Vous êtes sur la page 1sur 7

Terminale ES 1

Asie 2010
2 Terminale ES

Correction
Mathématiques
Série ES
Enseignement Obligatoire & Spécialité

Exercice 1:
1). On obtient:

10 000
HdL
9500

9200
9000
C
8500

8000

7500

7000

6500

0 2 4 6 8 10 12 14

2). On obtient l'équation de la droite HdL de regression de y en x : y = 297 x + 6870.

3.a). On conjecture que la fonction f est croissante sur @0; +¶@ et que Lim f HxL = +¶.
xØ+¶

b). Pour les variations:


Méthode 1:
La fonction x # 1 + x est croissante sur @0; +¶@ et à valeurs dans @1; +¶@ Õ D 0; +¶@.
La fonction x # lnHxL est croissante sur D 0; +¶@.
La fonction x # lnH1 + xL est donc croissante sur @0; +¶@.
Enfin la fonction x # 6400 + 1100 x est croissante sur R.
Par composée à nouveau, la fonction x # 6400 + 1100 lnH1 + xL est donc croissante sur @0; +¶@.

Méthode 2:
1100
La fonction f est dérivable sur @0; +¶@ et on a f ' HxL = .
1+x
1100
Or > 0 pour tout réel x ¥ 0.
1+x
Donc f ' HxL > 0 pour x ¥ 0.
Ainsi la fonction f est croissante sur @0; +¶@.

Pour la limite:
On sait que Lim 1 + x = +¶ et que Lim lnHXL = +¶.
xØ+¶ XØ+¶
Par composition de limites on a donc Lim lnH1 + xL = +¶.
xØ+¶
Alors comme 1100 > 0, Lim 1100 lnH1 + xL = +¶ et finalement Lim f HxL = Lim 6400 + 1100 lnH1 + xL = +¶.
xØ+¶ xØ+¶ xØ+¶
Terminale ES 3

Pour la limite:
On sait que Lim 1 + x = +¶ et que Lim lnHXL = +¶.
xØ+¶ XØ+¶
Par composition de limites on a donc Lim lnH1 + xL = +¶.
xØ+¶
Alors comme 1100 > 0, Lim 1100 lnH1 + xL = +¶ et finalement Lim f HxL = Lim 6400 + 1100 lnH1 + xL = +¶.
xØ+¶ xØ+¶ xØ+¶

c). cf figure.

4). Il est en effet raisonnable de penser que la dépense annuelle des ménages français en fruits dépasse 9200 millions d'euros.
En effet, les deux modèles proposés sont croissants et tendent vers +¶ quand x tend vers +¶: ils doivent donc forcément
dépasser 9200 un jour ou l'autre.
On peut observer sur le graphique que les courbes représentant les deux modèles finissent par passer au dessus de la droite
d'équation y = 9200.
Le premier modèle dépasse 9200 un peu avant l'année de rang 8 et le deuxième un peu avant l'année de rang 12.
La dépense des ménages devraient donc dépasser 9200 millions d'euros.

Exercice 2:
90 9
1.a). Kevin a stocké 90 morceaux de Jazz parmi H90 + 110L = 200 morceaux de musique donc pHJL = = .
200 20

b). Un tiers des morceaux de Jazz sont français, alors comme on sait que Kevin a écouté un morceau de Jazz, on obtient donc
1
p J HFL = .
3

c). On cherche la probabilité que le morceau de musique, choisi parmi tous les morceaux de musique soit un morceau de Jazz
d'un auteur français: on veut donc déterminer pHJ › FL.
9 1 3
On a pHJ › FL = pHJL p J HFL = µ = .
20 3 20

d). On veut cette fois pHFL.


On a pHFL = pHJ › FL + pHC › FL.
3
On a montré que pHJ › FL = .
20
De plus on sait qu'il y a 110 morceaux de musique classique et que parmi ces morceaux 1 dixième sont d'auteurs français.
110 11 1 11 1 11
Par suite on a pHCL = = et p C HFL = donc on en déduit pHC › FL = pHCL p C HFL = µ = .
200 20 10 20 10 200
9 11 101
Par conséquent pHFL = + = .
20 200 200

9
2). La probabilité d'écouter un morceau de Jazz est pHJL = .
20
Le choix des trois morceaux étant aléatoire, on peut assimiler l'expérience aléatoire ainsi décrite à un schéma de Bernoulli d'ordre
9
3 et de paramètre de succès , un succès correspondant à écouter un morceau de Jazz.
20
On sait alors que la probabilité que Kevin n'écoute aucun morceau de Jazz sur les 3 morceaux est donnée par
3 3
9 11
1- = = 0, 553 .
20 20
Enfin l'événement "écouter au moins un morceau de Jazz parmi les 3 morceaux" est l'événement complémentaire de l'événement
"n'écouter aucun morceau de Jazz parmi les 3 morceaux".
Par suite la probabilité cherchée est donc égale à 1 - 0, 553 º 0, 83.
4 Terminale ES

9
2). La probabilité d'écouter un morceau de Jazz est pHJL = .
20
Le choix des trois morceaux étant aléatoire, on peut assimiler l'expérience aléatoire ainsi décrite à un schéma de Bernoulli d'ordre
9
3 et de paramètre de succès , un succès correspondant à écouter un morceau de Jazz.
20
On sait alors que la probabilité que Kevin n'écoute aucun morceau de Jazz sur les 3 morceaux est donnée par
3 3
9 11
1- = = 0, 553 .
20 20
Enfin l'événement "écouter au moins un morceau de Jazz parmi les 3 morceaux" est l'événement complémentaire de l'événement
"n'écouter aucun morceau de Jazz parmi les 3 morceaux".
Par suite la probabilité cherchée est donc égale à 1 - 0, 553 º 0, 83.

Exercice 3:
1.a). On lit p 0 = 2, 95 centaines d'euros et q 0 = 5, 05 milliers d'unités.

b). Le chiffre d'affaires est le produit du nombre d'unités produites par le prix unitaire.
Ainsi le chiffre d'affaire réalisé par la vente de q 0 milliers d'unités au prix unitaire p 0 est 5050 µ 295 = 1 489 750euros.

2.a). On colorie le domaine du plan sous la courbe de f , au-dessus de l'axe des abscisses, entre les droites d'équations x = 0 et
x = 5.

5 5 5
b). On a ‡ f HxL „ x = ‡ 0, 4 ‰0,4 x „ x = ‡ u ' HxL ‰uHxL „ x avec uHxL = 0, 4 x.
0 0 0
Or on sait qu'une primitive de est u ' ‰u ‰u .
Ainsi une primitive de x # 0, 4 ‰0,4 x est x # ‰0,4 x .
5 5
5
Par suite ‡ f HxL „ x = ‡ 0, 4 ‰0,4 x „ x = A‰0,4 x E0 = ‰0,4µ5 - ‰0,4µ0 = ‰2 - 1.
0 0

5
c). On a S p = p 0 q 0 - ‡ f HxL „ x.
0
Or on sait que p 0 q 0 = 1 489 750 euros = 14, 8975 centaines de milliers d'euros.
5
De plus Ÿ0 f HxL „ x º 6, 3891 centaines de milliers d'euros.
Par suite S p = 14, 8975 - 6, 3891 = 8, 5084 centaines de milliers d'euros.
Terminale ES 5

5
c). On a S p = p 0 q 0 - ‡ f HxL „ x.
0
Or on sait que p 0 q 0 = 1 489 750 euros = 14, 8975 centaines de milliers d'euros.
5
De plus Ÿ0 f HxL „ x º 6, 3891 centaines de milliers d'euros.
Par suite S p = 14, 8975 - 6, 3891 = 8, 5084 centaines de milliers d'euros.

3.a). On dénombre dans la partie hachurée plus de 49 carreaux.


49
Sachant qu'une unité est de 4 carreaux, on peut donc affirmer que la partie hachurée est d'au moins º 12, 25 unités d'aire.
4
Donc la partie hachurée doit être estimée à plus de 10 unités d'aires.
Jeanne a raison.

b). On a vu que le surplus des consommateurs est de plus de 10 unités d'aires.


Remarquons qu'une unité d'aire correspond à 1 centaine d'objets×1 milliers d'euros=1 centaine de milliers d'euros.
Par suite le surplus des consommateurs est d'au moins 10 centaines de milliers d'euros.
L'essai 3 ne convient donc pas.
Ensuite, on peut observer que le surplus des consommateurs est inclus dans un rectangle de dimensions 5,5×4,5 unités d'aires.
Donc le surplus des consommateurs est inférieur à 25 centaines de milliers d'euros.
L'essai 1 ne ocnvient donc pas.
L'essai 2 est donc le plus pertinent puisque l'on a vu que le surplus est d'au moins 12,25 centaines de milliers d'euros.
Un décompte plus précis montre que le surplus est contenu dans 60 carreaux, c'est à dire 15 unités d'aires et donc ne dépasse pas
15 centaines de milliers d'euros.
L'essai 2 mesure un surplus des consommateurs de l'ordre de 14,11 centaines de milliers d'euros.
C'est donc le plus pertinent.

Exercice 4:
Pour les candidats n'ayant pas suivi l'enseignement de spécialité.

1). y = 3 x - 10.

En effet on a f ' HxL = 2 x - 3 avec f HxL = x 2 - 3 x - 1 d'où y ' H3L = 3 et ainsi l'équation de la tangente est
y = 3 Hx - 3L + f H3L = 3 x - 9 - 1 = 3 x - 10.

2). "horizontale"

L'observation graphique est ici le plus simple. L'axe des abscisses est asymptote en +¶ et en -¶.

1.0

0.5

-20 -10 10 20

-0.5

-1.0

3). "est croissante sur D 0; +¶@"

On peut encore observer graphiquement le résultat.


On peut aussi remarquer que k est la composée de trois fonctions croissantes: Exp Î Hx # 1 + xL Î ln
Enfin on peut remarquer que pour tout réel x > 0, kHxL = ‰1 ‰lnHxL = ‰ µ x.
6 Terminale ES

On peut encore observer graphiquement le résultat.


On peut aussi remarquer que k est la composée de trois fonctions croissantes: Exp Î Hx # 1 + xL Î ln
Enfin on peut remarquer que pour tout réel x > 0, kHxL = ‰1 ‰lnHxL = ‰ µ x.

4). 300%

2
50
Le coefficient de diminution de deux baisses successives de 50% est 1 - = 0, 25.
100
2
50
Deux hausses de 50% reviennent à multiplier par 1 + = 2, 25 et 2, 25 µ 0, 25 = 0, 5625 < 1.
100
100
Une hausse de 100% revient à multiplier par 1 + = 2 et 2 µ 0, 25 = 0, 5 < 1.
100
300
Une hausse de 300% revient à multiplier par 1 + = 4 et 4 µ 0, 25 = 1: on a compensé les 2 baisses.
100

5). 72%

22% des 75% des chênes sont morts: ainsi 16,5% des arbres replantés sont des chênes qui sont morts.
On en déduit 78% des 75% des chênes sont encore vivants: ainsi 58,5% des arbres replantés sont des chênes vivants.
9% des 25% de charmes sont morts: ainsi 2,25% des arbres replantés sont des charmes qui sont morts.
Au total 18,75% des arbres replantés sont morts: il reste donc 81,25% des arbres replantés après une année.
58, 5
Finalement parmi la part des chênes encore vivants parmi les arbres encore vivants est donc donnée par = 72 %.
81, 25

Exercice 4:
Pour les candidats ayant suivi l'enseignement de spécialité.

1). 41%.

Chaque année la population d'arbres diminue de 10%: la population d'une année est donc obtenue en multipliant la population de
10
l'année précédente par 1 - = 0, 9.
100
Entre 2005 et 2010, 5 années se sont écoulées.
Par suite la population d'arbres en 2010 est donnée par la population d'arbres en 2005 multipliée par 0, 95 .
41
Comme 0, 95 = 0, 59 049 º 0, 59 = 1 - , on en déduit que la population d'arbres a diminuée de 41% entre 2005 et 2010.
100

2). V 3 = 19.

On calcule V 2 : V 2 = 3 V 1 - 2 V 0 = 3 µ 7 - 2 µ 5 = 11.
On en déduit V 3 : V 3 = 3 V 2 - 2 V 1 = 3 µ 11 - 2 µ 7 = 19.

3). "des ordonnées".

Il n'y a pas d'inconnue y dans l'équation, ainsi pour un couple Hx 0 ; z 0 L donné solution de l'équation, tous les points de coordon-
nées Hx 0 ; y; z 0 L sont des points du plan d'équation 5 x - z + 7 = 0.
Le plan est donc parallèle à l'axe des ordonnées.

4). "une parabole"

On subsitue z par 7 dans l'équation de la surface S.


On obtient alors 7 = x 2 - y + 3 d'où y = x 2 + 3 - 7 = x 2 - 4: c'est l'équation d'une parabole.

5). 4 x + 3 y + 3 z = 12.
Terminale ES 7

5). 4 x + 3 y + 3 z = 12.

On lit sur le graphique AH3; 0; 0L, BH0; 6; 0L et CH0; 0; 4L.


On vérifie alors les équations à l'aide des coordonnées.
• 3 µ 0 + 6 µ 6 + 4 µ 0 = 36 ¹≠ 9 donc le point B n'appartient pas au plan d'équation 3 x + 6 y + 4 z = 9: cette équation ne convient
pas.
• 2 µ 0 + 0 - 4 = -4 ¹≠ 6 donc le point C n'appartient pas au plan d'équation 2 x + y - z = 6: cette équation ne convient pas.
Il ne reste que la dernière.