU"ERIETIRE DE 1.600 Kc A lA FREQIIENCB )E ITONDE ÏNCÏ}ENTE.

3n supposa.nt que Lron opère sur la. sous-ganme 11 1a


l
fréquence du générateur 11.F. sera rè91ée sur ?9r5 Me.
' 0n pla,ce ltaiguille du cadran du récepteur sur 1e re-
père qui correspond à 3915 Mc et on règle le trirnrner de
l roscillateur locaf C4tr4, de façon à obtenir un ma,xinr;m à
l- r indicateur d- ra,ccord .

fl faut bien veiller à ne pa,s rég1er ltoscil-fateur l-o-


ca.l sur une fréquence corresponda,nt à 1a. fréquence image.
Pour cela on vériflera,, en mod-ifiant la fréquence du géné-.
rat elr H.F. que l-ton trouve blen un der:xième règla,ge à 3915
+ 2x 7.a, fréquence M.F.' soit 7915 + 7t2Q0 * {-2rf00 Kc et
non 59,5 - 7'2OO ," 3615.00.
0n passe ensuite à. 1ta,u-bre extrémlté de 1a sous-garnme
1 en règla,nt le générateur H.F. sur fa, fréquence nselfr soit
24 Mc.
0n place 1ra,igu11le d-u ca,dran d.u récepteur sur 1e repè-
re correspondant et 1 ton.., règ1e la, vis spp érieure d.e l-a self
114 de façon à obtenir un maxlmum à llind.icateur dra.ccord.
I1 convlent de vérifier ensuite que le règfage nta pas été
effectué d.e fa,çon à obteni.r 1a fréquence lmage (on doit
trouver un deuxième règlage à 2+ + 7,2OO - 27,20O).
Ceci fait, on revient à fa fréquence 3915 Mc et lton
réa,juste, stil y a fieu, 1e trinmer CAl{ comne indiqué plus
ha.ut, on peut ensuite vérifier 24 Mc et ainsi de suite. le
règlage de ltoscillateur J-ocaf est alors terminé en ce qui
concerne ]-a sous-gamme 1.

5.L3 Pour a,ligner 1es ci-rcuits H.F. sur l roscilla.teur 1oca1


on branche l-e générateur H.F. sur fe stator du condensateur
E
va.ria.ble CV2 (F1,,. bl, 't .
la, fréquence du généra.teur est rè91ée sur J9r5 Mc et
1taigui11e du cadran du récepteur est p1a,cée sur l-a positlon
corre sponda,nte . 0n règle le trimmer CAIJ pour obtenir un
maximum à lrindicateur d ia,ccord..

_27-
On passe ensuite à 24 Mc et lron a,juste fa, vls d.e la
sel-f lU.
On revient alors à 5915 lÂc puis à 24 Mc et ainsi d-e
suite jusqurà ce que lraccord soit parfai.t. 0n pa.sse ensuite
1 1réta,ge ampliflcateur précédent; le généra,teur est branché
sur fe stator du condensateur va,riable CVl, et on ajuste à
79 ,5 Me le trlnrrier, CÀ12 et à 24 Ue l-a sel-f ll-2 .

5,1+ Pour terminer, le généra.teur est raccordé à frentrée du


récepter.r pa,r 1 rintermédia,ire d.e Itantenne f ictive standa,rd;
f e condensa.teur tra,ppolnt d rantennerr est plac é au nif leu de
sa course (gra.duation zéro). 0n opère cornme précédenment à-
79 15 Mc on a jusiie le trirnmer 0Al-1, à 2[ Mc , on a juste la
seff 111.
le réa,lignement de la. sous-ga,nme 1 est alors terminé -
Pour tous ces règlages, il est évldernment nécessa,ire drajus-
ter 1e niveau de sortie du généra.teur H.F. d.e faeon à obte-
nir un coura,nt de détection inférleur i 25 microànpères.
Sans cette précaution, en raison de la saturation possible
de l-taûplificateur M.F., on observerait une pl-age iûporta,nte
de règ1age, ce qui ne peruettrait pa,s d.e réaliser un al-igne-
n.ent rigoureux.
Pa,r a.ifleurs, comre if est très ra.re que 1es divers
circults H.F. solent fortement dérèglés, on peut sinplifier
la, méthode indiquée ci-dessus.
lorsque 1e calage de lroscifl-ateur focaf a été réa1isé
. on peut règ1er tous fes circuits H.F. en une seule fois et
non par étages successifs. Pour cefa on branche 1e généra-
teur H.F. directement à ltentrée du récepteur (avec lran-
tenne fictlve) . A 59 15 I[c, on a,git sur les trinrners CÀ]-1 -
CI\I2 - CLI7, à 24 Mc., sur les selfs 111 - \I2 - 115 pour
obtenir le ma,ximum à l-rind-ica,teur d ra,ccord.
la, sous-gamme 1 étant ainsi règlée, on a.git de même
aYec fes a,utres sous-ganmies.
REI/IAROIIE. - A titre de vérification, on peut s ra.ssurer
que pour le mllieu de fa. sous-gamnoe consid.érée, on retrouve
les mênes règlages quiaux extrémités (point trinrmer et
poj nt self) .

Par exenple, pour 1a, sous-ga,rnme 2 on vérifiera à l9r5Mc


que la, retouche des trimmer Cltzl - CA.22 - CL25 ne modlfie
pas . sensiblement la, déviation de f rindi.cateur d.ra,ccord.
Àu cas où- J-ron gagnerait beaucoup en.sensibilité en
modifi-a.nt, d.ans le MEME SINS l-a valeur de eapacité des
J trimmers, et SEUI'EM0IVI IANS CE CAS, i1 y aurait f ieu de
nodifier la va,leur. du. pad.ding 0.102.
Cette éventuafit é consti.tue une anomalie qui ne doi-t
se rencontrer que d rune façon tout à fait exceptionnellet
correspond.ant presque toujours â une détérioration niécanl-
-t que d.u pad-d.ing.
le schéma,radioélectrique ?l.5Eg lndique pour chaque
.-- sous-ganme 1a valeur théorique du padding correspondant. le
plus sinple est évi demment d-e changer 1e padding défectueux.
Àu cas oir 1r on ne d.isposera,it pas d tun condensateur padding
rigoureusenent étalonné, 1a nétho d.e suivante permet, par
tatonnements successifs, de déterrniner très exactement fa
vaf eur de capacité à dormer a.u pad"ding. Si r pour le railieu
dtune des sous-ganmes, on gâgne en augme nt ant 1a, capa.cité
des J trinmers H.F., il y a lieu d. r augmenter l-a valeur du
pâ,dding, Dans le cas contraire r 11 faut évidemment l-a d.lni--
nuer.
Par aill-eurs, si pour une sous-ganne quelconque, on est
cond.uit à nodifier l-a, valeur d.run pad.d.ing, i1 est nécessaire
de retoucher au règlage d.es 2 extrémités de tra sous-gamme
conme il a été dit plus haut.


RECEPTEUR 7G_I680 UA" PIECES DETACHEES

RES ISTAII CES

Référence du D iss ipat ion Référence


schélîa: Dés ignat ion en ohms Fourd isseuts
R en watt Fourn issêur

I 1-15*83-A4-85-
a6 22 ohms + .,a % L Viirohn
34-45-AO 47 ôhns + ro% 1
5
30-3L-42 120 L

5-9-:33-3:i- I
r,2-20-56-6A 1-

L8-7 7-77 4?A L

59 500 1OO bob inée a5/25 Séta


680 ohns +rO% L A. B. r. Vit,r ohn
6AO 2

74 l-200 7 A. B. T.
5A L500 OO b ob inée a5f 25 Séta
5X 2200 L A. B. T. Vitrohn
60 22 0a 10 bobinéê r.o/ 50 Séia
L7-L9-23-24-
27-29-36-43-
47 -64-7A-79 47AO L Vi.trohn
6-11-62 10000 7

33COO L

13-16-25-26-
28-48-50-52-
47AOO 1

ro-44-54 47AAA 2

70 6AOOO 2

70000 L

a-22 100000 ttO% 1

è 65 220AOO I

-t_-
Référence du
Dés ignat ion en ohms
Diss ipat ion Référence
schéma: R e n l'/at t Fou rn isseu r

3-49-5:t-6s-'/ 4 470000 ohni s 1"O tb 1-

680000 ohms 1O d/o


1

40-?5-76 1 MÉ. r 10 % 1

2-4-7 -4L-41-67
2,2 Më.. +1 o d,o
L

6L 3,3 L
,5
:

POTEIITIOMETRËS

Référence du Dés ionat lon


schéma: Val eu r- ên ôhms Référence du Fourn lsseur Fou tn isseu rs

2.5OO ohrs bobiné Loé. 2 w. JB-25-21 Allen-


B rad 1ey
10. OOO ohms bobiné linéaire 2 w. Variohn
étanche s oril -ie sur perfes
de verre
5OO. OOO ohns GraDhite foé. étanche
sorlie sur ierles de
verre

CONDEIISATEURS FIXES

Référence du Dés lgnat ion 16ns ion Référence


Natu re Fourn isseurs
schéRa : Val eur en pf. se rv ice sseur
Fou rn i

27-82-Lr2-tr3
12t-722 4,7 p î. 4,'7 E, Phii lips
t5 6 pf né {. scT. 11 Sccn
39-40-59-86-
104-132-133 ru pI. 250 10 E. Philips
109-110-:"14-
12t-131. 22 pf 250 22E
49-rLL Scon:

-2-
73-43-7g-eL '47pf 250 Cér. 47F Phillps
rr5-L24 68 pf .250 68A Phl t ips
1*7-16-61,-r.16-
1Cr0pf 250 10ù E

zr-à4-84-37 lOO pf z5a M.Grat N"L Radiohm


I 1 L7 -L26 150 pf 250 Cér. 150 A Phillps

5t--64-65îÈ2-
a3-49-90 2oO pf 250 Mica N"2 R ad I ohri
22O pf 22.J AXr Philips
25 25o pf 250 M. Grai N' :i Rad i ohm
LO7 sOOpf+3É è50 Mica N" r.

r.a-L27 33o pf 2JU Cér. 330 A Phi l ips


106 365 pf - 3. do 25ù Miea N"1 Iiadi ohll

ae-9:t 40o pf 25ô I'i. crat Radiohm


6A-69-119-1âA 47O Pf 250 SCT. 4 Se ôm
9é'.
525 pf -!" 3 % !lica ll' 1 Radiohm
ro4 645pf+g% 25A Mica
103 925pf+3t6 250 N'1
LAAOpf!I(É 250 M. Gral, N" 1
101-102 1AOO pf i 3 % 250 Mica N't
2-3-4' -8+9-
rr-r2-14-r7-
LA-rg-20-26-
29-30-32-4r-
4A-57-ê2-92-
120-12S-130 6800 pf
44 10.OoO pf c!H. 422

l"o-28-31-33-
3e-42-46-46-
4?-55-56-58-
ao-67-77-72-
73-7g-eo-47-
9A 25A Papiêr Capatrop Radioùech-
' n 1qùe
i
7 5-76-77 Sa fc o-
TrévoUr
6-5A-70-'14 Chin. A1éérie Micrô

2
BLOC de COI.IDEIISATEURS ETAHCIIE

Référênce du Dés ignat ion lens Iolt Référênce


schéna: c Valeur en pf, de serv i Nature Fou rn lss6urg
Fou rn I sseur

100 20. OOO 250 Papier A. M. E.

30. ooo 250

o,1 ftF 25A .

97 o,5 l"tF 250


è 96 2MF 250

COI{ DEI{SAÏEUA VAR I AÊLE

Référence du Référence
schéna: CV
Dés ignat ion Fourn isseur Fourn isseurs

Appt. antenne pf. à air JVL. 20

!-2 2x 13O pf. 2 cases a air cP. e1a A.

3-4 13O pf. 2 cases air cP. 9]-5 A.


5 58 pf. à air

COIIDEIISATEUR A.'USTABLE

Référence du Référence
Dés ignat lon Fourn isseurs
schéma : CA Fourn isseur

L lO pf. à air BAl. 10 saE


blocaÉe
74-24-44-54-
64-74 22 pf . à air BAL. 20 s ans
blocaÉe
25 pf. à ÀR4

3,L-L2-L3-2L-22
23-31-32-33-41
42-43-5!-52-53
6r-62-63-77-72 3/3o pf. - air 3/30 Phi l ips
2-3-4-5- 4/2! pî. cérarnique rro N - 4/ 2L
6-7 -9-LO-7 6- Cérana lte r
77 tslaE pf. céranique 216N - 15 /45 M. C. B.

4-
FUS r tLES

Référence du Référence
gchéma ; F
0és lonat lon Fournlsscur Êou rn lagêura

Fusibles 3rA ampè res Série btanche Gardy

Lanpe 6v,3 - O,3 Amp. à vis l4azda

GÂLETTES DE COMIIU TA TEU R

Référence du Référence
schéma: G
Dés lgnat ion Fourn isseur Foù tn isseurs

Ganne haùte fré quence ra20 / r/ L4

Oscill.ateur de ler ch an Ée!ûent


de fréquencè razo / 1/ L2

Osciltateur de ler chanÉenent


de fréquence LA20/L/14

15à19 Sélectlvité noyenne fréquence 7A20/2/rA

13 et 14 Cornrnutaieur 2 circuits ô posi-


t ions P12 6N 52/A2 Rodé-Stucky

20 el 2L conmutatèur 2 - 3 - P12 3N

J ACr(S

Référencê du
schéma: J
0és ignat ion

Jack à coupure Isoleneni p lex. c.920 B

Jack à coupure I so lenen t B


LAMPES

Référeîce du
lgnat ion
s chéna Dés Fourn i6seurÊ

(1) PMO?ôu6 ÀIt6 Radlô Té 1évls ion


(2){5)(B)(13) otlAo
(3) l7l EBE6
{4)(6) (xà ) 6AU6
(e) 6AT6
{10i 6AL5
( 11 ) 6AO5
l14) êAI]5
6 AF 7 Cie des l,ampes
(t6) oB2 Radio Té lévis i ôn
tr7 ) (xB ) Cie des Lanpes
LC. r-2-3-4- 6,3 Volts - 0,1 Ànpirs i vis

OU A R TZ

Référonce 0és i gnat ion Référên ce


Fourn isseuls
schéma: Q Fourn i6séur

êuartz 8O kilocycles A. !1. 5 1,. P. E.

Suartz 1.690 kllôcyc le s

8EtF8 DE F ILTRAGE

Référence du Dés ig nat ion Référênce


scnema : 5l FoLr r n issêur
l0urn r s3êurs

L-2 ire -L I Oe IIllraÉe È,006 A. M. E.

*6-
T R AN 8 FO RII AT EU R S

Référence du Référenco
schéna: ï Dés ighat lah Fouanisseur Fourn isseurs

fransfo. moyenne fré q. 1. 6OOKo 1600A 34-22


L. 6OOKC 16008.34-22
SOKc aoc 34-20
€ SOKc aoD 34-20
' EOKC 80E 34-20
- Oseillateur de battê-
nenll BFO-F 34-24

- de soriie 3. 006

- d'alineniation 1. O13

P IECES DETACHEES O I VERSES

Déslgnation Référence du
Fou rn isseu rs
Fourni sseur

Bornes antenne 566-17-IE Ri bet-Desj ardins


Bouton flèehe P. M. Â. M. E.
Bouion m anette c,51A
Dénu1tiplicateur 1.460 -
Encliquelade 7 posiiions Avi ation
Eneliquetage 4 positions
Fichê octal unic 564/26 eL 564/ 27 Riie t-De s.i ard ins
Haui parleuf ainant pernanent 90 ACT sans trans f. Vééa
Inverseur Un ipo l ai re 14ob FBÂ Secmé
Invérseur tripolaire 1415 BBA
Mi croarnFèrenè t re O à 1OO 50KE1 Pék1y
Redresseur oxJrné ta1 M5 Westindhouse
Support octal stéaiite Octonétal 'r,IestinÉhouse
rjupp ort uetal iro I r tul ùype. 13. 338 Métox
Support, fampe ni n i ature Micalex Radio Télévi sion
Enbase de btindage pour lanpe
niniaiure Méiallo
Blindaée pour lampe miniature
à 75/ 45
rc/ôâ
iupport de larnpe cadran 770

-7-
o
6
\9
FI f.-
(J c\
f..r

l\ -
q)

IJ f,
U)

ê
o X
l- a)
(,f)
a.
I .0.)

uI a LLJ
É.
F
/tp 4
lLtl
a l./. :E
f.-
= F
-!o =
ô
É LIJ
f
e.

ul
=
F r!
è
uJ <
()
EJ
É
P !l r..; ;;t
f l3
@
ELIERS DE MONTAGE ELECTRIQUES :J ,ar
54nue du Théôtrc 54 @lil r

PARIS XVg
El 19
@@l ! .r
@ fus o^a Pr107 ()u
6aH6 (1

].u tsElt
rg,
EI
\1., /Â E]
"
T8

'' nr
(a
fl=il
I,hur Pùitr val3qt.
R
valcl' Prritr
R rn0àôt c Êî3ion
Saûlct
c v.llur S.rvlÊ8
c VaLul )
zzl ! 5i aeoo I I rool cd 2so 5l 200 r-|6450 t3%r8ao nlÉo ro Pl R5
llrl 2,2t ^l 1
I
s2
5t
4ro@
47ooo
'|
t
2
J
6rool Gd a50 52 400 mqa5o
4800i cé 21o 5! la!.srS l,rd eqo
9!7.!80.
..tfr 925
È1 e50 :
2
t 5r 47ooo 2 6soo ] C.'eso 5+ lt%973 M6e50 :3%645 14 26o i
;l "Zr,-l
220 I It ,.noco t 5 atoo c. alo 55 50 00o P Z5o ttt sz9 t't gto 7 ]',,o,,r cv
el roooo I 56 !lo I 6 e't1 cso
.loo cô eso 57
56 SOOoO Pê3O l5r!65 àe50 APP.
atnù t 68o 6800 cd e6o :!ltoo x25o ?t"F
11
8l fiqo0o I
37
5a r500 ,loo
2
E 6 aoo cé 25,o 5! 5oo00 Pa5o OI 10 ci?5o
E
t I t5/4â1f c6:
gl zto i t9 500 I '6 aoo cdrso 59 lo cd eso 22 ca 23o L c4'
lo 47.@O 2 60 2zoo 10 to 50 OOO P 450 60 50000 t 25o 22 cieSo tl
t It I8o0 2io ,oo tl 5l cde5o trs"*
E
ll I O00ô I 6,1!,2 n.n cë 0t cd eso À
lz 5lo ,t 6? loooo I 1e. 6800 Ca25o 6e 6ôoo cde50 fi? cê 250 ,1 J
i! +rooo t 63 70000 I t3 47 ôdzs o 6t 400 rt e50 fl3 cè 2tu t!
L
r3
lloo
2,
I
t
6{
65 Èaoo0o
t
I
6800
r5 lle 9. 6 C.eJo 65
6{
?oo n0250 ll4
c.'a 5 o
2oo r,t6 250 r15
e2 cô 2so
d
68 c.259 7?
J,,,O"
IH
-4
t6 47eOO t 63 I 1t t ôo cé2so 6€ 4oo m6e50 t16 loo cÉ e50
l, t 6f qpÉ,a I l7 6 8oq c.'250 57 Soooo ? 25a 71, 150 c;â60 tl s"ærr
!a a.7o t 6E !!o t t8 68oo cdzso 68 470 cé 25o tit 530 céaa à,t ]
l9 4700 t 69 ftooco I l9 66oo .a eso 69 4?o C! a5o rt9 câ 25o
e0 3to I 70 6Aooo z ao 68oo cd25o 70 25P1 c30 l2ô aaèo c;:so
â
a.r
22loo@o I
?t +ro
72 212!'l aL
I
I
21
22 t1%175 n 2qo
?'l
?2
5OOoO
5o oôo
?250 t3t
? 250 lle
cde5o
4,7 cêzso J,,,r
2, 4Uoo ,t 4' ooo I z3 ltrit fl 450 73 5OOO0 P zto re! 22 cé 25o 75
À jrs/+ser
1
24 I 4roooo i 2+ ?tt esPl cso 121 6e cé 8o 7,
2â I ?5 ln@ t a5 2ro Fl zao ,5 spf too ci 85o
16 I ?a { nil I 26 a0oo cé zso ?6 EPf re6 150 aé ztô CALETlES
2' 4200 I n 470 t 2, 4,7 cde50 77 8yP P 50(' rto d e5.
Gt conlla o€
26 1 1t 4700 '| ?E 9OOOo P e50 ,a 5O OOC êesô cé lto â uxrQUe
29 i 7S i zg 3800 tda90 ,9 cé 26o leeoo cé e5û
61r sous.cArnt
rô tto t 80 4' I l!0 eA0o cl z5o 8o lppso I eaoo cé zs 6i3 co?tllarDe
3l l2ê t 8l 2zo I l5r 50o0o ? 250 E,I lcieso t5t t22 eè 25o
!a aao I 8ê qAn.o' I 132 68ôo cê zsô a? 20g r.16 250 lro ca g;o
à uÈlquÊ
5r 220 t $ ?8 t lrr SOOOO 25o AJ zoo I xc:so lra ci ee 6t4 cotlta^lao€
6!5
l4 14, I E4 2? ,t
t5+ " E4 lcé eso a vxlcrrE
J5
I 4roo
2eo '| E5 2l t Its !i,t,5 ta 250 85 4oo lÈ1G25r Gr! s€LEcltv,lE
16 | I ta 22 I 156 E6 to lca ego
t7 ll0oo I lt7 !1./.1?s M ?50 a, 50 00a ezs"
Iltr6250 GZa
5a :I:lo.o I lss Soooo Pe50
a8 êè
19 lâto 000 1 lrs 10 Ca25o 89 zoo lxoaso P
t11aù a Ito to cè zso 9o too Inoaso ll
4t aSrr{r I l+t 6€OO cë2So 9r 400 I Fr625O cd cêearrque
'r2
120 t t4a 5o ooo 9a 6800 I ca z5o c ctlrtllQuÊ
4l 4roo ,t llr "2W
cé êb gt 50 000 I P2h l|C nrc^ 6n^l'aa!c
z l*, too00 cc 250 94 lao I c; eso CV VALEUR
+, 1 50000 P 250 95 6800 I cé 25o S€ lf d! chc.
45 220 I P' e50! 2 Bob. 146 Soooo ? ?50 9ô 2PF I P?5o :ept FI
4' I P2 a509 zBpb. lu, 50OOO 9? SOoooa lP:6o ^Dl Lt ta23/et
4t +7O0O I PI !2c,t t48 6 8oG cé "e*
zso 98 lPêso â ) ',o,, !a ',a23/2A 12
t4 l?oooo I 2Epb. l+g 3]l cà 25o 99 ,o9o0 t r21ô l! 2tê2,/2
& lro 2ÂrrF ê6lJ âooo0 eeco I 5 sopf 2zlolt g
RECEPTEUR A.M.E.
ou
(r) ô 9A6 (a) 6BE5 (5) 6AU 5 (4) 6BA6 (5)

lù (Ê\
rÊ /Ê)

=- )^" \
,r-l.t c.l
T rtt
I
Rz3

Tt
]4F 1600 A 3417

c96
e97
ca8
TYPE 7G.16BO MA
6AU 6 a5) 6aE6(7) 6 8A6 (E) 6AT5 (s) 6AL5 (t

(c /r+ (r ld EB
t- t-- .J.-- -
la t-* |

F tt/ \=
t-
t

R4e

L+
fi.*
1

+
r1Faoc - 3420

Rza

s9â 5t

lAFz 65)
6AL5 (14) 68A603)
6AU6 (là z/ \
/ :\
)
t)r- oô2

REOULAIRiTE
---/Rê,
R58 2e

Hh"*er o

a.a *5'
6'5- ofl
j.1680 MA PL.539
68À6 (g) 6AT5 (e) 6aL5 (ro) 6A05(rù

lf-t 6àil
JI
CASQUE
600.È
J2
CASQUE
6oa.n
J3
ILte xs
600,rL
J4
HPlrr

Fiche ct oldonr dâlimehtôtbn

c- r2sov
I
35 - 25o"
-6v
a6v

t fi2)
tr

cgt
t
lÊO.F q!!a

R55
o'c- o1r
chauf 6yt
RECEPTEUR AMI
Vr-

ATELIERS DE no rAGEg ELeçlnlcuEt


54 ruc du Théâha Poris f,V:
RECEPTEUR

cvt è.cv4)

2a ae
to a7

(G'àera)
REcrprEuR AME TYPE 7G. 168OMA
Vue Avant

RECEPTEUR AI"IE, Typc 7G 1680MA - lt:.....

I t4
E
2 6
! A
c
A Y
c
3 L
E
É I
,

9Gult

@
0
(cvs)
ôAIII HF sÊLÊgïvttE Êll lteA

(6ts à Gtg)
LII.IITEUN
Pt.541

TYPE 7G. 1680MA


VêNÈ

lypc 7G 1680 MA - rl! ...'.

5'io")

(oeo-æt)

A2
tqt
aa
a ro00 :@ @
t000- @a
At
J2 J,
J'L J'
@ @

ts
Êll

à Gtg)
t(ql
@ CI
MAAGNE
(rr-ra-/6)
$P LIG E

AME 51 rue du
Ed2.t5
RECEPTEUR AI
I

L7' LEI L5'


.oooo L4I tet
o 3 ocarl
ooooo cASl
CA7, cA6t
cA4t

Cr?!
r<âil oÀ3'
vo,.,,'
,
"nt lcu
R96''"'
"6'66,"6
I

I
ooooo -
cA72 CAâe cA52 CA42 CAe2
o
cAt2
o
@"
oo
L73 Lê3 L53
o
L13
o
Ltt
oo Ltt

oo
cA73 CÆ:t
o o o
ce5t eA43 ca23
oo
<Ar5 -.-...-
l'e zte\
CAS!

'6' V
ooo
CAr+ CA61 CA5+ 44 ca2l
o'â!".,o

o
L71
ooo
164 L54 114
?" @ z::
c!t7
c9c
c99
c t00
RECEPTEUR AME
'de
TYPE 7c 1.68oM4
Vue dessus

'é ocA'' 73
vr<'t6fi otrt
od*, rd
-nF80c

R9o'"'
I
oo
CAt2 ,4 CAil?

a?, c27
a",
/
L,' L'' r:_l"
oo t7
oo
<Alt -^- CAst
ie{

UN'TEÊ

AI
RECEPTEUR AM
Vu,

r'-l R!g

llrùlËlU I
(--)".t
c77 rffiBA
(tt
\._/
t Frfl
rU """(\
c76
@*@') P4
Fi6-

74
c75
R54
EEC
f0
T7 Or''
F,42
R60 c58
c69
R4A @
18
cv5
fiF lc R49
R50
c6E
c67
I
HrF{ë
Gts

c72 r,Ël\
R53 t14 I
c7l
R5e
lil R5l
s
t-rug I I
rrrl @
J4 ; tz I_J
il,,

'"\ï

E
RECEPTEUR AME TYPE 7G 16A0 MI
Vue de dessous

rffi-l
@@@ vote vuE DE oES50

o

rF67t

vv

R65
Ff'64
ceo

c79
7G 1680MA Pt.543

rue du Théâtre PARIS 15ç


RECEPTEUR A.M.E TYPE 7G"
Vue de dessous du bloc

fro* @
p
/cA4'

a8

b=bb
[Ilt ;?l* u* I -* l0*

7={
(.y1
Y,â
tr'@iÆtHE
AME
Pl'53
A.M.E TYPE 7G 1.GB.MA
de dessous du bloc HF

o @ @@@ g
o* oaDa
lcazt /caa /cAst /caet
a
/cazt

C t23 cres ê t8 c tzV c tpâ.

@=-@-@@-@
..--.-ooooc
66 | tcA22 tCA42 tcA52 icAêz kÀ

crt+ crt6

@=lD T9T9 TE

ffiLHH BB
AME 54 rue dtr tre PAR|S15Ê
A.M.E . S4rue'"du Thââtre. PARIS 159 Pr.s38
RECEPTEUR-A M.E-Typ. 7G -1.680- M.A
TABLEAU des TENSIONS
LES SUPPORTS DE LAMPES SONT VUSCOTECABLAGE.
Lrs tcrrsiors eont priecs pt rapport à la nrase du cb.6ÉiÊ(hlrrrl ta.'l oY )
llautc icaeion .rvenl filtra(lo âEo'-tLaulc lc'rsion apics çiltréSra 8Ao'

PMOTouGAM6(1) 6BE6 (3)


FtLÎ6.3- FtL:C'3-
t,,-',
6"
"="
y.frs errçur(ar o) ,u-r(prssa) EPL^9uE(iar 6nesselerzfis PLAgu r (FoD'
c.tr.6r,e1 s(6 o)e n*.. (t,e ) €[lPP:(r?)e 6ÊcRAn (s. x(te) 2 (o oleecner6o,
crrur-t r(o') ,\yr rcrer(roo') enl-ue r(o') r ? cAT H. (r"e) ,.r-s r 1o" ) \----/zaRrLLE o (ov )

6AU6 (4) 6BA6 (5) 6AU6 (6)


FTL'I 6Y3- FrL':6'tÈ Fl!'I6"3-

1"^""ey aftsFLAsuG (€o' Frl-r(H s€t ) ,rû(rl^s6E ) Ê P|.AeuÊ (4o')

*r.""l rQo r.{..' 50PP:(2') ? ECRAN(r..') ,uPP:(4o')a o:cnanPo")


oo)"scr
LLE r (o') l\-.â carH (o") qFr|.L: { (o') ? €^1H.(o')

6BE6(7, 68A6(8r 6AT6(9r


Ftr'! e" 3+ FIL':6'tr s'gè r rl':
1
FtL't (ralâtEzl3//o rru:(r,rresr ; rrrr (nesee;3;/6-)ç AroDE z
c^lH.(a') 2lo su"Fir(r") e o c^t*.11"'1efo o'|.o*oot,
O/
carr.r-: r(o') N eau-ls r (o") t .RrLrE l(0.) [-/r.o9u*1,
6AL5(1O) 6A05 (1'l) 6AU6(12)
rrlr elei FIL':6v3a
4
,rr1",o."r; efrs c^î{.e (o') {Ll(àâs€E) rffr". ogr. 1.-r FrL':(lr €3E) (ao',
rrooe z(o"do ole :etn.1ro")2{o o)ercrer{ero', EcnAne6',
\o ol \o ol
i?H.r{o'ci6') r\.../,4ÂrooE l(o") iRrr'LÉ r(ov) r\--,4 enruur r(o'l clrn.(o" )

68A6(13)

6AL5 (14) 6AF7(15)
FtL! 3" . FrLt a'3i
4 €câA'l (tAo',
EôÉ) -r{t rs'st) ôerlr€ (o') t
T5Qfcrrrrc(o") rugue:(e;] (6o")
'LA9UE
.,) . cecaen(eo'; roo:z(o') z{o
\/ o). tFlLl6vl-
(o') rx.r6,s'it5l R-.%ÀnoDE r (o') TH. i (r'r Ë)

5v3 (17r 5Y3(18)

60è it)

r.)
"c41H.(ro9")
P1.546

RECEPTEUR Typ. 7G168OMA


COURBES DE SELECTIVITE M.F

Kc.
,t4 12

z0
di
Â
e
l{
:o
Ëio
:
a
llt
t-
F

A.M.E. 54rue du Théât.re Parisl5è


P|.547
ô
o
e

/
O E

I
E

)
I
g I

Our
(ro
-f
ra
o

i3
o

t
o-ô ê
êc
lô ôt

È5 .ù
c
.U
a
E( 69
e.ô
c
.9

JtrJ
-)

H3
F
o
l()

È?
u s.l

tr-
TU
-a
\

\
lrj
m
G
)
o
O
o
gR&Egtno
Tension de sortie er Votls

A.M.E.54rue du Théâtre Parisl59


P[.548
o
o
L)

Io
<t

rl
t3

c'
: g

o
o II
o tri
trl
o
È'r
a
z t
o
0)
o o
0_
o- rll trt
U
E 'ul z
È :g
ltJ llj
tr
â It
cr
flrl trl
m
t)
F o
IL O
lrl
O
UJ
tr t
N
\

\ o
ô
o B- .u o
DrsrioRsrô LtlrEArnE Elr DB.

A.M.E.54rue du Théâtre Peris159


PL549

RECEPTEUR TypeTGlæOMA
EXEMPLE D,ETA,LONNAGE
D,UNE FRACTION DE SOUS GAMME
.|
1610 A 1680 GAMME III.
{
(
$

l0.045

o
ti(,
z
ld
a
oo*
Ë

t640 1650

du Thêâtre Parisl5è
ffilens DE MoNTAGES ErEcrRteueîlhns
châssis N' 1625
RECEPTEUR 7G 1680 Type MA

Contrôlé par : MÂNIEFEAI!


N, 1520_ L r
Le: le/r/55
l. Relevé des tensions statiques. f2O vOlts
LAMPE OBSERVATION

6 AC5 ou 6BC5 (1) HF lo,9 125 lr95


6BA6 (2) Hr 1r,85 I 80 | r80
6BE6 (5) 1'" I 216 i I0O
Chanseuse I I28
6AU6 (4) Oscillarrice I le7 l87
6BA6 (s) l\4t- 16oo Kc/s I zrq I 95 | r94
6BE6 (7) 2'" chanseur I lri I 75 J I98
6AU6 (6) Oscil.Quarrz I I 35 I 75
68A6 (8) MF 80Kcs I Ir2 I e0 | 160
6AT6 (e) 1"Bf I r,6 I I 115
6AQ5 (11) BF finale I II | 2I5 I 209
6AU6 (15) Ampli VCA i 2r4
6AL5 c0) - Detec. VCA E, 5-8
6AU6 (12) Ô'scil. BFO
6AL5 (14) Limiteuse I O-35
5^t7 (1s) rnd.d'Accord I r I zr5 l25/36
oB2 (16) Résulatrice I fOl
5Y5GB (17) Valve lZla I lz53
5Y5CB (18)
70
f Valve l27o I lz5eool
!1. Essais B.F, pour 50 mV entrée sur la grille 5AT6 (9) voltmètre sortie chargé par 800 ohms.
Juck ligne, IIrl Volts.Jack casque : 5rB Volts-Jack HP. IrI Volts
Courbe réponse BF U volts sur sortie IëqE* à : 1!! ./t c/s 1.000 c/s 2.000 c/s 5.000 c/s
Lisne rr*. -:r,: .100
ilÉ -lïJ -t:;â
lll. Réglage MF Sensibilité sur 6BE6 (5) sans oscillatrice, gain au max. pour 25 mmA. détectés r

Bande Larse ,..*.-?79.rntv - gande Moyenne ,.... I89..mV.Bande Etroite:...I.1O--rrV- Bande Quartz , IJO....... r*V
Largeur des bandes passantes pour un affaiblissement de :
6dB 60 dB

lV. Tension VCA pour I détecté 25 mmAB Larse , .......I0,r.4... V.B. Moyenne I0 g. lEtroite
' '4...,-,y.
:..-...I5..........-........V.

V. BFO + ....2.16.5. . Kcls - 2;-5.5. -. Kc/s - 5t 2 Courant induit ..9--------


'
Vl. Variation Gain MF .............49..65... ..

Ré91é pal te -- ,ttlt/-5r--,


cô cô co cô
-!rc-E-! co cô co

q @\or.(\o\+
o ôlGlÀtHôt o
Èc
=>
,lo
o
û)
= E V2
E o
()Ê v)
\t' I
ÊHO
dt <H o \o
ô_

tE I
lJ\
E IJ\
E
É H
. f c\
ooooo @ @ ooo Ât
<f !i rt si str t \niô ôt r\ a(\ ùô H
Âl !^ tô l^!^lô p
:9
€cô
r É
tF
=-c
.É .) o@ OriH ôr@O HO
oo E
(1) vt ro r-oor @ ort-l orH
H
D{ E
l.llt E
3n
o l!Ê rnN
=
o lll
t{Ë ôt t- Oro\ \O t- ôl\O
tr'rr
t- Nol
ô-
C.ôl
F{

lô ' E
HOO HHH HHI{ HHH '
HHI{ '
HH àFI I{ F
H
o
o e
Ê

.: \o- r-- Ht-tô co@ r-Fôr @\oÈ.- qql-


'.r] Ë: ê..- ++H t\Hr.\=
-àO @È-l- O.|q) ù- HHH
rt t^ tn st t- O\ ,.OÂlH
_9
Ht-{H
=

c!
,c\
\o@:t \ooo.r ôt@ol lnoH t u\o oo -
!^ ôt rt..
!ô\OF tr\\oF FÈ-\O È-\O \O oot1
co
-! \O Âl (vl,^ HHI- Or@ g\
O
.'l
-!o
< E${
Ê
E E
E
.@a
c! \9 20
.=.
LJJ
QOO OOO OOO OOO OOO OOO
l'r\+tf\ rnl.r\!n \t\o È- @\ol^ oôt\o OO oq e' ô-+t
o
ô-
co
\o !1.û$l
Gl N tf\ c!Nôt ôrNôt (\l ôt ôJ NôtN tc\(\t ôt n\+ ti
ôt Gt N3
o
\r!)

o OQOOL.)OAOL]') OO oo<> 9-
o OOOONLôOOC\l
:q\e1\eRrrl\DÎ vtn
o s.Tsss car
o
a

o ',!
E '- .9
IJ- lô:
r É,j
j