Vous êtes sur la page 1sur 38

KADIRI Youssef

Dossier1 : Comptabilité

Fair value:
Ou juste valeur est une norme consistant à évluer les actifs et les passifs selon leur valeur de marché ou à d
de leur utilisation.
Substance over form :
La prédominance de la susbtance sur la forme
Selon ce principe, les opérations réalisées par l'entité sont enregistrées et présentées dans les états financie
sans se limiter à leur statut juridique (apparence).

KADIRI Youssef
true and fair view :
C'est l'image fidèle

CAS 1 :

1. Selon les normes marocaines, Les immobilisations en non valeur (à savoir les frais prééliminiaire) sont retiré

2. Oui, Le droit comptable marocain autorise, l'inscription de charges dans des comptes d'actif. L'imputation d
Explication :
Activation des charges
.- Le principe de séparation des exercices exige que seules les charges engagées pour ob­tenir le
.- Le principe de prudence conduit à comptabiliser une charge dès que sa réalisation est certain
Or, Certaines charges, déjà engagées, généreront des économies ou des gains pen­dant plusieu

KADIRI
Ces frais ont permet à cette société de réaliser des bénéfices dans un avenir que l'on espère lo
Selon le principe de séparation des exercices, l'imputation de ces charges devrait
Selon le principe de prudence au contraire, ces charges devraient être impu­tées e
Le CGNC donnent le choix aux entreprises :
.- Soit de laisser ces charges dans les comptes de la classe 6 et de les imputer ains
.- soit d'activer ces charges, c'est-à-dire de les transférer dans un compte d'actif i

2128
71978

6191
28128

3. Généralement, les marques créées en interne doivent rester en charge. Cependant, il existe des conditions p
Les marques étant des éléments incorporels, leur reconnaissance au bilan dépend tout d'abord de leur conf
L'assimilation des élémenmts incorporels à des actifs constitue alors une étape préliminaire dans notre étud
D’après les normes comptables, qu’elles soient marocaine ou internationales, une marque peut figurer à l’ac

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef
.- Satisfaire à la fois à la définition d’une immobilisation incorporelle et aux critères de compta

Une immobilisation incorporelle comme ou un actif non monétaire identifiable sans substance
Pour préciser sous quelles conditions une marque peut être considérée comme un actif, il faut
La notion d’avantages économiques futurs et la notion de contrôle.

Les avantages économiques futurs peuvent résulter, à la fois, d’un accroissement


L’avantage économique futur étant défini dans le cadre conceptuel de l’IASB (§49
d’équivalents de liquidités au bénéfice de l’entreprise ».

« C’est la notion de contrôle qui pose problème. il est précisé (IAS 38 §13) que « l
sous-jacente et si elle peut également restreindre l’accès des tiers à ces avantage

Si la marque satisfait à la définition de l’actif, elle doit également être identifiable


incorporelle.

La marque satisfait aux critères d’identifiabilité lorsque :


.- elle est séparable, c’est-à-dire qu’elle peut être séparée de
dans le cadre d’un contrat, avec un actif ou un passif lié ;

.- elle résulte de droits contractuels ou autres droits légaux, q

Les critères de comptabilisation de la marque.

Ce qui importe ici, c’est de pouvoir mesurer le coût de la marque de manière fiab
En effet, c’est généralement la difficulté à remplir cette condition qui empêchera

Or, cette condition est satisfaite plus ou moins facilement suivant le mode d’obte
Autant il est facile d’obtenir une valeur pour une marque acquise de manière isol
problème se complique encore en cas de création d’une marque.

Il est donc nécessaire d’opérer une distinction des marques s


.- la marque acquise séparément ;
.- la marque acquise dans le cadre d’un regroupement d’entr
.- la marque générée en interne par l’entreprise.

La marque générée en interne

Une dépense, qui ne peut être distinguée du coût du dévelop


Le cas des marques créées est cité explicitement.
Il en est de même pour les coûts engagés ultérieurement rela
Les dépenses réalisées pour la création, le développement e

Seules les marques acquises peuvent donc figur


Dans ce cas la marque FLY-MOR ne peut être considérée com
l'activité

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

4. Un logiciel est un ensemble des programme et des procédures nécessaires au fonctionnement d'un système
La nature du logiciel dans notre cas est une immbilisation incorporelle puisque le logiciel est produit par l'en
Le montant à activer soit le coût de production du logiciel :

KADI

1/1/2018
2220 Brevet droit marque et valeur similaire
34551 Etat-Tva récupérable
2285 Immobilisation incoporelle produite p
4455 Etat-Tva facturée
Immobilisation incoporelle produite par l'entreprise

KADIRI Y
12/31/2018
6192 D.E.A. des immob incorp.
2823 Amort. Brevet, marque
Dotation (23000/4)

5. Dualité des approches en matière de crédit bail.

Approche Analyse de l'opération


Décomposition en deux opérations :

.- Location d'un bien (mobilier ou immobilier)


moyennant le paiement d'une redevance.
Approche
Juridique .- Promesse de vente dudit bien moyennant le
paiement d'un prix convenu qui tient compte, au
moins partiellement, des redevance versées

KAD
Moyen de financement des actifs del'entreprise
proche de l'opération classique se traduisant par
l'acquisition d'un bien moyennant un emprunt
Approche
économique

KADIRI Youssef
ApprocheYoussef
KADIRI
économique

La société Fly-Mor est le preuneur


Comptabilisation chez le preneur :
Approche juridique :

Approche économique :

KADIRI Youssef
Année
1
2
K.R.D
80000
72800
K.remboursé (*)
3200
3560
Charges financiè Redevance
4000
3640
7200
7200
3 65600 3920 3280 7200
4 58400 4280 2920 7200
(*) Redevance annuelle =
remboursement
remboursement dudu capital
capital +=charge financière
Redevance annuelle - charge financière

CAS 2

1. La nature du site est site internet actif.


Le site actif est le site qui participe aux systèmes d'information ou commerciaux de l'entreprise.
C'est le site sur lequel le client peut passer commande, faire des réservations, payer une prestation.

KADIRI
2. Conditions d'activation d'un site internet :
.- Site ayant une forte chance de réussite technique
.- Facon dont le site générera des avantages économique

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef
KADIRI
.- Son coût doit pouvoir être évalué de manière suffisamment fiable.

3. Le site internet qui entre dans la définition des immobilisations incorporelles, sera immobilisé et amorti su
Il apparaîtra au bilan de l'entreprise.

Etude & conception


Obtention & immatriculation d'un nom de domaine
Aquisition du système d'exploitation pour la mise en fonctionnalité du site
Création des pages du site
Réalisation d'une documentation technique
Formation des salariés participants à l'entretien du site
Enregistrement du sites auprès des moteurs de recherche
Coût de production du site

4. Sep-16
6126 Achat travaux prestation de service
34552 Etat-TVA charge
5141 Banque
CHARGE
Oct-16
61671 Droit d'enregistrement
5141 Banque
CHARGE
Dec-16
2285 Immob. Incorp. En cours
7142 Immob. Pdte par elle mme
Immob. Incorp. En cours
Feb-17
6126 Achat travaux prestation de service
34552 Etat-TVA charge
5141 Banque
CHARGE
Apr-17
2220 Brevets, marque, droit
34551 Etat-TVA immob.
2285 Immob. Incorp. En cours
7142 Immob. Pdte par elle mme
4455 Etat-TVA facturée
Immob. Pdte par elle mme
12/31/2017
61922 D.E.A. brevets, marque
2822 Amort. Brevets, marque
Dotation (245000*25%*9/12)

KADIRI Youssef
KADI
KADIRI Youssef

KADI

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

KAD

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

KAD

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

ssifs selon leur valeur de marché ou à défaut selon leur valeur calculée par la somme actualisée des flux de revenus attendus

es et présentées dans les états financiers selon leur nature et leur réalité financière et économique (la matière doit primer),

oussef
avoir les frais prééliminiaire) sont retirées du bilan à l’expiration de l’amortissement.

ans des comptes d'actif. L'imputation de ces charges sur les résultats en est retardée, ce qui contrevient au principe de prudence.

les les charges engagées pour ob­tenir les produits de l'exercice, soient rattachées au résultat de l'exercice.
charge dès que sa réalisation est certaine ou probable.
conomies ou des gains pen­dant plusieurs années.

KADIRI Youssef
éfices dans un avenir que l'on espère long (2 ans).
ces, l'imputation de ces charges devrait être étalée pendant toute la période de réalisation des produits, c'est-à-dire sur les résultats de
e, ces charges devraient être impu­tées en totalité sur le résultat du seul exercice de leur engagement. C'est particulièrement le cas qua

ptes de la classe 6 et de les imputer ainsi sur le résultat de l'exercice en cours ;


les transférer dans un compte d'actif immobilisé (classe 2) ; ce compte sera ensuite réparti sur les résultats de plusieurs exercices par

En cours de N
Autres Charge à répartir 5500000
Transferts des charges 5500000
Activation d'une charge
31/12/N
D.E.A des Imm. En NV. 1100000
Amort. Autre charges a repa. 1100000
Dot (5500000/5)

ge. Cependant, il existe des conditions pour reconnaître une marque à l'actif du bilan.
bilan dépend tout d'abord de leur conformité à la définition des immobilisations incorporelles.
une étape préliminaire dans notre étude. Autrement dit,
tionales, une marque peut figurer à l’actif du bilan d’une entreprise en respectant deux étapes de reconnaissance :

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef
n incorporelle et aux critères de comptabilisation.

n monétaire identifiable sans substance physique.


être considérée comme un actif, il faut donc expliciter deux termes clés :
de contrôle.

nt résulter, à la fois, d’un accroissement de revenus et d’économies dans les coûts de production.

KADIRI Youssef
dans le cadre conceptuel de l’IASB (§49) comme « le potentiel qu’a cet actif de contribuer, directement ou indirectement, à des flux p
l’entreprise ».

blème. il est précisé (IAS 38 §13) que « l’entité contrôle l’actif si elle a le pouvoir d’obtenir des avantages économiques futurs découlan
reindre l’accès des tiers à ces avantages ».

tif, elle doit également être identifiable, autre condition indispensable qui permet à la marque d’être considérée comme une immobili

bilité lorsque :
est-à-dire qu’elle peut être séparée de l’entité et être vendue, transférée, concédée par une licence, louée ou échangée, soit de façon
ntrat, avec un actif ou un passif lié ;

s contractuels ou autres droits légaux, que ces droits soient cessibles ou séparables de l’entité ou d’autres droits et obligations.

er le coût de la marque de manière fiable.


remplir cette condition qui empêchera l’entreprise d’inscrire une marque à l’actif du bilan.

oins facilement suivant le mode d’obtention de la marque, la qualité de mesure du coût de la marque pouvant différer d’un cas à l’aut
ur une marque acquise de manière isolée, autant il est difficile de mesurer sa « juste valeur » en cas d’acquisition conjointe avec d’aut
création d’une marque.

d’opérer une distinction des marques selon leur mode d’obtention :


éparément ;
ans le cadre d’un regroupement d’entreprises ;

KADIRI Youssef
en interne par l’entreprise.

peut être distinguée du coût du développement de l’activité dans son ensemble, ne peut être comptabilisée en tant qu’immobilisation
éées est cité explicitement.
ur les coûts engagés ultérieurement relatifs à ces dépenses internes, comme pour les frais de dépôt des marques développées en inter
s pour la création, le développement et l’entretien de ces marques doivent donc être passées en charges.

es acquises peuvent donc figurer au bilan d’entreprise. Il reste ensuite à fixer leur mode de dépréciation
FLY-MOR ne peut être considérée comme un actif incorporel puisque les dépenses ne peuvent être distinguées du coût de développe

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

saires au fonctionnement d'un système informatique.


e puisque le logiciel est produit par l'entreprise.

Incorporation au coût de production

KADIRI Youssef
Etude préalable 25000 O
Analyse fonctionnelle
(Conception générale de NON
l'application) 35000 O
Analyse organique (Conception
détaillé de l'application) 80000 80000
Programmation OUI 90000 90000
Test et jeu d'essai 40000 40000
Documentation déstinée à l'utilis 20000 20000
Formation de l'utilisateur 12000 O
NON
Suivi du logiciel ( maintenance) O
TOTAL 302000 230000

1/1/2018
et droit marque et valeur similaire 230000
Tva récupérable 46000
Immobilisation incoporelle produite par elle mm 230000
Etat-Tva facturée 46000
ilisation incoporelle produite par l'entreprise

KADIRI Youssef
12/31/2018
A. des immob incorp. 57500
Amort. Brevet, marque 57500
on (23000/4)

de l'opération Traduction comptable


en deux opérations : L'entreprise est considérée dans la
première phase (avant la levée de l'option)
mobilier ou immobilier) comme simple locataire et enregistre dans
nt d'une redevance. les charges la totalité des redevances
versées sans pouvoir inscrire à son actif le
dudit bien moyennant le bien correspondant.
nvenu qui tient compte, au
des redevance versées

.- Le bien est porté dès l'origine à l'actif du


bilan.

KADIRI Youssef
nt des actifs del'entreprise
classique se traduisant par .- En contre partie, une dette est
moyennant un emprunt enregistré en passif et représente le
financement de cet actif.

.- Les redevances sont analysées pour


partie comme des charges financières et
pour partie comme des rembourssements
d'emprunts.
KADIRI Youssef
KADIRI Youssef
.- Les redevances sont analysées pour
partie comme des charges financières et
pour partie comme des rembourssements
d'emprunts.

oche juridique :

6132 Redevance Crédit bail


34552 Etat-TVA récupérable/charge
5141 Banque
Approche Juridique

oche économique :
Année 2015
2340 Matériel de Transport (Avion)

ef 1
1ere écriture
Emprunt

Année 2018
1 Emprunt
63 Charge financiere
5141 Banque
Approche économique

Le bailleur doit inscrire dans son bilan les actifs détenus en vertu
d’un contrat de location-financement et « les présenter comme
des créances pour un montant égal à l’investissement net dans le
contrat de location » (21). La créance va figurer en immobilisation
financière. Elle correspond aux paiements à recevoir, au titre de
la location, en remboursement du principal du prêt accordé. Les
produits financiers prévus serviront à rémunérer le bailleur au
titre de son investissement et de ses services.

mmerciaux de l'entreprise.
rvations, payer une prestation.

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef
KADIRI Youssef KADIRI Youssef

rporelles, sera immobilisé et amorti sur sa durée probable d'utilisation.

Montant Date Eléments intégrer au coût


15000 Sep-16 O
domaine 7500 Oct-16 O
la mise en fonctionnalité du site 115000 Dec-16 P 115000
80000 Jan-17 P 80000
ue 20000 Feb-17 P 20000
retien du site 17000 Feb-17 O
rs de recherche 30000 Apr-17 P 30000
Coût de production du site 245000

Sep-16
t travaux prestation de service 15000
TVA charge 3000
Banque 18000
E
Oct-16
d'enregistrement

E
KADIRI Youssef
Banque

Dec-16
7500
7500

ob. Incorp. En cours 115000


Immob. Pdte par elle mme 115000
. Incorp. En cours
Feb-17
t travaux prestation de service 17000
TVA charge 3400
Banque 20400
E
Apr-17
ets, marque, droit 245000
TVA immob. 49000
Immob. Incorp. En cours 115000
Immob. Pdte par elle mme 130000
Etat-TVA facturée 49000
. Pdte par elle mme
12/31/2017
A. brevets, marque 45937.5
Amort. Brevets, marque 45937.5
on (245000*25%*9/12)

KADIRI Youssef KADIRI Youssef


KADIRI Youssef

KADIRI Youssef

KADIRI Youssef

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

KADIRI Youssef

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

KADIRI Youssef

KADIRI Youssef

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

KADIRI Youssef

KADIRI Youssef

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

KADIRI Youssef

KADIRI Youssef

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

KADIRI Youssef

KADIRI Youssef

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

flux de revenus attendus

la matière doit primer),

ient au principe de prudence.

uits, c'est-à-dire sur les résultats de plusieurs exercices.


t. C'est particulièrement le cas quand les produits attendus dans les années à venir sont incertains.

ésultats de plusieurs exercices par le biais d'un amortissement.

connaissance :

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

ent ou indirectement, à des flux positifs de liquidités ou

ages économiques futurs découlant de la ressource

e considérée comme une immobilisation

, louée ou échangée, soit de façon individuelle, soit

utres droits et obligations.

ue pouvant différer d’un cas à l’autre.


d’acquisition conjointe avec d’autres actifs et le

abilisée en tant qu’immobilisation incorporelle

des marques développées en interne.

leur mode de dépréciation.


distinguées du coût de développement de

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

KADIRI Youssef
KADIRI Youssef

7200000
1440000
8640000

80000
80000

4280
2920 3200
7200

KADIRI Youssef
Quantité à commander 10000
Coût d'approvisionnement pour un moteur 100.00 €
Cours de change 1 (E) = 11 DH
Coût d'investissement ( 4ans) : 2400000
Invest. incorporel (Linéaire 5ans ) 800000
Invest. Corporel (dégressif 8ans) 1600000
Coût variable 150

KADIRI You
Coûts fixes 300000
Valeur résiduelle :
150% VNA Corporel 366211
90% VNA Incorporel 144000
Taux de rentabilité 12%
BFR :
2ème année 10%
3ème année 15%
4ème année 20%
Prix de vente 3500.00

KADIRI Youssef
KADIR
1. Il est préférable de substituer l'approvisionnement par la production organique puisqu'après l'étude de fais
on constate que le projet dégage une VAN positive et supérieure au résultat global après approvisionnemen

2. C'est un type d'investissement de productivité dit aussi de modérnisation


ce types d'investissement vise a réduire ou à limiter les dépenses par exemple en introduisant (acquisition) d
Investissement de capacité dit aussi, investissement d'expansion:
Ce type d'investissement sont destinés à permettre à l’entreprise de faire face à la croissance de la demand
Ceci se fait, soit par la réalisation de nouveaux investissements destinés à augmenter sa capacité de producti
soit par l’élargissement de sa gamme de produits.

3. Mode de financement

Taux d'intérêt 10.50%


Investissement corporel 1600000
Annuité constante 𝑎 =𝐾×(10,5%)/(1−(1,105)^(−5) ) 427481

𝑎 =(1600000)×(10,5%)/(1−(1,105)^(−5) )

𝑎 =427481

KADIRI Youssef
Amortissement = Annuité -Intérêt
Intérêt de la 1ère année = 1600000*10,5%
Amortissement 1ère Année = 427481- (1600000*10,5%) = 259481

Capital de la 2ème année = (1600000*1,105) - 259481 = 1508519


Annuitée constante 481055
𝑎 =(1600000∗1,105)×(10,5%)/(1−(1,105)^(−4) )

Amortissement 2ème Année = 481055 - (1508519*10,5%) = 322660

Capital de la 3ème année = (1508519*1,105) - 405407 = 1344254


Annuitée constante 545309
𝑎 =(1344254)×(10,5%)/(1−(1,105)^(−3) )

Amortissement 3ème Année = 545309- (1344252*10,5%) = 404162

KAD

D'après la méthode des décaissements effectifs, le crédit-bail est plus avantageux que l'emprunt
Amortissement Linéaire:

RI Youssef
Année Valeur d'origine
1 800000
2 800000
3 800000
4 800000
5 800000

Amortissement Dégressif :
Année Base.Amortissable
1 1600000
2 1000000
3 625000
4 390625
5 244141
6 152588
7 95367
8 47684

Début N Fin N
Ressource
Chiffre d'affaire 35000000
Coût variable 1500000
Coûts fixes 300000
Dotation incorporelle 160000
Dotation corporelle 600000
Résultat 32440000

ADIRI Youssef
Résultat après impôt
Dotation (corp. & Incorp.)
Valeur résiduelle
Récupération du B.F.R
22708000
760000

KADIR
CAF 23468000
Emplois
Investissement 2400000
variation BFR 35000000 3500000
Total 37400000 3500000
Cash-flow -37400000 19968000
Cash-flow Actualisé 17828571
∑. Cash-flow Actualisé 17828571

VAN = 67,662,362

Fin N N+1
Chiffre d'affaire 35000000 38500000
Matière Première 11000000 12100000
Résultat 24000000 26400000
Résultat après impôt 16800000 18480000
15000000 14732143

SOMME = 61,066,133
uisqu'après l'étude de faisabilité du projet
al après approvisionnement.

ntroduisant (acquisition) de nouvelle machine KADIRI Youssef


a croissance de la demande.
ter sa capacité de production.

K.R.D
1 1600000
2 1508519
3 1344254
4 940091
5 493492

sef Amortissement
KADIRI Yous
160000
160000
160000
Amortissement
600000
375000
234375
160000 146484
160000 91553
57220
47684
47684

Décaissement effectifs: Emprunt


Année Décaissement réalisé Economied'IS/DEA
Début N 2412000
Fin N 259481 228000
N+1 322660 160500

KADIRI Youssef
N+2 545309 118313
N+3 545309 91945
N+4 545309 75466

Décaissement effectifs: Crédit-bail

Année Décaissement réalisé Economied'IS/Redevance


Début N 475000
Fin N 425000 127500
N+1 425000 127500
N+2 425000 127500
N+3 -10000 127500
N+4

x que l'emprunt
Amortissement ∑. Amortissement V.N.A
160000 160000 640000
160000 320000 480000
160000 480000 320000
160000 640000 160000
160000 800000 0

Amortissement
600000
375000
KADIRI Youss
∑. Amortissement
600000
975000
V.N.A
1000000
625000
234375 1209375 390625
146484 1355859 244141
91553 1447412 152588
57220 1504633 95367
47684 1552316 47684
47684 1600000 0

N+1 N+2 N+3

38500000 44275000 53130000


1650000 1897500 2277000
300000 300000 300000
160000 160000 160000
375000 234375 146484
36015000 41683125 50246516
25210500 29178188 35172561

KADIRI Youssef
535000 394375 306484
400348
53130000
25745500 29572563 89009393

5775000 8855000
5775000 8855000
19970500 20717563 89009392.96875
15920360 14746352 56567078
33748932 48495284 105062362

ROI = 2

N+2 N+3
44275000 53130000
13915000 16698000
30360000 36432000
21252000 25502400
15126754 16207236

I Youssef

Intérêt Amortissement Annuitée


_____________ 259481 259481
_____________ 322660 322660
141147 404162 545309
98710 446599 545309
51817 493492 545309

DIRI Youssef
Economie d'IS/Intérêt Economie d'IS/Frais dossier Décaissement effectifs
2412000
720 30761
720 161440
42344 720 383932

KADIRI Youssef
29613 720 423031
15545 720 453578

Economie d'IS/Amort option d'achat Décaissement effectifs Dé. eff.Actualiseé


475000 475000
297500 265625
297500 237165
297500 211755
-137500 -87384
12000 -12000 -6809
1,095,352
I Youssef
Taux De.
37.50%
37.50%
Taux L.
13%
14%
∑. Mois
96
84
37.50% 17% 72
37.50% 20% 60
37.50% 25% 48
37.50% 33% 36
37.50% 50% 24
37.50% 100% 12
Décaissement effectifs Actualisé
2412000
27465
128699
273275

sef
268844
257372
3,367,655
Mois
12
12
12
12
12
12
12
12

Vous aimerez peut-être aussi