Vous êtes sur la page 1sur 47

MA RKET IN G DIGITA L

STRATEGIE MARKETING DIGITAL

Lissane-dine GUEMMAH
STRATEGIE MARKETING DIGITAL

Stratégie Marketing Digital


I. Introduction et Définition
II. Leviers clés MD
III.Adaptation du marketing avec l'évolution
du Web
IV. Définir une stratégie MD
V. Démarche d'une stratégie MD
VI. Plan d'une stratégie MD
STRATEGIE MARKETING DIGITAL 3
STRATEGIE MARKETING DIGITAL

I. Introduction et Définition
II. Leviers clés MD
III.Adaptation du marketing avec l'évolution
du Web
IV.Définir une stratégie MD
V. Démarche d'une stratégie MD
VI.Plan d'une stratégie MD
I- INTRODUCTION 5

1- Définition d'une stratégie


 Une stratégie est la série d’actions qui va nous aider à
atteindre nos objectifs en utilisant le marketing digital.
 En termes simples, une stratégie est juste un plan d’action
pour atteindre un ou plusieurs objectif souhaités.
 Par exemple,
 l'objectif principal pourrait être de générer 25% de prospects
supplémentaires par l’intermédiaire du site internet cette année,
comparativement à l’année dernière.

1-Définition 2-Intégration 3-Description


I- INTRODUCTION 6

2- Intégration des canaux


 Les questions de segmentation, de ciblage et de positionnement se
posent dans le marketing digital comme dans le marketing classique:
elles sont d’autant plus importantes qu’il s’agit de coordonner
l’ensemble des actions, digitales ou non, pour atteindre les objectifs
fixés par le marketing.
 L’intégration entre les canaux, digitaux (online) et traditionnels
(offline), est une dimension essentielle de la stratégie digitale.
 Cette dernière est avant tout une stratégie de canal dans le contexte
d’une stratégie cross-canal plus large.

1-Définition 2-Intégration 3-Description


I- INTRODUCTION 7

3- Description d'une stratégie marketing digital


 Par conséquent, une stratégie digitale doit:
1. préciser l’orientation future des activités de marketing digital et définir des objectifs
qui soutiennent les objectifs marketing et commerciaux de l’entreprise, en
cohérence avec sa stratégie d’affaires;
2. décrire comment les ressources seront déployées et comment l’organisation doit se
structurer pour mettre en œuvre cette stratégie ;
3. prendre en compte les dimensions de toute stratégie marketing, à savoir la définition
des marchés cibles, le positionnement et la définition du mix marketing;
4. préciser le mix de communication en ligne et hors ligne pour attirer les cibles sur les
médias possédés (owned) par l’organisation et les modalités de contact sur l’ensemble
des autres médias;
5. accompagner les clients tout au long de leur parcours et de leur cycle de vie (du statut
de prospect jusqu’à, idéalement, celui d’ambassadeur de la marque).

1-Définition 2-Intégration 3-Description


STRATEGIE MARKETING DIGITAL

I. Introduction et Définition
II. Leviers clés MD
III.Adaptation du marketing avec l'évolution
du Web
IV.Définir une stratégie MD
V. Démarche d'une stratégie MD
VI.Plan d'une stratégie MD
II- LEVIERS CLES DU MD 9

Une stratégie de marketing digital doit utiliser et combiner au moins les


leviers digitaux suivants pour l’atteinte de ses objectifs:
 Référencement naturel (SEO) :
 Certain nombre d’actions sur son site Internet, de manière à ce que celui-
ci apparaisse « naturellement » dans les résultats d’un moteur de
recherche.
 Référencement payant (SEA) :
 l’annonceur rémunère un moteur de recherche comme Google ou Bing
pour que son message publicitaire soit visible par l’internaute qui a
effectué une recherche en ligne.

3- 4-E- 6-
1-SEO 2-SEA 5-SMO
Display mailing Contenu
II- LEVIERS CLES DU MD 10

 Publicités en ligne (display marketing) :


 sous différentes formes – bannières, boutons, mais aussi vidéos
–, elles sont très présentes. Comme les annonces SEA, elles
sont cliquables, ce qui permet à l’annonceur de mesurer leur
impact en temps réel.
 E-mailing :
 Toujours présent, en respectant certaines contraintes juridiques
(opt-in en B2C, par exemple).
 Il converge avec la communication sur smartphone (SMS et
notifications push via des applications mobiles).

3- 4-E- 6-
1-SEO 2-SEA 5-SMO
Display mailing Contenu
II- LEVIERS CLES DU MD 11

 Marketing sur les réseaux sociaux (SMO) :


 il s’agit de développer sa présence sur les réseaux sociaux (Facebook,Twitter,
Instagram, Snapchat, LinkedIn…) en s’appuyant sur le phénomène de
bouche-à-oreille (viralité).
 Il s’agit aussi d’agir et de surveiller les commentaires des internautes sur
les différents réseaux sociaux, pour y répondre le cas échéant.
 On parle de community management et de gestion de la réputation.
 Marketing de contenu:
 Dans cette approche par les leviers, il convient de souligner l’importance croissante, dans
l’univers digital, du marketing de contenu (content marketing) qui repose, pour une
marque, sur la création et la diffusion de contenus utiles, informatifs ou ludiques,
susceptibles d’être appréciés et partagés par les internautes ciblés.

3- 4-E- 6-
1-SEO 2-SEA 5-SMO
Display mailing Contenu
II- LEVIERS CLES DU MD 12

 Le marketing de contenu au cœur de la stratégie

3- 4-E- 6-
1-SEO 2-SEA 5-SMO
Display mailing Contenu
STRATEGIE MARKETING DIGITAL

I. Introduction et Définition
II. Leviers clés MD
III.Adaptation du marketing avec l'évolution
du Web
IV.Définir une stratégie MD
V. Démarche d'une stratégie MD
VI.Plan d'une stratégie MD
III- ADAPTATION DU MARKETING AU WEB 20

 Nous pouvons donc donner les définitions suivantes :


 le marketing digital « 1.0 » est l’utilisation par les organisations de
différents leviers d’action en ligne pour créer de la valeur à travers un site
Web ;
 le marketing digital « 2.0 » est l’utilisation par les organisations de
différents leviers d’interaction en ligne pour créer de la valeur à travers des
réseaux ;
 le marketing de « plateforme » ou le marketing digital « 3.0 »
(encore controversé) est l’utilisation par les organisations de différents
canaux interactifs pour créer de la valeur à travers une plateforme Web,
combinée à l’émergence des objets connectés (IoT) et du Web sémantique
(défini par Tim Berners-Lee comme « une toile de données qui peuvent être
traitées directement et indirectement par des machines pour aider leurs utilisateurs à
créer de nouvelles connaissances »).
3-Vers le Web
1-Web1.0 2-Web 2.0
3.0
STRATEGIE MARKETING DIGITAL

I. Introduction et Définition
II. Leviers clés MD
III.Adaptation du marketing avec l'évolution
du Web
IV.Définir une stratégie MD
V. Démarche d'une stratégie MD
VI.Plan d'une stratégie MD
IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 23

1-Phases de diagnostiques:
Audit stratégique et benchmark concurrentiel
 Les phases de diagnostiques (audit stratégique et benchmark
concurrentiel ) sont les premières étapes de la conception d'une
stratégie marketing digitale.
 Elles permettent d'analyser son entreprise et ses activités, de
comprendre son marché et concurrents pour se fixer des objectifs de
développement et bâtir des propositions de valeurs en réponse aux
besoins des clients.
 L'audit stratégique et le benchmark concurrentiel sont des outils de
diagnostiques qui permettent d'analyser son activité et de comprendre
son environnement marché.

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 24

1-Phases de diagnostiques:
Audit stratégique et benchmark concurrentiel
Etapes:
1. Etablir un diagnostic interne de sa digitalisation :
 Récupérer plusieurs informations auprès des équipes commerciale,
financière, service client et marketing : chiffre d'affaire généré par les
outils digitaux (site Web, application mobile...) et ventilation par e-
produits et/ou e-services :
 volume de clients et sa segmentation pour en définir les personas ;
communication on-line, e-reputation, nombre de followers sur les réseaux
sociaux, nombre de visites sur son site... Ces informations sont à
temporaliser sur une période pour évaluer les progrès et marges
d'optimisation.

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 25

1-Phases de diagnostiques:
Audit stratégique et benchmark concurrentiel
Etapes:
2. Analyser la digitalisation de son marché:
 il faut alors étudier :
 les nouvelles réglementations et usages du Web (algorithmes de Google,
comportements des internautes...);
 les plateformes et réseaux sociaux où se trouvent les communautés que l'on souhaite
adresser ;
 les concurrents, leurs e-produits et e-services pour se positionner face à eux en
termes de taux de pénétration, d'innovation, de notoriété et d'e-réputation...

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 26

1-Phases de diagnostiques:
Audit stratégique et benchmark concurrentiel
Etapes:
3. Identifier un ambassadeur interne:
 véritable lien entre les différents services, ce collaborateur saura remonter
toutes les informations nécessaires pour réaliser un diagnostic interne et
fédérer les équipes autour de ce projet d'analyse.
4. Organiser sa veille concurrence et marché :
 de nombreux outils de curation de contenus existent pour surveiller ses
concurrents, comprendre les évolutions de son marché et anticiper les
besoins de ses clients.

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 27

1-Phases de diagnostiques:
Matrice SWOT
 La matrice SWOT est un outil de pilotage et de stratégie
d'entreprise. Elle permet d'orienter ses choix de développement,
on-line et off-line, en se référant à l'étude de facteurs internes
et externes.
 Sous une forme synthétique, elle dresse une liste d'informations
réparties en quatre ensembles complémentaires. L'acronyme est
issu de l'anglais pour Strengths (forces), Weaknesses
(faiblesses), Opportunities (opportunités), Threats
(menaces).

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 29

1-Phases de diagnostiques:
Matrice SWOT

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 30

2-Définition des objectifs:


Matrice SMART
 Il est essentiel de se fixer des objectifs pour atteindre ses buts.
 Vos objectifs marketing doivent toujours être liés aux objectifs fondamentaux de l'entreprise.
 Par exemple, si l'objectif de votre entreprise est d'augmenter vos revenus en ligne de 20%,
votre but en terme de marketing pourrait être de générer 50% de prospects supplémentaires
depuis le site web par rapport à l'année dernière pour contribuer à ce succès.
 La matrice SMART permet de décrire simplement un objectif concret, s'assurer
d'en définir sa mesure et d'en délimiter son exécution dans le temps.
 Chaque lettre renvoi à un adjectif : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel.

 Les objectifs doivent être clairement identifiés pour concevoir des indicateurs pertinents.

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 31

2-Définition des objectifs:


Matrice SMART
 S pour Spécifique :
 un objectif est spécifique à partir du moment où il est défini et attribué à
une personne en charge de l'atteindre.
 Sa définition doit être compréhensible, claire et précise et son exécution
facilitée par les moyens mis à disposition.
 Exemple:
 Augmenter le trafic de notre site (vague)
 Augmenter le trafic de 50% cette année. (plus précis)

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 32

2-Définition des objectifs:


Matrice SMART
 M pour Mesurable :
 pour évaluer les résultats obtenus, il est nécessaire de pouvoir
quantifier et/ou qualifier les actions déployées.
 Exemple:
 "Obtenir un chiffre d'affaire mensuel de 100 000 Dh"
 Il ne s'agit pas seulement définir une mesure, un nombre à atteindre, mais
aussi être en capacité d’évaluer son objectif concrètement.

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 33

2-Définition des objectifs:


Matrice SMART
 A pour Atteignable :
 L'objectif doit être ambitieux et motivant pour fédérer les équipes autour
du projet.
 Son ambition doit être accessible avec un but à atteindre.
 Nos moyens sont-ils à la hauteur de nos ambitions?
 R pour Réaliste :
 l'objectif doit être concret et raisonnable pour encourager les équipes à
adhérer et à réaliser le projet.
 Exemple:
 Est-ce réaliste et pertinent de vouloir gagner 100 leads par mois, alors que votre site vient d'être
lancé?

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 34

2-Définition des objectifs:


Matrice SMART
 T pour Temporel :
 un objectif doit être délimité dans le temps avec des échéances et une date
butoir précise qui marque la fin du projet et la remise des livrables.
 Exemples d'objectifs SMART:
 E-commerce : "augmenter notre base de clients potentiels qui s’inscrivent sur le
site en ajoutant 25 % de contenu supplémentaire sur le site d’ici la fin de
l’année".

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 35

3-Définitir la cible:
Buyer Personas
 Créer un buyer persona, c'est à dire un profil type du
consommateur que vous voulez cibler :
 Qui est-il ? Âge, lieu de résidence, emploi, loisirs,
revenus...
 Quels sont ses besoins ?
 Quelles sont ses motivations ?
 Comment utilise-t-il Internet ? Combien de fois par jour et à quels
moments ? Plutôt sur mobile ou sur desktop ?
 Quels réseaux sociaux utilise-t-il ? Facebook, Twitter, Instagram,
LinkedIn...
 Ainsi, il sera possible de communiquer avec ce persona, sur n'importe
quels supports et à quels moments.

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 36

3-Définitir la cible:
Buyer Personas
 Le persona est une représentation fictive qui permet aux marques de
connaître précisément les motivations et les comportements de leurs clients
qui choisissent d'acheter leurs produits, services ou solution sur le Net.
 Le persona est basé sur des données démographiques et comportementales.
 C'est un outil stratégique pour attirer ses cibles puis pour les convaincre de
choisir son offre plutôt que celle de ses concurrents.
 Le persona aide à mieux comprendre le comportement de ses clients sur
les canaux digitaux et ainsi à mieux orienter la production de contenus
pour répondre le plus précisément possible à leurs besoins et préoccupations.

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 37

4-Définitir les indicateurs clés de


performance:
 Le choix des indicateurs de performance de votre stratégie de
marketing digitale est une étape indispensable.
 Votre stratégie est unique ainsi que vos objectifs et surtout la
façon de les atteindre, vous ne pouvez donc pas mesurer vos
performances avec des indicateurs inadaptés.
 Faire le choix d'un nombre de KPI réduit, les plus cohérents et les
plus pertinents (Passez moins de temps à mesurer et plus de
temps à améliorer).

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 38

4-Définitir les indicateurs clés de performance:


Un modèle à suivre
 S'appuyer sur les objectifs stratégiques.
 Gagner en influence, générer plus de leads commerciaux, promouvoir des événements,
annoncer un événement important, augmenter les ventes en lignes, etc.
 Traduire les objectifs stratégiques en objectifs digitaux.
 Remplir formulaire, Avoir plus de commentaires, visiter une page spécifique, télécharger un
document, etc.
 Définir les indicateurs clefs de performance permettant de mesurer l’atteinte
des objectifs digitaux.
 Quantifier les KPI en fonction des objectifs stratégique à atteindre.
 Définir les segments et canaux pertinents sur lesquels nous allons appliquer
nos KPI.
 Réseaux Sociaux/Trafic direct, Marketing/ventes, Homme/femme, etc.

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 39

4-Définitir les indicateurs clés de performance:


Exemples des principaux KPI:
 Indicateurs bruts
 Visiteurs Uniques
 Nombre de followers
 Audience
 Nombre d’engagements
 Nombre de nouveaux contacts par stade de maturité (Leads, Opportunity, MQL)
 Nombre de liens sortants
 Nombre de domaines référents
 Dépenses promotionnelles digitales
 Nombre de pages vues
 Nombres de clients
 Durée de vie d’un client
Ces indicateurs sont extraits d’outils de pilotage sans aucun traitement
(Outils de Google, de Facebook, et autres comme SemRush,…)

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


IV- DEFINIR UNE STRATEGIE MD 40

4-Définitir les indicateurs clés de performance:


Exemples des principaux KPI (suite):
 Indicateurs calculés
 Coûts d’acquisition d’un nouveau client par segment = (total
dépenses promotionnelles par segment )/ (nombre de nouveaux clients du
segment).
 Life time value = Revenu moyen généré par un client durant sa durée de vie.
 Taux de conversion par segment et par objectif.
 Churn mensuel = Nombre contact Mois – Nombre contact Mois-1
 Taux de rebond.
 Pourcentage de membres ou clients actifs.
 Revenu par visiteur unique.
Ces indicateurs sont issus de calculs permettant de suivre plus précisément la
performance des actions de marketing digital.

1-Diagnostic 2-Objectifs 3-Cible 4-Indicateurs


STRATEGIE MARKETING DIGITAL

I. Introduction et Définition
II. Leviers clés MD
III.Adaptation du marketing avec l'évolution
du Web
IV.Définir une stratégie MD
V. Démarche d'une stratégie MD
VI.Plan d'une stratégie MD
V- DEMARCHE D'UNE STRATEGIE MD 42

1- Création de valeur
 On peut ainsi définir la création de valeur comme la contribution
apportée par les activités de marketing digital aux affaires réalisées sur
les canaux numériques (ou physiques dans le cadre d’une approche
multicanal).
 La création de valeur, est la différence entre la valeur des affaires
réalisées (ce que l’on obtient «en sortie») et la valeur des coûts
engendrés pour les réaliser (ce que l’on a dépensé «en entrée»).

 Les affaires réalisées sur le site sont supposées créer une valeur pouvant
être mesurée financièrement.
1-Création
2-Attirer 3-Convertir 4-Fidéliser
de valeur
V- DEMARCHE D'UNE STRATEGIE MD 43

1- Création de valeur
 La démarche stratégique du marketing digital découle naturellement du
modèle de création de valeur.
 Le marketeur se doit d’intervenir à tous les niveaux de la chaîne de
valeur en déployant trois modes d’action génériques :
 attirer : acquérir ou générer du trafic ;
 convertir : transformer le trafic en valeur ;
 fidéliser : répéter la valeur dans le temps.
 Une stratégie marketing digitale doit être pensée de façon globale et
s’appuyer sur ces trois éléments afin de créer de la valeur.

1-Création
2-Attirer 3-Convertir 4-Fidéliser
de valeur
V- DEMARCHE D'UNE STRATEGIE MD 44

2- Attirer
 Ce mode d’action est spécifique au marketing digital qui est, par
nature, un marketing d’attraction (pull marketing).
 L’attraction consiste à faire venir du trafic sur le site. Il s’agit bien
souvent de la préoccupation principale des marketeurs Internet,
parfois même au détriment des autres modes d’action
(conversion, fidélisation).
 Il existe deux grandes stratégies d’attraction:
 Les stratégies d’acquisition
 Les stratégies de génération

1-Création
2-Attirer 3-Convertir 4-Fidéliser
de valeur
V- DEMARCHE D'UNE STRATEGIE MD 45

2- Attirer
 Les stratégies d’acquisition:
 Prenons l’exemple d’une campagne de collecte d’adresses e-mails pour un
e-commerçant :
 première solution : un jeu-concours qui va permettre de recruter en masse des adresses à
faible coût, mais peu qualifiées (30 centimes par e-mail) ;
 seconde solution : une enquête en ligne qui va permettre de récolter des profils très qualifiés
et intentionnistes sur le produit (2 € par adresse).
 jeu-concours : fort volume, faible coût unitaire et faible qualité de la collecte (taux de transformation de 1,5 %);
 enquête qualifiée : faible volume, fort coût unitaire et forte qualité de la collecte (taux de transformation à
10%).

1-Création
2-Attirer 3-Convertir 4-Fidéliser
de valeur
V- DEMARCHE D'UNE STRATEGIE MD 46

2- Attirer:
 Les stratégies de génération
 Les stratégies de génération englobent les leviers online pour lesquels le coût ne peut être
directement corrélé au trafic ou à la valeur obtenue.
 Par exemple, la mise en place d’optimisations SEO, le développement d’une page fan sur
Facebook, des relations presse en ligne, stratégies de branding …
 La plupart de ces actions ne permettent pas un apport immédiat de trafic, ce sont plutôt des
actions qui s’étalent dans le temps et dont la rentabilité ne peut être calculée
immédiatement (par exemple, il faudra peut-être 3 à 6 mois avant que certaines optimisations SEO
permettent d’améliorer la position d’un site parmi les résultats d’un moteur de recherche).
 Les leviers online peuvent se compléter les uns les autres. C’est toute l’expertise du
marketeur Internet qui permet de trouver le bon « mix » de leviers.

1-Création
2-Attirer 3-Convertir 4-Fidéliser
de valeur
V- DEMARCHE D'UNE STRATEGIE MD 47

3- Convertir:
 L’optimisation de la conversion passe par la mise en place d’un tunnel de conversion
efficace. Le « tunnel de conversion » est en fait le processus que doit suivre l’internaute
pour aboutir à l’action finale qui crée la valeur recherchée par le site (validation de la vente,
validation du lead, inscription au service, consultation de plus de dix pages, etc.).
 Il s’agit donc d’un ensemble d’étapes que doit franchir l’internaute à travers différentes
actions (chargement de pages, clics, formulaires à remplir, etc.).
 Par exemple, une inscription à une newsletter est souvent liée à un tunnel de conversion simple (une à deux
étapes avec un formulaire rapide à saisir), alors qu’un achat sur Internet fait appel à un tunnel complexe et long
(souvent plus de quatre étapes avec de nombreuses informations à saisir : panier, adresse, livraison, paiement, etc.).
 l’optimisation des tunnels de conversion passe par un travail plus technique, notamment en
termes d’ergonomie et de design.
 Le taux de conversion reste l’indicateur principal pour mesurer l’efficience du tunnel, et
donc du processus de conversion.(Exemple, Nombre de ventes par rapport au nombre de visites sur
un site e-commerce)

1-Création
2-Attirer 3-Convertir 4-Fidéliser
de valeur
V- DEMARCHE D'UNE STRATEGIE MD 48

3- Convertir:
 Voici quelques indicateurs qui peuvent être utilisés selon le type de site.

1-Création
2-Attirer 3-Convertir 4-Fidéliser
de valeur
V- DEMARCHE D'UNE STRATEGIE MD 49

4- Fidéliser
 Attirer du trafic et le transformer en valeur est une bonne chose, mais l’art de
la fidélisation repose sur la capacité de répéter cette valeur dans le temps.
 La satisfaction de l’utilisateur est un moteur décisif de la fidélisation et permet
de réduire le taux d’attrition (le churn).
 Cette logique s’applique à tout type de site. Seul diffère le type de valeur après
fidélisation.

1-Création
2-Attirer 3-Convertir 4-Fidéliser
de valeur
STRATEGIE MARKETING DIGITAL

I. Introduction et Définition
II. Leviers clés MD
III.Adaptation du marketing avec l'évolution
du Web
IV.Définir une stratégie MD
V. Démarche d'une stratégie MD
VI.Plan d'une stratégie MD
VI-PLAN MARKETING DIGITAL 51

1. Priorités stratégiques
 Le cadre de la démarche stratégique pour le marketing digital insiste
principalement sur la notion de création de valeur.
 Pour établir des objectifs pour le plan marketing digital, on identifiera les
actions qui devront être prioritairement déployées par l’organisation
pour créer de la valeur.
 Ces actions vont nécessairement être en relation étroite avec l’un des
trois leviers d’action génériques du marketing online :
 attirer (acquérir/générer), convertir, fidéliser.

1-Priorités stratégiques 2-Plans d'actions


VI-PLAN MARKETING DIGITAL 52

1. Priorités stratégiques
Voici, à titre d’exemple, quelques priorités stratégiques envisageables.

1-Priorités stratégiques 2-Plans d'actions


VI-PLAN MARKETING DIGITAL 53

2. Plans d'actions
 Un plan d’action nécessite de fixer une temporalité.
 Souvent il est prévu pour une année (correspondant à une période
budgétaire) avec un découpage par mois.
 Il doit préciser :
 les leviers qui seront activés ;
 les budgets associés à l’activation de ces leviers ;
 les objectifs à atteindre (clics, impressions, ventes,
transformation…).

1-Priorités stratégiques 2-Plans d'actions


VI-PLAN MARKETING DIGITAL 54

2. Plans d'actions
 Un plan d’action doit également comporter une liste d’actions à valider
pour permettre sa mise en œuvre.
 Ces actions sont de trois types :
 préparation : que doit-on faire en amont ?
 mise en œuvre : que doit-on faire pour activer les leviers ?
 analyse : comment mesure-t-on les retours de chaque levier ?
 Cette dernière phase est essentielle pour mesurer la performance des
leviers et éventuellement calculer le retour sur investissement du plan
d’action.

1-Priorités stratégiques 2-Plans d'actions


Récapitulatif 55

Vous aimerez peut-être aussi