Vous êtes sur la page 1sur 5

RESSOURCES POUR LES PROGRAMMES ADAPTES D’HISTOIRE &

GEOGRAPHIE de la VOIE PROFESSIONNELLE


en NOUVELLE-CALEDONIE
BAC Tale
Histoire ou Géographie
Référence au programme : Histoire
THEME 2
Vivre en France et en Nouvelle-Calédonie en démocratie depuis 1945.

Notions et mots-clés : Capacités travaillées : Repères :


Ajouter. Ajouter.
Indigénat 27 octobre 1946 : la Nouvelle-
TOM Calédonie devient un territoire
Décolonisation d’outre-mer.
Autonomisme 23 juin 1953 : Loi-cadre.
Indépendantisme 28 septembre 1958 : les électeurs
Centralisation calédoniens se prononcent par
Décolonisation référendum à 98% pour la
Référendum Constitution de la Ve République
Réforme foncière avec pour effet le maintien de la
Bipolarisation Nouvelle-Calédonie au sein de la
Société multiculturelle République.
Statut de droit particulier Décembre 1958 : réformes
Citoyenneté sociales majeures. Création du
SMIG et de la CAFAT.
21 décembre 1963 : « loi
Jacquinot » réduisant les
pouvoirs du Conseil de
gouvernement à sa fonction
collégiale consultative.
Janvier 1969 : l’Assemblée
nationale vote « les trois lois
Billotte » malgré l’opposition
unanime de l’Assemblée
territoriale.
1967-1971 : « boom » du nickel.
27 juin 1975 : création du Comité
pour l’indépendance Kanak.
Première déclaration
d’indépendance.
Septembre 1975 : ouverture du
Festival Mélanésia 2000 organisé
par un comité coordonné par J.M.
Tjibaou.
1er octobre 1975 : création d’un
régime d’assurance chômage en
faveur des travailleurs salariés.
28 décembre 1976 : retour à une
autonomie contrôlée.
1978 : plan de réformes
économiques et de mise en
œuvre d’une réforme foncière en
faveur des Kanak.
1978 : création du RPCR.
1983 : table ronde de Nainville-
les-Roches.
1984 : naissance du FLNKS.
Septembre 1984 – août 1985 :
l’insurrection nationaliste kanak
place le pays dans un contexte de
guerre civile.
1987 : Référendum.
22 avril au 5 mai 1988 :
évènements d’Ouvéa.
26 juin 1988 : accord Matignon.
20 août 1988 : accord d’Oudinot.
5 mai 1998 : accord de Nouméa.
4 novembre 2018 : 56.4 % des
électeurs ont voté « non » à
l’indépendance.
4 octobre 2020 : 53.3 % des
électeurs ont voté « non » à
l’indépendance.
12 décembre 2021 : ?

Problématiques possibles et enjeux


La fin de l’indigénat : vers l’égalité civique ?
Quels bouleversements a entraîné l’irruption de la modernité due à la Seconde Guerre mondiale ?
Quelle réponse apporte le statut de T.O.M. aux questions soulevées par la décolonisation ?
En quoi la période 1945 – 1958 est-elle charnière en Nouvelle-Calédonie ?
Pourquoi la période 1945-1958 est-elle un tournant décisif de l’histoire de la Nouvelle-Calédonie ?
Quelles évolutions politiques et sociales (1946-1957) ?
Comment, durant cette période, les jalons des principes fondamentaux d’égalité civique, de pluralisme
politique et d’autonomie institutionnelle caractérisant la Nouvelle-Calédonie aujourd’hui sont-ils posés ?
Pourquoi peut-on dire qu’au fil de ces années une société néo-calédonienne émerge ?
Pourquoi la loi-cadre Defferre est-elle considérée comme une avancée vers la décolonisation ?
Comment le boom du nickel bouleverse-t-il la vie de Nouvelle-Calédonie ?
Pourquoi la Nouvelle-Calédonie traverse-t-elle des années difficiles de 1958 à 1998 ?
Quelle est la part des facteurs nationaux, internationaux et locaux dans l’évolution politique de la
Nouvelle-Calédonie entre 1958 et 1975 ?
Quels nouveaux fondements imposent la revendication puis l’insurrection indépendantiste ?
Quelles sont les réponses du Gouvernement à la montée de la revendication indépendantiste ?
Comment l’évolution de la situation politique et sociale de la Nouvelle-Calédonie a-t-elle abouti aux
« événements » ?
Quel est l’impact de l’insurrection sur la population civile ?
Quelles réponses les accords de Matignon ont-ils apportées aux aspirations des Calédoniens ?
Quelles sont les réalisations et les limites des accords ?
Quelles sont les limites du rééquilibrage ?
Quelles sont les innovations majeures de l’accord de Nouméa ?
Comment la Nouvelle-Calédonie se situe-t-elle entre tradition et modernité ?

Ecueils à éviter
Par exemple :
Didactiquement : Il ne faut pas se focaliser sur l’étude de l’évolution des institutions de la Nouvelle-
Calédonie.
Pédagogiquement : la juxtaposition de séances sans lien, l’amalgame, la profusion de documents dans
une seule séance, le simple prélèvement d’informations sans analyse ni interprétation etc.

Corpus documentaire
La fin de l’indigénat : vers l’égalité civique ?

Documents dans l’ouvrage collectif, Histoire et Géographie. La Nouvelle-Calédonie et l’Océanie, CDP NC,
2010.
Document 1. Les conséquences locales de la conférence de Brazzaville (Congo AEF). Source : Ismet
Kurtovitch, La vie politique en Nouvelle-Calédonie (1940-1953), Septentrion, Presses universitaires, 2003, pp
89-92.
Document 2. Accès progessif des Mélanésienne au droit de vote. Source : archive des musées de la ville de
Nouméa.
Document 3. Vers une émancipation civique et politique des Mélanésiens ? Source : Ismet Kurtovitch, La vie
politique en Nouvelle-Calédonie (1940-1953), Septentrion, Presses universitaires, 2003, pp 89-92.
Document 4. L’évolution du corps électoral mélanésien et européen en Nouvelle-Calédonie (1946-1957).
Source : d’après Ismet Kurtovitch, La vie politique en Nouvelle-Calédonie (1940-1953), et Alain Chrisnacht,
La Nouvelle-Calédonie. La Documentation Française, 2004.
L
Bibliographie, sitographie, ressources locales
Le code de l’indigénat est aboli en 1946.

Jean-Christophe Gay, La Nouvelle-Calédonie un destin peu commun, IRD Editions, 2014.


• La spoliation des terres kanak (p57-63). A la page 61 il y a une chronologie très intéressante sur « Cent
ans d’évolution de la situation des Kanak.
• La fin de l’indigénat (p75-76).

Ouvrage collectif, Vos papiers s’il vous plaît, Ville de Nouméa, 2007.
• Ismet Kurtovitch, Craintes et espoirs de la généralisation de l’accession à la citoyenneté française
(p58-65).
• Entretien avec Jacques Rouleau, La mise en place des listes électorales kanak (p66-69).
Ouvrage collectif sous la direction d’Yves Jacquier et la coordination d’Isabelle Amiot et de Christiane
Terrier, Histoire Cycle 3 Nouvelle-Calédonie, CDPNC, 2007.
• Chapitre 22 – La période 1945-1958 : un tournant décisif dans l’histoire de la France et de la
Nouvelle-Calédonie (p132-135).

Ouvrage collectif, Nouméa des booms 1945-1975, Ville de Nouméa, 2014.


• 1945 : la première revendication politique des tirailleurs indigènes calédoniens (Olivier Fandos et
Olivier Houdan) (p46-47).
• La Nouvelle-Calédonie devient un territoire d’outre-mer et le Kanak un citoyen français (p48-49).

Ouvrage collectif, Histoire et Géographie. La Nouvelle-Calédonie et l’Océanie, CDP NC, 2010.


• 1946-1958 : égalité juridique, autonomie interne et réformes, fiche 1(p76-77).

La Nouvelle-Calédonie accède à un statut d’autonomie interne.

Jean-Christophe Gay, La Nouvelle-Calédonie un destin peu commun, IRD Editions, 2014.


• Du statut de TOM aux accords (p75-84).
• Une organisation administrative complexe (p87-97).

Ouvrage collectif, Histoire et Géographie. La Nouvelle-Calédonie et l’Océanie, CDP NC, 2010.


• 1946-1958 : égalité juridique, autonomie interne et réformes, fiche 1(p78-79).

Ouvrage collectif sous la direction d’Yves Jacquier et la coordination d’Isabelle Amiot et de Christiane
Terrier, Histoire Cycle 3 Nouvelle-Calédonie, CDPNC, 2007.
• Chapitre 22 – La période 1945-1958 : un tournant décisif dans l’histoire de la France et de la
Nouvelle-Calédonie (p132-135).

Ouvrage collectif sous la coordination d’Isabelle Amiot, L’éducation civique en Nouvelle-Calédonie, CDP,
2014.
• Bref historique des statuts de la Nouvelle-Calédonie (p5-7).

Compléter ou réaliser une frise chronologique comparative mentionnant les régimes politiques français
depuis 1789 et les statuts de la Nouvelle-Calédonie.

Ouvrage collectif sous la direction d’Yves Jacquier et la coordination d’Isabelle Amiot et de Christiane
Terrier, Histoire Cycle 3 Nouvelle-Calédonie, CDPNC, 2007.
• Dans les pages 156-157 il y a des chronologies comparées de la NC et de la France très
intéressantes.

Ouvrage collectif, Nouméa des booms 1945-1975, Ville de Nouméa, 2014.


• 1957 : la mise en place de Nouvelles institutions (p66-67).

Connaitre les évolutions institutionnelles de la Nouvelle-Calédonie depuis 1946.

Ouvrage collectif, Histoire et Géographie. La Nouvelle-Calédonie et l’Océanie, CDP NC, 2010.


• La Nouvelle-Calédonie, évolution politique, fiches 1, 2, 3 (p76-84) et fiche 7 (p97-98).

Ouvrage collectif sous la direction d’Yves Jacquier et la coordination d’Isabelle Amiot et de Christiane
Terrier, Histoire Cycle 3 Nouvelle-Calédonie, CDPNC, 2007.
• Chapitre 22 – La période 1945-1958 : un tournant décisif dans l’histoire de la France et de la
Nouvelle-Calédonie (p132-135).
• Chapitre 24 – Une évolution politique complexe en Nouvelle-Calédonie (p142-145).
• Chapitre 26 – Citoyenneté et évolution des institutions démocratiques en Nouvelle-Calédonie
(p142-145).

Ouvrage collectif, Nouméa des booms 1945-1975, Ville de Nouméa, 2014.


• Chapitre 2. Boom démocratique (p45-87).

Ouvrage collectif sous la coordination d’Isabelle Amiot, L’éducation civique en Nouvelle-Calédonie, CDP,
2014.

Vous aimerez peut-être aussi