Vous êtes sur la page 1sur 13

Opération raffinerie

La chaine pétrolière

L'exploitation et la valorisation du pétrole brut au travers la chaine pétrolière.

Qu'est-ce que le pétrole brut?

De la découverte d'un Gisement à pétrole à la pompe à essence, la chaine pétrolière est longue et
complexe. Le pétrole est une roche carbonnée liquide issue de la décomposition d'organismes
vivants principalement végétaux. Cette matière morte s'accumule par gravité, elle sédimente et
s'enfuie au sein de la matière minérale piégée dans des formations géologiques particulières. Sous
l'effet de la pression, de la température et de l'absence d'air elle se transforme petit à petit en huile
minérale ou en gaz naturel ou encore en charbon. Son nom latin "Petroleum" est explicite; du grec
"petra" = roche, et du latin "oleum" = huile. Le pétrole est essentiellement constitué d'atome de
Carbone environ 85%, et de 13% d'atome d'hydrogène. Il est formé d'un ensemble complexe de
molécules d'hydrocarbures, le pétrole contient aussi du Soufre jusqu'à 6%, de l'azote et de métaux
tel que; le sodium, le magnésium, le silicium, le nickel, ou encore le fer. L'agencement multiple
d'atomes de carbone et d'hydrogène conduit à la formation de 3 grandes familles d'hydrocarbures:

- Paraffines (molécules ramifiés) ou Iso-paraffines (molécules +/- ramifiés)

- Naphtènes (peuvent porter des ramifications)

- Aromatiques (molécules en défficit d'atomes d'hydrogène)

Les gisements de pétrole sont déssiminés dans plusieurs continents, les plus grands pays producteurs
sont; l'Arabie saoudite, la Russie et les USA. Mais il existe des puits pétroliers en France notamment
dans le bassin Parisien, qui produisent prés de 2% de la consommation nationale.

Malgré leur composition et leurs origines très diverses, les pétroles bruts peuvent être regroupés en
2 principales catégories selon 2 caractéristiques essentielles:

- Densité

* entre 0.80 et 0.83 = léger (densité de l'eau est de 1)

* entre 0.83 et 0.89 = moyen

* > 0.89 = lourd

- Teneur en Soufre

* Brut faiblement soufré (BTS = Basse Teneur en Soufre), moins de 0.6% en masse de soufre

* Brut fortement soufré (HTS = Haute Teneur en Soufre), plus 1.5% en masse de soufre
Les bruts Européens, Africains ou Nord-américains sont plutôt léger à moyen est donc placés BTS.
Alors que les bruts de Moyen-orient, d'Amérique de sud ou bien de Russie sont majoritairement
moyen à lourd est donc HTS.

Le pétrole est un composé précieux de part sa nature et sa composition, il constitut une fois
transformé une source majeure pour notre socièté actuelle. Utilisé comme carburant des moteurs
thermique, il est source d'énergie mécanique. Utilisé comme combustible dans les équipement de
chauffage, il est source d'énergie thermique ou éléctrique. Enfin utilisé comme matière 1ère de la
chimie organique ou pharmaceutique, il est le constituant majeure des matières synthétiques crée
par l'homme d'aujourd'hui.

Avant de valoriser un pétrole brut, il est nécessaire de le localiser puis de l'extraire. C'est ce qui est
l'amont de la chaine pétrolière, chez TOTAL c'est la branche d'exploitation-production qui est
chargée de ces activités.

Une fois extrait, le pétrole est acheminé souvent sur une longue distance généralement par bateaux;
appelés "Tanker" ou "Pipeline" appelé aussi "Oléoduc", vers les sites de transformation où il est
raffiné.

Le pétrole est plus léger que l'eau, puisque sa densité (< à 1) est inférieure à celle de l'eau (1). S'il est
accidentellement déversé en mer, il va donc flotter.

Vû la nature et la composition du pétrole, il est difficile de le valoriser en état, il doit donc subir un
ensemble de traitements et de transformations afin d'en retirer un maximum de produits à haute
valeur ajoutés.

- Le gazole et le fioul domestique sont les mêmes produits

- La distillation est un procédé permettant de séparer les constituants d’un mélange liquide par
chauffage

Nous avons vu que le pétrole est composé d'atomes de carbone et d'hydrogène issu d'organismes
vivants, et qu'il avait besoin d'être raffiner pour pouvoir être utiliser dans la vie courante, ou de
manière industrielle.

Processus de raffinage

Lorsque l'on chauffe du pétrole brut, on récupère d'abords les produits les plus légers, c-a-d les
chaines carbonées les plus courtes de 1 à 4 atomes de carbone est donc les plus légers. C'est le cas
du Propane et du Butane qui sont commercialisés sous forme de GPL (Gas du Pétrole Liquéfié), au fur
et à mesure que la température augmente on vaporise des coupes de + en + lourdes. Le Naphta
jusqu'à 150°C constitué de molécules composées de 5 à 10 atomes de carbone, ce Naphta sera
valorisé soit comme matière 1ère pour l'industrie du plastique, soit comme base pour carburant
essence. Le Kérosène entre 150 et 250°C est constitué de 10 à 15 atomes de carbone, servira
essentiellement de carburant d'avions à réaction. Le Gazole entre 250 et 380°C constitué de 15 à 20
atomes de carbone après avoir subit des TTT complémentaires, lui constitura un carburant pour les
moteurs diesel. Au dela de 380°C les molécules ne se vaporisent plus mais subissent une rupture de
leurs chaine carbonée appelée Craquage thermique, il est alors temps à stopper la montée de
température, la coupe résultante alors appelée "Résidu atmosphérique" ou R.A.T, car obtenu on
augmentant la T° mais on restant dans des conditions de pression atmosphérique.

La proportion des différentes coupes tirée d'un pétrole donnée est fonction de son origine (c-a-d;
léger/moyen/lourd/BTS/HTS). Ainsi un brut venant de mer du nord contiendra d'avantage d'essence
et de Kérosène, qu'un brut venant d'Arabie saoudite dont la part de RAT sera bien plus forte. Le prix
du brut léger sera en conséquence plus élevé. En revanche la teneur en Gazole sera relativement
constante (environ 25%) quelque soit la nature du brut.

Voici donc le but du raffineur:

- Séparer les molécules du pétrole brut selon leurs valorisations potentielles.

- Modifier chimiquement les molécules en produit fini (quand les caractéristiques du produit fini le
permet).

Comment se passe cette transformation?

La 1ère étape du processus du raffinage est une séparation physico-chimique du pétrole dans une
grande colonne nommée Distillation atmosphérique ou "Topping" (qui permet d'obtenir les coupes
déjà mentionnées).

La 1ère coupe le Naphta peut être valoriser sous 2 formes:

- Sert de matière 1ère de l'industrie pétrochimique qui produit notamment les Polylmères (Plastique)
comme le Polyéthylène ou le Polystyrène, et sera alors transformé sur un site pétrochimique, dans
une unité de Vapocraquage.

Ce procédé (Vapocraquage) met en contact à très haute T° (700°C) le Naphta avec de la vapeur d'eau,
se forment alors des Oléfines tels que l'Ethylène ou le Propylène c-a-d, des hydrocarbures possédant
des liaisons doubles entre atomes de carbone. Ces molécules insaturées en Hydrogène sont peut
stables et peuvent se lieés entre elles (se polymériser) on formant des longues chaînes c-a-d des
Polymères.

Lorsque le site pétrochimique est connexe à une raffinerie, on parle de Plateforme Intégrée.

- Le Naphta est aussi utilisé pour produire des essences moteurs. Leurs deux propriétés majeurs sont;
l'Indice d'Octane et la Teneur en Soufre:

* L'indice d'Octane (ou Ron 95-98) est la capacité pour une essence de supporter une pression forte
dans un moteur sans pour autant s'auto-enflammer. En effet il est important que le mélange Air-
Essence injecté dans le moteur ne s'enflamme pas avant que la bougie ne produit son étincelle. Car
ces 2 combustions Déphasés génèrent un phénomène de Cliquetis nuisible au moteur. Or les
molécules linaires possédent une faible résistance à l'auto-inflammation, alors que certaines
molécules ramifiées ou cycliques se caractérisent par un Ron élevé. C'est pour ça qu'ont recherchent
pour les moteurs des molécules ramifiées ou cycliques. Afin d'optimiser le Ron du Naphta le raffineur
peut modifier sa composition, on générant dans des unités dédiées des transformations chimiques
spécifiques. L'unité d'Isomérisation augmentera la teneur en Isoparaffines, alors que l'unité de
Reformage optimisera les teneurs en Aromatiques.
* Par ailleurs, les essences moteurs doivent avoir une teneur en Soufre < ou = à 10 ppm pour des
raisons environmentales; c-a-d 10 mg de Soufre pour 1kg. Pour atteindre ce taux on applique au
produit un procédé de Désulfuration, cette réaction chimique est réalisée dans un réacteur sur un
Catalyseur à haute T° et sous pression d'hydrogène, au contact du catalyseur le Soufre de part son
infinité pour l'hydrogène est extrait des molécules d'hydrocarbures sous forme de H2S (Hydrogène
Sulfuré).

- La consommation en kérosène d’un Airbus A380:

12 tonnes par heure, soit environ 3 litres par passager et par km

- L’origine du mot « diesel »:

Du nom de l’inventeur de moteur diesel, i.e Rudolf Diesel

- Aux États-Unis, la part de marché des véhicules diesel est de:

1%

Nous avons vu avant, les 3 coupes obtenues on chauffant le pétrole brut à atmosphère ambiante, et
les procédés permettant de valoriser le Naphta. Voyant maintenant comment valoriser le Kérosène
et le Gazole.

Le Kérosène se caratérise par 2 propriétés que sont:

- Freezing point

- Teneur en Soufre Mercaptan

Le Freezing point est la température auquelle le Kérosène géle. Ce dernier ne doit pas se cristalliser à
température rencontrée à haute altitude (vû que le Kérosène est utilisé par les avions), il faudrait
donc que le Freezing point soit < à 47°C, par chance cette propriété est intrinsèque à la plupart des
Kérosènes et ne nécessite aucun traitement spécifique. Mais ce n'est pas le cas pour le Soufre
Mercaptan qui doit être < à 30ppm pour des raisons environmentales et nécessite des procédés
spécifiques tel que la Désulfuration sous pression d'hydrogène "Hydrodésulfuration", réalisée dans
un Réacteur catalytique.

Enfin, le Gazole sa teneur en Soufre doit être < à 10ppm comme les essences moteur, afin d'atteindre
cette cible contraignante le raffineur met en oeuvre un procédé d'Hydrodésulfuration Catalytique
dans des conditions très sévéres de température 340 à 400°C et de pression d'hydrogène de 35 à 100
bars. A nouveau le Soufre de part son infinité d'hydrogène est extrait des molécules d'hydrocarbures
sous forme de H2S, le Gazole est alors désulfuré. La coupe Gazole peut aussi commercialisée sous
forme fe Fioul domestique, la teneur en Soufre permise pour cet usage est de 1000ppm (0.1%).

La somme des coupes Naphta + Kérosène + Gazole ne réprésente que 50% du brut traité dans la
colonne de Distillation atmosphérique. Le complément reste en fond du colonne et constitu le RAT.
Malgré tout le raffineur veut valoriser ce résidu lourd et visqueux on cherchant à le transformer en
coupes Essences ou Gazoles. Le RAT constitué de molécules lourdes va être converti par différents
procédés en molécules plus légères.

Nous avons vu que lorsqu'on chauffe le brut au-delà de 380°C, les chaines carbonnées des molécules
se rompent selon un phénomène de Craquage incontrôlé. Mais il est possible d'abaisser cette limite
contraignante, en effet la T° d'ébullition (formation de bulles et donc changement de format, depuis
l'état liquide vers l'état gazeux) des hydrocarbures est fonction de la pression, on réduisant la
pression de la Distillation jusqu'à une pression 10 fois moindre, il est possible de vaporiser une
molécule lourde en-dessous de 300°C. Cette nouvelle séparation s'effectue dans une DSV, une
colonne de Distillation sous vide, qui permet de récupérer à partir du RAT une nouvelle coupe
appelée VGO (Vacuum gas oil) Gazole obtenu dans des conditions de vie partielle, c-a-d à faible
pression. Le résidu de fond de colonne est alors nommé RSV (Résidu sous vide), ce RSV bien plus
lourd que le RAT est valorisé en tant que fioul lourd utilisé notamment comme carburant de navire
de commerce ou pour alimenter la filière bitume. Le VGO est converti en molécules plus légères
selon 2 procédés; le FCC, ou l'Hydrocracking selon que l'on veut produire majoritairement de
l'essence ou du Gazole. On peut également se servir de VGO pour produire des huiles de base pour
formuler des lubrifiants.

Le FCC (Fluid Catalytic Cracking) est un procédé de conversion complexe à forte T° et en milieu
gazeux, il se déroule dans un Catalyseur solide qui circule d'une manière fluide dans un réacteur où il
entre en contact sur un temps très bref avec le VGO vaporisé, ce rapide contact de l'ordre d'1
seconde est suffisant pour générer un cracking partiel du VGO et former prés de 45% d'essence à fort
Ron et 20% de Gazole. Ces bases très Soufré devront être Hydrotraiter.

L'hdyrocracking est un hydrotraitement catalytique poussé réaliser à très haute T° et pression


d'hydrogène. Il permet de produire à partir du VGO environ 70% de Gazole et Kérosène peu Soufré.
l'essence produite en quantités réduites contient peut d'aromatiques et nécessite donc d'être traiter
par l'unité de Reformage pour en améliorer le RON, ainsi une raffinerie équipée d'un FCC réduira sa
production de RAT de moitié et l'abaissera d'avantage encore si elle est équipé d'un Hydrocraqeur,
elle augmentera en conséquence les quantités d'essence et de Gazole produit à forte valeur ajoutée.

- Le slogan principal du groupe TOTAL:

Engagés pour une énergie meilleure

- La marque qui fait partie du Groupe TOTAL:

Hutchison

Intégration du raffinage entre l'amont et le marketing

Les activités des TOTAL couvre toute la chaine de valeur de l'énergie, "Engagé pour une énergie
meilleure" voilà la volonté qui guide chaque jour l'action de nos 98.000 collaborateurs à travers le
monde. Cela se traduit par une expertise de pointe tout au long de la chaine de l'énergie. Producteur
du pétrole et du gaz, raffineur, distributeur et pétrochimiste, nous somme aussi le 2ème acteur
mondial de l'énergie solaire. Un savoir-faire intégré que nous mettons au service d'un avenir
énergétique responsable. TOTAL est la 4ème companie pétrolière et gazière internationale et un
acteur majeur de l'énergie solaire et du GPL.

Pour relever les défis du future, TOTAL est organisé avec 3 branches opérationnelles:

- Tout d'abord Explorer et produire, l'exploration-production est à la charge d'exploration pétrolière


et gazière à terre comme en mer, ainsi que la mise en production des champs pétroliers. Elle
supervise également les activités du groupe. L'exploration-production compte 14.000 collaborateurs
réparties dans 50 pays et elle représente près de 80% des investissements du groupe.

- Ensuite Transformer et valoriser, la branche raffinage-chimie (qui nous intéressent plus


particulièrement dans ce MOOC) compte près de 50.000 collaborateurs. Elle transforme dans les
raffineries le pétrole et le gaz en produits pétroliers utilisables par les consommateurs; essence,
gazole, fioul, kérosène, bitume, et produit également les grands intermédiés chimiques, comme
l'éthylène ou encore le propylène qui permetteront de produire de nombreux produits finis comme
les plastiques ou les caoutchouc. TOTAL est leader dans le raffinage européen et occupe des
positions très fortes en chimie de spécialité avec sa filiale Hutchinson.

- Enfin Transporter et distribuer, la branche marketing et service rassemble toutes les activités
logistiques de transport de produits pétroliers et de distribution via les réseaux de stations-services.
Elle compte 31.000 collaborateurs travaillons dans près de 150 pays et gère un réseau de plus de
16.400 stations-services.

TOTAL raffinage-chimie se réinvente (usine du future).

Elle est intérgée dans un parc d'acitivités économique. Nos matières 1ères sont de matières fossils,
Bio ou issus de matières recyclables. A partir de ces matières nous produisons des carburants et des
polymères selon un processus industriel continu. L'ensemble du site est supervisé depuis la salle de
contrôle centralisée, les activités principales du site sont réalisées pendant la journée durant la
semaine. Chaque matin la business team se concerte sur le fonctionnement de la production,
l'entretien des installations et les objectis économiques.

Grâce à des capteurs connectés le fonctionnement de l'ensemble des installations peut être
supervisées facilement (par le biais de simulateurs accessibles à tous moment), lorsque une anomalie
est détectée sur une machine une notification est envoyée instantanément à l'opérateur du terrain
ainsi qu'à la salle de contrôle pour analyser la situation. L'opérateur du terrain accède à l'historique
de la machine et aux données en réel lui permettant de réaliser son diagnostic, il adresse ensuite son
analyse à des experts délocalisés et aux autres sites. Ensemble ils étudient la situation, c'est la Smart-
room une nouvelle manière de travailler ensemble. L'opérateur émet le permis de travail
électronique et la pièce déféctueuse est produite localement pour réduire les délais et baisser les
coûts. L'opérateur définit un périmètre de sécurité pour protéger ses collègues, une fois le problème
résolue, l'opérateur partage cette expérience avec d'autres sites pour éviter qu'ils rencontrent des
problèmes similaires.

L'opérateur de conduite envoi un drône pour étudier une opportunité d'approvisionnement avec une
nouvelle matière 1ère, le drône prélève un échantillon pour analyse, l'opérateur utilise ensuite des
algorithmes pour valider la capacité de l'usine à traiter économiquement cette nouvelle matière.
Cette nouvelle matière 1ère est utilisée pour produire des polymères qui sont vendus à une usine
voisine, le site ensuite récupère les matières recyclables de cette usine, pour qui deviennent de
nouvelles matières 1ères pour le site. Dans ce cercle vertueux même les émissions du CO2 sont
recyclées en carburant et polymères.

L'usine du future est responsable, performante et durable.

- EPI (Équipements de protection individuelle)

- Une raffinerie de pétrole fonctionne 7/7 jours en continu

- Une "équipe de quart": Une équipe qui travaille en rythmes postés (2x8 ou 3x8)

L'organisation de l'usine pétrochimique - Pétrogramme

Pétrochimie

La raffinerie a pour vocation de traiter le pétrole brut pour fabriquer essentiellemnt des carburants
et des combustibles. Elle peut aussi alimenter les filières chimie du pétrole notament celle des
polymères plastique en fournissant des sites pétrochimiques en sous produits spécifiques, tels que le
Naphta ou des composés benzèniques.

Le Naphta subit une étape de Vapocraquage, les molécules d'hydrocarbures sont cassées pour
produire de l'Ethylène, du Propylène ou du Butadiène. Qui pourront alimenter les procédés de
polymérisation pour fabriquer notamment; du Polyéthylènes ou du Polypropylènes. Mais aussi du
Polyestyrènes après réaction avec des bases benzèmiques. Les Butadiènes, le Propylène, l'Ethylène et
l'Estyrène, sont les grands intermédiaires de la pétrochimie. Et les Polypropylènes, les Polyéthylènes
et les Polystyrènes; des polymères qui serviront à la production des matières plastiques.
L'organisation humaine d'une raffinerie

Quels sont les différents services en interface avec ce métier? (Vue globale)

En plus des autres opérateurs qui sont au térrain, soit ceux en charge de procédés ou pour la
sécurité, on trouve généralement 7 départements sur un site:

1- Secrétariat général

2- Exploitation-production, qui opère plusieurs unités pour satifaire les besoins de produits
commercialisables confomément aux spécificités demandées dans le respect de la sécurité et de
l'environnement (de jour comme de nuit).

3- Le départemant Maintenance

4- Le département Q.H.S.E.I (Qualité/Hygiène/Sécurité/Environnement/Inspection)

5- Le département Technique, qui s'assure de l'optimisation du fonctionnement des unités et réalise


des études techniques sur l'amélioration des procédés existants.

6- Le département Ordonnancement logistique, qui optimise l'ensemble de la chaine


d'approvisionnement et d'expédition. Pour cela il gère le flux des produits et les marches productives
des installations en fonction de la nature du produit, de sa destination (Europe, Afrique..etc), et de sa
dimension économique.

7- L'équipe projet, cette équipe est mis en place lors des grands arrêts, qui sont des arrêts
réglementaires tout les 6 ans pour maintenance et inspection, ou lors d'inspection nouvelle.

Sur un site 300 à 1500 personnes représentent tous ces départements. Par exemple la raffinerie de
Danges compte environ 700 salariés, et la plateforme de Normandie alliant la raffinerie et la
pétrochimie emploie elle environt 1700 personne.
L'existance de différents métiers sur le site nécessité de la communication avec beaucoup de
discussions et d'échanges. La parfiate connaissance et maitrise des équipements de l'unité sont
essentielles. L'opérateur est également en relation avec l'instrumentiste pour faire des
synchronisations de vannes automatiques ou pour controler le bon fonctionnement d'un équipement
de régulation, ou encore avec les préventeurs du service sécurité pour s'assurer de la conformité des
travaux qui s'effectuent sur sa zone, avec les moyens nécessaires en cas d'intervention.

Un opérateur de production a beaucoup de contact sur le site, le relationnel est primordial.

Le rôle d'opérateur et ses missions de pilotage sur une plateforme de raffinage et de pétrochimie

Les opérateurs sont les yeux des consolistes, c-a-d les personnes qui contrôlent sur écran le TTT du
pétrole brut du début à la fin du processus du raffinage. Ils sont spécialisés sur différentes unités;
Distillation atmosphérque, Craqueur catalytic, transfert de produit de bac à bac..etc. Et ont une vue
globale de leur unité. Les opérateurs les soutiennent dans leurs tâches, en leur apportant un retours
direct du terrain et une possibilité d'action efficace. Consoliste et opérateur travaillent ensemble et
communiquent par radio pour être en contact partout et en permanence. Pour effectuer cette
mission, les opérateurs ont des tâches diversifiées, tel que (pour l'essentiel):

- La tournée opérateur

- Les relévés d'information

- L'échantillonnage du produit pétrolier

- Les manoeuvres de vannes

- La mise à disposition des équipements

- Les essais périodiques de sécurité ou d'exploitation

...et bien d'autres encore

La tournée opérateur constitue l'une des missions essentielles du poste,. avec des contrôles de
surveillance des équipements afin de signaler toute anomalie de fonctionnement. La détéction des
anomalies est primordiale pour faire intervenir rapidement les services compétents comme, les
équipes de sécurité ou de maintenance et ainsi maintenir la sécurité des personnes et l'intégrité de
l'unité.

Les opérateurs ont également comme rôle important de faire des échantillonnages des produits
pétroliers à l'état gazeux, liquide ou encore solide. En effet des prélévements périodiques ou Spot
suivi d'analyses garantissent un suivi régulier de la qualité de nos produits. En fonction du produit, il
faut parfois modifier les réglages des unités en cas d'écart par rapport à la qualité attendue.

Concrétement un opérateur travaille en "quart", c-a-d que les équipes se succèdent les unes aux
autres. Mais que fait un opérateur durant son quart?

Il effectue d'abord le rélève de son collègue, car aucun poste ne peut être vacant. Il est donc
important d'être ponctuel pour ne pas faire faire d'heures supplémentaires à ses collègues. La relève
est un moment important où l'opérateur extérieur prend connaissance de la situation de ses unités.
C'est à ce moment qu'il apprend s'il y a des travaux en cours, des instabilités sur l'unité ou des
manoeuvres particulières à effectuer.

Ensuite l'opérateur s'équipe de sa tenue de travail pour pouvoir intervenir au plutôt. Puis il trouve
son équipe autour d'un café, ce moment est important pour l'ésprit de cohésion mais aussi pour
recouper les informations avec ses collègues. La lecture des cahiers de consignes permanentes et
provisoires permet d'avoir une vision globale de la situation de l'unité. Puis il fait un point avec le
chef d'équipe et le pupitreur (consoliste), qu'il lui indique les activités particulières planifiées et leurs
priorités.

Après il ne lui reste qu'à prendre une radio et se diriger vers son unité pour effectuer une 1ère
tournée de sécurité, afin de vérifier qu'il n'y a pas de fuite, de dysfonctionnement ou autre chose sur
son périmètre de travail.

Il effectue ensuite une tournée opérateur précise pour vérifier le bon fonctionnement des
équipements et relever des informations à transmettre à sa hiérarchie. Au cours de cette tournée,
l'opérateur vérifie chaque point critique de son unité. Il regarde par exemple, au niveau des fours;
l'aspect des flammes, leurs couleur, la pression des combustibles, s'il n'y a pas de fuite de produits à
l'intérieur, les paramètres de dépressions, l'ouverture des accès d'air..etc. Chaque équipement est
consciensement contrôlé. L'opérateur vérifie également l'état des pompes et contrôle les pressions
en amont et en aval de la pompe, cela permet de savoir s'il y a une dérive et s'il faut passer sur un
autre équipement pour mettre ce dernier en position travaux. Il inspecte également les
aéroréfrigérants qui servent à refoidir le produit, visuellement il regarde l'aspect des courroies et
leurs bonne tension. Il contrôle aussi la bonne marche des comprésseurs, les pressions d'huiles, le
débit d'eau de refroidissement, s'il est nécessaire il remplie les différentes réserves d'huile de
graissage des machines tournantes pour assurer une disponibilté optimale et éviter la casse
matérielle. Tout est important sur ces machines hypersensibles et très couteuses à la réparation.

Et enfin si besoin, il prend des échantillons de produits et les ammènent au laboratoire.


Périodiquement des essais de sécurité et d'exploitation permettent de tester les équipements pour
s'assurer de leur bon fonctionnement. Et en cas de défaillance, faire intervenir les équipes de
maintenance. La fréquence des essais périodiques dépend de la criticité des équipements, ces essais
peuvent être par exemple: le test d'une alarme du résevoir ou d'une simulation d'une anomalie sur
une colonne de distillation. Si une opération de maintenance doit avoir lieu sur son unité, l'opérateur
réalise une Mise à disposition (MAD) d'équipements pour permettre l'intervention. Il s'agit ici de
neutraliser les risques que peuvent générer un équipement; risque électrique, mécanique et ce lier
au produit, projection, brûlure, asphyxie. La mise en oeuvre de la MAD, se concrétise par l'isolement
des circuits et la purge des équipements.

Lorsqu'il y a des travaux sur son unité, l'opérateur les suit et vérifie que les entreprises contractantes
respectent les consignes de sécurité qui sont les règles d'or du Groupe TOTAL. Toute anomalie de
procédés ou de sécurité est immédiatement remontée à la hiérarchie.
- Application Myshift, permet de digitaliser sa tournée terrain sur un smatrphone Atex. L'application
permet de:

* Effectuer les relevés de la tournée

* Sauvegarde de la tournée

* Accès aux paramètres terrain (depuis un PC)

A travers cette application l'opérateur permet ajouter des commentaires et agrémenter ses
observations de photo. Grâce à Myshift la création et sauvegarde des rapports est plus simple et
rapide. El les paramètres souhaités sont directement envoyés sur PI. Le chef du secteur a accès
simplement aux rapports et données relevés par tous les opérateurs, Cela lui permet l'évolution des
paramètres et améliorer le suivi des unités.

- Application Myvannes = faciliter la communication entre pupitreur et opérateur de production (sans


avoir retour au radio).

- Solution de réalité virtuelle (connaître la disposition des lieux)

- Application Sbox

- Smart Room (de la direction industrielle)

- Application TrendMiner (détection/identification des problèmes sur machines)

- Application PI IF (structure des données des installations)

Les caractéristiques du métier d'opérateur

Tous les sens d'opérateur sont sollicité à la fois; la vue, l'ouie, l'odorat et le toucher. Le rôle de
l'opérateur est complémentaire à celui du pupitreur qui se trouve en salle de contrôle. Ce métier
comprend également des spécificités:

- L'opérateur est un homme de terrain qui évolue dans une équipe postée en 3*8 continue (quarts de
matin/quarts d'après-midi/quarts de nuit) avec des conditions de travail spécifiques. Mais il y a un
effectif minimum pour garantir l'exploitation et la sécurité des unités dans les sites TOTAL.

- Une usine est un environnement qui comporte des risques dont il faut se prémunir. L'accès dans les
installations est réglementé par des règles strictes. Ainsi l'opérateur doit être équipé d'une tenue
adaptée en fonction de son activité en extérieur, quelque soit la météo. En plus de ces vêtements de
travail homologués, il doit porter des EPI, il s'agit de:

* Un casque de protection, généralement équipé de coquille anti-bruits

* Une paire de lunettes, contre les projections de produits

* Une paire de gants adaptées aux opérations à effectuer tel que, les prises à échantillons

* Un détecteur H2S, pour être averti en cas de présence de ce gaz potentiellement mortel
* Un masque d'évacuation, pour pouvoir quitter la zone en toute sécurité

D'autre part pour des interventions particulières, un appareil respiratoire isolant appelé ARI, permet
d'être autonome en mer dans un espace potentiellement pollué.

- La zone de travail de l'opérateur se trouve à l'extèrieur, celle-ci peut être vaste et comporte des
structures très haute équipée d'escaliers ou de crinoline (une sorte d'échelle avec des protections
anti-chutes).

- Il faut être en bonne condition physique (pour pouvoir exploiter les installations et pouvoir
intervenir rapidement en toute sécurité). Le médecin de travail de votre site éveille tout
particulièrement.

Le H2S est le pire énemi du raffineur par ce qu'il peut être mortel; il est incolore et peut ne être
perceptible malgré son odeur très reconnaissable d'oeuf pourri, car à forte teneur il neutralise le nerf
olfactif, mais pas d'inquiètude vous serez formé et entrainé à maitriser ce risque.

- Le H2S à faible concentration, il sent l’œuf pourri (bombe puante)

- Le H2S à forte concentration, il n’est plus détectable et devient mortel

Les perspectives d'évolution

Les perspectives d'évolution d'un opérateur RC (raffinage-chimie) chez TOTAL sont multiples:

- Evoluer dans son équipe de quart

- Changer de secteur de production

- Travailler à la journée (et Cesser donc d'être posté)

- Demander une mobilité géographique

L'opérateur commence généralement par un poste peu complexe avec peu d'équipements en
charge, ce poste lui permet de faire ses 1ères armes, ses 1ères expériences dans une équipe de quart
composés d'opérateurs aguerris.

Après quelques années, une filière se profile en fonction des espérations d'évolution de carrière et
en compatibilité des besoins du site. En général, quand on à évoluer en tant qu'opérateur extérieur,
on peut potentiellement évoluer vers une fonction de Pupitreur (Consoliste), ou encore pour certains
accèder à la fonction de Chef d'équipe ou Chef de quart.

Le chemin peut être plus ou moins long en fonction de la courbe des âges et de votre potentiel, mais
si c'est votre but, tout est possible.

Certains opérateurs souhaitent connaître d'autres unités pour élargir leurs connaissances, et acquérir
de l'expérience métier. D'autres opérateurs souhaitent parfois changer de métier ou de rythme de
travail, donc passer à la journée en accord avec les RH du site.
Une usine propose une panel d'emplois où une précédente expérience d'opérateur peut être un
atout. Des passerelles existent notamment avec les métiers techniques de type; planification de
production, maintenance, laboratoire de contrôle, et d'autres métiers.

L'opérateur peut être également détâché à la journée pendant une courte durée pour des besoins
spécifiques, lors d'un grand arrêt par exemple. Cette expérience est très enrichissante car cela
permet de pénétrer dans les équipements, qui sont ouverts pour mettre oeuvre des travaux de
maintenance non réalisables en situation de marche productive.

Le poste d'opérateur offre aussi des opportunités de mobiltés géographiques, en effet 7 site de la
branche raffinage-chimie sont exploités à ce jour en France par TOTAL. Il existe par ailleurs de
nombreux sites industriels du groupe à travers le monde, ce qui vous permet de postuler un poste
vacant dans un autre site en France mais aussi à l'étranger, même si les opportunités sont moins
nombreuses.

Des liens existent entre les sites de raffinerie et les sites de pétrochimie, et favorisent ainsi des
mutations inter-sites. Si la mobolité fait partie de votre projet, TOTAL vous accompangera dans cette
démarche de changement via des aides logistiques et financières.

Vous aimerez peut-être aussi