Vous êtes sur la page 1sur 6

Recrutement d’une personne coordonnatrice régionale

Projet Sécurité alimentaire et nutritionnelle et changements


climatiques au Sahel (SANC2S)

Août 2021
Lieu d’affectationOuagadougou, Burkina Faso (nombreux déplacements au
Burkina Faso, au Mali et au Niger)
Organisation Organisation catholique canadienne pour le développement et la
paix – Caritas Canada (DÉVELOPPEMENT ET PAIX)
Titre du mandat Personne coordonnatrice régionale du Projet Sécurité
alimentaire et nutritionnelle et changements climatiques au Sahel
(SANC2S)
Spécificité Concours ouvert aux personnes ressortissantes du Burkina
Faso, du Mali et du Niger. Les frais de relocalisation ne sont pas
pris en charge.
Date souhaitée de Début septembre 2021
début du contrat
Durée du contrat 57 mois (septembre 2021 - mai 2026)
Date limite du 31 août 2021
dépôt des
candidatures
Langue de travail Français

Contexte
L’Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix – Caritas Canada
(DÉVELOPPEMENT ET PAIX) est l’organisme officiel de solidarité internationale de l’Église
catholique du Canada et le membre canadien de Caritas Internationalis. La mission de
DÉVELOPPEMENT ET PAIX est de soutenir des organisations partenaires dans le monde qui
mettent de l’avant des alternatives aux structures sociales, politiques et économiques
injustes, et de sensibiliser la population canadienne aux causes de l’appauvrissement des
peuples tout en la mobilisant dans des actions de changement. Dans la lutte pour la dignité
humaine, DÉVELOPPEMENT ET PAIX s’allie aux groupes de changement social. Il appuie les
femmes dans leur recherche de justice sociale et économique.

Le Projet Sécurité alimentaire et nutritionnelle et changements climatiques au Sahel


(SANC2S) est mené par DÉVELOPPEMENT ET PAIX et quatre organisations partenaires
nationales au Sahel : Association Malienne pour la Sécurité et la Souveraineté
Alimentaires (AMASSA-Afrique Verte) et Union pour un Avenir Écologique et Solidaire
(UAVES) au Mali, Association pour la Promotion de la Sécurité et de la Souveraineté
Alimentaires (APROSSA-Afrique Verte) au Burkina Faso et Actions pour la Sécurité et la
Souveraineté Alimentaires (AcSSA-Afrique Verte) au Niger. D’une durée de 5 ans (2021-
2026), le projet est financé par Affaires mondiales Canada.

L’objectif ultime du Projet est de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et


nutritionnelle des actrices-eurs des organisations paysannes œuvrant dans le secteur
agro-sylvo-pastoral et halieutique (ASPH), principalement des femmes et des jeunes, au
Mali, au Burkina Faso et au Niger, en s’attaquant à quatre grands défis de développement
en zone sahélienne : 1) la dégradation des ressources naturelles productives et des
infrastructures du secteur ASPH dans un contexte de changements climatiques; 2) le
manque d’efficacité des chaînes de valeur ASPH, particulièrement celles investies par les
femmes et les jeunes; 3) les défis de gouvernance en matière de sécurité alimentaire et
nutritionnelle aux niveaux national, régional et transfrontalier (intercommunal); ainsi que
4) ceux en matière d’égalité des genres dans les systèmes alimentaires et agricoles.
Le Projet sera mis en œuvre dans 8 régions de la zone sahélienne (Gao, Kayes et Sikasso
au Mali; Boucle du Mouhoun, Cascades et Hauts Bassins au Burkina Faso; Tillabéri et
Niamey au Niger). Il a été conçu afin d’assurer une synergie d'actions dans les trois pays
et d’avoir un impact jusqu’aux niveaux transfrontalier et sous-régional.

DÉVELOPPEMENT ET PAIX et ses partenaires sont à la recherche d’une personne


coordonnatrice régionale du Projet possédant des compétences avérées en rapport avec
la planification, le pilotage et le suivi-évaluation de projets de développement
communautaire ou rural en pays sahéliens.

Mandat
Sous l’autorité de la personne directrice des programmes internationaux et la supervision
de la personne chargée de programmes de DÉVELOPPEMENT ET PAIX, le/la titulaire du
poste travaille en étroite collaboration avec l’ensemble du personnel de DÉVELOPPEMENT
ET PAIX responsable du Projet ainsi qu’avec les responsables des organisations
partenaires au Mali, au Niger et au Burkina Faso. Le/la titulaire du poste appuie la
planification du Projet, assure le suivi permanent de l’avancement de ses différentes
composantes et veille à sa bonne coordination, en vue de garantir son efficience et sa
cohérence. Il/elle assure un service d’appui-conseil et logistique aux organisations
partenaires dans les trois pays et joue un rôle central dans le suivi-évaluation du Projet, le
recensement des leçons apprises et la capitalisation.

Responsabilités et tâches du/de la titulaire du poste

Gestion et suivi-évaluation du Projet


- Contribuer à la planification du Projet, en fonction des objectifs et des résultats
attendus;
- Contribuer au pilotage et à la supervision de la mise en œuvre du Projet;
- Contribuer au suivi budgétaire du Projet et proposer des suggestions en vue de
réaffecter les ressources financières du Projet lorsque nécessaire;
- Contribuer à l’amélioration des stratégies et des approches mises en œuvre dans
le cadre du Projet (stratégie d’égalité entre les genres, approches face à la viabilité
environnementale, etc.) et assurer leur intégration effective dans l’ensemble des
activités du Projet;
- Conseiller et soutenir les partenaires concernant la planification, la
mise en œuvre, la gestion budgétaire et le suivi-évaluation du Projet en vue
d’atteindre les objectifs et les résultats attendus et en conformité avec les
exigences et orientations des partenaires et bailleur;
- Entreprendre régulièrement des missions d’appui-conseil auprès des partenaires
et des communautés d’intervention dans les trois (3) pays de mise en œuvre;
- Contribuer à l’appropriation collective des résultats attendus, des indicateurs et
des cibles du Projet;
- Veiller à l’harmonisation et à la mise en œuvre efficiente des plans, systèmes et
méthodologies de suivi-évaluation du Projet;
- Supporter les Chargé-es du suivi-évaluation de chacune des organisations
partenaires dans l’élaboration du processus de collecte et d’analyse des données
ainsi qu’en matière de rapportage sur les résultats;
- Superviser et évaluer, de façon globale, l’atteinte des résultats attendus du Projet,
et proposer des mesures correctives, au besoin;
- Contribuer à la synthèse et à la rédaction des rapports narratifs et financiers et des
plans d’action du Projet.

Coordination technique et travail en réseau


- Assurer et faciliter la coordination et les communications entre les organisations
partenaires du Projet;
- Orienter et appuyer les équipes du Projet afin d’assurer l’harmonisation et la
cohérence des approches et des stratégies, tout en laissant la flexibilité nécessaire
à sa mise en œuvre;
- Contribuer à la coordination de l’élaboration, de la mise en œuvre et du suivi des
plans de travail annuels, des processus de rédaction des rapports narratifs et
financiers, ainsi que des processus de vérification financière du Projet;
- Coordonner, au niveau régional, la mise en œuvre d’activités visant à atteindre les
résultats attendus du Projet et assurer la mise en relation et la communication
avec les parties prenantes, les groupes de changement social, les réseaux
régionaux, les programmes/acteurs de la coopération présents dans la région et
les institutions et les instances politiques régionales engagées sur les enjeux
ciblés par le Projet;
- Assurer un soutien logistique lors des missions et des réunions des organisations
partenaires du Canada, du Mali et du Niger au Burkina Faso.

Gestion des connaissances et capitalisation


- Rendre régulièrement compte de l’état d’avancement des activités, des
opportunités de réseautage, des risques et des contraintes liés au Projet;
- Faire ressortir les impacts et les leçons apprises du Projet;
- Contribuer aux efforts de DÉVELOPPEMENT ET PAIX et de ses partenaires quant aux
communications et actions de plaidoyer en lien avec le Projet;
- Partager l’information et la documentation pertinente au Projet avec l’ensemble
des partenaires;
- Contribuer au partage de connaissances avec les parties prenantes et les réseaux
pertinents, au niveau régional;
- Le cas échéant, soutenir des activités de recherche sur les thématiques du Projet.

Modalités d’exécution du contrat


Le poste est basé à Ouagadougou. Le/la titulaire du poste travaille à temps plein (100%)
sur le Projet et réalise des missions périodiques auprès des organisations partenaires et
des communautés d’intervention dans les trois (3) pays.
Profil du/de la titulaire du poste
- Détenir au moins un Bac+5 en gestion de projets, administration, développement
rural, aménagement du territoire ou l’équivalent;
- Au moins 5 ans d’expérience professionnelle, dont trois ans dans un poste
similaire, ou à tout le moins dans la gestion de projets de développement, la
gestion d’équipes pluridisciplinaires et le travail en partenariat avec des
organisations locales/nationales et des communautés rurales;
- Bonne connaissance et expérience des enjeux, des approches et des politiques
liés à la sécurité alimentaire et aux changements climatiques en zone rurale
sahélienne;
- Bonne compréhension de la gestion financière de projet;
- Expérience avérée en matière de suivi-évaluation appliquée dans des projets de
développement communautaire/rural (suivi de cadres de mesure de rendement,
collecte et analyse de données, élaboration de système de S&É, gestion de bases
de données, méthodologies et outils de suivi-évaluation);
- Compétences avérées de l’approche de la gestion axée sur les résultats (GAR)
appliquées aux enjeux de développement communautaire/rural;
- Connaissances et sensibilité pour les questions et enjeux relatifs à la viabilité
environnementale et à l’égalité des genres;
- Pratiques courantes de Microsoft Office et une connaissance approfondie d’Excel
et de Word.

Autres qualités recherchées

• Excellente capacité à travailler en équipe et, inversement, de façon autonome


• Excellentes compétences interpersonnelles et facilité à créer des relations
professionnelles
• Capacité à travailler dans un environnement multiculturel
• Adhésion aux valeurs liées à la justice sociale et à l’égalité des genres
• Sens de l’écoute et de la collaboration
• Capacité d’engager et de rassembler des personnes pour passer à l’action afin
d’obtenir les résultats attendus
• Bonne maîtrise du français
• Maîtrise d’une ou des langues couramment parlées dans les zones d’intervention
du Projet (un atout)
• Grande facilité à communiquer des idées complexes, clairement et simplement
• Très bonnes capacités d’analyse, de synthèse et de rédaction
• Sens de l’organisation
• Rigueur professionnelle
• Aptitude à effectuer des déplacements en véhicule sur le terrain

Conditions de travail
- Horaire de travail : 40h par semaine du lundi au vendredi, avec travail occasionnel
les fins de semaine (au besoin)
- Déplacements fréquents au Burkina Faso, au Mali et au Niger
- Réunions périodiques à Ouagadougou
- Rémunération et avantages sociaux selon les lois et les normes en vigueur au
Burkina Faso

Dossier de candidature

Les personnes intéressées sont invitées à soumettre :


▪ Un CV détaillé à jour incluant deux ou trois références des derniers employeurs ou
collaborateurs (3 pages maximum)
▪ Une lettre de motivation faisant mention des attentes salariales
▪ La copie du dernier diplôme obtenu, ainsi que deux ou trois attestations ou certificats
de travail relatifs aux derniers postes occupés

Les dossiers de candidature doivent être acheminés par courrier électronique aux deux
adresses suivantes : anndominique.morin@devp.org et
Avb.recrutement2021@gmail.com, au plus tard le 31 août 2021.

Vous aimerez peut-être aussi