Vous êtes sur la page 1sur 3

MPSI du lycée Rabelais http://mpsi.saintbrieuc.free.

fr semaine du 8 septembre 2015

EXERCICES D’APPROFONDISSEMENT

Calculs de sommes et de produits finis Exercice 18 : Résoudre dans R3 en discutant suivant la valeur du paramètre réel
λ le système 
Exercice 13 : Calculer  (1 − λ)x1 +2x2 −x3 = 0
1.
X
ij −2x1 −(3 + λ)x2 +3x3 = 0
x1 +x2 −(2 + λ)x3 = 0

1≤i<j≤n
X
2. min{i, j} Exercice 19 : Résoudre dans R les équations suivantes :
1≤i,j≤n √
1. 3 + 2x + 7 = 17 − x

Partie entière 2. x − 3 x + 2 = 0

Inégalités et inéquations
 
⋆ ⌊nx⌋
Exercice 14 : Soient n ∈ N et x ∈ R. Démontrez que = ⌊x⌋.
n
Indication : vous pourrez procéder par double-inégalité a c
Exercice 20 : Soit a, b, c, d des entiers non nuls tels que < . Soit (x, y) ∈ R2
b d
a xa + yc c
Exercice 15 : Dans cet exercice, n désigne un entier naturel fixé. tels que les expressions suivantes aient un sens. Comparez , et .
√ √ b xb + yd d
1. A l’aide de la formule du binôme de Newton, développez (3+ 5)n et (3− 5)n .
√ √
2. Déduisez-en que (3 + 5)n + (3 − 5)n est un entier pair. Exercice 21 : soit a, b, c des réels.
√ n
3. En déduire que la partie
√ entière de (3−1+ 5) est un entier impair. 1. Montrez que a + b < 2 + a2 + b2 et a + b < (1 + a2 )(1 + b2 ). Comparez alors
Indication : on donne 5 = 2, 2 à 10 près. 2 + a2 + b2 et (1 + a2 )(1 + b2 ).
2. Prouvez que 8abc ≤ (1 + a2 )(1 + b2 )(1 + c2 ).
Coefficients du binôme 3. Montrez que ab + bc + ca ≤ a2 + b2 + c2
  X n 
X n
Exercice 16 : Calculez S = , et T = . Exercice 22 : Soit n ∈ N un entier supérieur ou égal à 2. Montrez que pour tout
0≤k≤n
k 0≤k≤n
k 2n-uplet (x1 , . . . , xn , y1 , . . . , yn ) de réels positifs, on a :
k impair k pair
√ √ p
x1 · · · xn + y1 · · · yn ≤ (x1 + y1 ) × · · · × (xn + yn )
Equations et systèmes d’équations linéaires
Indication : vous pourrez faire une récurrence.
3
Exercice 17 : Soit (a, b, c) ∈ R . On considère le système
 Exercice 23 : Démontrez que pour tous réels x et y, on a :
  x +2y −z = a  
S(a,b,c) −2x −3y +3z = b 1 + |xy − 1| ≤ 1 + |x − 1| 1 + |y − 1| .
x +y −2z = c

Exercice 24 : Soit n ∈ N⋆ . On considère une famille (xi )i∈{0,1,...,n} de réels deux
1. A quelle condition portant sur a, b et c le système (S) admet-il des solutions ? à deux distincts de l’intervalle [0, 1]. Montrez qu’il existe (i, j) ∈ {0, 1, . . . , n}2 , tel
2. Résoudre S(a,b,c) dans R3 , lorsque (a, b, c) = (0, 0, 1) ((a, b, c) = (1, −2, 1)

que i 6= j et |xi − xj | ≤ 1/n.
(a, b, c) = (1, 2, 1)

6
MPSI du lycée Rabelais http://mpsi.saintbrieuc.free.fr semaine du 8 septembre 2015

CORRECTION DES EXERCICES

Exercice 13 .— Avec les notations de l’Exercice 2 Exercice 16 .— Soit n ∈ N⋆ un entier naturel non nul. Pn
On peut noter que d’après l’Exercice 7, S + T = k=0 nk = 2n . D’autre part

1. Visualisez à l’aide d’un schéma l’ensemble des indices. Il s’agit des points à
n  
coordonnées entières d’un triangle. Après reflexion, pour calculer cette somme k n
X
S−T = (−1) = 0. Par suite S = T . Ainsi, S = T = 2n−1 .
double, on commence par sommer en i : k
k=0
j−1 
n X n  Xj−1  Dans le cas particulier où n = 0, on a S = 1 et T = 0(car l’ensemble d’indices est
vide ! !).
X X X
ij = ij = j i N
1≤i<j≤n j=2 i=1 j=2 i=1
n  
X j(j − 1) Exercice 17 .— On obtient cette condition à l’aide de la méthode de Gauss :
= j d’après l’expression de S1
j=2
2
 
 n
1 X 3 X 2
n   n
1 X 3 X 2
n   x +2y −z = a  x +2y −z = a
= j − j = j − j (S(a,b,c) ) ⇐⇒ y +z = 2a + b ⇐⇒ y +z = 2a + b
2 j=2 2 j=1
y +z = a − c 0 = a+b+c
j=2 j=1
 
1 
= S3 − S2
2 On en déduit aisément que (Sa,b,c admet des solutions si et seulement si a+b+c = 0.
2. La difficulté ici c’est que l’on a pas d’expression explicite du terme général
de cette suite double. C’est i ou j suivant les cas. Justement, pour calculer
Xn Exercice 18 .— Le second membre de ce système est nul. Il s’ensuit qu’il admet
min(i, j), nous distinguons deux cas. toujours au moins une solution : le triplet (0, 0, 0).
i=1

Exercice 14 .— La démonstration sera par double inégalité (antisymétrie de  x1 +x2 −(2 + λ)x3 = 0
l’ordre). (Sλ ) ⇐⇒ −(1 + λ)x2 −(1 + 2λ)x3 = 0
(1 + λ)x2 −(λ2 + λ − 1)x3 = 0

⌊nx⌋
• Tout d’abord, remarquons que ⌊nx⌋ ≤ nx. Il s’ensuit que ≤ x. Comme 
n  x1 +x2 −(2 + λ)x3 = 0
la fonction partie entière est croissante, il en résulte que ⇐⇒ −(1 + λ)x2 −(1 + 2λ)x3 = 0
−(λ2 + 3λ)x3 = 0
  
⌊nx⌋
≤ ⌊x⌋ 
 x1 +x2 −(2 + λ)x3 = 0
n
⇐⇒ −(1 + λ)x2 −(1 + 2λ)x3 = 0
• Réciproquement, on a ⌊x⌋ ≤ x, d’où l’on tire n⌊x⌋ ≤ nx. Par croissance de −λ(λ + 3))x3 = 0

⌊nx⌋
⌊.⌋, il en résulte que n⌊x⌋ ≤ ⌊nx⌋, soit encore ⌊x⌋ ≤ . Appliquons encore
n Il convient alors de discuter suivant la valeure λ. On en déduit :
une fois la croissance de ⌊.⌋, il vient
• si λ ∈
/ {−3, −1, 0}, alors S = {(0, 0, 0)}.
 
⌊nx⌋
⌊x⌋ ≤
n
• si λ = −3, alors S = {(3x3 , 5x3 , −2x3 ) ; x3 ∈ R}
• Conclusion : par antisymétrie de l’ordre, on a
• si λ = −1, alors S = {(−x2 , x2 , 0) ; x2 ∈ R}
 
⌊nx⌋
⌊x⌋ = • si λ = 0, alors S = {(3x3 , −x3 , x3 ) ; x3 ∈ R}
n 7
N N
Exercice 19 .—
1. Soit x ∈ R


√ 2x + 7 ≥ 0
3+ 2x + 7 = 17 − x ⇐⇒
2x + 7 = 14 − x

 2x + 7 ≥ 0
⇐⇒ 14 − x ≥ 0
2x + 7 = (14 − x)2

7
(
− ≤ x ≤ 14
⇐⇒ 2
x2 − 30x + 189 = 0
7
(
− ≤ x ≤ 14
⇐⇒ 2
x = 9 ou x = 21
⇐⇒ x=9

2. Soit x ∈ R.

√  √ x≥0
x−3 x+2=0 ⇐⇒ x=X
 2
X − 3X + 2 = 0

 √ x≥0
⇐⇒ x=X
X = 1 ou X = 2

⇐⇒ x = 1 ou x = 4
N
Exercice 24 .— Supposons sans perte de généralité que les (xi ) sont rangés par
ordre croissant :
x 0 < x1 < · · · < xn
Montrons qu’il existe (i, j) ∈ {0, 1, . . . , n}2 , tel que i 6= j et |xi − xj | ≤ 1/n. La
démonstrattion sera par l’absurde.
Supposons au contraire que pour tout (i, j) ∈ {0, 1, . . . , n}2 , tel que i 6= j, on a
|xi − xj | > 1/n. En particulier, pour tout i ∈ {0, 1, . . . , n − 1}, on a
1
xi+1 − xi >
n
Sommons membre à membre ces inégalités, il en résulte après télescopage que
xn − x0 > 1
Comme x0 ∈ [0, 1], il en découle que xn > 1, ce qui est absurde. N

Vous aimerez peut-être aussi