Vous êtes sur la page 1sur 7

Compte Rendu Matériaux Fiocconi Marc-Antoine

Première partie : Les granulats répondent-ils aux spécifications de la norme NF EN


12620 (granulats pour bétons hydrauliques), de la norme NF EN 13043 (granulats
pour mélange hydrocarbonés) ?

1-Détermination de la teneur en eau (W en %) des deux granulats

Le gravier :
Mh = 500g
Ms = 477,3g
Donc W (%) = 4.76 %

Le sable :
Mh = 500g
Ms = 443,7g
Donc W (%) = 12.69 %

On remarque donc que le gravier est plus sec que le sable, ce qui nous donne que le
gravier est un granulat sec et le sable un granulat humide.

2-Détermination de la masse volumique apparente (sèche ou humide)


app des deux granulats en utilisant la « méthode du cylindre ».
Pour le gravier :

Valeur de m1 = 7,105 kg
Valeur du gravier legèrement compacté m2 = 20,785 kg
Valeur du gravier entièrement compacté m2 = 23,430 kg.
Volume = 10l car D max jusqu’à 31.5 mm

= 1.368 kg/l
= 1.6325 kg/l

Pour le sable :

Valeur de m1 = 3,805 kg
Valeur du sable legèrement compacté m2 = 10,340 kg
Valeur du sable compacté m2 = 12,890 kg
Volume = 5 l car D max jusqu’à 16 mm
= 1.307 kg/l
= 1.817 Kg/l

Après avoir comparé en premier les matériaux qui ne sont pas compactés donc on
peut voir que pour le sable le r est inférieure à celui du gravier.

Sable = 1.307 < Gravier = 1.368

Nous avons par la suite comparé les matériaux compactés et on peut voir que pour
le gravier le r est inférieure à celui du sable.

Gravier = 1.6325 < Sable = 1.817


On peut conclure disant que la masse volumique apparente est influencée par le
compactage du sol, et en effet lors du compactage la masse du cylindre remplis
augmente.
3- Détermination de la masse volumique absolue des grains solides
(sable et graviers) à partir de la méthode de l'éprouvette graduée et du
pycnomètre.
Méthode de l’éprouvette
-Gravier :
V1 = 300 ml
V2 = 388 ml
Ms = 200g = 2.27 g/l

-Sable :
V1 = 300 ml
V2 = 390 ml
Ms = 200g = 2.22 g/l

Méthode du pycnomètre

-Gravier :
M1 = 920 g
M2 = 1.045 kg
MS = 200 g = 408.16413 g/l
-Sable :
M1 = 920 g
M2 = 1.020 kg
MS = 200 g = 408.16412 g/l

Après avoir comparé les masses volumiques pour le sable nous pouvons voir que la
masse volumique apparente est supérieur à celle absolue.
Ma = 408.16412 g/l < Mabs = 1.817 Kg/l
Même application pour le gravier avec la même conclusion
408.164136 g/l < 1.6325 kg/l
J’en conclus que ces deux sols, sont des granulats identiques dans la masse.

4-Détermination du coefficient d’absorption d’eau des matériaux (sable


et du gravier) WAb24 et ce, après une immersion de ces derniers pendant
24 h.
Pour le sable
Masse superficiellement sèche : Ma = 120g
Masse complètement sèche : Ms = 105g
= 14.29 %

Pour le gravier
Masse superficiellement sèche : Ma = 190g
Masse complément sèche : Ms = 180g
= 5.55 %

Lorsque l’on compare les deux coefficients d’absorption, on constate que celui du
gravier est plus faible que celui de sable. Ce qui signifie que le gravier absorbe
moins l’eau que le sable.
Ce dernier nous sert à vérifier si le sol absorbe de l’eau ou non.
Partie 2 détermination de certaines caractéristiques de
fabrications de granulats
5-Réalisr une analyse granulométrique

Ouverture Masse des Masse des Pourcentage Pourcentage


des Tamis refus refus massique massique
(mm) cumulés Rc des cumulés total de
Ri(g)
(g) R=(Rc/M1)* tamisats ou
100 passants
cumulés (p=
100-R)
4 72.9 72.9 9.11 90.89
3
2 208.5 281.4 35.18 64.82
1 154.4 435.8 54.48 45.52
0.500 153.6 589.4 73.68 26.32
0.400
0.315
0.250 94.4 683.8 85.48 14.52
0.200
0.125 47.8 731.6 91.45 8.55
0.063 17.8 749.4 93.68 6.32
Fond (P) 20.9 770.3 96.29 3.71
Classe granulaire du sable : 0.063/4
FM (%) = ∑ Pourcentage massique total de tamisats ou passants cumulés / 100 = 2.6065 %

Alors le sable est de catégorie MF « moyen » dans le NF EN 12620 car il est


compris entre 1.5 et 2.8.
6-Analyse de la propreté du sable
A) Equivalence de sable

Première éprouvette Deuxième


éprouvette

A vue Au piston A vue Au


piston

H1 8.8 8.8 9.3 9.3


(mm)
H2 7.8 7.6 8.7 8.5
(mm)
ES 112.8 115.8 106.9 109.4

Piston A vue

Moyen 112.6 109.85


ne

On a ES> 80 se qui veut dire que nous avons un sable très propre (très faible en
teneur en fines argileuses pouvant entrainer un défaut de plasticité)
B) Valeur au bleu de méthylène

Masse de la prise d’essai M1 = 200g


Volume total de bleu de méthylène injecté V = 10 ml
MB = 0.5 ml/g

Le paramètre du bleu de méthylène permet de déterminé la propreté du sable.


Partie III: détermination de certaines caractéristiques
intrinsèques

W(%) 0 1 2 3 4 5 6
Masse 16 1360 1230 1200 1220 1210 1210 12
volumiq 40
ue
humide
Masse 16 1346, 1205, 1165 1173, 1152, 1141, 115
volumiq 40 5 8 08 3 5
ue
sèche

W(%) 8 9 10 11 12 14 16 18
Masse 125 129 136 145 136 145 154 165
volumi 0 0 0 0 0 0 0 0
que
humid
e
Masse 115 118 123 130 121 127 132 139
volumi 7,4 3,4 6,3 6,3 4,2 1,9 7,5 8,3
que
sèche

Courbe bleue : masse volumique sèche


Courbe verte : masse volumique humide
On voit que la courbe de la masse volumique sèche en fonction de la teneur en eau
est moins importante que celle de la masse volumique humide. On remarque il y a
un pique à 10% et que le r max se trouve à 20%.
7-Détermination de certaines caractéristiques de fabrications

Analyse granulométrique :
Ouverture Masse des Masse des Pourcentage Pourcentage
des Tamis refus refus massique massique
(mm) cumulés Rc des cumulés total de
Ri(g)
(g) R=(Rc/M1)* tamisats ou
100 passants
cumulés (p=
100-R)
20 0 0 0 100
16 30 30 1,00 99,00
14 270 300 10,00 90,00
12,5 300 600 20,00 80,00
10 450 1050 35,00 65,00
8 690 1740 58,00 42,00
6,3 630 2370 79,00 21,00
4 570 2940 98,00 2,00
2 10 2950 98,33 1 ,67
1 20 2970 99,00 1,00
0.063 10 2980 99,33 0,67
Fond (P) 1 2981 99,37 0,63

FM (%) = ∑ Pourcentage massique total de tamisats ou passants cumulés / 100 = 4,1297 %


Dmax = 14mm
d = 4 mm
Alors la classe granulaire D/d= 14/4
Les gravillons (d/D avec d ≥ 2 mm et D ≤ 31,5 mm)

Vous aimerez peut-être aussi