Vous êtes sur la page 1sur 47

Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

Simplification des fonctions


Pourquoi simplifier une fonction?
 Réduire le nombre de variables utiles
 Réduire le nombre de contacts Objectif : Fabriquer un
 Faciliter le câblage, etc. système
• à moindre coût
• rapide
• fiable
Comment simplifier une fonction? • peu consommateur

Algébrique
Deux méthodes:
Tableau de Karnaugh
Chapitre 2: Les circuits logiques
1
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode l’algébrique

Elle est intuitive est ne conduit pas systématiquement à la forme


réduite
Elle s’appuie sur l’application:

 Des règles de bases de l’algèbre de Boole

 Des théorèmes de De Morgan

 Des astuces

Chapitre 2: Les circuits logiques


2
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode de Karnaugh
 La méthode de Karnaugh permet de visualiser une fonction
et d’en tirer naturellement une écriture simplifiée.
 L’élément de base de cette méthode est la table de
Karnaugh qui représente toutes les combinaisons d’états
possibles pour un nombre de variables donné.
 La table de Karnaugh est un outil graphique qui permet de
simplifier de manière méthodique des expressions
booléennes.
 La construction des tables de Karnaugh exploite le code de
GRAY et la notion d’adjacence

Chapitre 2: Les circuits logiques


3
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode de Karnaugh
Le tableau de Karnaugh est une représentation géométrique des
fonctions logiques utilisant des surfaces. Les intersections des ces
rectangles forment des cases. L’ensemble de ces cases forme un
tableau appelé « tableau de Karnaugh »

Pour une fonction logique f de n variables, le tableau est constitué:


- 2n cases: une case= 1 état des variables d’entrées
- Chaque contient la valeur de f correspondant à l’état associé

Chapitre 2: Les circuits logiques


4
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode de Karnaugh
Règles de simplification

Chapitre 2: Les circuits logiques


5
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode de Karnaugh
Règles de simplification

Chapitre 2: Les circuits logiques


6
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode de Karnaugh
Règles de simplification

Chapitre 2: Les circuits logiques


7
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode de Karnaugh
Le tableau de Karnaugh est généralement utilisé pour la
simplification des fonctions logiques de 3 à 5 variables
Représentation d’une fonction à 3 variables

Pour 3 variables, il y a 23 combinaisons, soit 8 cases

Chapitre 2: Les circuits logiques


8
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode de Karnaugh

Soit une fonction X de trois variables a, b, c:

Soit

Chapitre 2: Les circuits logiques


9
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode de Karnaugh
Représentation d’une fonction à 4 variables
4
Pour 4 variables, il y a 2 combinaisons, soit 16 cases
Soit une fonction X de quatre variables a, b, c, d:

Chapitre 2: Les circuits logiques


10
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode de Karnaugh
Représentation d’une fonction à 4 variables
Exemple 1

Chapitre 2: Les circuits logiques


11
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode de Karnaugh
Représentation d’une fonction à 4 variables
Exemple 2

Tableau de Karnaugh

Chapitre 2: Les circuits logiques


12
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

La méthode de Karnaugh
Représentation d’une fonction à 4 variables
Exemple 3
Tableau de Karnaugh

Chapitre 2: Les circuits logiques


13
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

Définition
Un circuit logique est dit combinatoire si l'état de sa sortie
ne dépend que de l'état de ses entrées.

• La sortie n’a aucune réaction sur les entrées


• Pour une même combinaison des entrées, la sortie est
unique
• L’histoire du système n’a pas d’influence sur la sorite

Chapitre 2: Les circuits logiques


14
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

Quelques circuits logiques


Circuits de transcodage:
• codeurs
• décodeurs
• convertisseurs

Circuits de multiplexage:
• multiplexeur
• démultiplexeur

Circuits arithmétiques et logiques

Chapitre 2: Les circuits logiques


15
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

Circuits de transcodage
Codeur (encodeur)
Le codeur (ou encodeur) est un
circuit logique possédant M>=2N
entrées et N sorties qui code
en binaire le rang de la seule entrée
active.

Chapitre 2: Les circuits logiques


16
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

Circuits de transcodage
Codeur Décimal- DCB: 10 entrées, 4 sorties
A9 A8 A7 A6 A5 A4 A3 A2 A1 A0 S3 S2 S1 S0

1 0 0 0 0 0 0 0 0 0
0 1 0 0 0 0 0 0 0 0
0 0 1 0 0 0 0 0 0 0
0 0 0 1 0 0 0 0 0 0
0 0 0 0 1 0 0 0 0 0
0 0 0 0 0 1 0 0 0 0
0 0 0 0 0 0 1 0 0 0
0 0 0 0 0 0 0 1 0 0
0 0 0 0 0 0 0 0 1 0
0 0 0 0 0Chapitre 2: Les circuits logiques
0 combinatoires
0 0 0 1 17
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

Circuits de transcodage
Codeur Décimal- DCB: 10 entrées, 4 sorties
A9 A8 A7 A6 A5 A4 A3 A2 A1 A0 S3 S2 S1 S0

1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1
0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0
0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 1
0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 1 1 0
0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 1 0 1
0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1 0 0
0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1 1
0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 0
0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1
0 0 0 0 0Chapitre 2: Les circuits logiques
0 combinatoires
0 0 0 1 0 0 0 0 18
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

Circuits de transcodage
Codeur Décimal- DCB:

Equations des quatre sorties:

S3 = A9 + A8
S2 = A7 + A6+A5 + A4

S1 = A7 + A6+A3 + A2

S0 = A9 +A7 + A5+A3 + A1
Chapitre 2: Les circuits logiques
19
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

Circuits de transcodage
Codeur Décimal- DCB:

Défaut: lorsque deux entrées sont actives à la fois, les


sorties sont erronées

Solution: codeur de priorité

Lorsque les entrées sont activées simultanément, affichage


du code correspondant à l’entrée de rang le plus élevé

Chapitre 2: Les circuits logiques


20
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

Circuits de transcodage
Décodeur: Exemple: décodeur
Le décodeur est un circuit qui DCB- décimal (4 entrées,
établit la correspondance entre un 10 sorties
code d’entrée sur N bits et
M lignes de sortie (M<= 2N). Pour Applications:
chacune des combinaisons
d’entrées, une seule ligne de
 adressage des
sortie est validée. mémoires
 Génération des

Chapitre 2: Les circuits logiques


fonctions logiques
21
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

Circuits de transcodage
Décodeur DCB- décimal (4 entrées, 10 sorties)
A3 A2 A1 A0 S9 S8 S7 S6 S5 S4 S3 S2 S1 S0

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1
0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0
0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0
0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0
0 1 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0
0 1 0 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0
0 1 1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0
0 1 1 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0
1 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0 0
1 0 0 1 1Chapitre 2: Les circuits logiques
0 combinatoires
0 0 0 0 0 0 0 0 22
Chapitre 2: Les circuits logiques combinatoires

Circuits de transcodage
Les transcodeurs (convertisseurs) sont des circuits à p
entrées et k sorties qui convertit un
nombre écrit dans un code C1 en un nombre écrit dans un
code C2.
Exemples:

 Code DCB vers code affichage chiffre (décodeur 7


segments)
 Code binaire vers GrayChapitre 2: Les circuits logiques
combinatoires
23
B3 B2 B1 B0 G3 G2 G1 G0 Le transcodeur
0 0 0 0 0 0 0 0 0
1
binaire- Gray
0 0 0 1 0 0 0 1
2 0 0 1 0 0 0 1 1
3 0 0 1 1 0 0 1 0
4 0 1 0 0 0 1 1 0
5 0 1 0 1 0 1 1 1
6 0 1 1 0 0 1 0 1
7 0 1 1 1 0 1 0 0
8 1 0 0 0 1 1 0 0
9 1 0 0 1 1 1 0 1
10 1 0 1 0 1 1 1 1
11 1 0 1 1 1 1 1 0
12 1 1 0 0 1 0 1 0
13 1 1 0 1 1 0 1 1
14 1 1 1 0 1 0 0 1
Chapitre 2: Les circuits logiques
24
15 1 1 1 1 1 0 0
combinatoires0
Le transcodeur binaire- Gray

Expressions des sorties


B1B 0
B 3B 2 G3 00 01 11 10

00 0 0 0 0

01 0 0 0 0

11 1 1 1 1 G 3 = B3

10 1 1 1 1

Chapitre 2: Les circuits logiques


25
combinatoires
Le transcodeur binaire- Gray

Expressions des sorties


B1B 0
B 3B 2 G2 00 01 11 10

00 0 0 0 0

01 1 1 1 1

11 0 0 0 0

10 1 1 1 1

Chapitre 2: Les circuits logiques


26
combinatoires
Le transcodeur binaire- Gray

Expressions des sorties


B1B 0
B 3B 2 G1 00 01 11 10

00 0 0 1 1

01 1 1 0 0

11 1 1 0 0

10 0 0 1 1

Chapitre 2: Les circuits logiques


27
combinatoires
Le transcodeur binaire- Gray

Expressions des sorties


B1B 0
B 3B 2 G0 00 01 11 10

00 0 1 0 1

01 0 1 0 1

11 0 1 0 1

10 0 1 0 1

Chapitre 2: Les circuits logiques


28
combinatoires
Le transcodeur binaire- Gray

LOGIGRAMME

B3 G3

=1 G2
B2

=1 G1
B1

=1 G0
B0

Chapitre 2: Les circuits logiques


29
combinatoires
LES CIRCUITS DE MULTIPLEXAGE

Le Multiplexeur

Le multiplexeur est un circuit logique à 2n entrées d’informations, n


entrées de sélection, et une sortie. Il permet de restituer en sortie
la donnée contenue dans le canal sélectionné.

Applications:
 Conversion parallèle- série
 Génération des fonctions
 Sélection des mots

Chapitre 2: Les circuits logiques


30
combinatoires
LES CIRCUITS DE MULTIPLEXAGE

Le Multiplexeur

Exemple: Multiplexeur à 2 entrées de données

La sélection est faite par une seule variable


Table de vérité développée
E1 E0 Sel Out
Table de vérité réduite
0 0 0 0
0 0 1 0
0 1 0 1
0 1 1 0
1 0 0 0
1 0 1 1
1 1 0 1
Chapitre 2: Les circuits logiques 1 1 1 1 31
combinatoires
LES CIRCUITS DE MULTIPLEXAGE

Le Démultiplexeur

Le démultiplexeur est un circuit logique


combinatoire à 2n sorties, une entrée
d’information et n entrées de
commande (sélection). Il permet
l’aiguillage de l’information de l’entrée
vers la sortie sélectionnée.

Chapitre 2: Les circuits logiques


32
combinatoires
Applications
1- Réaliser la fonction :

2- Transmission parallèle- série:

Chapitre 2: Les circuits logiques


33
combinatoires
LES CIRCUITS DE MULTIPLEXAGE

Le Démultiplexeur
Exemple : Démultiplexeur à 4 sorties
On notera ces sorties s3, s2, s1 et s0.
L’entrée sera notée E. La sélection sera
réalisée par deux bits notés a1 et a0.

Chapitre 2: Les circuits logiques


34
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES

Le demi-additionneur
Considérons l’addition de deux nombres ai et bi codés sur
1 bit. Le résultat peut prendre les valeurs 0, 1 ou 2, soit
00, 01 et 10 en binaires.
Les deux bits de ce résultat sont appelés bit de somme
si (poids faible) et bit de retenue ri+1 (poids fort)

L’addition peut être vue comme une fonction


booléenne à deux entrées (ai et bi) et à deux sorties (si
et ri+1): cette fonction est appelée demi-additionneur

Chapitre 2: Les circuits logiques


35
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES

Le demi-additionneur
Table de vérité du demi-
additionneur Equations des deux sorties
ai bi Ri+1 Si
0 0 0 0
0 1 0 1
1 0 0 1 Logigramme
1 1 1 0

Chapitre 2: Les circuits logiques


36
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES

Le demi-additionneur

La structure précédente n’est pas efficace pour une


succession d’opérations d’addition, car il n’y a pas
d’entrée réservée à l’éventuelle retenue issue de
l’opération antérieure

Chapitre 2: Les circuits logiques


37
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES
L’additionneur
L’additionneur complet doit avoir donc trois entrées:
ai , bi et Ri et deux sorties Si et Ri+1
Table de l’additionneur
ai bi Ri Ri+1 Si BiRi
A1
0 0 0 0 0 Si 00 01 11 10

0 0 1 0 1 0 0 1 0 1
0 1 0 0 1
1 1 0 1 0
0 1 1 1 0
1 0 0 0 1
1 0 1 1 0
1 1 0 1 0
1 1 1 1 1 Chapitre 2: Les circuits logiques
38
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES
L’additionneur
BiRi

A1 Ri+1 00 01 11 10

0 0 0 1 0

1 0 1 1 1

Chapitre 2: Les circuits logiques


39
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES
L’additionneur

Expressions des deux sorties:

Logigramme:

Chapitre 2: Les circuits logiques


40
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES
L’additionneur

Pour additionner des nombres de n bits chacun, on met


en cascade des n additionneurs complets

Chapitre 2: Les circuits logiques


41
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES
Le Démi- soustracteur

Considérons la soustraction de deux nombres ai et bi


codés sur 1 bit. Le résultat peut prendre les valeurs 0, 1
ou -1, soit 00, 01 et 11 en binaires.
Les deux bits de ce résultat sont appelés bit de somme
Di (poids faible) et bit de retenue ri+1 (poids fort)

La soustraction peut être vue comme une fonction


booléenne à deux entrées (ai et bi) et à deux sorties (Di
et ri+1): cette fonction est appelée demi-soustracteur
Chapitre 2: Les circuits logiques
42
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES
Le Démi- soustracteur

Table de vérité du demi- Equations des sorties


soustracteur (A- B)
ai bi Ri+1 Di
0 0 0 0
0 1 1 1
1 0 0 1 Logigramme
1 1 0 0

Chapitre 2: Les circuits logiques


43
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES
Le soustracteur complet
Table de vérité du soustracteur (A- B -R)

ai bi Ri Ri+1 Di BiRi
A1
0 0 0 0 0 Di 00 01 11 10
0 0 1 1 1 0 0 1 0 1
0 1 0 1 1
1 1 0 1 0
0 1 1 1 0
1 0 0 0 1
1 0 1 0 0
1 1 0 0 0
1 1 1 1 1

Chapitre 2: Les circuits logiques


44
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES
Le soustracteur complet
BiRi
A1
Ri+1 00 01 11 10

0 0 1 1 1

1 0 0 1 0

Equations des sorties

Chapitre 2: Les circuits logiques


45
combinatoires
LES CIRCUITS ARITHMETIQUES

Le soustracteur complet
Logigramme

Chapitre 2: Les circuits logiques


46
combinatoires
Chapitre 2: Les circuits logiques
47
combinatoires

Vous aimerez peut-être aussi