Vous êtes sur la page 1sur 1

30

Étude de la méthodologie, le but et les limites des principaux essais


en laboratoire, ainsi que les données qui en ressortent par la lecture Le profil des participants
des diagrammes et le calcul ; connaître le principe de mise en œuvre Stagiaires de la formation
« Bases théoriques pour interpréter
des principaux essais géotechniques en laboratoire et être capable les essais de laboratoire
en mécanique des sols »
de les réaliser dans le respect des normes.
Toute personne ayant réalisé ses études
dans une filière Géologie ou Géotechnique
ou occupé un poste dans une société
de Géotechnique

Les essais de laboratoire Débutant dans la réalisation des essais


géotechniques en laboratoire

en mécanique des sols Les prérequis


Bac scientifique
Notions de base en géotechnique
(notamment dans les domaines de
la mesure physique, BTP, métrologie…)
PROGRAMME
Modalités pédagogiques
Apports théoriques, méthodologiques
et pratiques (Cours magistraux, Travaux
Jour 1 à 3 Jour 1 à 2 Dirigés sur la plateforme de Géosciences)

Les caractéristiques Les classifications


mécaniques d’un sol d’un sol et les essais
Points forts de la formation
d’identification Alternance de la théorie et de la pratique,
JOUR 1 : plusieurs évaluations des acquis en cours
de stage, approche métier
• Les essais Œdométriques JOUR 1 : LA THÉORIE
- Théorie : principe de l’essai et méthodologie, • La teneur en eau naturelle
but de l’essai, établissement des graphiques et la masse volumique
et calculs de base, limite de l’essai.
Les profils des intervenants
- Pratique (manipulation et étude de cas) : • La granulométrie (*) Danièle DAGAULT
réalisation d’un «essai rapide», interprétation Géologue Conseil, Formatrice
des observations réalisées, interprétation d’un essai
• La sédimentométrie (*) en Géotechnique
œdométrique complet, approche de l’essai
de gonflement à l’œdomètre, approche de l’essai
de perméabilité à l’œdomètre. • La teneur en carbonates (*)

• Les limites d’Atterberg (*) Tarifs


JOUR 2 :
3 jours (21 heures)
• Les essais de cisaillement rectiligne • La limite de retrait (*) + 2 jours (14 heures)
- Théorie : principe général de l’essai et méthodologie,
essai de cisaillement non drainé UU (méthodologie • L’équivalent de sable (*) Code formation
particulière de l’essai, but de l’essai et calculs de GEOS 108
base, limite de l’essai), essai de cisaillement consolidé
non drainé CU (méthodologie particulière de l’essai,
• La classification GTR
1 050 eHT
but de l’essai et calculs de base, limite de l’essai). Caractéristiques mécaniques
JOUR 2 : LA PRATIQUE
- Pratique (manipulation et étude de cas) : 700 eHT
réalisation d’un essai de cisaillement rectiligne CU, • Les essais de classification en laboratoire Essais d’identification
interprétation de l’essai réalisé, interprétation
des observations réalisées en cours de manipulation. - Présentation du matériel de laboratoire
- L’atelier granulométrie
JOUR 3 : - L’atelier Limites d’Atterberg
- L’atelier calcimétrie
• Les essais Triaxiaux Dates sur demande À Beauvais
- L’atelier V.B.S
- Théorie : principe général de l’essai et méthodologie,
essai triaxial non consolidé non drainé UU
(méthodologie particulière de l’essai, but de l’essai • Études de cas et réalisation des essais
et calculs de base, limite de l’essai), essai triaxial Offert Nous consulter
- Mesure de la teneur en eau
consolidé non drainé CU (méthodologie particulière
de l’essai, but de l’essai et calculs de base, limite - Mesure de la masse volumique par la méthode
de l’essai), essai triaxial consolidé drainé CD pesée simple pour un volume connu Formation assurée à partir de 5 participants
Date limite d’inscription :
(méthodologie particulière de l’essai, but de l’essai - Mesure de la masse volumique par la méthode 1 mois avant le début de la session
et calculs, limite de l’essai). de la pesée hydrostatique
- Pratique (manipulation et étude de cas) : - Réalisation d’une granulométrie à sec
réalisation d’un «essai rapide», interprétation - Réalisation d’une Limite d’Atterberg
des observations réalisées en cours de manipulation,
- Réalisation d’une mesure de calcimétrie
interprétation d’un essai triaxial complet. Plus d’informations
- Réalisation d’une mesure V.B.S auprès du responsable
- Classification GTR des échantillons étudiés formation continue :
Agnès Sylvano | 03 44 06 76 05
*Principe de l'essai et méthodologie, but de l'essai et calculs de base, limite de l'essai. agnes.sylvano@unilasalle.fr
**Caractéristiques mécaniques
***Essais d’identification

Vous aimerez peut-être aussi