1. On vous donne, sur la figure ci-dessous, un ensemble de points de mesure effectués sur une pièce.

On vous demande de trouver l’erreur, par la méthode graphique.
0.25 0.00 -0.12 -0.08 0.03 0.15 0.8 0.34 0.33

10.0 TYP

Il faut dessiner deux lignes parallèles qui regroupent l’ensemble du profil. On trouve une erreur de l’ordre de 0.2 mm 2. Dessinez le calibre fonctionnel (Go ou Nogo) pour la vérification de la rectitude du cylindre illustré ci-dessous.

La taille virtuelle du cylindre est = 16.00 + 0.10 = 16.10. Donc une bague GO à la taille virtuelle (avec 10% de la tolérance de rectitude) = 16.10 – 16.09 mm

003’’ X Y .85 Zone de tolérance allouée 0.010 z -.002’’ Station 2 Station 3 Station 2 Station 1 .000’’ Station 1 . On vous demande de remplir le tableau suivant : Diamètre réel de la section 16.000’’ X X rectitude = (. On vous demande de trouver l’erreur de rectitude maximale de la pièce ci-dessous.3.89) Diamètre non conforme .003)2 4.93 15.00 15.000’’ Y .1 (MMC) 0.1 + (16-15.1 + (16-15. x y z ø.89 15.002)2 + (.000’’ Station 3 Y .93) 0.

005) = . nous avons relevé les résultats du tableau suivant.(.002 0.015’’ . # 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Z 0. Faux 3. Faux 2. On peut utiliser un calibre (Go-Nogo) pour l’inspection de la tolérance de planéité.011.005 0.1.002 On trouve le Zmax et Zmin = .001 -0.003 0. On vous demande d’évaluer l’erreur de planéité. La planéité doit être mesurée nécessairement par rapport à un marbre de référence.011 -0.000 -0.005 -0.. En utilisant un palpeur (voir dessin ci-contre) pour évaluer les écarts par rapport au marbre.004 0.004 0.001 0.

5 mm 0. L'erreur de circularité peut être plus grande que la tolérance dimensionnelle. La zone de tolérance de la circularité est toujours : radiale (bande annulaire).25 0. La circularité doit être mesurée : par rapport au centre réel de chaque section et perpendiculaire à l'axe théorique de la pièce.00 0.50 0. Une forme à un nombre de lobes impairs doit être mesurée par un indicateur.00 0. Faux 3. Indiquez l’erreur de circularité des pièces ci-dessous.50 0.34 -0. Vrai 6.25 -0.34 -0. Un graphique polaire peut être obtenu par un micromètre.25 -0. 5.00 -0. Une forme à un nombre de lobes pairs doit être mesurée par un micromètre. Vrai 7.50 -0. -0.25 -0.1.5 mm . Faux 4.00 -0. 2.34 -0.

La cylindricité ne doit jamais être associée à un référentiel (Datum). le meilleur axe à considérer est : l'axe du plus petit cylindre circonscrit si la pièce est un arbre.015’’. Avec une mesure sur une machine AMT (CMM). la cylindricité est une tolérance qui peut être appliquée à la condition maximale de matière.5M-1994. l'axe du plus grand cylindre inscrit si la pièce est un alésage. Vrai . Selon la norme ASME Y14. Faux 4. La valeur de la tolérance de cylindricité doit être plus sévère (plus petite) que celle de la tolérance dimensionnelle.015’’ implique automatiquement le respect de : une rectitude de l’axe du cylindre de Ø. Vrai 9. Vrai 3.1. Un défaut d’excentricité par rapport à un référentiel (Datum) influence la mesure de la cylindricité. Faux 5. Vrai 2. une circularité du cylindre de . 6. La tolérance de cylindricité peut être remplacée par une tolérance de rectitude et une autre tolérance de circularité de la même valeur. Le respect d’une cylindricité de . Le contrôle de la cylindricité englobe le contrôle du battement simple.015’’. Faux 7. Le contrôle de la cylindricité implique automatiquement le contrôle de la rectitude de la surface du cylindre et la rectitude de l’axe de ce dernier. 8.

0 mm 2) Calculer l’erreur actuelle du profil par rapport au référentiel A seulement 1.00 20. Il faut le traiter comme un trou avec une tolérance de +/-0.8 mm Pti B B A 1.00 3) Calculer l’erreur actuelle du profil par rapport à lui-même.Le tableau ci-dessous regroupe les données mesurées (avec une CMM) d’un ensemble de points sur une surface.00 20.00 30.00 100. Deux calibre : Le premier avec la même méthode que le devoir 1 (exercice 2) pour vérifier le 0. X_mesure Y_mesure Z_mesure 10.30 On vous demande : 1) Calculer l’erreur actuelle du profil par rapport aux référentiels A.00 10.05 20.00 100. La figure ci-dessous illustre une pièce avec ces tolérances géométriques de profil. B et C 0.00 99.50=0.12 10.00 100.00 20.00 100.1 par rapport à A.00 100. Le deuxième est un GO/NOGO pour vérifier le 0.25 30.1mm .00 100.14 20.30-99.00 10.8 par rapport à ABC. On vous demande de concevoir le calibre fonctionnel qui vérifie la tolérance de position du profil intérieur.00 30.50 20.00 10.0 mm 100. 100.5x2=1.

Cochez la réponse valable. 5. on désigne : la surface entière. En d’autres termes. Quand on pointe (dans une vue de plan) une surface plane avec une tolérance d’angularité ou de parallélisme. . entre les axes. Vrai. entre un axe et un plan de référence.34 mm peut être parallèle à un datum A avec une tolérance de 0. entre les plans. La méthode de l’angularité ‘palpe’ l’ensemble de la surface.25 mm.) 7. La norme Y14. Vrai 9. il n’est pas nécessaire d’indiquer des angles théoriques 90° ou de 0°. Un plan ayant un défaut de planéité égal à 0. Quelle est la différence entre la mesure de la conicité avec la méthode des piges et la mesure de l’angularité du cône : la méthode des piges trouche UN contact à une place bien spécifique sur le cône. 6. Les défauts de forme affectent la mesure des tolérances d’orientation. Mesurer l’angularité d’un cône peut être remplacé par une mesure de la conicité de ce dernier : Vrai. 3. L’équivalent d’une tolérance géométrique d’angularité peut être obtenu : avec une cote angulaire nominale et une cote dimensionnelle ayant une tolérance. par défaut. il est possible de mesurer les tolérances d'angularité. 10. 1.5M-1994 considère qu’un angle nominal (basic) de 90° ou de 0° comme valeur par défaut. Faux. 2. La tolérance d'angularité se mesure par un indicateur à cadran (mm ou po. Avec une barre sinus. entre un plan et un axe de référence. La tolérance de perpendicularité contrôle : l'orientation et la forme. 4. 8.

Mesurer l’équerrage (différence entre X1 et X2) contrôle automatiquement le parallélisme et la perpendicularité entre les quatre plans (voir figure ci-dessous).010 A Station 2 z Station 1 Datum A Datum A .003’’ X .000’’ Station 1 Y .002’’ Station 2 Y . Faux Le dessin ci-dessous illustre un requis géométrique de perpendicularité.11.000’’ Station 1 Y . On vous demande de calculer la tolérance de perpendicularité actuelle pour chacun des scénarios suivants.004 . les tolérances dimensionnelles permettent de la contrôler.000’’ X .0055 .004’’ Station 2 Y . la zone de la tolérance du parallélisme doit être plus petite que la zone de tolérance dimensionnelle. Vrai 14. 13. Quand une planéité et un parallélisme (sans modificateur de plan tangent) sont indiqués simultanément sur le plan : la tolérance de planéité doit être plus sévère.000’’ X -. Quand aucune tolérance de parallélisme (ou de perpendicularité) n’est spécifiée sur une pièce cubique. Avec le principe de l’enveloppe. Vrai 12.000’’ X . ø.

l’indicateur doit être : Normale à la surface théorique. Faux 7. La tolérance de battement simple est une tolérance Bidimensionnelle. La tolérance de battement simple peut être contrôlée à l'aide d'un calibre à limite (type Go – NOGO).0045 1. nous avons indiqué une circularité de 0. 6.+. Dans le battement simple : La forme (circularité) et la concentricité de chaque section sont vérifiées.002’’ Station 1 Y . Est-ce nécessaire? Non 4.05 mm par rapport à l’axe central de la pièce. Vrai 5.1 mm et un battement de 0. Sur le même alésage (qu’on désire avoir sur l’axe central d’un arbre). Vrai 2.002’’ Station 2 Y . On peut donner une tolérance d’alignement circulaire à un cône.004’’ X . La tolérance de l’alignement circulaire simple peut être vérifiée par un indicateur fixe (indicateur à une position fixe pendant la rotation de la section sur le référentiel). 3. . l’indicateur se déplace pendant que la pièce tourne autour de son axe de référence. Sur un alignement circulaire indiqué sur une surface à angle avec l’axe du référentiel.000’’ X -.

00 0.8.04 -0.04 mm Une erreur de cylindricité de 0. la circularité.005 A . 10. on détecte les variations de : la cylindricité.14 0.34 -0.005 A 13.04 mm Une erreur de circularité de 0.005 A . On vous demande de trouver l’erreur d’alignement circulaire de la pièce cidessous. La mesure du voilage (battement simple) sur un plan perpendiculaire à l’axe de rotation (datum) détecte les déviations : aucune de ces réponses. méthode et manipulation) et le résultat des trois tolérances géométriques ci-dessous. Le battement radial total de 0. la localisation et la variation du diamètre. La tolérance de battement totale (alignement circulaire total) peut être vérifiée par un indicateur fixe : Faux 9. Dans le battement radial total.26 .04 mm 12. On vous demande de comparer l’inspection (montage.04 mm sur l’axe du cylindre Une erreur de concentricité de Ø0.04 mm appliqué sur un cylindre permet de détecter : Une erreur de rectitude de Ø0. la rectitude.00 -0. 11. (TIR= max – min) 0. (II et III sont identiques) I II III .

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful