Vous êtes sur la page 1sur 1

Lycée Lakanal, MP Polynômes et fractions rationnelles 2021-2022

Exercice 1 Soit f : x 7−→ exp x1 sur R+∗ . Exercice 8 Soit P un polynôme à coefficients réels tel que (X − 2)3 divise
1. Montrer qu’il existe une suite unique (Pn )n∈N de polynômes à coefficients P − 10 et (X + 2)3 divise P + 10. Calculer P 0 puis P . Conclure.
réels telle que
Exercice 9 Soit P un polynôme normalisé, non constant, à coefficients com-
Pn (x) plexes. On note d son degré. Montrer qu’il existe une unique famille de polynômes
∀n ∈ N, ∀x > 0, f (n) (x) = (−1)n 2n f (x). P1 , . . . , Pd ayant les propriétés suivantes : les Pi sont normalisés, à racines simples,
x
Yd
Exprimer Pn+1 en fonction de Pn . deux à deux premiers entre eux, et vérifient P = Pkk .
2. À partir d’une relation linéaire simple entre f et f 0 , donner une relation k=1
linéaire entre trois polynômes consécutifs de la suite (Pn )n∈N , puis une rela- Que vaut le polynôme D1 = P ∧ P 0 (PGCD de P et P 0 ) ?
tion entre Pn−1 et Pn0 .
(k)
Exercice 10 Si R est un polynôme, on note Z(R) l’ensemble de ses zéros.
3. Calculer Pn (0), puis Pn (0). En déduire une expression développée de Pn . Soit P et Q deux polynômes à coefficients complexes, non constants, tels que
Z(P ) = Z(Q) et Z(P − 1) = Z(Q − 1). Montrer que P = Q.
Exercice 2 Soit A et B deux polynômes premiers entre eux. Montrer qu’il Indications. On suppose que deg P > deg Q. Considérer le polynôme (P −Q)·P 0
existe un unique couple (U, V ) de polynômes tel que deg V < deg A, deg U < et compter ses zéros.
deg B, et AU + BV = 1.
Exercice 11 Soit P ∈ R[X] à racines réelles simples. Montrer que
Exercice 3 Soit P et Q deux polynômes. Montrer que P et Q sont premiers
entre eux si et seulement si P + Q et P Q sont premiers entre eux. ∀x ∈ R, (P 0 (x))2 − P (x)P 00 (x) > 0.
Exercice 4 Soit α, β, γ trois nombres complexes de modules distincts tels que, P0
On pourra introduire la fraction P .
pour tout n ∈ N, le nombre an = αn + β n + γ n est réel. Montrer que α, β, γ sont
réels. On pourra introduire le polynôme (X − α)(X − β)(X − γ). Exercice 12
∗ 1. Soit P et Q deux polynômes à coefficients complexes, normalisés, premiers
Exercice 5 Soit p et n dans N .
p n
1. Montrer que, dans C[X], X − 1 divise X − 1 si et seulement si e 2iπ/p
est entre eux, dont le produit est de la forme R2 , où R est un polynôme. Montrer
racine de X n − 1. que P et Q sont des carrés de polynômes.
En déduire une CNS sur (n, p) pour que X p − 1 divise X n − 1. 2. Soit A, B, C trois polynômes non nuls, à coefficients complexes, vérifiant
2. Retrouver ce résultat en écrivant la division euclidienne de X n −1 par X p −1. A2 + B 2 = C 2 . On suppose de plus que ces trois polynômes sont sans racines
On écrira la division euclidienne de n par p sous la forme n = pq + r. On communes.
pourra commencer par le cas où p divise n. (a) Montrer que A et B d’une part, A et C d’autre part, B et C enfin sont
premiers entre eux.
Exercice 6 Soit n ∈ N∗ et Pn le polynôme à coefficients complexes défini par
(b) Montrer qu’il existe deux polynômes U et V premiers entre eux tels que
n
Pn = (X + i) − (X − i) . n C + B = V 2 et C − B = U 2 .
(c) En déduire les triplets de polynômes vérifiant le problème posé.
1. Sans les calculer, montrer que les zéros de Pn sont réels.
2. Factoriser Pn . Exercice 13 Soit P ∈ C[X], de racines z1 , . . . , zp , et z une racine de P 0 .
0
n−1 n En étudiant la fraction PP , montrer l’existence de réels strictement positifs
Y kπ X kπ
3. En déduire la valeur de cotan et de cotan2 . p
X
n 2n + 1 a1 , . . . , ap tels que ak (z − zk ) = 0. Interprétation ?
k=1 k=1
k=1
Exercice 7 Trouver les polynômes P ∈ C[X] tels que P 0 divise P . Il y a bien Pour les 5/2, quelle interprétation géométrique peut-on donner de ce résultat ?
trois ou quatre méthodes envisageables. C’est un théorème dû à Lucas (1874) approché par Gauss (1836).

Vous aimerez peut-être aussi