Vous êtes sur la page 1sur 2

G4 M 02 82

Mémo-pratique
Afin d’éviter au maximum tout risque d’erreur lors de la réalisation,
de l’extension ou de la modification d’une installation électrique ou lors du simple
raccordement d’une prise de courant ou d’un appareil électrique fixe ou portatif,
des règles précises, certaines impératives, on été édictées en ce qui concerne
le repérage par coloration des conducteurs électriques.
Ces règles, qui font l’objet de ce mémo-pratique, intéressent les trois fonctions
différentes que peuvent assurer les conducteurs électriques, à savoir :
conducteur de protection
conducteur de neutre
conducteur de phase

Couleurs conventionnelles
des conducteurs électriques
Les repérages par couleurs CONDUCTEUR NOTA
conventionnelles ne doivent être DE NEUTRE
considérés que comme une Dans le schéma TNC (mise au
présomption de la fonction des Le conducteur neutre (notation N) est neutre avec conducteur de protection
conducteurs considérés et il est le conducteur relié au point neutre de et conducteur neutre confondus), le
toujours nécessaires de vérifier la la source de production (générateur de conducteur PEN est à la fois
polarité des conductions avant tout courant) et susceptible de transporter conducteur de protection PE et
intervention, quelle que soit sa nature. de l’énergie. conducteur de neutre N. La fonction
conducteur de protection prévaut et le
CONDUCTEUR Règles conducteur PEN est obligatoirement
vert et jaune.
DE PROTECTION
Lorsque le circuit considéré Cas d’installations desservies par un
Le conducteur de protection (notation comporte un conducteur neutre, celui- branchement monophasé de tension
PE) est le conducteur qui relie les ci doit être repéré par la coloration 220 volts entre phases alimentées
masses des appareils : bleu clair. directement par un réseau de
soit à d’autres masses Si le circuit ne comporte pas de distribution publique : l’un des
soit à des éléments conducteurs conducteur neutre, le conducteur conducteurs, assimilé au conducteur
soit à des prises de terre. repéré par la coloration bleu clair peut neutre, est repéré par la coloration
être utilisé comme conducteur de bleu clair dans l’ensemble de
Règles phase, mais uniquement dans le cas l’installation.
de câbles multiconducteurs. Cette Cas d’un câble multiconducteur
le conducteur de protection doit possibilité est exclue dans le cas de possédant le conducteur repéré vert et
obligatoirement être repéré par la canalisations constituées par le jaune mis en œuvre dans une liaison
double coloration vert et jaune. groupement de conducteurs sous où il n’y a pas de conducteur de
Tout conducteur repéré par la conduits (fig. 2). protection : le conducteur vert et jaune
double coloration vert et jaune ne peut ne doit pas être utilisé, pour quelque
être utilisé que comme conducteur de fonction que ce soit.
protection (fig. 1).

( F ig. 1 ) ( F ig. 2 )

Edition novembre 2002.


CONDUCTEUR DE PHASE ● cables comportant un conducteur ● câbles ne comportant pas de
Les conducteurs de phase sont des repéré par la double coloration vert et conducteur repéré par la double
conducteurs actifs affectés à la jaune. Ces câbles sont appelés cables coloration vert et jaune. Ces câbles
transmission de l’énergie électrique. de type A. sont appelés câbles de type B (fig. 4).
Régles
Les conducteurs de phase sont
repérés par une couleur quelconque
autre que :
● les couleurs déjà utilisées pour le
conducteur PE ou le conducteur N,
● des couleurs risquant d’être confon-
dues avec les couleurs précedentes,
● des couleurs ayant eu des signifi-
cations particulières dans le passé (fig. 3).

APPLICATION PRATIQUE
En fontion de la nature des
conducteurs, les couleurs suivantes
ont été retenues :

Conducteurs isolés
sous conduits
● conducteur PE : vert et jaune
● conducteur N : bleu clair
● conducteur de phase : noir, marron,
brun, rouge, bleu foncé, violet, or,
orange.
Ces nombreuses possibilités perme-
ttent une reconnaissance des diffé-
rentes phases d’un circuit ou la recon-
naissance de plusieurs circuits
monophasés empruntant un même
conduit.

Câbles multi-conducteurs
Pour des raisons économiques, il n’est
pas envisageable de réaliser des
câbles multiconducteurs permettant
d’obtenir toutes les combinaison de
couleurs possibles. Seules, deux
possibilités de réalisation ont donc été
retenues :

RÉGLEMENTATION
Décret du 14 novembre 1988, article 6, et arrêté du 15 décembre 1988 (Ministère du travail).

DOCUMENTS À CONSULTER Normes :


— NFC 04-200 de décembre 1980
— NFC 15-100 de mai 1991 et additifs
(§ 514-3 notamment)
éditées par l’Union Technique de l’Électricité,
33, avenue du Général Leclerc - BP 23
92262 Fontenay-aux-Roses Cedex

G4 M 02 82

Vous aimerez peut-être aussi