Vous êtes sur la page 1sur 38

LUNDI 6 SEPTEMBRE 2021

Valentyn Volkov/Shutterstock

Vigne Les viticulteurs redoutent des vendanges Automobile La stratégie de Dacia


compliquées par le gel et la pluie // P. 28 pour monter en gamme d’ici à 2025 // P. 18

Covid : pourquoi
la vaccination des
Les offres plus âgés plafonne
d’emploi SANTÉ C’est le paradoxe de la campa-
gne française : la vaccination contre
le Covid-19 enregistre un incroyable
succès dans la population générale, et

à des
pourtant l’Hexagone accuse un cer-
tain retard en matière d’immunisa-
tion des plus âgés. Plusieurs pays,
dont l’Autriche, le Danemark,
l’Irlande, le Portugal ou l’Espagne

niveaux
affichent 100 % de vaccination des
personnes de plus de 80 ans, alors
que le taux français demeure, lui,
inférieur à 90 %. Comment expliquer
ce phénomène ? La force du courant

record
antivax est une première explication.

François Lo Presti / AFP


La transformation encore inaboutie
du système de santé en est une autre.
L’organisation actuelle ne permet pas
d’aller suffisamment chercher les
patients dépendants, isolés et peu
mobiles. // PAGE 4

l Signe de la reprise, les entreprises


cherchent à recruter massivement.
l Hôtellerie, commerce alimentaire,
santé font partie des secteurs
Guerre des brevets
les plus demandeurs. dans la banque
l Les pénuries de main-d’œuvre FINANCE De JP Morgan à Wells
créent des tensions sur les salaires. Fargo, les grandes banques améri-
caines usent de plus en plus de
l En Italie, le taux de chômage l’arme des brevets, comme leurs
rivales chinoises. A elle seule, Bank
est passé sous le seuil des 10 %.
BrandonKleinPhoto / Shutterstock

of America détient un portefeuille


de 5.000 brevets et applications,
dont 40 % dans l’intelligence artifi-
// PAGES 2, 8 ET L’ÉDITORIAL D’ÉTIENNE LEFEBVRE PAGE 14
cielle. Les banques européennes,
elles, sont à la traîne. Cela risque de
poser un problème à terme, car la
propriété intellectuelle est devenue
stratégique face à la menace des
géants de la tech. // PAGE 30

ACTEUR MAJEUR DE
iStock

LA PROTECTION DES DONNÉES


ET DE LA CYBERSÉCURITÉ

La réduction des TotalEnergies TNP, cabinet de conseil


français, européen,

déficits publics signe un contrat hybride et indépendant,


accompagne les
européens de de 27 milliards organisations dans la
protection de leur données, et
nouveau sous de dollars dans l’élaboration et la mise en
oeuvre de leurs
les projecteurs en Irak dispositifs de cybersécurité.
Mario Draghi
ZONE EURO L’économie euro- ÉNERGIE Le groupe français a
péenne repart plus vite que prévu, signé en Irak un accord qui pèsera, redonne vie
et cela risque fort de focaliser
l’attention des ministres des Finan-
à terme, 27 milliards de dollars. Les
quatre projets portent aussi bien à l’Italie RETROUVEZ NOS ÉQUIPES
ces de la zone euro, qui se réuni- sur le gaz et le pétrole que sur l’éner- DATA PR OT ECT I ON , RGPD
ront en fin de semaine. D’abord gie solaire, avec la construction Analyse de & CYBERSÉCURITÉ
parce que la dette publique de la d’un champ de panneaux capable Olivier Tosseri
zone euro dépasse désormais une de produire 1.000 mégawatts. Ils STAND G2
année de PIB. Ensuite, si la BCE démarreront d’ici à la fin de l’année. Ce n’est pas uniquement la vic-
revient petit à petit sur sa politique L’investissement initial sera de toire de la Squadra Azzurra à
monétaire accommodante, alors 10 milliards. Il s’agit du plus gros l’Euro de football. C’est toute
les Etats qui n’auront pas réduit programme mis en place par une une ambiance qui a changé en
suffisamment leurs déficits entreprise occidentale dans un Italie, sous l’influence de son www.tnpconsultants.com
publics pourraient avoir du mal à pays confronté à une crise énergéti- président du Conseil, le respec-
ISSN0153.4831 114e ANNÉE
NUMÉRO 23531 38 PAGES les financer. Enfin, avec les nouvel- que provoquant de fréquentes cou- té Mario Draghi. L’homme s’est,
Antilles Réunion 4,10 €. Belgique 3,60 €. les dépenses structurelles enga- pures d’électricité. Il donne à Total- dès le début, hissé au-dessus PEOPLE | BUSINESS | TECHNOLOGY
Espagne 4,40 €. Grande-Bretagne 3£80. gées à cause du Covid, les déficits Energies de nouvelles perspectives des partis transalpins et a placé
Grèce 4,20 €. Italie 4,40 €. Luxembourg EUROPE - MAROC - INDE
3,80 €. Maroc 35 DH. Suisse 5,90 FS. Tunisie
seront plus difficiles à réduire. après le gel de son contrat au son action sous le signe de l’op- TNP © 2021
5,50 TND. Zone CFA 3100 CFA. // PAGE 6 Mozambique. // PAGE 15 timisme. // PAGE 9
FRANCE Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

Les offres d’emploi des entreprises


atteignent des niveaux record
l Le nombre d’annonces diffusées sur Pole-emploi.fr, qui agrège les principaux sites de recrutement, n’a jamais été
aussi élevé, dépassant le million certains jours.
l De quoi nourrir le débat sur les hausses de salaires poussées par les syndicats.

SOCIAL

Alain Ruello
@AlainRuello

Unanimes pour refuser une nou-


velle concertation sur les retraites,
les syndicats le sont tout autant pour
réclamer des hausses de salaires. Ce
sera d’ailleurs l’un des mots d’ordre
de la journée de grève du 5 octobre à
l’appel de l’intersyndicale CGT-FO
notamment. A cette revendication,
le gouvernement renvoie vers les
employeurs, lesquels risquent, s’ils
n’ont pas déjà commencé à le faire,
de devoir lâcher du lest : avec une
reprise sur les chapeaux de roues, ils
n’ont jamais autant cherché à
embaucher.
En témoigne le nombre d’offres
d’emploi sur le site Internet de Pôle
emploi, qu’elles proviennent de ses
propres canaux ou de ceux de la cen-
taine de ses partenaires. Le chiffre
varie chaque jour mais le sens de la
pente ne fait pas de doute : près
de 975.000 mercredi dernier,
916.000 jeudi, 952.000 vendredi en
milieu de matinée… Le seuil du mil-
lion a été dépassé plusieurs fois en
juin ! Du jamais-vu, assure-t-on au
sein de l’opérateur public, sachant
que 700.000 offres les mois d’été
sont déjà considérés comme un
niveau « important ». duit pas de série historique quoti- étaient des CDI, un pourcentage qui conditions de travail – restent très

Le débat
dienne, mais un regard rapide en
arrière montre le chemin parcouru.
se maintient peu ou prou depuis.
Après ceux du chômage ou des
minoritaires, à peine 5 % en 2018,
selon le dernier chiffre disponible. A Macron prêt à abattre
la carte « retraites »
Le 6 avril 2020, son site recensait déclarations d’embauches, ces chif- contrario, neuf embauches sur dix
sur les pénuries 512.000 offres seulement, 143.000 fres confirment que le marché du sont allées au bout cette année-là.
de compétences de moins en deux semaines. La travail est ressorti indemne de la Toujours de manière un peu
chute liée à la première grande crise, à ce stade en tout cas, le « quoi contradictoire, ou du moins para-
resurgit. mise sur pause de l’économie ne fai- qu’il en coûte » et notamment l’acti- doxale, par rapport aux témoigna- Pour casser l’idée d’un président « carnet de chèque »
sait que démarrer puisque le comp- vité partielle, ayant écarté le tsunami ges des professionnels qui se plai- (jeunes, investissements, Marseille), le président est
Sur les quatre semaines s’étalant teur est tombé à 380.000 trois de licenciements. Au point de refaire gnent de ne pas trouver de candidat : tenté de réformer les régimes spéciaux de retraites.
du 26 juillet au 22 août, le nombre de semaines plus tard. surgir le débat sur les pénuries de entre fin juillet et mi-août, le délai
nouvelles offres déposées sur le site compétences. Déjà très présent moyen de satisfaction des offres dif- tomberont, risquant de réveiller
dépassait de près de 11 % celui de la Une offre sur deux en CDI avant la crise, le sujet avait amené le fusées sur le site de Pôle emploi était LE FAIT un débat sur la dette qui frémit
même période de 2019, avant la crise Contacté, l’opérateur public précise gouvernement à lâcher du lest sur le de 34 jours, contre 42 jours sur la DU JOUR dans l’opinion (… et chez
donc (le marché du travail était alors que la hausse du nombre d’offres dif- budget de Pôle emploi pour qu’il même période de 2019. Il faut y voir POLITIQUE Edouard Philippe). « Macron est
très bien orienté). fusées sur son site résulte aussi bien recrute un millier de conseillers un signe supplémentaire du dyna- de Cécile
protecteur mais pas dépensier »,
La hausse est encore plus forte de la demande assez forte dans plu- entreprise supplémentaire. misme de l’emploi, même si la Cornudet disent ses proches. A Marseille,
pour certains métiers, comme ceux sieurs secteurs que de celle des offres Le problème est réel et interpelle moyenne n’occulte pas le fait que le carnet de chèque a été moins
de l’hôtellerie-restauration transmises par ses partenaires, dont alors que le nombre de demandeurs certains secteurs sont très à la peine déployé pour les écoles que ne

B
(+12,7 %), du commerce alimen- le nombre augmente lui aussi. A ce d’emploi reste très élevé. Pour pour recruter. l’espéraient les élus. Le contexte
taire et des métiers de bouche rythme, le deuxième trimestre est autant, les abandons de recrute- ouger, saisir les politique est lui aussi mouvant.
(+27,7 %), du transport et de la logis-
tique (+18,8 %), pour ne pas citer la
santé (+44,4 %). Pôle emploi ne pro-
parti pour dépasser le premier
durant lequel 2,14 millions d’offres
ont été diffusées. Sur ce total, 60 %
ment faute de candidat – première
raison invoquée par les employeurs
quand ils jettent l’éponge, devant les
( Lire l’éditorial
d’Etienne Lefebvre
Page 14
opportunités, étouffer
les opposants. Fort
de ses préceptes de président
Une Marine Le Pen fragilisée
par Eric Zemmour ne peut-elle
laisser sa place de second tour
en reconquête, Emmanuel à la droite traditionnelle ?
Macron s’apprête à rouvrir L’Elysée ne l’exclut plus, mais

L’illettrisme des adultes reste un mal profond le dossier de la réforme


des retraites que l’on
croyait enterré. « Il y aura
note aussi la fébrilité de cette
droite face au même Eric
Zemmour. Valérie Pécresse
probablement encore des et Xavier Bertrand
Une enquête va être lancée est rendu public à l’occasion de la ses 18 entreprises adhérentes, dont décisions difficiles », a-t-il ont tendance à délaisser
pour actualiser le nombre huitième édition des Journées natio- « 30.000 jeunes L'Oréal, à l’origine du projet, TF1, averti fin août en conseil le terrain de la réforme pour
de personnes ne maîtrisant nales d’action contre l’illettrisme, d’une génération AccorInvest ou Publicis, ont réussi à des ministres. Quelques celui du régalien : c’est donc
pas la lecture, l’écriture qui débutent ce lundi pour une sortir 500 personnes de cet enferme- jours plus tard, ses proches le moment de les devancer,
ou le calcul. Elles étaient semaine. Témoignages, films,
souffrent de déficit ment – parmi leurs salariés ou ceux précisent : le chef de l’Etat analyse ce conseiller, et de les
2,5 millions en 2011, débats, actions engagées par des de compétences de leurs sous-traitants – en finan- voudrait supprimer les régimes empêcher de « retrouver un
dont la moitié en emploi. agences Pôle emploi ou des missions de base. » çant formation et tutorat sur le spéciaux de retraite discours de la responsabilité ».
locales… près de 650 manifestations temps de travail. « Dès qu’une per- et instaurer le minimum Qui pense encore qu’il osera
CHRISTIAN JANIN
Leur nombre était estimé à 3,1 mil- sont prévues en appui d’une campa- Président de l’ANLCI sonne s’engage, c’est gagné car 99 % de pension à 1.000 euros. s’attaquer aux retraites ?
lions en 2004, soit 9 % des 18-65 ans. gne nationale. « L’illettrisme reste un vont au bout », témoigne-t-elle. « Avant Noël, nous ferons des Pas Bruno Le Maire, qui
Ils étaient encore 2,5 millions en phénomène perçu avec une certaine Le bout ? Un certificat profession- choix raides sur l’indépendance était pourtant le plus allant.
2011, 2 points de moins, dont la moi- honte », rappelle le directeur de nel qui demande un effort certain, économique du pays, et des choix Ni le Parlement, qui n’aura pas
tié en emploi. Dix ans plus tard, l’ANLCI, Hervé Fernandez, quand ce mais ouvre des portes, d’agent raides pour ne pas laisser filer la à être saisi (seuls des décrets
combien la France compte-t-elle de n’est pas en plus la peur d’être base », analyse le président de d’entretien vers chef d’équipe par dette », indique un conseiller. suffisent). Et évidemment pas
personnes souffrant d’illettrisme, dénoncé par un collègue. D’où l’inté- l’ANLCI, Christian Janin. Sans sur- exemple. Parmi les certifications Les deux mesures retraites n’y les syndicats, qui viennent de
c’est-à-dire passées par l’école mais rêt de faire témoigner celles ou ceux prise, ce déficit se nourrit d’un envi- possibles figure Cléa, examen à des- suffiront pas (voire coûteront). dire non à la concertation que
qui ne maîtrise pas la lecture, l’écri- qui ont franchi le Rubicon et qui ont ronnement familial défavorisé, du tination des salariés et demandeurs Elles ne constituent qu’une voulait installer Jean Castex
ture ou le calcul ? Pour le savoir, il pu évoluer dans leur vie personnelle fait du chômage notamment, et d’emploi peu qualifiés, conçu par les mince partie de la réforme dans la perspective de la
faudra attendre encore un an et les et professionnelle. nourrit lui-même un e-illettrisme : partenaires sociaux au niveau inter- amorcée en 2019. Mais puisque campagne. Alors les régimes
résultats d’une nouvelle enquête plus d’une personne sur deux qui a professionnel. Depuis son lance- la période est politique, le signal spéciaux, dans des entreprises
Dessins Kim Roselier pour « Les Echos »

d’envergure, dont le financement e-illettrisme du mal à lire, écrire ou calculer fait ment en 2016, 51.334 personnes l’ont envoyé doit l’être aussi. qui souffrent (RATP, EDF),
vient d’être accordé par le gouverne- Signe que l’illettrisme n’est pas tari, état de freins à l’utilisation des outils obtenue. — A. R. Avoir fait un pas en amont personne n’ose l’imaginer
ment. En attendant, un Atlas de l’Atlas rappelle que 4,6 % des jeunes numériques, omniprésents, contre est d’abord la meilleure façon sans remous sociaux !
l’illettrisme publié par l’agence
nationale chargée de lutter contre ce
frein social et économique, l’ANLCI,
participant à la Journée défense et
citoyenneté sont en situation d’illet-
trisme. Normandie, Ile-de-France,
un sur trois en moyenne dans la
population française.
Pour la présidente de l’association
4
À NOTER
d’être crédible sur le sujet dans
la campagne présidentielle.
Et depuis juillet, le contexte
Oui mais voilà, « remous égalent
réformes », l’équation s’est
installée. « Il nous faut des objets
montre que le problème est loin Paca et les DROM affichent des taux #Stopillettrisme, Samira Djouadi, le L’ANLCI met à disposition économique et sanitaire de controverse politique sinon
d’avoir disparu. encore plus élevés. « Environ problème est toujours aussi impor- Ev@gill, un outil de diagnostic a changé. S’il se confirme, on va les subir », aime à dire
Premier opus du genre appelé à 30.000 jeunes d’une génération souf- tant et le Covid n’a rien arrangé. En du risque d’illettrisme dans les raisons invoquées pour Gabriel Attal.
être enrichi chaque année, cet atlas frent de déficit de compétences de dix ans d’existence de l’association, une organisation. ne pas toucher aux retraites ccornudet@lesechos.fr
Les Echos Lundi 6 septembre 2021 FRANCE // 03

Avec la relance, l’exécutif veut


valoriser son bilan économique
l A moins de huit mois de la présidentielle et un an après le début du plan
de relance, le gouvernement lance un « train de la relance ».
l Une opération de communication destinée à faire valoir les premiers
résultats concrets du plan et à mettre en avant le bilan d’Emmanuel Macron.
dire aux Français ce qui a été fait l’objectif de 6 % de croissance en 2021 début du quinquennat qui ont contri-
POLITIQUE concrètement, ce qui reste à faire, ce « à portée de main », l’attractivité bué à changer l’environnement fiscal
qu’ils peuvent encore faire », fait pour les investissements internatio- et du marché du travail, l’apprentis-
Isabelle Ficek valoir Bercy alors qu’à Matignon, on naux, ou encore l’impact du plan sage, complétées par la relance ».
@IsabelleFicek assure que le plan bénéficie d’une « 1 jeune, 1 solution »… L’exécutif espère aussi que la crise
« notoriété importante » auprès des sanitaire, avec la quatrième vague en
A gauche, les candidats à la primaire Français – « beaucoup en ont entendu « Donner des perspectives » train de passer, va permettre de par-
des Verts débattent. A droite, les pré- parler » –, mais peu savent dire « à « Un des axiomes du président de la ler davantage économie, avec entre
tendants à la présidentielle ne savent quoi il a servi ». République, c’est quand même l’éco- autres le plan d’investissement
toujours pas comment se départa- nomie, c’est ce qui a fait sa différence et « France 2030 » qui doit être dévoilé
ger. Le gouvernement veut en profi- cela reste son point fort. La relance, par le chef de l’Etat en octobre. De
ter pour afficher et faire connaître Les ministres ont été cela permet de raconter l’histoire éco- quoi continuer de mettre la droite en
son action auprès des Français. Un invités à multiplier nomique du quinquennat et de se pro- difficulté sur ce terrain et avancer
an après le lancement du plan de les déplacements jeter au-delà : les réformes, la protec- dans la campagne présidentielle.
relance – 100 milliards dont près de tion avec les mesures d’urgence, la « On doit donner des perspectives,
50 sont engagés et 70 devraient l’être
pour mettre le plan relance puis le futur plan d’investisse- martèle un conseiller. On ne gagne
d’ici la fin de l’année, selon l’exécutif – en valeur. ment », avance un conseiller de l’exé- pas sur un bilan mais on perd s’il est
le Premier ministre Jean Castex va cutif. De son côté, Matignon souli- mauvais ou si les gens se demandent Lors d’un déplacement dans le Rhône et en Isère, le Premier
ce lundi mettre en avant les diverses Objectif ? « Montrer qu’il se passe gne que les résultats d’aujourd’hui ce qu’on a fait pendant cinq ans et à ministre Jean Castex compte insister, ce lundi, sur la dimension
dimensions du plan. quelque chose dans les territoires », ont été permis par « les mesures du quoi a servi l’argent public. » n industrielle du plan de relance. Photo Eliot Blondet/Pool/RÉA
Lors d’un déplacement dans le martèle Matignon. Tenter, aussi, de
Rhône et en Isère, le chef du gouver- souligner les « transformations de
nement doit notamment insister sur comportement » portées par le plan
sa dimension industrielle, alors que de relance, comme l’accélération du
la crise sanitaire a remis en avant le verdissement du parc automobile
thème de la souveraineté indus- grâce à la prime à la conversion. Ceci
trielle, que Xavier Bertrand, entre alors qu’Emmanuel Macron n’a pas
a u t r e s , d i sp u te à Emmanuel pu mettre en œuvre toutes les
Macron dans la perspective de l’élec- « transformations radicales » – une
tion présidentielle de 2022. Après un expression de la campagne de 2017
passage au Salon Global Industrie et et des débuts du quinquennat qu’il
un Conseil national de l’industrie, remet en avant comme dans sa
Jean Castex visitera le site de Rous- récente tribune à « Challenges » –
sillon (Isère) de l’entreprise Seqens, qu’il souhaitait, comme la réforme
qui doit accueillir un nouveau bâti- des retraites, ou peine à convaincre
ment pour la fabrication du paracé- sur la transition écologique.
tamol, qui n’était plus produit en Plus globalement et même si le
France. Un projet soutenu via le plan premier rapport sur l’impact du
de relance et un symbole de relocali- plan de relance par le comité dirigé
sation que l’exécutif espère très par Benoît Cœuré est attendu en
concret aux yeux des Français. octobre, il s’agit bien sûr pour l’exé-
Le « train de la relance », sorte de cutif, à huit mois de l’élection prési-
vitrine du plan, va parcourir, à partir dentielle, de mettre en avant les
de ce lundi et au fil du mois de sep- résultats économiques « dont une
tembre, toutes les régions de France. partie vient de la relance », martèlent
Les ministres ont été invités à multi- en chœur les ministères. Et de citer,
plier les déplacements pour mettre entre autres, le taux de chômage
le plan en valeur. « Cela permet de revenu à son niveau d’avant-crise,

« Une partie de la reprise


actuelle est déjà liée
au plan de relance »
Propos recueillis par
Nathalie Silbert
YANNICK L’HORTY
@natsilbert
Directeur
de la fédération
Il y a un an, le gouvernement
de recherche Théorie
lançait son plan de relance
et Evaluation
à 100 milliards d’euros.
des Politiques
Comment évaluez-vous
publiques du CNRS
son impact sur l’économie ?
Il est trop tôt pour réaliser un exer-
cice complet d’évaluation du
contre-choc créé par ce plan de une partie de la reprise actuelle est
relance. Il s’agit d’une action de poli- déjà liée à sa mise en œuvre. A
tique publique plurielle qui vise à minima, il va donc avoir un impact
contrer les effets de la crise sani- positif sur la croissance de la France
taire. C’est un outil qui mêle des en 2021. Du fait de son hétérogénéité
mesures à la fois macroéconomi- et des montants massifs engagés, on
ques et sectorielles. Il peut donc peut s’attendre à ce qu’il ait, sur le
avoir des effets multiples sur l’éco- plus long terme, des effets sur l’offre
nomie. Mais tous les secteurs d’acti- et l’investissement des entreprises.
vité sont touchés par la crise et par la La productivité et la croissance
r e l a n c e . No u s s o m m e s d o n c potentielle de la France devraient en
dépourvus de contrefactuels qui bénéficier.
nous permettraient de faire des
comparaisons. Nous espérons Quel regard portez-vous
néanmoins avoir des premières sur la situation économique ?
indications d’ici à la fin de l’année. Après le reflux de l’activité l’an der-
Le comité d’évaluation de la relance nier, la reprise aura effacé deux tiers
présidé par Benoît Coeuré a prévu de ses pertes en 2021. Nous sommes
de mesurer l’impact de ce plan en donc en train d’amortir les effets de
ciblant quinze mesures sur la cen- la crise comme le signale la reprise
taine engagées. Il devrait rendre ses de l’emploi. Il va toutefois rester des
premières conclusions en octobre. effets durables de la crise sanitaire
sur l’endettement public qui vont
Vous attendez-vous limiter les marges de manœuvre
à un impact significatif ? futures. Et les incertitudes demeu-
Ce plan de relance français repré- rent fortes sur le court terme, en
sente 5 points de PIB, un niveau sans matière de défaillances d’entrepri-
aucun précédent historique. La ses et d’évolution du chômage
totalité du choc qu’il va provoquer notamment. L’histoire de la sortie
n’est pas encore perceptible. Mais de crise n’est pas encore écrite. n
04 // FRANCE Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

Pourquoi les plus de 80 ans sont moins


vaccinés en France qu’ailleurs en Europe
COVID-19 été vaccinés grâce à des opérations
de ce type. L’Assurance-maladie a
Plusieurs pays envoyé à 19.000 médecins traitants
européens affichent la liste de leurs patients non-vacci-
100 % de vaccination nés. Mais les médecins devaient la
des personnes âgées, demander, pour des raisons de pro-
tection des données privées, et les
alors que le taux 30.000 médecins vaccinateurs ne
français demeure l’ont pas tous fait. C’est la première
inférieur à 90 %. fois qu’on leur demande d’appeler
systématiquement leurs patients.
En Espagne, au début de la cam-
Solveig Godeluck pagne de vaccination, les centres de
@Solwii santé publics de quartier ont appelé
avec Cécile Thibaud (à Madrid) les plus de 80 ans pour les convo-
@CecileThibaud quer ou prendre rendez-vous à leur
domicile, tandis qu’ils envoyaient
Autriche, Danemark, Islande, des SMS avec un lieu et une date de
Irlande, Malte, Norvège, Portugal, vaccination aux 70-79 ans, plus agi-
Espagne : la litanie des pays euro- les. Ils ont également rappelé les
péens qui disent avoir primo-vac- plus de 80 ans qui n’avaient pas
ciné contre le Covid 100 % de leur répondu au premier appel. Rien de
population âgée de plus de 80 ans tout cela en France, où les octogénai-
fait des envieux par ici. Le taux fran- res les mieux insérés socialement
çais n’était que de 85 % au 3 septem- ont fait appel à leurs enfants et
bre, selon le Centre européen de petits-enfants pour guetter les cré-
prévention et de contrôle des mala- neaux disponibles via Internet. Les
dies (ECDC). L’Hexagone se traîne CPAM ont, certes, envoyé des SMS et
aussi derrière l’Italie, la Belgique, la passé des appels. Mais elles com-
Finlande, tous à plus de 90 %. mencent tout juste à envoyer des
Le retard relatif de l’immunisa- convocations à la vaccination avec
tion des plus âgés est le talon un lieu, une date et une heure, voire
d’Achille de la campagne vaccinale grave. Quelque 540.000 octo- ailleurs, les taux de 100 % publiés nés », explique-t-on à l’Assurance- même niveau que les Allemands, un bon de transport. L’inconnu de la
française. Il contraste avec l’incroya- génaires et au-delà ne sont toujours par certains pays font lever les sour- maladie. Pour les autorités sanitai- tandis que les Britanniques ont pro- caisse d’Assurance-maladie n’a
ble succès des vaccins en population pas vaccinés, selon les calculs de cils : même quand les vaccins sont res, on se heurte à la sociologie gressé (17 %). Mais le noyau dur des cependant pas le pouvoir de persua-
générale depuis cet été, dans un pays l’Assurance-maladie. L’administra- obligatoires, et administrés aux française, marquée par un courant non-vaccinés va être plus difficile à sion du médecin de famille.
initialement sceptique. En effet, à la tion cherche à fiabiliser les données nourrissons dès leur naissance, on « anti-vax » minoritaire mais puis- convaincre. Le relatif retard français est révé-
même date, 77 % des Français publiées par Santé publique France, ne parvient jamais à de tels niveaux. sant, et qui a des relais à la télévision. Cependant, la sociologie n’expli- lateur de la transformation inabou-
étaient primo-vaccinés, au même qui lui semblent plus pessimistes Il resterait 5 points à gagner pour que pas tout. L’organisation des tie du système de santé : pas assez de
niveau que l’Espagne, devancés par que la réalité – du fait des nombreux Plafond de verre et antivax la vaccination des plus de 80 ans, soins et la façon dont le système de travail en équipe, des soignants qui
le Portugal (84 %), mais loin devant décès qui surviennent chaque année Les résidents en Ehpad ne sont vac- guère plus. Les Français étaient, en santé s’adresse à ces patients, sou- commencent juste à expérimenter
l’Allemagne (65 %) ou l’Italie (71 %). dans cette classe d’âge. cinés qu’à 92 %. On leur a pourtant effet, le peuple le plus opposé à la vent dépendants, isolés et peu mobi- la « responsabilité population-
Dix ou quinze points d’écart pour la Au ministère de la Santé, on fait apporté les doses et les vaccinateurs vaccination contre le Covid-19 en les, jouent un rôle dans le succès de nelle » de leur bassin de vie sans être
vaccination des plus de 80 ans, cela valoir que la progression de la vacci- sur place, dès le début de l’épidémie. janvier : 47 % d’« anti », selon un son- la vaccination. Pour les toucher, la encore rodés, des modes de rému-
peut sembler négligeable. Mais c’est nation se poursuit chez les plus de « On arrive au seuil incompressible de dage Imperial College-Yougov, con- nécessité d’une démarche « aller nération inadaptés aux impératifs
un facteur décisif pour déjouer l’épi- 80 ans – quelques décimales sup- la vaccination, avec des résidents sous tre 31 % en Allemagne et 13 % au vers » a été reconnue. Plus de 1 mil- de prévention et d’éducation à la
démie, s’agissant de la population la plémentaires chaque semaine, et tutelle ou sous curatelle dont les Royaume-Uni. En août, les réfractai- lion de Français âgés, précaires, santé. Un beau chantier pour les
plus exposée au risque de maladie plus de 86 % aujourd’hui. Par enfants refusent qu’ils soient vacci- res français ont reflué (24 %), au malades chroniques auraient déjà prochaines années. n

Emmanuel Macron dessine


LE GRAND RENDEZ-VOUS //
EUROPE 1 - CNEWS - « LES ÉCHOS »

l’école de l’après-2022 Marlène Schiappa


défend l’accueil
des Afghans en France
sera donc « un laboratoire de liberté quartiers de la République », les
ÉDUCATION et de moyens ». Les directeurs « Il y a des gens résultats seront « évalués » et, s’ils
Le chef de l’Etat
d’école pourront notamment qui sont fatigués sont « concluants », ils seront
« choisir l’équipe pédagogique ». « généralisés ».
a conditionné l’aide Ce faisant, il s’attaque à un vrai
de travailler Pour éviter le décrochage au col- La ministre déléguée à la
financière aux écoles tabou dans l’Education nationale, trop longtemps lège, des enseignants « référents » Citoyenneté s’est opposée
marseillaises à la mise les enseignants étant affectés selon dans des quartiers accompagneront aussi les élèves au durcissement de
en place d’un « labora- un barème et un nombre de points.
difficiles. Et donc « du CM1 à la 5e ». « Toutes ces inno- la politique migratoire
toire » pédagogique. En 2017, l’autonomie de recrute- vations, on en rêve », a conclu jeudi proposé dimanche
on doit permettre
F. Bukajlo CAPA pour Europe 1

ment à titre expérimental dans les le chef de l’Etat. Qui plante ainsi le par Valérie Pécresse.
établissements les plus défavorisés aussi à nos décor du débat éducatif pour l’élec-
Marie-Christine Corbier (REP +) était déjà dans la tête du enseignants d’être tion présidentielle. Matthieu Quiret
@mccorbier candidat Macron. Il avait aussi pro- @MQuiret
mis d’affecter des enseignants che- relevés, parfois. » « Rats de laboratoires »
A Marseille, jeudi dernier, Emma- vronnés en éducation prioritaire. EMMANUEL MACRON La réaction des syndicats n’a pas C’est un sujet politique sensible
nuel Macron a posé la première Cela n’a pas été fait, critiquait cet été Président de la République tardé. Pour le principal syndicat mais Marlène Schiappa ne tergi-
pierre de son programme éducatif l’Institut Montaigne, le think tank d’enseignants du primaire, le verse pas pour défendre l’accueil
pour la campagne présidentielle. qui a inspiré son programme. SNUipp-FSU, la « déréglementa- des réfugiés afghans. Invitée du La ministre déléguée
Le chef de l’Etat a promis une aide tion » envisagée est une « provoca- « Grand Rendez-Vous » à la Citoyenneté,
financière pour rénover les 174 éco- Procédure exceptionnelle tion » : « On a des rats dans les écoles, Europe 1 - CNews - « Les Echos », Marlène Schiappa.
les de la Ville. Mais sans rien chif- L’annonce de jeudi va bien au- on n’a pas envie de devenir des rats de la ministre déléguée auprès du
frer, suscitant colère et déception. Il delà. C’est « beaucoup plus que les laboratoires », a réagi son secrétaire ministre de l’Intérieur chargée perpétrés par des personnes qui
a posé des conditions à l’aide : un postes à profil », a d’ailleurs insisté des gens qui sont fatigués de tra- départemental des Bouches-du- de la Citoyenneté a minoré les se sont radicalisées en France
« contrat de confiance où chacun fait Emmanuel Macron en évoquant vailler trop longtemps dans des quar- Rhône, Sébastien Fournier. « Je dis risques auxquels expose l’arri- « devant des tutoriels ». La minis-
sa part ». La rénovation des écoles une procédure exceptionnelle qui tiers difficiles. Et donc on doit per- plein de gros mots pour beaucoup de vée en Europe d’une nouvelle tre minore également le risque
passera par la création, d’ici la fin de permet d’affecter un enseignant en mettre aussi à nos enseignants d’être gens, j’en ai conscience », a admis vague de migrants due au retour d’une mauvaise intégration des
l’année, d’une société dédiée. fonction de ses compétences. relevés, parfois, quand ils sont dans jeudi le chef de l’Etat. des talibans au pouvoir en 2.600 Afghans déjà en France.
Mais s’attaquer au bâti scolaire « Les parents me disent : à tel les quartiers difficiles. » Il faut per- Du côté des parents, les annon- Afghanistan. Elle assure que, dans la ving-
ne suffira pas, selon le chef de l’Etat, endroit, les profs ne viennent mettre aux enseignants de « choisir ces sur le projet pédagogique sont Elle balaie d’abord le chiffre taine de communes qui les ont
qui entend changer de fond en plus, etc., a justifié le président de la ces quartiers et les projets pédagogi- « une avancée » pour le président de de l’agence européenne des gar- accueillis, « ça se passe très
comble « les méthodes ». Marseille République. Ça arrive parce qu’il y a ques qui vont avec », ce qui « n’est pas la fédération PEEP, Olivier Toutain. des-frontières, Frontex, brandi bien ». Ce sont, à l’écouter, des
assez le cas ». Mais il reste prudent car il faut « que dimanche par Valérie Pécresse Français ou des Franco -
Le « projet pédagogique adapté » ce soit bien fait et que cela ne reste pas dans le « JDD », à savoir « qu’en Afghans et des Afghans « qui
concernera 50 écoles. Il sera un effet d’annonce ». A la FCPE, la 2018 près de 20 % des personnes partagent nos valeurs ». Leur
défini « avec les élus, les familles, coprésidente Nageate Belahcen arrivant dans l’Union n’ont pas profil différerait de celui des
les parents d’élèves, les associations regrette que Marseille soit « un été passées au crible du fichier de vagues précédentes. Alors
et évidemment nos enseignants ». laboratoire à ciel ouvert » alors qu’il sécurité communautaire ». que 90 % des demandes
Et il faudra « adapter, repenser les faudrait « une réflexion plus pro- sont habituellement le fait
projets d’apprentissage, les ryth- fonde sur le système éducatif ». La « Ça se passe très bien » d’hommes, la moitié émane
Découvrez nos services en ligne mes scolaires, les récréations, la première fédération de parents Marlène Schiappa rappelle cette fois des femmes et beau-
pour le dépôt de vos annonces durée des cours, les façons d’ensei- appelle au respect de la liberté qu’un triple criblage est opéré coup sont francophiles, édu-
gner ». Emmanuel Macron veut pédagogique des enseignants et par la Direction générale de la qués. « Elles s’inséreront plus
légales commencer « dès la rentrée 2022- s’interroge sur « la plus-value pour Sécurité intérieure (DGSI) sur facilement », promet-elle. La
2023 ». Avec cette « méthode radi- les élèves » si les directeurs d’école se chaque personne emmenée en ministre assure par ailleurs
calement nouvelle pour l’éducation transforment en « managers ». France : avant le départ de que l’Etat se démène pour
annonces.lesechosleparisien.fr de nos enfants », il entend « inven- « C’est aux enseignants, et non aux Kaboul, à Abu Dhabi, puis en refouler les radicalisés étran-
01 87 39 70 08 ter l’école du futur ». L’innovation parents, de se prononcer », estime France. Autre argument : la plu- gers, à raison de 600 personnes
sera faite « dans plusieurs autres Nageate Belahcen. n part des attentats récents ont été cette année. n
Les Echos Lundi 6 septembre 2021 FRANCE // 05

Primaire écologiste :
les Verts évitent
la confrontation
des rares piques au cours de
PRÉSIDENTIELLE l’heure trois quarts de débat. « Si
je gagne la primaire et que San-
Lors d’un premier drine Rousseau – qui représente
débat dimanche, la gauche de la gauche – me sou-
les cinq prétendants tient, ça me porte préjudice », et
ont tenté d’esquis- inversement, a-t-il asséné.
ser leurs différen-
ces, tout en jouant Radicalité et décroissance
sur du velours. Celle qui fût numéro deux
d’EELV en 2016, et qui est loin de
laisser les militants écolos indif-
Muryel Jacque férents, a défendu sa « radica-
@MuryelJacque lité ». « Choisir une écologie radi-
cale, c’est ne pas subir les
« Comme d’habitude, ce sont les catastrophes naturelles et avoir la
femmes qui ont été le moins maîtrise de son destin. Il ne faut
bavardes. » Avec un demi-sou- pas avoir peur du mot qui vient
rire, Delphine Batho n’a pu du mot “racine”, et de la racine
s’empêcher cette remarque à pousse des choses », a-t-elle sou-
l’heure du relevé des compteurs tenu. « Ce qui est radical, c’est la
de temps de parole, à la fin du gravité de l’urgence écologique », a
premier débat qui a opposé, fait valoir Delphine Batho. La
dimanche dernier, les cinq can- députée des Deux-Sèvres s’est
didats à la primaire écologiste, évertuée à rassurer sur la
Valérie Pécresse, Christian Jacob et Eric Ciotti, samedi dernier au Parc floral, à Paris, pour la rentrée des Jeunes Republicains. Photo Jacques Witt/SIPA dont le premier tour aura lieu du « décroissance » qu’elle prône.
16 au 19 septembre. Au-delà de « Le choix de la primaire n’est pas
cette légère différence de une question de personne ou

Les manœuvres variées des


chrono, les échanges lors de d’individu, mais celui de la
l’émission « Questions politi- décroissance que je propose ou
ques », organisée par France celui de l’accompagnement de
Inter, France Télévisions et l a c ro i s s a n c e é c o n om i q u e

candidats devant les jeunes LR


« Le Monde », sont restés poli- [défendu, selon elle, par d’autres
cés, à l’image du pacte de non- candidats, NDLR], qui est à mes
agression qui avait enrobé les yeux une voie sans issue. »
Journées d’été des Verts, fin Interrogés sur le nucléaire, la
août. Le quintet – outre l’ex-mi- laïcité, la sécurité ou la gouver-
nistre de François Hollande, nance, les candidats ont avancé
Cela ne les a pas empêchés de jouer reprises – et qu’elle joue « collectif ». cambouis et pragmatique. « La poli- participaient Jean-Marc Gover- des propositions. Sur Twitter, le
POLITIQUE des coudes pour tenter d’avancer « Nous allons gagner car nos idées tique, c’est un art d’exécution », a natori, Yannick Jadot, Eric Piolle député écologiste Matthieu
leurs pions. Tous sauf un, et pas des sont majoritaires et sont attendues plaidé le maire de La Garenne- et Sandrine Rousseau – a tenté Orphelin, soutien de Jadot, y a
Valérie Pécresse a fait moindres : l’ex-LR Xavier Bertrand, par les Français », a affirmé l’ex-mi- Colombes et chef des urgences à d’esquisser ses différences, mais vu « un premier débat de bonne
un coup politique en le premier à avoir quitté les starting- nistre, qui talonne son rival dans les l’hôpital Georges-Pompidou. en jouant sur du velours. tenue », mais a jugé qu’« il sera
s’invitant sur le campus blocks mais le seul, à ce jour, à refu- sondages. Elle a poursuivi son offen- Mais à ce petit jeu, c’est l’ancien « Il faut arrêter les chipa- sans doute utile pour les deux sui-
des Jeunes Républicains. ser de participer à une éventuelle sive du week-end par des proposi- commissaire européen qui a été le touillages », a lancé le maire de vants de mettre plus en avant nos
primaire, « machine à perdre » qui le tions musclées, dans le « Journal du plus assidu, s’afficher avec les jeunes Grenoble, Eric Piolle, l’un des mesures concrètes, pour parler
rétrécirait alors qu’il se veut dans un dimanche », pour « contrer la LR étant, à 70 ans, une manière de favoris, sur la taxe carbone, au plus grand nombre ». n
Pierre-Alain Furbury « match à trois » avec Emmanuel menace » islamiste (« réactiver » les rajeunir son image. Ici, Michel Bar- avant d’assurer : « Nous parta-
@paFurbury Macron et Marine Le Pen. expulsions, élargir le délit d’intelli- nier a souligné sa « loyauté » ; là, sa geons un diagnostic, et très large-
Cela a valu au patron des Hauts- gence avec l’ennemi et pouvoir « volonté d’être celui qui rassemble et ment les propositions. Notre diffé- Montebourg
Les Républicains ont bien tenté tout de-France d’être sifflé lorsque son licencier des agents de la fonction qui respecte » et, partout, a insisté sur rence est dans la façon de nous
au long du week-end, à l’occasion de nom est apparu dans une vidéo célé- publique pour radicalisation). son expérience. Non sans succès, la adresser aux Français. » « Je ne présente sa
la rentrée de leur mouvement de jeu- brant les présidents de région de salle lui accordant une standing- participerai pas à nous abîmer « Remontada »
nes, au Parc floral, à Paris, de mettre droite réélus en juin. « J’ai senti beau- ovation. « Votre accueil me touche et il collectivement », a de son côté
l’accent sur leur projet pour mieux coup d’antipathie, voire de colère, vis- Michel Barnier se dit m’encourage », a-t-il répliqué, rappe- prévenu Yannick Jadot, qui a pu
dénoncer Emmanuel Macron et à-vis de Xavier Bertrand parce qu’il ne avoir « toujours été lant avoir « toujours été et toujours été paraître plus serein que ses Arnaud Montebourg
déjà promettre la victoire. « Nous joue pas collectif », souligne un mem- et toujours été bien » bien » dans le parti. Un tacle à l’atten- adversaires. Le sondage Ipsos- a confirmé lors d’un
sommes de retour », a martelé Chris- bre de la direction des Républicains. tion de ceux qui n’y sont pas restés. Sopra Steria pour « Le Parisien - rassemblement à Cla-
tian Jacob, le président du parti. Ce n’est probablement pas un
dans le parti. « En voulant éviter que les candi- Aujourd’hui en France » et mecy (Nièvre), samedi,
Mais c’est peu dire que la synthèse hasard si la liste des dix porte-parole dats soient sur la scène, on les a vus France Info, publié quelques qu’il se lançait dans
des conventions thématiques de campagne de l’ancien secrétaire Michel Barnier et Philippe Juvin occuper les cours annexes. Chacun heures avant le débat, y a peut- la course à l’élection
tenues depuis deux ans n’était pas au général de l’UMP a filtré le même ont manœuvré de manière plus avec sa méthode : Barnier, opiniâtre, être été pour quelque chose. présidentielle, malgré
cœur des préoccupations. A sept jour : huit d’entre eux sont toujours classique. Ils ont multiplié les bains lent et méthodique ; Pécresse, dans la L’ancienne tête de liste d’Europe des moyens financiers
mois de l’élection présidentielle, la encartés chez les Républicains. de foule et les selfies. Et parti- com, et Juvin, sur le fond », analyse Ecologie-Les Verts (EELV) aux limités et un nombre de
droite se cherche toujours un porte- cipé à des tables rondes, à la diffé- un parlementaire qui n’a pas pris européennes de 2019 y est consi- soutiens réduit. L’ancien
drapeau. Et les deux favoris, qui ont Bains de foule et selfies rence d’Eric Ciotti, arrivé trop en position. D’autres ne cachent pas dérée comme le meilleur candi- ministre de François
quitté Les Républicains, ne se sen- Valérie Pécresse, elle, a quelque peu retard (il s’est rattrapé dimanche au leur irritation devant ce qu’ils quali- dat « vert » par 69 % des sympa- Hollande a esquissé
tent guère liés par le programme de forcé la porte. A l’heure de l’apéritif, « Grand Jur y » RTL – LCI – fient de « concours ridicule du plus thisants du parti et 47 % des le contenu de son pro-
leur ancienne famille politique. la présidente de l’Ile-de-France s’est « Le Figaro », où il a expliqué qu’il gros ego ». Mais « ce n’est pas là que les Français. Mais les primaires gramme baptisé « La
Soucieux d’éviter un concours invitée samedi dernier, dans la préférerait voter Zemmour que choses se jouent », prévient l’un d’eux. écolos du passé ont toutes Remontada » : réindus-
d’« applaudimètre » et plus encore cohue, devant les jeunes LR. Un Macron). Encore peu connu même Sans cacher sa satisfaction sur le réservé leur lot de surprises. trialisation, hausse
un pugilat, la direction du parti avait coup politique destiné à montrer si la crise du Covid l’a placé dans la déroulement du week-end, un sou- Le candidat le plus atypique, des salaires, sécurité et
refusé que les présidentiables fas- qu’elle renoue avec ses « amis » – qui lumière, Philippe Juvin s’est posé en tien de Valérie Pécresse l’avoue, lui l’élu centriste niçois Jean-Marc réforme des institutions
sent de grands discours à la tribune. l’avaient jadis sifflée à plusieurs homme de terrain, les mains dans le aussi : « Tout reste à faire. » n Governatori, s’est fendu d’une en sont les piliers

L a R é g i o n C e n t r e-Va l d e Lo i r e s e b o u g e p o u r l’a c c è s à l’e m p l o i

Pour votre trajet d o m i c i l e / t r ava i l pensez MobilLico


100 € max à votre charge sur L’ abonnement mensuel !
Gagnant
avec ou sans
gare
télétravaiL


◀ ◀

MONDE Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

Zone euro : la réduction des déficits


publics revient à l’ordre du jour
l Le rebond plus fort que prévu
de l’économie pourrait inciter les
Etats à réduire leurs déficits plus vite.
l Les ministres des Finances
doivent en discuter cette semaine
lors d’un Eurogroupe en Slovénie.
du nord de l’Europe, dont les finan-
EUROPE ces publiques sont moins dégradées
que ceux du sud, pourraient bien
Guillaume de Calignon donner de la voix et commencer à
@gcalignon mettre la pression pour que les
sudistes réduisent leurs déficits.
Avec la vaccination de la majorité de Pour l’instant, il n’y a aucune indica-
la population, la reprise forte de tion, à part des déclarations, d’une
l’économie européenne et la fin du rigueur budgétaire à venir, les diri-
« quoi qu’il en coûte » annoncée, les geants européens ayant à cœur
questions qui fâchent vont vite reve- d’éviter l’erreur de 2011-2012 où le
nir sur le devant de la scène. Celle de retour de l’orthodoxie financière
l’endettement public européen va avait cassé la fragile reprise à peine
faire son retour doucement mais enclenchée.
sûrement cet automne. Et notam-
ment vendredi prochain puisque les Ne pas casser la reprise
ministres européens des Finances Qu’en sera-t-il cette fois-ci ? « La
se retrouveront en Slovénie lors Banque centrale européenne sera
d’un Eurogroupe. La dette publique amenée à réduire progressivement
des pays de la zone euro dépassait son programme de rachat de dettes
fin juin 100 % du PIB, soit 8 points de publiques avec la reprise de l’écono-
plus en un an. Or, le FMI s’attend à ce mie européenne. Et il va devenir de
que le déficit public de la zone euro plus en plus difficile pour les Etats de
atteigne encore 7,9 % du PIB cette financer leurs déficits publics en
année, soit un niveau supérieur à levant de la dette sur les marchés »,
celui de l’an passé.
Ce qui est nouveau, c’est que l’éco-
nomie repart plus vite qu’attendu et
prédit Fabio Balboni, économiste de
la banque HSBC. Il va donc falloir
que les déficits soient réduits à une
D’autres préconisent la pru-
dence. « Une consolidation budgé-
taire ne fera que peu baisser la dette
lement beaucoup. Le nouveau
favori, le SPD Olaf Scholz, ancien
ministre de l’économie se présente
Le Covid, une aubaine
les économistes pensent désormais
que, dès le début de l’an prochain, le
PIB de la zone euro retrouvera son
vitesse comparable à celle du pro-
gramme de rachat d’actifs de la BCE,
sans quoi les taux d’intérêt risquent
publique car elle aura pour effet de
diminuer la croissance de l’activité
économique. Le jeu n’en vaut donc
comme l’héritier d’Angela Merkel et
pourrait bien ne pas être très conci-
liant avec les pays du Sud.
pour la dette grecque
niveau du quatrième trimestre 2019, fort de grimper. Ce qui entraînerait pas la chandelle », estimait Olivier La présidence française de l’UE
c’est-à-dire avant la crise. Les pays des difficultés de financement pour Blanchard, l’ancien chef écono- – qui débute pour six mois le 1er jan- Paradoxalement, rieurs de “quantitative easing” »,
les pays les plus endettés, comme miste du FMI en juin dernier lors de vier prochain – comptera aussi. Elle la crise sanitaire a servi explique Samy Chaar, chef écono-
l’Italie. la présentation de son rapport écrit devrait lancer les négociations sur les intérêts financiers miste chez Lombard Odier. La
« Il va devenir « La crainte, c’est que les Etats sor- avec Jean Tirole, et rendu à Emma- les nouvelles règles budgétaires, les de la Grèce. Le gel Grèce a ainsi pu maintenir des
de plus en plus tent de la crise avec des déficits publics nuel Macron. « La France ne peut pas anciennes ayant été rendues cadu- des règles budgétaires taux d’intérêt très bas et lever de la
difficile pour structurels plus élevés qu’avant, étant vivre éternellement avec un déficit ques par la pandémie. lui a permis d’emprunter dette sans susciter l’inquiétude
donné les nouvelles dépenses récur- public de 9 %, mais on ne va pas tom- Finalement, pour la zone euro, la massivement. des marchés. En mars dernier,
les Etats de rentes qui ont été mises en place », ber non plus à 3 % en un ou deux crise en elle-même se révélera peut- Athènes a émis pour 2,5 milliards
financer leurs souligne Fabio Balboni. Il risque ans », juge pour sa part Xavier être plus facile à gérer que sa sortie. Catherine Chatignoux d’euros d’obligations à 30 ans, une
déficits publics en donc d’être encore plus compliqué Ragot, le président de l’Observatoire Dans l’œil du cyclone, les Européens @chatignoux première depuis 2007, avant la
levant de la dette qu’avant de réduire les déficits. Il français des conjonctures économi- se sont assez vite mis d’accord sur le crise de la dette grecque. Au total
faudra alors que la croissance soit ques (OFCE). Les discussions doivent plan de relance et son financement Championne de l’endettement depuis le début 2021, la Grèce a
sur les marchés. » supérieure à ce qu’elle était avant le porter sur la vitesse à laquelle il faut par des obligations européennes. Ce avant la crise du Covid-19, la Grèce emprunté sans la moindre anicro-
FABIO BALBONI Covid ou que les coûts de finance- réduire le déficit, d’abord pour stabili- sera une autre histoire de s’accorder l’est restée – et de loin – depuis. Elle che 14 milliards d’euros.
Economiste de la banque HSBC ments soient inférieurs. L’espoir ser la dette publique dans un premier sur le rythme de réduction des défi- a franchi en 2020 la barre des L’autre effet d’aubaine, c’est la
repose sur les effets du plan de temps puis la réduire. » cits et les règles budgétaires qui 200 % du PIB alors qu’elle avait mise entre parenthèses du pacte
relance européen et la politique de Le résultat des élections alleman- feront office de loi dans le monde amorcé une décrue en 2019. de stabilité, règlement de copro-
la BCE à l’avenir. des du 26 septembre comptera éga- d’après. n Comme dans les pays voisins de priété des pays membres de la
l’UE, les mesures d’urgence déci- zone euro. Le gouvernement de
dées au printemps 2020 pour limi- Kyriákos Mitsotákis a pu bénéfi-

« La baisse des déficits sera compliquée ter le choc lié à la pandémie ont
p esé lourd sur les comptes
publics. Athènes a consacré plus
cier comme tous les autres de la
clause dérogatoire du Pacte,
déclenchée au printemps 2020

par les investissements climat » de 10 % de son PIB – dont 5 % pour


les seules mesures budgétaires – à
soutenir entreprises et ménages.
pour pouvoir mettre en œuvre
sans entrave le « quoi qu’il en
coûte » jugé indispensable pour
Le PIB grec, alimenté en grande soutenir les économies.
part par les recettes touristiques, a
Propos recueillis par publics, comme on l’a encore vu cas de la pandémie, vous aviez un plongé de 8,2 % l’an dernier, l’un Des dépenses qui dérapent
Karl De Meyer entre 2009 et 2013. Il ne faut pas faire
GUNTRAM WOLFF effondrement économique, des dis- des pires scores enregistrés en Les dépenses publiques ont
@demeyerkarl cette erreur une nouvelle fois.
Directeur du think torsions du marché intérieur à com- Europe avec l’Espagne et l’Italie. dérapé au point que le solde pri-
— Bureau de Bruxelles
tank Bruegel battre. Sur le climat, pourquoi les En dépit de ces sombres appa- maire des comptes publics – hors
Que recommandez-vous pays les plus à l’aise financeraient-ils rences, la crise du Covid a consti- service de la dette – est passé d’un
Comment vous situez-vous aux Vingt-Sept ? les dépenses climatiques des pays tué une opportunité inespérée excédent de 3,5 % du PIB en 2019, à
dans le débat sur la réduction Il faut distinguer deux groupes de le dérèglement climatique… aux marges budgétaires plus étroi- pour la Grèce qui a pu, grâce au un déficit de 7,5 % en 2020, sans
des déficits hérités pays. Pour ceux qui sont moins Il est clair que les pays méditerra- tes ? Cela ne me semble pas très régime d’exception mis en place faire froncer les sourcils de ses
de la pandémie ? contraints et ont plus de marge, je néens sont très exposés, comme on réaliste. pour l’affronter, s’extraire – au partenaires européens. Le Pre-
L’économie européenne est en train dirais qu’il faut mettre en place des l’a vu cette année en Grèce par moins pour un temps – de son sta- mier ministre a même décidé
de se redresser mais elle va proba- incitations pour favoriser les inves- exemple. Les vagues de chaleur ris- Le résultat des législatives tut de pays paria soumis, en raison d’emprunter près de 13 milliards
blement encore mettre un an avant tissements liés à la préservation du quent de s’y multiplier. Mais les allemandes, à la fin du mois, de son niveau d’endettement, à des d’euros de plus dans le cadre du
de retrouver son niveau d’avant- climat avec des règles spécifiques. inondations en Belgique et en Alle- aura-t-il un impact décisif contraintes extraordinaires. plan de relance européen pour les
pandémie, c’est pourquoi je mets en Pour les pays les plus contraints, magne, à la mi-juillet, ont montré sur ces débats ? « Le Covid a paradoxalement investir dans la transition climati-
garde contre des resserrements l’équation est plus compliquée. que les pays du Nord sont aussi vul- Complètement. Les Verts alle- constitué une aubaine pour la dette que et numérique. La boussole
budgétaires prématurés qui tue- Dans les quelques années qui vien- nérables. Pour ne rien dire des Pays- mands siégeront très probablement grecque puisque dès le mois de budgétaire et financière de
raient la reprise. Cela dit, les déficits nent, les fonds issus du plan de Bas, très menacés par la montée du au gouvernement et pousseront mars 2020, le pays a été intégré au l’Europe a perdu le nord.
actuels sont très élevés et il faudra relance européen voté l’an dernier niveau des océans. pour des investissements verts rapi- plan de rachat d’urgence mis en Mais qu’en sera-t-il en 2023
bien mener une consolidation dans vont leur permettre d’investir, des et massifs en Allemagne. Les place par la Banque centrale euro- quand les Européens voudront
les années qui viennent. Elle sera puisqu’ils sont largement fléchés Ne faut-il pas décréter la lutte chrétiens-démocrates, plus réti- péenne, ouvrant la porte à des revenir à la normale ? La Grèce
compliquée par la nécessité de lut- vers la transition écologique. Mais contre le réchauffement cents, accepteront peut-être d’aller rachats d’actifs, alors que la Grèce devra-t-elle reprendre le chemin
ter contre le changement climati- ensuite les choses vont se corser priorité collective et mettre dans leur sens si c’est la condition était exclue des programmes anté- de la rigueur ? Rien n’est moins

14
que. L’Europe s’est engagée sur des pour eux, d’autant plus que le en œuvre des financements pour former une coalition. Mais si la sûr, tant cette crise a révélé les
objectifs ambitieux de réduction de réchauffement climatique va communs comme on l’a fait CDU est dans l’opposition, elle met- besoins d’investissements partout
ses émissions de gaz à effet de serre, amputer leur croissance. contre les effets tra vraisemblablement en avant le en Europe. Pour l’économiste
qui impliquent de très forts investis- de la pandémie ? respect du mécanisme de « frein à la Samy Chaar, l’inévitable réforme à
sements privés et publics. Or l’expé- Et les pays du sud On pourrait, oui, procéder ainsi, dette », inscrit dans la constitution venir du pacte de stabilité devrait
rience montre que la réduction des du continent, parmi avec des instruments de dette com- en refusant de le modifier. Cela aura MILLIARDS D’EUROS être l’occasion de négocier un
déficits a signifié, dans le passé, une les plus contraints, sont muns. Mais il me semble que cela un impact au niveau européen, La somme empruntée aménagement des modalités de
baisse massive des investissements particulièrement touchés par serait moins facile à justifier. Dans le bien sûr. n par la Grèce depuis début 2021. surveillance de la dette grecque. n
08 // MONDE Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

Coup de frein sur l’emploi La droite japonaise


bataille pour
américain sur fond de Covid désigner le futur
l En août, l’économie américaine a créé 235.000 emplois, contre 1 million
Premier ministre
en moyenne en juin et en juillet. ASIE
souffre, depuis le printemps,
d’une diffusion rapide du
l Un chiffre qui pourrait tempérer les projets de la Fed sur ses achats d’actifs. variant Delta, avec près de
Les cadres des 20.000 nouveaux cas positifs
divers courants détectés chaque jour, et d’une
Le coup de frein arrive en plein par la sortie d’anciens salariés du toutefois suffi à poursuivre la du LDP, le parti légère hausse du nombre quoti-
CONJONCTURE rebond de l’épidémie. Avec une vac- marché de l’emploi pendant la pan- décrue du taux de chômage, avec ultra majoritaire, dien de décès liés à la maladie.
cination qui patine, le nombre de démie. Le taux de participation au une baisse de 0,2 point, à 5,2 % de la poussent différents Une évolution qui a alimenté le
Véronique Le Billon nouveaux cas revient désormais au marché du travail (les plus de 16 ans population active. candidats pour en recul des opinions favorables au
@VLeBillon niveau de début d’année (150.000 le en emploi ou en cherchant un) est prendre la direction. Premier ministre. Ni la réussite
— Bureau de New York 2 septembre, selon Bloomberg). Et resté stable à 61,7 % en août et peine Rentrée des classes des Jeux, ni le succès de l’équipe
le nombre de décès liés au Covid a à retrouver son niveau de début Cela ramène la part des deman- nationale, qui a gagné un nom-
A la veille du week-end de « Labor tutoyé les 2.000 le 1er septembre, un 2020 (63,3 %). deurs d’emploi à la situation de mi-
Ce futur leader bre record de médailles, n’ont
Day », le chiffre est décevant. Les niveau qui n’avait pas été atteint Une part de la population s’est 2015. Le taux de chômage avait remplacera à la tête permis d’enrayer ce déclin,
créations d’emplois ont sévèrement depuis mars. ainsi retirée du marché du travail et alors continué à reculer jusqu’à du pays Yoshihide comme l’avait espéré l’exécutif.
ralenti aux Etats-Unis au mois n’y est pas revenue en dépit du atteindre début 2020 son plus bas Suga, qui quittera la Plusieurs candidats se sont
d’août, selon les données publiées Pénurie de main-d’œuvre rebond de l’activité au printemps. niveau depuis un demi-siècle, à tête de la formation déjà déclarés dans la bataille.
vendredi par le BLS. Quelque L’inflation pourrait aussi avoir Le problème est ancien mais 3,5 % de la population active. Un fin septembre. L’ex-ministre des Affaires étran-
235.000 postes nets ont été créés, limité l’activité et par ricochet les inquiète l’administration Biden : la peu plus d’un tiers (37,4 %) des gères Fumio Kishida avait déjà
trois fois moins que prévu par les créations de postes. En pleine sai- crise financière de 2008 avait déjà d e m a n d e u r s d ’e m p l o i s o n t annoncé son intention de con-
analystes. En juin puis en juillet, son estivale, elle était particulière- fait fondre le taux de participation aujourd’hui à la recherche d’un Yann Rousseau courir, avant même l’annonce
1 million d’emplois avaient été créés ment vive sur les billets d’avion, au marché au travail, et la crois- poste depuis plus de six mois. @yannsan surprise de Yoshihide Suga, tout
en moyenne. les locations de voitures et sur sance de la décennie suivante La rentrée des classes en présen- — Correspondant à Tokyo comme l’ancienne ministre
Les chiffres pourraient tempérer l’essence. Mais le ralentissement n’avait pas permis de le faire remon- tiel dans la plupart des Etats pour- ultra-conservatrice Sanae
la volonté de la Réserve fédérale de des créations d’emplois pourrait ter au niveau d’avant-crise (66 %). rait inciter d’anciens salariés à reve- La bataille a débuté ce week-end Takaichi. Très nationaliste et
réduire rapidement ses achats aussi être lié aux tensions sur le Les créations de postes en août ont nir sur le marché de l’emploi. au sein de la droite conserva- réactionnaire sur les enjeux de
d’actifs. « Nous pensons que la Fed marché du travail, avec des entre- Toutefois, elle fait aussi redouter trice japonaise. Les « factions » société, elle pourrait gagner le
choisira d’attendre la réunion du prises qui peinent à trouver des à certains une accélération des ou courants qui animent le LDP, soutien de l’ex-Premier ministre

37,4 %
comité de politique monétaire de salariés. Les demandes d’alloca- contaminations, alors que le débat le grand parti majoritaire du Shinzo Abe, qui reste extrême-
novembre pour faire une annonce tion-chômage ont d’ailleurs pour- se poursuit dans plusieurs Etats pays, ont commencé à position- ment influent après plus de huit
formelle de réduction des achats suivi leur baisse : elles ont ainsi républicains, comme le Texas et la ner leurs candidats respectifs à années (2012-2020) à la tête du
d’actifs, et commencera à les réduire retrouvé la semaine dernière le plus Floride, sur les mesures de protec- la direction du mouvement dès pays. Mais ce soutien pourrait
en décembre-janvier, en fonction de bas niveau depuis le début de la tion contre l’épidémie. L’allocation- l’annonce surprise, vendredi ne pas être suffisant face à la
l’évolution de l’emploi et de l’infla- pandémie (à 340.000 demandes DES DEMANDEURS D’EMPLOI chômage exceptionnelle de après-midi, de la démission pro- multiplication probable des
tion », a réagi Gregory Daco, chef d’allocations). sont aujourd’hui 300 dollars par mois, qui s’ajoutait chaine de leur actuel leader et candidatures. Dimanche,
économiste US chez Oxford Econo- Les tensions sur l’offre de main- à la recherche d’un poste aux indemnités habituelles, est par Premier ministre, Yoshihide l’ancien ministre de la Défense,
mics sur Twitter. d’œuvre s’expliquent notamment depuis plus de six mois. ailleurs en train de s’éteindre. n Suga. Shigeru Ishiba, qui reste très
Au pouvoir depuis seulement populaire chez les militants du
un an, le chef du gouvernement, parti malgré ses brouilles avec
âgé de 72 ans, avait expliqué, à la les cadres de la formation, lais-
mi-journée, dans une brève et sait entendre qu’il pourrait lui
terne allocution, qu’il ne serait aussi entrer dans la course.
pas candidat à sa propre succes-
sion à la tête du LDP, lors des
élections internes program- Taro Kono, qui
mées le 29 septembre prochain. mène actuellement
Il abandonnera ainsi, dans la
foulée, automatiquement le
la campagne
poste du Premier ministre qui vaccinale du pays,
revient traditionnellement au pourrait s’imposer
leader de la formation domi-
nant le Parlement.
comme le favori.

Gestion de la pandémie Inquiets de ce spectacle de


Ces derniers jours, Yoshihide division, beaucoup « d’élé-
Suga avait tenté plusieurs phants » de la droite nippone
manœuvres politiques pour pourraient décider d’apporter
essayer d’assembler une coali- leur soutien à un dirigeant plus
tion de courants au sein de la for- « jeune » et moins marqué politi-
mation de droite susceptible de quement juste avant les élec-
lui assurer une réélection en tions à la chambre basse.
douceur. Mais il s’était heurté Taro Kono, un ancien minis-
aux réticences de plusieurs tre des Affaires étrangères de
cadres de la formation, qui 58 ans qui mène actuellement la
s’inquiétaient de son impopula- campagne vaccinale du pays,
rité au sein de l’opinion publi- pourrait s’imposer comme le
que. Les parlementaires les plus favori dans la course au poste de
« jeunes » redoutant notam- Premier ministre. Il a récem-
ment d’être sanctionnés lors des ment gagné en popularité en
prochaines élections à la cham- forçant une administration,
bre basse qui doivent être orga- souvent frileuse, à accélérer la
nisées d’ici à la fin novembre. vaccination. Malgré des débuts
Une part de la population américaine s’est retirée du marché du travail et n’y est pas revenue malgré le rebond de l’activité au printemps. Le chef du gouvernement a compliqués, le pays a pleine-
été très critiqué pour sa réponse ment vacciné, en seulement
parfois hésitante à l’épidémie de quatre mois, près de la moitié de

L’Italie échappe au « tsunami social » tant redouté Covid-19 et pour le laborieux


démarrage de la campagne de
vaccination. Exaspérée par sa
ses 126 millions d’habitants.
Avec cet élu plutôt modéré, le
LDP réussirait à limiter ses per-
communication brouillonne et tes lors des prochaines élec-
Le marché de l’emploi s’est pas vérifiée. Son taux a même D e p u i s l e m o i s d e j a nv i e r, de 35 à 49 ans (–85.000 depuis le son manque de charisme, la tions. Le parti perdrait proba-
transalpin connaît poursuivi sa baisse pour s’établir à 440.000 Italiens ont trouvé un tra- début de l’année). population n’a, par ailleurs, pas blement la majorité des deux
une nouvelle embellie, 9,3 % en juillet. D’ailleurs, la reprise vail. Le nombre d'actifs occupés La crise économique a surtout digéré la décision de l’exécutif de tiers du Parlement qu’il détient
avec un taux de chômage est plus rapide que prévue : le PIB reste toutefois inférieur de plus de frappé les travailleurs indépen- maintenir les JO de Tokyo à un seul, mais maintiendrait un
passé sous le seuil italien pourrait croître de plus de 265.000 à celui d’avant la pandé- dants. En juillet, ils sont passés sous moment où le nombre de conta- pouvoir total avec ses alliés tra-
des 10 % et un fort recul 5,8 % cette année, selon le ministre mie. Il faut dire que l’économie la barre des 5 millions (–1,2 % sur un minations rebondissait. ditionnels du centre droit. Mal-
du chômage des jeunes. de l’Economie, contre une crois- transalpine n’a pas encore effacé les an). Environ 300.000 travailleurs Si le Japon n’a jamais connu gré un changement de dirigeant,
sance de 4,5 % attendue en avril. stigmates de la récession liée au indépendants ont perdu leur les taux d’infection enregistrés le Japon ne connaîtra ainsi
Olivier Tosseri Covid-19. emploi depuis le début de la pandé- en Europe ou aux Etats-Unis, il aucun virage idéologique. n
@oliviertosseri Les stigmates de la récession mie, notamment dans la restaura-
— Correspondant à Rome pas encore effacés tion, le tourisme et l’agriculture.
D’après les derniers chiffres de 24.000 emplois ont Une situation qui préoccupe les
Le « tsunami social » et l’hécatombe l'Institut national des statistiques été créés en juillet, partenaires sociaux : « Il faut remet-
de l’emploi que redoutaient les syn- (Istat), 24.000 emplois ont été créés tre le marché du travail en mouve-
dicats italiens n’ont pas eu lieu. Le 1er en juillet dont la moitié en CDI. Le dont la moitié en CDI. ment même si la lumière commence
juillet a été levée l’interdiction de
licenciements dans les grandes
taux d'emploi de la population
active est resté stable à 58,4 %. Ce Le taux d'emploi de la
à poindre au bout du tunnel », ont
commenté les syndicats. Le patro- SUR
entreprises et le secteur du BTP, sont les jeunes qui bénéficient de population active est nat italien s’inquiète pour sa part
mesure adoptée dès mars 2020 cette embellie avec un recul de 1,6 % du manque de main d’œuvre quali-
resté stable à 58,4 %.
pour affronter la pandémie. Cette chez les 15-24 ans. Leur taux de fiée. Il réclame un effort de forma- RETROUVEZ DOMINIQUE SEUX
interdiction ne sera levée que le chômage reste néanmoins très tion accrue. Un objectif partagé
31 octobre dans les PME, ainsi que élevé (27,7 %), comparé à celui des La restructuration de nombreu- par le ministre du Travail, Andrea
DANS « L’ÉDITO ECO »
dans les industries textiles, de la jeunes Allemands (7,5 %). L’Italie ses entreprises se poursuit avec la Orlando,qui présentera cet À 7H45
mode et de la chaussure. A ce stade, fait ainsi à peine mieux que l’Espa- suppression de 35.000 emplois en automne un projet de réforme des DU LUNDI AU VENDREDI
la hausse massive du chômage ne gne (35,1 %) et la Grèce (37,6 %). juillet surtout chez les salariés âgés prestations sociales. n
Les Echos Lundi 6 septembre 2021 // 09

idées&débats
Avec Draghi, le « goût
de l’avenir » revient en Italie
Olivier Tosseri politique italienne habituée aux
— Correspondant à Rome conflits perpétuels. Soutenu par
tous les partis mais n’appartenant à
En cette rentrée, tous les chemins aucun d’eux, il ne doit répondre ni à
mènent à Rome. Pas uniquement leur logique partisane, ni à la sanc-
en raison du sommet du G20 qui s’y tion du suffrage universel auquel il
tiendra dans quelques semaines. L’ANALYSE ne se soumettra pas. A la différence
L’Italie est au centre de l’Europe. de son prédécesseur Mario Monti,
Après avoir frôlé le naufrage écono-
DE LA RÉDACTION Mario Draghi s’est révélé être le plus
mique et connu la dérive populiste, L’ancien président « politique des techniciens » ou le
l’homme malade de l’Union euro- de la Banque centrale plus « technicien des politiques ».
p é e n n e c o n n a î t u n n o u ve a u Un style de communication extrê-
« Rinascimento » (renaissance). La européenne (BCE) mement sobre conforte son image
presse transalpine égrène avec a redonné au pays rassurante de sérieux et de compé-
orgueil la longue liste de ses victoi- tence auprès de l’opinion publique,
res estivales, de celle à l’Eurovision
son crédit vis-à-vis de lui épargnant gaffes ou critiques.
aux triomphes olympiques en pas- Bruxelles et c’est l’un Sa parole est d’autant plus rare
sant par le sacre au Championnat des rares dirigeants que son action est ferme, par exem-
d’Europe de football. En attendant ple lorsque l’Italie est le premier
de fêter des succès économiques. européens à être sûr pays européen à bloquer l’exporta-
Les prévisions de croissances n’ont de rester en place au tion de vaccins produits sur son sol
cessé d’être revues à la hausse pour ou lorsque l’obligation vaccinale est
frôler les 6 % à la fin de l’année. Bien
moins jusqu’à la fin décrétée pour les corps médical et
mieux que les 3,6 % de l’Allemagne. 2023. Des atouts enseignant. « J’ai appris que si on
L’indice de confiance des entrepri- qui permettent écoute trop les experts, on ne fait
ses a atteint son plus haut niveau rien », confiait-il en juillet dernier à
depuis le début de ces statistiques en de consolider la place son ministre de la Culture, en marge
2005 et celui des ménages a connu de l’Italie, même d’un G7 à Rome. Mario Draghi peut
une forte hausse. d’autant mieux agir qu’il ne craint
« L’Italie est sur la bonne voie »,
si l’essentiel des pas la machine bureaucratique qui
estimait la présidente de la Commis- réformes reste à faire. se grippe à la moindre tentative de
sion européenne, Ursula von der réforme. Il en connaît les moindres
Leyen. Elle le doit à Mario Draghi, le rouages pour avoir dirigé la Banki-
président du Conseil italien. Sa talia (banque centrale italienne),
feuille de route, en franchissant les l’institution la plus respectée et le
portes du Palazzo Chigi (le centre du principal vivier de grands commis
pouvoir italien) il y a six mois pour de l’Etat.
diriger un gouvernement d’Union L’ancien gouverneur de la BCE
nationale, ne comportait que deux n’est pas seulement un gage d’équili-
priorités : mener à bien la campagne bre dans son pays mais aussi et sur-
de vaccination de masse et parache- tout en Europe. Le « sauveur de
ver le plan de relance économique. Il l’Euro » est garant de la crédibilité

Boll pour « Les Echos »


s’en portait garant auprès d’Ursula retrouvée de l’Italie. « Basta, il faut
von der Leyen, martelant que « l’Ita- nous respecter », n’a-t-il pas hésité à
lie joue son destin, sa crédibilité et sa
réputation ». En avril, il envoyait à D lancer à Ursula von der Leyen pour
surmonter le scepticisme de cer-
Bruxelles un plan de 2.500 pages, Les points à retenir tains partenaires sur le plan de
cinq fois plus détaillé que celui ébau- relance transalpin. Il ne le répétera
ché par son prédécesseur. C’était la pas. Alors que l’accord du Brexit est
condition pour recevoir début août
25 milliards d’euros, soit la première
•la Mario Draghi a su rassurer
Commission européenne
désormais entériné, que la chance-
lière Angela Merkel quitte son poste
nomiques et financiers préfére-
raient qu’il reste au Palazzo Chigi
reste à faire. D’ici la fin de l’année,
une cinquantaine de réformes sont
cipales en octobre dans les grandes
villes dont Rome, Milan, Turin ou
tranche des près de 200 milliards grâce à son plan de relance et que Emmanuel Macron cherche pour gérer au mieux la fin de la pan- prévues, dont celles du fisc, de encore Naples. Le nouvel homme
d’euros qui échoient à la péninsule. économique et une campagne à conserver le sien, Mario Draghi démie, superviser la bonne mise en l’administration publique ou encore fort de l’Europe reste à la tête d’un
Quant à la lutte contre le Covid-19, de vaccination efficace. devient l’unique pôle de stabilité œuvre du Plan national de relance des amortisseurs sociaux. Des textes Etat traditionnellement faible. Les
fin septembre, 80 % des Italiens de
plus de 12 ans seront vaccinés.
• Réputé sérieux
et compétent, le président
parmi les 27. Son horizon est pour
l’instant la fin de la législature en
et de résilience (Piano Nazionale di
ripresa e resilienza) et lancer les
législatifs bien plus clivants que des
décrets pour enrayer une pandémie
corporatismes conditionnent sa vie
économique et sociale et sa popula-
Mario Draghi n’a pas attendu ce du Conseil jouit 2023. « C’est un moment favorable réformes structurelles tant atten- mondiale ou élaborer un plan de tion vieillissante est rétive au chan-
premier bilan flatteur pour mériter d’une bonne image auprès pour l’Italie, déclarait-il au début de dues. Il aura ensuite tout le loisir de relance pour dépenser 220 milliards gement brusque. « Je suis certain que
le surnom de « Super Mario ». Le de l’opinion publique. l’été, le goût de l’avenir est revenu. » briguer le poste de président de la d’euros. Le thaumaturge Draghi l’honnêteté, l’intelligence et le goût de
profil prestigieux de cet homme
d’influence et de réseaux en faisait
• Alors que beaucoup
s’interrogent sur son avenir,
Les spéculations se multiplient
concernant le sien. Certains souhai-
Commission européenne ou celui
de président du Conseil européen
saura-t-il également guérir les maux
politiques de l’Italie ? Les partis et
l’avenir l’emporteront sur la corrup-
tion, la bêtise et les intérêts particu-
un leader incontestable. Son exer- après la législature de 2023, lui teraient le voir remplacer le prési- qui seront vacants en 2024. leurs dirigeants n’ont pas changé. Ils liers », avait déclaré Mario Draghi
cice du pouvoir en fait un leader ne se prononce pas, préférant dent de la République Sergio Matta- Mario Draghi jure pour l’instant n’ont fait que taire leurs querelles. dans son discours d’investiture, pla-
incontesté. La « Pax Draghiana » se concentrer sur les réformes rella, dont le mandat s’achève en ne penser qu’à son travail de prési- Elles font déjà leur retour et seront çant immédiatement son action
règne, pour l’instant, sur une scène à venir dans le pays. février prochain. Les milieux éco- dent du Conseil italien. Le plus dur exacerbées lors des élections muni- sous le signe de l’optimisme. n

LE
COMMENTAIRE Les pollueurs sont à l’Est et les écologistes à l’ouest
de Pascal Perri

L e vent de l’histoire politique


souffle souvent dans le
même sens. Le 20 janvier
1983, face aux parlementaires alle-
mands, François Mitterrand, alors
viennent de l’extrême Est, de Chine
par exemple, ou des milliers de cen-
trales à charbon jettent des quanti-
tés abondantes de CO2 dans le ciel du
monde et où l’exploitation des terres
ges qui y seront attachés au motif
qu’il serait dommageable pour la
santé humaine et pour l’environne-
ment. Les Allemands sont parvenus
à entraîner avec eux quatre autres
wattheure « coûte » 418 grammes
de CO2 contre seulement 6 grammes
quand il s’agit d’un kilowattheure
nucléaire. Où est la vertu écologique
quand tous les climatologues
cette politique vise à priver la
France de son avantage nucléaire.
Nous ne pouvons pas laisser passer
une telle aberration.
Pendant que la future politique
président de la République, délivre rares par des entreprises chinoises pays européens : l’Autriche, le Dane- s’accordent à dire que la priorité des européenne de l’énergie nous
une formule qui fait mouche. En méprise les conditions d’extraction priorités est de réduire d’urgence conduit dans l’impasse immédiate
pleine guerre froide, il dit : « les paci- et la santé de ceux qui y sont nos émissions de CO2 pour tenir les des énergies intermittentes, les can-
fistes sont à l’Ouest et les missiles sont employés. Plus près de nous, la Polo-
Passée inaperçue règles de l’Accord de Paris ? didats écologistes français en lice
à l’Est ». Pour faire face aux missiles gne produit une électricité à base de dans le débat public La Commission européenne est pour l’investiture présidentielle de
soviétiques SS-20, les Américains lignite que les Allemands achètent français, cette engagée dans un vaste travail de 2022 proposent de « potagiser » les
prévoient l’installation de missiles pour substituer la fermeture pro- politique vise à priver classement des énergies, en fonc- grandes villes dont ils ont la gestion,
Pershing. Pacifistes et gauchistes gressive de leurs centrales nucléai- tion de leurs vertus climatiques de « dégenrer » les cours d’école
protestent en Allemagne fédérale res en attendant la mise en service la France de son supposées et propose de flécher les quand il ne s’agit pas d’accueillir
aux cris de « plutôt rouges (c’est-à- de Nord Stream 2, le gazoduc sous la avantage nucléaire. investissements vers les moyens de « les potentiels terroristes afghans
dire communistes) que morts ». Les mer Baltique, entre le nord de la production réputés propres. C’est pour mieux les surveiller ». L’écolo-
rapports de force économique et Russie et les nord de l’Allemagne. mark, l’Espagne et le Luxembourg. au fond, l’avenir de notre filière gie ne devrait pas être une religion
politiques ne sont plus les mêmes En coulisse comme à ciel ouvert, Simultanément, les Allemands liés nucléaire qui est en jeu. Cette politi- avec son catéchisme obligatoire
mais la formule mitterrandienne en au sein des instances européennes, par un consensus interne transpar- que ferait du gaz russe vers l’Alle- mais au contraire une science flexi-
suggère une autre, plus contempo- l’Allemagne milite activement pour tisan voudraient que le gaz bénéficie magne un moyen de production ble des réalités et des urgences.
raine : « Les Pollueurs sont à l’Est et que le nucléaire soit exclu du sys- du statut d’investissement vert ! propre au mépris de toutes les évi-
les écologistes sont à l’ouest ». La tème de classement des investisse- Pourtant, dans une centrale électri- dences scientifiques. Passée inaper- Pascal Perri est géographe
pollution et les atteintes à la nature ments financiers verts et des avanta- que à gaz, la production d’un kilo- çue dans le débat public français, et économiste.
10 // IDEES & DEBATS Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

opinions

Publiez vos contributions


sur le Cercle des Echos :

Shah Marai/AFP
lecercle.lesechos.fr

Un soldat de la Force internationale d’assistance et de sécurité de l’Otan, lors d’une patrouille aérienne
en Afghanistan, en août 2014. Créée en décembre 2001, l’Isaf a été dissoute en décembre 2014.

Le surprenant héritage
LE LIVRE
DU JOUR

Pour l’harmonie
des générations
LE PROPOS. Voici un ouvrage
de Ben Laden
qui fourmille d’idées
et de propositions. Au traditionnel Les attentats du 11-Septembre ont à la fois mobilisé l’Amérique et montré
contrat social, nous dit
cette analyse, il faudrait ajouter
ses fragilités. Vingt ans plus tard, les Etats-Unis se retirent du Moyen-
un contrat générationnel. Orient. Au bénéfice, non pas du monde musulman comme le rêvait Ben
Celui-ci doit permettre à la société Laden, mais des deux puissances orientales que sont la Russie et la Chine.
de longévité (qui se développe
avec le vieillissement) d’être
une société d’activité. La mise Etats-Unis allaient se traduire par plus, La « doctrine Biden » – précisée par
à jour du système des transferts et pas moins d’Amérique au Moyen- son auteur au lendemain de la chute de
financiers et sociaux passe La question LE REGARD Orient. Et les principaux bénéficiaires Kaboul – serait-elle aujourd’hui sur le
par la formation mais aussi intergénérationnelle SUR LE MONDE de l’entreprise de déstabilisation, fond, aussi peu réaliste que ne pouvait
par l’activité tout au long de la vie. de Jean-Hervé Lorenzi, Alain de Dominique menée par Ben Laden, furent les puis- l’être le projet de Ben Laden hier ? Pour
Les seniors ne doivent pas être Villemeur, François-Xavier Moïsi sances non arabes de la région : la Tur- Biden, l’Amérique, une fois mis l’Afgha-
en retrait et exercer des activités Albouy, Cent Mille Milliards, quie, l’Iran et plus encore Israël. nistan et plus globalement le Moyen-
socialisées. Pour gagner 2021, 253 pages, 20 euros. Tout s’est passé de fait comme si Ben Orient derrière elle, va pouvoir enfin se

L
le défi de l’autonomie, il faut Laden avait eu pour intention principale recentrer sur des défis plus importants
une assurance-dépendance es hommes font l’histoire, mais ne de renforcer l’Etat hébreu. Les sondages comme le réchauffement climatique ou
obligatoire à partir LES AUTEURS. Economistes savent pas l’histoire qu’ils font. » réalisés dans le monde arabe dès 2011 la rivalité avec la Chine. Elle le fera en
de quarante ans. complices, habitués à travailler Vingt ans après les attentats du montraient (et continuent de montrer) adoptant des méthodes de lutte contre le
Les régimes de retraite ensemble, les trois auteurs 11 septembre 2001, la formule de Karl que seule une infime minorité de musul- terrorisme ou contre ses rivaux autori-
doivent s’aligner et converger. synthétisent et actualisent ici Marx pourrait-elle nous aider à com- mans (1 pour 100.000) se reconnaissent taires, qui seront plus indirectes, plus
Le patrimoine, concentré une dizaine d’années de travaux prendre les bouleversements interve- dans le projet radical porté par Ben adaptées et infiniment moins coûteuses
chez les plus âgés, doit être de la chaire Transitions nus dans le monde au cours des deux Laden. De plus, comme le note Fareed en argent comme en vies humaines.
mobilisé. En facilitant démographiques, Transitions dernières décennies ? Zakaria dans le « Washington Post », la Hélas, le postulat selon lequel l’Améri-
les donations plutôt économiques (TDTE) Avec le retour des talibans au pouvoir grande majorité des groupes islamistes, que – et avec elle ses alliés – sont depuis le
que les successions. qu’ils dirigent. à Kaboul, la tentation serait grande de de Boko Haram au Nigéria à Al Shabab retrait d’Afghanistan dans une position
Bien des sujets essentiels. — Julien Damon considérer qu’il ne s’est rien passé en dans la Corne de l’Afrique – sans oublier bien meilleure pour faire face aux défis
vingt ans, au-delà du bruit, de la fureur et bien sûr les talibans en Afghanistan – de 2021 (qui ne sont pas ceux de 2001),
des souffrances inutiles. Le monde – au sont locaux, et non globaux. Leurs capa- n’est que très partiellement fondé. Il pré-
moins à Kaboul – n’est-il pas redevenu ce cités destructrices n’ont pas été élimi- suppose d’abord que l’Afghanistan ne
qu’il était en 2001 ? Rien ne serait plus nées, mais très sérieusement réduites. redevienne pas un sanctuaire pour les
éloigné de la réalité. Derrière l’apparence terroristes. Ce qui est loin d’être garanti.
trompeuse de la continuité, le monde a Et en géopolitique, les perceptions
DANS LA PRESSE très profondément changé. Mais pas Ben Laden a affaibli constituent une part essentielle des réali-
ÉTRANGÈRE nécessairement dans la direction sou- le monde musulman tés. Or la perception de l’Amérique – par
haitée par ses principaux protagonistes radical et fragilisé ses adversaires comme par ses alliés – a
en 2001. Des manuscrits de la main de profondément changé depuis le 11 sep-
le monde occidental
En Italie, le nucléaire crée la polémique Ben Laden récemment déclassifiés
libéral.
tembre 2001 et plus encore depuis la
– trouvés dans son refuge pakistanais en chute de Kaboul le 15 août 2021. Au lende-
au sommet de l’Etat 2011 – nous éclairent sur ses intentions. main des attentats du 11 septembre 2001,
L’homme derrière les attentats du Ben Laden a complètement échoué à les Européens avaient spontanément
• C’est une déclaration qui a fait l’effet d’une
bombe….atomique. Celle du ministre de la
11 Septembre ne voulait pas seulement
humilier et blesser l’Amérique, et rallier
unifier les musulmans derrière son
projet romantique et sanglant. Il n’a
offert leur aide à leur grand-frère améri-
cain blessé : une offre dédaigneusement
Transition écologique, Roberto Cingolani, les musulmans derrière la création d’un réussi – succès posthume – que sur un déclinée. En cet été 2021, l’Europe ne se
dont se fait l’écho le quotidien « la Repub- nouveau califat. Il était persuadé qu’une point, certes décisif : il a affaibli l’Améri- demande plus ce qu’elle peut faire pour
blica ». Il a fait part de son intérêt pour les fois atteints dans leur chair et sur leur que et accéléré son départ du Moyen- l’Amérique, mais comment elle peut,
réacteurs nucléaires de quatrième généra- Proche du M5S, farouchement opposé à propre territoire, les citoyens améri- Orient. Mais les bénéficiaires de ce pro- comment elle va vivre sans elle.
tion, présentés comme facteurs d’avancées l’énergie nucléaire, Roberto Cingolani cains descendraient dans la rue pour cessus ne sont ni musulmans ni même A la recherche d’une nouvelle « assu-
notables en matière de développement n’avait cessé jusqu’ici de la dénoncer. Une exiger – comme ils l’avaient fait pendant arabes : au niveau mondial, ce sont les rance-vie », elle se tourne vers elle-
énergétique durable, de compétitivité éco- position qui fait l’unanimité en Italie. Suite à la guerre du Vietnam – le retrait de leur Chinois et les Russes. même. Mais peut-elle – en dépit de ses
nomique, de sûreté et de fiabilité. « Des pays la catastrophe de Tchernobyl, elle avait pays, non plus d’Asie mais du Moyen- En résumé, Ben Laden a affaibli le déclarations d’un volontarisme loua-
sont en train d’investir sur cette technologie, renoncé par référendum à cette énergie Orient. Avec la fin de la présence améri- monde musulman radical et fragilisé le ble – se présenter comme une alterna-
a-t-il déclaré au cours d’un débat. Elle n’est en 1987 et fermé toutes ses centrales. Mais caine, tout devenait possible : du renver- monde occidental libéral. Et il l’a fait tive à l’Amérique, un recours crédible,
pas encore mature, mais elle le sera bientôt. le ministre ne s’est pas contenté d’exprimer sement des régimes arabes en place à la essentiellement au profit du « despo- sinon pour le monde, au moins pour
Si, à un certain moment, on est assuré que les un intérêt pour une nouvelle technologie, disparition à terme de ce corps étranger tisme oriental », pour reprendre elle-même ? De fait, elle n’a pas le choix.
déchets radioactifs seront peu nombreux, la il a estimé que « le monde est plein d’écologis- en terre d’islam, Israël. Le conflit entre l’expression du philosophe américain Le « retour de l’Amérique » n’est pas
sécurité élevée et les coûts bas, ce serait une tes bobos et il est plein d’écologistes extrémis- les « croyants » et les « infidèles » se con- d’origine allemande, Karl Wittfogel. Il celui d’un Occident, pas plus réunifié en
folie de ne pas l’envisager. » Un revirement tes et idéologiques », a-t-il déclaré, exhortant clurait par la défaite totale des seconds, reste à savoir – les historiens le diront – profondeur face au défi climatique que
Dessin Mailys Glaize pour « Les Echos »

complet pour ce physicien de renom qui à rester ouverts à une « discussion non idéo- transformant ainsi l’histoire du monde. si ce n’est pas avant tout l’Amérique qui face à la Chine.
occupe l’un des postes clés du gouverne- logique ». De fait, c’est exactement l’inverse qui s’est affaiblie elle-même, en se fixant Ben Laden a affaibli le monde arabo-
ment de Mario Draghi. De quoi lui attirer une volée de bois vert se produisit, au moins – et c’est une pré- avec légèreté des objectifs qui n’étaient musulman et le monde occidental, ren-
Cet ancien responsable de l’innovation de la part des écologistes italiens, qui jugent cision essentielle – à court terme. Ani- tout simplement pas atteignables : forcé Israël et accéléré la montée en
technologique chez le géant italien de que « jamais un ministre n’a été aussi mée par une volonté d’autodéfense tout transformer l’Afghanistan puis l’Irak en puissance de l’Asie. Il s’agit d’une pre-
l’aéronautique, Leonardo, est à la tête du imprudent et grossier ». Pour la « Repub- autant que de revanche, l’Amérique des démocraties sur le modèle occiden- mière lecture qui évoluera nécessaire-
« superministère » de la Transition écologi- blica », Roberto Cingolani n’a pas agi en envahit l’Afghanistan pour en chasser tal. Les invasions étrangères ne produi- ment avec le temps.
que, qui bénéficiera de près de 40 % des res- homme politique mais en scientifique, qui les talibans, qui avaient fourni un sanc- sent jamais des régimes démocratiques
sources du plan de relance européen desti- veut aborder les dossiers sans a priori. tuaire aux terroristes d’Al Qaida. Les dans des sociétés pauvres et profondé- Dominique Moïsi est conseiller
nées à l’Italie, soit 70 milliards d’euros. — Olivier Tosseri attaques menées sur le territoire des ment divisées. spécial à l’Institut Montaigne.

Les Echos est une publication du DIRECTEUR DES RÉDACTIONS Alexandre Counis (Finance et Marchés) DIRECTEUR DE CRÉATION LES ECHOS WEEK-END ÉDITRICE PUBLICITÉ
PRINCIPAL ASSOCIÉ UFIPAR (LVMH) Nicolas Barré Daniel Fortin (Magazine, Opinions Fabien Laborde DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Marie Van de Voorde-Leclerq Les Echos Le Parisien Médias
PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Pierre Louette DIRECTEUR DES DÉVELOPPEMENTS et Innovation) DIRECTRICE ARTISTIQUE Marion Moulin Henri Gibier ÉDITRICE ADJOINTE Tél. : 01 87 39 78 00.
ÉDITORIAUX DU PÔLE LES ECHOS Muriel Jasor (Leadership et Management) EDITORIALISTES RÉDACTEURS EN CHEF Laura Berny, Clémence Callies PRÉSIDENTE Corinne Mrejen
DIRECTRICE GÉNÉRALE PÔLE LES ECHOS Bérénice Lajouanie Arnaud Le Gal (Les Echos Entrepreneurs
Henri Gibier Cécile Cornudet Karl De Meyer et Mariana Reali DIRECTEUR DE LA DIFFUSION DIRECTEUR GÉNÉRAL
DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Bernard Villeneuve et opérations spéciales) Jacques Hubert-Rodier
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION DIRECTEURS DÉLÉGUÉS DIRECTRICE ARTISTIQUE Cécile Texeraud ET DU MARKETING CLIENTS Philippe Pignol
DE LA RÉDACTION Etienne Lefebvre (France et international) Eric Le Boucher Etienne Porteaux DIRECTRICE PUBLICITÉ FINANCIÈRE
& PRÉSIDENT DE LA SAS LES ECHOS Pierre Louette Dominique Seux et François Vidal Clémence Lemaistre (Information digitale) Jean-Francis Pécresse SÉRIE LIMITÉE
Edité par Les Echos, SAS au capital de 794.240 euros RCS 582 071 437 DIRECTEUR STRATÉGIE Céline Vandromme
RÉDACTEURS EN CHEF Lucie Robequain (France, International Jean-Marc Vittori RÉDACTRICE EN CHEF Frédérique Dedet ET COMMUNICATION DIRECTRICE PUBLICITÉ COMMERCIALE
10, boulevard de Grenelle, CS10817, 75738 Paris Cedex 15 David Barroux (Entreprises) et Enquête) Sabine Delanglade DIRECTRICE ARTISTIQUE
Tél. : 01 87 39 70 00. www.lesechos.fr Fabrice Février Emmanuelle Denis
Julie Chauveau (Entreprises) Marie-Christine Sonkin (Patrimoine) Laurent Flallo, Sylvie Ramadier (Le Crible) Clarice Fensterseifer
SERVICE ABONNEMENTS LES ECHOS 45, av. du Général Leclerc, 60643 Chantilly Cedex. Tél. : 01 70 37 61 36 du lundi au vendredi de 9h à 18h. Abonnement France métropolitaine: 696 € TTC. IMPRESSION L’Imprimerie (Tremblay-en-France), Midi-Libre (Montpellier). Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 56%.
Ce journal est imprimé sur du papier porteur de l’Ecolabel européen sous le numéro FI/37/002. Eutrophisation : Ptot 0.01kg/tonne de papier Membre de membre ACPM OJD CPPAP : 0421 c 83015. Toute reproduction, même partielle, est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957)
Les Echos Lundi 6 septembre 2021 IDEES & DEBATS // 11

« Eurêka »
explique aux plus jeunes art&culture
les grandes notions de l’économie
avec des objets du quotidien.
En vidéo sur lesechos.fr
RENTRÉE LITTÉRAIRE

LE POINT
DE VUE L’immense révolution Le monologue du pénis
d’André Loesekrug-Pietri
de la deeptech Philippe Chevilley
@pchevilley
ROMAN ANGLAIS
Jewish Cock
Elle se moque avec délice
du psy très niais qu’on lui a
de Katharina Volckmer, assigné (un certain Jason)
« Je sais que le moment n’est traduit par en s’inventant des fantas-
sans doute pas le mieux Pierre Demarty, mes sur Hitler, songe à
choisi pour évoquer ce sujet, Grasset, 200 pages, commander un phallus
Dr Seligman, mais je viens de 18,50 euros. électronique à un fabricant

I
me rappeler qu’une nuit j’ai de sex-toys japonais. Délire,
l se passe sous nos yeux une révo- que – dont nous avons besoin, à com- de », mais en grands enjeux de société. Il rêvé que j’étais Hitler. » Le roman de Katha- pensées intimes… Elle raconte tout, sans fil-
lution technologique qui dépasse mencer par le climat. La convergence et ne faut plus penser batteries mais stoc- rina Volckmer commence très fort. Allon- tre, à son chirurgien plastique, se met totale-
en ampleur et en impact potentiel l’imbrication de multiples disciplines kage, il ne faut plus penser agriculture gée, les jambes écartées, face à son médecin ment à nu, jusqu’à révéler sa seule grande
tout ce que nous avons connu depuis scientifiques et technologiques chan- mais nutrition, il ne faut plus penser juif qui l’examine en vue d’une opération de histoire d’amour : sa liaison avec K., un
la révolution industrielle : la révolu- gent la donne, car elles permettent énergie mais optimisation des ressour- changement de sexe, l’héroïne de « Jewish homme marié rencontré dans des toilettes
tion « deeptech ». La partie émergée d’envisager un univers beaucoup plus ces. La prospective devient l’élément Cock », une Allemande « exilée » en Angle- publiques, aussi mal dans sa peau mascu-
de l’iceberg, ce sont les innovations de large de solutions. Le croisement de la essentiel de toute stratégie, avec l’impé- terre, ouvre les vannes d’une confession line qu’elle l’est dans son corps féminin.
rupture : nouveaux matériaux, quan- génétique et de la physique révolu- ratif de revisiter très régulièrement sans tabou. De provocations en (auto) ana-
tique, intelligence artificielle, génomi- tionne la santé. L’intersection entre cette stratégie dans le monde complexe, lyses ultra-lucides, elle fait un sort aux ques- Grand final poétique
que, biologie de synthèse, espace… Ces observation spatiale et agriculture va évolutif et incertain qui est le nôtre. Mal- tions de genre et de l’identité. Trop souvent présentée de façon militante,
percées sont possibles par l’accéléra- bouleverse la nutrition. L’interaction heur aux suiveurs, malheur aux plus D’abord on rit, souvent jaune, aux traits la question du changement de sexe est ici
tion du partage des connaissances, le entre numérique et énergie change lents, car ils seront de plus en plus bal- d’humour funambules de l’écrivaine alle- abordée avec beaucoup de justesse, et, par-
numérique et la puissance de calcul, radicalement la donne pour les émis- lottés par les évènements. mande, qui vit depuis quinze ans à Londres delà les formules chocs, avec une infinie
ainsi que par la concurrence effrénée sions de carbone. Le potentiel de créati- En second lieux, il faut comprendre et a choisi de s’exprimer dans la langue de délicatesse. La fin de ce court « roman
à laquelle se livrent nations, grands vité et d’impact est colossal. que la méthode est aussi, voire plus Shakespeare. Sa prose est un feu d’artifice, monologue » – volontiers théâtral de l’aveu
groupes et start-up. Ce sont également importante que l’argent investi, et donc chaque phrase est une fusée qui explose en même de son auteure – est extraordinaire :
trois autres phénomènes sous-jacents concentrer ses efforts sur l’élimination une forme inattendue. Mais, peu à peu, son Katharina Volckmer nous offre un grand
majeurs et trop peu compris qui La méthode est aussi, de toute friction bureaucratique qui « flow » brillant et cru se transforme, laisse final tragique et poétique, qui fait penser
contribuent à cette accélération voire plus, importante pourrait entraver les trois éléments transparaître l’émotion et la gravité. Der- aux dernières images de « Gens de Dublin »,
prodigieuse. que l’argent investi. évoqués. Il faut enfin penser en termes rière son désir de se greffer un « pénis cir- le film de John Huston, avec ses landes sous
Le premier consiste en la nécessité de d’écosystèmes, où la valeur est parta- concis », la jeune femme, jeune homme en la neige. Sauf que « Jewish Cock » n’a rien
repenser nos modèles d’affaires ou de gée, où la notion de part de marché doit devenir, exprime une double détresse : celle d’un livre testament. C’est un manifeste de
société, une société qui va devoir beau- Enfin le troisième phénomène, s’effacer au profit de la création de nou- d’être née dans un corps inadéquat et de combat libertaire et amoureux, qui bous-
coup plus créer, générer, construire, conséquence directe de la mondialisa- veaux possibles, d’un monde plus pré- devoir supporter le poids du passé nazi de cule toutes nos certitudes, agrandit la carte
que consommer, décomposer ou épui- tion, de l’éducation et du numérique, est servé et donc plus grand et plus riche son pays natal, de l’impossible résilience. du tendre pour nous rendre encore plus
ser des ressources. C’est une évolution l’accélération du temps. Les vaccins à pour tous. Licenciée pour avoir agressé (avec une humain : « Tenons-nous la main/Soyons des
fondamentale que la plupart des orga- ARN messager en dix mois ne sont Prospective stratégique, agilité et agrafeuse) un de ses collègues masculins, guerriers. » Un des grands romans de cette
nisations – Etats comme entreprises – qu’une des premières apparitions de mesure d’impact sociétal permanent, l’ex-« gratte-papier » se lâche sans retenue. rentrée littéraire 2021. n
n’ont pas encore intégrée. Comment cette capacité à explorer, développer, interdisciplinarité, effort massif sur la
générer de l’énergie sans épuiser la pla- tester, améliorer. On voit dans le succès formation et l’adaptabilité de tous : un
nète ? Comment faire « croître » des de Tesla, de SpaceX, de BioNTech ou de véritable programme politique et
matériaux et non plus exploiter les res- Huawei que cette boucle peut aboutir à stratégique pour les dirigeants du
sources minières ou animales ? des changements d’échelle en termes XXIe siècle.
Le deuxième phénomène est celui de de qualité ou de valeur ajoutée, en un
l’interdisciplinarité. L’approche tradi- temps record. André Loesekrug-Pietri
tionnelle par filière restreint l’horizon Les conséquences politiques à tirer est président de la Joint European
des possibles, permet des évolutions sont majeures. Il ne faut plus simple- Disruptive Initiative (Jedi),
incrémentales, mais pas de saut quanti- ment penser en filières ou en « Airbus la Darpa européenne.

LE POINT
DE VUE E-administration : gare
de Johan Theuret
aux effets pervers !
D’origine allemande, installée à Londres à l’âge de dix-neuf ans, Katharina
Volckmer frappe fort avec son premier roman. Photo JF Paga

L ors du Conseil des ministres du


25 août, la ministre de la Trans-
formation et de la Fonction
publiques, Amélie de Montchalin, a fait
un point d’étape sur la numérisation
publics à savoir l’adaptabilité, la conti-
nuité et l’égalité d’accès.
Or, les démarches en ligne nécessitent
a minima un accès Internet, un ordina-
teur et des compétences informatiques
tronisme et l’inhabilité numérique par
des programmes de médiation numéri-
que. La fracture numérique dépasse la
problématique des accès technologi-
ques et englobe la maîtrise des compé-
Quatuor de quinquas à L.A.
Laura Berny bord du précipice ». La
SÉRIE
des services publics, notamment sur minimales. La non-satisfaction de ces tences de base. @lb93 On the Verge dépression les guette mais
l’objectif gouvernemental de dématé- exigences nuance grandement le res- Si dans le cadre du plan de relance, il créée par Julie Delpy, nos quatre « presque »
rialiser, en 2022, 100 % des 250 démar- pect des principes fondateurs des servi- est prévu de créer 4.000 conseillers On la connaît comme avec Julie Delpy, quinquas n’ont pas l’inten-
ches administratives du quotidien des ces publics. L’accès à Internet n’est pas numériques chargés de la médiation actrice et/ou réalisatrice de Elisabeth Shue, Alexia tion de se résigner et vont,
Français. Aujourd’hui, 85 % le seraient encore garanti sur tout le territoire numérique, on peut s’interroger sur longs métrages, souvent Landeau et Sarah Jones. chacune à leur manière,
(contre 63 % en 2017). Cette numérisa- (maintien de zones blanches et de terri- leur nombre et la pérennité dans le impertinents et plus ou Sur Canal+ à partir tenter de modifier le cours
tion des principales démarches admi- toires non raccordés à la fibre). A cette temps du financement des conseillers moins autobiographiques du 6 septembre. de leur vie.
nistratives semble trouver un écho inégalité d’accès géographique, s’ajoute numériques France Services. Question- (« Two Days in Paris », Sur le mode de l’autodé-
favorable auprès des utilisateurs (le une fracture économique et sociale. En nement légitime alors que la dématéria- « Two Days in New York », « Lolo », « My rision, cette chronique douce-amère a le
taux de satisfaction serait de 76 %, selon effet, selon l’Insee, 53 % des personnes de lisation des services publics recherche Zoé », etc.). Cette fois, Julie Delpy s’essaie au mérite de mettre sur le devant de la scène
la ministre). + de 75 ans n’ont pas accès à Internet à trop souvent à satisfaire un objectif de format sériel. La pétillante Française natu- des mères qui bataillent sur tous les fronts,
Ce mouvement de fond ne doit pas domicile et 17 % de la population ne sau- maîtrise des dépenses de fonctionne- ralisée Américaine a planté sa caméra à Los même si elles évoluent dans un milieu plu-
occulter les questionnements que sou- raient pas utiliser Internet. ment des administrations. Angeles, là où elle vit, pour chroniquer le tôt aisé, et qui ne cherchent pas à se présen-
lève la dématérialisation des services La vigilance face à l’égalité d’accès quotidien d’un quatuor de copines en pleine ter toujours sous leur meilleur jour. « Ce
publics, parfois vécue comme « à mar- aux services publics doit être d’autant « middle life crisis ». n’est pas parce qu’on ne peut plus faire
che forcée » par certains usagers, qui La relation avec plus grande qu’avec la crise du Covid, le Créatrice de cette première coproduc- d’enfants qu’on n’a plus de fonction sur cette
ont le sentiment légitime qu’on externa- les usagers ne doit numérique a pu représenter l’intégra- tion entre Canal+ et Netflix, elle s’est aussi planète », s’exclame la réalisatrice. On peut
lise vers eux la complexité administra- pas se transformer lité de la délivrance de prestations adjugé le rôle de Justine, cheffe française toujours changer de trajectoire, proclame
tive et le coût des opérations. Si la numé- publiques (création du service public dans un restaurant à la mode, mariée à un cette série optimiste sans être tout à fait cli-
risation des démarches administratives
en une relation du numérique éducatif et de l’ensei- égocentrique obsessionnel (Mathieu ché, sympathique sans être totalement
permet de simplifier le quotidien des uniquement numérique, gnement à distance, l’accès à la vacci- Demy). A ses côtés, Anne (Elisabeth Shue), enthousiasmante.
usagers (moins de démarches télépho- avec le risque d’ajouter nation via des plateformes en ligne…). une créatrice de mode débordée et toujours S’il y est beaucoup question bien sûr
niques ou au guichet) et peut constituer L’informatique a été un outil indispen- « stone », Ella (Alexia Landeau), mère de d’amitié et de sexualité – une sorte de « Sex
une amélioration de l’accès aux droits
à l’exclusion sociale sable pour assurer la continuité des trois enfants de trois pères différents sans le and the City » de la maturité dans la cité des
grâce aux démarches de simplification l’exclusion numérique. services publics pendant la crise du sou mais pas sans idée, et Yasmin (Sarah Anges – son fond est teinté d’inquiétudes
Dessin Mailys Glaize pour « Les Echos »

menées en parallèle, cette dématériali- Covid, mais la relation avec les usagers Jones) d’origine iranienne perpétuellement non seulement sur le temps qui passe et
sation rapide transforme profondé- Ces difficultés d’accès peuvent engen- ne doit pas se transformer en une rela- stressée qui cherche du travail après un l’usure des liens mais également sur l’Amé-
ment le fonctionnement de nos admi- drer des non-recours aux droits, voire tion uniquement numérique, dépour- congé maternité de douze ans… rique de Trump et l’état de la planète. Le
nistrations et les relations aux usagers des risques d’exclusion, et constituent vue de relations humaines, avec le ris- spectre d’une catastrophe rôde. De fait, « On
sans toujours tenir compte des difficul- une remise en cause de l’égalité d’accès que d’ajouter à l’exclusion sociale, Catastrophe annoncée the Verge » se termine au moment où la
tés d’une partie de la population. aux services publics qu’a soulignée le l’exclusion numérique. Toutes les quatre sont parvenues au bout pandémie de Covid-19 éclate, ce qui confère
C’est pourquoi, il faut réaffirmer que Défenseur des droits en 2019 dans son d’un cycle : alors que les frustrations se sont un sens plus général au titre. Ce ne sont pas
la dématérialisation doit impérative- rapport sur la dématérialisation et iné- Johan Theuret est directeur général accumulées, une sensation de manque les seulement nos héroïnes qui se retrouvent
ment être couplée avec le respect des galités d’accès aux services publics. Il y a adjoint chargé du pôle ressources taraude, et pas seulement sexuel… D’où le au bord du précipice mais le monde
principes fondateurs des services donc un enjeu fort à lutter contre l’illec- de la ville et Métropole de Rennes. titre « On the Verge » : littéralement « au entier… n
12 // IDEES & DEBATS Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

sciences

Vaccins : le doute ENVIRONNEMENT // L’activité humaine met en tension l’équilibre des écosystèmes marins.
Leur dégradation menace la biodiversité planétaire, préviennent les océanographes.
est-il permis ?
LA
CHRONIQUE
de Jean-Michel Claverie
Océans : la menace biochimique
de 0,1 unité avant 2050. A ce niveau, l’acide tres, les stocks halieutiques, la mégafaune et
Paul Molga En chiffres commence à tout attaquer. A commencer l’océan profond pourraient être restaurés en
@paulmolga
par les récifs coralliens, la nurserie l’espace de trente ans ». Pour parvenir à cette

T L
l 362 millions d’innombrables espèces et le refuge d’un conclusion optimiste, les auteurs ont cal-
riste rentrée. Le Covid est toujours là es écosystèmes marins s’effondrent de kilomètres carrés quart de la vie sous-marine. culé l’impact des mesures de protection
et nous accueille de retour de vacances un peu partout dans les mers du La surface occupée Dans un rapport intitulé « Projections des menées au cours des vingt dernières années
dans un contexte de confusion globe, s’alarment les spécialistes par les océans conditions futures du blanchiment des sur ces milieux.
grandissante. Israël, un des pays le mieux mondiaux de la biodiversité réunis du 3 au (71 % du globe). coraux », le chercheur Ruben van Hooi-
vaccinés (150 doses/100 habitants) et dont les 11 septembre en congrès à Marseille sous donk, spécialiste des coraux à la National
contraintes sanitaires ont été parmi les plus l’égide de l’Union internationale pour la l 70 % Oceanic and Atmospheric Administration, A ce jour, seuls 2,7 %
sévères, se débat maintenant avec quatre fois conservation de la nature (UICN). Dérègle- La part de l’oxygène s’inquiète de l’impact du changement clima- des océans sont protégés
plus d’infections journalières que la France ment climatique, acidification des océans, provenant des tique sur le polype. Si le réchauffement par des aires marines
(1.000/million), sans que personne ne multiplication des espèces envahissantes, océans. Elle est s’accélère, il pronostique que les récifs coral-
contraignantes.
comprenne pourquoi. Même incompréhension pollution bactérienne, chimique et plasti- essentiellement liens du monde blanchiront sévèrement
dans l’autre sens, avec l’Inde, qui dénombre que, surpêche… attaquées de toutes parts, produite par d’ici à 2034, devançant de neuf ans les précé-
cinq fois moins de décès par million d’habitants les richesses sous-marines sont à bout de le phytoplancton. dentes évaluations. « Cette tension marquera Menacés d’extinction en 1977, les pho-
(0,36) que la France (2), avec un taux de souffle avant même que les scientifiques un point de non-retour pour la sauvegarde des ques gris ont par exemple vu leur popula-
vaccination de seulement 10 %. Le PDG de Pfizer, aient pu en dresser l’inventaire exhaustif : l 2,2 milliards récifs, compromettant leur capacité à fournir tion enregistrer une croissance de 823 % en
aussitôt suivi par la plupart des gouvernements tout juste connaissent-ils 274.000 espèces de tonnes toute une gamme de services : nourriture, mer Baltique et de 1.410 % dans les eaux
occidentaux, assure que son vaccin est toujours sur sans doute plusieurs millions. La quantité de gaz protection côtière, recherche thérapeutique, canadiennes. Même effet pour les popula-
efficace contre le variant Delta, mais Une étude coordonnée ce printemps par carbonique absorbée tourisme… », explique le chercheur, qui tions de baleines à bosse qui augmentent de
recommande une troisième dose. Les rebonds la Tour du Valat, Institut de recherche pour par les océans estime que les coraux ne survivront pas à plus de 10 % par an. Alors qu’elles n’étaient
épidémiques seraient dus à une (trop) faible la conservation des zones humides médi- chaque année. une hausse des températures terrestres de qu’une centaine à la fin des années 1960,
persistance de l’immunité. Cette obsolescence terranéennes, analyse l’évolution depuis 2 degrés. Quelque 3 milliards d’êtres l’interdiction de leur chasse a permis la
(non programmée !?) ne devrait-elle pas 1993 de ce « hotspot » complexe qu’est la l 274.000 humains seraient alors menacés de famine. naissance de près de 40.000 individus.
entraîner une révision des contrats plutôt Grande Bleue. « Les populations de vertébrés Le nombre d’espèces Dans une autre étude publiée dans
qu’une hausse des tarifs (actée) ? Elle est ont baissé de 52 % dans les écosystèmes océaniques décrites Protection minime « Nature » le 17 mars dernier, l’écologiste
pourtant la conséquence d’un recul insuffisant marins pélagiques et côtiers, et de 28 % dans par la science. Les Cette perspective funeste n’est cependant marin Enric Sala a calculé que la protection
des essais cliniques. Ce vaccin, qui n’empêche ni les eaux douces qui s’y déversent », indique chercheurs estiment pas irrémédiable, selon un groupe interna- du tiers des océans permettrait non seule-
l’infection ni la contagion, doit-il rester la seule son principal auteur, Thomas Galewski. leur nombre total tional de scientifiques qui souligne la ment de rétablir rapidement la biodiversité
solution, alors que l’immunité naturelle Près de 17.000 espèces – dont 28 % sont à mille milliards, nature exceptionnellement résiliente des marine mais également d’augmenter de
beaucoup plus large et durable acquise endémiques – peuplent ces eaux qui cou- plantes, animaux océans. Dans une étude publiée par 10 % (8 millions de tonnes) les prises annuel-
par les jeunes au terme d’une infection souvent vrent 0,7 % de la surface des mers du globe. et micro-organismes « Nature » en 2020, ils écrivent ainsi les de poissons. « La seule solution pour
asymptomatique est maintenant avérée ? Sa longue histoire (les rives de la Méditer- compris. qu’« entre 50 et 90 % des neuf composants remonter plus de nourriture des océans, c’est
Et le « passe sanitaire », autorisant le mélange ranée sont habitées depuis des millénaires), essentiels de la vie marine que sont les marais de les protéger davantage », explique-t-il. A ce
de vaccinés infectés avec des non-vaccinés sains, sa configuration quasiment fermée, la den- l 150 millions salants, les mangroves, les plantes à fleurs, les jour, seuls 2,7 % des océans sont protégés
est-il encore justifié ? Face à cette situation sité de sa population (plus de 150 millions de tonnes récifs coralliens, les algues, les bancs d’huî- par des aires marines contraignantes. n
complexe et chaotique, il semblerait d’habitants, deux fois plus qu’il y a quarante La quantité de
raisonnable de prôner une réflexion aussi large ans), son activité touristique (près de déchets plastiques
que possible, réhabilitant la pratique 200 millions de visiteurs) et son importante présente dans les Les ravages du crabe à pinces bleues
contradictoire du doute, concept fondateur de participation au commerce maritime (30 % océans. Elle pourrait
la science moderne. Or on assiste au contraire. des conteneurs mondiaux et 22 % du trafic quintupler en 2050 et
Dans un amalgame avec les tenants du pétrolier y transitent) fragilisent dangereu- égaler alors la masse C’est la nouvelle bête noire de la biodiversité méditerranéenne : agres-
complotisme et les ignorants, ceux qui doutent, sement ses écosystèmes. Le nombre d’espè- de poissons de toutes sif et vorace, le crabe à pinces bleues (Callinectes sapidus) dévore tout
de par leur expertise même, sont désormais ces invasives provenant de ces flux explose : les mers du monde. sur son passage, poissons, coquillages, filets de pêche, et même des
censurés par les médias, vilipendés par les elles représenteraient déjà 4 % des espèces, canetons qui se réfugient dans les lagunes. L’Europe l’a classé parmi
ministres, accusés de trahison par les sociétés mettant en danger les locataires historiques les cent espèces envahissantes les plus susceptibles de nuire aux
savantes. Attention : la science « officielle » de la Méditerranée. Au moins 42 % des pois- espèces autochtones. Le poulpe, son prédateur naturel, ne suffit pas
n’a jamais fait bon ménage avec la vérité ! sons cartilagineux sont menacés et 36 % des à enrayer sa propagation. Probablement arrivée dans les cales de
crabes et écrevisses, soit un total de presque navires de marchandises en provenance des Etats-Unis, cette espèce
Jean-Michel Claverie est professeur émérite 2.000 espèces. Seize, irremplaçables, sont a été repérée pour la première fois en Espagne en 2012. Depuis, ce
à Aix-Marseille Université. déjà éteintes. spécimen, qui peut parcourir quotidiennement 15 km à la nage, s’est
répandu sur toutes les côtes de la Grande Bleue. Les Américains raffo-
Pompes en panne lent de sa chair, et désormais de plus en plus de tables méditerranéen-
Ce bassin maritime n’est pas le seul sous nes la proposent au menu, compliquant la tâche des scientifiques
o tension. « Au cours des soixante-dix derniè-
res années, plus de la moitié de toute la vie
pour contrôler sa prolifération. En Tunisie, les autorités ont ainsi
littéralement structuré la filière en encourageant la création d’usines
LA PUBLICATION marine, y compris les plantes et les animaux de transformation pour l’exportation car, depuis son arrivée, la pêche
de moins de 1 millimètre, a disparu des océans ancestrale est menacée. Sur l’autre rive, il est sous haute surveillance.
du monde, et ce déclin se poursuit au rythme Son appétit menace directement la conchyliculture française.
L’« Arabie verte », de 1 % par an », alertent Howard Dryden et
Diane Duncan du Roslin Innovation Centre
voie de passage de l’université d’Edimbourg. Dans une
étude publiée sur le site de prépublication
des premiers humains scientifique SSRN, ils ont calculé que 80 % à
90 % de la vie marine pourraient avoir dis-

P
paru des océans au cours des vingt-cinq
ar où sont passés nos lointains ancêtres prochaines années. En cause : l’acidification
quand ils sont sortis d’Afrique ? extrême des eaux.
Un scénario longtemps privilégié veut L’océan est légèrement basique avec un
qu’ils aient emprunté la côte du Levant. pH (l’unité de mesure d’acidité d’un milieu)
De fait, de nombreux sites archéologiques y ont moyen de 8. A ce niveau d’alcalinité, la
été trouvés. Mais, comme le fait remarquer majorité du carbone inorganique (par
le Pr Michael Petraglia, coauteur d’une étude opposition au carbone organique présent
parue dans « Nature », « on ne trouve que dans la matière vivante) est présente sous
ce qu’on cherche ». Or, si la côte du Levant a été forme d’ions bicarbonates qui permettent
abondamment fouillée, il n’en va pas de même, le stockage du CO2 dans les mers. Ces ions
plus au sud, de la péninsule arabique, dont on bicarbonates ne restent pas en surface mais
croyait qu’elle avait toujours été désertique plongent au fond des eaux au gré des grands
– et donc infranchissable. A tort. Des images courants. Après ce mélange océanique, une
satellites révélant la présence de milliers de lacs partie remonte à la surface, mille ans plus
asséchés ont prouvé depuis que l’actuel désert tard en moyenne. Le reste du CO2 est prélevé
d’Arabie a été jadis, par intermittence, par le phytoplancton et les algues. A la fin de
beaucoup plus hospitalier. Ainsi du bassin leur cycle de vie, ces organismes sédimen-
naturel de Khall Amayshan. Les archéologues tent au fond de l’océan où ils déposent leur
Dessin Mailys Glaize pour « Les Echos »

y sont tombés sur un empilement de cinq carbone sur des échelles de temps de plus
couches de dépôts lacustres, dont la plus de 100.000 ans.
ancienne remonte à 400.000 ans et la plus Une autre pompe, dite « à carbonate », est
récente à 55.000 ans. Et, dans chacune de menacée par l’acidification des eaux. Elle
ces cinq couches, ont été découverts des outils provient des coraux et coquillages. Le cal-
en pierre, façonnés selon les techniques caire qu’ils emploient pour fabriquer leur
successives qu’a inventées l’humanité naissante. enveloppe se compose de carbonate de cal-
Ce qui, pour les auteurs de l’étude, témoigne cium dont la synthèse prélève elle aussi du
du passage de différentes espèces d’Homo carbone dissout. Selon les chercheurs Le blanchiment des coraux (ici la Grande Barrière de corail, au large de l’Australie) pourrait à terme
entre ces deux dates. — Yann Verdo écossais, le pH océanique pourrait baisser menacer de famine 3 milliards d’êtres humains. Photo iStock
Les Echos Lundi 6 septembre 2021 // 13

enquête

Le 26 mai, une ordonnance gouvernementale a offert à la Collectivité européenne d’Alsace un cadre pour instaurer « une taxe sur le transport routier de marchandises recourant à certaines voies
[de son] domaine public routier ». Photo Frédéric Maigrot/RÉA

Bénédicte Weiss

Le grand retour
— Correspondante à Strasbourg de caractérisation des flux pour le compte

D
de l’Etat. Il renvoie au ministère de l’Envi-
es désillusions, l’ex-député Yves Bur ronnement pour la consulter. Celui-ci n’a
en a connu des montagnes. Voilà pas donné suite à nos demandes de préci-

de la taxe poids lourds


vingt ans qu’il défend le principe sions sur l’écotaxe alsacienne, se bornant à
d’une écotaxe applicable aux poids lourds. un discours très général. « On n’est pas sur
Vingt ans qu’il renonce sous le poids des lob- les mêmes flux », décrit Laurent Darley, pour
bys et des politiques. « J’ai fait voter un expliquer que le risque de report est
amendement pour l’écotaxe en décem- minime. Olivier Jacquin, sénateur (PS) de
bre 2005 », se souvient l’ancien élu du Bas- Meurthe-et-Moselle, n’en fait pas la même
Rhin (LR), qui a pris sa retraite politique en lecture. Il évoque au contraire « plusieurs
2020. En vain. Huit ans plus tard, le prési- milliers de véhicules par jour » susceptibles
dent François Hollande la remise au tiroir, TRANSPORT // L’Alsace envisage la mise en place d’une nouvelle taxe de changer leur itinéraire en arrivant du
sous la pression des « bonnets rouges » bre- poids lourds sur son territoire. Agriculteurs, transporteurs nord de l’Europe. Il s’appuie pour cela sur
tons. Elle réapparaît aujourd’hui dans son un autre exemple régional : « Des données de
giron originel, à la faveur de la création de la et industriels y restent résolument opposés. la Direction interdépartementale des routes
Collectivité européenne d’Alsace (CeA), Est sur l’axe est-ouest montrent d’importan-
fusion des Conseils départementaux du tes fuites de poids lourds de l’A4 payante vers
Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Le 26 mai, une S’ajoute le fait que nous gérions déjà les donneurs d’ordre et, in fine, sur les serait pas la première à voir le jour en la RN4 gratuite, à 60 kilomètres de là. Il y en a
ordonnance gouvernementale lui a offert 6.000 kilomètres de routes, cela nous rendait consommateurs. Il craint aussi des change- Europe. Il y a, bien sûr, l’exemple allemand. 17 % sur l’A4 et le double sur la RN4. » Déjà en
un cadre pour instaurer « une taxe sur le crédibles dans notre proposition d’expéri- ments de pavillon, les clients se tournant Mais le regard de la CeA se tourne surtout 2019, lors des débats sur la loi Alsace, il avait
transport routier de marchandises recourant menter un tel dispositif. » Vincent Thiébaut, alors vers le plus offrant, salaires d’Europe vers la Belgique, où un prélèvement kilomé- porté un amendement, ensuite supprimé
à certaines voies [de son] domaine public député (LREM) du Bas-Rhin et l’une des de l’Est à l’appui. trique pour poids lourds a été lancé dans les par l’Assemblée, étendant la taxe au sillon
routier ». Son axe nord-sud, l’autoroute A35, chevilles ouvrières de la création de la CeA, années 2010. Comme en Alsace, le réseau lorrain. Il estime que ses arguments ont été
est prioritairement ciblé. « Cette écotaxe abonde : « Il est rapidement devenu évident Exceptions routier y est dense et propice au transit entendus par la commission mixte pari-
verra le jour au mieux en 2025, soit vingt ans que l’encombrement du sillon est un sujet Aucune action forte n’est envisagée par depuis les grands ports du nord de l’Europe. taire qui a adopté le 20 juillet la loi Climat.
après mon amendement ! Ce sont vingt ans de majeur et qu’il faut un outil pour le réguler. » l’Urta pour l’instant. « On consulte nos Les camions sont taxés grâce à un système Elle a acté la possibilité, pour les régions
pertes de temps et de recettes, vingt ans passés bases. Elles sont contre mais elles sont très interopérable de badges embarqués qui frontalières volontaires, dont le Grand Est,
à subir le trafic de camions en transit sur l’axe Interprofessions calmes », assure Michel Chalot. Une piste fournissent au réseau leurs spécificités et d’instaurer une contribution sur le réseau
nord-sud alsacien », commente Yves Bur. Avec l’ordonnance de mai 2021, la CeA a juridique est à l’étude, ajoute-t-il sans la kilométrages. qui leur serait délégué par l’Etat. Ce dernier
six ans pour mettre en place l’écotaxe. Ses préciser. Du côté des chambres consulai- Des mesures d’accompagnement ont été point relève de la loi 4D, toujours en débat.
services estiment qu’au moins trois seront res, qui représentent la quasi-totalité du mises en place pour aider les transporteurs
L’écotaxe alsacienne nécessaires. Une consultation de la popula- tissu local, des exemptions sont réclamées. belges. Sont concernés « les qualifications Au niveau de la Maut
ne serait pas la première tion est envisagée en fin de parcours. Pour Exemple du côté agricole : les exceptions professionnelles, les systèmes d’aide à la Fruit de longs échanges entre les services de
à voir le jour en Europe. l’heure, une étude d’impact sur le tissu éco- envisagées par l’ordonnance pour ce sec- conduite, le verdissement des camions », liste la CeA et de l’Etat, l’ordonnance de mai 2021
nomique local est imposée. La directive teur ne concernent pas la distribution des Johan Schoups, administrateur général de laisse la main à la collectivité sur de nom-
européenne Eurovignette, en vigueur denrées depuis les centres de collecte. Viapass, organisme public de contrôle et de breux points, comme le tonnage minimal
En 2005, c’est justement cet axe alsacien depuis 1999, interdit de discriminer les « Nous véhiculons de 800.000 à 1 million de coordination du prélèvement. des camions taxés. Il devra être inclus entre
qui motive le dépôt de son amendement. transporteurs en fonction de leur nationa- tonnes par an, ça se traduira sans doute par 3,5 et 12 tonnes. Concernant le montant du
L’Allemagne vient alors d’instaurer une lité ou des origines et destinations du véhi- de 300.000 à 400.000 euros de taxe », estime prélèvement, « il faudra être au même niveau
« LKW Maut », taxe sur les poids lourds. cule taxé. Les Alsaciens seront donc taxés Marc Moser, président du collecteur Fruit de longs échanges que la taxe allemande, sinon cela ne servira à
Avec, à la clé, un report de trafic vers la comme ceux en transit. Une quinzaine Comptoir agricole et membre du bureau de entre les services rien », affirme Frédéric Bierry. Des études
France. Soit jusqu’à 3.000 poids lourds, d’interprofessions sont consultées depuis la Chambre d’agriculture Alsace. de la CeA et de l’Etat, restent à mener. Sous cette réserve, il donne
selon l’ancien député, sur les 14.000 qui peu. « Nous menons une étude approfondie, Il évoque une distorsion de concurrence un premier ordre de grandeur de 30 à
empruntent l’A35 chaque jour. A peine 900, filière par filière, explique Laurent Darley, avec les entreprises recourant à la voie flu-
l’ordonnance de mai 2021 40 millions d’euros de recettes brutes par
en tout cas pas plus de 1.000, rétorque directeur général délégué de la CeA. Par viale pour des denrées plus lointaines. Jean- laisse la main à la an, pour un coût de fonctionnement de près
Michel Chalot, à la tête de l’Union régionale exemple, les graviéristes qui vont charger des Luc Hoffmann, président de la Chambre de collectivité sur de de 10 millions d’euros. Le budget routier de
du transport d’Alsace (Urta). Les derniers bateaux sur le Rhin avec leurs camions, ou les métiers d’Alsace, craint que les fournis- la collectivité s’élève à 150 millions d’euros.
chiffres disponibles, fournis par la CeA en betteraviers pendant les travaux agricoles. » seurs répercutent la taxe sur leurs clients
nombreux points, comme Les recettes seraient fléchées vers les mobi-
juin 2021, font état d’environ 1.500 camions De 15 à 20 entretiens sont envisagés pour artisans. Son homologue de la Chambre de le tonnage minimal lités en général.
selon les points de comptage. En 2018, lors chaque secteur, en plus de rencontres plus commerce et d’industrie Alsace Euromé- des camions taxés. Reste une dernière question à la stricte
des discussions entre les départements alsa- générales. Il s’agira ensuite de réfléchir à « ce tropole, Jean-Luc Heimburger, interroge échelle strasbourgeoise : si l’écotaxe rem-
ciens et l’Etat pour créer la CeA, les mêmes qu’il est possible de faire pour simplifier les une possible concurrence entre l’Alsace et Depuis la promulgation de l’ordonnance, plit son office et dissuade les poids lourds
arguments reviennent. Le transfert des rou- choses dans chaque filière concernée », pour- les territoires sans écotaxe. Il se dit particu- ce sont surtout les élus de la Lorraine voi- en transit d’emprunter le sillon alsacien, le
tes nationales aux départements est suit-il. « Je n’ai strictement rien à y gagner, je lièrement soucieux pour les secteurs du sine qui se font entendre, appelant à une contournement ouest de Strasbourg pour-
réclamé par les présidents du Bas-Rhin et du n’ai que des choses à perdre », soupire Michel transport logistique et du BTP en raison du écotaxe à l’échelle de la région Grand Est. Ils rait voir ses recettes de péage baisser
Haut-Rhin. Avec « pour principale justifica- Chalot, bras grand écartés. Carré sur sa poids de leur matériel. craignent un report de trafic du sillon alsa- d’autant. Il est censé ouvrir en février 2022,
tion celle de pouvoir réguler la circulation chaise, carte Michelin dépliée devant lui, il cien vers le sillon lorrain et son A31, à l’ins- après des décennies de débats et une oppo-
dans l’axe rhénan », note le préfet du donne les estimations qu’il a faites sur la Exemple belge tar de ce qui s’est passé de l’Allemagne vers sition virulente dénonçant son inutilité.
Grand Est, Jean-Luc Marx, dans son rapport base d’une taxe identique à la LKW-Maut En parallèle de cette consultation, la tech- l’Alsace en 2005. S’ajoute, expliquent-ils, un « Il est encore trop tôt pour estimer les
« Mission Alsace Grand Est », remis en juin pour son entreprise de 50 camions basée nologie et les opérateurs doivent être choi- coût très attractif du carburant au Luxem- conséquences d’une écotaxe », estime la
au Premier ministre Edouard Philippe. dans le port de Strasbourg. Soit un coût sis. La CeA bénéficie d’une aide à maîtrise bourg voisin. filiale de Vinci Autoroutes qui en a la
« Le sujet était facilement intelligible, com- de 300.000 euros par an, pour un résultat d’ouvrage technique et juridique, tandis Le Centre d’études et d’expertise sur les concession. Dans tous les cas, commente
mente Frédéric Bierry, président (LR) de la d’exploitation de 100.000 à 120.000 euros. qu’une mission dédiée est en cours de créa- risques, l’environnement, la mobilité et Yves Bur, « il faudra choisir entre les recettes
CeA. L’axe nord-sud est accidentogène. Pour lui, cela se répercutera forcément sur tion en interne. L’écotaxe alsacienne ne l’aménagement a conduit en 2019 une étude et la dissuasion ». n
« Jazz » par Pascal Garnier pour « Les Echos »

DERNIÈRE HEURE

Macron fait Tennis : les Français La Guinée en proie Les talibans attaquent
des annonces pour éliminés de l’US Open au chaos la vallée du Panchir
L’ÉDITORIAL la Méditerranée
' ' '
SPORT – Comme lors des AFRIQUE – Situation politi- AFGHANISTAN – Les tali-
DES « ÉCHOS »
' BIODIVERSITÉ – Lors de trois premiers Grands que confuse en Guinée. Un bans disent avoir gagné
l’ouverture du Congrès Chelems de l’année, il n’y groupe de soldats mutins a du terrain dans la vallée
Emploi : profiter mondial de la nature à
Marseille, vendredi, le président
aura pas de Français en deuxième
semaine de l’US Open. Gaël Mon-
annoncé, lors d’une courte appari-
tion à la télévision nationale
du Panchir, dernier gros foyer
de résistance armée aux nouveaux
de l’embellie de la République a promis une
accélération de la protection
fils s’est incliné en 5 sets face à
l’Italien Jannik Sinner dans son
dimanche, la dissolution de la
Constitution et du gouvernement
maîtres de l’Afghanistan.
Cette vallée difficile d’accès, située
des aires marines. Il s’est engagé à match du troisième tour. Après la dans ce qui s’apparente à un à 80 km au nord de Kaboul,
C’est un signe de plus de la bonne santé du marché faire passer de 0,2 % à 5 % les aires perte des deux premiers sets, le putsch. Le président Alpha Condé, abrite les forces du Front national
du travail : le nombre d’offres d’emploi diffusées sous « protection forte » d’ici à Français, 20e joueur mondial, a dû âgé de 83 ans et au pouvoir de résistance (FNR). Celui-ci est
sur le site de Pôle emploi (qui inclut les partenaires 2027. Emmanuel Macron a aussi batailler dans chaque manche depuis 2010, aurait été arrêté par dirigé par Ahmad Massoud, le fils
de l’opérateur public) atteint des niveaux record depuis annoncé que la France organise- pour remonter au score, au point les forces spéciales. Mais, dans du commandant Massoud,
plusieurs mois. Créations nettes d’emplois, niveau rait dans les prochains mois un de mettre en ébullition le Louis le même temps, le ministère assassiné en septembre 2001
des embauches en CDI, nombre de chômeurs sans sommet consacré aux océans. Un Armstrong Stadium. De son côté, de la Défense a annoncé que par Al Qaida, après avoir lutté
aucune activité : tous les indicateurs sont au vert « One Ocean Summit », à l’image le numéro un mondial, Novak la garde présidentielle avait contre les talibans. Washington
et viennent conforter l’idée que malgré la persistance du « One Planet Summit » dédié Djokovic, est venu à bout du Japo- repoussé une attaque des forces estime que le pays se dirige vers
du Covid, une phase active de recrutement est ouverte. au réchauffement climatique. nais Kei Nishikori en quatre sets. spéciales contre le palais présiden- une guerre civile.
Première conséquence : cela fait monter le débat sur les tiel dans la capitale Conakry.
hausses de salaires, par ailleurs alimenté par le retour
de l’inflation. Ce n’est pourtant pas le problème le plus LA PHOTO DU JOUR
crucial à résoudre, loin de là. La hausse des salaires sera
davantage une résultante des tensions sur le marché
du travail, entreprise par entreprise. Et il faut rester
prudent quant à la santé financière des entreprises.
L’évolution spectaculaire, et en partie inattendue,
de l’emploi devrait en revanche conduire à des actions
résolues et rapides dans quatre
directions. D’abord, et c’est
acquis selon l’exécutif, la mise
en œuvre au 1er octobre
de la réforme de l’assurance-
chômage. Le Conseil d’Etat
avait bloqué le volet
concernant les contrats courts
Par Etienne au prétexte de l’incertitude
Lefebvre de la situation économique
(en particulier dans les
Malgré la secteurs friands de CDD
persistance comme la restauration) ?
Cette réserve n’a plus lieu
du Covid, d’être, les employeurs ayant
une phase au contraire de plus en plus
active de de difficultés à embaucher.
Deuxième chantier
recrutement prioritaire :
est ouverte. l’accompagnement vers
la formation et l’emploi
des jeunes qui en sont les plus
éloignés. C’est l’objet de la généralisation de la garantie
jeune universelle (devenue « revenu d’engagement »
au cours de l’été), que l’exécutif tarde à boucler.
Sur ce dossier de longue haleine, il ne faudra pas lésiner
sur les moyens réservés à l’accompagnement.
A l’autre bout de la chaîne, le chantier de l’emploi
des seniors devrait aussi être activé sans délai.
Les partenaires sociaux sont preneurs,
et les employeurs, de l’aveu même du Medef, ont
du pain sur la planche en la matière. Il conviendrait
donc d’avancer sans attendre l’hypothétique réforme
des retraites : ce serait, pour une fois, faire les choses
dans le bon ordre. Dernier dossier primordial dans
ce contexte porteur et qui, là encore, peut faire l’objet
d’un travail en commun avec les partenaires sociaux :
la meilleure adéquation de la formation avec PASSATION DE DRAPEAU ENTRE TOKYO ET PARIS POUR LES JEUX PARALYMPIQUES La maire de Paris, Anne Hidalgo, a reçu le drapeau paralympique des
les besoins de main-d’œuvre. Une des rares déceptions mains du président du Comité international paralympique (CIP) Andrew Parsons lors de la cérémonie de clôture des Jeux, dimanche à Tokyo. Cette transmission
concernant les mesures d’urgence mises en œuvre de relais symbolique entre Tokyo et Paris a été marquée par une fête de passation dans la capitale française, qui accueillera la 17e édition des Jeux Paralympiques d’été
pendant la crise Covid, l’activité partielle ayant peu dans trois ans, du 28 août au 8 septembre 2024. Ce sera une première en France. Photo Issei Kato/Reuters
servi à former et réorienter des salariés jusque-là.

( Lire nos informations


Page 2
26 MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI
13/22 14/23 14/24 15/24 18/22
27 20/26 20/25 19/23 18/24 17/26
28
28 28 16/28 13/21 14/22 13/24 15/24 16/25
27
14/25 15/26 15/26 17/23 18/22
30 30 18/31 15/27
26 MARDI 28/40 26/42 27/43 28/42 28/43
31 27 17/32
29 14/26 16/26 15/26 15/25 18/24
30 27/31 26/32 26/32 27/30 27/31
31 26 20/24 20/24 20/23 21/23 20/22
32 28 20/34 20/27
31 15/28 18/29 17/26 17/23 17/20
32 20/32 20/31 18/27 17/28 17/29
16/29 20/29 20/29 19/28 18/29 19/29

« La Matinale »
30 30
29 5/12 7/11 10/13 14/18 12/19
18/23 15/27
20/27 19/27 21/28 20/23 18/25
31 28 MERCREDI
33 18/28 20/24 20/25 19/29 20/32 21/28
La rédaction sélectionne pour vous 13/19 13/18 15/18 14/19 15/18
31
les informations pour bien 27
20/27 20/26
27/32
24/32
25/29
24/31
24/28
24/28
24/29
25/31
24/30
24/29
commencer votre journée. 35 34 26 13/17 10/17 8/19 10/19 10/24
18/24 19/21 17/25 17/26 23/26 23/29
25 28 16/21 13/24 17/23 14/21 13/22
26 17/22 17/22
JEUDI 14/25 14/25 10/25 14/23 14/23

newsletters.lesechos.fr 27 17/24

18/26 19/26
n n J J J
CAC 40 DOW JONES EURO/DOLLAR ONCE D’OR PÉTROLE (BRENT) Lundi 6 septembre 2021
6.689,99 points 35.382,17 points 1,1883 $ 1.823,7 $ 72,85 $ www.lesechos.fr
-1,0807 % -0,1739 % 0,0421 % 0,6152 % 0,0137 %

DEVISES EUR/GBP 0,8572 EUR/JPY 130,285 EUR/CHF 1,0857 GBP/USD 1,386 USD/JPY 109,655 USD/CHF 0,9138 TAUX EONIA -0,484 LIFFE EURIBOR 3 MOIS -0,551 OAT 10 ANS -0,0351 T-BONDS 10 ANS 1,2743

TotalEnergies signe un méga-contrat Amazon


pourrait lancer
en Irak de 27 milliards de dollars son propre
téléviseur
ÉNERGIE OBJETS CONNECTÉS

Clotilde Briard Marina Alcaraz


@ClotildeBriard @marina_alcaraz

L’annonce a été faite solennellement à Amazon bientôt dans le salon ? Le


Bagdad dimanche. TotalEnergies a signé groupe américain pourrait lancer son
un méga-contrat avec l’Irak. L’accord porte propre téléviseur dès le mois d’octobre,
aussi bien sur la production de gaz et de aux Etats-Unis, selon le média Business
pétrole que sur l’exploitation d’énergie Insider. Le projet serait dans les cartons
solaire. A terme, le programme pèsera au depuis deux ans, selon des sources pro-
global 27 milliards de dollars (22,7 milliards ches du dossier. Le groupe travaillerait
d’euros), a indiqué le ministre irakien du notamment avec le chinois TCL pour
Pétrole, Ihsan Abdul Jabbar, à l’issue de la des écrans de 55 à 75 pouces, mais aussi
cérémonie de signature. « Il s’agit du plus sur des téléviseurs développés en
gros investissement d’une entreprise occiden- interne. L’écran serait équipé d’Alexa,
tale », a-t-il souligné. Le montant initial des l’assistant virtuel d’Amazon.
quatre projets prévus dans le sud du pays En entrant dans le marché des télévi-
devrait être de 10 milliards sur sept ans. La seurs, la société fondée par Jeff Bezos
part exacte prise par TotalEnergies n’a pas serait ainsi en concurrence directe avec
été précisée. Les travaux d’ingénierie les fabricants traditionnels de télévi-
démarreront immédiatement, a précisé le seurs comme Samsung, LG ou Sony, qui
PDG du groupe français, Patrick Pouyanné, vendent aussi nombre de leurs produits
selon Reuters. « Nous prévoyons de mobili- sur la plateforme Amazon. Le géant de
ser les équipes en Irak, à Bassorah, d’ici la l’e-commerce a déjà lancé des télévi-
fin de l’année », a-t-il ajouté. seurs AmazonBasics en Inde à la fin de
l’année dernière, vendus autour de 500-
Relancer les grands projets 600 dollars. Toutefois, l’accueil est
Pour TotalEnergies, qui avait renoué avec mitigé, certains clients critiquant
un bénéfice net au deuxième trimestre par notamment le logo, trop présent, ou
rapport à la même période de 2020, ce pro- un mauvais fonctionnement d’Alexa,
gramme permet de relancer le cycle de rapporte Business Insider.
ses grands projets. Le pétrolier avait en effet
dû annoncer en avril le gel sine die d’un
énorme contrat au Mozambique, le plus Les projets du groupe français touchent aussi bien le pétrole et le gaz que l’énergie solaire. Photo Pascal Rossignol/Reuters La possible irruption
gros en cours. La cause de cette décision d’Amazon sur ce marché
justifiée par la « force majeure » ? Les atta- de grandes réserves de pétrole et de gaz, tranche de centrale nucléaire. Pour Total- prévoit un investissement de 3 milliards
ques des groupes djihadistes liés à l’organi- le deuxième pays de l’Opep n’en est pas Energies, ce volet illustre la poursuite annon- de dollars dans un projet visant à injec-
arrive à un moment
sation Etat islamique, à quelques kilomè- moins confronté à une crise énergétique cée de sa stratégie de développement « dans ter de l’eau de mer dans les champs de relativement propice.
tres du projet. Une suspension qui sonnait aiguë. Il connaît d’ailleurs d’incessantes les renouvelables et l’électricité », auxquels le pétrole du sud afin d’extraire ce qui reste
comme un sérieux revers pour le groupe. coupures d’électricité. groupe compte consacrer cette année la au fond du sous-sol. Il est aussi planifié Ce n’est pas la première fois que le
Pour l’Irak, l’exploitation de l’énergie moitié de ses investissements dédiés à sa la construction, pour 2 milliards, d’une géant du commerce électronique pro-
solaire avec la construction d’une vaste Extraction par eau de mer « croissance future ». Un mouvement symbo- station de production de gaz naturel pose des objets du quotidien intégrant
centrale, l’une des facettes du contrat, est un Un champ de panneaux solaires sera donc lisé par son récent changement de nom. dans les cinq gisements méridionaux Alexa, notamment dans l’équipement
enjeu fort pour réduire la dépendance installé à Artawi, près de Bassorah. Il devrait Le contrat porte également sur une de West Qurna 2, Majnoun, Artaoui, électroménager, pour rendre son assis-
du pays à l’énergie fossile. S’il dispose produire 1.000 mégawatts, l’équivalent d’une palette d’actions. Une première phase Tuba et Luhais. n tant le plus présent possible. Amazon
propose par exemple des micro-ondes
connectés (qui se commandent avec la
voix) mais aussi des télécommandes,

l’essentiel Les fabricants devront faire des enceintes, une interface pour la télé-
vision, etc. Parallèlement, le groupe, qui

des stocks de médicaments


vient de racheter les mythiques studios
MGM, reste très présent sur les conte-
La biodiversité, un nouveau Télécoms : les 5 défis de la rentrée nus avec notamment Amazon Prime
casse-tête pour les entreprises La rentrée 2021 est critique pour les Video, qui propose des séries et des films.
Dans le cadre du congrès de l’Union opérateurs : le renouvellement des stock de sécurité de deux mois), le stock En lançant son écran de télévision,
internationale pour la conservation de la infrastructures – entre retrait du cuivre, PHARMACIE pourra être abaissé à moins de deux mois. Amazon devancerait d’autres Gafa. Au
nature, les entreprises commencent déploiement de la fibre et construc- Mais il faudra, en ce cas, soumettre une début de la décennie 2010, les spécula-
à faire des bilans de leurs actions tion d’antennes – bat son plein. Claude Fouquet demande de dérogation. tions étaient vives sur l’entrée d’Apple
en matière de lutte contre la Surtout, il faut commencer à @ClaudeFP Alors que les tensions d’approvision- dans le marché de la télévision, alors
perte de biodiversité. Elles monétiser la 5G, un an après nement des médicaments se sont ampli- que la firme avait lancé en 2006 un
s’accordent sur l’idée qu’il avoir obtenu les précieuses Eviter les mauvaises surprises et les fiées ces dernières années, « c’est une petit boîtier pour accéder à l’univers
faut fixer des indicateurs, fréquences.// P. 23 pénuries et tirer les leçons de la crise avancée majeure pour les patients car de la marque, sans toutefois avoir le
mais le processus est com- sanitaire. Les laboratoires pharma- c’est la première fois qu’une législation succès escompté.
plexe. // P. 16 Le DAX allemand ceutiques français doivent désormais d a n s l ’ U n i o n e u ro p é e n n e i m p o s e
intègre dix nouvelles constituer un stock de sécurité minimal deux mois de stock », se félicite Carole Bond des ventes de télévisions
Mode : Etam a enclenché valeurs de deux mois pour tous les médicaments Le Saulnier, directrice des affaires juri- La possible irruption d’Amazon sur ce
Philippe Lopez/AFP

la relance de Maison 123 L’indice phare de la B ourse de d’intérêt thérapeutique majeur (MITM) diques et réglementaires de l’ANSM. marché arrive à un moment relative-
Maison 123, qui a revu ses collections Francfort passe de 30 à 40 membres. destinés aux patients français. La mesure ment propice. L’année 2020 a été mar-
pour toucher une clientèle plus jeune, Malgré l’arrivée de fleurons de la nou- est officiellement entrée en vigueur, a Multiplication des ruptures quée par un bond des ventes de télévi-
vient de lancer une offre de lingerie et vise velle économie, le DAX 40 conserve un indiqué l’Agence nationale de sécurité de stock ces dernières années seurs dans les pays développés, en plein
un prochain retour à l’équilibre. // P. 20 profil très traditionnel. // P. 31 du médicament et des produits de santé E n 2 0 2 0 , l ’A N S M a e n r e g i s t r é confinement un peu partout dans le
(ANSM) vendredi. Elle avait été entérinée 2.446 signalements de ruptures de stock monde. D’après le cabinet d’étude de
par un décret paru en mars. et de risques de ruptures. Un chiffre en marché Omdia, il ne s’est tout simple-

= LES ENTREPRISES CITÉES Ces médicaments sont ceux pour les-


quels une interruption de traitement peut
mettre en danger la vie du patient à court
forte hausse par rapport aux 1.504 signa-
lements enregistrés en 2019 et qui
progresse depuis plusieurs années.
ment jamais vendu autant de télévisions
(16,4 millions) en trois mois aux Etats-
Unis qu’entre juillet et septembre 2020.
Aledia 25 Dacia 18 Kering 38 Revolut 32
Altice 23 Deutsche Telekom 23 Logitech 24 SFR 23 ou moyen terme. Pour certains médica- En quatre ans, ces signalements ont été Même si les spécialistes s’attendent à
Antin 38 Eiffage 21 LVMH 16, 38 Spie 21 ments ayant fait l’objet de ruptures ou de multipliés par quatre, suscitant l’inquié- un recul cette année, 2021 devrait être
AstraZeneca 20 Engie 21 Michelin 16 Technip Energies 38 risques de ruptures de stock réguliers tude des associations de consommateurs. un assez bon cru. D’après la CTA
Bank of America 30 Equans 21 Mooncard 25 TechnipFMC 38 dans les deux dernières années, les stocks Toutes les classes de médicaments – l’organisation professionnelle de l’élec-
Bel 16 Etam 20 Orange 23 TF1 24 pourront être portés à quatre mois après sont concernées par ces signalements. tronique grand public –, le nombre de
Bouygues 21 Free 23 Pernod Ricard 22 Vantage Towers 23
décision de l’ANSM. A l’inverse, dans des Des sanctions financières seront infli- téléviseurs vendus outre-Atlantique
Bouygues Telecom 23 GRDF 16 Popy 29 Vinci Energies 21
Carrefour 16, 38 Groupe Rocher 16 Renaissance Vodafone 23 cas strictement limités par le décret gées aux laboratoires qui contrevien- devrait baisser de 4,2 % cette année,
CDC Biodiversité 16 Hermès 38 Technologies 31 Wells Fargo 30 (comme une durée de conservation draient aux nouvelles dispositions, a mais les marques devraient augmenter
CMA CGM 16 JP Morgan Chase 30 Renault 18 Xtramile 29 incompatible avec la constitution d’un précisé l’ANSM. n leurs revenus. n
ENTREPRISES Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

La biodiversité, un nouveau casse-tête


pour les entreprises
l Dans le cadre du congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), les entreprises
commencent à faire des bilans de leurs actions en matière de lutte contre la perte de biodiversité.
l Elles s’accordent sur l’idée qu’il faut fixer des indicateurs, mais le processus est bien plus complexe que pour le CO2.
ENVIRONNEMENT

Julie Chauveau
@juliechauveau
et Muryel Jacques
@MuryelJacque

Jusqu’au 11 septembre se tient le


congrès de l’Union internationale
pour la conservation de la nature
(UICN) à Marseille, auquel parti-
cipent scientifiques, représentants
gouvernementaux, associations de
défense de l’environnement… et
chefs d’entreprise. Alors que la
question de la lutte contre le chan-
gement climatique est remontée
dans l’agenda des PDG, une petite
musique commence à se faire
entendre : le monde de l’entre-
prise va devoir prendre en compte
l’impact de ses propres activités
sur la biodiversité.
Jusqu’à présent, ce sont surtout
les groupes d’infrastructure,
d’immobilier, ou même les sociétés
minières qui ont appris à affronter
cette question. Dans l’Hexagone, le
BTP avait été traumatisé dans les
années 1990 par l’épisode des scara-
bées pique-prune, dont la présence
avait mis à l’arrêt le chantier de
l’autoroute A28 pendant six ans.
Depuis, les études d’impact sont
mieux conduites avec des politiques
visant à réduire les conséquences
des travaux. Et des mécanismes de
compensation permettant de finan-
cer la restauration d’espaces ont été
instaurés. Dans le bassin de la Crau, Le congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature se tient jusqu’au 11 septembre à Marseille. Photo Philippe Magoni/Sipa
CDC Biodiversité regroupe, par
exemple, des financements venant
de plusieurs opérateurs pour ache-
ter puis gérer sur trente ans plus de
350 hectares de vergers permettant
24 % de la surface de la France
métropolitaine.
Comment agir ? Pour CMA CGM,
tion de la lutte contre la perte de biodi-
versité est incroyablement plus com-
plexe. Elle passe d’abord par le fait de
EDF se veut mieux-disant
le retour de l’outarde canepetière,
un oiseau menacé de disparition.
cela a commencé par réduire la
vitesse des navires dans les zones de
reproduction des baleines, appren-
disposer d’outils de mesure basés sur
la science sur lesquels existe un con-
sensus, puis de se fixer des objectifs »,
sur la protection de ses sites
Dépendance à la nature dre à les détecter pour éviter les colli- explique Antoine Arnault, directeur
Dans son discours lors de l’ouver- sions ou bien traiter les eaux de bal- de l’Image et de l’Environnement « Renaturation » et Dans le périmètre de celle de deux partenaires dans le cadre de
ture du congrès de l’UICN, Christine last. Pour LVMH et ses 75 maisons, chez LVMH. Le groupe soutient enfouissement de sites, Saint-Alban, toujours en Isère, la ce programme de coopération de
Lagarde a affirmé que 42 % du mon- l’approche est multiple : expérimen- notamment le Global Biodiversity adaptation des ouvrages zone humide de Malessard est en 21 millions d’euros sur trois ans.
tant des actions et obligations déte- ter, puis diffuser plus largement Score de la Caisse des Dépôts et a pris à libre circulation voie de reconstitution. EDF s’est engagé à publier les
nues par des institutions financières dans les fermes qui fournissent le l’engagement d’ici à 2030 de régéné- des espèces… Le groupe L’électricien se veut également résultats de tous les travaux des
françaises proviennent d’entrepri- coton des pratiques visant à régéné- rer 5 millions d’hectares, « soit au EDF s’implique dans exemplaire hors de l’Hexagone. Il thésards car « il s’agit de faire parta-
ses qui sont fortement ou très forte- rer les sols, favoriser les pratiques sein de ses filières d’approvisionne- la préservation de vient de s’entendre avec le gouver- ger les connaissances acquises »,
ment dépendantes d’au moins d’agroforesterie dans les vignobles, ment, soit dans le cadre de projets de la biodiversité au-delà nement du Laos pour obtenir sous poursuit Carine de Boissezon. Une
un service écosystémique. En clair, veiller à ne pas acheter de bois prove- préservation », ajoute Hélène de ses obligations légales. deux ans l’inscription du parc étude va être lancée pour suivre les
les entreprises ont besoin de la nant de zones à risque de déforesta- Valade, directrice développement et national Nakai-Nam Theun, qui populations de baleines au large
nature car elles l’utilisent. Ensuite, tion. « En matière de réchauffement environnement du groupe. Joël Cossardeaux abrite le barrage le plus important des côtes du New Jersey où Atlantic
ce travail des chercheurs de la Ban- climatique, l’unité de mesure est sim- @JolCossardeaux du pays, sur la très sélecte liste Shores, un consortium regroupant
que de France montre qu’elles sont ple, le CO2, il faut tout faire pour le Outils de mesure verte de l’Union internationale l’énergéticien français et la bran-
responsables de l’artificialisation de réduire. Pour les entreprises, la ques- Comme pour le climat, l’idée est de Des solutions agri-photovoltaï- pour la conservation de la nature che renouvelables du groupe Shell,
construire des instruments capables ques pour assurer le maintien des (UICN). Un projet que les deux portent un projet de 1,5 gigawatt.
d’établir un lien quantitatif entre cultures sous des panneaux solai- partenaires présenteront au con-
Vers des règles l’activité économique de l’entreprise res, des systèmes d’effarouche- grès de cette organisation, cette Neutralité carbone en 2050
et les impacts sur la biodiversité, ment qui éloignent les chauves- semaine à Marseille. « Il ne s’agit pas seulement de satis-
plus contraignantes l’étape suivante étant l’établissement souris des éoliennes. Des procédés Avec le Centre de surveillance de faire à nos obligations réglementai-
d’objectifs d’amélioration construits hydroacoustiques qui permettent, la conser vation de la nature res, résume la représentante
Les ONG poussent pour que l’Europe adopte une sur des bases scientifiques. Une coa- sans les perturber, d’observer et de (UNEP-WCMC), une agence d’EDF. Il faut être cohérent avec
législation afin d’empêcher l’arrivée sur le marché lition d’entreprises et de scientifi- comprendre le comportement des de l’ONU, EDF finance des travaux notre raison d’être. » Le fournisseur
européen de produits liés à la déforestation. Lors de son ques planche sur des lignes directri- poissons, afin de mieux aménager de recherche sur les perspectives historique d’énergie s’oblige ainsi à
discours d’ouverture du congrès, Emmanuel Macron s’est ces de biodiversité (« science-based les barrages pour leur passage, d’évolution de différentes espèces « construire un avenir neutre en
engagé à porter une initiative « forte » de sortie accélérée targets for nature »), sur le modèle comme celui de Poutès (Haute- marines. Des critères rigoureuse- CO2, conciliant préservation de la
des pesticides quand la France aura la présidence de ce qui se fait déjà sur le climat et Loire)… EDF est à la recherche de ment scientifiques des – « règles planète, bien-être et développement
tournante de l’Union européenne. Il a également promis qui est largement regardé par les toutes les innovations qui pour- d’or », comme les appelle Carine de grâce à l’électricité et à des solutions
de placer 5 % de l’espace français en protection forte. fonds RSE. Mercredi, à Marseille, ront réduire l’empreinte de ses Boissezon – ont été définis par les et des services innovants. »
De quoi alimenter les débats avant la présidentielle. Bel, Carrefour, GRDF, Groupe ouvrages sur leur environnement. Dans le cadre d’Act4nature
Rocher ou encore Michelin vont lan- Un peu partout, l’énergéticien international, une initiative
cer avec le WWF et des chercheurs s’attelle à réduire leur emprise. d’engagement volontaire de gran-
une plateforme d’action baptisée Certaines des solutions trouvées
« Il ne s’agit des entreprises en faveur de la bio-
pas seulement
n FORMATION
LES ECHOS « Lab Capital Naturel ». par son pôle R&D (2.000 cher- diversité, le groupe a décidé
« La bonne nouvelle est que la bio- cheurs et 650 millions d’euros de de satisfaire d’atteindre la neutralité carbone
diversité est résiliente. Quelques euros budget annuel) sont spectaculai- en 2050. « Le climat est une des trois
Savoir évaluer une entreprise par hectare permettent d’agir pour res. A Romanche-Gavet (Isère), le
à nos obligations pressions qui pèsent le plus sur la
préserver les espaces avant de dépen- groupe a enterré toute une cen- réglementaires. Il biodiversité », indique sa représen-
La trésorerie est le levier majeur de l’entreprise
pour développer son activité, mais avant tout ser plus ensuite pour les réparer », trale hydraulique avec ses turbi- faut être cohérent tante. L’électricien veut la dimi-
pour assurer sa pérennité. Et pour optimiser martèle l’expert Laurent Piermont, nes. « La nature reprend ses droits avec notre raison nuer, sachant que seulement 10 %
sa trésorerie, l’entreprise doit mobiliser tous ancien président de CDC Biodiver- et la production a augmenté », de sa production, essentiellement
les collaborateurs. Quelle est la démarche et la sité. Les 60 entreprises qui s’étaient assure Carine de Boissezon, direc- d’être. » d’origine nucléaire et hydraulique,
logique d’évaluation d’une entreprise, pour une cession ou acquisition ? engagées à agir en 2018 en faveur de trice du développement durable CARINE DE BOISSEZON génère des émissions de CO2. Pour
la biodiversité dans le cadre de du groupe. Sur d’autres sites, EDF Directrice du développement les effacer, il mise sur les énergies
En savoir plus sur https://www.lesechos-formation.fr/catalogue/produit/evaluer l’association Entreprises pour « renature » les espaces non dédiés durable du groupe renouvelables. Sans perdre de vue
Un service proposé par Les Echos Solutions l’Environnement doivent publier à la production, importants l’impact environnemental de cel-
mercredi un premier bilan. n autour des centrales nucléaires. les-ci et sa nécessaire réduction. n
18 // ENTREPRISES Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

Dacia veut monter en gamme


sans renier ses racines low cost
l La marque du groupe Renault prépare son offensive sur le segment C, qui devrait débuter dans trois ans avec un SUV.
l Peu à peu, elle étoffe son image tout en veillant à rester l’offre la moins chère du marché sur chacun de ses modèles.

du groupe par le directeur général


AUTOMOBILE de Renault, Luca de Meo, est d’ores
et déjà incarnée par le Bigster. Ce
Lionel Steinmann concept car SUV devrait arriver
@lionelSteinmann dans les concessions en 2025, « voire
un peu avant », glisse Denis Le Vot.
Continuer à incarner l’achat malin Le contexte est favorable à cette
tout en se débarrassant d’une éti- offensive commerciale. « L’achat
quette low cost trop réductrice : c’est automobile est en train d’évoluer très
la transformation dans laquelle vite, pointe le dirigeant. Face à l’aug-
s’est engagée Dacia depuis quelques mentation du prix des voitures, de
mois, avec en ligne de mire son plus en plus de ménages rationalisent
offensive programmée sur le mar- ce poste de dépenses et l’adaptent à
ché des gros SUV d’ici à 2025. leurs justes besoins. Le marché est en
Depuis le rachat en 1999 par train d’évoluer vers nous. » Ce devrait
Renault du constructeur national être encore plus vrai dans les années
roumain alors en pleine déconfi- à venir, avec l’électrification et le pas-
ture, la marque a fait du chemin. Ini- sage à la norme Euro 7 pour les
tialement prévue pour les pays à fai- moteurs thermiques, qui vont gon-
ble pouvoir d’achat, elle s’est peu à fler les prix.
peu imposée en Europe comme la Mais les clients du segment C ont
championne du petit prix. La des motivations spécifiques. La voi-
recette pour comprimer les coûts ture reste pour eux un élément de
est désormais rodée : le « design to statut important. Il s’agit de ne pas
cost », qui intègre l’objectif prix dès faire fuir une partie d’entre eux avec
le départ, un niveau d’équipements une étiquette low cost qui serait
restreint aux besoins essentiels du jugée dévalorisante.
client, et une politique commerciale
sans rabais par le concessionnaire, Des clients à décomplexer
qui permet d’afficher des tarifs Sans renier ses racines, la marque
ultra-compétitifs dès le départ. travaille donc depuis quelques
Une formule efficace : la Sandero mois à faire évoluer son positionne-
est depuis des années numéro un ment. Elle a dévoilé au printemps
des ventes aux particuliers en un nouveau logo et un emblème
Europe, pointe fièrement Denis Le très différent du précédent, qui sera
Vot, directeur général des marques déployé sur tous les véhicules neufs
Dacia et Lada. En France, malgré de dans un an environ.
très faibles immatriculations pour La promesse de base ne change
les entreprises (dues selon le diri- pas. « Dacia reste Dacia, et nous conti-
geant au refus de pratiquer des nuerons de proposer le meilleur rap-
remises pour les achats en nombre), port entre le produit et son prix à tous

Dacia Jogger
elle est sur les huit premiers mois de les niveaux de la gamme, confirme
l’année numéro trois du marché Denis Le Vot. Dans le même temps,
tous acheteurs confondus, le SUV nous faisons de gros efforts sur le
Duster arrivant à la dixième place. design, ce qui ne coûte pas plus cher. » « Taillé pour l’évasion », le Jogger va prendre la succession dans le catalogue Dacia du break Logan, du Dokker et du monospace Lodgy.
Pour Dacia, l’enjeu est désormais Par ailleurs, le niveau d’équipe-
de conquérir de nouveaux clients. ments n’est plus aussi frugal que par
Non pas en étant vendu dans plus
de pays (44 aujourd’hui), mais en
l e p a s s é . L’e n t r é e d e g a m m e
« Access », la plus spartiate, a été
d’un catalogue d’options assez
fourni, ce qui permet au client de Avec le Jogger, la pépite de Renault
s’attaque à la clientèle familiale
s’attaquant au segment C, celui des supprimée : elle ne représentait que relever le confort à sa guise. Pour la
berlines compactes et des gros SUV, 3 % des commandes. première fois chez Dacia, ce modèle
alors que son offre est aujourd’hui Le Jogger, le nouveau modèle fera l’objet d’une série limitée à son
essentiellement centrée sur celui familial présenté à partir de mardi lancement. Des efforts pour étoffer
des citadines. au Salon de l’auto de Munich, le positionnement de la marque Présenté au public houettes dans le groupe pour pour servir de galerie « en moins
Cette montée en gamme, qui témoigne bien de l’évolution en sans l’embourgeoiser, qui pour- au Salon de Munich, redresser sa profitabilité. d’une minute et quelques coups de
décline au niveau de la marque la cours. Il est plus agréable à l’œil que raient payer également sur le mar- ce crossover break destiné Avec un nom qui lorgne sur la clefs », assure David Durand, le
stratégie impulsée au niveau le Lodgy, qu’il remplace, et dispose ché des flottes d’entreprises. n aux familles sera disponi- pratique sportive en extérieur, le directeur du design.
ble en version 5 ou Jogger est « taillé pour l’éva-
7 places, pour un prix sion » comme pour les sorties en Capter de nouveaux
d’entrée aux alentours groupe, assure la marque. Cel- clients
de 15.000 euros. La liste le-ci revendique dans la version 7 Polyvalent, astucieux, le Jogger est
des options disponibles places le même niveau de con- aussi fidèle à l’identité Dacia par
Participez à l’atelier digital s’allonge, accompagnant
l’évolution de la marque.
fort pour les deux passagers du
fond (qui disposent d’un siège
son prix plus qu’abordable. Sans
rentrer dans les détails, la marque

Jeunes Diplômés : comment Dacia va se présenter au Salon


individuel) que pour ceux de
devant, grâce à un espace aux
annonce des tarifs « à partir de
15.000 euros environ, selon les mar-

saisir les opportunités


automobile de Munich, qui genoux de 12,7 centimètres au chés et les pays ».
ouvrira ses portes mardi 7 sep- rang trois. Mais si la feuille de route reste
tembre, avec un moral au beau de proposer l’essentiel au meilleur
qu’offre la reprise ? fixe. Portée par le renouvellement
de la quasi-totalité de sa gamme, la Le Jogger suit
prix, le niveau d’équipements n’est
plus aussi spartiate que par le
marque du groupe Renault aligne l’orientation actuelle passé. Tout en restant fidèle à ces
Lundi 13 septembre à 12h30, ces derniers temps de très bons
résultats commerciaux.
de la marque, racines, Dacia se positionne pour
conquérir de nouveaux clients,
qui vient de changer
sur lesechosstart.fr En juillet, elle a même occupé
pour la première fois la pole posi- de logo et cible
qui sont prêts à payer un peu plus
cher pour disposer du niveau de
tion des ventes en Europe devant « de nouveaux confort dont ils ont envie.
les marques Volkswagen, Peugeot La liste des options en témoi-
ou Renault, avec les 20.446 imma-
territoires », gne : sièges avant chauffants,
Etat des lieux, conseils triculations sur un mois de la nou- selon la feuille caméra de recul, détection des
clés et session Q&A avec velle Sandero. Et pour entretenir de route dressée angles morts, aide au stationne-
cette dynamique, elle compte sur par Luca de Meo. ment avant et arrière… Pour le
Elisabeth Borne le Jogger, qui fera sa première multimédia, le client peut opter
En partenariat avec Ministre du Travail, de l’Emploi apparition publique en Allema- pour un écran 8 pouces, plutôt que
et de l’Insertion gne, avant d’arriver chez les con- Lorsque le véhicule fait le plein pour le système basique qui
cessionnaires en février 2022. de passagers, le coffre voit sa con- s’appuie essentiellement sur les
Jean Claude Le Grand tenance limitée à 160 litres et possibilités de son smartphone.
Directeur Général des Relations Du confort n’accueillera guère plus que Le Jogger suit l’orientation
Humaines, L’Oréal pour tout le monde 2-3 sacs à dos. Mais la troisième actuelle de la marque, qui vient de
Disponible en version 5 ou 7 pla- rangée de sièges peut être rabat- changer de logo et cible « de nou-
Youtube LinkedIn Charlotte Gouiard ces, ce nouveau modèle cible les tue, voire carrément ôtée, tandis veaux territoires », selon la feuille
Responsable RH Tech & familles. Il prendra sur ce cré- que ceux de la deuxième rangée de route dressée par Luca de Meo.
Expérience candidats, Mazars neau la succession du break peuvent être repliés comme des « Dacia reste Dacia », répète
Logan, du Dokker et du monos- portefeuilles et collés aux sièges de l’entreprise, avec une offre qui
Manuelle Malot pace Lodgy, trois modèles dont la devant, ce qui libère alors un demeure la moins chère du mar-
Directrice Carrière et NewGen production a été arrêtée, ou est volume supérieur à 1.800 litres. ché, mais que le client peut recali-
Talent Centre, EDHEC Business School sur le point de l’être. En resserrant Pour transporter des colis brer à la hausse, ce qui améliore
ainsi son catalogue, Dacia décline encombrants, les barres de toit, les marges. Signe des temps, ce
la stratégie voulue par Luca de modulables, peuvent prendre le modèle sera le premier à faire
Meo, le patron de Renault, qui relais : grâce à un système breveté, l’objet d’une série limitée de lance-
veut réduire la diversité des sil- elles passent en position latérale ment. — L. S.
NOUVEAU DIAGNOSTIC
POTENTIEL HUMAIN
RÉVÉLEZ TOUT LE POTENTIEL
DE VOTRE ENTREPRISE
Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la mutualité, n° SIREN 538 518 473, n° LEI 969500JLU5ZH89G4TD57. Crédit photo : Getty Images —

LE DIAGNOSTIC
HARMONIE POTENTIEL HUMAINTM
SCIENTIFIQUE : nous mesurons scientifiquement
le niveau d’énergie de vos salariés.
COMPLET : nous combinons approche individuelle
(diagnostic salarié) et collective (bilan Entreprise).
CONCRET : vous identifiez les actions prioritaires
pour maximiser l’énergie de vos équipes.

Pour en savoir plus sur les outils mis à votre


disposition et sur notre nouveau diagnostic,
rendez-vous sur harmonie-potentiel-humain.fr
20 // ENTREPRISES Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

Vaccins : accord
entre AstraZeneca
Mode : Etam a enclenché
et Bruxelles la relance de Maison 123
120 millions promises. De nou- mode durable. Elle propose une
PHARMACIE veaux retards de livraison HABILLEMENT offre à 27 % écoresponsable, avec
feront désormais l’objet de des articles en coton bio ou en fibres
Le laboratoire et la « rabais plafonnés sur le coût de Maison 123, qui a revu naturelles. Le rythme des collec-
Commission euro- chaque dose », explique la Com- ses collections pour tions a aussi accéléré, avec 20 thè-
péenne ont réglé mission. Le nouvel accord pré- toucher une clientèle mes par an, contre dix jusque la.
leur différend sur voit ainsi une réduction de 10 % plus jeune, vient « Sur Internet, au gré des confine-
l’approvisionnement en cas d’un mois de retard, 25 % de lancer une offre ments, nous avons vu le trafic accélé-
de l’Europe en doses pour deux mois, et 45 % pour de lingerie. rer avec une croissance de 146 % à fin
du vaccin anti-Covid trois mois ou plus. juillet 2021 comparé à 2019, relève
d’AstraZeneca. « Je suis très heureux que nous Axelle Mathery. Et un fort taux de
Elle vise un prochain
ayons pu parvenir à un accord transformation. » Le site devrait
commun nous permettant
retour à l’équilibre. ainsi représenter 13 % de l’activité
Enrique Moreira d’aller de l’avant et de travailler en 2021, contre 10 % l’an passé. Son
@EnriqueMoreira en collaboration avec la Commis- Dominique Chapuis discours plus engagé sur de gran-
sion européenne pour aider à dchapuis@lesechos.fr des causes a de plus fait mouche sur
AstraZeneca et la Commission surmonter la pandémie », a réagi les réseaux sociaux, où elle a doublé
européenne sont enfin parve- Ruud Dobber, un des vice-prési- La relance de Maison 123, commen- ses followers en un an (98.000).
nus à s’entendre. Le géant phar- dents exécutifs d’AstraZeneca. cée en pleine pandémie, commence
maceutique anglo-suédois et à porter ses fruits. En perte depuis Une lingerie accessible
Bruxelles ont annoncé, ven- 3 TOUS LES SITES cinq ans, la marque d’habillement Dernière initiative en date, le lance-
dredi, avoir conclu un accord D’ASTRAZENECA du groupe Etam, le leader français ment début septembre d’une col-
sur la livraison de 200 millions DÉSORMAIS CONCERNÉS de la lingerie, ne répondait plus aux lection de lingerie, à prix accessi-
de doses supplémentaires du C’était le cœur des affronte- besoins de ses clientes, avec un style bles (entre 45 et 85 euros pour un
vaccin contre le Covid-19. Elles ments : L’UE exigeait d’AstraZe- vieillissant. D’où la nécessité de réé- s o u t i e n - g o rg e) . « No u s n o u s
s’ajou teront aux presque neca qu’il ait recours à toutes crire une nouvelle page, même si les appuyons sur le savoir-faire d’Etam
100 millions de doses déjà ses usines dont deux au Royau- différents confinements n’ont pas pour ces 80 modèles, qui vont d’un
reçues par les Etats membres me-Uni « si le ou les sites de fabri- facilité la tâche de sa dirigeante, style confortable, à une ligne plus
au 30 juin 2021. L’accord met cation situés sur le continent ne A x e l l e M a t h e r y, a r r i v é e e n féminine avec de la dentelle de Calais,
également fin à la procédure suffisaient pas à assurer les juin 2020 aux commandes. précise la directrice générale. Nous
judiciaire lancée par Bruxelles livraisons promises ». D’abord, ses clientes (60 ans en devenons ainsi la seule marque de
contre AstraZeneca le 21 avril Le nouvel accord « fait désor- moyenne) ne sortaient plus. De prêt-à-porter avec une offre aussi
dernier. Retour sur les cinq mais référence à tout site de pro- plus, sur ses 162 magasins en large. » Un investissement « de long
points essentiels de cet accord. duction dans le monde qui a déjà France (212 au total), 42 % sont terme ». Ces pièces sont lancées
été approuvé par l’Agence euro- situés dans des centres commer- pour l’instant dans 20 magasins,
1 UN NOUVEAU péenne des médicaments (EMA) ciaux. Et parmi eux, 28 régulés par afin de tester le marché et d’éviter
CALENDRIER et aux sites de production supplé- le passe sanitaire, avec à la clé une des surstocks.
DE LIVRAISON mentaires qui obtiendraient baisse de fréquentation. Ces der- Car dans ce contexte de crise
Le contrat signé le 27 août 2020, l’approbation de l’Agence euro- niers représentent environ 15 % des sanitaire, tous les coûts sont sous
prévoyait la livraison par Astra- péenne des médicaments », expli- ventes du réseau. Un contexte qui surveillance. Maison 123 a obtenu la
Zeneca de l’intégralité des que la Commission. ne facilite pas le retournement dans Maison 123 vient de lancer une collection de lingerie renégociation de ses loyers. Plus
300 millions de doses comman- un marché du textile en souffrance. en s’appuyant sur le savoir-faire d’Etam, le leader français d’une trentaine de corners et de
dées dès fin juin 2021. A cette 4 DEUX NOUVEAUX « Mon objectif était à la fois d’aug- du secteur. Photo Emmanuel de Jorna/Maison 123 points de vente non rentables ont
date le groupe n’en avait livré SITES DEVRONT menter la désirabilité et la notoriété aussi été fermés pendant la pandé-
aux 27 que 99,5 millions, ce qui ÊTRE APPROUVÉS de la marque et de retrouver l’équili- mier semestre compliqué par la ou surchemises en velours ont été mie, en Allemagne, en Belgique et
avait provoqué la fureur des D’ICI À OCTOBRE bre financier », indique Axelle pandémie. Surtout, la marque lancés, des produits mode qui lui ont en France. « Nous sommes dans un
autorités communautaires. Il existe deux conditions selon Mathery. Ce qui passait par une devrait stopper ses pertes. Pour rele- permis de rajeunir la clientèle. « Les groupe familial, ce qui nous a permis
L’accord de vendredi porte lesquels les termes de ce nouvel cible élargie aux femmes actives. ver ce défi, Maison 123 a d’abord revu clientes recrutées ont entre 25 et de lancer le projet sans attendre, mal-
sur la livraison des 200 millions accord pourraient ne pas être son offre, jusque-là constituée de 54 ans en 2021, et les fidèles sont tou- gré cet environnement », note Axelle
de doses restantes. Selon le nou- respectés. Les livraisons de Un fort trafic en ligne tailleurs (jupe, pantalons) et de jours là », se réjouit la directrice Mathery. La relance est bel et bien
veau calendrier, AstraZeneca doses sont ainsi « conditionnées Pari tenu : le chiffre d’affaires estimé robes de cérémonie. Deux marchés générale. au rendez-vous. Prochaine étape,
devra avoir livré 60 millions de à l’absence d’événement catas- à 100 millions d’euros en 2020 en panne. Davantage dans l’air du La marque, à l’exemple du l’extension du concept de boutiques
doses d’ici à la fin du troisième trophique ». Dans le cas où cela devrait rester stable, après un pre- temps, jeans, perfectos, marinières groupe Etam, a pris le virage de la enrichi à l’ensemble du parc. n
trimestre 2021, puis 75 millions arriverait, le laboratoire aura à
supplémentaires avant la fin de apporter lui-même la preuve
l’année et enfin 65 millions d’ici qu’un tel événement l’empêche
à fin mars 2022. Pour Stella
Kyriakides, la commissaire
européenne à la Santé, « ces
de remplir sa part du con-
trat. Par ailleurs, l’EMA devra
approuver deux nouveaux sites
Le mur de la dette guette
les petits commercants
doses permettront à l’UE de con- de production d’ici à fin octobre.
tinuer à approvisionner le reste
du monde via le mécanisme 5 FIN DES POURSUITES
Covax ». JUDICIAIRES
CONTRE ASTRAZENECA
2 DES RABAIS EN CAS La justice belge avait contraint
DISTRIBUTION
La rentrée sera chaude pour les Dans l’habillement, les chiffres
Les bombes
DE RETARD AstraZeneca à livrer 50 millions petits commerces, alors que la pan- d’affaires ont enregistré une hausse
Lorsque la Commission euro- de doses supplémentaires d’ici
Après des soldes
démie et son cortège de restrictions en moyenne de 22,8 % en juin, selon à retardement
péenne avait saisi un tribunal au 27 septembre. Avec en cas de rodent toujours. Les stocks, notam- l’Institut français de la mode. La pro-
belge, au printemps dernier, elle retard,une amende de 10 euros d’été en berne, ment dans l’habillement, sont tou- gression a ralenti à 2,8 % en juillet
s’accumulent, du
reprochait au géant pharma- par dose non livrée. La Commis- les petits commerces jours pleins, les ventes en panne, comparé a 2020. Au total, pour les remboursement
ceutique de ne lui avoir livré au sion indique que cela a été fait redoutent une rentrée alors que se rapproche la perspec- sept premiers mois de 2021, les ven- dès avril 2022 des
premier trimestre 2021 que fin juin. Ce qui « met fin au diffé- compliquée. tive des remboursements des prêt tes affichent toutefois « un retrait de PGE, sans lesquels
30 millions de doses au lieu des rend » judiciaire. n garantis par l’Etat (PGE) comme des 13,4 % par rapport aux sept premiers
cotisations sociales et patronales mois de 2019 », souligne L’IFM. un tiers des
reportées. « Les petites entreprises boutiques auraient
sont face à un mur de la dette, Intentions d’achat freinées fermé, aux dettes
aujourd’hui masqué, car chaque diri- par le variant Delta
geant n’arrive pas à évaluer exacte- Les soldes d’été, après le flop de cel-
de loyer. »
ment ce qu’il va devoir payer, sauf les d’hiver, n’ont pas fait recette.
FRANK HOËT
Vice-président de la Fédération
pour les prêts garantis par l’Etat », Avancés au 30 juin (au lieu du nationale de l’habillement
déplore Marc Sanchez, le secrétaire 15 juillet l’an dernier), ils n’ont pas
général du Syndicat des indépen- permis de rattrapage. Après une
dants et des TPE (SDI). « Les bombes réouverture au 19 mai qui a vu
à retardement s’accumulent, du rem- « exploser la fréquentation des bouti-
boursement dès avril 2022 des PGE, ques jusqu’au 15 juin, l’annonce d’un Covid pour ne pas pénaliser la réalité
A-T-ELLE BESOIN sans lesquels un tiers des boutiques
auraient fermé, aux dettes de loyer »,
début des soldes au 30 juin a stoppé
net toute consommation, déplore
des entreprises et leur accès à d’autres
financements », estime Marc San-
D'UN NOUVEAU PROJET ? s’alarme de son côté Frank Hoët,
vice-président de la Fédération
Frank Hoët. Après des mois de ferme-
ture, ne pas avoir réussi à revenir au
chez. Sinon, le risque est que
600.000 TPE de un à cinq salariés
nationale de l’habillement (FNH), moins au niveau d’avant la crise du disparaissent, selon des estimations
qui représente les boutiques indé- Covid est une vraie déception ». de Bercy. Les petits restaurants,
pendantes. La reprise de la pandémie, avec le comme les boutiques de vêtements
MERCREDI 13 OCTOBRE DE 17H À 20H Pour 2020, le report des cotisa- variant Delta, a freiné les intentions et de chaussures, sont parmi les plus
tions Urssaf s’élèverait pour les TPE d’achat. Un constat qui a touché tous exposées.
à quelque 7 milliards d’euros. Les les secteurs. Selon le Syndicat des Doper l’attractivité des centres-
petites entreprises, les plus fragiles, indépendants, 58 % des TPE interro- villes, et surtout accélérer la digitali-
INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES DE PARIS sont les principales bénéficiaires des gées tirent un bilan négatif des sol- sation, est une priorité pour tenter
PGE (38 %) pour un montant prêté des. 69 % des boutiques se déclarent de relancer les affaires. Le gouverne-
AMPHITHÉÂTRE ÉMILE BOUTMY de près de 53 milliards (Fédération toujours victimes de stocks sura- ment a promis des aides. Plutôt que
bancaire française). De quoi donner bondants. Le SDI a été reçu fin août de vendre en ligne, les détaillants
GRAND TÉMOIN : PIERRE MOSCOVICI des sueurs froides aux patrons de par Alain Griset le ministre du com- souhaitent utiliser ces dispositifs
ces petits commerces, dont certains merce. Pour éviter une vague de surtout pour être présents sur Insta-
ont demandé un second PGE. Un sur faillites, il réclame un étalement de 6 gram ou Facebook afin de proposer,
trois l’a déjà épuisé. à 8 ans pour le PGE, et le rétablisse- par exemple, du click & collect. Ce
Les Français ont profité de la ment du fonds de solidarité pour les système a représenté entre 10 à 20 %
réouverture des boutiques au prin- entreprises les plus en difficultés sur de leur chiffre d’affaires pendant les
temps pour refaire du shopping. le semestre « Il faudrait isoler la dette confinements. — D. Ch.
Les Echos Lundi 6 septembre 2021 ENTREPRISES // 21

Equans : Spie abat ses cartes


pour séduire Engie
fait un argument fort de sa candida- tout 15 % à 20 % du groupe post-opé- (3,8 milliards). Il deviendrait un
SERVICES ture. « Je peux dire très clairement ration : bpifrance, et Clayton Dubili- leader européen, mais sa présence
aux collaborateurs d’Equans comme lier & Rice ». Ce dernier rachèterait resterait sélective. Absent, comme
Spie remet à Engie de Spie que leur activité est ma seule également à Spie les activités Equans, d’Italie, d’Espagne et du
une offre pour racheter priorité : nous n’en avons pas d’Equans hors d’Europe, soit Portugal, aujourd’hui sa limite sud
Equans, sa filiale d’autres, contrairement aux groupes 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affai- est l’Autriche et le restera, sa prio-
de services techniques, de BTP… » souligne-t-il. res dont 1,1 milliard en Amérique du rité étant de se renforcer dans
estimée 5 à 6 milliards. S’il remporte Equans, il avalerait Nord. « Cela fait plus de sens, l’activité les pays où il est déjà, tant ils gar-
une cible deux fois plus grosse des services multitechniques étant dent de potentiel.
que lui. Spie compte 45.500 sala- régionale, pas mondiale », ajoute
Son PDG explique aux riés p our près de 7 milliards Gauthier Louette. Quant à la dilu- Un marché fragmenté
« Echos » son projet qui, d’euros de chiffre d’affaires, contre tion induite par l’augmentation de « Les pays d’Europe où nous sommes
s’il l’emporte sur ses 74.000 personnes et 12,5 milliards capital, « elle ne signifie pas une perte représentent un marché d’environ
rivaux, créerait un lea- pour Equans. « Mais Spie a une ren- de valeur pour les actionnaires, au 300 milliards par an, qui est très frag-
der indépendant coté tabilité deux fois plus élevée », rap- contraire, car l’opération ferait croî- menté. Ainsi, pour nos différents
de 110.000 personnes. pelle son dirigeant. Et les marchés tre le résultat net par action dès la pre- métiers, la France représente 60 à
étant locaux, il objecte (comme mière année », commente-t-il. 70 milliards et nous n’y réalisons que
Eiffage) que la taille se mesure par S’il remporte Equans, Spie 3,3 milliards », explique le PDG. En
Myriam Chauvot pays. En France, le rapport est ainsi deviendrait leader du marché Allemagne, où Spie est numéro
mchauvot@lesechos.fr plus équilibré avec, respectivement, en France, en Belgique et aux deux national et Equans absent,
19.000 et 27.000 collaborateurs. Pays-Bas, et dominerait en Europe « pour atteindre la même part de 5 %
L’heure d’abattre ses cartes a sonné avec 110.000 personnes et 17 mil- du marché qu’en France, il nous fau-
pour les candidats au rachat Augmentation de capital liards d’euros de chiffre d’affaires drait réaliser 5 milliards de chiffre
d’Equans, la filiale de services multi- Spie se fait fort d’amener Equans à pro forma 2021, loin devant Vinci d’affaires contre deux milliards
techniques d’Engie. Ce lundi est la un niveau de rentabilité compara- Energies (13,8 milliards en 2019) actuellement », souligne-t-il. « Donc
date limite de remise des offres et la ble au sien d’ici cinq ans, sans casse et les entités concurrentes d’Eiffage avec ou sans Equans, nous y poursui- S’il remporte Equans, Spie deviendrait leader du marché
mise de départ est élevée, Equans sociale. « Engie demande un engage- (4,5 milliards) et de Bouygues vrons notre développement. » n en France, en Belgique et aux Pays-Bas. Photo Spie
ayant une valeur d’entreprise esti- ment clair à ce niveau et nous n’avons
mée entre 5 et 6 milliards d’euros. La pas de problèmes à le donner : l’enjeu
barre pourrait monter plus haut est dans la sélectivité des affaires pri-
pour remporter ce spécialiste de ses, pas la coupe des effectifs », assure
l’installation électrique, du génie cli- Gauthier Louette. Il y aura bien des
matique et autres services techni- synergies, mais essentiellement
ques, tant les prétendants en lice liées au changement d’échelle, qui
sont nombreux. permettra d’optimiser les achats,
Dans ce dossier qui pourrait pas au personnel car « nos marchés
devenir le feuilleton de la rentrée au sont en forte croissance, de 3 % à 4 %
sein du CAC 40, on dénombre au par an en moyenne, et la croissance
moins trois fonds d’investissement est à deux chiffres sur certains seg-
et trois grands industriels français ments comme la mobilité verte. Nous
– dont deux, Bouygues et Eiffage, manquons de personnel qualifié, cela
s’étaient déjà déclarés. Le troisième, nous amène régulièrement à refuser
Spie, n’avait jamais confirmé son des contrats », explique-t-il.
intérêt et prends la parole dans un Pour financer une telle acquisi-
entretien aux « Echos », à l’occasion tion sans dépasser un endettement
de la remise officielle de son offre. de trois fois le résultat d’exploitation
(Ebitda), « nous procéderions à une
Un champion européen augmentation de capital, dont une
du secteur part réservée à deux actionnaires
« Spie est le seul acteur des services minoritaires qui détiendraient en
multitechniques qui ne soit pas
une branche d’un groupe de BTP
ou d’énergie, mais un “pure player”.
L’enjeu, en réunissant Spie et Equans,
« Spie est le seul
est de créer le champion européen acteur des services
“pure player” du secteur, qui sera à la multitechniques
fois indépendant et coté », explique
son PDG, Gauthier Louette.
qui ne soit pas
Après s’être séparé en 2003 de sa une branche d’un
branche BTP, devenue Spie-Bati- groupe de BTP
gnolles, et avoir été détenu par des ou d’énergie, mais
fonds d’investissement dont l’amé-
ricain Clayton Dubilier & Rice, Spie un “pure player”. »
a acquis sa liberté en s’introduisant GAUTHIER LOUETTE
en Bourse en 2015. Depuis, il consti- PDG de Spie
tue le seul acteur indépendant des
services techniques à l’énergie, aux
télécoms et aux transports et il en

à suivre
Boeing : les livraisons du 787 probablement
suspendues jusqu’à fin octobre
AÉRIEN La livraison des nouveaux exemplaires du 787 Dreamliner de
Boeing, suspendue depuis mai dernier, ne devrait pas reprendre avant au
moins la fin octobre, selon le « Wall Street Journal ». L’Administration
fédérale de l’aviation américaine (FAA) a en effet rejeté une récente pro-
position de l’avionneur au sujet de leur inspection. La FAA a confirmé
mi-juillet que certains appareils, n’ayant pas encore été livrés, présen-
taient un défaut de fabrication. Boeing a rencontré la FAA début août
pour tenter de convaincre l’agence de procéder à une méthode d’inspec-
tion basée sur des contrôles ciblés qui aurait accéléré les livraisons, pré-
cise le « Wall Street Journal ». Les deux parties continuent de discuter.

Un « dispositif alternatif » pour remplacer

REVIVRENSEMBLE
le contrôle technique des deux-roues
TRANSPORT Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste
Djebbari, prône un « dispositif alternatif » pour remplacer le contrôle
technique des deux-roues. Le ministre a réuni vendredi les fédérations
de motards afin de « co-construire un dispositif alternatif ». Des proposi-
tions devraient être faites « dans les semaines à venir » sur un renforce-
© ABACAPRESS.COM

ment de la sécurité routière par la « formation » et l’« amélioration de la


voirie », l’expérimentation de radars sonores contre les pots d’échappe-
ment trafiqués, et un projet de prime à la conversion des deux-roues.
Exigé par l’UE depuis 2014, ce contrôle technique est appliqué dans la
plupart des pays européens. La Finlande, l’Irlande et les Pays-Bas
ont adopté des mesures alternatives.
22 // ENTREPRISES Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

Champagne : vers une année


record surprenante en 2021
verre et en papier. On manque de con- toire du champagne », se félicite menté de près de 57 %, à 21 millions
VIN tainers à l’export et de transpor- Jean-Marie Barillère, le président de bouteilles.
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. »

teurs », explique Quentin Meurisse, de l’UMC. Le constat vaut pour de A elle seule, la France achète
Les maisons de cham- directeur marketing de Perrier nombreux marchés, parmi les- 46 millions de bouteilles de cham-
pagne pensent égaler Jouet et Mumm. quels les Etats-Unis, le Royaume- pagne au premier semestre, ce qui
le chiffre d’affaires Uni et l’Australie, mais également correspond à une progression de
de 2019 (5 milliards). Carnets de commandes l’Europe continentale. C’est moins 32 %. Les maisons de champagne (à
qui débordent le cas pour le Japon, où on ne fait distinguer des coopératives et des
L’Union des maisons de champa- pas la fête chez soi mais à l’extérieur. vignerons) assurent en ce moment
Marie-Josée Cougard gne (UMC) n’en table pas moins sur Dépassé par une vague « sans pré- les deux tiers des expéditions et
@CougardMarie une année exceptionnelle 2021, cédent » de contaminations, le pays 90 % des exportations.
comparable à 2019, année où le chif- a contraint les bars et les restau- En 2020, année de pic du Covid,
Avec le retour à une vie plus nor- fre d’affaires avait atteint un record rants de treize départements à fer- l’activité en très forte baisse au pre-
male, les envies de champagne à 5 milliards d’euros. Plusieurs fac- mer dès 20 heures. mier semestre avait finalement
explosent. La demande est telle que teurs se conjuguent pour nourrir moins diminué que la région ne le
les maisons peinent à fournir. ces prévisions : la relance mondiale, « Anticiper les problèmes redoutait initialement grâce au rat-
Alexandre Ricard, PDG de Pernod le relâchement partiel des contrain- logistiques » de fin d’année trapage au moment des fêtes – pour
Ricard, le groupe qui détient tes sanitaires, l’envie de se faire plai- « Beaucoup d’importateurs ont totaliser 4 milliards d’euros de chif-
Mumm et Perrier Jouet, n’hésite sir et le besoin de compensation entrepris de remettre leurs stocks à fre d’affaires. La baisse des expédi-
pas à parler de « pénurie ». valent aux Champenois des carnets niveau. Souvent aussi, ils cherchent à tions s’était limitée à –18 % (245 mil-
« Nous ne nous attendions pas à de commandes qui débordent. anticiper sur les problèmes logisti- lions de bouteilles), contre –30 %
un tel rebond d’activité. Le temps de « La demande à l’exportation est ques qui pourraient se présenter en d’abord estimés grâce à la résis-
vieillissement des bouteilles est très forte depuis le début de l’année. fin d’année au moment des fêtes », tance des marchés européens et des
La demande mondiale de champagne est si forte que la région incompressible. A cela s’ajoutent les Nous sommes en train de faire le indique Jean-Marie Barillère. commandes en forte hausse de
viticole peine à suivre. Photo Shutterstock problèmes d’approvisionnement en meilleur premier semestre de l’his- Les chiffres l’attestent. De janvier l’Australie (+14 %). n
à juin, les expéditions totales de

+48 %
champagne, toutes destinations
confondues, ont bondi de 48 %, à
113,9 millions de bouteilles. L’aug-
mentation des flux commerciaux
est particulièrement notable en
direction des pays hors Europe avec LA HAUSSE DES
une hausse des ventes de près de EXPÉDITIONS TOTALES
63 %, à 47 millions de bouteilles. La DE CHAMPAGNE
dynamique se retrouve aussi dans de janvier à juin, toutes
le commerce avec l’Union euro- destinations confondues,
péenne, où les expéditions ont aug- à 113,9 millions de bouteilles.

Le whisky écossais
s’exporte moins bien
depuis le Brexit
cativement augmenté ». Depuis que
SPIRITUEUX le Royaume-Uni a quitté l’Union
européenne, les distilleries doivent
Les exportations fournir des certificats qui n’étaient
de whisky vers l’Union pas exigés jusque-là. Elles se plai-
européenne accusent gnent aussi de retards dans les grou-
un recul de 12 % pages logistiques.
au premier semestre Ces complications se sont ajou-
comparé à la même tées à une chute de la demande liée
période en 2019. aux fermetures des hôtels et restau-
rants pendant la pandémie et au
coup dur consécutif aux droits de
Ingrid Feuerstein douane instaurés par les Etats-Unis.
@In_Feuerstein Mis en place par l’administration
— Correspondante à Londres Trump en représailles aux aides
accordées à Airbus, ces droits
Voilà de quoi pimenter encore la de 25 % ont été suspendus en
relation entre Londres et l’Ecosse. mars 2021, mais les distilleries écos-
Alors qu’ils ont voté à 62 % pour res- s a i s e s e s t i m e n t avo i r p e r d u
ter dans l’Union européenne (UE) en 500 millions de livres d’exportations
2016, les Ecossais subissent de plein américaines depuis 2019.
fouet les effets du Brexit dans ce qui
constitue l’un de leur principal pro- Tournure politique
duit à l’exportation : le whisky. Les Dans un contexte de tensions entre
derniers chiffres publiés jeudi par la le gouvernement écossais et celui
fédération britannique de l’agroali- de Boris Johnson, la situation des
mentaire (Food & Drink Associa- producteurs de whisky a pris une
tion) ont confirmé le trou d’air subi tournure politique. Le parti indé-
par ses membres, qui ont perdu pendantiste SNP a mis en avant que
1,8 milliard de livres de ventes vers le Brexit coûtait 5 millions de livres
l’UE entre le premier semestre 2019 par semaine à l’industrie écossaise
et la même période en 2021. du whisky, un chiffre basé sur la
Le whisky, premier produit à perte des exportations sur les cinq
l’exportation dans l’agroalimentaire premiers mois de l’année. « La triple
britannique, ne fait pas exception. peine du Brexit, pour lequel l’Ecosse
Les ventes vers l’UE, à 579 millions n’a pas voté, de la pandémie et des
de livres, accusent un recul de 12,4 % droits de douane américains […] ont
par rapport à 2019, plus marqué que assommé le secteur du whisky écos-
pour le reste du monde (–8 %). sais », a récemment lancé le député
SNP Brendan O’Hara.
Chute de la demande Le député « Brexiter » David
Les performances se sont redres- Jones lui a répondu que le whisky
sées au deuxième trimestre, après écossais avait tout autant à gagner
un choc brutal au premier trimes- du Brexit dans la mesure où le gou-
tre, confirmant l’état des lieux fait ve r n e m e n t a l l a i t s i g n e r d e s
par la Scotch Whisky Association. accords commerciaux qui suppri-
« Les exportations dans l’UE ont pro- meraient les droits de douane dans
gressé à un rythme plus rapide entre d’autres régions du monde. Il a
avril et juin 2021 qu’à la même notamment cité l’exemple des
période en 2019 », indiquait-elle dans droits de 150 % qui s’appliquent en
un communiqué en août. Mais sa Inde, un marché de 50 millions de
présidente, Karen Betts, a signalé bouteilles où le Scotch ne repré-
que les producteurs de whisky « res- sente que 2 %. C’est exactement ce
sentaient toujours les effets des per- q u’a ve n d u a u x p r o d u c t e u r s
turbations dans le commerce sur la secrétaire d’Etat au Commerce,
leurs chaînes logistiques et que le coût Liz Truss, en visite en Ecosse en
des biens et des services avait signifi- juillet. Sans les convaincre. n
HIGH-TECH&MEDIAS
Les Echos Lundi 6 septembre 2021

Télécoms : les 5 défis de la rentrée


l La rentrée 2021 est critique pour les opérateurs : le renouvellement des infrastructures – entre retrait du cuivre,
déploiement de la fibre et construction d’antennes – bat son plein.
l Surtout, il faut commencer à monétiser la 5G, un an après avoir obtenu les précieuses fréquences.

beaucoup d’attention la transition


TÉLÉCOMS
démographique et territoriale
actuelle, explique Fabienne Dulac.
Raphaël Balenieri Cela ne modifiera pas les déploie-
@RBalenieri ments, car la machine est lancée.
et Sébastien Dumoulin Mais c’est très important pour com-
@sebastiendmln prendre le comportement de nos
clients. Et pour adapter la capacité
« Back to school » : c’est ainsi que les des réseaux mobiles, par exemple, ou
opérateurs télécoms désignent la réallouer nos forces dans la durée. »
période de la rentrée, traditionnel-
lement critique pour leur activité. Pour Free,
C’est à ce moment-là qu’ils réalisent quitter la Bourse
un quart de leur activité commer- La rentrée 2021 restera
ciale annuelle, grâce aux Français assurément dans les anna-
qui s’équipent : nouvelles box, nou- les de Free et sa maison mère, Iliad.
veaux mobiles, nouveaux forfaits… Xavier Niel, le PDG-fondateur de
Le millésime 2021 ne fait pas excep- l’opérateur, a décidé cet été de sortir
tion. Il est cependant rendu plus son groupe de la Bourse, en lançant
complexe par les nombreux chan- une OPA pour racheter les 30 % du
tiers d’infrastructure qu’affronte le capital qu’il ne détient pas. L’offre va
secteur. Orange, SFR, Bouygues et démarrer le 8 septembre et doit
Free ont déjà une liste de devoirs durer douze jours.
importante. Concrètement, l’homme d’affai-
res va offrir aux actionnaires
182 euros par action pour racheter
Rallier les Français leurs titres. L’opération, au global,
à la 5G pourrait coûter environ 3,1 milliards
C’est la rentrée pour la 5G ! La d’euros à Xavier Niel. Son issue fait
nouvelle génération mobile fait peu de doutes. Les managers et diri-
même sa toute première rentrée, geants historiques d’Iliad ont déjà
puisque cette technologie n’a été accepté d’apporter leurs actions à
lancée que fin 2020 par les quatre l’opération. Et si jamais des actions
opérateurs. Après la bataille pour représentant moins de 10 % du capi-
les précieuses fréquences tout au tal manquaient encore à l’appel,
long de 2020, la conquête des villes Xavier Niel pourra mettre en œuvre
écologistes « anti-5G » comme Lille une procédure de retrait obligatoire.
ou Nantes, l’allumage symbolique Iliad est le deuxième groupe télé-
de Paris et l’installation des nouvel- coms en France après l’empire
les antennes sur leurs réseaux, la Altice de Patrick Drahi début jan-
priorité d’Orange, SFR, Bouygues vier à quitter la Bourse. Xavier Niel
Telecom et Free va être de conqué- reproche aux marchés de ne pas
rir plus d’abonnés 5G. Bref, de con- valoriser correctement son groupe.
vaincre les Français de l’intérêt de Le cours d’Iliad avait perdu 30 %
cette nouvelle technologie, alors depuis le début de l’année pour
que la 4G offre déjà de très bons tomber à environ 113 euros à la veille
débits. de l’annonce de l’offre cet été… Pour-
Les opérateurs n’ont pas lésiné. tant, Free a retrouvé le chemin de la
La France compte désormais pres- croissance après une passe difficile,
que 29.000 sites 5G. Environ 18.000 recrute à tour de bras sur la fibre, et
sont techniquement opérationnels, est même parti à la conquête de
selon les derniers chiffres de l’international. L’opérateur est
l’Agence nationale des fréquences arrivé dans deux nouveaux pays :
(ANFR). « Toutes les grandes agglo- l’Italie en 2018 et la Pologne en 2020.
mérations seront couvertes d’ici à la Iliad n’est pas le seul acteur du
fin de l’année », dit-on chez SFR. secteur à ne pas trouver grâce
De grandes publicités 5G ont L’une des priorités de la rentrée pour les opérateurs va être de conquérir davantage d’abonnés 5G, alors que le nouveau standard auprès des marchés. Tous les
fleuri dans les métros et sur les peine à convaincre les consommateurs. Photo Philippe Lopez/AFP grands telcos européens sont victi-
Abribus. Mais ces réseaux ont mes d’une désaffection, sauf peut-
encore du mal à se « remplir ». En être Deutsche Telekom, du fait de
mai, Bouygues Telecom avait longement de leurs fréquences Enclencher l’ardoise. Orange espère que le Le défi actuel des opérateurs est son implantation aux Etats-Unis
reconnu que la 5G représentait radioélectriques, les telcos accep- le retrait du vieux régulateur augmentera le tarif du de rendre la technologie accessible avec T-Mobile.
« moins de 1 % » du trafic sur ses taient notamment de bâtir chacun réseau cuivre dégroupage, auquel il loue les dans les zones plus rurales, où les Dans ce contexte, certains
réseaux… « Il a fallu cinq ans pour 5.000 nouveaux sites et de couvrir C’est la rançon du succès lignes à ses concurrents, pour ne raccordements sont plus longs, comme Iliad ou Altice ont acté une
avoir 50 % des cartes SIM actives en les grands axes de transport. de la fibre optique. L’ancien réseau pas supporter seul ce fardeau. Les plus complexes et plus chers. En rupture définitive avec les marchés
4G, rappelle Liza Bellulo, la secré- Pour le gouvernement, ce « New en cuivre, support de l’ADSL, va négociations s’engagent mainte- 2021, pour la première fois, le nom- en quittant la Bourse. D’autres
taire générale de Bouygues Tele- deal mobile » devait permettre de prendre sa retraite. Et l’automne nant pour une réponse attendue bre de lignes déployées dans les essayent de retrouver des couleurs
com. Or les fréquences 5G ont été mettre fin aux zones blanches et 2021 est un moment clé : Orange, début 2022. campagnes (4 millions) va large- en plaçant leurs tours – des infras-
délivrées il y a moins d’un an. ainsi à la fracture numérique – fer- propriétaire de cette infrastructure ment dépasser celui des lignes tructures stratégiques très prisées
Aujourd’hui, nous sommes sur une ment du vote contestataire. A historique, doit présenter cet Fibrer tirées dans les villes (2,3 millions). des investisseurs – dans des sociétés
bonne dynamique commerciale. Des l’approche de l’échéance présiden- automne au régulateur son pro- les campagnes Et sur les 12 millions de lignes qu’il dédiées, et en les cotant en Bourse.
études ont montré qu’un effet boule tielle, la conviction des autorités est gramme détaillé de décommission- En ce début d’année, les restera à tirer d’ici à 2025 pour C’est ce qu’a fait le britannique
de neige se produit lorsque la 5G toujours aussi forte. Et la pression nement, qui doit s’étaler jusqu’en Français se ruent sur la fibrer tout le territoire, les deux tiers Vodafone, avec sa société Vantage
représente environ 20 % du trafic sur sur les opérateurs ne faiblit pas. 2030. Le chantier est titanesque. fibre optique – du moins ceux qui seront hors des agglomérations. Towers. Orange pourrait avoir
les réseaux. C’est à partir de ce Globalement, les parties prenan- 22 millions de lignes de cuivre sont sont éligibles à la technologie reine Ce focus sur les campagnes est recours à un tel mécanisme pro-
moment-là que les créateurs d’appli- tes sont satisfaites. Les progrès de la encore actives en France. Un million du très haut débit. D’ici à la fin de accentué par la crise sanitaire des chainement. L’opérateur a isolé
cations conçoivent de nouveaux connectivité mobile tricolore sont de kilomètres de câbles devra être l’année, les trois quarts des loge- dix-huit derniers mois. Le télétra- structurellement plusieurs activi-
services. » déjà réels. Le nombre de sites 4G en retiré, dans les chambres souterrai- ments français seront éligibles. vail a modifié les habitudes de con- tés de son portefeuille pour s’en lais-
« La bascule vers la 5G est plus service est passé de 33.000 à la nes ou du haut des 15 millions de L’objectif présidentiel de fournir le nexion, avec des demandes crois- ser la possibilité : la cybersécurité,
rapide que celle que nous avions con- signature du New Deal à plus de poteaux téléphoniques. Avec sou- très haut débit à tous les Français santes de fibre dans des zones les tours ou encore l’Afrique. Ces
nue à l’époque du lancement de la 50.000 actuellement. Tous les opé- vent des passages sur des terrains fin 2022, dont 80 % en fibre optique, excentrées et des résidences secon- travaux préparatoires touchent à
4G », assure Fabienne Dulac, la rateurs couvrent plus de 98 % de la privés pour lesquels il faudra obte- sera atteint et même largement daires devenues des lieux de travail leur fin. Reste à prendre les grandes
patronne d’Orange France, qui ne population et 89 % du territoire. Et nir l’autorisation du propriétaire. dépassé. réguliers. « Nous observons avec décisions. n
s’inquiète pas outre mesure de ces la puissance du signal a été dopée : Après une première expérimenta-
débuts timides. « Les Français se les débits moyens sont passés de 30 tion réussie d’extinction et de retrait
préparent en s’équipant de termi- à 50 Mb/s en moyenne. du cuivre dans une petite commune La succession de Stéphane Richard
naux compatibles. 56 % des termi- En ce qui concerne la résorption des Yvelines l’an dernier, Orange
naux vendus fin août sont 5G, contre des zones blanches, le programme prévoit trois autres tests ces pro-
40 % seulement en début d’année », a mis du temps à produire ses pre- chains mois, dont un à La Réunion. En plus des dossiers industriels mai 2022. Si Stéphane Richard est relaxé,
relève-t-elle. miers effets, car il faut entre 18 et En plus de détailler son calen- du secteur, Stéphane Richard, le patron comme en première instance, le numéro
24 mois pour ériger un nouveau drier et ses conditions de cette bas- d’Orange, affronte un dossier plus person- un d’Orange pourra rempiler. Mais pas
Résorber pylône de téléphonie – compte cule, Orange et l’Arcep devront nel en cette rentrée. Le 6 octobre, la Cour forcément comme PDG. L’Etat, premier
les zones blanches tenu des contraintes administrati- aussi se pencher sur le délicat volet d’appel de Paris rendra son verdict dans actionnaire d’Orange, souhaite en effet
mobiles ves. Sur 3.000 emplacements dési- financier de l’affaire. Le réseau cui- « l’affaire Tapie » dans laquelle l’ex-direc- que l’opérateur adopte une gouvernance
C’était il y a bientôt quatre ans. Quel- gnés par les autorités aux opéra- vre se vide, à raison d’un million de teur de cabinet de Christine Lagarde, duale, avec un président et un directeur
ques mois après l’arrivée d’Emma- teurs, un tiers est entré en service à clients ADSL en moins chaque tri- alors ministre de l’Economie, est impli- général, issu de l’interne ou recruté
nuel Macron à l’Elysée. L’Etat et les ce jour. Mais le rythme s’accélère. mestre. Le coût de son entretien, qué. Le verdict est crucial car il détermi- en externe. Dans cette configuration,
opérateurs concluaient un accord Une centaine de pylônes flambant rapporté au nombre d’utilisateurs, nera si Stéphane Richard peut rester ou Stéphane Richard pourrait n’occuper
inédit pour doper la couverture 4G neufs doit désormais commencer explose donc. Et la facture du non à la tête d’Orange pour un quatrième « que » le poste de président, et laisser
du territoire. En échange d’un pro- à émettre chaque mois. décommissionnement s’ajoute à mandat – l’actuel se terminant en le pilotage opérationnel au DG.
24 // HIGH-TECH & MEDIAS Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

en pixels
Logitech veut devenir la référence
Apple retarde
de nouvelles
fonctionnalités
CRYPTAGE Apple a fait une
dans le matériel informatique B to B
nouvelle concession en retar-
dant la mise en place de nou- INFORMATIQUE
veaux outils de lutte contre la
pédopornographie sur ses Le groupe suisse a lancé
iPhone et iPad. Le géant amé- mercredi de nouveaux
ricain avait dévoilé début août produits dédiés
des fonctionnalités conçues aux professionnels
pour mieux repérer les images pour s’imposer sur le
à caractère sexuel impliquant marché des entreprises.
des enfants, sur son serveur
iCloud et sur la messagerie
La pandémie et le télé-
iMessage pour les comptes de
mineurs liés à un abonnement
travail ont fortement
familial. Mais des spécialistes profité à la société
du cryptage et de la vie privée de Lausanne.
craignent, eux, que ce genre
d’outils soient utilisés pour de
la surveillance ou de la cen- Guillaume Caire
sure, par des gouvernements @guillaume_caire
autoritaires par exemple.
Après avoir conquis le grand public
avec ses souris, claviers et webcams,
Les fonds

Piotr Piatrouski/Shutterstock
après s’être imposé parmi les mar-
de garantie des ques de référence pour le matériel
dédié au jeu vidéo, Logitech veut
tournages étendus désormais pleinement se lancer
AUDIOVISUEL Le ministère dans le B to B. Le groupe suisse pro-
de la Culture a annoncé la pro- pose déjà des webcams, du matériel
longation jusqu’à la fin de audio et d’autres produits pour faci-
l’année du fonds de garantie liter les visioconférences. Mais cette
contre le risque d’interruption fois-ci, il souhaite aller plus loin. Les confinements multiples ont poussé les salariés à s’équiper en matériel informatique afin de travailler plus efficacement.
des tournages de films et Pour cela, Logitech a lancé la
séries en cas de contamina- semaine dernière deux séries de cla- C’est un lancement important, qui européenne. Les appareils sans fil travailler plus efficacement et dans de l’année fiscale décalée de la mar-
tion par le Covid-19, annoncé viers et souris sans fil réservés aux marque la première étape de Logitech peuvent en effet être exposés à des de meilleures conditions à domicile. que, se terminant le 31 mars 2021.
en mai 2020. Le fonds de entreprises, une gamme « ergono- dans le B to B. » failles. Logitech compte y répondre Les ventes de matériels de « colla- Soit une augmentation de 186 % en
garantie sur les programmes mique » et une « haute perfor- Ce qui distingue ces nouvelles avec cette technologie, qui améliore boration vidéo » – comme le Logi- un an. Les ventes de webcams ont,
de flux (divertissements, mance ». Similaires aux périphéri- gammes des précédentes, c’est aussi la performance de ces claviers tech Scribe, une caméra permettant elles, atteint 1,2 milliard, en progres-
jeux…), mis en place fin 2020, ques vendus au grand public, ils qu’elles sont dotées d’une technolo- et souris (avec un temps de latence de filmer et reproduire un tableau sion de 240 %. Cela a permis à Logi-
sera prolongé, lui, jusqu’à fin sont estampillés de la mention gie répondant au nom de « Logi réduit). Le système est garanti pour blanc lors d’une visioconférence –, tech d’exploser son chiffre d’affaires
octobre mais pourrait l’être « For Business ». « Il s’agit des pre- Bolt ». Il s’agit d’un nouveau proto- fonctionner sur tout type d’appareils ont atteint 1 milliard de dollars lors de 76 %, pour dépasser les 5 mil-
jusqu’à la fin de l’année si mières solutions étiquetées ainsi, cole de sécurité de connexion Blue- et systèmes d’exploitation. liards de dollars. Entre 2017 et 2020,
le cadre réglementaire euro- note Joseph Mingori, le directeur tooth, certifié par les standards de Car Logitech a des ambitions glo- cette croissance était comprise
péen évolue. général de Logitech B to B Monde. sécurité des Etats-Unis et de l’Union bales pour son offre B to B. « Nous entre… 7 et 16 %. L’entreprise a
avons une opportunité de prendre
« Nous avons atteint une valorisation record de
tout ce qui a fait le succès des produits une opportunité 18 milliards de dollars.
Logitech et d’en faire un standard de prendre tout ce Et pour Joseph Mingori, cette
mondial pour les professionnels. C’est situation va survire à la pandémie :
l’occasion de devenir la marque
qui a fait le succès « Le télétravail va perdurer. Ce sera
numéro un de l’informatique pour les des produits une nouvelle exigence pour les entre-
entreprises », s’enthousiasme le res- Logitech et d’en prises. » Les chiffres le prouvent. Les
ponsable du groupe. faire un standard ventes de webcams et de matériels
de collaboration vidéo ont connu
Une croissance record mondial pour les une augmentation de 81 % lors des
Le géant de Lausanne a largement professionnels. » trois derniers mois. Dans les faits,
profité de l’élan créé par la pandé- JOSEPH MINGORI nombreux sont les grands groupes
mie pour se lancer dans ce segment Directeur général à retarder le retour au bureau au
business. Les confinements multi- de Logitech B to B Monde début de l’année prochaine, comme
ples ont poussé les salariés à s’équi- Amazon et Facebook surtout aux
per en matériel informatique afin de Etats-Unis. n

TF1 diffusera la Coupe du monde


de rugby en France en 2023
10
bre, annonce de belles audiences.
SPORT Le rugby reste un sport très fédé-
rateur. En 2011, 15 millions d’aficio-
TF1 a acquis nados avaient assisté à une finale
l’intégralité des droits mythique opposant la France aux VILLES FRANÇAISES
des deux prochaines All Blacks un dimanche matin, recevront les compétitions
Coupes du monde un score proche de celui du ballon de la Coupe du monde de rugby
de rugby. rond (le match France-Suisse masculine entre le 8 septembre
durant l’Euro, en juin, a « fait » et le 28 octobre 2023.
L’une, féminine, 16 millions de téléspectateurs).
se déroulera en 2022
Plus cher que l’édition Avec la Coupe du monde fémi-
en Nouvelle-Zélande, au Japon nine 2021 –qui se déroulera finale-
et l’autre, masculine, En 2019, au Japon, l’épopée de ment à l’automne 2022 à cause de
en France en 2023. l’équipe de France avait été relati- la pandémie de Covid-19 –, TF1 met
vement bien suivie. Presque 7 mil- aussi en avant sa stratégie de déve-
Marina Alcaraz lions de téléspectateurs avaient loppement du sport féminin : après
@marina_alcaraz regardé le quart de finale France- la Coupe du monde féminine de
Pays de Galle, en octobre en mati- football en 2019, qui avait été un
TF1 mise de nouveau sur le rugby. née. Toutefois, ce cru 2019 n’avait succès, la chaîne diffusera notam-
Le groupe vient d’annoncer l’acqui- pas été à la hauteur des espérances : ment l’Euro féminin en 2022.
sition des deux prochaines Coupes le passage d’un typhon en Asie avait Le prix pour ces deux compéti-
du monde : celle, féminine, qui se nécessité l’annulation de certains tions dans le ballon ovale n’a pas été
déroulera en Nouvelle-Zélande matchs phares tandis qu’un intérêt dévoilé, mais il devrait être supé-
en 2022 et surtout celle de 2023 limité – vu l’horaire matinal des rieur à celui payé lors de la dernière
en France (masculine). matchs – avait conduit TF1 à revoir édition au Japon, pour un montant
C’est donc la poursuite d’une ses tarifs publicitaires à la baisse. avoisinant les 35 millions d’euros.
longue histoire d’amour entre TF1 En moyenne, chaque match avait Selon un professionnel de l’audio-
et l’ovalie, puisque la filiale de attiré 2,6 millions de téléspecta- visuel, TF1 devrait débourser au
Bouygues diffuse toutes les éditions teurs, deux fois moins qu’en 2015 minimum une cinquantaine de mil-
de cette compétition de sport (presque 6 millions), selon les lions d’euros et même davantage.
depuis 1991 (sauf une année), données de Médiamétrie. Reste à savoir si TF1 va sous-li-
France Télévisions étant pour Le fait que la compétition se cencier certains matchs, comme la
sa part le diffuseur historique déroule en France, sans décalage chaîne l’a déjà fait par le passé avec
du Tournoi des Six Nations. horaire donc, devrait permettre de Canal+ – même si lors de la dernière
L’édition 2023, qui se tiendra meilleurs scores et un engouement édition, le groupe avait choisi de dif-
dans 10 villes hôtes de l’Hexagone du public, qui sert aussi l’image de fuser l’intégralité de la compétition
entre le 8 septembre et le 28 octo- marque de la chaîne de télévision. sur ses différentes antennes. n
START-UP
Les Echos Lundi 6 septembre 2021

Botify, l’outil d’optimisation Comment


Aledia a reçu
le soutien
du référencement naturel des décideurs
politiques
que quelques start-up ont décidé subventions et nous avons pu mettre naturel), explique Nicolas Hersch- Un deuxième outil applique une
LOGICIELS d’attaquer ce problème à travers un pied aux Etats-Unis il y a cinq ans tel, d’InfraVia : « Cette période a créé couche d’analyse pour déterminer
des outils d’automatisation. C’est le grâce à Impact, le programme un momentum car toutes les mar- un plan d’action, tandis que la der-
INFORMATIQUE
La start-up tricolore cas notamment de Botify, une d’accompagnement de Business ques ont souhaité acquérir plus de nière brique, plus récente, permet
vient de lever 55 mil- pépite tricolore qui réalise désor- France et Bpifrance. Nous avons été trafic. Et lorsque vous êtes une entre- d’automatiser la mise en place de
L’entreprise pose
lions de dollars et mais 60 % de son chiffre d’affaires sollicités par des fonds américains, prise d’une certaine taille, ce sont des ces actions.
la première pierre
réalise déjà 60 % de aux Etats-Unis, et qui vient de lever mais nous avons refusé principale- millions de pages d’un site qui sont Avec cette suite, la start-up vise d’une usine pour
son chiffre d’affaires 55 millions de dollars (série C) avec ment à cause des liens que nous avi- concernées et l’on ne peut pas le faire d’abord les grandes entreprises et fabriquer ses écrans
aux Etats-Unis. InfraVia, Bpifrance et ses investis- ons tissé avec les nouveaux investis- à la main. » compte déjà parmi ses 500 clients nouvelle génération
seurs historiques. seurs qui nous accompagnent. » C’est précisément là que se posi- des enseignes comme Macy’s, Wal- près de Grenoble.
Avec ce nouveau financement, tionne Botify avec ses trois logiciels. mart, FNAC Darty et des éditeurs
Elle édite une suite qui inclut une petite partie de Automatiser un maximum Le premier d’entre eux permet de comme le NY Times. Les fonds
logicielle permettant secondaire (non précisée par les de tâches collecter des informations pour récoltés vont principalement être Gabrielle Serraz
d’optimiser la pré- dirigeants), Botify se fixe comme Mais pourquoi les VC portent-ils comprendre la manière dont les utilisés pour se déployer en Asie- — Correspondante à Grenoble
sence des marques objectif de réaliser 100 millions de autant d’attention à cette jeune moteurs de recherche les classent. Pacifique, investir dans le dévelop-
sur les moteurs dollars de chiffre d’affaires. Cette pousse qui grandit discrètement au pement technique des produits Singapour, le sud de la France
de recherche. frontière, néanmoins encore loin- point de sortir de l’indice French et renforcer ses partenariats ou Grenoble-Isère ? Entre ces
taine, est un cap important pour Tech 120 l’an passé ? Son marché, stratégiques. trois options, Giorgio Anania,
toutes les entreprises de SaaS pour commencer, est d’une taille
« J’ai toujours Pour Botify, il est crucial de pou- président d’Aledia a tranché.
Guillaume Bregeras (software as a service) dont les valo- colossale. La recherche organique considéré comme voir remonter les données à travers Ce sera l’Isère, tout d’abord
@gbregeras risations se sont envolées ces der- (faire ressortir un site plutôt qu’un étant une chance les outils de Microsoft, Salesforce pour implanter un centre de
nières années grâce à la prévisibilité autre dans les moteurs de recher- ou Google par exemple. D’ici à R&D à Echirolles, puis pour y
Pour beaucoup d’entreprises, être de leurs revenus. che suite à une requête) était de
le fait de pouvoir 2024, l’entreprise ambitionne de construire sa future usine.
repérée par les moteurs de recher- Un schéma prisé des investis- 47,5 milliards de dollars l’an passé, démarrer faire passer son équipe de 200 à « Très, très vite, dès que les res-
che sans payer reste un mystère qui s e u r s a m é r i c a i n s q u’A d r i e n selon StatCounter. Sa croissance une entreprise 500 personnes et de préserver ainsi ponsables politiques ont eu vent
représente pourtant 30 % du Menard, cofondateur et PDG n’a annuelle de 20 % a largement été en France. » sa compétitivité face à une kyrielle de mon projet, l’écosystème gre-
volume global d’acquisition de tra- pourtant pas souhaité retenir dans portée par la crise du Covid-19, qui a d’acteurs plus ou moins directe- noblois s’est activé », commente
fic en ligne. De nombreuses agen- ce tour de table : « J’ai toujours consi- forcé les e-commerçants et les mar- ADRIEN MENARD ment concurrents, comme l’améri- en Giorgio Anania en marge de
ces se sont positionnées sur ce cré- déré comme étant une chance le fait chands traditionnels à se poser plus
Cofondateur et PDG cain BrightEdge qui cumule près de la pose de la première pierre de
neau en proposant des prestations de pouvoir démarrer une entreprise sérieusement la question du SEO 62 millions de dollars levés depuis son futur bâtiment.
de conseil pour les y aider, tandis en France. Nous avons bénéficié de (optimisation du référencement 2007. n Créée en 2011 après six ans de
recherches au sein du CEA-Leti
grenoblois, la start-up qui
compte aujourd’hui 180 sala-
riés (200 à la fin 2021) développe
et fabrique des écrans et des
composants microLED pour
équiper le marché mondial des
écrans, qui représente 120 mil-
liards de dollars, avec une tech-
nologie nouvelle génération.

Deux propositions
Fin 2019 elle investit 20 millions
d’euros dans un centre de R&D
à Echirolles, « A 10 min de voi-
ture du CEA c’était quand même
plus pratique qu’une semaine de
voyage pour aller au bout du
monde », souligne le décideur
qui développe des LED 3D uni-
ques au monde.
Dans la foulée, Georgio Ana-
nia reçoit aussi deux proposi-
tions : un montage financier
et un site potentiel pour instal-
ler une usine de fabrication.
L’aménagement d’un terrain
de 26 hectares a nécessité
16,8 millions d’investissement.
Et pour le seul site d’Aledia,
9,5 hectares ont été réservés.
Pour financer la première tran-
che de 50 millions d’euros, un
Botify se fixe comme objectif de réaliser 100 millions de dollars de chiffre d’affaires. Photo Botify prêt bancaire de 40 millions est
débloqué et une SCI créée.

Ouverture en 2023

Mooncard lève 20 millions pour percer Les soutiens pleuvent sur cette
jeune pousse dont le gouverne-
ment veut faire un étendard du

dans le secteur très concurrentiel des notes de frais mouvement des start-up indus-
trielles. L’Etat lui a apporté
5,1 millions d’euros dans le
cadre du plan de relance, tandis
fichier Excel, d’imprimer des justifi- annonce un tour de table de 20 mil- bien développés sur le Vieux conti- utilisateur (entre une dizaine et une que la Région et la Métropole
PAIEMENT catifs puis de les apporter à la direc- lions d’euros auprès de BlackFin nent. Ils sont aussi pris de l’avance vingtaine d’euros en moyenne) et l’ont soutenu à travers une
tion financière. Une fois le paiement Capital Partners, Partech et ses en termes de financement. La jeune une commission sur le paiement, il garantie d’emprunt à hauteur
Créée en 2016, cette effectué avec la carte Mooncard, il investisseurs historiques Aglaé pousse tricolore, issue du start-up faut conquérir un maximum de de 12 millions d’euros. L’Europe,
start-up propose une suffit de prendre une photo du reçu. Ventures et Raise Ventures. Ce nou- studio Spendesk, a levé 100 millions clients. Et donc utiliser du cash en quant à elle, a contribué pour
solution de gestion Les données de paiement sont auto- veau financement doit lui permet- d’euros en juillet dernier, tandis que marketing et acquisition. 6 millions d’euros. Un autre
des dépenses en matiquement préremplies (lieu, tre de se lancer d’ici à un an dans Pleo et Soldo ont respectivement Mooncard, qui vise tout type acteur, privé cette fois, apporte
entreprise adossée date, montant de la TVA…) et trai- cinq pays européens dont l’Allema- récolté, en juillet aussi, 150 millions d’entreprises, a un fort prisme ETI et son soutien : Crédit Agricole
à une carte bancaire. tées pour faciliter la comptabilité. gne, les Pays-Bas et l’Espagne. de dollars et Soldo, 180 millions de grands comptes. Ce qui le met Sud Rhône Alpes a en effet
Grâce à un partenariat avec « Les problématiques sont les d’ailleurs en concurrence avec des coordonné le financement du
l’archiveur agréé Xelians, les justifi- mêmes qu’en France. Et la comptabi- acteurs historiques comme SAP centre de R&D d’Echirolles
Un modèle exploité Ce financement
catifs papier sont stockés numéri- lité est souvent plus simple dans ces Concur. Parmi ses 3.000 sociétés indique qu’il sera « agent du cré-
par d’autres fintech quement. De son côté, la direction pays, ce qui facilitera notre déploie- doit lui permettre clientes, Mooncard compte de dit » pour le financement du site
comme Spendesk en
France, Pleo au Dane-
financière peut paramétrer les car- ment », estime Tristan Leteurtre, de se lancer d’ici à grands noms comme Air France, de production. « Nous avons
tes en définissant des plafonds, des cofondateur et CEO de Mooncard, Cora ou encore Vinci. Toutefois la besoin de 450 millions pour
mark ou encore Soldo horaires d’utilisation, une liste de qui compte aussi s’appuyer sur cer-
un an dans cinq pays solution n’équipe pas encore tous financer les équipements de
au Royaume-Uni. marchands autorisés et suivre en tains partenaires comme Allianz et européens. les salariés, et seulement une ou plu- fabrication », rappelle le prési-
temps réel toutes les dépenses des Air France-KLM pour son expan- sieurs entités pour le moment. La dent d’Aledia.
salariés. Des fonctionnalités très sion européenne. fintech travaille également avec des L’usine devrait être opéra-
Charlie Perreau prisées à l’heure où le télétravail se La start-up a du retard par rap- dollars. Ces gros montants s’expli- entités du secteur public telles que le tionnelle en 2023. En attendant,
@CharliePERREAU généralise. En deux ans, le chiffre port à ses concurrents français quent en partie par la nationalité de CNRS, l’Education nationale, des Aledia peut d’ores et déjà pro-
d’affaires de Mooncard a été multi- Spendesk, Jenji et Rydoo (spin-off de leurs investisseurs (qui mettent des préfectures et les services du Pre- duire de petites séries « en
« Restau, photo, dodo ». Cette plié par 10 (le montant précis n’est Sodexo qui vient d’être racheté par tickets plus élevés que les Français) mier ministre. Côté recrutement, la même temps qu’on construit
expression pourrait bien s’appli- pas communiqué). Ce qui n’a pas le fonds américain Marlin Equity mais aussi la cible de ces trois jeunes fintech française affiche des ambi- l’usine, car il faut mettre très
quer à Mooncard, start-up française manqué d’attirer l’attention des Partners), qui ont déjà traversé les pousses : les TPE et PME… qui font tions aussi hautes que les Spendesk rapidement des produits sur le
spécialisée dans la gestion des notes investisseurs. Deux ans et demi frontières. Sans compter les acteurs moins de volumes que les grands & co : 100 nouveaux postes d’ici à la marché ». Car Aledia fait face à
de frais 100 % en ligne. Pas besoin de après sa première levée de fonds de étrangers comme le britannique comptes. Or, avec un business fin de 2022. Soit plus du double des géants, comme Apple,
saisir ses dépenses du mois sur un 5 millions d’euros, la fintech Soldo et le danois Pleo qui se sont model basé sur un abonnement par qu’aujourd’hui. n Facebook et Samsung. n
PME&REGIONS Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

Les vendanges s’annoncent mal


après des mois de calamités
l Les dégâts causés dans les vignes françaises par le gel printanier, les pluies estivales, le mildiou ou la sécheresse
augurent de modestes récoltes cette année.
l De lourdes conséquences économiques sont à prévoir sur tout le territoire.
AGRICULTURE

Service Régions

Les vignerons bordelais avaient


presque perdu l’habitude de ces ven-
danges ne démarrant qu’au mois de
septembre. Après un été plutôt fris-
quet, la vigne a pris son temps pour
mûrir et les vins rouges ne seront
pas récoltés avant le 25 septembre.
Avec un moral à l’image de la météo
estivale : un peu morose. Très tou-
ché par le gel de printemps, le vigno-
ble pourrait accoucher d’une récolte
amputée d’au moins 30 % par rap-
port aux quelque 5 à 5,5 millions
d’hectolitres produits habituelle-
ment chaque année. « Les interroga-
tions sur le potentiel de la récolte n’ont
jamais été aussi grandes », s’inquiète
Stéphane Gabard président du syn-
dicat des Bordeaux et Bordeaux
supérieurs.
Mais au-delà du Bordelais, c’est
tout le secteur viticole français qui
Laurent Grandguillot/RÉA

fait grise mine après une véritable


« annus horribilis ». Aucun vigno-
ble n’a été épargné par les intempé-
ries (gel, fortes pluies estivales,
sécheresse), les maladies de la
vigne, voire les incendies (dans le
Var). L’Association des viticulteurs
d’Alsace (Ava) fait ainsi état de 10 à Aucun vignoble de l’Hexagone (ici sur l’ile de Ré, en Charente-Maritime) n’a été épargné par les intempéries, les maladies de la vigne, voire les incendies (dans le Var).
40 % de pertes de raisins dans le
Haut-Rhin, surtout touché par le
mildiou, et de 20 à 30 % dans le Bas-
Rhin, plus impacté par l’oïdium.
dirige « vers la plus petite récolte du
siècle », indique Jean-Marie Fabre, « Les
de 900 litres, des contrats se signent
encore aux environ de 800 euros, « Petite année » en vue
En Bourgogne, la quantité ne sera
pas non plus au rendez-vous, entre
un tiers et la moitié des raisins ayant
viticulteur à Fitou (Aude) et prési-
dent national des Vignerons indé-
pendants. Il avance une estimation
interrogations
sur le potentiel
qui « ne permettent pas de trouver un
équilibre économique », insiste Sté-
phane Gabard.
pour les rosés de Provence
été abîmés par le gel. C’est encore tournant autour de 9 millions de la récolte n’ont Malgré une année également
pire dans les appellations du Chabli- d’hectolitres. jamais été aussi compliquée sur le plan climatique, Le gel qui a sévi dans des équilibres prometteurs avec
sien (Yonne) et du Mâconnais (Saô- Les conséquences économiques grandes. » la Champagne garde, elle, le moral, le Sud en avril a fait plus des vins moins chargés en sucre
ne-et-Loire), avec de 40 à 80 % de s’annoncent évidemment très lour- alors que les premiers coups de de dégâts que les flammes et forts d’acidités plus soutenues,
pertes, selon la Confédération des des. En avril, le gouvernement avait STÉPHANE GABARD sécateurs devraient être donnés estivales qui ont dévasté la combinaison parfaite pour la
appellations et des vignerons de annoncé une enveloppe de 1 mil-
Président du syndicat bientôt. L’interprofession a fixé les le Var en août. production de rosés.
des Bordeaux
Bourgogne (CAVB). liard d’euros pour les agriculteurs et Bordeaux supérieurs rendements à 10.000 kg-hectare,
victimes du gel. Viticulteur à Wuen- soit de 2.000 de plus qu’en 2020. Une Paul Molga L’odeur de cendre froide
Etat de calamité agricole heim, dans le Haut-Rhin, David décision devant permettre de — Correspondant à Marseille L’appellation compte environ
Dans le Jura, qui a aussi connu la Schwendenmann plaide, lui, pour répondre à la forte reprise de la 600 exploitations et coopératives
grêle en juin, « les coûts de produc- une reconnaissance par la préfec- demande. En Bourgogne, où les ven- L’incendie qui a ravagé 7.000 hec- réparties sur 20.000 hectares
tion ont augmenté et les volumes ture d’un état de calamité agricole Dans le B ordelais, Antoine danges devraient débuter après le tares de la plaine des Maures cet dans le Var et les Bouches-du-
pourraient être divisés par 4 ou 5 », pour mildiou afin d’accéder à des Médeville, œnologue consultant 15 septembre, les vignerons croisent été aura un impact limité sur le Rhône. Le feu immense de l’été,
indique Olivier Badoureaux, direc- aides. Il a perdu jusqu’à 90 % des rai- qui dirige le laboratoire Œnocon- les doigts : si le temps sec se main- millésime 2021 de l’appellation parti d’une aire d’autoroute située
teur du comité interprofessionnel sins dans certains de ses six cépages seil, voit cette année « plus qu’aupa- tient les deux prochaines semaines, côtes-de-provence produisant sur la commune de Gonfaron, au
des vins du Jura (CIVJ). Après avoir alors qu’il a « beaucoup » investi ces ravant, des vignerons qui en ont un le millésime 2021 pourrait être pro- l’essentiel des vins rosés en nord-est de Toulon, a traversé
subi trois épisodes de gel en cinq dernières années pour achever sa peu ras-le-bol. Certains veulent metteur, selon eux. « On a resserré les France. Mais le directeur du 1.000 hectares de vignobles, et
ans, ce petit vignoble, qui exporte conversion en bio. « J’ai fait plus de même désormais arrêter ». D’autant cadences de traitement et on ne s’en Conseil interprofessionnel des tous ont été différemment tou-
15 % de sa production, ne dispose onze traitements, ça n’a servi à rien », que la conjoncture n’est guère favo- sort pas trop mal. On craignait aussi vins de Provence, Brice Eymard, chés. Un premier bilan fait état de
par ailleurs plus de stock tampon. témoigne-t-il, dépité face aux 500 rable pour les vins de Bordeaux. Si la pourriture, mais le vent du nord s’attend cependant à « une petite dégâts sur une trentaine d’exploi-
Le Languedoc-Roussillon, qui a millimètres de pluie tombés entre les prix du vin en vrac sont remon- sèche les raisins. », souligne Thie- année » du fait du cumul des aléas tations, la moitié de celles de ce
en plus souffert de la sécheresse, se avril et juillet sur ses parcelles. tés à environ 1.000 euros le tonneau bault Huber, président de la CAVB. n climatiques. Gelées précoces, territoire qui surplombe Saint-
sécheresse renforcée, orages esti- Trop ez. Les 52 hectares du
vaux : depuis quatre ans, les épiso- domaine historique de la Giscle et

Les viticulteurs redoutent de manquer de bras des dévastateurs se multiplient,


au point d’avoir réduit de 5 % la
production viticole provençale
les machines nécessaires à son
exploitation sont, par exemple,
partis presque totalement dans
Avec le démarrage tardif lement environ 20 % des effec- plus dans les endroits touchés par le de la vigne attire peu et pour l’instant (1,2 million d’hectolitres en 2020). les flammes. Coût des dégâts : près
des récoltes, les viticulteurs tifs. Cette année, cette viticultrice mildiou ou l’oïdium. La plateforme nous sommes très loin d’avoir tout le Cette année, ce sont le gel printa- de 2 millions d’euros, selon son
ne pourront pas compter alsacienne a préféré solliciter… ses Alsace vendanges, née d’un parte- monde », souffle Sophie Lauret, la nier, l’incendie varois et la grêle propriétaire, Pierre Audemard.
cette année sur les étu- amis Facebook. De quoi compléter nariat entre l’Association des viti- gérante. surprise qui ont compliqué la L’odeur de cendre froide per-
diants, alors que les ravages son équipe d’une vingtaine de per- culteurs d’Alsace, la Mutualité Elle ratisse large pour attirer cette situation des producteurs. « D’une siste aussi sur le domaine de
causés par le gel, le mildiou sonnes avec des profils « motivés », sociale agricole et Pôle emploi, main-d’œuvre qui sera payée à la zone à l’autre la production est très Guillaume de Chevron Villette,
et l’oïdium sur les raisins selon elle. s’attend ainsi à proposer environ semaine (après un jour d’essai), avec contrastée », selon un premier premier pro ducteur bio de
nécessitent un travail de tri 1.800 postes de coupeurs, tractoris- un « contrat vendanges » permet- bilan dressé par l’interprofession. l’appellation provençale. Lui
plus important. Rémunération à l’heure tes, porteurs chauffeurs de poids tant, par exemple, de cumuler cette estime avoir perdu 10 % de sa
Vont aussi manquer à l’appel nom- lourds, ou aide-cavistes, soit 200 de activité avec une période de congés récolte. Les flammes ont léché les
L’organisation des vendanges vire bre de salariés qui, traditionnelle- plus que l’an dernier. « Cette année, payés. Elle fera aussi appel à environ Depuis quatre ans, rangs les plus proches des forêts
au casse-tête cette année. La faute ment, prennent un congé pour faire le contexte météorologique va rendre 300 travailleurs espagnols via à une les épisodes voisines. Ailleurs, le largage d’eau
au démarrage tardif des récoltes les vendanges. La brièveté annoncée le travail plus compliqué, car deman- société spécialisée. de mer et de produits retardant la
– attendu autour de la mi-septem- des récoltes en Champagne entraî- dant beaucoup de tri », explique Dans le Languedoc, où les ven-
dévastateurs propagation des flammes inva-
bre en Bourgogne ou en Alsace et nera en effet une rémunération « à François Picard, directeur de danges ont commencé en août, les se multiplient. lide la récolte.
plus tard encore pour les rouges l’heure », peu attractive pour ce type l’agence Pôle emploi de Colmar-La- conditions sanitaires ont refroidi Le Centre de recherche et
dans le Bordelais – après les aléas de saisonniers. Pour constituer leurs carre qui chapeaute le dispositif. les vendangeurs étrangers qui vien- Les vendanges n’ont démarré d’expérimentation sur le vin rosé
climatiques et les maladies qui ont équipes, les professionnels champe- Dans le Bordelais, la société nent d’ordinaire, rapporte Jean- que fin août dans les secteurs les met également les viticulteurs en
frappé les vignes depuis le prin- nois se sont donc tournés vers les girondine Banton Lauret, la plus Marie Fabre, président national des plus précoces du littoral. « Dans garde sur l’absorption des phé-
temps. Ce calendrier chamboulé va bénéficiaires du revenu de solidarité ancienne et plus importante entre- Vignerons indépendants. Viticul- l’arrière-pays, on continue à scru- nols volatils dans le raisin. « Plus
priver le secteur d’un bataillon active (RSA) qui, depuis trois ans, prise de prestation de services viti- teur à Fitou (Aude), il a trouvé une ter l’évolution des maturités et l’exposition est tardive dans la
essentiel : les étudiants, qui seront peuvent cumuler leur salaire et coles, est, comme chaque année, à « parade » avec les deux autres l’heure n’est pas aux démarrages. croissance des baies, plus le risque
de retour sur les bancs de la fac d’ici leurs allocations, mais aussi vers les la recherche d’un bon millier de vignerons : « Nous nous partageons Dans les zones les plus tardives, on de goût de fumée est élevé », pré-
à mi-septembre. travailleurs des pays de l’Est. vendangeurs – à raison en moyenne nos équipes. Lorsque j’ai des besoins, estime même qu’il faudra patienter viennent ses chercheurs. Ils
Dans l’exploitation d’Agnès Si la cuvée s’annonce partout peu d’un porteur de hotte ou de cagettes je demande à un confrère s’il a des encore un bon mois », livre Brice recommandent des techniques
Fuchs à Bollwiller (Haut-Rhin), par prolifique, les viticulteurs auront pour 4 coupeurs. « C’est chaque bras disponibles, et vice-versa. » Eymard. Mais même amoindri, de vinification préventives pour
exemple, ils représentent habituel- toujours besoin de bras. D’autant année un peu plus difficile. Le secteur — Service Régions ce nouveau millésime annonce chasser ce mauvais goût. n
Les Echos Lundi 6 septembre 2021 PME & REGIONS // 29

Charcuterie : Popy reprend innovateurs


Tranchage de la Jasse
AUVERGNE- LA LEVÉE DE FONDS KOOVEA
RHÔNE-ALPES
Le leader du marché Devenir leader du suivi de
de l’andouille et de
l’andouillette se diver- température en France
sifie dans le tranchage
de charcuteries sèches.
Adrien Content, président et
cofondateur avec Yohann
Il crée ainsi un ensem- Caboni, directeur général.
ble dépassant 100 mil-
lions d’euros de chiffre Objets thermosensibles
d’affaires. Cette levée de fonds vise aussi à
étoffer l’offre. L’un des enjeux est
de faire parler, via l’intelligence
Françoise Sigot artificielle, les données collec-
— Correspondante à Lyon tées, pour délivrer un message

Koovea
clair au client sur des actions
Popy n’est pas encore rassasié. correctives à apporter à ses ins-
Après avoir engrangé 80 millions tallations frigorifiques. Autres
d’euros de chiffre d’affaires par Le nouveau propriétaire de la PME envisage de relancer la modernisation de l’usine de tranchage de axes d’innovation, des capteurs
Date de création : 2018
croissance externe en quatre ans, charcuterie. Photo DR pouvant aller jusqu’à – 200 °C, et
Président : Adrien Content
Laurent Jolivet, son fondateur et de nouvelles prestations : éta-
Montant : 2,5 millions d’euros
président vient de signer une nou- La quasi-totalité de l’activité de plus respectueux de l’environne- d’ordinaire représente un tiers de nos lonnage, cartographie des
Effectif : 25 personnes
velle acquisition. Cette fois, il fait Tranchage de la Jasse se fait actuel- ment. Laurent Jolivet entend ainsi ventes et qui n’a pas encore véritable- enceintes climatiques...
Secteur : chaîne du froid
une incursion hors de la produc- lement sur des produits vendus en accélérer la croissance de l’entre- ment retrouvé son rythme d’avant Pour surveiller les objets ther-
tion, en rachetant le trancheur CHR (cafés hôtels-restaurants). prise qui prévoit 22 millions d’euros crise. En revanche, nous progressons mosensibles, comme les
de charcuteries sèches Tranchage L’enjeu est de prendre des marchés de revenus cette année avec 80 col- en grande distribution », explique Hubert Vialatte œuvres d’art, pourrait s’y ajouter
de la Jasse. dans la distribution en misant sur le laborateurs. Laurent Jolivet. — Correspondant à Montpellier le suivi de l’humidité. Positionné
Basée dans l’Aveyron, cette entre- carnet d’adresses de Popy qui réa- Cette année, sur le périmètre sur la santé et l’agroalimentaire,
prise de 60 personnes qui a réalisé lise un tiers de ses ventes en GMS Baisse d’activité avant acquisition de Tranchage de Le transport de vaccins contre Koovea compte une centaine de
16 millions d’euros de chiffre d’affai- (Grandes et moyennes surfaces). auprès de la restauration la Jasse, Popy prévoit un niveau le Covid-19 a dopé la technolo- clients, depuis le restaurateur
res en 2020, lui apporte un savoir- Par ailleurs, alors que Tranchage de Cette acquisition constitue un relais d’activité identique à celui de 2020. gie de suivi de température ou le pharmacien jusqu’aux
faire qu’il estime d’avenir. « L’évolu- la Jasse vient tout juste de se doter de croissance pour le groupe Popy Un tiers de l’activité restera réalisé développée par Koovea. C’est grands laboratoires, transpor-
tion de la charcuterie se fera sous ce d’une nouvelle ligne de condition- dont le siège est à Saint-Quentin- avec les grossistes, environ 45 % se une solution non filaire, com- teurs, hôpitaux… Les enjeux
format de produits tranchés », nement, son nouveau propriétaire Fallavier en Isère et qui est à la tête feront auprès de la GMS et le solde posée de capteurs intelligents, sont lourds : « La chaîne du froid
assure Laurent Jolivet. En 2020, envisage déjà plusieurs millions de 13 marques et de 10 sites de pro- avec les hôteliers et les restaura- d’un routeur connecté et d’une ne doit surtout pas se briser.
selon les fabricants de charcuterie, d’euros d’investissements, pour duction. L’an dernier son chiffre teurs. Le nouvel ensemble devrait plateforme de suivi de tempéra- Sinon, il y a par exemple le risque
ce segment a progressé de 7.4 % faire évoluer l’outil de production et d’affaires a baissé de près de 10 % à toutefois franchir la barre des ture en temps réel, qui permet d’inoculer des vaccins moins,
pour atteindre 14.2 % des ventes de aller vers de nouvelles formes de 82 millions d’euros. « Le manque à 100 millions d’euros de chiffre d’assurer le strict contrôle de la voire plus du tout, efficaces », sou-
charcuterie. conditionnements, notamment gagner vient du marché CHR qui d’affaires avec 600 salariés. n chaîne du froid. Pour accélérer lève Adrien Content. Mais la
son déploiement commercial crise du Covid a déclenché une
et préparer l’international, la prise de conscience. « Les nor-
start-up, hébergée au Bic de mes se durcissent, ce qui impacte

Le promoteur toulousain GreenCity Montpellier, annonce avoir levé


2,5 millions d’euros auprès
d’Irdi, Sofilaro et bpifrance.
positivement notre activité »,
estime Yohann Caboni.
A ce jour, plusieurs dizaines

Immobilier change de main


« Koovea a fait ses preuves cette de milliers d’équipements de
année. Notre présence est forte Koovea sont en cours de pro-
sur le marché national, où nous duction en Occitanie. Un choix
visons une place de leader sur le local « pour la qualité du produit
suivi de température », projette et la maîtrise du process ». n
cain détiendra 80 % du promoteur bre 2020 une deuxième agence à GreenCity Immobilier souhaite
OCCITANIE au côté de son président Stéphane Annecy (Savoie) de 6 personnes qui s’implanter dans de nouvelles
Aubay, qui diminue sa participa- étendra son activité jusqu’à Lyon. régions comme la Bretagne et
Le premier promoteur tion tout en gardant la gouver- l’agglomération lyonnaise. « Le LE FINANCEMENT JAVELOT
toulousain est racheté nance. Il passe de 30 % des parts à Doubler en Ile-de-France fonds nous apportera son réseau rela-
par le fonds d’investis-
sement américain
lui seul à 20 % partagés avec huit
cadres qui vont entrer au capital. Le
Avec le soutien du fonds, GreenCity
Immobilier veut se hisser dans le
tionnel pour avoir des terrains à cons-
truire », explique le dirigeant. Il Surveiller les silos
Lone Star Funds. rachat est soumis à l’autorisation de
l’Autorité européenne de la concur-
rence.
Top 10 des promoteurs français.
Pour commencer, l’entreprise de
120 salariés va embaucher 15 per-
l’aidera aussi à racheter des promo-
teurs pour s’implanter dans les
régions. En 2020, le nombre de per-
de stockage à distance
Laurent Marcaillou GreenCity Immobilier a été sonnes, principalement à Paris. mis de construire a baissé de 14,7 % La centralisation des données
— Correspondant à Toulouse fondé en 2011 par Stéphane Aubay, « Notre objectif est de sortir 2.300 à en France avec les élections munici- permet une traçabilité précise.
ancien directeur général de Monné 2.500 logements par an d’ici à 2025 en pales et les ventes de logements
Le premier promoteur toulousain Decroix racheté par Crédit Agricole doublant la production en Ile-de- neufs ont chuté de 25 %, mais le pro- Baisser les coûts
change d’actionnaire. La foncière Immobilier en 2007. Le promoteur France, mais nous ne pourrons pas moteur n’a pas diminué son activité Au départ, la sonde était au
Caso Patrimoine de Caroline et produit désormais 1.600 logements aller plus loin dans l’aire urbaine tou- car il a une réserve foncière pour cœur de la solution de sur-
Sophie Monné, vend 60 % de Green- par an dont un millier dans l’aire lousaine où nous avons déjà 13 % du construire 5.000 logements. Il pré- veillance à distance de Javelot.
City Immobilier à Lone Star Real urbaine toulousaine et 500 en Ile- marché », explique Stéphane Aubay, voit une hausse de son chiffre d’affai- Mais, depuis deux ans, le logi-
Estate Fund VI, le fonds immobilier de-France, où il a une agence de qui préside la Fédération des pro- res, de 352 millions d’euros en 2020 à ciel est devenu le centre de ce
DR

de Lone Star Funds. Le fonds améri- 35 salariés. Il a ouvert en septem- moteurs Toulouse Occitanie. plus de 360 millions en 2021. n système préventif. « Cela permet
des économies importantes en
termes d’utilisation de produits
Date de création : 2018
phytosanitaires et de réduction

Google donne un coup de pouce aux


Président et cofondateur :
de la consommation énergéti-
Vindicien Delcourt
que, et donc une baisse des coûts
Effectif : 20 personnes
de stockage », confie Félix Bon-
Secteur : agriculture

recrutements numériques d’Xtramile Nicole Buyse


duelle, directeur général.
Avec plusieurs milliers de
sondes déployées en France, la
— Correspondante à Lille société surveille déjà trois mil-
lions de tonnes de grains (3 à 4 %
pouce pour encourager l’entrepre- piochant dans les réseaux sociaux, dont le GIP Formation Grand Est, la La température de stockage des du marché national) et compte
GRAND EST nariat noir. L’aide financière, dont le leur logiciel permet choisir le fédération du bâtiment ou la filière grains dans les silos doit être monter à dix millions d’ici à
montant demeure confidentiel, meilleur canal de diffusion pour bois. Début 2020, elle s’est implan- surveillée comme le lait sur le quelques mois. Pour financer sa
Le géant américain a s’accompagne d’un an de stockage chaque offre d’emploi, de réduire le tée dans hub luxembourgeois de feu, pour éviter la détérioration croissance, elle vient de lever un
retenu le cabinet RH gratuit sur le cloud, de crédits publi- temps de diffusion et de maximiser Village by CA pour se rapprocher des matières premières agrico- peu plus d’un million d’euros,
digital implanté à Metz citaires et d’un soutien en ingénierie sa visibilité. Du surdiplômé expa- d’un marché de l’emploi particuliè- les et le recours à des insectici- auprès notamment de son
parmi les trois lau- technique. « Google a sélectionné des trié susceptible d’être séduit par une rement actif. Cette antenne anticipe des, qui seront totalement pros- actionnaire historique : le
réats français de son entreprises correspondant à ses offre alléchante au décrocheur en un chiffre d’affaires prévisionnel de crits d’ici deux à cinq ans. Pour start-up studio lillois Sparkling
programme Google ambitions européennes. Son soutien galère, l’intelligence artificielle 1,2 million d’euros fin 2021. Xtramile répondre à cette problématique Partners. Unilis-AgTech, joint-
Black Founders fund. s’avérera essentiel pour accompa- détecte des candidats où qu’ils s’est également déployé cet été à cruciale, Javelot, créé en 2018 venture entre Arvalis et Uni-
gner notre développement », se soient et affine l’adéquation entre Nantes et à Lyon pour doubler sa par Vindicien Delcourt et Félix grains, fait aussi son entrée au
réjouit Stéphanie Nenta, jeune bri- offre et les candidatures. clientèle à court terme. La start-up, Bonduelle, a développé un ther- capital, ainsi que quatre busi-
Pascale Braun tannique d’origine camerounaise, Xtramile a ainsi séduit une tren- qui emploie aujourd’hui une ving- momètre connecté allant de ness angels. La société a désor-
— Correspondante à Metz qui a fondé Xtramiles à Metz en 2015 taine d’entreprises et institutions, taine de salariés, entend recruter au 2 mètres pour les silos à plat jus- mais les moyens de doubler son
avec Xavier Ragage. moins quatre développeurs et com- qu’à 50 mètres pour les verti- effectif actuel de vingt person-

1,2
E n j u in d e r n i er, a l o r s m ê m e merciaux. Dans ce créneau où les caux. Planté dans le grain, ce nes et de poursuivre son déploie-
qu’Xtramile finalisait trois implan- Ubiquité digitale professionnels croulent sous les tube biseauté à son extrémité, ment en Europe. Basé à Was-
tations en l’espace d’un semestre, le Le projet a germé à Londres, où se offres, la tâche ne sera pas aisée. tel un javelot, va, via un boîtier quehal près de Lille, Javelot y
coup de pouce de Google est arrivé à sont rencontrés la gestionnaire de « L’IA constitue un excellent outil de connecté à une plateforme fabrique ses objets connectés,
point nommé. Le géant américain a fonds et le trader. Les deux associés recrutement, mais elle ne résout pas numérique, surveiller la tempé- développe ses propres logiciels
retenu la start-up messine parmi les ont choisi la capitale de la Moselle MILLION D’EUROS la pénurie de candidats et ne rem- rature. Il peut envoyer des aler- et sa plateforme numérique,
trois lauréats français du Google pour appliquer l’intelligence artifi- L’anticipation du chiffre place pas la relation humaine », rap- tes pour le déclenchement à dis- ainsi que des systèmes pour
Black Founders fund, un coup de cielle aux ressources humaines. En d’affaires à fin 2021. pelle Stéphanie Nenta. n tance de la ventilation du local. détecter la présence d’insectes. n
FINANCE&MARCHES Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

Les banques américaines manient


de plus en plus l’arme des brevets
l Outre-Atlantique, JP Morgan, Bank of America
ou Wells Fargo sont parmi les entreprises les plus actives
en matière de propriété intellectuelle.
l Elles se positionnent sur l’intelligence artificielle, l’analyse
de données ou la blockchain, avec des moyens colossaux.

de données. « Nous sommes dans débordées par les start-up de la Sili-


INNOVATION une période de changements sans con Valley. Wells Fargo est ainsi
précédents, et comme toute grande devenue la deuxième banque à
Nicolas Rauline entreprise le sait, le service au client obtenir le plus de brevets l’an der-
@nrauline nécessite une forte capacité d’inno- nier (277, soit une hausse de 82 %
— Bureau de New York vation », expliquait récemment la sur un an). Les établissements ban-
directrice des opérations et de la caires affrontent des défis qui les
Durant la pandémie, les éminences technologie de Bank of America, obligent à internaliser une grande
grises des banques américaines Cathy Bessant. partie des développements techno-
n’ont pas chômé. Depuis un an et Son équipe dispose d’un budget logiques et les poussent dans une
demi, Bank of America bat ainsi annuel de 14 milliards de dollars, course à l’innovation.
record sur record en matière de dont 10 milliards sont consacrés à la
dépôt de brevets. Sur les six pre- R&D. Sur ce montant, 3 milliards La concurrence de la Chine
miers mois de 2021, la deuxième sont alloués chaque année au déve- Dans le domaine de la propriété
banque américaine en termes loppement des innovations. Et intellectuelle, les banques améri-
d’actifs s’est vue octroyer 227 bre- Bank of America est bien décidé à caines doivent aussi se mettre à
vets par le Bureau américain des accélérer : en 2021, ce budget, porté niveau par rapport à leurs rivales
brevets et des marques, soit 23 % de par des bénéfices records, va passer chinoises, qui ont développé
plus que l’an dernier sur la même à 3,4 milliards de dollars. depuis plusieurs années une politi-
période, et a postulé pour le dépôt Une partie de ces dépenses sert que agressive de dépôt de brevets.
de 403 autres. aussi à attirer les meilleurs talents. Au niveau mondial, les trois ban-
Elle pourrait même bientôt faire De plus en plus, les banques améri- ques les plus actives dans ce
son entrée dans le Top 100 des caines tentent de venir chasser sur domaine, en 2019, étaient chinoi-
entreprises américaines les plus le terrain des entreprises technolo- ses, Bank of America et JP Morgan
actives en termes de propriété giques. Longtemps considérées Chase arrivant juste derrière elles.
intellectuelle. comme moins attractives par les Cette hyperactivité a son revers :
Sur l’ensemble de l’année 2020, jeunes diplômés, elles sont en train les banques américaines n’ont
elle avait déjà explosé les comp- de rattraper leur retard, en leur pro- jamais affronté autant de plaintes.
teurs, en déposant 722 demandes posant des salaires alléchants, des Entre août 2020 et avril 2021, le
de brevets (pour 444 obtenus, soit conditions de travail avantageuses nombre d’affaires pour violation de
6 % de plus qu’en 2019, année où elle et en favorisant le travail à distance. brevets visant les deux premières
avait déjà battu un précédent Derrière Bank of America, les banques américaines, JP Morgan
record). Le tout dans un contexte autres banques prennent elles et Bank of America, a été multiplié
délicat : 85 % de ses employés tra- aussi conscience de l’urgence à par trois par rapport aux huit mois
vaillaient à domicile et le nombre de innover, si elles ne veulent pas être précédents. n
brevets déposés aux Etats-Unis
reculait globalement de 1 %.

Bank of America Les établissements bancaires européens restent à la traîne


consacre 3 milliards
de dollars par an Contrairement à leurs Bank of America, l’une des plus aller chercher des technologies le sujet est d’ailleurs en forte crois- vation des grands groupes finan-
homologues américaines actives en la matière, en dépose qu’elles ne possèdent pas. sance en Europe, mais aussi et sur- ciers. « Le brevet devient une arme
au développement et chinoises, très actives 227… sur le seul premier semestre Les règles en matière de pro- tout aux Etats-Unis et en Chine, défensive pour une banque face à la
des innovations. en la matière, les banques de l’année 2021 – son portefeuille priété intellectuelle ne sont en indique Yann Ménière, écono- menace que représente un Amazon
européennes possèdent total de brevets approche même outre pas les mêmes. On ne brevète miste à l’Office européen des bre- ou un Apple, explique Didier Patry.
40 % des brevets peu de brevets. les 5.000 ! pas les mêmes innovations quand vets (OEB). « Les banques ne sont Les géants de la tech utilisent eux-
En France, aucune banque ne on est aux Etats-Unis ou dans un pas les plus actives dans le domaine. mêmes cette arme de façon inten-
que l’établissement Romain Gueugneau figure dans le Top 50 des premiers pays de l’Union européenne. Ce sont plutôt les fintech et les spé- sive pour défendre leurs positions
dépose concernent @romaingueugneau déposants, établi par l’INPI (Insti- cialistes du paiement », prévient-il. sur leurs marchés ». Selon l’expert,
l’intelligence et Thibaut Madelin tut National de la Propriété Intel- Le boom de la blockchain Les brevets ne témoignent pas les banques américaines ont bien
artificielle. lectuelle), et dominé par les grands « Aux Etats-Unis, sont protégeables seulement de la stratégie d’inno- intégré le concept. Et la propriété
Blockchain, intelligence artificielle, groupes industriels comme PSA, par un brevet les inventions nouvel- intellectuelle fait désormais partie
paiements sans contact… Les nou- Safran et Valeo. les, non-évidentes et utiles. Certaines de leurs axes stratégiques de déve-
Si Bank of America reste loin des velles technologies irriguent plus innovations liées à des logiciels
« Le risque c’est loppement.
géants de la tech, comme IBM, Sam- que jamais le monde de la finance. Des règles d’application (Software related patent) ou des de regarder D a n s l ’ H ex a g o n e , l e s u j e t
sung, Apple ou Microsoft, qui Pas question de se laisser dépasser différentes méthodes économiques (Business passer le train n’imprime guère. France Brevets a
obtiennent des milliers de brevets par le phénomène : les grandes Cela ne signifie pas pour autant que method patent) peuvent être consi- proposé d’offrir ses services aux
tous les ans, le groupe est depuis banques, un peu partout dans le les établissements français n’inno- dérées comme des objets brevetables
des fintech sur différentes banques de la place,
sept ans l’institution financière en monde, se sont lancées dans une vent pas. « Mesurer l’innovation au aux Etats-Unis, alors que les mêmes les technologies pour les aider à constituer un por-
pointe, dans ce domaine, aux Etats- course à l’innovation qui s’illustre seul nombre de brevets enregistrés innovations pourraient ne pas l'être qui sont tefeuille de brevets « défensif ».
Unis. Au total, son portefeuille notamment par un nombre impor- ne serait pas juste », considère en Europe », précise l’INPI. brevetables, Elles n’y ont jusqu’à présent pas
approche aujourd’hui les tant de dépôts de brevets. C’est le Didier Patry, le directeur général de Pour y être validé, un brevet doit donné suite. « Le fait que les banques
5.000 brevets et applications, pro- cas aux Etats-Unis et en Chine. C’est France Brevets, une société déte- en effet faire référence à une solu- comme la européennes aient historiquement
venant de 6.000 inventeurs basés en revanche moins vrai en Europe, nue conjointement par l’Etat et la tion technique qui permet de blockchain. peu de brevets ne m’inquiète pas
essentiellement aux Etats-Unis, et notamment en France. Caisse des Dépôts, qui accompa- résoudre un problème technique. Il ne faut pas rater v ra i m e n t , c o m m e n t e Y a n n
mais aussi dans une douzaine En témoigne le faible nombre de gne les entreprises dans la valorisa- Ce n’est pas forcément le cas Ménière, rappelant la différence de
d’autres pays. brevets déposés par les groupes tri- tion de leurs innovations. outre-Atlantique, où la définition
la vague. » règles des deux côtés de l’Atlanti-
Ses brevets touchent essentielle- colores. A l’office européen des Les banques ont d’ailleurs multi- est plus large. YANN MÉNIÈRE que. En revanche, le risque c’est de
ment à l’intelligence artificielle brevets (OEB), on en compte au plié ces dernières années les pro- Les innovations dans la block- Economiste à l’Office européen regarder passer le train des fintech
(40 % des brevets déposés), la block- total une grosse cinquantaine au grammes d’incubation de start-up chain, plus techniques, répondent des brevets (OEB) sur les technologies qui sont breveta-
chain, les technologies de paie- nom de BNP Paribas (répartis dans en interne, mais aussi les investis- davantage aux critères européens. bles, comme la blockchain. Il ne faut
ment, la banque mobile ou l’analyse six familles d’inventions). Quand sements dans des fintech pour Le nombre de brevets déposés sur pas rater la vague ». n

Réagir face à une crise.



*dans le cadre d’un abonnement digital à 18€ par mois au lieu

Le site et l’appli
en illimité

Agir pour préparer l’après. 0,59€ * Le journal numérique


de 36€ par mois, soit 50% de réduction

en avant-première

par jour —
Les newsletters
réservées aux abonnés

abonnement.lesechos.fr
Les Echos Lundi 6 septembre 2021 FINANCE & MARCHES // 31

Bourse : le DAX allemand Redressement fiscal


record de 7 milliards
intègre dix nouvelles valeurs de dollars pour
le fonds Renaissance
l L’indice phare de la place de Francfort passe de 30 à 40 membres.
l Malgré l’arrivée de fleurons de la nouvelle économie, le DAX 40 JUSTICE
ans, entre 2005 et 2015, il a
minimisé sciemment ses
conserve un profil très traditionnel. impôts.
Renaissance Tech- Le fonds quantitatif réalise
Michael Grote, de la Frankfurt Le nouvel indice révèle au pas- avec des affaires en pleine expan- nologies, le hedge des milliers d’opérations de
MARCHÉS School of Finance & Management. s a g e l e va s t e m o u ve m e n t d e sion pendant la pandémie : Qiagen fund qui a conçu le trading à très court terme.
Le DAX 40 devrait devenir plus démantèlement des anciens con- et Sartorius, dans le domaine médi- fonds le plus perfor- Pour convertir ses profits à
Nathalie Steiwer attractif pour les investisseurs en glomérats allemands en intégrant cal, et Symrise et Brenntag, côté mant de l’histoire, court terme en profits à long
— Correspondante à Berlin l’alignant sur les normes européen- leurs anciens spin-off. L’ex-Siemens arôme et chimie. va payer 7 milliards terme moins taxés, le hedge
nes : les Bourses de Paris et Milan apparaît trois fois dans le DAX : sa de dollars au fisc fund a eu recours à des opéra-
Avec dix nouveaux membres, comptent déjà 40 membres, celle branche santé, Siemens Healthi- Deux ans de bilan positif américain. tions complexes sur les
l’indice des principales valeurs de la de Madrid, 35, rappelle-t-il. neers rejoint la maison mère, Sie- En somme, « le DAX 40 restera rela- options. Elles lui ont permis de
Bourse de Francfort aura le 20 sep- mens AG et la branche Siemens tivement conservateur », résume réaliser des économies
tembre prochain un petit air de ren- Les poids lourds : SAP, Energy, déjà cotées. Ceci sans Michael Grote. Ce conservatisme a Par des montages d’impôts considérables et de
trée des classes. Linde, Siemens et Airbus compter Infineon, le champion même été renforcé avec les nouvel- complexes, il avait distribuer des bonus record
La liste des nouveaux qui feront La transformation devrait faire pas- national des semi-conducteurs issu les règles de gouvernance intro- converti ses profits aux collaborateurs qui avaient
passer le DAX de 30 à 40 membres a ser la valeur totale du DAX 40 de d’une scission de Siemens, il y a duite dans la foulée du scandale à court terme en investi dans le Medallion fund.
été annoncée vendredi soir. A côté 1.400 milliards d’euros à environ vingt ans. Un autre bourgeon, Wirecard, qui était encore resté bénéfices à long A l’époque, les gains à court
de poids lourd comme Airbus, déjà 1.700 milliards, ont évalué des ana- Puma, marche sur les traces de son coté plusieurs mois après l’annonce terme bien moins terme (moins d’1 an) étaient
coté à Paris, la « nouvelle écono- lystes de Deutsche Bank. Mais les ancienne maison mère, Adidas, de sa faillite. Désormais, les candi- taxés. taxés à 35 %, contre 15 % pour
mie » y fait une entrée en force avec trois premières capitalisations con- entrée dans le DAX il y a plus de dats au DAX doivent présenter les gains à long terme.
le site de vente de vêtements par tinueront à représenter environ un vingt ans. notamment deux ans de bilan posi- En 2014, une commission du
Internet, Zalando, et le service de quart de l’indice. SAP et Linde, pèse- Les maîtres de Wolsfsburg, les tif et un niveau minimal de liqui- Nessim Aït-Kacimi Sénat s’est émue de ce tour de
box à cuisiner, HelloFresh. ront chacun encore presque 10 % familles Porsche et Piëch, font leur dité. Avec ces nouvelles exigences, @NessimAitKacimi passe-passe financier qui avait
En se réformant pour la pre- du nouveau DAX. Siemens arrivera propre entrée dans l’indice à tra- « le risque est fort que la Bourse de permis au hedge fund d’écono-
mière fois depuis trente ans, l’indice en troisième position avec sans vers la holding Porsche, qui détient Francfort évite les risques inhérents Renaissance Technologies, le miser 6,8 milliards de dollars
phare de Francfort « deviendra plus doute environ 7 %. Le nouvel arrivé plus de 30 % des actions Volkswa- à la croissance de jeunes entrepri- hedge fund au fonds le plus per-
représentatif de ce qui se passe sur le Airbus devrait, lui, peser environ gen et la majorité des droits de vote ses », prévient Michael Grote. Mais formant de l’histoire – le Medal-
marché allemand, en incluant 80 % 5 %, avec une valeur boursière de du constructeur automobile. Qua- elle risque aussi de « découvrir trop lion fund affiche une perfor- En 2014, une
des capitalisations boursières », note 90 milliards d’euros. tre nouveaux entrent au DAX 40 tard le prochain Amazon ». n mance de 66 % par an depuis commission
30 ans –, a établi un nouveau du Sénat avait
record, mais cette fois en termes
de redressement fiscal. Il
estimé que le fonds
s’apprête à payer près de 7 mil- avait « abusé »
liards de dollars à l’administra- de structures
tion, selon la presse américaine.
Une procédure l’opposait au
complexes
fisc depuis plusieurs années. Il pour obtenir
est parvenu à un accord : ses des « rabais fiscaux
7 principaux dirigeants cadres non justifiés ».
de l’époque, dont Peter Brown,
l’actuel directeur général, vont
devoir rembourser 6,8 milliards d’impôts. Elle estimait que le
de dollars. Le fondateur James fonds avait « abusé » de structu-
Simons, qui avait abandonné la res complexes pour obtenir
présidence du fonds en janvier, des « rabais fiscaux non justi-
va payer 670 millions de dollars fiés ». Les bonus et rémunéra-
en plus de cette somme. tions stratosphériques des
hedge funds alimentent le
15 milliards de dollars mécontentement des Améri-
investis dans Medallion cains notamment depuis la
Au cœur de la discorde figure crise du Covid. 80 % des « hedge
le Medallion fund, qui gère funds » milliardaires sont amé-
actuellement 15 milliards de ricains.
dollars. Ce fonds réservé aux La fortune de son fondateur
collaborateurs est beaucoup James Simons est estimée à
plus performant que les fonds 25,4 milliards de dollars. Elle
destinés aux investisseurs. Le est toujours investie pour partie
fisc estime que pendant dix dans le Medallion fund. n

Les nouveaux arrivants ajoutent environ 350 milliards d’euros à la capitalisation du DAX 30. Photo Arne Dedert/DPA/dpa Picture-Alliance via AFP
ANNLEGALECH

annonces judiciaires & légales


CAC 40 et DAX 40, des indices largement
déconnectés des économies française et allemande RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
Liberté - Égalité - Fraternité
AVIS DE PUBLICATION
Concertation sur le projet d'aménagements dédiés aux bus, Aulnay-sous-
Les indices représentatifs souvent des références beaucoup plus même façon aux fluctuations de l’industrie est mieux représentée Bois Tremblay-en-France
des fleurons des deux plus larges comme le MSCI Europe ou le l’économie mondiale. « Les géants de dans le CAC que dans le DAX. Airbus Le projet en bref :
grandes économies de la STOXX 600 », remarque Alexandre la cote allemande, en particulier les (qui fait désormais partie des deux
Pensé pour accompagner les projets de développement du territoire et pour faciliter
zone euro restent extrême- Hezez, responsable de l’investisse- valeurs industrielles, sont plus dépen- indices), Alstom, Saint Gobain, le quotidien des usagers des transports en commun, ce projet reprendra en grande
ment concentrés et comme ment chez Richelieu Gestion. dants de la croissance mondiale, et en Safran, Legrand Schneider Elec- partie l’itinéraire de l’actuelle ligne 15, entre les gares RER d’Aulnay-sous-Bois
tels, sont très influencés Les géants de la cote influencent particulier de la Chine et de l’évolution tric… Les valeurs industrielles repré- et du Vert Galant à Tremblay-en-France, en passant par la gare RER de Sevran-
Beaudottes. Avec la création de voies réservées aux bus et des aménagements
par l’évolution de quelques fortement leur évolution. LVMH en des matières premières », affirme sentent 22 % du CAC 40 contre 15 % spécifiques, le projet vise à améliorer l’ensemble du réseau de bus sur le secteur.
poids lourds. LVMH en tête tête pour le CAC 40, avec plus de 11 % Randeep Somel, gérant actions seulement du DAX 30 (essentielle- Les interconnexions entre les différents modes de transports seront facilitées.
pour le CAC 40, avec plus de de l’indice et 320 milliards d’euros de monde chez M & G Investments. A ment Siemens). Des aménagements cyclables et la sécurisation des trottoirs pour les piétons
11 % de l’indice. SAP, Linde capitalisation. Et les champions l’inverse, selon lui, « le CAC 40 semble faciliteront également les déplacements quotidiens pour tous les usagers.
et Siemens pour le DAX. SAP, Linde et Siemens pour le DAX. davantage protégé des chocs inflation- Sous-performance Concertation du 20 septembre au 22 octobre 2021
Dans sa nouvelle version, on estime nistes avec la présence de marques très En revanche, c’est l’Allemagne qui Ile-de-France Mobilités, l’Etat, le Département de Seine-Saint-Denis et l’EPT Terres
d’envol organisent une concertation préalable sur ce projet au titre des articles
Sophie Rolland qu’ils devraient respectivement fortes, notamment dans le luxe ». domine en termes de technologie. L103-2 du code de l’urbanisme. Riverains, voyageurs, entreprises, associations,
@Sorolland peser 9, 8 et 7 % de l’indice. En cause : des compositions sec- Elle y représente 14 % de l’indice collectivités, etc. : vous êtes tous invités à participer !
torielles très différentes. Les valeurs francfortois contre 7 % pour l’indice Les modalités pour participer
Comme le CAC 40, l’indice emblé- Le français « protégé liées aux produits de consommation parisien. « ST Microeletronics, Worl- Retrouvez toutes les informations sur
matique de la cote allemande, le des chocs inflationnistes » dits « discrétionnaires » (luxe avec dline et Dassault Systèmes sont des bus-aulnay-tremblay.iledefrance-mobilites.fr .
DAX compte désormais 40 mem- Autre similitude, composés de LVMH, Hermès, Kering ; automo- pépites mais ne pèsent pas très lourd • Un Dossier d’Objectifs et de Caractéristiques Principales (DOCP) présentant
le projet constituera le support principal de la concertation. Il sera mis à la disposition
bres. Les étendards des places pari- géants mondiaux, nés sur le terri- bile avec Stellantis, Renault, Miche- en Bourse par rapport à SAP », souli- du public, à partir du lundi 6 septembre et jusqu’au vendredi 22 octobre 2021
sienne et francfortoise auront des toire national où ils ont en général lin) et à la consommation courante gne Antoine Lesné. La chimie inclus à Ile-de-France Mobilités (41 rue de Châteaudun, 75009, Paris), du lundi
capitalisations plus comparables. (mais pas toujours) leur siège social, (L’Oréal, Danone) sont prépondé- (Linde, BASF) y est également au vendredi, de 9h à 17h et sur le site du projet
Les nouveaux arrivants ajoutent ils ne reflètent aucunement la santé rantes dans l’indice parisien. Ils en davantage représentée que dans le • Deux ateliers-balades (dates et inscriptions sur le site internet)
environ 350 milliards d’euros à la de leur économie nationale. « Le représentent respectivement 25 et CAC 40. • Un atelier avec les lycéens du territoire
capitalisation du DAX 30 (1.400 mil- DAX 40 n’est pas une façon d’investir 12 %. En Allemagne, Henkel est qua- « L’arrivée des dix nouvelles • Quatre rencontres de proximité
liards), par rapport à une valorisa- dans l’économie purement domesti- siment seul sur les biens de consom- valeurs devrait créer davantage de - Le jeudi 23 septembre, 17h-20h, gare du Vert-Galant
tion boursière totale de 2.200 mil- que et le CAC 40 encore moins. Pour mation (1,2 % de l’indice) et l’auto- valeur pour l’actionnaire », estime - Le jeudi 30 septembre, 13h-16h, arrêt Lapin Sauté à Aulnay-sous-Bois
- Le mardi 05 octobre, 15h30-18h30, arrêt Parc de la Noue à Villepinte
liards d’euros pour le CAC 40. cela, il vaut mieux cibler les indices m o b i l e ( Vo l k s w a g e n , B M W, Alexandre Hezez. Moins cher que - Le mardi 12 octobre, 08h-11h, gare d’Aulnay-sous-Bois
Ils présentent d’autres points small et midcaps », indique Antoine Daimler) constitue l’essentiel de la son cousin français (valorisé 19 fois EP 21-340
communs. D’abord, ce sont des indi- Lesné, responsable de la recherche consommation discrétionnaire les bénéfices contre près de 24 fois
ces locaux, très concentrés, davan- et de la stratégie chez SPDR ETF. (17 %). L’arrivée de valeurs emblé- pour le CAC 40), le DAX était à la
tage utilisés par les investisseurs 78 % du chiffre d’affaires des sociétés matiques de la réussite allemande traîne des autres indices européens La ligne de référence est de 40 signes
individuels que par les profession- du CAC 40 serait réalisé à l’interna- comme Zalando, Porsche ou Hel- ces derniers temps. Son rendement en corps minimal de 6 points didot.
nels. « 30 ou 40 valeurs, cela ne fait tional, selon EY. loFresh devrait toutefois donner un total depuis le début de l’année res- Le calibrage de l’annonce est établi de filet à filet.
pas vraiment de différence. Les inves- La ressemblance s’arrête là. Les peu plus de force à ces secteurs. sort à 23 %, contre plus de 35 % pour Les départements habilités sont 75, 77,78, 91, 92, 93, 94, 95 et 69.
tisseurs internationaux préfèrent deux indices ne réagissent pas de la Contrairement à l’idée reçue, le CAC dividendes réinvestis. n
32 // FINANCE & MARCHES Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

en bref
Private equity : Antin cède à son tour
Candriam vise
200 milliards
d’actifs
aux sirènes de la Bourse
GESTION D’ACTIFS Can-
driam, société de gestion en hau il y a quatre ans. C’est aussi une
partie basée à Paris, a atteint CAPITAL- première en Europe pour un fonds
1 5 0 m i l l i a r d s d ’e u r o s INVESTISSEMENT d’infrastructures : ses pairs qui
d’encours fin juin, avec six viennent de séduire la Bourse, EQT
mois d’avance sur son plan La société d’investisse- et Bridgepoint, sont des généralis-
2017-2021. Ses actifs ont crû de ment Antin, qui gère tes.
10 milliards en six mois, grâce 20 milliards d’actifs, Le calendrier d’introduction
à une collecte de 4,2 milliards a vu son document comme les conditions financières
et à des effets positifs de mar- d’enregistrement restent floues à ce stade. Seule indi-
chés et de change. « Nous en vue d’une cotation cation, l’opération comprendra une
avons l’ambition d’atteindre sur Euronext augmentation de capital d’environ
200 milliards d’euros, soit de approuvé jeudi. 350 millions d’euros et une cession
nouveau 50 milliards de plus « limitée » d’actions des cofonda-
en cinq ans, dévoile aux teurs, Alain Rauscher et Mark Cros-
« Echos » le directeur général Une première bie, « afin d’assurer un flottant suffi-
Naïm Abou-Jaoudé. Nous vou- depuis des décennies sant », a souligné Antin vendredi.
lons toutefois rester un acteur en France. Ces derniers veulent rester majo-
de taille moyenne, innovant et ritaires. C’est le schéma adopté par
performant pour ses clients. » EQT comme par Bridgepoint. Le
Anne Drif suédois, qui gère 40 milliards
@ANNDRIF d’euros d’actifs et en vaut autant en
Western Union Bourse, a gardé un flottant autour
et MoneyGram Stockholm, Londres, et maintenant de 20 %. Le britannique, qui gère
Paris. Après la vague de cotations, il 27 milliards d’euros d’actifs, vaut
rouvrent y a dix ans, des Carlyle, Blackstone actuellement 4 milliards de livres,
en Afghanistan et KKR aux Etats-Unis, les places avec un cours en hausse de plus de
boursières européennes s’affolent 45 % depuis son introduction
BANQUE Les sp écialistes pour les nouveaux venus du capi- fin juillet.
des transferts de fonds tal-investissement. Dans les pas de
MoneyGram et Western Bridgepoint cet été en Angleterre, et Rentabilité élevée
Union ont annoncé reprendre d’EQT en septembre 2019 en Suède, De quoi multiplier les vocations
leurs services en Afghanis- c’est au tour d’Antin de franchir offi- chez les candidats à la Bourse parmi
t a n , s u s p e n d us d e p u i s l e ciellement les portes de la Bourse les gérants du private equity. « Nous
18 août, après la chute de en France. L’AMF a approuvé jeudi voulons nous introduire sur les mar- L’opération d’introduction en Bourse comprendra une augmentation de capital d’environ
Kaboul aux mains des tali- le document d’enregistrement chés pour financer nos plans de crois- 350 millions d’euros et une cession « limitée » d’actions des cofondateurs. Photo Kenzo Tribouillard/AFP
bans. MoneyGram explique dép osé par le p oids lourd de sance ambitieux », explique Alain
avoir obtenu des orientations 19,9 milliards d’euros d’actifs. Rauscher, alors que le prochain mil- d’euros sur un gisement d’investisse- chaque année. Alain Rauscher transparence de ces rémunérations
du gouvernement américain. C’e s t u n e p r e m i è r e d e p u i s lésime de son véhicule phare fran- ment de 170 milliards d’euros en vante un modèle de revenus stables tirées du « carried interest » monte
«Nous avons maintenant des l’entrée sur le marché français des chira les 10 milliards d’euros, et que Europe. Et les performances sont au avec 97 % tirés des commissions (de sur les marchés. Le « FT » pointait
assurances de nos partenaires holdings d’investissement Wendel ses fonds croissent en moyenne de rendez-vous. Depuis son lancement 1,4 %) assises sur les montants levés vendredi l’absence d’information de
bancaires sur l’ouverture de et IDI au début des années 1990, ou 80 % à chaque génération. en 2007 sous le parrainage de BNP par ses fonds. « Ce sont des revenus Bridgepoint comme d’EQT sur ces
leurs agences », a ajouté Wes- encore d’Eurazeo en 2001 – excep- La profondeur du marché est là, Paribas, Antin a dégagé 24 % de taux programmés à dix ans et les commis- émoluments qui font partie inté-
tern Union. tion faite du gérant hybride Tike- dit-il : Antin ne pèse que 20 milliards de rendement brut et présente un sions de gestion représenteront tou- grante du modèle de rémunération
multiple sur l’argent investi de jours la vaste majorité de nos revenus, dans le private equity. Certaines
2,7 fois. « Cette rentabilité très forte a assuré le CEO. En cela, c’est très dif- sociétés d’investissement, qui son-
nous place dans le quartile le plus férent du modèle de nos concurrents geaient à entrer en Bourse, y ont
élevé de l’industrie du private equity américains, dont les sociétés ont été même renoncé pour échapper à
au sens large », dit la société d’inves- mises en Bourse avec 60 % de leurs cette exigence de transparence.
tissement, très active dans la fibre et revenus tirés du carried interest (les Antin a indiqué qu’il « continuera à
les tours télécoms, les fermes solai- plus-values de cession des participa- se conformer aux règles applicables ».
res ou encore les autoroutes et les tions des fonds). » Depuis les cota-

Plongez au cœur du réseaux de gaz. Antin dit vouloir dis-


tribuer l’essentiel de ses bénéfices
tions des européens EQT et Bridge-
point, cependant, le débat sur la ( Lire « Crible »
Page 38

chantier de la cathédrale La fintech Revolut se mue


Notre-Dame de Paris en agence de voyages
ment se feront directement depuis sueurs froides chez les spécialistes
FINTECH l’application Revolut, sans avoir à du secteur. Pour la fintech britanni-
sortir du système. Et la start-up que domiciliée en Lituanie, cette
La néobanque va garantit à ses clients jusqu’à 10 % de diversification est un moyen de
lancer en France une « cashback » sur le montant de leurs recruter de nouveaux clients. Mais
nouvelle fonctionnalité réservations, en fonction de leur c’est aussi une source de profits
permettant de statut (Standard, Premium, Metal). éventuels. « C’est une activité où les
réserver des chambres marges peuvent être importantes,
d’hôtel, et plus tard Source de profits surtout si l’on concentre tous les servi-
des billets d’avion, Pour la fintech créée en 2015, et déjà ces et produits sur une seule et même
depuis son application. valorisée 33 milliards de dollars, plateforme », explique Marsel Nikaj.
c’est un retour aux sources. Revolut
a construit son succès en lançant Diversification nécessaire
Romain Gueugneau des cartes de paiement gratuites qui Après six ans d’existence, Revolut
@romaingueugneau permettaient de payer sans frais en ne dégage toujours pas de bénéfices
Europe. Elle a depuis étoffé son avec ses seules activités financières.
Revolut repousse les frontières de offre avec des comptes courants, du L’an dernier, ses pertes s’élevaient à
la banque. La star européenne des transfert d’argent, de l’épargne ou 201 millions de livres sterling

12€
fintech, qui compte plus de 16 mil- encore de l’assurance. (234 millions d’euros), pour un chif-
lions de clients dans le monde, va « L’objectif, c’est de répondre aux fre d’affaires de 261 millions. « Nous
lancer dans les tout prochains jours besoins de nos clients. Après 18 mois investissons dans les activités où
en France une nouvelle fonctionna- de restrictions et de confinements, nous identifions des besoins clients,
lité, Stays, permettant de réserver nous voulions leur offrir les meilleu- tout en nous assurant de développer
116 pag des chambres d’hôtel, des apparte- res conditions de voyage possible », des produits rentables », affirme
es ments ou des gîtes directement commente Marsel Nikaj, responsa- Marsel Nikaj.
depuis son application. ble du département épargne et lifes- L’exploration de nouvelles activi-
Ce produit, disponible au Royau- tyle chez Revolut. L’offre pourrait tés en dehors de la banque n’est pas
me-Uni depuis fin juillet, et qui sera bientôt être élargie, avec la possibi- l’apanage des seules fintech. La res-
distribué dans le reste de l’Europe lité de réserver des billets d’avion et pectable Lloyd’s, au Royaume-Uni, a
puis aux Etats-Unis, représente la de réserver des voitures à la loca- ainsi décidé de se lancer dans
première incursion de la fintech bri- tion, toujours depuis l’application l’immobilier résidentiel, avec l’ambi-
100 % DES BÉNÉFICES SERONT tannique hors de l’univers bancaire. Revolut. De quoi créer quelques tion de détenir un portefeuille de
REVERSÉS AU FINANCEMENT DES TRAVAUX
Coédité par l’Établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris et Connaissance des Arts. Il illustre ses ambitions de devenir 10.000 logements. En France, plu-
une « super app », sur le modèle des sieurs caisses du Crédit Agricole ont
Découvrez le premier numéro chinois Tencent et Alibaba, dont les
services n’ont cessé de s’élargir au fil
La date décidé de se muer en agences immo-
bilières, afin d’enrichir la relation
de la Fabrique de Notre-Dame
sur boutique. .com
des ans, les rendant incontourna-
bles pour leurs clients.
Stays sera disponible pour tous
les clients de la néobanque et don-
2015
Création de Revolut. La fintech
avec le client et générer de nouveaux
revenus. Toutes les initiatives ne sont
pas forcément couronnées de suc-
cès. Revolut a ainsi décidé d’aban-
nera accès à un choix d’environ est aujourd’hui valorisée donner l’an dernier son service de
700.000 lieux de résidence. La 33 milliards de dollars. conciergerie. La demande n’était
recherche, la réservation et le paie- visiblement pas au rendez-vous. n
Les Echos Lundi 6 septembre 2021 FINANCE & MARCHES // 33

euronext
SÉANCE DU 03 - 09 - 2021 A : Indicateur acompte, solde ou total du dividende. BPA : Bénfice par action. PER : Price Earning Ratio. Les plus hauts et plus bas ajustés sont sur l’année
CAC 40 : 6689,99 (-1,08 %) NEXT 20 : 13230,61 (-0,75 %) civile. Les valeurs classées par ordre alphabétique sont regroupées en trois classes de capitalisation signalées par les lettres A pour les capitalisations
CAC LARGE 60 : 7353,37 (-1,05 %) supérieures à 1 milliard d’euros, B pour les capitalisations comprises entre 1 milliard d’euros et 150 millions d’euros et C pour les capitalisations inférieures
CAC ALL-TRADABLE : 5147,27 (-1,04 %) à 150 millions d’euros. L : Valeurs de l’indice CACNext20. R : Valeurs de l’indice CACLarge60. G : Valeurs de l’indice CACMid60. g : Valeurs de l’indice
DATE DE PROROGATION : 27 SEPTEMBRE CACSmall. Les bénéfices par action : source FacSet JCF Estimates.

CAC 40 SRD Suite VALEURS FRANÇAISES SRD Suite VALEURS FRANÇAISES


VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER
ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DEVISE / DATE DÉTACH. / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT
AIR LIQUIDE (AI) R A 152 151,14 - 0,41 + 12,58 MICHELIN (ML) R A 138,25 136,85 - 0,98 + 30,4 GETLINK (GET) LR A 13,875 13,715 - 1,51 - 3,28 REXEL (RXL) G A 17,83 17,755 - 0,45 + 37,69
480195 152 + 3,75 153,26 225932 138,5 - 1,55 145,1 555784 13,93 + 1,97 14,68 509757 18,055 + 0,51 18,475
FR0000120073 17/05/21 2,75 473.748.540 150,08 + 7,61 124,25 1,82 FR0000121261 25/05/21 2,3 178.350.039 136,6 + 42,55 103,3 1,68 FR0010533075 31/05/21 0,05 550.000.000 13,7 + 6,65 12,39 0,37 FR0010451203 29/04/21 0,46 305.716.491 17,69 + 57,96 12,1 2,59
AIRBUS GROUP (AIR) R A 116,8 114,48 - 1,97 + 27,51 3,4 ORANGE (ORA) R A 9,607 9,549 - 0,42 - 1,9 GL EVENTS (GLO) g B 16,42 16 - 2,32 + 59,36 ROBERTET (RBT) G B 1052 1038 - 0,95 + 14,7
896433 116,9 - 0,26 121 33,72 4977795 9,636 + 0,43 10,736 57113 16,58 +18,69 17
NL0000235190 15/04/19 1,4 786.020.816 114,48 + 60,11 81,84 FR0000133308 15/06/21 0,5 2.660.056.599 9,479 + 2,44 9,17 5,24 112 1054 + 4,64 1068
FR0000066672 01/07/19 0,65 29.982.787 15,8 + 50,38 7,73 FR0000039091 29/06/21 5,6 2.173.781 1038 + 9,73 880 0,54
ALSTOM (ALO) R A 35,13 34,62 - 1,09 - 25,72 PERNOD-RICARD (RI) R A 185,6 183,7 - 1,26 + 17,16 GRAINES VOLTZ (GRVO) C 113,5 114 + 0,89 + 8,57
1265585 35,34 - 0,14 49,7 340514 186,05 - 0,94 190,6 491 115 + 1,33 130 ROTHSCHILD & CO (ROTH) G A 34,05 34 + 31,27
FR0010220475 02/08/21 0,25 373.303.156 34,56 - 20,86 34,53 0,72 FR0000120693 07/07/21 1,33 261.876.560 182,1 + 26,08 150,9 0,72 FR0000065971 24/03/20 7 1.295.197 112 + 86,89 99 21684 34,15 + 8,45 34,5
ARCELORMITTAL (MT) R A 28,545 28,21 - 1,59 + 49,42 PUBLICIS GROUPE (PUB) R A 56,62 55,78 - 1,87 + 36,85 FR0000031684 24/05/21 0,7 77.697.512 33,55 + 48,15 25,9 2,06
3444811 28,825 - 3,8 30,88 358357 56,74 + 4,38 57,16 GROUPE CRIT (CEN) g B 67,6 69,5 + 2,81 + 11,2
6413 70,8 + 1,31 74,5 RUBIS (RUI) G A 33,2 32,97 - 0,69 - 13,19
LU1598757687 10/06/21 0,21 1.032.809.772 28,16 +168,41 17,042 FR0000130577 15/06/21 2 253.324.921 55,54 + 86 40,44 3,59
FR0000036675 05/07/21 0,5 11.250.000 67,6 + 45,7 57,2 0,72 DIV 2 28/07/17 143165 33,31 - 1,9 42,64
ATOS SE (ATO) R A 45,52 45,18 - 0,7 - 39,58 RENAULT (RNO) R A 30,68 30,11 - 1,84 - 15,8 FR0013269123 16/06/21 1,8 103.971.190 32,91 - 12,69 32,11 5,46
629394 45,75 +14,61 77,94 979218 30,7 - 6,78 41,42 GROUPE GORGÉ (GOE) g B 14,92 14,88 - 0,54 + 17,54
FR0000051732 14/05/21 0,9 109.993.166 44,91 - 37,54 38,74 1,99 FR0000131906 18/06/19 3,55 295.722.284 30,08 + 28,65 29,08 7081 15 - 8,15 17,1 SARTORIUS STED. BIO. (DIM) G A 533,8 531 - 0,3 + 82,35
FR0000062671 23/06/21 0,32 17.424.747 14,84 + 17,17 12,54 2,15 DIV 6 10/05/16 23662 535,8 + 9,89 535,8
AXA (CS) R A 23,7 23,59 - 0,74 + 20,9 SAFRAN (SAF) R A 106,84 104,44 - 2,39 - 9,93
3544499 23,755 + 2,14 24,445 699050 107,02 - 4,62 127,74 GTT (GTT) G A 71,5 70 - 2,17 - 11,62 FR0013154002 29/03/21 0,68 92.180.190 523,6 + 88,43 285,4 0,13
FR0000120628 07/05/21 1,43 2.419.157.125 23,48 + 36,34 18,21 6,06 FR0000073272 31/05/21 0,43 427.238.616 104,44 + 6,92 102,55 0,41 37312 71,55 + 3,7 90,65 SAVENCIA (BH) B 73,6 72,8 - 0,55 + 20,53
BNP PARIBAS (BNP) R A 54,53 53,87 - 1,7 + 24,97 SAINT-GOBAIN (SGO) R A 61,62 61 - 0,93 + 62,67 FR0011726835 01/06/21 1,79 37.078.357 69,75 - 12,28 63,2 2,56
787 73,6 + 6,43 78,2
2247047 54,7 + 4,81 57,92 780539 61,88 - 0,89 64,93 GUERBET (GBT) g B 34,55 34,5 - 1,29 + 5,02 FR0000120107 17/05/21 1,5 14.032.930 72,8 + 31,88 58,4 2,06
FR0000131104 24/05/21 1,11 1.249.798.561 53,6 + 49,02 39,71 2,06 FR0000125007 07/06/21 1,33 532.558.218 60,82 + 81,39 37,79 2,18 2709 34,95 +10,75 35,9
FR0000032526 29/06/21 0,7 12.602.674 34,05 + 23,43 27,8 2,03 SCOR (SCR) G A 25,7 25,43 - 1,13 - 3,75
BOUYGUES (EN) R A 36,12 35,89 - 0,31 + 6,66 SANOFI (SAN) R A 88,13 87,85 - 0,4 + 11,63
716673 36,12 + 9,45 36,67 1368287 88,46 + 1,62 91,14 GUILLEMOT (GUI) g C 12,24 11,88 - 2,14 + 38,79 284871 25,8 +10,66 30,6
FR0000120503 04/05/21 1,7 381.138.675 35,8 + 6,91 30,42 4,74 FR0000120578 05/05/21 3,2 1.263.433.015 87,21 + 4,08 74,92 3,64 17873 12,24 + 0,34 18,55 FR0010411983 02/07/21 1,8 186.540.376 25,39 + 11,83 22,87 7,08
CAP-GEMINI (CAP) R A 191,6 191,55 + 0,05 + 51,06 SCHNEIDER ELECTRIC (SU) R A 153,9 153,88 - 0,34 + 30,08 FR0000066722 16/06/21 0,25 15.287.480 11,82 + 81,65 8,34 2,1 SEB (SK) G A 137,1 137,6 + 0,66 + 1,58
254965 191,95 + 2,16 192,75 672546 154,42 + 6,94 155,38 HAULOTTE GROUP (PIG) g B 6,07 6,05 - 0,17 - 0,33 64022 139 - 1,57 159,2
FR0000125338 02/06/21 1,95 168.784.837 189,1 + 61,92 116,1 1,02 FR0000121972 10/05/21 2,6 569.033.442 152,54 + 47,25 119,1 1,69 5028 6,07 + 2,89 7,34 FR0000121709 25/05/21 2,14 55.337.770 136,7 + 5,92 129,5 1,56
CARREFOUR (CA) R A 15,86 15,53 - 2,24 + 10,69 SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (GLE) R A 26,905 26,565 - 1,54 + 56,06 FR0000066755 15/07/20 0,22 31.371.274 6 + 36,26 5,59 SERGEFERRARI GROUP (SEFER) g C 8,39 8,4 - 0,24 + 41,41
6778348 15,87 - 4,96 18,1 2655364 26,935 + 0,43 27,72 HIGH CO (HCO) g C 6,16 6,1 + 0,66 + 27,35
FR0000120172 26/05/21 0,48 788.148.615 15,51 + 11,73 13,925 3,09 FR0000130809 25/05/21 0,55 853.371.494 26,295 +105,14 15,18 2,07 4764 8,45 + 5,66 8,6
15356 6,16 + 8,16 6,18 FR0011950682 28/09/20 0,12 12.299.259 8,31 + 42,86 5,97
CREDIT AGRICOLE (ACA) R A 12,318 12,118 - 1,93 + 17,42 STELLANTIS NV (STLA) A 17,18 17,14 + 0,05 + 41,63 FR0000054231 20/05/21 0,27 22.421.332 6,02 + 28,15 4,78 4,43
4298952 12,346 + 2,8 13,49 2160405 17,332 + 0,55 18,73 SES-IMAGOTAG (SESL) Gg B 45,3 45,2 - 0,44 + 22
FR0000045072 18/05/21 0,8 3.092.019.491 12,044 + 43,61 9,228 6,6 NL00150001Q9 19/04/21 0,32 3.119.934.695 17,062 +118,13 10,901 1,87 ICADE (ICAD) G A 72,35 71,5 - 2,12 + 13,67 4868 45,5 - 0,55 52,6
74403 73,35 - 6,29 80 FR0010282822 25/06/12 0,5 15.758.108 45 + 77,25 35,05
DANONE (BN) R A 61,08 61,51 + 0,66 + 14,42 STMICROELETRONICS (STM) R A 37,95 37,9 - 0,09 + 25,17 0,23 FR0000035081 28/04/21 0,4 76.234.545 71,5 + 31,68 55,45
1164784 62,32 - 3,33 65,3 1154573 38,09 + 7,96 38,56 166,77 SHOWROOMPRIVÉ (SRP) g B 3,03 3,005 - 1,48 + 5,07
FR0000120644 10/05/21 1,94 687.640.000 60,98 + 8,52 52,14 3,15 NL0000226223 21/06/21 0,05 947.714.997 37,51 + 56,61 28,25 0,16 ID LOGISTIC (IDL) g A 335 334 + 1,52 + 47,79
3318 339 +24,86 339 270758 3,07 - 3,06 4,015
DASSAULT SYSTEMES (DSY) R A 48,99 48,79 - 0,47 + 46,83 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 376,8 377,1 + 0,13 + 39 FR0010929125 5.673.788 329 + 80,54 209,5 FR0013006558 118.552.030 2,99 +226,28 2,52
885333 49,005 + 3,46 49,35 72026 378 + 5,63 379
FR0014003TT8 1.329.620.910 48,165 + 56,03 31,92 1,15 FR0000051807 27/04/21 2,4 58.737.600 373,7 + 46,67 263,4 0,64 IMERYS (NK) G A 39,86 39,24 - 1,7 + 1,5 SOITEC (SOI) G A 202,4 204,2 + 0,59 + 28,19
ENGIE (ENGI) R A 12,062 11,994 - 0,79 - 4,2 1,21 THALES (HO) R A 86,24 85,82 - 0,46 + 14,58 51408 40 - 0,61 46,82 EX-DS 13/05/16 REGR.1P20 31861 204,6 - 0,39 210,4
5912193 12,062 + 4,46 13,865 9,95 206945 86,88 - 2,08 92,4 FR0000120859 13/05/21 1,15 84.940.955 39,24 + 15,34 35,78 2,93 FR0013227113 33.577.242 201 + 87,34 143
FR0010208488 24/05/21 0,53 2.435.285.011 11,828 + 1,09 10,976 4,42 FR0000121329 18/05/21 1,36 213.365.958 85,82 + 28,2 72,22 1,59 INNATE PHARMA (IPH) g B 3,812 3,856 - 3,41 + 11,38 SOLOCAL GROUP (PAJ) B 1,809 1,725 - 4,21 - 35,15
ESSILORLUXOTTICA (EI) R A 169,24 166,46 - 1,45 + 30,51 TOTALENERGIES (TTE) R A 37,585 37,265 - 0,84 + 5,57 1953453 4,03 +39,41 4,494 247477 1,809 +11,56 3,684
430126 169,24 + 0,18 169,46 3745680 37,885 - 1,13 42,19 FR0010331421 78.980.640 3,65 - 26,9 2,572 FR00140006O9 129.505.837 1,725 - 56,8 1,453
FR0000121667 28/05/21 1,08 441.747.170 165,1 + 47,11 116,4 0,65 FR0000120271 24/06/21 0,66 2.640.429.329 37,175 + 12,21 33,91 1,77 INTERPARFUMS (ITP) g A 60 59 - 2,16 + 51,11 SODEXO (SW) LR A 70,56 69,42 - 1,42 + 0,29
HERMES INTL (RMS) R A 1271 1255 - 1,3 + 42,68 UNIBAIL-R/WFD (URW) R A 72,66 70,14 - 2,92 + 8,61 16603 60,1 - 4,68 63,7
32916 1271,5 - 5,39 1354,5 747975 73,5 - 1,53 85,65 FR0004024222 03/05/21 0,55 57.187.249 58,5 + 72,02 36,091 0,93 168998 70,76 - 1,84 88,04
FR0000052292 06/05/21 3,05 105.569.412 1251,5 + 69,55 839,4 0,24 FR0013326246 24/03/20 5,4 138.594.416 70,14 + 76,99 53,86 FR0000121220 30/01/20 2,9 147.454.887 69,14 + 8,03 67,94
IPSEN (IPN) G A 84,26 82,82 - 1,71 + 21,97
KERING (KER) R A 696,3 683,3 - 1,77 + 14,96 VEOLIA ENV. (VIE) R A 29,8 29,59 - 0,74 + 47,88 78444 84,52 - 9,21 93,14 SOLUTIONS 30 (ALS30) A 8,96 8,765 - 2,88 - 16,68
170207 697,7 -12,06 798 818677 29,88 + 6,71 29,94 FR0010259150 31/05/21 1 83.814.526 82,44 - 5,78 65,9 1,21 978779 9,045 +27,21 14,8
FR0000121485 04/05/21 5,5 125.017.916 677,3 + 23,05 513,3 0,81 FR0000124141 10/05/21 0,7 579.583.189 29,29 + 47,88 19,85 2,37 FR0013379484 107.127.984 8,75 - 38,4 2,538
IPSOS (IPS) G A 42 41,85 - 1,06 + 51,63
L.V.M.H. (MC) R A 646,6 634,9 - 1,87 + 24,27 VINCI (DG) R A 92,71 91,14 - 1,98 + 12,02 36954 42,25 + 6,62 42,4 SOMFY (SO) A 166 165 + 0,12 + 19,05
393248 646,6 - 8,77 716,6 823870 93,17 + 1,78 96,95 FR0000073298 01/07/21 0,9 44.436.235 41,6 + 92,86 25,2 2,15 6042 166 + 3,13 173
FR0000121014 20/04/21 4 504.757.339 633,2 + 55,46 489,05 0,63 FR0000125486 20/04/21 2,04 597.642.813 91,11 + 12,32 75,38 2,24
JACQUET METAL SERVICE (JCQ) g B 19,4 19,4 + 0,52 + 39,57 FR0013199916 08/06/21 1,85 37.000.000 164 + 53,92 134,6 1,12
LEGRAND (LR) R A 97,74 97,38 - 0,23 + 33,4 VIVENDI SE (VIV) R A 32,7 32,93 + 0,55 + 24,83 7415 19,62 - 5,37 23,4
322536 97,92 + 2,2 98,48 5393299 33,06 +14,5 33,06 SOPRA STERIA GP (SOP) G A 175,8 174,5 - 0,34 + 32
FR0010307819 28/05/21 1,42 267.447.746 96,78 + 39,51 71,02 1,46 FR0000127771 23/06/21 0,6 1.108.279.297 32,55 + 37,27 25,31 1,82 FR0000033904 29/06/21 0,4 23.022.739 19,32 + 96,95 13,44 2,06 19238 177,6 + 2,23 177,6
L'ORÉAL (OR) R A 400,1 394,85 - 1,33 + 27,04 WORLDLINE (WLN) G A 74,82 72,39 - 3,49 - 8,48 JCDECAUX (DEC) G A 24 23,6 - 2,24 + 26,68 FR0000050809 01/06/21 2 20.547.701 172,8 + 28,5 128,9 1,15
296365 400,95 + 0,25 406,25 754498 74,94 - 7,88 85,35 66805 24,18 + 5,64 26,24
FR0000077919 21/05/19 0,58 212.902.810 23,52 + 45,59 14,74 SMCP (SMCP) g B 5,7 5,13 - 3,39 + 3,14
FR0000120321 27/04/21 4 557.671.748 392 + 41,73 290,1 1,01 FR0011981968 280.464.670 72,24 - 5,96 68,06 417109 5,71 - 7,98 8,13
KAUFMAN & BROAD (KOF) g B 39,3 38,9 - 0,26 + 6,28 FR0013214145 74.798.149 5,13 + 30,01 3,94
12796 39,55 + 3,05 44,9
FR0004007813 02/06/21 1,85 21.713.023 38,6 + 19,88 34 4,76 SPIE (SPIE) G A 20,7 20,56 - 0,29 + 15,44
KLEPIERRE (LI) LR A 20,79 20,46 - 1,64 + 11,26 153492 20,82 + 5,22 21,58
612817 21,14 - 0,05 25,93 FR0012757854 25/05/21 0,44 160.139.776 20,54 + 35,35 17,12 2,14

SRD VALEURS FRANÇAISES FR0000121964


KORIAN (KORI) G
21/06/21 1 290.355.032
A 32,42
20,46 + 48,21
31,58
16,075
- 2,53 + 0,77
SQLI (SQI) g C 26,3
1442
26,1
26,3
- 0,76 + 32,49
- 1,88 27,5
143972 32,5 + 3,07 34,76 FR0011289040 21/07/17 0,88 4.613.975 25,8 + 19,18 17,7
FR0010386334 04/06/21 0,3 105.592.353 31,44 + 3,98 28,36 0,95 STEF (STF) g B 102 101 + 5,21 + 38,74
VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA VALEURS MNÉMO / INFO / OUV CLOT % VEIL % AN BPA LAGARDÈRE (MMB) G A 22,04 22,28 + 0,81 + 8,79
OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER OST VOL. + HAUT % MOIS + HAUT AN PER 10033 104,4 + 7,22 104,4
ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT ISIN / DATE DÉTACH. COUPON / DIV NB TITRES + BAS % 52 S. + BAS AN RDT 245691 22,38 - 4,3 24,62 FR0000064271 04/05/21 2,5 13.000.000 99,2 + 48,53 72,9 2,48
FR0000130213 14/05/19 1,3 141.133.286 21,82 + 30,83 18,7
AB SCIENCE (AB) g B 13,65 13,62 - 0,87 - 30,72 CGG (CGG) G B 0,695 0,673 - 3,11 - 16,91 SWORD GROUP (SWP) g B 44,2 43,9 - 0,9 + 40,03
LATECOERE (LAT) g C 0,589 0,582 - 0,51 - 42,82
43232 13,98 +14,17 20,1 9886506 0,703 +10,8 1,315 153934 0,59 + 6,4 1,118 5836 44,4 - 0,23 45,9
FR0010557264 46.782.838 13,55 + 32,23 6,95 FR0013181864 711.661.841 0,673 - 3,53 0,548 FR0000032278 29/06/07 0,75 530.983.700 0,575 - 30,67 0,47 FR0004180578 07/05/21 4,08 9.544.965 43,5 + 21,94 30,65 10,93
ABC ARBITRAGE (ABCA) g B 7,31 7,24 - 1,5 - 0,28 CHARGEURS (CRI) g C 23,7 23,26 - 1,61 + 32,16 LDC (LOUP) A 106,5 106,5 + 7,36 SYNERGIE (SDG) g B 36,9 35,65 - 2,33 + 11,41
24704 7,35 + 0,56 8,15 29090 23,7 + 6,02 24,78 228 107,5 + 3,9 107,5 4918 36,9 - 2,73 41,2
FR0004040608 13/07/21 0,18 59.328.039 7,22 + 3,87 6,84 1,38 FR0000130692 13/04/21 1,04 24.274.237 23,26 + 52,03 17,22 4,47 FR0013204336 24/08/21 1,8 17.222.790 106,5 + 4,41 94,6 1,69 FR0000032658 30/06/21 0,8 24.362.000 35,65 + 72,22 28 2,24
ABIVAX (ABVX) g B 32,2 31,8 - 1,24 - 7,56 CHRISTIAN DIOR (CDI) A 661 646 - 2,34 + 42,1 LNA SANTÉ (LNA) g B 58,1 56,8 - 2,57 + 15,33 TECHNICOLOR (TCH) B 2,964 2,9 - 2,69 + 59,43
10249 32,25 + 9,66 36,85 EX D OP 08/06/17 7003 662 - 9,08 728 6764 58,2 + 8,19 58,8 119769 2,986 + 1,33 3,63
FR0012333284 16.692.268 31,65 + 67,37 17,62 FR0000130403 20/04/21 4 180.507.516 645 + 75,35 427,6 0,62 FR0004170017 07/07/21 0,2 9.705.937 56,1 + 12,7 44,2 0,35 FR0013505062 235.805.283 2,866 + 8,49 1,72
ACCOR (AC) LR A 29,45 28,67 - 2,72 - 3,14 CIBOX INTERACTIVE (CIB) g C 0,155 0,153 - 2,55 - 26,44 LECTRA (LSS) g B 35,6 35,9 + 0,56 + 43,6
545546 29,51 - 1,14 35,89 128748 0,157 + 1,86 0,334 TELEPERFORMANCE (RCF) R A 376,8 377,1 + 0,13 + 39
4385 35,9 + 7,97 36,7 72026 378 + 5,63 379
FR0000120404 10/05/19 1,05 261.839.044 28,67 + 9,26 27,09 FR0000054322 10/08/98 114.465.132 0,153 - 27,14 0,14 FR0000065484 05/05/21 0,24 37.511.651 35,2 + 75,12 23,15 0,67 FR0000051807 27/04/21 2,4 58.737.600 373,7 + 46,67 263,4 0,64
ADOCIA (ADOC) g B 9,98 9,7 - 3,19 + 16,87 CNP ASSURANCES (CNP) G A 14,62 14,415 - 1,71 + 9,37 LISI (FII) g A 27,65 27,2 - 1,09 + 34,99
13785 10,08 + 0,62 12,36 266476 14,71 + 0,95 16,89 7285 27,7 - 8,57 30 TF1 (TFI) G A 8,485 8,375 - 1,06 + 27,09
FR0011184241 7.021.754 9,7 + 18,29 8,02 FR0000120222 21/04/21 1,57 686.618.477 14,38 + 32,13 12,39 10,89 FR0000050353 03/05/21 0,14 54.114.317 27 + 44,68 18,2 0,52 151533 8,5 + 4,1 9,235
AÉROPORTS DE PARIS (ADP) G A 101,9 98,02 - 3,52 - 7,62 COFACE (COFA) G A 10,26 10,15 - 1,27 + 23,63 FR0000054900 03/05/21 0,45 210.485.635 8,365 + 51,58 6,425 5,37
LUMIBIRD (LBIRD) g C 16,68 16,36 - 1,45 + 16,52
77264 102,35 - 2,42 128,15 236529 10,27 - 0,59 11,11 6579 16,68 - 3,88 18 TFF GROUP (TFF) B 27,8 27,6 - 0,72 + 3,37
FR0010340141 06/12/19 0,7 98.960.602 98,02 + 7,36 90,3 FR0010667147 19/05/21 0,55 150.179.792 10,07 + 56,88 7,63 5,42 FR0000038242 22.466.882 15,88 + 40,79 13,6 264 28,1 - 4,5 30,9
AIR FRANCE-KLM (AF) LR A 3,992 3,929 - 1,82 - 23,26 COLAS (RE) A 134 133,5 - 0,37 + 8,1 LYSOGENE (LYS) g C 2,49 2,48 - 0,2 - 6,42 FR0013295789 06/11/20 0,35 21.680.000 27,6 - 3,83 24,5 1,27
3404619 4,04 - 1,38 5,96 679 134,5 +10,33 137 99441 2,59 +21,57 4,47 THERMADOR GROUPE (THEP) B 95,1 95,7 - 1,24 + 49,53
FR0000031122 14/07/08 0,58 642.634.034 3,903 + 3,5 3,669 FR0000121634 03/05/21 2,9 32.654.499 133,5 + 12,18 115 2,17 FR0013233475 16.841.104 2,47 + 11,71 1,98 2825 96,6 + 1,81 99
AKKA TECHNOLOGIES (AKA) Gg B 47,12 47,2 + 0,3 + 83,3 COVIVIO (COV) G A 80,36 77,64 - 3,36 + 3,04 M6-MÉTROPOLE TV (MMT) G A 17,92 17,72 - 1,34 + 33,63 FR0013333432 13/04/21 1,82 9.200.849 94,5 + 73,37 64,8 1,9
39911 47,26 + 0,77 47,5 103756 80,7 - 1,2 82,14 44776 18 + 5,6 19,76
FR0004180537 28/06/19 0,49 31.210.078 47 +175,7 20,28 FR0000064578 26/04/21 3,6 94.579.481 77,56 + 23,83 62,8 TIKEHAU CAPITAL (TKO) g A 25,5 24,95 - 2,16 - 2,92
FR0000053225 04/05/21 1,5 126.414.248 17,7 + 66,23 12,8 8,47
EX D S 03/07/17 5953 25,6 - 6,9 27,4
AKWEL (AKW) g B 23,4 22,85 - 1,08 - 0,22 COVIVIO HOTELS (COVH) A 16,4 16,1 - 1,83 - 8,93 MAISONS DU MONDE (MDM) G B 19,37 19,09 - 1,24 + 27,69
3993 23,4 - 3,79 34,2 1009 16,4 18,62 FR0013230612 21/05/21 0,5 175.318.344 24,95 + 18,25 22,2 2
57369 19,37 - 5,12 23,36
FR0000053027 08/06/21 0,45 26.741.040 22,75 + 71,55 20 1,97 FR0000060303 13/04/21 0,26 148.141.452 16,1 + 11,34 14,163 FR0013153541 05/07/21 0,3 45.241.894 19 + 41,83 14,12 1,57 TRANSGÈNE (TNG) g C 2,78 2,685 - 5,46 + 62,92
ALBIOMA (ABIO) Gg A 37,38 37,16 + 0,11 - 20,94 CREDIT AGR. PARIS IDF (CAF) B 73,5 73,1 - 0,54 - 2,55 MANITOU (MTU) g B 30,75 30,9 + 0,49 + 29,29 297704 2,84 +19,87 3,15
33171 37,38 +10,73 50,7 192 73,5 + 5,54 86,67 12186 30,9 31,85 FR0005175080 97.771.334 2,51 + 91,79 1,646
FR0000060402 10/06/21 0,4 32.052.047 36,96 - 15,45 32,86 1,08 FR0000045528 03/05/21 2,6 8.289.603 73,1 - 0,45 66,68 3,56 FR0000038606 21/06/21 0,6 39.668.399 30,25 + 81,55 23,6 1,94 TRIGANO (TRI) G A 178 175,6 - 1,46 + 21,27
ALD (ALD) g A 11,9 11,68 - 1,52 + 1,57 DASSAULT AV. (AM) G A 965 943 - 2,58 + 5,13 MAUNA KEA (MKEA) g C 1,182 1,172 - 0,68 - 10,94 12766 178 - 4,57 193,9
58858 11,94 - 6,41 13,94 4333 967 - 5,56 1053 45034 1,184 +11,62 1,92 FR0005691656 12/01/21 2,2 19.336.269 174,6 + 65,19 137,9 1,25
FR0013258662 28/05/21 0,63 404.103.640 11,66 + 28,35 11,22 5,39 FR0000121725 18/05/21 12,3 8.348.703 943 + 16,71 846 1,3 FR0010609263 30.556.980 1,172 + 3,9 1,018 UBISOFT ENTERTAINMENT (UBI) LRA 56,14 55,54 - 0,47 - 29,55
ALPES (CIE DES ) (CDA) g B 13,66 13,42 - 1,9 - 2,02 DBV TECHNOLOGIES (DBV) G B 9,352 9,466 + 1,79 +118,31 MCPHY ENERGY (MCPHY) g B 18,6 17,97 - 2,87 - 47,69 286147 56,42 + 9,24 88,16
17450 13,78 + 9,82 17,893 337030 9,74 +10,66 13,69 193930 18,74 +16,84 41,7 FR0000054470 123.575.955 55,2 - 17,45 49,66
FR0000053324 10/03/20 0,7 49.126.902 13,36 + 16,57 12,14 5,22 FR0010417345 54.927.187 9,24 +164,86 4,294 FR0011742329 27.856.540 17,5 - 20,84 14,86
ALTAREA (ALTA) A 199,8 202,5 + 1,25 + 41,21 DELTA PLUS GROUP (DLTA) g B 101,2 98 - 3,35 + 38,42 VALEO (FR) LR A 23,78 23,31 - 2,02 - 27,79
MEDINCELL (MEDCL) B 10,28 10,4 + 1,17 + 1,96 874940 23,83 - 3,64 33,66
9826 205 + 5,8 205 711 101,4 +10,86 103 28887 10,58 +15,94 16,75
FR0000033219 05/07/21 4,75 17.858.081 199,2 + 61,74 134,2 FR0013283108 23/06/21 1 7.358.708 98 + 75 68,4 1,02 FR0013176526 28/05/21 0,3 241.717.403 23,27 - 13,63 22,7 1,29
FR0004065605 24.815.463 10,18 + 60 8,42
ALTEN (ATE) G A 140,1 139,8 - 0,07 + 50,89 DERICHEBOURG (DBG) g B 9,91 9,91 + 0,05 + 68,54 MERCIALYS (MERY) G B 9,675 9,61 - 0,93 + 33,1 VALLOUREC REG (VK) G B 7,985 7,685 - 3,33 - 16,47
24347 140,3 + 4,33 142,8 171502 9,99 +13,97 10,11 202032 9,79 - 6,24 11,07 845130 8,045 - 2,97 14,5
FR0000071946 02/06/21 1 34.339.897 138,5 + 91,64 84,9 0,72 FR0000053381 07/02/20 0,11 159.397.489 9,835 +286,51 5,395 FR0010241638 29/04/21 0,43 93.886.501 9,61 + 72,07 6,71 FR0013506730 228.928.428 7,685 + 10 6,815
AMPLITUDE SURGICAL (AMPLI) g C 2,11 2,11 - 2,31 DEVOTEAM (DVT) g C 129,2 132,4 + 1,85 + 42,21 MERSEN (MRN) g B 33,35 33,7 + 0,6 + 36,16 VALNEVA (VLA) G B 20,16 20,22 + 1,1 +160,9
501 2,11 - 4,52 2,84 440 132,4 + 5,08 134 12867 33,9 + 2,74 34,9 817812 20,3 +71,21 25,2
FR0012789667 47.804.841 2,11 - 1,4 2 FR0000073793 03/07/19 1 8.332.407 129,2 + 36,07 94 FR0000039620 06/07/21 0,65 20.819.357 33,3 + 36,44 23,25 1,93 FR0004056851 99.891.549 19,84 +327,94 7,22
AMUNDI (AMUN) G A 80,55 79,2 - 1,55 + 18,56 DMS (DGM) g C 1,422 1,436 - 0,97 - 18,41 METABOLIC EXPLORER (METEX) g C 5,9 5,83 - 0,51 +144,96 VERALLIA (VRLA) g A 30,64 30,74 + 0,33 + 5,82
EX-DS 15/03/17 95840 80,55 - 1,43 82,2 1719 1,436 + 0,98 2,06 233546 5,94 +38,81 6,54 66461 31,06 - 1,85 34,14
FR0004125920 13/05/21 2,9 203.074.651 78,7 + 24,72 60,1 3,66 FR0012202497 16.120.556 1,422 + 0,07 1,296 FR0004177046 43.827.988 5,66 +209,28 2,4 FR0013447729 01/07/21 0,95 122.289.183 30,6 + 13,85 26,65 3,09
ARAMIS (ARAMI) A 18,9 18,96 + 2,38 EDENRED (EDEN) LR A 47,72 46,95 - 1,82 + 1,16 NACON (NACON) B 5,29 5,16 - 1,71 - 35,26
11009 19,04 - 3,17 23,4 358720 47,72 - 4,18 51,74 VERIMATRIX (VMX) g B 1,48 1,438 - 2,84 - 48,83
61811 5,29 + 3,82 8,5
FR0014003U94 82.828.345 18,6 17,14 FR0010908533 14/05/21 0,75 249.588.059 46,86 + 10,13 43,6 1,6 FR0013482791 84.908.919 5,11 - 20,62 4,715 321759 1,48 + 0,28 3,365
FR0010291245 85.520.147 1,406 - 45,32 1,266
ARGAN (ARG) A 111 109 - 1,8 + 30,38 EDF (EDF) LR A 11,105 10,96 - 1,48 - 15,01 NANOBIOTIX (NANO) g B 11,58 11,18 - 3,45 - 18,99
2925 111,6 - 1,09 114,6 EX-DS 7/03/17 1605661 11,195 + 2,86 13,575 33056 11,64 - 4,44 17,34 VICAT (VCT) g A 42,95 42,7 - 0,47 + 24,31
FR0010481960 01/04/21 2,1 22.588.545 108,8 + 25,29 75 FR0010242511 12/05/21 0,21 3.157.832.107 10,92 + 23,84 9,632 1,92 FR0011341205 13/05/19 34.825.872 11,18 + 64,65 10,34 18962 43 - 0,81 45,05
ARKEMA (AKE) LR A 114 111,35 + 0,23 + 19,09 EIFFAGE (FGR) LR A 91,66 91,18 - 0,37 + 15,36 NEOEN (NEOEN) G A 36,72 36,24 - 1,47 - 37,41 FR0000031775 26/04/21 1,5 44.900.000 42,6 + 49,82 34,05 3,51
202349 114,45 + 2,58 114,9 251875 92,48 + 6,64 95,5 76905 36,72 + 9,22 65,013 VILMORIN & CIE (RIN) g A 53,3 54 + 1,5 + 9,53
FR0010313833 26/05/21 2,5 76.736.476 111,35 + 19,94 87,64 2,25 FR0000130452 17/05/21 3 98.000.000 91,1 + 15,53 72,66 3,29 FR0011675362 106.998.455 35,76 - 16,77 31,12 7309 54,3 + 0,37 63,5
ARTMARKET.COM (PRC) g C 6,8 6,76 + 0,45 - 7,9 EKINOPS (EKI) g B 7,78 7,66 - 0,78 + 12,48 NEXANS (NEX) G A 89,05 89,45 - 0,06 + 50,97 FR0000052516 14/12/20 1 22.917.292 53,2 + 17,01 48,65 1,85
11331 6,93 +35,2 7,28 24148 7,79 + 2,96 7,9 44962 90,25 +11,33 90,25 VIRBAC (VIRP) G A 358,5 356,5 + 49,79
FR0000074783 6.651.515 6,73 - 21,94 4,91 FR0011466069 25.564.227 7,66 + 41,07 5,88 FR0000044448 19/05/21 0,7 43.755.627 88,3 + 85,74 59,4 0,78 2294 360 + 4,55 368
ASSYSTEM (ASY) B 31,2 31,3 + 1,95 + 27,24 ELIOR (ELIOR) G B 6,03 5,955 - 1,65 + 7,88 NEXITY (NXI) G A 43,28 43,66 + 0,69 + 23,12 FR0000031577 23/06/21 0,75 8.458.000 352 + 93,96 200,5 0,21
OPA 24/11/17 1856 31,3 + 0,81 32,5 194075 6,075 + 5,31 7,705 51629 43,86 + 1,72 46,96
FR0000074148 06/07/21 1 15.668.216 31,05 + 32,91 24,5 3,2 FR0011950732 07/04/20 0,29 174.147.823 5,93 + 18,86 4,92 FR0010112524 25/05/21 2 56.129.724 43,28 + 51,18 35,26 4,58 WAVESTONE (WAVE) g B 46,1 46,2 - 0,22 + 55,56
ATARI (ATA) g C 0,45 0,435 - 3,87 + 22,36 ELIS (ELIS) G A 15,27 15,13 - 0,59 + 11,01 2643 46,3 +13,51 47,2
NICOX (COX) g B 3,75 3,79 + 3,27 - 12,87 FR0013357621 02/08/21 0,23 20.196.492 46 +109,52 28,5 0,5
3118035 0,453 +14,93 0,963 245208 15,4 - 1,24 16,47 182094 3,84 +20,51 5,19
FR0010478248 301.415.429 0,427 + 50,26 0,34 FR0012435121 27/05/19 0,37 224.076.007 15,1 + 38,43 11,89 FR0013018124 37.125.385 3,725 - 3,81 3,015 WENDEL (MF) G A 123,2 122 - 0,81 + 24,55
AUBAY (AUB) g C 50,1 49,1 - 2 + 42,94 ERAMET (ERA) G B 69 67,75 - 1,53 + 57,85 NRJ GROUP (NRG) B 6,1 6,06 - 0,66 - 0,33 37219 123,2 + 2,35 124,9
3435 50,1 - 0,2 50,9 80738 69,2 + 0,52 76,5 18850 6,14 - 1,3 6,8 FR0000121204 01/07/21 2,9 44.719.119 122 + 41,86 91,75 2,38
FR0000063737 14/05/21 0,33 13.221.796 48,8 + 48,56 33,95 0,67 FR0000131757 29/05/19 0,6 26.636.005 66,3 +150,46 41,06 FR0000121691 15/06/21 0,21 78.107.621 6,04 + 2,71 5,9 3,47 WORLDLINE (WLN) G A 74,82 72,39 - 3,49 - 8,48
AXWAY SOFTWARE (AXW) g B 28,5 28 - 1,75 + 3,7 ERYTECH PHARMA (ERYP) g B 5,42 5,37 - 0,74 - 24,47 OENEO (SBT) g B 13,26 13,32 + 0,45 + 22,65 754498 74,94 - 7,88 85,35
2301 28,5 - 1,75 31,2 109166 5,48 - 6,45 10,44 769 13,38 + 3,26 13,44 FR0011981968 280.464.670 72,24 - 5,96 68,06
FR0011040500 16/06/21 0,4 21.559.010 28 + 44,7 23,2 1,43 FR0011471135 27.320.457 5,33 - 4,11 3,41 FR0000052680 31/07/19 0,15 65.052.474 13,26 + 15,42 10,5
BAINS MER MONACO (BAIN) B 72 72 - 0,83 + 4,35 ESI GROUP (ESI) g C 61 60,6 - 0,98 + 32,31 ODET (CIE DE L') (ODET) A 1285 1295 + 0,78 + 64,76
MC0000031187
889
26/09/14 0,01 24.516.661
72
71,4
- 3,23 79,6
+ 21,62 60,2 FR0004110310
172
6.032.492
61
60,6
+1
+ 53,03 41,5
61,4
FR0000062234
766
10/06/21 3 6.585.990
1300
1280
+15,63 1300
+ 85 774 0,23
AUTRES VALEURS DE LA ZONE EURO
BELIEVE (BLV) A 17,92 18,098 + 1,67 EURAZEO (RF) G A 87,6 86,6 - 1,09 + 56,04 ORAPI (ORAP) g C 6,8 6,8 - 34,93 EURONEXT (ENX) LR A 102 102,7 + 0,49 + 23,79
65736 18,14 + 9,29 18,45 61847 87,6 + 1,52 88,8 3399 6,84 + 2,41 11,55 166295 103,3 +12,73 103,3
FR0014003FE9 95.853.458 17,7 13,24 FR0000121121 30/04/21 1,5 79.224.529 86,45 + 86,64 55,7 1,73 FR0000075392 29/04/15 0,13 6.598.219 6,72 + 29,28 5,9 NL0006294274 17/05/21 1,25 107.106.294 101,4 + 10,94 71,871 1,43
BÉNÉTEAU (BEN) g B 14 13,66 - 1,59 + 44,32 EUROFINS SCIENT. (ERF) LR A 123,3 122,7 - 0,49 + 78,78 ORPÉA (ORP) LR A 107,6 105,6 - 1,9 - 1,81 NOKIA (NOKIA) R A 5,135 5,098 - 0,97 + 62,3 0,3
95634 14,12 - 1,73 14,88 185695 123,94 +19,94 124,3 84962 108,05 119,8
FR0000035164 12/02/20 0,23 82.789.840 13,46 + 99,42 9,32 FR0014000MR3 03/07/19 2,45 190.742.750 120,68 + 88,19 69,38 0,55 99622 5,153 - 3,61 5,375 17,22
FR0000184798 09/07/21 0,9 64.631.325 105,35 + 4,4 95,14 0,85
FI0009000681 29/07/19 0,02 5.675.461.159 5,098 + 33,49 3,117
BIC (BB) G A 56,2 56,25 + 21,6 EUROPCAR GROUPE (EUCAR) G C 0,5 0,5 + 18,43 OSE IMMUNO (OSE) g C 12,72 12,74 + 0,63 + 76,94
32457 56,75 - 3,27 64,9 3973612 0,501 + 0,46 0,59 68873 13,06 +41,56 15,8 SES (SESG) LR 7,3 7,298 - 5,42
FR0000120966 31/05/21 1,8 45.395.857 56,15 + 17,38 44 3,2 FR0012789949 21/05/19 0,26 5.014.620.532 0,5 - 27,51 0,25 FR0012127173 18.280.038 12,5 +105,48 7,2 1028132 7,346 +12,42 8,09
BIGBEN INT. (BIG) g C 14,94 14,96 + 0,54 - 19,74 EUTELSAT COM. (ETL) G A 10,08 9,95 - 1,14 + 7,45 LU0088087324 20/04/21 0,34 376.915.302 7,216 + 17,71 6,074 5,48
PEUGEOT INVEST (PEUG) g A 117 115,2 - 1,54 + 21,78
35330 15,12 + 3,6 22,7 430601 10,125 + 6,9 10,97 2864 117,6 120,6 X-FAB SILICON (XFAB) g A 9,1 9,15 + 0,11 + 85,98
FR0000074072 02/08/21 0,3 19.455.788 14,76 + 9,36 13,54 2,01 FR0010221234 20/11/20 0,89 230.544.995 9,912 + 9,61 9,092 8,95 FR0000064784 17/05/21 2,35 24.922.589 115,2 + 69,41 88,8 2,04 106122 9,19 + 8,54 9,47
BIOMÉRIEUX (BIM) G A 110,8 110,65 + 0,14 - 4,12 EXEL INDUSTRIES (EXE) B 78,4 78,2 - 0,26 + 28,62 PHARMAGEST INT. (PHA) g A 98,4 97,2 - 1,22 - 12,75 BE0974310428 130.781.669 9,06 +212,82 4,855
89668 111,5 +11,23 132,1 512 78,6 - 8,22 92,4 4664 98,4 + 3,4 124,2
FR0013280286 04/06/21 0,62 118.361.220 109,05 - 4,78 88,86 0,56 FR0004527638 13/02/19 1,14 6.787.900 77 +118,44 59,4 FR0012882389 01/07/21 0,95 15.174.125 96,4 + 24,62 87,2 0,98
BOIRON (BOI) g A 42,3 42 - 0,71 + 1,57 FAURECIA (EO) LR A 39,88 39,99 + 0,48 - 4,58 PIERRE & VACANCES (VAC) g C 9,09 9,03 - 0,55 - 38,57 VALEURS ZONE INTERNATIONALE
1907 42,3 - 2,78 44,45 401639 40,24 + 7,88 50,76 11947 9,09 - 8,97 14,75
FR0000061129 02/06/21 0,95 17.545.408 41,65 + 20,69 33,7 2,26 FR0000121147 03/06/21 1 138.035.801 39,48 + 2,96 35,68 2,5 FR0000073041 19/03/12 0,7 9.893.463 8,95 - 38,15 8,8 GENERAL ELECTRIC (GNE) A 86,67 88,49 - 0,54 + 26,39
BOLLORÉ (BOL) G A 5,1 5,065 - 0,78 + 49,76 FDJ (FDJ) G A 45,02 44,54 - 1,22 + 19,06 PLASTIC OMNIUM (POM) G A 25,04 24,82 - 0,48 - 12,05 538 89,83 + 4,7 97,6
983209 5,13 + 8,27 5,155 175516 45,06 + 0,41 51,7 97150 25,08 - 7,46 34,66 US3696043013 1.097.662.889 86,67 +104,27 67,824
FR0000039299 01/09/21 0,02 2.947.446.874 5,06 + 59,58 3,33 0,4 FR0013451333 21/06/21 0,9 191.000.000 44,32 + 44,52 35,2 2,02 FR0000124570 28/04/21 0,49 147.122.153 24,74 + 22,75 24,32 1,97 HOLCIM LTD (HOLN) A 48,235 47,75 - 0,52 + 6,94 4
BONDUELLE (BON) g B 23 22,95 - 0,43 + 10,34 FERMENTALG (FALG) g C 3,2 3,14 + 6,8 +117,15 PLASTIVALOIRE (PVL) g C 6,17 6,06 - 1,14 - 17,33 16292 48,245 - 3,26 53,06
7209 23,1 +10,6 24,2 1626103 3,275 + 9,6 4,845 DIV 8 02/05/17 14695 6,17 - 8,32 8,87 CH0012214059 CHF 07/05/21 2 615.929.059 47,75 + 21,38 43,91
FR0000063935 05/01/21 0,4 32.630.114 22,7 + 14,75 18,94 1,74 FR0011271600 29.808.199 3,095 + 90,3 1,456 FR0013252186 22/04/21 0,05 22.125.600 6,05 + 46,73 6,01 0,83
SCHLUMBERGER (SLB) A 23,6 23,6 - 1,26 + 34,47 3,45
BUREAU VERITAS (BVI) LR A 28,16 28,13 - 0,18 + 29,27 FIGEAC AERO (FGA) g C 5,7 5,43 - 4,74 + 23,83 PROLOGUE (PROL) g C 0,41 0,42 + 0,24 + 20,69 2517 24,2 - 2,48 30,25
544386 28,26 + 0,04 29,04 11258 5,7 + 5,85 6 174252 0,428 + 9,95 0,489
FR0006174348 05/07/21 0,36 452.365.453 28,01 + 48,99 21,27 1,28 FR0011665280 31.839.473 5,41 + 81,3 4,07 FR0010380626 89.244.704 0,408 + 60,92 0,304 AN8068571086 USD 31/08/21 0,13 1.385.122.304 23,6 + 49,84 17,6
BURELLE SA (BUR) A 732 730 - 8,29 FNAC DARTY (FNAC) G A 57,45 56,5 - 1,4 + 7,21 QUADIENT (QDT) g B 23,7 23,28 - 2,02 + 48
7 732 - 1,35 964 36390 57,5 - 3,75 61,1 20174 23,74 - 6,51 26,88
FR0000061137 02/06/21 15 1.757.623 726 + 41,47 710 2,06 FR0011476928 05/07/21 1 26.761.118 56,25 + 58,44 43,64 1,77 FR0000120560 04/08/21 0,5 34.562.912 23,22 +101,38 15,57 2,15
CARMILA (CARM) g C 12,02 11,86 - 0,84 + 0,68 GECINA (GFC) LR A 129,75 128,6 - 0,89 + 1,82 RALLYE (RAL) A6 5,81 - 3,01 + 0,52
14299 12,06 + 0,68 15,26 76931 130,6 - 3,63 138,35 40738 6 + 3,94 7,6
FR0010828137 24/05/21 1 146.215.837 11,86 + 33,26 10,24 FR0010040865 01/07/21 2,65 76.526.604 128,6 + 12,41 111,1 FR0000060618 20/05/19 1 52.598.701 5,72 + 41,71 5,41
CASINO (CO) G A 24,43 24,06 - 1,92 - 4,49 GENFIT (GNFT) G B 3,58 3,546 - 0,11 - 11,17 RAMSAY GDS (GDS) A 21,1 21 + 16,99
232721 24,76 + 0,29 29,9 129598 3,658 + 5,54 6,235 918 21,2 + 9,66 22
FR0000125585 09/05/19 1,56 108.426.230 23,98 + 10,47 23,42 FR0004163111 45.775.250 3,5 - 12,01 3,1 FR0000044471 02/12/14 1,4 110.389.690 20,6 + 27,66 16,9
CATANA GROUP (CATG) g C 6,1 5,87 - 3,3 + 70,39 GENSIGHT (SIGHT) g B 7,965 7,88 - 0,76 + 10,52 RÉMY COINTREAU (RCO) G A 170,8 168,6 - 1,35 + 10,7
151744 6,14 + 5,58 6,14 79511 8,005 + 6,7 10,08 41064 171,9 - 8,86 188
FR0010193052 30.706.178 5,74 +162,05 2,945 FR0013183985 45.977.277 7,87 +186,55 6,51 FR0000130395 28/07/20 1 50.526.563 167,8 + 19,07 140,4 0,59
34 // FINANCE & MARCHES Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

ACTIONS ACTIONS ACTIONS


EURONEXT HORS SRD FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES EURONEXT HORS SRD Suite FRANÇAISES CHANGES COURS AU COMPTANT
VAR. VAR.
03-09-2021 COURS VEILLE ANNÉE
ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL ISIN VALEUR OUV +HT +BS CLÔT ÉCART VOL 1 EURO EN DEVISE BCE EN % EN %
FR00133417812CRSI g C 4,4 4,475 4,355 4,43 - 1,12 5032 FR0000120669 ESSO g C 11 11 10,8 10,8 - 1,82 696 FR0010298620MEMSCAP g C 1,49 1,505 1,48 1,48 - 0,34 566 DOLLAR US 1,1883 0,04 -2,91
FR0014000T90 2MX ORGANIC B 9,722 9,722 9,61 9,63 - 0,72 84408 FR0000054678EURO RESSOURCES C 2,99 3,05 2,93 3 + 0,33 2889 FR0000077570 MICROPOLE g C 1,065 1,07 1,06 1,065 6517 LIVRE STERLING 0,8572 -0,14 -4,25
FR0000076887A.S.T. GROUPE g C 6,4 6,52 6,4 6,52 + 1,88 3202 FR0000075343 EUROMEDIS GROUPE C 16,22 16,68 16,16 16,22 15795 FR0013482791NACON SAS B 5,29 5,29 5,11 5,16 - 1,71 61811 FRANC SUISSE 1,0857 -0,03 0,37
COURONNE DANOISE 7,4363 0,00 -0,09
FR0013185857 ABEO g C 15,6 15,6 15,1 15,4 - 0,97 705 FR0010490920EUROPACORP g C 0,805 0,805 0,772 0,794 - 1,37 17228 FR0013018041 NAVYA g B 2,56 2,588 2,502 2,572 226340
COURONNE NORV. 10,2894 0,21 -1,79
FR0012616852ABIONYX PHARMA g B 1,026 1,026 1,012 1,016 + 0,59 41800 FR0000038184 F.I.P.P. C 0,151 0,151 0,151 0,151 - 3,82 1650 FR0004050250NEURONES B 33 33,5 32,5 33 + 0,3 8025 KUNA CROATE 7,5004 -0,03 -0,67
FR0000064602 ACANTHE DEV. C 0,4 0,42 0,393 0,401 + 1,52 45724 FR0000031973F.S.D.V.(SARREG.) C 24,4 24,4 24,4 24,4 + 0,83 783 FR0012650166 NHOA g C 19,98 20 19,58 20 + 2,56 2894 COURONNE SUEDOISE 10,1602 -0,19 1,12
FR0000076655ACTIA GROUP g C 3,24 3,24 3,18 3,18 - 1,55 4572 FR0011271600 FERMENTALG g C 3,2 3,275 3,095 3,14 + 6,8 1626103 FR0000052680OENEO g B 13,26 13,38 13,26 13,32 + 0,45 769 DOLLAR CANADIEN 1,488 -0,19 -4,54
YEN JAPONAIS 130,285 -0,21 3,14
FR0000062978 ADL PARTNER g C 17,1 17,1 16,7 17 691 FR0004076891FLO (GROUPE) g C 0,17 0,18 0,167 0,18 + 3,75 48763 FR0010428771 OL GROUPE g C 2,27 2,27 2,26 2,26 - 0,44 2999
DOLLAR AUSTRALIEN 1,5963 -0,52 0,68
FR0013296746ADVICENNE g C 8 8,04 7,7 7,72 - 3,5 26463 FR0011277391 FONC. PARIS NORD g C 0,032 0,032 0,032 0,032+ 0,63 15411 FR0000075392ORAPI g C 6,8 6,84 6,72 6,8 3399 ROUBLE RUSSE 86,357 -0,18 -4,49
FR0013333077 AFFLUENT MEDICAL B 6,03 6,04 5,85 6,02 + 1,18 2689 FR0000033409FONC.LYON. A 87 87 84,6 84,6 - 2,31 539 FR0010609206 OREGE C 1,352 1,352 1,304 1,344+ 2,6 4776 ROUPIE INDIENNE 86,75 0,02 -2,78
FR0000062465ALAN ALLMAN C 11 11 9 9,8 - 8,41 10335 FR0013030152 FRANCAISE ENERGIE g C 22,1 22,2 21,8 22 - 0,45 734 FR0012127173OSE IMMUNO g C 12,72 13,06 12,5 12,74 + 0,63 68873 DOLLAR NEO-ZELANDAIS 1,6627 -0,40 -2,13
COURONNE TCHEQUE 25,358 -0,13 -3,43
FR0013421286 ALPHA MOS C 3,05 3,19 3,04 3,19 + 4,93 2988 FR0010501692GENERIX g B 9,66 9,66 9,58 9,58 - 0,21 17987 FR0004038263 PARROT B 4,98 5,03 4,93 4,98 - 0,2 4606
FORINT HONGROIS 347,515 -0,42 -4,19
FR0000053837ALTAMIR B 23,125 23,6 23,125 23,445 + 1,49 1623 FR0013399474 GENKYOTEX g C 3,215 3,31 3,215 3,215 - 1,83 2272 FR0000038465PASSAT g C 6,42 6,46 6,3 6,46 - 0,31 2275 ZLOTY POLONAIS 4,5091 -0,10 -1,10
FR0012789667 AMPLITUDE g C 2,11 2,11 2,11 2,11 501 FR0011799907GENOMIC VISION g C 0,47 0,47 0,444 0,455 - 2,57 473963 FR0011027135 PATRIMOINE ET COMM B 17,4 17,5 17,35 17,5 + 0,58 301 LEV BULGARE 1,9569 0,04 0,06
FR0011992700ATEME g B 13,6 13,6 13,36 13,42 - 0,3 2305 FR0000061459 GERARD PERRIER B 83,8 84 83,8 84 376 FR0000053514PCAS B 12,75 12,9 12,15 12,45 - 1,97 6769 DOLLAR HONG-KONG 9,2352 0,06 -2,68
FR0000039232 AUREA g C 7,42 7,68 7,42 7,68 + 4,35 2629 FR0000065971GRAINES VOLTZ C 113,5 115 112 114 + 0,89 491 FR0012432516 POXEL g C 6,57 6,62 6,39 6,415 - 3,17 49980 WON SUD COREEN 1373,48 -0,22 3,57
PESO MEXICAIN 23,6351 -0,37 -2,75
FR0013529815AVENIR TELECOM C 0,12 0,131 0,12 0,122 + 0,66 5179635 FR0012612646 GROUPE PARTOUCHE B 21,5 21,9 21,4 21,6 + 0,47 328 FR0012613610PRODWAYS GROUP g C 2,75 2,75 2,74 2,74 - 0,73 3338
REAL 6,1436 -0,19 -3,16
FR0013258399 BALYO g C 1,4 1,468 1,4 1,41 + 0,71 159801 FR0010214064GROUPE PIZZORNO C 26 26 25,6 25,6 - 0,78 1359 FR0013344173 ROCHE BOBOIS SA B 27,5 27,7 27,3 27,5 - 1,08 1231 DOLLAR SINGAPOUR 1,5942 -0,04 -1,44
FR0004023208BASSAC B 72,6 75,8 72 75,2 + 3,87 1413 FR0004155000 GROUPE SFPI g C 2,92 2,94 2,875 2,92 - 1,02 39030 FR0000054199S.T. DUPONT C 0,088 0,09 0,086 0,089 + 2,3 67943 RAND SUD-AFRICAIN 16,9738 -1,05 -5,53
FR0000035370 BASTIDE CONF.MED. g C 48,5 49,05 48,05 48,75 + 0,52 4679 FR0000066722GUILLEMOT g C 12,24 12,24 11,82 11,88 - 2,14 17873 FR0000039109 SECHE ENVIRONNEM. g B 49,7 50,9 49,35 50,9 + 2,52 3086 LIVRE TURQUE 9,8697 0,38 8,62
RENMIBI YUAN 7,6703 0,04 -3,78
FR0011814938BOOSTHEAT C 1,404 1,428 1,392 1,4 18167 FR0004159473 HEXAOM g B 52,2 52,4 50,4 50,8 - 2,68 2389 FR0011950682SERGEFERRARI GP g C 8,39 8,45 8,31 8,4 - 0,24 4764
RUPIAH 16944,4461 -0,03 -1,44
FR0000074254 BOURSE DIRECT C 2,99 3,01 2,95 3 + 0,67 6397 FR0000038531HF COMPANY C 7,26 7,28 7,22 7,22 - 0,28 2975 FR0000060790 SIGNAUX GIROD g C 15,8 16,1 15,8 16,1 + 1,9 888 PESO PHILIPPIN 59,2841 0,16 1,08
FR0010151589CAFOM C 14,7 15,1 14,3 15,1 + 2,72 5953 FR0012821916 HIPAY GROUP g C 14,48 14,48 14,22 14,22 - 1,8 420 FR0000074122SII g C 40 40 38,9 39,9 + 1,01 4344 RINGGIT MALAIS 4,9275 -0,22 -0,24
FR0012969095 CAPELLI g C 26,6 26,6 25,9 26,2 - 0,76 490 FR0004165801HOTELS DE PARIS C 2,5 2,5 2,5 2,5 + 1,63 512 FR0004016699 SMTPC g B 21,4 21,8 21,4 21,6 + 1,89 2835 BATH THALANDAIS 38,5902 0,08 5,32
FR0000064446CATERING INTL SCESg B 11,75 11,8 11,7 11,8 + 1,29 544 FR0014003VY4 HYDROGÞNE FRANCE B 31,4 31,55 31,1 31,35 - 0,48 2251 FR0000065864SOGECLAIR g C 21,9 21,9 21,5 21,8 729
FR0010193979 CBO TERRITORIA C 3,54 3,56 3,53 3,53 - 0,84 10049 FR0000051393IDI B 41,5 41,6 41,5 41,6 773 FR00140006O9 SOLOCAL GROUP B 1,809 1,809 1,725 1,725 - 4,21 247477 TAUX MARCHÉS MONÉTAIRES ET EURODEVISES
FR0000053506CEGEDIM B 28 28,5 28 28,15 - 0,18 3049 FR0000071797 INFOTEL g C 54,2 54,2 52,8 54 - 0,19 1800 FR0010613471SUEZ LR A 19,62 19,635 19,61 19,61 - 0,05 719157 MARCHÉS MONÉTAIRES
03-09-2021 JOUR 1 MOIS 3 MOIS 6 MOIS 1 AN
FR0000054322 CIBOX INTERACTIVE g C 0,155 0,157 0,153 0,153 - 2,55 128748 FR0013233012INVENTIVA g B 11,4 11,4 11,3 11,36 + 0,18 15087 FR0004188670 TARKETT G B 20,6 20,65 20,35 20,5 + 0,24 3598 ZONE EURO -0,43/-0,73 -0,38/-0,68 -0,38/-0,68 -0,37/-0,67 -0,36/-0,66
FR0013426004CLARANOVA g B 7,32 7,345 7,19 7,245 - 1,29 95701 FR0012872141 JACQUES BOGART g C 11,15 11,2 11,05 11,05 - 1,34 1912 FR0000060949TIVOLY C 20,2 21,8 19,9 21 + 3,96 2248
ECARTS DE TAUX AVEC L’ALLEMAGNE
FR0000053399 CNIM GROUP C 12,8 13,05 12,7 13 - 0,76 291 FR0000066607LACROIX GROUP g C 44,3 44,5 43,5 43,9 - 0,23 1138 FR0000033003 TOUAX g C 8,88 9,08 8,8 9,02 + 1,58 5112 03-09-2021 6 MOIS 2 ANS 5 ANS 7 ANS 10 ANS
FR0000044323CRCAM ALPES PROV. C 83,51 84,99 79,5 82,99 - 1,2 584 FR0000032278 LATECOERE g C 0,589 0,59 0,575 0,582 - 0,51 153934 FR0000036816TOUR EIFFEL g B 30,6 30,7 30,5 30,5 - 0,33 443 ALLEMAGNE 100,32 -0,76 -0,72 -0,61 -0,38
FR0010483768 CRCAM BRIE PIC. CC B 20,83 20,905 20,505 20,765 - 0,65 2505 FR0006864484LAURENT-PERRIER B 94,2 95,4 94,2 95,2 + 0,63 807 FR0000035784 TRANSIT.EVERGREEN C 3,1 3,1 3 3,06 - 1,29 30702 PORTUGAL 0 0,10 0,27 0,42 0,60
FR0010461053CRCAM LANGUED CCI C 62,5 63,5 62,01 63 - 0,79 390 FR0004156297 LINEDATA SERVICES g B 42 42,9 41,8 42,4 - 1,4 3458 FR0000034548UNION FIN.FRANCE g B 17,05 17,3 16,95 17,15 + 0,29 4808 FRANCE -0,04 0,06 0,20 0,26 0,35
ESPAGNE -0,07 0,14 0,41 0,48 0,72
FR0000185514 CRCAM NORD FR. B 20,7 20,9 20,7 20,7 - 0,96 1245 FR0013233475LYSOGENE g C 2,49 2,59 2,47 2,48 - 0,2 99441 FR0000074197 UNION TECH.INFOR. g C 0,536 0,536 0,534 0,534 - 0,37 301
ITALIE -0,07 0,32 0,01 0,91 1,04
FR0007317813CS GROUP g C 4,74 4,98 4,73 4,96 + 4,64 5252 FR0000032302 MANUTAN INTER. B 76,2 76,6 75,6 76,4 + 0,26 458 FR0004186856VETOQUINOL B 132,4 132,4 130 131,2 - 0,91 2439
FR0013283108 DELTA PLUS g B 101,2 101,4 98 98 - 3,35 711 FR0000051070MAUREL ET PROM g B 2,08 2,08 2,04 2,055 - 0,73 68441 FR0000050049 VIEL ET CIE C 5,58 5,64 5,58 5,64 + 1,08 29102
FR0000073793DEVOTEAM g C 129,2 132,4 129,2 132,4 + 1,85 440 FR0000060873 MBWS g C 1,305 1,305 1,265 1,27 - 2,31 10021 FR0004183960VOLUNTIS g C 8,61 8,64 8,57 8,63 + 2,25 120339 CERTIFICAT/FONDS INVESTIR 10
FR0012202497 DIAGNOSTIC MEDICALg C 1,422 1,436 1,422 1,436 - 0,97 1719 FR0011742329MCPHY ENERGY g B 18,6 18,74 17,5 17,97 - 2,87 193930 FR0000062796 VRANKEN - POMMERY C 17,05 17,4 17,05 17,25 + 0,88 2953 INVESTIR 10 GRANDES VALEURS I10GS - FR0011630474 166,82 -0,54
FR0000072373EGIDE g C 1,38 1,48 1,38 1,45 + 5,46 109012 FR0004065605 MEDINCELL B 10,28 10,58 10,18 10,4 + 1,17 28887 FR0004034072XILAM ANIMATION g C 37,3 37,3 36,8 37 - 0,27 3069 INVESTIR PEA PALATINE FR0013284114 122,93 0,61

SICAV/FCP
VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER VAL. UNIT DATE DERNIER
CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION

CLASSIFICATION
DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET DÉSIGNATION HORS FRAIS DE LA DIVIDENDE NET
CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS** CODE ISIN DES VALEURS EN EUROS** VALOR. EN EUROS**
MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE MONT. DATE

Banque Cantonale
de Genève (France) SA
Mirabaud Asset Management Tél. 04 72 07 31 50
Tél. 058 200 60 01
www.mirabaud.com bcgef.fr/fonds
marketing@mirabaud-am.com
SYNCHRONY (LU)
A la recherche d’une LU2004923152 SWISS ALL CAPS (EUR) 155,07 02/09
LU0704154292 RAM (L) SF EM MKT EQ 249,65 02/09 LU0705071701 RAM (L) SF L/S EUROPEAN EQ 148,82 02/09
gestion active de conviction ? LU1626130063 SWISS SMALL & MID CAPS (CHF) 169,39 02/09
LU0375629556 RAM (L) SF EUROPEAN EQ 598,07 02/09 LU0375630729 RAM (L) SF US SUST EQ 433,67 02/09 LU1626130816 SILK ROAD ZONE STOCKS (USD) 128,36 02/09
LU0851564038 BALANCED (EUR) 141,11 02/09
Tous les details de nos LU0705072691 RAM (L) SF GB EQ SUST ALP 111,12 02/09 LU0419186167 RAM (L) TF GB BD TOT RET 155,71 02/09
LU0851564384 DYNAMIC (EUR) 173,22 02/09
solutions d’investissements LU1048876350 RAM (L) SF GB STB INCOME EQ 160,31 02/09 LU0935723782 RAM (L) TF II ASIA BD TOT RET 157,98 02/09 LU1626130220 HIGH DIV. EUROPE STOCKS (EUR) 106,76 02/09
à disposition ici www.mirabaud-am.com LU0851564541 WORLD EQUITY (EUR) 212,65 02/09

@Valeur unitaire hors frais : valeur de la part ou de l’action hors droits d’entrée ou de sortie éventuels. Les SICAV éligibles au PEA sont signalées par un astérisque *. Le pictogramme P indique la cotation d’un FCP.
Classification des OPCVM : actions françaises (AF), actions de la zone EURO (AE), actions internationales (AI), monétaires EURO (ME), monétaires à vocation internationale (MI), obligations et autres titres de créances libellés en EURO (OE), obligations et autres titres de créances internationaux (OI), sicav luxembour-
geoises (LX), diversifiés (DI), garantis ou assortis d’une protection (GP). ** : en euros ou dans la devise indiquée dans la colonne «DÉSIGNATION DES VALEURS».

carnet
PORTRAIT
par Martine Robert
ENTREPRISES fonctions de directeur financier
et de directeur général adjoint de +
@martiRD
ROLAND BERGER
Michel Jacob
Biophytis SA entre 2009 et 2019. Ils sont nés
est nommé partner, chargé TREND MICRO un 6 septembre
des opérations. Nicolas Arpagian
Isabelle Giordano Michel Jacob, 57 ans, diplômé
devient directeur
stratégie cybersécurité •président
Antoine Beaussant,
à la Fondation en génie chimique de Centrale
Paris, a travaillé pour A.T. Kear-
chez Trend Micro.
64 ans.
de Peugeot Saveurs,

BNP Paribas ney. En 2001, il a rejoint Roland Nicolas Arpagian, 49 ans, •économiste,
Jean-Paul Betbèze,
Valérie Macon/AFP

Berger pour y être senior part- ancien auditeur du CHEDE, de 72 ans.


ner, avant d’être élu managing l’INHESJ et de l’IHEE, fut • Idris Elba, acteur, 49 ans.

Chacun se souvient d’Isabelle Giordano comme de la


partner au bureau de Paris. Il a
ensuite contribué, durant qua-
d’abord journaliste. Il était
depuis 2015, vice-président,
•général
Bernard Emié, directeur
de la DGSE, 63 ans.
médiatique « madame Cinéma » de Canal+. Pourtant,
cette battante, enthousiaste, a un parcours bien plus
tre ans, au développement des
practices automotive & manu-
chargé de la stratégie, des affai-
res publiques et de la RSE
•entrepreneur,
Jean-Louis Escary,
co-fondateur
varié, armée d’un engagement chevillé au corps, d’une TV ou Arte, je me suis toujours servie de la méthode de tra- facturing industries, et opéra- d’Orange Cyberdefense (groupe de Genodyssée, 56 ans.
curiosité inaltérable et d’un réseau à la hauteur de son
impressionnant CV… Autant de raisons qui ont conduit
vail Canal, faite de rigueur et d’efficacité. » Elle essaiera
d’ailleurs d’apporter l’esprit Canal, mêlant sérieux et
tions, en France et dans la région
Emea chez Oliver Wyman.
Orange). Il reste enseignant à
l’Ecole nationale supérieure de
•ex-présidente-
Carly Fiorina,
directrice générale
le groupe BNP Paribas à la choisir comme responsable humour, sur France Inter où elle animera « Les Affran- la police (ENSP), à l’Ecole de la de Hewlett-Packard, 67 ans.
de son mécénat et déléguée générale de sa fondation.
Sans parler de son appétence pour les questions de
chis ». Sans vraiment y parvenir. Et c’est son émission
« Service public » dont elle sera la plus fière car elle lui
AXA
Eric Lemaire
magistrature (ENM) et à l’Ecole
de guerre économique (EGE). Il
•ex-cheminot,
Jean-Claude Gayssot,
ex-ministre
diversité, elle, dont l’ascendance est italienne par son permettra de former, de transmettre et, surtout, d’agir est le nouveau président est, par ailleurs, membre du des Transports, 77 ans.
père et guadeloupéenne par sa mère. « Avec l’âge, j’ai
compris que c’était un atout. Cela m’a donné le goût de
sur le monde : son leitmotiv. « C’est ce que j’ai toujours
essayé de faire, en tant que journaliste mais aussi comme
exécutif d’AXA Passion. conseil d’orientation de l’Insti-
tut Diderot, et contribue depuis
•chanteuse,
Macy Gray,
54 ans.
l’hybridation qui a guidé toute ma vie professionnelle »,
explique cette quinquagénaire au sourire charmeur et à
directrice générale d’UniFrance Films, chargée promou-
voir le cinéma français à l’international ou comme prési-
Eric Lemaire, 60 ans, titulaire
d ’u n D E S S a d m i n i s t r a t i o n
2019 à la conception du projet de
Campus cyber initié par Michel
•ancienne
Michaëlle Jean,
gouverneure générale
la silhouette fine, entretenue par des leçons de karaté. dente du comité stratégique du Pass Culture », pointe publique et droit public de l’uni- Van Den Berghe à la demande du Canada, ex-secrétaire
Son père, prothésiste dentaire, et sa mère, secrétaire cette bosseuse qui se ressource dans sa maison de Trou- versité de Paris-1, conserve la du président de la République. générale de la Francophonie,
de direction, l’ont sensibilisée très jeune à la musique ville, avec son époux, Stéphane Dottelonde, président de présidence de l’association AXA 64 ans.
classique, à la peinture, au cinéma… « A 6 ans, j’arpen-
tais la galerie des Offices à Florence ! Et en quatrième, je
l’Union de la publicité extérieure, sa fille, passionnée de
mode, et son fils, déjà dans la production audiovisuelle.
Prévention qu’il assume depuis
2003. Il est entré dans le groupe
COLAS RAIL
Anahi Sandoval
• Jean-Pierre Mas, président
des Entreprises du voyage,
passais mon temps à l’Action Christine pour découvrir AXA en 1990. Il y a assumé diffé- est désormais directrice 73 ans.
l’âge d’or du cinéma hollywoodien », se souvient celle qui
a longtemps hésité entre journalisme et dessins de BD.
Aventurière du cœur
Sa mission bénévole au Pass Culture lui a permis de
rentes fonctions notamment
celle de directeur commercial
des ressources humaines
et membre du comité exécutif
•réalisateur,
John Polson,
56 ans.
Elle sera journaliste, via Sciences Po et la fameuse
« promo 86 » d’Ariane Chemin, David Pujadas, Frédéric
réfléchir à la lutte contre les inégalités d’accès à la
culture. Un combat qu’elle mènera à la Fondation BNP
assurance-crédit. Dernière-
ment, il était directeur de la
de Colas Rail. •ex-directeur
Jean-Michel Severino,
général de l’Agence
Beigbeder, Alexandre Jardin, Anne Roumanoff, Claude Paribas, où elle a à cœur d’être solidaire d’une jeunesse communication, de la marque Anahi Sandoval, 44 ans, possède Française de Développement,
Chirac ou encore de Jean-François Copé et Arnaud malmenée par la pandémie. L’autre priorité, c’est l’inno- et de la responsabilité sociale un double diplôme en manage- président d’Investisseurs
Montebourg qui refaisaient le monde au café Le Basile. vation, qu’elle soit artistique, sociale ou écologique. d’entreprise d’AXA France. ment des ressources humaines et Partenaires, 64 ans.
Elle opte pour l’audiovisuel : « J’ai écrit à Philippe
Alfonsi qui avait lancé “Histoire d’un jour”, et il m’a
« L’entreprise doit s’intéresser à l’intérêt général : j’ai
accompagné des associations comme SOS Mali et nous MEDIAN TECHNOLOGIES
et droit du travail des universités
de Grenade (en Espagne) et de
• José Sócrates, ancien
Premier ministre portugais,
répondu », raconte Isabelle Giordano, plongée à 22 ans n’aurions rien pu mener sans l’aide des entreprises. Les Jean-Christophe Montigny Toulouse-1. Elle a effectué d’une 64 ans.
dans les quartiers nord de Marseille pour l’affaire
Gabrielle Russier qui inspira le film « Mourir d’aimer ».
secteurs public et privé ont besoin l’un de l’autre », insiste-t-
elle. A ceux qui s’étonnent de son choix de rejoindre la
est nommé chief financial
officer et membre du comité
carrière internationale chez
Schlumberger dans le secteur
• Roger Waters, musicien,
cofondateur du groupe
« Et c’est encore un courrier qui m’a fait passer de l’autre fondation, elle rétorque qu’elle n’a pas attendu 2021 pour exécutif. des services pétroliers, occupant Pink Floyd, 78 ans.
côté de l’écran : j’ai proposé à Michel Denisot une chroni-
que littéraire, Laure Adler partant en congé maternité »,
s’impliquer dans la société. En 2006, elle créait l’associa-
tion Cinéma pour tous pour les jeunes des quartiers. Et Jean-Christophe Montigny,
différents postes de direction des
ressources humaines. En 2019,
•danseur,
Brahim Zaibat,
35 ans.
ajoute celle qui considère ses années sur Canal+ comme dès 1995, elle réalisait le documentaire « Les Aventuriers 5 6 a n s , i n g é n i e u r, d i p l ô m é elle a rejoint GE Renewable
une première « parenthèse enchantée » : « En tant que
productrice ou rédactrice en chef sur France Inter, France
du cœur » en hommage aux bénévoles de l’humanitaire.
Ce n’est, dit-elle, qu’une autre manière de s’engager. n
d’Agroparistech, et de l’IEP de
Paris a notamment assumé les
Energy en tant que directrice
diversité, inclusion et équité. , Envoyez vos nominations à
carnetlesechos@nomination.fr
Les Echos Lundi 6 septembre 2021 // 35

NUMÉRIQUE
CYBERSÉCURITÉ Les attaques par rançongiciels, qui visent les entreprises, sont de plus en plus courantes, les pirates étant motivés
par la rentabilité de ces opérations complexes. Les entreprises peuvent tirer des leçons de ces piratages, pour renforcer leurs défenses.

Rançongiciels : les entreprises


sous la pression du cybercrime
A u printemps dernier, le
rançongiciel REvil a per-
mis d’extorquer aussi bien
à Acer, le fabricant taïwanais d’ordi-
nateurs, qu’à Quanta Computer, un
CERT-W. De fait, l’investissement
total moyen s’élève à 151.020 dollars.
Y compris l’infrastructure d’atta-
que, l’intrusion et la propagation du
cryptovirus dans les SI, les ressour-
fournisseur majeur d’Apple, une ces humaines (trois experts sur
rançon de 50 millions de dollars. Le trois mois), les 30 % de commission
prix à payer pour délivrer les pré- pour la plateforme de RaaS. Sans
cieuses données informatiques que oublier le blanchiment (50 % des
le cryptovirus avait chiffrées et gains). En moyenne, le gain brut
débloquer ainsi les systèmes oscille entre 1,4 et 4,3 millions de
d’information (SI). dollars par rançon.
REvil a également infecté quatre
filiales asiatiques d’AXA. Quant aux Règles de base
pirates russophones qui ont utilisé Selon un rapport de l’assureur
REvil pour contaminer début juillet Hiscox, deux entreprises victimes
Kaseya, ils ont eu moins de chance. de rançongiciel sur trois paient la
Après avoir paralysé les systèmes rançon avec l’espoir de reprendre
informatiques de 800 à 1.500 entre- leurs activités au plus tôt. « Il n’y a
prises clientes de cet éditeur améri- pas mieux pour motiver les mal-
cain de logiciels d’infrastructures et frats ! », déplore Alain Bouillé. Poin-
réseaux informatiques, ils ont tés du doigt par l’Agence nationale
réclamé 70 millions de dollars. Mal- de la sécurité des systèmes d’infor-
heureusement, Joe Biden a appelé à mation (Anssi) et le parquet de Paris
Vladimir Poutine. Dans la foulée, lors d’une audition au Sénat en avril
les infrastructures de REvil ont dis- dernier, les assureurs changent leur
paru et Kaseya a reçu une clé uni- fusil d’épaule. En tête, AXA France a
verselle pour débloquer les don- suspendu sa couverture du rem-
nées de ses clients. Est-ce la fin des boursement des rançongiciels.
rançongiciels ? Sûrement pas. Cependant, rien n’interdit encore
Selon une étude de l’entreprise de continuer de proposer cette
de sécurité informatique Barra- iStock garantie…
cuda, les forfaits liés à ces crypto- Pour Jean-Noël de Galzain, prési-
virus ont augmenté 64 % en un an. En 2020, 19 % des entreprises ont été victimes d’une attaque de type « ransomware » provoquant un chiffrement ou un vol de données. dent d’Hexatrust, un club des
Quelque 57 % des victimes sont acteurs français de la cybersécurité,
des entreprises. Dans 14 % des cas, divulgation des données (après même ceux qui sont dans le cloud Team de Wavestone), 30 % des atta- s’accélère puisqu’il est passé de cent les choses sont claires : « Les organi-
la demande de rançon dépassait rançon). (SaaS). quants (+ 9 % par rapport à 2019) jours en 2019 à vingt-neuf jours en sations ne peuvent plus utiliser le
30 millions de dollars. Pour sa Sur l’échiquier de la piraterie, les sont des groupes mafieux structu- 2020 », explique Gérôme Billois, numérique dans leur métier sans
part, l’édition 2021 du baromètre Des attaques par phishing équipes se professionnalisent. « On rés qui, à l’instar de véritables entre- expert en cybersécurité et gestion investir un minimum dans la cyber-
de la cybersécurité des entreprises Principal vecteur d’attaque, dans constate une collusion entre les équi- prises, développent leurs propres des risques numériques au cabinet prévention. » Une chose est sûre : le
réalisé par Opinionway pour le 80 % des entreprises touchées, le pes structurées de pirates et certains outils. Viennent ensuite les acteurs Wavestone. marché des rançongiciels s’assé-
Club des experts de la sécurité de phishing. A savoir un mail fraudu- Etats qui s’en font des alliés, analyse qui achètent et utilisent des outils Par ailleurs, le retour sur investis- chera si les entreprises appliquent
l’information et du numérique leux qui vise à extorquer des don- Alain Bouillé, délégué général du de piratage sur étagère. sement d’une campagne d’attaques les dix règles de base de l’hygiène
(Cesin), 19 % des entreprises ont nées personnelles, afin d’usurper Cesin. Par ailleurs, avec les outils de A savoir les cybercriminels isolés sur une vingtaine de cibles par des numérique prônées par l’Anssi,
été victimes en 2020 d’une attaque l’identité du salarié et pénétrer ainsi piratage disponibles sur le dark Web, (24 %) ainsi que les groupes non criminels affiliés à une plateforme s’appuient sur des partenaires de
de type « ransomware » provo- le SI de l’entreprise. Autre vecteur, la cybercriminalité se démocratise. » organisés (20 %). Autre tendance : de « Ransomware as a Service » cyberprévention certifiés et refu-
quant un chiffrement ou un vol de l’exploitation des failles de sécurité D’après une étude du CERT-W, « Le délai moyen de réalisation (RaaS) est particulièrement élevé : sent de payer les rançons.
données, voire un chantage à la contenues dans les logiciels (52 %), (Computer Emergency Response d’une attaque par rançongiciel de 232 % à 880 %, indique le — Erick Haehnsen

TROIS « RANSOMWARES » ET LEUR IMPACT POUR LES VICTIMES


DR

LE REVIL, LE BEST-SELLER DES RANÇONGICIELS PEGASUS, SUR LE PORTABLE D’EMMANUEL MACRON ? MOSAICLOADER S’INSTALLE À PARTIR DES PUBS
Contraction de « ransomware » (rançongiciel) et de « evil » (le mal Les portables d’Emmanuel Macron et de 15 membres du gouverne- C’est la nouvelle bête noire des directeurs informatique.
en anglais), le cryptovirus REvil apparaît en avril 2019. Son modèle ment ont-ils été infectés par le logiciel espion Pegasus de l’israélien Ce virus multifonction se télécharge sur le poste Windows
économique est celui du « Ransomware as a Service » (RaaS) ou NSO Group pour le compte du Maroc ? On n’en sait toujours rien. de la victime via des publicités depuis les résultats de recherche
rançongiciel en mode locatif sur une plateforme Internet. Des chercheurs en sécurité de CitizenLab et Lookout l’ont révélé à Web. Notamment pour trouver des mises à jour, des logiciels
Selon les soupçons des analystes, il serait opéré par l’ancien la suite d’une tentative d’espionnage par SMS sur Ahmed Mansoor, ou des jeux illégaux. Une fois implanté, il aménage des portes
groupe GrandCrab. D’après IBM Security X-Force, REvil, également défenseur des droits de l’homme émirati. Le virus exploite trois dérobées. Non seulement pour exfiltrer des données :
appelé « Sodinokibi », est le rançongiciel le plus souvent impliqué failles non mises à jour de l’iPhone. De quoi supprimer toutes les mots de passe, cookies, informations financières, enregistrements
dans des attaques en 2020 et 2021. Celles-ci consistent protections du smartphone afin d’installer l’espiongiciel. Lequel audio et vidéo… Mais aussi pour installer en toute discrétion
non seulement à chiffrer les données que la victime ne peut aspire tout : calendrier, carnet d’adresses, base de mots de passe. d’autres logiciels : cryptomineurs (XMRig), chevaux de Troie
recouvrer que contre une rançon. Avant de crypter les données, Il intercepte aussi les communications texte, audio ou vidéo d’une (Glupteba et AsyncRAT). Bref, avant de télécharger un logiciel
les gangs en dérobent certaines afin d’exercer un chantage quinzaine d’applis de messageries et réseaux sociaux. Et enregistre ou système illégitime, mieux vaut vérifier l’authenticité de
à leur diffusion. des sons et des vidéos. A ce jour, il n’existe aucune protection. la source ou de l’éditeur.
36 // LES ECHOS NUMÉRIQUE Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

L’hôpital d’Oloron-Sainte-Marie Comment se prémunir


et réagir face au
se renforce après une cyberattaque piratage de données
CAS D’ÉCOLE Cet établissement de soins situé dans les Pyrénées-Atlantiques a été
victime d’une cyberattaque en mars dernier. Refusant de payer une rançon, il a été obligé Les TPE et PME sont ble. » Le plus souvent, les rançon-
des cibles de choix pour giciels vont s’approprier les
d’investir plus de 350.000 euros pour remettre en place son système informatique. les pirates adeptes données de l’entreprise en les

L
des rançongiciels. Mais un cryptant. Puis, les pirates offrent
a date du 8 mars 2021 restera sements de soins victimes d’une D’emblée, l’hôpital décide d’isoler Paris et menée par des gendarmes certain nombre de bonnes la clé de décryptage moyennant
sans doute longtemps gra- cyberattaque par « ransomware ». son système informatique en cou- spécialisés en cybersécurité, pratiques permettent l e p a i e m e n t d ’u n e s o m m e
vée dans la mémoire de la pant les réseaux externes et inter- démontre qu’il s’agit bien d’une d’éviter les attaques, d ’a rg e n t : « L e s a s s u ra n c e s
communauté hospitalière d’Olo- Black-out total à l’hôpital nes. Ce qui provoque un black-out cyberattaque mais sans vol de don- ou de limiter leurs effets. conseillent de moins en moins de
ron-Sainte-Marie et de Mauléon. Elle consiste à chiffrer des fichiers total. Impossible d’accéder aux dos- nées. Conformément aux consignes payer les rançons. En effet, il n’y a
Situé dans les Pyrénées-Atlanti- numériques afin de demander aux siers patients, aux agendas de données par les autorités, le CHO Un certain nombre de précau- aucune certitude de récupérer ses
ques, cet établissement, divisé en victimes le paiement d’une rançon consultation ou encore de recevoir refuse de payer les 50.000 euros de tions peuvent permettre aux données au bout du compte. » Une
deux centres, compte 700 agents pour les débloquer. « Le 8 mars au les comptes rendus médicaux. Pour rançon demandés. Cette décision entreprises, peu importe leur position partagée par l’Anssi
médicaux et administratifs pour matin, mon directeur informatique le personnel, c’est le retour aux pro- l’oblige alors à reconstruire son sys- taille, d’éviter les cyberattaques (l’Agence nationale de la sécurité
280 lits et regroupe différents servi- m’a averti que nos sondes de réseaux cédures manuelles. Dans la foulée, tème informatique de zéro. Dans par rançongiciels, ou bien d’en des systèmes d’information), qui
ces tels que l’imagerie médicale, avaient détecté un flux anormal la direction générale prévient cette perspective, l’hôpital s’appuie minimiser les conséquences. préconise d’éviter de payer les
laboratoire d’analyses ou la réani- d’informations qui s’échappait de l’Agence régionale de santé (ARS) sur son partenaire, une grande SSII Vincent Balouet, formateur, pirates.
mation. A l’instar de l’hôpital de nos serveurs », se souvient François Nouvelle-Aquitaine et l’Agence française spécialisée dans les cybe- conférencier et dirigeant du site La fin de la menace doit aussi
Dax, dans les Landes, ou de Ville- Lecenne, le directeur général des nationale de la sécurité des systè- rattaques qui l’accompagne depuis Maitrisedescrises.fr, qui accom- coïncider avec un audit des fai-
franche-sur-Saône, dans le Rhône, centres hospitaliers d’Oloron Sain- m e s d ’ i n f o r m a t i o n (A n s s i ) . mars dernier. pagne les dirigeants sur les ris- blesses de son réseau et de ses
il fait partie des nombreux établis- te-Marie et de Mauléon (CHO). L’enquête, suivie par le parquet de ques cyber, préconise d’effectuer machines : « Il est tout à fait possi-
des sauvegardes de ses données le ble de subir plusieurs cyberatta-
Conformément plus souvent possible : « Lorsque ques via une même faille, si elle
aux consignes l’on possède une copie fraîche de ses n’est pas rebouchée », prévient
données par les données, qui date de quelques Marie de Fréminville. Elle insiste
jours, il est tout à fait possible de se aussi sur la nécessité d’une com-
autorités, le CHO disposer de payer une rançon. » munication externe maîtrisée sur
a refusé de payer Pour éviter les points d’entrée, l’incident, afin de conserver le
les 50.000 euros il faut au mieux colmater les brè- capital de sérieux de l’entreprise :
ches. Pour cela, il est nécessaire « Elle doit être préparée en amont,
de rançon demandés. de tenir son matériel informati- et réalisée correctement. L’entre-
que à jour. Les constructeurs prise peut en ressortir grandie en
La remédiation a consisté, entre déploient en effet à intervalle montrant qu’elle a pu être rési-
autres, à acquérir une centaine de régulier des correctifs qui empê- liente. »
machines en remplacement des PC chent les pirates d’avoir accès aux
et serveurs touchés par le virus. Par réseaux : « Les entreprises ont 1 COMMENT FORMER
ailleurs, les progiciels, y compris les massivement équipé leurs salariés ET SENSIBILISER
antivirus et firewalls, sont désor- d’ordinateur portables dans le SES SALARIÉS
mais tous hébergés chez des presta- contexte de la crise sanitaire. « Sécuriser une petite entreprise,
taires de sorte à minimiser et répar- Contrairement aux postes fixes, il c’est très simple, annonce
tir les risques. est difficile de les mettre à jour à dis- d’emblée Vincent Balouet. Il existe
tance. Lorsque l’on revient de de nombreux outils et solutions
Budget informatique vacances, on n’y a pas touché plu- permettant de boucher les plus
en hausse sieurs semaines et les correctifs gros trous. »
Le coût de la remédiation s’élève à sont obsolètes. C’est à ce
près de 350.000 euros financés par moment-là que l’appareil est le
l’ARS Nouvelle-Aquitaine et l’Anssi. plus vulnérable », détaille Vincent Lors d’une
Par ailleurs, le CHO prévoit d’aug- Balouet, particulièrement inquiet infection par
menter son budget informatique et d’une recrudescence des attaques rançongiciel,
d’étoffer le service informatique, à la rentrée.
qui compte actuellement quatre
la clé est souvent
personnes dont deux ingénieurs 1 COMMENT RÉAGIR la rapidité d’action
réseaux. « Le recrutement d’un tech- FACE À UNE ATTAQUE de l’entreprise.
nicien chargé du service d’assistance Lors d’une infection par rançon-
pourrait soulager les ingénieurs qui giciel, la clé est souvent la rapi-
auront plus de temps à consacrer à la dité d’action pour l’entreprise. Le spécialiste insiste égale-
sécurisation du réseau », souligne Marie de Fréminville dirige la ment sur la nécessité de mettre à
François Lecenne. Ce dernier société de conseil Starboard contribution les salariés : « Dans
espère reconnecter son système Advisory, et qui conseille les diri- l’idéal, il faudrait organiser de qua-
informatique au réseau Internet geants sur les risques cyber, pré- tre à cinq simulations par an dans
courant septembre. Cette procé- conise de mettre hors d’atteinte l’entreprise. Cela peut passer par
Les progiciels, y compris les antivirus et firewalls, sont désormais tous hébergés chez dure va nécessiter le feu vert de des pirates son réseau et ses l’envoi de faux mails de phishing,
des prestataires de sorte à minimiser et répartir les risques. Photo DR l’Anssi et de l’ARS. — Eliane Kan appareils : « Il faut déconnecter le par exemple, afin de vérifier si les
plus vite possible ses machines salariés ont les bons réflexes dans
d’Internet, afin d’éviter que l’atta- ces situations. »
que touche d’autres machines », Ces bons réflexes sont accessi-

Oxinet, victime collatérale explique la spécialiste, qui pré-


conise également de prévenir
s e s ex p e r t s . C e t t e r a p i d i t é
bles et les moyens de documenta-
tion ne manquent pas : « L’Anssi et
le gouvernement, sur sa plate-

d’une cyberattaque sur le cloud d’action dépend de la qualité de


la préparation initiale des sala-
riés : « Il faut identifier ce qui est
forme cybermalveillance.gouv.fr,
distille les conseils nécessaires
pour la formation des salariés »,
capital pour le business de l’entre- détaille le spécialiste.
La société Oxinet rales du cloud, nous nous sommes semaine à retrouver un grand prise et le protéger le mieux possi- — Simon Adolf
a externalisé tout sentis tout nus. Dix ans de notre vie nombre d’informations grâce à des
son système d’information partaient en fumée », se souvient documents papiers (devis, factu-
sur un serveur virtuel Antoine Pigeault. « Avec l’externali- res, paies…) et aux téléphones por-
opéré par un prestataire sation de notre SI, nous pensions tables. « Nous nous sommes réin-
du cloud touché par une pourtant être à l’abri et, surtout, ventés avec les moyens du bord !
attaque par rançongiciel. nous accédions à nos données de La priorité, c’était d’assurer les
n’importe où », reconnaît le cogé- missions de nos 250 contrats de
En novembre dernier, Antoine rant d’Oxinet, créé en 2011. Cette nettoyage. » L’équipe d’Oxinet a uti-
Pigeault constate qu’il ne peut plus formule s’est d’ailleurs révélée lisé des outils en ligne pour effec-
accéder à son système d’informa- un sérieux avantage pendant le tuer des devis, recréer une
tion (SI). « Notre SI est entièrement confinement. maquette graphique pour les docu-
externalisé sur un serveur virtuel ments (factures, devis…) et gérer les
opéré par notre prestataire informa- Pression et enchères plannings.
tique dans la région de Nantes », A la fin de la première semaine, la « Au bout de trois semaines, nous
explique le cogérant, avec sa femme crise s’enlise. Quant au prestataire, avons retrouvé l’ensemble de nos

«
Marie-France, d’Oxinet, qui réalise il est submergé par les demandes données et de nos applications,
DR

un chiffre d’affaires de 1,5 million des clients, les tentatives infruc- indique Antoine Pigeault. Nous
d’euros. Comptabilité, gestion com- tueuses d’autodécryptage, la rela- avons gardé notre prestataire car il
merciale, paie, fichiers de pros- tion avec son assureur et l’Agence est venu au bout de cette crise. Il
pects, de clients, de fournisseurs…
Dans la nationale de la sécurité des systè- nous a installé un système supplé-
Tout est crypté (sauf la messagerie négociation, mes d’information (Anssi). « Dans mentaire de sauvegardes distantes
électronique que gère un autre opé- les pirates ont la négociation, les pirates ont fourni de son côté et du nôtre. » Si un nou-
rateur) ! Basée à Basse-Goulaine en une clé de décryptage qui a débloqué vel incident devait se produire, la
L o i r e - At l a n t i q u e , l a s o c i é t é
fourni une clé quelques serveurs », poursuit société pourrait ainsi reprendre son
emploie une quarantaine de sala- de décryptage Antoine Pigeault. activité en deux jours maximum.
riés pour des missions de ménage, qui a débloqué L’occasion de prouver au presta- Morale de l’histoire : « Il faut soigner
nettoyage industriel, travaux de quelques taire qu’il est bien en face des bons ses sauvegardes, non seulement cel-
second œuvre du bâtiment et entre- interlocuteurs et qu’il faut payer les des données mais aussi celles des
tien d’espaces verts. serveurs. » plusieurs rançons pour plusieurs machines virtuelles sur lesquelles
Le prestataire nantais avoue qu’il ANTOINE PIGEAULT clés. La pression et les enchères tournent nos applications. Doréna-
est victime d’une cyberattaque par Cogérant de Oxinet montent. « En fin de compte, j’ignore vant, je me sens mieux averti mais
rançongiciel. Pas moins de combien le prestataire a payé », pas ‘‘parano’’ car je limite mon
20 clients dont il gère les serveurs confie Antoine Pigeault. Les diri- risque. » Les assurances conseillent de moins en moins de payer
sont contaminés. « Victimes collaté- geants d’Oxinet ont passé une — Erick Haehnsen les rançons. Photo iStock
Pour seulement
Protégez votre
entreprise contre
21 € TTC*/mois,
votre entreprise est
les cyberattaques ! protégée.

EN 2020, LE NOMBRE DE CYBERATTAQUES


A ÉTÉ MULTIPLIÉ PAR 4 PAR RAPPORT
À L’ANNÉE PRÉCÉDENTE. Source : Agence nationale de la sécurité
des systèmes d’information (ANSSI).

Face à l’impact économique et financier de ➜ Une garantie Pertes Financières


ces attaques, la Matmut vous accompagne Frais supplémentaires d’exploitation, frais
pour protéger votre entreprise. de reconstitution des données, cyber rançon,
pertes d’exploitation, frais d’expertise

L’offre Matmut Cyber Assurance, c’est :


➜ Une garantie Responsabilité civile
➜ Une assistance 24 h/24 7 j/7 En cas d’atteinte à la vie privée ou à la confidentialité
Assistance technique, conseil juridique, frais des données, en cas d’atteinte à la sécurité des
d’investigation informatique, frais de notification réseaux, en cas d’atteinte à l’image ou à la marque,
CNIL, frais de communication diffamation, calomnie, etc.

Contactez un conseiller au 02 32 95 35 92
* Tarif année 2021. Mensualisez votre cotisation annuelle jusqu’à 12 fois sans frais selon son montant. Document non contractuel à caractère publicitaire. L’ensemble des garanties évoquées dans ce document s’applique dans
les limites et conditions définies au contrat. Produit Matmut Cyber Assurance distribué par Inter Mutuelles Solutions - SAS au capital de 37 000 € - Située au 66 rue de Sotteville 76100 Rouen - Intermédiaire en assurance
inscrit à l’ORIAS sous le n° 07002187 et assuré par Chubb European Group SE, entreprise régie par le Code des assurances, au capital social de 896 176 662 €, sise La Tour Carpe Diem, 31 place des Corolles, Esplanade Nord,
92400 Courbevoie, immatriculée au RCS de Nanterre sous le numéro 450 327 374. Chubb European Group SE est soumise au contrôle de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) située 4 place de Budapest,
CS 92459, 75436 Paris Cedex 09. Produit conçu par Hiscox Insurance Compagny Limited - Entreprise d’assurance immatriculé au Royaume-Uni auprès du Companies House Register sous le n° 70234, agrée par la Financial
Conduct Authority (FCA) et la Prudential Regulation Authority (PRA) sous le n° 113849, agissant en France par l’intermédiaire de HISCOX Europe Underwriting Limited et dont la succursale française est immatriculée au RCS
Paris sous le n° 524 737 681
Matmut - Mutuelle assurance des travailleurs mutualistes. Société d’assurance mutuelle à cotisations variables. Entreprise régie par le Code des Assurances - Siège social : 66 rue de Sotteville 76100 Rouen.
Studio Matmut - Crédit photo : ©SFIO CRACHO-AdobeStock
38 // Lundi 6 septembre 2021 Les Echos

= Les chiffres de l’économie

// Budget de l’Etat et PSR 2021 : 448,8 milliards d’euros (prévisions PLF 2021) // PIB 2020 : 2.223 milliards d’euros
// Plafond Sécurité sociale : 3.428 euros/mois à partir du 01-01-2021 // SMIC horaire : 10,25 euros à partir du 01-01-2021
// Capitalisation boursière de Paris : 2.191,58 milliards d’euros (au 24-06-2021)
// Indice des prix (base 100 en 2015) : 106,20 en mai 2021 // Taux de chômage (BIT) : 8 % au 4e trimestre 2020
Retrouvez-nous sur www.lesechos.fr // Dette publique : 2.739,2 milliards d’euros au 1er trimestre 2021

crible
Un temps pour tout
L’écart entre le PIB et son potentiel milite pour une BCE très accommodante. Testeurs testés
« Ephémère, fugitif, passager, Antin Infrastructure Partners
temporaire », propose va se mesurer à la Bourse.
le dictionnaire des synonymes
pour « transitoire », le seul
qualificatif martelé à l’envi
par les banquiers centraux
concernant l’inflation. Son
passage à 3 % en août dans la zone
euro n’en a pas moins relancé les
éternels et lancinants débats au
sein du Conseil des gouverneurs
de la Banque centrale européenne
sur l’ampleur de son soutien
à l’économie. L’argumentaire
des « faucons » de la BCE pourrait
vite tourner court. Patrick Artus,
l’économiste de Natixis, constate
un effet « très significatif » de
l’écart entre le PIB et son potentiel
(« l’output gap ») sur le choix du
taux d’intérêt et sur celui de l’offre
de monnaie. Or, les estimations du
PIB de la zone euro à la fin de 2022
étant nettement en dessous de son
potentiel, la politique monétaire
ne pourra rester, selon lui, que
« très expansionniste ». Le débat,
lui, peut néanmoins durer…

Le Hollandais sauvant
La deuxième fortune des Pays-Bas va devenir
le second actionnaire de Technip Energies.
« La girouette du sort tourne facilement. » La famille Van der Vorm, Malgré les apparences, l’« infra test » ne concerne pas des caméras
la deuxième fortune des Pays-Bas, ne démentira pas la pertinence ou détecteurs infrarouge. Il s’agit des qualités requises d’un actif
de la sagesse locale. La volte-face d’EssilorLuxottica pour toper pour figurer sur les radars d’Antin Infrastructure Partners,
avec elle la reprise de GrandVision qu’il menaçait d’abandonner, la société de gestion qui va pouvoir se tester elle-même en entrant
outre qu’elle lui a procuré 5,5 milliards d’euros de cash, lui en a apporté en Bourse. Barrières à l’entrée, cash-flow prévisible et stable,
la preuve cet été. Sept mois après le divorce d’avec TechnipFMC, corrélation à l’inflation, protection à la baisse, services essentiels,
l’ingénieriste Technip Energies peut, lui aussi, avoir le sentiment tous ces critères cadrent bien avec la grande classe infra, y compris
que le vent change. Le gros goutte-à-goutte des désengagements dans le segment le plus ambitieux (« value add ») qui est le sien.
de sa maison-mère, qui en détenait 49,9 % en février après la distribution Les encours sous gestion (20 milliards d’euros) et leur performance
de la majorité à ses actionnaires, avait été régulièrement épongé (rendement interne annuel de 24 %, multiple de 2,7 fois l’argent investi)
par les amateurs de forte décote en Bourse. Mais avec HAL Trust, ont déjà fait la notoriété des deux cofondateurs, Alain Rauscher
le véhicule coté des anciens propriétaires de la mythique compagnie et Mark Crosbie. L’augmentation de capital envisagée (350 millions)
transatlantique Holland America Line, le frêle esquif de 2,1 milliards leur permettra de nourrir la croissance en Europe et aussi outre-
d’euros de capitalisation voit débarquer un fin connaisseur des services Atlantique. Les « management fees » devraient repartir de l’avant,
pétroliers, déjà présent chez Vopak, Boskalis et SBM Offshore. après le recul prévu en 2021. La cotation sur Euronext donnera
En prenant 9,9 % du capital en deux tranches, le holding deviendra de la visibilité internationale. Mais au rayon de la rémunération
son second actionnaire, devant bpifrance (7 %). Les 196 millions investis des dirigeants, la transparence des sociétés de private equity cotées
à 11,15 euros pièce ne pèseront que 1,5 % de son portefeuille, est supérieure aux Etats-Unis, où les co-investissements
mais ils le sont avec prime symbolique (1 % sur le cours de jeudi). (« carried interests ») figurent aussi. Cela n’a pas empêché EQT
L’analyste d’Oddo BHF voit en outre HAL Trust poursuivre sa montée et BridgePoint de connaître un franc succès.
au tour de table conformément à son optique de long terme. Mais cela ne facilitera pas la tâche des testeurs en gouvernance.

L’indice CAC 40 cède 1,08 %


EN VUE

Taro Kono
S ous Shinzo Abe, le chef du gouver-
nement inventeur des « Abeno-
mics », les Japonais avaient cha-
cun reçu deux masques par la poste, ils les
avaient aussitôt baptisés les « Abeno-
l’y renvoie. Parmi les « papabile », la candi-
dature de Taro Kono, 58 ans, son ministre
de la Réforme administrative, est celle
qui paraît la plus « glamour ». D’abord, son
anglais, il a étudié à Georgetown, est aussi
masks ». Ceux-ci étaient trop petits, ça bon que celui de Suga était mauvais. Son
avait fait beaucoup rire. Shinzo Abe en compte Twitter affiche plus de 2 millions
•enLa Bourse de Paris a terminé
recul de 1,08 %. L’indice CAC 40
Du côté des valeurs françaises,
Worldline a enregistré la plus
septembre dernier a dû céder la place
pour raisons de santé. Son successeur a
d’abonnés, ce n’est pas si fréquent. Sur-