Vous êtes sur la page 1sur 25

.

CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE
FRANÇAIS :

RENAULT, se classe au premier rang européen et au quatrième rang


mondial (2004) de l'industrie automobile.

Quelle est l'histoire de cette entreprise centenaire ?

Comment s'explique sa réussite ?

En 1898, Louis Renault crée un premier véhicule dons son atelier, à


Billancourt et à l'année suivante, il développe son entreprise.

Il fournit bientôt les taxis parisiens et devient le premier constructeur


Automobile français. Après la Seconde Guerre mondiale, l'entreprise est
nationalisée ce pour sanctionner sa collaboration avec les allemands. Elle prend
le nom de Régie nationale des usines Renault. Dans les années 1990, elle est en
partie privatisée.

Son chiffre d'affaire en 2004 est de 40,7 milliards d'euros (résultat net de
3,5 milliards d’euros, en hausse par rapport à 2003). L’entreprise emploie

131 879 salariés en 2004. Elle produit près de 2,5 millions de véhicules ce qui
représente 4,1 % du marché mondial en 2004.

1
De nouveaux modèles ont été lancés pour transformer l'image du groupe :
des modèles haut de gamme, comme la Renault 25 et l’espace, d’autres qui
incarnent la bataille de la qualité Renault 19 et Clio, ainsi qu'une gamme
nouvelle développée autour de la Mégane et de la Laguna. En 2005, la Logan est
présenté comme le nouveau modèle porteur de la marque.

Renault réinvestit 5,1% de son chiffre d’affaires dans la recherche &


développement (soit près de 2 millions d'euros). Plus de 12 000 personnes sont
employées dons ce secteur, de l'innovation, que la compétition (Formule 1)
incarne avec réussite, comme en témoigne le titre de champion du monde des
constructeurs acquis en 2005.

I- INTRODUCTION :

1- Présentation général de la société  :

« Auto Scanner » est une société à responsabilité limitée (SARL) qui


appartient au secteur tertiaire.

Elle est spécialisée dans l'entretient, maintenance, la vente des véhicules,


vente pièces d'origine et Io diagnostic des moteurs de type RENAULT,
implantée à Réjiche à Mahdia en juin 1999 avec un capital de quatre-vingt mille
dinars et en employant 12 salariés, elle a réussi à arracher sa place dons le
marché et à gagner la confiance de la clientèle en suivant une politique
cherchant à diminuer les prix et garder une bonne qualité des services.

2- Historique  :

Auto Scanner a commencé son activité en juin 1999. Elle a débute avec
un atelier mécanique dans lequel ils ont spécifié une partie pour installer
l'ordinateur contenant le logiciel (CLIP) qui assure le diagnostic des tous les

2
voitures RENAULT et qui est à l’origine de l’appellation de la société.

Après cinq ans d'activité l'atelier s'avère insuffisant pour accueillir tous
les véhicules qui y étaient présent. L’administration a vu donc nécessaire de
transmettre sans activité dans un bâtiment voisin plus large et le premier a été
spécifié pour la Tôlerie seulement. Le nouveau bâtiment comporte le magasin,
les ateliers, la réception, la salle d'attente avec l'administration et la surface de
vente des nouvelles voitures.

Dans ce même temps et plus précisément en début 2005 l'entreprise a mis


en œuvre un four (cabine a peinture) pour le département tôlerie utilisé pour le
séchage de la peinture. Aujourd’hui l’entreprise comporte trois départements :
mécanique, électromécanique et tôlerie.

3- Organisation de la société  :

L'entreprise est dirigée par monsieur BOUZIDI Ahmed qui occupe- le


poste de gerant et a sous son autorité la secrétaire Karoui Semah

L’atelier mécanique est contrôlé par la coordinateur technique monsieur


Bada Nazih, et l'atelier de tôlerie surveillé par le chef de l'équipe monsieur Tomi
Mohamed Ali, ainsi que le service électromécanique mis sous la responsabilité
de C'est dans ce service que j’ais été affecté mon stage industriel pendant le
moins de juillet

3
4- Organigramme

Gérant
Bouzidi Ahmed

Secrétaire
Karwi Sameh

Atelier Mécanique Caissier


ADEL Jribi Lassad
4 ouvriers

Atelier Atelier Tôlerie


Electromécanique Tomi Med Ali
Bada Nazih 2 ouvriers

Organigramme de la société « AUTO SCANNER »

II- DEPARTEMENT MECANIQUE :

1- Présentation générale de l’atelier  :

4
L'atelier mécanique occupe une surface importante du bâtiment de la
société, il est très vaste avec une bonne aération.

Il comporte quatre ponts de levage et un autre conçu pour réaliser les


parallélismes mais qui est utilisé aussi comme pont de levage en cas de besoin et
surtout pour la vidange et le changement des filtres. Parmi ces quatre ponts de
levage un a une Charge maximale de (2500Kg) alors que les autres peuvent

supporter (3000Kg). Pour le pont de parallélismes supporte (4000Kg).


L’atelier est équipé par 2 mécaniciens chacun possède un pont de levage et une
caisse d'outil dont elle est sous son responsabilité qui comporte tout l’outillage
nécessaire (clé à fourche, clé à lunette, clé à tube, supons, tournevis, cale
étalon…), il existe aussi deux robinet d'air comprimé chacune entre deux pont de
levage.

On peut remarquer que l'emplacement des ponts est organisé, de manière


à faciliter la circulation des véhicules dans l'atelier afin d'éviter l'encombrement
et gagné un maximum d'espace.

2- Réception  :

Quand le client apporte sa voiture qui présente un défaut ou pour faire


l’entretien, il est accueilli par le coordinateur technique qui lui donne
l’autorisation de l’entrée à l'atelier ou bien lui donne un rendez-vous dans le
délai le plus proche en cas de surcharge. Pour les voitures qui ne nécessitent pas
beaucoup de temps d'entretien tels que la vidange, changement des bougies,
lampe, visible, diagnostic…, sera réparé dans le même jour de la visite et au
maximum à la fin de la journée. Pour les voitures qui présente des grands pannes
tels que la révision moteur, changement du mécanisme embrayage, changement
des courroies et les pannes électriques difficile..., le chef de l'atelier lui fixe la
date de sortie de la voiture de l’atelier après réparation.

5
A l'entrée du voiture à l'atelier, le réceptionniste remplir attentivement la
fiche de réception, qui contient des informations sur la voiture et le client tels
que le n° de tél, le matricule, le kilométrage, et les accessoires de la voiture puis
il signe avec le client.

3- Caisse et magasin  :

A la fin de la réparation le chef de l'atelier indique sur la fiche de


réception toutes les taches faire et les pièces changées à partir du magasin, puis
cette fiche sera envoyée à la caisse pour préparer la facture. Avec la facture qui
signale les prix d’entretien et des pièces changées, le client prendre un certificat
de contrôle signale la prochaine visite de contrôle.

4- Présentation et généralité sur les organes mécaniques  :

a- Moteur à explosion à 4 temps  :

Le moteur à explosion (dit aussi moteur thermique) est conçu pour


transformer une énergie thermique qui est le résultat de l’explosion d'un
mélange air-essence pour les moteurs à 4 temps, ou air-essence-huile pour les
moteurs à travers le vilebrequin qui accouplé avec le volant moteur à 2 temps en
énergie mécanique d’abord linéaire a travers le bielle puis rotative a travers le
vilebrequin qui accouplé avec le volant moteur.

Le principe du moteur à explosion 4 temps est relativement simple : le


mélange air-essence est fortement comprimé par le piston.

Une étincelle fournie par une bougie permet de faire exploser le gaz
compressé qui repousse violemment le piston Ce déplacement permet de faire
tourner le vilebrequin qui, par un système mécanique compliqué, permettra de
faire tourner les roues et donc d’avancer. Dans ce moteur à 4 temps, pour que la
bielle tourne d'un tour, il faut deux montées et deux descentes du piston.

6
4 temps : L’huile et l’essence ne se mélange jamais. Le mélange air-
essences est confiné à la partie haute du moteur tandis que l’huile reste dans la
partie basse.

Le piston doit faire deux tours au vilebrequin (720°) pour effectuer un Cycle
complet.

2 temps: Le piston fait faire un seul tour au vilebrequin (360°) pour


effectuer un cycle complet. Il s’use beaucoup plus vite que le moteur à 4 temps,
car sa lubrification est moins bonne. De plus, il a tendance à polluer beaucoup
plus.

Principe des 4 temps du moteur à explosion  :

 L’admission : La soupape d’admission s’ouvre et le piston descend,


aspirant le mélange air-essence.

 La compression : Les soupapes d’admission et d’échappement se ferme.


Le piston remonte comprimant le mélange air-essence.

7
 L’explosion (ou détente) : Les deux soupapes fermées, la bougie émet une
étincelle provoquant l’explosion du mélange air-essence. La pression
fournis permet de faire redescendre le piston (temps moteur).

 L’échappement : La soupape d’échappement s’ouvre et le piston remonte


permettant l’évacuation des gaz brulés que l’on retrouvera à la sortie du
pot d’échappement.

b- Description technique de l’automobile  :

Une automobile comporte essentiellement une carrosserie, abritant ses


passagers et leurs bagages, un moteur, une transmission, quatre roues
suspendues, des dispositifs de conduites, de commande et d'éclairage.

A l’intérieur de carrosserie, l’habitacle comprend les sièges des


passagers, le système complet de pilotage, le tableau de bord et les accessoires
divers. La carrosserie est équipée, outre des portes munies de leurs propres
glaces fixes telles que le pare-brise, de la lunette arrière et, éventuellement, de
glaces latérales de complément. En plus des portières latérales, in carrosserie
peut présenter un hayon ou une porte arrière, ainsi qu'un toit ouvrant, même si
elle est autoporteuse. Elle est pourvue à l’extérieur, des organes d’éclairage
réglementaires (phases, combinés avec les feux de croisement ou codes, feux de
position avant éventuels, feux rouges arrière, feux de stop, feux de recul), ainsi
que des rétroviseurs, qui complètent le rétroviseur interne, permettant au
conducteur de regarder la route derrière lui.

c- La direction  :

L’engagement d'une voiture dans un virage est assuré par braquage des

8
roues avant, généralement commandé par une crémaillère transversale
horizontale, contrôlée par un pignon solidaire du volant de direction. Dans les
voitures modernes, l’arbre reliant le volant au pignon est brisé, grâce à deux
joints, et se replie sur lui-même en cas de choc violent à l'avant, évitant ainsi un
type d'accidents très graves autrefois (le recul d'un arbre rigide défonçait la cage
thoracique du conducteur). La crémaillère elle-même, à ses deux extrémités, des
biellettes articulées qui permettent les oscillations verticales des roues et
assurent la rotation des fusées et des roues autour d'un axe approximativement
vertical. Les voitures Renault sont couramment équipées de la direction assistée.

d- L’embrayage  :

C’est l’organe tampon entre le moteur et le reste de transmission. Il faut


être en effet en mesure de faire tourner le moteur sans faire avancer la voiture, et
il est indispensable de libérer la boite de vitesse du moteur à chaque passage de
vitesses. On utilise pour cela un système comprenant un disque garni d'un
matériau antifriction à base d'amiante.

e- Le gaz d’échappement  :

Ce gaz est libéré sous pression résiduelle non négligeable au moment de


l’ouverture des soupapes d'échappement, traversent éventuellement la turbine
d’un turbocompresseur, et vont se détendre leur détente dans un pot
d’échappement, et traversant le deux, silencieux ou marmites avant et arrière
pour l'amortissement sonore, avant d'être rejetés à l'arrière du véhicule. Ce gaz
contient divers produits polluants comme l'oxyde de carbone et l’oxyde d’azote.

5- Les taches effectuées dans ce stage  :

9
1- Changement de filtre de carburant

2- Changement de soufflet boite

3- Montage support bielle

4- Changement de du train arrière

5- Changement serin block de triangle gauche

6- Réglage chaine moteur

7- Changement poulie arbre a came

8- Changement de poulie arbre a came

9- Changement de tendeur accessoire

10- Changement de couroie accesoire

a- Remplacement des plaquettes des freins à disque  :

Freins à disque : Ce type est le plus utilisé sur les voitures modernes
pour sa progressivité, il compose essentiellement d'un disque lié, à la roue de
véhicule qui est pincé entre deux plaquettes supportées par un étrier et
actionnées par des pistons hydraulique.

 Les étapes du travail :

 Desserrer les vis des roues

 Lever le véhicule a l'aide du pont de levage.

 Déposer les roues.

 Enlever les accessoires de fixation et débrancher le fil de Je témoin


d'usure.

 Déposer les deux vis de colonnette et les ressort anti bruit.

 Enlever les plaquettes usagées et contrôler l'usure du disque.

10
 Repousser les pistons pour permettre l'introduction des plaquettes
intérieur et extérieur nouveau et le fixer avec leur ressorts anti bruit et
rebrancher le témoin d'usure.

 Appuyer plusieurs fois sur la pédale de frein a fin de mettre le piston en

contact avec les plaquettes.

Mécanisme du frein à disque avant

b- Vidange d’huile moteur  :

La vidange d'huile du moteur il est une opération de grande importance,


en effet, les organes du moteur en mouvement subissent des frottements qui
entraînent un échauffement pouvant aller jusqu'à la fusion des métaux en
contact. L'huile du moteur à pour but de réduire ces frottements. Etant soumis à
des contraintes thermiques extrêmes, l'huile subit une usure mécanique et se
charge au fil des heures de fonctionnement de nombreuses impuretés
métalliques ainsi que de résidus de combustion qui lui donnent son aspect
noirâtre. A ce titre, elle doit être changée périodiquement chaque dix milles
kilomètres. Cette opération débutant par l'enlèvement du cache inférieur du

11
moteur, ensuite on dévisse le boulon de vidange et attendre jusqu'à le moteur
sera vide d'huile, puis on vise le boulon de vidange et le cache moteur, enfin en
verse l'huile dans le carter moteur jusqu'au repère maximale de la jauge qu'il doit
être déposé pour créer une prise d'air, afin de faciliter le remplissage.

 La plupart des voitures Renault utilisant l’huile ELF de qualité 15W50


pour les moteurs à essence 10W40 pour les moteurs à injection diesel.

Moteur de Clio 2

c- Changement du filtre à huile  :

Le filtre à huile à pour, créer de retenir les impuretés dont se charge


l'huile et qui résulte de l'usure mécanique du moteur. Il est donc essentiel de
remplacer le filtre lors de chaque vidange tout le dix milles kilomètres.
Après la vidange d'huile en dépose le filtre à huile à laide de la clef à filtre.

Ensuite en mettre un petit bac et des chiffons sous !e filtre en Vue de


limiter les salissures lorsqu'on dévisse ce filtre, puis en lubrifie la surface d'appui
du joint du nouveau filtre et en visse le nouveau filtre à la main, jusqu’à ce qu’il
vienne en appui sur le bloc, enfin le bloquer d'un demi à trois-quarts de tour.
12
Après les opérations de vidange et changement du filtre faites tourner le
moteur deux à trois minutes au ralenti, puis en vérifie le serrage du filtre et du
boulon de vidange.

d- Changement du filtre à air  : (internet)

e- Changement du filtre à carburant  :

Le filtre à carburant son rôle est d'éliminer les impuretés contenues dans
le carburant, comme l'eau et les poussières.

Dans le cas d'une voiture à essence, un filtre colmaté peut perturber


l'alimentation du moteur entrainant une diminution des performances pouvant
aller jusqu'à la rupture complètement de l'essence.

Dans le cas d'une voiture diesel, la pompe et les injecteurs sont sensibles
à la présence d’eau, le filtre assure la séparation entre l’eau et le carburant,
évitant ainsi la corrosion.

f- Changement de courroie de distribution, courroie accessoire et


pompe à eau  :

Pour les voitures du constructeur Renault, la courroie de distribution, la


courroie d'accessoire (courroie d'alternateur) et la pompe à eau,
sont chaque (60000KM), et voila dans la suite les étapes pour le changement
périodique de ces pièces, à cause d'augmenter la durée de vie du moteur.

 D'abord, on devise les boulons du support moteur et la démonté et enlève


les caches qui protégeant les courroies.

 Monter un peu le moteur pour qu'on puisse démonter les courroies.

13
Ensuite on fait piger la poulie d'arbre à cames à l'aide de pige. S'il y a
absence du t r ou dans l a poul i e, il f aut gar der l a posi t i on de l a
poul i e avec n'importe quelle méthode (outil spécial, marquage avec crayon...)

 Dresser l’écrou du galet tendeur et enlevé la courroie d'accessoire,


desserrer et démonter la poulie du vilebrequin, puis desserrer et enlevé le cache
de la courroie de distribution.

 Dresser l'écrou du galet tendeur et enlevé la courroie de distribution.

 Dresser et démonter la pompe à eau et nettoyer le plan de joint de lu


pompe avec le bloc moteur.

 Faire le montage des nouvelles pièces (courroie de distribution,


tendeur et pompe à eau) et serrer le tendeur en s'assurant que la courroie soit
tendu et correctement positionnée de telles sortes que les traits blancs
sur la nouvelle courroie soient confondu avec les index sur les poulies.

 Remettre le cache de courroie et faire le montage de la poulie de


vilebrequin et la serrer, puis faire le montage de la courroie d'accessoire et
serrer le tendeur en s'assurant que la courroie soit tendue.

 Vérification du bon fonctionnement manuellement et vérifier que


le calage (le repère) de poulie et pignon soit correcte, si ce n'est pas le cas
recommencer l’opération.

 Fixer le support moteur et branché les fils.

14
Courroie de distribution démontée

h- Réglage des culbuteurs  :

Pour obtenir le maximum de rendement de votre moteur, i1 ne suffit pas


d'avoir une bonne alimentation et une injection bien réglée. Il faut aussi que le
jeu aux soupapes soit correct c'est-à-dire conforme aux valeurs données par le
constructeur. Le contrôle doit être effectué aux intervalles indiqués par le
constructeur et chaque fois que l'on perçoit un bruit excessif provenant de la
culasse lorsque le moteur tourne.

Ce jeu, destiné à laisser la liberté des queues de soupapes en


fonctionnement, est indiqué sur la notice du constructeur pour les soupapes
d'admis ion et d'échappement, pour un moteur froid (c'est-à-dire au moins six

15
heures après l'arrêt du moteur).

Le jeu est souvent plus important pour les soupapes d'échappement que
celles d'admission. Ceci est dû à la différence de dilatation qui a lieu entre ces
pièces travaillant à des températures différentes. Cette opération ne demande pas
d'outillages spécifiques, hormis un jeu des cales.

La méthode la plus courante nécessite de repérer le cylindre dont les


soupapes sont en balance, c'est-à-dire celui qui se trouve dans la phase fin
échappement-début admission, à ce moment, un autre cylindre se trouve dans la
phase fin de compression-injection-début détente. Ces deux soupapes sont
fermées et libérées. On peut donc mesurer le jeu et éventuellement le régler.

Méthodes :

 Faites tourner le moteur à la manivelle jusqu'à ce que les soupapes du


cylindre n°1 soient en balance (cylindre n°1 côté volant moteur)

 Réglez les soupapes du cylindre n° 4.

 Effectuez un demi-tour de vilebrequin, le cylindre n°3 est alors en


balance.

 Réglez les soupapes du cylindre n° 2.

 Effectuez un demi-tour de vilebrequin, le cylindre n°4 est en


balance.

 Réglez les soupapes du cylindre n° 1.

Lorsque le jeu de toutes les soupapes est réglé :

 Après avoir soigneusement nettoyé toute trace du vieux joint sur le cache
comme sur la culasse. Reposez le cache culbuteur muni d'un joint neuf ;

16
revissez ensuite les vis de fixation sans les serrer exagérément pour ne pas
déformer le cache culbuteur et son plan de joint.

 Démarrez le moteur, et assurez-vous qu'il n'apparaît aucun suintement


d'huile au niveau du cache-culbuteurs

Cache culbuteurs démonté

III- DEPARTEMENT ELECTROMECANIQUE :


1) Présentation générale de l’atelier  :

L’atelier électromécanique est situé dans le même bâtiment que celui de


Mécanique mais il s’occupe un espace beaucoup moins important. Il est équipé
par un ordinateur ou il est installé le logiciel « clip »dont la mission est réaliser
17
le diagnostic de véhicules Renault.

Cet outil c'est-à-dire l’appareille diagnostic est à l’origine de dénomination


de la société. En effet on peut le considérer comme la colonne vertébrale de
l’entreprise puisque la partie commande (capteurs, calculateur…..) est la
partie la plus sensible et qui nécessite le plus d’entretien et de contrôle dans
toutes les voitures modernes.

2) la partie électronique dans la voiture  :

Dans cette partie on va étudiera les composants électronique ou la partie


commande qui caractérise les voitures modernes.

Système électronique : (partie commande) :

Toute voiture moderne est équipée d’une partie commande qui contrôle et assure
le bon fonctionnement de tous les autres éléments.

La partie commande est composée d’un calculateur qui lié à un ensemble des
capteurs lui permettant de contrôler à chaque instant l’état de chaque composant
du véhicule et de gérer quelques opérations précises telles que l’injection du
carburant.

Le calculateur permet aussi l’enregistrement de toute anomalie au cours de


fonctionnement de la voiture afin de présenter aux mécaniciens un compte-rendu
des défauts qui se sont produits pour leurs permettre de localiser la panne
rapidement et efficacement.

En effet, les capteurs situés auprès de moteur tels que le capteur de démarrage,
celui de la température d’eau….permettent de mesurer plusieurs paramètres
comme la pression de l’air dans la tubulure d’admission, sans débit, la vitesse
d’injection du carburant, la position de vilebrequin…. En fonction de ses
paramètres le calculateur gère l’ouverture et la fermeture des injecteurs pour
avoir une injection optimale.

De lus tous les véhicules modernes sont équipés d’un système antiblocage(ABS)
pour éviter le blocage des roues sous l’effet d’un freinage trop important, ce qui
peut provoquer un dérapage du véhicule. A l’instant de freinage, les capteurs
détectent la chute brutale de la vitesse de rotation de la roue, alors la force de
freinage sur les roues soit atténuée pour en éviter le blocage.

18
3 – diagnostic et maintenance dans le département électromécanique  :

C’est le département qui reçoit le plus grand nombre de véhicules. Etant donné
la grande sensibilité des éléments électroniques envers les facteurs extérieurs
essentiellement la poussière, un capteur peut tomber facilement en panne et gène
ainsi le bon fonctionnement du moteur. Dans ce cas un signal d’alerte s’allume
au niveau du tableau du bord du conducteur et parfois le moteur ne peut plus
démarrer(le cas ou le capteur moteur est touché).

a) Diagnostic :

Pour visualiser les mesures des différents paramètres et avoir une idée sur l’état
du véhicule, le mécanicien a besoin d’une interface. Le constructeur
d’automobiles Renault a donc mis à la disposition de ces représentants un
logiciel nommé <<CLIP>> qui leur permet de se connecter au calculateur et
contrôler les différents paramètres.

Conscient de la sensibilité du système électronique, le client se trouve obligé de


se présenter régulièrement sur l’état du moteur (vitesse d’injection, débit d’air,
pression d’air, les différents tensions….) et tous les autres composants du
véhicule tels que le système antiblocage, le circuit de climatisation….

19
Valise spécial pour l’installation du logiciel
<<CLIP>>
Nous pouvons remarquer que le diagnostic offre un gain important du temps au
niveau de la recherche de la panne, généralement le logiciel supprime les
défauts, et si le problème n’es pas réglé il faut vérifier le calculateur et enfin si la
panne est toujours présente, à ce moment, on a intérêt à vérifier l’organe
mécanique.

Menu de logiciel clip

On note la présence des différentes fonctions à travers ce menu telles que le


diagnostic du calculateur, le contrôle des différents composants électronique de
la voiture, une documentation sur quelques notions que le technicien doive
connaitre pour maitriser l’utilisation de ce logiciel.

20
b) Résolution du problème de démarrage :

On a remarqué que les voitures qui on un problème de démarrage est due


essentiellement au mal fonctionnement du capteur moteur, qui envoi des
consignes à l’alternateur l’ors de démarrage. Lorsqu’on rencontre ce problème,
il faut tout d’abord nettoyer le capteur moteur avec le produit dégrippant, si le
problème ne pas résolue il faut remplacer le capteur par un autre nouveau.

c) Contrôle des bougies de préchauffage :

La mise en route d’un moteur diesel à injection indirecte, diffère quelque peu de
son homologue à injection directe. Les moteurs à injection indirecte ont besoin
d’un préchauffage des chambres de combustion afin de pouvoir démarrer.

En effet, la température atteinte par l’air en fin de compression est insuffisante


pour provoquer l’auto-inflammation du combustible.

Si votre moteur a du mal à démarrer à froid, il est possible que le système de


préchauffage soit défectueux, il est facile de vérifier si une ou plusieurs bougies
ne fonctionnent pas.

D’abord déconnectez toutes les fiches électriques reliant les bougies de


préchauffage, puis branchez en série une lampe témoin sur, successivement,
chacune des bougies de préchauffage. Si la lampe s’allume, la bougie est bonne.
Si elle reste éteinte, la bougie est coupée. Donc il faut remplacer.

21
Le domaine d'automobile a bien évolué en Tunisie à cause de la
croissance importante du nombre des véhicules dans notre pays ; ces conditions
ont favorisé l'implantation des plusieurs entreprises dans ce secteur.

AUTO SCANNER, le représentant officiel du constructeur Renault parait


comme entreprises, la plus active dans in région de Mahdia, grâce aux efforts
appliqués par monsieur le directeur générale et tous les ouvriers afin de réduire
au maximum le temps d'entretien et de la réparation des véhicules et garantir le
bon des parties réparées.

Mais il faut signaler la présence des petites lacunes qui paraissant sans
aucune importance, qui m'a encouragé à présenter mes modestes remarques dans
le but de participer à la réalisation du progrès et de la croissance de l'entreprise.
Parmi ces lacunes l'absence des quelque outils nécessaire au travail qui ne sont
pas bien organisés, et je propose au responsables de faire la climatisation de la
réception et la salle d'attente à fin d'assurer la satisfaction du client.

Les relations verticales dans cette entreprise sont caractérisées


essentiellement par l'entente et le respect entre les ouvriers et les supérieurs
hiérarchiques. L'aspect de l'autorité est peu présent dans les relations et c'est
plutôt l'entente qui domine le plus. L'impact de cette entente se manifeste

22
clairement au niveau du rendement. Les ouvriers travaillent avec un minimum
de stress. De plus, la communication entre les responsables et les ouvriers se fait
d'une façon directe et ouverte durant les heures de travail.

Les relations entre ouvriers sont amicales. Une ambiance chaleureuse et


un esprit de coopération règnent dans les ateliers.

Les plaisanteries et les blagues sont aussi très présentes dans les
discussions des ouvriers ce qui leur permet d'éviter la routine et le stress du
travail.

Enfin, Cette ambiance plutôt détendue, a facilité énormément mon


intégration parmi eux. Au cours de mon stage; j'ai pu assister et participer à
plusieurs tâches liées à la maintenance du voiture généralement et du coté
moteur précisément.

23
Sommaire
I- INTRODUCTION :.............................................................................................................2
1- Présentation général de la société :.......................................................................................2
2- Historique :...........................................................................................................................2
3- Organisation de la société :...................................................................................................3
4- Organigramme......................................................................................................................4
II- DEPARTEMENT MECANIQUE :..................................................................................5
1- Présentation générale de l’atelier :........................................................................................5
2- Réception :...........................................................................................................................5
3- Caisse et magasin :...............................................................................................................6
4- Présentation et généralité sur les organes mécaniques :.........................................................6
a- Moteur à explosion à 4 temps :............................................................................................6
b- Description technique de l’automobile :..............................................................................9
c- La direction :........................................................................................................................9
d- L’embrayage :....................................................................................................................10
e- Le gaz d’échappement :.....................................................................................................10
5- Les taches effectuées dans ce stage :...................................................................................10
a- Remplacement des plaquettes des freins à disque :...........................................................10
b- Vidange d’huile moteur :...................................................................................................11
c- Changement du filtre à huile :...........................................................................................12
d- Changement du filtre à air :...............................................................................................13
e- Changement du filtre à carburant :....................................................................................13
f- Changement de courroie de distribution, courroie accessoire et pompe à eau :...................14
g- Parallélisme :........................................................................................................................15
h- Réglage des culbuteurs :.......................................................................................................16
III- Département Tôlerie :.....................................................................................................18
1- Présentation générale de l’atelier :......................................................................................18

24
2- Carrosserie:………………………………………………………………………………18

IV- département électromécanique:………………………………………………………….19


1) présentation générale de l'atelier:………………………………………………………...19

2) la partie électronique dans la voiture:…………………………………………………...19

3) diagnostic et maintenance dans le département électromécanique:…………………......23

a) diagnostic:………………………………………………………………………….......23
b) résolution du problème de démarrage:…………………………………………………25
c) contrôle des bougies de préchauffage:…………………………………………………25

Conclusion ………………………………………………………………………………26

25