Vous êtes sur la page 1sur 2

GENERALITES SUR LES ENGINS SPATIAUX

1. Définition et classification :
Les véhicules spatiaux ou astronef ou spationef sont des véhicules permettant de se déplacer
dans l’espace ou d’y accéder depuis la surface d’un corps céleste.

2. Applications des engins spatiaux :


Un véhicule spatial peut être habité ou inhabité. Les véhicules spatiaux sont conçus pour une
variété de missions pouvant inclure des communications, l’observation de la terre, la
météorologie, la navigation, l’exploration planétaire, le tourisme spatial, ou des missions à
caractère militaire (espionnage, défense ou attaque).

3. Typologie :
 Satellites artificiels ;
 Fusées spatiales ;
 Sondes spatiales ;
 Capsules spatiales ;
 Navettes spatiales ;
 Vaisseaux cargo ;
 Stations spatiales ;
 Aéronefs.

4. Vue d’ensemble :
Un système de véhicule spatial comporte divers sous-ensembles, dépendant du profil de la
mission. Les sous-ensembles des véhicules spatiaux peuvent inclure : la commande et la
détermination d’altitude (différemment appelées ADAC, CDA ou l’ACS), guidage,
navigation, et commande (GNC ou GN&C), communications (COMS), traitement de
commande et de données (CDH ou C&DH), énergie, propulsion, structures, et charge utile. Ils
peuvent être équiper pour subvenir aux besoins d’un équipage.

4.1. Traitement de commande et de données (Command and Data Handling)

Le sous-ensemble CDH reçoit des commande du sous-ensemble de communications,


exécute la validation et le décodage du des commandes, et distribue les commandes aux
sous-ensembles et aux composants appropriés du véhicules spatial. Le CDH reçoit
également des données de ménage et des données scientifiques d’autres sous-ensembles et
composants du véhicule spatial, et assemble les données pour le stockage sur un
enregistreur à semi-conducteur ou pour la transmission vers la terre par l’intermédiaire du
sous-ensemble de communications. L’autre fonction du CDH inclut de maintenir la
surveillance sur l’horloge et le bon état du véhicule spatial.

4.2. L’énergie :
Le véhicule spatial requiert un sous-ensemble de production et de distribution du courant
électrique permettant d’alimenter les divers sous-ensembles du véhicule spatial. Pour le
véhicule spatial proche du Soleil, des panneaux solaires sont fréquemment employés, pour
alimentation électrique. Le vaisseau spatial conçu pour fonctionner dans des endroits plus
éloignés, comme Jupiter, pourrait utiliser un générateur thermoélectrique de radio-isotope
RTG afin de produire l’électricité. L’énergie électrique est envoyée dans une unité de
contrôle avant d’être redistribuée, par un bus électrique vers les autres composants du
véhicule spatial. Des batteries sont normalement reliées au bus par l’intermédiaire d’un
régulateur de charges de batterie, et sont utilisées pour fournir le courant électrique
pendant des périodes où la puissance primaire n’est pas disponibles, par exemple pour un
véhicule spatial à basse orbite (LEO – Low Earth Orbit) est éclipsé par la Terre.

Vous aimerez peut-être aussi