Vous êtes sur la page 1sur 16

CO ROGER

Sur circuit frigorifique en

Descriptions de certaines pannes classiques sur les circuits frigorifiques des climatiseurs ou
pompes à chaleur.

Copyright © (co roger) Tous droit réservés.

1
Pannes classiques (circuit frigorifique)

Lorsque vous arrivez sur une installation frigorifique en panne, la première chose à faire est toujours
d’aller voir le client afin d'avoir le maximum d'indications sur les motifs de son appel (il fait trop
chaud en ambiance, l'installation fait un bruit anormal, elle fait disjoncter le réseau électrique, un
autre dépanneur est venu récemment...). Ensuite, il faut "observer", "écouter" et éventuellement
"sentir" l'installation (surtout si on ne la connaît pas) afin de déceler d'éventuels indices (état général,
traces d'huile, bruits suspects, odeurs de brûlé). Puis il faut monter les manomètres et être certain du
fluide frigorigène utilisé dans le circuit, (regardez le train thermostatique du détendeur, cherchez une
étiquette de signalisation...).

Dans la majorité des cas, l'installation peut fonctionner (mal, mais le compresseur tourne) et la
panne fait partie d’une des 8 familles ci dessous. Votre rôle est de trouver laquelle, de réparer et de
vous assurer qu'il n'y aura pas d'autres ennuis à court terme.

Raisonnez toujours en températures plutôt qu’en pressions. Vos raisonnements resteront


valables quelque soit le fluide frigorigène utilisé dans l’installation (R22, R134a, R410A,
R407C...) !

PENSEZ BIEN QU’UNE GRANDE SURCHAUFFE INDIQUE TOUJOURS UN MANQUE IMPORTANT DE


LIQUIDE DANS L’ÉVAPORATEUR ET QU’UN FAIBLE SOUS REFROIDISSEMENT INDIQUE SOIT UN
MANQUE DE CHARGE (SI LA BP EST FAIBLE), SOIT UN CONDENSEUR TROP PETIT (SI LA HP EST
ÉLEVÉE)

A ce stade vous devez avoir effectuer certaines mesures sur le circuit ( tel que différences de
température, relever de pressions et valeur de surchauffe et de sous refroidissement ), pour vous
permettre de comparer et de déterminer la cause du disfonctionnement

2
Pannes classiques sur circuit frigorifiques
En climatisation, on distinguera généralement huit grandes catégories de pannes :
- 4 Pannes provoquant une chute de la basse pression,
- détendeur de puissance insuffisante
- manque de charge
- prédétente sur la ligne liquide
- évaporateur de puissance insuffisante
- 1 Pannes provoquant une augmentation de la basse pression,
- compresseur de puissance insuffisante
- 3 Pannes provoquant une élévation de la haute pression.
- excès de charge
- présence d’incondensables
- puissance du condenseur insuffisante
Quelque soit la panne, elle se caractérise par une production frigorifique faible par rapport à la
puissance normale.

Recherche de pannes
Dans cette section, nous allons présenter quelques indications permettant la recherche de
dysfonctionnements sur les principaux constituants d’un
Climatiseur et PAC.

3
ANOMALIES de FONCTIONNEMENT

Pression de condensation trop élevée

- Exés de fluide frigorigène


- Présence d’incondensables
- Mélange de fluides différents (par erreur).
- Manque de débit d’air sur condenseur
- Condenseur encrassé

Pression de condensation trop basse

- Manque de fluide frigorigène


- Bouchage partiel (tuyauterie liquide)
- Problèmes sur compresseur (clapet)
- Température d’air sur condenseur basse en hiver.

Pression d’évaporation trop basse

- Manque fluide frigorigène


- Bouchage partiel tuyauterie liquide (vanne de service)
- Manque d’air sur évaporateur
- Evaporateur encrassé
- Présence d’huile dans évaporateur
- HP trop basse

Pression d’évaporation trop élevée

- Problème compresseur (clapet non étanche)


- Vanne de service mal ouverte
- Vanne inverseuse 4 voies en CC BP/HP

Pression d’aspiration et de refoulement tendent à s’égaliser

- clapet du compresseur non étanches ou cassé


- Conséquences : diminution température de condensation, augmentation de la température
d’évaporation, diminution des puissances frigorifique, échauffement du compresseur.
- Vanne inverseuse 4 voies en CC BP/HP

4
Les températures ci-dessous sont approximatives

Comment détecter un manque ou un excès de fluide frigorigène

- En mesurant la surchauffe dans l’évaporateur


- En mesurant le sous refroidissement dans le condenseur

Manque de fluide frigorigène

- Température et pression d’évaporation basse


- Température et pression de condensation basse
- Puissance frigorifique faible
- Surchauffe élevée (15°C au lieu de 6°C)
- Sous refroidissement faible (0°C au lieu de 4°C ).

Excès de fluide frigorigène

- Pression et température de condensation élevée


- Puissance frigorifique en diminution
- Température de refoulement élevé
- Surchauffe correcte 6°C.
- Sous refroidissement élevé (10°C au lieu de 4°C).

5
Ci-dessous un aperçu des principales pannes et leurs symptômes :

Symptômes : Causes
basse pression faible Détendeur défectueux ou Capillaire
surchauffe élevée
(obstruction partielle…),
bon sous refroidissement
pas de perte de charge sur la ligne liquide

basse pression faible


surchauffe élevée Charge insuffisante en fluide frigorigène,
faible sous refroidissement

Basse pression faible


grande surchauffe
Obstruction sur ligne liquide,
bon sous refroidissement
perte de charge sur la ligne liquide

basse pression faible Puissance insuffisante à l’évaporateur


surchauffe normale ou faible (encrassement, faible débit d’air,..),

basse pression élevée Puissance insuffisante au compresseur,

haute pression pas élevée Vanne inverseuse 4 voies en CC BP/HP

basse pression plutôt élevée


haute pression plutôt élevée
Excès de charge en fluide frigorigène,
sous refroidissement élevé
pas d’incondensables.

basse pression plutôt élevée


haute pression plutôt élevée Présence d’incondensables dans le circuit,
sous refroidissement élevé

basse pression élevée


Condenseur de faible puissance (encrassé, faible
haute pression élevée
débit d’air).
mauvais sous refroidissement

Description de pannes sur divers élément constituant un climatiseur ou PAC de diverses


puissances

6
Condenseur à air

Cette panne caractérise toutes les pannes provoquant une réduction anormale de la puissance du
condenseur. Le condenseur n’assurant plus un bon refroidissement des vapeurs de Fluide, la HP va
augmenter fortement.
Les échanges entre les vapeurs de Fluide dans le condenseur et le fluide de refroidissement ne
s’effectuent pas correctement, la température du fluide de refroidissement à la sortie du condenseur
diminue de même que l’écart de température sur le fluide. Les vapeurs ne sont pas totalement
condensées et le sous refroidissement est très faible, voir inexistant.
L’augmentation de la HP entraîne une réduction de la puissance frigorifique et tout se passe comme
si le détendeur devenait surpuissant, la sur chauffe sera normale, voir faible.
A cause de la HP élevée, la consommation électrique du compresseur est plus importante et le débit
massique de Fluide véhiculé par le compresseur diminue.
Le compresseur aspirant moins de Fluide qu’il en peut, la BP va augmenter.
Ces pannes peuvent avoir comme origines :
- vitesse ventilateur trop faible
- le manque de débit d’air sur le condenseur : la vitesse de circulation de l’air étant faible, l’air reste
plus en contact avec les surfaces d’échange, la température de sortie de l’air augmente, l’écart de
température sur l’air est donc important
- le condenseur est encrassé : la température de l’air à la sortie du condenseur est inférieure à la
normale, la différence de température de l’air sera plutôt faible
La panne du condenseur peut avoir plusieurs causes (condenseur à air) :
- les tubes et les ailettes du condenseur sont encrassés, (batterie sale)
- prise ou sortie d’air obstruée
- l’emplacement du condenseur est mal choisi
- il y’a un recyclage de l’air chaud sur le condenseur, par une mauvaise implantation, ou par des
vents dominants.
- pales du ventilateur sales
- le ventilateur de l’évaporateur ne tourne pas correctement
- coupure sur sécurité ventilo-moteur

7
Evaporateur à air

Cette panne caractérise toutes les pannes provoquant une réduction anormale de la puissance de
l’évaporateur. L’évaporateur produisant moins de vapeurs que le compresseur peut en aspirer, la BP
va diminuer fortement.
Les échanges entre le Fluide liquide contenu dans l’évaporateur et le fluide à refroidir ne s’effectuent
pas correctement, l’écart de température sur le fluide augmente, le fluide n’est plus refroidi
correctement, le Fluide n’est plus totalement vaporisé, la sur chauffe est faible et il y’a des risques de
coup de liquide, tout se passe comme si le détendeur ou capillaire devenait surpuissant.
Le condenseur devient potentiellement surpuissant puisque la puissance frigorifique produite est
faible, le sous refroidissement sera plutôt bon.
Ces pannes peuvent avoir 2 origines
- le manque de débit d’air sur l’évaporateur : la vitesse de circulation de l’air étant faible, l’air reste
plus en contact avec les surfaces d’échange, la température de sortie du fluide diminue alors que
celle à l’entrée augmente, l’écart de température sur le fluide est donc important
- l’évaporateur est encrassé : le fluide est moins bien refroidi et la différence de température sur le
fluide sera plutôt faible
La panne de l’évaporateur trop petit peut avoir plusieurs causes (évaporateur à air) :
- les tubes et les ailettes de l’évaporateur sont encrassés
- les filtres à air sont sales
- la perte de charge du réseau aéraulique de l’évaporateur est trop importante
- obstruction des gaines de soufflage
- volets mal réglés
La panne d’insuffisance d’air se manifeste par une basse pression faible, un givrage de la batterie et
une température ambiante basse.

8
Compresseur

Sur le compresseur, les dysfonctionnements suivants sont souvent observés :la partie moteur électrique
n'est pas traité ci dessous
Cette panne regroupe toutes les anomalies susceptibles de provoquer une perte de puissance du
compresseur.
Par exemple, lorsque le compresseur perd de la puissance, tout se passe comme si l’évaporateur
produit plus de vapeurs de Fluide que le compresseur ne peut aspirer, la BP va augmenter fortement.
Le débit massif de Fluide en circulation étant réduit, la puissance frigorifique va diminuer
également.
Le détendeur ou capillaire devient surpuissant et il y’a des risques de coups de liquide, la surchauffe
sera faible.
La quantité de Fluide vapeur aspirée étant réduite, le compresseur sera moins bien refroidi et son
carter sera plutôt chaud. L’énergie électrique consommée par la compresseur va diminuer.
Le condenseur devient surpuissant, le sous refroidissement sera bon.
La liste suivante fait le point de quelques pannes du compresseur :
- clapet cassé ou non étanche
- bris de clapet
- Grippage mécanique
- pièges à huiles (occasionnés par une mauvaise implantation des tuyauteries)
- noyage du compresseur ( coups de liquide)
- manque de fluide frigorigène provoquant un mauvais retour d’huile.
-Bruits excessifs à l’intérieur du compresseur du à une usure interne par insuffisance de lubrification
- Manque de puissance
- problèmes de clapets (cassés ou usés)

9
Ce qui provoque un faible taux de compression qu’on peut facilement déceler (basse pression élevée, haute
pression faible, température de refoulement faible, température du carter du compresseur élevée).
-Surchauffe élevée
- faible tension en ligne (compresseurs hermétiques)
- surtension associée à une basse pression faible (compresseurs hermétiques)
- manque de fluide frigorigène (compresseurs hermétiques)
- charge thermique élevée (basse pression élevée)
- faible charge d’huile
- taux de compression élevé

Capillaires

Ils sont très sensibles :


- à l’excès d’huile (sous alimentation),
- aux excès de sous refroidissement (noyage),
- à la pré détente (sous alimentation).
Sur ce constituant, on rencontre surtout des problèmes d’obstruction partielle ou totale.en cas de problème il
sera sûrement colmaté, la solution le dessouder le nettoyer sous pression ou le remplacé par un capillaire de
même dimension et de même longueur

Panne du manque de charge

Lorsqu’il manque de Fluide dans l’installation, L’évaporateur sera mal alimenté en Fluide et les
répercussions que celles de la panne du détendeur trop petit seront observées. Le condenseur devient
surpuissant, la tuyauterie liquide sera mal remplie d’où la présence de Fluide gazeux dans cette
tuyauterie, le sous refroidissement sera pratiquement nul.
Le manque de réfrigérant n'est pas toujours dû à une fuite. Il peut arriver que lors de l'installation du
split, une distance supérieure à celle préconisée par le fabricant soit nécessaire au niveau des
conduites de liaison entre les unités extérieure et intérieure. Les climatiseurs individuels sont
préchargés d'usine en réfrigérant pour une distance maximum donnée entre les unités.

10
L'augmentation de cette distance nécessitera un appoint en réfrigérant strictement défini en quantité
par mètre dans la documentation de l'appareil (pour les marques connues et disposant d'un réel
service après vente). En l'absence de ce complément de réfrigérant, lors d'une distance trop
importante entre les unités, du givre et de la glace peuvent apparaître sur la batterie d'évaporisation.

Panne de l’excès de charge

En cas d’excès de charge, le niveau de liquide va augmenter puis dans le condenseur, réduisant ainsi
la surface d’échange.
La condensation des vapeurs de Fluide va mal se passer avec comme répercussion une augmentation
de la HP.
Par contre le Fluide liquide qui se trouve dans le condenseur et la canalisation va rester plus en
contact avec l’air de refroidissement (ambiance), ce qui va lui assurer un bon sous refroidissement.
L’augmentation de la HP entraîne une réduction du débit massif de Fluide aspiré par le compresseur
et par suite une diminution de la puissance frigorifique.
Le détendeur devient surpuissant à cause de l’augmentation de la HP et la sur chauffe des vapeurs à
la sortie de l’évaporateur sera normale, voir faible.
Remarque : si l’une des pressions de fonctionnement (BP ou HP) varie dans un sens, l’autre pression
a toujours tendance à varier dans le même sens sauf dans le cas de la panne du compresseur petit ou
la HP descend pendant que la BP augmente.
L’augmentation de la HP va entraîner une consommation électrique plus importante et l’écart de
température maximale sur le condenseur sera plutôt élevé.
Il est préférable d’effectuer le test des incondensables pour ne pas confondre la panne de l’excès de
charge avec la panne des incondensables, ces 2 pannes présentant pratiquement les mêmes
symptômes.
L'excès de réfrigérant aura des effets différents, la haute pression augmente anormalement et peut
faire déclencher le système s'il est muni d'une sécurité prostatique Haute Pression. Il provoquera de
toute façon une baisse de la capacité frigorifique produite (voir diagramme enthalpie : pour une
même température d'évaporation en augmentant la pression de condensation, il en résulte une baisse
de la puissance à l'évaporation).

11
Panne des incondensables

Les incondensables sont les gaz indésirables (air, azote…) qui sont dans le circuit frigorifique.
Ils sont généralement piégés en partie haute et ils augmentent artificiellement la pression HP (loi de
Dalton).
Les symptômes sont les mêmes que ceux de la panne de l’excès de charge. Seul le test des
incondensables permet de différencier ces deux pannes.
Voir la rubrique intervention pour le test des incondensables.

12
Accessoires surtout montés sur de grosses unité de climatisation et PAC
Détendeur thermostatique

Le détendeur ne laisse pas passer assez de Fluide dans l’évaporateur, la dernière goutte de liquide va
apparaître très trop à l’intérieur de l’évaporateur, lasur chauffe des vapeurs à la sortie de
l’évaporateur va être importante, la température du Fluide à l’aspiration du compresseur sera élevée
et par conséquent celle du Fluide au refoulement également.
Le compresseur peut aspirer plus de vapeurs que l’évaporateur en produit, la BP devient
anormalement faible. Le carter du compresseur sera anormalement chaud.
La BP a tendance à chuter tandis que la température du fluide à refroidir à l’entrée de l’évaporateur
augmente, l’écart maximal de température de l’évaporateur sera important.
Le condenseur devient potentiellement surpuissant et puisque la puissance frigorifique produite est
faible (manque de Fluide dans l’évaporateur), l’excédent de Fluide se retrouve dans le condenseur, le
sous refroidissement sera très bon.
Il ne faut cependant pas confondre cette panne avec celle de la pré-détente qui se caractérise par une
différence de température entre le départ de la conduite liquide et l’entrée du détendeur.
Lorsque la panne du détendeur est localisé avec certitude, il faut rechercher la cause exacte qui peut
être parmi les causes suivantes :
- détendeur trop fermé à la suite d’un mauvais réglage
- train thermostatique du détendeur percé ou prévu pour un autre Fluide
- détendeur grippé mécaniquement
- filtre à l’entrée du détendeur colmaté…
Thermostatique pompe à chaleur de forte puissance
- bloqué en position ouverte, ou fermé
- bulbe mal positionné ou mal fixé
- faible charge thermique
- excès d’huile
- manque de fluide frigorigène
- déshydrateur bouché
- faible charge thermique
- changements rapides de pression (ou de température) de condensation
- variations brutales de la charge thermique

13
Déshydrateur

Une différence de température de part et d’autre du déshydrater signifie qu’il est très sale et doit être
remplacé. Par ailleurs, si le déshydrater arrive à saturation, il risque de relâcher l’humidité retenue, ce qui
pourrait provoquer une congélation de l’eau au niveau de l’orifice de détente. (Petit glaçon se formant à
l’évaporation du fluide et bouchant le circuit, se traduit par une BP atteignant parfois 0 B et le tout repartant
en fonctionnement normal) provocant un fonctionnement intermittent.

Electrovanne

Ce composant va bourdonner si la tension en ligne est faible, si la connexion est mal serrée ou si son
mécanisme est grippé. Il faut noter que l’électrovanne se fermera en cas de grippage, ou si la bobine est
ouverte, et enfin si le différentiel de pression est trop élevé. Ainsi, avant de remplacer une électrovanne pour
grippage, il faudra toujours vérifier son différentiel maximal de service. Une fuite interne sur l’électrovanne se
manifestera par un écart de température de par et d’autre du composant.

14
Voyant liquide

Les bulles dans le voyant indiquent un manque de fluide ou une perte de charge due à une restriction ou une
ligne sous-dimensionnée. Il est conseillé d’être très prudent lors de l’utilisation de l’indicateur de teinte. D’une
part, l’indicateur ne donne pas une lecture fiable s’il n’est pas entièrement recouvert de fluide. Par ailleurs, le
changement de couleur intervient toujours à la même valeur d’humidité relative, ce qui signifie que si la
température du fluide frigorigène augmente, il faudra encore plus d’humidité relative pour que l’indicateur de
teinte réagisse. Par ailleurs, si le voyant a été exposé à un taux d’humidité relative élevé, il ne peut plus
donner une indication fiable car ses sels révélateurs pourraient être délavés. Avant de changer plusieurs fois
de déshydrateur afin de retrouver la bonne teinte, Il faut avoir au préalable testé le voyant à l’aide d’un fluide
frigorigène neuf.

Pressostats

Ils sont très souvent à réarmement automatique. Les coupures en basse pression au démarrage sont
généralement occasionnés par la lenteur du détendeur ou un manque de Fluide. Un climatiseur exposé au
soleil pendant l’arrêt va accumuler de la chaleur qui pourrait provoquer une coupure en haute pression car au
démarrage, le pressostat haute pression peut s’ouvrir avant que le ventilateur du condenseur n’ait le temps
d’évacuer la chaleur accumulée dans l’unité. Enfin, si le compresseur monte beaucoup plus vite en régime
que le ventilo du condenseur, le pressostat haute pression risque de couper.

15
Panne de la pré détente

Il s’agit d’une panne consécutive à une détente du Fluide sur la ligne liquide avant le détendeur.
Par exemple lorsque le filtre-déshydrateur est bouché, il s’oppose au passage du Fluide liquide et
peut provoquer une chute de pression importante, cette chute de pression peut être comparable à
celle créée par la « détente normale », on peut retrouver alors un mélange de liquide et de vapeur à la
sortie du filtre-déshydrateur avec parfois un léger givrage.
Il s’ensuit un manque de Fluide liquide à l’entrée du détendeur et par suite une mauvaise
alimentation en Fluide de l’évaporateur avec les mêmes symptômes que ceux de la panne du
détendeur trop petit. Ces deux pannes diffèrent par le fait qu’il y’a une différence de température sur
la ligne liquide pour la panne de la pré détente.
Les symptômes sont les mêmes que ceux de la panne de l’excès de charge. Seul le test des
incondensables permet de différencier ces deux pannes.
La ligne détente sur un climatiseur se situe entre le condenseur et le capillaire dans l’unité extérieure
en position froid et correspond à la liaison frigorifique (petit tube) en position chaud, un problème
de détente pourrais se produire si la vanne de service n’est pas bien ouverte ou à un défaut.

16

Vous aimerez peut-être aussi