Vous êtes sur la page 1sur 1

Cycle menstruel et risque de grossesse

De nombreuses questions sur les risques de grossesse, au cours d'un cycle ovulatoire
de la femme, appelé médicalement cycle menstruel, m’amènent à écrire cet article
afin de préciser quelques notions indispensables aux jeunes filles qui n’utilisent pas
encore la pilule et à leurs partenaires qui n’ont pas de préservatif lors d’un acte sexuel
improvisé.
Le cycle menstruel est en effet un processus physiologique qui échappe à bien des
personnes, hommes ou femmes. Et pourtant, dans le cas où aucun des membres du
couple n'aurait de moyens de contraception sous la main, une bonne compréhension
des cycles pourrait aider à diminuer considérablement les risques de grossesse.Qu'est
ce que le cycle menstruel de la femme ?
Sachez d’abord que la durée du cycle d'une femme, ou cycle menstruel est de 28 jours
et qu’un cycle menstruel débute le premier jour des règles et se termine le premier
jour des règles suivantes. Le cycle menstruel ne correspond donc pas à la seule
période des règles, contrairement à ce que pensent certaines femmes !
Ainsi, le premier jour du cycle est le premier jour des règles, le 14ème jour du cycle
correspond au 14ème jour après le début des règles (et non après la fin). Cette notion
importante est assez souvent ignorée.
La durée du cycle d'une femme se divise en deux périodes : la période pré-ovulatoire
dont la durée peut être très variable et la période post ovulatoire qui, contrairement à
la précédente, ne peut dépasser 14 jours (sauf grossesse). En ce qui concerne la durée
des règles chez la femme elle est en moyenne de 4 à 5 jours.
La durée statistique moyenne du cycle de la femme est de 28 jours, mais certaines
femmes ont des cycles plus courts et d’autres des cycles plus longs pouvant aller
jusqu’à plusieurs mois. Tout contexte émotionnel peut, en effet, perturber la durée
habituelle du cycle d’une femme. Ainsi, une femme réglée habituellement tous les 28
jours, peut avoir un cycle beaucoup plus long suite à un vécu émotionnel intense
(comme un contexte amoureux ou l’idée d’un rapport sexuel à venir).
Cette variabilité de durée du cycle se fait au dépend de la période pré-ovulatoire et
non post ovulatoire.
Cette notion est très importante pour comprendre les risques de grossesse chez une
femme qui n’utilise pas la pilule, ou qui a des rapports sans préservatif.A bien
comprendre pour éviter une grossesse
La durée de vie des spermatozoïdes est de l’ordre de 5 à 6 jours et celle de l’ovule de
24 à 48 heures.
Tout rapport sexuel non protégé, survenant durant les 5 à 6 jours avant l’ovulation est
donc risqué (du fait de la durée de vie des spermatozoïdes), ainsi que durant les deux
jours qui suivent l’ovulation, puisque la durée de vie de l’ovule peut être de 48 heures.
Par contre, un rapport sexuel survenant soit plus de 6 jours avant l’ovulation, soit plus
de 2 jours après l’ovulation, ne serait en principe pas risqué.
Le gros problème est qu’une femme ne sait jamais quand aura lieu son ovulation car,
comme il est dit plus haut, un contexte émotionnel peut retarder la date de l’ovulation
!!
Donc le risque de grossesse existe, quel que soit la date du cycle, même si le rapport
sexuel non protégé a lieu juste avant la date présumée des règles ou juste en fin de
règles.Conclusion sur le cycle menstruel de la femme et la contraception
Un risque de grossesse existant donc, quel que soit la date du cycle, n’oubliez pas que
la pilule ou le préservatif sont là pour éviter une grossesse non désirée.

Vous aimerez peut-être aussi