Vous êtes sur la page 1sur 27

Dr N.

ASSAAD 1/27 MVA005

Institut des Sciences Appliquées et Economiques


Cnam Liban

Fonctions, limite, continuité

Exercice 1 Déterminer les intervalles de R définis par les conditions suivantes sur x :
p
1. 5x + 2 3 4. 2 2x x2 < 1
2. x2 + 1 1
3. j x 1j 4 5. j x + j x jj 2

✔ Solution 1

On remplace la condition imposée par une condition équivalente qui ne fait plus intervenir de
valeur absolue ou de radical.
1. 5x + 2 3 () 5x 5 () x 1 ce qui correspond à l’intervalle [ 1, +∞[ .

-2 0 2 4 6 8 10
x
2. La condition x2 + 1 1 n’est réalisée que pour x = 0, soit l’intervalle [0, 0] .
3. j x 1j 4 () 4 x 1 4 () 3 x 5, soit l’intervalle [ 3, 5] .

-4 -2 0 2 4 6
x
4. Le terme sous radical doit être positif, d’où les équivalences :
p 1 1
2 2x x2 < 1 () 0 2x x2 < () x (2 x ) 0 et x2 2x + > 0
4 4
la première condition est vérifiée pour 0 x 2 soit l’intervalle [0, 2]
p
2 3 3
et la seconde s’écrit ( x 1) > 0 soit j x 1j > () Ces conditions réunies défi-
h p h4 i p i 2
3
nissent les intervalles 0, 1 2 et 1 + 23 , 2

0.0
1 2
x
5. Le nombre x + j x j est positif, donc la condition imposée s’écrit x + j x j 2.Pour x < 0, on
obtient x = 0 et cette condition n’est donc pas vérifiée. Pour x > 0, elle est équivalente à
2x 2 , d’où l’intervalle [1, +∞[

0
5 10 15 20
x

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 2/27 MVA005

Exercice 2 : Quelques inégalités classiques


1. Montrer que pour tous réels x, y on a : ( x + y)2 4xy
2. Montrer que pour tous réels x; y; on a :

x 2 + y2
xy
2

3. Montrer que pour tous réels strictement positifs a; b; c on a:

( a + b) (b + c) (c + a) 8abc

1 1 1
4. En déduire que ( a + b + c) + + 9
a b c
5. Montrer que pour tous réels strictement positifs a; b; c on a

ab bc ac a+b+c
+ +
a+b b+c a+c 2

✔ Solution 2

1. 8 x, y 2 R. On a :
( x + y )2 4xy = x2 + y2 + 2xy 4xy = x2 + y2 2xy = ( x y )2 0
2
2. Résulte de x2 + y2 2xy = ( x y) 0 , 8 x, y 2 R
3. Donc, pour a; b; c positifs on a :
( a + b )2 ( b + c )2 ( c + a )2 (4ab) (4bc) (4ac) = 82 a2 b2 c2
et ( a + b) (b + c) (c + a) 8abc
4. Soit S = a + b + c
( a + b) (b + c) (c + a) = (S c) (S a) (S b)
= S3 S2 ( a + b + c) + S ( ab + ac + bc) abc 8abc
S3 S2 ( a + b + c ) = 0
Donc : S ( ab + ac + bc) 9abc
ab + ac + bc
et divisant par abc > 0 : S 9
abc
on obtient :
1 1 1
( a + b + c) + + 9
a b c
xy x+y
5. Pour x; y réels strictement positifs, on a ( x + y)2 4xy =)
x+y 4
Il en résulte que

ab bc ac a+b b+c a+c a+b+c


+ + + + =
a+b b+c a+c 4 4 4 2

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 3/27 MVA005

Exercice 3 Déterminer le domaine de définition D de chacune des fonctions suivantes et exami-


ner si elles sont paires ou impaires :
p
1. f 1 ( x ) = j x j sin x
8. f 8 ( x ) =
x
1 x2 p
2. f 2 ( x ) = 9. f 9 ( x ) = 1 j x j
1+x
10. f 10 ( x ) = x2 x
1 + x3 p p
3. f 3 ( x ) =
1 x 11. f 11 ( x ) = 1 + x + x2 1 x + x2
p
7+x 3 12. f 12 ( x ) = j x + 1j j x 1j
4. f 4 ( x ) = 2
x 4 x 1/x
x 13. f 13 ( x ) =
5. f 5 ( x ) = x + 1/x
jxj (1 + x ) x 1
x x 14. f 14 ( x ) =
e e (1 x )1+ x
6. f 6 ( x ) =
x 1 x
7. f 7 ( x ) = x tan x 15. f 15 ( x ) = ln
1+x

✔ Solution 3

p p
1. f 1 ( x ) est définie pour tout x 2 R : f 1 ( x ) = j xj = j x j = f 1 ( x ) donc f 1 ( x ) est paire
1 x2
2. x 6= 1 : f2 ( x) = , ne peut pas s’exprimer à l’aide de f 1 ( x ) , on en conclut que f 1
1 x
n’est ni paire ni impaire.
1 x3
3. x 6= 1 : f 3 ( x ) = ne peut pas s’exprimer à l’aide de f 3 ( x ) , on en conclut que f 3 n’est
1+x
ni paire ni impaire.
p
7 x 3
4. x 7 et x 6= 2 : f 4 ( x ) = ne peut pas s’exprimer à l’aide de f 3 ( x ) , donc f 4
x2 4
n’est ni paire ni impaire.
x x
5. x 6= 0 : f 5 ( x ) = = = f 5 ( x ) donc f 5 est impaire
j xj jxj
e x ex ex e x
6. x 6= 0 : f 6 ( x ) = = = f 6 ( x ) ; f 6 est une fonction paire
x x
π
7. x 6= (2k + 1) : f 7 ( x ) = x tan ( x ) = x tan x = f 7 ( x ) =) f 7 est une fonction paire
2
sin ( x ) sin ( x ) sin x
8. x 6= 0 : f 8 ( x ) = = = = f 8 ( x ) : paire
x x x
9. f 9 est définie si 1 j x j 0 donc pour j x j 1 =) D = [ 1, 1]
p p
f 9 ( x ) = 1 j x j = 1 j x j = f 9 ( x ) , f 9 est donc paire.
10. f 10 ( x ) est définie 8 x 2 R
f 10 ( x ) = ( x )2 ( x ) = x2 + x ne peut pas s’exprimer à l’aide de f 10 ( x ) , on en
conclut que f 10 n’est ni paire ni impaire.
11. 1 + x + x2 0 et 1 x + x2 0 8 x 2 R =) D = R.
p p
f 11 ( x ) = 1 x + x2 1 + x + x2 = f 11 ( x ), donc f 11 ( x ) est impaire.
12. 8 x 2 R : f 12 ( x ) = j x + 1j j x 1j = j x 1j j x + 1j = f 12 ( x ) donc f 12 ( x ) est
impaire.
x + 1/x x 1/x
13. Pour x 6= 0 : f 13 ( x ) = = = f 13 ( x ) donc f 13 est paire.
x 1/x x + 1/x

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 4/27 MVA005

(1 x ) x 1 (1 + x ) 1+ x
14. Pour 1 < x < 1 : f 14 ( x ) = = = f 14 ( x ) alors f 14 est paire.
(1 + x )1 x (1 x )1+ x
1+x 1 x
15. Pour 1 < x < 1 : f 15 ( x ) = ln = ln = f 15 ( x ) .
1 x 1+x

Exercice 4 En désignant par b x c la partie entière inférieure du nombre réel positif x par
exemple : b2.3c = 2 et par d x e la partie entière supérieure du nombre réel positif x, par exemple
d2.3e = 3.
1. Construire les graphes des fonctions suivantes : ( x > 0)

(a) f ( x ) = b x c (b) g ( x ) = d x e (c) h ( x ) = x bxc (d) k ( x ) = x + d x e

2. Montrer que la fonction h ( x ) = x b x c ; x > 0 est périodique.

✔ Solution 4

1. Graphes :
(a) f ( x ) = b x c

y
8

0
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
x

(b) g ( x ) = d x e

y 10
8

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
x

(c) h ( x ) = x bxc

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 5/27 MVA005

y 1.0

0.5

0.0
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
x

(d) k ( x ) = x + d x e

y 20

15

10

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
x

2. h ( x ) = x b x c =) h ( x + 1) = x + 1 b x + 1c = x + 1 bxc 1=x bxc = h (x)

Exercice 5 On considère la fonction h( x ) = j x bxc 1j où b x c est la partie entière inférieure


d’un nombre réel x.
1. Donner, pour chacun des intervalles ouverts [ 2, 1[, [ 1, 0[, [0, 1[ et [1, 2[ une expression
de h( x ) sans valeur absolue et partie entière.
2. Etudier la continuité de h( x ) sur l’interval [ 1, 1].
3. Tracer le graphe de h( x ) sur l’interval [ 2, 2].
4. Déduire que h est périodique de période T à préciser.
5. La fonction h( x ) est-elle paire ?, impaire ?

✔ Solution 5

h( x ) = j x bxc 1j
1. Sur [ 2, 1[ : b x c = 2 =) h ( x ) = j x ( 2) 1j = j x + 1j = x 1
Sur [ 1, 0[ : b x c = 1 =) h ( x ) = j x ( 1) 1j = j x j = x
Sur [0, 1[ : b x c = 0 =) h ( x ) = j x 1j = x + 1
Sur [1, 2[ : b x c = 1 =) h ( x ) = j x (1) 1j = j x 2j = x + 2
D’où : 8
>
> x 1 si 2<x< 1
<
x si 1<x<0
h (x) =
>
> x + 1 si 0<x<1
:
x + 2 si 1<x<2

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 6/27 MVA005

2. h ( x ) est discontinue aux points 1, 0 et 1.


3. Graphe :

h(x) 1.0

0.5

-2.0 -1.5 -1.0 -0.5 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0


x

4. h( x + 1) = j x + 1 b x + 1c 1j = j x + 1 bxc 1 1j = j x bxc 1j = h ( x )
h ( x ) est périodique de période T = 1.
5. h ( x ) = j x b xc 1j = j x + b x c 1j 6= h ( x ) et 6= h ( x ) donc h ( x ) ni paire ni
impaire.

Exercice 6 Calculer les limites des fonctions suivantes quand x ! +∞


x x q 1
Exemple : lim p
3 3 = lim p
3 = lim =1
x !∞ x +1 x !∞ x 1+1/x3 x !∞ 3 1+ 1
x3

( x + 1)4 2x2 3x 4 2x + 3
1. 3. p 5. p
x2 + 1 x4 + 1 x+ 3 x
p
x
1000x (2x + 3)3 (2x 3)2 6. q p p
2. 4. x+ x+ x
x2 1 x5 + 5

✔ Solution 6

1
on a lim = 0 si n > 0
x! ∞ xn
( x + 1)4 x4 + 4x3 + 6x2 + 4x + 1
1. lim = lim
x !+∞ x 2 + 1 x !+∞ x2 + 1
x 1 + 4/x + 6/x2 + 4/x3 + 1/x4
4
= lim
x !+∞ x2 (1 + 1/x2 )
x2 1 + 4/x + 6/x2 + 4/x3 + 1/x4
= lim = +∞
x !+∞ (1 + 1/x2 )
1000x 1000x
2. lim 2 = lim 2
x !+∞ x 1 x !+∞ x (1 1/x2 )
1000
= lim =0
x !+∞ x (1 1/x2 )
2x2 3x 4 x2 2 3/x 4/x2
3. lim p = lim p
x !+∞ x4 + 1 x !+∞ x2 1 + 1/x4
2 3/x 4/x2
= lim p =2
x !+∞ 1 + 1/x4
(2x + 3)3 (2x 3)2
4. lim
x !+∞ x5 + 5

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 7/27 MVA005

32x5 + 48x4 144x3 216x2 + 162x + 243


= lim = 32
x *+∞ x5 + 5
2x + 3 2x + 3
5. lim p = lim =2
x !+∞ x + 3
x x !+∞ 2
x 1+x 3
p p
x x
6. lim q p p = lim v s =1
x !+∞ x !+∞ u r
x+ x+ x p t u x x
x 1+ 2
+
x x4

Exercice 7 En faisant un changement de variable, calculer les limites des fonctions suivantes
p p3
p
3 p
1. lim p x +1 1 x 1 x2 2 3 x + 1
3
x !0 x +1 1 3. lim p 5. lim
x !1 4 x 1 x !1 ( x 1)2
p p
x 1 x 8
2. lim 4. lim p 3
x !1 x 1 x !64 x 4

✔ Solution 7

1. Posons : y6 = 1 + x =) y ! 1
x !0
p
x+1 1 y3 1
lim p = lim
x !0 3 x + 1 1 y !1 y 2 1
( y 1) y2 + y + 1 y2 + y + 1 3
= lim = lim =
y !1 ( y 1) ( y + 1) y !1 ( y + 1 ) 2
2. Posons : y2 = x =) y ! 1
x !1
p
x 1 y 1
lim = lim 2
x !1 x 1 y !1 y 1
y 1 1 1
= lim = lim =
y !1 ( y 1) ( y + 1) y !1 ( y + 1 ) 2
3. On pose : x = y12 =) y ! 1
x !1
p
3
x 1 y4 1
lim p = lim 3
x !1 4 x 1 y !1 y 1
( y 1) ( y + 1) y2 + 1
= lim
y !1 ( y 1) ( y2 + y + 1)
( y + 1) y2 + 1 4
= lim 2
=
y !1 ( y + y + 1) 3
4. On pose : x = y6 =) y ! 2
x !64
p
x 8 y3 8 y 3 23
lim p = lim = lim
x !64 3 x 4 y !2 y 2 4 y !2 y 2 22
(y 2) y2 + 2y + 4 y2 + 2y + 4
= lim = lim =3
y !2 ( y 2) ( y + 2) y !2 ( y + 2)
5. On pose : x = y3 =) y ! 1
x !1
p
3 p
x2 2 3 x + 1 y2 2y + 1
lim = lim
x !1 ( x 1)2 y !1 ( y 3 1)
2

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 8/27 MVA005

(y 1)2 1 1
= lim 2 2
= lim 2
=
y !1 (y 1) ( y2 + y + 1) y !1 ( y2 + y + 1) 9

sin x
Exercice 8 Utiliser la formule : lim = 1 pour calculer les limites suivantes :
x !0 x
sin 3x 1 cos x tan πx
1. lim 4. lim 6. lim
x !0 x x !0 x 2 x! 2 x + 2
1 cos mx cos nx
2. lim x sin 7. lim
x !∞ x x !0 x2
sin πx sin x sin a
3. lim 5. lim
x !0 sin 3πx x!a x a

✔ Solution 8
sin x
lim =1
x !0 x
sin 3x 3 sin 3x
1. lim = lim =3
x !0 x x !0 3x
1
sin
1
2. lim x sin = lim x = lim sin y = 1 y=
1
x !+∞ x x !+∞ 1/x y !0 y x
sin πx 3πx sin πx 1 sin πx 3πx 1
3. lim = lim = lim =
x !0 sin 3πx x !0 3πx sin 3πx x !0 3 πx sin 3πx 3
2
1 cos x 2 sin2 x/2 1 sin x/2 1
4. lim 2
= lim 2
= lim =
x !0 x x !0 x 2 x !0 x/2 2
sin x sin a
5. lim
x!a x a
ϕ ϕ+θ
θ
sin ϕ sin θ = 2 sin cos
2 2
x a x+a x a
2 sin cos sin
lim
sin x sin a
= lim 2 2 = lim 2 cos x + a = cos a
x!a x a x!a x a x!a x a 2
2
tan πx π tan πx
6. lim = lim
x! 2 x + 2 x ! 2 πx + 2π
sin πx sin (πx + 2π )
= π lim = π lim
x ! 2 ( πx + 2π ) cos πx x ! 2 ( πx + 2π ) cos ( πx + 2π )

comme sin (α + 2kπ ) = sin α, posons t = πx + 2π =) t ! 0 si x ! 2


tan πx sin t
lim = π lim =π
x! 2 x+2 t!0 t cos t
ϕ+θ ϕ θ
7. Utilisons la realtion : cos ϕ cos θ = 2 sin
sin
2 2
cos mx cos nx cos mx cos nx 2 m+n m n
2
= 2
= 2 sin x sin x
x x x 2 2
m+n m n sin m+ n
2 x sin
m n
2 x
= 2 m + n m n
2 2 2 x 2 x
cos mx cos nx m+n m n n2 m2
=) lim = 2 =
x !0 x2 2 2 2

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 9/27 MVA005

x
k
Exercice 9 Montrer que lim 1+ = ek , et calculer :
x !∞ x
x x 1
1 x 5. lim (cos x ) x
1. lim 1 3. lim x !0
x !∞ x x !∞ x+1
1
6. lim (cos x ) x2
x x +2 x !0
3+x x 1
2. lim
x !∞
4. lim
x !∞
7. lim (1 + sin x )1/x
2+x x+3 x !0

✔ Solution 9
x
k k
Soit y = 1+ =) ln y = x ln 1 +
x x
k k
ln 1 + k ln 1 +
k x x
lim ln y = lim x ln 1 + = lim = lim
x !∞ x !∞ x x !∞ 1/x x !∞ k/x
k ln (1 + t)
Posons t = alors t ! 0 si x ! ∞ et lim =1
x t !0 t
k
k ln 1 +
x k x
Donc : lim ln y = lim = k par suite lim 1 + = ek
x !∞ x !∞ k/x x !∞ x
x
1 1
1. lim 1 =e (k = 1)
x !∞ x
0 1x x
3 3
3+x x Bx 1 + x C lim
x !+∞
1+
x e3
2. lim = lim B C = = =e
x !+∞ @ A x
x !+∞ 2+x 2 2 e2
x 1+ lim 1+
x x !+∞ x
x
x 1 1 1
3. lim = x = =e
x !∞ x+1 1 e
lim 1+
x !∞ x
x +2
x 1 1 1/x x+2 1 1/x x
1 1/x 2
4. lim = lim = lim lim
x !∞ x+3 x !∞ 1 + 3/x x !∞ 1 + 3/x x !∞ 1 + 3/x
9
1 1/x 2 >
lim =1 > = x 1 x +2
x !∞ 1 + 3/x
=) lim =e 4
1 1/x x 4 >
> x !∞ x + 3
lim =e ;
x !∞ 1 + 3/x
2 sin2 ( x/2)
1 x
x 2 sin2 ( x/2)
5. (cos x )1/x = (1 (1 cos x ))1/x = 1 2 sin2
2
2 sin2 ( x/2)
= exp
x
x
Soit t = 2 sin2 ! 0
2 x !0
x 2 sin2 (1x/2)
1 2 sin2 = (1 + t)1/t ! e
2 t !0
2 sin2 ( x/2) x sin2 ( x/2)
lim = lim =0
x !0 x x !0 2 x2 /4
2 sin2 ( x/2)
donc lim (cos x )1/x = lim exp =1
x !0 x !0 x

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 10/27 MVA005

2 2 2 sin2 ( x/2)
6. (cos x )1/x = (1 (1 cos x ))1/x = exp
x2
2 sin2 ( x/2) 1 sin2 ( x/2) 1
lim = lim =
x !0 x2 x !0 2 x2 /4 2
2 1
donc lim (cos x )1/x =p
x !0 e
sin x/x
7. lim (1 + sin x )1/x = lim (1 + sin x )1/ sin x
x !0 x !0
posons u = sin x ! 0
x !0
1/ sin x
alors lim (1 + sin x ) = lim (1 + u)1/u = e
x !0 u !0
sin x
et on a !1
x x !0
Finalement lim (1 + sin x )1/x = e
x !0

ln (1 + x )
Exercice 10 Montrer que lim =1
x !0 x
Calculer les limites suivantes :
r !
1 1+x e ax 1 e ax ebx
1. lim ln 4. lim 7. lim
x !0 x 1 x x !0 x x !0 x
ax 1 sinh x
2. lim x (ln (1 + x ) ln x ) 5. lim ( a > 0) 8. lim
x !+∞ x !0 x x !0 x
ln (cos x ) p cosh x 1
3. lim 2 6. lim n n a 1 ( a > 0) 9. lim
x !0 x n!∞ x !0 x2

✔ Solution 10

ln (1 + x )
Posons y = = ln (1 + x )1/x
x
ey = (1 + x )1/x
ln (1 + x )
lim ey(x) = lim (1 + x )1/x = e donc y = ! 1
x !0 x !0 x x !0
r
1 1+x ln (1 + x ) ln (1 x )
1. ln =
x 1 x 2x 2x
ln (1 x )
On a : lim = 1
x !0 x !
r
1 1+x 1 ln (1 + x ) ln (1 x ) 1
donc lim ln = lim = (1 + 1) = 1
x !0 x 1 x x !0 2 x x 2
1+x 1
2. x (ln (1 + x ) ln x ) = x ln = x ln 1 +
x x
1
Posons y = ! 0
x x !+∞
1 ln (1 + y)
donc lim x (ln (1 + x ) ln x ) = lim x ln 1 + = lim =1
x !+∞ x !+∞ x y !0 y
p
3. cos x = 1 sin2 x

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 11/27 MVA005

ln (cos x ) 1 ln 1 sin2 x 1 ln 1 sin2 x


= = sin2 x
x2 2 x2 2 x2 sin2 x
1 ln 1 sin2 x sin2 x
=
2 sin2 x x2
ln (cos x ) 1 ln 1 sin2 x sin2 x 1 1
lim 2
= lim 2 2
= ( 1) (1) =
x !0 x x !0 2 sin x x 2 2
4. Posons y = e ax 1 ! 0
x !0
soit alors e ax = 1 + y =) ax = ln (1 + y)
e ax 1 ay
Donc on aura : lim = lim =a
x !0 x y!0 ln (1 + y )

5. Posons y = a x 1 ! 0
x !0
a x = 1 + y =) ln (1 + y) = x ln a
ax 1 y ln a
lim = lim = ln a
x !0 x y!0 ln (1 + y )

1
6. x = ! 0
n n!∞
p ax 1
n n a 1 = n a1/n 1 = ! ln a
p x x !0
donc lim n n a 1 = ln a
n!∞

e ax ebx e ax 1+1 ebx e ax 1 ebx 1


7. = =
x x x x
e ax 1 ebx 1
On a lim = a et lim =b
x !0 x x !0 x
e ax ebx
Alors lim =a b
x !0 x
sinh x ex e x 1 ( 1)
8. lim = lim = =1
x !0 x x !0 2x 2
cosh x 1 ex + e x 2 e x e2x + 1 2e x
9. lim = lim = lim
x !0 x2 x !0 2x2 x !0 2x2
x x 2 x x 2
e (e 1) e e 1 1
= lim 2
= lim =
x !0 2x x !0 2 x 2

Exercice 11 Calculer :
p
sin x x sin x 1 3x 2
1. lim 3. lim 5. lim
x !0 tan x x !0 1 cos x x! 1 j x + 1j
sin x cos x
2. lim 4. lim
x !0 x + 1 x !+∞ x

✔ Solution 11

sin x sin x cos x


1. lim = lim = lim cos x = 1
x !0 tan x x !0 sin x x !0

sin x 0
2. lim = =0
x !0 x+1 0+1

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 12/27 MVA005

x sin x x sin x x2 sin x


3. lim = lim = lim
x !0 1 cos x x !0 2 sin2 x x !0 2x sin2 x
0 2 1 2

sin x 2
x /4 A
= lim @2 x =2
x !0 x sin2
2
cos x
4. lim = 0 8 x on a toujours jcos x j 1
x !+∞ x
p p p
1 3x 2 1 3x 2 1 3x + 2
5. lim = lim p
x! 1 j x + 1j x! 1 j x + 1j 1 3x + 2
1 3x 4 3 ( x + 1)
= lim p = lim p
x! 1 j x + 1j 1 3x + 2 x ! 1 j x + 1j 1 3x + 2

1
Si 1<x , alors j x + 1j = x + 1 > 0
3
3 ( x + 1) 3
lim f ( x ) = lim p =
x! 1 x! 1 ( x + 1) 1 3x + 2 4

Si x < 1 alors, j x + 1j = ( x + 1) , donc


3 ( x + 1) 3
lim f ( x ) = lim p =
x! 1 x! 1 ( x + 1) 1 3x + 2 4
les limites à gauche et à droites sont différentes donc f ( x ) n’a pas de limite quand x ! 1.

Exercice 12 Calculer les limites suivantes :


p p p
1+x 1 x 4. lim x2 + 3x 7 x 1 1
1. lim x! ∞ 7. lim
x !0 e x 1 x !0 x2 x4
p
ln (1 + e x ) e x 5. lim x2 + 3x 7 x x 32
2. lim x !+∞ 8. lim
x! ∞ 1 e1/x p x !4x 4 x2 16
p 6. lim
3
x3 + x2 1 x p
x 2 x !∞ x2 + 5 x
3. lim p p 9. lim
x !4 7+ x 3 x! ∞ x 1

✔ Solution 12
p p p p p p
1+x 1 x 1+x 1 x 1+x+ 1 x
1. f ( x ) = = p p
ex 1 ex 1 1+x+ 1 x
(1 + x ) (1 x ) 2x
= x p p = x p p
(e 1) 1+x+ 1 x (e 1) 1+x+ 1 x
2
= x p p
e 1
1+x+ 1 x
x
ex 1 p p
lim =1 lim 1+x+ 1 x = 2
x !0 x x !0
2
lim f ( x ) = =1
x !0 1 2

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 13/27 MVA005

ln(1+e x ) ln(1+e x )
ln (1 + e x ) e x ex ex 1 xe x ex 1
2. f ( x ) = = =
1 e1/x 1 e1/x x (1 e1/x )
ln(1+e x )
xe x ex 1
=
1 e1/x
1/x

ln (1 + x ) ln (1 + e x )
On a : lim = 1 =) lim = 1 (u = e x ! 0 si x ! ∞)
x !0 x x! ∞ ex
ex 1 e1/x 1 1
et lim = 1 =) lim = 1 u = ! 0 si x ! ∞
x !0 x x ! ∞ (1/x ) x
lim xe x = 0
x! ∞
0 (1 1)
Alors : lim f ( x ) = =0
x! ∞ 1
p p p p
x 2 x 2 7+ x+3
3. lim p p = lim p p p p
x !4 7+ x 3 x !4 7+ x 3 7+ x+3
p p p
( x 2)( 7 + x + 3) p p
= lim p = lim ( 7 + x + 3) = 6.
x !4 x 2 x !4
p p p p p
7+ x 3 7+ x+3 = x 2
p
4. Lorsque x ! ∞ : x2 + 3x 7 existe et tend vers +∞ ainsi que x.
Comme la somme de deux fonctions qui tendent toutes les deux vers +∞ tend aussi vers
+∞, on a donc : p
lim x2 + 3x 7 x = +∞
x! ∞

5. Lorsque
p x tend vers +∞, la réponse n’est pas immédiate. Multiplions, et divisons, par
2
x + 3x 7 + x :
p p
p x2 + 3x 7 x x2 + 3x 7 + x
2
x + 3x 7 x = p
x2 + 3x 7 + x
3x 7 3 (1 7/x ) 3
=p =p !
2
x + 3x 7 + x 1 + 3/x 7/x + 1 x!+∞ 2
2
p
3 3
6. lim x + x 2 1 x
x !∞
p
3
p
3
2 p
x3 + x2 1 x x3 + x2 1 + x 3 x3 + x2 1 + x2
= lim p 2 p
x !∞ 3
x3 + x2 1 + x 3 x3 + x2 1 + x2
p
3
3
x3 + x21 x3
= lim p 2 p
x !∞ 3 3
x3 + x2 1 + x x3 + x2 1 + x2

x2 1
= lim p 2 p
x !∞ 3 3
x3 + x2 1 + x x3 + x2 1 + x2

x2 x2 1
= lim p p = lim 2
=
x !∞3 3
x6 + x x3 + x2 x !∞ 3x 3
1 1 1 1
7. 2 = 2 1 ! (+∞) ( ∞) = ∞
x x 4 x x 2 x !0

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 14/27 MVA005

x x ( x + 4) 32
32
8. =
x 4 x2 x2 16 16
2
x + 4x 32 ( x + 8) ( x 4)
= =
( x + 4) ( x 4) ( x + 4) ( x 4)
x+8 12 3
= ! =
x + 4 x !4 8 2
9. x ! ∞, donc x < 0 :
r r
p 5 5
x 1+ 2 x 1+ 2 1
x2 + 5 x x x
= = ! 2
x 1 1 1 x! ∞
x 1 1
x x
x ! +∞, donc x > 0 :
r r
p 5 5
x 1+ 2 x 1+ 2 1
x2 + 5 x x x
= = ! 0
x 1 1 1 x !+∞
x 1 1
x x

Exercice 13 Calculer les limites suivantes :

x sin x sin x sin 2x tan x tan x π


1. lim 3. lim 5. limπ 3
x !0 1 cos x x !0 x2 x! 3 1 2 cos x
tan x sin x sin 2x sin x π4
2. lim 4. limπ
x !0 x3 x! 4 sin x cos x

✔ Solution 13

1. Pour tout x 6= 0, on a

x sin x 2x sin 2x cos 2x x


2 cos 2
x x
2 x
= 2 x
= 2 x = 2 x cos
1 cos x 2 sin 2 sin 2 sin 2 2
sin u x sin x
De lim = 1 et lim cos 2x = 1, il en résulte : lim =2 1 1=2
x !0 u x !0 x !0 1 cos x
2. Pour tout x 6= 0, on a
sin x
tan x sin x cos x sin x
=
x3 x3
sin x 1 cos x 1 sin x 2 sin2 x
2 1
= =
x x2 cos x x x2 cos x
2 x
1 sin x sin 2 1
=
2 x ( x/2)2 cos x

tan x sin x 1 1
alors lim = 1 1 1=
x !0 x3 2 2

sin x sin 2x sin x 2 sin x cos x sin x 1 2 cos x


3. = =
x2 x 2 x x
1 2 cos x 1 2 cos x
lim = ∞ et lim = +∞
x !0+ x x !0 x

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 15/27 MVA005

sin x sin 2x sin x sin 2x


Donc lim = ∞ et lim = +∞
x !0+ x2 x !0 x2
1
4. sin x π
4 = sin x cos π4 cos x sin π4 = p (sin x cos x )
2
sin 2x sin x π4 1 sin 2x (sin x cos x ) sin 2x
=p = p
sin x cos x 2 sin x cos x 2
sin 2x sin x π4 sin 2x 1
limπ = limπ p = p
x! 4 sin x cos x x! 4 2 2
π
tan x tan x 3
5. f ( x ) =
1 2 cos x

π 2 tan 2x π
6
tan x 3 = x
1 tan2 2
π
6
π π x π x
1 2 cos x = 2 cos 2 cos x = 4 sin 6 2 sin 6 + 2
3
π
D’où, pour x 6= :
3
x
tan x π3 2 tan 2
π
6
= x x x
1 2 cos x 1 tan2 2
π
6 4 sin π
6 2 sin π
6 + 2

1 1
= x x x ! p
2 1 tan2 2
π
6 cos 2
π
6 sin π
6 + 2 3
x ! π3

π 1
Alors : limπ f ( x ) = tan p =1
x! 3 3 3

Exercice 14 Soient m et n des entiers positifs. On considère la fonction :


p p
1 + xm 1 xm
f m,n ( x ) =
xn

1. Etudier lim f m,n ( x ) en distinguant les cas :


x !0
a) m = n b) m > n c) m < n
2. Déduire :
a) lim f 1,1 ( x ) b) lim f 2,1 ( x ) c) lim f 1,2 ( x ) d) lim f 1,3 ( x )
x !0 x !0 x !0 x !0

✔ Solution 14

p p p p p p
1+ x m 1 xm ( 1+ x m 1 x m )( 1+ x m + 1 x m )
1. lim f m,n ( x ) = lim x n = lim p p
x !0 x !0 x !0 x n ( 1+ x m + 1 x m )

2x m 2x m pn
= lim p p = lim p
x !0 xn ( 1+ x m + 1 xm ) ( x !0 1+ x m + 1 x m )
p p
8m 2 N : on a lim 1 + xm + 1
p 2p
=1 x m = 2 =) lim
x !0 ( 1+ x m + 1 x m ) x !0
Donc l’étude de la limite de f en 0 est la même que celle de la fonction x m n .

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 16/27 MVA005

(a) Si m = n : alors x m n = x0 = 1 =) lim f m,m ( x ) = 1


x !0
(b) Si m > n : alors m n > 0 =) lim xm n = 0 =) lim f m,n ( x ) = 0
x !0 x !0
1 1
(c) Si m < n : alors x m n = ; (k = n m > 0) =) lim x m n = lim
xk x !0 x !0 xk
On distingue deux cas :
p
i. k est paire (k = 2p) : x k = x2 =) lim x k = lim x k = 0
x !0+ x !0
Alors f m,n ( x ) a une limite au x = 0 et lim f m,n ( x ) = +∞
x !0

ii. k est impaire : xk


= = x2p+1 x2p x
1 1
lim = lim 2p = +∞
x !0+ x k x !0+ x x
1 1
lim k = lim 2p = ∞
x !0 x x !0 x x

Alors f m,n ( x ) n’a une limite au x = 0 pour m < n

2. en particulier :
(a) lim f 1,1 ( x ) : C’est le cas m = n = 1 =) lim f 1,1 ( x ) = 1
x !0 x !0
(b) lim f 2,1 ( x ) : m > n =) lim f 2,1 ( x ) = 0
x !0 x !0
(c) lim f 1,2 ( x ) : m < n, n m = 1 impaire, f 1,2 ( x ) n’a une limite au x = 0
x !0
(d) lim f 1,3 ( x ) : m < n, n m = 2 paire , lim f 1,3 ( x ) = +∞
x !0 x !0

x2 + x + 1
Exercice 15 Soit y ( x ) =
x3 3x2 + 2x
1. Calculer :

(a) A = lim xy (b) B = lim ( x 1) y (c) C = lim ( x 2) y


x !0 x !1 x !2

A B C
2. Vérifier l’égalité : y ( x ) = + +
x x 1 x 2

✔ Solution 15
x2 + x + 1 x2 + x + 1
y (x) = 3 =
x 3x2 + 2x x ( x 1) ( x 2)
x2 + x + 1 1
1. (a) A = lim xy = lim =
x !0 x !0 ( x 1) ( x 2) 2

x2 + x + 1
(b) B = lim ( x 1) y = lim = 3
x !1 x !1 x ( x 2)

x2 + x + 1 7
(c) C = lim ( x 2) y = lim =
x !2 x !2 x ( x 1) 2

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 17/27 MVA005

2. Par décomposition en éléments simples on trouve


x2 + x + 1 1 3 7
y (x) = = +
x ( x 1) ( x 2) 2x x 1 2 ( x 2)

Exercice 16 Lorsqu’un objet de température initiale T0 est plongé dans un milieu de tempéra-
ture constante Tm , l’évolution de sa
température est donnée par
T (t) = Tm + ( T0 Tm ) e kt

où k est une constante positive qui dépend de l’objet et du milieu dans lequel il est plongé.
Qu’elle est la limite de cette fonction lorsque t tend vers l’infini ?

✔ Solution 16
i t ! +∞ : e kt ! 0 donc lim T (t) = Tm
t!+∞

Exercice 17 En l’absence de frottement, une masse soumise à la pesanteur possède une accélé-
ration constante de g m s 2 . Sa vitesse v (t) évolue suivant v (t) = v0 + gt.
En présence d’un frottement, la masse subit une résistance à sa progression dans l’air qui est
d’autant plus élevée que sa vitesse est élevée. Dans le modèle d’un fluide très visqueux (par
exemple le miel), la force de frottement est directement proportionnelle à la vitesse de la masse.
Dans ce cas, la vitesse est donnée par
µ mg µ
v ( t ) = v0 e mt + 1 e mt
µ
Quelle est la limite de cette fonction pour t ! +∞

✔ Solution 17
mg
lim v (t) =
t!+∞ µ

Exercice 18 Quelles sont les points de discontinuité de la fonction f ( x ) = b x c

✔ Solution 18

Les valeurs de discontinuité de f ( x ) = b x c sont les valeurs entières de x

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 18/27 MVA005

y 4

-5 -4 -3 -2 -1 1 2 3 4 5
x
-2

-4

Exercice 19 Démontrer que l’équation x3 3x + 1 = 0 admet une racine réelle sur l’intervalle
[1, 2] .

✔ Solution 19

f ( x ) = x3 3x + 1
f (1) = 1 3+1 = 1 < 0 et f (2) = 8 6 + 1 = 3 > 0 alors 9 x0 2 [1, 2] tel que f ( x0 ) = 0

Exercice 20 Les expressions ci-après définissent une fonction f ( x ) dont on demande de déter-
miner l’ensemble de continuité et la nature des points de discontinuité éventuels.
8 r r
2x2 + x 1 >
> 1 1
1. f ( x ) = p < +x x
x+1 5. f ( x ) = x x
si x 6= 0
2x3 + 2x2 x 1 >
> x + jxj
2. f ( x ) = :
j x + 1j 0 si x = 0
8 2 8 p
< x +x < 4 x2 + 1 si x 1
p si x 6= 0 2
3. f ( x ) = 2 6. f ( x ) = x 1
: 2 x : p p si x > 1
0 si x = 0 x 2 + a2 x + a2
8
< x2 x
p si x 6= 1
4. f ( x ) = x2 2x + 1
:
1 si x = 1

✔ Solution 20

2x2 + x 1
1. f ( x ) = p
x+1
Le numérateur est un polynôme défini et continu partout et le dénominateur défini et continu
pour x + 1 0 . Le rapport est donc continu sur son ensemble de définition ] 1, +∞[
2x3 + 2x2 x 1
2. f ( x ) =
j x + 1j
Cette fraction n’est pas définie pour x = 1 . Nous allons cependant étudier les limites à
gauche et à droite, à cause de la valeur absolue, pour examiner si on peut prolonger cette
fonction par continuité. Pour x = 1

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 19/27 MVA005

– Pour x < 1:
2x3 + 2x2 x 1 2x2 ( x + 1) ( x + 1)
f (x) = = = 2x2 + 1 ! 1
x+1 x+1
() lim f ( x ) = 1
x! 1
– Pour x > 1 :
2x3 + 2x2 x 1 2x2 ( x + 1) ( x + 1)
f (x) = = = 2x2 1!1
x+1 x+1
() lim f ( x ) = 1
x ! 1+
Les limites à gauche et à droite sont distinctes et f n’est pas définie pour x = 1 où il y a une
discontinuité de première espèce.
3. La fonction f est définie partout sur R. Mais la valeur en x = 0 doit être la limite de f ( x )
pour x 6= 0 et x ! 0 , afin qu’elle soit continue en ce point. Il faut étudier les limites à gauche
et à droite. p
– Pour x < 0 : x2 = x donc
x2 + x x+1 1
f (x) = = !
2x 2 2
1
() lim f ( x ) =
x !0 p 2
2
– Pour x > 0 : x = x donc
x2 + x x+1 1
f (x) = = !
2x 2 2
1
() lim+ f ( x ) =
x !0 2
Il y a une discontinuité de première espèce pour x = 0
x2 x x (x 1)
4. si x 6= 1 : f ( x ) = p =q
x2 2x + 1 (x 1)2
q
– Si x > 1 : (x 1)2 = x 1 alors f ( x ) = x et lim f ( x ) = +1
+ x !1
q
2
– Si x < 1 : ( x 1) = (x 1) alors f ( x ) = x et lim f ( x ) = 1
+
x !1
donc f est continue à droite et discontinue à gauche.
5. Les termes sous les radicaux doivent être positifs et le dénominateur de f ( x ), pour x 6= 0 ,
non nul. Or, pour x < 0 on a x + j x j = 0, donc les conditions sont :

x > 0, x ( x + 1) 0, x (1 x) 0 () x > 0, 1 x 0

Le domaine de définition est donc l’intervalle [0, 1] puisqu’on a défini f (0) = 0


p
2
Comme f (1 ) = f (1) = la fonction f est continue à gauche pour x = 1
2
Pour x >r0 : r
1 1 p p
+x x
x x 1 + x2 1 x2
f (x) = = p
x + jxj 2x x
2
p
2x 2 x
= p p p = p p ! 0+
2 2 2 2 x !0
2x x 1+x + 1 x 2 1+x + 1 x
donc f est continue à droite pour x = 0 et par conséquent continue sur son ensemble de
définition [0, 1] .
p p
6. Pour x supérieur à 1, on a toujours x2 + a2 > x + a2 , donc la fonction f est définie
p] ∞, 1]intervalles et ]1, +∞[il faut étudier
partout. Les expressions de étant différentes sur les
la continuité pour x = 1. On a f (1 ) = f (1) = 4 2.
D’autre part, pour x > 1 :

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 20/27 MVA005

p p
x2 1 x2 1 x 2 + a2 + x + a2
f (x) = p p =
x 2 + a2 x + a2 x 2 + a2 x a2
p p
( x + 1) x 2 + a2 + x + a2 p
= ! 4 1 + a2
x x !1
donc il faut que a2 = 1 pour que f soit continue partout.

Exercice 21 Soit la fonction f définie par


( p p
1 x2 +1+ln x 2 +1
si x 6= 0
f (x) = x2
0 si x = 0
Etudier la continuité de f en x = 0

✔ Solution 21
p p
1 x2
+ 1 + ln x2 + 1
lim 2
= 0 = f (0)
x !0 p x p p
1 x2 + 1 + ln x2 + 1 1 x2 + 1 1 ln x2 + 1
f (x) = = +
p x2 p x2 2 x2
1 2
x +1 1+ x +1 2
1 ln x2 + 1
= p +
x2 1 + x2 + 1 2 x2

x2 1 ln x2 + 1
= p +
x2 1 + x2 + 1 2 x2

1 1 ln x2 + 1
= p +
1 + x2 + 1 2 x2
2
ln x + 1
On a lim =1
x !0 x2
1 1
donc lim f ( x ) = + (1) = 0
x !0 2 2
lim f ( x ) = f (0) donc f ( x ) est continue en x = 0
x !0

Exercice 22 Soit la fonction f définie par


8 p
< 3+x si x < 1
f (x) = 3 x
: si x 1
x2 2x 3
Etudier la continuité de f sur l’ensemble des réels.

✔ Solution 22

– Si x < 1 : f est définie si 3 + x 0 donc si x 3 donc f continue sur ] 3, 1[


3 x 3 x
– Si x > 1 : f ( x ) = 2 = continue sur R n f 1, 3g
x 2x 3 ( x + 1) ( x 3)
=) la fonction est continue sur ]1, +∞[ n f3g

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 21/27 MVA005

3 1 1
– Si x = 1 : f (1) = =
1p2 2 1 3 2
lim f ( x ) = lim 3+x = 2
x !1 x !1
3 x 1
lim f ( x ) = lim =
x ! 1+ x !1+ x2 2x 3 2
f ( x ) n’a pas une limite au point x = 1
=)La fonction est discontinue pour x = 1
On conclut que la fonction est continue sur ] 3, +∞[ n f1, 3g .

Exercice 23 La fonction f est définie à partir de


8
> 0 si x 2
<
b
a si 2 < x 4
>
: x
1 si x>4
Déterminer les paramètres réels a et b pour que f soit continue partout. Tracer dans ce cas le
graphe de f .

✔ Solution 23

C’est aux points x = 2 et x = 4 où l’expression de f change, que se pose le problème de la continuité


de f .
b
On calcule la limite à droite f (2+ ) = a qui doit être égale à f (2) = 0.
2
b
De même f (4+ ) = 1, doit être égale à a . Ces deux conditions de continuité permettent d’obte-
4
nir
8
< a b =0
>
2 =) [ a = 2, b = 4] Soit
: a b =1
>
4
8
> 0 si x 2
<
4
2 si 2 < x 4
>
: x
1 si x>4

y 1.0

0.5

-3 -2 -1 0 1 2 3 4 5 6 7
x

Exercice 24 On considère la fonction


p p
x+3 a+3
f (x) =
x a

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 22/27 MVA005

Montrer que f est prolongeable par continuité en x = a, et déterminer ce prolongement.

✔ Solution 24
p p
x+3 a+3 1
lim = p , alors f est prolongeable par continuité en x = a.
x!a x a 2 a+3
8 p p
>
> x+3 a+3
< si x 6= a
f (x) = x a
>
> 1
: p si x = a
2 a+3

p
Exercice 25 On considère les applications f : x 7 ! x et g : x 7 ! x2 . Déterminer les applica-
tions composées f g et g f . Les applications f et g sont-elles réciproques l’une de l’autre ?.

✔ Solution 25

Les applications f et g paraissent réciproques l’une de l’autre, puisqu’elles associent le carré ou la


racine carrée d’un nombre. On a d’ailleurs
p p 2
( g f ) ( x ) = g ( f ( x )) = g x = x =x

mais n’est pas l’application identique sur R , car f n’est définie que sur R+ . D’autre part, pour tout
x réel, p
( f g) ( x ) = f ( g ( x )) = f x2 = x2 = j x j

Ces deux applications ne sont donc pas réciproques l’une de l’autre ; elles le seraient si elles étaient
restreintes à R+ .

x
Exercice 26 Soit f une application de R f0g dans R satisfaisant f ( x ) = . Montrer que f
jxj
n’est pas prolongeable par continuité en 0.

✔ Solution 26
x x
lim = 1 et lim = 1, donc f ( x ) n’a pas une limite au point x = 0 et par suite n’est pas
x !0+ j x j x !0 j x j
prolongeable par continuité en 0

1
Exercice 27 Soit f une application de R f0g dans R satisfaisant f ( x ) = sin . Montrer que
x
f n’est pas prolongeable par continuité en 0

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 23/27 MVA005

✔ Solution 27
f( x ) n’a pas une limite au point x = 0 et par suite n’est pas prolongeable par continuité en 0

1
Exercice 28 Soit f une application de R f0g dans R définie par f ( x ) = x sin .Montrer
x
que f est prolongeable par continuité en 0.

✔ Solution 28
1
lim x sin =0
x !0 x
le prolonement de f est 8
< 1
x sin si x 6= 0
g (x) = x
:
0 si x = 0

Exercice 29 Démontrer les formules suivantes :


1. cosh2 x sinh2 x = 1
2. formules d’additions
(a) cosh ( a b) = cosh a cosh b sinh a sinh b
(b) sinh ( a b) = sinh a cosh b cosh a sinh b
tanh a tanh b
(c) tanh ( a b) =
1 tanh a tanh b
3. fonctions inverses
p
(a) arg cosh x = ln x + x2 1
p
(b) arg sinh x ) = ln x + x2 + 1
1 1+x
(c) arg tanh x = ln
2 1 x

✔ Solution 29

ex + e x ex e x
1. On a cosh x = et sinh x =
2 2
donc cosh x + sinh x = e x et cosh x sinh x = e x
cosh2 x sinh2 x = (cosh x + sinh x ) (cosh x sinh x ) = (e x ) (e x
)=1
Autre méthode :
2
(e x + e x ) e2x + e 2x + 2
cosh2 x = =
4 4
x x 2 2x + e 2x
( e e ) e 2
sinh2 x = =
4 4
2 2 1 2x
cosh x sinh x = e + e 2x + 2 e2x e 2x + 2 = 1
4

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 24/27 MVA005

2. formules d’additions
(a) on a : e a+b = e a eb = (cosh a + sinh a) (cosh b + sinh b)
= cosh a cosh b + cosh a sinh b + sinh a cosh b + sinh a sinh b
et e a b = e a e b = (cosh a sinh a) (cosh b sinh b)
= cosh a cosh b cosh a sinh b sinh a cosh b + sinh a sinh b
e a+b + e a b e a+b e a b
Or cosh ( a + b) = et sinh ( a + b) =
2 2
d’où cosh ( a + b) = cosh a cosh b + sinh a sinh b
(b) et sinh ( a + b) = sinh a cosh b + cosh a sinh b
sinh ( a + b) sinh a cosh b + cosh a sinh b
(c) tanh ( a + b) = =
cosh ( a + b) cosh a cosh b + sinh a sinh b
sinh a cosh b cosh a sinh b
+ tanh a + tanh b
= cosh a cosh b cosh a cosh b =
sinh a sinh b 1 + tanh a tanh b
1+
cosh a cosh b
un calcul identique nous donne :
cosh ( a b) = cosh a cosh b sinh a sinh b
sinh ( a b) = sinh a cosh b cosh a sinh b
tanh a tanh b
tanh ( a b) =
1 tanh a tanh b
3. fonctions inverses
(a) soit x = cosh y () y = arg cosh x
q p
on a ey = cosh y + sinh y = cosh y + cosh2 y 1= x+ x2 1
p
on obtient arg cosh x = ln x + x2 1
Autre méthode :
ey + e y
x = cosh y = 1
2
2x = ey + e y () e2y 2xey + 1 = 0
Posons X = ey =) X 2 2xX + 1 = 0
p
∆0 = x2 1 0 =) X = x x2 1
p
X = e est toujours positive donc la solution est X = ey = x + x2
y 1 par suite
p
y = arg cosh x = ln ey = ln x + x2 1
(b) Soit x = sinh y () y = arg sinh x
q p
on a ey = cosh y + sinh y = sinh2 y + 1 + sinh y = x2 + 1 + x
p
alors y = arg sinh x = ln x + x2 + 1
(c) Soit x = tanh y () y = arg tanh x
sinh y ey e y e2y 1
comme x = tanh y = = y y
= 2y
cosh y e +e e +1
on obtient e 2y 2y 2y
1 = xe + x () (1 x ) e = 1 + x
1+x 1 1+x
c’est-à-dire : e2y = et finalement y = arg tanh x = ln
1 x 2 1 x

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 25/27 MVA005

Exercice 30 Soit f la fonction définie sur [1, +∞[ par :

f ( x ) = x2 2x 4
! !
On désigne par (C ) sa courbe représentative dans un repère orthonormé O, i , j

1. Démontrer que f admet une fonction réciproque f 1,

2. Tracer la courbe (C ) et en déduire le tracé de la courbe (C 0 ) représentative de f 1.

3. (C ) et (C 0 ) se coupent en un point A, calculer les coordonnées de A,


p
4. Soit g la fonction définie sur [ 5; +∞[ par : g ( x ) = 1 + x + 5 Calculer ( g f ) ( x ) et en
déduire l’expression de f 1 .

✔ Solution 30
f ( x ) = x2 2x 4
1. f 0 ( x ) = 2x 2 0 donc f est continue et strictement croissante pour x 2 [1, +∞[ par suite
elle admet une fonction réciproque f 1 .

2. Le domaine de définition de f 1 est f (1) , lim f ( x ) = [ 5, +∞[


x !+∞
p
Le minimum de f est 5 et (C ) coupe l’axe x 0 Ox au point d’abscisse 1 + 5 = 3. 24
Les courbes (C ) et (C 0 ) sont symétriques par rapport à y = x
3. (C ) et (C 0 ) se coupent en un point A ce point est l’intersection de (C ) avec la droite y = x
x = 4 acceptable
alors en A on a x2 2x 4 = x =) x2 3x 4 = 0 =)
x = 1 à rejeter
f (4) = 42 2 4 4 = 4 alors A (4, 4)
p p
4. ( g f ) ( x ) = g ( f ( x )) = 1 + 5 + f ( x ) = 1 + 5 + x2 2x 4
p q
= 1+ x 2 2x + 1 = 1 + ( x 1)2 = 1 + j x 1j
Or x 2 [1, +∞[ donc x 1 0 c’est-à-dire j x 1j = x 1 par suite
( g f ) (x) = 1 + x 1 = x
p
D’où : f 1 ( x ) = g ( x ) = 1 + 5 + x

Exercice 31 On considère les fonctions f ( x ) et g ( x ) définies par :

f ( x ) = j x j + j x 1j + j x 2j
q q
g (x) = j1 + x j j1 x j

1. Donner pour chacun des intervalles : ] ∞, 0] , [0, 1] , [1, 2] , [2, +∞[ une expression de f ( x )
sans valeurs absolues.
2. La fonction f est-elle continue sur R.
3. Tracer la courbe de f ( x ) .
4. Quel est le domaine de definition de g ( x ) ? Est-elle paire ? impaire ? Expliquer pourquoi
elle est continue sur R.
5. Donner, pour chacun des intervalles ouverts ] ∞, 1[ , ] 1, 1[ , ]1, +∞[ une expression de
g( x ) sans valeur absolue.

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 26/27 MVA005

p p a b
6. On donne, pour a > 0 et b > 0 : a b= p p .Que vaut lim g ( x ). En déduire
a+ b x !+∞
lim g ( x ) .
x! ∞

✔ Solution 31
f (x) = jxj + jx 1j + j x 2j
1. Si x 2 ] ∞, 0] =) x 0 < 1 < 2 =) j x j = x, j x 1j = x + 1 et j x 2j = x + 2 =)

f (x) = x x+1 x+2 = 3x + 3

Si x 2 [0, 1] =) x > 0, mais x 1 < 2 donc:


j x j = x, j x 1j = x + 1 et j x 2j = x + 2 =)

f (x) = x x+1 x+2 = x+3

Si x 2 [1, 2] on a : j x j = x , j x 1j = x 1 et j x 2j = x + 2 =)

f (x) = x + x 1 x+2 = x+1

Si x 2 [2, +∞[ alors j x j = x , j x 1j = x 1 et j x 2j = x 2 =)

f (x) = x + x 1+x 2 = 3x 3

Soit : 8
3x + 3
>
> si x 0
<
x+3 si 0 x 1
f (x) =
>
> x+1 si 1 x 2
:
3x 3 si x 2

2. lim f ( x ) = 3 = lim f ( x ) = f (0) lim f ( x ) = 2 = lim f ( x ) = f (1)


x !0 x !0+ x !1 x !1+
lim f ( x ) = 3 = lim f ( x ) = f (2)
x !2 x !0+
et à l’interieur de chacun des intervalles précédent, la fonction f est définie par une formule
donc elle est continue. Donc f ( x ) est continue sur R.
3. Graphe de f ( x )

y 10

-3 -2 -1 0 1 2 3 4 5
x

4. La fonction valeur absolue est définie sur R et à valeurs dans R+ . La fonction racine est
définie sur R+ et à valeurs dans R+ .Par composition puis somme, on en d´eduit que : Dg = R

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban


Dr N.ASSAAD 27/27 MVA005

8 x 2 R on a
q q q q
g ( x) = j1 + ( x )j j1 ( x )j = j1 xj j1 + x j = g (x)

donc g ( x ) est impaire.


La fonction g est continue sur R, comme composée et somme de fonctions (polynômes, ra-
cine, valeur absolue) qui sont toutes continues sur R.
p p
5. g ( x ) = j1 + x j j1 x j
Sur ] ∞, 1[ : 1 + x < 0 et 1 x > 0 donc j1 + x j = 1 x et j1 x j = 1 x
p p
g (x) = 1 x 1 x

et
1 1
g0 ( x ) = p + p
2 1 x 2 1 x
Sur ] 1, 1[ : 1 + x > 0 et 1 x > 0 donc j1 + x j = 1 + x et j1 xj = 1 x
p p
g (x) = 1 + x 1 x

Sur ]1, +∞[ : 1 + x > 0 =) j1 + x j = 1 + x, 1 x < 0 =) j1 xj = 1 + x donc


p p
g (x) = 1 + x 1+x

Autrement : 8 p p
< p 1 x p 1 x
> si x< 1
g (x) = 1+x 1 x si 1<x<1
>
: p p
1+x 1+x si x>1
p p 2
6. Si on cherche la limite en +∞, on a g ( x ) = 1 + x x 1= p p
1+x+ x 1
2
lim g ( x ) = lim p p = 0+
x !+∞ x !+∞ 1+x+ x 1
comme la fonction est impaire alors lim g ( x ) = 0
x! ∞

Calcul différentiel et intégral Le Cnam-Liban

Vous aimerez peut-être aussi