Vous êtes sur la page 1sur 20

INTRODUCTION

Essai de Traction simple

• Zone de comportement caractérisée par des déformations réversibles

Domaine Elastique

• Zone de comportement caractérisée par des déformations irréversibles

Domaine Elasto-plastique

• Zones d’importance très inégale (nature matériau, traitement,…)


INTRODUCTION

DIFFERENTS TYPES
DE MATERIAUX
Matériau fragile
(verre, céramiques)

Matériau elasto-plastique Matériau elasto-plastique


à forte composante plastique à faible composante plastique
(Acier doux, duralumin) (Acier alliés, alliage de titane)
INTRODUCTION

Ductile : σ e ≈ σe' Fragiles : σ e < σe'


Module de Young
Coefficient de Poisson: σe σe

TRACTION
Identique en εL εL
traction et compression Ductile Fragile
COMPRESSION σn σn

Limite élastique : σe' σe'


• En traction : σ e

• En compression : σ e ' εL εL
Ductile Fragile
INTRODUCTION

Le critère de résistance doit être lié à la nature du matériau

TYPES DE CRITERES

En fonctionnement courant :
• Critère de non plastification
Toutes les pièces « travaillent » dans
le domaine élastique

En fonctionnement « exceptionnel » :
• Critère de non rupture
Toutes les pièces ne doivent pas
rompre immédiatement
INTRODUCTION

CRITERE BASE CRITERE BASE


SUR LA VALEUR SUR LA VALEUR
DES DEFORMATIONS DES CONTRAINTES

CRITERE BASE CRITERES


SUR LA VALEUR DE L’NRJ
DE DEFORMATION ENVISAGEABLES
INTRODUCTION

Critères de dépassement de la limite élastique


CRITERE BASE
Matériaux ductiles ou fragiles SUR LA VALEUR
DES CONTRAINTES
Critères basés sur le comportement en traction

On recherche une contrainte équivalente, fonction des contraintes principales

Limite élastique

Coefficient de sécurité Contrainte équivalente


INTRODUCTION

Pourquoi un coefficient de sécurité


Prise en compte d’un certain nombre d’incertitudes : α ≥1
• Caractéristiques du matériau
• Module de Young, coefficient de Poisson, loi de comportement
• Caractéristiques de la structure
• Forme géométrique
• Dimensions
• Liaisons - conditions aux limites
• Chargement réel (mise en charge – répartition des charges …)
• Méthode de résolution
• Hypothèses simplificatrices (théorie poutre, plaque,…)
• Méthode de résolution
CRITERE DE TRESCA

• Critère adapté aux matériaux ductiles

Le solide reste dans le domaine élastique tant que la


contrainte tangentielle maximum est inférieure à une
valeur déterminée par l’essai de traction
CRITERE DE TRESCA

σZ
σY σX σ
τ 3 max
τ 2 max

τ 1 max

τ
CRITERE DE TRESCA

σ X 0 0
[σ ] =  0 0 0 σ X =σe
 0 0 0
A la limite de traction:

σX σ

τ
CERCLE DE MOHR EN TRACTION
CRITERE DE TRESCA
CRITERE DE TRESCA

σ X 0 0 σY
[σ ] =  0 σY 0
 0 0 0 σe

TRACTION
σi −σ j ≤ σe
σe
COMPRESSION TRACTION σ X
σe

COMPRESSION
L’état du solide sera élastique si
le point représentatif de l’état de
contrainte plane se trouve à l’intérieur

TO
RS
de l’hexagone

IO
N
σe
CRITERE DE VON-MISES

• Critère adapté aux matériaux ductiles

Le solide reste dans le domaine élastique tant que la


la contrainte tangentielle octaédrique est inférieure à
une valeur déterminée par l’essai de traction
CRITERE DE VON-MISES

• Contrainte tangentielle octaédrique :


CRITERE DE VON-MISES

• Contrainte tangentielle octaédrique limite :

σ X 0 0
[σ ] =  0 0 0
 0 0 0
CRITERE DE VON-MISES
CRITERE DE VON-MISES

En 2D
Hexagone de Tresca
1
⋅ (σ X − σ Y )2 + (σ Y )2 + (σ X )2 ≤ σ e σ II
2
σe

σ X 0

TRACTION
0
[σ ] =  0 σY 0
 0 0 0
σe
COMPRESSION TRACTION
σe σI

COMPRESSION

TO
RS
IO
Ellipse de Von Mises

N
σe
FORMULATION DES CRITERES POUR LA THEORIE DES POUTRES

z
τ t

P y
σ

1
σ TRESCA = σ + 4 ⋅τ ≤
2 2
⋅σ e
α

1
σ VM = σ + 3 ⋅τ ≤
2 2
⋅σ e
α
CRITERE DE RANKINE

• Critère adapté aux matériaux fragiles

Le solide reste dans le domaine élastique tant que la contrainte


principale maximale en module est inférieure à une valeur
déterminée par l’essai de traction ou par l’essai de compression

σ principale max = max ( σ X , σ Y , σ Z )


1 1
σ principale max ≤ ⋅ σ e ou ⋅ σ 'e
α α
CRITERE DE RANKINE

En 2D

σ X 0 0 σe
[σ ] =  0 σY 0

TRACTION
 0 0 0

σ 'e σe
COMPRESSION TRACTION

COMPRESSION
σ principale max ≤ σ e ou σ 'e

TO
RS
IO
N
σ 'e
Carré de Rankine