Vous êtes sur la page 1sur 2

Urgence pulpaire symptomatologie ttt

Inflammation *pas de douleurs spontanées 1) Désinfection de la cavité par : supression de lagent irriant (carie, surocclusion,
pulpaire *stimulation douloureuses : brève + modère obturation fracturé, exposition dentinaire)
réversible *changement T°+ alimentation sucrée douleur aigue+ transitoire : disparait avec  T. carié éliminé des z. spf vers la pulpe pour éviter la contamination des T.pfd
arrêt de l’application du stimulus 2) Restauration coronaire étanche scellant les tubulis dentinaire+couvrant la mise
 Symptômes dus aux seuils de sensibilité abaissés de la pulpe enflammée. à nu dentinaire (coiffage dentinaire/pulpaire) cicatrisation pulpaire +
stérilisation+remplacer la zone inflammatoire par une barrière de dentine tertiaire
 Si effraction pulpairecoiffage pulpaire direct
3) Prévenir le patients d’éventuelles douleurs passagères qui disparaissent dans
48h mais si elles persistent  transformation chronique à cause de l’effet
cumulatif d’épisodes ant d’inflammation pulpaire + restaurations
3) Contrôles de la vitalité pulpaire .
Inflammation 1) Douleurs spontanés : provoques par pousses congestives 1) cahmps opératoire étanche : prévenir risque de contamination
pulpaire *Car : discontinues, intermittentes, surviennent par crises, sépares par périodes de 2) Curetage : totalité du T.carié est éliminé avant de pénétrer dans chambres
irréversible rémissions, lancinantes, aggravés par mvt de décubitus / pencher vers l’avant (/ pulpaire
symptomatique Psanguine céphalique) 3) Mono/bi-radiculée: Mise en forme complète des canaux + Obturation canalaire
*Intensité+durée variables définitive 
*réagissent favorablement aux antalgiques 3’) Pluriradiculées : Ablation pulpe camérale (pulptomie) + compression avec
2) Douleurs provoqués : coton imbibé d’hypochlorite de sodium pd 2min (contrôler hémorragie pulpaire).
*dentine dénuée: contact/ Pression/variation de T°/ sucre/ acide douleurs  Si saignement tarit : coton imbibé d’hypochlorite de sodium/pulpéryl au
rémanents qui se poursuivent un certain temps après l’action causale et peuvent niveau du plancher+pansement compressif (empecher contamination
déclencher une nouvelle crise +infection).
*dentine pas dénuée : variation de T° only  douleurs  Si saignement persiste : repérer canal saignant + pulpectomie+mise en
o premiers stades : OB tjrs viables  froid provoque une douleur forme à LT + médication à base d’hydroxyde de calcium+obturation
o stades avancés : OB meurent  R° (-) au froid coronaire non compressive
o Stade terminal : degré d’inflammation max  T.pulpaires congestionnées 3’’) Participation desmodontale : pulpectomie totale
Pression comprime les fibres nerveuses effet contractile du froid diminue la *élimination parenchyme pulpaire
pression  diminuer la douleur (sucer morceau de glace) *mise en forme canalaire en une séance
3) Phénomènes reflexes : névralgies, paralysies faciales, bourdonnement d’oreille, *médication : hypochlorite de sodium/hydroxyde de calcium fluide
vertige *obturation coronaire non compressive
 Si sensibilité à la percussion : participation desmodontale et non *aucune prescription n’est indiquée : T.inflammée + pression sont éliminés
inflammation péri apicale (PAAsympto)

Altération pulpaire + Dégénérescence des tissus


Colonisation du système canalaire par les bactéries: Production de toxines
Drainage dans le desmodonte par les canaux principaux + latéraux
Persistance de produis irritants
Réponse inflammatoire chronique asymptomatique du parodonte profond : T.granulomateux / kystique
Obturation coronaire non étanche/
Insuffisance débridement canalaire/
Affaiblissement défenses immunitaires : rupture équilibre bactéries canalaires-défenses de l’organisme/
Franchissement apical des limes endo refoulement débris septiques dans périapex/
Propulsion de produits chimiques irritants/
Inflammation aigue symptomatique/
Urgences péri-apicales Symptomatologies TTT
Parodontite apicale 1) douleurs spontanées : continues, lancinantes, 1) Dent non traitée :
symptomatique pulsatiles ,rebelles aux antalgiques, intensité peut diminuer *mise en forme  débridement + désinfection
sans cesser *médication à l’hydroxyde de calcium : résolution de l’infection+désinfection canalaire
2) douleurs provoquées par la pression : *obturation coronaire provisoire étanche non compressif
*sensation dent longue *dent en sous-occlusion
*mastication, frôlement langue, traction crochet douleurs 2) Dent traitée :
*dépôt accéléré de tartre frais unilatéral par impotence felle / *mettre la dent en sou-occlusion
éviter tout contact *prescrire un anti-inflammatoire /antalgique
*pression douce+prolongée : répit car sang chassé dans os *rettt endo une fois les symptômes disparus
alvéolaire
3)Rx : élargissement desmo/ radiolarité péri apicale
4) douleurs provoqué par le chaud brusquement :
congestion brutale + vasodilatation durable+compressions
fibres nerveuses.
5) Test au froid : (-)
6) percussion axiale : (+++)
7)palpation apicale : (+/-) à (-)
Parodontite apicale 1) douleurs spontanées : continues, lancinantes, pulsatiles  1) Drainage par voie canalaire/ transcanalaire : maintenir dent entre pouce et index + curetage
abcédée/abcès apical 2) dent mobile et sensible au moindre contact tissu cariés+CA+trépanation
aigue 3) sensation de dent longue  Si pus jaune épais+sang+liquide clair mise en forme à LT+médication à ase de Ca(OH)2 (dent
4) table osseuses douloureuses à la palpation périapicale fermé)
+/- tuméfaction  Si drainage immédiat pas obtenue mise en forme à LT + sur-instrumentation avec lime de
5) atteinte état général, fièvre faible diamètre+ dent fermé
6)Rx : élargissement desmodontal / image radio clair péri  Si encore pas de drainage : pus pas encore collecté/pus trop épais  mise en forme à LT +
apicale ou latéro-radiculaire (abcès phénix) DLO+irrigation avec sérum physio +BB tiède et sales+boulette de coton pd repas puis brossage
6) percussion axiale (+++) immédiat  médication CA(OH)2 +restauration coronaire  canaux secs : obturation définitive
2) Abcès collecté + absence drainage :
*mise en forme à LT sous irrigation + médication Ca(OH)2
*anesthésie muqueuse spf + péri
*incision de la tuméfaction périoste
*drainage immédiat de pus+sang soulagement immédiat+mise en place de drain 48h
*dent renfermé
*BB tièdes + salées
3) Abcès non collecté + absence drainage :
*mise en forme à LT+ irrigation au sérum physio+DLO
*BB tièdes
*Antibiothérapie

ATB ??
 Signes de complication systématiques : fiévre, adénopathies, fatigue
 Risque de diffusion / patients à risque
 Drainage insuffisant

Vous aimerez peut-être aussi