Vous êtes sur la page 1sur 2

II

II Le Parisien
LUNDI 11 JANVIER 2021

L'ACTU 60

Vague de
licenciements
dans les hôtels
Des milliers d’employés congédiés,
des sous-traitants aux abois… le secteur connaît
la plus grande crise de son histoire.
Dernière annonce en date,
PARIS vendredi : la suppression de
167 emplois sur 351 à l’hôtel
PAR CÉCILE BEAULIEU
Westin Paris Vendôme (Ier),
DES EMPLOIS SUPPRIMÉS par dont le service d’étage est
milliers, ou en passe de l’être, amené à disparaître totale-
et un avenir pour le moins in- ment, soit 81 personnes. Mais
certain. A Paris, même l’hôtel- aussi 192 suppressions de
lerie haut de gamme, qui ac- postes à l’Hyatt Regency Paris
cueille touristes et clientèle Etoile de la porte Maillot
d’affaires, fait grise mine. Pour (XVIIe), et 254 licenciements —
les observateurs de la profes- après échec des négociations
sion, il pourrait s’agir du « plus — au Méridien Etoile (groupe
grand plan social de son his- Marriott). Et encore 29 autres
toire », bien que Paris compte à l’Hyatt Louvre (Ier).
encore 80 000 chambres Le W Opéra (IXe), un 5 étoi-
d’hôtel. les géré par le groupe Mar-
Pourtant, les hôtels, con- riott, annonce sa fermeture et
trairement aux cafés et res- la cessation d’activité : une
taurants, n’ont jamais été con- centaine de salariés dont une
traints à la fermeture depuis le trentaine en sous-traitance,
début de la crise sanitaire et femmes de chambre et gou-
son cortège de restrictions, en vernantes, appelées à venir
mars 2020. grossir les rangs des deman-
Les « gros-porteurs », deurs d’emploi. La Bérézina.
comme les qualifie la profes- Stéphane* est l’un de ceux
sion — ceux qui comptent plus qui craignent d’être emportés
de 400 chambres (ils sont 13 à par la crise sanitaire. Employé
Paris) et sont adossés à de so- depuis plusieurs décennies au
lides groupes financiers —, af- Méridien de la porte Maillot, suis pas très optimiste. L’éta- rien ne saurait justifier cette tien, représentant de l’organi-

a
firment ne pas être épargnés. en tête des gros-porteurs pa- blissement est désert depuis vague inédite de licencie- sation. Les Jeux olympiques
risiens avec ses 1 025 clés, cet des mois, et la direction envi- ments. de 2024 se profilent, et ces
Fermeture du W Opéra, homme, au chômage partiel sagerait de ne plus le faire établissements afficheront à
un 5 étoiles fort d’une depuis un an, redoute d’être fonctionner que sur « Ces groupes ont fait nouveau complet. » « Jamais
centaine de salariés sacrifié sur « l’autel du Co- 500 chambres, en se passant des profits monstres nous ne négocierons sur la
Etablissements en crise, em- vid », comme 253 de ses col- du personnel d’étage au profit pendant des années » régression sociale », assène la
Nous avons reçu ployés au chômage partiel lègues. Soit la moitié des ef- de sous-traitants, si le besoin « Les salaires des personnels, CGT.
sans la moindre depuis des mois ou emportés fectifs. « En décembre, nous s’en faisait sentir. Je ne com- parmi lesquels 40 % sont au Et chacun parle du cas
dans le tourbillon des plans avons reçu sans la moindre prends pas, on pourrait très smic, sont couverts par l’Etat. de l’hôtel Hyatt Regency. La
explication un nouvel de sauvegarde de l’emploi explication un nouvel organi- bien continuer au chômage Ces groupes, qui ont fait des chaîne, comme les autres, ne
organigramme des (PSE). Certains concernent gramme des personnels de partiel, pris en charge par profits monstres pendant des répond pas à nos demandes.
personnels… Enfin, moins de dix salariés, l’hôtel… Enfin, ceux qui reste- l’Etat jusqu’en mars et peut- années, ont les reins assez so- Mais un communiqué, en-
ceux qui resteront ! Et d’autres menacent parfois ront ! lâche-t-il, amer. Et je être obtenir sa prolongation lides et les aides nécessaires voyé en septembre 2020,
je n’en fais pas partie. jusqu’à la moitié du person- n’en fais pas partie. Bien sûr, jusqu’en 2022… » pour supporter la crise, éclaire sur les intentions du
STÉPHANE*, EMPLOYÉ AU MÉRIDIEN nel. Et la liste — non exhausti- rien n’est acté, des négocia- Pour la CGT-HPE (Hôtels d’autant que la reprise est as- groupe : « La crise qui a se-
DE LA PORTE MAILLOT (XVIIe) ve — donne le tournis. tions sont en cours, mais je ne de prestige et économiques), surée à terme, assène Sébas- coué l’ensemble du secteur

TROIS QUESTIONS À UNE CLIENTÈLE internationale FRANCK TROUET sortie de la crise sanitaire, il n’y Oui, mais il ne couvre pas 100 %
absente, une masse salariale Comment expliquer les plans aura pas de reprise immédiate. de la masse salariale. Il y a
FRANCK TROUET,
du Groupement national des
« C’est très importante, des aides
insuffisantes et une fiscalité
de sauvegarde de l’emploi mis
en place dans la plupart
Les moyens accordés par l’Etat
ne sont plus suffisants pour ces
beaucoup de reste à charge
pour les hôteliers : le 13e mois,
indépendants de l’hôtellerie inévitable pesante. C’est ce cocktail qui des grands hôtels parisiens ? gros-porteurs qui emploient par exemple. Mais aussi les

même si rendrait inévitables les


licenciements économiques
L’activité totalement à l’arrêt ! Il
n’y a plus d’étrangers, plus de
beaucoup de salariés. Alors,
malheureusement, oui, les
congés payés que les employés
continuent de générer durant
ces groupes dans les grands hôtels, selon
Franck Trouet, délégué général
business. A part quelques
équipages de compagnies
licenciements économiques
interviennent.
leur période de chômage.
Certains de ces établissements
ont les reins Paris-Ile-de-France du
Groupement national des
d’aviation, les clients ont
totalement déserté. Les Le chômage partiel
ont jusqu’à 700 000 € à
débourser chaque mois pour ce
solides » indépendants (GNI) de chambres sont vides. Et nous est pourtant pris en charge qui n’est pas couvert par
l’hôtellerie-restauration. savons bien que même à la par l’Etat… l’Etat. A cela s’ajoute la fiscalité :
DR

twipe_ftp
Le Parisien
LUNDI 11 JANVIER 2021
III
III

Les sous-traitants sur le carreau


Premières victimes des conséquences de la pandémie, nombreux
sont les « extras » qui songent à changer de profession.
ILS SONT en première ligne
dans la crise qui frappe l’hôtel-
lerie. Les sous-traitants et
« extras », ces personnels ap-
pelés en renfort en fonction
des besoins des établisse-
ments, seraient plusieurs di-
zaines de milliers à avoir per-
du leur emploi depuis le début
de la crise sanitaire, selon les
syndicats de l’hôtellerie.
« Le linge est à l’arrêt, les en-
treprises de voituriers n’ont
plus d’activité, confirme
Franck Trouet, délégué géné-
ral Paris-Ile-de-France du
Groupement national des in-

DR
dépendants (GNI) de l’hôtelle- Paris (XVIIe), décembre 2020. Après une grève historique, les femmes de chambre employées
rie-restauration. Quant aux en sous-traitance à l’Ibis Batignolles ont pu bénéficier du chômage partiel.
extras, qui sont des gens qui
ont vraiment choisi leur mé- d’ailleurs si grande dans leurs 3 500 € par mois à presque me plus grand hôtel Ibis de
tier et la manière de l’exercer, rangs, que nombre d’entre eux rien… et j’ai des crédits en France avec plus de
ils souffrent vraiment des con- ont décidé de s’orienter vers cours. Je réfléchis très sérieu- 700 chambres. Dix-neuf fem-
séquences de la pandémie. La une autre carrière profession- sement à une reconversion mes et un homme, salariés de
plupart d’entre eux ont con- nelle. C’est à se demander professionnelle : aucun espoir la société STN, étaient entrés
sommé au début de la crise comment les hôteliers feront de pouvoir retravailler comme en grève, la plus longue qu’ait
sanitaire leur droit à l’assuran- pour recruter quand la reprise maître d’hôtel avant long- connue leur profession, en-
ce chômage, et maintenant, ils s’amorcera… » temps ! D’ailleurs, nous som- juillet 2019 : dix-huit mois
sont au RSA. L’inquiétude est Les extras, qui ne bénéfi- mes nombreux à envisager pour obtenir la reconnaissan-

a
cient même plus du statut d’emprunter une autre voie. » ce de l’existence d’un contrat
d’intermittents, ont été les pre- de travail entre eux, le groupe
miers, au début de la crise sa- Les femmes de chambre Accor, propriétaire de la chaî-
nitaire, à devoir renoncer à particulièrement ne Ibis, et l’hôtel lui-même.
leur emploi. Enzo, qui exerçait touchées Devant les prud’hommes,
comme maître d’hôtel dans Quant aux femmes de cham- en décembre 2020, après une
Heureusement que plusieurs établissements pari- bre et aux gouvernantes en audience rebaptisée « le pro-
mes parents règlent siens, en sait quelque chose. sous-traitance, elles sont les cès de la sous-traitance », les
mon loyer, sinon je Au RSA après avoir épuisé ses plus nombreuses dans les vingt femmes de chambres
indemnités chômage, le tren- plans de sauvegarde de l’em- ont demandé à bénéficier du
n’aurais même plus un
LP/ÉRIC LE MITOUARD

tenaire doit se faire aider par ploi (PSE) en cours. Elles sont même traitement que les sala-
toit sur la tête ! Je suis ses parents : « Heureusement également les plus vulnéra- riés d’Ibis. Et ont, tout au
passé de 3 500 € par qu’ils règlent mon loyer, sinon bles, comme l’a révélé l’affaire moins, obtenu de rester en
mois à presque rien. je n’aurais même plus un toit emblématique de l’Ibis Bati- chômage partiel. Mais jusqu’à
Paris (XVIIe), porte Maillot. ENZO, MAÎTRE D’HÔTEL sur la tête ! Je suis passé de gnolles (Paris XVIIe), le deuxiè- quand ? C.B.
touristique et particulière- Un plan de sauvegarde
ment le secteur de l’hôtellerie de l’emploi risque de toucher
nous a amenés […] à prendre la moitié du personnel,
un certain nombre de disposi- soit 254 personnes.
tions structurelles et fonction-
nelles pour amortir la baisse Donald Trump et le coronavirus : une lente prise de conscience. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur à la carrière fulgurante : portrait d’un homme pressé.
Julien Doré, du télécrochet à la chanson engagée. Qui est Joe Biden, le candidat démocrate à la présidentielle américaine ? Polanski : le J’accuse de Valentine Monnier.
de fréquentation qui s’annon- Julian Alaphilippe, un Tour au nom du père. Les étés des Bleus, 2018 : 20 ans après, de nouveau sur le toit du monde. Coronavirus : le professeur Raoult a-t-il trop fait la leçon ?
ce durable […]. Les incertitu- Le bel élan de solidarité pour Stefano, 55 ans, à la rue à Paris en plein coninement. Laetitia, Laura, David et les millions : la bataille de l’héritage de
Johnny Hallyday. Le combat d’une sœur : Assa Traoré, igure de la lutte contre les violences policières. Agnès Buzyn : entre crises sanitaires et crises politiques.
des qui, cinq mois après le dé- De Jean Castex à Eric Dupond-Moretti : dans les coulisses du remaniement. Comment Benjamin Biolay, artisan mélancolique de la chanson française, a percé nos cœurs.
but de la crise, continuent à
167
Black Lives Matter : de Trayvon Martin à George Floyd, histoire d’un mouvement devenu planétaire. Pourquoi Renault, leuron de l’économie française, va supprimer 15 000 emplois.
La pénurie de médicaments en France, cet autre risque sanitaire. Comment le PSG est arrivé en inale de la Ligue des champions : le récit d’une épopée.
impacter le secteur touristi- Du H1N1 au coronavirus, la réhabilitation de l’ex-ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. Michael Jordan est gravé à jamais dans le cœur des fans de basket.

que, ont amené les directions


de nos hôtels à entamer des emplois sur 351 sont
CHAQUE JOUR, CODE SOURCE
La pénurie de médicaments en France, cet autre risque sanitaire. Grippe espagnole : comment le monde a-t-il fait face à la pandémie, il y a 100 ans ?
Jacques Chirac par les journalistes du Parisien. À quoi joue Neymar ? Le crack du PSG multiplie les couacs. Martin Fourcade : itinéraire d’un géant du sport français.
Les conidences de Clara Luciani : ses débuts diiciles, son tube «La Grenade», sa Victoire. Le prince Harry et Meghan Markle : de la love story à la tempête royale.
Procès Fillon : trois semaines d’audience, deux procureurs, un réquisitoire implacable. Daniel Bevilacqua, alias Christophe : retour sur la vie d’un chanteur inclassable.
consultations avec les repré- supprimés à l’hôtel Westin
sentants du personnel. » n Paris Vendôme (Ier).
Tout le service d’étage
VOUS RACONTE DES HISTOIRES.
Donald Trump et le coronavirus : une lente prise de conscience. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur à la carrière fulgurante : portrait d’un homme pressé.
Julien Doré, du télécrochet à la chanson engagée. Qui est Joe Biden, le candidat démocrate à la présidentielle américaine ? Polanski : le J’accuse de Valentine Monnier.
Julian Alaphilippe, un Tour au nom du père. Les étés des Bleus, 2018 : 20 ans après, de nouveau sur le toit du monde. Coronavirus : le professeur Raoult a-t-il trop fait la leçon ?
Le bel élan de solidarité pour Stefano, 55 ans, à la rue à Paris en plein coninement. Laetitia, Laura, David et les millions : la bataille de l’héritage de
Johnny Hallyday. Le combat d’une sœur : Assa Traoré, igure de la lutte contre les violences policières. Agnès Buzyn : entre crises sanitaires et crises politiques.
* Le prénom a été modifié. devrait disparaître. De Jean Castex à Eric Dupond-Moretti : dans les coulisses du remaniement. Comment Benjamin Biolay, artisan mélancolique de la chanson française, a percé nos cœurs.
Black Lives Matter : de Trayvon Martin à George Floyd, histoire d’un mouvement devenu planétaire. Pourquoi Renault, leuron de l’économie française, va supprimer 15 000 emplois.

Des histoires dans l’actualité racontées


La pénurie de médicaments en France, cet autre risque sanitaire. Comment le PSG est arrivé en inale de la Ligue des champions : le récit d’une épopée.
Du H1N1 au coronavirus, la réhabilitation de l’ex-ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. Michael Jordan est gravé à jamais dans le cœur des fans de basket.
La pénurie de médicaments en France, cet autre risque sanitaire. Grippe espagnole : comment le monde a-t-il fait face à la pandémie, il y a 100 ans ?
par les journalistes de la rédaction du Parisien.
Jacques Chirac par les journalistes du Parisien. À quoi joue Neymar ? Le crack du PSG multiplie les couacs. Martin Fourcade : itinéraire d’un géant du sport français.
Les conidences de Clara Luciani : ses débuts diiciles, son tube «La Grenade», sa Victoire. Le prince Harry et Meghan Markle : de la love story à la tempête royale.
Procès Fillon : trois semaines d’audience, deux procureurs, un réquisitoire implacable. Daniel Bevilacqua, alias Christophe : retour sur la vie d’un chanteur inclassable.
imaginez un grand hôtel qui
continue de payer au moins
L’avenir reste sombre. Et ça
risque de vraiment chahuter
Déjà 8 millions d’écoutes depuis la création
Donald Trump et le coronavirus : une lente prise de conscience. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur à la carrière fulgurante : portrait d’un homme pressé.
Julien Doré, du télécrochet à la chanson engagée. Qui est Joe Biden, le candidat démocrate à la présidentielle américaine ? Polanski : le J’accuse de Valentine Monnier.
Julian Alaphilippe, un Tour au nom du père. Les étés des Bleus, 2018 : 20 ans après, de nouveau sur le toit du monde. Coronavirus : le professeur Raoult a-t-il trop fait la leçon ?
100 000 € par an de taxe dans les entreprises en mars du podcast Code Source.
Le bel élan de solidarité pour Stefano, 55 ans, à la rue à Paris en plein coninement. Laetitia, Laura, David et les millions : la bataille de l’héritage de
Johnny Hallyday. Le combat d’une sœur : Assa Traoré, igure de la lutte contre les violences policières. Agnès Buzyn : entre crises sanitaires et crises politiques.
audiovisuelle pour des écrans prochain, à la date anniversaire De Jean Castex à Eric Dupond-Moretti : dans les coulisses du remaniement. Comment Benjamin Biolay, artisan mélancolique de la chanson française, a percé nos cœurs.
Black Lives Matter : de Trayvon Martin à George Floyd, histoire d’un mouvement devenu planétaire. Pourquoi Renault, leuron de l’économie française, va supprimer 15 000 emplois.
éteints dans des chambres vides. du Covid, qui sera aussi celle de La pénurie de médicaments en France, cet autre risque sanitaire. Comment le PSG est arrivé en inale de la Ligue des champions : le récit d’une épopée.
Il y a forcément un moment où la fin du report accordé pour les Du H1N1 au coronavirus, la réhabilitation de l’ex-ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. Michael Jordan est gravé à jamais dans le cœur des fans de basket.
La pénurie de médicaments en France, cet autre risque sanitaire. Grippe espagnole : comment le monde a-t-il fait face à la pandémie, il y a 100 ans ?
les licenciements deviennent emprunts bancaires. Nous LE PODCAST DU PARISIEN DISPONIBLE SUR
Jacques Chirac par les journalistes du Parisien. À quoi joue Neymar ? Le crack du PSG multiplie les couacs. Martin Fourcade : itinéraire d’un géant du sport français.
inévitables même si ces avons alerté Bruno Le Maire, le Les conidences de Clara Luciani : ses débuts diiciles, son tube «La Grenade», sa Victoire. Le prince Harry et Meghan Markle : de la love story à la tempête royale.
Procès Fillon : trois semaines d’audience, deux procureurs, un réquisitoire implacable. Daniel Bevilacqua, alias Christophe : retour sur la vie d’un chanteur inclassable.
groupes ont les reins solides. ministre de l’Economie et des Donald Trump et le coronavirus : une lente prise de conscience. Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur à la carrière fulgurante : portrait d’un homme pressé.
Julien Doré, du télécrochet à la chanson engagée. Qui est Joe Biden, le candidat démocrate à la présidentielle américaine ? Polanski : le J’accuse de Valentine Monnier.
Finances, sur ce point : il faut Julian Alaphilippe, un Tour au nom du père. Les étés des Bleus, 2018 : 20 ans après, de nouveau sur le toit du monde. Coronavirus : le professeur Raoult a-t-il trop fait la leçon ?
La situation pourrait-elle absolument que les paiements Le bel élan de solidarité pour Stefano, 55 ans, à la rue à Paris en plein coninement. Laetitia, Laura, David et les millions : la bataille de l’héritage de
Johnny Hallyday. Le combat d’une sœur : Assa Traoré, igure de la lutte contre les violences policières. Agnès Buzyn : entre crises sanitaires et crises politiques.
s’aggraver encore dans soient à nouveau suspendus. De Jean Castex à Eric Dupond-Moretti : dans les coulisses du remaniement. Comment Benjamin Biolay, artisan mélancolique de la chanson française, a percé nos cœurs.
Black Lives Matter : de Trayvon Martin à George Floyd, histoire d’un mouvement devenu planétaire. Pourquoi Renault, leuron de l’économie française, va supprimer 15 000 emplois.
les mois qui viennent ? PROPOS RECUEILLIS PAR C.B. La pénurie de médicaments en France, cet autre risque sanitaire. Comment le PSG est arrivé en inale de la Ligue des champions : le récit d’une épopée.

twipe_ftp