Vous êtes sur la page 1sur 3

➜ Maîtres d’œuvre :

bien connaître ses responsabilités...


... pour mieux prévenir les risques de construction

Maîtres d’œuvre : bien connaître Présentation


ses responsabilités... Cette plaquette est destinée en priorité aux
professionnels réalisant des missions de
maîtrise d’œuvre (conception et/ou direction
Définitions succinctes
des RCD et RCG
... pour mieux prévenir les risques de construction de travaux) : architectes, bureaux d’études et La responsabilité civile décennale (RCD)
ainsi qu’aux entreprises et artisans. concerne les seuls dommages
affectant la solidité
Elle a pour objectif de sensibiliser ces profes- de l’ouvrage commandé
sionnels sur leurs responsabilités et garan- ou le rendant impropre
ties d’assurances (obligatoires ou non) qui y à sa destination,
sont associées. dommages survenus
dans les dix ans qui
Bien identifier ses responsabilités mène à suivent la réception
un comportement de prévention et limite des travaux.
les risques de désordres.

La responsabilité civile générale (RCG)


Cette plaquette concerne la construction concerne les dommages
d’ouvrages immobiliers neufs ou travaux
(corporels, matériels et
sur existants soumis à responsabilité décennale
au sens des articles 1792 et 1792-2
immatériels) causés
du code civil et visés par l’assurance aux tiers ou aux
décennale obligatoire, c’est-à-dire tous cocontractants
les ouvrages à l’exclusion de ceux du fait de
énumérés à l’article L. 243-1-1 l’activité de
du code des assurances (la liste des construction.
ouvrages exclus de l’assu-
rance construction obligatoi-
re correspond pratiquement
aux ouvrages de génie civil).

Ce document a été réalisé par l’Agence Qualité Construction,


association dont la mission est d’améliorer la qualité des constructions. Agence Qualité Construction • Maîtres d’œuvre : bien connaître ses responsabilités... pour mieux prévenir les risques de construction • 2007
Il a été rédigé avec le concours des professionnels du bâtiment et de l’assurance.
➜ Maîtres d’œuvre :
bien connaître ses responsabilités... ➜ Maîtres d’œuvre :
bien connaître ses responsabilités...
... pour mieux prévenir les risques de construction ... pour mieux prévenir les risques de construction

Exemples d’événements susceptibles d’incriminer la maîtrise d’œuvre


Signature Déclaration Réception (R) R + 10 ans
CONTRAT ouverture
de chantier

I Dommages à l’ouvrage
neuf et, le cas échéant,
• Erreur dans
les études
• Effondrement en cours de travaux.
IMPROPRIÉTÉ À SA DESTINATION TELLE QUE :
dommages nécessitant • Fuite en façade ou toiture.
aux existants des reprises • Défaillance des revêtements ayant des fonctions d’étanchéité (eau, thermique, phonique)
qui, totalement en cours pouvant nuire à la destination des locaux.
incorporés dans de travaux. • Climatisation dans un établissement de soins n’atteignant pas
l’ouvrage neuf, les performances réglementaires.
en deviennent • Hauteur insuffisante des gardes-corps.
techniquement
indivisibles • Non respect de la réglementation
sur l’accessibilité.
SOLIDITÉ :
• Fissuration dans les structures
de nature à affecter la solidité.
• Ferraillage de balcons mal conçu,
mettant en péril leur stabilité.

II Dommages matériels
aux autres existants ou
• Dommages matériels aux avoisinants : fissuration
d’un immeuble voisin, suite à démolition, terrassement ou travaux
aux avoisinants de reprise en sous-œuvre.
• Pénétration d’eau dans l’immeuble voisin, suite à la réalisation
de travaux en mitoyenneté. Pas
d’ob R CG
liga
tion Resp
III Dommages matériels • Suite à fuite d’eau en toiture, destruction d’une machine. léga ons
aux biens mobiliers le d a
’ass bilité
(équipements professionnels, uran c
ce, s ivile
meubles...) consécutifs au f g
pour énéra
aux dommages ci-dessus les a le ou
(I et II) rchte d
ctes, e droit
mais c
assur ommun.
• Suite à un décollement généralisé de carrelage ance i
IV Dommages
immatériels
• Erreur dans
le montage dans un centre commercial, nécessité :
ndispe
nsable
.
de l’opération - d’arrêter l’exploitation ;
de construction. - de prendre des dispositions particulières d’exploitation.

V Dommages • Accident corporel consécutif au non-respect de règles relatives


corporels à la sécurité des personnes (incendie, garde-corps, accessibilité...).

Agence Qualité Construction • Maîtres d’œuvre : bien connaître ses responsabilités... pour mieux prévenir les risques de construction • 2007 Agence Qualité Construction • Maîtres d’œuvre : bien connaître ses responsabilités... pour mieux prévenir les risques de construction • 2007
➜ Maîtres d’œuvre :
bien connaître ses responsabilités... ➜ Maîtres d’œuvre :
bien connaître ses responsabilités...
... pour mieux prévenir les risques de construction ... pour mieux prévenir les risques de construction

ges-ouvrage. Cette obligation doit lui être rappelée par


Conseils La réception des travaux
iLe maître d’œuvre chargé du suivi des travaux doit
le maître d’œuvre dès le début de l’opération.
iEn cas d’intervention sur des bâtiments existants ou
attirer l’attention de ses partenaires constructeurs et à proximité d’immeubles voisins, le maître d’ouvrage
L’assurance de responsabilité Ces différents points doivent donc être déclarés à du maître de l’ouvrage sur la nécessité de prononcer doit être averti par le maître d’œuvre de l’impossi-
l’assureur. la réception des travaux dès que l’ouvrage est achevé.
professionnelle de la maîtrise d’œuvre La réception marque le départ de la mise en jeu pos-
bilité d’écarter tout risque d’imprévu, et qu’il doit
iIl convient d’être attentif aux exclusions de garantie donc accepter par avance de prendre en charge les
iMême si l'obligation légale d'assurance est limitée dans l’assurance de responsabilité civile générale sible de la garantie de parfait achèvement (due par éventuels surcoûts liés à des travaux supplémen-
à la seule responsabilité civile décennale, il est en l’entrepreneur), de la garantie de bon fonctionnement taires indispensables, mais imprévisibles avant le
pratique indispensable d'être aussi assuré pour la et de la responsabilité décennale ainsi que de l’assu- début de l’exécution des travaux.
responsabilité civile générale.
Le contrat de maîtrise d’œuvre rance obligatoire qui s'attache à cette dernière.
iEn cas de sinistre, le maître d’œuvre doit participer
Toutefois, contrairement aux autres constructeurs, iUn contrat écrit et préalable est indispensable. En iIl est rappelé que le maître d’œuvre chargé du suivi activement à la recherche des causes et à sa propre
les architectes sont tenus à une obligation légale effet, l’écrit est le seul moyen efficace de prouver des travaux assiste le maître de l’ouvrage pour la défense. Il connaît mieux que personne tous les
d'assurance non seulement de la responsabilité l’étendue des engagements contractuels, en particu- réception et doit signaler les défauts qui doivent être éléments de fait qui permettront aux assureurs et, le
civile décennale, mais aussi de la responsabilité lier, du contenu de la mission confiée et du montant mentionnés en tant que réserves sur le procès- cas échéant, aux experts et aux avocats, de faire
civile générale. des honoraires dûs. verbal. Les délais nécessaires à l’exécution des valoir les meilleurs arguments techniques et juri-
travaux de levée des réserves sont fixés par accord diques. En particulier, il est indispensable que le
Pour les maîtres d’œuvre, le poids financier de iEn cas de groupement de maîtres d’œuvre, il est entre le maître de l’ouvrage et l’entrepreneur
la responsabilité civile de droit commun est à peu indispensable de définir les limites des missions maître d’œuvre participe aux réunions d’expertise
concerné. Il appartient dans ce cas au maître auxquelles il est convoqué. La première de ces réuni-
près équivalent à celui de la responsabilité civile des uns et des autres. Indépendamment du fait que d’œuvre de veiller à ce que les réserves soient
décennale. cela permet d’imputer correctement les respon- ons est particulièrement importante ; elle est en
levées dans les délais fixés. effet presque toujours un moment décisif en vue du
Même si les dommages corporels graves sont peu sabilités en cas de désordres, l’équipe y gagnera en
iLorsque la mission du maître d’œuvre comprend règlement du sinistre.
fréquents, ils peuvent être financièrement très performance et qualité. Un contrat de cotraitrance
s’impose. l’assistance à la réception de l’ouvrage, il doit veiller à
lourds. ce que le maître d’ouvrage signe le procès-verbal Pour en savoir plus
iDéfinir et déclarer clairement à son assureur ses iLe mandataire doit vérifier que tous les membres du avec ou sans réserve. • Code civil et Code des assurances,
domaines d’activités ainsi que les missions exer- groupement sont assurés pour leur responsabilité Code de la construction et de l’habitation.

© AQC novembre 2007 - 978-2-35443-019-1


cées et s’y conformer. Vérifier son contrat d'assu- civile décennale et leur responsabilité civile géné- Points sensibles Legifrance : loi du 4 janvier 1978 : www.legifrance.gouv.fr
rance périodiquement et l’adapter éventuellement. rale, pour les activités qu’ils exercent directement ou • Contrats types : Conseil national de l’ordre
iLe maître d’œuvre est tenu d’une obligation de des architectes : www.architectes.org
qu’ils donnent en sous-traitance. Pratiquement, conseil envers le maître de l’ouvrage. Cette obliga-
iIl faut avoir présent à l’esprit que le titulaire du mar- la vérification s’opère par la communication des • Autres informations :
ché doit être assuré non seulement pour les activi- tion de conseil s’étend à ses partenaires construc- - SYNTEC : www.syntec-ingenierie.fr
attestations d’assurance annuelles, qui doivent teurs. Il doit les éclairer sur les divers aspects de
tés qu’il exerce directement mais aussi pour celles notamment comporter la désignation des activités - CICF (Chambre de l’ingénierie et du conseil de
l’opération, en particulier sur les risques, les avan- France) : www.cicf.fr
qu’il donne en sous-traitance. garanties. Le cas échéant, cette vérification doit être tages et les inconvénients qu’elle comporte. - UNTEC (Union nationale des économistes de la
iConsidérer son assureur comme un partenaire effectuée chaque année, depuis l’année du com-
mencement de la mission jusqu’à celle de la fin de iLe maître d’œuvre, en charge du suivi des travaux, construction et des coordonnateurs) : www.untec.com
auprès duquel tous conseils peuvent être obtenus et doit vérifier, avant l’ouverture du chantier, que les - UNSFA (Union nationale des syndicats français
le tenir informé de tout changement dans ses activi- cette mission.
entrepreneurs sont correctement assurés pour d'architectes) : www.unsfa.com
tés, sa structure. l’opération concernée. - USG (Union syndicale géotechnique) :
iBien se rappeler que les conditions d’assurance IMPORTANT iDans les cas et limites définis aux articles L 242-1 www.u.s.g.free.fr
et L 243-1-1 du Code des assurances, le maître de - AQC (Agence qualité constuction) :
prennent notamment en compte : • L’assurance de la responsabilité décennale est
l’ouvrage est tenu de souscrire une assurance domma- www.qualiteconstruction.com
• le respect des règles et normes de construction ou maintenue pendant 10 ans à compter de la
bien les dérogations contractuelles à ces règles et réception des travaux, dès lors que le maître
normes ; d’œuvre est assuré au jour de la déclaration

arcadia • 01 43 66 66 07
• les produits mis en observation (pour plus d’infor- (réglementaire ou non) d’ouverture du chantier.
mations : www.qualiteconstruction.com) ; • Pour ce qui est du maintien de l’assurance
• l’emploi de techniques innovantes... ; responsabilité civile générale, il est impératif
• la participation à des chantiers exceptionnels d’interroger son assureur. 9, boulevard Malesherbes, 75008 PARIS -- Tél. : 01 44 51 03 51
(dimensions hors normes, portées importantes, ...). Email : aqc@qualiteconstruction.com - www.qualiteconstruction.com - Association loi de 1901

Agence Qualité Construction • Maîtres d’œuvre : bien connaître ses responsabilités... pour mieux prévenir les risques de construction • 2007 Agence Qualité Construction • Maîtres d’œuvre : bien connaître ses responsabilités... pour mieux prévenir les risques de construction • 2007

Vous aimerez peut-être aussi