Vous êtes sur la page 1sur 40

MARDI 7 SEPTEMBRE 2021

Hôtellerie Cheval Blanc ouvre son premier Jean-Paul Belmondo Retour sur
palace urbain sur les bords de Seine // PP. 20-21 l’itinéraire d’une icône française // P. 14

Renault repart
à l’offensive
AUTOMOBILE C’est la voiture qui
doit amorcer le rebond commer-
cial tant attendu de Renault. Au
Salon de Munich, pour les gran-
des retrouvailles post-Covid de
l’industrie automobile mondiale,
Luca de Meo, le patron italien du

Retraites :
Losange, a présenté la nouvelle
version de la Mégane. Cette
valeur sûre du constructeur fran-
çais sera déclinée avec une moto-
risation 100 % électrique. Il était
temps : la marque tricolore avait

la tentation besoin d’étoffer son offre lithium-


ion au plus vite, sa vieille ZOE ne
pouvant à elle seule résister aux
assauts de la concurrence dans ce
qui est devenu le nouveau ring du

d’une réforme
secteur. En Bavière, les modèles à
batterie occupent de plus en plus
d’espace. // PAGE 18

En lançant une Mégane 100 %

express
électrique, Renault offre une
grande sœur à sa ZOE.
Photo Tobias Shwarz/AFP

l Emmanuel Macron veut


supprimer les régimes Et si le modèle La chronique de
Jean-Marc Vittori
spéciaux et porter les petites chinois faisait La Chine a un nouveau mot
retraites à 1.000 euros. école ? d’ordre : « la prospérité commu-
ne ». Une manière de répondre
l Une partie de la majorité aux inégalités de richesse deve-
préfère attendre nues criantes, mais aussi une
façon de renforcer l’emprise du
le prochain quinquennat. pouvoir sur le pays. Une reprise
en main qui paraît inadaptée
l La RATP, EDF, Engie aux yeux de l’Occident, pour-
seraient concernés. tant le paternalisme d’Etat n’a
jamais été autant plébiscité
l Le recul de l’âge de la qu’en ces temps de pandémie.
// PAGE 11
retraite est remis à plus tard.
Cheval Blanc, AFP et Romain Gaillard/RÉA

// PAGE 2 ET L’ÉDITORIAL
D’ÉTIENNE LEFEBVRE PAGE 15

Pourquoi Paris
redoute l’élection
allemande
Apprentissage : Les cinq En Europe, les
les aides de dossiers clés investisseurs se
France Relance de la rentrée préparent déjà
prolongées pour le secteur à la hausse des
de six mois de la publicité taux d’intérêt
F O R M AT I O N Je a n C a s t e x a STRATÉGIE Le marché français de DETTE La BCE, qui se réunit jeudi,
annoncé lundi la prolongation la publicité a su montrer sa soli- devrait confirmer le maintien de
pour six mois, jusqu’au 30 juin dité, en rebondissant plus haut son soutien à l’économie, mais les
2022, des aides à l’apprentissage de qu’attendu lors du premier semes- investisseurs regardent déjà
France Relance. La prime s’élève à tre. Mais reste maintenant à trans- l’après-mars 2022. La fin du pro-
5.000 euros pour un mineur et former l’essai. « Cette rentrée, c’est gramme d’achats urgence pandé-
8.000 euros pour un majeur, ce qui l’instant de vérité pour le marché », mie de la banque centrale va faire Olaf Scholz, lundi, à l’Elysée. Le vice-chancelier allemand
rend le coût de la première année souligne Gautier Picquet, prési- réapparaître un surplus d’émis- incarne l’aile droite du SPD. Photo Gonzalo Fuentes/Reuters
quasi-nul pour l’employeur. Elle dent de l’Udecam qui réunit la pro- sions de dette d’Etat qui devra être
avait déjà été reconduite jusqu’en fession lors de ses « Rencontres » absorbé par le marché. Avec, pour DIPLOMATIE Vues de Paris, les Finances Bruno Le Maire, qui
décembre 2021. « Nous croyons à ce mardi. L’industrie et ses acteurs conséquence, une remontée des élections législatives allemandes l’apprécie. Quant à Armin Laschet
l’apprentissage », a souligné lundi vont avoir d’autres défis de taille à taux longs. Le mouvement devrait ne sont pas forcément rassuran- (CDU), il poursuivra peu ou prou
le Premier ministre. Les leaders relever et des dossiers majeurs à toutefois être limité, car il existe un tes. Ce ne sont pas les candidats la politique d’Angela Merkel. Le
ISSN0153.4831 114e ANNÉE
NUMÉRO 23532 36PAGES patronaux avaient alerté sur les suivre lors des prochains mois. Du important excès d’épargne dans des deux grands partis, le SPD et la danger viendrait plutôt des futurs
Antilles Réunion 4,10 €. Belgique 3,60 €. risques de réduire au 31 décembre projet de fusion entre TF1 et M6, à l’économie. Ce phénomène, lié au CDU, qui suscitent l’inquiétude. Ils partenaires de la coalition : les
Espagne 4,40 €. Grande-Bretagne 3£80. 2021 les aides exceptionnelles aux la loi Climat et ses implications vieillissement de la population, sont d’ailleurs reçus par Emma- Verts hostiles au nucléaire et sur-
Grèce 4,20 €. Italie 4,40 €. Luxembourg entreprises qui embauchent un pour le secteur, en passant par devrait continuer à tirer les taux nuel Macron cette semaine. Le tout les libéraux du FDP, adeptes
3,80 €. Maroc 35 DH. Suisse 5,90 FS. Tunisie
5,50 TND. Zone CFA 3100 CFA. jeune alternant. l’effervescence boursière et finan- vers le bas jusqu’en 2050, selon social-démocrate Olaf Scholz est de l’orthodoxie budgétaire.
// PAGE 4 cière des adtechs. // PAGE 24 Oxford Economics. // PAGE 29 le partenaire du ministre des // PAGE 7
Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

FRANCE

Retraites : pourquoi Macron veut réformer


les régimes spéciaux et la pension minimale
l Le chef de l’Etat veut avancer sur son projet de réforme des retraites avant la fin de ce quinquennat.
l La suppression des régimes spéciaux vise à aligner à long terme l’âge de départ sur le droit commun.
l Le minimum de pension risque de décrocher par rapport au minimum vieillesse et au SMIC.
le statut des cheminots. Les nouvel-
SOCIAL les recrues n’en bénéficient plus
depuis 2020 et il aura disparu dans
Solveig Godeluck une quarantaine d’années. Pour
@Solwii autant, nul besoin de supprimer
d’un coup tous les régimes spéciaux.
Une promesse à tenir, un argumen- Montrer que l’on veut réformer mal-
taire de justice sociale, une provoca- gré les corporatismes, pourquoi
tion calculée : la réforme des retrai- pas, mais l’Opéra de Paris, la Banque
tes que veut mener Emmanuel de France ou le Port autonome de
Macron par décret avant la fin du Strasbourg, entre autres, peuvent
quinquennat est l’avatar ultra-sim- sans doute attendre que la campa-
plifié et politique de la réforme avor- gne présidentielle soit passée.
tée de 2020. Comme l’ont révélé La réforme ne sera pas forcément
« Les Echos », le chef de l’Etat vou- non plus l’occasion d’une remise à
drait mettre en œuvre la suppres- plat immédiate du mode de finan-
sion des régimes spéciaux et le mini- cement de ces régimes. Dans les
mum de pension à 1.000 euros pour industries gazières et électriques,
toute carrière complète au SMIC. l’employeur surcotise et 20 % des
Supprimer les régimes spéciaux recettes proviennent de la contribu-
signifie surtout gommer les particu- tion tarifaire d’acheminement pré-
larités qui coûtent cher. La Cour des levée sur les consommateurs. La
comptes a estimé en 2019 que les suppression des régimes spéciaux,
droits spécifiques de ces assurés si elle est progressive, ne rapportera
– hors compensation des déséquili- pas d’économie dans l’immédiat. La
bres démographiques – coûtaient revalorisation du minimum de pen-
1,8 milliard d’euros par an aux finan- sion aura, elle, tout de suite un coût.
ces publiques. Les avantages sont
nombreux : taux de remplacement, Un taux de remplacement
réversion et droits familiaux, appelé à chuter
minima de pension, transports gra- Emmanuel Macron avait promis la
tuits à la retraite. Mais ce sont sur- retraite à 1.000 euros pour les petits
tout les départs précoces le plus coû- salaires, à condition d’avoir travaillé
teux, même s’ils ont déjà été rabotés. une carrière complète. En addition-
nant régimes de base et complémen-
taire, on s’en rapproche déjà, à quel-
La suppression ques dizaines d’euros près. Ce projet
des régimes spéciaux,
si elle est progressive,
ne concernait que les nouveaux
retraités (environ 150.000 person-
cotisée au SMIC est égale à 1,1 fois
le montant de l’Aspa », souligne le
placement (hors coefficient de solida-
rité à l’Arrco) serait de 68,5 %, soit Edouard Philippe,
ne rapportera
aucune économie
nes en 2022). Les 5 millions d’assurés
qui ont déjà liquidé une pension
minimale ne bénéficieront proba-
Conseil d’orientation des retraites
(COR) dans son dernier rapport.
Un autre problème risque de sur-
13 points de moins que le taux de rem-
placement ne tenant pas compte du
montant de la prime d’activité ».
dans l’ombre
dans l’immédiat. blement pas des 1.000 euros car cela gir du fait de la générosité d’Emma- A cela se combine la revalorisa- Emmanuel Macron rouvre le dossier des retraites
coûterait cher. nuel Macron. En 2019, suite à la tion actuelle du minimum de pen- quand Edouard Philippe alerte sur la dette.
Certains déséquilibres sectoriels crise des « gilets jaunes », les smi- sion, indexée sur l’inflation... appe- La discrétion de l’ancien Premier ministre jette
Il y a dans ce projet de quoi provo- ont déjà été réparés : en 2020 puis cards ont été augmentés d’une cen- lée à décrocher par rapport au une ombre sur la rentrée macroniste.
quer une nouvelle grève dans le en 2021, le gouvernement a accepté taine d’euros par mois, dont SMIC et aux salaires, plus dynami-
métro parisien. En effet, la RATP de revaloriser le minimum des agri- 16 euros de salaire et 90 euros de ques. D’où l’intérêt de la suite du de Tugdual Denis) et ses rares
serait aux premières loges de la culteurs et de leurs conjoints, sous prime d’activité (en fonction des programme présidentiel : après les LE FAIT confidences sont recyclées.
suppression des régimes spéciaux, la pression du Parlement. ressources et de la composition du 1.000 euros, le minimum de pen- DU JOUR Est-ce parce que l’ancien
avec ses 33.000 employés au statut, Augmenter le minimum de pen- ménage). Mais cette prime ne crée sion devait être porté à 85 % du POLITIQUE Premier ministre fait le pari
qui partent à la retraite autour de sion dans les autres régimes est pas de droits à retraite. Si bien qu’au SMIC et s’y maintenir par la suite, que Macron ouvrira le
de Cécile
56 ans. En comparaison, l’âge de devenu nécessaire à cause de la reva- moment de liquider leur pension, conformément à une loi de 2003. Ce chantier des retraites avant la
Cornudet
départ des fonctionnaires sédentai- lorisation exceptionnelle du mini- les travailleurs ayant droit au mini- niveau a quasiment été atteint pour présidentielle que ce dernier
res et des salariés du privé est plus mum vieillesse (Aspa) au début du mum de pension vont déchanter. Le les générations nées entre la fin en étudie la faisabilité ?
proche de 63 ans. Dans les indus- quinquennat. Ce revenu de solida- COR cite un exemple : une per- des années 1940 et le début des « Ses positions sur la dette nous
tries gazières et électriques (EDF, rité s’élève à 907 euros par mois. sonne isolée née en 1960 « bénéficie- années 1950, mais n’est plus qu’à un l y a deux façons de aident à faire entrer le sujet
Engie), c’est 58 ans.
Le gouvernement pourrait procé-
der comme pour la SNCF. En 2018, il
a décidé d’éteindre progressivement
L’écart avec la pension issue du tra-
vail est mince. «Pour les générations
qui liquident en 2021, la pension servie
à l’issue d’une carrière entièrement
rait d’une prime d’activité mensuelle
de 233 euros au cours de l’année pré-
cédant la liquidation de sa pension
en 2022. Dans ce cas, le taux de rem-
peu moins de 82 % aujourd’hui.

( L’éditorial d’Etienne
Lefebvre Page 15
I perturber le jeu en cette
rentrée politique. Faire
comme Zemmour : du bruit,
des médias, un livre et des
dans l’atmosphère », balaie
un proche du président.
Dans le même livre, Edouard
Philippe envisage de
provocations faites maison. dénationaliser la gestion des
La droite et le RN qui contractuels dans les lycées et

La majorité partagée sur le calendrier de la réforme surinvestissent le régalien


semblent troublés. Cela
marche. Et faire l’inverse
redit son amour pour l’ancien
service militaire. Hasard ou
coïncidence ? A Marseille, la
comme Philippe : un peu semaine dernière, Emmanuel
La réforme des retraites taire comme sur le plan économi- Relations avec le Parlement, Marc tout faire d’un coup juste après la pré- d’images, peu de son. Des Macron ouvre une expérimen-
s’est invitée lundi aux jour- que et politique. « L’agenda est plus Fesneau, imagine « un mix de cho- sidentielle », explique Stanislas Gue- positions distillées, via ses tation dans les écoles et une
nées parlementaires dicté par ce que fait le président », juge ses », dont le minimum de pension rini. La présidente de la Commission proches, une structuration autre sur le service militaire.
de LREM à Angers. le député. Ils tentent toutefois, sans dans le projet de loi de financement des lois de l’Assemblée, Yaël Braun- en coulisse (d’un parti), « dans Un « Doudou fort », mais
toujours y parvenir, d’éviter d’affi- de la Sécurité sociale et une réforme Pivet, défend une « réforme de justice l’ombre » ou presque, selon peut-être pas trop. Car si les
Isabelle Ficek cher un excès de confiance face à un au cœur du débat présidentiel. Le sociale » mais aussi « l’impératif de se le titre de son premier polar macronistes font le pari qu’il
@IsabelleFicek climat jugé « gazeux » et « dans président de l’Assemblée nationale, mettre d’accord avec les partenaires politique. Regardons En apportera la droite et le centre
— Envoyée spéciale à Angers lequel tout est possible ». Richard Ferrand, n’a, lui, pas sociaux ». Une gageure après leurs marche… : cela marche aussi. à Emmanuel Macron en 2022,
changé d’avis : c’est une « excellente derniers entretiens avec Jean Cas- La nervosité apparente d’il y a ils s’inquiètent du « jour
C’est dit comme une boutade mais Des ministres surpris réforme de début de quinquennat ». tex. « Si on veut faire une partie des six mois a disparu. Edouard d’après » l’élection. « Ce sera la
cela reflète l’état d’esprit des jour- Dans ce contexte, est-il opportun ou Quant au chef de file des députés retraites, harmoniser les régimes spé- Philippe n’ira jamais contre première fois qu’un président
nées parlementaires d’En marche à pas de relancer avant 2022 la LREM, Christophe Castaner, il a ciaux et le minimum contributif à Emmanuel Macron, les réélu sera certain de ne pouvoir
Angers, les dernières avant la fin du réforme des retraites ? La question toujours été pour « apaiser ». 1.000 euros, c’est conforme à la pro- ambiguïtés semblent levées, l’être une troisième fois. Cela
quinquennat. « C’est la première agite la majorité, dont les membres, « Je suis très favorable à ce qu’on messe de 2017 et cela met le reste de la faisons-lui toute la place veut dire que sa succession
rentrée du prochain quinquennat y compris parmi les ministres, ont mette tout sur la table. Après, est-ce réforme sur les rails », soutient le possible, disent les s’ouvre dès le lendemain de son
plutôt que la dernière de celui-ci », du mal à cacher leur surprise ou que le calendrier le permettra ? On député Sacha Houlié. macronistes. Dont celui-ci : « Il élection », observe un proche.
sourit le député et délégué général leurs interrogations sur le calen- verra […] cette réforme, on la prépare « Il y a deux écoles : celle qui faut un Doudou fort dans une Avec un successeur nommé
de LREM Stanislas Guerini. Expli- drier. Ceci à un moment où, plus jusqu’aux décrets d’application et je consiste à montrer qu’on continue à macronie les bras ouverts ». Edouard Philippe dont il
cation ? D’ici à la présidentielle, que jamais à l’approche de la prési- suis aussi très à l’aise avec le fait de réformer et celle qui pense que l’on Les journées parlementaires ne faudrait pas qu’il fasse
« on va avoir besoin de choses très peut remobiliser la gauche et qu’il
Dessins Kim Roselier pour « Les Echos »

dentielle, les décisions sont prises à de LREM se tiennent à Angers, de l’ombre, cette fois-ci,
concrètes, d’aller au bout des textes l’Elysée, avec des ministres souvent n’est pas utile d’avancer ce sujet la ville de Christophe Béchu, au président. Ainsi faut-il
de loi, de faire le travail sur le terrain mis tardivement devant le fait
C’est une anxiogène maintenant », résume un philippiste connu. Signal comprendre l’évolution de
mais aussi de donner une vision ». En accompli. Les avis sont très parta- « excellente poids lourd de la majorité. Ce der- de paix, veut-on donner. Mais François Bayrou concernant
clair, continuer à agir, défendre le gés et ne se réduisent pas à un cli- réforme de début nier souligne que les Français sont cette détente n’empêche pas le grand « parti démocrate
bilan et se projeter au-delà de 2022. vage gauche/droite. « Le président favorables à la suppression des régi- une attention de tous les français » qui pourrait naître
Se mettre en campagne. de la République a été clair le
de quinquennat. » mes spéciaux, mais que les mêmes instants. Edouard Philippe est d’un rapprochement de
Les parlementaires notent 12 juillet. Il a dit “le moment venu’’ », RICHARD FERRAND accuseraient l’exécutif de désordre un homme populaire et scruté, LREM et du Modem. Garder
d’ailleurs une « rentrée solide », dixit a prudemment évacué le secrétaire Président de l’Assemblée après trois semaines de manifesta- le livre qui parle de lui est son influence, éviter qu’une
Stanislas Guerini, avec « un certain d’Etat aux Affaires européennes, tions. Un risque qu’Emmanuel décortiqué (le séduisant « La autre s’impose. Et vite.
nombre d’atouts », sur le plan sani- Clément Beaune. Le ministre des Macron est en train de soupeser. n vérité sur Edouard Philippe » ccornudet@lesechos.fr
Nouvelle discussion

Delphine Marchand
Alors, elle est comment ?

Gaëlle Arnaud

Location conirmée
4 9

à corentin.pellerin@gmail.com

Aimée

Et voilà comment
Europcar avance,
kilomètre après Maël

kilomètre
Google Workspace permet aux équipes de toutes tailles
de se retrouver, de créer, et de collaborer. Alors que vous
organisiez les déménagements ou vacances de vos clients,
Google Workspace est là. Et voilà !

À découvrir sur workspace.google.com


04 // FRANCE Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

Probable hausse
du SMIC d’ici
à la fin de l’année
En juillet, on en était à 1,62 %
SOCIAL de hausse. Il faut attendre mi-
septembre, lorsque l’Insee
Compte tenu publiera les résultats définitifs
de l’inflation, de l’inflation du mois d’août,
le gouvernement pour voir si l’on se rapproche
pourrait être amené encore plus du seuil légal de
à augmenter 2 %. Auquel cas le SMIC horaire
automatiquement brut mensuel augmentera
le salaire minimal d’autant, soit 31 euros de plus a
brut mensuel minima, pour le porter à un peu
pour le porter moins de 1.586 euros (sur la
base de 35 heures).
à 1.586 euros
a minima. Pas de coup de pouce
Pour ce qui est d’un coup de
pouce à la discrétion du gouver-
Alain Ruello nement, comme la loi là encore
@AlainRuello le permet, il n’en est pas ques-
avec I. Co. tion, a rappelé Bruno Le Maire.
Un tel geste revient à porter « un
S’achemine -t-on vers une vrai coup de canif au redresse-
hausse du SMIC avant la revalo- ment de l’emploi », a-t-il déclaré,

Les aides à l’apprentissage


risation légale du 1 er janvier renvoyant le sujet des revalori-
2022 ? C’est probable au vu de sations salariales au niveau des
l’évolution du coût de la vie, à branches professionnelles.
telle enseigne que Bruno Le La dernière augmentation
Maire ne l’écarte pas. « On peut

prolongées de six mois


hors calendrier légal du SMIC
imaginer si l’inflation est très éle- remonte au 1er juillet 2012. Suite
vée au 15 septembre que le SMIC à une promesse de campagne
augmente automatiquement au de François Hollande, le gou-
1er octobre », a déclaré lundi sur vernement d’alors avait décidé
BFM le ministre de l’Economie d’une hausse de 2 %, en grande
exceptionnelles aux entreprises à peine plus qu’en 2019. Le millé- positif a été substitué au méca- et des Finances. partie par anticipation de la
FORMATION qui embauchent un jeune alter- sime 2021 a démarré sur les cha- nisme lancé au début de la crise, Si hausse du SMIC il y a, cela revalorisation légale du 1er jan-
PROFESSIONNELLE nant. Message reçu : lundi, Jean peaux de roue : sur les six premiers qui prévoyait une aide plafonnée se fera sous le coup de l’aug- vier suivant, tout en ajoutant un
Castex a annoncé que le dispositif mois de l’année, privé et public à 4.125 euros la première année, mentation automatique en coup de pouce de 0,6 %. n
Jean Castex a annoncé actuel serait prolongé de « six mois confondus, la Dares a recensé près à 2.000 euros la deuxième puis cours d’année prévue par la loi.
lundi le prolongement supplémentaires », jusqu’au 30 juin de 65.000 contrats signés contre à 1.200 euros les troisième et qua- Il faut pour cela que l’indice des
jusqu’au 30 juin 2022

31
2022. Les aides aux contrats de quelque 20.000 en 2020 et 16.000 en trième années. prix à la consommation
des aides à l’appren- professionnalisation sont aussi 2019. Ils ont donc plus que triplé. dépasse d’au moins 2 % celui
tissage, qui annulent concernées, précise-t-on au minis- La perspective d’une baisse des
L’apprentissage a
pris en compte lors du dernier
quasiment le coût tère du Travail. aides à la fin du premier trimestre a établissement du salaire mini-
de l’apprenti joué. Les signatures se sont accélé- prouvé son efficacité mum, c’est-à-dire l’indice de EUROS
la première année Hausse de 42 % en 2020 rées sur les trois premiers mois de en matière novembre 2020 qui a servi lors La prévision d’augmentation
« Les résultats sont là » en matière 2021 (50.000 contrats). L’annonce de la dernière revalorisation minimale du SMIC horaire
pour l’employeur. d'insertion professionnelle, s'est mi-mars d’un prolongement du dis-
d’insertion annuelle du 1er janvier 2021. brut mensuel.
félicité le Premier ministre qui positif jusqu’au 31 décembre a ralenti professionnelle.
Une mesure réclamée intervenait à Lyon au salon Global le rythme (environ 15.000 contrats
par les entreprises. I n d u s t r i e . « No u s c ro y o n s à nouveaux au deuxième trimestre).

Leïla de Comarmond
l’apprentissage », a-t-il insisté, souli-
gnant un « record historique » de
plus de 500.000 contrats d'appren-
Mais il est resté plus soutenu que les
années précédentes, avec trois fois
plus de contrats conclus qu’avant la
L’apprentissage a prouvé son effi-
cacité en matière d’insertion pro-
fessionnelle. Avant la crise, six mois
Le chèque alimentaire
@leiladeco tissage signés l’an dernier.
Selon les données publiées par la
crise, en 2019.
La prime prévue dans le cadre du
après leur sortie d'un Centre de for-
mation des apprentis (CFA), 62 %
ne verra pas le jour
Attention à ne pas casser la dyna-
mique de l’apprentissage. Jeudi
dernier, à l’occasion des rencontres
Dares, la direction de la recher-
che du ministère du Travail,
525.600 contrats ont en effet été
plan Un jeune, une solution est, il et
vrai, très incitative. Elle s’élève à
5.000 euros pour un mineur et
des apprentis se retrouvaient en
emploi salarié, selon une étude
publiée il y a quelques mois par la
avant 2022
bilatérales du Premier ministre recensés en 2020, en hausse de 42 % 8.000 euros pour un majeur pour la Direction de l’évaluation de la pros-
avec les partenaires sociaux, les lea- par rapport à l’année précédente. première année. Elle couvre ainsi pective et de la performance de ministre de l’Agriculture, Julien
ders patronaux ont alerté le gou- La quasi-totalité concerne le sec- 100 % du salaire de l’apprenti de l’Education nationale. Un taux qui SOCIAL Denormandie, évoquait, lui,
vernement sur les risques de teur privé : seuls 15.300 contrats ont moins de 21 ans et 80 % du salaire varie de 53 % après un CAP à 73 % une plateforme numérique des-
réduire au 31 décembre les aides été conclus dans le public en 2020, d’un apprenti de 21 à 25 ans. Ce dis- après un brevet professionnel. n Suite à la promulga- tinée aux jeunes de 18 à 25 ans.
tion de la loi Le choix du canal de distribu-
Climat et résilience, tion et celui du type de produits
un rapport sur le et des bénéficiaires du dispositif

Le télétravail est plébiscité par chèque alimentaire


est attendu en début
d’année prochaine.
peuvent considérablement
modifier l’addition pour l’Etat :
le coût des différentes options

les salariés, mais pas sans garde-fous


évoquées depuis l’an dernier
oscille entre quelques centai-
Isabelle Couet nes de millions et 3 milliards
@icouet d’euros.

cadres et techniciens de la CGT tard, la confirmation est donnée de se priver des temps informels Le chèque alimentaire ne verra Pouvoir d’achat
SOCIAL (UGICT) en redemandent. Telle que le travail à domicile s’est dura- avec les collègues et celui d’une pas le jour en 2021. C’est ce qu’a Les arbitrages seront-ils rendus
qu’elle est pratiquée, cette forme de blement installé dans le paysage, dégradation de l’esprit d’équipe. indiqué, en creux, le ministre de avant la fin du quinquennat ?
L’Union des ingénieurs travail comporte toutefois des mais dans des conditions que beau- L’étude de l’UGICT alerte en outre l’Economie et des Finances Comme le stipule la loi Climat et
cadres et techniciens inconvénients, voire des dangers coup de salariés critiquent. sur les risques de l’organisation lundi sur RMC. Bruno Le Maire résilience, un rapport intermé-
CGT a mené une pour la santé des personnels, révèle actuelle du télétravail en matière de a expliqué qu’un rapport défini- diaire doit être remis par le gou-
enquête sur le télétra- l’étude – très détaillée – mise en Porosité santé mentale. Près d’un répondant tif avec des propositions était vernement au Parlement d’ici à
vail auprès des salariés. ligne lundi par le syndicat, sur Nombreux sont ceux qui pointent sur cinq (19 %) « présente un symp- attendu « début 2022 », tout en la fin octobre. Il portera sur les
laquelle ont travaillé des cher- des conditions de travail « dégra- tôme dépressif d’après l’échelle définie répétant que cette mesure, pro- modalités et délais d’instaura-
98 % souhaitent cheurs des ministères du Travail et dées », selon les termes de Sophie par l’Organisation mondiale de la mise en décembre dernier par tion du « chèque d’alimentation
de la Solidarité adhérents à la CGT. Binet, secrétaire générale de santé », s’inquiète le syndicat. Il sou- Emmanuel Macron, était « très durable ». Et d’ici à la fin février,
en bénéficier.
Une première édition de cette l’UGICT-CGT : le temps et la charge ligne que 45 % devraient « faire compliquée à mettre en œuvre ». un rapport définitif présentant
enquête, réalisée pendant le pre- de travail ont augmenté pour 47 % l’objet d’un suivi » – en application de L’idée du chèque alimentaire tous les détails de mise en
Le télétravail est plébiscité par ceux mier confinement, avait montré des répondants et 75 % affirment cette même échelle – pour savoir s’ils a pris forme lors du débat avec œuvre est censé voir le jour.
qui le pratiquent : 98 % des quelque combien la brutalité du passage que leur employeur n’évalue ni l’un ou elles font l’objet d’une dépression ». les 150 citoyens de la Conven- C’est à ce calendrier que Bruno
15.000 salariés qui ont répondu à massif en télétravail avait éprouvé ni l’autre. La porosité entre vie pro- tion pour le climat. Elle figure Le Maire a fait référence sur
l’enquête de l’Union des ingénieurs, les travailleurs. Dix-huit mois plus fessionnelle et vie personnelle est « Une forme de Far West » dans la loi Climat et résilience, RMC. Une chose est sûre : il n’y
pointée du doigt par 42 % des sala- « On est dans une forme de Far West votée en juillet et promulguée aura rien dans le budget 2022
riés ayant répondu à l’enquête. Les du télétravail et les résultats alar- fin août. L’objectif, défendu concernant cette réforme.
deux tiers déclarent recevoir des sol- mants de notre enquête démontrent depuis longtemps par des ONG, Le ministre de l’Economie et
licitations professionnelles en le danger en matière de santé ou de est d’aider financièrement les des Finances a aussi tenu à sou-
dehors des heures de travail, dont délitement du collectif de travail », ménages précaires à avoir ligner que le gouvernement
10 % reçoivent « tout le temps » des estime Sophie Binet. accès à des produits alimen- avait déjà fait un geste pour les
mails. L’enquête confirme en outre La prochaine édition de l’enquête taires de qualité. Français, avec la hausse du chè-
SUR combien le collectif de travail est de l’UGICT-CGT, appelée à devenir Si tout le monde s’accorde sur que énergie, mesure prise à la
percuté. annuelle, interviendra en phase de la finalité, les modalités de mise suite de la crise des « gilets jau-
Parmi les points positifs, figurent normalisation alors que le proto- en œuvre divisent le gouverne- nes » et élargie à 6 millions de
RETROUVEZ DOMINIQUE SEUX l’efficacité dans le travail (pour 70 % cole sanitaire a supprimé toute réfé- ment. Depuis le début, Bercy bénéficiaires. L’occasion pour
des répondants) et moins de fatigue rence à un nombre minimum de préconise notamment de con- Bruno Le Maire de défendre le
DANS « L’ÉDITO ECO » (pour plus de la moitié, contre un jours de télétravail. Elle dira si cette fier le dispositif aux Centres bilan du gouvernement en
À 7H45 tiers plus fatigué). En négatif, paraît normalisation s’est accompagnée communaux d’action sociale, matière de pouvoir d’achat,
DU LUNDI AU VENDREDI le sentiment d’isolement noté par ou non d’un renforcement de son auxquels environ 5 millions de thème qui monte à l’approche
deux tiers des télétravailleurs, celui encadrement. — L. de C. personnes ont accès. En avril, le de la présidentielle. n
TF1 élue « meilleure chaîne de télévision d de l’année ». TF1

Merci ! PUB désignée « régie de l’année ». Ces deux récompenses au


Grand Prix des Médias CB News 2021 n nous font évidemment
chaud au cœur. Elles nous engagent surtout, dès cette rentrée, à faire encore mieux
pour continuer à procurer les plus belles émotions à nos téléspectateurs et à offrir une
efficacité à toute épreuve à nos clients. Le défi est de taille ? Nous avons hâte de le
relever !

© CHRISTOPHE CHEVALIN - TF1 / © PHILIPPE LE ROUX / ITINERAIRE PRODUCTIONS / SEPTEMBRE PRODUCTION / TF1 © FABIEN MALOT/ITC/TF1
©PIERRE-EMMANUEL RASTOIN / © GAFFIOT-MOREAU - BESTIMAGE / © THOMAS BRAUT - ALAIN ISSOCK / ALP / TF1
06 // FRANCE Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

Le gouvernement accélère L’Etat


maintient
l’effort
sur les services publics en ligne en faveur
des villes
ADMINISTRATION moyennes
Selon Amélie
de Montchalin,
212 démarches admi- COLLECTIVITÉS
nistratives sont désor- LOCALES
mais réalisables en
ligne, sur un objectif Plus de 3 milliards
de 250 démarches d’euros ont déjà été
jugées essentielles. engagés dans le
programme Action
Il reste encore de cœur de ville lancé
fortes disparités entre en 2018 et destiné
ministères, même à revitaliser
si un mauvais élève les centres-villes
comme la Justice de villes moyennes.
commence à faire
des progrès.
Laurent Thévenin
@laurentthevenin
Renaud Honoré
@r_honore La redynamisation des centres
urbains des villes moyennes
Désormais en Macronie, on évoque figure plus que jamais en bonne
bien plus souvent l’importance de place dans l’agenda de l’exécutif.
la présence dans les territoires que Les maires des 234 communes
l’esprit « start-up nation », si célébré bénéficiaires du programme
durant la campagne de 2017. Mais Action cœur de ville lancé en
l’exécutif n’a pas complètement 2018 savent déjà qu’ils pourront
déserté cette thématique, comme compter sur ce dispositif jus-
en témoigne l’état d’avancement du qu’au terme de leur mandat. Le
grand chantier de la numérisation Premier ministre, Jean Castex,
des services publics, volontiers cité a annoncé en juillet sa prolon-
comme un des principaux axes de gation jusqu’en 2026, alors qu’il
la réforme de l’Etat. devait initialement s’arrêter en
Amélie de Montchalin a annoncé 2022, répondant ainsi à la
lundi que 212 démarches adminis- demande des élus locaux.
tratives sur les 250 considérées Au 30 juin, « plus de 3 mil-
comme « essentielles à la vie quoti- liards d’euros » ont été engagés
dienne des Français » étaient désor- La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, juge qu’il y a eu des « efforts massifs, sur l’enveloppe de 5 milliards
mais accessibles en ligne. Cela suivis et méthodiques » pour la numérisation des services publics. Photo Alfonso Jomenez/Sipa d’euros sur cinq ans mobilisée
représente une augmentation de auprès de l’Etat, de la Banque
trente unités par rapport à octo- retards accumulés dans certains chantiers très visibles médiatique- 3.000 usagers doit notamment ser- des Territoires, d’Action loge-
bre 2020. « Il y a un an, nous n’en pans de l’action publique, dont les ment ont été complétés, comme « 100 % des vir à améliorer la qualité des servi- ment et de l’Agence nationale de
étions pas du tout là. Cela témoigne stigmates persistent. l’établissement d’une procuration démarches ces publics numérisés. l’habitat. « La première des prio-
d’efforts massifs, suivis et méthodi- Il existe encore de fortes dispari- de vote par voie électronique ou Deux autres priorités sont éri- rités, c’est de continuer sur la
ques », s’est félicitée la ministre de la tés entre les ministères. Si huit l’inscription en ligne au collège et
administratives gées par la ministre. D’abord l’accès dynamique actuelle. Les objectifs
Transformation et de la Fonction d’entre eux (notamment Bercy, au lycée. Amélie de Montchalin a pourront être des personnes handicapées aux fixés en 2017 doivent être atteints
publiques. l’Agriculture, la Santé, l’Ecologie et également promis la numérisation effectuées démarches essentielles, alors que en 2022. Il faut que ces 5 milliards
le Travail) peuvent se targuer prochaine des demandes d’urba- depuis Internet le taux d’accessibilité n’était que d’euros soient effectivement
Retards accumulés d’avoir déjà dépassé le taux de 90 % nisme et des permis de construire. de 12 % il y a un an : l’objectif est de dépensés en 2022 », insiste
A l’approche du terme du quin- du nombre de démarches en ligne « On suit cela avec attention, puisque d’ici à 2022. » parvenir à environ 40 % avant la fin l’entourage de Jacqueline Gou-
quennat, le gouvernement peut qui leur était assigné, d’autres res- cela peut changer la vie des Français EMMANUEL MACRON de l’année, avant un horizon plus rault, la ministre de la Cohésion
donc encore espérer atteindre tent à la traîne. C’est le cas de la Jus- avec beaucoup moins de dossiers En 2016, durant sa campagne ambitieux encore, de 80 % fin 2022. des territoires, en amont de la
l’objectif des 250 démarches numé- tice (56 %) et, dans une moindre papiers à gérer. Cela fait partie des présidentielle Ensuite l’identification des quatrième rencontre nationale
risées qu’il s’était assigné, avec une mesure, de l’Education nationale chantiers les plus compliqués à usagers via la procédure France Action cœur de ville qui se tient
étape intermédiaire à environ 220 (70 %). « Il y a eu un effort très impor- mener car cela concerne plusieurs Connect pour faciliter les démar- mardi à Paris et où Emmanuel
fin 2021. Un horizon moins ambi- tant du ministère de la Justice, que je ministères », a-t-elle expliqué. tif est d’arriver à 8. « Nous ne voulons ches. Environ 500.000 Français Macron est attendu.
tieux que celui évoqué par le candi- veux saluer », a toutefois tempéré pas numériser pour numériser, il l’utilisaient en 2017, contre 28 mil-
dat Emmanuel Macron, qui pro- Amélie de Montchalin, alors que le Retours d’expérience faut que cela aille de pair avec la qua- lions aujourd’hui, avec l’idée « Effet booster »
mettait durant sa campagne que taux de l’an dernier était bien plus Au-delà du nombre de démarches lité. Si telle ou telle démarche ne peut d’atteindre le seuil des 30 millions Les premiers effets d’Action
« 100 % des démarches administrati- bas (24 %). concernées, l’exécutif assure être pas être numérisée correctement, à l a f i n d e l ’a n n é e . « L a CA F cœur de ville seraient percepti-
ves pourront être effectuées depuis Ainsi la demande d’aide juridic- attentif au degré de satisfaction des nous assumerons », assure Amélie [Caisse d’allocations familiales] va bles, selon ses promoteurs.
Internet d’ici à 2022 ». Mais cela s’est tionnelle est désormais partielle- usagers. La note moyenne est de Montchalin. L’organisation de bientôt basculer », promet Amélie Dans l’immobilier, « il a com-
vite révélé impossible au vu des ment accessible en ligne. D’autres actuellement de 7,4 sur 10, et l’objec- retours d’expérience par plus de de Montchalin. n mencé à mettre fin à une spirale
déflationniste » avec une hausse
des transactions, selon le baro-
mètre immobilier des villes

Covid : le rebond de la vaccination cet été devrait moyennes publié en juin der-
nier. « Il y a un retour de l’inves-
tissement privé dans les villes
moyennes, c’est très significatif

permettre d’éviter les confinements depuis un an », ajoute l’entou-


rage de la ministre.
Au-delà des moyens mis sur
la table par Action cœur de ville,
entre autres par les chercheurs Il faudra donc éviter de relâcher l’Institut Pasteur. Par ailleurs, et abaisse de 50 % le risque de trans- les villes moyennes peuvent
ÉPIDÉMIE Paolo Bosetti, Cécile Tran Kiem, toutes les mesures de protection c’est la partie moins rose du scéna- mettre le virus si l’on est infecté. Du compter sur le plan de relance.
Alessio Andronico et Vittoria contre le virus à l’automne, sinon le rio, les chercheurs s’attendent à ce coup, les personnes non-vaccinées « L’effet booster de la dépense
Malgré un variant Colizza), le rebond de la vaccination risque est d’avoir 5.200 hospitalisa- qu’à peu près la moitié des infec- « contribuent de façon dispropor- publique leur profite à plein »,
Delta plus contagieux, devrait permettre d’éviter un confi- tions par jour, plus que pendant les tions surviennent chez des person- tionnée à la transmission », écrit souligne-t-on chez Jacqueline
l’Institut Pasteur nement cet automne en France, si deux premières vagues en 2020. nes vaccinées. C’est à la fois la ran- l’Institut Pasteur. Gourault. En matière de réno-
estime que des mesu- d’aventure les infections repar- Mais la couverture vaccinale per- çon du succès du vaccin (les cibles C’est le cas des enfants de moins vation énergétique des bâti-
res comme le passe taient à la hausse. met d’envisager la fin des confine- « faciles » des non-vaccinés se raré- de 12 ans, a priori moins suscepti- ments publics de l’Etat, l’un des
sanitaire suffiront De la mi-juillet à la mi-août, en ments puisque, au lieu de réduire fient) et la conséquence d’un variant bles d’infection et moins conta- volets de France Relance, « ce
à contenir l’épidémie. perspective du passe sanitaire et de les taux de transmission de 70 à Delta plus agressif. gieux, mais qui n’ont pas accès au sont 500 millions d’euros qui
l’obligation vaccinale des soignants, 80 % comme l’année dernière, il suf- vaccin. Les adolescents, eux, sont vont ainsi être dépensés dans les
les Français se sont rués sur les cen- fira de les réduire de 20 à 30 %. Le risque des non-vaccinés éligibles, et répondent mieux que villes Action cœur de ville dans
La part des vaccinés tres de vaccination, défiant tous les « Ces réductions pourraient poten- de plus de 60 ans prévu à l’appel vaccinal. Résultat : les mois à venir ».
va cependant grimper pronostics. Les chercheurs tablent tiellement être obtenues en appli- Alors qu’en juin, les chercheurs fai- la part des mineurs dans les nouvel- Jacqueline Gourault doit
dans les statistiques désormais sur un taux de vaccina- quant les gestes barrières, le port du saient l’hypothèse que le vaccin les infections ne serait plus que annoncer un calendrier et une
d’hospitalisation. tion de 70 % des adolescents (contre masque, un certain degré de distan- réduisait le risque d’être infecté de d’un tiers (en juin, on projetait la méthode de travail pour la suite
30 % dans la projection de juin, et ciation physique, le “tester-tracer- 80 %, ils ont révisé ce pourcentage à moitié), ce qui n’est pas si éloigné du programme. « On va conti-
déjà 60 % réalisés à ce jour), de 80 % isoler” et le passe sanitaire », écrit 60 % étant donné l’hégémonie de de leur poids dans la population nuer à travailler sur l’habitat,
Solveig Godeluck des adultes de moins de 60 ans Delta. Par conséquent, au lieu de totale (22 %). les commerces et les services
@Solwii (contre 70 % en juin), et de 90 % au- peser 34 % des nouveaux infectés Ce sont également les personnes de centre-ville », indique son

70 %
delà (inchangé). cet automne, les vaccinés devraient non vaccinées qui remplissent les entourage.
Mi-effrayant, mi-rassurant. L’Insti- Ce n’est pas assez pour parvenir à représenter 54 % du total, ont-ils hôpitaux : « Dans notre scénario de L’adaptation des villes au
tut Pasteur vient de mettre à jour ses l’immunité collective, surtout dans calculé. Il faut également s’attendre référence, les personnes non vacci- vieillissement de la population
projections de juin sur l’épidémie le contexte du variant Delta, plus à ce que les vaccinés soient plus nées de plus de 60 ans représentent fait partie des pistes envisagées.
de Covid et l’impact de la vaccina- transmissible. Avec lui, chaque per- LE TAUX DE VACCINATION représentés à l’hôpital : 28 % des 3 % de la population mais 43 % des Dans les prochains mois, « on
tion. La bonne nouvelle est que le sonne infectée en contaminerait des adolescents sur lequel hospitalisations Covid, dans le scé- hospitalisations », écrit l’Institut pourrait lancer une grande
vaccin parvient, dans une certaine cinq autres, contre trois avec le tablent aujourd’hui nario central. Pasteur. Il y a encore de belles mar- concertation avec les collectivités
mesure, à dompter l’épidémie. virus de Wuhan – dans une popula- les chercheurs, contre 30 % Néanmoins, être vacciné réduit ges de progression dans la lutte bénéficiaires pour co-construire
Selon une prépublication (signée tion vierge face au Covid. dans la projection de juin. de 95 % le risque d’hospitalisation et contre l’épidémie. n avec elles des propositions ». n
Les Echos Mardi 7 septembre 2021

MONDE

Allemagne : l’inconnue électorale


inquiète l’exécutif français
l Emmanuel Macron reçoit cette semaine les deux principaux candidats au poste de chancelier.
l Mais ce qui s’annonce le plus compliqué pour Paris, c’est le jeu des coalitions qui sont encore floues.
fonction de la composition des coali-
BILATÉRAL tions envisagées, la sérénité fait
place à une certaine inquiétude de ce
Catherine Chatignoux côté du Rhin. Qui dit coalition dit
@chatignoux longues négociations qui pourraient
déborder sur 2022, alors que la
Emmanuel Macron reçoit cette France doit prendre la présidence
semaine à l’Elysée les deux princi- du Conseil de l’UE au 1er premier jan-
paux candidats au poste de chance- vier et souhaiterait avoir élaboré au
lier en Allemagne. Pour préparer préalable un plan d’attaque concerté
l’après-élection, il a rencontré lundi avec Berlin… Les Verts qui, compte
matin Olaf Scholz, le prétendant du tenu de leur poids politique, feront
parti social-démocrate dont la cote partie de toutes les combinaisons
de popularité a grimpé ces derniers gouvernementales, sont résolu-
mois au point de faire désormais ment intégrationnistes et ne man-
figure de favori du scrutin. Mer- queront pas de pousser les conser-
credi, il s’entretiendra avec Armin vateurs et les sociaux-démocrates à
Laschet, le conservateur rhénan, multiplier les coopérations et à
dont l’étoile ne cesse de pâlir à desserrer durablement les cordons
mesure que les élections législati- de la bourse. Mais dans le cas
ves se rapprochent. d’une coalition SPD/Verts/Libéraux,
Si l’enjeu de ces élections se résu- la France redoute que l’Allemagne se
mait à ces deux seuls protagonis- mette en retrait sur la politique euro-
tes, les dirigeants français ne péenne de défense, du fait de la réti-
seraient pas le moins du monde cence historique des Verts à l’égard
inquiets sur l’avenir. A l’Elysée, des interventions extérieures, met-
comme à Bercy, on connaît par tant à mal les desseins stratégiques
cœur l’actuel ministre des Finances de la France pour l’Europe.
et vice-chancelier, Olaf Scholz, avec
lequel Bruno Le Maire a travaillé
ces dernières années. Si l’enjeu des élections
se résumait au choix
Prisme européen entre Olaf Scholz et Le candidat social-démocrate, Olaf Scholz, reçu lundi à l’Elysée, est fort apprécié à Paris où l’on juge très positive sa collaboration
Il a fallu batailler ferme – parfois des avec la France ces dernières années. Photo Ludovic Marin/AFP
nuits durant – avec ce tenant de Armin Laschet, les
l’orthodoxie budgétaire pour obte- dirigeants français ne
nir la mise en place d’une taxe sur les
géants du numérique et le méga
plan de relance européen. Mais dès
seraient pas le moins
du monde inquiets.
Olaf Scholz, héritier en trompe-l’œil d’Angela Merkel
que les premiers effets délétères de
la crise du Covid se sont fait sentir, il a Les Verts représentent aussi un Cultivant son profil sobre Selon le dernier sondage de losange, comme la chancelière. Au d’autre visage sur les affiches de
sorti ce qu’il a appelé lui-même le sérieux défi pour la politique éner- et expérimenté, le candidat l’institut Insa pour le tabloïd « Bild sein du SPD, il incarne l’aile droite campagne que la sienne.
« bazooka » budgétaire. La hausse du gétique de la France. Alors que des sociodémocrates am Sonntag », le SPD a gagné un du parti : celui qui fut ministre du Les aspirations de la base du
salaire minimum souhaitée par Olaf s’amorce en Europe une exigeante creuse l’écart avec l’Union point à 25 %, creusant l’écart avec Travail durant la crise financière parti socialdémocrate représen-
Scholz est vue d’un très bon œil à transition climatique, le rejet de CDU-CSU. Son succès l’Union CDU-CSU qui perd un défend encore le paquet de réfor- tent son talon d’Achille. « Il y a une
Paris de même que l’ouverture de l’énergie nucléaire par le parti de la dépendra de sa capacité point, à 20 %. Quant aux Verts, ils mes du marché du travail baptisé énorme différence entre Olaf Scholz
principe du candidat à l’idée d’un candidate Annalena Baerbock à calmer les aspirations stagnent à 16 %, talonnés par les « Hartz IV ». Mis en place par et moi, a souligné Angela Merkel la
mécanisme d’endettement euro- annonce un affrontement de taille radicales de sa base libéraux (13 %). l’ancien chancelier sociodémo- semaine dernière. Avec moi comme
péen pour investir davantage dans avec la France qui considère ne pas électorale. crate Gerhard Schröder au début Chancelière, il n’y aura jamais de
les secteurs d’avenir. pouvoir se passer du nucléaire pour « Voleur d’héritage » des années 2000, il est pourtant coalition dans laquelle la gauche
Quant au candidat de la CDU, atteindre la neutralité carbone à Ninon Renaud Au sein de l’Union CDU-CSU, la honni par la base de son parti. radicale est impliquée. la question
Armin Laschet, « il représente claire- l’horizon 2050. @NinonRenaud fébrilité est palpable. La stratégie reste ouverte avec Scholz », a-t-elle
ment la continuité sans rupture avec L’autre grande inconnue, c’est — Correspondante à Berlin d’Olaf Scholz de s’instituer en héri- Il rassure une partie prévenu.
la chancelière, même s’il a davantage l’influence que pourrait jouer dans tier tout en retenue de la chance- de l’électorat de droite Le candidat social-démocrate a
de points communs avec Helmut la future coalition le parti libéral Les partenaires politiques lière fait grincer des dents. L’ancien Longtemps accusé d’être froid et implicitement exclu un tel scéna-
Kohl, il est plus rond qu’Angela Mer- (FDP) appelé à faire son retour au d’Angela Merkel lui ont beaucoup maire de Hambourg n’a, comme technocrate, l’expérimenté vice- rio en soulignant qu’une coalition
kel avec un prisme européen plus pouvoir après huit ans d’absence. Sa reproché de les avoir empêchés Angela Merkel, pas d’enfant et il chancelier milite pour une hausse serait impossible avec un parti ne
marqué », détaille Paul Maurice, vision « très traditionnelle » de la d’exister, voire de s’être arrogé leurs connaît bien la ville hanséatique d’impôt des plus fortunés. Mais il reconnaissant pas la légitimité de
chercheur au Comité d’études des politique économique selon Paris, propres réalisations. A 63 ans, son où elle est née. Mais le président de rassure une partie de l’électorat de l’Otan. Il a dit son souhait de s’asso-
relations franco-allemandes, à l’Ifri. libérale et orthodoxe sur le plan bud- vice-chancelier, Olaf Scholz, sera- la CSU, le bavarois Markus Söder, la CDU, affolé par l’impopularité cier aux Verts mais il faudrait,
Tout irait pour le mieux dans le gétaire, a de quoi donner des sueurs t-il le premier à faire de sa cohabita- l’a récemment accusé d’être un croissante de son candidat, Armin pour former une majorité, rallier
meilleur des mondes si les sondages froides à Bercy où l’on compte sortir tion avec la chancelière un trem- « voleur d’héritage ». Laschet. Au sein du SPD, la pers- aussi les libéraux, voire la CDU.
ne prévoyaient pas que pour gouver- très en douceur de la séquence de plin vers le pouvoir suprême ? A Non sans humour, Olaf Scholz pective d’une victoire, inespérée il Une perspective peu engageante
ner, les deux partis leaders en Alle- largesses budgétaires dans laquelle mesure que se rapproche le scrutin avait posé en couverture du maga- y a quelques mois, a par ailleurs pour les tenants d’un virage à gau-
magne, la CDU et le SPD, auront la France s’est installée depuis le du 26 septembre, le scénario de sa zine du « Süddeutsche Zeitung » fait taire toute critique contre Olaf che. La partie n’est pas acquise
besoin de deux partenaires. Et en début de la crise sanitaire. n victoire gagne en crédibilité. ave c l e s m a i n s e n f o r m e d e Scholz, au point de ne plus voir pour Olaf Scholz. n

Royaume-Uni : hausse de cotisations en vue pour la dépendance


dance, un dossier qui a plusieurs n’était pas nécessairement clair que de l’Angleterre, a critiqué le carac- Si elles augmentent, « cela accen-
EUROPE fois été source de tensions avec le ce gouvernement chercherait à main- « Cela ne me paraît tère inéquitable de cette mesure tuera l’écart entre les employés et les
Premier ministre, Boris Johnson. tenir les finances publiques sur pas juste […] que pour les jeunes. « Cela ne me paraît indépendants », ajoute-t-il.
Le gouvernement Le besoin financier est gigantes- pieds. Mais la crainte d’un rebond de pas juste – tout particulièrement Le choix du gouvernement sem-
de Boris Johnson doit que. Quelque 10 milliards de livres l’inflation et d’une hausse des taux
nous demandions après cette pandémie […] – que nous ble pourtant avoir le soutien de l’opi-
arbitrer dans les doivent être débloqués pour amé- d’intérêt a fait pencher la balance en à ceux qui demandions à ceux qui travaillent de nion. Selon un sondage Yougov
prochains jours sur liorer l’accueil des personnes âgées faveur du Chancelier de l’Echiquier », travaillent payer pour les bénéficiaires de cette publié par le « Times », 64 % des Bri-
une hausse de charges et dépendantes. Une rallonge de explique le sondeur. protection sociale », a-t-il déclaré sur tanniques soutiennent une hausse
de payer pour
sociales qui finance- 5,5 milliards de livres est également BBC Radio 4. En effet, ces contribu- des contributions sociales pour
rait les dépenses attendue pour aider le système de Levée de boucliers chez les bénéficiaires tions sociales sont dues par les tra- financer le système de santé. Un
du système de soin. santé, le NHS (National Health Ser- les députés conservateurs de cette protection vailleurs, et non par les retraités ou choix qui reflète aussi leur attache-
vice), à absorber les files d’attente de Sauf que la principale piste de finan- sociale. » les propriétaires fonciers. ment au « National Health Service ».
patients qui n’ont cessé de s’allonger cement avancée suscite une levée de Selon l’Institute for Fiscal Studies « Le public attend un Etat plus
Ingrid Feuerstein ces derniers mois. boucliers dans les rangs des députés JAKE BERRY (IFS), 1,4 % seulement de la dépense généreux. Il est peut-être tout simple-
@In_Feuerstein Ces choix fiscaux pourraient conservateurs. Le gouvernement
Député conservateur serait prise en charge par les bénéfi- ment moins dans l’idéologie que qui-
du nord de l’Angleterre
— Correspondante à Londres marquer un tournant dans le man- proposerait de relever les charges ciaires. Elle serait portée à 64 % pour conque à la Chambre des commu-
dat de Boris Johnson. « Ce pourrait sociales de 1,25 point pour les porter les moins de 50 ans, contre 54 % si le nes », a estimé David Gauke, ancien
La semaine s’annonce décisive pour être le retour du conservatisme fis- de 12 % à 13,25 %, selon le « Times ». gouvernement faisait le choix d’une ministre de Theresa May, lors
la politique budgétaire post-Covid cal », observe Ben Page, directeur Un niveau bien inférieur à ce que hausse de l’impôt sur le revenu. Les d’une table ronde organisée par la
des conservateurs britanniques. Le général de l’institut de sondage supportent employés et employeurs contributions sociales britanniques fondation Resolution, tout en rap-
ministre des Finances, Rishi Sunak, Ipsos-Mori, alors que le Royaume- en France, mais suffisant pour faire pas relever les impôts dans leur pro- « ont une légère progressivité, mais pelant qu’en 20 ans, la part des gens
doit arbitrer dans les prochains Uni a mis 350 milliards de livres sur bondir les partisans du moins d’Etat gramme de campagne de 2019. pas autant que l’impôt sur le revenu », pensant que leurs enfants seraient
jours le financement de nouvelles la table pour faire face à la pandé- et moins d’impôts, d’autant que les Comme de nombreux « Tories », explique Torsten Bell, directeur plus pauvres qu’eux est passée de
dépenses consacrées à la dépen- mie. « Il y a quelques mois encore, ce conservateurs s’étaient engagés à ne Jake Berry, député influent du nord général de la fondation Resolution. 12 % à 45 %. n
08 // MONDE Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

Brésil : Bolsonaro mobilise la L’Australie résiste


aux pressions
rue contre le pouvoir judiciaire commerciales
l Le géant latino-américain célèbre le 199e anniversaire de son indépendance chinoises
dans un climat de discorde.
près de 70 % sur un an à la fin du
l Le président brésilien multiplie les attaques contre les institutions. OCÉANIE deuxième trimestre. « L’Arabie
saoudite a représenté plus de
Le ministre des 22 % de nos volumes totaux
(Cpac, pro-Trump, sorte d’ « Inter- l’ancien Premier ministre espagnol dent brésilien, en précisant toute- Finances, Josh d’exportation d’orge, alors
AMÉRIQUE LATINE nationale conservatrice »), qui vient José Luiz Zapatero, d’anciens prési- fois qu’il « ne le souhaitait pas, ni ne le Frydenberg, souli- qu’elle n’en représentait aucun »
de tenir son congrès à Brasilia. Avec dents latino-américains, ou encore désirait ». Dans la capitale Brasilia, gne la capacité des un an plus tôt, a détaillé Josh
Thierry Ogier un mot d’ordre : « Make Brazil great Jean-Luc Mélenchon côté français. des mesures de sécurité exception- entreprises austra- Frydenberg. Les producteurs
— Correspondant à São Paulo again ! » et tout faire pour que Jair Le bras de fer entre Jair Bolso- nelles ont été prises pour protéger liennes à trouver de de vins, quant à eux, se sont diri-
Bolsonaro remporte la présiden- naro et le pouvoir judiciaire s’est le siège de la Cour suprême, cible nouveaux débou- gés sur des marchés alternatifs
En près de 200 ans d’indépendance, tielle dans un an. intensifié depuis que des magistrats des attaques répétées de Jair Bolso- chés commerciaux tels que le Royaume-Uni, Singa-
le Brésil n’avait jamais connu un tel De son côté, l’Internationale pro- ont barré la route aux initiatives naro. Un ancien député et un blo- après les mesures de pour, l’Allemagne et la Corée du
climat d’affrontement. D’un côté, gressiste a lancé une mise en garde antidémocratiques du président, gueur d’extrême droite ont été arrê- Sud. Résultat : sur les six pre-
Jair Bolsonaro menace le pouvoir contre un climat d’« insurrection » comme la remise en cause de la légi- tés, d’autres ont été officiellement
rétorsion chinoises. miers mois de l’année, l’excé-
judiciaire et appelle ses partisans à semblable, selon elle, à la tentative timité des élections et de ses résul- sommés de se tenir à distance du dent commercial australien
une véritable démonstration de de prise du Capitole à Washington tats, ou la demande de destitution Tribunal suprême fédéral (STF, Richard Hiault s’affiche à 54,2 milliards de dol-
force contre les institutions pour ce le 6 janvier dernier. Parmi les signa- d’un membre de la Cour suprême. nom officiel de la Cour suprême). @RHIAULT lars, selon les chiffres du minis-
199e anniversaire. De l’autre, la gau- taires originaires de 26 pays, Lors de manifestations précé- tère australien des Affaires
che mobilise également ses troupes Des militants en faveur dentes, les « bolsonaristes » avaient L’Australie résiste plutôt bien étrangères et du Commerce
pour lui donner la réplique. d’un coup d’Etat exigé la suppression de la Cour aux mesures de rétorsion com- extérieur. Soit une hausse de
Fait inédit, le président a promis Jair Bolsonaro n’a d’ailleurs pas suprême. Un groupuscule avait merciales chinoises. C’est ce 35 % par rapport à la même
de venir haranguer la foule à São
« Il se peut que des hésité à lancer un « ultimatum » à même avancé, cagoulé et munis de qu’affirme Josh Frydenberg, période de l’an dernier.
Paulo, la capitale économique, groupes violents deux magistrats de cette instance torches, en direction du siège du ministre des Finances austra-
quelques heures après avoir assisté s’attaquent juridique, en incitant la foule à se pouvoir judiciaire l’an dernier. Mais lien, dans un discours pro- « Ne pas dépendre
au défilé officiel à Brasilia, la capi- dresser contre eux. « Cet ultimatum, aujourd’hui, la mobilisation noncé lundi à Melbourne à d’un seul pays »
tale politique, distante de 1.000 kilo-
à des symboles ce n’est pas moi qui le demande, c’est s’annonce encore plus forte sur la l’Australian national university. Conscient de l’affrontement
mètres. « L’heure est venue de deve- du pouvoir légal, le peuple brésilien », a-t-il asséné lors Place des Trois Pouvoirs à Brasilia, Sans minimiser l’impact des stratégique qui se profile avec le
nir indépendants pour de bon », a-t-il comme la Cour d’une série de meetings politiques et les conséquences, imprévisi- décisions chinoises, notam- puissant voisin chinois, l’Aus-
lancé à la veille des commémora- suprême pour mobiliser ses troupes dans bles. « Il se peut que des groupes vio- ment les droits de douane pro- tralie entend développer ses
tions, après avoir recommandé l’intérieur du pays ce week-end, lents s’attaquent à des symboles du hibitifs sur l’orge et les vins aus- autres contacts commerciaux.
que « tout le monde achète un fusil ». ou le Congrès. » alors que ses militants lui ren- pouvoir légal, comme la Cour traliens ou encore le blocage « Nos entreprises doivent tou-
Même si sa popularité est en RENATO JANINE voyaient en écho le mot d’ordre en suprême ou le Congrès, ou qu’ils s’en des importations de bœuf et de jours chercher à diversifier leurs
baisse, Jair Bolsonaro conserve Ancien ministre de l’Education faveur d’un coup d’Etat : « Eu auto- prennent aux militants de gauche. Il charbon, le ministre s’est mon- marchés et ne pas trop dépendre
l’appui d’un noyau dur de militants de Dilma Rousseff rizo » (j’autorise une intervention est même possible qu’il y ait des tré rassurant. d’un seul pays», conseille Josh
prêts à en découdre. Il a également militaire). morts », redoute Renato Janine, Si la Chine représente encore Frydnberg.
reçu un hommage de la Conférence « La tendance est qu’une rupture ancien ministre de l’Education de près d’un tiers des échanges de L’île continent s’est ainsi
de l’action politique conservatrice se produise », a alors lancé le prési- Dilma Rousseff. n l’Australie, les produits ciblés entendue sur les grandes lignes
par Pékin ne concernent que d’un accord de libre-échange
5,9 % des exportations totales de avec le Royaume-Uni. « Grâce à
l’Australie (1,2 % du PIB en 2019). cet accord, 99 % des produits aus-
traliens, y compris le vin, entre-
Nouveaux débouchés ront au Royaume-Uni en fran-
A fin juin, sur un an, les exporta- chise de droits », s’est félicité le
tions vers la Chine des produits ministre qui a encore cité le par-
sanctionnés par Pékin ont tenariat économique global
baissé d’environ 5,4 milliards avec l’Indonésie entré en
de dollars. Mais « au cours de la vigueur en juillet 2020 ou le Par-
même période, les exportations tenariat transpacifique global
de ces produits vers le reste du et progressif qui facilitera
monde ont augmenté de 4,4 mil- l’ouverture de nouveaux mar-
liards de dollars », a souligné chés d’exportation pour les
Josh Frydenberg. Rien que petites entreprises.
pour le charbon, les ventes à la Un accord de libre-échange
Chine ont diminué de 30 mil- est également en cours de négo-
lions de tonnes l’an passé. Ce ciation avec l’Union euro-
charbon a trouvé preneur en péenne. Quant au Premier
Inde, en Corée du Sud et à ministre, Scott Morrison, il se
Taïwan. « Nos exportations de prépare à rencontrer le prési-
charbon vers le reste du monde dent américain, Joe Biden, dans
ont augmenté d’environ 28 mil- le courant de l’année, aux côtés
lions de tonnes », a précisé le des dirigeants indiens et japo-
ministre. Même constat pour nais, deux autres alliés des
l’orge australienne dont les Etats-Unis dans la région indo-
exportations ont grimpé de pacifique. n

Le président brésilien appelle à une mobilisation en masse pour la fête de l’indépendance, en recommandant que « tout le monde
achète un fusil ». Photo Fotoarena/Sipa USA/Sipa
en bref
Les problèmes s’accumulent pour l’économie Onze ans de prison pour une figure
de l’opposition biélorusse
BIÉLORUSSIE La justice biélorusse a condamné à onze ans de
L’instabilité politique nation progresse lentement, et les ments directs étrangers sont en rationnelle, éprouvent beaucoup de prison Maria Kolesnikova, grande figure de la contestation de
aggrave un environnement problèmes s’accumulent. La ban- repli de 40 % sur 12 mois, selon la difficultés à comprendre la stratégie l’été 2020, une sentence illustrant une fois encore une répres-
économique déjà plombé que centrale admet la « gravité » du banque centrale. du président lorsqu’il provoque une sion sans relâche de toute opposition au régime d’Alexandre
par une rechute de la crois- défi posé par l’inflation, qui atteint escalade de la tension avec le pouvoir Loukachenko. L’opposante, âgée de 39 ans, a été reconnue cou-
sance, l’inflation et le risque 9 % en rythme annuel (alors que la judiciaire », affirme Luis Stuhlber- pable de « complot visant à s’emparer du pouvoir », d’« appels à
de pénurie d’électricité. cible officielle est de 3,75 %). La Certains investisseurs ger, président du fonds d’investisse- des actions portant atteinte à la sécurité nationale » et de « créa-
sécheresse fait craindre une pénu- qui voyaient jadis ment Verde. Son associé Luiz Par- tion d’une formation extrémiste ». Les Etats-Unis ont jugé « hon-
« Loser ». Sur l’avenue Faria Lima, rie d’électricité avant la fin de reiras n’hésite plus pour sa part à teuse » cette condamnation alors que l’Union européenne a con-
siège des banques d’investissement l’année. Les tarifs d’énergie ont déjà
d’un bon œil remettre en question la « méthode damné le « mépris flagrant » de Minsk pour les droits humains.
à São Paulo, une banderole à l’effigie été relevés, ce qui risque encore l’ère Bolsonaro Guedes », le ministre étant consi- Les Européens ont appelé à la libération « immédiate et sans
du ministre de l’Economie, Paulo d’aggraver l’inflation. Tous les commencent à se déré jusque-là comme le garant de condition de tous les prisonniers politiques », estimés à 650.
Guedes, a été étendue la semaine investisseurs redoutent un ration- poser des questions. l’orthodoxie. « Paulo Guedes est fort
dernière, avec cet adjectif peu flat- nement d’énergie, qui étoufferait la en théorie, mais la pratique laisse à
teur à l’égard de l’homme de croissance. « La combinaison d’une désirer », affirme-t-il. Des entreprises allemandes accusées
confiance du président Bolsonaro. crise hydrique et d’une forte augmen- La gravité de la crise politique et La « Faria Lima », l’avenue des de profiter du travail des Ouïghours
Car Paulo Guedes avait promis une tation des taux d’intérêt provoque institutionnelle inquiète égale- banquiers, est-elle en train de tour-
reprise de l’activité en « V » après le une crainte de stagflation immi- ment les milieux d’affaires. Plu- ner le dos à Jair Bolsonaro ? Il est JUSTICE Le Centre européen pour les droits constitutionnels et
choc de la pandémie. Pourtant, nente », relève le cabinet de consul- sieurs manifestes, signés par des encore trop tôt pour le dire. Cer- les droits humains (ECCHR), organisation non gouvernemen-
après un rebond au premier trimes- tants MB. grands banquiers et d’anciens tains assurent que le divorce entre tale basée à Berlin, a indiqué avoir « porté plainte contre plu-
tre, la croissance a piqué du nez au ministres, ont incité le président le gouvernement et le marché est sieurs entreprises allemandes », dont Lidl, C&A et Hugo Boss ,
deuxième trimestre (–0,1 %). Le « V » Plusieurs banquiers Bolsonaro à calmer le jeu. Sans loin d’être consommé. Quant à pour « complicité présumée de crimes contre l’humanité ». Ils pro-
signifierait ainsi « vulnérable » plutôt appellent au calme grand résultat. Certains investis- l’affiche traitant le ministre de fiteraient du travail des Ouïghours, une communauté à majo-
que « vigoureuse », ironise l’ancien Itaú Unibanco, la plus grande ban- seurs qui voyaient jadis d’un bon l’Economie de « loser », elle a été rité musulmane dont Pékin enferme de nombreux membres
ministre des Finances de gauche que du pays, vient ainsi de revoir sa œil l’ère Bolsonaro commencent à rapidement et pudiquement recou- dans de vastes camps de travail. Une plainte similaire a été
Nelson Barbosa. prévision de croissance à 1,5 % se poser des questions. verte par… un grand drapeau brési- déposée en France en avril par l’association anti-corruption
De fait, le Covid fait moins de vic- pour l’année prochaine (contre 2 % « Tous les agents du secteur finan- lien, journée de l’indépendance Sherpa contre quatre multinationales de l’habillement, dont
times qu’auparavant, mais la vacci- antérieurement). Les investisse- cier, qui réfléchissent d’une façon oblige. — T. O. Uniqlo et Zara.
Les Echos Mardi 7 septembre 2021 MONDE // 09

Guinée : les putschistes


essayent de rassurer
d’ici à quelques semaines d’un planète. La bauxite permet la pro- ces minérales et hydrologiques
AFRIQUE « gouvernement d’union nationale » duction d’alumine, ensuite trans- considérables, dirigé pendant des
chargé de conduire la transition formée en aluminium, minerai lar- décennies depuis l’indépendance
Les militaires guinéens politique. Il sera issu d’une concer- gement utilisé dans l’industrie de 1958 par des régimes autoritai-
qui ont capturé tation dont il n’a pas précisé les mondiale grâce à sa légèreté. L’alu- res ou dictatoriaux, et coutumier
le président Alpha modalités, pas plus que sa durée. minium avait déjà vu son prix grim- des actions brutales de ses forces
Condé ont assuré lundi Les putschistes qui ont capturé le per de 39 % depuis le début de armées.
qu’ils honoreraient président ont annoncé dimanche la l ’a n n é e e n r a i s o n d e l a f o r t e La fin probable de dix années de
tous les engagements suspension de la Constitution, la demande mondiale. régime Condé a donné lieu à des
du pays envers dissolution du gouvernement et la scènes de joie dans différents quar-
les investisseurs. fermeture des frontières aériennes tiers de la capitale. Il a en revanche
et terrestres (qui ont rouvert lundi La Guinée est suscité une large réprobation inter-
matin) ainsi que l’instauration d’un le deuxième nationale, du secrétaire général de
Yves Bourdillon couvre-feu. Des tirs nourris ont exportateur mondial l’ONU, António Guterres, à l’Union
@yvesbourdillon retenti près du palais présidentiel africaine en passant par la Commu-
dimanche matin. Les combats n’ont
de bauxite derrière nauté économique des Etats de
Les militaires qui ont renversé pas fait officiellement de victimes. l’Australie. l’Afrique de l’Ouest (Cédéao,
dimanche le président guinéen l’Union européenne, la France et les
Alpha Condé assurent qu’ils respec- « Mettre fin à la gabegie La junte a justifié son action par Etats-Unis.
teront tous les engagements inter- financière » la nécessité de « mettre fin à la gabe- La Guinée est secouée depuis des
nationaux du pays, notamment les Les putschistes ont remplacé les gie financière, la pauvreté et la cor- mois par une crise sociale, sur fond
conventions dans le secteur minier, ministres par les secrétaires géné- ruption endémique » ou encore de contestation de la réélection, en
et s’engagent à favoriser les investis- raux de chaque ministère, et les pré- « l’instrumentalisation de la justice novembre dernier, du président
sements étrangers dans le pays. Ils fets, sous-préfets et gouverneurs de et le piétinement des droits des Condé, 83 ans, à un troisième man-
essaient de rassurer la population région par des militaires. Ils ont citoyens ». Ce coup d’Etat s’inscrit dat, après un référendum suppri-
en évoquant un gouvernement appelé les fonctionnaires à repren- dans l’histoire tourmentée de ce mant la limite constitutionnelle de De nombreux soldats étaient visibles dans les rues de Conakry,
d’union nationale et le refus de dre le travail dès lundi et ont pays pauvre, malgré des ressour- deux mandats. n la capitale de la Guinée. Photo Cellou Binani/AFP
toute chasse aux sorcières. annoncé la libération de prison-
Le colonel Mamady Doum- niers politiques.
bouya, chef des forces spéciales et L’absence de troubles lundi n’a
nouvel homme fort du pays, a toutefois pas dissipé l’inquiétude
demandé aux compagnies miniè- des investisseurs sur la stabilité du COMMUNIQUÉ
res de poursuivre leurs activités, pays. Le prix de l’aluminium a fran-
lors d’un discours tenu devant les chi un niveau jamais atteint depuis
ministres démis et les responsables
des administrations nationales
dix ans. La Guinée est le deuxième
exportateur mondial de bauxite
AVEC L’ASSOCIATION #STOPILLETTRISME, DE GRANDES ENTREPRISES
convoqués au Parlement.
Cet ancien de la légion étrangère
derrière l’Australie. Avec 24 % des
parts de marché, il détient les prin-
SE MOBILISENT POUR QUE L’ILLETTRISME, L’ANALPHABÉTISME ET
française a promis l’installation cipales réserves (30 % environ) de la L’ILLECTRONISME N’AIENT PLUS LEUR PLACE AU TRAVAIL.
AU TRAVERS DE SON MODÈLE D’ACCOMPAGNEMENT PRAGMATIQUE,
Les talibans ont pris L’ENGAGEMENT DE TOUS FAIT RECULER LES TABOUS ET OFFRE
DE NOUVELLES PERSPECTIVES, AUTANT PROFESSIONNELLES QUE
le contrôle de l’intégralité PERSONNELLES, AUX PERSONNES QUI EN BÉNÉFICIENT.
de l’Afghanistan
Elles appellent aujourd’hui d’autres En complément, des tuteurs bénévoles au
Après la proclamation de vic- entreprises à rejoindre l’association et son sein des entreprises membres de l’association
ASIE CENTRALE apportent aux bénéficiaires du dispositif un
toire par les talibans, Ahmad Mas-
soud a toutefois appelé les Afghans
engagement citoyen pour déployer elles appui individuel d’une heure par semaine,
Les talibans ont aussi ce dispositif, créateur de chances
annoncé lundi avoir
à un « soulèvement national. » également sur le lieu de travail.
« L’Emirat islamique est très suscep- nouvelles au service de l’inclusion.
reconquis la vallée tible au sujet des insurrections. Qui-
du Panchir, dernier conque tente de créer une insurrec- Les salariés volontaires appartiennent souvent
bastion de la résistance. tion sera durement réprimé », a En France, 7% de la population est touchée par à des entreprises prestataires de la propreté
toutefois prévenu le principal por- l’illettrisme, dont 51% de salariés*. Ces chiffres ou d’autres services. Ce sont des relations
te-parole taliban, Zabihullah Muja- révélateurs de son étendue dans le milieu pro- humaines fortes qui se nouent entre ces
Il s’agissait du dernier bastion de hid. « Les forces afghanes formées ces fessionnel nous conduisent à agir résolument salariés, leurs formateurs et leurs tuteurs au
résistance aux talibans depuis qu’ils 20 dernières années seront appelées
ont conquis l’Afghanistan à la mi- à rejoindre les services de sécurité
contre ce handicap social, source de lourdes long de ces parcours qui apportent confiance
août. La vallée du Panchir, enclavée aux côtés des talibans », a-t-il ajouté. difficultés pour les personnes qui ne maîtrisent en soi, autonomie dans la vie quotidienne et
et difficile d’accès, à 80 km au nord Les talibans se sont par ailleurs pas les savoirs de base. perspectives d’évolutions professionnelles.
de Kaboul, est désormais sous le engagés « à garantir la sûreté et la
contrôle « complet » des talibans, sécurité des équipes humanitaires Notre mode d’action est original et efficace : #STOPILLETTRISME compte déjà de nombreuses
ont déclaré ces derniers lundi ainsi que l’accès de l’aide humani-
matin. « Avec cette victoire, notre taire aux gens qui en ont besoin et la
des formations professionnelles et un soutien entreprises adhérentes, signataires de cette
pays est désormais complètement liberté de mouvement des tra- personnalisé par du tutorat. Ces formations tribune. C’est convaincus de l’impact et du sens
sorti du marasme de la guerre », a vailleurs humanitaires – les hommes professionnelles certifiantes permettent à des de notre engagement que nous vous invitons
déclaré le principal porte-parole et aussi les femmes », selon salariés volontaires en situation d’illettrisme, à nous rejoindre pour agir concrètement
taliban, Zabihullah Mujahid. l’ONU. Martin Griffiths, secrétaire d’analphabétisme, d’illectronisme, d’acquérir les dans votre entreprise et que toujours plus de
Du fait de sa situation géographi- général adjoint de l’organisation
que, le Panchir avait été choisi par le pour les Affaires humanitaires,
compétences de base de lecture, d’écriture, de personnes puissent emprunter ce chemin de
Front national de résistance (FNR) était dimanche à Kaboul pour plu- calcul et de maîtrise des outils numériques. transformation.
comme base pour résister aux tali- sieurs jours d’entretiens avec les
bans. Des miliciens locaux ainsi que dirigeants talibans. Nous nous appuyons pour cela sur des orga- Créée en 2013, #STOPILLETTRISME est la seule
d’anciens membres des forces de La moitié des 38 millions d’habi- nismes de formation reconnus pour leur pro- association d’entreprises engagées pour
sécurité afghanes s’étaient rassem- tants ont besoin d’aide humanitaire
blés autour d’Ahmad Massoud, le et plus de la moitié des enfants de
fessionnalisme. Le dispositif se déroule sur le lutter contre l’illettrisme, l’analphabétisme et
fils du commandant Massoud, ainsi moins de cinq ans souffriront de la lieu de travail, en petits groupes et avec des l’illectronisme en milieu professionnel.
que l’ancien vice-président, Amrul- faim dans l’année à venir, alertent les méthodes adaptées à la diversité des situations.
lah Saleh, qui prétendait incarner la Nations unies. Avant l’offensive
légitimité après la fuite du président éclair des talibans, l’Afghanistan
Ashraf Ghani, le 15 août. était déjà fortement dépendant de
l’aide, 40 % du PIB du pays provenant
Demande d’un cessez-le-feu de financements étrangers. — Y. B.
Cette vallée a été rendue célèbre par
le commandant Ahmed Shah Mas-
soud à la fin des années 1990.
« Les forces
Celui-ci y avait organisé la résis- afghanes formées www.stopillettrisme.org
tance contre les talibans avant ces vingt dernières
d’être tué par Al Qaïda à la veille des
attentats du 11 septembre 2001. La
années seront
vallée du Panchir n’était d’ailleurs appelées DONNONS UNE
DIMENSION HUMAINE
A VOS SERVICES

jamais tombée aux mains enne- à rejoindre


mies, ni lors de l’occupation soviéti- les services de
que dans les années 1980, ni dans les
années 1990 lors de la première sécurité aux côtés
accession des talibans au pouvoir. des talibans. »
Si le FNR affirme tenir encore quel- ZABIHULLAH MUJAHID
ques positions, sa demande d’un Porte-parole des talibans
cessez-le-feu et l’annonce de lour- *Source : Enquête INSEE/ANLCI 2011
des pertes confirment implicite-
ment la victoire des talibans.
10 // Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

idées&débats

Kristelle Rodeia pour « Les Echos »


L’euphorie de la reprise espagnole
donne des ailes à Pedro Sánchez
Cécile Thibaud
@CecileThibaud
d’une saison touristique meilleure
que prévu, grâce aux vacanciers D Podemos a en effet besoin de s’affir-
mer en matière de lutte contre les
retourner contre le gouvernement. »
Le chef du gouvernement va aussi
— Correspondante à Madrid espagnols plus qu’aux visiteurs inter- Les points à retenir inégalités. Il s’agit pour le petit parti devoir piloter le dossier chaud de la
nationaux. L’été a réactivé le marché de gauche radicale, en perte de rentrée, celui de la question cata-
Après la gestion de la crise sani-
taire, la piste se dégage pour le redé-
du travail dans le secteur des services
surtout, et l’emploi repart, à coups de
•attend
Le gouvernement espagnol
6,5 % de croissance
vitesse lors des dernières élections,
de marquer au plus vite des points
lane. Nul ne sait où vont mener les
offres de dialogue avec les indépen-
collage économique de l’Espagne. contrats précaires, certes, mais les cette année et 7 % l’an prochain. sur le terrain social. Quitte à jouer les dantistes qui gouvernent à Barce-
L’ANALYSE L’élan de la reprise donne des ailes
au chef du gouvernement, Pedro
prévisions sont encourageantes : le
gouvernement attend 6,5 % de crois-
•bénéficiaire
Le pays sera le plus gros
après l’Italie
oppositions internes en conseil des
ministres, tout en agitant la menace
lone sans avoir renoncé à un réfé-
rendum d’autodétermination.
DE LA RÉDACTION Sánchez, qui veut faire du rebond sance cette année et 7 % l’an pro- des fonds européens, avec de mobilisations dans la rue. Aucun calendrier de discussions n’a
Le leader socialiste de la croissance la clé de la seconde chain, ce qui conduit Madrid à calcu- 140 milliards d’euros de L’embellie économique devrait encore été établi, mais à Madrid on
moitié de son mandat. Il s’agit pour ler que le pays pourrait récupérer subventions et de crédits. permettre de donner des gages à espère au moins tirer parti de la
compte profiter
du redémarrage
le leader socialiste d’affirmer son
action réformatrice, afin de tourner
son niveau prépandémie d’ici à fin
2022. Après avoir accusé en 2020
• L’embellie économique
devrait permettre à Pedro
gauche, à commencer par une nou-
velle hausse du salaire minimum,
veine pragmatique des dirigeants
catalans, incités à chercher des
en flèche la page d’une série de manœuvres une plongée du PIB de 10,8 %, l’Espa- Sánchez de donner des gages de 15 euros mensuels, en dépit des points d’entente avec l’administra-
politiques ratées avant l’été. Il subit gne se profile comme l’économie à l’aile gauche de sa coalition. réticences de la ministre de l’Econo- tion centrale s’ils veulent décrocher
de l’économie
pour consolider
les conséquences du revers électo-
ral des élections régionales de
européenne la plus prompte à repar-
tir. D’autant que le pays va être le plus
• Madrid espère aussi
tirer parti de la veine
mie. Mais d’autres fronts s’ouvrent
autour de la flambée des prix de
des investissements pour la région.
Ce même réalisme est en train de
Madrid, qui a réarmé son opposi- gros bénéficiaire des fonds euro- pragmatique des dirigeants l’électricité, de l’accès au logement s’imposer, à l’échelle du pays, dans
son pouvoir. tion de droite. Depuis, les sondages péens après l’Italie. Il recevra indépendantistes catalans, pour les jeunes et d’un éventuel pla- les relations entre le gouvernement
Mais il va devoir indiquent qu’une alliance entre les 140 milliards d’euros de subventions désireux de décrocher des fonnement des loyers, qui depuis et les organisations patronales dési-
slalomer entre conservateurs du Parti populaire et crédits pour impulser sa moderni- investissements pour la région. des mois mobilise les alliés de Pedro reuses de voies de communication
(PP) et Vox (à l’extrême droite) sation et sa double transition, verte et Sánchez. Selon le politologue José fluides pour accélérer l’accès aux
les promesses pourrait gagner en cas d’élections numérique. Il est aussi soumis à des pressions Pablo Ferrándiz, de l’institut d’ana- fonds européens. Si tout se déroule
faites à Bruxelles anticipées. Malgré ce contexte encourageant, croisées au sein de l’exécutif, entre lyses Elemental Research, la sortie comme prévu par Sánchez, cette
Pour inverser cette tendance, Pedro Sánchez sait qu’il avance sur la l’aile socialiste qui, autour de la vice- de crise et l’euphorie de la reprise habileté tactique devrait lui permet-
et les exigences Pedro Sánchez mise sur l’économie. corde raide, entre les promesses fai- présidente à l’Economie, Nadia peuvent se transformer en cadeau tre de gagner du temps et de capitali-
de ses alliés Il a pour lui sur le succès d’une cam- tes à Bruxelles en matière de réforme Calviño, plaide pour la prudence, et empoisonné pour Pedro Sánchez : ser les fruits de la reprise, alors que le
politiques. pagne de vaccination réussie, puis- fiscale, de retraites ou de loi du tra- l’aile Podemos, qui avec la ministre « Pour les électeurs, il ne s’agit pas chef de l’opposition, Pablo Casado
que l’Espagne a été le premier des vail, et les exigences de ses alliés, par- du Travail, Yolanda Díaz, veut au seulement d’entendre dire que l’éco- (PP), comptait sur la débâcle pour se
grands pays européens à passer le ticulièrement celles de Podemos, contraire profiter du rebond pour nomie va mieux, ils veulent des preu- poser en homme providentiel. Les
cap de plus de 70 % de sa population son partenaire au gouvernement. reprendre au plus vite l’agenda ves concrètes pour les familles, en économistes de BBVA Research pré-
vaccinée, avec même un taux de L’absence de majorité parlementaire social. Après avoir serré les rangs au matière d’emploi ou de pouvoir voient qu’au cours de 2022 toutes les
100 % chez les plus de 80 ans. Il veut stable devrait l’obliger à des contor- sein de la coalition de gouvernement d’achat. Sinon, l’optimisme peut rapi- régions auront récupéré leur PIB
aussi profiter des vents d’optimisme sions pour faire voter le budget 2022. depuis le début de la pandémie, dement se muer en frustration et se d’avant la pandémie. n

LE
COMMENTAIRE La création d’entreprise au secours de l’emploi
de Pierre Cahuc
epuis le début de la crise par l’Etat », « Négocier un rééchelon- de ces mesures pour lesquelles le individuelles classiques ont dimi- meurs que les plus âgées. Il faut donc

D sanitaire, les défaillances


d’entreprises ont chuté de
façon vertigineuse. Selon la Banque
de France, en juillet 2021, le cumul
nement des crédits bancaires », « Met-
tre en place le chômage partiel », « Sol-
liciter le médiateur des entreprises en
cas de conflits », « Plan de soutien aux
gouvernement peut être salué. Mais,
notre économie reste fragile.
nué de 13 %. Heureusement, cette
chute est en voie d’être compensée
par le rebond des créations en 2021.
Cette tendance doit être consoli-
créer un écosystème favorable au
développement de nouvelles entre-
prises. Et en particulier faciliter leur
accès au crédit, notamment pour
des défaillances sur les douze der- entreprises françaises exportatrices ». Il faut faciliter l’accès dée pour préserver l’emploi, car les celles confrontées à d’excessifs
niers mois est 48 % inférieur à celui Les entreprises ont été choyées ! des nouvelles sociétés microentreprises embauchent très délais de paiement.
constaté en juillet 2019. Et c’est au bénéfice du maintien de peu et la création nette d’emplois est Afin de leur donner le temps de
Cette situation est sans conteste la l’appareil productif et de l’emploi. En
au crédit, notamment portée uniquement par les structu- s’adapter aux contraintes réglemen-
conséquence des extraordinaires contrepartie, le montant des res- pour celles confrontées res de moins de deux ans. Passé cet taires, il faut aussi leur permettre de
mesures de soutien mises en place sources mobilisées est tout aussi à d’excessifs délais âge, les entreprises détruisent plus déroger aux accords de branches
par le gouvernement. Pour s’en extraordinaire : selon le comité de de paiement. d’emplois qu’elles n’en créent. Ce sur certains thèmes du « bloc 1 »
convaincre, il suffit de consulter le suivi du plan de soutien, les quatre phénomène n’est pas propre à la (minima conventionnels, mesures
site Web de Bercy, qui ouvre l’accès à principales mesures, composées de France. Les données d’Eurostat relatives aux CDD, période d’essai
un ensemble impressionnant : l’activité partielle, des fonds de soli- Si ces dispositifs ont été favorables montrent qu’il est commun à des CDI…), comme le préconise
« Bénéficier des délais de paiement darité, des prêts garantis par l’Etat et aux entreprises existantes, il n’en a l’ensemble des pays européens, et il Jean-Noël Barrot, député Modem
d’échéances sociales et/ou fiscales », des reports de cotisations sociales, pas été de même pour les nouvelles. en est de même aux Etats-Unis. des Yvelines et vice-président de la
« Bénéficier d’une remise d’impôts ont mobilisé 230 milliards d’euros, Certes, les créations d’entreprises Ainsi, le déficit d’entreprises jeu- commission des Finances, dans son
directs », « Bénéficier du crédit dont 69 milliards de subventions et ont fortement crû en 2020, mais nes dans les mois à venir risque récent rapport pour accélérer le
d’impôt bailleurs », « Bénéficier du 161 milliards de prêts, fin juin 2021, cette hausse était portée par les d’être préjudiciable à l’emploi. Cet rebond économique des territoires.
fonds de solidarité », « Prise en charge soit 10 % du PIB au total. La reprise de immatriculations de microentre- état de fait est d’autant plus préoc-
des coûts fixes des entreprises », l’économie française est grande- prises, qui ont augmenté de 9 %, tan- cupant que ces sociétés embauchent Pierre Cahuc est professeur
« Obtenir un prêt de trésorerie garanti ment facilitée par la mise en œuvre dis que les créations d’entreprises plus souvent des jeunes et des chô- d’économie à Sciences Po.
Les Echos Mardi 7 septembre 2021 IDEES & DEBATS // 11

opinions
Un modèle chinois si séduisant…
Pékin entend mieux partager les fruits d’une croissance au ralenti.
Ce que les pays avancés ont bien du mal à faire.

dans la Chine des années 1990 ! La pros- dans les pays avancés ? Ensuite… la phi- Publiez vos contributions
périté va donc progresser nettement lanthropie. A l’américaine ! Les entre-
LA sur le Cercle des Echos :
moins vite. Or cette progression avait prises sont appelées « à rendre davan-
CHRONIQUE
de Jean-Marc
servi de ciment social. Alors qu’elle a tage à la société », toujours selon le lecercle.lesechos.fr
aussi fait exploser les inégalités, comme « Quotidien du peuple ». Depuis cette
Vittori c’est souvent le cas dans des périodes de simple annonce, les mastodontes chi-
forte croissance (la France l’a vécu pen- nois du numérique se bousculent au
dant ses Trente Glorieuses). guichet. Le géant du Net Tencent a pro-
Parmi les cent plus grosses fortunes mis l’équivalent de 6 milliards d’euros,
mondiales recensées par le magazine le maître du commerce en ligne Ali-
américain « Forbes », vingt sont chinoi- baba 13 milliards.
as plus de trois heures par ses. « Les niveaux d’inégalité, qui étaient LE LIVRE
P semaine ! La limitation des jeux
vidéo décidée par les autorités
chinoises a de quoi faire rêver des mil-
proches de ceux des pays nordiques,
approchent maintenant des niveaux
américains », constataient les écono-
Influence dangereuse
Enfin, Pékin multiplie les mesures pour
lutter contre l’envolée des coûts subis
DU JOUR

lions de parents qui n’arrivent plus à mistes Thomas Piketty, Li Yang et par les particuliers, de l’immobilier Crises et sécurité
décrocher leurs ados de leurs écrans Gabriel Zucman en 2015. (plafonnement des loyers) aux cours alimentaires
auxquels ils sont rivés parfois des nuits privés pour les élèves, très répandus.
entières. Cette mesure n’est pas seule- Comme toujours en Chine, la politique
ment une anecdote. C’est aussi l’un des Depuis des années, n’est pas très loin de l’économie. Cette LE PROPOS Sous un titre très bien
nombreux signes d’un nouveau modèle le paternalisme nouvelle route vers la « prospérité com- trouvé, cet ouvrage collectif est
chinois. Qui pourrait séduire bien au- d’Etat était une valeur mune » s’inscrit dans la volonté du Parti issu d’une recherche lancée pour
delà de l’empire du Milieu. Pendant des communiste chinois et de Xi Jinping de analyser les traits et conséquences
décennies, la Chine a suivi une piste
en hausse. renforcer leur emprise sur le pays. du « pic de prix » de 2008 et des
explorée auparavant par le Japon et des Si les géants du numérique sont dans « émeutes de la faim » dans une
pays bientôt surnommés les dragons Avec l’épidémie, il a le collimateur de Pékin au nom de la quarantaine de pays. Il revient sur
asiatiques. Un Etat puissant et autori- encore gagné du terrain. concurrence et de la protection des l’histoire, le contenu et les
taire, une croissance rapide et durable données, c’est parce que leur influence évolutions de ce que réalise la
tirée par les exportations, l’émergence est jugée dangereuse, pour le Parti communauté internationale.
de grandes entreprises. Avec un succès Voilà pourquoi le président Xi comme pour la société. Leur valeur en Le monde, en effet, se donne
éclatant, puisque le pays le plus peuplé Jinping parle désormais de… « prospé- Bourse a de ce fait perdu plus de pour objectif d’éradiquer la faim.
de la planète a connu une croissance de rité commune ». Autrement dit, 1.000 milliards de dollars en Bourse en Déclarations, sommets, Un monde sans faim
près de 10 % l’an durant trois décennies. comme le gâteau va grossir moins vite, quelques mois. Même motif pour les plateformes se succèdent. sous la direction d’Antoine
Ce modèle a encore prouvé son effi- il va falloir agir pour que son partage vedettes de cinéma. L’actrice Zheng Agences internationales (FAO, Bernard de Raymond
cacité en 2020. L’année de la grande soit un peu plus équitable. A vrai dire, Shuang a écopé d’une amende de Programme alimentaire et Delphine Thivet.
pandémie, la croissance chinoise a été l’expression n’est pas nouvelle. En 2012, 40 millions d’euros pour fraude fiscale. mondial, etc.), ONG, aides Presses de Sciences Po, 2021,
sauvée par des ventes massives à le Parti communiste chinois procla- Sa consœur Zhao Wei a disparu d’Inter- publiques au développement, tous 304 pages, 24 euros.
l’étranger de masques, de médicaments mait déjà à l’issue de son 18e Congrès net. Une liste noire circule sur les ces acteurs conceptualisent,
et de matériel électronique. Mais ce que la prospérité commune était « le réseaux sociaux. Les fan-clubs sont eux expertisent, agissent. L’étude porte,
n’est pas tenable. Parce que ce modèle a principe fondamental du socialisme avec aussi ciblés, car ils sont soupçonnés dans le détail, sur les racines,
toujours des limites, même en Chine. des caractéristiques chinoises ». La for- d’avoir un « impact destructeur » sur la les virages et les perspectives de se discutent, un peu plus de 10 %
Les salaires y ont monté, comme avant mule est réapparue en 2016. Et Xi l’a jeunesse… cette « gouvernance de la faim ». de la population mondiale s’avère
au Japon. Les pays importateurs sont reprise le mois dernier. Le partage de la Vu de Paris, Tokyo ou New York, tout Le sujet s’aborde en termes sous-alimentée. La crise du Covid
devenus plus réticents, comme l’a illus- prospérité devrait bien sûr passer par ceci peut paraître totalement inadapté. de productions agricoles et ayant aggravé les choses.
tré la montée du protectionnisme sym- une meilleure protection sociale, pro- Mais ce n’est pas si évident. Depuis des de consommations alimentaires,
bolisée aux Etats-Unis par l’élection mise depuis déjà de nombreuses années, le paternalisme d’Etat était une en rapport avec le changement UNE CITATION « Au commen-
d’un Donald Trump. années. Mais aussi trois autres outils. valeur en hausse. Avec l’épidémie, il a climatique, l’urbanisation et les cement était la calorie. »
D’abord l’impôt. Pékin se défend de encore gagné du terrain. Au nom de la inégalités. Même si les statistiques — Julien Damon
« Prospérité commune » céder aux sirènes égalitaristes, mais il a nécessaire lutte contre le virus, la
Depuis une décennie, Pékin tente donc été question, lors d’une réunion prési- liberté a été singulièrement restreinte.
de prendre le virage de la demande inté- dée par Xi en août, d’un « ajustement rai- En s’attaquant aux excès en tout genre
rieure. Le consommateur chinois doit sonnable des revenus excessifs », selon le que les vieilles démocraties sont inca-
prendre le relais du client étranger. Mais très officiel « Quotidien du peuple ». Les pables de maîtriser, le nouveau modèle
c’est pour l’instant un échec. Malgré des fraudeurs du fisc risquent gros. Au- chinois pourrait finir par devenir une
hausses de salaires, la consommation delà, pas question de taxer les succes- référence. A nous de proposer un autre
absorbe à peine plus de la moitié de la sions, mais pourquoi pas créer une taxe modèle.
production nationale. C’est non seule- foncière, ou relever progressivement DANS LA PRESSE
ment nettement moins que dans les l’impôt sur le revenu qui rapporte à Jean-Marc Vittori est éditorialiste ÉTRANGÈRE
pays avancés, mais aussi moins que peine 1,5 % du PIB – bien moins que aux « Echos ».

L’économie portugaise à la recherche


de son « monde d’après »

•d’avant.
Au pays des œillets, cela fleure bon la vie
Le Portugal a vacciné de manière
complète 77 % de sa population (contre
67 % en France), les restrictions sanitaires
s’allègent, ce qui met l’économie portugaise
sur de bons rails. Selon les prévisions, cel- « surspécialisation » dans des branches
le-ci devrait rattraper son niveau prépandé- d’activité à faible valeur ajoutée. « La valeur
mique au premier semestre 2022. ajoutée d’origine nationale des exportations
Voilà pour le côté pile. Côté face, la situa- portugaises est de 55 % seulement », précise
tion est plus contrastée, selon les économis- le « Diário de Notícias ». Un niveau trop bas.
tes portugais interrogés par le « Diário de La production à bas coût est l’une des
Notícias ». Les moteurs de la croissance, grandes faiblesses de l’économie portu-
estiment-ils, seront bien différents de ceux gaise exacerbée par la crise. Les économis-
Dessin Mailys Glaize pour « Les Echos »

qui ont propulsé la reprise après la crise tes interrogés plaident alors pour une mon-
financière (2008) et celle des dettes souve- tée en gamme. Ils estiment que le secteur
raines (2010). Le rebond des services et du privé portugais repose trop sur les bas salai-
tourisme, des secteurs très impactés par le res et que la paresse organisationnelle
Covid-19, sera plus lent. Il faudra alors conduit à des niveaux très bas de producti-
davantage compter sur une reprise de la vité dans les entreprises.
production industrielle. Tous ces bons conseils supposent en
C’est justement là que le bât blesse. Les contrepartie une montée en compétences
iStock

économistes s’inquiètent de la faiblesse de de la main-d’œuvre, jusqu’ici jugée insuffi-


l’industrie portugaise, en particulier de sa samment qualifiée. — K. B.

Les Echos est une publication du DIRECTEUR DES RÉDACTIONS Alexandre Counis (Finance et Marchés) DIRECTEUR DE CRÉATION LES ECHOS WEEK-END ÉDITRICE PUBLICITÉ
PRINCIPAL ASSOCIÉ UFIPAR (LVMH) Nicolas Barré Daniel Fortin (Magazine, Opinions Fabien Laborde DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Marie Van de Voorde-Leclerq Les Echos Le Parisien Médias
PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Pierre Louette DIRECTEUR DES DÉVELOPPEMENTS et Innovation) DIRECTRICE ARTISTIQUE Marion Moulin Henri Gibier ÉDITRICE ADJOINTE Tél. : 01 87 39 78 00.
ÉDITORIAUX DU PÔLE LES ECHOS Muriel Jasor (Leadership et Management) EDITORIALISTES RÉDACTEURS EN CHEF Laura Berny, Clémence Callies PRÉSIDENTE Corinne Mrejen
DIRECTRICE GÉNÉRALE PÔLE LES ECHOS Bérénice Lajouanie Arnaud Le Gal (Les Echos Entrepreneurs
Henri Gibier Cécile Cornudet Karl De Meyer et Mariana Reali DIRECTEUR DE LA DIFFUSION DIRECTEUR GÉNÉRAL
DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Bernard Villeneuve et opérations spéciales) Jacques Hubert-Rodier
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION DIRECTEURS DÉLÉGUÉS DIRECTRICE ARTISTIQUE Cécile Texeraud ET DU MARKETING CLIENTS Philippe Pignol
DE LA RÉDACTION Etienne Lefebvre (France et international) Eric Le Boucher Etienne Porteaux DIRECTRICE PUBLICITÉ FINANCIÈRE
& PRÉSIDENT DE LA SAS LES ECHOS Pierre Louette Dominique Seux et François Vidal Clémence Lemaistre (Information digitale) Jean-Francis Pécresse SÉRIE LIMITÉE
Edité par Les Echos, SAS au capital de 794.240 euros RCS 582 071 437 DIRECTEUR STRATÉGIE Céline Vandromme
RÉDACTEURS EN CHEF Lucie Robequain (France, International Jean-Marc Vittori RÉDACTRICE EN CHEF Frédérique Dedet ET COMMUNICATION DIRECTRICE PUBLICITÉ COMMERCIALE
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 David Barroux (Entreprises) et Enquête) Sabine Delanglade DIRECTRICE ARTISTIQUE
Tél. : 01 87 39 70 00. www.lesechos.fr Fabrice Février Emmanuelle Denis
Julie Chauveau (Entreprises) Marie-Christine Sonkin (Patrimoine) Laurent Flallo, Sylvie Ramadier (Le Crible) Clarice Fensterseifer
SERVICE ABONNEMENTS LES ECHOS 45, av. du Général Leclerc, 60643 Chantilly Cedex. Tél. : 01 70 37 61 36 du lundi au vendredi de 9h à 18h. Abonnement France métropolitaine: 696 € TTC. IMPRESSION L’Imprimerie (Tremblay-en-France), Midi-Libre (Montpellier). Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 56%.
Ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’Ecolabel européen sous le numéro FI/37/002. Eutrophisation : Ptot 0.01kg/tonne de papier Membre de membre ACPM OJD CPPAP : 0421 c 83015. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)
Ce numéro comporte un 3e cahier de 8 pages « Les Echos Sociétés »
12 // IDEES & DEBATS Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

Depuis plus de 20 ans, art&culture


le papier de votre journal
« Les Echos » est issu
de fibre recyclée.

LE POINT
DE VUE LBO : une surprenante Angot, fille de salaud
de Jean-Louis Médus
requalification fiscale Pierre de Gasquet ROMAN FRANÇAIS loir comprendre, démon-
@PierredeGasquet Le Voyage dans L’Est ter les rouages de cette
de Christine Angot machine effroyable.
Raconter l’irracontable. Flammarion,
Dans cette rentrée litté- 215 pages, 19,50 euros. Art de la dissection
raire, il y a des fils et des « Dire n’a jamais été un
la faveur de l’été, le Conseil Barrière dans lequel la Cour de cassation teur », considérant « que l’acquisition filles de salaud, chacun dans leur genre. enjeu. Ç’a été un moyen, au début, pour

A d’Etat a rendu trois décisions


qui risquent de profondément
bouleverser l’économie des opérations
de LBO et de transmissions d’entreprises.
avait conditionné la requalification en
salaires à la démonstration que les bons
avaient été acquis « en contrepartie ou à
l’occasion du travail de leur attributaire à
(des bons ou option) […] ne constitue que le
ticket d’entrée dans un pur système de
bonus jusqu’à la cession », ces décisions
méconnaissent profondément la logi-
Christine Angot en fait partie. Lire son
« Voyage dans l’Est » est un peu une nou-
velle épreuve expiatoire. On le lit avec réti-
cence. On se défierait même de son propre
m’aider à ne plus voir mon père. Puis, c’est
devenu un passage obligé », écrit curieuse-
ment Christine Angot. « Ton père, c’est un
salaud », répondent ses amants auxquels
Deux des trois décisions portent sur des conditions préférentielles ». que des LBO. voyeurisme. On aurait tort. Plus de vingt ans elle raconte son inceste. Comme chez
des schémas de transmission d’entrepri- Ensuite, lors de la levée de l’option ou Car autant un salarié n’acquitte aucun après « L’Inceste » (Stock) et dix ans après Marguerite Duras, le dialogue écrit envahit
ses en LBO associant des investisseurs l’exercice du BSA, le gain correspondant « ticket » pour entrer dans « un pur sys- « Une semaine de vacances » (Flamma- ses livres comme un remède aux insuffi-
financiers à des salariés et dirigeants à l’écart entre le prix d’exercice ou tème de bonus » (pour reprendre les ter- rion), elle remet l’ouvrage sur le métier. En sances du récit. Mais il y a aussi une obser-
porteurs de bons autonomes (BSA) émis d’acquisition et la valeur de l’action à mes de madame la rapporteure), autant disséquant encore et encore sa propre tra- vation scrupuleuse, souvent poétique, des
par le holding de tête, ainsi que d’options même date est imposable en traitements le bénéficiaire d’un management pac- gédie, elle pousse ici l’autoanalyse jusqu’à situations et des décors. Dire qu’elle res-
d’achat consenties par les investisseurs. et salaires au titre de l’année de levée de kage acquitte un prix pour ces instru- l’exorcisme : expulser l’héritage du bour- sasse son traumatisme relève du truisme.
Ces instruments, pour la souscription l’option ou de l’exercice du bon. ments, et opère ainsi un investissement reau par une sorte de rituel littéraire. Comment ne pas ressasser une tragédie ?
desquels les managers ont acquitté un exposé à un risque de perte. L’inceste n’est pas seulement un déni de La force de son écriture réside dans cet art
prix, devaient leur permettre, en cas de Parce que ces instruments de partage filiation ou le « pouvoir ultime du patriar- de la dissection.
performances minimales au dénoue- Les dernières décisions de plus-value ne se substituent pas à la cat ». Pour la victime, c’est aussi une « mise « Le Voyage dans l’Est » agacera peut-
ment du LBO, de percevoir une rétroces- du Conseil d’Etat rémunération classique des dirigeants en esclavage qui détricote les rapports être Alain Finkielkraut, qui s’alarme de la
sion de plus-value actionnariale. méconnaissent et que le LBO est avant tout une opéra- sociaux, le langage, la pensée… » Les colères montée du voyeurisme et d’un certain
Le Conseil d’Etat leur dénie le régime tion visant à la transmission d’entrepri- de Christine Angot sont désormais légen- retour en force de la « décence commune »
fiscal des plus-values de cession des
profondément ses, avant d’être une quelconque opéra- daires. On ne saurait réduire l’origine de sa dans son dernier essai sur « L’Après-Littéra-
valeurs mobilières pour les imposer en la logique des LBO. tion spéculative. rage créative à l’inceste. Mais c’est un fait, ture », qui sort bientôt chez Stock. Mais,
traitements et salaires soumis au Parce qu’enfin les outils classiques désormais établi, même en l’absence de trente ans après son premier roman « Vu
barème progressif de l’impôt sur le Enfin, la cession d’un bon non exercé d’actionnariat salarié que sont les plainte et de condamnation : elle a été violée du ciel », qui a été immédiatement soutenu
revenu. La rapporteure publique, et à sa ou des actions issues de l’exercice des BSPCE, les actions gratuites, les stock- régulièrement par son père depuis l’âge de par JMG Le Clézio, Christine Angot ne se
suite le Conseil d’Etat, identifient les bons ou de l’option dégage un gain qui options ou le contrat de partage de plus- treize ans. Toute sa vie en a été bouleversée reconnaît pas dans la « littérature de témoi-
avantages et gains susceptibles de résul- doit être regardé, en fonction de ses value des articles L. 23-11-1 à 23-11-4 du et son écriture, forcément, aussi. Comme gnage ». « Je ne veux pas devenir de la chair à
ter de ces outils de partage de la valeur conditions de réalisation et lorsqu’il est Code du commerce sont certes gratuits, Niki de Saint Phalle dans « Mon secret » et canon pour les journaux », disait-elle à son
actionnariale avec certains des mana- la contrepartie des fonctions de salarié mais totalement inadaptés aux opéra- dans toute son œuvre, elle ne cesse de vou- éditeur. Dont acte. n
gers et salariés et en définissent le traite- ou de dirigeant de l’attributaire des ins- tions de LBO, et que ces instruments de
ment fiscal. truments, comme un revenu imposable package permettent de corriger non seu-
D’abord, lors de l’octroi de l’instru- dans la catégorie des traitements et lement l’asymétrie d’information mais
ment (bon ou option), un prix préféren- salaires. aussi la disparité de moyens financiers
tiel par rapport à la valeur réelle du bon Rendues aux conclusions la rappor- entre les investisseurs et les diri-
ou de l’option peut être octroyé à son titu- teure publique qui assimile les instru- geants. Espérons que le juge fiscal
laire. Ce gain est imposable en traite- ments de package à des « mécanismes revienne à plus d’orthodoxie…
ments et salaires au titre de l’année visant à insuffler chez les dirigeants
d’achat ou de souscription du bon ou de sociaux d’une entreprise, une énergie pas- Jean-Louis Médus est professeur
l’option. Cette solution évoque un arrêt sionnée comparable à celle d’un spécula- des universités et avocat.

LE POINT
DE VUE Le bureau doit changer,
de Guillaume Charlin
et Vinciane Beauchene pas disparaître
Christine Angot pousse l’autoanalyse jusqu’à l’exorcisme : expulser l’héritage
du bourreau par une sorte de rituel littéraire. Photo Eric Dessons/JDD/Sipa

lus de 20.000 mètres carrés de sape le lien social et le sentiment coup plus difficile de transformer une
Paolo Cognetti, l’alpiniste
P bureaux, 3.000 mètres carrés de
services, un emplacement stra-
tégique dans l’ouest de Paris, au cœur
du quartier des affaires… Au mois de
d’appartenance à un collectif. Même si
le fait de partager un peu de l’intimité de
ses collaborateurs par écrans interpo-
sés recrée une certaine proximité, elle
organisation à distance, et encore plus
de le faire à grande échelle.
Il ne s’agira évidemment pas de reve-
nir complètement en arrière. Parce que
du verbe
février 2020, le BCG signait le bail de ses ne remplace pas le contact réel. On rit c’est le gage d’un meilleur équilibre
prochains locaux pour une durée très peu en visioconférence, beaucoup entre vie professionnelle et vie person- Philippe Chevilley ROMAN ITALIEN se quittent, sans vraiment se
ferme de douze ans. Un mois plus tard, moins que dans la vraie vie… nelle, l’avenir du travail sera fait de télé- @pchevilley La Félicité du loup quitter. Alors que Silvia
le pays était confiné, le télétravail entrait travail et de journées passées au de Paolo Cognetti exerce ses talents de ser-
dans les habitudes des Français et la bureau. Il importe donc que les locaux Un shoot d’ivresse des Traduction d’Anita veuse de l’extrême dans un
crise sanitaire obligeait les entreprises à Le premier rôle d’une entreprise se montrent à la hau- cimes, de rudesse monta- Rochedy, Stock, refuge situé à 4.000 mètres,
repenser la façon dont les équipes du bureau est d’être teur des nouvelles attentes des salariés. gnarde, de soleil et de 216 pages, 18,50 euros. Fausto accepte un boulot de
allaient désormais collaborer… un lieu favorisant Repensés, ceux-ci devront jouer trois glace… Paolo Cognetti nous cuistot nomade auprès des
Alors, avons-nous pris une bonne rôles. Le premier est celui d’un lieu favo- fait prendre de l’altitude en cette rentrée lit- bûcherons dans la forêt. Quelques centaines
décision ? La réponse est… oui. Le recul
l’échange et la risant l’échange et la collaboration en téraire avec « La Félicité du loup ». Un de mètres (d’altitude) les séparent… et leur
dont nous disposons à présent permet collaboration en équipe. équipe. Le deuxième rôle est symboli- roman d’amour tout simple – amour de la « love affair » peut reprendre de plus belle
de l’affirmer. Quelle que soit leur entre- que. Tel un magasin phare dans la nature, amour des gens, amour tout court – sur les glaciers. Sans présager de son avenir.
prise, que l’on parle de lieu de travail ou Les plus jeunes sont les premiers à grande distribution, un siège social est qui élève l’esprit et le cœur.
de plages horaires, les salariés récla- pâtir de l’éloignement. Privées de par- une vitrine pour une entreprise reflé- L’auteur des « Huit Montagnes » (prix Estampe
ment davantage de flexibilité. Mais très cours d’accueil, les nouvelles recrues tant sa culture, ses valeurs – sa relation à Strega en Italie, prix Médicis étranger 2017 Fausto, Silvia, Babette, l’ancien garde-
peu souhaitent se passer totalement de découvrent assez vite que la culture l’environnement notamment – et ses en France) nous invite à séjourner dans une chasse Santorso, la vieille Gemma et sa
bureaux. d’une entreprise ne s’assimile pas sur ambitions. Enfin, il s’agit aussi d’un pôle petite ville du Val d’Aoste, Fontana Fredda, vache, Passang le Sherpa… tous sont atta-
Certes, le boom de la visioconférence PowerPoint. Non seulement ses codes d’attraction à même de convaincre les où un quadragénaire en rupture de ban, chants. Mais au même titre que le loup, qui
a, dans tous les secteurs, bénéficié aux leur échappent, mais elles ne savent pas clients et de séduire les talents en leur Fausto, tente un nouveau départ. Dans cette reconquiert les territoires désertés, les
cadres expérimentés qui connaissent vers qui se tourner en cas de question. donnant envie d’y travailler. région où il vécut enfant, l’homme, écrivain sapins et les mélèzes ballottés par les tempê-
leurs clients, les rouages de leur entre- Sans possibilité de compagnonnage au Autrefois fermé, conçu comme un à ses heures, cherche à se reconstruire alors tes, ou les glaciers qui rétrécissent, ils sont
prise et peuvent prendre à distance les quotidien, leur courbe d’apprentissage noyau, le bureau est devenu pivot d’une qu’il vient de se séparer de sa femme à les personnages secondaires du roman. La
bonnes décisions. Limiter déplace- se fait plus plate. Et faute d’être privés organisation plus souple, plus agile, Milan. A court d’argent, il accepte le poste véritable héroïne, celle qui orchestre leurs
ments et voyages les a même rendus des à-côtés qui en font souvent le sel, ils mais qui ne saurait se passer d’un de chef cuisinier dans un restaurant du faits et gestes, conditionne leur existence et
encore plus efficaces – sans évoquer les se montrent moins attachés à un job ancrage dans la réalité. Y revenir diffé- bourg, Le Festin de Babette, tenu par une leurs passions, est la montagne.
économies de CO2. Toutes catégories dont le sens leur échappe. Les compor- remment, conscients de tout ce qu’il baroudeuse au grand cœur dans la lignée Paolo Cognetti lui rend hommage avec
Dessin Mailys Glaize pour « Les Echos »

confondues, 75 % des salariés estiment tements transactionnels prennent peut apporter, sera aussi une façon de de l’héroïne de Karen Blixen. infiniment de respect et de tendresse, sans
qu’ils ont maintenu ou augmenté leur alors le pas sur l’émotionnel. montrer que la page du Covid est en Dans cette auberge, fréquentée l’hiver par pour autant occulter sa dureté. Les descrip-
productivité individuelle grâce au télé- Les parents de jeunes enfants, eux, passe d’être tournée. les skieurs et les locaux convertis en tions du romancier ont la délicatesse d’une
travail. rêvent ouvertement d’un retour au dameurs et pisteurs, travaille une serveuse estampe. A l’instar des « Trente-six Vues du
Il en va toutefois autrement de la pro- bureau et l’on comprend aisément Guillaume Charlin est directeur de vingt-huit ans, vaguement artiste et mont Fuji » de Hokusaïa offertes à Fausto
ductivité collective. La proportion de pourquoi. Mais il existe une troisième général du Boston Consulting Group rebelle, répondant au doux nom de Silvia. La par Silvia. La vérité et la grâce qu’il prête aux
ceux qui sont parvenus, a minima, à la catégorie de personnes à regretter le France ; jeune femme et le quadra vont tomber dans habitants et arpenteurs de ces cimes
conserver tombe alors à 51 %. A dis- « présentiel » : celle des managers. Non Vinciane Beauchene est directrice les bras l’un de l’autre et partager leur lit jus- devraient achever de convaincre les lecteurs
tance, la baisse du nombre d’interac- parce qu’ils auraient du mal à contrôler associée au Boston Consulting qu’à la fermeture du restaurant au prin- les plus terre à terre : la vie doit être bien plus
tions informelles plombe la créativité, le travail, mais parce qu’il s’avère beau- Group. temps. Fin de l’aventure ? Les deux amants belle là-haut. n
Les Echos Mardi 7 septembre 2021 IDEES & DEBATS // 13

prospective

Eboueur et ENVIRONNEMENT // Le numérique peut favoriser la transition écologique dans certains domaines.
A moins de l’hypothéquer à cause d’une empreinte environnementale qui ne cesse de croître.
influenceur, un métier
du quaternaire
Le numérique face au défi environnemental
LA
CHRONIQUE Frank Niedercorn
de Charles-Edouard @FNiedercorn
Bouée
omment verdir le numérique ? Les

e phénomène a pris une ampleur telle


C inquiétudes vont croissant quant
au poids de l’empreinte environne-
mentale du secteur. Avec des études qui

L que la presse s’en est fait le relais : Jimmy,


vingt-cinq ans, éboueur à Vire (Calvados),
fait des millions de vues sur TikTok. Ses vidéos,
qui le montrent en action, sur fond sonore des tubes
mettent régulièrement en évidence l’aug-
mentation de sa consommation énergéti-
que. A l’image de celle de France Stratégie
publiée en octobre 2020 sous le titre « Maî-
du moment, renouvellent l’image du métier. triser la consommation du numérique : le
Et surtout, elles « apportent de la joie », comme progrès technologique n’y suffira pas ». Un
le dit une femme à la fin d’un reportage. Lui aussi texte visant à « réduire l’empreinte environ-
confie adorer faire son métier de « ripeur » dans nementale du numérique en France » est
ces conditions. Certains diront que c’est le genre de d’ailleurs en discussion au Parlement.
gloire éphémère que fabriquent les réseaux sociaux. Ainsi la consommation énergétique glo-
Mais le phénomène est plus profond. Il témoigne bale du secteur numérique était estimée à
d’abord de l’immense pouvoir que la technologie 3.000 TWh en 2017 par le Shift Project avec
donne au plus grand nombre. Surtout, Jimmy un doublement attendu pour 2025. Une
est un parfait représentant de l’économie du consommation qui serait à l’origine de
quaternaire, dans laquelle nous sommes entrés. 3,4 % des émissions de gaz à effet de serre
Créé par Michèle Debonneuil à la fin des années (davantage que le transport aérien) et
2000, ce concept désignait au départ un nouveau devrait passer à 7,6 % à l’horizon de 2025.
secteur économique, conjuguant le secondaire « Ce n’est pas seulement le niveau de consom-
et le tertiaire, la fourniture de biens et de services. mation énergétique qui est inquiétant mais
On est alors au début du boom des services de surtout la tendance haussière constatée ces
proximité, et plus largement de toutes les formes dernières années (taux de croissance annuel
de « travail à la demande ». En 2014, constatant de 10 %) et qui devrait se prolonger à l’horizon
que les technologies numériques bouleversaient 2025 », souligne France Stratégie.
l’économie mais aussi tous les rapports sociaux, Au-delà de l’énergie consommée, c’est
j’ai donné au « quaternaire » une définition plus d’abord la fabrication des appareils numéri-
extensive, regroupant tous les métiers qui, hors ques qui a le plus d’impact sur l’environne-
des formes traditionnelles du salariat, proposent ment, selon les calculs réalisés par Green IT,
des biens et services en s’appuyant sur le numérique, qui s’est appuyé sur l’analyse de leur cycle de
et parviennent à monétiser cette activité : vie (ACV). Avec des effets d’autant plus gra-
joueurs professionnels en ligne, coachs sportifs ves que le nombre de ces appareils, environ
en distanciel, agriculteurs bio vendant leurs 34 milliards, va continuer à croître avec le Au-delà de l’énergie consommée, c’est d’abord la fabrication des appareils numériques qui a le plus
productions via Internet, influenceurs et phénomène des objets connectés (enceintes, d’impact sur l’environnement. Photo Shutterstock
youtubers… La liste est infinie, d’autant que montres, thermostats, éclairage…). Quasi-
de nouvelles activités apparaissent chaque jour ment inconnus il y a une décennie, ils sont communiquent sur le « verdissement » de vent oublié dans ces études : les « effets
ou presque. Ces personnes sont des entrepreneurs
en puissance qui, parfois sans le savoir, inventent
déjà estimés à 19 milliards et pourraient
atteindre les 50 milliards à l’horizon de 2025.
D leur consommation électrique et seraient à
l’origine de la moitié des « Power Purchase
rebond », difficiles à mesurer et pourtant
réels, par lesquels l’augmentation de l’effica-
de nouveaux modèles économiques. Mais elles
En chiffres Agreements », ces contrats permettant cité due au numérique entraîne une aug-
ont un autre point commun, qui est d’être positionné Obsolescence programmée d’acheter de l’électricité verte. Apple revendi- mentation des usages. La production pétro-
sur un créneau bien particulier : la demande
de bonheur, de bien-être et de bienveillance, très
Green IT recommande la « sobriété numé-
rique » : réduction du nombre d’objets
•Nombre
34 milliards
d’équipements
que ainsi de couvrir 100 % de ses besoins en
électricité « verte ». « Cela masque des trans-
lière a ainsi été plus efficace grâce à la
numérisation. Quant aux nouveaux services
forte par les temps qui courent. Le succès de Jimmy connectés ainsi que des écrans plats (rem- numériques existant, ferts de pollution. Ainsi les Gafam affirment de mobilité comme le covoiturage, ils provo-
n’est pas le fruit de la chance ou du hasard. Il est placés par des dispositifs moins gourmands dont 3,5 milliards de faire baisser leur empreinte carbone mais uti- quent un report modal depuis le train. Et
un symbole de la transformation de nos attentes comme des lunettes de réalité augmentée smartphones pour lisent de plus en plus d’eau pour refroidir leurs pourtant, il semble bien difficile de se passer
dans le monde qui vient. ou des vidéoprojecteurs), augmentation de 4,1 milliards d’utilisa- data centers, même dans l’est des Etats-Unis, du numérique si l’on veut mener à bien la
la durée de vie des équipements et éco- teurs dans le monde. où les sécheresses sont sévères », affirme transition énergétique. « La transition numé-
Charles-Edouard Bouée est cofondateur conception obligatoire de tous les services Gauthier Roussilhe, qui mène une veille rique n’est pas intrinsèquement “écologique”.
d’Artificial Intelligence Quartermaster. numériques. Ces quatre pistes étaient •pèse
30 % L’impact que
leur fabrication
scientifique sur l’empreinte environnemen- En revanche, la numérisation est une condi-
d’ailleurs reprises dans le projet de loi très tale du numérique. En Europe, on redoute tion de la réalisation de la transition énergéti-
dans le bilan énergéti-
volontariste du Sénat qui entendait « faire ainsi que les data centers puissent bientôt que », analyse Patrice Geoffron, enseignant-
que du numérique.
prendre conscience aux utilisateurs du peser plus de 20 % de la consommation élec- chercheur à l’université Paris-Dauphine et

o numérique de son impact environnemen-


tal ». Il proposait aussi plusieurs mesures
•La4,2 % et 3,8 %
part de la consom-
trique de certains pays comme le Danemark.
A tel point que la Commission européenne a
spécialiste de l’énergie.

L’INVENTION concrètes pour diminuer le renouvelle- mation d’énergie pri- indiqué que les data centers comme les cen-
En Europe, on redoute
ment des terminaux et lutter contre l’obso- maire de l’humanité tres de télécoms « peuvent et devraient deve-
lescence programmée. « Si c’est une avan- liée au numérique ainsi nir climatiquement neutres d’ici à 2030 ». que les data centers pèsent
La radio qui adapte cée, car la France est la première à légiférer
dans ce domaine, l’ambition du texte a été
que celle de ses émis-
sions de gaz à effet de
Le numérique ne pourrait-il être un allié
de la transition écologique ? Les fournis-
bientôt plus de 20 % de la
consommation électrique
son flux à l’auditeur revue à la baisse à l’Assemblée nationale.
Notamment sur le réemploi, alors que c’est la
serre. La consomma-
tion d’eau du numéri-
seurs de technologie l’assurent déjà. Le rap-
port de Carbon Trust et de GSMA, qui de certains pays.
seule façon de réduire massivement l’impact que en représente regroupe les opérateurs de télécoms, estime
t si avec l’avènement des écouteurs sans fil, environnemental du numérique », analyse 0,2 %, et celle d’électri- ainsi qu’un gramme de CO2 émis par le Ainsi, le pilotage des systèmes électriques

E portés en continu par certains utilisateurs,


la réalité augmentée passait aussi par
les oreilles. C’est l’idée qui a prévalu à la création
de Juice, une application audio fournissant un flux
Frédéric Bordage, fondateur de Green IT.
Sans ces efforts, le collectif prévoit des
pénuries : « Les réserves rentables de minerais
indispensables à la production d’objets numé-
cité, 5,5 %. En 2019, le
numérique mondial
pesait un 7e continent
numérique permet d’éviter 10 grammes
dans d’autres secteurs. Quant à celui de GeSi
et Accenture, il affirme que le numérique
permet de réduire de 20 % les émissions de
décentralisés utilisant différentes sources de
productions (éolien, photovoltaïque, biogaz
ou hydrogène) adossés à des techniques de
stockage ne peut se faire que par des systè-
ou deux à trois fois
d’informations en continu et personnalisé. Ce projet riques depuis l’antimoine, le cobalt, le lithium la France. gaz à effet de serre dans d’autres secteurs. mes numériques sophistiqués. Et, les futurs
de « compagnon audio » a d’abord été baptisé ou l’iridium sont de 15 à 45 ans. » Olivier Source : « Empreinte « Ces résultats ne sont pas exacts. Ces rapports moyens de transport intelligents, notam-
« Jiminy Cricket », du nom du fidèle et minuscule Appert, membre de l’Académie des techno- environnementale ne sont pas des publications scientifiques et ont ment en ville, qui pourrait héberger 70 % de
ami de Pinocchio, toujours bienveillant et de bon logies et ancien président du Conseil français du numérique mondial » plutôt vocation à produire des chiffres clés la population en 2050, seront hautement
conseil. L’application, depuis renommée Juice, a été de l’énergie, tempère cette prévision : « La publié par Green IT dans un but de promotion », affirme Gauthier automatisés : « En somme, le numérique, c’est
codéveloppée par Rafi Haladjian, inventeur d’un quantité de ces ressources n’est pas vraiment Roussilhe, qui en a déjà décortiqué plu- un peu comme le cholestérol. Il y a le bon et le
objet connecté qui avait eu son heure de gloire : le en jeu car, comme pour le pétrole, on en trou- sieurs. D’autant qu’un autre facteur est sou- mauvais », conclut Patrice Geoffron. n
lapin Nabaztag. L’appli diffuse en continue des news vera de nouvelles. L’aspect géopolitique est plus
piochées dans des flux gratuits comme 20 Minutes, problématique car une bonne partie d’entre
BFM TV et lues par des voix de synthèse d’une elles sont concentrées dans quelques pays seu- Prolonger la vie de 50 milliards d’objets connectés
douzaine d’animateurs réalistes mais manquant lement, à commencer par la Chine. »
encore un peu de naturel, notamment sur les noms Pour certains, comme Frédéric Bordage et
propres, souvent mal prononcés. Les informations le collectif Green IT, il faut « considérer le Si le nombre d’objets connectés est appelé L’autre avantage étant de multiplier les
défilent sur l’écran, mais l’utilisateur peut piloter numérique comme une ressource précieuse à doubler d’ici à 2025 avec 50 milliards d’unités, usages pour un même équipement. Il est
Dessin Mailys Glaize pour « Les Echos »

l’appli grâce à six commandes vocales, puis affiner car indispensable au fonctionnement de notre il reste possible de limiter leur impact, selon aussi possible de faire baisser le nombre
son profil avec le type d’information qu’il privilégie. planète », et s’orienter vers un futur numéri- Green IT, notamment en prolongeant leur durée de ces appareils connectés grâce à la mutua-
En apprenant à connaître l’utilisateur, l’algorithme que plus « low-tech ». Un mouvement qui se de vie. Le plus efficace serait d’inciter, voire d’obli- lisation. Certains équipements (modems
sélectionne les podcasts qui sont susceptibles de lui développe parmi les acteurs du « design ger, les fabricants à ouvrir les API (interfaces de DLS ou fibre et boîtier TV) pourraient être
plaire à l’image de ceux de France Info ou d’Europe 1. numérique » pour mettre au point des ordi- programmation d’applications) qui permettent remplacés par un seul dispositif centralisé
Rafi Haladjian imagine déjà la suite : « Nous avons nateurs à partir de composants recyclés, et aux objets connectés d’échanger des données. par immeuble pour accéder à Internet
mis en place les briques de base et progressivement pourtant parfaitement fonctionnels. « Aujourd’hui, des API sont fermées, un peu comme et à la télévision. « Il n’existe aucune raison
l’app pourra fournir la bonne information D’autant que les métaux sont loin d’être seuls si une télévision était bloquée sur une chaîne. Les technique à ce que chaque appartement soit
au bon moment et enrichir les expériences les plus en jeu. Les géants du numérique multiplient ouvrir permettrait de donner une deuxième vie après équipé de sa propre connexion Internet »,
exceptionnelles ou les plus banales de la vie. » —F. N. les efforts pour réduire leur impact. Ils la disparition d’un fournisseur », explique Green IT. martèlent les spécialistes de Green IT.
14 // Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

disparition

Portrait de Jean-Paul Belmondo, le 1er janvier 1973. Avec Anna Karina sur le tournage du film « Pierrot le Fou » de Jean-Luc
Godard, presqu’île de Giens, en 1965. Tournage du film de Gérard Oury « Le Cerveau », en 1969. Avec Claudia Cardinale,
dans le film d’aventures « Cartouche », en 1962. Photo AFP ; Pierre Manciet/Dalmas/Sipa ; Mary Evans/Sipa ; Dalmas/Sipa

Jean-Paul Belmondo,
Adrien Gombeaud
@AdrienGombeaud

près-guerre, la jeunesse de France

A se cherchait un visage. Une gueule

le dernier souffle
qui parlerait d’elle et qui, surtout,
ne ressemblerait pas à celle des parents. Ce
fut le nez cassé, les lèvres épaisses et la
gouaille de Jean-Paul Belmondo. « Une
beauté barbare », écrira le romancier Andreï
Makine. Il était né à Neuilly-sur-Seine, le
9 avril 1933. Son père, Paul Belmondo, était CINÉMA // L’acteur s'est éteint lundi 6 septembre à son domicile à l'âge de quatre-vingt-huit ans.
sculpteur et sa mère, Madeleine Rainaud- Ce monstre sacré du cinéma français avait tourné dans 80 films, qu’il a marqués de sa gueule
Richard, artiste peintre. Jean-Paul, lui,
aimait la boxe. Il gardera de ses passages sur si caractéristique, sa présence physique, sa gouaille, son sourire, sa mélancolie… et sa voix si particulière.
le ring sa face un peu cabossée, mais aussi
une façon bien à lui d’occuper le champ de plane aussi une certaine mélancolie dans le influences des grands burlesques améri- tre, le public ne le suit pas. A partir du milieu roge sur le sens de sa vie et part voyager aux
la caméra en sautillant. Le jeu de Belmondo Belmondo de ces années-là. A la fin de « A cains, comme Buster Keaton et la bande- des années 1970, Jean-Paul Belmondo doit quatre coins du monde. Surtout, pour la
est d’abord un jeu de jambes. Aussi, c’est le bout de souffle », il tombe, tué sur le pavé dessinée d’Hergé. Il est le bon copain de tous accepter de devenir « Bébel » à plein temps. première fois en trente ans de carrière,
théâtre, le ring de la scène, qui l’attire plus parisien et murmure que c’est « dégueu- les Français, mais aussi celui qui tombe leur De « Peur sur la ville » d’Henri Verneuil Jean-Paul Belmondo s’autorise à pleurer.
que les plateaux. lasse ». Dans l’épilogue de « Pierrot le Fou » grande sœur. Il tente bien de revenir à sa (1975) à « Flic ou Voyou » de Georges Lau- En 1998, « Une chance sur deux » reforme le
En 1952, il entre au Conservatoire natio- que Godard tourne sept ans plus tard, il se face plus sombre, dans « La Sirène du Mis- tner (1979), il sera le justicier préféré des duo Jean-Paul Belmondo - Alain Delon près
nal supérieur d’art dramatique. Bourgeon- fait sauter le caisson à la dynamite et cite sissipi » (1969) de François Truffaut, ou années Pompidou et Giscard. Un Clint de trente ans après « Borsalino ». On le voit
ne-là toute une génération, les fondations Rimbaud : « Elle est retrouvée, quoi ? L’éter- encore le beau « Stavisky » (1974) d’Alain Eastwood parigot, brutal mais rigolard. Sa suspendu à un hélicoptère comme dans
du cinéma français de la seconde partie du nité. » Resnais qu’il coproduit. Mais, dans ce regis- seule présence au générique garantit 1 mil- « Le Guignolo ». Mais le réalisateur Patrice
XXe siècle : Jean Rochefort, Jean-Pierre Si l’on retient volontiers ses cabrioles et lion de spectateurs. Ses films occupent tou- Leconte lui a écrit cette réplique : « Je suis
Marielle, Bruno Cremer et, bientôt, Annie ses sourires, on doit aimer aussi le tes les salles et sortent avec la régularité du trop vieux pour ces conneries. »
Girardot, Philippe Noiret ou Françoise Belmondo plus discret. La silhouette que beaujolais nouveau.
Fabian. La Comédie-Française rejette sa découpait si bien Jean-Pierre Melville dans Sur l’affiche, son nom apparaît de plus en L’héritage
candidature. Peu importe, Jean-Paul les nuits du « Doulos » (1963) ou le confes- plus grand. Les titres commencent tous par Il y aura d’autres films ensuite, mais, en
Belmondo n’est pas taillé pour les institu- sionnal de « Léon Morin, prêtre » (1961). En « Le » et ne sert que d’adjectif qualificatif. Bel- vérité, à la fin du XXe siècle, tout est écrit.
tions. C’est un voleur qui entre par la petite 1962, dans « Un singe en hiver » d’Henri Ver- mondo sera : « Le Marginal », « L’As des as », Belmondo a pour héritiers plus ou moins
lucarne plus que par la grande porte. neuil, Belmondo trinque avec Jean Gabin et « Le Professionnel », « L’Incorrigible », « Le assumés des superstars comme Jackie
On le remarque à la télé, puis chez Marc l’on peut voir ce film comme un passage de Guignolo », « Le Solitaire »… Néanmoins, au Chan en Chine ou Tom Cruise aux Etats-
Allégret dans « Sois belle et toi » (1958), où il témoin. fil des ans, la formule s’use. Belmondo Unis. Il est aussi le modèle évident de Jean
partage un second rôle avec un autre vieillit, lui qui faisait lui-même ses cascades Dujardin dans la saga des « OSS 117 ». Il est le
gamin : Alain Delon. Il faut néanmoins un Forte tête n’a plus la force de ses vingt ans. Belmondo, père spirituel de tous ceux qui cavalent
cinéaste de sa génération pour le précipiter Belmondo, un peu voyou, un peu forte tête, qui représentait l’insouciance de la jeunesse pour sauver la planète, mais surtout pour la
dans la légende. Dans « A bout de souffle » est une réincarnation du Gabin des des sixties, est devenu le premier flic de rendre moins ennuyeuse. Avec Alain
(1960), le premier long-métrage de Jean- années 1930. Mais, aussitôt, un cinéaste lui France, une incarnation des années De Delon, pendant plus d’un demi-siècle, il
Luc Godard, il se tourne vers la caméra et offre une nouvelle identité. La même année, Gaulle dans la France de Mitterrand. aura aussi incarné une certaine image de
s’adresse directement au spectateur : « Si il inaugure une collaboration avec Philippe l’homme français. Delon, le ténébreux.
vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas de Broca : « Cartouche » (1962), « L’Homme Raccrocher le blouson de cuir Belmondo, l’amusé. Delon, le troublant.
la montagne, si vous n’aimez pas la ville… de Rio » (1964), « Les Tribulations d’un Chi- Il revient à Claude Lelouch de l’aider à fran- Belmondo, l’insolent. Chacun se savait le
allez-vous faire foutre ! » Belmondo a inventé nois en Chine » (1965) ou, plus tard, « Le chir le cap, à poser les armes, à raccrocher le reflet inversé de l’autre. « Un coup Belmondo
son personnage. Bien plus tard, il confiera : Magnifique » (1973) vont faire de lui une blouson de cuir et le gros ceinturon. Dans passe devant, disait Alain Delon. Une autre
« On peut dire que je représente le fran- réincarnation hexagonale de Till l’Espiègle, l’« Itinéraire d’un enfant gâté », il interprète fois, c’est mon tour. Mais je sais qu’à la fin
chouillard rigolard et démerdard. » Mais un séducteur sur ressorts qui mêle les un homme d’affaires vieillissant qui s’inter- nous franchirons la ligne ensemble. » n
« Jazz » par Pascal Garnier pour « Les Echos »

DERNIÈRE HEURE

Jane Birkin victime Nouvelle-Calédonie : Spectaculaire évasion Un fils de Mouammar


d’un petit AVC confinement après de détenus Kadhafi libéré
L’ÉDITORIAL trois cas de Covid palestiniens
CULTURE – La chanteuse LIBYE – Les autorités libyen-
DES « ÉCHOS »
' et actrice Jane Birkin, âgée
de 74 ans, a « subi une forme ' SANTÉ – Un confinement
' ISRAËL – Six détenus pales- ' nes ont annoncé la libéra-

Retraites : Macron
strict d’une durée de quinze tiniens, dont un ex-leader tion d’un fils de Mouammar
légère d’accident vasculaire cérébral jours débute ce mardi en d’un groupe armé, se sont Kadhafi et de plusieurs proches
il y a quelques jours » mais « se
doit concrétiser
Nouvelle-Calédonie, où trois cas évadés, lundi, d’une prison en du dictateur déchu, une mesure
porte bien », a fait savoir sa famille autochtones de Covid-19 ont été Israël via un tunnel sous un évier, qui semble faire partie des efforts
dans un communiqué, lundi. détectés, lundi, dans l’archipel déclenchant une vaste chasse en vue d’une réconciliation natio-
Sa venue au festival du film jusqu’ici préservé de la maladie. à l’homme. Les évadés pourraient nale dans un pays miné par les
Macron fait du Macron. Il prend son risque. américain de Deauville ainsi que Les autorités redoutent une satu- déjà avoir regagné la Cisjordanie divisions. Détenu dans une prison
En remettant sur le métier la réforme des retraites sa participation au festival Ciné ration très rapide du système de occupée où, dans certains sec- de Tripoli depuis 2014, Saadi
que tout le monde pensait encalminée, le chef de l’Etat Rencontres dans le Cotentin, cette santé, seule 30 % de la population teurs, la sécurité est assurée en Kadhafi, âgé de 47 ans, un ex-foot-
a pris tout le monde par surprise, y compris au sein semaine, sont annulées. L’Anglaise étant vaccinée et alors que le théorie par des unités palestinien- balleur à la réputation de playboy,
du gouvernement et de la majorité parlementaire. préférée des Français devait y personnel médical manque. Cette nes. L’armée israélienne a mis aurait quitté le pays sur un vol en
Et face à des oppositions plus occupées par défendre le film « Jane par Char- crainte les a conduits à imposer à la disposition de la police des direction de la Turquie. Il devait
des questions de casting que de programme lotte », réalisé par sa fille Charlotte la semaine dernière une obligation moyens aériens et a préparé ses être jugé pour son implication
pour 2022, il endosse à nouveau les habits Gainsbourg et présenté cet été vaccinale pour tous les majeurs, troupes à intervenir au besoin en présumée dans la répression
de réformateur, prêt à faire bouger les lignes à Cannes, hors compétition. mesure qui a pris effet lundi. Cisjordanie, occupée depuis 1967. meurtrière de la révolte 2011.
jusqu’au bout du quinquennat.
Le coup est aussi joliment joué sur le fond, puisqu’il
n’y a plus grand monde pour défendre les régimes LA PHOTO DU JOUR
spéciaux de retraite, au premier rang desquels celui
de la RATP qui se traduit par un âge de départ moyen
proche de 56 ans. Si la grande réforme du régime
universel par points n’est plus d’actualité, il paraît
à tout le moins nécessaire d’engager
sans attendre l’extinction de ces régimes.
Et l’option qui semble
privilégiée est tout sauf brutale,
puisque seuls les nouveaux
embauchés seraient
concernés. Une clause
du grand-père déjà en vigueur
à la SNCF, où les recrutements
sous statut ont pris fin depuis
Par Etienne le 1er janvier 2020. Ce qui devrait
Lefebvre éviter de mettre (trop) le feu
du côté des cheminots.
Le chef Cette agilité élyséenne,
alors que le Covid semblait
de l’Etat va condamner toute avancée,
devoir aller doit désormais se traduire
au bout dans les faits. Car sur
de son idée ce chantier, Emmanuel
Macron a été mis plusieurs fois
pour en échec. Il doit remonter
crédibiliser la pente pour crédibiliser
ses projets ses projets pour l’après 2022.
Et en particulier le relèvement
de long de l’âge légal de départ,
terme. largement évoqué
ces derniers mois.
L’enjeu est considérable :
il s’agira alors de consolider le financement
de notre modèle de protection sociale, mis en péril
par la crise sanitaire. Si le chef de l’Etat veut envoyer
le signal politique qu’il se préoccupe de la dette
et qu’il ne va pas multiplier les chèques en blanc
d’ici à l’élection présidentielle, l’impact budgétaire
d’une suppression des régimes spéciaux sera, lui,
très limité à court terme.
Dans ce contexte, la hausse des petites pensions
à 1.000 euros devrait être davantage liée au relèvement
de l’âge de départ, quand il s’agira de faire accepter
par l’opinion cet allongement des carrières, plutôt
qu’être mise en balance avec la fin des régimes UN MÉTÉORE A TRAVERSÉ LE CIEL DE LA BRETAGNE Un météore a été aperçu dimanche soir dans le ciel de la Bretagne, et jusqu’au sud de l’Angleterre, d’après
spéciaux. L’augmentation des retraites pour ceux de nombreux témoignages évoquant une « lumière comme en plein jour » suivie d’une « déflagration ». Selon sa trajectoire calculée à partir des caméras, le météoroïde
qui ont eu des carrières complètes est évidemment est venu du sud, a traversé la Cornouaille en passant au zénith de Morlaix pour finir sa course dans la Manche. Photo Damgan La Roche-Bernard Tourisme/AFP
légitime sur le fond. Mais c’est un fusil à un coup.

Lire nos informations


( Page 2 28
14/25
MERCREDI
15/27
JEUDI
16/23
VENDREDI
17/22
SAMEDI
16/20
29 20/25 20/25 18/23 16/25 18/26
29
31 29 16/30 14/22 13/24 14/25 17/25 18/22
27
16/27 17/28 18/23 17/23 15/20
31 30 18/23 15/28
27 MERCREDI 26/41 27/43 28/43 27/41 27/43
33 27 18/29
30 16/26 16/27 15/26 18/23 17/23
31 27/32 27/31 27/31 27/31 28/33
33 26 20/24 20/25 21/23 20/22 17/23
35 29 20/27 20/27
32 18/30 17/30 17/23 16/21 16/21
34 20/31 19/27 17/28 17/29 17/29
18/25 19/29 20/29 18/29 17/29 18/29
32 31
6/11 10/17 14/17 11/18 9/18

« Les titres de 18h » 36


33
31
29 JEUDI
17/22

17/25
17/23
18/27
20/26
21/28
19/30
20/25
21/31
18/24
21/28
18/26
21/28

Chaque soir, les articles qui font la 30


13/17
25/29
14/19
24/29
14/19
25/28
14/17
24/27
13/16
26/29
18/25
une de l’actualité pour ne rien rater 35 30
27
20/24
24/30 23/28 24/30 25/30 25/30
25 10/16 8/20 10/19 10/24 17/19
des titres de la journée. 17/23 18/25 18/26 22/25 22/30 22/27
27 28 13/25 18/25 15/20 13/21 12/23
28 16/21 16/21
VENDREDI 13/25 13/26 14/24 15/23 14/22
28 17/22
newsletters.lesechos.fr
18/24 18/23
CAC 40 DOW JONES EURO/DOLLAR ONCE D’OR PÉTROLE (BRENT)

J 6.743,5 points
0,7999 % P 0 points
0% n 1,1866 $
-0,1221 % n 1.821,6 $
-0,1152 % n 72,09 $
-0,5381 %

DEVISES EUR/GBP 0,8581 EUR/JPY 130,345 EUR/CHF 1,0867 GBP/USD 1,383 USD/JPY 109,8485 USD/CHF 0,9156 TAUX EONIA -0,484 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,548 OAT 10 ANS -0,0137 T-BONDS 10 ANS 1,3013
Mardi 7 septembre 2021
www.lesechos.fr

La valse des patrons de l’Internet Boeing voit


s’envoler
une méga -
chinois touche JD.com commande
de Ryanair
PLATEFORMES
AÉRIEN
Frédéric Schaeffer
@fr_schaeffer Bruno Trévidic
@BrunoTrevidic
Nouveau remaniement à la tête d’un géant
chinois de l’Internet. JD.com a annoncé, Du pur Ryanair ! Alors que la compa-
lundi, que son fondateur et PDG, Richard gnie low cost irlandaise faisait miroiter
Liu, se retirait de la gestion quotidienne du depuis des mois une possible nouvelle
géant de l’e-commerce. L’homme, qui méga commande de Boeing 737 MAX,
détient toujours 80 % des droits de vote de son directeur général, Michael O’Leary,
l’entreprise, conservera son titre de PDG annonce publiquement l’échec des
mais se concentrera sur « la stratégie à long négociations avec l’avionneur améri-
terme, l’encadrement des jeunes cadres et la cain, non sans un coup de griffe au pas-
contribution à la revitalisation des zones sage. Les discussions engagées « depuis
rurales », indique le groupe dans un com- plus de dix mois au sujet d’une impor-
muniqué. Parallèlement, un nouveau poste tante nouvelle commande de MAX 10 […]
de président est créé. Il est confié à Xu Lei, se sont terminées sans aucun accord sur
auparavant PDG de JD Retail, qui sera le prix », indique le communiqué. « Par
désormais en charge des opérations quoti- conséquent les deux parties ont convenu
diennes du groupe. de ne plus perdre de temps ».
Après le retrait de Jack Ma d’Alibaba et « Nous ne partageons pas les perspecti-
celui – plus récent – de Colin Huang, fonda- ves de prix optimistes de Boeing, bien que
teur de Pinduoduo, celui de Richard Liu cela puisse expliquer pourquoi, ces der-
marque le départ du dernier des fondateurs nières semaines, d’autres grands clients
des trois plus importantes plateformes de Boeing, tels que Delta et Jet2, ont passé
d’e-commerce chinoises. Richard Liu, de nouvelles commandes à Airbus, plutôt
47 ans, a fondé JD.com en 2004 en tant que qu’à Boeing », ajoute Michael O’Leary, en
plateforme de vente de produits électroni- guise de coup de pied de l’âne. Jusqu’à
ques. L’entreprise s’est ensuite mise à com- présent, Ryanair avait toujours réussi à
mercialiser toute sorte d’articles à des cen- s’entendre avec Boeing, notamment en
taines de millions d’utilisateurs, avant de se lui passant commande de 75 B737 MAX
diversifier. Récemment, JD.com a scindé Richard Liu, 47 ans, a fondé JD.com en 2004, au départ pour vendre des produits électroniques. Photo Billy H.C. Kwok/Bloomberg 8 supplémentaires en décembre der-
ses activités de santé et de logistique en les nier, même si c’était au prix de grosses
introduisant en Bourse. renonçant à leur poste de direction. Après Dernière cible de Pékin ? Les algorithmes les lois anti-monopoles et à « améliorer leur réductions. Avec 210 appareils en com-
plusieurs années de laisser-faire, le numéri- de recommandation utilisés par les plate- sens des responsabilités et prioriser les inté- mande, la flotte de Ryanair devrait
Tempête réglementaire que est sous le coup d’une véritable tempête formes numériques pour « guider » et cap- rêts nationaux ». JD.com s’est notamment dépasser les 600 appareils d’ici à 2025,
Ce départ survient dans un contexte agité réglementaire, visant les pratiques mono- ter l’attention des utilisateurs. L’administra- engagé sur l’interdiction des pratiques tous des Boeing 737.
pour les acteurs du numérique et alors que polistiques, l’usage abusif des données per- tion chinoise du Cyberespace a publié, le d’exclusivité forcée.
JD.com fait face à une concurrence accrue sonnelles, les conditions de travail. Une loi 27 août, un projet de réglementation visant Richard Liu s’était fait particulièrement Une commande de 200 avions
avec la montée en puissance de Pinduoduo. sur la protection des données personnelles, à restreindre leur utilisation. discret depuis son arrestation en 2018 aux Mais cette fois, Boeing voit s’envoler une
Plusieurs grands patrons de la tech ont considérée par certains comme allant Etats-Unis pour des allégations de viol commande potentielle de 200 MAX,
récemment décidé de prendre du recul : encore plus loin que le RGPD européen, Sens des responsabilités d’une étudiante chinoise à l’Université du d’une valeur théorique, hors réduction,
Colin Huang et Zhang Yiming, fondateur de entrera en vigueur le 1er novembre tandis JD.com fait partie des 34 plateformes Inter- Minnesota. Le procureur avait finalement d’environ 25 milliards de dollars Cir-
ByteDance (propriétaire de TikTok) sont qu’une loi sur la sécurité des données vient net qui, en avril dernier, se sont engagées déclaré qu’il n’y avait pas suffisamment de constances aggravantes, ce revers
même allés plus loin que Richard Liu en d’entrer en application. sous la pression des autorités, à respecter preuves pour l’inculper. n concerne la toute nouvelle version du
737, le MAX 10, encore en cours de certi-
fication. Capable d’emporter jusqu’à 230
passagers, le 737 MAX 10 est censé don-

l’essentiel Capgemini devient sponsor ner la réplique au nouveau super best-


seller d’Airbus, l’A321. Mais pour
l’heure, il semble à la peine . Aux cours

Playmobil s’inspire de Lego Les grands athlètes succombent


majeur de la Coupe du des dernières semaines, l’Airbus A321 a
encore remporté deux beaux succès
pour séduire les grands enfants
La marque de jouets allemande, dont le
cœur du public a entre 4 et 8 ans, déve-
à la folie des NFT
Plusieurs plateformes travaillent avec
des sportifs de haut niveau – dont le foot-
monde de rugby en France face à Boeing et son 737 MAX, l’un
auprès de la compagnie américaine
Delta pour 30 A321 et l’autre auprès de la
loppe désormais une offre pour les balleur Lionel Messi – pour créer low cost anglaise Jet2.
adultes. Elle lance notamment des tokens à leur image ou qui cise aux « Echos » Aiman Ezzat, le patron Toutefois, le refus de Boeing de bra-
dans les magasins un vaisseau permettent aux fans d’accé- SPORT de l’entreprise. Capgemini, qui s’était déjà der ses Max correspond aussi à un choix
« Star Trek », en très grand der à des contenus et expé- associé à la précédente Coupe du monde stratégique, qui est de privilégier la res-
format. // P. 22 riences exclusifs. // P. 26 Basile Dekonink en France, en 2007, était un candidat tauration de sa rentabilité sur celle de
@Bdekonink naturel : son fondateur Serge Kampf, pas- ses parts de marché. Or la stratégie de
Pourquoi Total mise Les entreprises sionné d’ovalie, a longtemps fait figure de Ryanair a toujours reposé sur l’obten-
10 milliards sur l’Irak s’impliquent plus dans Capgemini et le rugby, c’est reparti. Après grand mécène du rugby français. tion d’énormes ristournes (de l’ordre de
Le pétrolier français va investir les financements verts Asahi, Société Générale et Mastercard, le 50 %, dit-on) en contrepartie de très
massivement dans le pétrole, le Même si beaucoup reste à faire, groupe de services informatique est Esprit d’équipe grosses commandes. A l’instar des
gaz et l’énergie solaire dans la répu- la croissance du marché des green devenu le quatrième sponsor majeur Actionnaire du Biarritz Olympique et du loueurs de voitures, Ryanair a en effet
blique arabe. Déjà quatrième exportateur bonds montre que les entreprises sont de World Rugby pour la prochaine Coupe FC Grenoble Rugby, l’entrepreneur a gravé dans son modèle économique, la
Playmobil

mondial de brut, l’Irak veut quasiment désormais davantage prêtes à agir contre du monde, qui se tiendra en France dans aussi pu régler les primes de matchs des revente de ses avions dès que leur prix
doubler sa production d’ici à 2027. le réchauffement climatique. deux ans quasiment jour pour jour. Déjà joueurs de l’équipe de France, comme en sur le marché de l’occasion croise celui
// P. 23 // P. 31 partenaire des World rugby sevens series 1991. Il a surtout irrigué son entreprise des du prix d’achat au rabais.
(des tournois internationaux de rugby à valeurs traditionnellement attachées à ce Reste à savoir qui de Ryanair ou de
7), le français continue de tisser des liens sport – l’esprit d’équipe, la modestie, le Boeing craquera le premier. Pour

= LES ENTREPRISES CITÉES forts avec le monde de l’ovalie.


Capgemini devient en outre « parte-
naire transformation digitale » de World
dévouement.
« Le nombre de collaborateurs qui jouent
ou ont joué au rugby est impressionnant »,
l’heure, l’un comme l’autre semblent
pouvoir patienter. Malgré un été encou-
rageant, la reprise du trafic aérien est
AL-KO 27 Cofely 27 Hachette 25 Ownest 26
Amazon 24 Coinbase 26 ING 30 Payvision 30 Rugby et va mettre ses équipes à contribu- ajoute Aiman Ezzat. De manière plus pro- encore incertaine et incomplète. Quant
Apple 24 Criteo 24 IPG 24 Publicis 24 tion pour enrichir l’expérience des sup- saïque, la firme peut s’attendre à des au Boeing 737 MAX, les premières
Autograph 26 Customs Bridge 28 JCDecaux 24 Renault 18 porters en termes d’affichage, de trans- retombées de marques importantes dans livraisons ne débuteront pas avant 2023.
Barrière 21 Dentsu 24 LVMH 20 Socios 26 mission et de prédiction des scores et des les grandes nations de rugby dans les- A moins que d’ici là, Ryanair se décide
Binance 26 DoubleVerify 24 M6 24, 25 Taboola 24 statistiques. Le montant de l’opération quelles elle est implantée (Angleterre, enfin à passer commande à Airbus. Ce
BMW 18 Ecoénergie 27 Netflix 25 Teads 24
n’est pas précisé. Irlande, Australie, Italie, Japon). De quoi qui reste toutefois très peu probable, le
Brandstätter 22 Ethernity 26 Nutchel 28 TF1 24, 25
Burel 28 Facebook 24 Ogury 24 TotalEnergies 23 « On ne casse pas la tirelire, cela rentre s’offrir une visibilité certaine auprès de passage à une flotte composite étant une
Cdiscount 26 Google 24 OpenSea 26 Volkswagen 18 tout à fait dans ce que nous sommes prêts à ses clients comme des nouveaux talents source de surcoût fondamentalement
Citadelles & Mazenod 25 Gravitee.io 28 Orange 26 WPP 24 dépenser en termes de sponsoring », pré- qu’elle serait susceptible de recruter. n contraire au modèle low cost. n
Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

ENTREPRISES

A Munich, les retrouvailles électriques


de l’automobile mondiale
l Au Salon de la mobilité de la capitale bavaroise, nouvelle mouture du Salon de Francfort, la quasi-totalité
des modèles mis en avant par les constructeurs carburent au lithium-ion.
l La révolution dans les ventes sera toutefois plus longue à venir que celle des concept-cars.

et Luca de Meo espèrent que leur A quelques mètres de là, le cha- choix », glisse un exposant, fataliste. teurs ont besoin des bénéfices géné- situées au centre-ville, loin du Parc
AUTOMOBILE nouvelle Mégane sera un succès. land pourra découvrir les berlines La Commission européenne a en rés par leurs modèles thermiques des Expositions, les modèles carbu-
Polyglotte, le patron italien du blanches de la marque sino-sué- effet annoncé en juillet sa volonté pour financer la mutation en cours. rant à l’essence ou au diesel ont
Lionel Steinmann Losange s’est fendu d’un petit dis- doise Polestar, ou encore la Ford d’interdire à la vente, dès 2035, les Ils préparent donc le terrain pour encore toute leur place dans la plu-
— A Munich cours introductif en allemand pour Mustang Mach-E. Cette avalanche véhicules qui ne seraient pas neu- l’électrique sur le plan technologi- part des stands. Et les constructeurs
présenter lundi matin « le produit de lancements ou de concept-cars tres en CO2. Ce qui, si le projet va à que, mais ne mettront pas réelle- qui font une large place à l’hybride
Au premier semestre, les voitures idéal pour attaquer le cœur du mar- semble dessiner un futur totale- son terme, condamnerait de facto ment l’accélérateur sur les ventes r e c h a rg e a b l e , c o m m e Fo r d ,
100 % électriques n’ont pesé que 9 % ché en Europe ». La réponse sera ment électrique sur le plan techno- les véhicules thermiques. avant plusieurs années, avance un Renault ou BMW, espèrent obtenir
des immatriculations en Europe de apportée par les clients à partir du logique. « De toute façon, les obliga- A court terme, la réalité est beau- familier du secteur. un sursis pour cette technologie,
l’Ouest. Mais au Salon automobile printemps prochain. tions légales ne nous laissent plus le coup plus complexe. Les construc- Dans les zones d’exposition au-delà de 2035. n
de Munich, qui s’ouvre au public ce
mardi, elles trônent en majesté.
Pour ce retour dans un format
post-Covid des grands Salons auto-
m o b i l e s , B M W , Vo l k s wa g e n
comme par Renault, Ford et la qua-
si-totalité des constructeurs pré-
sents au Parc des Expositions de la
capitale bavaroise braquent leurs
projecteurs sur leurs tout nouveaux
modèles à batterie, soucieux de
montrer qu’ils ne sont pas en train
de rater la révolution en cours.
BMW, qui joue à domicile,
n’expose pas moins de deux nou-
veaux modèles totalement électri-
ques, le iX et le i4, avec une commer-
cialisation prévue dans les deux cas
à partir de novembre, sans compter
un modèle à hydrogène. Oliver
Zipse, le patron du groupe, en a pro-
fité pour glisser qu’il venait de por-
ter de 12 à 20 milliards d’euros le
montant des commandes de cellu-
les de batteries à ses fournisseurs.
Volkswagen, de son côté, ne
montre sur son stand que des véhi-
cules électriques. Fidèle au mot
d’ordre qu’il a accolé à sa stratégie
(« accélérer »), la marque entend
ajouter chaque année un modèle
100 % électrique à son catalogue.

Les espoirs du Losange


L’ID.5 (prévue pour 2022) et l’ID.6
(2023) étant déjà dans les tuyaux, le
patron Herbert Diess a présenté
lundi un concept-car baptisé
ID.LIFE, aux mensurations de cita-
dines, et doté de trouvailles assez
spectaculaires, comme un toit en
matière textile, qui peut être ôté Luca de Meo, le patron italien de Renault, sur le stand du constructeur français à Munich, venu présenter la nouvelle Mégane 100 % électrique. Photo Alexander Pohl/Sipa
pour rouler à ciel ouvert. La plan-
che de bord dissimule un écran
géant, sur lequel on peut visionner
un film ou des jeux vidéo et qu’on
regarde allongé, les sièges avant
Avec la nouvelle Megane, Renault donne
comme arrière pouvant être rabat-
tus.
Destiné aux jeunes générations,
l’ID.LIFE devrait faire son appari-
une grande sœur à sa ZOE
tion sur le marché en 2025, pour un Présentée au Salon de de mettre sa patte, qu’il revient de point avec Nissan, et dont c’est ici la on peut regagner de l’espace à l’inté- tout au long du cycle jour-nuit, ou
prix de départ annoncé autour de Munich, la cinquième lancer l’offensive. Ironie de l’his- toute première déclinaison. rieur. » encore le miroir du rétroviseur
20.000 euros. De quoi rivaliser génération de la Mégane toire, ce modèle a représenté l’un Son compartiment batterie, Le positionnement très bas de la central remplacé par une caméra.
directement avec la future R5 élec- doit relancer la firme au des grands succès de Carlos Tava- réparti sous tout le plancher, est batterie, combiné à un long empat- Mais le point d’orgue reste bien le
trique, que Renault compte sortir à Losange sur le segment res, aujourd’hui patron de Stellan- d’une finesse record (11 cm), ce qui tement et des roues vraiment posi- grand écran de 24 pouces qui com-
cette échéance. D’ici là, le Losange des berlines compactes, tis, lorsqu’il était encore chez accroît l’habitabilité. Le choix de tionnées aux quatre coins de la voi- bine en une seule pièce le tableau
stratégique pour sa Renault. transférer dans le compartiment ture, permet également d’abaisser de bord et l’écran multimédia. Ce
rentabilité. Son atout Le nouveau modèle sera égale- moteur (de taille réduite) une par- le centre de gravité du véhicule de 9 dernier héberge l’openR Link, le
Le Salon (aussi) maître : la toute nouvelle ment le premier à arborer le nou- centimètres par rapport à une système développé par Google, qui
plateforme développée veau logo de la marque. Il ouvre Mégane classique. De quoi tonifier permet de régler la climatisation
du deux-roues avec Nissan pour les surtout la « génération 2.0 » des La marque a la tenue de route et le plaisir de ou le choix de la musique par com-
véhicules 100 % électriques. véhicules électriques de Renault. Il progressé sur la conduire, un sujet auquel sont très mande vocale, d’utiliser Google
Le dernier Salon de Franc- était temps : le groupe rappelle à densité énergétique sensibles les acheteurs de berlines Maps pour la navigation, ou de pio-
fort en 2019 ayant acté la Après avoir taillé dans ses dépen- l’envi sa position de pionnier sur ce compactes selon Renault. cher dans un certain nombre
désaffection des exposants ses pour redresser les comptes, créneau, mais il a tardé à augmen-
de la batterie, d’applications.
comme du public, Munich, Renault entame la deuxième ter son offre au-delà de la ZOE, pen- supérieure de 20 % Google aux manettes Pour fonctionner à plein, ce sys-
qui a pris la relève, phase de sa convalescence, celle de dant que la concurrence, et notam- à celle de la ZOE. La marque a également progressé tème nécessitera toutefois un
s’efforce de renouveler le la reconquête commerciale. La ment Volkswagen, alignait les sur la densité énergétique de la bat- abonnement 4G (offert dans un
concept. La manifestation marque française a présenté lundi milliards pour rattraper son
Elle propose terie, supérieure de 20 % à celle de premier temps) à moins d’en passer
n’est pas cantonnée dans au Salon automobile de Munich sa retard. la ZOE. Elle propose une autono- par un partage de connexion sur le
un seul lieu, mais a toute nouvelle Megane électrique, Après une excellente année une autonomie mie allant jusqu’à 470 kilomètres smartphone du client.
essaimé de nombreux premier modèle à incarner la 2020, Renault a vu sa part de mar- allant jusqu’à en cycle WLTP, et de 300 kilomè- Avec ce cocktail de technologie
stands dans le centre-ville. « Renaulution » voulue par Luca ché dans les véhicules 100 % élec- 470 kilomètres. tres si on roule à 130 km/h. Sur le et d’innovations côté batterie,
De surcroît, le Salon s’inté- de Meo. triques divisée quasiment par mode de recharge le plus puissant Renault espère avoir trouvé la
resse désormais à la mobi- Arrivé à l’été 2020, le directeur deux en Europe sur les sept pre- (130 kWh), il faudra 30 minutes recette pour tenir tête à l’ID.3 de
lité au sens large, au point général italien a élevé au rang de miers mois de l’année. Il devenait tie de la climatisation libère égale- pour parcourir 200 kilomètres Volkswagen, sa rivale désignée. La
de consacrer entièrement priorité stratégique la relance des urgent d’étoffer le catalogue. ment de l’espace sous la planche de supplémentaires sur autoroute. La commercialisation de la Mégane
deux halls d’exposition sur ventes dans le segment des berli- bord. « L’automobile, c’est comme Mégane aura également une capa- électrique débutera en mars pro-
neuf au… vélo. Ces change- nes compactes, qui combine à la Gain de place à l’intérieur si vous achetiez un appartement de cité de traction allant jusqu’à chain, à un prix qui n’a pas encore
ments n’ont toutefois pas fois des ventes en nombre (6 mil- La Mégane dispose toutefois des 100 mètres carrés, mais que vous 900 kg. été communiqué. La version à
convaincu Stellantis et ses lions chaque année en Europe) et armes pour combler les espoirs n’en utilisiez que 60 mètres carrés, le Les clients férus de technologie moteur thermique, même si elle
14 marques de faire le des marges importantes. C’est à placés en elle. Avec un point fort : la reste de la surface étant occupé par seront gâtés, avec des poignées de accusera un sérieux coup de vieux,
déplacement en Allema- cette cinquième génération de la nouvelle plateforme dédiée aux l’épaisseur des murs, illustre le desi- portes affleurant, une ambiance sera maintenue à la vente.
gne, tout comme Toyota. Mégane, sur lequel il a eu le temps véhicules électriques, mise au gner Gilles Vidal. Avec l’électrique, lumineuse à l’intérieur qui évolue — L. S.
20 // ENTREPRISES Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

Cheval Blanc ouvre à Paris son premier pa


l La marque de palaces du groupe LVMH ouvre ses portes dans le bâtiment art déco de l’ancienne Samaritaine, au cœur de
l Un établissement de 72 chambres et quatre restaurants qui vise plutôt une clientèle de loisirs.
l C’est la première incursion de l’enseigne née à Courchevel dans une grande ville.
son établissement : « Paris reçoit à
HÔTELLERIE la fois une clientèle de congrès, une
clientèle d’affaires et une clientèle
Philippe Bertrand touristique. Cela permet de bénéfi-
@Bertra1Philippe cier d’un marché stable et non sai-
sonnier », souligne-t-il.
Cheval Blanc, la marque de palaces En juin, lors de la réouverture de
à taille humaine de LVMH (par la Samaritaine, Jean-Jacques
ailleurs propriétaire des « Echos ») Guiony, le directeur financier de
débarque ce mardi à Paris au bord LVMH, par ailleurs président de La
de la Seine. L’hôtel de luxe de Samaritaine SA, la foncière qui
72 chambres occupe le bâtiment loue les murs au grand magasin
art déco de la Samaritaine, quai du et à l’hôtel, prévoyait pour Cheval
Louvre, au cœur de la capitale Blanc une rentabilité rapide.
dans le Ier arrondissement. Il s’agit « Nous n’avons que 72 clés », rap-
de la première implantation de pelle Olivier Lefebvre, quand
l’enseigne née à Courchevel dans les autres palaces parisiens doi-
une grande agglomération, après vent souvent remplir plus de
les Alpes, Saint-Tropez, Saint-Bar- 150 chambres.
thélemy, aux Antilles, et les Maldi-
ves. Pour autant, la vocation ne Sophistication des lieux
change pas. « Nous visons avant La taille induit un service person-
tout une clientèle de loisirs, c’est nalisé, presque familial. A Paris,
p o u rq u o i l o rs q u e n o u s n o u s Cheval Blanc se pose plus en
implantons dans une grande ville, concurrent de La Réserve et du
nous choisissons des lieux chargés Ritz que du gros paquebot Penin-
de patrimoine historique et de cul- sula. Le prix d’entrée se monte à
ture », explique aux « Echos » le 1.150 euros la nuit, pour une cham-
PDG, Olivier Lefebvre.
Un projet est en cours à Los
Angeles. « Nous pourrions aller à
« Nous tenons
Londres, par exemple, mais pas à à la présence
Munich », poursuit ce dernier, des Parisiens.
en précisant que chaque établisse-
ment est conçu sur mesure dans
Ils apporteront
des sites d’exception. Olivier Lefeb- l’atmosphère
vre ne déroule donc pas un plan locale que
de développement préétabli. Che- recherchent
val Blanc est une collection de
« maisons », pas une chaîne inter- nos clients. »
nationale. OLIVIER LEFEBVRE
PDG de Cheval Blanc
Une clientèle
plutôt américaine
Le dirigeant ne révèle pas l’inves-
tissement réalisé dans les murs
dessinés par l’architecte Sauvage bre d’au moins 45 mètres carrés, et
pour l’agrandissement du grand grimpe jusqu’à un sommet qui
magasin d’Ernest Cognacq et n’est pas révélé pour la grande Toutes les chambres de l’hôtel de luxe donnent sur la Seine et les principaux monuments de Paris, de la Tour Eiffel à l’Académie française, Notre-
Marie-Louise Jaÿ. Mais on sait suite de 1.000 mètres carrés, avec
qu’au total, le projet de rénovation sept chambres, piscine et ascen-
du bloc, qui a duré quinze ans, a
coûté 750 millions d’euros, aux-
quels il faut ajouter 230 millions
seur privatif. Toutes donnent sur la
Seine et les principaux monu-
ments de Paris, de la Tour Eiffel à
création hôtelière) et Edouard
François. La décoration se veut raf-
finée mais non formelle, mêlant
taurants (270 couverts au total) qui
s’échelonnent du trois-étoiles
d’Arnaud Donckele, le Plénitude,
Les palaces parisiens, un
pour l’acquisition auprès des l’Académie française, Notre-Dame des lithographies de Sonia Delau- au 1er étage, au Tout-Paris, la bras-
anciens propriétaires. ou la cour carrée du Louvre. nay à une immense toile bleue de serie revisitée du 7e qui jouxte elle- En moins de vingt ans, Depuis une décennie, plusieurs
Cheval Blanc vise une clientèle L’aménagement propose des Georges Mathieu en passant par même l’italien Langosteria. Au l’hôtellerie de luxe milliards d’euros ont été engagés
plutôt américaine. En cette baies vitrées (insonorisées) du sol un garde-corps de Claude Lalanne. rez-de-chaussée, le Limbar et ses parisienne a connu dans la réalisation de nouveaux
période de Covid qui limite les au plafond qui suivent les arrondis Vingt marbres, des cuirs, peintures tissus ethniques servira petits-dé- un spectaculaire dévelop- établissements, la rénovation et/
liaisons aériennes, les Européens de la façade. Les salles de bains patinées et mosaïques (dans la pis- jeuners le matin et cocktails le soir. pement, marqué, ou l’agrandissement d’hôtels exis-
et les Français les remplaceront. aussi sont vitrées, permettant de cine de 30 mètres qui jouxte le spa « Nous tenons à la présence des Pari- entre autres, par l’implan- tants. Paris compte actuellement
Sur le long terme, l’ancien direc- contempler les toits de Paris Dior au sous-sol) marquent la siens, affirme Olivier Lefebvre. Ils tation de grandes 97 établissements de catégorie
teur des affaires financières de la depuis sa baignoire. L’ensemble a sophistication des lieux. apporteront l’atmosphère locale marques asiatiques. Mais 5 étoiles, dont 12 se sont vus attri-
Société du Louvre se montre con- été conçu par les architectes Peter Les Parisiens seront, eux, les que recherchent nos clients ». Che- le secteur est confronté buer le label « Palace ». Le nombre
fiant sur le modèle économique de Marino (dont c’est la première bienvenus dans l’un des quatre res- val Blanc se fond dans Paris. n depuis 2015 à une série de chambres estampillées a plus
d’événements qui pèse que doublé depuis le tournant du
sur son activité. siècle, avoisinant les 1.900

Comment LVMH est devenu un leader La capitale mondiale du luxe


serait-elle également devenue
aujourd’hui – les autres 5 étoiles
en comptant un peu plus de 6.300.
« Ce marché de l’hôtellerie de
de l’hôtellerie de luxe celle des palaces ? L’ouverture de
Cheval Blanc à Paris marque une
luxe parisienne, palaces ou non,
représente aujourd’hui environ
nouvelle étape dans l’important 2.500 chambres. Cela reste une
Le numéro un mondial « palace » (Courchevel, Saint-Tro- est également opérateur dans la bres refaites. De même, le train développement de l’hôtellerie de niche en comparaison à un total de
du luxe a trois marques pez, Saint-Barthélemy) et une qua- croisière fluviale en France et en Venice Simplon-Orient-Express a luxe – voire d’ultraluxe –, de la l’ordre de 80.000 toutes catégories
dans l’hôtellerie de prestige trième unité aux Maldives. Birmanie, exploitant de lodges été doté de trois nouvelles suites. Ville Lumière depuis le début du confondues », précise le dirigeant
– Cheval Blanc, Belmond pour safaris au B ost wana, et Enfin, LVMH a aussi un pied siècle. Avec ses 72 chambres ins- du cabinet spécialisé MKG,
et Bulgari – chacune d’entre Ultraluxe détient le « 21 », célèbre restaurant dans l’hôtellerie par l’intermé- tallées le long de la Seine dans l’ex- Vanguelis Panayotis.
elles ayant un positionne- L’installation de Cheval Blanc dans new-yorkais. diaire de Bulgari avec un modèle Samaritaine, le nouveau « petit
ment spécifique. LVMH l’emblématique immeuble de La économique différent de celui bijou » de LVMH renforce la nou-
fait désormais partie Samaritaine, en bord de Seine, d’opérateur-développeur-investis- velle prédominance parisienne en La pression
des leaders du secteur. ancre la marque dans l’ultraluxe de Acquis courant 2019, seur qui caractérise Cheval Blanc et la matière. Si la cité des grandes concurrentielle
l’hôtellerie, Paris étant « incon- Belmond exploite Belmond. Cette marque de joaille- maisons de mode était à la traîne a tiré les standards
Christophe Palierse tournable » dans cette catégorie. 33 hôtels, avec rie, acquise il y a dix ans par le au début des années 2000 par rap-
du secteur vers
@cpalierse Cette petite collection d’établisse- numéro un mondial du luxe, a port aux autres grandes destina-
ments paraît néanmoins margi-
des établissements noué un partenariat avec le géant tions internationales, en particu- le haut et fini
L’ouverture d’une « maison » Che- nale sur un marché mondial de mythiques comme américain Marriott International lier Londres, elle a, selon les par imposer un
val Blanc ce mardi à Paris a valeur l’hôtellerie de luxe déjà bien étoffé. l’Hôtel Splendido en 2001. Leur réseau, géré par Mar- spécialistes, « rattrapé son retard »,
repositionnement
de symbole de la montée en puis- En parallèle, le pôle hôtelier de riott et développé avec des tiers pro- et ferait même, désormais, la
sance de LVMH, le numéro un LVMH comprend toutefois un opé-
Mare, à Portofino, priétaires, compte aujourd’hui six course en tête. général du parc
mondial du luxe, dans l’hôtellerie rateur haut de gamme bien plus ou le Copacabana unités – Milan, Bali, Londres, historique.
très haut de gamme. Pour le res- gros qui a changé le profil du Palace, à Rio. Dubaï, Pékin, Shanghai –, la sep- La crème de la crème
ponsable du pôle hôtellerie-touris- groupe. tième devant ouvrir ses portes à « Paris est leader aujourd’hui com-
me-loisirs de KPMG France, Sté- Acquis courant 2019 pour En dépit de la crise sanitaire qui a Paris en fin d’année. binant qualité, capacités et diversité L’arrivée à partir de 2010 des
phane Botz, pas de doute, « LVMH 2,6 milliards de dollars, Belmond frappé le tourisme mondial, le pro- Situé avenue George V, au cœur des produits aussi », juge le diri- grandes marques asiatiques a été
devient un des leaders du secteur exploite en effet 33 hôtels – dont 30 cessus d’intégration de Belmond du marché des hôtels de prestige geant du cabinet de conseil spé- un catalyseur. Se sont tour à tour
dans le monde. » en propriété –, avec des établisse- suit son cours, sous la houlette parisiens, l’établissement propo- cialisé Sentinel Hospitality, implantées Raffles – en corréla-
Pour Cheval Blanc, cette adresse ments mythiques comme l’Hôtel d’Andrea Guerra, directeur général sera, entre autres, 76 chambres et Gabriel Matar. « Il y a vingt ans, nos tion avec la rénovation du Royal
parisienne constitue l’amorce d’un Splendido Mare, à Portofino, ou le depuis mars 2020 de LVMH Hospi- suites, un spa de 1.300 m2 et une pis- hôtels étaient poussiéreux, recon- Monceau –, Shangri-la, Mandarin
développement urbain. Au-delà de Copacabana Palace, à Rio de tality Excellence, entité réunissant cine de 25 mètres. Trois autres Bul- naît sans peine François Dela- Oriental, enfin, Peninsula. Ouvert
la Ville Lumière, il est déjà question Janeiro. Le groupe exploite aussi Cheval Blanc et Belmond. Depuis gari sont annoncés pour 2022 à haye, le directeur des opérations le 1er août 2014, son fleuron pari-
d’installer la marque à Los Angeles. 7 trains de rêve, parmi lesquels le l’acquisition, des programmes de Rome, Moscou et Tokyo. Enfin, le du groupe Dorchester Collection sien, à proximité de l’Arc de triom-
Jusqu’à présent, celle-ci rayonnait Venice Simplon-Orient-Express, le rénovation ont été par ailleurs dernier officiellement programmé, (Plaza Athénée et Le Meurice). phe, aurait coûté de 750 millions à
dans des destinations de loisirs, Belmond Royal Scotsman ou le menés. Le Splendido Mare a rou- à ce stade, l’est aux Etats-Unis, à Mais il y a eu beaucoup d’investisse- 800 millions d’euros avec l’acqui-
avec trois établissements labellisés Cusco-Machu Picchu, au Pérou. Il vert au printemps avec ses 14 cham- Miami Beach, pour 2024. n ments ». sition des murs par le Qatar, prin-
Les Echos Mardi 7 septembre 2021 ENTREPRISES // 21

lace urbain Barrière va installer un Fouquet’s à New York


18
Le groupe de casinos son propriétaire, Caspi Develop- est d’ailleurs l’un des axes de la nou-
et d’hôtels ouvrira un ment, une société immobilière de velle stratégie du groupe dans
établissement Fouquet’s
Paris. à Manhattan à l’été 2022.
la région de New York. Une telle ini-
tiative ferait de facto écho au festi-
l’hôtellerie, celle-ci devant combi-
ner segmentation du parc actuel,
Avec cet hôtel, détenu par val du film américain de Deauville développement et partenariats. HÔTELS
un tiers, Barrière amorce dont Barrière est l’un des parrains. La galaxie Barrière – deux socié- La galaxie Barrière comprend
le développement de L’é t a b l i s s e m e n t , q u i s e r a tés sœurs, Groupe Lucien Barrière des établissements allant
l’enseigne à l’international. exploité par le groupe français dans et Société Fermière du Casino du 4 étoiles au palace.
le cadre d’un contrat de gestion, Municipal de Cannes, contrôlées
Christophe Palierse constitue une étape importante par la famille –, compte On voit par-là que l’internationa-
@cpalierse pour le groupe. « Barrière renforce aujourd’hui 18 hôtels s’échelonnant lisation de Barrière dans l’hôtelle-
son développement à l’international, du 4 étoiles au palace. Parmi rie est lente, le groupe familial
2022 s’annonce déjà comme une et contribue au rayonnement de la ceux-ci, deux 5 étoiles sont situés ayant, il est vrai, privilégié jus-
année phare pour le groupe Bar- France et de l’art de vivre à la fran- hors de métropole : le Naoura qu’alors les investissements en pro-
rière : l’exploitant de casinos et çaise aux Etats-Unis », se félicite son ouvert en 2009 à Marrakech, pre. A ce titre aussi, sa nouvelle
d’hôtels, contrôlé par la famille PDG, Dominique Desseigne. et l’Hôtel Barrière Le Carl Gustaf stratégie hôtelière qui fait appel à
Barrière-Desseigne ouvrira en de Saint-Barth, ouvert il y a bientôt des partenariats marque une
effet, l’été prochain, son premier Nouvelle stratégie un an. inflexion notable. n
hôtel portant l’enseigne Le Fou- du groupe
quet’s à l’étranger. Initié depuis plusieurs années, le
L’Hôtel Barrière Le Fouquet’s projet new-yorkais sera la pre- Un restaurant Paradiso
New York, un 5 étoiles en cours de mière création Barrière Fouquet’s
réalisation à Tribeca, un quartier depuis l’ouverture en novem- à Abu Dhabi
de Manhattan devenu une zone bre 2006 de l’emblématique 5 étoi-
résidentielle à la mode, proposera les parisien, qui avait été édifiée Barrière continue de pousser les feux à Abu Dhabi. Après
96 chambres et suites, une piscine – non sans mal – à partir de la célè- l’ouverture, début 2020, d’un restaurant Fouquet’s au
et une brasserie Fouquet’s dont la bre brasserie située sur les Musée du Louvre de la capitale des Emirats arabes unis, le
carte sera – comme pour tous les Champs-Elysées. De fait, l’Hôtel groupe français s’apprête à y lancer le concept de restau-
restaurants Fouquet’s _, élaborée Barrière Le Fouquet’s New York rant Paradiso, conçu pour son hôtel Le Majestic de Can-
par Pierre Gagnaire. marque la relance d’une ambition nes, en collaboration avec Nicole Rubi et Pierre Gagnaire.
La création d’une salle de cinéma ancienne de Dominique Desseigne, Comme à Cannes, où le Paradiso a ouvert en juillet 2020,
pouvant accueillir plus de 100 per- faire de Fouquet’s une marque les deux chefs signent la carte de ce nouvel établissement
sonnes est par ailleurs évoquée par hôtelière dans le monde. Cette idée qui doit être opérationnel courant novembre 2021.

Dame ou la cour carrée du Louvre. Photo Stéphane Aït Ouarab


Réussir sa
univers en expansion
cipalement financeur du pro- ailleurs directeur général de
croissance
gramme. L’émirat joue un rôle
majeur dans l’hôtellerie de luxe
parisienne possédant aussi, entre
autres, le Royal Monceau, tout en
ayant un œil sur le réseau d’Accor
en tant qu’actionnaire.
l’hôtel InterContinental. Des
attentats au mouvement des
« gilets jaunes » en passant par
les grèves contre la réforme
des retraites et la crise sanitaire,
la liste des « contrariétés » est
externe
Cette pression concurrentielle
a tiré les standards du secteur vers
longue.
Si les propriétaires des plus
PARCOURS PROFESSIONNALISANT
le haut et fini par imposer un repo- somptueux hôtels parisiens ont
sitionnement général du parc his- les reins solides, la pandémie a fait
torique. D’où des opérations de des ravages dans le haut de 5 jours pour acquérir une vision complète
rénovation – parfois accompa- gamme. Le propriétaire de l’hôtel
g n é e s d ’a g r a n d i s s e m e n t – W – une enseigne design et bran- et approfondie du thème
menées notamment au Plaza chée qui avait ouvert vers l’Opéra
Athénée, au Ritz ou encore à Garnier – a fermé l’établissement,
des fusions-acquisitions
l’Hôtel de Crillon, l’emblématique mettant fin au contrat de manage-
palace de la place de la Concorde ment du géant américain Mar-
ayant profité de son rachat par un riott International. Date :
membre de la famille royale saou-
dienne. Par ailleurs, le Lutetia,
• Du 04 octobre au 07 décembre 2021
repris par l’israélien Alrov et
« Le marché à Paris ou à distance
fermé plus de quatre ans pour tra- est en capacité
vaux, est devenu le premier palace d’absorber
de la Rive Gauche.
d’autres
Les ravages nouvelles
de la pandémie unités. »
Cette formidable montée en STÉPHANE BOTZ
gamme s’est accompagnée de Responsable du pôle
résultats contrastés, et certains hôtellerie-tourisme-loisirs
joyaux sont moins étincelants que de KPMG France
d’autres. « Le marché de l’ultraluxe
est de plus en plus segmenté, souli-
gne Gabriel Matar. Il y a trois caté-
gories d’établissements : ceux enre- A court terme, l’expansion de
gistrant des prix moyens à la nuitée cette hôtellerie de luxe parisienne
de 600 à 800 euros ; ceux tournant n’est pour autant pas terminée.
avec des prix de 800 à 1.000 euros ; Plusieurs projets sont dans les
enfin, les leaders, au-delà de tuyaux, et notamment celui de
1.000 euros ». Bulgari, une marque de LVMH
Il faut dire que cette niche, qui qui fait l’objet d’un partenariat INFORMATIONS & INSCRIPTIONS :
employait avant la crise sanitaire hôtelier avec Marriott, qui sera
quelque 4.370 salariés (2,3 par également ouvert cette année. « Le
https://www.lesechos-formation.fr/catalogue/
chambre en moyenne), a souffert. marché est en capacité d’absorber produit/parcours-reussir-croissance-extern
« Depuis 2015, la trajectoire est vrai- d’autres nouvelles unités », estime
ment perturbée », constate le prési- le responsable du pôle hôtellerie- 01 71 25 00 23
dent de la branche « hôtellerie de tourisme-loisirs de KPMG
prestige » de l’organisation patro- France, Stéphane Botz.
nale Umih, Christophe Laure, par — C. P.
22 // ENTREPRISES Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

Playmobil mise sur les stars du Passe sanitaire :


l’exécutif desserre
cinéma pour enrichir son offre l’étau sur les centres
JOUET commerciaux
La marque dont le
cœur du public a entre moins que la semaine précé-
4 et 8 ans veut séduire COMMERCE dente, selon les chiffres com-
les jeunes adultes La liste de centres
muniqués par Santé publique
avec des produits France. Les hospitalisations
commerciaux sont en baisse, tout comme les
sous licence. à l’entrée desquels décès, et le directeur général de
il faut présenter la Santé, Jérôme Salomon, s’est
Elle lance un vaisseau un passe sanitaire dit dimanche « vigilant » mais
« Star Trek », en très va se réduire « pas inquiet », voire « confiant »
grand format. dès mercredi. dans l’évolution de la situation
épidémique. Un tableau rassu-
rant qui conduit l’exécutif à
Clotilde Briard
Un relâchement lâcher la bride sur une mesure
@ClotildeBriard permis par la baisse particulièrement déplorée
continue du taux par les professionnels du
Avec un mètre d’envergure, une d’incidence commerce.
allure design, une multitude sur tout le territoire. Depuis l’entrée en vigueur du
d’effets lumineux et sonores, la passe sanitaire, le 9 août, la fré-
reproduction du vaisseau USS quentation n’a cessé de chuter
Enterprise de « Stark Trek », dont la Basile Dekonink dans les galeries marchandes,
sortie mondiale est prévue le 8 sep- @Bdekonink selon le comptage du Conseil
tembre, a de quoi attirer l’œil. Mais national des centres commer-
ce qui en fait vraiment un lance- Un répit pour les gestionnaires ciaux (CNCC). Pas seulement
ment à part, c’est que chaque poste de centres commerciaux et dans les centres commerciaux
de l’engin spatial, dont le siège pivo- leurs locataires marchands. Un où la règle s’applique – et où les
tant du capitaine Kirk, est occupé petit mois après l’entrée en flux se sont effondrés de 30 à
par un personnage Playmobil. vigueur de l’obligation de pré- 40 % – mais dans l’ensemble des
Rien n’y manque pour les aficio- senter un passe sanitaire pour « malls ».
nados de cet univers de science- Chaque poste de l’engin spatial inspiré de « Star Trek » est occupé par un personnage Playmobil. Photo DR fréquenter les « malls » de plus
fiction : ni le noyau de dilithium de 20.000 m², la liste des établis- La consommation
nécessaire à la bonne marche du bien sûr, le public principal de Play- “Retour vers le Futur” a encore plus En parallèle, Playmobil pousse sements concernés va drasti- n’aime pas l’incertitude
vaisseau, ni la répétition de la mobil reste les enfants de quatre à montré l’engouement des grands, en ses feux auprès des juniors avec la quement se réduire à compter La complexité de la règle – le
phrase « live long and prosper ». La huit ans. particulier pour le calendrier de création de dessins animés visibles de mercredi, de 178 à 64, a passe sanitaire n’est obligatoire
marque du groupe Brandstätter a « Depuis la fin des années 1990, la l’avent. L’effet vintage joue. Mais la sur Youtube et déclinés en jouets. annoncé Bruno Le Maire. que pour les centres de plus de
même fait une exception à ses marque, qui est à la fois transgénéra- crise du Covid a aussi donné envie Le monde ludique ne peut plus se « Dans les départements où 20.000 m² situés dans les dépar-
règles. Ses figurines n’ont jamais tionnelle et intemporelle, bénéficie aux gens de revenir aux sources, passer de sa mise en mouvement l’incidence est passée sous les 200 tements où le taux d’incidence
d’oreilles mais celle de Monsieur d’un phénomène de deuxième géné- d’être rassurés », constate-t-elle. sur écran. Après les chevaliers de pour 100.000 habitants et où est supérieur à 200 pour
Spock en est exceptionnellement ration, avec des parents qui ont « Novelmore » et les dinosaures de depuis une semaine l’incidence 100.000 habitants – ainsi que
dotée puisque, même ceux qui grandi avec elle et l’offrent à leurs « Dino Rise », c’est le monde des est en baisse continue, nous sup- les exceptions constatées dans
n’ont jamais vu les films, en con- enfants. Mais, plus récemment, nous Pour la première fées qui sera au programme de la primerons l’obligation de passe les Yvelines ou les Hauts-de-
naissent la forme pointue. avons aussi constaté des achats par fois dans l’histoire série « Ayuma » en octobre. sanitaire », a indiqué lundi le France a, en effet, instillé le
des adultes pour eux-mêmes, au- de la marque, ministre de l’Economie et des doute dans l’esprit du consom-
Un lancement inédit delà de nos habituels collection- Astérix prévu en 2022 Finances au micro de BFM TV. mateur, soutient le CNCC. Or
et un prix très élevé neurs », relève Cécile L’Hermite,
un Playmobil Les parents n’auront pas de mal à Une mesure « décidée par le Pre- « la consommation n’aime pas
S’il est précisé sur la boîte que le responsable du marketing con- – Monsieur Spock – trouver les produits en rayon avant mier ministre » en raison de « la l’incertitude », une réalité
produit s’adresse aux plus de 10 ans, sommateurs chez Playmobil possède des oreilles ! Noël car la fabrication européenne baisse du taux d’incidence cons- d’autant plus dommageable
son prix conseillé de 499,99 euros, France. de Playmobil et la faible utilisation tatée sur l’ensemble du terri- que la rentrée scolaire consti-
un record pour la marque, le des- L’intégration de licences, com- de composants électroniques évi- toire », ajoute un communiqué tue l’un des temps forts de
tine davantage à des consomma- mencée avec Porsche en 2016, par Le début d’année a vu l’arrivée de tent au groupe les problèmes du gouvernement. l’année pour le secteur.
teurs plus âgés. Cette sortie symbo- un fabricant s’y étant longtemps voitures estampillées Volkswagen, d’approvisionnement que peuvent L’épidémie de coronavirus Le CNCC demande d’ailleurs
lise, en effet, l’intérêt croissant de la refusé, participe largement au avec un Combi et une Coccinelle en connaître d’autres acteurs. Et petits recule depuis plusieurs semai- l’annulation pure et simple de la
maison pour une clientèle adulte. mouvement. « Elles permettent de rupture de stock en une semaine, et grands se retrouveront en 2022 nes sur le territoire français. Du m e s u r e e t f a i t va l o i r u n e
Un tournant que Lego avait déjà faire découvrir Playmobil à de nou- avant réapprovisionnement. Et autour de produits qui leur parle- 26 août au 1er septembre, on « nécessaire indemnisation de
pris, notamment au travers de sa veaux publics. L’an dernier, le lance- l’Aston Martin de James Bond dans ront à tous avec les premiers Play- détectait ainsi 14.873 cas quoti- l’Etat dans les meilleurs délais, le
gamme Architecture. Et même si, ment de produits autour des films « Goldfinger » arrivera mi-octobre. mobil issus de l’univers d’Astérix. n diens en moyenne, soit 22 % de dispositif coûts fixes ne permet-
tant pas de couvrir le préjudice
subi ». Seuls 9 départements

9
devront encore composer avec
le passe sanitaire en raison d’un
taux d’incidence encore trop
élevé. Il s’agit du Var, du Vau-
DÉPARTEMENTS cluse, des Alpes-Maritimes, des
seulement devront encore Bouches-du-Rhône, du Gard,
composer avec le passe de l’Hérault, de la Corse-du-
sanitaire en raison d’un taux Sud, du Rhône et de la Seine-
d’incidence encore trop élevé. Saint-Denis. n

à suivre
ENJEUX CLIMATIQUES, EDF : autorisation d’exploitation
pour l’EPR de Flamanville
ÉCONOMIQUES
ÉNERGIE EDF a reçu de l’Etat l’autorisation d’exploiter son EPR
ET SOCIAUX à Flamanville (Manche), une étape réglementaire formelle au
titre du code de l’énergie, et qui « ne dispense pas » d’obtenir
d’autres avals, selon l’arrêté rendu le 30 août et paru au « Jour-
nal officiel ». Le public avait jusqu’au 22 juillet pour donner son
avis sur la demande d’autorisation d’exploiter ce réacteur en
#fiouldomestique cours de construction. L’EPR de Flamanville, dont l’édification a
débuté en décembre 2007, devait au départ être mis en service
en 2012, mais son chantier a été affecté par de nombreux déboi-
res. L’électricien vise un chargement du combustible à fin 2022.
Mercredi 9h30 Groupe Les Echos Le Parisien
22 septembre 10 boulevard de Grenelle - PARIS 15e
2021 11h30 Et en digital
Dior va habiller les joueurs du PSG
pendant deux saisons
SPORT Christian Dior habillera pendant deux saisons les
Informations et inscription : https://vu.fr/fiouldom joueurs du club de football du Paris Saint-Germain, a annoncé
lundi un communiqué de la formation parisienne, qui précise
que c’est la première fois que le couturier s’associe à un club de
sport. « A travers ce partenariat, le Paris Saint-Germain poursuit
son avancée pionnière dans l’univers de la mode et du lifestyle ; il
En partenariat avec Organisé par partage avec la maison Dior une même passion pour Paris qu’ils
contribuent, par leur créativité, à faire rayonner à travers le
monde », dit ce communiqué sur le site du PSG. Les footballeurs
du PSG étaient habillés depuis 2014 par Hugo Boss.
Les Echos Mardi 7 septembre 2021 ENTREPRISES // 23

Pourquoi Total mise Le train à hydrogène


d’Alstom fait
10 milliards sur l’Irak ses premiers tours
de roue en France
régionales, qui seraient très
MOBILITÉ coûteuses à électrifier. Ils sont
équipés d’un réservoir d’hydro-
Le train léger à gène et d’une pile à combustible
hydrogène com- sur le toit, qui crée ainsi sa pro-
mandé par l’Allema- pre électricité après mélange
gne et l’Italie fait avec l’oxygène contenu dans
un arrêt en France, l’air.
dans le cadre « Aujourd’hui, 40 % du réseau
d’essais de démons- ferroviaire français et 50 % en
tration européens. Europe ne sont pas électrifiés. Le
conseil d’orientation des infras-
tructures (COI) a recommandé
Denis Fainsilber fin 2017 d’arrêter les électrifica-
dfainsilber@lesechos.fr tions en France et de chercher des
solutions sur des trains non pol-
Ce n’est pas le modèle de train luants », relève Yannick Legay,
déjà commandé par plusieurs directeur technico-commer-
régions françaises, mais c’est le cial d’Alstom France.
volet français d’une tournée de Dans l’Hexagone, plus de
démonstration européenne du 1.200 trains diesel devront être
train à hydrogène d’Alstom, le remplacés dans les quinze ans
seul modèle au monde à rouler qui viennent, logiquement avec
pour l’instant. des solutions zéro émission,
Après l’Allemagne, la Suède, soit des trains à batteries, soit à
l’Autriche, les Pays-Bas et juste hydrogène. Pour l’instant, la
avant la Pologne, le iLint d’Als- France a choisi une option très
tom a effectué ce lundi quel- différente de celle des trains
ques tours de roues en présence légers iLint de l’Allemagne ou
du ministre des transports, l’Italie. Quatre régions (Auver-
Jean-Baptiste Djebbari, sur le gne-Rhône-Alpes, Grand Est,
site d’essais ferroviaires du Bourgogne-Franche Comté,
constructeur, près de Valen- Occitanie) ont commandé en
ciennes. L’occasion de montrer avril dernier 12 trains plus
grande porte », s’est félicité le patron pétrolier et gazier en construisant récupérer une partie du gaz émis les vertus du train à hydrogène lourds et bi-mode, capables de
ÉNERGIE du groupe. Le ministre irakien du de nouvelles capacités. lors de l’exploitation du pétrole aux représentants des régions fonctionner soit avec une pile à
Pétrole a même évoqué la somme L’Irak est déjà un poids lourd du afin d’alimenter des centrales qui n’ont pas encore passé com- combustible, soit avec l’électri-
Le pétrolier français de 27 milliards, en incluant les pétrole. Malgré le chaos dans lequel électriques. mande. cité de la caténaire sur certaines
va investir massive- dépenses d’exploitation sur 25 ans. il est plongé presque sans interrup- portions de voie.
ment dans le pétrole, Même si le calendrier des investis- tion depuis les années 1980, le pays Réduire les émissions
le gaz et l’énergie sements n’est pas précisé, il s’agit produit plus de 4 millions de barils de méthane Dans l’Hexagone, Surcoût de 30 à 40 %
solaire dans la républi- d’un grand coup stratégique pour le par jour, soit plus de 4 % de l’offre L’enjeu est également environne- plus de 1.200 trains Des trains beaucoup plus longs
que arabe. pétrolier français. mondiale. L’Irak est le 4 e pays mental. Une bonne partie de ce gaz diesel devront être (4 voitures au lieu de deux),
« Avec ces projets, TotalEnergies exportateur de brut et le 2 e de est aujourd’hui brûlée à la torche, ce inclus dans un avenant au con-
va se retrouver en pôle position dans l’Opep, derrière l’Arabie saoudite. qui génère du CO2, ou, pire encore,
remplacés dans trat des rames Régiolis ache-
Déjà 4e exportateur les quinze ans
un pays où tout le gotha pétrolier relâché directement dans l’atmos- tées jusqu’à présent en version
mondial de brut,
l’Irak veut quasiment
international est présent depuis une Dépendance phère de façon voulue ou acciden- qui viennent. électrique ou bimode diesel/
dizaine d’années », commente Fran- Il a le potentiel pour faire beaucoup telle, provoquant des émissions de électrique. Ils seront livrés avec
doubler sa production cis Perrin, directeur de recherche à plus, car il est assis sur les cinquiè- méthane dont l’impact est encore un certain retard sur nos voi-
d’ici à 2027. l’Iris. Le groupe n’avait plus qu’une mes réserves mondiales. Bagdad plus fort sur le réchauffement cli- Ce modèle de train régional sins, soit une mise en service
position minoritaire de 22 % dans entend pratiquement doubler la matique. « L’Irak est dans le peloton léger qui vient d’effectuer un commercial à partir de 2025. A
un champ pétrolier du sud du pays. production d’ici à 2027, à 8 millions d e t ê t e d e s p a ys é m e t t e u rs d e test grandeur nature (plus de raison de plus de 17 millions
Vincent Collen de barils, a annoncé le gouverne- méthane », souligne Antoine Ros- 200.000 km en conditions réel- d’euros pièce sans les infras-
@VincentCollen Les réserves sont là ment le mois dernier. « Cela suppose tand, PDG de Kayrros, une société les) dans le Land de Basse-Saxe tructures au sol (électroly-
TotalEnergies va construire une de lourds investissements mais ce qui évalue les données en temps réel en Allemagne, sur le réseau de seurs), contre 5 à 6 millions
La Compagnie française des pétro- centrale électrique photovoltaïque n’est pas invraisemblable car les grâce à l’analyse des images satel- l’opérateur local, préfigure la pour un train classique, les
les, ancêtre de Total, est née en Irak d’un gigawatt (GW), ainsi qu’une réserves sont là, il faut maintenant lite. Pour chaque baril équivalent commande de 41 exemplaires futures rames H2 soutiennent
avec l’exploitation d’un premier usine de traitement de l’eau de mer les développer, reprend Francis Per- d’hydrocarbures produit en Irak, du modèle d’Alstom en version mal la comparaison à ce stade.
champ en 1924. Près d’un siècle plus qui sera injectée dans les puits de rin. Il y a de quoi faire rêver toutes les 0,9 kg de méthane est émis dans hydrogène, qui feront leurs Alstom admet un surcoût de
tard, la major française, rebaptisée pétrole afin de maintenir la pres- compagnies pétrolières internatio- l’atmosphère, selon ces données. vrais débuts commerciaux 3 0 à 4 0 % e n d é f ave u r d e
TotalEnergies, fait son grand retour sion dans le sous-sol et faciliter nales, qui considèrent que le risque Une intensité comparable à celle du au royaume de Siemens à l’hydrogène. « Mais nous som-
dans un pays dont elle était large- l’extraction. Le groupe va aussi politique est gérable étant donné le Koweït (1,05 kg) ou des régions pro- compter de février prochain. Le mes au début d’une révolution
ment sortie depuis. récupérer le gaz qui est associé à la bénéfice attendu. » ductrices de schiste aux Etats-Unis deuxième acheteur étant la écologique. Un équilibre va se
Patrick Pouyanné, le PDG, a signé production de trois champs pétro- L’opportunité est énorme en ter- (1 kg), mais bien supérieure à l’Ara- Lombardie, qui attend des trouver. C’est un peu comme les
dimanche avec le gouvernement de liers, le traiter et l’acheminer afin mes de revenus pour l’Irak, qui tire bie saoudite (0,4 kg) ou à la mer du rames voisines (14 unités dont premières autos de Tesla, elles
Bagdad une série de contrats dans d’alimenter les centrales électri- 90 % de ses ressources fiscales des Nord britannique (0,3 kg). « L’arri- des options) pour la région de valaient 180.000 euros au lance-
le secteur de l’énergie. Le champion ques du sud du pays. hydrocarbures. Il est aussi crucial vée d’un investisseur comme TotalE- Milan. ment, et maintenant, beaucoup
tricolore prévoit d’investir au total De quoi produire 1,5 GW d’élec- pour une population qui subit régu- nergies pour exploiter une partie de ce L’intérêt de ces trains décar- moins. De plus, les rames diesel
quelque 10 milliards de dollars dans tricité dans un premier temps, puis lièrement des coupures d’électri- gaz aujourd’hui perdu ne pourra bonés, imaginés à partir de coûtent très cher en mainte-
la république arabe. « Ces accords 3 GW. Enfin, TotalEnergies va opti- cité, d’où l’importance du contrat qu’améliorer la situation », estime le 2014, est de remplacer des nance sur leur durée de vie »,
signent notre retour en Irak par la miser le rendement d’un champ passé avec TotalEnergies pour patron de Kayrros. n rames diesel sur des lignes précise Yannick Legay. n

à suivre
L’Agence Amazon va ouvrir Quatre fabricants
européenne huit entrepôts de motos s’unissent
se penche sur en Allemagne sur les batteries
le rappel vaccinal E-COMMERCE Le géant améri- « échangeables »
cain du commerce en ligne Ama-
PHARMACIE L’Agence euro- zon a annoncé lundi l’ouverture MOBILITÉ Les japonais Honda et
péenne des médicaments (EMA) a de huit entrepôts supplémentai- Yamaha, l’autrichien KTM et l’ita-
annoncé avoir commencé l’exa- res et la création de 3.000 emplois lien Piaggio ont officialisé lundi la
men des données relatives à un en Allemagne d’ici à 2022. Quatre création d’un consortium visant à
éventuel rappel, six mois après entrepôts de grande taille vont standardiser les normes de batte- DOMAINE YVES CUILLERON MARSANNE
l’injection de la dernière dose, être érigés pour stocker, emballer ries des deux-roues électriques, LES VIGNES D'A CÔTÉ BLANC 2020
pour les personnes âgées d’au et expédier les marchandises, afin de les rendre interchangea-
moins 16 ans, ayant reçu le vaccin trois autres pour les distribuer et bles d’une marque à l’autre. Les
contre le Covid-19 de Pfizer et un dernier va servir de centre de membres fondateurs de ce Con- 9.90€ au lieu de 11.00€
BioNTech. L’EMA dit vouloir pro- tri. Ils seront implantés dans plu- sortium pour motos à batteries
céder à un examen des données et sieurs régions, entre le Mecklen- interchangeables (SBMC) « pen-
rendre un avis au cours des « pro- bourg-Poméranie occidentale sent que la disponibilité d’un sys-
chaines semaines ». En l’état actuel, (Nord-Est) et la Bavière (Sud) en tème de batteries échangeables
elle ne considère pas qu’un rappel passant par la Hesse (Centre). communément développé, est la clé
vaccinal contre le Covid-19 soit une Amazon comptera 28.000 sala- du développement de l’électromo-
urgence pour la population géné- riés en Allemagne d’ici à la fin de bilité basse tension », expliquent- h'‘27 Ž'‘heeh 74 Ž‘fm:2, @e2: h‘ 7‘f4S Ä ef7egg: ‘/ geŽS:‘4kef.
rale. Plusieurs pays européens, l’année, répartis sur soixante cen- ils. 18.620 motos électriques ont
dont la France, ont entrepris de tres logistiques, selon ce commu- été immatriculées en 2020 en
lancer une campagne de rappel. niqué. Europe.
Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

HIGH-TECH&MEDIAS

Publicité : les cinq dossiers de la rentrée


l Projet de fusion entre TF1 et M6, redémarrage du marché à confirmer, adtech en pleine effervescence financière…
l Revue de détail des gros dossiers du secteur en cette rentrée.

PUBLICITÉ

Nicolas Richaud
@NicoRichaud

C’est la rentrée pour le secteur


tricolore de la publicité, en pleine
mutation et aux prises avec de nom-
breux défis. Alors que se dérou-
lent, mardi, les Rencontres de
l’Udecam (Union des entreprises
de conseil et d’achat média) qui
réunissent les grands noms de la
profession, tour d’horizon des
cinq dossiers chauds à suivre dans
l’industrie de la publicité.

Un redémarrage
à confirmer
« Cette rentrée, c’est l’instant
de vérité pour le marché, souli-
gne Gautier Picquet, président de
l’Udecam. Le quatrième trimestre
est toujours une période clé pour nos
métiers et il va falloir conserver la
bonne dynamique des derniers mois
pour confirmer une reprise structu-
relle qui est espérée par tous les
acteurs du secteur. »
Ces derniers mois, la reprise du
marché français a été plus forte
qu’attendu et le secteur semble en
mesure de retrouver ses niveaux
prépandémiques pour le début de
l’année 2022. Selon les différentes
prévisions de Magna et GroupM, le
secteur hexagonal devrait peser
plus de 14 milliards d’euros cette
année. Si tous les médias ont
retrouvé des couleurs, l’industrie
est plus que jamais dopée par le
numérique. En forte croissance
depuis des années, ce pan du sec-
teur – ultradominé par Google,

McLittle Stock/Shutterstock
Facebook et Amazon qui ne cessent
de renforcer leur emprise – pour-
rait peser jusqu’à 8 milliards
en 2021, selon le scénario le plus
optimiste de l’Observatoire de
l’e-pub SRI (Syndicat des régies
Internet), réalisé par le cabinet
Oliver Wyman, en partenariat Avec une reprise (encore relative) de la vie normale et le retour au bureau qui s’accélère, cette rentrée va aussi être clé pour un média historique : l’affichage extérieur.
avec l’Udecam. Ce qui serait un
record historique.
Reste que ce fort rebond du mar- TF1-M6 : Loi Climat : Les frenchies L’adtech entre
ché a tout de même bien ruisselé la fusion scrutée le secteur se met Teads et Ogury face accélération, « Nous sommes
sur de nombreux pans et acteurs par tout le secteur en ordre de bataille au défi de la Bourse consolidation entrés dans l’ère
de l’industrie. WPP, Publicis, IPG, « L’éléphant dans la pièce » Publicités pour les énergies Criteo pourrait bientôt et réinvention
Dentsu… : toutes les grandes agen- en cette rentrée. Tous les grands fossiles et les véhicules polluants avoir de la compagnie française à Si Teads et Ogury se laissent le
de l’économie
ces médias ont, elles aussi, remis acteurs du secteur de la publicité interdites, mise en avant de l’impact Wall Street dans l’adtech. En plein temps de voir, cela n’empêche que du consentement. »
la marche avant. Pour ne citer en France vont prochainement environnemental des biens et servi- cœur de l’été, Teads a fait savoir qu’il le secteur de la publicité en ligne NICOLAS RIEUL
qu’eux, les groupes WPP et Publicis être consultés par l’Autorité de la ces dans les publicités… Les pre- allait mettre le cap sur Wall Street est en pleine effervescence bour- Président de l’IAB France
ont même dépassé leurs niveaux concurrence sur la méga-fusion des miers changements apportés par la sur les bases d’une IPO le valorisant sière et financière. PubMatic,
d’avant crise, en termes de revenus, deux mastodontes qui auraient loi Climat et Résilience – publiée au jusqu’à 5 milliards de dollars. Mais le DoubleVerify, Taboola, Integral
lors du premier semestre. « Les alors la main sur près de 70 % du « Journal officiel » il y a deux semai- héraut tricolore de la publicité vidéo Ad Science… : de nombreuses
agences médias ont retrouvé une marché publicitaire télévisuel hexa- nes – ne prendront pas effet numérique a depuis mis le pied sur adtechs ont pris le chemin de Wall
place centrale dans l’industrie. Elles gonal. Un scénario qui fait craindre avant 2022 pour le marché français le frein et a annoncé qu’il reportait Street ces derniers mois et ont levé sonnelles s’est durcie aux Etats-Unis
ont su profiter de la période en tra- une envolée des tarifs publicitaires de la publicité. l’opération en raison de conditions des tombereaux de dollars au cours comme sur le Vieux Continent.
vaillant étroitement avec leurs clients du côté des acteurs de l’industrie. En attendant, le secteur se pré- de marché insatisfaisantes, selon de ces opérations. Résultat, le mar- « Nous sommes entrés dans l’ère de
au plus fort de la crise sanitaire et ont pare activement à réduire sa propre ses dires. Ce qui ne clôt en rien le ché est en pleine consolidation et les l’économie du consentement. Selon
fait valoir tout ce qu’elles pouvaient empreinte carbone. « Il y a une vraie chapitre Bourse d’après la firme rachats se multiplient. les pays, entre 70 % et 90 % des per-
apporter en termes de conseil », Après la fusion, TF1 émulation en ce moment sur le sujet appartenant à Patrick Drahi, qui Mi-juillet, Mediaocean a signé un sonnes acceptent que leurs cookies
estime Thomas Jamet, patron de et M6 auraient la main de la transition écologique. Tous les l’avait rachetée 285 millions d’euros chèque de 500 millions de dollars soient utilisés, remet en perspective
Mediabrands France (IPG). sur près de 70 % du acteurs du marché se mettent en en 2017. « L’IPO est juste décalée à pour mettre la main sur Flashtalk- Nicolas Rieul, président de l’IAB
Avec un retour (encore relatif) à ordre de bataille et les équipes se un avenir proche », confie Teads. ing et notamment son adserver, France. Tout le monde travaille sur
la vie normale et le retour au bureau
marché publicitaire mobilisent pour faire plus d’éco-pro- l’outil qui assure la diffusion des des alternatives et des solutions sont
qui s’accélère, cette rentrée va aussi télévisuel hexagonal, duction afin de réduire l’impact car- publicités sur les sites des éditeurs. en train de voir le jour pour pouvoir
être clé pour un média historique : un scénario qui fait bone des communications », détaille De nombreuses Deux semaines plus tard, Taboola a cibler les 10 % à 30 % de personnes
l’affichage extérieur. « Ce média
craindre une envolée Agathe Bousquet, présidente de adtechs ont pris le mis 800 millions sur la table pour réticentes. » Résultat, les adtechs se
redécolle bien. C’est encore fragile Publicis en France, qui a rédigé avec chemin de Wall Street acquérir Connexity, une firme axée déploient – de manière organique
pour la partie transports, tout par- des tarifs publicitaires. Arnaud Leroy (PDG de l’Ademe), le sur les solutions publicitaires desti- et/ou via la croissance externe – sur
ticulièrement l’aéroport, mais le rapport « Contrat climat pour une ces derniers mois. nées aux sites d’e-commerce. Mi- les nouveaux formats : la publicité
mobilier urbain se porte très bien. « Nous n’avons pas d’opposition de publicité plus responsable » remis août, Integral Ad Science a déboursé segmentée avec la télévision con-
Avec le télétravail, on constate que principe à cette opération. Après, mi-juin au gouvernement. L’autre adtech tricolore d’enver- 220 millions pour acquérir Publica, nectée, la publicité contextuelle ou
l’audience se répartit de manière plus nous sommes les avocats des intérêts Dans les prochaines semaines, gure qui disait songer au grand saut spécialisé dans la publicité pour la encore le « retail media ». Il s’agit des
homogène dans la journée par rap- des marques qui sont nos clients. C’est l’un des grands enjeux de l’industrie boursier (sur la place de Paris) a télévision connectée. En pleine inventaires et produits publicitaires
port aux pics traditionnels liés aux ce qui guidera nos réponses », fait tricolore sera de tomber d’accord pour nom Ogury. Cette jeune pousse renaissance et disposant d’un bel présents sur les sites marchands des
mobilités, note Olivier Baconnet, valoir Raphaël de Andréis, patron sur des outils et référentiels com- s’est spécialisée dans le déploiement amas de cash, Criteo ne devrait pas grands commerçants.
directeur des investissements d’Havas France. « Nous nous pro- muns afin de mesurer l’impact envi- de campagnes publicitaires sur rester inactif dans les mois à venir. Un pan du marché en pleine
médias chez GroupM (WPP) noncerons en temps utile en fonc- ronnemental des uns et des autres. mobile – et celles-ci sont ajustées Cette frénésie de l’industrie croissance grâce au boom de
en France. Certains secteurs sont tion d’un seul critère, l’intérêt de nos « Les discussions sont actuellement aux profils de tous les utilisateurs s’explique aussi par le contexte plus l’e-commerce, sur lequel Publicis
très attachés à ce format, dont clients. Ils représentent en effet 25 % très actives au sein de plusieurs collec- d’une application, sans utiliser de général. Apple et Google ont ou vont s’est positionné en rachetant récem-
l’industrie du luxe sur la période de des recettes publicitaires des chaînes tifs du secteur comme l’AACC, expli- données personnelles. Mais rien de couper le robinet des cookies tiers, ment l’adtech australienne CitrusAd
fin d’année. A ce moment, la hausse de télévision de TF1 et M6 », confiait que Agathe Bousquet. Nous nous nouveau sous le soleil depuis mai ces petits fichiers enregistrés par pour un peu plus de 100 millions de
de l’affichage extérieur devrait pou- Arthur Sadoun, le président du sommes engagés à trouver des indica- dernier concernant la jeune pousse leurs navigateurs et permettant de dollars. Alors que les frontières sont
voir dépasser 30 % de croissance par directoire de Publicis Groupe, il y a teurs communs avant la fin de bleu-blanc-rouge. « Une introduc- suivre à la trace les internautes. Une de plus en plus poreuses entre les
rapport à la même période en 2020. » quelques semaines, lors des résul- l’année. » Plus globalement, le sec- tion en Bourse fait partie de nos donnée très précieuse pour faire de jeunes pousses technologiques et les
Pas encore de quoi effacer les pertes tats semestriels. La série « TF1-M6 : teur doit préparer ses clients à une options, fait valoir un porte-parole la publicité ciblée ou mesurer l’effi- acteurs plus traditionnels de l’indus-
inhérentes à la crise sanitaire. Mais la fusion » devrait donner lieu à un communication différente. « Notre d’Ogury. On saisira le bon moment cacité des campagnes. Pour corser trie, la rentrée s’annonce plus que
une bonne nouvelle pour le cham- certain nombre de nouveaux épiso- rôle est d’accompagner nos clients pour réaliser un tel projet dans les le tout, la réglementation sur la vie jamais chargée et animée dans l’uni-
pion français du secteur, JCDecaux. des dans les prochains mois. dans cette transition », poursuit-elle. meilleures conditions possible. » privée en ligne et les données per- vers de la publicité. n
Les Echos Mardi 7 septembre 2021 HIGH-TECH & MEDIAS // 25

Le groupe Les Echos - Le Parisien


se renforce dans l’art
loppée depuis le milieu des l’œuvre d’artistes majeurs (De Vinci, Le groupe de médias, présent
ÉDITION années 1980 par François de Wares- La Tour, O’Keeffe…). Au total, son aussi dans l’audiovisuel avec Radio
quiel et sa famille, Citadelles & catalogue compte 160 références et Classique et les chaînes musicales
Avec l’achat de la mai- Mazenod est désormais incontour- elle publie 15 à 20 nouveaux ouvra- Medici.tv et Mezzo (60 millions
son d’édition Citadelles nable dans l’édition de livres d’art. ges chaque année, dont un livre d’abonnés dans 80 pays), a lancé
& Mazenod, le groupe Avec un chiffre d’affaires annuel de exceptionnel en édition limitée en 2019 une première marque de
Les Echos - Le Parisien 5 millions d’euros, c’est aussi une (prix entre 600 euros et 800 euros), livres d’arts (In Fine éditions d’art)
se développe dans les entreprise rentable. comme l’ouvrage sur la tapisserie de active auprès de musées et d’institu-
contenus artistiques. L’édition de tels ouvrages fait Bayeux paru en 2019 se dépliant sur tions culturelles. Citadelles & Maze-
preuve de résilience depuis le début plus de 30 mètres, ou celui sur nod va aussi rejoindre « Connais-
de la pandémie. « Avec Citadelles Le Codex Borbonicus à paraître à sance des arts », qui tous les mois
Fabio Benedetti Valentini & Mazenod, nous poursuivons notre l’automne 2021, l’original étant publie un magazine sur l’actualité
@FabioWire stratégie d’acquisitions qui consiste à conservé à l’Assemblée nationale. internationale. De nouvelles colla-
toujours renforcer nos points forts et L’éditeur d’art et le groupe de borations sont possibles.
C’est une illustre maison d’édition respectons notre mission de diffuser médias étaient déjà partenaires de Des partenariats commerciaux
qui va rejoindre le groupe Les les meilleurs contenus culturels et longue date. Matthieu de Wares- pourraient renforcer mutuellement
Echos - Le Parisien. Avec l’acquisi- artistiques auprès d’un large public. quiel, directeur général de Citadel- les capacités de vente. Citadelles &
tion de Citadelles & Mazenod, le Notre groupe est un acteur de réfé- les & Mazenod, gardera son rôle. Mazenod dispose d’une structure
groupe de médias (dont la mai- rence dans le monde de l’art », « Citadelles & Mazenod gardera son commerciale de courtage unique
indépendance éditoriale », assure

Sabine Hartl Olaf Meyer


son mère est LVMH) renforce son affirme dans un communiqué sur ce marché, dont « Connaissance
socle d’activités dédiées à l’art. Pierre Louette, PDG du groupe Claire Lénart, qui dirige le pôle Arts des Arts » pourrait profiter, expli-
Créée en 1936, cette maison est Les Echos - Le Parisien. du groupe de médias. Avec une que Claire Lénart. Distribuée éga-
née notamment avec sa collection prédominance dans l’archéologie lement en librairie par Hachette,
monographique « La Galerie Collections iconiques et les arts ancien et moderne chez la maison d’édition a en effet une
des hommes célèbres », dirigée Citadelles & Mazenod édite des Citadelles & Mazenod, « nous som- équipe de plus de 20 commerciaux
par des personnalités comme collections iconiques comme « Art mes dans la même cible de lecteurs, de courtage qui démarchent les par-
Raymond Queneau et Maurice et Nature », « Les Fresques » ou nous avons des publics très cohé- ticuliers, les bibliothèques, les uni- Citadelles & Mazenod compte 160 références dans son catalogue
Merleau-Ponty. Reprise et déve- encore « Les Phares » consacrée à rents », explique-t-elle. versités et d’autres institutions. n et publie de 15 à 20 nouveaux ouvrages chaque année.

Fronde des chaînes


thématiques contre la 6H-9H
nouvelle réglementation LA FRANCE REPART AVEC BFM BUSINESS

VOTRE 1 RENDEZ-VOUS
une longue bataille. « On a perdu 7 % ER
AUDIOVISUEL de recettes publicitaires et 15 à 20 % de
nos revenus de la distribution l’an
Le projet de décret
DE LA JOURNÉE
dernier », estime Richard Maroko.
« câble-satellite » Le décret pourrait ponctionner
inquiète les chaînes encore davantage ce type de chaî-
thématiques, déjà très nes. Dans le détail, comme leurs
affectées par la concur- grandes sœurs TF1, M6, etc. et
rence des plateformes. désormais les plateformes, les chaî-
nes thématiques doivent financer la
production française et euro-
Le taux de contribution péenne. « Le projet de décret prévoit
à la production est jugé un taux de 16 % dans l’audiovisuel
trop élevé. alors que dans la plupart des cas, les
chaînes thématiques sont à 12 %,
Marina Alcaraz compte tenu d’accords avec le monde
@marina_alcaraz de la production », explique Eric
et F. B. V. Brion, délégué général de l’associa-
tion, qui s’inquiète aussi de l’élargis-
Les chaînes de télévision thémati- sement prévu de l’assiette de contri-
ques sont vent debout contre le pro- bution. « Certes, il y a des dérogations
jet de décret « câble-satellite ». Elles possibles : si l’éditeur ne valorise que
s’inquiètent du risque d’un nouveau les droits pour la France et si les chaî-
coup dur pour un modèle économi- nes de télévision font moins de 10 mil-
que déjà mis à rude épreuve par la lions de chiffre d’affaires. Mais dans
pandémie et la concurrence des pla- leur grande majorité, les chaînes thé-
teformes. Une consultation sur ce matiques vont payer davantage. »
texte, menée par le ministère de la
Culture, se termine cette semaine.
Ce décret, qui définit les obliga- Le décret « câble-
tions des éditeurs de chaînes diffu- satellite » sera finalisé
sées via câble et satellite, sera fina-
lisé d’ici à la fin de l’année. Il viendra
d’ici à la fin de l’année.
compléter une trilogie réglemen-
taire, avec le décret dit « Smad » sur Pour l’ACCeS, le fait que les chaî-
les plateformes, publié en juin, et nes thématiques basées à l’étranger
le décret TNT pour les chaînes seront aussi assujetties à l’obligation
hertziennes (TF1, M6, France 2, d’investir dans la production trico-
Canal+…), en voie de finalisation. lore « aurait dû permettre de donner
« On est en train de sacrifier les un peu d’oxygène pour toutes et ainsi
chaînes thématiques sous prétexte de permettre de diminuer le taux global
l’uniformité. On peut craindre une de contribution à la production ». Il Sandra Christophe
hécatombe », s’insurge Richard s’agit de certaines chaînes des grou- Gandoin Jakubyszyn
Maroko, président de l’ACCeS (Asso- pes NBC, Discovery ou encore RTL9
ciation des chaînes conventionnées qui, au total, vont investir entre 15 et
éditrices de services), qui réunit une 20 millions d’euros par an dans
centaine de chaînes payantes parmi l’audiovisuel et le cinéma.
lesquelles Disney Channel, Tiji, L’association demande davantage
Mezzo mais aussi des chaînes de de souplesse. « On aurait voulu un
Canal+, de Viacom et de Discovery. taux plus faible, et surtout une simpli-
fication, reprend Richard Maroko.
Baisse des revenus Idéalement, nous aurions souhaité
Déjà depuis 2010, 35 chaînes payan- que ce soit l’Arcom [le régulateur issu
tes thématiques ont fermé, selon de la fusion CSA-Hadopi, NDLR] qui
l’ACCeS. Ce secteur représentant adapte les obligations en fonction des
plus de 1 milliard d’euros de chiffre spécificités des chaînes. »
d’affaires et plus de 4.000 emplois Certes, une de leurs demandes
est dans une posture délicate, souf- d’exonérer les plus petites chaînes
frant à la fois de la crise sanitaire et (moins de 5 millions d’euros de
de la forte concurrence de Netflix et revenus) a été entendue… mais cela
consorts, qui grignotent leurs parts
de marché. Autre difficulté pour ce
ne concernera que moins d’une
dizaine de services. Parallèlement, NOUVEAU
EN SIMULTANÉ
type d’acteurs : les moindres reve- l’association regrette que la loi n’ait
nus provenant des opérateurs télé- pas évolué sur les quotas de diffu-
coms, qui ont plus de mal à facturer
leurs bouquets de chaînes payantes
sion. « Pour une chaîne d’animation
japonaise, avoir un quota de diffu-
CANAL 24 DE LA TNT
et rémunérèrent désormais les sion de 60 % d’œuvres européennes
chaînes de télévision en clair, après est insensé… ». n
Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

START-UP

Les grands athlètes succombent


à la folie des NFT
l Plusieurs plateformes travaillent avec des sportifs de haut niveau pour créer des tokens à leur image
ou qui permettent aux fans d’accéder à des contenus et expériences exclusifs.
l Le footballeur Lionel Messi est l’un des plus actifs dans l’écosystème.
CRYPTOMONNAIE

Charlie Perreau
@CharliePERREAU

Les cryptomonnaies ne sont plus


réservées qu’aux geeks. L’arrivée
de grandes plateformes comme
Coinbase et Binance a permis de
démocratiser l’accès au bitcoin et
autres devises virtuelles. D’autres
acteurs se sont donné pour mission
de populariser les NFT (« non fungi-
ble tokens »), ces jetons numériques
basés sur la blockchain qui connais-
sent un fort engouement depuis
août 2021. Et certains ont choisi de
s’associer avec les sportifs. C’est le
cas de la start-up Ethernity. Fondée
début 2020, elle édite une plate-
forme qui conçoit des NFT repré-
sentant des artistes, athlètes et
autres personnalités.
Elle a par exemple signé avec
le footballeur Lionel Messi. Le
projet, créé en collaboration avec
un artiste, englobe quatre collec-
tions de 75 GIFs de la star argentine.
On peut notamment voir le nouvel
attaquant du PSG dans un look très
futuriste ou bien tout de doré vêtu.
Certains NFT sont partis pour quel-
ques dizaines de milliers de dollars
tandis que d’autres ont largement
dépassé le million. Les ventes
sont en réalité effectuées en ether
(deuxième cryptomonnaie en ter-
mes de capitalisation) et la plupart
des athlètes demandent à recevoir Quelques jours avant l’arrivée de Messi au PSG, les volumes d’échanges de tokens du club parisien ont explosé. Photo Francois Mori/AP/Sipa
des ethers, et non des dollars,
d’après le patron d’Ethernity. A
noter que les royalties sont majori-
tairement attribuées à l’athlète, et
non à l’artiste, qui n’en touche
Autograph, avec Richard Rosen-
blatt, ancien patron de la société
mère de Myspace. Comme Ether-
aux fans de football d’acheter des
jetons numériques qui donnent un
droit de vote sur certaines décisions
une belle ligne de revenus à leurs
bilans (le montant des contrats n’est
jamais communiqué). Le PSG, le
Un marché à plus
« qu’une petite partie », précise Nick
Rose, CEO et patron d’Ethernity.
nity, la plateforme vend des NFT de
personnalités dans le sport, le diver-
de leur club préféré : voter pour le
but de la saison ou choisir le mes-
Barça et la Juventus font partie des
partenaires de la start-up basée à
de 3 milliards de dollars
tissement et la culture. Ces tokens sage qui s’affiche dans les vestiaires Malte et dont le PDG, Alexandre
Droit de vote pour les fans ne sont en revanche pas des œuvres juste avant un match. Les tokens ser- Dreyfus, est français. Les volumes d’échanges din, cofondateur et PDG de p00ls,
D’autres grands sportifs lanceront d’art numériques mais des sortes de vent aussi à débloquer des récom- Quelques jours avant l’arrivée de de ces jetons numériques un projet de NFT. « Collecter des
prochainement leur NFT sur Ether- tickets en édition limitée qui don- penses et des expériences exclusi- Messi au PSG, les volumes d’échan- basés sur la blockchain NFT c’est un peu comme acheter un
nity, comme le skateur Tony Hawk nent accès à des contenus et expé- ves. « Socios consiste à monétiser une ges de tokens du club parisien ont ont été multipliés par 10 produit de luxe. On montre qu’on
et le golfeur Tiger Woods. « Des ath- riences exclusives. communauté de fans. C’est aussi un littéralement explosé. Car même entre juillet et août 2021. appartient à un groupe », note Lola
lètes français vont aussi rejoindre la Ce parti pris a aussi été adopté par instrument de gouvernance, c’est si l’aspect communautaire est le Un record pour cette in- Guérin, chef de projet chez Black-
plateforme », glisse Nick Rose, sans Socios, une plateforme permettant assez puissant », note Hugo Renau- moteur de cette plateforme, il sub- dustrie naissante. La place Pool, un fonds décentralisé spé-
révéler de noms. Pour accompa- din, entrepreneur dans les NFT. siste une petite part de spéculation. de marché OpenSea capte cialisé dans les NFT.
gner sa croissance, la jeune pousse, Le cas du PSG est parlant puisque la la quasi-totalité du marché. La deuxième catégorie a aussi
Contrats avec les clubs
qui a déjà levé 2,5 millions d’euros,
est en train de boucler un nouveau
tour de table auprès d’investisseurs
institutionnels.
2,5
MILLIONS D’EUROS
Socios ne signe pas directement
de contrats avec des joueurs mais
avec les clubs, comme le jeu de
rémunération du joueur argentin
comprend des $PSG « fan tokens »
de Socios (le montant précis n’a pas
été communiqué). Décidément,
Le soufflé NFT n’est pas retombé.
Après un début d’année marqué
par une forte spéculation autour
sa star : Axie Infinity. Pour partici-
per à ce jeu vidéo, il faut acheter
des NFT, les Axies, sortes de Poké-
mon bien en chair. Il faut ensuite
Le joueur de football américain Le montant déjà levé collection de cartes Panini 2.0 Messi est partout dans le monde d’œuvres d’art numériques et de les élever et les entraîner pour leur
Tom Brady a créé sa propre start-up, par la start-up Ethernity. Sorare. Ce qui leur permet d’ajouter des cryptomonnaies. n cartes de jeu digitales de football, permettre de prendre part dans
la deuxième vague de NFT est des combats qui donnent accès à
encore plus forte. En août 2021, les des récompenses en cryptomon-

Ownest applique les tokens à la logistique volumes d’échanges de ces jetons


numériques basés sur la block-
chain ont dépassé les 3 milliards
naies. C’est ce qu’on appelle le
« play to earn » dans le milieu du
jeu vidéo. En août 2021, plus de
de dollars, soit 10 fois plus que le 800 millions de dollars ont été
Cette jeune pousse fran- des palettes, par exemple. Car quand qu’il en a la responsabilité », résume entreprises comme Decathlon peu- mois précédent. Ce record a été échangés sur Axie Infinity, d’après
çaise utilise les NFT pour elles sont perdues, on ne peut rien y Quentin de Beauchesne. « En fait, on vent se permettre d’utiliser. atteint grâce à deux types de NFT : le site spécialisé CryptoSlam.
tracer des objets et identi- faire. Ce qui est intéressant, c’est de propose des NFT que personne ne A ce jour, la jeune pousse compte les « collectibles » et les jeux vidéo. Un autre acteur profite de ce
fier qui est responsable à savoir qui doit payer pour ces palettes veut avoir. Alors qu’en général on veut une poignée de clients car sa techno- La première catégorie englobe boom. Il s’agit de la place de mar-
chaque étape du transfert. qui ne sont jamais arrivées à destina- les garder », s’amuse le dirigeant, en logie est arrivée à maturité il y a quel- toutes sortes d’objets virtuels à col- ché OpenSea, sorte d’eBay du NFT.
Cdiscount et Orange tion », estime Quentin de Beau- référence aux NFT de collection ques mois à peine. Parmi eux figure lectionner comme des cartes, des Plus de 90 % des volumes passent
font partie de ses clients. chesne, directeur général et cofon- (lire ci-dessus). Contrairement aux notamment Cdiscount, qui suit ses images ou des GIFs. Les stars du par cette plateforme qui prend
dateur d’Ownest. En logistique, en solutions traditionnelles existantes, colis de plus de 30 kg avec des NFT. moment sont les CryptoPunks, une commission de 2,5 % sur cha-
Il ne faut pas mettre tous les NFT effet, les pertes sont encore mon- celle d’Ownest ne permet pas de Une grande marque de luxe utilise des portraits ultra-pixélisés… pas que vente. Lancée fin 2017, elle
dans le même panier. Ces jetons naie courante, en particulier dans le « tricher » puisque la blockchain est aussi cette solution pour le transfert très esthétiques. Au mois d’août, permet à n’importe qui doté d’une
numériques traçables et non inter- maritime. Pour savoir qui est res- ouverte et donc sans organe de d’objets entre ses boutiques. Orange, certains ont été vendus pour plus connexion Internet et d’un porte-
changeables basés sur la block- ponsable de l’envoi d’un objet à un contrôle. Aucun acteur de la chaîne lui, trace ainsi ses tourets de fibre de 4 millions de dollars. Ces mon- feuille crypto de vendre un NFT
chain font beaucoup parler d’eux moment précis, Ownest a conçu logistique ne peut modifier ni inva- optique, sorte de grandes bobines. tants colossaux s’expliquent en en quelques minutes. Il est aussi
dans le monde du jeu vidéo, le une application sur laquelle s’inscri- lider une action, par exemple. « Comme Orange passe par des pres- partie par la rareté de l’offre. Il très simple d’acheter un NFT car
milieu de l’art et le sport. Le tout vent les chauffeurs, caristes et tataires pour installer la fibre, il ne existe seulement 10.000 Crypto- le paiement peut être réalisé par
dans un esprit assez spéculatif. Mais employés d’entrepôt. Chacun reçoit Une poignée de clients sait pas ce que deviennent ces tourets. Punks, chacun étant unique (une carte bancaire.
les NFT servent aussi à résoudre des alors un portefeuille virtuel (un peu L’application est disponible sous la Il doit très souvent renvoyer plus de des caractéristiques du NFT). Visa Cette deuxième vague de folie
problématiques métiers. comme avec PayPal) sur lequel tran- forme d’un logiciel SaaS qui dépend fibres que nécessaire. Avec Ownest, en a même acheté un pour dans les NFT a un point commun
La start-up française Ownest a sitent les NFT. Une palette corres- du nombre d’utilisateurs et du nom- Orange sait exactement le nombre de 150.000 dollars en août dernier. avec la première : la spéculation.
choisi de s’attaquer à la logistique. pond par exemple à un NFT. bre de transferts. Plus il y a de trans- mètres de fibres qu’il reste sur site », « Il y en a toujours dans le monde
Lancée fin 2017, elle utilise les NFT Pour l’envoyer, il faut signer un ferts, plus cela coûte cher puisqu’il explique Quentin de Beauchesne. La notion de communauté de la crypto. Il y a beaucoup de
pour tracer les responsabilités lors contrat inscrit dans la blockchain. faut payer les frais de transaction de Maintenant que sa technologie est « En six mois, le concept de NFT a déchets. Mais cela n’empêche pas
de transferts d’objets. Contraire- Le destinataire valide qu’il a bien la blockchain (et en cryptomon- éprouvée dans plusieurs industries, beaucoup mûri autour de la notion qu’il y ait des fondamentaux soli-
ment à d’autres start-up, elle ne reçu les palettes en question à la naies). Cette solution coûte en elle va accélérer son acquisition de communauté. Acheter un Cryp- des », estime Hugo Renaudin.
trace pas les objets eux-mêmes. réception. « Si un utilisateur a des revanche moins cher que les puces client et s’exporter. Car le monde des toPunk veut dire qu’on fait partie Reste à savoir quels projets ne fini-
« Cela ne sert à rien de savoir où sont NFT dans son “wallet”, ça veut dire RFID, que seules de très grandes NFT n’a pas de frontières. — C. Pe. d’un club », explique Hugo Renau- ront pas à la poubelle. — C. Pe.
Les Echos Mardi 7 septembre 2021

PME&REGIONS

Les spécialistes de la piscine espèrent


rénover 500 bassins publics
l Le ministère de la Transition écologique impulse le programme Act’eau pour accompagner les collectivités
dans la rénovation énergétique des piscines.
l Sur ce marché de niche, un écosystème inventif parvient à limiter les consommations d’énergie.
COLLECTIVITÉ
LOCALE

Pascale Braun
— Correspondante à Metz

Une piscine constitue par nature un


équipement coûteux, et les équipe-
ments les plus vétustes peuvent se
transformer en gouffre financier.
Sur les 3.800 piscines françaises, la
moitié dépasse l’âge de trente-
cinq ans et leur consommation
annuelle moyenne se situe entre
2.800 kWh/m² et 3.000 kWh/m2,
contre 250 kWh/m² pour un bâti-
ment tertiaire classique. Pour tem-
pérer ces coûts, l’Etat (programme
Actée), qui alloue 100 millions
d’euros à la rénovation thermique
des bâtiments publics, ouvre le
sous-programme Act’eau pour cofi-
nancer les études techniques et les
assistances à maîtrise d’ouvrage et
assurer des formations spécifiques.
« Les équipements anciens présen-
tent les premiers postes de dépense
énergétique des collectivités, à tel
point que certaines d’entre elles pré-
fèrent construire de nouvelles pisci-
nes plutôt que d’engager des rénova-
tions. Or, des solutions existent pour
économiser à la fois l’eau et l’éner-
gie », assure Bastien Pitou, chargé
de mission Efficacité énergétique à
la Fédération nationale des collecti-
vités concédantes et régies
(FNCCR), qui pilote le programme
Actée. Une piscine désaffectée dans les quartiers nord de Marseille. D’ici à 2023, Act’eau doit permettre de rénover 500 piscines, soit une nette accélération du rythme
des projets, qui représente aujourd’hui de 80 à 100 grosses réhabilitations par an. Photo Dmitry Kostyukov/NYT-Redux-RÉA
Gourmandes et difficiles
D’ici à 2023, Act’eau doit permettre est de plus en plus experte et l’écosys- à chauffer en se passant du gaz. La mentation par data center », assure
de rénover 500 piscines, soit une
nette accélération du rythme des
projets, qui représente aujourd’hui
tème, de plus en plus performant »,
observe Sébastien Almeida, chef de
projets de l’agence parisienne D2X
température des ballons des dou-
ches doit par exemple monter à
55 degrés au moins pour contrer le
Christophe Perron, président et
cofondateur de Neutral IT. L’entre-
prise se positionne aujourd’hui sur
Ecoénergie assainit
80 à 100 grosses réhabilitations par
an. Leur coût varie entre 4 et 50 mil-
International, spécialisée dans
l’assistance à maîtrise d’ouvrage des
risque de salmonellose. Le remplis-
sage d’une piscine olympique après
le gros marché de rénovation des
piscines parisiennes et francilien-
l’air et les finances
lions d’euros, soit un volume annuel
de 800 millions d’euros que se dis-
putent une poignée de concur-
piscines publiques, qui est interve-
nue sur 300 équipements.
Les contraintes d’hygiène et de
vidange impose de porter à
28 degrés quelque 2.500 mètres
cubes d’eau.
nes dans la perspective des Jeux
Olympiques de 2024.
La géothermie de surface consti-
des bassins
rents. Une quinzaine d’architectes, confort se conjuguent pour rendre tue également une solution L’entreprise conçoit « Nous récupérons également
une demi-douzaine de bureaux les piscines énergivores et difficiles La géothermie de surface, d’appoint pour refroidir ou chauf- des équipements de l’énergie issue de l’opération pour
d’études et quelques mainteneurs une solution d’appoint fer les bâtiments, maintenir la tem- traitement et de déshumi- chauffer le nouvel air soufflé dans
détiennent 90 % de ce marché de Confrontés à ces constantes, les ins- pérature des bassins ou préchauf- dification de l’air les bassins », précise le patron. Le
niche générateur de gros honorai-
« Il reste des places tallateurs jouent avec les caractéris- fer l’eau chaude sanitaire. Le Centre des bassins. Elle veut chantier n’est pas donné : une
res. « Il reste néanmoins des places de de nouveaux tiques propres à chaque piscine – aquatique du Dragon d’Eau à Saint- surfer sur une accéléra- moyenne de 100.000 euros, et jus-
nouveaux acteurs, car les titulaires acteurs, car les taille, usage, fréquentation – et avec Amand-des-Eaux (Nord), le Stade tion des rénovations qu’à 500.000 pour les plus gran-
de marchés globaux sous-traitent leur environnement externe pour nautique d’Avignon, ou encore la de piscines publiques. des constructions. Mais l’opéra-
souvent leurs travaux auprès d’inter-
titulaires de en optimiser les consommations. piscine de la Kibitzenau de Stras- tion est rentable : le chauffage de
venants locaux », tempère Basile marchés globaux Chauffée depuis 2017 grâce à la cha- bourg ont recouru à des pompes à Paul Molga l’air et le contrôle de l’hygromé-
Gazeaud, directeur de l’Accompa- sous-traitent leur d’une ferme de données voi- chaleur pour rénover leurs installa- — Correspondant à Marseille trie sont le premier poste de
gnement du réseau fédéral et des leurs travaux . » sine, la piscine parisienne de la tions. Dans un fascicule paru en dépenses d’une piscine inté-
territoires à la Fédération française Butte-aux-Cailles maintient ses juillet dernier, l’Ademe et le BRGM La petite entreprise Ecoénergie, rieure.
de natation. BASILE GAZEAUD trois bassins à 28 degrés grâce aux situent entre 30 et 60 % le gain basée à Beaucaire (Bouches-du-
Les piscines relèvent du décret
Directeur de l’Accompagnement chaudières numériques mises au d’énergie procuré par l’apport Rhône), saura dans quelques Tableau de chasse
du réseau fédéral
éco-énergie tertiaire, qui impose et des territoires à la FFN point par la société grenobloise d’énergies renouvelables et de semaines si elle est sélectionnée Avec cette proposition, Ecoéner-
une réduction de 40 % des consom- Stimergy, reprise par le parisien récupération qu’implique le chauf- pour équiper de ses outils de trai- gie affiche près de 1.200 référen-
mations d’ici à 2030. « Sur ce sujet Neutral IT. « Les piscines constituent fage important de l’eau des bassins tement d’air le futur bassin aqua- ces dont deux tiers de piscines
devenu central, la maîtrise d’ouvrage les candidates idéales pour une ali- nordiques en hiver. n tique des JO 2024 à Saint-Denis. publiques, qui lui assurent un
Le consortium piloté par Bou- chiffre d’affaires annuel de l’ordre
ygues l’a retenue dans sa short-list de 4 millions d’euros avec 20 sala-

Metz a essuyé les plâtres avec Cofely pour assainir l’air ambiant du
bassin. Voilà quarante ans que
cette société produit des équipe-
riés pour l’équipement de 40 à 60
piscines par an. Parmi elles figu-
rent des signatures de prestige
ments de déshumidification pour telles que L’Odyssée, le plus grand
En 2014, la ville de Metz a connu quelques ratés, mais le droit de retrait. Des analyses ont performance nous amène à des taux les piscines. Objectif : rendre complexe aquatique de France
a conclu avec Cofely le premier CREM (contrat réalisa- confirmé un taux de chloramine de consommation quasi incompres- l’atmosphère des bassins plus avec ses 3.500 mètres carrés de
premier contrat réalisation, tion, exploitation-maintenance) trop élevé, obligeant à une nouvelle sibles », souligne Anne-Claire sèche, et donc plus facile à chauf- bassins dont il faut maintenir un
exploitation- maintenance de France, conclu pour une durée fermeture. Mangel, directrice adjointe du pôle fer. « Notre système permet jusqu’à taux d’hygrométrie de 60 % et une
de France. Après quelques de huit ans avec Cofely, s’avère Sports, jeunesse et vie associative à 40 % d’économie d’énergie. Au len- température stable de 27 °C.
déboires, la performance efficace. Surperformance la ville de Metz. Le prochain contrat demain du deuxième choc pétro- Le Centre national d’entraîne-
énergétique est là. En dix-huit mois de travaux, la Chargé à la fois des travaux et de de maintenance sera donc renou- lier, cette promesse avait déjà de ment de l’Insep et le Cercle des
filiale de services en efficacité éner- l’exploitation des équipements, velé selon un mode d’appel d’offres quoi séduire. Avec l’urgence clima- nageurs à Marseille figurent éga-
« Avec son mur solaire qui chauffera gétique d’Engie a mis en œuvre sur Cofely connaissait bien le dispositif classique. — P. B. tique, ces installations sont deve- lement à son tableau de chasse.
l’air extérieur avant de l’insuffler la piscine Lothaire un système de et a pu identifier le problème, situé nues un impératif écologique L’essentiel des commandes sont
dans le bâtiment, la piscine Lothaire récupération d’énergie innovant au niveau de la centrale de ventila- autant qu’économique », explique des chantiers de rénovation. « La
deviendra une sorte de voiture de complété par une isolation perfor- tion. L’incident a permis de mettre Arnaud Volpiliere, qui a repris réhabilitation des piscines s’accé-
course ! » assurait Dominique Gros, mante pour atteindre un objectif de en œuvre une batterie d’outils de l’affaire en 2010. lère », constate Arnaud Volpiliere.

40 %
alors maire de Metz, en lançant, en 30 % de réduction de la consomma- mesure qui limite aujourd’hui le Son nouveau partenaire, le fabri-
2013, un programme de 8,4 mil- tion et des gaz à effet de serre. Mais taux de chloramine en deçà des Condensation de l’air cant allemand de stations de trai-
lions d’euros consacré à la rénova- cette étanchéité a causé des soucis. normes en vigueur. La perfor- à l’aide de filtres tement d’air AL-KO, entré fin 2019
tion des quatre piscines municipa- Lors de la réouverture des bassins, mance énergétique s’avère, quant à Les installations qu’il conçoit se à hauteur de 29,5 % dans l’entre-
les, dont les trois quarts consacrés les maîtres-nageurs se sont plaints elle, supérieure aux prévisions, GAIN ÉNEGÉTIQUE fondent sur un brevet de conden- prise, y croit. Il prévoit une crois-
à Lothaire, l’unique bassin olympi- de maux de tête et de troubles respi- avec un gain de 40 % par rapport à la La performance énergétique sation de l’air à l’aide de filtres sance du marché d’au moins 30 %
que de la ville. La belle mécanique ratoires, jusqu’à faire valoir leur consommation initiale. « Cette sur- est supérieure aux prévisions. associés à une pompe à chaleur. pour la décennie à venir. n
28 // PME & REGIONS Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

La marque d’habillement Gémo innovateurs


investit lourdement pour se relancer
davantage son réseau français qu’il
PAYS DE LA LOIRE considère à maturité. « 400 maga- LA TECHNOLOGIE CUSTOMS BRIDGE
sins est le bon nombre », assure Phi-
L’enseigne du groupe
Eram va moderniser
lippe Thirache. Seules dix zones
restent à couvrir dans l’Hexagone. L’IA qui règle le casse-tête
ses entrepôts
et ses magasins tout
En revanche, l’enseigne veut
doubler à 100 millions d’euros ses des importations
en poussant les feux ventes dans les Dom-Tom et l’inter-
sur la digitalisation, national. Les points de vente
l’international ouverts en 2020 à Tahiti et en Customs Bridge. Avec l’aide du
et l’écoconception. Nouvelle-Calédonie démarrent en programme start-up d’OVH-
trombe. Quatre magasins seront Cloud, qui a mis à disposition
ouverts en Suisse cette année, un ses machines dédiées à l’IA,
autre à Madrid, mais c’est sur l’Afri- l’équipe a entraîné ses réseaux
Emmanuel Guimard que que Gémo mise estimant que de neurones à aller puiser dans
— Correspondant à Nantes son positionnement « familial » la nomenclature, les notes expli-
correspond pleinement à l’essor de catives et les règles de classe-
Le distributeur de chaussures et de ce continent. Au total, le plan de ment du système harmonisé de
vêtements Gémo voit déjà la crise marche vise 100 magasins à l’inter- l’Organisation mondiale des
dans le rétroviseur. Si les confine- national. douanes, ainsi que de l’UE, plus

DR
ments ont rogné 12 % de ses ventes les jugements de la Cour de jus-
l’an dernier, pour un chiffre d’affai- Shop in Shop tice européenne et les rensei-
res de 720 millions d’euros, le Dans le même temps, Gémo va gnements tarifaires contrai-
Date de création : 2020
groupe se projette sur 1 milliard monter en puissance sur son con- gnants de chaque pays.
Président : Loïc Poisot
d’euros de chiffre « d’ici deux à trois cept de corner dans d’autres maga-
Effectif : 9 personnes
ans », selon Philippe Thirache, sins. Le groupe en a installé 13 chez
Secteur : logiciels Moins de deux secondes
directeur général de l’enseigne du Intermarché et compte en placer « Aujourd’hui, pour un abonne-
groupe choletais Eram. une centaine début 2022. Philippe ment mensuel qui varie de
« No u s a vo n s b i e n gé ré n o s Thirache annonce un partenariat Jacques Henno 300 euros pour les plus petites
stocks », se félicite le dirigeant qui du même type avec les stations Total @jhennoparis entreprises à quelques milliers
observe un franc démarrage de (Argedis) avec un format pilote de d’euros pour les grands groupes,
l’activité sur l’exercice en cours, le six points de vente. « Cela permettra La déclaration en douane pour nous proposons un moteur qui
niveau d’avant-crise devant être par exemple d’acheter un maillot de l’importation de produits est un rassemble toutes les informa-
regagné cette année. Les soldes ont bain sur la route des vacances », illus- vrai casse-tête. Toute erreur tions nécessaires pour effectuer
plutôt fonctionné avec 7 % de ventes L’enseigne engage un investissement de 100 millions d’euros tre le dirigeant. Le groupe s’estime dans la classification du produit un classement douanier, pour-
en plus de juillet à mi-août. dans les deux ans. Photo Gemo par ailleurs capable de réduire de parmi les 16.000 codes disponi- suit Loïc Poisot. Notre IA fait des
30 % ses émissions de CO2 d’ici à bles dans la réglementation propositions en moins de deux
Cap sur l’Afrique sition numérique dans les maga- L’idée est de doubler rapidement ce 2030, de porter à 50 % la part des internationale entraîne secondes pour chaque descrip-
Cette relance s’accompagnera d’un sins avec du wifi ou des caisses en ratio avec l’aide d’une nouvelle pla- matériaux « responsables » dans ses amende, retard ou refus. Plu- tion faite d’un produit à impor-
investissement de 100 millions libre-service. Cela va de pair avec teforme d’e-commerce unifiée. produits contre 22 % aujourd’hui, sieurs sociétés dont deux fran- ter. » Un moteur de recherche
d’euros dans les deux ans. L’ensei- l’ambition de développer l’appro- Un plan de rénovation et de d’éliminer les emballages plastiques çaises (Akanea, Conex), une interactif proposant automati-
gne va moderniser ses entrepôts, se che cross canal, associant ventes transfert d‘une soixantaine de non recyclables ou encore de déve- allemande (AEB) et une autri- quement d’affiner la description
doter d’un nouveau logiciel intégré physiques et en ligne. Celle-ci qui magasins est aussi programmé, le lopper la seconde main en lien avec chienne (MIC) proposent déjà est en cours de mise au point.
(ERP), tout en développant sa tran- concerne 10 % des clients à ce jour. groupe ne souhaitant pas étoffer la start-up Patatam. n des logiciels d’aide à la décision. « Et, à plus long terme, nous sou-
Mais une start-up française, haitons proposer aux entreprises
Customs Bridge, hébergée par un outil complet d’optimisation
Alacrité, à Lille, s’appuie exclusi- de leur approvisionnement,

Tourisme : Nutchel ouvre son premier vement sur l’IA. « L’idée est venue
d’Olivier Martinot, actuellement
responsable transport et douanes
chez Adeo, la maison mère de
tenant compte des flux de mar-
chandises déjà existant depuis
certains pays et des tarifs doua-
niers », ajoute-t-il. La levée de

village français dans le Bas-Rhin Leroy Merlin, du groupe familial


Mulliez », explique Loïc Poisot,
président et cofondateur de
fonds en préparation doit finan-
cer la commercialisation dans
toute l’Europe. n

s’apprête à ouvrir son premier vil- vie, avec peu de prises électriques et félicite Clémence Rousseau-Dumar-
GRAND EST lage forestier de France, dans la val- de lumière artificielle et en rempla- cet. L’équivalent de 15 % du coût de
lée de la Bruche (Bas-Rhin). Dès le çant le réfrigérateur par un bac à gla- réservation va à la renaturation, dit-
L’opérateur de tou- 22 octobre 2021, les urbains en mal çons. On y trouve cependant du elle. 3.000 tonnes de matériaux LE FINANCEMENT GRAVITEE.IO
risme né en 2018 de déconnexion pourront réserver chauffage au poêle, des sanitaires ou issues des travaux de déconstruc-
a choisi l’Alsace pour
implanter son premier
l’une des 37 cabanes installées sur
les hauteurs de la commune de
encore une literie confortable. tion ont été réutilisées pour tracer
des chemins et 61 tonnes d’amiante
Neuf millions pour sécuriser
village forestier de Plaine, à la place d’un ancien village Renaturation ont été retraitées. Reste de l’ancien les API des entreprises
France sur une friche de vacances des années 1970. L’investissement atteint à 3,5 mil- village une piscine, une grande
laissée par un ancien Les habitants de Strasbourg et de lions d’euros. Le village occupera les bâtisse qui servira de point d’accueil
village de vacances. Colmar sont particulièrement 3,4 hectares de l’ancien village de et d’espace partagé et les anciennes en 2016, à Lille, avec David Bras-
ciblés, ainsi que les Allemands, les vacances et 3,6 autres en forêt. canalisations qui seront réutilisées. sely, Azize Elamrani et Titouan
Suisses et les Luxembourgeois. Clé- Nutchel promeut son travail de La création de 22 emplois est atten- Compiègne.
Bénédicte Weiss mence Rousseau-Dumarcet, la diri- renaturation avec la plantation due. Nutchel compte accroître son
— Correspondante à Strasbourg geante de l’entreprise, met en avant de 3.700 arbres et de la végétation chiffre d’affaires de 1,5 à 3 ou 5 mil- Plus de fonctionnalités
un aspect « déstabilisant » de la vie basse entre les cabanes, sur ce site lions d’euros. L’entreprise exploite Ces quatre développeurs, qui se
Une coquille de noix. C’est, peu ou en cabane. Ces « tiny house », mai- qu’elle occupe via un bail emphytéo- un autre site dans les Ardennes bel- sont trouvés confrontés aux
prou, l’hébergement que propose le sonnettes en bois sans fondations, se tique. « Si nous devons partir dans ges et ambitionne l’ouverture de nombreuses lacunes des outils
Shutterstock

luxembourgeois Nutchel. L’opéra- veulent le plus sobre possible. Sans trente ans, nous prendrons nos caba- domaines en Champagne ou en de gestion d’API de première
teur de tourisme, fondé en 2018, porte pour séparer les espaces de nes et nous laisserons une forêt », se Picardie à partir de 2022. n génération, ont mis à profit leur
retour d’expérience. « Nous som-
mes les seuls à proposer
aujourd’hui le plus de fonction-
Date de création : 2016
Burel reprend son fournisseur italien Président : Rory Blundell
Effectif : 60 personnes
Secteur : informatique
nalités en open source, grâce à nos
deux logiciels API Management
et Access Management, qui per-

de machines agricoles Nicole Buyse


mettent à la fois de gérer ces API et
de les sécuriser en contrôlant leur
accès », ajoute-t-il. Actionnaires
— Correspondante à Lille à parts égales, les fondateurs ont
été rejoints au capital par Rory
suit le responsable. D’où la prise de la proximité est indispensable pour réalisé un chiffre d’affaires de Toutes les entreprises dévelop- Blundell, l’actuel président, en
BRETAGNE majorité par Burel du capital de la nourrir la population surtout quand 58 millions d’euros. Il mise sur pent en interne une batterie 2020.
société italienne Frandent (Osasco). les frontières sont fermées ». Burel, 70 millions d’euros dans les cinq d’API (Application Program- L’entreprise mobilise 60 sala-
Le groupe breton vient La société, qui réalise un chiffre qui fabrique chaque année prochaines années. La moitié de ses ming Interface), ces interfaces riés, la moitié à Lille et le reste
de prendre une parti- d’affaires annuel de 10 millions 4.000 semoirs, mais aussi des épan- ventes devrait être réalisée hors de de programmation devenues entre Grenoble, Bordeaux,
cipation majoritaire d’euros, fabrique principalement deurs d’engrais, anticipe les évolu- France contre un tiers actuellement. incontournables dans tous les Clermont-Ferrand et Paris, mais
dans le capital des herses rotatives dont sont équi- tions du marché grâce à la R&D secteurs d’activité. Car elles per- aussi aux Etats-Unis et à Lon-
de Frandent. pés les semoirs de Burel. pour laquelle il consacre 5 % de ses Une chaîne TV sur YouTube mettent à deux applications dres. Elle compte une centaine
recettes annuelles. Pour accompa- Le groupe, qui emploie 250 collabo- logicielles distinctes de com- de clients comme Auchan, le
Des commerciaux gner la demande croissante en pro- rateurs, proposait, avant la pandé- muniquer entre elles et groupe d’assurance April, La
Stanislas du Guerny en Pologne, Allemagne… duits sans adjuvants, l’industriel se mie, ses machines par l’intermé- d’échanger mutuellement des Poste Suisse ou l’université
— Correspondant à Rennes La stratégie européenne du groupe, tourne de plus en plus du côté de diaire de foires, salons et comices données. Il faut donc pouvoir d’Helsinki. Revendiquant une
à 100 % contrôlé par la famille Burel, l’agroécologie. Au cours de son exer- agricoles qui ont pour la plupart contrôler les informations de croissance de 150 % par an, elle
« On sent poindre une nouvelle est complétée par la mise en place cice clos le 30 juin dernier, Burel a tous été ajournés ou décalés. plus en plus massives qu’elles est présente dans une vingtaine
ambiance dans le monde agricole, qui d’équipes de commerciaux récem- Il communique sur sa chaîne font transiter, ultrasensibles de pays en Europe, en Afrique
retrouve le moral et des perspectives ment installés en Pologne, Allema- nommée « Farming Together » dif- dans certains cas, comme le du Sud, en Inde, aux Etats-Unis
de développement », indique David
Guy, directeur général du groupe
Burel. Une situation qui incite le
groupe familial breton, spécialisé
dans le machinisme agricole, à se
gne et Grande-Bretagne.
Pour l’équipe dirigeante de
l’industriel, dont la principale usine
est située à Châteaubourg près de
Rennes, la pandémie a eu le mérite
4.000
SEMOIRS
fusée sur YouTube. Elle est animée
par une petite équipe qui sillonne
l’Europe à bord d’un van pour réali-
ser des reportages sur le terrain. « En
dix mois, nous avons déjà réuni
milieu financier ou médical.
« D’où notre nom de Gravitee.io :
nous sommes là pour connaître
et sécuriser toutes les API qui
gravitent autour et au sein d’une
et au Brésil. Pour passer à la
vitesse supérieure, Gravitee.io a
levé cet été 9 millions d’euros
auprès de deux fonds britanni-
ques : Albion VC et Oxx, coleads
renforcer « de Brest à Moscou, où de faire prendre conscience aux Fabriqués par Burel 20.000 abonnés », vante le directeur entreprise », souligne Nicolas de cette opération qui laisse les
sont nos principaux marchés », pour- Européens que « l’agriculture de chaque année. général. n Géraud, qui a créé cette société fondateurs majoritaires. n
Les Echos Mardi 7 septembre 2021

FINANCE&MARCHES

Les investisseurs se préparent à une


inéluctable montée des taux longs en Europe
l Même si la BCE ne devrait pas annoncer de ralentissement significatif de son programme d’achats d’urgence jeudi,
les marchés ont déjà les yeux tournés vers l’année prochaine.
l La réduction du soutien de la banque centrale va automatiquement faire remonter les taux longs.

TAUX
d’une certaine inquiétude en amont
de la réunion de la Banque centrale D
Guillaume Benoit
européenne de jeudi ? Même si la
BCE devrait garder ses taux direc-
Qu’attendre
@gb_eco teurs bas encore longtemps, les de la réunion
investisseurs savent que la hausse de la BCE jeudi ?
En matière de politique monétaire, des taux longs est inéluctable.
l’attention se focalise bien souvent Les regards convergent vers
sur les taux directeurs des banques mars 2022, au moment où devrait •publier
La banque centrale va
ses prévisions mises
centrales. Pourtant, pour la plupart prendre fin le soutien exceptionnel
des acteurs économiques, ce sont de l’institut monétaire face au Covid. à jour pour la zone euro.
bien les taux longs qui importent. Au rythme actuel, la BCE achète Les économistes s’attendent
Correspondant au coût de finance- entre 80 et 90 milliards d’euros à une légère hausse des
ment des Etats, ils déterminent la d’obligations par mois dans le cadre anticipations tant en termes
charge de la dette qui pèse sur les du PEPP (programme d’achats de croissance que d’inflation.
contribuables. d’actifs d’urgence). Pour assurer une • Les éventuelles annonces
sur une petite réduction
Ils servent aussi de référence transition en douceur, l’institution
pour la plupart des crédits aux par- de Francfort devrait prévoir une du rythme d’achats d’actifs
ticuliers, notamment les emprunts augmentation temporaire de son dans le cadre du PEPP
immobiliers. Et c’est sur leur base programme d’achat « classique », (actuellement entre 80 et
que sont calculés les taux des finan- l’Asset purchase programme (APP), 90 milliards d’euros par mois).
cements bancaires accordés aux qui réalise aujourd’hui 20 milliards La question de l’avenir du
entreprises et ceux des obligations d’euros d’achats mensuels. programme d’achat « urgence
« corporate » émises sur le marché. pandémie » sera au centre
Pas étonnant, donc, que les socié- Davantage de dette des discussions. La BCE devra
tés américaines se soient précipi- à absorber toutefois veiller à ne pas laisser
tées sur le marché obligataire la Mais même en doublant son enve- entendre qu’il s’agit d’un début
semaine dernière. Face à des taux loppe, l’APP tournerait en moyenne d’extinction.
américains à 10 ans repartis à la à environ 40 milliards d’euros • En revanche, la date de fin
du PEPP, fixée pour l’instant à
hausse après les annonces de la d’achats mensuels. Un véritable
Réserve fédérale sur une prochaine tournant. Jusqu’ici, avec le PEPP mars 2022, ne devrait pas être
réduction (« tapering ») de son pro- (c’est-à-dire depuis mars 2020), le confirmée avant la réunion
gramme d’achat d’actifs en soutien à volume des achats de la banque de décembre de l’institution.
l’économie, les émetteurs ont voulu centrale est supérieur à celui des
sécuriser des coûts de financement émissions nettes de dette souve-
attractifs. Ailleurs dans le monde, raine (le montant des obligations
plusieurs banques centrales ont émises moins celui des rembourse- doxie budgétaire) et les « colombes » niers jours leur opposition de prin- la part de chaque dette d’Etat pou- à une hausse des taux, comme l’Ita-
déjà amorcé un resserrement. ments). Une pénurie de papier qui a (favorables au soutien à l’économie) cipe à tout assouplissement des vant être détenue par la BCE, et le lie. Une menace déjà prise au
Et en Europe ? La Banque cen- fait plonger les taux à des niveaux rend en effet peu probable une contraintes qui régissent ce pro- montant mensuel assigné à chaque sérieux. « Le taux italien à 10 ans
trale européenne, qui se réunit jeudi, extrêmement bas. extension de l’enveloppe de l’APP gramme, notamment en termes de pays. Moins flexible que le PEPP, il pourrait retrouver 1,1 % [son plus
ne devrait pas annoncer de « tape- « On peut estimer que les besoins pendant une longue période. Les limitation des achats. Dans sa forme ne permettra pas de renforcer l’aide haut de 2021, NDLR] dans les pro-
ring » de son grand programme de financements seront moins faucons ont même affirmé ces der- actuelle, l’APP encadre strictement apportée aux pays plus vulnérables chaines semaines », envisage ING. n
d’urgence face à la pandémie importants l’an prochain que cette
(PEPP). Tout au plus un léger ralen- année, car les déficits seront moins
tissement de son rythme d’achats.
Pourtant, les marchés sont nerveux.
élevés, soulignent les analystes de la
Société Générale. Mais l’offre d’obli- Le vieillissement devrait peser sur les taux jusqu’en 2050
Les rendements des obligations gations d’Etat, “nette” des achats de la
d’Etat européennes ont progressé BCE, va redevenir positive. » Depuis les années 1980, tative easing » (assouplissement comité de politique monétaire de la au taux directeur qui serait sans
au cours de l’été, dans le sillage de A partir de mars 2022, les inves- l’excès d’épargne disponi- quantitatif). L’un de ces facteurs est Banque d'Angleterre, a déjà exposé effet sur une économie tournant à
celui des Treasuries américains. tisseurs devront donc à nouveau ble par rapport à la bien identifié. Il s’agit de l’excès ce raisonnement à propos du son potentiel et dont l’inflation
absorber une partie des émissions demande d’investissement d’épargne disponible. Les taux Royaume-Uni. Même si le taux aurait atteint la cible visée par l’ins-
Nervosité de dette d’Etat. Ce rééquilibrage de tire structurellement les longs correspondent en effet à un d’épargne diminue, il reste positif ; titut monétaire.
Même si l’économiste en chef de la l’offre et de la demande se traduira taux d’intérêt vers le bas. prix d’équilibre entre l’offre d’épar- le vieillissement de la population Le taux neutre de la zone euro
BCE, Philip Lane, a assuré dans une mécaniquement par une hausse du gne et la demande d’investisse- entraîne donc une augmentation qui tournait autour de 4 %, 5 % ou
interview récente que la banque rendement. Même si ce renchéris- Sophie Rolland ment. En 2016 déjà, Mario Draghi de la richesse globale. 6 % (en fonction des modèles éco-
centrale lutterait contre les effets sement ne devrait pas être specta- @Sorolland soulignait que les taux bas étaient S’y ajoute un deuxième effet du nomiques) dans les années 1980,
secondaires, en Europe, des déci- culaire, l’hypothèse d’un taux alle- « le symptôme d’une demande vieillissement : il affecte la crois- serait ainsi tombé à –2 % juste avant
sions de politique monétaire aux mand à 10 ans au-dessus de 0 % La diminution annoncée des inter- d’investissement insuffisante à tra- sance du PIB. Or une croissance le début de la pandémie de
Etats-Unis, le risque d’un effet de (contre –0,36 % actuellement) pour- ventions des banques centrales vers le monde pour absorber toute poussive n’incite pas les entrepri- Covid-19, sous l’effet du vieillisse-
contagion ne peut être écarté. rait se réaliser plus tôt que prévu. sur les marchés doit-elle faire l’épargne disponible. » ses à engager d’importants inves- ment démographique. L’accroisse-
Le taux à 10 ans français, à nou- Cette tendance à l’abondance de craindre une remontée massive et tissements. Elles n’ont pas assez ment de la longévité incite à épar-
veau négatif depuis la mi-juillet, se papier devrait être durable. Car rapide des taux d’intérêt à long A populations plus âgées, confiance en l’avenir. Quant aux gner davantage pour sa retraite et
rapprochait du seuil symbolique de l’affrontement actuel entre les terme ? Pas forcément, à en lire plus de richesse nette Etats, face à une croissance faible, le taux de natalité plus faible pèse
0 % dans la matinée de lundi. Signe « faucons » (les partisans de l’ortho- une étude publiée récemment par Contrairement à ce qu’enseignent ils optent plus volontiers pour directement sur la demande glo-
Oxford Economics. les manuels d’économie, le vieillis- l’austérité budgétaire… quitte à bale. En outre, si la hausse de
Le fonctionnement des marchés sement démographique accentue- sacrifier des investissements à l’endettement des Etats rime avec
La surprenante remontée obligataires et l’omniprésence des rait ce phénomène, souligne même de favoriser la croissance des rendements obligataires plus
banques centrales ces dernières Daniel Harenberg d’Oxford Econo- future. La demande de fonds liée à élevés, cet effet a été presque entiè-
des taux longs américains années aurait presque tendance à mics. Il est vrai que des sociétés l’investissement est réduite. rement compensé par le ralentisse-
le faire oublier, mais les taux d’inté- vieillissantes ont généralement des ment de la productivité. « D’ici à
Les derniers chiffres de l’emploi américain, moins bons rêt à long terme ne dépendent pas taux d’épargne moins élevés. Taux d’intérêt neutre 2050, nous ne nous attendons pas à
qu’attendus, devraient inciter la Réserve fédérale uniquement des politiques « Mais ce n’est pas ce qui joue le plus. Compte tenu de l’évolution démo- une hausse de la productivité, ni de la
à décaler la réduction de ses achats d’actifs. Malgré d’achats de titres (notamment sou- Ce qui importe, c’est que les popula- graphique, le taux d’intérêt réel dit natalité en zone euro. La longévité,
la perspective d’une politique monétaire plus longtemps verains) des instituts monétaires. tions plus âgées ont tendance à avoir « neutre » promet de rester extrê- elle, continuera à augmenter. Le
accommodante, les taux longs sont repartis à la hausse. Des facteurs structurels les tirent plus de richesse nette, car les indivi- mement bas, affirment également taux neutre réel a donc peu de chan-
Une réaction pas si paradoxale : les investisseurs vers le bas depuis les années 1980… dus ne désépargnent que lentement à les économistes d’Oxford Econo- ces d’augmenter fortement au cours
craignent en fait que la Fed laisse trop filer l’inflation, Bien avant que la Fed ou la BCE ne un âge avancé », avance-t-il. Gertjan mics. Ce taux théorique guide les d e s p ro ch a i n e s d é c e n n i e s » ,
qui rogne les rendements. découvrent les vertus du « quanti- Vlieghe, l’un des membres du banquiers centraux : il correspond concluent les économistes. n
30 // FINANCE & MARCHES Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

L’ACTUALITÉ DU M&A AVEC

VIVALTO PARTNERS LÈVE


450 MILLIONS POUR INVESTIR
La recette d’ING pour éviter une
DANS LA SANTÉ
Constituée par l’entrepreneur
Daniel Caille, Vivalto Partners peut
d’ores et déjà compter sur une
vente à perte de sa banque en France
enveloppe de 450 millions d’euros
pour commencer à investir au
capital d’entreprises du secteur de
la santé. La nouvelle société de ges-
l Pour échapper au même sort que HSBC, qui paiera 1,6 milliards d’euros à l’acquéreur de sa ban-
tion a signé cet été le premier « clo- que de détail en France, le groupe néerlandais envisage de ne céder que son portefeuille de clients.
sing » d’un fonds dont la commer-
c i a l i s a t i o n s e p o u r s u i t ave c l Il serait prêt à mener lui-même la restructuration de l’activité, qui compte près de 500 salariés.
l’objectif d’une taille de 700 mil-
lions d’euros. Notamment animée
par des anciens de CDC Internatio- ces en ligne et n’a pas (contraire-
nal Capital, d’UI Investissement et BANQUE ment à HSBC) d’agences physiques
de Colony Capital Europe, Vivalto en France, préférerait donc a priori
Partners mettra nettement Anne Drif se charger lui-même de la restruc-
l’accent sur les prises de participa- @ANNDRIF turation. « Cela lui évite une cession
tions contrôlantes dans des opéra- à somme nulle, voire à perte. Ce sera
tions de LBO. Son premier véhi- Vendre à profit une banque est un transfert sans les coûts », affirme
cule disposera de six à huit possible en France. C’est la convic- un banquier.
participations, aux côtés de Vivalto tion d’ING, en pleine revue straté- Interrogé, ING n’a pas voulu
Santé, le numéro trois français de gique de ses activités de détail, en faire de commentaire sur les con-
l’hospitalisation privée créé par dépit des déboires d’HSBC et tours du processus, de même que
Daniel Caille, qui occupera une d’Orange Bank. Le géant britanni- les grandes banques comme BNP
place majeure dans le portefeuille. que a en effet dû faire un chèque de Paribas, Société Générale ou Cré-
1,6 milliard d’euros au fonds Cerbe- dit Agricole, qui pourraient se
GENEO CRÉÉE UNE NOUVELLE rus pour lui céder sa banque de positionner comme candidates.
ACTIVITÉ EN RECRUTANT détail française. De son côté, Officiellement, la banque en ligne
CHEZ ROTHSCHILD & CO Orange, qui accumule des pertes française n’est pas encore en
La société d’investissement Geneo dans les activités bancaires, n’est vente : le groupe poursuit sa revue
accueille dans ses rangs Mathilde parvenu à convaincre aucun grand stratégique. Une revue qui ne con-
Paoli, qui animait jusqu’à présent acteur bancaire français d’entrer cerne pas l’activité de banque de
l’activité de conseil en financement au capital d’Orange Bank. financement et d’investissement
de Rothschild & Co sur les seg- ING veut tirer les leçons de ces (BFI) d’ING en France.
ments des « small » & « mid cap ». échecs. Selon plusieurs sources, le
Celle qui avait aussi évolué sept groupe d’Amsterdam envisagerait 700.000 clients cibles
ans, dans le passé, en financements ainsi de ne céder que son fonds de En principe, la stratégie du groupe
structurés chez HSBC sera respon- commerce d’un million de clients néerlandais a de quoi attirer le cha-
sable de l’activité de « mezzanine particuliers en France, et non land. « Des banques en ligne comme
de capital-développement », que sa l’infrastructure informatique et les Boursorama (Société Générale) ou ING propose des services en ligne mais n’a pas d’agences physiques en France. Photo Shutterstock
nouvelle maison vient de créer. A opérations gérées par ses près de BforBank (Crédit Agricole) dépen-
noter que le départ de Mathilde 500 salariés. « C’est la meilleure sent aujourd’hui plusieurs centai- de milliers de clients, sans la restruc- fonction de l’activité réelle des dans l’Hexagone et enclenchent
Paoli de chez Rothschild & Co a été façon d’attirer des candidats d’ici au nes d’euros pour acquérir chacun de turation associée, est plutôt attrac- clients. Dans le marché, certains leur retraite partielle.
suivi par le recrutement de Gré- troisième ou quatrième trimestre, leurs nouveaux clients afin de gros- tif », juge un banquier. estiment plutôt le portefeuille de L’année dernière, le groupe
gory Fradelizi, issu d’Edmond de l’horizon estimé du processus », sir en espérant atteindre le point L’essentiel du portefeuille de clients cibles autour de 700.000 néerlandais a enregistré une perte
Rothschild, au sein de la banque de affirment plusieurs sources. ING, mort. Acquérir d’un seul coup un l’ex-star de la banque en ligne – on ne sait pas combien resteront de 43 millions d’euros avant
l’avenue de Messine. qui propose seulement des servi- portefeuille de plusieurs centaines serait de plus constitué de dépôts et après une vente. « Selon la rentabi- impôts en France (contre 63 mil-
d’assurance-vie, et dans une moin- lité du périmètre qui sera cédé, ils lions et 111 millions d’euros de
dre proportion de prêts, ce qui peuvent espérer au mieux tirer une bénéfice en 2019 et 2018). Si le
pèserait peu en allocation de capi- centaine de millions d’euros de cette groupe néerlandais se vante d’être
tal pour l’acquéreur. vente. Dans tous les cas, même numéro un en termes de satisfac-
Cependant, cela ne se fera proba- détouré des coûts de structures, per- tion clients dans six de ses 14 pays
blement pas au prix fort. « Depuis sonne ne voudra payer le prix fort », d’implantation, il reconnaît qu’en
qu’ING s’est implanté en France estime un banquier. France, « des concurrents plus
depuis 2000, le logiciel des banques a innovants ont pris la première place
complètement changé. Accumuler Une année de pertes à ING ». Il semble donc prêt à cou-
des dépôts par les livrets rémunérés pour ING en France per les branches mortes. Il a déjà
était une arme qui menaçait les Ironie du sort, ING avait lui aussi entamé le mouvement en Autri-
groupes bancaires traditionnels. tenté d’acheter le CCF en 2000. che, où il a annoncé en juillet la ces-
C’est désormais devenu un poids, car C’est finalement HSBC qui avait sion de sa banque en ligne, comp-
cela leur coûte de l’argent », dit un emporté la mise pour 11 milliards tant 150.000 clients, à la filiale
autre. Certains jugent ainsi qu’ING d’euros. Vingt ans plus tard, les bancaire de La Poste autrichienne,
devra ajuster son attente de prix en deux groupes accusent des pertes bank99. n

ING prêt à fermer sa fintech de paiement


Rachetée par le géant dans l’e-commerce », se félicitait deuxième trimestre 2020. Une
bancaire en 2018 pour encore le groupe dans son dernier dépréciation attribuée officielle-
360 millions d’euros, la rapport annuel. Il s’agissait par ment aux impacts économiques
fintech Payvision n’a pas cette acquisition d’éviter de se faire du coronavirus plus qu’à des pro-
tenu toutes ses promesses. distancer par d’autres acteurs blèmes touchant spécifiquement
ING envisagerait désormais néerlandais comme Adyen, qui la fintech.
son arrêt pur et simple. s’est imposé comme un poids
lourd du secteur. Mais des difficul- L’histoire peut bien tourner
Edouard Lederer tés sont rapidement apparues, Reste que cet épisode sonne
@EdouardLederer Payvision servant initialement des comme un échec pour l’ex-patron
clientèles dans l’industrie de la d’ING, Ralph Hamers, parti depuis
Les grandes banques n’ont pas tou- pornographie et des jeux d’argent, diriger UBS. Pendant ses sept
jours la main heureuse lorsqu’elles des secteurs réputés propices au années aux manettes, il s’est mon-
rachètent une fintech. Aux Pays- risque de blanchiment d’argent. tré un artisan résolu de la digitalisa-
Bas, ING envisagerait l’arrêt pur et tion du groupe, l’acquisition de
simple de sa filiale Payvision, un Payvision faisant partie de cette
spécialiste des process de paie- Signal inquiétant, stratégie. Plus largement, l’intégra-
ment racheté en 2018, croit savoir ING a déprécié tion d’une start-up reste un sport
le quotidien économique du pays, Payvision dans compliqué pour les banques, ces
« Het Financieele Dagblad » (FD). dernières risquant soit de prendre
« Dans la conduite normale de ses
ses comptes du retard sur le plan technologi-
opérations, ING évalue en perma- de 188 millions que, soit de surpayer une entreprise
nence ses activités », a seulement d’euros au deuxième aux performances décevantes.
indiqué l’établissement aux En France, BPCE a connu une
« Echos ». Le groupe néerlandais
trimestre 2020. déconvenue similaire avec l’acqui-
avait acquis 75 % de Payvision en sition, en 2016, de la néobanque
2018, puis le solde à l’automne 2019, Lorsque la banque « a acquis la allemande Fidor pour 150 millions
valorisant la fintech à hauteur de participation initiale de 75 %, il était d’euros. Dès 2019, le groupe
360 millions d’euros. Pour le « FD », déjà connu qu’une partie de la clien- mutualiste s’est résolu à passer
la fermeture de cet acteur ne serait tèle de Payvision ne correspondait dans ses comptes une dépréciation
qu’un des scénarios envisagés, ING pas au profil de risque souhaité par de 148 millions d’euros, avant de
ayant mandaté le cabinet McKin- ING », a-t-elle reconnu en novem- trouver un repreneur l’été dernier.
sey pour examiner sa position sur bre dernier, indiquant avoir pris L’histoire peut aussi bien tour-
le marché des paiements. des « dispositions pour réduire pro- ner, comme pour la banque sué-
gressivement le nombre de clients doise SEB, « principal et plus
Des lézardes apparaissent dans ces segments ». Les clients con- ancien investisseur » de Tink. Visa
Tout avait pourtant bien com- cernés ont donc été transférés à un a mis cet été 1,8 milliard d’euros sur
mencé entre le géant bancaire et la ex-associé de Payvision pour un la table pour acquérir auprès de
fintech. « L’intégration de cette pla- euro, rapporte le « FD ». SEB et des autres actionnaires cette
teforme internationale de paie- Autre signal inquiétant, ING a plateforme permettant d’agréger
ments renforce l’activité de paie- déprécié Payvision dans ses comp- les informations bancaires d’un
ments digitaux d’ING, en particulier tes de 188 millions d’euros au usager. n
Les Echos Mardi 7 septembre 2021 FINANCE & MARCHES // 31

Goldman Sachs
veut introduire
en Bourse une filiale
de private equity
notamment se renforcer dans la
BOURSE technologie, la santé et l’investis-
sement responsable (ISR). A sa
L’unité spécialisée tête, Petershill a nommé le vice-
dans l’achat de président de Standard Charte-
participations dans red, Naguib Kheraj, au poste de
des sociétés de président exécutif. Depuis sa
capital-investisse- création, en 2007, la société a
ment prévoit d’in- levé et investi 8,5 milliards de
troduire à la Bourse dollars. Petershill Partners a
de Londres un enregistré un bénéfice de
310 millions de dollars sur les
nouveau véhicule douze mois se terminant le
d’investissement. 30 juin.

Petershill Partners Succès pour Bridgepoint


émettra pour Ce projet de cotation intervient
environ 750 millions en plein boom du capital-inves-
de dollars d’actions, tissement. Lors de son introduc-

Les entreprises s’impliquent ce qui valoriserait tion à la Bourse de Londres fin


la société plus juillet, Bridgepoint avait levé
environ 1,25 milliard de dollars.
de 5 milliards Son titre a pris près de 45 %
de dollars.

plus dans les financements verts


depuis. Blackstone et la branche
Dyal Capital de Blue Owl Capital
ont également levé des fonds
Marion Heilmann dans le but de prendre des
@MarionHeilmann participations minoritaires
dans des sociétés de capital-in-
une idée des conséquences d’une atti- grande diffusion des questions liards et 2,12 milliards d’euros. L’Alle- Après Bridgepoint, fin juillet, vestissement. Pour Goldman
FINANCEMENT tude désinvolte à l’égard de la décar- environnementales dans l’opinion, magne s’est également distinguée puis Antin début septembre, Sachs, ce projet de cotation est
bonisation et des ambitions de neu- après l’élection de Joe Biden, sem- avec plus de 6 milliards d’euros émis c’est au tour de Petershill d’envi- également un moyen de pour-
Même si beaucoup tralité carbone, avertit Isobel ble les avoir convaincus de sauter le sur les six premiers mois de l’année. sager une introduction en suivre son recentrage sur la ges-
reste à faire, la crois- Edwards, chez NN IP. Certaines pas. Les volumes en Amérique du L’Espagne devrait lever 5 milliards Bourse. L’unité de Goldman tion d’actifs et la gestion de patri-
sance du marché entreprises ont fait des progrès signi- Nord ont ainsi progressé de plus de d’euros ce mardi et l’Autriche vient Sachs spécialisée dans l’achat de moine. Alors que son activité de
des green bonds ficatifs, mais dans l’ensemble, beau- 83 % par rapport au premier semes- d’annoncer qu’elle réaliserait une participations dans des sociétés banque d’investissement est très
montre que les entre- coup ne sont pas assez avancées pour tre 2020. Notamment grâce à plu- première émission en 2022. L’arri- de capital-investissement pré- dépendante de la volatilité des
prises sont davantage prétendre de manière crédible sieurs émissions de Fannie Mae, la vée sur le marché de l’Union euro- voit d’introduire à Londres un marchés, la gestion d’actifs a le
prêtes à agir contre qu’elles sont en phase avec le scénario société parapublique d’assurance péenne d’ici à la fin de cette année nouveau véhicule d’investisse- mérite de générer des commis-
le réchauffement 1,5 °C. » de crédit immobilier, pour un total devrait à son tour accroître la part ment qui détient des participa- sions régulières. En août, la
climatique. On constate toutefois, sur le mar- de 8,6 milliards de dollars. des émetteurs souverains. tions dans des sociétés gérant firme de Wall Street avait ainsi
ché, un phénomène encourageant. Plus récemment, le géant agroa- Cette hausse des opérations est 187 milliards de dollars d’actifs. signé l’achat de NN IP, la filiale de
Les émissions de green bonds ont limentaire américain Mondelez a une b onne nouvelle p our les L’entité, Petershill Partners, gestion d’actifs de l’assureur
Guillaume Benoit poursuivi au premier semestre leur émis 2 milliards d’euros de green gérants, qui peinent parfois à trou- émettra pour environ 750 mil- néerlandais NN Group NV pour
@gb_eco croissance exponentielle, à bonds en trois tranches, via une ver des titres pour mener à bien lions de dollars d’actions et ven- 1,9 milliard de dollars.
228 milliards de dollars dans le filiale néerlandaise. leurs stratégies ESG (environne- dra également des actions exis- Contrairement à Bridgepoint,
Difficile de trouver, à l’heure monde, selon les chiffres collectés ment, social et gouvernance). Mais tantes pour atteindre un flottant qui ne dévoile pas ses revenus
actuelle, une grande entreprise qui par Climate Bonds Initiative (CBI). L’Europe mène la danse surtout pour la lutte contre le de 25 %. Cela valoriserait la tirés du carried interest (les
n’affiche pas de grandes ambitions C’est plus du double de l’année der- C’est néanmoins l’Europe qui a réchauffement climatique. société plus de 5 milliards de plus-values de cession des parti-
en matière d’environnement et de nière à la même époque. continué de mener la danse au Selon l’Esma, les entreprises qui dollars, selon Bloomberg. cipations des fonds revenant à
lutte contre le réchauffement cli- Si l’on prend en compte la totalité premier semestre, avec près de la ont recours aux obligations vertes Parmi ses participations l’équipe de gestion), comme le
matique. Mais au-delà de la com- de l’univers des obligations dura- moitié des volumes. Dans la région, ont considérablement réduit leur minoritaires, Petershill cite les pointait le « Financial Times »,
munication, combien sont-elles à bles, le chiffre est encore plus impo- le poids des Etats reste prédomi- intensité carbone. Cette baisse américains Francisco Partners, Petershill les affiche clairement.
franchir réellement le pas ? sant. On approche les 500 milliards nant, comme dans le reste du s’élève, par exemple, à 36 % en dix Riverstone Holding et d’autres Au seul premier semestre, les
Selon une étude de NN Invest- de dollars au cours des six premiers monde où les souverains représen- ans pour le secteur bancaire et à participations à long terme, associés du fonds ont touché pas
ment Partners (NN IP), à l’heure mois de l’année. tent la moitié des opérations contre 54 % pour celui des services aux col- mais l’opération n’inclut pas son moins de 419 millions de dollars
actuelle, seules 53 % des entreprises 28 % pour les entreprises et 22 % lectivités. investissement plus récent dans à ce titre, soit 30 % de plus que
actives sur le marché obligataire Volumes en hausse pour les financières. L’analyse est à prendre en compte le britannique Permira. D’autres sur tout 2020. En un semestre,
mondial sont alignées sur les objec- outre-Atlantique Le premier émetteur vert au avec précaution, précise le gen- acquisitions devraient interve- ces revenus représentent plus
tifs de l’Accord de Paris. Or leur res- Pour les green bonds, qui restent monde sur la période a été Bercy. darme des marchés, car l’échan- nir par la suite. La société veut du double de l’année 2019. n
pect est indispensable pour éviter l’instrument le plus utilisé par les L’agence France Trésor a lancé une tillon d’entreprises offrant suffisam-
un changement climatique catas- émetteurs, ce dynamisme s’expli- nouvelle obligation assimilable du ment de données reste limité. Et car
trophique. que notamment par une arrivée en trésor (OAT) verte de 7 milliards les projets financés par les green
« Les phénomènes météorologi- force des émetteurs américains. d’euros en mars dernier, abondée en bonds n’ont pas encore pu véritable-
ques extrêmes observés dans le
monde entier cette année donnent
Alors qu’ils s’étaient jusqu’ici tenus
assez éloignés du marché, la plus
juin puis jeudi dernier, pour des
montants respectifs de 2,28 mil-
ment porter leurs fruits en matière
de réduction de gaz à effet de serre. n en bref

Les banques restent engagées


dans les pays à fiscalité réduite
débat public et dans le monde politi- sey et Guernesey, Hong Kong, ou ques étudiées, sept affichent un taux
BANQUE que, les banques européennes n’ont encore Malte et le Luxembourg. Ces d’imposition inférieur à 15 %. Le
Shutterstock

pas réduit de manière significative juridictions proposent toutes un géant britannique HSBC figure en
Une étude de l’Obser- leur recours aux paradis fiscaux », taux d’imposition inférieur ou égal tête du classement : environ 60 % de
vatoire européen de la affirme l’Observatoire, qui est à 15 % et font état d’une productivité ses bénéfices sont domiciliés à Hong
fiscalité évalue à 14 % dirigé par l’économiste français par employé particulièrement Kong, avec un taux d’imposition de
la part des bénéfices Gabriel Zucman. importante. Certaines, comme seulement 11 %. L’italienne Monte La politique verte de Schroders ne
réalisés par les établis- Des négociations sont justement Hong-Kong et Luxembourg, ne dei Paschi, la britannique Standard convainc pas le régulateur britannique
sements européens en cours au sein de l’OCDE pour figurent toutefois pas sur la liste Chartered et l’allemande Deutsche
dans des pays à la appliquer un taux minimum de noire des paradis fiscaux de l’UE ou Bank sont aussi montrées du doigt. GESTION D’ACTIFS Schroders, le premier gestionnaire d’actifs
fiscalité avantageuse. 15 % pour les multinationales, afin de la France. d’Outre-Manche, ne figure pas sur la liste de sociétés approuvée
de lutter contre les paradis fiscaux. Le cas Société Générale dans le cadre du code britannique de bonnes pratiques visant à
Selon les calculs de l’Observatoire, en République tchèque mettre fin au greenwashing (écoblanchiment). Parmi les
Romain Gueugneau l’application d’une telle mesure per- Le géant britannique Côté français, c’est Société Générale 125 élus retenus par le Financial Reporting Council figurent son
@romaingueugneau mettrait de générer 3 à 5 milliards HSBC figure en tête qui détient la palme avec 13,8 % de compatriote M&G, les groupes français Amundi et AXA IM et
d’euros de recettes supplémentai- du classement. ses profits logés dans des paradis les américains BlackRock et Fidelity.
Les paradis fiscaux attirent toujours res pour les Etats européens. fiscaux sur la période 2018-2020
les banques du Vieux Continent. Dans son étude, l’organisme (principalement au Luxembourg et
Selon une étude de l’Observatoire indépendant a passé en revue les « Les bénéfices comptabilisés dans à Hong Kong). La part des bénéfices Swiss Re table sur un doublement
européen de la fiscalité, publiée données publiées par 36 établisse- les paradis fiscaux sont anormale- réalisés par les banques françaises du marché de l’assurance-dommages
lundi, les établissements financiers ments sur la période 2014-2020, ment élevés : 238.000 euros par dans des paradis fiscaux a néan-
européens enregistrent chaque dont les cinq français BNP Paribas, employé, contre 65.000 euros dans les moins baissé depuis 2014. Selon ASSURANCE Les primes d’assurance-dommages et de respon-
année 14 % de leurs bénéfices totaux, BPCE, Crédit Agricole, Crédit autres pays. Cela suggère que les l’Observatoire, le déficit fiscal pour sabilité civile (P&C) devraient plus que doubler au niveau
soit 20 milliards d’euros, dans des Mutuel, et Société Générale. Il iden- profits enregistrés dans les paradis fis- l’Etat français, calculé sur la base mondial pour atteindre 4.300 milliards de dollars en 2040,
territoires à la fiscalité favorable. tifie 17 Etats et territoires comme caux sont essentiellement déplacés d’un impôt minimum de 15 %, était contre 1.800 milliards en 2020, selon les prévisions du Swiss Re
Cette proportion n’a pas bougé des destinations privilégiées d’un depuis d’autres pays où a lieu la estimé en 2020 à 343 millions Institute. L’automobile, dont les primes devraient presque dou-
depuis 2014. « Malgré l’importance point de vue fiscal, parmi lesquels production de services », écrivent les d’euros (contre 490 millions six ans bler, pour atteindre jusqu’à 1.400 milliards de dollars à l’horizon
croissante de ces questions dans le les Bahamas, les îles Caïmans, Jer- auteurs de l’étude. Parmi les ban- plus tôt). n 2040, reste la branche la plus importante en P&C.
32 // Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

GESTION D’ACTIFS
ACTIFS RÉELS Le volume des acquisitions en immobilier d’entreprise pourrait être inférieur de 50 % au niveau LA PERSONNALITÉ
de 2019, avant la crise sanitaire. Les alternatives au bureau sont insuffisantes malgré la demande des gérants.

L’investissement immobilier

M. Scott Brauer/Redux-RÉA
reste à la peine face au Covid
Amélie Laurin vid, selon nos prévisions », déclare le Abigail Johnson
@AmelieLaurin directeur de l’IEIF. « Soit 300.000 m2 Présidente de Fidelity
de moins, alors qu’il y a déjà 4 millions Investments
es fermetures de commer- de mètres carrés disponibles en Ile-de-

L ces, d’hôtels et la désertion


des bureaux n’ont pas mis à
terre le secteur immobilier. Loin de
là. En juillet, le promoteur Altarea a
France ».
Dans ce contexte, les investisseurs
particuliers et institutionnels res-
tent malgré tout attachés à la pierre,
Fidelity
Investments
annoncé le rachat, pour 1,9 milliard considérée comme une valeur veut recruter
d’euros, de Primonial, le leader
indépendant de la gestion immobi-
refuge aux rendements attractifs en
période de taux bas. Dans le bureau,
9.000 personnes
lière et patrimoniale. Quelques les actifs de grande qualité dans de plus
mois plus tôt, ce dernier s’était illus- Paris intra-muros trouvent des
tré en signant, au côté de La Fran- acheteurs, à condition d’être déjà
çaise et d’EDF Invest, le rachat du loués ou assortis d’un nouveau bail Son actualité
siège de Nestlé à Issy-les-Mouli- long. « La vraie différence sur les prix Troisième gestionnaire d’actifs

Photo Arte Charpentier / Boegly&Grazia


neaux (Hauts-de-Seine) pour ne se fait plus seulement sur la locali- américain, Fidelity Invest-
620 millions d’euros.Mais depuis le sation mais sur la qualité du locataire ments va créer 9.000 postes
début de l’année, seules trois opéra- et sa capacité à rester solide après la aux Etats-Unis cette année,
tions ont dépassé les 200 millions fin des mesures d’aides gouverne- en plus des 4.000 annoncés
d’euros sur le marché français, mentales », constate Daniel While, au printemps. Sa PDG, Abigail
contre dix un an plus tôt. « Il y a rela- directeur recherche et stratégie de Johnson, compte recruter
tivement peu de réalisations car tout Primonial REIM. au total 16.000 personnes, soit
le monde garde ses bons actifs et il y a deux fois plus qu’en 2020 et
peu de souplesse dans les prix, cons- Retour des Coréens cinq fois plus qu’en 2017. Les
tate Marc Bertrand, directeur géné- Sur les segments de la pierre où la embauches se concentrent
ral d’Amundi Immobilier. C’est demande des gestionnaires d’actifs à 44 % sur les postes commer-
pourquoi nous n’avons pas réenclen- est forte, l’offre ne suit pas toujours. ciaux. Fidelity compte capitali-
ché de gros deals cette année. » Primonial, acquis par Altarea en juillet, s’était illustré il y a quelques mois en signant « Dans le résidentiel, la construction ser sur l’afflux de nouveaux
le rachat du siège de Nestlé à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) pour 620 millions d’euros. est insuffisante et les reconversions clients, notamment avec son
Moins bien qu’en 2020 d’immeubles sont complexes. Si la offre de trading en ligne dopée
La crise du Covid pèse encore lour-
dement sur l’investissement dans la
pierre. Dans l’immobilier d’entre-
prise (bureaux, commerce, logisti-
que, etc.), le total des acquisitions en
France a péniblement atteint
rattraper le retard. Le commerciali-
sateur anticipe un volume annuel de
20 à 23 milliards d’euros pour
l’immobilier d’entreprise, contre
29 milliards l’an dernier et 43,5 mil-
liards, durant l’année record de 2019.
montant des investissements devrait
être cette année supérieur de 15 % à
20 % à celui de 2020. Le secteur du
bureau devrait rester à peu près sta-
ble, mais la logistique et le logement
vont augmenter fortement. »
« La demande
placée de
bureaux pourrait
reculer de 12 %
logistique profite du fort développe-
ment de l’e-commerce, la hausse des
prix comprime les rendements,
explique Christian de Kerangal.
Quant à la santé, elle reste un marché
de niche pour des acteurs spécialisés
par le rebond des Bourses
depuis la crise sanitaire.
La société, qui revendique
environ 38 millions de clients
particuliers, a ouvert 1,7 million
de nouveaux comptes au
8,8 milliards d’euros à fin juin, soit « L’absence de rebond est liée à 15 % par rapport ayant un vrai savoir-faire comme deuxième trimestre (+40 % sur
un recul de 30 % par rapport au pre- notamment aux questions sur l’ave- Attention aux locataires Primonial, la foncière cotée Icade et un an). Près de 700.000 concer-
mier semestre 2020 déjà marqué nir du bureau et à la défiance actuelle Pour la suite, des incertitudes
à l’avant-Covid, Euryale AM. » Le méga fonds de nent des investisseurs de 35 ans
par le premier confinement, selon envers le commerce. Mais 20 mil- demeurent. « L’avenir s’annonce selon nos 8.000 logements de la Caisse des ou moins. Parmi eux, figurent
les chiffres de BNP Paribas Real liards ce n’est pas rien. Lors de la crise plus complexe, en raison de la fin des prévisions. Dépôts, en cours de levée, sera un désormais des 13-17 ans,
Estate (RE). La baisse est tirée par le financière de 2008-2009, les investis- mesures de soutien de l’Etat aux bon test de l’appétit des grands à qui la société de gestion
bureau, principal segment du mar- sements étaient tombés à 9 milliards entreprises, des livraisons d’immeu-
Soit 300.000 m2 investisseurs. Dans la logistique, où propose des comptes d’épargne
ché (5,5 milliards d’euros), en recul d’euros ! » rappelle Christian de bles neufs à venir sur un marché déjà de moins [...]. » la valeur unitaire des biens est fai- depuis quelques mois.
de 27 % sur douze mois et de 14 % Kerangal, directeur général de l’Ins- tendu, et de l’attitude des locataires CHRISTIAN DE KERANGAL ble, La Française a déjà acté le
par rapport à la moyenne des dix titut de l’épargne immobilière et vis-à-vis du télétravail », estime Directeur général retour d’un institutionnel coréen Son parcours
dernières années. foncière (IEIF). Simple passage à Philippe Depoux, président de La de l’Institut avec un portefeuille de six actifs Agée de cinquante-neuf ans,
« Ce ralentissement était attendu : vide ou tendance de fond ? « Il faut se Française Real Estate Managers. Si de l’épargne immobilière neufs, valorisés environ 200 mil- Abigail Johnson est titulaire
au cours du second semestre 2020, le méfier des chiffres semestriels car les les entreprises du tertiaire sont et foncière (IEIF) lions. « Ces locaux de messagerie en d’un bachelor en histoire de
nombre de mises en vente avait forte- opérations immobilières s’inscrivent encore en pleine réflexion sur le bordure de ville, loués notamment à l’art et d’un MBA de Harvard.
ment diminué », nuance BNP Paribas dans un temps long, indique Raphaël bureau de demain, « la demande pla- un grand e-commerçant, offriront un Fille du fondateur de Fidelity,
RE, qui attend une fin d’année « très Brault, responsable de l’activité ins- cée de bureaux pourrait reculer de taux de rendement annuel supérieur elle est entrée dans le groupe en
dynamique ». Mais pas assez pour titutionnelle d’AEW. Chez nous, le 12 % à 15 % par rapport à l’avant-Co- à 4 % », pointe Philippe Depoux. n 1988 comme analyste-gérante.
Elle a pris son premier poste
de direction dans le groupe

La pierre s’approprie peu à peu le label ISR neuf ans plus tard, en 1997.
Elle a été nommée en 2014
directrice générale de Fidelity
Investments, dont elle a pris
Près d’un an après sa Le précieux sésame pourrait s’avé- bailleurs institutionnels une baisse ancienne que pour la pierre. Mais d’immeubles d’une taille moyenne en plus la présidence fin 2017.
création, la déclinaison rer un redoutable argument marke- de la consommation d’énergie des ils souffrent du désamour des épar- unitaire de 10 millions d’euros »,
immobilière du label ting à l’heure de l’urgence climati- bâtiments d’ici à 2030, indique gnants après des performances reconnaît Philippe Depoux, prési- Sa société
français d’investissement que. « Pour les sociétés de gestion, les Daniel While. C’est une exigence très souvent négatives (–2,62 % pour dent de la Française REM. La Fondé en 1946, Fidelity admi-
socialement responsable conseillers en gestion de patrimoine forte pour tout notre patrimoine. » OPCIMMO) en 2020, liées à la chute société mise plutôt sur la qualifica- nistre 11.000 milliards d’actifs
s’applique à 27 fonds. et autres distributeurs, ce sont des en Bourse des foncières cotées. tion la plus élevée de SFDR, le nou- pour le compte de ses clients,
fonds faciles à présenter, avec des cri- Changement d’auditeur Quelles que soient les priorités veau règlement européen pour la dont 4.200 milliards gérés par
Près d’un an après son entrée en tères ESG [environnementaux, La certification des fonds est par- des gérants, la labellisation s’avère finance durable. Ses fonds (hors sa division de gestion d’actifs.
vigueur en octobre 2020, la déclinai- sociaux et de gouvernance, NDLR] fois semée d’embûches. Amundi, le complexe. Dans le bâtiment, les cri- multigestion) sont classés « article 9 Dédiée au marché américain,
son immobilière du label ISR (inves- parlants, poursuit le représentant leader français de la gestion d’actifs, tères S et G sont moins évidents que [produits à impact ou à objectif la société est indépendante
tissement socialement responsa- du Trésor. Les gérants doivent choisir a dû changer d’auditeur après le les questions environnementales. durable clair, NDLR] avec un objec- de Fidelity International,
ble) a imprimé sa marque. Vingt- au moins quatre critères sur les huit départ de l’équipe en charge du dos- « Les contrats des prestataires peu- tif environnemental ou sociétal ». la branche qui couvre le reste
sept fonds français possèdent déjà le proposés, dont deux obligatoires liés sier chez EY, selon plusieurs sour- vent par exemple intégrer des clauses Une position qui fait débat. du monde. — A. La.
précieux sésame, selon l’association à l’environnement, avec des objectifs ces. Son premier label immobilier a d’inclusion sociale », précise le porte- « Nous sommes convaincus que nous
professionnelle Aspim. Ils gèrent au de performance énergétique et été octroyé fin juin seulement. parole du label. Reste ensuite à aurons plusieurs fonds article 8
total environ 25 milliards d’euros. d’émissions de CO2. » « Nous avons d’abord labellisé appliquer la grille de lecture. [intégrant des critères d’investisse-
A l’heure où le label ISR histori- La pression vient aussi des distri- OPCIMMO car c’est notre plus gros « L’amélioration de la performance ment environnementaux et/ou
que, dédié aux valeurs mobilières buteurs, alors que la finance durable f o n d s [ 8 , 2 m i l l i a r d s d ’e u r o s ESG passe par un accompagnement sociaux, NDLR], mais je suis impres-
(actions...) est promis à une nouvelle est devenue l’un des principaux vec- d’encours, NDLR] et son patrimoine des locataires, explique David While. sionné de voir que certains gérants
révision, après de nombreuses criti- teurs de collecte. « Le label est désor- récent et homogène se prêtait bien à C’est plus facile avec les plus grands, peuvent déjà affirmer que tous leurs SUR LE WEB
ques sur son fonctionnement et ses mais nécessaire pour être référencé la démarche, explique Marc Ber- qui ont souvent déjà une politique fonds seront catégorisés comme à
exigences, « les gestionnaires spécia- chez certains assureurs vie », illustre trand, directeur général d’Amundi ESG. Dans les commerces de centre- impact », ironise Raphaël Brault, Retrouvez notre
lisés ont été associés à l’élaboration de Daniel While, directeur recherche et Immobilier, qui souhaite « obtenir le ville, très épars, c’est plus difficile. » responsable de l’activité institution- page gestion
la déclinaison immobilière et ils stratégie chez Primonial REIM. label le plus rapidement possible nelle d’AEW. Du côté de Bercy, d’actifs
étaient bien préparés », estime Pierre Le tampon ISR de l’Etat n’est tou- pour tous les produits grand public ». Interprétations divergentes « nous avons pour objectif d’harmo- tous les mardis
Chabrol, sous-directeur au finance- tefois par le seul levier de verdisse- Les OPCI (organismes de place- Même difficulté dans le logement. niser le label avec les nouveaux textes
ment des entreprises et du marché ment des fonds. « Avant même le ment collectif en immobilier) ont « Ce sera compliqué de labéliser européens pour donner de la lisibilité
financier à la direction générale du label, le décret tertiaire [de l’avantage de contenir des valeurs notre SCPI Epargne foncière qui aux épargnants », assure Pierre et sur le site
Trésor, et porte-parole du label ISR. juillet 2019, NDLR] a imposé aux cotées, dont l’analyse ESG est plus compte 425 immeubles ou parts Chabrol. — A. La. lesechos.fr
Les Echos Mardi 7 septembre 2021 FINANCE & MARCHES // 33

SÉANCE DU 06 - 09 - 2021 A : Indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : Bénfice par action. PER : Price Earning Ratio. Les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année

euronext CAC 40 : 6743,5 (0,80 %) NEXT 20 : 13276,77 (0,35 %)


CAC LARGE 60 : 7409,39 (0,76 %)
CAC ALL-TRADABLE : 5184,41 (0,72 %)
DATE DE PROROGATION : 27 SEPTEMBRE
civile. Les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres A pour les capitalisations
supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et C pour les capitalisations inférieures
à 150 millions d’euros. L : Valeurs de l’indice CACNext20. R : Valeurs de l’indice CACLarge60. G : Valeurs de l’indice CACMid60. g : Valeurs de l’indice
CACSmall. Les bénéfices par action : source FacSet JCF Estimates.

CAC 40 SRD Suite VALEURS FRANÇAISES SRD Suite VALEURS FRANÇAISES


VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT
AIR LIQUIDE (AI) R A 151,14 151,82 + 0,45 + 13,09 MICHELIN (ML) R A 137,1 137,55 + 0,51 + 31,06 GETLINK (GET) LR A 13,735 13,75 + 0,26 - 3,03 REXEL (RXL) G A 17,8 18,025 + 1,52 + 39,78
375792 152,3 + 3,22 153,26 159797 138,3 - 3,24 145,1 424478 13,765 - 1,36 14,68 429560 18,075 + 1,26 18,475
FR0000120073 17/05/21 2,75 473.748.540 150,88 + 9,38 124,25 1,81 FR0000121261 25/05/21 2,3 178.350.039 136,85 + 44,33 103,3 1,67 FR0010533075 31/05/21 0,05 550.000.000 13,635 + 9,21 12,39 0,36 FR0010451203 29/04/21 0,46 305.716.491 17,785 + 56,81 12,1 2,55
AIRBUS GROUP (AIR) R A 114,72 115,88 + 1,22 + 29,07 3,4 ORANGE (ORA) R A 9,553 9,535 - 0,15 - 2,04 GL EVENTS (GLO) g B 16 16,02 + 0,13 + 59,56 ROBERTET (RBT) G B 1034 1046 + 0,77 + 15,58
641283 116,56 - 0,87 121 34,13 3398432 9,57 + 0,12 10,736 51809 16,7 +14,1 17
NL0000235190 15/04/19 1,4 786.020.816 114,68 + 66,06 81,84 FR0000133308 15/06/21 0,5 2.660.056.599 9,454 + 3,44 9,17 5,24 98 1050 + 3,56 1068
FR0000066672 01/07/19 0,65 29.982.787 15,94 + 55,23 7,73 FR0000039091 29/06/21 5,6 2.173.781 1034 + 7,95 880 0,54
ALSTOM (ALO) R A 34,6 34,11 - 1,47 - 26,82 PERNOD-RICARD (RI) R A 184,7 185,85 + 1,17 + 18,53 GRAINES VOLTZ (GRVO) C 114 113,5 - 0,44 + 8,1
1255853 34,62 - 3,56 49,7 212786 185,9 - 0,69 190,6 131 115 + 1,34 130 ROTHSCHILD & CO (ROTH) G A 33,8 34 + 31,27
FR0010220475 02/08/21 0,25 373.303.156 33,97 - 21,88 33,97 0,73 FR0000120693 07/07/21 1,33 261.876.560 184,1 + 31,53 150,9 0,72 FR0000065971 24/03/20 7 1.295.197 113,5 + 87,6 99 10265 34,45 + 5,59 34,5
ARCELORMITTAL (MT) R A 28,29 28,495 + 1,01 + 50,93 PUBLICIS GROUPE (PUB) R A 55,9 56,66 + 1,58 + 39,01 FR0000031684 24/05/21 0,7 77.697.512 33,8 + 47,19 25,9 2,06
2450358 28,77 - 3,03 30,88 276654 57,04 + 4,08 57,16 GROUPE CRIT (CEN) g B 69,5 72 + 3,6 + 15,2
1333 72,1 + 5,11 74,5 RUBIS (RUI) G A 33,06 33 + 0,09 - 13,11
LU1598757687 10/06/21 0,21 1.032.809.772 28,29 +165,12 17,042 FR0000130577 15/06/21 2 253.324.921 55,82 + 88,11 40,44 3,53
FR0000036675 05/07/21 0,5 11.250.000 69,5 + 51,74 57,2 0,69 DIV 2 28/07/17 97102 33,09 - 1,79 42,64
ATOS SE (ATO) R A 45,16 44,8 - 0,84 - 40,09 RENAULT (RNO) R A 30,28 30,155 + 0,15 - 15,67 FR0013269123 16/06/21 1,8 103.971.190 32,82 - 11,67 32,11 5,46
410922 45,44 + 3,37 77,94 603899 30,62 -12,07 41,42 GROUPE GORGÉ (GOE) g B 14,9 15,18 + 2,02 + 19,91
FR0000051732 14/05/21 0,9 109.993.166 44,66 - 36,97 38,74 2,01 FR0000131906 18/06/19 3,55 295.722.284 30,04 + 23,33 29,08 4281 15,2 - 3,8 17,1 SARTORIUS STED. BIO. (DIM) G A 534 542,4 + 2,15 + 86,26
FR0000062671 23/06/21 0,32 17.424.747 14,9 + 21,05 12,54 2,11 DIV 6 10/05/16 19623 544,4 +12,37 544,4
AXA (CS) R A 23,67 23,765 + 0,74 + 21,8 SAFRAN (SAF) R A 104,9 104,22 - 0,21 - 10,12
3374184 23,855 + 0,36 24,445 405692 105,18 - 7,44 127,74 GTT (GTT) G A 70,05 70,85 + 1,21 - 10,54 FR0013154002 29/03/21 0,68 92.180.190 533,2 + 95,81 285,4 0,13
FR0000120628 07/05/21 1,43 2.419.157.125 23,585 + 38,33 18,21 6,02 FR0000073272 31/05/21 0,43 427.238.616 104,16 + 7,18 102,55 0,41 24620 70,85 + 4,5 90,65 SAVENCIA (BH) B 73 72,8 + 20,53
BNP PARIBAS (BNP) R A 53,87 54,12 + 0,46 + 25,55 SAINT-GOBAIN (SGO) R A 61,13 61,2 + 0,33 + 63,2 FR0011726835 01/06/21 1,79 37.078.357 69,8 - 10,66 63,2 2,53
812 73,4 + 3,41 78,2
1415624 54,32 + 0,22 57,92 660786 61,45 - 4,29 64,93 GUERBET (GBT) g B 34,5 34,55 + 0,15 + 5,18 FR0000120107 17/05/21 1,5 14.032.930 72,8 + 32,36 58,4 2,06
FR0000131104 24/05/21 1,11 1.249.798.561 53,7 + 45,39 39,71 2,05 FR0000125007 07/06/21 1,33 532.558.218 60,88 + 78,74 37,79 2,17 5124 34,75 +13,09 35,9
FR0000032526 29/06/21 0,7 12.602.674 33,85 + 26,33 27,8 2,03 SCOR (SCR) G A 26 26,09 + 2,6 - 1,25
BOUYGUES (EN) R A 35,92 35,86 - 0,08 + 6,57 SANOFI (SAN) R A 87,55 87,8 - 0,06 + 11,56
561387 35,97 + 7,4 36,67 825504 87,84 + 1,8 91,14 GUILLEMOT (GUI) g C 11,98 11,86 - 0,17 + 38,55 554287 26,3 + 9,44 30,6
FR0000120503 04/05/21 1,7 381.138.675 35,69 + 6,66 30,42 4,74 FR0000120578 05/05/21 3,2 1.263.433.015 87,27 + 5,06 74,92 3,65 14486 11,98 + 2,42 18,55 FR0010411983 02/07/21 1,8 186.540.376 25,86 + 17,31 22,87 6,9
CAP-GEMINI (CAP) R A 192,45 192,3 + 0,39 + 51,66 SCHNEIDER ELECTRIC (SU) R A 154 154,62 + 0,48 + 30,7 FR0000066722 16/06/21 0,25 15.287.480 11,74 + 77,54 8,34 2,11 SEB (SK) G A 137,7 139,1 + 1,09 + 2,69
128951 192,75 + 1,42 192,75 472456 154,62 + 5,06 155,38 HAULOTTE GROUP (PIG) g B 6,02 6,05 - 0,33 60696 139,9 + 1,76 159,2
FR0000125338 02/06/21 1,95 168.784.837 191,1 + 64,36 116,1 1,01 FR0000121972 10/05/21 2,6 569.033.442 153,64 + 49,97 119,1 1,68 5727 6,05 + 2,54 7,34 FR0000121709 25/05/21 2,14 55.337.770 137,6 + 6,26 129,5 1,54
CARREFOUR (CA) R A 15,615 15,82 + 1,87 + 12,76 SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (GLE) R A 26,6 26,67 + 0,4 + 56,68 FR0000066755 15/07/20 0,22 31.371.274 5,98 + 38,44 5,59 SERGEFERRARI GROUP (SEFER) g C 8,6 8,9 + 5,95 + 49,83
3448292 15,905 - 3,42 18,1 1234440 26,82 - 3,14 27,72 HIGH CO (HCO) g C 6,08 6,1 + 27,35
FR0000120172 26/05/21 0,48 788.148.615 15,59 + 10,51 13,925 3,03 FR0000130809 25/05/21 0,55 853.371.494 26,44 + 95,04 15,18 2,06 22820 8,98 +13,09 8,98
15196 6,14 + 8,93 6,18 FR0011950682 28/09/20 0,12 12.299.259 8,46 + 49,33 5,97
CREDIT AGRICOLE (ACA) R A 12,16 12,218 + 0,83 + 18,39 STELLANTIS NV (STLA) A 17,194 17,236 + 0,56 + 42,43 FR0000054231 20/05/21 0,27 22.421.332 6 + 29,24 4,78 4,43
2640379 12,274 - 0,52 13,49 1112574 17,302 - 3,34 18,73 SES-IMAGOTAG (SESL) Gg B 45,2 46,05 + 1,88 + 24,29
FR0000045072 18/05/21 0,8 3.092.019.491 12,128 + 40,92 9,228 6,55 NL00150001Q9 19/04/21 0,32 3.119.934.695 17,136 +110,37 10,901 1,86 ICADE (ICAD) G A 71,5 71,45 - 0,07 + 13,59 8938 47,45 - 0,75 52,6
25975 71,6 - 7,51 80 FR0010282822 25/06/12 0,5 15.758.108 45,2 + 83,1 35,05
DANONE (BN) R A 61,44 61,76 + 0,41 + 14,88 STMICROELETRONICS (STM) R A 38,055 38,195 + 0,78 + 26,14 0,23 FR0000035081 28/04/21 0,4 76.234.545 71,15 + 35,84 55,45
613566 62 - 1,5 65,3 662227 38,315 + 6,27 38,56 168,07 SHOWROOMPRIVÉ (SRP) g B 3,005 3,02 + 0,5 + 5,59
FR0000120644 10/05/21 1,94 687.640.000 61,32 + 9,93 52,14 3,14 NL0000226223 21/06/21 0,05 947.714.997 38,035 + 61,57 28,25 0,16 ID LOGISTIC (IDL) g A 336 333 - 0,3 + 47,35
2494 338,5 +21,53 339 186823 3,06 - 0,66 4,015
DASSAULT SYSTEMES (DSY) R A 49 49,115 + 0,67 + 47,8 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 377 380,9 + 1,01 + 40,4 FR0010929125 5.673.788 330 + 82,17 209,5 FR0013006558 118.552.030 2,99 +227,19 2,52
647931 49,18 + 2,17 49,35 57014 380,9 + 6,07 380,9
FR0014003TT8 1.329.620.910 48,95 + 61,46 31,92 1,14 FR0000051807 27/04/21 2,4 58.737.600 376,5 + 52,42 263,4 0,63 IMERYS (NK) G A 39,4 39,36 + 0,31 + 1,81 SOITEC (SOI) G A 205 208 + 1,86 + 30,57
ENGIE (ENGI) R A 12,03 12,056 + 0,52 - 3,71 1,21 THALES (HO) R A 86 86 + 0,21 + 14,82 30868 39,6 - 0,1 46,82 EX-DS 13/05/16 REGR.1P20 31593 208,2 + 1,56 210,4
3671662 12,116 + 3,48 13,865 10,00 132525 86,7 - 2,69 92,4 FR0000120859 13/05/21 1,15 84.940.955 39,24 + 15,76 35,78 2,92 FR0013227113 33.577.242 204,8 + 94,76 143
FR0010208488 24/05/21 0,53 2.435.285.011 12,012 + 3,57 10,976 4,4 FR0000121329 18/05/21 1,36 213.365.958 85,8 + 31,62 72,22 1,58 INNATE PHARMA (IPH) g B 4,5 4,556 + 18,15 + 31,6 SOLOCAL GROUP (PAJ) B 1,737 1,725 - 35,15
ESSILORLUXOTTICA (EI) R A 166,82 169,1 + 1,59 + 32,58 TOTALENERGIES (TTE) R A 37,265 37,665 + 1,07 + 6,7 2649013 4,728 +58,86 4,728 223213 1,762 +12,79 3,684
229125 169,64 + 1,93 169,64 2952257 37,92 - 0,71 42,19 FR0010331421 78.980.640 4,31 - 11,79 2,572 FR00140006O9 129.505.837 1,71 - 57,19 1,453
FR0000121667 28/05/21 1,08 441.747.170 166,82 + 52,21 116,4 0,64 FR0000120271 24/06/21 0,66 2.640.429.329 37,15 + 14,26 33,91 1,75 INTERPARFUMS (ITP) g A 58,7 59,9 + 1,53 + 53,41 SODEXO (SW) LR A 69,6 69,6 + 0,26 + 0,55
HERMES INTL (RMS) R A 1261 1277,5 + 1,79 + 45,24 UNIBAIL-R/WFD (URW) R A 70,67 70,13 - 0,01 + 8,59 13204 60,2 - 3,23 63,7
26331 1282 - 4,7 1354,5 285664 70,88 -10,24 85,65 FR0004024222 03/05/21 0,55 57.187.249 58,7 + 76,78 36,091 0,92 130964 70,16 - 4,4 88,04
FR0000052292 06/05/21 3,05 105.569.412 1261 + 73,06 839,4 0,24 FR0013326246 24/03/20 5,4 138.594.416 69,84 + 81,36 53,86 FR0000121220 30/01/20 2,9 147.454.887 69,52 + 9,02 67,94
IPSEN (IPN) G A 83,06 82,98 + 0,19 + 22,21
KERING (KER) R A 684 694,3 + 1,61 + 16,81 VEOLIA ENV. (VIE) R A 29,58 29,31 - 0,95 + 46,48 65030 83,3 - 7,47 93,14 SOLUTIONS 30 (ALS30) A 8,81 8,55 - 2,45 - 18,73
99916 698,8 -11,27 798 735995 29,67 + 6,74 29,94 FR0010259150 31/05/21 1 83.814.526 82,16 - 3,46 65,9 1,21 1699745 8,835 +27,99 14,8
FR0000121485 04/05/21 5,5 125.017.916 683,6 + 25,1 513,3 0,79 FR0000124141 10/05/21 0,7 579.583.189 29,25 + 49,96 19,85 2,39 FR0013379484 107.127.984 8,455 - 35,57 2,538
IPSOS (IPS) G A 41,8 41,55 - 0,72 + 50,54
L.V.M.H. (MC) R A 639,6 648,7 + 2,17 + 26,97 VINCI (DG) R A 91,16 90,98 - 0,18 + 11,82 28419 42,55 + 4,92 42,55 SOMFY (SO) A 165 164 - 0,61 + 18,33
262291 650,5 - 6,98 716,6 579672 91,64 + 0,57 96,95 FR0000073298 01/07/21 0,9 44.436.235 41,5 + 93,26 25,2 2,17 6822 165,6 - 1,2 173
FR0000121014 20/04/21 4 504.757.339 637,2 + 61,03 489,05 0,62 FR0000125486 20/04/21 2,04 597.642.813 90,62 + 14,27 75,38 2,24
JACQUET METAL SERVICE (JCQ) g B 19,3 20,2 + 4,12 + 45,32 FR0013199916 08/06/21 1,85 37.000.000 163,2 + 51,01 134,6 1,13
LEGRAND (LR) R A 97,5 97,4 + 0,02 + 33,42 VIVENDI SE (VIV) R A 32,93 33,41 + 1,46 + 26,65 28073 20,45 - 1,22 23,4
189539 97,66 + 1,84 98,48 4179896 33,48 +13,37 33,48 SOPRA STERIA GP (SOP) G A 175 174,7 + 0,12 + 32,15
FR0010307819 28/05/21 1,42 267.447.746 97,24 + 40,51 71,02 1,46 FR0000127771 23/06/21 0,6 1.108.279.297 32,91 + 40,08 25,31 1,8 FR0000033904 29/06/21 0,4 23.022.739 19,2 +105,08 13,44 1,98 9904 175,3 + 2,89 177,6
L'ORÉAL (OR) R A 395,5 396,35 + 0,38 + 27,53 WORLDLINE (WLN) G A 72,6 72,98 + 0,82 - 7,74 JCDECAUX (DEC) G A 23,66 23,66 + 0,25 + 27 FR0000050809 01/06/21 2 20.547.701 173,4 + 29,12 128,9 1,15
182434 397,25 - 0,68 406,25 289825 73,38 - 7,74 85,35 37599 23,82 + 4,51 26,24
FR0000077919 21/05/19 0,58 212.902.810 23,5 + 46,41 14,74 SMCP (SMCP) g B 5,24 5,56 + 8,38 + 11,78
FR0000120321 27/04/21 4 557.671.748 395,5 + 44,71 290,1 1,01 FR0011981968 280.464.670 72,6 - 1,11 68,06 538743 5,64 - 0,54 8,13
KAUFMAN & BROAD (KOF) g B 39 38,95 + 0,13 + 6,42 FR0013214145 74.798.149 5,18 + 36,95 3,94
5879 39,25 + 1,56 44,9
FR0004007813 02/06/21 1,85 21.713.023 38,7 + 21,34 34 4,75 SPIE (SPIE) G A 20,3 19,67 - 4,33 + 10,44
KLEPIERRE (LI) LR A 20,55 20,59 + 0,64 + 11,96 752593 20,38 + 0,05 21,58
482474 20,77 - 3,42 25,93 FR0012757854 25/05/21 0,44 160.139.776 19,32 + 31,31 17,12 2,24

SRD VALEURS FRANÇAISES FR0000121964


KORIAN (KORI) G
21/06/21 1 290.355.032
A 31,52
20,39
31,66
+ 49,04 16,075
+ 0,25 + 1,02
SQLI (SQI) g C 26,2
2674
26,2
26,3
+ 0,38 + 32,99
- 3,68 27,5
131255 31,8 + 1,54 34,76 FR0011289040 21/07/17 0,88 4.613.975 26,1 + 20,74 17,7
FR0010386334 04/06/21 0,3 105.592.353 31,12 + 7,13 28,36 0,95 STEF (STF) g B 101,2 99,4 - 1,58 + 36,54
VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA LAGARDÈRE (MMB) G A 22,24 21,62 - 2,96 + 5,57
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER 5051 102,2 + 3,76 104,4
ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT 205809 22,26 - 7,37 24,62 FR0000064271 04/05/21 2,5 13.000.000 99,1 + 49,7 72,9 2,52
FR0000130213 14/05/19 1,3 141.133.286 21,48 + 23,4 18,7
AB SCIENCE (AB) g B 13,5 13,15 - 3,45 - 33,11 CGG (CGG) G B 0,672 0,663 - 1,49 - 18,15 SWORD GROUP (SWP) g B 43,9 43,7 - 0,46 + 39,39
LATECOERE (LAT) g C 0,585 0,584 + 0,34 - 42,63
103758 13,67 +15,86 20,1 7517005 0,673 + 2,41 1,315 128675 0,585 + 7,95 1,118 4203 44,35 + 1,27 45,9
FR0010557264 46.782.838 13,12 + 25,24 6,95 FR0013181864 711.661.841 0,653 - 2,04 0,548 FR0000032278 29/06/07 0,75 530.983.700 0,578 - 31,09 0,47 FR0004180578 07/05/21 4,08 9.544.965 43,7 + 25,76 30,65 10,98
ABC ARBITRAGE (ABCA) g B 7,22 7,17 - 0,97 - 1,24 CHARGEURS (CRI) g C 23,32 23,28 + 0,09 + 32,27 LDC (LOUP) A 108 106 - 0,47 + 6,85 SYNERGIE (SDG) g B 35,6 35,9 + 0,7 + 12,19
18910 7,26 - 1,38 8,15 42561 23,44 + 6,69 24,78 1156 108 + 3,41 108 4126 35,9 - 0,28 41,2
FR0004040608 13/07/21 0,18 59.328.039 7,16 + 3,61 6,84 1,4 FR0000130692 13/04/21 1,04 24.274.237 22,86 + 45,86 17,22 4,47 FR0013204336 24/08/21 1,8 17.222.790 106 + 4,95 94,6 1,7 FR0000032658 30/06/21 0,8 24.362.000 35 + 74,7 28 2,23
ABIVAX (ABVX) g B 32,3 33,15 + 4,25 - 3,63 CHRISTIAN DIOR (CDI) A 648 663,5 + 2,71 + 45,95 LNA SANTÉ (LNA) g B 56,7 55,6 - 2,11 + 12,89 TECHNICOLOR (TCH) B 2,882 2,908 + 0,28 + 59,87
48890 34 +20,11 36,85 EX D OP 08/06/17 3925 667,5 - 5,15 728 2462 56,7 + 7,34 58,8 88514 2,922 - 1,22 3,63
FR0012333284 16.692.268 32,15 + 79,19 17,62 FR0000130403 20/04/21 4 180.507.516 648 + 83,29 427,6 0,6 FR0004170017 07/07/21 0,2 9.705.937 55,5 + 9,02 44,2 0,36 FR0013505062 235.805.283 2,882 + 7,7 1,72
ACCOR (AC) LR A 28,75 28,3 - 1,29 - 4,39 CIBOX INTERACTIVE (CIB) g C 0,155 0,155 + 1,18 - 25,58 LECTRA (LSS) g B 36 37,05 + 3,2 + 48,2
504233 28,87 - 2,82 35,89 156418 0,155 + 2,52 0,334 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 377 380,9 + 1,01 + 40,4
29674 37,3 +11,43 37,3 57014 380,9 + 6,07 380,9
FR0000120404 10/05/19 1,05 261.839.044 28,29 + 4,39 27,09 FR0000054322 10/08/98 114.465.132 0,152 - 31,2 0,14 FR0000065484 05/05/21 0,24 37.511.651 35,95 + 82,96 23,15 0,65 FR0000051807 27/04/21 2,4 58.737.600 376,5 + 52,42 263,4 0,63
ADOCIA (ADOC) g B 9,62 9,87 + 1,75 + 18,92 CNP ASSURANCES (CNP) G A 14,445 14,54 + 0,87 + 10,32 LISI (FII) g A 28,2 27,25 + 0,18 + 35,24
20964 10 + 8,7 12,36 132882 14,65 - 0,41 16,89 12636 28,3 - 8,4 30 TF1 (TFI) G A 8,415 8,43 + 0,66 + 27,92
FR0011184241 7.021.754 9,6 + 22,3 8,02 FR0000120222 21/04/21 1,57 686.618.477 14,445 + 31,82 12,39 10,8 FR0000050353 03/05/21 0,14 54.114.317 27,2 + 44,79 18,2 0,51 75845 8,45 + 4,33 9,235
AÉROPORTS DE PARIS (ADP) G A 98,48 98,16 + 0,14 - 7,48 COFACE (COFA) G A 10,17 10,18 + 0,3 + 24 FR0000054900 03/05/21 0,45 210.485.635 8,355 + 48,28 6,425 5,34
LUMIBIRD (LBIRD) g C 16,16 16,3 - 0,37 + 16,1
57395 99,18 - 6,11 128,15 156643 10,33 - 0,49 11,11 927 16,34 - 4,34 18 TFF GROUP (TFF) B 27,6 27,8 + 0,73 + 4,12
FR0010340141 06/12/19 0,7 98.960.602 97,6 + 10,85 90,3 FR0010667147 19/05/21 0,55 150.179.792 10,15 + 57,34 7,63 5,4 FR0000038242 22.466.882 16,16 + 42,48 13,6 894 27,8 - 2,11 30,9
AIR FRANCE-KLM (AF) LR A 3,932 3,907 - 0,56 - 23,69 COLAS (RE) A 133,5 132,5 - 0,75 + 7,29 LYSOGENE (LYS) g C 2,55 2,44 - 1,61 - 7,92 FR0013295789 06/11/20 0,35 21.680.000 27,5 - 2,11 24,5 1,26
2002511 3,969 - 4,36 5,96 1393 133,5 +6 137 69882 2,55 +22 4,47 THERMADOR GROUPE (THEP) B 93,6 95,1 - 0,63 + 48,59
FR0000031122 14/07/08 0,58 642.634.034 3,907 + 2,76 3,669 FR0000121634 03/05/21 2,9 32.654.499 132,5 + 9,96 115 2,19 FR0013233475 16.841.104 2,425 + 5,63 1,98 2046 96,4 + 1,6 99
AKKA TECHNOLOGIES (AKA) Gg B 47,02 47,04 - 0,34 + 82,68 COVIVIO (COV) G A 77,74 76,66 - 1,26 + 1,74 M6-MÉTROPOLE TV (MMT) G A 17,8 17,8 + 0,45 + 34,24 FR0013333432 13/04/21 1,82 9.200.849 93,6 + 74,18 64,8 1,91
37344 47,28 + 0,13 47,5 68399 77,74 - 5,36 82,14 44912 17,92 + 5,58 19,76
FR0004180537 28/06/19 0,49 31.210.078 47 +177,69 20,28 FR0000064578 26/04/21 3,6 94.579.481 76,5 + 26,4 62,8 TIKEHAU CAPITAL (TKO) g A 25 25,35 + 1,6 - 1,36
FR0000053225 04/05/21 1,5 126.414.248 17,7 + 64,51 12,8 8,43
EX D S 03/07/17 4523 25,35 - 5,41 27,4
AKWEL (AKW) g B 22,7 22,5 - 1,53 - 1,75 COVIVIO HOTELS (COVH) A 16,1 16,2 + 0,62 - 8,37 MAISONS DU MONDE (MDM) G B 19,15 19,43 + 1,78 + 29,97
10873 23 - 4,46 34,2 1924 16,25 + 1,89 18,62 FR0013230612 21/05/21 0,5 175.318.344 24,9 + 24,88 22,2 1,97
41152 19,47 - 3,43 23,36
FR0000053027 08/06/21 0,45 26.741.040 22,25 + 64,23 20 2 FR0000060303 13/04/21 0,26 148.141.452 16,1 + 12,03 14,163 FR0013153541 05/07/21 0,3 45.241.894 19,07 + 43,18 14,12 1,54 TRANSGÈNE (TNG) g C 2,725 2,675 - 0,37 + 62,32
ALBIOMA (ABIO) Gg A 37,22 37 - 0,43 - 21,28 CREDIT AGR. PARIS IDF (CAF) B 73,1 73,2 + 0,14 - 2,41 MANITOU (MTU) g B 30,8 31,1 + 0,65 + 30,13 125956 2,73 +19,15 3,15
21596 37,4 + 9,34 50,7 156 73,7 + 5,08 86,67 4528 31,4 + 1,14 31,85 FR0005175080 97.771.334 2,635 + 95,26 1,646
FR0000060402 10/06/21 0,4 32.052.047 37 - 12,22 32,86 1,08 FR0000045528 03/05/21 2,6 8.289.603 73,1 - 2,4 66,68 3,55 FR0000038606 21/06/21 0,6 39.668.399 30,7 + 86,67 23,6 1,93 TRIGANO (TRI) G A 176,4 176,5 + 0,51 + 21,89
ALD (ALD) g A 11,72 11,88 + 1,71 + 3,3 DASSAULT AV. (AM) G A 950 950 + 0,74 + 5,91 MAUNA KEA (MKEA) g C 1,18 1,194 + 1,88 - 9,27 11346 177,8 - 4,8 193,9
96577 11,96 - 2,62 13,94 3234 959,5 - 6,59 1053 113450 1,212 +11,8 1,92 FR0005691656 12/01/21 2,2 19.336.269 175,3 + 70,7 137,9 1,25
FR0013258662 28/05/21 0,63 404.103.640 11,64 + 28,29 11,22 5,3 FR0000121725 18/05/21 12,3 8.348.703 950 + 20,94 846 1,3 FR0010609263 30.556.980 1,18 + 6,23 1,018 UBISOFT ENTERTAINMENT (UBI) LRA 55,78 55,68 + 0,25 - 29,38
ALPES (CIE DES ) (CDA) g B 13,52 13,38 - 0,3 - 2,31 DBV TECHNOLOGIES (DBV) G B 9,59 9,114 - 3,72 +110,19 MCPHY ENERGY (MCPHY) g B 18 17,79 - 1 - 48,21 137393 56 +11,36 88,16
29613 13,62 + 7,04 17,893 279519 9,68 + 9,36 13,69 145865 18,71 + 9,75 41,7 FR0000054470 123.575.955 55,3 - 15,2 49,66
FR0000053324 10/03/20 0,7 49.126.902 13,38 + 14,65 12,14 5,23 FR0010417345 54.927.187 9,09 +161,9 4,294 FR0011742329 27.856.540 17,66 - 24,3 14,86
ALTAREA (ALTA) A 203 202,5 + 41,21 DELTA PLUS GROUP (DLTA) g B 101,4 99,8 + 1,84 + 40,96 VALEO (FR) LR A 23,35 22,9 - 1,76 - 29,06
MEDINCELL (MEDCL) B 10,5 10,04 - 3,46 - 1,57 720108 23,35 -10,05 33,66
5932 203,5 + 5,14 205 816 101,4 +10,15 103 65089 10,56 + 9,97 16,75
FR0000033219 05/07/21 4,75 17.858.081 200,5 + 65,98 134,2 FR0013283108 23/06/21 1 7.358.708 99,1 + 72,07 68,4 1 FR0013176526 28/05/21 0,3 241.717.403 22,9 - 19,11 22,7 1,31
FR0004065605 24.815.463 9,66 + 50,75 8,42
ALTEN (ATE) G A 140,6 138,7 - 0,79 + 49,7 DERICHEBOURG (DBG) g B 9,91 9,965 + 0,56 + 69,47 MERCIALYS (MERY) G B 9,6 9,6 - 0,1 + 32,96 VALLOUREC REG (VK) G B 7,705 7,4 - 3,71 - 19,56
23513 141 + 2,82 142,8 116061 9,965 +15,87 10,11 232679 9,695 - 9,94 11,07 1124816 7,73 - 3,08 14,5
FR0000071946 02/06/21 1 34.339.897 138,7 + 90,52 84,9 0,72 FR0000053381 07/02/20 0,11 159.397.489 9,8 +287,44 5,395 FR0010241638 29/04/21 0,43 93.886.501 9,57 + 72,66 6,71 FR0013506730 228.928.428 7,37 + 2,54 6,815
AMPLITUDE SURGICAL (AMPLI) g C 2,11 2,11 - 2,31 DEVOTEAM (DVT) g C 129 129,2 - 2,42 + 38,78 MERSEN (MRN) g B 33,7 33,55 - 0,45 + 35,56 VALNEVA (VLA) G B 20,52 22,5 + 11,28 +190,32
1 2,11 - 1,86 2,84 277 129,8 - 0,46 134 12374 34 + 1,82 34,9 2582724 22,64 +83,67 25,2
FR0012789667 47.804.841 2,11 - 1,4 2 FR0000073793 03/07/19 1 8.332.407 127,6 + 32,79 94 FR0000039620 06/07/21 0,65 20.819.357 33,55 + 33,4 23,25 1,94 FR0004056851 99.891.549 20,42 +377,2 7,22
AMUNDI (AMUN) G A 79,35 79,9 + 0,88 + 19,61 DMS (DGM) g C 1,422 1,42 - 1,11 - 19,32 METABOLIC EXPLORER (METEX) g C 6 5,89 + 1,03 +147,48 VERALLIA (VRLA) g A 30,78 30,5 - 0,78 + 4,99
EX-DS 15/03/17 64186 80,05 - 1,3 82,2 11222 1,434 - 2,34 2,06 373472 6,08 +36,03 6,54 36734 30,84 - 2,62 34,14
FR0004125920 13/05/21 2,9 203.074.651 79,2 + 25,63 60,1 3,63 FR0012202497 16.120.556 1,42 - 4,7 1,296 FR0004177046 43.827.988 5,88 +222,74 2,4 FR0013447729 01/07/21 0,95 122.289.183 30,38 + 16,41 26,65 3,12
ARAMIS (ARAMI) A 19,22 19,2 + 1,27 EDENRED (EDEN) LR A 46,96 47,07 + 0,26 + 1,42 NACON (NACON) B 5,2 5,19 + 0,58 - 34,88
17552 19,34 + 4,92 23,4 295559 47,22 - 4,6 51,74 VERIMATRIX (VMX) g B 1,43 1,43 - 0,56 - 49,11
28609 5,22 + 6,13 8,5
FR0014003U94 82.828.345 19 17,14 FR0010908533 14/05/21 0,75 249.588.059 46,79 + 11,3 43,6 1,59 FR0013482791 84.908.919 5,12 - 20,76 4,715 201938 1,474 + 8,33 3,365
FR0010291245 85.520.147 1,414 - 47,52 1,266
ARGAN (ARG) A 109 110,2 + 1,1 + 31,82 EDF (EDF) LR A 10,98 10,92 - 0,37 - 15,32 NANOBIOTIX (NANO) g B 11,18 11,16 - 0,18 - 19,13
2037 110,8 - 0,18 114,6 EX-DS 7/03/17 1181277 11 + 0,78 13,575 33865 11,39 - 4,21 17,34 VICAT (VCT) g A 42,7 41,9 - 1,87 + 21,98
FR0010481960 01/04/21 2,1 22.588.545 108,8 + 28,14 75 FR0010242511 12/05/21 0,21 3.157.832.107 10,855 + 26,33 9,632 1,92 FR0011341205 13/05/19 34.825.872 11,07 + 62,21 10,34 13240 42,75 - 2,33 45,05
ARKEMA (AKE) LR A 112,1 114,3 + 2,65 + 22,25 EIFFAGE (FGR) LR A 91,2 89,64 - 1,69 + 13,41 NEOEN (NEOEN) G A 36,16 35,02 - 3,37 - 39,52 FR0000031775 26/04/21 1,5 44.900.000 41,85 + 46,76 34,05 3,58
161617 114,3 + 5,01 114,9 163144 91,24 + 2,45 95,5 79996 36,4 + 4,1 65,013 VILMORIN & CIE (RIN) g A 54 53,8 - 0,37 + 9,13
FR0010313833 26/05/21 2,5 76.736.476 111,95 + 22,09 87,64 2,19 FR0000130452 17/05/21 3 98.000.000 89,52 + 14,48 72,66 3,35 FR0011675362 106.998.455 34,98 - 16,1 31,12 3794 54,4 - 2,18 63,5
ARTMARKET.COM (PRC) g C 6,98 6,72 - 0,59 - 8,45 EKINOPS (EKI) g B 7,68 7,52 - 1,83 + 10,43 NEXANS (NEX) G A 89,5 89,3 - 0,17 + 50,72 FR0000052516 14/12/20 1 22.917.292 53,5 + 16,96 48,65 1,86
11919 6,98 +33,07 7,28 21842 7,68 + 1,76 7,9 21809 90,05 + 9,64 90,25 VIRBAC (VIRP) G A 355 355 - 0,42 + 49,16
FR0000074783 6.651.515 6,72 - 22,76 4,91 FR0011466069 25.564.227 7,47 + 38,75 5,88 FR0000044448 19/05/21 0,7 43.755.627 88,35 + 86,51 59,4 0,78 2301 357 + 8,73 368
ASSYSTEM (ASY) B 31,4 31,7 + 1,28 + 28,86 ELIOR (ELIOR) G B 5,955 5,865 - 1,51 + 6,25 NEXITY (NXI) G A 43,76 43,62 - 0,09 + 23,01 FR0000031577 23/06/21 0,75 8.458.000 353,5 + 96,13 200,5 0,21
OPA 24/11/17 1107 31,7 + 1,93 32,5 173861 5,96 - 0,76 7,705 44008 43,78 + 0,65 46,96
FR0000074148 06/07/21 1 15.668.216 31,4 + 34,61 24,5 3,16 FR0011950732 07/04/20 0,29 174.147.823 5,865 + 17,39 4,92 FR0010112524 25/05/21 2 56.129.724 43,28 + 53,16 35,26 4,59 WAVESTONE (WAVE) g B 46,2 46 - 0,43 + 54,88
ATARI (ATA) g C 0,436 0,451 + 3,56 + 26,72 ELIS (ELIS) G A 15,19 15 - 0,86 + 10,05 3198 46,2 + 6,98 47,2
NICOX (COX) g B 3,83 3,74 - 1,32 - 14,02 FR0013357621 02/08/21 0,23 20.196.492 46 + 95,74 28,5 0,5
3987037 0,468 +22,09 0,963 183270 15,24 - 4,52 16,47 75877 3,83 +16,15 5,19
FR0010478248 301.415.429 0,435 + 55,88 0,34 FR0012435121 27/05/19 0,37 224.076.007 14,95 + 36,74 11,89 FR0013018124 37.125.385 3,69 - 2,48 3,015 WENDEL (MF) G A 122,1 123,2 + 0,98 + 25,78
AUBAY (AUB) g C 49,7 51,5 + 4,89 + 49,93 ERAMET (ERA) G B 67,85 67,85 + 0,15 + 58,08 NRJ GROUP (NRG) B 6,08 6,08 + 0,33 24456 123,6 + 1,48 124,9
15882 51,8 + 8,65 51,8 30525 68,85 - 0,15 76,5 2540 6,1 - 0,65 6,8 FR0000121204 01/07/21 2,9 44.719.119 121,9 + 46,23 91,75 2,35
FR0000063737 14/05/21 0,33 13.221.796 49 + 56,06 33,95 0,64 FR0000131757 29/05/19 0,6 26.636.005 67,7 +143,36 41,06 FR0000121691 15/06/21 0,21 78.107.621 6,08 + 3,05 5,9 3,45 WORLDLINE (WLN) G A 72,6 72,98 + 0,82 - 7,74
AXWAY SOFTWARE (AXW) g B 28,2 27,4 - 2,14 + 1,48 ERYTECH PHARMA (ERYP) g B 5,47 5,49 + 2,24 - 22,78 OENEO (SBT) g B 13,32 13,36 + 0,3 + 23,02 289825 73,38 - 7,74 85,35
2464 28,2 - 4,2 31,2 274384 5,57 + 1,29 10,44 1069 13,36 + 1,98 13,44 FR0011981968 280.464.670 72,6 - 1,11 68,06
FR0011040500 16/06/21 0,4 21.559.010 26,9 + 42,71 23,2 1,46 FR0011471135 27.320.457 5,27 - 1,96 3,41 FR0000052680 31/07/19 0,15 65.052.474 13,32 + 15,17 10,5
BAINS MER MONACO (BAIN) B 71,2 71 - 1,39 + 2,9 ESI GROUP (ESI) g C 59,2 61 + 0,66 + 33,19 ODET (CIE DE L') (ODET) A 1290 1285 - 0,77 + 63,49
MC0000031187
509
26/09/14 0,01 24.516.661
71,6
71
- 2,74 79,6
+ 21,16 60,2 FR0004110310
553
6.032.492
61,2
59,2
+ 0,66 61,4
+ 52,88 41,5 FR0000062234
369
10/06/21 3 6.585.990
1295
1285
+12,23 1300
+ 83,57 774 0,23
AUTRES VALEURS DE LA ZONE EURO
BELIEVE (BLV) A 18,2 18,038 - 0,33 EURAZEO (RF) G A 86,85 87,1 + 0,58 + 56,94 ORAPI (ORAP) g C 6,81 6,82 + 0,29 - 34,74 EURONEXT (ENX) LR A 103 103 + 0,29 + 24,16
21209 18,5 + 6,11 18,5 43782 87,35 - 0,57 88,8 948 6,86 + 0,29 11,55 91556 103,5 +10,81 103,5
FR0014003FE9 95.853.458 17,882 13,24 FR0000121121 30/04/21 1,5 79.224.529 86,4 + 88,86 55,7 1,72 FR0000075392 29/04/15 0,13 6.598.219 6,75 + 29,66 5,9 NL0006294274 17/05/21 1,25 107.106.294 102,5 + 13,34 71,871 1,43
BÉNÉTEAU (BEN) g B 13,66 13,66 + 44,32 EUROFINS SCIENT. (ERF) LR A 122,96 124,08 + 1,13 + 80,8 ORPÉA (ORP) LR A 105,7 106,2 + 0,57 - 1,26 NOKIA (NOKIA) R A 5,105 5,124 + 0,51 + 63,13 0,3
61039 13,84 + 0,15 14,88 149897 124,66 +10,06 124,66 59957 107,05 + 2,02 119,8
FR0000035164 12/02/20 0,23 82.789.840 13,4 +102,67 9,32 FR0014000MR3 03/07/19 2,45 190.742.750 122,7 + 91,6 69,38 0,55 99194 5,145 - 2,4 5,375 17,31
FR0000184798 09/07/21 0,9 64.631.325 105,25 + 8,52 95,14 0,85
FI0009000681 29/07/19 0,02 5.675.461.159 5,093 + 35,23 3,117
BIC (BB) G A 56,5 56,95 + 1,24 + 23,11 EUROPCAR GROUPE (EUCAR) G C 0,5 0,5 - 0,1 + 18,31 OSE IMMUNO (OSE) g C 12,7 12,46 - 2,2 + 73,06
23207 57,1 - 1,13 64,9 3638508 0,5 + 0,64 0,59 103248 12,76 +40,95 15,8 SES (SESG) LR 7,296 7,32 + 0,3 - 5,13
FR0000120966 31/05/21 1,8 45.395.857 56,45 + 21,22 44 3,16 FR0012789949 21/05/19 0,26 5.014.620.532 0,499 - 25,47 0,25 FR0012127173 18.280.038 11,9 +103,59 7,2 411175 7,344 + 8,51 8,09
BIGBEN INT. (BIG) g C 14,94 15,08 + 0,8 - 19,1 EUTELSAT COM. (ETL) G A 9,944 9,986 + 0,36 + 7,84 LU0088087324 20/04/21 0,34 376.915.302 7,248 + 18,29 6,074 5,46
PEUGEOT INVEST (PEUG) g A 115,8 117,6 + 2,08 + 24,31
23790 15,12 + 6,95 22,7 320287 10 + 4,7 10,97 3566 118 - 1,01 120,6 X-FAB SILICON (XFAB) g A 9,24 9,22 + 0,77 + 87,4
FR0000074072 02/08/21 0,3 19.455.788 14,94 + 11,21 13,54 1,99 FR0010221234 20/11/20 0,89 230.544.995 9,898 + 11,58 9,092 8,91 FR0000064784 17/05/21 2,35 24.922.589 115,6 + 72,18 88,8 2 191029 9,41 + 0,99 9,47
BIOMÉRIEUX (BIM) G A 110,75 111,2 + 0,5 - 3,64 EXEL INDUSTRIES (EXE) B 77,4 77,8 - 0,51 + 27,96 PHARMAGEST INT. (PHA) g A 97,6 96,9 - 0,31 - 13,02 BE0974310428 130.781.669 9,16 +221,25 4,855
73960 111,45 +10,15 132,1 398 78,4 - 6,71 92,4 4364 98,1 + 3,19 124,2
FR0013280286 04/06/21 0,62 118.361.220 110,05 - 1,77 88,86 0,56 FR0004527638 13/02/19 1,14 6.787.900 77,4 +117,32 59,4 FR0012882389 01/07/21 0,95 15.174.125 96,4 + 23,91 87,2 0,98
BOIRON (BOI) g A 41,75 41,6 - 0,95 + 0,6 FAURECIA (EO) LR A 40,03 39,35 - 1,6 - 6,11 PIERRE & VACANCES (VAC) g C 9,09 9,04 + 0,11 - 38,5 VALEURS ZONE INTERNATIONALE
1220 42 - 4,37 44,45 321975 40,37 + 4,96 50,76 10995 9,09 - 7,85 14,75
FR0000061129 02/06/21 0,95 17.545.408 41,3 + 19,88 33,7 2,28 FR0000121147 03/06/21 1 138.035.801 39,12 - 3,74 35,68 2,54 FR0000073041 19/03/12 0,7 9.893.463 8,93 - 37,66 8,8 GENERAL ELECTRIC (GNE) A 89,98 87,83 - 0,75 + 25,44
BOLLORÉ (BOL) G A 5,085 5,145 + 1,58 + 52,13 FDJ (FDJ) G A 44,6 44,37 - 0,38 + 18,6 PLASTIC OMNIUM (POM) G A 24,78 24,3 - 2,1 - 13,89 639 90,76 - 0,77 97,6
428644 5,15 + 6,74 5,155 111287 44,75 - 0,29 51,7 214023 24,82 -11,51 34,66 US3696043013 1.097.662.889 87,5 +105,56 67,824
FR0000039299 01/09/21 0,02 2.947.446.874 5,085 + 61,59 3,33 0,39 FR0013451333 21/06/21 0,9 191.000.000 44,06 + 46,53 35,2 2,03 FR0000124570 28/04/21 0,49 147.122.153 23,94 + 15,38 23,94 2,02 HOLCIM LTD (HOLN) A 47,5 46,06 - 3,54 + 3,16 4
BONDUELLE (BON) g B 22,8 22,3 - 2,83 + 7,21 FERMENTALG (FALG) g C 3,17 3,13 - 0,32 +116,46 PLASTIVALOIRE (PVL) g C 6,09 6,04 - 0,33 - 17,6 35597 47,5 - 6,01 53,06
15594 22,9 + 6,19 24,2 535017 3,25 +15,93 4,845 DIV 8 02/05/17 21455 6,09 - 5,63 8,87 CH0012214059 CHF 07/05/21 2 615.929.059 45,855 + 18,86 43,91
FR0000063935 05/01/21 0,4 32.630.114 22,1 + 11,61 18,94 1,79 FR0011271600 29.808.199 3,11 + 96,36 1,456 FR0013252186 22/04/21 0,05 22.125.600 5,96 + 46,25 5,96 0,83
SCHLUMBERGER (SLB) A 23,7 23,95 + 1,48 + 36,47 3,45
BUREAU VERITAS (BVI) LR A 28,18 28,43 + 1,07 + 30,65 FIGEAC AERO (FGA) g C 5,43 5,4 - 0,55 + 23,15 PROLOGUE (PROL) g C 0,42 0,42 + 20,69 3198 23,95 - 1,84 30,25
360332 28,43 - 0,52 29,04 6990 5,46 + 6,93 6 62063 0,42 +13,51 0,489
FR0006174348 05/07/21 0,36 452.365.453 28,12 + 52,89 21,27 1,27 FR0011665280 31.839.473 5,4 + 80,6 4,07 FR0010380626 89.244.704 0,414 + 55,56 0,304 AN8068571086 USD 31/08/21 0,13 1.385.122.304 23,55 + 48,76 17,6
BURELLE SA (BUR) A 730 720 - 1,37 - 9,55 FNAC DARTY (FNAC) G A 56,6 56 - 0,89 + 6,26 QUADIENT (QDT) g B 23,28 22,8 - 2,06 + 44,95
47 730 - 3,23 964 21135 56,65 - 3,36 61,1 59400 23,28 - 7,54 26,88
FR0000061137 02/06/21 15 1.757.623 716 + 36,36 710 2,08 FR0011476928 05/07/21 1 26.761.118 56 + 56,95 43,64 1,79 FR0000120560 04/08/21 0,5 34.562.912 22,44 + 97,75 15,57 2,19
CARMILA (CARM) g C 12,06 11,84 - 0,17 + 0,51 GECINA (GFC) LR A 128,45 127,95 - 0,51 + 1,31 RALLYE (RAL) A 5,89 5,79 - 0,34 + 0,17
34960 12,28 - 1,5 15,26 59295 128,75 - 5,54 138,35 9540 5,89 + 1,4 7,6
FR0010828137 24/05/21 1 146.215.837 11,82 + 36,25 10,24 FR0010040865 01/07/21 2,65 76.526.604 127,45 + 15,17 111,1 FR0000060618 20/05/19 1 52.598.701 5,75 + 46,03 5,41
CASINO (CO) G A 24,06 24 - 0,25 - 4,72 GENFIT (GNFT) G B 3,544 3,574 + 0,79 - 10,47 RAMSAY GDS (GDS) A 21 21 + 16,99
217819 24,22 - 1,36 29,9 179266 3,65 + 8,11 6,235 652 21 + 8,25 22
FR0000125585 09/05/19 1,56 108.426.230 23,92 + 9,14 23,42 FR0004163111 45.775.250 3,544 - 12,23 3,1 FR0000044471 02/12/14 1,4 110.389.690 20,1 + 28,44 16,9
CATANA GROUP (CATG) g C 5,99 5,88 + 0,17 + 70,68 GENSIGHT (SIGHT) g B8 7,905 + 0,32 + 10,87 RÉMY COINTREAU (RCO) G A 168,3 169,5 + 0,53 + 11,29
111623 6,11 + 8,29 6,14 350900 8,265 + 7,55 10,08 30573 170 - 7,88 188
FR0010193052 30.706.178 5,88 +157,89 2,945 FR0013183985 45.977.277 7,9 +189,03 6,51 FR0000130395 28/07/20 1 50.526.563 168,3 + 19,03 140,4 0,59
34 // FINANCE & MARCHES Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

ACTIONS ACTIONS ACTIONS


EURONEXT HORS SRD FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES CHANGES COURS AU COMPTANT
VAR. VAR.
06-09-2021 COURS VEILLE ANNÉE
ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL 1 EURO EN DEVISE BCE EN % EN %
FR00133417812CRSI g C 4,46 4,53 4,46 4,51 + 1,81 4520 FR0012202497 DIAGNOSTIC MEDICALg C 1,422 1,434 1,42 1,42 - 1,11 11222 FR0010298620MEMSCAP g C 1,48 1,48 1,41 1,43 - 3,38 4746 DOLLAR US 1,1866 -0,12 -3,05
FR0014000T90 2MX ORGANIC B 9,78 9,78 9,65 9,65 + 0,21 5891 FR0000072373EGIDE g C 1,46 1,475 1,4 1,43 - 1,38 29722 FR0000077570 MICROPOLE g C 1,07 1,17 1,07 1,15 + 7,98 352641 LIVRE STERLING 0,8581 0,10 -4,15
FR0000076887A.S.T. GROUPE g C 6,52 6,9 6,42 6,7 + 2,76 4623 FR0000120669 ESSO g C 10,8 11 10,8 10,85 + 0,46 977 FR0013482791NACON SAS B 5,2 5,22 5,12 5,19 + 0,58 28609 FRANC SUISSE 1,0867 0,02 0,46
COURONNE DANOISE 7,436 0,00 -0,10
FR0013185857 ABEO g C 15,35 15,35 14,6 14,8 - 3,9 1601 FR0000061475EURASIA FONC. INV. C 0,41 0,41 0,41 0,41 - 4,65 1010 FR0013018041 NAVYA g B 2,636 2,7 2,604 2,692+ 4,67 549527
COURONNE NORV. 10,2874 -0,05 -1,81
FR0012616852ABIONYX PHARMA g B 1,006 1,018 0,994 1,006 - 0,98 57374 FR0000054678 EURO RESSOURCES C 3,1 3,1 3,01 3,02 + 0,67 4187 FR0004050250NEURONES B 33,4 33,8 33,1 33,8 + 2,42 3717 KUNA CROATE 7,4863 -0,14 -0,86
FR0000064602 ACANTHE DEV. C 0,405 0,418 0,402 0,418 + 4,24 5710 FR0000075343EUROMEDIS GROUPE C 16,22 16,32 15,34 15,7 - 3,21 23281 FR0012650166 NHOA g C 20 20,5 20 20,3 + 1,5 6854 COURONNE SUEDOISE 10,1625 0,07 1,14
FR0000076655ACTIA GROUP g C 3,15 3,23 3,15 3,23 + 1,57 5254 FR0010490920 EUROPACORP g C 0,8 0,81 0,773 0,809+ 1,89 5761 FR0000052680OENEO g B 13,32 13,36 13,32 13,36 + 0,3 1069 DOLLAR CANADIEN 1,487 -0,08 -4,61
YEN JAPONAIS 130,345 -0,04 3,19
BE0974269012 ADC SIIC C 0,12 0,12 0,12 0,12 5825 FR0000038184F.I.P.P. C 0,149 0,151 0,146 0,146 - 3,31 3109 FR0010428771 OL GROUPE g C 2,27 2,27 2,25 2,26 1395
DOLLAR AUSTRALIEN 1,5958 0,10 0,66
FR0000062978ADL PARTNER g C 17,2 17,2 16,9 17 1293 FR0000031973 F.S.D.V.(SARREG.) C 26 26 26 26 + 6,56 510 FR0000075392ORAPI g C 6,81 6,86 6,75 6,82 + 0,29 948 ROUBLE RUSSE 86,6757 0,23 -4,13
FR0012821890 ADUX g C 2,12 2,23 2,11 2,19 + 3,3 16891 FR0011271600FERMENTALG g C 3,17 3,25 3,11 3,13 - 0,32 535017 FR0010609206 OREGE C 1,356 1,478 1,338 1,372 + 2,08 23238 ROUPIE INDIENNE 86,724 0,01 -2,81
FR0013296746ADVICENNE g C 7,76 7,97 7,71 7,82 + 1,3 13464 FR0004076891 FLO (GROUPE) g C 0,18 0,18 0,173 0,18 14491 FR0012127173OSE IMMUNO g C 12,7 12,76 11,9 12,46 - 2,2 103248 DOLLAR NEO-ZELANDAIS 1,6635 0,18 -2,08
COURONNE TCHEQUE 25,392 0,06 -3,30
FR0013333077 AFFLUENT MEDICAL B 6,03 6,03 5,86 5,86 - 2,66 478 FR0011277391FONC. PARIS NORD g C 0,031 0,031 0,029 0,031 - 2,52 73901 FR0004038263 PARROT B 5,09 5,09 4,82 4,87 - 2,21 10638
FORINT HONGROIS 347,755 0,00 -4,13
FR0000062465ALAN ALLMAN C 10 10 9,7 9,85 + 0,51 1704 FR0000033409 FONC.LYON. A 85,4 85,4 84 84,2 - 0,47 567 FR0000038465PASSAT g C 6,5 6,5 6,34 6,48 + 0,31 528 ZLOTY POLONAIS 4,526 0,40 -0,73
FR0013421286 ALPHA MOS C 3,1 3,19 3,1 3,19 865 FR0010341032FONCIERE INEA B 43,4 43,6 43,3 43,4 507 FR0011027135 PATRIMOINE ET COMM B 17,6 17,6 17,05 17,55 + 0,29 2247 LEV BULGARE 1,9527 -0,11 -0,16
FR0000053837ALTAMIR B 23,44 24 23,4 23,56 + 0,49 3690 FR0013030152 FRANCAISE ENERGIE g C 21,8 21,8 21,7 21,8 - 0,91 1028 FR0000053514PCAS B 12,9 13,05 12,75 13,05 + 4,82 1265 DOLLAR HONG-KONG 9,2241 -0,10 -2,79
FR0011992700 ATEME g B 13,36 13,56 13,36 13,4 - 0,15 2233 FR0010501692GENERIX g B 9,58 9,58 9,48 9,5 - 0,84 48378 FR0012432516 POXEL g C 6,41 6,68 6,41 6,66 + 3,82 61669 WON SUD COREEN 1372,5655 -0,04 3,50
PESO MEXICAIN 23,6043 -0,24 -2,88
FR0000039232AUREA g C 7,68 7,8 7,62 7,64 - 0,52 1084 FR0013399474 GENKYOTEX g C 3,3 3,325 3,3 3,325+ 3,42 1915 FR0014004EC4PRECIA C 33,215 34,5 33,2 33,22 - 0,54 2028
REAL 6,1286 -0,65 -3,40
FR0013529815 AVENIR TELECOM C 0,124 0,144 0,123 0,139 + 14,12 12637590 FR0011799907GENOMIC VISION g C 0,451 0,462 0,448 0,452 - 0,66 207984 FR0004052561 PROACTIS C 0,161 0,174 0,161 0,174 1246 DOLLAR SINGAPOUR 1,5925 -0,06 -1,55
FR0013258399BALYO g C 1,412 1,428 1,386 1,388 - 1,56 62175 FR0004050300 GROUPE OPEN g C 18,7 20,4 18,7 20,2 +1 483 FR0012613610PRODWAYS GROUP g C 2,7 2,735 2,7 2,735 - 0,18 5316 RAND SUD-AFRICAIN 16,8903 -0,52 -6,00
FR0004023208 BASSAC B 76 78 76 77 + 2,39 1122 FR0010214064GROUPE PIZZORNO C 26 26 25,8 26 + 1,56 797 FR0013344173 ROCHE BOBOIS SA B 27,4 27,4 27,3 27,4 - 0,36 946 LIVRE TURQUE 9,8262 -0,59 8,14
RENMIBI YUAN 7,6633 -0,06 -3,87
FR0000035370BASTIDE CONF.MED. g C 49 49,25 48,45 48,9 + 0,31 3716 FR0004155000 GROUPE SFPI g C 2,93 2,995 2,925 2,995+ 2,57 73880 FR0000054199S.T. DUPONT C 0,089 0,09 0,088 0,089 + 0,45 24142
RUPIAH 16877,724 -0,29 -1,83
FR0011814938 BOOSTHEAT C 1,41 1,442 1,41 1,41 + 0,71 21058 FR0000066722GUILLEMOT g C 11,98 11,98 11,74 11,86 - 0,17 14486 FR0000039109 SECHE ENVIRONNEM. g B 51,3 51,5 51 51,1 + 0,39 1836 PESO PHILIPPIN 59,2373 -0,02 1,00
FR0000074254BOURSE DIRECT C 3 3 2,98 2,98 - 0,67 3445 FR0004159473 HEXAOM g B 50,6 50,6 49,5 50 - 1,58 1593 FR0011950682SERGEFERRARI GP g C 8,6 8,98 8,46 8,9 + 5,95 22820 RINGGIT MALAIS 4,9218 -0,06 -0,36
FR0010151589 CAFOM C 15,05 15,1 14,8 15 - 0,66 1159 FR0000038531HF COMPANY C 7,24 7,3 7,24 7,24 + 0,28 3111 FR0000074122 SII g C 39,9 41,1 39,7 40,9 + 2,51 6177 BATH THALANDAIS 38,5574 -0,10 5,23
FR0012969095CAPELLI C 26,2 26,3 25,6 26,1 - 0,38 1363 FR0012821916 HIPAY GROUP C 14,26 15,68 14,26 15,44 + 8,58 13237 FR0004016699SMTPC B 21,3 22,6 21,3 21,8 + 0,93 2854
TAUX
g g g

FR0000072894 CAST g C 4,7 4,7 4,5 4,55 - 3,19 4836 FR0004165801HOTELS DE PARIS C 2,46 2,46 2,46 2,46 - 1,6 1579 FR0000078321 SODITECH C 0,8 0,8 0,8 0,8 430 MARCHÉS MONÉTAIRES ET EURODEVISES
FR0000064446CATERING INTL SCESg B 11,9 11,9 11,7 11,85 + 0,42 1087 FR0014003VY4 HYDROGÞNE FRANCE B 31,6 31,7 31,15 31,2 - 0,48 3744 FR0000065864SOGECLAIR g C 21,5 21,8 21,5 21,8 586 MARCHÉS MONÉTAIRES
06-09-2021 JOUR 1 MOIS 3 MOIS 6 MOIS 1 AN
FR0010193979 CBO TERRITORIA C 3,53 3,57 3,53 3,54 + 0,28 9634 FR0000051393IDI B 41,6 41,9 41,5 41,7 + 0,24 2305 FR00140006O9 SOLOCAL GROUP B 1,737 1,762 1,71 1,725 223213 ZONE EURO -0,43/-0,73 -0,38/-0,68 -0,38/-0,68 -0,37/-0,67 -0,36/-0,66
FR0000053506CEGEDIM B 28,5 28,8 28,25 28,7 + 1,95 4062 FR0000071797 INFOTEL g C 54 54,2 54 54 2551 FR0010613471SUEZ LR A 19,605 19,62 19,6 19,615 + 0,03 268374
ECARTS DE TAUX AVEC L’ALLEMAGNE
FR0000054322 CIBOX INTERACTIVE g C 0,155 0,155 0,152 0,155 + 1,18 156418 FR0013233012INVENTIVA g B 11,36 11,48 11,28 11,4 + 0,35 25607 FR0004188670 TARKETT G B 20,5 20,55 20,45 20,5 4048 06-09-2021 6 MOIS 2 ANS 5 ANS 7 ANS 10 ANS
FR0013426004CLARANOVA g B 7,245 7,28 7,145 7,18 - 0,9 72827 FR0000066607 LACROIX GROUP g C 43,5 44,3 43 43,8 - 0,23 2138 FR0000033003TOUAX g C 9,04 9,2 9,02 9,14 + 1,33 2795 ALLEMAGNE 100,32 -0,74 -0,69 -0,58 -0,36
FR0000185506 CRCAM ATL. VENDEE C 102,92 102,92 95 100,94 + 0,94 516 FR0000032278LATECOERE g C 0,585 0,585 0,578 0,584 + 0,34 128675 FR0000036816 TOUR EIFFEL g B 30,8 30,9 30,4 30,5 1092 PORTUGAL 0 0,08 0,26 0,41 0,59
FR0010483768CRCAM BRIE PIC. CC B 20,5 20,765 20,39 20,535 - 1,11 4441 FR0006864484 LAURENT-PERRIER B 96,6 99,2 96,6 97 + 1,89 608 FR0000035784TRANSIT.EVERGREEN C 3 3,1 3 3,02 - 1,31 22250 FRANCE -0,04 0,06 0,19 0,26 0,35
ESPAGNE -0,08 0,13 0,41 0,47 0,68
FR0000045213 CRCAM ILLE-VILAINE C 73 73,6 72,61 73,6 + 0,84 753 FR0004156297LINEDATA SERVICES g B 42,2 42,5 42,1 42,1 - 0,71 552 FR0000034548 UNION FIN.FRANCE g B 17,1 17,15 17,1 17,1 - 0,29 3900
ITALIE -0,07 0,32 0,04 0,91 1,05
FR0010461053CRCAM LANGUED CCI C 63,5 63,5 62,01 63,38 + 0,6 586 FR0013233475 LYSOGENE g C 2,55 2,55 2,425 2,44 - 1,61 69882 FR0004186856VETOQUINOL B 130 135 130 134,8 + 2,74 1854
FR0000045551 CRCAM MORBIHAN C 74 75,4 74 74,95 + 7,83 2565 FR0000051070MAUREL ET PROM g B 2,04 2,05 2,01 2,02 - 1,7 57666 FR0000050049 VIEL ET CIE C 5,78 6,02 5,78 5,88 + 4,26 22885
FR0000185514CRCAM NORD FR. B 20,7 20,995 20,7 20,85 + 0,73 586 FR0000060873 MBWS g C 1,255 1,27 1,25 1,265 - 0,39 6945 FR0004183960VOLUNTIS g C 8,62 8,64 8,62 8,64 + 0,12 20308 CERTIFICAT/FONDS INVESTIR 10
FR0007317813 CS GROUP g C 5 5,08 4,96 4,96 3302 FR0011742329MCPHY ENERGY g B 18 18,71 17,66 17,79 - 1 145865 FR0000062796 VRANKEN - POMMERY C 17,4 17,65 17,25 17,35 + 0,58 1853 INVESTIR 10 GRANDES VALEURS I10GS - FR0011630474 167,47 0,39
FR0013283108DELTA PLUS g B 101,4 101,4 99,1 99,8 + 1,84 816 FR0004065605 MEDINCELL B 10,5 10,56 9,66 10,04 - 3,46 65089 FR0004034072XILAM ANIMATION g C 37 37 36,1 36,1 - 2,43 4338 INVESTIR PEA PALATINE FR0013284114 123,02 0,07

SICAV/FCP
VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER
CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION
DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET
CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS**
MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE

Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Mirabaud Asset Management Tél. 04 72 07 31 50
Tél. 058 200 60 01
www.mirabaud.com bcgef.fr/fonds
marketing@mirabaud-am.com
SYNCHRONY (LU)
A la recherche d’une LU2004923152 SWISS ALL CAPS (EUR) 154,17 03/09
LU0704154292 RAM (L) SF EM MKT EQ 250,78 03/09 LU0705071701 RAM (L) SF L/S EUROPEAN EQ 149,2 03/09
gestion active de conviction ? LU1626130063 SWISS SMALL & MID CAPS (CHF) 168,63 03/09
LU0375629556 RAM (L) SF EUROPEAN EQ 595,82 03/09 LU0375630729 RAM (L) SF US SUST EQ 433,86 03/09 LU1626130816 SILK ROAD ZONE STOCKS (USD) 128,05 03/09
LU0851564038 BALANCED (EUR) 141,13 03/09
Tous les details de nos LU0705072691 RAM (L) SF GB EQ SUST ALP 111,68 03/09 LU0419186167 RAM (L) TF GB BD TOT RET 155,67 03/09
LU0851564384 DYNAMIC (EUR) 173,26 03/09
solutions d’investissements LU1048876350 RAM (L) SF GB STB INCOME EQ 160,19 03/09 LU0935723782 RAM (L) TF II ASIA BD TOT RET 157,96 03/09 LU1626130220 HIGH DIV. EUROPE STOCKS (EUR) 106,19 03/09
à disposition ici www.mirabaud-am.com LU0851564541 WORLD EQUITY (EUR) 212,75 03/09

@Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembour-
geoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DÉSIGNATION DES VALEURS».

carnet
PORTRAIT dats en communication lors des France, devenant d’abord res-
ENTREPRISES élections municipales (en 2020) ponsable des programmes
par Bruno Askenazi et régionales (en 2021). (notamment celui des Young
@brunoaskenazi HSBC Leaders) puis directrice des pro-
François Essertel EUROGROUP CONSULTING grammes ou encore directrice
étend ses responsabilités Guillaume Le Loupp générale adjointe. Elle est, par
Manuel Sabine
Olivier Dellenbach, au sein de la banque privée
en Europe. Il prend, en outre, rejoignent la practice service
ailleurs, chargée d’enseigne-
ment en relations internationa-
financier en qualité d’associés.
de bonne fortune la tête du marché Europe
International au sein la banque
les à Sciences Po Lille, et préside,
depuis février, le conseil d’admi-
privée. Guillaume Le Loupp, 42 ans, nistration d’Inco.org.
titulaire d’un DESS finance de
ChapsVision

Il y est. Et il y reste. Pour la deuxième année d’affilée,


Olivier Dellenbach s’est retrouvé, cet été, classé parmi les
Francois Essertel, 55 ans,
diplômé de l’Institut commercial
l ’u n i ve r s i t é d e R e n n e s - I , a
notamment exercé au sein de +
500 plus grandes fortunes françaises, selon le magazine
« Challenges ». Dans sa besace, des actifs professionnels
de Nancy, est responsable de la
banque privée en France depuis
Crédit mutuel Arkéa, Crédit
immobilier de France et HSBC.
Ils sont nés
estimés à 200 millions d’euros. Et une troisième entre- « Quand Olivier a une idée dans la tête, difficile de l’arrê- 2014. Il est membre du comité un 7 septembre
prise, que cet ingénieur a créée de ses mains. A 60 ans, il ter. C’est un bulldozer », témoigne son épouse Béatrice exécutif de HSBC Continental Manuel Sabine, 47 ans, diplômé
est à la tête de ChapsVision, une PME spécialisée dans Dellenbach, qui a travaillé à ses côtés chez eFront. Pour Europe et du conseil d’adminis- de Sup de Co Troyes, est titulaire
l’analyse de données qui réalise 35 millions d’euros de
chiffre d’affaires avec 300 personnes. Mais, avant d’en
ne rien laisser au hasard, l’entrepreneur alsacien a réa-
lisé, en un temps express, une salve d’acquisitions. Après
tration de HSBC Private Bank
Luxembourg. Il a œuvré au sein
d’un master spécialisé finance-
contrôle de gestion de l’Essec. Il a
•d’armée
Stéphane Abrial, général
aérienne, 67 ans.
arriver là, il a bataillé ferme, et vécu pas moins de trois
révolutions dans la tech. Retour en 1988 : le jeune poly-
Coheris, spécialiste du CRM, Sparkow et Octipas, acteurs
du retail, NP6 (marketing digital), il vient de reprendre
du Crédit Lyonnais, puis de Neu-
flize OBC. En 2008, il a pris la
œuvré chez BNP Paribas, chez
HSBC et au Crédit Agricole. Il a
•deHervé Chabalier, créateur
l’agence Capa, 76 ans.
technicien fonde Nat System pour accompagner le
déploiement d’ordinateurs PC dans les entreprises. L’un
Bertin IT, filiale du groupe CNIM, spécialisé dans la
cybersécurité. Cinq rachats en deux ans, ce n’est pas
direction de la clientèle privée de
la banque privée de Crédit Suisse
aussi travaillé dans le conseil. •53Marcel
ans.
Desailly, footballeur,

de ses logiciels est remarqué par Microsoft, dont il


devient sous-traitant. Le début d’une belle ascension : sa
banal. « L’objectif est d’accéder à un portefeuille clients, à
des compétences et à des briques technologiques qui per-
(France) avant d’assurer la prési-
dence du directoire dès 2010.
•sénégalais,
Abdou Diouf, ancien président
86 ans.
FONDATION
société comptera jusqu’à 200 salariés. Mais une percée
manquée sur le marché américain le décide à passer la
mettent de raccourcir le temps », assure ce grand lecteur
de BD, fan de « Michel Vaillant ». ELABE FRENCH AMERICAN
•teurOlivier Fécherolle, ex-direc-
général de Viadeo, senior
main. En 1998, il revend l’affaire au canadien Cognicase. Laëtitia Driss FOUNDATION-FRANCE director chez Oracle, 52 ans.
Fin de l’aventure. Un fauteuil de directeur technique dans
une multinationale ne le tente guère. « C’est à travers
Une envie de construire intacte
Les revenus générés par la société serviront également
rejoint le cabinet d’études
et de conseil Elabe en tant
Amina Sabeur
est nommée directrice
•femme
Maud Fontenoy, navigatrice,
politique, 44 ans.
l’entrepreneuriat que je pouvais exprimer le mieux ma pas-
sion de la tech », résume ce fils d’un médecin gynécologue.
à financer la fondation HappyCap, lancée avec sa
femme. Pour ce père de famille, dont une fille est handi-
que directrice de clientèle. générale. •étoile,
Marie-Agnès Gillot, danseuse
chorégraphe, 46 ans.
En 2001, il est donc aux premières loges pour contem-
pler l’essor du Web puis l’explosion de la bulle Internet.
capée mentale, les dispositifs permettant aux handica-
pés de mieux communiquer avec leurs proches font
Laëtitia Driss, 44 ans, juriste de
formation, est titulaire d’un mas-
Amina Sabeur, 39 ans, quadrilin-
gue et diplômée de Sciences Po
•29Alexey
ans.
Lutsenko, cycliste,

C’est le moment qu’il choisit pour concocter un outil de


gestion dédié au capital investissement. Son logiciel
défaut. Son entreprise soutiendra des projets pour déve-
lopper des méthodes de communication destinées à
ter en management public et
politique de l’Ismapp à Bruxelles
Lille est titulaire d’un DEA de
l’Ecole doctorale de Sciences Po
•51 Gilles
ans.
Moëc, économiste,

décolle grâce au boom du « Private Equity ». En dix-huit


ans, eFront devient un leader abritant jusqu’à 850 colla-
des personnes n’ayant pas accès à la parole.
Comme il y a trente ans, son envie de construire reste
et d’un executive MBA de l’Insti-
tut français de la mode. Elle fut
Paris et diplômée de l’Ecole de
guerre. Elle a débuté à Berlin au
•deLuc Rémont, ex-président
Schneider Electric France,
borateurs… Olivier Dellenbach le revend en 2019 au intacte. Discret mais pugnace, il veut faire de ChapsVi- directrice conseil en affaires sein du think tank « Stiftung Wis- directeur général des opérations
géant de l’asset management BlackRock pour la baga- sion un champion européen de l’analyse de données en publiques européennes chez senschaft und Politik» (SWP) internationales, 52 ans.
telle de 1,3 milliard de dollars. De quoi pouvoir participer
à la révolution des datas. A ses yeux, beaucoup reste à
multipliant par quatre sa taille d’ici à 2024. « Face à une
concurrence américaine, l’objectif est de créer une plate-
Euro RSCG C&O à Bruxelles de
2002 à 2011, puis directrice asso-
avant de rejoindre l’ambassade
de France en Egypte. En 2008,
• Renata, créatrice de mode,
87 ans.
faire. « Il y a un buzz énorme autour de la richesse des don-
nées mais, au final, peu d’entreprises arrivent à créer de la
forme d’analyse et d’investigation souveraine », souligne
l’entrepreneur qui, à rebours de son passé, promet de ne
ciée d’Havas Paris de 2012 à 2018.
Elle a occupé dès 2018 en cabinet
elle a intégré l’OMS (Unitaid) à
Genève où elle s’est concentrée
• Igor Setchine, président
de Rosneft, 61 ans.
valeur avec », constate Olivier Dellenbach, regard vert
malicieux, derrière ses lunettes métalliques.
pas céder l’activité à des groupes d’outre-Atlantique. La
souveraineté technologique lui tient à cœur : « Au lieu de
ministériel à Bercy des fonctions
de conseillère communication et
sur les financements innovants
dans la santé. De retour à Paris,
• Jean-Yves Tadié, universitai-
re, spécialiste de Marcel Proust,
Qu’à cela ne tienne, le « serial » entrepreneur lance souhaiter 15 ou 20 licornes, structurées pour être vendues, relations avec le Parlement. Elle elle a fondé et dirigé durant trois 85 ans.
ChapsVision pour aider de grandes organisations à ana- le plus probablement aux Etats-Unis, la France devrait plu- fut chargée d’enseignement pour ans un restaurant de burgers.
lyser leurs données et surtout à en tirer profit pour en
dégager des axes de développement.
tôt ambitionner de faire briller plusieurs groupes tech au
CAC 40 », martèle-t-il. n
l’HEIP/Inseec en 2019/2020 et a
accompagné plusieurs candi-
C’est en 2016, qu’elle a rejoint la
French-American Foundation – , Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr
Les Echos Mardi 7 septembre 2021 // 35

IMMOBILIER D’ENTREPRISE
ANALYSE Dans un climat sanitaire incertain, l’immobilier de bureau se focalise sur le bien-être de ses utilisateurs et s’adapte
aux nouvelles contraintes des entreprises. L’ouverture du Mipim, ce mardi à Cannes, est l’occasion de faire un point sur les tendances.

Des immeubles pour donner envie


de retourner au bureau
Eugénie Deloire
À QUOI
ntériné par les accords syn- RESSEMBLENT
E dicaux, le télétravail s’inscrit
durablement dans le monde
professionnel. Si le principe semble
acquis, il implique des change-
LES BUREAUX
DU FUTUR
ments dans l’organisation du travail La technologie
et une gestion repensée des flux et révolutionne le quotidien
des espaces dans les immeubles de travail de milliers
d’entreprises. « Jamais la question de collaborateurs
du bureau ne sera autant posée que en présentiel ou à distance.
dans les mois à venir », résume Jean-
Claude Bassien, directeur général Vincent Lepercq
délégué de Nexity. Centrés sur le
bien-être des utilisateurs, les nou- 1 Connectivité sur
veaux programmes immobiliers mesure pour Altarea
ont vocation à inciter les salariés à Le promoteur Altarea a conçu
reprendre le chemin du bureau. son nouveau siège de 31.000
mètres carré et 7 étages, même
1 FLEXIBILITÉ s’il n’en est que le locataire
Plus fluide dans ses usages, le depuis un an. Le 87 Richelieu,
bureau post-Covid permet de faire signé Jean-Michel Wilmotte, est
travailler ensemble les collabora- situé dans le 2e arrondissement
teurs à distance et ceux présents sur de Paris, au cœur du quartier de
le site au moyen d’une grande con- la nouvelle économie. Imaginée
nectivité. Dans l’Hôtel de région Ile- en amont, la connectivité du
de-France à Saint-Ouen, réalisé par bâtiment passe par son cerveau,
Nexity, les jardins intérieurs sont la GTB (Gestion technique du
tous connectés au wifi. Lieux bâtiment) de Schneider Electric
d’échanges, ces immeubles regor- et par une application pour
gent d’espaces dédiés aux projets iPhone. Celle-ci a été comman-
collaboratifs et aux réunions infor- dée à Cardiweb, qui propose des
melles tenues sur des rooftops ou services sur mesure aux 1.400
dans des cafés lounges. salariés qui disposent tous d’un
« Les équipes doivent pouvoir pro- bureau attitré.
duire mais également innover et Parmi eux, la géolocalisation
créer au bureau », affirme Sonia pour se déplacer sur les 7
Da Silva, directrice du département niveaux – mais, naturellement
grands comptes utilisateurs chez il n’y a pas de détection de pré-
Bouygues Immobilier dont le projet sence au bureau – , la réserva-
Kalifornia propose une diversité de tion de salles de réunion, le
solutions de travail modulables. paramétrage des critères de
Cette flexibilité se traduit égale- confort comme la température
ment par des baux plus souples que et la lumière. On y trouve aussi
le 3-6-9 ans, sous la forme de l’accès au menu du restaurant
contrats de management ou de et à son solde pour payer, de
franchise. même qu’à des informations
concernant l’entreprise elle-
1 MIXITÉ même. Le salarié reste libre de
« L’immobilier de demain sera évi- ne pas utiliser l’application,
demment mixte », annonce Pierre mais celle-ci a largement été
Mattei, CEO de Keys Asset Mana- adoptée (85 % du personnel).
g e m e n t . Fi n i l e s i m m e u b l e s
d’entreprises situés en périphérie 2 Avec Curve,
qui nécessitent des temps de trajet Verspieren mise
à rallonge : ils deviendront des sur la flexibilité
« places du village » multi-usages En haut, le complexe Quai Washington Plaza, rue de Le courtier en assurances Vers-
et propices aux rencontres. Fin des Caps à Bordeaux, dans Washington à Paris fait l’objet pieren occupe deux des pla-
2020, Keys REIM a signé deux le quartier des Bassins à flot, d’une profonde réhabilitation teaux (soit 6.000 m²) de Curve,
Befa (bail en l’état futur d’achève- est un projet d’aménagement orchestrée par SFL (Société un immeuble neuf en structure
ment) de 7.000 m² – 5.000 m² de urbain global de 47.000 m2. Foncière Lyonnaise) qui en a bois à Saint-Denis, depuis
bureaux et 2.000 m² pour une Il prévoit la création fait un site pilote en matière mars 2021, où peuvent travailler,
salle de fitness – dans l’opération de bureaux, commerces, d’incorporation de services. en flex-office, près de 300 de ses
Quai des Caps à Bordeaux, un pro- restaurants, hôtels et d’un salariés. CBRE l’a accompagné
jet d’aménagement urbain de parking silo de 494 places. Ci-dessus, le promoteur dans la mise en place d’un con-
47.000 m² qui inclut la création de Les livraisons ont débuté Altarea a conçu le 87 rue trôle d’accès compatible avec
bureaux, d’hôtels, d’un cinéma, de en juin 2021 et se poursuivent de Richelieu, signé Jean- celui du bâtiment, de badges
commerces, ainsi qu’un tiers-lieu jusqu’en septembre Michel Wilmotte, son nouveau multiservices bâtiment, par-
éphémère destiné à devenir rési- pour la partie bureaux. siège de 31.000 m2 et 7 étages, king, cafétéria ou copieurs. La
dent. même s’il n’en est que fibre Internet arrive par deux
Ces opérations mixtes reposent Ci-contre, le centre d’affaires le locataire depuis un an. opérateurs différents, pour évi-
sur un principe de mutualisation, ter la panne. A l’intérieur, le wifi
comme c’est le cas pour l’immeu- est à haut débit.
ble Stream Building développé la Société Foncière Lyonnaise (SFL), La Poste qui propose de nou- 1 SERVICES salariés est devenu une préoccupa- Si le bailleur a installé les
par Covivio, où hôtel et bureaux se accordera 400 places de parking au veaux espaces de travail, via son Restauration locale, salle de sport, tion majeure des entreprises. Pour infrastructures, Verspieren
partagent des escaliers com- vé l o e t 2 0 e m p l a c e m e n t s d e offre Nomade. A cela, s’ajoutent soins esthétiques, massages, loca- Stéphane Bureau, fondateur possède deux datacenters pro-
muns, entraînant la qualification recharge aux véhicules électriques des solutions de coworking foca- tion de vélos… La notion d’expé- d’Humakey, « être bien au bureau, pres et a fait ajouter des cap-
de l’ensemble de l’immeuble en et hybrides. lisées sur l’expérience client. « La rience client s’invite dans les c’est aussi pouvoir agir en citoyen res- teurs de température dans sa
établissement recevant du public Hors les murs, la satellisation densification des bureaux n’est bureaux qui empruntent les codes ponsable sur son lieu de travail ». salle informatique pour obtenir
(ERP). des espaces de travail se poursuit, plus acceptable », assure Sté- de l’hôtellerie et du commerce. « Il y Défendant un immobilier inclusif, des alertes en temps réel. La
à travers les tiers-lieux, notam- phane Bensimon, CEO de Wojo. a une vraie valeur à créer des services le property manager organise des sécurité des systèmes informa-
1 MOBILITÉ(S) ment dédiés aux professionnels Le groupe a inauguré, le 22 juin au sein des immeubles partagés entre événements au sein des entreprises tiques s’étend aux équipements
A l’intérieur des immeubles, les en mobilité, développés par SNCF dernier, un 14e site rue de Tolbiac les entreprises », affirme Aude (campagnes de dons, sensibilisa- du bâtiment. Les salariés peu-
mobilités douces sont les bienve- Gares & Connexions (La Friche à Paris, qui comprend 820 postes Grant, directrice générale associée tion au handicap ou à la maladie) et vent prendre la main, avec une
nues. Le Washington Plaza (Paris Lucien, Territoire, La Grenze, de bureaux privatifs et plus de de l’Asset management et Investis- privilégie des opérateurs provenant télécommande sur la tempéra-
8e), rénové par le Crédit Agricole et Ground Control, la Cité fertile) ou 100 places de coworking. sement chez SFL. Le bien-être des du monde associatif et solidaire. n ture, les stores, la climatisation.
36 // IMMOBILIER D'ENTREPRISE Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

TENDANCES Ils dessinent déjà l’immeuble de bureau nouvelle génération : focus sur six bâtisseurs.

Immobilier tertiaire de demain : six agences


d’architecture donnent leur vision
Cyrille Véran

ille du quart d’heure, végé-

V talisation des bâtiments,


prolongements extérieurs
et espaces informels, construction
en bois… Six agences d’architecture
font part des thèmes de travail
qu’elles développent dans leurs pro-
jets d’immobilier tertiaire pour
répondre à la transition écologique,
à la crise sanitaire et aux nouvelles
attentes sociales.

1 Villa M : naturaliser
l’immeuble de bureau
Lieu hybride dédié à la santé, la Villa
M, livrée en mars 2021 à Paris pour
le Groupe Pasteur Mutualité, se
pare d’une végétation luxuriante en
façade et d’un verger sur le toit. « La
crise sanitaire a fait apparaître une
nouvelle classe de travailleurs – que
nous appelons les « cols verts » – qui
ont la capacité de travailler à dis-
tance. Pour leur donner envie de reve-
nir en ville, une réponse est de conju-
guer la naturalisation de
l’architecture avec la ville du quart
d’heure qui invite au rapprochement
des lieux de travail et des habita-
tions », préconise l’agence franco
brésilienne Triptyque Architec-
ture, qui a réalisé la Villa M avec Phi-
lippe Starck et les paysagistes de
Coloco.

2 Origine : concilier bien-


être et productivité
Recherché dans les espaces tertiai-
res, le bien-être résulte selon l’archi-
tecte Maud Caubet d’une démarche
globale incluant dans sa propre pra-
tique réhabilitation ou construction
neuve, conception paysagère et amé-
nagements intérieurs. L’opération
Origine, réalisée avec Quadri Fiore
Architecture à Nanterre pour le siège
de Technip, se déploie autour d’un
immense atrium baigné de lumière
zénithale et compte près de 6.500
mètres carrés d’espaces paysagers.
L’architecte s’attache aussi à intégrer
des espaces informels conviviaux
pouvant s’adapter à tous les cycles de
travail.

3 ONF : construire géométrie collinaire. « Le campus


en bois urbain ou périurbain est une typolo-
« Le bureau n’est pas un lieu où l’on gie toujours d’actualité même s’il
vient seulement travailler. Il matéria- réduira probablement en taille avec le
lise un tissu d’interactions sociales et télétravail », entrevoit Hardel Le
culturelles », souligne Vincent Bihan Architectes. Celui de Lyon,
Lavergne. Pour le siège social de réalisé avec l’agence Hubert Godet
CENTRE
VILLE La demande en espaces de travail
l’Office national des Forêts, l’archi- Architectes, encourage le travail col-
PÔLES DE
TRANSPORTS
EN COMMUN
CENTRE
VILLE
flexibles connaît une croissance tecte a conçu un dispositif spatial laboratif par l’ajout d’espaces
qui établit une relation visuelle ouverts et informels intégrant ter-
exponentielle. Nous recherchons des entre les différents plateaux dédiés rasses, toitures et loggias végétali-
COMMERCES
partenaires dans tout le pays qui sont aux espaces collaboratifs. Une rue sées.
intérieure connecte ce volume à un
implantés dans des villes, des banlieues bâtiment plus classique dans son Rue Bayard : reconsidé-
6
et autres lieux bien desservis par les fonctionnement mais construit en rer le patrimoine
bois également. L’architecte fait Après le siège parisien livré pour le

Nous agrandissons
transports. Que vous disposiez d’un valoir que ce matériau est une res- groupe Leboncoin, l’agence franco-
source pour renouveler l’architec- allemande Axel Schoenert Archi-
bâtiment entier, d’un étage, d’une cellule ture du bureau. tectes reconfigure actuellement un

notre réseau commerciale ou d’un magasin vide, nous


proposons des partenariats pour faire 4 Tour Trinity :
réinventer la tour
ensemble de trois immeubles rue
Bayard (8e) pour Nexity et LaSalle
Investment Management. « La res-
Jean-Luc Crochon réfute l’idée que tructuration, de plus en plus valori-
face à cette forte demande en espaces
BANLIEUES
la tour de bureaux serait devenue sée dans les PLU des grandes villes, est
de travail flexibles. un modèle obsolète. Pour casser un challenge très motivant pour
PROCHE DE PARC cette image, son agence Cro&Co l’architecte. Elle nécessite de com-
D'AFFAIRES
CHEZ VOUS
Architecture a réalisé à La Défense prendre l’existant, son épaisseur, son
un projet tout à la fois architectu- histoire et ses techniques constructi-
ral, paysager et urbain. En créant ves », explique Axel Schoenert. Rue
Contactez-nous dès aujourd’hui et son propre foncier au-dessus des Bayard, l’opération allie restructu-
répondons à cette demande ensemble infrastructures, la tour Trinity ration lourde et constructions neu-
concourt à la lutte contre l’étale- ves en bois, et parvient à dégager
Global.partner@iwgplc.com ment urbain, et fait le lien entre 15 % de la surface des bureaux en
iwgplc.com/PartnerWithUs/landlords deux quartiers. Ascenseur et espaces extérieurs. n
paliers déportés en façade partici-
pent de son intégration dans l’envi-
ronnement, comme les terrasses
et loggias végétalisées.
Sur le Web
5 « Orange Lumière » :
vers une domesticité
Sur le nouveau campus « Orange
•UnLA DÉFENSE
marché en convalescence
Lumière » d’Orange à Lyon, les 3.000
salariés évoluent dans un bâtiment-
paysage composé d’un ancien cen-
• LE COWORKING
Il s’installe dans le paysage
tral téléphonique réhabilité et aug-
menté de deux extensions à la Sur www.lesechos.fr/thema
Les Echos Mardi 7 septembre 2021 IMMOBILIER D'ENTREPRISE // 37

TRANSFORMATIONS Les projets de centres commerciaux sont à rude épreuve. Déjà au ralenti sous l’impact de la crise sanitaire,
ils sont confrontés à la loi Climat et Résilience qui va réduire les marges de manœuvre.

Loi climat : de nouveaux terrains à défricher


pour les centres commerciaux
Vincent Lepercq qui poussent Unibail-Rodamco- gie à Troyes pour gommer les de permis qu’avant. Le maire bâtis-
Westfield (URW), Klépierre, Alta- erreurs commerciales du passé pour seur n’a plus la cote », affirme le diri-
aintenant que la loi Cli- rea, Carmila et les autres à la pru- son entrée Nord, mais en acceptant geant de Tresco.

M mat et Résilience vient


compliquer un peu plus la
création de centres commerciaux
sur des terrains non urbanisés en
dence. Mi-mai, le Premier ministre
a annoncé porter de 300 à 650 mil-
lions d’euros l’enveloppe de finan-
cements du tout jeune fonds de
une hausse de la jauge en commerce.
Rien que pour les commerces, il y
aurait près de 6 millions de mètres
carrés commerciaux à restructurer
Comment interpréter l’accord de
début 2021 entre Altarea et Carre-
four-Carmila concernant la mise en
œuvre de projets de développement
France, leurs promoteurs et déve- recyclage des friches, créé dans le en France, selon le Conseil national urbain situés à Nantes, Sartrouville
loppeurs vont devoir prendre des cadre du plan de relance. des centres commerciaux (CNCC). et Flins-Aubergenville ? Et la créa-
décisions. Continuer à monter des Ces reconversions peuvent toute- tion, au même moment, de Nhood,
équipements, forcément plus Transformation des friches fois se frotter à au moins deux pro- la nouvelle société immobilière de
petits, en plein milieu des champs ? Certains professionnels de l’immo- blèmes. Le premier, c’est la dépollu- l’Association familiale Mulliez
Se ruer sur des friches, militaires, bilier de commerce n’ont pas tion et l’indemnisation des (AFM) dédiée à la transformation
ferroviaires, industrielles ou même attendu ce dispositif pour convertir locataires encore présents sur urbaine, par la fusion de Ceetrus, qui
commerciales, comme ce texte, et d’anciens sites occupés. Fin 2007, place. Le second, c’est la frilosité des gère les galeries marchandes
d’autres avant lui, veut les y pousser, déjà, le spécialiste des outlets Con- banquiers, pour qui l’immobilier de Auchan, avec Nodi, le petit spécia-
face à la trajectoire du zéro artificia- cepts & Distribution ouvrait son commerce est nettement moins en liste de la régénération urbaine ?
lisation nette fixée par le gouverne- Quai des Marques à Bordeaux, le odeur de sainteté depuis quelques Il y a du foncier à densifier autour
ment ? « Le marché des grands pro- long de la Garonne, dans un centre années. Gilles Boissonnet en voit un des hypermarchés. D’autres vont
jets de sites commerciaux commercial qui n’avait pas trouvé troisième. « Le plus difficile, c’est de jouer la mixité des usages (com-
concernant le foncier nu était déjà au son public. En 2015, il renouvelait convaincre les propriétaires de ces merce, bureau, logement), ce qui va
ralenti, à part pour les retail parks », l’expérience à Aubergenville, sur la actifs de vendre, car ils ont du mal à nécessiter des rapprochements. Ce Le centre commercial Shopping Promenade Cœur d’Alsace,
constate Gilles Boissonnet, ancien route de la Normandie. A l’époque, accepter une perte de valeur , consta- métier va demander un savoir-faire conçu par Frey, a ouvert ses portes le 17 mars 2021
directeur du pôle commerces c’était d’abord une astuce pour se te-t-il. Et les élus signent aussi moins qui n’est pas à la portée de tous. n dans la zone commerciale nord de Strasbourg. DR.
d’Altarea, maintenant à la tête du dispenser de CDAC (autorisation
promoteur et investisseur Tresco. d’exploitation commerciale) et utili-
En mars dernier, lors de la publi- ser les autorisations administratives
cation des résultats annuels, qui commerciales des prédécesseurs !
sont souvent l’occasion d’évoquer Plus récemment, Apsys a « sauté »
l’avancée de leurs plus beaux pro- sur d’anciens terrains industriels
jets, il était frappant de voir com- pour monter son très grand centre
ment les grands spécialistes de ce commercial Steel, et il compte bien
marché mettaient leurs ambitions réitérer la manœuvre aux portes de
en sourdine. L’année 2020 a laissé Grenoble, à Saint-Martin-d’Hères
des traces sur ces bilans financiers. (projet Neyrpic), un dossier toujours
Forte baisse des encaissements et contesté. A Strasbourg, l’Eurométro-
des valeurs locatives, hausse de la pole a donné les clés à la foncière
vacance, etc., autant d’événements Frey, qui avait tenté la même straté-

Logistique urbaine :
la ruée vers les petits
locaux de centre-ville
La progression de concentre sur de petites surfaces,
l’e-commerce, boostée de 300 à 3.000 mètres carrés, pro-
par la crise sanitaire, posées par des bailleurs commer-
pousse le secteur de la ciaux qui se sont retrouvés sans
logistique à mieux locataire, à la suite des fermetures
organiser la livraison de ces derniers mois.
du « dernier kilomètre ». Transformer des locaux com-
merciaux en petits entrepôts
Françoise Paoletti-Benazie logistiques urbains (ELU), en
changeant de sous-destination,
ompte tenu de la demande s’effectue généralement facile-

C et des prix du foncier dans


les agglomérations, les opé-
rateurs envisagent maintenant des
entrepôts urbains multi-étages, de 1
ment. « Les sollicitations pour
l’aménagement d’ELU sont nom-
breuses, témoigne Philippe Blan-
din, architecte parisien. Il faut
à 3 niveaux, lorsqu’ils trouvent un contrôler l’urbanisme réglemen-
terrain dans la périphérie », indi- taire, la solidité du plancher, la
que John Baltay, directeur chez puissance électrique (les chambres
GSE. Si la construction d’entrepôts
aux portes des villes se développe,
froides sont énergivores), le traite-
ment d’air (18 degrés quelle que soit
L’immobilier vivant,
la saison), puis organiser les range-
le véritable boom concerne sur-
tout les petits entrepôts situés au
cœur des cités. Ces actifs sont
ments avec la mise en place de
l’intelligence artificielle pour la ges-
c’est celui qui crée l’équilibre
recherchés par trois types
d’acteurs : les e-commerces « clas-
tion des stocks. » Les communes
acceptent-elles bien ces micro- entre performance et bien-être.
siques », qui entendent livrer les entrepôts ? Oui, car la logistique
biens commandés de plus en plus du dernier kilomètre est un enjeu
vite (moins de dix minutes, par- crucial au niveau économique,
fois), les e-restaurants, en plein mais aussi écologique. Les relais
développement, mais aussi des en centre-villes réduisent le trafic
commerces ayant pignon sur rue, des gros véhicules, faisant la part
souhaitant stocker leurs mar- belle aux véhicules électriques ou
chandises en dehors de leur sur- aux vélos.
face commerciale.
Faute de foncier constructible Potentiel de croissance
dans ces secteurs, le marché se La demande étant forte, le rende-
ment des entrepôts, qui était de
Getty Images •

« Grâce à une
croissance
des loyers de 30 %
en cinq ans,
10 % il y a quinze ans, baisse. « Grâce
à une croissance des loyers de 30 %
en cinq ans, les rendements “prime”
se situent désormais largement sous
la barre de 4 % », indique Stéphane
Arnoux, directeur chez CBRE.
Cela n’empêche pas les institu-
les rendements tionnels, et notamment les SCPI,
“prime” se situent de continuer à s’intéresser à ces
Chez Covivio, nous imaginons les espaces comme des écosystèmes générateurs de bien-être,
désormais actifs, y compris ceux de petite
en misant notamment sur le confort, la performance et la qualité des espaces.
taille, constate Bruno Cohen,
largement sous associé gérant d’Alpha Logis-
La connectivité, le design, le végétal, la flexibilité, les services font partie intégrante des lieux créés
la barre de 4 % » tics. Selon lui, « il y a, en effet, un
par Covivio pour un immobilier plus agréable à vivre, plus inclusif et plus durable.

STÉPHANE ARNOUX potentiel de croissance des loyers, Nous accompagnons nos clients dans leurs enjeux d’attractivité et de transformation, en concevant
directeur chez CBRE les valeurs françaises étant beau- avec et pour eux l’immobilier vivant. covivio.eu
coup plus basses qu’en Allemagne
ou en Grande-Bretagne ». De quoi
séduire les investisseurs. n
38 // IMMOBILIER D'ENTREPRISE Mardi 7 septembre 2021 Les Echos

« Il est temps
d’organiser des états
généraux de la
construction »
Trois questions à
Christine Leconte,
architecte et nouvelle
présidente du Conseil
national de l’Ordre des
architectes (CNOA), sur
les enjeux en matière

Karine S. Photographies
d’immobilier tertiaire.

Comment évolue le marché


de l’immobilier tertiaire ?
L’immobilier tertiaire est encore
fortement lié au phénomène de
métropolisation – en témoignent
les programmes qui se déploient
en masse autour des gares du dépense entre 1,5 et 3 milliards
Grand Paris Express – mais aussi à d’euros chaque année en frais
une forme d’obsolescence encou- médicaux liés à la santé dans le
ragée par la course à l’innovation bâtiment, la priorité pour les
et aux labels. Depuis la crise sani- entreprises ne serait-elle pas de
taire, il semble- recourir aux
rait, qu’on ne soit CHRISTINE matériaux bio et
plus obligé LECONTE géosourcés ?