Vous êtes sur la page 1sur 14

1.

L'ORDRE DES MOTS DANS LA PHRASE ANGLAISE


L'ordre des mots est un aspect très important de la phrase en anglais, mais les "règles" ne sont pas très compliquées.
En voici donc les principales.

1.1 Principe générale: le sujet d'une phrase précède directement le verb. Le C.O.D. suit directement le verbe:
Exemples: The man wrote a letter.
People who live in glasshouses shouldn't throw stones.
1.2. Notez que par "sujet", il faut comprendre non seulement le nom principal du sujet (le noyau), mais tout le
groupe nominal ou pronominal dont il fait partie.

1.3. Si une phrase contient des éléments autres que le sujet, le verbe et le COD, notamment des adverbes ou des
expressions adverbiales circonstantielles, ceux-ci seront normalement placés à un des endroits suivants :
- Devant le sujet
Exemple: Yesterday the man wrote a letter.
- Après le COD
Exemple: The man wrote a letter on his computer.
- au milieu du groupe verbal.
Exemple The man has already written his letter

1.4 En anglais standard, ces autres éléments de la phrase ne peuvent pas venir habituellement entre le sujet et le
verbe, ni entre le verbe et le COD.
Il y a quelques exceptions. Parmi celles-ci, les plus importantes sont les adverbes de fréquence et
les compléments d'objet indirects sans to.
Exemple: The man often wrote his mother a letter.

Pour ne pas faire d'erreurs dans la structure de la phrase en anglais, il suffit de suivre toujours ces simples règles ou
principes. Les exemples donnés ci-dessus sont délibérément simples, mais les règles s'appliquent aussi bien à des
phrases complexes, contenant des propositions subordonnées ou coordonnées..
The director, [who often told his staff (to work harder),]never left the office before [he had checked his e-
mail.]

1.5 QUESTIONS:

Pensez simplement à cette "question" quotidienne, qui sert d'exemple parfait:


How do you do?
La structure de presque toute question simple en anglais est formée sur ce même modèle:
(Mot ou expression interrogatif) -> Auxiliaire ou modal -> sujet -> verbe principal -> (plus le reste de la
phrase):
Exemples
What did Barak Obama do?
When was Barak Obama elected president of the USA ?
Did Arnold Schwarzenegger learn English quickly?
How quickly did Arnold Schwarzenegger learn English ?
How many people do you know at this party ?
Has the representative from that German company sent us his invoice yet

L'ordre des adjectifs en anglais

Comment se fait-il que les anglophones arrivent spontanément à aligner les adjectifs ( et les substantifs secondaires
jouant un rôle d'adjectif) dans le bon ordre, quand ils écrivent ou parlent – et cela alors que presqu'aucun Anglais
n'ait jamais appris de règle, ni même réfléchi sur cette question qui semble parfois épineuse pour ceux qui apprennent
l'anglais comme langue étrangère?
La réponse à cette question n'est pas compliquée; c'est que les "règles" en la matière sont a) très fondamentales et
simples, et b) très peu nombreuses. Plutôt que règles, il s'agit de principes..

On aligne les adjectifs en anglais selon la nature ou type de l'adjectif. On peut définir trois groupes ou types
d'adjectifs, servant à énumérer les qualités d'un substantif. On peut les nommer :
► C. Les constantes, les qualités innées, fondamentales ou essentielles.
► B. Les basiques, les qualités permanantes.
► A. Les aléatoires, les qualités relatives, perçues ou circonstantielles.

Et bien sûr on les place dans l'ordre logique, à savoir ABC, en mettant les adjectifs les plus fondamentaux au plus
près du substantif, c'est-à-dire en derniers.

Chacun des trois groupes ABC contient différents types d'adjectifs, qui doivent parfois être mis dans un ordre
spécifique. Le tableau ci-dessous indique les trois différents groupes, et les types d'adjectifs concernés, suivis
d'exemples.

NB. Quand un groupe nominal comporte deux adjectifs du groupe A, ayant des valeurs équivalentes, ceux-ci peuvent
être reliés par "and"; mais "and" n'est jamais employé pour relier deux adjectifs de deux groupes différents..

Groupe A Groupe B Groupe C Nom


Aléatoires Basiques Constants
(Déterminant)
Couleur
Possessif qualités innées
> Nationalité
> Numérique > substance
> Genre
qualité perçue, (souvent sous forme de
(parfois l'adjectif de genre précède
> taille, poids, âge substantif secondaire)
l'adjectif de nationalité)
etc
My first big green rubber ball
His five old American cousins.
British female voters
Magnificent old American Ford automobile.
Memorable French skiing holiday
Dangerous and useless chemical experiment
Nice fresh red Spanish tomatoes

Le présent en anglais:

Les formes du présent:


L'anglais utilise deux formes du temps présent, le présent simple et le présent progressif.

Le présent simple

En bref, le présent simple est utilisé pour exprimer:


a) des situations et des vérités permanantes.
b) des actions à répétition
c) des actions instantanées, dans le présent ou dans le futur.
Exemples:
a1) I like apples, but I don't like oranges.
a2) I live in London, et I work for a big bank.
a3) Flowers grow well in a warm sunny climate.
a4) Tomorrow never comes
b1) My brother often goes to London.
b2) It snows in winter in New York.
b3) I get up at 6 every morning.
c1) Oh, I understand what you mean.
c2) et now Owen gets le ball, he shoots, et he scores!
Le présent simple est aussi utilisé dans des propositions conditionnelles ouvertes se référant au futur:
Exemples:
a1) If he comes tomorrow, we'll give him a surprise..

le présent progressif

En bref, le présent progressif est utilisé pour exprimer:


a) des situations en train de se développer.
b) des actions en cours de déroulement .
c) des actions dans le futur.
Exemples:
a1) John is getting better.
a2) The weather is improving.
b1) This week I am working in New York.
b2) Look! That man's stealing my car!
b3) Careful! You're driving too fast!
c1) He's going on holiday tomorrow.
c2) He said he's retiring next year.

Notez bien: certains verbes ne s'emploient presque jamais dans une forme progressive - notamment certains verbes
décrivant des permanances, comme par exemple know, be, like, exist.
Nous pouvons dire: I know the train is arriving late.
Nous ne pouvons pas dire: I am knowing le train is arriving late.

Exemple contrastif :
Cette phrase constitue un exemple clair de la différence entre les deux formes du présent en anglais:
I eat hamburgers, but I'm not eating a hamburger at this moment.

Le passé en anglais:

Les formes du passé:


L'anglais utilise trois formes du temps passé, le passé simple (ou prétérite), le "present perfect", et le "past
perfect". Les trois temps se déclinent chacun en deux formes: une forme simple et une forme progressive.

► ► ATTENTION Les facteurs déterminant le bon choix du temps passé à utiliser en anglais sont très différents
de ceux qui gouvernent le choix entre le passé simple ou le passé composé en français.

Le passé simple.
Ce temps est utilisé pour raconter des événements dans un contexte historique. Très souvent, mais pas toujours,
l'aspect historique de l'énoncé est indiqué clairement par la présence d'un adverbe (ou d'une expression
adverbiale) de temps, comme yesterday, ou par une date, ou par une autre référence temporelle explicite ou
implicite..
Exemples:
1) Queen Victoria died in 1901.
2) The Titanic sank when it hit an iceberg.
3) I told you not to drink too much
4) Next, they went and cooked dinner.
Voici quelques exemples de phrases où un des verbes au passé simple est exprimé avec un aspect progressif: les
deux événements racontés dans chaque phrase sont "historiques", mais l'un d'eux fut ponctuel, alors que l'autre
exprime une situation dans la durée:
5) John Lennon died while he was living in New York.
6) The students shouted as the President was speaking.

Le "Present Perfect"
En anglais britannique, ce temps est utilisé pour situer des événements du passé, ou les conséquences d'événements
du passé, dans un cadre temporel considéré par rapport à la situation présente (c'est tout le sens de l'expression
"present perfect"). Les Américains n'utilsent pas toujours ce temps dans les mêmes circonstances.

Exemples:
1) I have ordered a new refrigerator, darling!
( Le locuteur est en train de dire "J'ai commandé un nouveau frigo, donc le processus de changement de notre
frigo est actuellement en cours, chéri").
2) I've eaten too much!
( Le locuteur est en train de dire "Je ne me sens pas très bien en ce moment; j'ai mal à l'estomac et c'est parce
que j'ai rop mangé!)
3) Liverpool have won the Cup ( Le locuteur est en train de dire " Le club de Liverpool est actuellement champion
d'Angleterre).

La présence d' adverbes de temps dans des phrases au present perfect est plutôt rare, mais il y a des exceptions :
already :
Come on, we've already started eating!
Les adverbes de fréquence :
I've often seen people driving too fast down that road.
Les adverbes or expressions adverbiales de durée en relation avec le temps présent :
I've lived in London for ten years. (C'est-à-dire "J'y habite encore aujourd'hui".) (Contrastez ceci avec: I lived in
London for ten years (but I don't live there now) - qui est un énoncé historique.)
I've lived in London since 1985.
I've been living in London since 1985. (L'aspect progressif peut être exprimé, mais n'ajoute rien au sens car le sens
du verbe "live" est par définition progressif.)
Up to now, I've always refused to eat fish.

Le "past perfect" ou passé antérieur.


Le "past perfect" ou passé antérieur, comme dans l'exemple He had seen, est employé, en anglais normal,
seulement pour situer un événement dans un passé plus éloigné qu'un autre événement; il y a donc presque
toujours une notion de séquencement de deux événements dans un cadre temporel passé.
Exemples:
I had just put the phone down, when the doorbell rang.
The man had been drinking before the accident happened.
He had worked in the company for five years before he got promotion.

A la différence du plus-que-parfait en français, ce temps ne peut pas être utilisé seul pour désigner l'aspect éloigné
du cadre historique

Exemple: en l'absence d'autre référence historique,


Le vieillard avait visité Londres une fois pendant son enfance, devient en anglais:
The old man once visited London when he was a child.

Il y a aussi quelques emplois spécifiques du passé antérieur, notamment dans des propositions conditionnelles
hypothétiques non-réalisées.
Exemple:
If we had walked to the cinema, we'd have got very wet..

. Notez également l'emploi du passé antérieur (avec inversion) après hardly:


Hardly had I put the phone down, than the phone rang.

Les temps verbaux en anglais: EXPRIMER LE FUTUR

Si vous vous adressez à un linguiste, il est possible que celui-ci vous dise que le temps futur n'existe pas en anglais;
que la langue anglaise n'a que deux familles de temps verbaux, les temps du présent, et les temps du passé. Et dans
un sens c'est vrai !
Le plus souvent, on utilise en anglais un temps présent pour désigner une action dans le futur. Regardez donc ce
petit dialogue :
“Where are you going next summer?”
“We’re staying at home. I’m working all summer!”
“Oh what a pity. Don’t you even get a week off?”
“Well perhaps; we may go to Wales for a couple of days.”

Quoique ce dialogue parle très clairement d'événements à venir, toutes les formes des verbes sont des formes du
présent. On n'y trouve aucun “will”, aucun “going to”.
Cela ne signifie pas pour autant qu'on aurait tort d'employer ici "will" ou "going to"; on pourrait le faire, mais en le
faisant on soulignerait l'aspect futur des événements. (Et notez bien en passant que la forme "going to" est
réellement le temps présent progressif du verbe "to go").
“Where are you going to go this summer?”
“We’re going to stay at home; I’m going to work all summer.”
“Oh what a pity. Aren’t you even going to get a week off?”
“Well perhaps; maybe we'll go to Wales ....”
Dans la plupart des contextes, ceci serait stylistiquement plus lourd.

Les temps du présent sont donc la manière la plus simple en anglais d'exprimer des actions qui se dérouleront
dans l'avenir : le temps présent progressif est surtout utilisé pour exprimer des événements qui se dérouleront à un
moment indéterminé, le temps présent simple est utilisé pour exprimer des événements ponctuels ou dés
événements à répétition. Voici un exemple: :
"I'm arriving tomorow : my plane gets in at 12.15".
.

L'emploi de "will" ou de "going to"

Un “futur” avec will ( ou sa forma négative won't) sert à impliquer une action prédéterminée et délibérée..

Regardez ce dialogue:
“Are you coming home tonight, darling?”
“Yes; my plane gets in at 8.15.”
“O.K. then, I’ll meet you at the airport.”.
Will s'emploie aussi dans des cas où on souhaite éviter une confusion éventuelle entre un cadre présent et un cadre
futur (par exemple en l'absence d'un adverbe de temps) : Comparez:
I see / I’ll see - I’m not there / I won't be there

Will et going to NE SONT JAMAIS UTILISEES...


a) Avec les verbes modaux can, must, should, could, would.
Dans des situations où il est essentiel de souligner l'aspect futur d'une structure modale, on doit avoir recours à have
to à la place de must, et be able to à la place de can, comme dans ces exemples :
You’ll have to do better next time
(Vous pourriez aussi dire: You must do better next time.)

The voters will be able to choose a new government next year.


(Vous pourriez aussi dire: The voters can choose a new government next year)

b) Dans des propositions subordonnées de temps, après if, when, as soon as, unless, after, before, while etc.
We’ll have a picnic tomorrow if it’s dry. (Voir le Conditionnel)
Open the door as soon as you hear the bell.
I’ll tell you the rest of the story when we get home.

En règle général, will n'est pas utilisé dans des propositions subordonnées quel que soit leur genre.
I’ll sell it to the first person who makes a good offer.
They’ll mend it for you while you wait.
You’ll do whatever you’re told to do!

L'emploi de shall
Shall et sa variante negative shan't sont assez rares en anglais contemporain; ces verbes modaux n'expriment pas
une simple valeur de futurité, ils expriment une valeur d'obligation future ou de certitude future; en règle général, ils
ne s'emploient qu'à la première personne ("I"), comme dans les exemples suivants.
I shall certainly visit the British Museum when I'm next in London.
I shan't be able to come next week, as I'm away on business.
néanmoins, dans ces deux exemples, will / won't sont aussi des options tout à fait acceptables .
Pour éviter tout risque d'erreur, le principe le plus simple à adopter est le suivant : "never say shall". N'utilisez pas
ces modaux! Ils sont légèrement archaïques, et ils ne sont quasiment jamais la seule option possible.

LES VERBES de PERMISSION, d'OBLIGATION, et FACTITIFS.

Les verbes de permission et d'obligation en anglais, ainsi que les verbes factitifs ou causatifs, causent souvent des
problèmes pour les étudiants. Les structures à utiliser avec ces verbes ne correspondent pas toujours à celles qu'on
utilise avec les verbes équivalents en français. Voici donc les règles de base qui vous permettront à bien utiliser ces
verbes en anglais.

1. Les verbes allow, ask, authorise, enable, forbid, instruct, invite, leave, oblige, permit, require, tell, want, etc.:

Après ces verbes, le verbe de la proposition subordonnée utilise la forme infinitive avec to.
Exemples:
He told me to hurry.
They forbade us to leave the room.
The man instructed me to come down.
I want you to know I love you.

N.B. Avec tous ces verbes, le sujet de la proposition subordonnée est également l'objet de la proposition principale,
et ne peut pas être omis:
Par exemple, on ne peut pas dire::
** The man permitted to open the doors **
** I told not to do that **
A l'exception de want, tous les verbes de la liste ci-dessus peuvent également être utilisés au passif.
Exemples:
The singer was told to come down.
He was invited to give a concert.
She was forbidden to leave the room. RPR
I was required to fill in a form.
They were asked to sit down.

2. Verbes d'empêchement: stop, prevent, hinder:


Ces verbes sont suivis de “from” et une structure en -ing . Le mot “from” est essentiel avec hinder, optionnel avec
stop et prevent.
Exemples: He hindered us from starting in time.
He stopped me (from) falling in the hole.
They prevented me (from) going out.
“Stop” est rarement employé au passif, mais hinder et prevent s'accommodent bien de structures passives.
Exemples :
The hooligans were prevented from making trouble.
The bosses were hindered from getting out of the building by the strikers .

3. Les verbes causatifs ou factitifs: let, make, have.


Avec ces trois verbes, le verbe de la proposition secondaire est à l'infinitif sans to.
Exemples:
I let him do it.
He made me sit down.
Have him tell you what he saw!
Parmi ces trois verbes, un seul, make, peut être utilisé au passif - mais avec la structure passive, le verbe secondaire
est à l'infinitif avec to.
Exemple :
I was made to take off my skates.
(Ou en d'autres termes: They made me take off my skates.)

Ne pas confondre let et leave: lorsqu'il introduit une proposition secondaire, le verbe leave a le sens de abandon,
quit.
We left him to get on with his work.
a le sens de: "Nous l'avons quitté afin qu'il puisse continuer son travail"
We let him get on with his work
a le sens de: "Nous l'avons laissé continuer son travail"

La proposition relative en anglais

Les pronoms relatifs en anglais posent beaucoup de problèmes aux étudiants francophones, parmi d'autres, surtout
lorsqu'il s'agit des formes inhabituelles, à savoir “whom” et “whose”. Et il y a un autre problème: quand est-ce qu'il
faut utiliser which et quand est-ce qu'il faut préférer that? Voici quelques principes claires pour vous guider.

1. Le pronom relatif comme sujet


2. Le pronom relatif comme objet.
3. Le pronom relatif possessif.
4. La proposition relative introduite par une prépositon.
5. Les cas plus compliqués.
6. Exprimer le pronom relatif français "dont" en anglais.
7. Les propositions relatives déterminatives et explicatives, et la ponctuation.
8. La proposition relative dont l'antécédent est une proposition entière

1. Le pronom relatif comme sujet


1.1. Quand le pronom relatif est le sujet d'une proposition et se réfère à un être humain, le pronom relatif who est
normalement utilisé. Exemples:
The man who lives next door is 99.
I know someone who eats red hot chilli peppers.
Parfois, who sera remplacé par that, surtout en anglais américain, et dans la langue parlée.
The boy that lost his watch was careless.
Cependant,
The boy who lost his watch was careless.
est également tout à fait possible.
Après l'antécédentt those, who est presque toujours nécessaire :
Those who can swim should go first.

1.2. Si le relatif est le sujet d'une proposition et qu'il se réfère à un antécédent inanimé, on devra utiliser which ou
that.
The book that’s on the table is mine.
The book which is on the table is mine.
1.3. IMPORTANT: Omission: En tant que sujet d'une proposition, le pronom relatif ne peut jamais être omis. En
revanche, il peut être possible de supprimer la proposition relative toute entière:
The book is on the table is mine est tout à fait impossible, mais
The book on the table is mine est parfaitement acceptable.

2. Le pronom relatif comme objet:


Lorsque le pronom relatif est l'objet direct de la proposition, et qu'il se réfère à un être humain, on utilise soit
whom soit that.
Exemples:
The man whom I saw yesterday is 99.
The man that I saw yesterday is 99.
Alternativement, le pronom relatif peut être omis, ceci étant particulièrement courant dans la langue parlée:
The man I saw yesterday is 99.

Whom est peu utilisé : l'emploi de that, ou l'omission du pronom relatif, sont des structures beaucoup plus courantes.

Lorsque le pronom relatif se réfère à un objet inanimé, on applique les mêmes règles, sauf que l'emploi du pronom
relatif whom est remplacé par which.
Exemples :
The book that I was reading was very interesting, or
The book which I was reading was very interesting, or
The book I was reading was very interesting
sont tous possibles.

Omission du pronom relatif: en tant qu'objet direct de sa proposition, le pronom relatif est souvent omis,
notamment en anglais oral.

3. Le pronom relatif possessif


On utilise whose quelle que soit la nature de l'antécédent (animé ou inanimé): whose est l'unique forme dérivée de
who qui s'emploie sans distinction avec des animés et des inanimés :
Exemples:
I know someone whose sister is a nurse.
The man whose car I borrowed is very rich.
I chose the television whose price was reduced.

4. Les propositions relatives commençant par une prépositon:


4.1 Les structures sont très simples, on utilise whom si le possesseur est animé, which s'il est inanimé :
The man with whom I was talking was angry.
The chair on which I sat down collapsed.

4.2. Omission du pronom relatif: des énoncés de ce type peuvent être reformulés en omettant le pronom relatif ;
dans ce cas, la préposition est renvoyée à la fin de la proposition relative. Cette structure est courante en anglais
oral, moins courante en anglais écrit.
The man I was talking to was angry.
The chair I sat down on collapsed.

5. Les cas plus compliqués:

5.1 Proposition relative possessive + prépositon:


The player on whose skills the match most depended, was the goalkeeper.
5.2. Possessionpartielle ou sélective
The pub, most of whose customers had deserted it, had to close.
The writer, the first of whose books had been a bestseller, was a coal miner.
Quoi qu'elles puissent sembler compliquées, ces structures ne sont en réalité que l'application simultanée des
principes déjà énumérés.

6. Exprimer le pronom relatif français "dont" en anglais:

Le pronom relatif français "dont" correspond parfois au mot anglais "whose" – mais c'est loin d'être toujours le
cas !!
Le garcon dont j'ai emprunté la voiture est mon copain:
The boy whose car I borrowed is my friend.
La société, dont la plupart des directeurs avaient démissionné, était en faillite.
The company, most of whose directors had resigned, was bankrupt.
MAIS:
Le garçon dont je parlais est mon copain:
The boy I was talking about is my friend. Ou
The boy about whom I was talking is my friend.

Et faites particulièrement attention à ce sens spécifique de "dont":


J'ai acheté trois livres, dont un dictionnaire.
I bought three books, one of which is/was a dictionary

7. Les propositions relatives déterminatives et explicatives, et la ponctuation.

7.1. Une proposition relative "déterminative" (en anglais "a defining relative clause") est une proposition qui
est essentielle pour la compréhension de l'énoncé.
Exemple:
Protestors who smash windows will be arrested.
Dans cet exemple, il st clair que "tous les protestateurs qui cassent des vitrines" seront arrêtés. Le mot "protestors"
dans cet exemple est déterminé par la proposition relative qui le définit.
Les virgules ne sont pas requises, ni avant ni après la proposition relative.

7.2. Une proposition relative "explicative" (en anglais a non-defining relative clause), ajoute une information
complémentaire qui n'est pas essentielle pour permettre une compréhension de la proposition principale.
Protestors, who are mostly aged under 30, want to express an opinion.
Dans cet exemple, l'âge des protestateurs n'est indiqué que pour donner une information secondaire. Si l'on omet la
proposition relative, la propositon principale,
Protestors want to express an opinion
reste tout à fait compréhensible, et le message n'est pas brouillé.
Avec ce type de proposition relative, les virgules sont habituellement requises devant et après la proposition
relative.

Comparez ces deux exemples:


Children who eat too much risk becoming obese.
(Les enfants qui mangent trop risquent de devenir obèse... mais ce n'est pas le cas de tous les enfants )
Sportsmen, who pay attention to their diet, are never obese.
(Aucun athlète n'est obèse ... et entre parenthèses, c'est parce qu'ils font attention à ce qu'ils mangent)

8: La proposition relative dont l'antécédent est une proposition entière, et non seulement un substantif:
Il n'y a qu'une seule structure possible, à savoir une proposition relative avec which; l'emploi de that ou de what est
impossible

C1. He drank too much, which is why he was sick.


C2. It was raining yesterday, which was rather a pity

Hélas, il n'existe aucune règle fixe et définitive pour vous dire dans chaque cas de figure laquelle des deux
formes il faudrait, ou vaudrait mieux, employer. La supposée règle simple, selon laquelle on utiliserait 's
seulement avec des êtres humains, est une généralisation très large, avec de très nombreuses exceptions . D'autre
part, il y a de nombreuses situations où, même avec des êtres humains, le 's est impossible.
Cette page explique les différents cas de figure, et donne de nombreux exemples pour vous aider à maîtriser ce
point de grammaire épineux.

En premier, il faut déterminer la nature du "possesseur"; s'agit-il d'un possesseur animé (être humain ou assimilé)
ou inanimé?

1) Les Animés: Les possesseurs humains ou assimilés humains (familiers) :


En cas de véritable possession: 's est la structure habituelle.
A1) The actor's car wouldn't start.
A2) The dog's leg was broken

S'il s'agit de qualités, d'attributs ou d'actions: 's est couramment utilisé :

A3) Madonna's reputation is international.


A4) The dog's name was Jackson.
A5) The Queen's arrival was delayed.

Mais ces cas peuvent aussi être très bien exprimés au moyen d'une structure avec of.

A31) The reputation of Madonna is international.


A41) The name of the dog .....

Toutefois, il y a une differénce d'emphase entre les deux alternatives: dans les exemples A3-A5 l'accent est mis sur
le possesseur, dans les exemples A31 et A41 l'accent est mis sur la qualité ou sur l'attribut. Dans l'exemple A5, le
"possesseur" est le sujet du substantif verbal qui le suit..

1a) Situations où il n'y a aucun choix :

Parfois, quoiqu'en théorie les deux formes soient possible, le choix de la forme possessive à utiliser sera déterminé
par la structure de la phrase, car on sera obligé de placer un mot directement à côté d'autres mots qui le qualifient.
Par exemple :
A32) The reputation of Madonna, the American singer, is international

Il serait IMPOSSIBLE de dire:

A32X) ** Madonna's reputation, the American singer, is international. **

Pour revenir aux exemples A1 et A2 ci-dessus, des expressions de ce type seront reformulées en utilisant "of" si ceci
est structurellement essentiel:

A 11) This is the car of the actor I had lunch with yesterday.

Manifestement, l'autre choix syntaxiquement acceptable changerait le sens de l'énoncé!

A 11x) ** This is the actor's car I had lunch with yesterday. **

1.1. La relation entre une partie et un ensemble (animés)

L'emploi d'une structure avec "of" est obligatoire pour exprimer le rapport entre un élément constitutif et
l'ensemble pluriel dont il fait partie, et cela même si l'entité plurielle est exprimée syntaxiquement par un substantif
au singulier, comme crowd.

A6 the rest of the people,


A7 the majority of voters
A8 a large part of the crowd
Il serait IMPOSSIBLE de dire:
A61x: the people's rest,
A71x: the voters' majority
A81x :the crowd's large part

En revanche, quand il s'agit de désigner le rapport entre une partie constituante et un ensemble singulier, on peut
choisir entre of et 's (sauf quand la structure de la phrase empêche tout choix) .
A9 The man's arm was broken, ou
A91 The arm of the man was broken

2. Les possesseurs inanimés

Pour exprimer des qualités, des attributs, des actions, ou des parties : une structure avec of est habituelle,

B1 The cost of the operation was enormous.


B2 The condition of the merchandise we received was not very satisfactory
B3 The launch of the new book was very successful.
B4 Where's the lid of the saucepan?
B5 The front of the car was damaged..
B6 The departure of the train was delayed for an hour.

Toutefois dans certains cas on pourra employer une structure avec 's ; cette structure avec "'s" est possible (et
même parfois habituelle) avec certains substantifs familiers pour assurer une mise en valeur, ou pour des raisons de
structure de la phrase. (Revoir 1a ci-dessus)
B11 The operation's cost was enormous
B31 The new book's launch was very successful.
B61 The train's departure was delayed for an hour.
BB1 The shop's window was broken.

Dans l'exemple BB1, la structure avec 's est normale; shop fait partie des substantifs familiers monosyllabiques
(comme book, bed, cup, pool, etc.) qui se comportent plutôt comme des possesseurs animés.

Dans les exemples B3 et B6, la phrase peut être reformulée pour éliminer totalement tout besoin de structure
possessive :
B32 The new book was launched very successfully (subj. + verbe passif)
B62 The train departed an hour later than planned (subj. + verbe actif)

2.1. La relation entre une partie et un ensemble (inanimés)

La forme avec "of" sera le plus souvent obligatoire pour exprimer la relation entre un élément et l'ensemble dont
il fait partie.
B7 the top of the stairs .
B8 the back of the building
B9 A collection of paintings
B10 The middle of the report

Il serait IMPOSSIBLE de dire :


B71x: the stairs' top .
B81x: the building's back.

Une exception: le choix peut être possible lorsque l'élément est désigné au moyen d'un groupe nominal
adjectif+nom

B11 The top floor of the building


B111 The building's top floor
3. Les groupes nominaux complémentaux
l'emploi de "of" est essentiel, sauf cas particulier.

C1) The theory of relativity.


C2) The director of marketing.
Ces groupes complémentaux peuvent souvent être reformulés en tant que noms composés, sans 's:
C11) the relativity theory
C21) the marketing director

1. L'Article défini
Comme l'anglais est une langue simple !! Il n'y a qu'un seul article défini en anglais, et c'est le mot "the"; la
seule difficulté est de savoir quand il faut s'en servir, et quand il faut l'omettre.

Les règles de base:


Au fond, les règles sont très dimples:
* L'article défini indique qu'un substantif est utilisé dans un contexte "défini" où restreint..
* Lorsqu'un substantif est utilisé dans un contexte non-défini ou "généralisant", l'article défini est exclu; il faut
utiliser soit l'article indéfini, soit pas darticl du tout..

Deux sortes de nom

L'emploi de l'article défini dépend donc de la nature ou du type de substantif utilisé. Comme dans 'aures langues, les
noms en anglais peuvent être répartis en deux catégories, appelés:
substantifs dénombrables (count nouns) et
substantifs indénombrables (non-count nouns).
* Les substantifs dénombrables sont ceus qui définissent des êtres ou des objets qui peuvent être comptés, par
exemple:
One car, two pencils, three people, four guitarists, five hotels etc.
Les substantifs dénombrables peuvent être utilisés au pluriel.

* Les substantifs indénombrablessont ceux qui définissent des abstractions, des substances, des actions ou des
généralisations, par exemple:
Oxygen, health, money, heat, astronomy
Les substantifs indénombrables ne peuvent pas être utilisés au pluriel, sauf cas exceptionnels.

* Certains noms peuvent être utilisés soit dans un contexte "dénombrable", soit dans un contexte "indénombrable";
ceci est notamment le cas avec les pluriels des substantifs dénombrables.

Comparez:
Utilisés avec une fonction dénombrable:

Look at the birds in that tree.


The books you gave me yesterday are interesting
The men left the women in the bus.
Dans ces premiers exemples, les noms au pluriel désignent des groupes clairement identifiés d'oiseaux, de livres,
d'hommes ou de femmes, et pas des oiseaux etc. en général..

Utilisés avec une fonction indénombrable:


Birds can fly
Books are printed on paper.
Men and women sometimes have different ideas.
En revanche, dans le second groupe d'exemples, les noms sont des généralisations, désignant tous les oiseaux, tous
les livres, tous les hommes, et toutes les femmes.
Certains noms au singulier peuvent aussi exister dans des contextes définis ou dans des contextes non-définis :
par exzmple:
I like whisky, but I don't like the whisky you bought.
Air is essential for humans, but the air in this city is polluted.
Dans ces deux exemples, le même nom s'emploie d'abord dans un sens généralisant, et ensuite dans un contexte
défini.

Ainsi, nous pouvons établir quelques règles de base simples et claire:

Les substantifs dénombrables au singulier doivent être précédés d'un article (ou d'un autre prédéterminant).
The boy, the cat, the pencil, (a cat, this cat, etc.)
Les substantifs indénombrables au singulier (abstractions etc.) n'ont besoin d'un article que dans des cas où ils
sont utilisés avec un sens restreint:
The music of Bach....
Les substantifs dénombrables au pluriel prennent un article lorsqu'ils désignent des cas définis, mas pas d'article
quand ils expriment des généralisations.
Les substantifs indénombrables au pluriel..... n'existent pas en anglais (sauf quelques rares exceptions).

La GRANDE QUESTION:
parfois on a du mal à décider si un substantif, employé au pluriel, l'est dans un contexte de généralisation ou dans un
emploi restreint. Regardez ces eux phrases:
a) London buses are red
b) The London buses are red.
Dans l'exemple (a), l'auteur implique clairement une généralisation sur le groupe nominal "London buses": All
London buses are red.
Dans l'exemple (b), il parle d'une catégorie limitée parmi tous les "buses" qui existent, soit ceux de Londres,
London buses are red, but other buses may be of other colours.

Dans ce genre de cas, on a donc un choix; mais le choix n'est pas toujours libre, car souvent le contexte est
déterminant; est-ce que le contexte implique une généralisation, ou un cas restreint?
Comment décider si un substantif dénombrable est utilisé au pluriel avec un sens généralisant ou avec un sens
restreint, fait partie des compétences qu'il faut maîtriser !!

2. L'Article Indéfini
L'anglais a deux articles indefinis, a et an
a est utilisé devant un substantif commençant par une consonne ou une semivoyelle
an est utilisé devant un substantif commençant par une voyelle phonétique

Exemples: a dog, a cat, an apple, an orange, mais a university (puisque le mot university ne commence pas par
une voyelle phonétique, mais par une semi-voyelle [j] )

L'article indéfini s'emploie quand un substantif dénombrable au singulier désigne une entité non-spécifiée
Exemples: A train , An elephant (dans le sens n'importe quel train, ou n'importe quel elephant).

L'article indéfini n'existe pas au pluriel. Le mot "some" prend parfois les allures d'un article indéfini pluriel, mais
en réalité il s'agit d'un quantifiant (comme many, few, etc.)

Par définition, les substantifs au pluriel qui désignent des entités non-spécifiées sont des généralisations, donc n'ont
aucun besoin d'article.

Deux principes simples déterminent l'emploi du groupe nominal en anglais.

1) Les parties essentielles du groupe nominal .

Sauf quand un substantif est utilisé dans un sens généralisant (voir articles), le groupe nominal est constitué d'au
moins deux éléments : un prédéterminant et un substantif (le noyau)
Il y a plusieurs types de prédéterminants: les articles (the, a, an, some, any), les quantifiants (no, few, a few,
many, etc.), les possessifs (my, your, whose, the man's, etc.), les démonstratifs (this, that, these, those), les numéros
(one, two, three etc.) ou un mot interrogatif(which, whose, how many, etc.).

Sauf cas très exceptionnel, un substantif ne peut être précédé que d'un seul prédéterminant.:

Exemples: the man, some women, a few dogs, your horse, the man's horse* , that car, whose money, how
many bottles?
(Dans cet exemple, the man's horse* on peut penser qu'il s'agit de deux prédéterminants devant horse, mais en
réalité, il ney en a qu'un seul, à savoir the man's, l'article dans ce cas étant le prédéterminant du mot man.)

2) Les autres parties du groupe nominal.

Un groupe nominal peut aussi contenir plusieurs modificateurs; par "modificateur", on désigne un adjectif, un
groupe adjectival, un substantif secondaire, une expression prépositionnelle ou une proposition relative.
Le substantif principal d'un groupe nominal s'appelle le noyau..

• Les adjectifs sont placés devant le noyau, comme dans/


the Great Gatsby
• Les groupes adjectivaux sont habituellement placés devant le noyau, comme dans/
a black-and-white striped vest
ou a rather easily readable book
• Les substantifs secondaires se comportent exactement comme les adjectifs, et sont placés devant le
substantif principal:
a beer glass, the police inspector, a London bus
• Les expressions prépositionnelles et les propositions relatives suivent le substantif principal ou noyau,
comme dans ces exemples :
the students in our class
ou the girl who gave me her phone-number.

Quand on met ensemble dans un groupe nominal plusieurs différents modificateurs, on crée un goupe nominal
complexe, comme dans l'exemple suivant:

The nice old-fashioned police inspector with white hair, who was drinking his beer, was Mr. Morse.

Pour la question du bon positionnement d'un groupe nominal dans une phrase, voyez la page sur la structure de la
phrase en anglais .