Vous êtes sur la page 1sur 4

Solution de la série d’exercices N°1

Fonctions Holomorphes Equations de Cauchy-Riemann


Je ne pense jamais à l'avenir, il vient bien assez tôt.
Einstein

Exercice 1Vérifiée les conditions de Cauchy-Riemann pour les fonctions

1) 𝑓(𝑧) = 𝑅𝑒(𝑧)
2) 𝑓(𝑧) = 𝑧̅
3) 𝑓(𝑧) = 𝑒 𝑧
Solution
1)𝑓(𝑧) = 𝑅𝑒(𝑧)
O na 𝑓 (𝑧) = 𝑢(𝑥, 𝑦) + 𝑖𝑣 (𝑥, 𝑦) = 𝑥 + 𝑖0
𝜕𝑢(𝑥,𝑦) 𝜕𝑣(𝑥,𝑦) 𝜕𝑢(𝑥,𝑦) 𝜕𝑣(𝑥,𝑦)
=1≠0= , =0=−
𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝜕𝑦 𝜕𝑥

Puisque les conditions de Cauchy –Riemann ne sont pas satisfaites, on en déduite que la
fonction 𝑓 n’est pas holomorphe
2)𝑓(𝑧) = 𝑢(𝑥, 𝑦) + 𝑖𝑣(𝑥, 𝑦)
𝑧̅ = ̅̅̅̅̅̅̅̅
𝑥 + 𝑖𝑦 = 𝑥 − 𝑖𝑦
𝑢(𝑥, 𝑦) = 𝑥 , 𝑣 (𝑥, 𝑦) = −𝑦
𝜕𝑢(𝑥,𝑦) 𝜕𝑣(𝑥,𝑦) 𝜕𝑢(𝑥,𝑦) 𝜕𝑣(𝑥,𝑦)
= 1 ≠ −1 = , =0=−
𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝜕𝑦 𝜕𝑥

Puisque les conditions de Cauchy –Riemann ne sont pas satisfaites, on en déduite que la
fonction 𝑓 n’est pas holomorphe
3) 𝑓 (𝑧) = 𝑒 𝑧 , 𝑧 = 𝑥 + 𝑖𝑦
En effet o na
𝑒 𝑧 = 𝑒 𝑥+𝑖𝑦 = 𝑒 𝑥 (𝑐𝑜𝑠𝑦 + 𝑖𝑠𝑖𝑛𝑦)(D’âpres Euler)
𝑓 (𝑧) = 𝑢(𝑥, 𝑦) + 𝑖𝑣 (𝑥, 𝑦) = 𝑒 𝑥 𝑐𝑜𝑥𝑦 + 𝑖𝑒 𝑥 𝑠𝑖𝑛𝑦
𝜕𝑢(𝑥,𝑦) 𝜕𝑣(𝑥,𝑦) 𝜕𝑢(𝑥,𝑦) 𝜕𝑣(𝑥,𝑦)
= = 𝑒 𝑥 𝑐𝑜𝑥𝑦 , =− = −𝑒 𝑥 𝑠𝑖𝑛𝑦
𝜕𝑥 𝜕𝑦 𝜕𝑦 𝜕𝑥

Puisque les conditions de Cauchy –Riemann ne sont pas satisfaites, on en déduite que la
fonction 𝑓 Est bien holomorphe (dérivable)
Remarque Dans ce cas on peut exprimer la fonction 𝑓(𝑧)′ (voir le cours)
𝑓′(𝑧) = 𝑒 𝑧
Exercice 2 Trouver une fonction holomorphe 𝑓: ℂ → ℂ telle que sa partie réelle est,
1)𝑢(𝑥, 𝑦) = 𝑥 2 − 𝑦 2 + 𝑒 −𝑥 𝑠𝑖𝑛𝑦

1
2) 𝑢(𝑥, 𝑦) = 𝑒 𝑥 (𝑥𝑐𝑜𝑠𝑦 − 𝑦𝑠𝑖𝑛𝑦)
2. exprimer la fonction 𝑓(𝑧) au moyen de 𝑧 seul
Solution1. En utilisant les conditions de Cauchy –Riemann, o na
𝜕𝑢(𝑥,𝑦) 𝜕𝑣(𝑥,𝑦)
= 2𝑥 − 𝑒 −𝑥 𝑠𝑖𝑛𝑦 = (1)
𝜕𝑥 𝜕𝑦

𝜕𝑢(𝑥,𝑦) 𝜕𝑣(𝑥,𝑦)
= −2𝑦 + 𝑒 −𝑥 𝑐𝑜𝑠𝑦 = − (2)
𝜕𝑦 𝜕𝑥

𝜕𝑣(𝑥,𝑦)
= 2𝑥 − 𝑒 −𝑥 𝑠𝑖𝑛 𝑦 (3)
𝜕𝑦

𝜕𝑣(𝑥,𝑦)
= 2𝑦 − 𝑒 −𝑥 𝑐𝑜𝑠𝑦 (4)
𝜕𝑥

De l’équation (3) o na
𝑣 (𝑥, 𝑦) = ∫(2𝑥 − 𝑒 −𝑥 𝑠𝑖𝑛𝑦)𝑑𝑦
𝑣 (𝑥, 𝑦) = 2𝑥𝑦 + 𝑒 −𝑥 𝑐𝑜𝑠𝑦 + 𝑐(𝑥)
En dérivant 𝑣 (𝑥, 𝑦) par rapporta à𝑥, o na la quatrième équation
𝑑𝑐
2𝑦 − 𝑒 −𝑥 𝑐𝑜𝑠𝑦 = 2𝑦 − 𝑒 −𝑥 𝑐𝑜𝑠𝑦 + 𝑑𝑥
𝑑𝑐
= 0, 𝑐 (𝑥) = 𝑘
𝑑𝑥

𝑐 (𝑥) =k pas toujours !!


Et par conséquente
𝑓 (𝑧) = 𝑢(𝑥, 𝑦) + 𝑖𝑣 (𝑥, 𝑦) = 𝑥 2 − 𝑦 2 + 𝑒 −𝑥 𝑠𝑖𝑛𝑦 + 𝑖(2𝑥𝑦 + 𝑒 −𝑥 𝑐𝑜𝑠𝑦 + 𝑘)
2) avec un calcule simple on trouve
𝑓 (𝑧) = 𝑧𝑒 𝑧
3) 𝑣(𝑥, 𝑦 = −𝑒 −2𝑥𝑦 𝑐𝑜𝑠(𝑥 2 − 𝑦 2 ) + 𝑏
𝑥
Exercice 3Soit 𝑈 une fonction définie par 𝑈 (𝑥, 𝑦) = 𝑥 2+𝑦 2

Déterminer les fonctions réelles (𝑥, 𝑦) → 𝑉 (𝑥, 𝑦) telle que :


𝑧 = 𝑥 + 𝑖𝑦 → 𝑓 (𝑧) = 𝑈(𝑥, 𝑦) + 𝑖𝑉(𝑥, 𝑦)Soit une fonction holomorphe dans ℂ − {0}
𝑥
Solution 𝑢(𝑥, 𝑦) = 𝑥 2 +𝑦 2 .La fonction 𝑓(𝑧) est donnée holomorphe, donc les conditions de
Cauchy-Riemann sont satisfaites.
𝜕𝑢(𝑥,𝑦) 𝜕𝑣(𝑥,𝑦)
=−
𝜕𝑦 𝜕𝑥

𝜕𝑢(𝑥,𝑦) 2𝑥𝑦 𝜕𝑣(𝑥,𝑦)


= − (𝑥 2+𝑦 2 )2 = −
𝜕𝑦 𝜕𝑥

2𝑥𝑦
𝑣 (𝑥, 𝑦) = ∫ (𝑥 2 +𝑦 2 )2 𝑑𝑥 + 𝑘(𝑦) (1)

Posons 𝜁 = 𝑥 2 + 𝑦 2 , d’où𝑑𝜁 = 2𝑥𝑑𝑥


2𝑥𝑦 𝑦𝑑𝜁 𝑦
∫ (𝑥 2+𝑦 2)2 𝑑𝑥 = ∫ (𝜁)2 𝑑𝑥 = − 𝜁

2
𝑦
= − 𝑥 2+𝑦 2
𝑦
En revenant à (1) 𝑣 (𝑥, 𝑦) = − 𝑥 2+𝑦 2 + 𝑘(𝑦)(2)

Pour déterminer la fonction 𝑘(𝑦) utilisons la condition de Cauchy-Riemann


𝜕𝑢(𝑥,𝑦) 𝜕𝑣(𝑥,𝑦)
=
𝜕𝑥 𝜕𝑦

𝜕𝑢(𝑥,𝑦) (𝑥 2 +𝑦 2 )−𝑥(2𝑥) 𝜕𝑣(𝑥,𝑦) (𝑥 2+𝑦 2 )−𝑦(2𝑦) 𝜕𝑘


= = =− + 𝜕𝑦
𝜕𝑥 (𝑥 2+𝑦 2)2 𝜕𝑦 (𝑥 2+𝑦 2 )2

(𝑦 2 −𝑥 2) (𝑦 2−𝑥 2) 𝜕𝑘
= (𝑥 2+𝑦 2 )2 + 𝜕𝑦 ⇒ 𝑘 = 𝑐 𝑡𝑒 = 𝛽
(𝑥 2+𝑦 2)2
𝑥 𝑦
Et par conséquente𝑓 (𝑧) = 𝑢(𝑥, 𝑦) + 𝑖𝑣(𝑥, 𝑦) = (𝑥 2+𝑦 2 ) − 𝑖 (𝑥 2+𝑦 2) + 𝑖𝛽
1
𝑓 (𝑧) = + 𝑖𝛽
𝑧

Exercice 4Trouver les fonctions𝑧 → 𝑓(𝑧), holomorphe dans ℂdont la partie réelle ne dépend
que de 𝑟 = |𝑧|
Solution
En générale, nous avons en coordonnée polaires
𝑓(𝑧) = 𝑢(𝑟, 𝜃) + 𝑖𝑣(𝑟, 𝜃).
Et Puisque il est donné que la partie réelle de 𝑓(𝑧) ne dépend que de 𝑟|𝑧|alors
𝑓 (𝑧) = 𝑢(𝑟) + 𝑖𝑣(𝑟, 𝜃)
𝜕𝑣 1 𝜕𝑢
Appliquons les conditions de Cauchy-Riemann en coordonnées polaires 𝜕𝑟 = − 𝑟 𝜕𝜃 = 0 Car
𝜕𝑣
𝑢 ne dépend pas de𝜃. Donc 𝜕𝑟 = 0 d’où𝑣 = 𝑣(𝜃). De l’autre condition de Cauchy
𝜕𝑢 1 𝜕𝑣 𝜕𝑢 𝜕𝑣
= 𝑟 𝜕𝜃 ⇒ 𝑟 𝜕𝑟 = 𝜕𝜃
𝜕𝑟

Puisque le membre droit de la dernière équation dépend uniquement de 𝑟, il est donc


complètement indépendant du membre gauche qui lui dépend uniquement de 𝜃.Cette égalité
ne peut avoir lieu que si :
𝜕𝑢 𝜕𝑣
𝑟 = = 𝐶 𝑡𝑒 = 𝐾
𝜕𝑟 𝜕𝜃

Ainsi nous avons le système


𝜕𝑢
𝑟 𝜕𝑟 = 𝐾 … (1)
{ 𝜕𝑣
= 𝐾 … (2)
𝜕𝜃

De l’équation (1) et (2) on trouve = 𝐾𝑙𝑛𝑟 + 𝐶1 ,𝑣 = 𝐾𝜃 + 𝐶2


𝑓 (𝑧) = 𝑢(𝜃) + 𝑖𝑣 (𝑟, 𝜃) = 𝐾𝑙𝑛𝑟 + 𝐶1 + 𝑖(𝐾𝜃 + 𝐶2 )
On pose 𝐶1 + 𝑖𝐶2 = 𝐶
𝑘
𝑓 (𝑧) = 𝑙𝑛[𝑟𝑒 𝑖𝜃 ] + 𝐶 = 𝐾𝑙𝑛𝑧 + 𝐶
Exercice 5 Montrer qu’il n’existe pas de fonctions analytique sur un ouvert Ω de ℂ avec une
partie réelle égal à 𝑢 = 𝑥 − 2𝑥𝑦 2

3
Solution
D’après les conditions de Cauchy-Riemann on remarque que
𝜕𝑣 𝜕𝑣
= 4𝑥𝑦, 𝜕𝑦 = 1 − 2𝑦 2 , nous avons deux solutions différentes donc il n’existe pas de
𝜕𝑥
fonction analytique
Exercice 7 Trouver les fonctions holomorphes dont la partie réelle ne dépend que de 𝑥
Solution Soit 𝑢une fonction harmonique en 𝑥 .d’après le théorème (1.5.1) on oura
𝜕2𝑢
= 0 , 𝑢 = 𝐴𝑥 + 𝐵 ,𝐴, 𝐵 ∈ ℝ
𝜕 2𝑥
𝜕𝑢 𝜕𝑢
𝑑𝑣 = − 𝜕𝑦 𝑑𝑥 + 𝜕𝑥 𝑑𝑦 = 𝐴𝑦, 𝑣 = 𝐴𝑦 + 𝐶

Finalement 𝑓(𝑧) = 𝑢 + 𝑖𝑣 = 𝐴(𝑥 + 𝑖𝑦) + 𝐵 + 𝑖𝐶 = 𝐴𝑧 + 𝐵 + 𝑖𝐶


A constante réelle, 𝐵 + 𝑖𝐶 constante complexe.
Deuxième solution
𝑧+𝑧̅ 𝑍+𝑍̅
Puisque𝑢 = , alors 𝑢 = 𝐴𝑥 + 𝐵 = +𝐵
2 2

Apres un simple calcule on obtient


𝑓 (𝑧) = 𝑢 + 𝑖𝑣 = 𝐴(𝑥 + 𝑖𝑦) + 𝐵 + 𝑖𝐶 = 𝐴𝑧 + 𝐵 + 𝑖𝐶
m.zigadi@univ-boumerdes.dz
Boumerdes le 08/07/2021

Vous aimerez peut-être aussi