Vous êtes sur la page 1sur 73

CNAM

Généralités
sur les
Supports de Transmission

L’évolution des réseaux de


transmission des origines à nos
jours

6 janvier 2004 Cours B11 1


Transmission des Télécommunications
CNAM

Qu'appelle-t-on
"Télécommunications" ?

On entend par "Télécommunications" toute


transmission, émission ou réception de
signaux, d'écrits, d'images ou de
renseignements de toute nature, par fil,
optique, radioélectricité ou autres systèmes
électromagnétiques.

6 janvier 2004 Cours B11 2


Transmission des Télécommunications
CNAM

Un bref historique

1792 Le télégraphe de Chappe


1838 Le télégraphe de Samuel Morse
1878 Le téléphone de Graham Bell
1920 La TSF
1932 La Télévision
1983 Internet
1992 Le GSM

6 janvier 2004 Cours B11 3


Transmission des Télécommunications
CNAM

Vocabulaire
• Un Erlang correspond à un taux d'occupation de 100 % pour un organe.
• Une expression en dB est toujours un rapport de puissance.
• La bande passante est la plage de fréquences dans laquelle un signal est
atténué de moins de 3 dB (facteur 1/2).
• Un débit en Bauds exprime l'inverse de la période du signal modulé.
• Le calcul du budget de liaison est prévisionnel. Le bilan de liaison est
mesuré après réalisation.
• Le calcul de la disponibilité d'un système permet de choisir une
architecture.
• La voix humaine dans un téléphone ne dépasse 2 mW que pendant 1 %
du temps pour 1% des locuteurs.

6 janvier 2004 Cours B11 4


Transmission des Télécommunications
CNAM

Evolution des technologies

1906 Invention de la triode


1915 Première liaison avec amplificateurs
1938 Principes de la numérisation
1948 Découverte de l’effet transistor
1950 Découverte de l’effet laser
1962 Première liaison numérique
1971 Invention du microprocesseur

6 janvier 2004 Cours B11 5


Transmission des Télécommunications
CNAM

Deux théoriciens

•Erlang :
Les probabilités et le dimensionnement

•Shannon :
L’échantillonnage
La théorie de l’information

6 janvier 2004 Cours B11 6


Transmission des Télécommunications
CNAM

Théorie de l'Information

Capacité d'un canal de transmission

  S 
C = W ∗ log 2 1+  
  B 

6 janvier 2004 Cours B11 7


Transmission des Télécommunications
CNAM

L'ère du transistor

De la galène au transistor moléculaire

6 janvier 2004 Cours B11 8


Transmission des Télécommunications
CNAM

Nombre de transistors sur une puce


109

108

107

106

105

104

103

102
1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000
6 janvier 2004 Cours B11 9
Transmission des Télécommunications
CNAM

Évolution de la largeur du trait


µm

5 65 nm en 2004 pour une SRAM de 4 MBit

0,5

0,3

0,2

0,1
1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000
6 janvier 2004 Cours B11 10
Transmission des Télécommunications
CNAM

Représentation d'un circuit intégré (1)


Vcc

Porte NAND
4 transistors, 4 résistances
et une diode.
La surface normale de ce
schéma est de l'ordre de
20 cm2
A
B Y = AB

0V

6 janvier 2004 Cours B11 11


Transmission des Télécommunications
CNAM

Représentation d'un circuit intégré (2)

100 transistors A4 (5 dm2)

100 000 transistors 50 m2

100 000 000 transistors 5 ha

La représentation physique est impossible

6 janvier 2004 Cours B11 12


Transmission des Télécommunications
CNAM

Évolution du volume des équipements

Pour une même fonction,

s'il fallait, en 1980, un volume de


300 litres,

en 2 000, il n'en fallait plus qu'


un seul.

Bien sûr, le prix des équipements a suivi la même tendance.

6 janvier 2004 Cours B11 13


Transmission des Télécommunications
CNAM

Les fonctions de base de la transmission

Comment transmettre un message télégraphique ?

Comment transmettre la voix humaine ?

6 janvier 2004 Cours B11 14


Transmission des Télécommunications
CNAM

Les réseaux classiques

Objectifs :

•Transmettre la voix
•Transmettre des données

Structure :
•Réseau d'accès : raccordement des abonnés
•Réseau structurant : les liens entre autocommutateurs

6 janvier 2004 Cours B11 15


Transmission des Télécommunications
CNAM

Les réseaux classiques

Le réseau téléphonique :
Commutation et transmission

6 janvier 2004 Cours B11 16


Transmission des Télécommunications
CNAM

La commutation

C'est la fonction qui permet l'établissement des circuits


nécessaires à la communication par l'analyse de la numérotation et
l'échange de signalisation entre autocommutateurs.
Les connexions sont établies pour la durée de la communication.

6 janvier 2004 Cours B11 17


Transmission des Télécommunications
CNAM

La transmission

C'est la fonction qui transporte les signaux de parole et


de données par le moyen de câbles à paires torsadées, paires
coaxiales ou fibres optiques ou par voix hertzienne.
Elle fait appel à des liaisons point à point établies pour la
durée des communications.

6 janvier 2004 Cours B11 18


Transmission des Télécommunications
CNAM

Les réseaux classiques

Rappels sur le poste téléphonique et le joncteur d'abonné

6 janvier 2004 Cours B11 19


Transmission des Télécommunications
CNAM

Le poste téléphonique

C'est le terminal de base.


Il comporte :
•un micro alimenté en courant continu par la ligne
•un écouteur passif
•un dispositif de sonnerie alimenté en courant alternatif par la ligne
•un dispositif de numérotation

6 janvier 2004 Cours B11 20


Transmission des Télécommunications
CNAM

Schéma du poste téléphonique

2x330 Ω +150 Ω

2Ω Cadran
70 sp. 23 Ω
1 µF
Écouteur 650 sp.
160 Ω

Micro Crochet
2 µF

7Ω
51 Ω Sonnerie
230 sp.
440 sp.
680 Ω

0,15 µF

6 janvier 2004 Cours B11 21


Transmission des Télécommunications
CNAM

Passage 2 fils / 4 fils

600 Ω

10 kΩ

+
10 kΩ

6 janvier 2004 Cours B11 22


Transmission des Télécommunications
CNAM

Caractéristique d’un joncteur Z


mA Charge de 650 Ω

28

25

Charge de 1100 Ω
Valeur garantie de fonctionnement d'un poste
20 S63
19

Valeur garantie pour la détection de Charge de 1400 Ω


15 boucle

10 Limite pour la détection de


boucle

Pente d'environ 200 Ω


5

18

5 10 15 20 25 V

6 janvier 2004 Cours B11 23


Transmission des Télécommunications
CNAM

Structure du réseau téléphonique

Le réseau d'accès permet de raccorder les abonnés : il


correspond en gros à la boucle locale.
Le réseau interurbain est un ensemble de grandes artères de
transmission, reliant des autocommutateur de transit entre eux
selon un maillage dépendant du trafic supporté : il correspond au
réseau structurant.

6 janvier 2004 Cours B11 24


Transmission des Télécommunications
CNAM

Structure d’un réseau téléphonique


classique
CTP CTP
Faisceau de
circuits
Un circuit téléphonique permet
d'écouler une communication. Un
faisceau comprendra autant de
CTP CTP
circuits que le dimensionnement le
requiert.

CTS Réseau
CTS interurbain CTS

CAA CAA
Réseau d'accès

CL CL

! !

6 janvier 2004 Cours B11 25


Transmission des Télécommunications
CNAM

Description d'une communication


7 phases :

•Décrochage du demandeur
•Envoi de la tonalité
•Numérotation
•Acheminement
•Retour d'appel
•Décrochage du demandé
•Raccrochage

6 janvier 2004 Cours B11 26


Transmission des Télécommunications
CNAM

Acheminement des communications

Pour acheminer une communication, il faut :

•Analyser la numérotation du demandeur.


•Trouver le circuit correspondant à l'analyse qui est faite.
•Lui associer un type de signalisation et un palier de taxation.

Le choix du circuit correspond à celui de l'autocommutateur de


transit le mieux placé pour obtenir le demandé.

6 janvier 2004 Cours B11 27


Transmission des Télécommunications
CNAM

Erlang

• Il a établi les deux lois de probabilité fondamentales dans


le dimensionnement des systèmes téléphoniques. Ces lois
relient entre eux le nombre d'organes, le trafic à écouler et le
taux de perte ou la probabilité d'attente.
• Comme toutes les lois de probabilité, elles s'appliquent
dans des conditions qui doivent absolument être respectées
si l'on ne veut pas aboutir à des aberrations.

6 janvier 2004 Cours B11 28


Transmission des Télécommunications
CNAM

La boucle locale

Elle va de l'abonné à l'autocommutateur de rattachement.

6 janvier 2004 Cours B11 29


Transmission des Télécommunications
CNAM

La boucle locale cuivre


!
Répartiteur
principal
Tête de câble
Jarretière

Autocommutateur

V H Les liens Équipement - Répartiteur et Câble


- Répartiteur sont figés à la réalisation.

6 janvier 2004 Cours B11 30


Transmission des Télécommunications
CNAM

La boucle locale cuivre


Transport Distribution

Câble faible capacité


14 paires

Boite de distribution

Câble capacité moyenne


Câble forte capacité
56 paires
448 paires

Raccordement
Répartiteur principal Sous-Répartiteur

6 janvier 2004 Cours B11 31


!
Transmission des Télécommunications
CNAM

La boucle locale : nouveau service

!
! Serveur
Tête de câble

Autocom

V H Les liens Équipement - Répartiteur et


Câble - Répartiteur sont figés à la
réalisation.

Modem ADSL

6 janvier 2004 Cours B11 32


Transmission des Télécommunications
CNAM

Le réseau structurant

• Entièrement passif à l'origine


• Apparition des premiers amplificateurs en 1915
• Apparition des systèmes à courants porteurs en 1938
• Apparition des systèmes numériques sur cuivre en 1965
• Apparition de la fibre optique en 1978

6 janvier 2004 Cours B11 33


Transmission des Télécommunications
CNAM

L'équation des télégraphistes


L dz R dz

G dz C dz

dz

∂2 V ∂2 V ∂V
∂z 2
− LC
∂t 2
−(RC + LG
∂t
)− RGV = 0

Cette équation permet de calculer le courant et la tension en tout point d'une ligne

6 janvier 2004 Cours B11 34


Transmission des Télécommunications
CNAM

Interprétation

On trouve le résultat suivant pour la tension dans le cas


d'une ligne infinie et d'un générateur sinusoïdal:

V(z) = V0e− αze j(ωt−βz)

V(z) est donc la combinaison d'une atténuation e− αz

et d'un déphasage e− jβz

6 janvier 2004 Cours B11 35


Transmission des Télécommunications
CNAM

La "pupinisation"
Affaiblissement

Câble seul

1 mile

Câble après
compensation

3 kHz

Utilisation Fréquence

6 janvier 2004 Cours B11 36


Transmission des Télécommunications
CNAM

Le support câble

Transmission analogique par courants porteurs

6 janvier 2004 Cours B11 37


Transmission des Télécommunications
CNAM

Multiplex 12 voies à
courants porteurs

300 3 400 f (Hz)

12 60 f (kHz)

6 janvier 2004 Cours B11 38


Transmission des Télécommunications
CNAM

Le support hertzien

Les stations sont établies sur les points hauts, généralement


pour des liaisons à vue.
Pour une bonne propagation, il faut que le premier ellipsoïde
de Fresnel soit dégagé.

6 janvier 2004 Cours B11 39


Transmission des Télécommunications
CNAM

Dégagement du premier ellipsoïde


de Fresnel
L1 L2

A B
r

L 1L 2
soit le facteur A= λ
L1 + L 2

Le rayon r a pour grandeur r = λA

1
et donc rmax = λ(L 1 + L 2 ) au milieu de AB.
2

6 janvier 2004 Cours B11 40


Transmission des Télécommunications
CNAM

Une formule amusante

Courbure terrestre
h
D

Dmiles = 2 hm¸tres

6 janvier 2004 Cours B11 41


Transmission des Télécommunications
CNAM

Atténuation d'un canal radio

 d
Atténuation en espace libre AdB = 20log4π 
 λ

6 janvier 2004 Cours B11 42


Transmission des Télécommunications
CNAM

Le premier tournant

La numérisation du réseau :

•La hiérarchie plésiochrone, multiplexage "hard"

•La hiérarchie synchrone, multiplexage "soft"

6 janvier 2004 Cours B11 43


Transmission des Télécommunications
CNAM

Le tournant des années 1975


Les besoins croissants en transmission montrent les limites de
l'analogique (10 800 voies sur câble coaxial sur 60 MHz de bande
passante) au moment où les centraux téléphoniques se numérisent.
Les premières liaisons sont à 30 voies 2 Mbit/s
puis 120 voies 8 Mbit/s
480 voies 34 Mbit/s
1920 voies 140 Mbit/s
7680 voies 560 Mbit/s

Mais, s'ils sont moins performants en termes de capacité, ces liens


sont beaucoup plus performants en termes de portée, d'insensibilité
aux parasites, de pose et de mise en service, donc de prix.
L'objectif est d'atteindre un réseau entièrement numérique à partir
du CL.
6 janvier 2004 Cours B11 44
Transmission des Télécommunications
CNAM

Échantillonnage de la parole

T = 125 µs

0 1 0 0 1 1 0 1

Fech = 8 kHz > 2 fmax = 3 400 Hz

6 janvier 2004 Cours B11 45


Transmission des Télécommunications
CNAM

La loi à 13 segments (Loi A)


128
Codage linéaire sur 13 bit en entrée
112
Codage compressé sur 8 bit en
96
sortie
80

64

48

32

256 512 1024 2048 4096


128
64

6 janvier 2004 Cours B11 46


Transmission des Télécommunications
CNAM

Avantage : Rapport S/B constant


S/B dB

39

33,9 Le rapport S / B est


32,2 constant dans une
27,6 dynamique de 30 dB

-3 -6 -27 -34 -40


Ne dBm

6 janvier 2004 Cours B11 47


Transmission des Télécommunications
CNAM

Constitution d’une ligne numérique

Terminal de ligne Terminal de ligne

6 dB* 42 dB*
42 dB* 42 dB* 42 dB* 6 dB*
12 dB** 83 dB**
83 dB** 83 dB** 83 dB** 12 dB**

Multiplexeur Multiplexeur

50 Hz 1 à 50 Répéteurs-Régénérateurs
Environ 100 km
Téléalimentation

Portée : n dB* Ligne 2 Mbit/s


m dB** Ligne 140 Mbit/s

6 janvier 2004 Cours B11 48


Transmission des Télécommunications
CNAM

Répéteur - Régénérateur

0
1

01 11 0 01 1 0 00 11 11 0 00 11 0 0 011

Régénération => Échantillonnage + Amplification

6 janvier 2004 Cours B11 49


Transmission des Télécommunications
CNAM

La gigue en ligne

Signal en ligne
Seuil positif

Seuil négatif
Positions théoriques des impulsions d’horloge

Écart de gigue

6 janvier 2004 Cours B11 50


Transmission des Télécommunications
CNAM

Le deuxième tournant

La révolution optique

6 janvier 2004 Cours B11 51


Transmission des Télécommunications
CNAM

Structure d’une fibre optique

Cœur 8 µ Gaine 125 µ Enveloppe 250 µ

6 janvier 2004 Cours B11 52


Transmission des Télécommunications
CNAM

Diffusion de Rayleigh

Les impuretés dans le verre provoquent une diffusion de la lumière dans


toutes les directions : une partie de la lumière s'échappe ou revient en arrière.

6 janvier 2004 Cours B11 53


Transmission des Télécommunications
CNAM

Atténuation de la fibre optique

dB/km

0,3
0,25

0,8 0,9 1 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1, 7 µm

6 janvier 2004 Cours B11 54


Transmission des Télécommunications
CNAM

Propriétés des câbles à fibres


optiques

• Résistance à la traction, étanchéité, résistance aux rongeurs, au feu,


aux plombs de chasse

• Pose et maintenance aisée

• Faible volume, faible poids, grande longueur sur touret (2 500 à 5 000 m)

• Compatibilité avec tous les types de support : conduites, caniveaux,


pleine terre, poteaux, le long des voies ferrées ou des autoroutes, sur
lignes haute tension

6 janvier 2004 Cours B11 55


Transmission des Télécommunications
CNAM

Constitution d'un câble optique,


exemple du câble µGAINE®
Gaine extérieure
en polyéthylène Poudre gonflante
haute densité de remplissage

Une à douze fibres


par tube
Ruban aluminium

Un à
soixante-douze
tubes
Enveloppe
synthétique Renforts en
composite

6 janvier 2004 Cours B11 56


Transmission des Télécommunications
CNAM

Transmission sur fibre optique

La portée d'une liaison atteint 100 km sans régénération pour un


signal à 2,5Gbit/s correspondant à 32 000 voies téléphoniques.

Émetteur Récepteur

100 km

6 janvier 2004 Cours B11 57


Transmission des Télécommunications
CNAM

Conséquences sur les réseaux

L'augmentation des débits et des distances impose une sécurisation


systématique qui doublerait le prix des liaisons en point à point.
De nouvelles fonctions apparaissent, qui autorisent de nouvelles
structures : les ADM (Add-Drop Mux) ou MIE (Multiplexeur à Insertion-
Extraction).

6 janvier 2004 Cours B11 58


Transmission des Télécommunications
CNAM

Structure avec terminaux MIE

Double anneau avec sécurisation en cas de rupture de la liaison en un point.

MIE

MIE MIE

MIE

6 janvier 2004 Cours B11 59


Transmission des Télécommunications
CNAM

Avant la fibre
Vers Nantes

La Roche-sur-Yon

Challans

Fontenay-le-Comte

Les Sables-d’Olonne
Luçon

6 janvier 2004 Cours B11 60


Transmission des Télécommunications
CNAM

Les liaisons en boucle


Vers Nantes Vers Nantes

La Roche-sur-Yon

Challans

Fontenay-le-Comte

Les Sables-d’Olonne
Luçon

6 janvier 2004 Cours B11 61


Transmission des Télécommunications
CNAM

Les liaisons satellites

Elles représentent un cas particulier de liaison hertzienne et font


généralement appel à des satellites géostationnaires.
Elles sont principalement utilisées pour la transmission d'images
TV, mais aussi pour cette de la parole. Mais la durée de transmission
impose la présence d'annuleur d'échos, ce qui introduit des retards
supplémentaires.
C'est une ressource chère dont l'emploi est soigneusement
optimisé. L'application la plus courante, outre la télévision : les VSAT.

6 janvier 2004 Cours B11 62


Transmission des Télécommunications
CNAM

Principe d'un réseau VSAT


Satellite
géostationnaire

VSAT

! Liaisons à faible débit


(typ : 10 à 64 kbit/s)
VSAT Hub

! !
VSAT Vers le RTC

!
VSAT

!
6 janvier 2004 Cours B11 63
Transmission des Télécommunications
CNAM

La radiotéléphonie

La révolution du GSM

6 janvier 2004 Cours B11 64


Transmission des Télécommunications
CNAM

Qu'est ce que le GSM ?

• Une deuxième génération de radio mobile.


• Une norme numérique.
• Un système global, pas seulement une interface radio.
• Un système offrant de nombreux services.

6 janvier 2004 Cours B11 65


Transmission des Télécommunications
CNAM

Structure du réseau GSM


HLR

" VLR

BTS n x 64 kbit/s sur E1 A


A’
T
BSC MSC TC
T T PSTN
E1 T

BTS

BTS Base Transceiver Station


T BSC Base Station Controler
BSC MSC Mobile Switching Center
VLR Visitor Location Register

" HLR
PSTN
E1
Home Location Register
Public Switched Telephone Network
2 Mbit/s (European standard)

"
T 2 Mbit/s Transmission
TC Transcoder

6 janvier 2004 Cours B11 66


Transmission des Télécommunications
CNAM

Couverture hexagonale
f1
f4

f3 f7 f4

f6
Exemple de couverture f2 f3 f7
hexagonale avec f5 f2 f6
réutilisation d’un motif à
f1
7 cellules comportant f4 f5 f2
chacune n fréquences fi
f7 f4 f1

f6 f3 f7 f4

f2 f6 f3

f1 f5 f2 f6

f4
Réf : Lagrange, Godlewski, Tabbane,
Réseaux GSM-DCS, Hermès

6 janvier 2004 Cours B11 67


Transmission des Télécommunications
CNAM

Distance de réutilisation
O2

R
F2
O1 R O5 2

3
R
2
F1 O4 F5 O"1

O1O"1 = R 3n F4 O7 F1

O’1
F7
Réf : Lagrange, Godlewski, Tabbane,
Réseaux GSM-DCS, Hermès

F1
6 janvier 2004 Cours B11 68
Transmission des Télécommunications
CNAM

Brouillage co-canal

I2
I3
Le rapport C est indépendant
∑iIi
de la puissance émise.

R I4
I1
C
D

I5
I6
Réf : Lagrange, Godlewski, Tabbane,
Réseaux GSM-DCS, Hermès

6 janvier 2004 Cours B11 69


Transmission des Télécommunications
CNAM

Gabarit de protection du canal


C/I dB
C / I > 9 dB

9
fc-600 fc-400 fc-200 fc+200 fc+400 fc+600
fc F kHz
-9

-20

-30

-41

-49

6 janvier 2004 Cours B11 70


Transmission des Télécommunications
CNAM

Canaux adjacents

Le mobile M1 est reçu par la BTS à niveau faible.


Le mobile M2 est reçu par la BTS à niveau fort.
Mais l'écart entre les deux puissances ne permet M2
pas un fonctionnement correct
f2

f1 M1

Réf : Lagrange, Godlewski, Tabbane,


Réseaux GSM-DCS, Hermès

6 janvier 2004 Cours B11 71


Transmission des Télécommunications
CNAM

Motif à 12 fréquences et BS
trisectorielles
f5
f10

f3 f8 f3

f1
f2 f11 f1

f7
f7 f6

f4 f9 f4 f9

f2 f12 f2

f10 f5 f10
Avec ce motif, on peut utiliser un écart f5
de 600 kHz entre fréquences de cellules
adjacentes f8 f3 f8

f1 f11 f1 f11

f6
Réf : Lagrange, Godlewski, Tabbane,
Réseaux GSM-DCS, Hermès

6 janvier 2004 Cours B11 72


Transmission des Télécommunications
CNAM

GSM : quelques chiffres à connaître

• Coût d'une BTS : 1,5 k€ en rural, 3 k€ en ville où le local coûte très cher.

• Couverture : Il faut 400 BTS pour la couverture de Paris.

• Rayon maximum d'une cellule : 35 km (soit 63 bit de 3,69 µs).

• Sensibilité aux interférences : Gain de 10 dB par rapport à l'analogique.

6 janvier 2004 Cours B11 73


Transmission des Télécommunications