Vous êtes sur la page 1sur 23

Sommaire

ü Notions élémentaires de génie analytique


• Classification des méthodes analytiques

• Analyse atomique et analyse moléculaire

ü Techniques d’analyse chimique


• Spectrométrie de fluorescence X

• Spectrométrie IR
54
• Spectrométrie de masse
Spectrométrie infrarouge (suite)

Vibration des molécules polyatomiques

55
Ø Molécule polyatomique ≡ des masses ponctuelles réunies
ensemble par des ressorts.

Ø Molécule de N atomes reçoit de l’énergie :


Il en résulte un mouvement de vibration compliqué, décomposé
en mouvements plus simples appelés

MODES NORMAUX DE VIBRATION

56
Nombre de modes normaux de vibration

Degrés de
N atomes Translation Rotation Vibration
liberté

Molécule linéaire 3N 3 2 3N-5

Molécule non-linéaire 3N 3 3 3N-6

Le degré de liberté est le nombre de


Modes normaux de
coordonnées indépendantes, nécessaire pour
décrire le mouvement d’un objet vibration

Exemple :
– Molécule diatomique : 3 x 2 – 5 = 1 mode normal

– Molécule triatomique linéaire : 3 x 3 – 5 = 4 modes normaux

– Molécule à 5 atomes non linéaire : 3 x 5 – 6 = 9 modes normaux


Modes normaux de vibration de Al2Cl6
58

641,1 cm-1 585,7 cm-1

161,5 cm-1
Vibrations actives ou inactives - vibrations dégénérées

Activité
Ø Les mouvements de vibration ne sont pas tous actifs en infrarouge.

Ø Vibration active en spectroscopie IR si variation du moment dipolaire

Ø Exemple : Molécule de CO2

Dégénérescence
Ø Modes doublement ou triplement dégénérés : Modes ayant la
même fréquence de vibration
Vibrations fondamentales

Ø On appelle vibration fondamentale une vibration dont la fréquence


correspond à celle d’un mode normal de vibration.
Ø Théoriquement : (3n-6) ou (3n-5) vibrations fondamentales
Ø Actives seulement si variation du moment dipolaire

Allure d’un spectre IR


Ø Spectre IR = Suite de bandes d’absorption, plus ou moins larges
Ø Abscisse : nombre d’ondes en cm-1
Ordonnée : Transmittance (%T)
ou Absorbance A = log(1/T)
Nature des bandes d’absorption observées sur un spectre IR
61

* Bandes fondamentales :
vibrations V = 0 g V = 1
∆V = ± 1

* Bandes harmoniques : multiples de


bandes fondamentales (Ex. 2V)
∆V = ± 2 ou ± 3
L’intensité de ces raies est en général
faible.

* Bandes de combinaison : excitation simultanée de plusieurs vibrations


fondamentales (quantum d’énergie absorbée par 2 liaisons plutôt que par une
seule).
• La fréquence de ces bandes est approximativement égale à la somme ou à
la différence de deux fréquence fondamentales.
• L’intensité de ces raies est souvent faible.
Modes de vibrations moléculaires

Vibrations d’élongation Vibrations de déformation angulaire

Symétrique Rotation Cisaillement

Antisymétrique Balancement Torsion


62
63
Vibrations de groupe - Fréquence de groupe
64

Des groupes d’une molécule :

(C=O, C-O, O-H, C-N, N-H, etc...)


peuvent être excitées presque indépendamment
du reste de la molécule.

Bandes à des fréquences voisines sur les spectres IR


caractéristiques de ces fonctions.
65

Des tables permettent d'attribuer les absorptions aux


différents groupes chimiques présents.
66
Région < 1600 cm-1 ð région des empreintes digitales
67
68
Applications de la spectroscopie de vibration dans l’IR

Ø Composés organiques et inorganiques

Ø Etat gazeux, liquide ou solide

Ø Plusieurs grands champs d'application


Analyse fonctionnelle
70

Ø Détermination des groupements fonctionnels d’une molécule :


– alcool, aldéhyde, cétone, acide...

Ø Détermination des liaisons entre les carbones d'une chaîne :


– chaîne saturée, insaturée,
– caractère aromatique d'une molécule...
Exemple 1 : Liaisons C-H

Ø Vibrations des liaisons C-H dépendent de l’hybridation


de l'atome de carbone portant l'hydrogène.

71
Liaisons identiques dans un groupement
(ex. C-H d’un CH3 ou d’un CH2)
vibrent simultanément à la même fréquence.
Groupement CH2

Spectre d’absorption IR du cyclohexane

72
Groupement CH3
73

Déformation totalement symétrique à 1380 cm-1 :


caractéristique du CH3
νO-H
Exemple 2 : O-H alcool
νC-O

νO-H νC-O

t-butanol (CH3)3COH n-decane CH3(CH2)8CH3

74
Exemple 3 : Aldéhyde νC=O
νC(sp2)-H

75
Exemple 4 : Acide carboxylique νO-H
νC=O
νC-O

76

Vous aimerez peut-être aussi