Vous êtes sur la page 1sur 4

WWW.FEB.

BE
>INFORFEB
La newsletter pour décideurs
[ 7 AVRIL 2011 – N° 13 ]

L'indexation des salaires


est-elle sociale ou non ?
entreprises qui, via l'indexation automatique, les plus faibles. L'histoire s'est répétée au
voient leurs coûts salariaux s'envoler. Mais il y début des années 1990 quand les salaires ont
a encore d'autres constats, tant à l'échelon enregistré une progression annuelle proche de
microéconomique que macroéconomique. 7%, à telle enseigne que le gouvernement s'est
Au plan microéconomique, l'adaptation des vu contraint d'instaurer une forme de dévalua-
salaires à l'index n'est plus considérée comme tion interne en gelant rigoureusement les
une augmentation salariale. Comme si, en fin salaires, dans un premier temps de manière
de mois, l'entreprise recevait une petite enve- nominale puis en valeur réelle.
loppe pour lui permettre de financer l'indexa-
Le mois dernier, il ne s'est pas passé un jour tion. On oublie que l'entreprise (et donc ses Le débat actuel sur les prix de
sans qu’il soit question des prix de l'énergie. travailleurs) doit d'abord gagner l'équivalent de l'énergie et les tarifs de distribu-
Les syndicats se sont servis de cette probléma- ce que coûte cette indexation en augmentant tion confirme, selon nous, la
tique comme paratonnerre pour protéger l'in- son chiffre d'affaires et ses ventes… ou en réa- nécessité de réaliser une étude
dexation automatique des salaires, tandis que lisant des économies. De plus, dans une écono- sérieuse sur l'indexation.
les responsables politiques en ont profité pour mie ouverte, les entreprises n'ont généralement
vilipender Electrabel. “Il suffit de ramener les pas le pouvoir de fixer les prix : elles doivent se In fine, cette mesure a débouché sur la fameu-
prix sous contrôle, d'imposer des prix maxi- contenter de suivre le mouvement. Les entre- se loi de 1996 relative à la norme salariale.
mums, et le problème de l'inflation et de l'in- prises belges subissent les variations de prix Quinze ans plus tard, le risque est bien réel de
dexation automatique des salaires disparaît de (internationales), elles ne peuvent que rare- nous voir achopper pour la troisième fois sur la
lui-même.” L'expédient miracle serait-il tout ment les influencer. même pierre, car les augmentations de prix
trouvé ? Est-ce aussi simple ? Lorsque la situation économique est délicate, intervenant à l'échelon international (énergie,
La hausse de quelque 72 euros du prix de l'indexation automatique nous porte également matières premières,…) menacent à nouveau
l'électricité pour un ménage moyen, autorisée un coup fatal au niveau macroéconomique. d'enclencher la spirale infernale des hausses
la semaine dernière par la CREG, illustre dou- L'histoire nous l'a déjà démontré à deux des prix et des salaires.
loureusement que ce n'est pas le cas. Cette reprises. La spirale des prix et des salaires À ces deux aspects s'ajoutent d’importants
augmentation va bien au-delà de la seule com- déclenchée par le choc pétrolier au milieu des effets de second tour, comme le démontrent
pensation des coûts imputés à Eandis en raison années 1970 a entraîné une hausse de 34% de des études réalisées par la Banque nationale et
de la politique flamande de subvention des nos coûts salariaux sur une période de quatre la Banque centrale européenne : les hausses de
panneaux solaires. En fait, cet exemple étale ans, avec pour résultat qu'au début de l'année prix entraînent des salaires plus élevés qui, à
au grand jour la question de l'indexation auto- 1982, l'économie belge était à ce point leur tour, poussent les coûts des entreprises à
matique des salaires. Lorsque le fédéral s'em- exsangue qu'il a fallu dévaluer notre monnaie. la hausse, ce qui occasionne une nouvelle aug-
ploie à modérer les prix, le régional les aug- Une dévaluation équivaut à un appauvrisse- mentation des prix de vente. Dans notre pays,
mente ! Et qui est le dindon de la farce ? Les ment généralisé qui frappe surtout les revenus cet effet est même près de trois fois plus mar-

À ÉPINGLER LE CHIFFRE DE LA SEMAINE


PENSIONS> Des régimes fort différents entre
Vieillissement de la population

2,28
pays européens
> ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ > Deuxième anniversaire de Selon le rapport démographique récemment
publié par la Commission européenne, la popula-
la loi sur la continuité
tion de la Belgique continuera de croître, pour
DÉVELOPPEMENT DURABLE > Un forum sur la ‘resource passer de 10,8 millions d’habitants en 2009 à 12,2 millions en 2050. En raison du
efficiency’ vieillissement, on ne comptera plus d’ici là que 2,28 personnes en âge de travailler
pour chaque habitant de plus de 65 ans, contre 3,86 en 2009 et 4,72 en 1970.
HEBDOMADAIRE — BUREAU DE DÉPÔT : SINT-NIKLAAS — P409959 www.feb.be > publications > chiffres et faits
[ INFOR FEB 13 — 7 AVRIL 2011 ]

> qué que la moyenne de la zone euro. financiers nous imposent des interventions Le débat actuel et l'indignation publique face
C'est pour diverses raisons que, lors de la extrêmement drastiques, nous sommes aux prix de l'énergie et aux tarifs de distribution
concertation menée dans le cadre du dernier convaincus qu'il serait préférable d'agir par confirment, selon nous, la nécessité de réaliser
AIP, les employeurs n'ont pas plaidé pour la anticipation, d'une manière consensuelle et une étude sérieuse sur l'indexation. Mais il
suppression du mécanisme de l'indexation – équitable, notamment en épargnant les plus semble que certains n'en soient pas encore per-
nous sommes nous aussi bien conscients de faibles et en éliminant les effets pervers. Tel suadés et ne jurent que par le statu quo. Il est
l'importance de la consommation intérieure – était l'enjeu du débat sur l'index mené dans le à espérer que le réveil ne surviendra pas trop
mais pour la réalisation d'une étude solidement cadre de l'AIP ! Refuser ce débat ne peut dès tard…
étayée. Au lieu d'attendre, comme par le passé, lors être considéré que comme une réaction
qu'une instance externe ou que les marchés anti-sociale. PIETER TIMMERMANS, DIRECTEUR GÉNÉRAL

> ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ La FEB avait porté la loi relative à la


continuité des entreprises sur les fonts baptis-
Deuxième anniversaire de la loi sur la continuité maux. Aujourd’hui, après deux ans d’applica-
En avril 2009 entrait en vigueur la loi relative Graydon, les résultats sont encourageants : tion, et compte tenu des questions suscitées
à la continuité des entreprises. Cette législa- depuis son entrée en vigueur, quelque 2.250 par cette application, le temps d’une premiè-
tion, adoptée sous l’impulsion de la FEB, réfor- jugements ouvrant la procédure de réorganisa- re évaluation est venu. La FEB lancera pro-
mait l’ancien concordat judiciaire, avec pour tion judiciaire ont été prononcés. Un point chainement une table ronde réunissant toutes
objectif de permettre aux entreprises en diffi- positif est qu’aujourd’hui davantage de petites les parties concernées, afin d’identifier les pro-
culté de se réorganiser plus facilement. sociétés ont recours à cette législation, alors blèmes qui se posent dans le cadre de l’appli-
Comme le montre la dernière étude chiffrée de qu’anciennement, seules les grandes entre- cation de la loi et de formuler des propositions
prises pouvaient se permettre de recourir au concrètes en vue d’amender celle-ci. Entre
concordat judiciaire. Ce succès statistique ne temps, toutes les remarques ou suggestions
doit cependant pas dissimuler un certain sont les bienvenues à l’adresse ci-dessous (*).
nombre de problèmes. Certaines entreprises Charles Gheur – cg@vbo-feb.be
abuseraient de la procédure, en demandant le
(*) LCE-WCO@vbo-feb.be
bénéfice de la réorganisation judiciaire alors
que leur continuité ne serait pas menacée. La
possibilité de céder l’entreprise à un tiers sous
le contrôle du juge demeure tout à fait sous- > DÉVELOPPEMENT DURABLE

exploitée. Les mécanismes de prévention fonc- Un forum sur la


tionnent mal et devraient être revus de toute
urgence. Trop peu de dirigeants d’entreprise
‘resource efficiency’
connaissent les possibilités offertes par la loi. Le forum annuel du Conseil fédéral du déve-
Enfin, si la nouvelle loi a sans doute permis loppement durable (CFDD) était consacré cet-
d’amortir le choc de la crise, le nombre de te fois à l’utilisation efficiente des matières
faillites atteint lui aussi des records… premières. Un chercheur de l’institut de >

ACTION FEB

> L’OCDE en visite en > Débat Jeunes Ecolo: connaît à présent une durée de travail effective
Belgique 'Travailler moins pour des salariés plus élevée que la nôtre (OCDE
Une délégation de l’OCDE était présente dans vivre mieux ?' 2010). Inutile de dire que le débat fut chaud…
notre pays la semaine dernière. L'OCDE publie Le 31 mars dernier, la FEB a participé à un Michèle Claus – mc@vbo-feb.be

tous les deux ans un rapport sur la Belgique et, débat sur la réduction collective du temps de
dans ce cadre, les constats et recommandations travail, organisé par Ecolo-J (UCL). Participaient > Le nouveau gouverneur de
intermédiaires ont été présentés à une série de au débat l’UCM, la FGTB et la CSC. la BNB à la FEB
responsables politiques. La FGTB et la CSC ont soutenu que la réduction Le comité de direction de la FEB a accueilli Luc
Les partenaires sociaux ont également été collective du temps de travail permettrait à tous Coene, le gouverneur de la Banque Nationale de
entendus au sein du Conseil central de l’écono- de vivre mieux et d’éradiquer le chômage. La Belgique. Ce dernier a présenté les change-
mie. C’est ainsi que la FEB a fourni des infor- FEB a relevé, quant à elle, que l’introduction des ments substantiels de la nouvelle architecture
mations sur notre système d’indexation 35 heures par semaine en France n’avait pas du système financier. Le modèle qualifié de
automatique et sur la préparation au vieillisse- entraîné de baisse significative du taux de chô- 'Twin Peaks' repose sur deux piliers. La BNB est
ment. Le rapport final de l’OCDE sur la Belgique mage et que, à plusieurs reprises, le gouverne- compétente, entre autres, pour le contrôle
est attendu pour fin juin. ment avait dû augmenter le nombre d’heures macro- et microprudentiel des établissements
Geert Vancronenburg – gva@vbo-feb.be supplémentaires autorisées. De ce fait, la France de crédit, des entreprises d’assurances, etc., et
[ INFOR FEB 13 — 7 AVRIL 2011 ]
> PENSIONS

Des régimes fort différents entre pays européens


L’OCDE publie tous les deux ans une analyse détaillée des régimes de en compte l’augmentation de l’espérance de vie sont appliqués dans le
pensions (Pensions at a Glance) (*). Cet ouvrage renseigne sur les nom- régime légal mais en répartition (comptes notionnels). Le régime privé
breux défis qui attendent nos régimes de pensions et permet de situer de pensions est obligatoire aux Pays-Bas et en Suède. Pas en Belgique,
chacun d'eux par rapport à la moyenne ou par rapport à celui d'autres même s'il y augmente sérieusement d’année en année. Avec un taux de
pays. Dans le graphique, le régime de pension belge est comparé à ceux remplacement net de quasi 100% dont 2/3 proviennent des régimes pri-
des Pays-Bas et de la Suède. Ces deux pays sont souvent cités en vés aux Pays-Bas, on comprend mieux l’impact qu'a eu la crise finan-
exemple. Les Pays-Bas connaissent en effet des taux de pauvreté des cière sur ce modèle de pensions. La Suède, avec un taux net d'un peu
âgés assez bas, grâce à une pension de base versée à tous, associée, plus de 50%, est en définitive la mieux préparée pour affronter le
dans la majorité des cas, à des pensions complémentaires bien déve- vieillissement. La Belgique présente une situation tout à fait acceptable
loppées (actifs = 129,8% du PIB). Et, en Suède, un nouveau régime a pour le pensionné qui a touché un salaire moyen et a bénéficié d’un régi-
été introduit où, d’une part, le calcul de la pension légale s'appuie sur me complémentaire de pension tout au long de sa carrière, puisque le
les cotisations versées et non sur un objectif en termes de revenus et taux de remplacement y est de plus de 70% en net.
où, d’autre part, les principes de capitalisation permettant de prendre On comprend donc moins la décision du gouvernement d'aug-
menter de façon générale toutes les
Taux de remplacement net des régimes de pensions - salaire moyen pensions de 1,25% pour 2011 et
120,0
2012, en plus de l’indexation.
Cette augmentation est-elle
100,0
Avec un taux de rem-
en % des rémunérations de la carrière

tenable, équitable ou tout simple-


80,0 placement de plus de ment justifiée quand on sait que
60,0 19,3 66,7 70% en net, la les salaires, eux, ne peuvent aug-
Belgique présente menter de plus de 0,3% en plus de
40,0 22,6
une situation tout à l’indexation ?
52,1
20,0
33,1 31,0
fait acceptable. Bernadette Adnet – ba@vbo-feb.be

0,0
(*) www.oecd-ilibrary.org/.../
Belgique Pays-Bas Suède pensions-at-a-glance-2011_
régime public régimes privés pension_glance-2011-en

> recherche autrichien SERI a esquissé les conçus pour mesurer l’utilisation des matières l’utilisation efficiente des matières premières
grandes lignes de la problématique et mis en premières. Le World Business Council for constituera un élément essentiel de la transi-
exergue l’utilisation non durable qui est faite Sustainable Development (WBCSD) était éga- tion vers une société durable. Cette option offre
aujourd’hui des matières premières, principa- lement invité à ce forum pour commenter son non seulement des avantages écologiques,
lement dans les pays industrialisés. Il estime ambitieux plan 'Coup d’œil vers 2050', qui vise mais permet en outre de réduire notre dépen-
donc important que des indicateurs soient à assurer une croissance économique à l’inté- dance à l’égard des matières premières et nos
rieur des frontières naturelles de la planète. Par coûts. Mais le dossier est complexe vu l’inter-
ailleurs, des groupes de travail se sont penchés nationalisation du marché, la diversité des flux
sur des thèmes spécifiques, comme le secteur de matières premières et la longueur de la chaî-
de la construction, la gouvernance, l’écodesi- ne de valeur. Il est donc important de privilé-
la Commission bancaire, gn et le recyclage, et les modèles socio-éco- gier le développement des connaissances et
financière et des assu- nomiques pour la ‘resource efficiency’. Au l’innovation.
rances, renommée cours de la session plénière de clôture, le com- Birgit Fremault – bf@vbo-feb.be
Autorité des services et missaire européen Potočnik a présenté la poli-
des marchés financiers, tique européenne de ‘resource efficiency’, qui
pour le contrôle des mar- occupe une place centrale non seulement dans > EXÉCUTION DU
chés et des produits la politique environnementale, mais aussi dans PROJET D'AIP
financiers, d’une part, et
le contrôle des règles de
d’autres domaines politiques, comme les trans- Publication de l'AR sur la
Luc Coene, gouverneur ports, l’énergie, l’agriculture, etc. Un bref
de la Banque Nationale conduite applicables aux débat a donné l’occasion aux différents
norme salariale
de Belgique.
acteurs du secteur finan- groupes sociaux de réagir avant que le repré- À défaut d'accord interprofessionnel (AIP)
cier et le contrôle de l’information et de la pro- sentant du ministre fédéral Paul Magnette ne signé, la norme salariale contraignante pour la
tection des consommateurs de produits et des prenne la parole. période 2011-2012 a été fixée dans l'AR du
services financiers, d’autre part. Compte tenu des défis globaux qui s’an- 28 mars 2011. En 2011, les salaires dans le
Christine Darville – cda@vbo-feb.be noncent (croissance démographique, croissan- secteur privé ne pourront augmenter que via
ce économique et changements climatiques), l'indexation et les augmentations barémiques >
[ INFOR FEB 13 — 7 AVRIL 2011 ]

AGENDA Specialised Study Programme (LL.M.) in Competition Dates and theme: Venue: FEB, Brussels
Law and Economics 8 & 15 April: EU Competition Information & Inscription:
Law and Intellectual Property www.brusselsschoolofcompetition.eu,
From 12.30 p.m. to 6.30 p.m. info@brusselsschoolofcompetition.eu

Dates and theme: Venue: Brussels


9th EUROPEAN BUSINESS SUMMIT 18 & 19 May Information: www.ebsummit.eu
Europe's key meeting place for business leaders and Europe in the World:
decision makers leading or lagging?

Date et thème : Lieu : FEB, Bruxelles


Comment préparer les élections sociales 2012 dans 16 mai, de 14 à 17 heures : Info : Nathalie Petit,
votre entreprise ? La FEB vous apporte son expertise ! Elections sociales 2012 : les T 02 515 09 64, np@vbo-feb.be
obligations de l’employeur

Plus d’infos > www.feb.be > Manifestations

> (si d'application dans le secteur ou l'entrepri- sant croître le coût salarial y sont imputés. syndicaux à prendre leurs responsabilités au
se), c'est-à-dire sans aucune marge supplé- Cela ne vaut pas pour les systèmes existants niveau sectoriel et des entreprises et à mettre
mentaire. Pour 2012, une marge de maximum de participation aux bénéfices, la prime d'in- un terme à leurs actions à l'encontre de l'ac-
0,3% du coût salarial est prévue en sus de novation et les cotisations aux régimes de pen- cord salarial.
l'indexation et des augmentations baré- sions, qui ont explicitement été extraits de la Bart Buysse – bb@vbo-feb.be
miques. Les secteurs et les entreprises sont norme. La norme s'applique aux niveaux inter-
libres de ne pas utiliser cette marge ou de sectoriel, sectoriel, de l'entreprise et de l'in-
l’utiliser partiellement ou intégralement, et ce dividu. En cas de non-respect, l'employeur > JUSTICE
comme ils l'entendent. La condition est que le risque une amende administrative.
coût total des augmentations salariales ne la La FEB se réjouit de la publication de
Extension de la
dépasse pas. Tous les nouveaux avantages la norme salariale contraignante. Les dés sont transaction dans les
salariaux et nouvelles conditions de travail fai- à présent jetés. Elle exhorte les négociateurs procédures pénales
Le parlement a approuvé une proposition d’ex-
> NORME INTERNATIONALE POUR LA
RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE tension de la transaction dans les procédures
pénales. Tant le champ d’application que les
Premier événement ISO 26000 en Belgique ! possibilités procédurales de recours à la tran-
Publiée en novembre 2010, ISO 26000 est cipes de la norme, mais aussi aborder sa saction ont été étendus. Cela signifie concrè-
l’unique norme internationale en matière de concrétisation via des témoignages d'expé- tement que lorsque le ministère public
responsabilité sociétale (RS) qui traduit la riences en Belgique et à l'étranger. La confé- propose une mesure pour un délit précis et
volonté de mettre le développement durable rence s’est clôturée par un panel de choix que le suspect l’accepte, l’action publique
au cœur de son organisation et de son activi- constitué de Sophie Sokolowski (SPP DD), s’éteint sans procès. Dans la transaction, le
té. Contrairement à d’autres normes, telle que Daniel Van Daele (FGTB), Arnaud Zacharie ministère public tend à concilier les intérêts
ISO 14001 (relative à l’environnement), ISO (CNCD) et Rudi Thomaes (FEB). du suspect et ceux de la victime ou de l’État.
26000 n’est pas contraignante et ne donne La FEB se réjouit qu’un tel événement Son application reste toutefois facultative et
lieu à aucun certificat. Elle propose des lignes d’information et de sensibilisation ait eu lieu ni le ministère public, ni le suspect ne peu-
directrices à toutes les organisations (pas seu- en Belgique. Pour Rudi Thomaes, adminis- vent y être contraints. Le juge constate ensui-
lement les entreprises) désireuses d’intégrer trateur délégué de la FEB, il fut l'occasion de te l’extinction de l’action publique, mais il
les principes de la RS. En Belgique, ISO rappeler que les entreprises belges ont déjà n’est pas compétent pour juger du contenu de
26000 a fait l'objet d'une première conféren- pris beaucoup d’initiatives dans le domaine de la transaction.
ce le 1 avril dernier à l’initiative du SPF de
er
la RS, toutes gagnantes en termes d’image, La FEB est favorable à l’extension de
la transaction. Il est de l’intérêt des entre-
Graphisme et production : The Mailshop – tél. 03 771 12 30 – mail@themailshop.be

Programmation Développement Durable (SPP d’attraction des talents, de réduction des


DD), en partenariat avec la FEB, Tractebel, coûts, etc. prises qu’une affaire incontestée puisse être
Belgacom et Cap Conseil. Cet événement (*) Anne Defourny – ad@vbo-feb.be réglée de manière accélérée et simplifiée, en
entendait non seulement présenter les prin- (*) www.iso26000.be évitant le procès pénal classique, qui dure
souvent des années et coûte énormément d’ar-
gent. De plus, les tribunaux pénaux dispose-
FEB – Fédération des Entreprises de Belgique ASBL
rue Ravenstein 4 – 1000 Bruxelles – tél. 02 515 08 11 – fax 02 515 09 15
ront ainsi de plus de temps pour les affaires
RÉDACTION : Anne Michiels – tél. 02 515 09 44 – am@vbo-feb.be donnant lieu à contestation, ce qui devrait
Thérèse Franckx – tél. 02 515 09 50 – tf@vbo-feb.be
ÉDITEUR RESPONSABLE : Olivier Joris – rue du Wolvenberg 17 – 1180 Bruxelles
avoir un impact positif sur les délais problé-
PUBLICATION MANAGER: Stefan Maes – tél. 02 515 08 43 – sm@vbo-feb.be matiques. C'est donc une bonne chose que le
ANNEXES PUBLICITAIRES : ADeMar bvba – tél. 03 448 07 57 – nele.brauers@ademaronline.com
CHANGEMENTS D’ADRESSE : FEB – Service mailing – tél. 02 515 09 06 – fax 02 515 09 55 – mailing@vbo-feb.be ministère public stimule l’évolution d’une jus-
COPYRIGHT : Reproduction autorisée moyennant mention de la source
tice imposée vers une justice plus consen-
L’Infor est imprimé sur du papier issu de la gestion durable des forêts. La gestion durable des forêts tient compte de l'écosystè-
me forestier, respecte les aspects sociaux (droits des populations indigènes et des travailleurs forestiers*) et est suelle.
responsable d'un point de vue économique.
Stefaan Verhamme – sv@vbo-feb.be