Vous êtes sur la page 1sur 28

Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48

Client : CACQE
NORME ISO
INTERNATIONALE 10012

Première édition
2003-04-15

Systèmes de management de la
mesure — Exigences pour les processus
et les équipements de mesure
Measurement management systems — Requirements for measurement
processes and measuring equipment

Numéro de référence
ISO 10012:2003(F)

© ISO 2003
Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

PDF – Exonération de responsabilité


Le présent fichier PDF peut contenir des polices de caractères intégrées. Conformément aux conditions de licence d'Adobe, ce fichier
peut être imprimé ou visualisé, mais ne doit pas être modifié à moins que l'ordinateur employé à cet effet ne bénéficie d'une licence
autorisant l'utilisation de ces polices et que celles-ci y soient installées. Lors du téléchargement de ce fichier, les parties concernées
acceptent de fait la responsabilité de ne pas enfreindre les conditions de licence d'Adobe. Le Secrétariat central de l'ISO décline toute
responsabilité en la matière.
Adobe est une marque déposée d'Adobe Systems Incorporated.
Les détails relatifs aux produits logiciels utilisés pour la création du présent fichier PDF sont disponibles dans la rubrique General Info
du fichier; les paramètres de création PDF ont été optimisés pour l'impression. Toutes les mesures ont été prises pour garantir
l'exploitation de ce fichier par les comités membres de l'ISO. Dans le cas peu probable où surviendrait un problème d'utilisation,
veuillez en informer le Secrétariat central à l'adresse donnée ci-dessous.

© ISO 2003
Droits de reproduction réservés. Sauf prescription différente, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ni utilisée sous
quelque forme que ce soit et par aucun procédé, électronique ou mécanique, y compris la photocopie et les microfilms, sans l'accord écrit
de l'ISO à l'adresse ci-après ou du comité membre de l'ISO dans le pays du demandeur.
ISO copyright office
Case postale 56 • CH-1211 Geneva 20
Tel. + 41 22 749 01 11
Fax. + 41 22 749 09 47
E-mail copyright@iso.org
Web www.iso.org
Publié en Suisse

ii © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Sommaire Page

Avant-propos ..................................................................................................................................................... iv
Introduction ........................................................................................................................................................ v
1 Domaine d'application .......................................................................................................................... 1
2 Références normatives......................................................................................................................... 1
3 Termes et définitions ............................................................................................................................ 1
4 Exigences générales............................................................................................................................. 2
5 Responsabilité de la direction ............................................................................................................. 3
5.1 Fonction métrologie.............................................................................................................................. 3
5.2 Écoute client .......................................................................................................................................... 3
5.3 Objectifs qualité .................................................................................................................................... 3
5.4 Revue de direction ................................................................................................................................ 4
6 Management des ressources............................................................................................................... 4
6.1 Ressources humaines .......................................................................................................................... 4
6.2 Ressources relatives à l'information .................................................................................................. 4
6.3 Ressources relatives aux matériels .................................................................................................... 5
6.4 Fournisseurs extérieurs ....................................................................................................................... 6
7 Confirmation métrologique et mise en œuvre des processus de mesure...................................... 7
7.1 Confirmation métrologique .................................................................................................................. 7
7.2 Processus de mesure ........................................................................................................................... 9
7.3 Incertitude de mesure et traçabilité .................................................................................................. 12
8 Analyse et amélioration du système de management de la mesure ............................................. 13
8.1 Généralités........................................................................................................................................... 13
8.2 Audits et surveillance ......................................................................................................................... 13
8.3 Maîtrise des non-conformités............................................................................................................ 14
8.4 Amélioration ........................................................................................................................................ 16
Annex A (informative) Vue d'ensemble du processus de confirmation métrologique ............................. 18
Bibliographie .................................................................................................................................................... 20

© ISO 2003 — Tous droits réservés iii


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Avant-propos
L'ISO (Organisation internationale de normalisation) est une fédération mondiale d'organismes nationaux de
normalisation (comités membres de l'ISO). L'élaboration des Normes internationales est en général confiée
aux comités techniques de l'ISO. Chaque comité membre intéressé par une étude a le droit de faire partie du
comité technique créé à cet effet. Les organisations internationales, gouvernementales et non
gouvernementales, en liaison avec l'ISO participent également aux travaux. L'ISO collabore étroitement avec
la Commission électrotechnique internationale (CEI) en ce qui concerne la normalisation électrotechnique.

Les Normes internationales sont rédigées conformément aux règles données dans les Directives ISO/CEI,
Partie 2.

La tâche principale des comités techniques est d'élaborer les Normes internationales. Les projets de Normes
internationales adoptés par les comités techniques sont soumis aux comités membres pour vote. Leur
publication comme Normes internationales requiert l'approbation de 75 % au moins des comités membres
votants.

L'attention est appelée sur le fait que certains des éléments du présent document peuvent faire l'objet de
droits de propriété intellectuelle ou de droits analogues. L'ISO ne saurait être tenue pour responsable de ne
pas avoir identifié de tels droits de propriété et averti de leur existence.

L'ISO 10012 a été élaborée par le comité technique ISO/TC 176, Management et assurance de la qualité,
sous-comité SC 3, Techniques de soutien.

Cette première édition de l'ISO 10012 annule et remplace l'ISO 10012-1:1992 et l'ISO 10012-2:1997, qui ont
fait l'objet d'une révision technique et qui ont été fusionnés en un seul document.

iv © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Introduction
Un système efficace de management de la mesure permet de garantir que les équipements de mesure et les
processus de mesure sont appropriés à l'utilisation qui leur est assignée. Un tel système joue un rôle
important dans l'obtention des objectifs qualité des produits et dans la maîtrise du risque d'obtenir des
résultats de mesure incorrects. L'objectif d'un système de management de la mesure est de gérer le risque de
voir les équipements et les processus de mesure générer des résultats incorrects ayant une incidence sur la
qualité des produits d'un organisme. Les méthodes utilisées par le système de management de la mesure
vont de la vérification fondamentale de l'équipement de mesure, jusqu'à l'utilisation de techniques statistiques
appliquées à la maîtrise du processus de mesure.

Dans la présente Norme internationale, le terme «processus de mesure» s'applique aux activités de mesure
de grandeurs physiques (c'est-à-dire en conception, essai, production, contrôle).

Il peut être fait référence à la présente Norme internationale

 par un client, lors de la spécification des produits demandés,

 par un fournisseur, lors de la spécification des produits offerts,

 par des organismes législatifs ou réglementaires, et

 dans le cadre de l'évaluation et de l'audit des systèmes de management de la mesure.

Un des principes établis dans l'ISO 9000 réside dans l'approche dite «orientée processus». Les processus de
mesure doivent être considérés comme des processus particuliers destinés à apporter un soutien pour obtenir
la qualité des produits fabriqués par l'organisme. La Figure 1 montre un schéma d'utilisation du modèle de
système de management de la mesure spécifié dans la présente Norme internationale.

Figure 1 — Modèle de système de management de la mesure

© ISO 2003 — Tous droits réservés v


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

La présente Norme internationale contient à la fois des exigences et des conseils pour la mise en œuvre de
systèmes de management de la mesure et peut contribuer à améliorer les activités de mesure et la qualité
des produits. Les exigences sont imprimées en texte normal; les conseils sont en italique et sont placés dans
un cadre après le paragraphe correspondant. Ils sont donnés uniquement à titre d'information et ne doivent
pas être interprétés comme des ajouts, restrictions ou modifications d'une quelconque exigence.

Les organismes ont la responsabilité de déterminer le niveau de maîtrise dont elles ont besoin et d'établir les
spécifications du système de management de la mesure dans le cadre de leur système général de
management. Sauf accord, il n'est pas prévu que la présente Norme internationale soit ajoutée ou soustraite à
quelque exigence normative que ce soit, ou qu'elle la remplace.

Le respect des exigences établies dans la présente Norme internationale facilitera la conformité aux
exigences relatives aux mesures et à la maîtrise des processus de mesure établies dans d'autres normes
(voir, par exemple, ISO 9001:2000, 7.6 et ISO 14001:1996, 4.5.1).

vi © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
NORME INTERNATIONALE ISO 10012:2003(F)

Systèmes de management de la mesure — Exigences pour les


processus et les équipements de mesure

1 Domaine d'application
La présente Norme internationale est destinée à fournir des exigences génériques et des guides d'application
pour le management des processus de mesure et pour la confirmation des équipements de mesure utilisés
pour démontrer la conformité aux exigences métrologiques. Elle spécifie les exigences qualité relatives au
système de management de la mesure qu'un organisme effectuant des mesures peut utiliser et intégrer dans
le cadre du système de management global et qui est destiné à garantir que les exigences métrologiques sont
satisfaites.

La présente Norme internationale n'est pas destinée à être requise pour démontrer la conformité avec
l'ISO 9001, avec l'ISO 14001 ou avec toute autre norme. Les parties intéressées peuvent convenir d'utiliser la
présente Norme internationale comme point d'entrée à la satisfaction des exigences relatives au système de
management de la mesure dans des activités de certification.

La présente Norme internationale n'est destinée ni à être substituée ni à être ajoutée aux exigences de
l'ISO/IEC 17025.

NOTE D'autres normes et guides existent pour traiter de facteurs particuliers susceptibles d'influer sur les résultats
de mesure, tels que, par exemple, la méthode de mesure, la compétence du personnel et les comparaisons entre
laboratoires.

2 Références normatives
Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les
références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du
document de référence s'applique (y compris les éventuels amendements).

ISO 9000:2000, Systèmes de management de la qualité — Principes essentiels et vocabulaire

VIM:1993, Vocabulaire international des termes fondamentaux et généraux de métrologie. Publié


conjointement par BIPM, CEI, FICC, ISO, OIML, UICPA, UIPPA

3 Termes et définitions
Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans l'ISO 9000 et dans le VIM ainsi
que les termes et définitions suivants s'appliquent.

3.1
système de management de la mesure
ensemble d'éléments corrélés ou interactifs nécessaires pour effectuer une confirmation métrologique et un
contrôle continu des processus de mesure

3.2
processus de mesure
ensemble d'opérations effectuées pour déterminer la valeur d'une quantité

© ISO 2003 — Tous droits réservés 1


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

3.3
équipement de mesure
instrument de mesure, logiciel, étalon de mesure, matériau de référence ou appareil auxiliaire, ou une
combinaison de ceux-ci, nécessaire pour réaliser un processus de mesure

3.4
caractéristique métrologique
caractéristique particulière qui peut influer sur les résultats de mesure

NOTE 1 Un équipement de mesure a généralement plusieurs caractéristiques métrologiques.

NOTE 2 Les caractéristiques métrologiques peuvent être sujettes à étalonnage.

3.5
confirmation métrologique
ensemble d'opérations nécessaires pour assurer qu'un équipement de mesure répond aux exigences
correspondant à l'utilisation prévue

NOTE 1 La confirmation métrologique comprend généralement l'étalonnage et la vérification, tout réglage nécessaire
ou la réparation et le réétalonnage, la comparaison avec les exigences métrologiques pour l'utilisation prévue de
l'équipement de mesure, ainsi que tout verrouillage et étiquetage requis.

NOTE 2 La confirmation métrologique n'est considérée achevée qu'à partir du moment où l'aptitude de l'équipement de
mesure pour l'utilisation prévue est démontrée et documentée.

NOTE 3 Les exigences pour l'utilisation attendue comprennent des considérations telles que l'étendue de mesure, la
résolution et les erreurs maximales tolérées.

NOTE 4 Normalement, les exigences métrologiques sont distinctes des exigences pour le produit et ne sont pas
spécifiées dans le cadre de ces dernières.

NOTE 5 Un schéma des processus impliqués dans la confirmation métrologique est donné à la Figure 2.

3.6
fonction métrologie
fonction qui a la responsabilité administrative et technique de définir et de mettre en œuvre le système de
management de la mesure

4 Exigences générales
Le système de management de la mesure doit garantir que les exigences métrologiques spécifiées sont
satisfaites.

Guide d'application
Les exigences métrologiques spécifiées sont issues des exigences relatives au produit. Ces exigences sont
nécessaires tant pour les équipements de mesure que pour les processus de mesure. Elles peuvent être
exprimées en termes d'erreur maximale tolérée, d'incertitude permise, d'étendue de mesure, de stabilité, de
résolution, de conditions d'environnement ou d'aptitude des opérateurs.

L'organisme doit spécifier quels sont les processus de mesure et les équipements de mesure qui sont soumis
aux dispositions de la présente Norme internationale. Lors de la définition du champ d'application et de la
portée du système de management de la mesure, les risques et les conséquences d'un échec à satisfaire les
exigences métrologiques doivent être pris en compte.

Le système de management de la mesure consiste en la maîtrise des processus de mesure désignés et de la


confirmation métrologique des équipements de mesure (voir Figure 2 à la page 17) et des processus support
nécessaires. Les processus de mesure faisant partie du système de management de la mesure doivent être

2 © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

maîtrisés (voir 7.2). Tous les équipements de mesure faisant partie du système de management de la mesure
doivent être confirmés (voir 7.1).

Toute modification du système de management de la mesure doit respecter les procédures de l'organisme.

5 Responsabilité de la direction

5.1 Fonction métrologie

La fonction métrologie doit être définie par l'organisme. La direction de l'organisme doit garantir la disponibilité
des ressources nécessaires pour établir et entretenir la fonction métrologie.

Guide d'application
La fonction métrologie peut être assurée par un service particulier ou être répartie sur l'ensemble de
l'organisme.

Le responsable de la fonction métrologie doit établir, documenter et entretenir le système de management de


la mesure et en améliorer en permanence l'efficacité.

5.2 Écoute client

Le responsable de la fonction métrologie doit assurer que

a) les exigences du client relatives à la mesure sont déterminées et converties en exigences métrologiques,

b) le système de management de la mesure satisfait aux exigences métrologiques des clients,

c) la conformité aux exigences spécifiées par le client peut être démontrée.

5.3 Objectifs qualité

Le responsable de la fonction métrologie doit définir et établir des objectifs qualité mesurables pour le
système de management de la mesure. Des critères de performance objectifs et des procédures doivent être
définis pour les processus de mesure et leur maîtrise.

Guide d'application
Exemples d'objectifs qualité définis à différents niveaux d'organisation de l'organisme:
 aucun produit non conforme ne doit être accepté, ni aucun produit conforme refusé, par suite de
mesures incorrectes;
 la détection du passage «hors contrôle» d'un processus de mesure doit être faite en moins d'une
journée;
 toutes les confirmations métrologiques doivent être réalisées aux dates prévues;
 les enregistrements de confirmation métrologique ne doivent jamais être illisibles;
 les programmes de formation technique doivent respecter des calendriers préétablis;
 le temps de non-disponibilité des équipements de mesure doit être réduit d'un pourcentage donné.

© ISO 2003 — Tous droits réservés 3


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

5.4 Revue de direction

La direction de l'organisme doit s'assurer qu'une revue méthodique du système de management de la mesure
est effectuée à intervalles planifiés pour vérifier qu'il reste adéquat, efficace et pertinent. La direction de
l'organisme doit assurer la disponibilité des ressources nécessaires pour faire la revue du système de
management de la mesure.
Les résultats des revues de management doivent être utilisés par le responsable de la fonction métrologie
pour modifier le système si nécessaire, en incluant l'amélioration des processus de mesure (voir Article 8) et
la révision des objectifs qualité. Les résultats de toutes les revues et de toutes les actions engagées doivent
être enregistrés.

6 Management des ressources

6.1 Ressources humaines

6.1.1 Responsabilités du personnel

Le responsable de la fonction métrologie doit définir et documenter les responsabilités de l'ensemble du


personnel affecté au système de management de la mesure.

Guide d'application
Ces responsabilités peuvent être définies sous forme d'organigrammes, de descriptions de poste et
d'instructions de travail ou de procédures.
La présente Norme internationale n'exclut pas l'utilisation de personnel spécialisé extérieur à la fonction
métrologie.

6.1.2 Compétence et formation

Le responsable de la fonction métrologie doit garantir que les membres du personnel impliqués dans le
système de management de la mesure ont démontré leur aptitude à remplir les tâches qui leur sont attribuées.
Toute compétence spécifique requise doit être spécifiée. Le responsable de la fonction métrologie doit vérifier
que la formation nécessaire pour répondre aux besoins identifiés est fournie, que les enregistrements des
activités de formation sont maintenus et que l'efficacité de cette formation est évaluée et documentée. Les
membres du personnel doivent être informés de l'étendue de leurs responsabilités et de leurs obligations,
ainsi que de l'impact de leurs activités sur l'efficacité du système de management de la mesure et sur la
qualité du produit.

Guide d'application
La compétence peut être acquise par la formation initiale, la formation continue et l'expérience acquise; elle
peut être prouvée par des tests ou par la démonstration des performances.

Quand du personnel en cours de formation est utilisé, il doit être mis sous une surveillance adéquate.

6.2 Ressources relatives à l'information

6.2.1 Procédures

Les procédures du système de management de la mesure doivent être documentées au niveau requis et
validées pour assurer leur mise en œuvre correcte, la cohérence de leur application et la validité des résultats
de mesure.

L'édition de nouvelles procédures ou la modification des procédures existantes doit être soumise à
autorisation et vérifiée. Ces procédures doivent être tenues à jour, accessibles, et fournies quand elles sont
demandées.

4 © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Guide d'application
Les procédures techniques peuvent se fonder sur des pratiques de mesure normalisées publiées ou sur des
instructions écrites par les clients ou les fabricants des équipements.

6.2.2 Logiciels

Les logiciels utilisés dans les processus de mesure et les calculs des résultats doivent être documentés,
identifiés et maîtrisés pour assurer leur adéquation pour une utilisation continue. Les logiciels et toutes leurs
mises à jour doivent être soumis à essai et/ou validés avant leur première utilisation, approuvés pour
utilisation. Ils doivent être archivés. Les essais doivent être menés jusqu'à ce qu'ils garantissent la validité des
résultats de mesure.

Guide d'application
Les logiciels peuvent se présenter sous différentes formes: intégrés, programmables ou du type commercial.
Les logiciels commerciaux peuvent ne pas nécessiter de tests.
L'essai d'un logiciel peut inclure les opérations suivantes: test antivirus, vérification des algorithmes
programmés par l'utilisateur ou une combinaison de ces opérations pour atteindre le résultat de mesure
attendu.
La maîtrise de configuration logicielle est une technique qui peut aider à maintenir l'intégrité et la validité des
processus de mesure qui utilisent des logiciels. L'archivage peut être réalisé par des copies de sauvegarde,
un stockage dans un endroit différent ou tout autre moyen de sauvegarder le logiciel, d'en assurer l'accès et
de fournir le niveau de traçabilité nécessaire.

6.2.3 Enregistrements

Des enregistrements contenant des informations nécessaires au fonctionnement du système de management


de la mesure doivent être maintenus. Des procédures documentée doivent assurer l'identification, le stockage,
la protection, la récupération, la durée de conservation et l'élimination des enregistrements.

Guide d'application
Comme exemples d'enregistrements, on peut citer les résultats de confirmation, les résultats de mesure, les
données d'achat et de fonctionnement, les données de non-conformité, les réclamations des clients, les
données historiques de formation, de qualification ou toute autre donnée support aux processus de mesure.

6.2.4 Identification

Les équipements de mesure et les procédures techniques utilisés dans le système de management de la
mesure doivent être clairement identifiés, individuellement ou collectivement. L'état de confirmation
métrologique des équipements doit être identifié. Les équipements qui ne sont confirmés que pour être
utilisés dans un ou plusieurs processus de mesure particuliers doivent être clairement identifiés ou maîtrisés
pour empêcher toute utilisation non autorisée. Les équipements du système de management de la mesure
doivent pouvoir être distingués des autres équipements.

6.3 Ressources relatives aux matériels

6.3.1 Équipements de mesure

Tous les équipements de mesure nécessaires au respect des exigences métrologiques spécifiées doivent
être disponibles et identifiés dans le système de management de la mesure. Les équipements de mesure
doivent être dans un état valide d'étalonnage avant d'être confirmés. Les équipements de mesure doivent être
utilisés dans un environnement maîtrisé ou connu autant qu'il est nécessaire pour obtenir des résultats de
mesure fiables. Les équipements de mesure utilisés pour surveiller et enregistrer les grandeurs d'influence
doivent être inclus dans le système de management de la mesure.

© ISO 2003 — Tous droits réservés 5


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Guide d'application
Un équipement de mesure peut être confirmé pour être utilisé dans un processus de mesure particulier et
être non confirmé pour être utilisé dans d'autres processus de mesure du fait d'exigences métrologiques
différentes. Les exigences métrologiques relatives aux équipements de mesure sont dérivées des exigences
spécifiées relatives au produit ou à l'équipement à étalonner, à vérifier et à confirmer.
L'erreur maximale tolérée peut être choisie en se basant sur les spécifications publiées par le constructeur
de l'équipement de mesure ou établies par la fonction métrologie.
L'équipement de mesure peut être étalonné par un organisme autre que la fonction métrologie qui réalise la
confirmation métrologique.
La caractérisation des matériaux de référence peut répondre à l'exigence d'étalonnage.

Le responsable de la fonction métrologie doit établir, entretenir et utiliser des procédures documentées pour la
réception, la manutention, le transport, le stockage et l'expédition des équipements de mesure, afin d'éviter
tout abus d'emploi, mauvaise utilisation, détérioration et modification de ses caractéristiques métrologiques.
Des procédures pour traiter les équipements de mesure introduits dans ou exclus du système de
management de la mesure doivent exister.

6.3.2 Environnement

Les conditions d'environnement exigées pour le fonctionnement correct des processus de mesure couverts
par le système de management de la mesure doivent être documentées.

Les conditions d'environnement ayant une incidence sur les mesures doivent être surveillées et enregistrées.
Les corrections basées sur les conditions d'environnement doivent être enregistrées et appliquées aux
résultats des mesures.

Guide d'application
Les conditions d'environnement ayant une incidence sur les résultats des mesures peuvent inclure la
température, le gradient de température, l'humidité, l'éclairage, les vibrations, la maîtrise des poussières, la
propreté, les interférences électromagnétiques et d'autres facteurs. Les fabricants d'équipements fournissent
généralement des spécifications précisant les étendues de mesure, les valeurs maximales admissibles et les
limites des conditions d'environnement pour une utilisation correcte des équipements.

6.4 Fournisseurs extérieurs

Le responsable de la fonction métrologie doit définir et documenter les exigences applicables aux produits et
services devant être fournis par des fournisseurs extérieurs pour le système de management de la mesure.
Les fournisseurs extérieurs doivent être évalués et sélectionnés sur la base de leur capacité à satisfaire aux
exigences documentées. Les critères de sélection, de surveillance et d'évaluation doivent être définis et
documentés et les résultats des évaluations doivent être enregistrés. Les enregistrements des produits ou
services fournis par les fournisseurs extérieurs doivent être conservés.

Guide d'application
Si un fournisseur extérieur est chargé de la réalisation d'essais ou d'étalonnages, il convient qu'il puisse
démontrer ses compétences techniques par rapport à une norme de laboratoire telle que l'ISO/CEI 17025.
Les produits et services fournis par les fournisseurs extérieurs peuvent nécessiter une vérification de
conformité par rapport aux exigences spécifiées.

6 © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

7 Confirmation métrologique et mise en œuvre des processus de mesure

7.1 Confirmation métrologique

7.1.1 Généralités

La confirmation métrologique (voir Figure 2 et Annexe A) doit être conçue et mise en œuvre de manière à
garantir que les caractéristiques métrologiques des équipements de mesure satisfont aux exigences
métrologiques du processus de mesure. La confirmation métrologique inclut l'étalonnage et la vérification de
l'équipement de mesure.

Guide d'application
Le réétalonnage d'un équipement de mesure n'est pas nécessaire s'il est dans sa période de validité
d'étalonnage. Les procédures de confirmation métrologique devraient inclure des méthodes pour vérifier que
les incertitudes de mesure et/ou les erreurs des équipements de mesure sont à l'intérieur de limites
d'acceptation spécifiées dans les exigences métrologiques.

L'information concernant l'état de confirmation métrologique de l'équipement de mesure, incluant toute


limitation ou exigence spéciale, doit être aisément accessible à l'opérateur.

Les caractéristiques métrologiques de l'équipement de mesure doivent convenir à l'utilisation envisagée.

Guide d'application
Les caractéristiques des équipements de mesure comprennent, par exemple,
 l'étendue,
 l'erreur de justesse,
 la répétabilité,
 la stabilité,
 l'hystérésis,
 la dérive,
 les effets des grandeurs d'influence,
 la résolution,
 (le seuil de) mobilité,
 l'erreur,
 la zone morte.
Les caractéristiques métrologiques de l'équipement de mesure sont des facteurs qui contribuent à
l'incertitude de mesure (voir 7.3.1) qui permet la comparaison directe aux exigences métrologiques en vue
d'établir la confirmation métrologique.
Les expressions qualitatives des caractéristiques métrologiques, telles que «précision exigée de
l'équipement de mesure» sont à éviter.

7.1.2 Intervalles de confirmation métrologique

Les méthodes utilisées pour déterminer ou modifier les intervalles de confirmation métrologique doivent être
décrites dans des procédures documentées. Les intervalles de confirmation métrologique doivent être revus
et ajustés si nécessaire pour assurer la conformité permanente aux exigences métrologiques spécifiées.

© ISO 2003 — Tous droits réservés 7


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Guide d'application
Les données obtenues à partir des historiques d'étalonnage et de confirmation métrologique et les progrès
des connaissances et des technologies peuvent être utilisées pour déterminer les intervalles de confirmation
métrologique. Les enregistrements obtenus à l'aide de techniques de maîtrise statistique des processus de
mesure peuvent être utiles pour déterminer si les intervalles de confirmation métrologique doivent être ou
non modifiés.
L'intervalle d'étalonnage peut être égal à l'intervalle de confirmation (voir le document OIML D10).

Chaque fois qu'un équipement de mesure non conforme est réparé, ajusté ou modifié, l'intervalle de sa
confirmation métrologique doit être revu.

7.1.3 Maîtrise de l'ajustage des équipements

L'accès aux dispositifs et moyens d'ajustage des équipements de mesure confirmés, dont la manœuvre peut
affecter les caractéristiques métrologiques, doit être scellé ou protégé afin d'empêcher toute modification non
autorisée. Les sceaux ou protections doivent être conçus et installés de manière à détecter toute effraction.

Les procédures relatives aux processus de confirmation métrologique doivent inclure les actions à mener
lorsque les sceaux ou protections sont endommagés, cassés, neutralisés ou manquants.

Guide d'application
L'exigence relative aux protections ne s'applique pas aux moyens et dispositifs de réglage laissés à l'usage
de l'utilisateur sans nécessiter des références extérieures, par exemple les réglages de zéro.
Une attention particulière doit être portée aux techniques de protection d'écriture pour empêcher toute
modification non autorisée de logiciels applicatifs et des logiciels constructeur.
Les décisions concernant le choix des équipements et des réglages à protéger et le choix des dispositifs de
protection (étiquette, soudure, fil, peinture, etc. ) sont en principe du ressort de la fonction métrologie. La
mise en place d'un programme de protection par la fonction métrologie doit être documentée. Tous les
équipements de mesure ne se prêtent pas à protection.

7.1.4 Enregistrements du processus de confirmation métrologique

Les enregistrements du processus de confirmation métrologique doivent être datés et, le cas échéant,
approuvés par une personne autorisée pour attester de l'exactitude des résultats.

Les enregistrements du processus de confirmation doivent être conservés et être disponibles.

Guide d'application
La durée minimale pour la conservation des enregistrements dépend de nombreux facteurs incluant les
exigences du client, les exigences réglementaires ou légales et la responsabilité légale du constructeur. Les
enregistrements concernant les étalons de mesure peuvent devoir être conservés indéfiniment.

Les enregistrements du processus de confirmation métrologique doivent démontrer que chaque équipement
de mesure satisfait aux exigences métrologiques spécifiées.

Les enregistrements doivent inclure, le cas échéant:

a) la description et l'identification univoque du fabricant, le type, le numéro de série, etc;

b) la date de réalisation de la confirmation métrologique;

c) le résultat de la confirmation métrologique;

d) l'intervalle de confirmation métrologique spécifié;

8 © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

e) l'identification de la procédure de confirmation (voir 6.2.1);

f) l'erreur (les erreurs) maximale(s) tolérée(s) spécifiée(s);

g) les conditions d'environnement pertinentes et un état de toutes les corrections nécessaires;

h) les incertitudes correspondant à l'étalonnage;

i) les détails de toutes les opérations de maintenance, telles que les ajustages, les réparations ou les
modifications;

j) toutes les restrictions d'emploi;

k) l'identification de la (des) personne(s) effectuant la confirmation;

l) l'identification de la (des) personne(s) chargée(s) de s'assurer de l'exactitude des informations


enregistrées;

m) l'identification univoque (par exemple par numéros d'ordre) de tous les certificats d'étalonnage et autres
documents pertinents;

n) la preuve de la traçabilité des résultats d'étalonnage;

o) les exigences métrologiques pour l'utilisation prévue;

p) les résultats d'étalonnage obtenus après et, lorsque cela est requis, avant tout ajustage, toute
modification ou toute réparation.

Guide d'application
Il convient d'enregistrer les résultats d'étalonnage de manière à démontrer la traçabilité de toutes les
mesures et à pouvoir reproduire les résultats d'étalonnage dans des conditions proches des conditions
d'origine.
Dans certains cas, un résultat de vérification est inclus dans le certificat d'étalonnage qui mentionne si
l'équipement satisfait (ou non) aux exigences spécifiées.
Les enregistrements peuvent se présenter sous la forme manuscrite ou imprimée, sous la forme de
microfilm, de mémoire électronique ou magnétique ou sous la forme de tout autre support de données.
L'erreur maximale tolérée peut être établie par la fonction métrologie, ou en référence à la spécification
publiée par le constructeur de l'équipement de mesure.

La fonction métrologie doit assurer que seules les personnes autorisées peuvent produire, modifier, diffuser et
détruire ces enregistrements.

7.2 Processus de mesure

7.2.1 Généralités

Les processus de mesure faisant partie du système de management de la mesure doivent être planifiés,
validés, mis en œuvre, documentés et maîtrisés. Les grandeurs d'influence affectant les processus de mesure
doivent être identifiées et prises en compte.

La spécification complète de chaque processus de mesure doit inclure l'identification de tous les équipements
impliqués, les procédures de mesure, les logiciels de mesure, les conditions d'emploi, les compétences
nécessaires de l'opérateur et tous les autres facteurs affectant la fiabilité du résultat de mesure. La maîtrise
des processus de mesure doit être réalisée en accord avec les procédures documentées.

© ISO 2003 — Tous droits réservés 9


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Guide d'application
Un processus de mesure peut être limité à l'utilisation d'un seul équipement de mesure.
Un processus de mesure peut nécessiter la correction de données, par exemple à cause des conditions
d'environnement.

7.2.2 Conception du processus de mesure

Les exigences métrologiques doivent être déterminées à partir des exigences du client, de l'organisme et des
exigences réglementaires ou légales. Les processus de mesure conçus pour répondre à ces exigences
spécifiées doivent être documentés, soumis aux validations appropriées, et, si nécessaire, être approuvés par
le client.

Pour chaque processus de mesure, les éléments du processus et les contrôles pertinents doivent être
identifiés. Le choix des éléments et des limites de contrôle doit être fait en fonction du risque de ne pas
satisfaire aux exigences spécifiées. Ces éléments du processus et ces contrôles doivent inclure les effets de
l'opérateur, de l'équipement, des conditions ambiantes, des grandeurs d'influence et des méthodes
d'application.

Guide d'application
Dans la spécification d'un processus de mesure, il peut être nécessaire
 de déterminer quelles sont les mesures nécessaires à l'assurance de la qualité du produit,
 de déterminer les méthodes de mesure,
 de déterminer et de définir les équipements requis pour réaliser la mesure,
 de déterminer les compétences et les qualifications requises du personnel réalisant les mesures.
Les processus de mesure peuvent être validés en comparant les résultats à ceux issus d'autres processus
validés, à ceux obtenus par d'autres méthodes de mesure ou en analysant en permanence les
caractéristiques des processus de mesure.

Le processus de mesure doit être conçu pour éviter des résultats de mesure erronés, il doit assurer une
détection rapide des défaillances et les actions correctives opportunes.

Guide d'application
Il convient de proportionner l'effort consenti à la maîtrise des processus de mesure à l'importance des
mesures sur la qualité du produit final de l'organisme. Des exemples de situations où un niveau élevé de
maîtrise des processus de mesure est nécessaire comprennent des systèmes de mesure critiques ou
complexes, des mesures assurant la sécurité du produit ou des mesures entraînant des coûts élevés si elles
sont inexactes. Une maîtrise minimale des processus peut être adéquate pour des mesures simples de
pièces non critiques. Les procédures de maîtrise des processus peuvent se présenter sous forme générique
pour des types d'équipements de mesure et applications similaires, par exemple l'utilisation d'outils de
mesure manuels pour mesurer des pièces usinées.
Il convient de quantifier l'impact des grandeurs d'influence sur le processus de mesure. Pour ce faire, il peut
être nécessaire de concevoir et d'effectuer des expérimentations ou des enquêtes spécifiques. Lorsque cela
n'est pas possible, il convient d'utiliser les données, spécifications et avertissements fournis par le fabricant
des équipements.

Les caractéristiques métrologiques exigées pour l'utilisation prévue du processus de mesure doivent être
identifiées et quantifiées.

10 © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Guide d'application
Les caractéristiques comprennent, par exemple,
 l'incertitude de mesure,
 la stabilité,
 l'erreur maximale tolérée,
 la répétabilité,
 la reproductibilité,
 le niveau de compétence de l'opérateur.
D'autres caractéristiques peuvent être importantes pour certains processus de mesure.

7.2.3 Mise en œuvre du processus de mesure

Le processus de mesure doit être mis en œuvre dans des conditions maîtrisées destinées à satisfaire aux
exigences métrologiques.

Ces conditions à maîtriser doivent inclure

a) l'utilisation d'équipements confirmés,

b) l'application de procédures de mesure validées,

c) la disponibilité des ressources exigées relatives à l'information,

d) le maintien des conditions d'environnement exigées,

e) l'utilisation de personnel compétent,

f) la transmission correcte des résultats,

g) la mise en œuvre d'une surveillance telle qu'elle a été spécifiée.

7.2.4 Enregistrements des processus de mesure

La fonction métrologie doit conserver des enregistrements pour démontrer la conformité aux exigences
relatives au processus de mesure, comprenant les éléments suivants:

a) une description complète des processus de mesure mis en œuvre, y compris tous les éléments, par
exemple les opérateurs, tous les équipements de mesure ou les étalons de suivi utilisés et les conditions
d'utilisation correspondantes;

b) les données pertinentes obtenues à partir des données de maîtrise des processus de mesure, y compris
toutes les informations relatives à l'incertitude de mesure;

c) toutes les actions entreprises au vu des données de maîtrise des processus de mesure;

d) la (les) date(s) de réalisation de chaque activité de maîtrise des processus de mesure;

e) l'identification de tout document pertinent de vérification;

f) l'identification de la personne chargée de rassembler les informations à enregistrer;

g) les aptitudes (requises et acquises) du personnel.

© ISO 2003 — Tous droits réservés 11


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Guide d'application
Pour les enregistrements, une identification par lots peut suffire pour les produits consommables utilisés
dans le processus de maîtrise de la mesure.

La fonction métrologie doit assurer que seules les personnes autorisées peuvent produire, modifier, diffuser et
détruire les enregistrements.

7.3 Incertitude de mesure et traçabilité

7.3.1 Incertitude de mesure

L'incertitude de mesure doit être estimée pour chaque processus de mesure couvert par le système de
management de la mesure (voir 5.1).

Les estimations de l'incertitude doivent être enregistrées. L'analyse des incertitudes de mesure doit être
effectuée avant la confirmation métrologique des équipements de mesure et la validation du processus de
mesure. Toutes les sources connues de variabilité de la mesure doivent être documentées.

Guide d'application
Les concepts impliqués et les méthodes pouvant être utilisées pour combiner les sources d'incertitude et
présenter les résultats figurent dans le «Guide pour l'expression de l'incertitude de mesure» (GUM). D'autres
méthodes documentées et acceptées peuvent être utilisées.
Il est possible que certaines sources d'incertitude soient peu importantes comparées à d'autres et que leur
détermination détaillée ne se justifie pas sur le plan technique ou économique. Si c'est le cas, il convient
d'enregistrer la décision et sa justification. Dans tous les cas, il convient de dimensionner le travail dédié à la
détermination et l'enregistrement des incertitudes de mesure en fonction de l'importance des résultats de
mesure sur la qualité du produit de l'organisme. L'enregistrement des déterminations des incertitudes peut
prendre la forme de «déclarations génériques» pour des types d'équipements de mesure similaires, avec
seulement des contributions ajoutées pour des processus de mesure particuliers.
L'incertitude sur le résultat de mesure doit prendre en compte, entre autres contributions, l'incertitude
d'étalonnage de l'équipement de mesure.
L'utilisation appropriée de techniques statistiques pour l'analyse des résultats d'étalonnage antérieurs et
pour évaluer les résultats des étalonnages d'autres équipements de mesure similaires peut aider à
l'estimation de l'incertitude.

7.3.2 Traçabilité

Le responsable de la fonction métrologie doit assurer que tous les résultats de mesurages sont en rapport
avec des normes relatives aux unités de mesure du Système international (SI).

La traçabilité aux unités de mesure SI peut être obtenue par la référence à un étalon primaire approprié ou à
une constante physique naturelle, la valeur de celle-ci étant connue en unités SI et recommandée par la
Conférence générale des poids et mesures et par le Comité international des poids et mesures.

Quand ils sont reconnus, des étalons consensuels utilisés dans des situations contractuelles peuvent être
utilisés à condition que les unités SI ou des constantes physiques naturelles n'existent pas.

12 © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Guide d'application
La traçabilité est en général assurée grâce à des laboratoires d'étalonnage fiables qui ont leur propre
traçabilité aux étalons nationaux. Par exemple, un laboratoire satisfaisant aux exigences de l'ISO/CEI 17025
peut être considéré comme fiable.
Les instituts nationaux de métrologie sont responsables des étalons nationaux et de leur traçabilité, incluant
les cas où l'étalon national est détenu par des organismes autres que l'institut national de métrologie.
Les résultats de mesure peuvent être traçables à travers un institut national extérieur au pays dans lequel
est faite la mesure.
Les matériaux de référence certifiés peuvent être assimilés à des étalons de référence.

Les enregistrements de la traçabilité des résultats de mesure doivent être conservés aussi longtemps que le
système de management de la mesure, le client ou les exigences réglementaires ou légales l'imposent.

8 Analyse et amélioration du système de management de la mesure

8.1 Généralités

La fonction métrologie doit planifier et mettre en œuvre la surveillance, l'analyse et l'amélioration qui sont
nécessaires

a) pour assurer la conformité du système de management de la mesure à la présente norme, et

b) pour améliorer en permanence le système de management de la mesure.

8.2 Audits et surveillance

8.2.1 Généralités

La fonction métrologie doit utiliser les audits, la surveillance et d'autres techniques comme moyens appropriés
pour déterminer la pertinence et l'efficacité du système de management de la mesure.

8.2.2 Satisfaction du client

La fonction métrologie doit surveiller les informations relatives à la satisfaction du client quant à la réponse à
ses besoins relatifs à la métrologie. Les méthodes pour obtenir et utiliser ces informations doivent être
spécifiées.

8.2.3 Audit du système de management de la mesure

La fonction métrologie doit planifier et conduire des audits du système de management de la mesure pour
assurer l'efficacité continue de sa mise en œuvre et la satisfaction aux exigences spécifiées. Les résultats des
audits doivent être transmis aux parties intéressées dans le management de l'organisme.

Les résultats de tous les audits du système de management de la mesure et toutes les modifications du
système doivent être enregistrés. L'organisme doit assurer que les actions sont mises en œuvre sans délai
pour éliminer les non-conformités détectées et leurs causes.

© ISO 2003 — Tous droits réservés 13


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Guide d'application
Les audits du système de management de la mesure peuvent être menés dans le cadre de l'ensemble des
audits du système de management de l'organisme.
L'ISO 19011 donne des lignes directrices pour l'audit des systèmes.
Les audits du système de management de la mesure peuvent être réalisés par les organismes, par la
fonction métrologie, être sous-traités ou faits par du personnel de tierce partie. Les auditeurs ne doivent pas
auditer leurs propres domaines de responsabilité.

8.2.4 Surveillance du système de management de la mesure

Au sein des processus constituant le système de maîtrise de la mesure, la confirmation métrologique et les
processus de mesure doivent être surveillés. La surveillance doit être réalisée suivant des procédures
documentées et à intervalles de temps établis.

Cela inclut la détermination des méthodes applicables, y compris celles des techniques statistiques et leur
domaine d'utilisation.

La surveillance du système de maîtrise de la mesure doit éviter les écarts aux exigences en assurant une
détection rapide des défaillances et les actions opportunes pour leur correction. La surveillance du système
de maîtrise de la mesure doit être dimensionnée au risque de ne pas satisfaire aux exigences spécifiées.

Les résultats de la surveillance des processus de mesure et de confirmation et toutes les actions correctives
qui en résultent doivent être documentés pour démontrer que ces processus ont satisfait de façon continue
aux exigences spécifiées.

8.3 Maîtrise des non-conformités

8.3.1 Non-conformités du système de management de la mesure

La fonction métrologie doit assurer la détection de toute non-conformité et entreprendre des actions
immédiates.

Guide d'application
Les éléments non conformes doivent être identifiés de façon à prévenir toute utilisation par inadvertance.
Des actions provisoires (par exemple des solutions de dépannage) peuvent être utilisées en attendant que
les actions correctives soient mises en œuvre.

8.3.2 Processus de mesure non conformes

Tout processus de mesure qui a produit, ou qui est suspecté d'avoir produit, des résultats de mesure
incorrects, doit être identifié de manière adaptée et ne doit pas être utilisé tant que les actions appropriées
n'ont pas été entreprises.

Si un processus de mesure non conforme est identifié, son utilisateur doit évaluer les conséquences
potentielles, faire les corrections nécessaires et entreprendre les actions correctives qui sont nécessaires.

Si un processus de mesure est modifié suite à une non-conformité, il doit être validé avant d'être utilisé.

14 © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Guide d'application
La défaillance d'un processus de mesure due, par exemple, à la détérioration d'un étalon de suivi ou à un
changement des compétences de l'opérateur, peuvent être détectées par des indicateurs post-processus
tels que
 l'analyse de cartes de contrôle,
 l'analyse de courbes de tendance,
 les contrôles ultérieurs,
 les comparaisons entre laboratoires,
 les audits internes,
 les retours d'information des clients.

8.3.3 Équipement de mesure non conforme

Tout équipement de mesure confirmé qui est, ou qui est suspecté d'être, dans l'un des états suivants:

a) avoir été endommagé,

b) avoir subi une surcharge,

c) manifester un dysfonctionnement susceptible d'invalider son utilisation prévue,

d) produire des résultats de mesure inexacts,

e) avoir dépassé son intervalle de confirmation métrologique spécifié,

f) avoir subi une mauvaise manipulation,

g) comporter des sceaux ou des protections endommagés ou cassés,

h) avoir été soumis à des quantités influentes qui pourraient affecter de façon importante son utilisation telle
qu'envisagée (par exemple champ électromagnétique, poussière),

doit être retiré du service, soit par ségrégation matérielle, soit par étiquetage ou marquage bien visible. La
non-conformité doit être confirmée et un rapport de non-conformité doit être préparé. Un tel équipement ne
doit pas être remis en service tant que la raison de sa non-conformité n'a pas été éliminée et qu'il n'a pas été
confirmé de nouveau.

Un équipement de mesure non conforme qui n'est pas ramené dans ses caractéristiques métrologiques
souhaitées doit être clairement marqué ou identifié par tout autre moyen. La confirmation d'un tel équipement
pour d'autres usages doit assurer que son statut dégradé est clairement apparent et comporte la mention de
toutes les limitations d'utilisation.

Guide d'application
S'il est impossible d'ajuster, de réparer ou de réviser un équipement découvert non conforme pour son
utilisation prévue, son déclassement et/ou une modification de son utilisation prévue est envisageable. Il est
recommandé d'utiliser la reclassification avec de grandes précautions puisqu'il peut en résulter une
confusion entre les utilisations permises de deux équipements apparemment identiques. Cette remarque
s'applique aux confirmations limitées à seulement quelques gammes ou fonctions d'un équipement qui en a
plusieurs.

Si le résultat d'une vérification métrologique avant tout ajustage ou avant toute réparation indique que
l'équipement de mesure n'a pas satisfait aux exigences métrologiques, si bien que l'exactitude des résultats
de mesure peut avoir été compromise, l'utilisateur doit déterminer les conséquences possibles et

© ISO 2003 — Tous droits réservés 15


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

entreprendre toute action nécessaire. Ceci peut impliquer le réexamen des produits fabriqués concernés par
les mesures effectuées au moyen de l'équipement de mesure non conforme.

8.4 Amélioration

8.4.1 Généralités

La fonction métrologie doit planifier et maîtriser l'amélioration continue du système de management de la


mesure sur la base des résultats des audits, des revues de direction, et des autres facteurs pertinents,
comme le retour des clients. La fonction métrologie doit revoir et identifier toutes les opportunités
d'amélioration du système de management de la mesure, et le modifier autant qu'il est nécessaire.

8.4.2 Actions correctives

Quand un élément pertinent du système de management de la mesure ne satisfait pas aux exigences
spécifiées, ou si les données pertinentes montrent une situation inacceptable, des actions doivent être
menées pour identifier les causes et pour éliminer l'écart.

Les corrections et les actions correctives doivent être vérifiées avant de remettre en service le processus de
mesure.

Les critères de décision d'une action corrective doivent être documentés.

8.4.3 Actions préventives

La fonction métrologie doit déterminer les actions pour éliminer les causes de non-conformités potentielles
des mesures ou des confirmations afin d'empêcher leur apparition. Les actions préventives doivent être
appropriées aux effets des problèmes potentiels. Une procédure documentée doit être établie afin de définir
les exigences pour

a) déterminer les non-conformités potentielles ainsi que leurs causes,

b) évaluer le besoin d'actions préventives pour empêcher l'apparition de non-conformités,

c) déterminer et mener les actions nécessaires,

d) enregistrer les résultats des actions mises en œuvre, et

e) faire la revue des actions préventives menées.

16 © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Figure 2 — Processus de confirmation métrologique d'un équipement de mesure

© ISO 2003 — Tous droits réservés 17


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Annexe A
(informative)

Vue d'ensemble du processus de confirmation métrologique

A.1 Introduction
Le processus de confirmation métrologique possède deux éléments d'entrée, à savoir les exigences
métrologiques du client (EMC) et les caractéristiques métrologiques des équipements de mesure (CMEM), et
un élément de sortie, à savoir l'état de confirmation métrologique des équipements de mesure.

A.2 Exigences métrologiques du client


Les exigences métrologiques du client sont celles spécifiées par le client comme étant des exigences
pertinentes pour ses processus de production et par conséquent dépendantes des spécifications concernant
les paramètres à mesurer. Les EMC comprennent les exigences impliquées dans la vérification de la
conformité du produit aux spécifications des clients et les exigences découlant de la maîtrise du processus de
production et de ses éléments d'entrée. La responsabilité de la détermination et de la spécification de ces
exigences incombe au client, bien que ce processus puisse être réalisé pour le compte du client par une
personne dûment qualifiée. Cela nécessite souvent une connaissance approfondie des processus de
production et de la métrologie. Il convient également de tenir compte du risque de mesures erronées dans les
EMC et de leurs effets sur l'organisme et ses activités. Les EMC peuvent être exprimées en termes d'erreur
maximale tolérée, de limites fonctionnelles, etc. Il convient d'obtenir suffisamment de détails pour permettre
aux opérateurs des processus de confirmation métrologique de décider sans équivoque si un équipement de
mesure particulier est adapté ou non à la maîtrise, la mesure ou la surveillance de la variable ou de la
grandeur spécifiée conformément à son utilisation prévue.

EXEMPLE Pour une opération critique, il est nécessaire de maintenir la pression d'un réacteur de procédé entre
200 kPa et 250 kPa. Cette exigence doit être interprétée et exprimée en tant que EMC pour l'équipement de mesure de la
pression. Cela pourrait constituer une exigence métrologique du client selon laquelle l'équipement doit pouvoir mesurer
une plage de pressions comprise entre 150 kPa et 300 kPa, avec 2 kPa d'erreur maximale tolérée, une incertitude
d'étalonnage de 0,3 kPa (sans compter les effets liés au temps) et avec une dérive inférieure ou égale à 0,1 kPa par
période spécifiée. Le client compare ses EMC avec les caractéristiques (explicites ou implicites) spécifiées par le fabricant
des équipements et sélectionne les équipements de mesure ainsi que les procédures qui correspondent le mieux à ses
EMC. Le client peut spécifier un manomètre particulier du fournisseur avec une classe d'exactitude de 0,5 % et une plage
comprise entre 0 kPa et 400 kPa.

A.3 Caractéristiques métrologiques des équipements de mesure


Dans la mesure où les CMEM sont souvent déterminées par étalonnage (ou par plusieurs étalonnages) et/ou
par essais, la fonction métrologie au sein du système de confirmation métrologique spécifie et maîtrise toutes
les activités nécessaires. Les éléments d'entrée du processus d'étalonnage sont l'équipement de mesure, un
étalon et une procédure précisant les conditions d'environnement. Il convient que les résultats de l'étalonnage
comprennent l'expression de l'incertitude de mesure. C'est une caractéristique importante en tant qu'élément
d'entrée lors de l'évaluation de l'incertitude de mesure du processus de mesure lorsque l'équipement est
utilisé. Les résultats de l'étalonnage peuvent être documentés dans le système de confirmation métrologique
par toute méthode appropriée, par exemple sous forme de certificats d'étalonnage ou de rapports
d'étalonnage (lorsque les étalonnages sont sous-traités) ou sous forme d'enregistrements des résultats des
étalonnages (lorsqu'ils sont effectués entièrement au sein de la fonction métrologie de l'organisme).

Les caractéristiques principales des mesures, par exemple l'incertitude de mesure, ne sont pas seulement
dépendantes de l'équipement mais aussi de l'environnement, de la procédure de mesure spécifique et parfois
des aptitudes et de l'expérience de l'opérateur. Pour cette raison, il est très important que l'ensemble du

18 © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

processus de mesure soit pris en compte lors de la sélection des équipements de mesure, afin de satisfaire
aux exigences. Cette question relève de la responsabilité de la fonction métrologie de l'organisme, bien que
des activités spécifiques puissent être effectuées soit par l'organisme, soit par une personne dûment qualifiée,
par exemple un métrologue indépendant.

A.4 Vérification et confirmation métrologique


Après l'étalonnage, les CMEM sont comparées aux EMC avant de confirmer l'équipement pour son utilisation
prévue. Par exemple, l'erreur d'indication relevée de l'équipement de mesure pourrait être comparée à l'erreur
maximale tolérée spécifiée comme EMC. Si l'erreur est inférieure à l'erreur maximale tolérée, l'équipement est
alors conforme à l'exigence et peut être confirmé pour son utilisation. Si l'erreur est supérieure, il convient
d'entreprendre une action pour éliminer la non-conformité ou d'informer le client du fait que l'équipement ne
peut être confirmé.

Une telle comparaison directe entre les CMEM et les EMC est souvent appelée vérification (voir l'ISO 9000).
Le système de confirmation métrologique s'appuie principalement sur ce genre de vérifications, mais il
convient qu'il comprenne également une étude et une revue détaillées de l'ensemble du processus de mesure
afin de garantir la qualité des mesures effectuées avec l'équipement aux fins de statuer sur la conformité du
produit aux exigences du client.

EXEMPLE En suivant l'exemple donné dans l'Article A.2, il est admis que l'erreur déterminée par étalonnage est
égale à 3 kPa à une pression de 200 kPa, avec une incertitude de mesure de l'étalonnage égale à 0,3 kPa. L'instrument
n'est donc pas conforme à l'exigence de l'erreur maximale tolérée. Après ajustage, l'erreur déterminée par étalonnage est
égale à 0,6 kPa et l'incertitude du processus d'étalonnage est égale à 0,3 kPa. L'instrument est à présent conforme à
l'exigence de l'erreur maximale tolérée et peut donc être confirmé pour son utilisation, à condition de démontrer la
conformité à l'exigence sur la dérive. Toutefois, si l'instrument était soumis à une reconfirmation, il convient que l'utilisateur
de l'équipement soit informé des résultats du premier étalonnage, dans la mesure où des actions correctives peuvent se
révéler nécessaires pour la fabrication du produit pendant une période donnée, avant que l'équipement ne soit retiré du
service dans l'attente de sa reconfirmation.

Qu'ils soient obtenus par l'utilisateur ou par la fonction métrologie, les résultats du processus de vérification
peuvent être présentés dans un document de vérification, en plus de tout certificat ou rapport d'étalonnage ou
d'essai, en tant que protocole de contrôle au sein du système de confirmation métrologique. L'étape finale du
système de confirmation métrologique est l'identification correcte de l'état des équipements de mesure, par
exemple par étiquetage, marquage, etc. Après cela, les équipements de mesure peuvent être utilisés dans la
fonction pour laquelle ils ont été confirmés.

© ISO 2003 — Tous droits réservés 19


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

Bibliographie

[1] ISO 3534-1:1993, Statistique — Vocabulaire et symboles — Partie 1: Probabilité et termes statistiques
généraux

[2] ISO 3534-2:1993, Statistique — Vocabulaire et symboles — Partie 2: Maîtrise statistique de la qualité

[3] ISO 5725:1, Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure — Partie 1:
Principes généraux et définitions

[4] ISO 5725:2, Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure — Partie 2: Méthode
de base pour la détermination de la répétabilité et de la reproductibilité d'une méthode de mesure
normalisée

[5] ISO 5725:3, Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure — Partie 3: Mesures
intermédiaires de la fidélité d'une méthode de mesure normalisée

[6] ISO 5725:4, Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure — Partie 4:
Méthodes de base pour la détermination de la justesse d'une méthode de mesure normalisée

[7] ISO 5725:5, Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure — Partie 5:
Méthodes alternatives pour la détermination de la fidélité d'une méthode de mesure normalisée

[8] ISO 5725:6, Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure — Partie 6:
Utilisation dans la pratique des valeurs d'exactitude

[9] ISO 9001:2000, Systèmes de management de la qualité — Exigences

[10] ISO 9004:2000, Systèmes de management de la qualité — Lignes directrices pour l'amélioration des
performances

[11] ISO 19011:2002, Lignes directrices pour l'audit des systèmes de management de la qualité et/ou de
management environnemental

[12] ISO 14001:1996, Systèmes de management environnemental — Spécification et lignes directrices


pour son utilisation

[13] ISO/TR 10017:—1), Lignes directrices pour les techniques statistiques relatives à l'ISO 9001:2000

[14] ISO/TR 13425:1995, Guide pour la sélection des méthodes statistiques en normalisation et en
spécifications

[15] ISO/CEI 17025:1999, Prescriptions générales concernant la compétence des laboratoires


d'étalonnages et d'essais

[16] GUM:1995, Guide pour l'expression de l'incertitude de mesure. Publié conjointement par BIPM, CEI,
FICC, ISO, OIML, UICPA, UIPPA

[17] OIML D10:1984, Conseils pour la détermination des intervalles de réétalonnage des équipements de
mesure utilisés dans les laboratoires d'essais

1) À publier. (Révision de l’ISO/TR 10017:1999)

20 © ISO 2003 — Tous droits réservés


Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
Date livraison : mercredi 22 janvier 2020 15:20:48
Client : CACQE
ISO 10012:2003(F)

ICS 03.120.10; 17.020


Prix basé sur 19 pages

© ISO 2003 — Tous droits réservés