Vous êtes sur la page 1sur 116

Pourquoi changent-ils de Croyances ?

0
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

POURQUOI CHANGENT-ILS DE
CROYANCES ?

Par

Alexandre Salomon

OCTOBRE 2017

1
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

“ Une source ne fait pas jaillir le doux et l’amer par la


même ouverture, n’est-ce pas ? ”

― Jacques 3 : 11, Traduction du monde nouveau.

2
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

3
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Sommaire

INTRODUCTION............................................................................................ 6
I. La Bible comme fondement................................................................... 8
II. En accord avec la Bible ?....................................................................... 9
III. Quelques exemples de croyances modifiées .................................... 11
1) les autorités supérieures : Qui sont-elles ? ................................ 11
2) l’adoration de Jésus ...................................................................... 17
3) les transfusions sanguines ........................................................... 26
IV. Ce que révèlent ces exemples ............................................................ 48
1) le louvoyage doctrinal ................................................................. 50
2) les théories scientifiques .............................................................. 51
V. Des précédents bibliques ? .................................................................. 54
1) Moïse se propose comme libérateur .......................................... 54
2) Les apôtres sur la mort et la résurrection du Messie ............... 55
3) Des chrétiens du 1er siècle et le “jour de Jéhovah” ................... 56
VI. Quand le “prophète” de Jéhovah se trompe .................................... 58
VII. Des corrections mineures ? .............................................................. 99
CONCLUSION............................................................................................. 105
NOTES........................................................................................................ 106

4
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

5
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Introduction

UI “ils” ? Ce sont les Témoins de Jéhovah. Estimé en

Q mars 2017 à plus de 8 millions dans le monde entier1,


ils prétendent être la seule vraie religion sur terre et
se réclament du christianisme authentique2, les
détenteurs exclusifs de LA VÉRITÉ. Au paragraphe “Qui possède la
vérité aujourd’hui ?”, on pouvait lire dans La Tour de Garde du 1er
juillet 19793 :

Prenant à cœur cette invitation, par amour pour la vérité


historique et biblique, nous nous sommes penchés sur leur
abondante littérature. Après maintes analyses, un fait intriguant
voire gênant se profilait sous nos yeux dont l’ossature échappe au
contrôle d’un Témoin de Jéhovah lambda. Ce fait se résume dans
cette question abordée sur leur site officiel: “Pourquoi les Témoins de
Jéhovah ont-ils modifié certaines de leurs croyances ?”

6
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

C’est sans doute là une question brûlante à laquelle le Collège


central des Témoins de Jéhovah a tenté maintes fois d’apporter une
réponse satisfaisante, plusieurs membres ayant quitté les rangs de
l’Organisation pour cette raison.
Mais que révèle un examen attentif de cette réponse ? Légitime-
t-elle les changements doctrinaux — ils sont nombreux — opérés au
fil des siècles ?

7
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

I. LA BIBLE COMME FONDEMENT


COMME déjà signalé, les Témoins de Jéhovah croient pratiquer
la seule vraie religion sur terre. En effet, dans la brochure Questions
que les gens se posent au sujet des Témoins de Jéhovah4, on peut
lire ceci :

à la question :

Partant de ce postulat, ils font valoir que leurs croyances sont


toutes fondées sur la Parole infaillible de Dieu, la Bible5 :

Ces affirmations péremptoires mettent la puce à l’oreille : dans le


christianisme du premier siècle, changeait-on de doctrines au fil des
années ? Nous allons le vérifier. Les Témoins de Jéhovah ne sont
d’ailleurs pas avares en versets bibliques pour justifier leur position.

8
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

II. EN ACCORD AVEC LA BIBLE ?


SUR leur site officiel, en réponse à la question brûlante posée dans
notre Introduction, ils écrivent :

Une note précise :

9
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Commençons tout d’abord par analyser cette note. Le premier


constat que le lecteur pourra faire s’il consulte l’entrée
Compréhensions affinées dont il est fait mention, c’est que plusieurs
des anciennes publications qui renfermaient leurs croyances qui ont
été changées et auxquelles les Témoins n’adhèrent plus aujourd’hui, ne
sont pas accessibles en ligne. Ainsi, le fait d’affirmer qu’ils n’essaient
pas “de cacher ces changements” et qu’ils les publient (où ?) est tout
simplement faux.
Venons-en à la réponse fournie.
Si, comme ils l’affirment, “la Bible est depuis toujours le
fondement” de leurs croyances, pourquoi donc des rectifications ?
Peut-on rectifier une vérité biblique ?
Ils l’avouent eux-mêmes, ils ne font que rectifier “à mesure que
[leur] compréhension de la Bible s’affine…” Ce n’est donc pas la Bible
encore moins une vérité découlant de celle-ci qui est rectifiée, corrigée
ou changée ; mais c’est leur manière de comprendre, leur
interprétation de la Bible qui pose problème. Si tel est le cas, la seule
conclusion qui s’impose est que plusieurs doctrines des Témoins de
Jéhovah s’appuient sur l’interprétation humaine des membres du
Collège central.
Par ailleurs, ils insinuent que leur démarche ― le changement de
croyances ― “est en accord avec le principe biblique de Proverbes 4 :
18.” De quel principe biblique parle-t-on dans ce verset ? Le texte
déclare :

Est-il question dans ce verset de changer de croyances ? Tout


d’abord, le texte de Proverbes 4:18 est exploité hors de son contexte.
Voyons de plus près l’idée évoquée dans ce verset :

10
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Remarquons que le passage dresse un contraste entre “le sentier


(ou la voie) des méchants” (ou des mauvais) qui correspond à
l’obscurité puis mène au trébuchement, et “le sentier des justes” qui
correspond à la lumière brillante dont l’éclat augmente jusqu’à
l’établissement du jour. Si on applique cette description aux
“rectifications doctrinales” opérées par les Témoins de Jéhovah au fil
des âges, quel constat faisons-nous ? Y a-t-il eu augmentation de la
lumière ou trébuchement ? Pour comprendre, essayons de nous
attarder sur trois croyances fondamentales qui ont été rectifiées.

III. QUELQUES EXEMPLES DE CROYANCES MODIFIEES


1) les autorités supérieures : Qui sont-elles ?

AU premier siècle de notre ère, l’apôtre Paul invitait les chrétiens


de Rome à se soumettre “aux autorités supérieures, car il n’y a pas
d’autorité si ce n’est de par Dieu” (cf. Romains 13 : 1). Comme il
ressort du contexte, ces “autorités supérieures” sont les gouvernements
politiques qui dirigent le monde avec la permission divine. Mais en
1929, les Témoins de Jéhovah affirmaient avoir reçu une grande

11
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

lumière et une révélation de la part du Seigneur sur ce passage : les


“autorités supérieures” désigneraient, non pas les autorités politiques,
mais Jéhovah et son Fils Jésus ; ceux qui ne partageaient pas leur
croyance illuminée étaient traités de “chrétiens ignorants” la vérité. La
Tour de Garde d’août 1929 déclarait ceci6 :

La Tour de Garde de septembre 1929 ajoutait7 :

12
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Dans La Tour de Garde du 1er octobre 1934 (édition anglaise), il


est signalé qu’en 1929, “le Seigneur a fait clairement apparaître à son
peuple l’identité des ‘autorités supérieures’, et depuis lors, ils ont été
capables de voir clairement que les fidèles doivent obéir à Jéhovah et à
Christ Jésus, qui sont les ‘autorités supérieures.’”8 Les Témoins de
Jéhovah se vantaient même d’être les seuls à identifier correctement les
“autorités supérieures” (Jéhovah et Christ) et quiconque n’adhérait pas
à cette interprétation ne comprenait ni n’appréciait la Parole de Dieu9.

13
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Jusqu’au milieu des années 40, les Témoins insistaient pour dire
que Jéhovah et le Christ Jésus étaient les “autorités supérieures.” C’est
ainsi que, dans le livre La Vérité vous affranchira10, nous pouvons lire :

Notons-le bien : ils considéraient cette croyance comme une


“révélation” du Seigneur, une “vérité vitale”, résultant d’une “grande
lumière” en opposition avec l’“interprétation religieuse erronée des
Écritures” qui stipulait que les “autorités supérieures” étaient les
gouvernements de ce monde. La Tour de Garde d’août 1933
indiquait d’ailleurs11 :

14
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

La Tour de Garde du 15 juillet 1940 (anglais) indiquait aussi que


“Dieu a révélé à son peuple la vérité au sujet des ‘autorités supérieures’,
montrant à son peuple fidèle que les ‘autorités supérieures’ ne sont pas
les éléments politiques qui dirigent le monde, mais plutôt Jéhovah et
Christ Jésus.”12

Toutefois, à partir des années 60, Jéhovah Dieu leur fera


comprendre une vérité contredisant sa “révélation” précédente. Selon
La Tour de Garde du 15 mars 198213 :

Cette nouvelle compréhension est aussi attribuée à Jéhovah, tout


comme l’ancienne compréhension. Un ouvrage publié en 1969
indiquait14 :

15
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Puisque c’est ce qui ressort “clairement” des paroles de Paul,


comment se fait-il qu’à partir de 1929, ils ne s’en soient pas rendus
compte et aient qualifié cette interprétation d’erronée et propre aux
chrétiens ignorants? Le livre Prédicateurs fait remarquer15 :

On l’a bien lu : les Témoins auraient simplement pensé que les


“autorités supérieures” devaient être Jéhovah et le Christ, mais “ils ne
comprenaient pas bien le sens de Romains 13:1-7.” Est-ce ce que
montrent les faits, quand on examine les textes de l’époque ? Non. A
cette époque, ils affirmaient être les seuls à bien comprendre le sens de
ce verset, car éclairés par une “grande lumière”, “les lumières de
Jéhovah” et bénéficiaient d’une “révélation” du Seigneur. Leur
interprétation était alors qualifiée de “vérité vitale.” Comment
peuvent-ils dire aujourd’hui qu’ils ne comprenaient pas bien le sens de
Romains 13 : 1-7? Le livre Prédicateurs poursuit16 :

16
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Évidemment, on ne rectifie pas une “grande lumière” qui vient de


Jéhovah Dieu. Que l’interprétation du texte ait donc été réexaminée de
près et “rectifiée” montre que les Témoins de Jéhovah avaient attribué
au Créateur une “grande lumière” qui était, en réalité, une épaisse
obscurité liée à l’interprétation humaine.

2) l’adoration de Jésus
POUR les Témoins actuels, point de doute : adorer ou même
d’adresser des prières à Jésus est de l’idolâtrie, une transgression de
l’attachement exclusif dû à Jéhovah Dieu. Selon leur croyance, donc,
Jésus est certes une créature puissante, mais subordonnée à Celui qui
l’a crée, et il n’a pas demandé qu’on l’adore, lui, mais son Père. Ci-
après un article17 paru dans le Réveillez-vous ! du 08 avril 2000 :

17
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Dans la même veine de pensée, La Tour de Garde du 15 décembre


1994 déclarait18 :

18
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Ces propos interdisent aux Témoins d’adorer Jésus, encore moins


lui adresser des prières (une forme de culte). Il n’est que le chemin ou
l’intermédiaire par lequel le culte est rendu à Jéhovah. La question est
alors de savoir comment cette intermédiation de Christ se traduit dans
la pratique ? Pour répondre, voyons à présent d’autres déclarations des
Témoins de Jéhovah eux-mêmes qui viennent balayer l’idée que Christ
ne peut pas être adoré.
En décembre 1884 où la Zion’s Watch Tower Tract Society se
faisait enregistrer officiellement dans l’État de Pennsylvanie et se
dotait d’une charte, l’un de ses articles (2e) prônait “l’adoration
chrétienne et publique du Dieu Tout-Puissant et de Christ Jésus.”19

19
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Bien que distingué du Dieu Tout-Puissant, cette inclusion de


Christ Jésus dans l’adoration, publiée dans l’Annuaire des Témoins de
Jéhovah de 1945, deviendra gênante par la suite et sera supprimée dans
l’Annuaire des Témoins de Jéhovah de 1969 et remplacée par des points
de suspension20 :

Toutefois, selon La Tour de Garde du 1er janvier 1934, adorer


Jésus découlait d’un ordre divin21 :

Ainsi, Jéhovah ne donne son propre nom et sa gloire qu’à Christ,


et ordonne de l’adorer. Cette idée est réitérée dans La Tour de Garde
du 15 novembre 1939 (édition anglaise) qui indiquait que “Jéhovah
Dieu a ordonné à tous d’adorer Christ Jésus car Christ Jésus est l’image

20
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

exacte de son Père, Jéhovah, et il accompli toujours le dessein de


Jéhovah.”22 Il est précisé, dans le même paragraphe, que tout culte,
honneur, louange ou quelque autre élément lié au culte rendu à une
créature quelconque constitue une violation au commandement de
Très-Haut :

On peut lire dans La Tour de Garde du 1er août 195823 :

Le livre Éprouvez toutes choses paru en français en 1960 stipulait24 :

21
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

L’ouvrage Recueil d’histoires bibliques destiné aux jeunes enfants,


mentionnant l’épisode des astrologues venus d’Orient pour honorer
Jésus, déclare25 :

Pour sa part, Hérode leur fit cette réponse :

Cette adoration de Christ figurait également dans la première


édition française des Écritures grecques chrétiennes — Traduction du
monde nouveau (publiée en 1963), au fameux passage d’Hébreux 1 : 6 :

22
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Comment expliquer que les anges aient reçu l’ordre de Dieu lui-
même d’“adorer” un autre que lui, une créature ― si Jésus en est une?
Cela ne constitue-t-il pas une violation de l’attachement exclusif dû à
Jéhovah, un culte de la créature au lieu du Créateur? (cf. Romains 1 :
25) Suivant un article publié dans La Tour de Garde du 1er septembre
197126 :

Idem dans La Tour de Garde du 15 janvier 199227 :

23
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Un culte relatif ! Si Jésus est apparemment l’objet d’adoration,


c’est Jéhovah qui, en réalité, est adoré par son intermédiaire. Ce
langage paradoxal pose un problème que soulève le texte suivant28 :

Ou encore, cet autre29 :

Notons le contraste : le culte pur exclut le culte relatif. Or, pour


les Témoins de Jéhovah actuels, est-il besoin de le dire, Jésus est l’ange
en chef (archange) Mikaël30 ; donc, adorer Jéhovah par le biais de Jésus
(alias Mikaël), cela revient à pratiquer un culte relatif, chose pourtant
proscrite par Dieu. Or, en nous référant à de nombreux écrits publiés
sous la présidence de Charles Taze Russell (1852-1916), adresser des
24
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

prières à Christ Jésus était légitime. Par exemple, dans La Tour de


Garde de Sion du 15 mai 1892 (anglais), Russell répondait à un
lecteur31 :

La Tour de Garde de novembre 1911 indiquait que prier Jésus


n’est pas anti-scripturaire, contrairement aux prières adressées aux
saints ou aux morts dans l’Eglise catholique32 :

25
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

En fait, bien qu’ils croient actuellement que Jéhovah n’a délégué à


personne, pas même à son Fils Jésus, la responsabilité d’écouter les
prières33 :

les Témoins affirment au même moment qu’à l’instar de Jéhovah,


Jésus est prêt à écouter les supplications34 :

Affirmer une chose et son contraire, est-ce là une lumière


brillante dont l’éclat augmente ou diminue?

3) les transfusions sanguines

L’UN des faits reprochés aux Témoins de Jéhovah, depuis les


années 4035, c’est leur refus de transfusions sanguines. Selon la
compréhension qu’ils ont du décret des apôtres de “s’abstenir du (…)
sang” (cf. Actes 15 : 20, 29), le Collège central des Témoins interdit
aux membres d’accepter toute transfusion du sang, quitte à perdre la
vie au pis des cas; ils préconisent plutôt des soins alternatifs ne faisant
pas usage du sang total mais seulement de fractions sanguines.
Cependant, avec les quelques données que nous allons exposer, il
ressort que la politique des Témoins de Jéhovah sur le sang est
fortement déconcertante et troublante.
26
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

En 1978, sortait des presses de la Société Watch Tower une


brochure intitulée Les Témoins de Jéhovah et la question du sang. En
voici quelques extraits intéressants36 :

27
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

28
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Résumons : Pour les Témoins, la mention de “s’abstenir du (…)


sang” est un principe biblique qui s’applique aussi aux transfusions
sanguines même si, ils l’admettent, “la loi divine concernait
essentiellement la consommation de sang en tant que nourriture” et
qu’à l’époque biblique, “l’administration de sang par voie intraveineuse
ne se pratiquait pas.” Dans ce cas, faut-il prendre la transfusion
sanguine pour l’équivalent de “manger du sang”?
Les Témoins de Jéhovah répondent par l’affirmative en indiquant
qu’on peut nourrir un organisme soit par voie buccale, soit par voie
intraveineuse. Il s’ensuit alors des illustrations. Dans la citation qui a
précédé, ils évoquent le cas d’un médecin qui dit à son patient de
s’abstenir d’un certain antibiotique ; ce dernier ne peut en prendre ni
sous forme de comprimés ni sous forme d’injection. La citation
suivante réitère la même idée37 :

Outre le fait qu’il soit totalement fallacieux, sinon trompeur, de


confondre le processus d’injection d’un antibiotique ou d’une boisson
alcoolique avec celui d’une substance du corps qu’est le sang,
comment les Témoins expliquent-ils le fait que les médecins
transfusent le sang par voie intraveineuse plutôt que par voie buccale,
ce qui serait plus simple et plus rapide ? Contrairement à l’alcool, les
cellules de sang transfusées ne sont ni digérées ni absorbées ; plutôt
elles restent biologiquement et fonctionnellement intactes dans
l’organisme. Par ailleurs, fait intéressant, la Société Watch Tower a
admis en 1978 que la transfusion de sang n’équivaut à rien d’autre qu’à

29
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

une transplantation d’organe, le sang étant lui-même un organe


(liquide) du corps38 :

Dans une autre publication de 199039 :

Le Réveillez-vous ! du 22 octobre 1990 rapportait aussi ces paroles


du Dr. Denton Cooley, mondialement connu pour ses implantations
de cœurs artificiels40 :

De même, le Réveillez-vous ! du 22 août 1999 citait ces paroles du


Dr. Ciril J. Godec, urologiste à Brooklyn41 :

30
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Citant également les paroles du Dr. Charles P. Bailey, pionnier de


nouvelles méthodes de chirurgie cardiaque, le Réveillez-vous ! du 22
septembre 1973 rapportait42 :

Les Témoins de Jéhovah admettent donc, à l’instar des médecins,


qu’une transfusion sanguine est une transplantation d’organe. Alors,
les Témoins acceptent-ils la transplantation d’organe ? Il y a quelques
années, ils affirmaient que du point de vue biblique, la transplantation
d’organe était du cannibalisme, de l’anthropophagie. Nous lisons43 :

31
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Dans une autre publication, ils affirmaient44 :

Ou encore45 :

Et aussi cet autre46 :

32
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Toutefois, dans un article publié en 1980, ils changeront


radicalement d’opinion sur la transplantation pour en faire une
question de conscience, quitte à laisser le choix à chaque Témoin :

33
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Remarquons bien que le Collège central se disculpe de l’idée que


la transplantation soit du cannibalisme — comme il le prétendait
mordicus par le passé —, mais la considère désormais comme un avis
de “certains chrétiens.” La Bible n’interdit donc plus la transplantation
et selon le premier avis attribué à “certains chrétiens”, “les
transplantations d’organes diffèrent du cannibalisme en ce qu’on ne tue
pas le donneur pour se nourrir de sa chair.” Ceci dit, en ce qui concerne

34
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

la transfusion sanguine, tue-t-on le donneur pour se nourrir de son


sang ? Non. Les mêmes arguments utilisés pour les transplantations
d’organes (physiques) sont les mêmes employés concernant les
transfusions. Alors qu’ils considéraient, en s’appuyant sur la Bible, “les
transplantations d’organes entre humains comme du cannibalisme”, les
Témoins de Jéhovah affirment à présent47 :

Face à un tel revirement sur les transplantations d’organes, doit-


on s’étonner qu’ils changent de point de vue quant au fait de
“s’abstenir (…) du sang”, lequel est également une transplantation ?
En effet, au milieu des années 50, les Témoins de Jéhovah refusaient
non seulement le sang total, mais également les fractions ou dérivés
sanguines. Un extrait qui explicite48 :

35
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Ou encore ces deux extraits datant des années 6049 :

36
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Remarquons, une fois de plus, que le Collège central considérait


l’usage médical du sang par les médecins et les substances sanguines
qu’ils en extrayaient comme condamnables — une violation de la loi
de Dieu — à l’instar de la transfusion. Seulement voilà : les Témoins de

37
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Jéhovah vont eux-mêmes fouler aux pieds la fameuse “loi divine”


qu’ils ont érigée. Tout d’abord, dans La Tour de Garde du 15
septembre 1958 (édition anglaise), ils admettaient ceci suite à la
question d’un Témoin des États-Unis50 :

38
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

L’usage médical du sang ne pose plus problème51 ! Les fractions


sanguines ne sont plus une violation de la loi divine et leur usage est
laissé à la conscience personnelle de chaque Témoin ! L’article précise
même que l’interdiction biblique relative au sang a trait à sa
consommation en tant que nourriture, or il n’en est rien avec le fait de
se faire transfuser un sérum constitué de sang ou des fractions
sanguines.
Dès lors, la nouvelle politique du Collège central consiste à se
laver les mains en ce qui concerne la prise de substances dérivées du
sang ; il appartient à chaque Témoin de décider en accord avec sa
propre conscience. La Tour de Garde du 1er juin 1990 abordait cette
question avec détails52 :

39
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

40
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

41
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Cet article fourmille d’éléments intéressants : outre le refrain de


la conscience personnelle du Témoins comme ce fut le cas — on l’a vu
— avec les transplantations d’organes et l’usage de sérum sanguin, on
s’aperçoit ici que le Collège central avance un argument de taille en
faveur des Témoins qui acceptent les fractions sanguines, à savoir le
transfert naturel de certaines substances présentes dans le sang de la
mère à celui, pourtant distinct, du bébé. Sur ce point, le Collège central
ne dit pas toute la vérité scientifique.
Dans son livre La médecine du fœtus, André Boué fait le constat
suivant53 :

Et ce fait observé est réciproque : une quantité du sang de la mère


passe également dans celui du fœtus. Dans le Traité de médecine légale,
par M. Orfila, on relève ce propos54 :

On notera avec intérêt que le Collège central n’ignorait pas ce fait


depuis les années 6055 :

42
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Comme expliqué, il y a bien du sang qui circule naturellement


entre la mère et le fœtus ; le problème ne se crée que si leurs Rhésus ne
sont pas compatibles. Évoquant la question des Rhésus, le Réveillez-
vous ! du 08 décembre 1994 déclarait56 :

Quoique mettant cela au compte de “l’imperfection”, ils


admettent en revanche qu’“une petite quantité du sang de l’enfant
traverse la barrière placentaire et entre en contact avec celui de la
mère.” Partant d’un tel constat, il n’y a donc pas transfert naturel que

43
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

de “certaines substances” du sang de la mère à celui du bébé ; il y a bel


et bien, de façon naturelle également, un “transfert de sang total.” Le
raisonnement du Collège central autorisant les fractions sanguines et
non le sang total tombe ainsi à l’eau !
Par ailleurs, un facteur majeur que les Témoins de Jéhovah
omettent est le suivant : le décret des apôtres formulé en Actes 15 ne
concerne pas que le sang. Comme ils le précisent eux-mêmes57 :

Et encore58 :

Ou encore59 :

On ne peut qu’être d’accord : l’interdit relatif au sang a la même


importance que l’interdit relatif à l’idolâtrie et à la fornication.
Question donc : un Témoin de Jéhovah peut-il accepter des “fractions”
d’idolâtrie, c’est-à-dire des pratiques liées à l’idolâtrie ? ou des
“fractions” de fornication, c’est-à-dire des pratiques rattachées à la
fornication ? La réponse est évidente : non !
Dans ce cas, comment peuvent-ils donc accepter des “fractions”
de sang ? D’où proviennent ces fractions ? Voyons ce qu’eux-mêmes
répondent60 :

44
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Et encore61 :

Le deux poids, deux mesures ! Puisque les fractions sanguines


proviennent du sang et qu’il faut s’abstenir du sang, et que s’abstenir
du sang équivaut à s’abstenir de la fornication ou de l’idolâtrie,
comment peut-on désormais autoriser les fractions sanguines et
permettre au Témoin de Jéhovah lambda de choisir avec sa
conscience62? Pourquoi le Collège central n’apporte-t-il aucun verset
biblique supportant l’idée d’accepter les fractions sanguines ?
Ils l’admettent eux-mêmes : ils ne peuvent apporter de réponse
catégorique à cette question.

45
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Or, il faut rappeler que le motif du refus de transfusion par les


Témoins de Jéhovah est religieux et non médical, comme ils le
précisent eux-mêmes63 :

Et encore64:

Dès lors, quels sont les motifs bibliques sur lesquels s’appuient les
Témoins de Jéhovah qui disent qu’on doit refuser le “sang total”
(expression qui n’est pas biblique, mais médicale) et accepter “les
fractions de globules rouges, de globules blancs, de plaquettes et de
plasma” ? Le fait est que, pour obtenir ces fractions (fractionnement),
il faut que des gens aient donné de leur sang (collecte) et que ce sang
soit stocké, examiné et traité.

46
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Or, les Témoins refusent de donner de leur sang, refusent qu’il


soit stocké, affirment que le sang doit être versé quand on l’extrait de
l’organisme65 mais ils ne trouvent aucune objection à accepter les
fractions! Quelle attitude contradictoire, inconséquente et
invraisemblable !

Point étonnant qu’en septembre 1945, la filiale des Témoins des


Pays-Bas ait publié un article dans lequel elle indiquait que Dieu
n’avait jamais formulé d’interdit à l’encontre des transfusions
sanguines et que l’interdit relevait d’une invention humaine digne de
l’attitude pharisienne66 !

47
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

IV. CE QUE REVELENT CES EXEMPLES


EN examinant ces trois croyances fondamentales prises en
illustration — on aurait pu multiplier les exemples à volonté — on
s’aperçoit que c’est quasiment le même schéma qui se précise :

1. le Collège central émet une affirmation péremptoire, insiste sur


l’idée que c’est la seule vérité biblique, la lumière de Jéhovah, tout
autre avis étant faux ;

2. peu après, il fait un revirement complet : ce qui était “vérité


biblique” il y a quelque temps ne l’est plus. Cela devient juste une
erreur due à la faillibilité humaine ;

3. par la suite, le Collège central revient sur son avis initial et


rejette la deuxième lumière.

Face à une telle inconsistance, il est déroutant d’entendre le


Collège central affirmer qu’il n’a “jamais changé de point de vue sur
les vérités fondamentales”67 et que la revue La Tour de Garde “échappe
aux contradictions des enseignements religieux et des philosophies
humaines”68, ce qui est tout simplement faux. En témoignent les
quelques exemples examinés qui ne sont que la pointe visible de
l’iceberg. Pour calmer l’ardeur du jeu, le Collège central tente une
explication dangereuse dont voici un extrait69 :

48
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

49
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Outre l’alibi classique de l’erreur et de la faillibilité humaine —


nous y reviendrons — deux analogies sont formulées. Jetons-y un
coup d’œil.

1) le louvoyage doctrinal
Le Collège central explique ses tâtonnements doctrinaux par
l’image des marins qui, avec les vents contraires, “manœuvrent les
voiles de sorte que le bateau aille tantôt à droite, tantôt à gauche, mais
toujours en avançant vers le point d’arrivée.” Pour les Témoins de
Jéhovah, donc, l’essentiel est d’avancer vers le point d’arrivée — à
savoir le paradis terrestre dirigé par Jésus et 144.000 cohéritiers
ressuscités pour la vie céleste70 — peu importe le fait d’aller “tantôt à
droite, tantôt à gauche” dans leurs croyances. À cet argument, il faut
opposer deux propos, le premier étant celui de l’apôtre Paul qui
disait (cf. Éphésiens 4:14) :

Le verbe utilisé par Paul, traduit ici par “balloter par les vagues”
dérive du grec κλύδων (klûdôn) qui fait allusion à l’agitation des flots
(ou vagues) de la mer ; et Jacques 1 : 6-8 emploie le même mot pour

50
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

évoquer tout homme qui formule une demande à Dieu mais qui doute,
“semblable à une vague de la mer, poussée par le vent et ballottée”,
“homme indécis, instable dans toutes ses voies.” Ainsi, le louvoyage
doctrinal des Témoins de Jéhovah témoigne d’une instabilité, d’un
manque de maturité de l’élite gouvernante qui établi et défini les
croyances propres aux Témoins.
Le second propos provient de leur propre littérature.
Commentant le texte de 1 Corinthiens 9 :26, ils écrivent71 :

Alors, que conclure lorsqu’on aperçoit les “traces” zigzaguées des


enseignements des Témoins dans le “sable” de l’Histoire et qui
retournent parfois à des croyances qu’ils jugeaient eux-mêmes
erronées ?

2) les théories scientifiques


Le Collège central affirme que les réajustements doctrinaux qu’il
opère “obéissent à un principe qui régirait aussi la recherche de la
vérité dans le domaine scientifique.” Selon eux, “ce principe s’est
appliqué à plusieurs reprises dans la réalisation de Proverbes 4 : 18.”
Voici les étapes de ce principe :

• la thèse (proposition)
• l’antithèse (proposition contraire)
51
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

• la synthèse (combinaison des deux propositions)

C’est donc là le procédé humain suivi par l’élite gouvernante des


Témoins : ils publient dans leur littérature une thèse doctrinale qu’ils
nomment “vérité biblique.” Peu après, ils présentent une contre-thèse
qu’ils nommeront également “vérité biblique.” Par la suite, soit ils
retournent à la thèse, soit ils maintiennent l’antithèse, soit ils
fusionnent les deux pour arriver à une synthèse doctrinale qu’ils vont
encore nommer “vérité biblique.” Belle acrobatie !
Évoquant justement la question de la lumière spirituelle dont
l’éclat brille progressivement au fil du temps, Charles Taze Russell fit
une affirmation qui sonne le glas à l’interprétation moderne des
Témoins de Jéhovah72 :

52
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

On ne saurait être plus clair… Or, chez les Témoins de Jéhovah,


une nouvelle lumière de vérité contredit et remplace une ancienne.
Selon cet exposé de Russell, de tels changements attestent que les
“vérités bibliques” diffusées par les Témoins sont juste des opinions
humaines, car ne reflétant pas Dieu en qui “il n’y a aucune variation
d’ombre” (cf. Jacques 1 : 17). Il n’en demeure pas moins que, parlant
justement de vérité scientifique et de vérité biblique, le Collège central
avouait il y a quelques années73 :

53
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

V. D ES PRECEDENTS BIBLIQUES ?
DANS l’article publié sur leur site officiel à propos des raisons qui
les poussent à modifier ou rectifier certaines de leurs croyances, le
Collège central faisait appel à des exemples bibliques. Revoyons leur
affirmation :

Examinons chaque exemple évoqué.

1) Moïse se propose comme libérateur


Selon le récit biblique, Moïse était écœuré par “les [lourds]
fardeaux [que ses frères Hébreux] portaient”, ce qui l’incita à tuer un
Égyptien qui se battait avec un Israélite (cf. Exode 2 : 11-14). En ce
moment, il n’avait pas encore reçu de mandat divin pour délivrer
Israël, ce qui n’advint que 40 années plus tard (cf. Exode chap. 3 & 4).
Le texte d’Actes 7 : 25 ne dit pas que Moïse “s’est proposé comme
libérateur de la nation d’Israël” avant le temps prévu par Dieu, mais
qu’il “pensait que ses frères comprendraient que Dieu leur donnait le
salut par sa main.” C’était sa pensée à lui, une pensée humaine
motivée par la souffrance de ses frères. Ce n’était pas une doctrine
qu’il a publié au milieu des Israélites et que par la suite il a dû changer
ou rectifier.

54
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

À la différence, le Collège central — qui se présente comme le


seul canal de Jéhovah sur terre — diffuse des affirmations
péremptoires aux quatre coins du monde comme étant “la vérité de
Dieu”, se rétracte par la suite en indiquant qu’il s’agissait d’une erreur.
Exactement comme dans la démarche scientifique sus-évoquée: la
vérité d’aujourd’hui qui devient l’erreur de demain. Sauf que… les
scientifiques ne se croient pas détenteurs de la vérité absolue !

2) Les apôtres sur la mort et la résurrection du Messie


Le messianisme était fortement inculqué dans la mentalité
hébraïque. En proie au creuset de l’épreuve et de la persécution,
l’annonce de la venue du Messie par les prophètes israélites avait fini
par susciter un cortège d’illusions prophétiques parmi le peuple,
illusions qui se sont traduites par une éclosion de sectes juives :
Pharisiens, Sadducéens, Esséniens, Zélotes.74 Au tournant de notre ère
circulaient plusieurs croyances au sujet du Messie parmi les Juifs. Une
idée prédominante était que le Messie, tel un héros politique, viendrait
combattre les païens et régner sur le royaume d’Israël restauré. Les
Témoins de Jéhovah eux-mêmes disent à ce sujet75 :

Pour les rabbins, donc, parler d’un Messie qui serait tué était
signe d’une défaite face aux ennemis d’Israël. En conséquence,
déduisirent-ils, le Messie fils de David ne devait pas mourir (cf. Jean
12 : 34); et le peuple juif qui était le “peuple du pays” (‘am-ha’arèts),
c’est-à-dire des gens sans grande instruction prises pour “ignorantes
ou qui n’observaient pas du détail près la kyrielle de traditions
rabbiniques”76, avalisait ces idées (cf. Jean 12 : 34). Ceci explique

55
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

pourquoi les premiers disciples de Jésus qui étaient tous des Juifs
furent perplexes quand celui-ci leur annonçait sa mort (cf. Matthieu
16 : 21-23 ; Marc 9 : 31-32).
Le Collège central tente de justifier ses erreurs en s’appuyant sur
l’ignorance qu’avaient les disciples de Jésus des prophéties au sujet de
sa mort et de sa résurrection, occultant le fait que leurs conceptions
erronées relatives au Messie, à la réapparition du prophète Élie, leur
crainte des leaders juifs, leur surprise de voir leur Maître converser
avec une femme etc., tout ceci découlait des traditions reçues des
rabbins. En appliquant la même analogie aux Témoins de Jéhovah, on
peut en déduire qu’ils ont cru et colporté de faux enseignements car se
fiant aux interprétations bibliques erronées de leurs “rabbins” du
Collège central.

3) Des chrétiens du 1er siècle et le “jour de Jéhovah”


Citant le texte de 2 Thessaloniciens 2 : 1-2, le Collège central
affirme que “des chrétiens du 1er siècle se trompaient sur le moment
où arriverait le ‘jour de Jéhovah.’” Est-ce ce que stipule le passage ?
Vérifions dans la Traduction du monde nouveau :

Selon La Tour de Garde du 15 mai 1993, ces chrétiens auxquels


Paul s’adresse ici “pensaient que le jour de Jéhovah était imminent,
mais leur attente ne s’est pas réalisée, et ils sont morts sans avoir
connu ce jour.”77 Une autre publication renchérit pour dire que
“même si leur attente a été déçue, les chrétiens oints de Thessalonique

56
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

qui ont continué de servir Dieu fidèlement jusqu’à leur mort ont
finalement reçu une récompense céleste.” La déduction que s’en fait le
Collège central est on ne peut plus évident : “Demeurons fidèles dans
notre attente du jour de Jéhovah et nous serons, nous aussi,
récompensés.”78 Malheureusement, ce n’est pas ce que dit le texte. Paul
met simplement en garde ces chrétiens contre ce qui pouvait être
considéré comme “une parole inspirée”, “un message verbal ou une
lettre” qui proviendrait des apôtres à propos de la parousia de Jésus.79
Il précise au verset 3 que “personne ne vous séduise d’aucune
manière.” 80
Même s’il fallait admettre que certains chrétiens “pensaient que le
jour de Jéhovah était imminent, mais [que] leur attente ne s’est pas
réalisée”, les propos de Paul indiquent qu’une telle espérance erronée
n’a jamais été enseignée par ceux que les Témoins de Jéhovah
qualifient de “collège central de Jérusalem.”81 Or, le Collège central des
Témoins de Jéhovah a, quant à lui, enseigné des doctrines erronées et
même fixé des dates prophétiques pour la survenue d’Harmaguédôn et
la parousia de Jésus.82 La comparaison ne tient donc pas la route.
C’est à juste titre que, critiquant un changement doctrinal
survenu chez les Mormons à propos de la prêtrise des Noirs, les
Témoins de Jéhovah aient formulé le propos suivant83 :

N’est-ce pas justement ce que disait Russell ?

57
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

VI. QUAND LE “PROPHETE” DE JEHOVAH SE TROMPE


LE Collège central des Témoins de Jéhovah exploite
considérablement le texte biblique de Proverbes 4 : 18 pour expliquer
ses nombreux changements doctrinaux et ses erreurs prophétiques.
Mais rien qu’à analyser le verset de près, il apparaît que leurs
arguments ne font pas le poids. L’argument fatal consiste à dire qu’ils
ne sont ni infaillibles, ni inspirés de Dieu et donc qu’ils peuvent se
tromper ; on ne devait pas en conclure pour autant qu’ils ne
détiennent pas la vérité. Dans le Réveillez-vous ! du 22 mars 1993, nous
lisons84 :

Également dans leur ouvrage biographique Les Témoins de


Jéhovah : Prédicateurs du Royaume de Dieu, ils écrivent85 :

58
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Déjà on a expliqué que les fausses croyances des premiers


disciples relatives au Royaume, au Messie etc. provenaient, non pas de
leur Maître Jésus, mais des traditions rabbiniques et ce, avant qu’ils
n’aient été oints de l’Esprit Saint qui devait les conduire dans toute la
vérité (cf. Luc 19 : 11 ; 24 : 19-24 ; Jean 16 : 12-13). Cela n’a aucun
parallèle avec les Témoins de Jéhovah vu que les fausses croyances

59
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

qu’ils ont nourries et propagées dans le monde leur ont été inculquées,
non par Jésus au travers des Écritures, mais par leur élite gouvernante
— le Collège central — censée être le seul canal de Dieu sur terre.86
Qui plus est, si “ce ne sont pas les vérités elles-mêmes qui
changent”, “la vérité reste la vérité” comme ils l’admettent, ce n’est pas
ce que nous pouvons constater dans leur cas : par exemple, concernant
les ‘autorités supérieures’ de Romains 13 :1 examiné plus haut, ils
affirmaient qu’en 1929 “le Seigneur ouvrit graduellement leurs yeux à
la vérité.” Quelle était cette vérité ? Revoyons le texte87 :

Mais des années plus tard, que deviendra cette “vérité”, disons
plutôt “la révélation de cette vérité vitale”? Jetée à la poubelle car étant
fausse ; cette “vérité” a donc bel et bien changé ! Indubitablement, il
apparaît que le mot “vérité” chez les Témoins de Jéhovah ne désigne
pas toujours la parole immuable du Seigneur, mais très souvent leur
propre interprétation — ou ce qu’ils nomment l’intelligence — des
Écritures. Aussi, l’argument selon lequel ces erreurs seraient dues à
l’excès de zèle ou à la faiblesse humaine résiste-t-il ?
On vient de le voir, les Témoins de Jéhovah affirment qu’ils
peuvent se tromper car n’étant ni infaillibles, ni inspirés par Dieu.
Dans le manuel Comment raisonner à partir des Écritures, ils
stipulent88 :

60
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Nourrir de faux espoirs — en raison des enseignements


rabbiniques reçus — est différent d’enseigner de fausses doctrines et
de propager de fausses prophéties. Si les Témoins de Jéhovah ne
prétendent pas être “des prophètes inspirés par Dieu”, ils prétendent
en revanche constituer collectivement le “prophète” suscité par
Jéhovah pour avertir les habitants de la terre89 :

61
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Intéressante question : Que montrent les faits historiques ? Ceci :


les nombreux avertissements prophétiques des Témoins de Jéhovah
ont échoué et qu’ils ont dû corriger et recorriger plusieurs
enseignements jugés erronés. Mais, en dépit des erreurs, les Témoins
insistent : ils sont le “prophète” suscité par Dieu pour les nations. La
Tour de Garde du 1er janvier 1983 établissait le parallèle prophétique
entre les membres du Collège central et le prophète Jérémie90 :

62
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Mais il n’y a pas que Jérémie à qui ils se réfèrent comme une
image de leur mission prophétique ; tout comme le prophète Ézékiel,
ils ont également pour rôle de guetter et d’avertir les hommes91 :

Les Témoins de Jéhovah précisent même être de vrais prophètes


ayant tout l’équipement nécessaire, contrairement aux faux messagers
de la chrétienté92 !
63
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Remarquons que dans l’équipement nécessaire dont ils disent


disposer figurent, outre l’esprit saint de Dieu, mais aussi son message.
Il s’agit donc d’un message d’origine divine — et non humaine — qui
est transmis par les Témoins de Jéhovah. De fait, dans son parallèle
prophétique avec Jérémie, le Collège central explique qu’à l’instar de
Jérémie, les Témoins oints de l’esprit de Dieu doivent “dire toutes les
paroles que Jéhovah leur ordonne de dire.”93

64
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Dans le livre L’Esprit Saint – Force à impulsion de l’ordre nouveau


promis !, le Collège central précisait que les Témoins de Jéhovah
prêche et prophétise au nom de Jéhovah et que Jéhovah a mis sa
parole, “son message du moment”, dans leur bouche. Nous lisons94 :

65
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Résumons les données : Les Témoins de Jéhovah affirment ne pas


être des prophètes inspirés de Dieu ; leurs prédictions n’étaient pas
dites “au nom de Jéhovah” ; leurs écrits ne sont pas infaillibles et sans
erreur. En revanche, à l’instar des vrais prophètes Jérémie et Ézékiel,
ils ont une mission prophétique et constituent collectivement le
“prophète pour les nations” suscité par Jéhovah afin d’avertir les
habitants de la terre. Jéhovah a mis sa parole, “son message du
moment” dans leur bouche et ils prêchent et prophétisent en son saint
nom “de maison en maison et de ville en ville.”
Tout ceci n’est-il pas paradoxal ? Si à aucun moment ils “ne se
sont permis de faire [des] prédictions ‘au nom de Jéhovah’”, au nom
de quelle divinité l’ont-ils donc fait puisqu’ils sont le “prophète”
66
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

suscité par Jéhovah ? Le dernier texte cité indique clairement que “ces
chrétiens [Témoins de Jéhovah] n’ont pas honte de porter ce nom
divin [Jéhovah], ce nom très saint. En prêchant et en prophétisant en ce
nom de maison en maison…” Contradictoire, n’est-ce pas ?
À propos de ce qu’il faut entendre par le terme “prophète” qu’ils
s’octroient collectivement, ils indiquaient95 :

Un “prophète” parle donc de la part d’un autre et si c’est un vrai,


de la part de Dieu. Les Témoins de Jéhovah assurent que les
catholiques ne sauraient être de vrais prophètes et se présentent
comme des “prophètes ou témoins de Dieu.” Leurs prédictions et
prédications sont donc formulées au nom de Jéhovah, sans quoi ils ne
seraient pas ses prophètes et témoins. De fait, de leur propre aveu, “le
saint nom de Dieu est lié à la prédication et à l’œuvre consistant à faire
des disciples”96, chose qu’ils font de maison en maison et de ville en
ville. Les choses doivent être claires : si Jéhovah est Celui qui “a mis sa
parole, son message du moment, dans la bouche des membres du reste

67
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

de l’Israël spirituel pour qu’ils le proclament à la face du monde”, alors


ce message ne peut contenir d’erreur. L’argument de faillibilité
humaine ne tient pas puisque c’est Jéhovah lui-même qui suggère aux
membres du Collège central — son “esclave fidèle et avisé”97 — la
matière à traiter dans les différentes publications de La Tour de Garde,
leur organe officiel98 :

Comment le Seigneur, qui se sert de La Tour de Garde dans


l’intérêt de la Théocratie, suggère-t-il à son “prophète pour les
nations” la matière à traiter dans ses colonnes99 ?

68
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Remarquons que les “paroles” proviennent du Seigneur Jésus et


c’est lui qui les “communique” par le biais du Collège central. La Tour
de Garde du 1er janvier 1997 précisait100:

On voit clairement, à travers toutes ces déclarations, que les


Témoins de Jéhovah, en tant que “prophète pour les nations”,
attribuent la source des leurs enseignements et proclamations à
Jéhovah et à son Fils, Jésus Christ. Il s’agit manifestement
d’inspiration. À propos, voyons comment ils définissent ce mot101 :

Ceci dit, la “suggestion” par Jéhovah de la matière à traiter dans


La Tour de Garde au Collège central ainsi que la “communication” du
Seigneur Jésus des paroles de vie éternelle par “l’intermédiaire de la
seule organisation qu’il utilise aujourd’hui sur la terre”, correspondent
précisément à une inspiration102 :

69
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Ainsi, l’organe officiel des Témoins de Jéhovah — La Tour de


Garde — contiendrait des paroles révélées de la volonté divine103 :

De surcroît, à propos de cette “ardente parole du Seigneur” et du


“message de vérité” contenus dans les ouvrages imprimés par les
Témoins de Jéhovah, voici ce qu’expliquait leur deuxième président
officiel104, Joseph Franklin Rutherford (1869-1942)105 :

Or, on l’a signalé plus haut, si la “vérité” contenue dans La Tour


de Garde est celle de Dieu et non d’un homme, et sachant que “la

70
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

vérité reste la vérité”, comment se fait-il que de nombreuses “vérités”


publiées sur plusieurs années auparavant ne sont plus admises
aujourd’hui ? Puisque le “prophète pour les nations” suscité par
Jéhovah peut commettre des erreurs prophétiques et doctrinales dans
ses écrits, alors pourquoi exige-t-on aux Témoins de Jéhovah de croire
tout ce qui paraît dans les colonnes de La Tour de Garde, sans
éprouver une quelconque défiance, conformément à ce que la Bible
aurait dit106 ?

Pour renforcer l’idée que la “vérité” qu’ils proclament dans leurs


publications est celle de Dieu et non celle des humains, le peuple des

71
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Témoins de Jéhovah — dont tous les membres seraient des prophètes


ou témoins de Dieu — font également valoir ceci107 :

Étant donné que la “vérité” enseignée ne vient pas des hommes


du Collège central, mais de Jéhovah lui-même, comment se fait cette
transmission du divin à l’humain? La Tour de Garde du 15 juillet 2010
l’expliquait108 :

C’est donc au moyen de l’esprit saint — par lequel aussi la Bible a


été inspirée, cf. 2 Timothée 3 : 16 — que Jéhovah “révèle” aux
membres du Collège central “des vérités profondes qui n’ont pas
encore été comprises”, et les aide à corriger ce qu’il faut et à les publier

72
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

dans le monde entier. De ce fait, les Témoins peuvent lire les


publications en toute confiance et croire tout ce qui s’y trouve109 :

Ainsi, tout Témoin lambda qui commence à éprouver des doutes


“au sujet de certains enseignements auxquels souscrivent les Témoins
de Jéhovah” est censé se montrer patient jusqu’à ce que le Collège
central finisse “peut-être par publier quelque chose qui répondra à
[ses] questions et dissipera [ses] doutes.”110

En attendant que ce “peut-être” finisse par dissiper ses doutes, le


Témoin de Jéhovah ne devait pas arrêter d’avoir confiance au Collège

73
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

central et se contenter de consommer sans méfiance la ‘nourriture


spirituelle’ distribuée au travers des publications111 :

On apprend même qu’en raison de sa fidélité à la Parole de Dieu,


La Tour de Garde échappe aux contradictions humaines et les
enseignements des Témoins de Jéhovah sont non seulement logiques,
mais aussi exacts, sans contradiction aucune étant donné qu’il s’agirait
d’un message angélique112 :
74
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

N’est-ce pas là une raison valable pour lire ces publications “en
toute confiance”, “sans défiance aucune” et croire tout ce qui s’y
trouve puisque cela viendrait, non des hommes mais de Jéhovah ? De
fait, lire la Bible seule ne suffirait pas ; pour bien l’interpréter et avoir
une bonne alimentation spirituelle, les publications des Témoins de
Jéhovah s’avèrent indispensables. Le manuel La connaissance qui mène
à la vie éternelle compare la foi née d’une étude individuelle de la Bible
à “une plante qui se desséchera et mourra si on ne lui prodigue pas les
soins nécessaires.” Les soins nécessaires dont il est question, ce sont les

75
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

enseignements prodigués par le Collège central, constituant la


‘nourriture spirituelle’ dont La Tour de Garde est l’organe officiel113 :

Et les extraits suivants en disent long114 :

76
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

La Tour de Garde du 1er décembre 1990 rappelait que peu


importe le temps passé à lire la Bible, des vérités s’y trouvant ne
peuvent être connues qu’en restant connecté au Collège central qui est
le fameux ‘esclave fidèle et avisé’ de Matthieu 24 : 45-47115 :

Un autre article a soin de préciser quel est le canal pour


l’intelligence de la Bible116 :

On en déduit que Jéhovah Dieu, le dispensateur de la ‘nourriture


spirituelle’, est l’Auteur de La Tour de Garde ainsi que des publications
annexes. N’en déplaise aux Témoins de Jéhovah, tout ceci revient à
clamer à demi-voix une certaine forme d’inspiration divine, comme le
confirme l’illustration ci-après où l’on perçoit les quartiers généraux
de l’organisation — d’où sortent les publications des Témoins — entre
les mains de Jéhovah117 :

77
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Un commentaire de l’article est le suivant118 :

78
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

L’illustration qui suit indique même que La Tour de Garde reflète


la lumière de la Parole de Dieu, laquelle permet d’éclairer et d’unir le
peuple des Témoins de Jéhovah119 :

Ils déclarent par ailleurs120 :

POUR RESUMER :

les Témoins de Jéhovah affirment ne pas être des prophètes


inspirés par Dieu, ce qui expliquerait leur faillibilité doctrinale et
prophétique ;

en revanche, ils affirment être de vrais prophètes de Dieu


comme Jérémie et Ézékiel, suscités sur terre pour apporter un
message d’avertissement au monde et aux gens de la chrétienté ;
79
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Jéhovah a mis sa parole dans leur bouche ; ils enseignent et


prophétisent au nom de Jéhovah de maison en maison et de
ville en ville ;

leurs écrits, quoique non inspirés, contiennent un message


révélé par Jéhovah aux rédacteurs du Collège central, sous la
direction de l’esprit saint et des anges ;

il faut croire, sans suspicion aucune, tout ce qui paraît dans


leurs publications, surtout dans les colonnes de La Tour de
Garde, leur organe officiel ;

leurs enseignements, fondés entièrement sur la Bible et


constituant une “nourriture spirituelle”, sont sans
contradiction, exacts, et proviennent de Jéhovah, non des
hommes.

Paradoxal, n’est-ce pas ? Des “prophètes” qui ne seraient pas


inspirés mais qui clament au même moment que ce qu’ils enseignent
leur est suggéré et communiqué par Jéhovah et non par des hommes,
au moyen de l’esprit saint et des anges ! En 1894, alors que certains
Étudiants de la Bible s’inquiétaient quant à savoir s’il n’y avait pas
d’erreur dans les calculs de Russell aboutissant à 1914, celui-ci
déclara avec solennité:

80
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Lorsqu’on se réfère à La Tour de Garde du 15 janvier 1892 en


question, on y lit au sujet de la bataille d’Harmaguédôn121:

Or, la date d’octobre 1874 marquait le début de la présence de


Jésus,122 date qui sera plus tard écartée et substituée par 1914.123
Puisque 1874 était l’une des ‘dates de Dieu’ au point où Russell lui-
même avouait ne pas pouvoir les changer, comment se fait-il qu’elle
soit passée aux oubliettes parmi les Témoins de Jéhovah et qu’ils la
considèrent aujourd’hui comme une erreur124?

De surcroît, l’année 1914 qui a été conservée dans leur système


doctrinal s’appuie principalement sur la date 607 avant notre ère pour
la destruction de l’ancienne Jérusalem par les Babyloniens ; pourtant,
les données historiques (littéraires, astronomiques et archéologiques)

81
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

battent en brèche cette date et situent la destruction de la vieille ville


en 587 avant notre ère, soit 20 ans plus tard.125
Quoiqu’il en soit, des erreurs et contradictions ont subsisté et
subsistent encore dans le système doctrinal des Témoins de Jéhovah,
ce qui les oblige au fil des années à revoir leurs enseignements et à
dérocher celles qui semblent obsolètes. Un dernier détail à retenir : le
prophète Jérémie auxquels ils se comparent, comment savons-nous
qu’il était un vrai prophète ? Ils répondent ainsi126 :

Peut-on dire autant du “prophète des nations” suscité sur terre


par Jéhovah Dieu pour avertir les nations de la chrétienté et de la terre,
à savoir les Témoins de Jéhovah ?
Ils vont valoir que, contrairement aux papes considérés
infaillibles, eux reconnaissent “spontanément avoir commis des
erreurs dans le domaine de la doctrine et du culte” ; et que, s’ils étaient
de faux prophètes, ils n’auraient pas reconnu leurs erreurs.127

82
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Cette ligne de raisonnement qui souligne la faillibilité de l’être


humain ne les dédouane pas et ne les met pas à l’abri du faux
prophétisme. La raison est toute simple : faire une erreur est une
chose ; faire une fausse prophétie en est une autre. Certes, tous les
hommes commettent des erreurs, mais tous ne se mettent pas dans la
peau de seul “prophète pour les nations” suscité par Jéhovah — dans la
bouche duquel il a mis ses paroles — ni dans la peau de “seule
organisation” sur la terre conduite par l’esprit saint et les anges, pour
ensuite faire de fausses prophéties et prodiguer de faux enseignements!
Fait intéressant : s’il y a eu des erreurs commises (et nous savons
qu’il en existe encore actuellement) “dans le domaine de la doctrine et
du culte”— ainsi que dans le domaine du prophétique — en raison de
la faillibilité des leaders de l’organisation, comment expliquent-ils
83
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

alors leur affirmation selon laquelle “ce qui est enseigné [au travers des
publications] vient donc de Jéhovah et non des hommes” ? Jéhovah
fournirait-il une ‘nourriture spirituelle’ à son peuple avec des erreurs ?
À en croire un article publié dans La Tour de Garde du 1er avril 1985
relatif à leurs échecs prophétiques, il est de loin préférable de “faire
quelques erreurs par excès d’empressement (…) plutôt que de
s’assoupir spirituellement au point de ne plus être conscient de
l’accomplissement des prophéties bibliques.”128

Seulement, les Témoins de Jéhovah se condamnent eux-mêmes


car, à l’approche de l’année 1975 qui était censée marquer la fin de
l’histoire de l’humanité et le début du millénium129, ils dénonçaient
84
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

avec force ceux qui avaient prédit des dates précises pour la fin du
monde par le passé et dont les prédictions ne s’étaient pas réalisées ; ils
les traient sans demi-mesure de “faux prophètes” et prétendaient
disposer, eux, du “calendrier” de Dieu. Nous lisons130 :

85
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Quand, en dépit de “toutes les preuves nécessaires”, “accablantes”


et du “calendrier divin” dont ils prétendaient disposer, la prédiction
pour 1975 ne s’est pas réalisée, créant une profonde déception dans les
rangs des Témoins de Jéhovah — car plusieurs ayant vendu maisons et
d’autres bien matériels, ayant refusé de se marier ou poursuivre des
études et des carrières prometteuses pour se donner entièrement à la
prédication — alors le Collège central fera comprendre à ces Témoins
qu’ils ont “organisé leur vie en fonction d’un point de vue erroné” et
que ce sont les fidèles eux-mêmes qui se sont imaginés que la
chronologie, le calendrier divin dont ils disposaient, révélait la date
précise de la fin131 :

Pourtant, c’est le Collège central lui-même qui a encouragé les


fidèles Témoins à abandonner leurs études, vendre leurs maisons etc.
86
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

pour être pionniers car la fin était proche ! Un exemple pris parmi tant
d’autres, un conseil donné en 1969 aux jeunes Témoins qui voudraient
à cette époque poursuivre des études supérieures132 :

87
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Et encore133 :

La décision de poursuivre une carrière scolaire ou autre était


jugée par le Collège central comme “non seulement peu sage mais
aussi extrêmement dangereuse”, car il ne restait que peu de temps134 :

88
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Le Ministère du Royaume de février 1970 rapportait des


témoignages dont celui d’un jeune Témoin qui avait quitté son emploi
pour devenir pionnier et d’un autre qui renonça à une carrière après
ses études pour la même cause, car le temps de la fin était proche135 :

C’était l’effervescence à l’approche de l’année 1975 ; comme


l’admet le livre Prédicateurs du Royaume de Dieu : “À la fin des années
60, les Témoins de Jéhovah annonçaient la bonne nouvelle avec le
sentiment de devoir agir vite.”136 Ce sentiment se traduisait par le
grand zèle avec lequel ils proclamaient la fin du système de choses ; les

89
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

rapports montrent d’ailleurs que “pendant les trois années de service


comprises entre le 1er septembre 1968 et le 31 août 1971, au total
434 906 personnes ont été baptisées, soit plus du double qu’au cours des
trois années de service précédentes !”137 Quelle prouesse !

Mais quand l’année 1975 arriva et que la prédiction s’avéra être


un échec cuisant, plusieurs qui avaient tout abandonné pour être
pionniers quittèrent l’organisation. Le livre Prédicateurs du Royaume
de Dieu précise que “la déception a de nouveau frappé en 1975, quand
les espoirs relatifs au début du Millénium ne se sont pas
concrétisés.”138

Dans notre dossier Quand l’ancienne Jérusalem a-t-elle été


détruite ?, vous trouverez des témoignages de quelques Témoins de
Jéhovah qui avaient tout abandonné pour être pionniers à cette
époque et l’explication fournie par le Collège central pour expliquer
l’échec.139
À la lumière de ces faits, quand les Témoins de Jéhovah traitent
de “faux prophètes” des gens qui ont prédit la fin du monde en fixant
une date précise et que cela ne s’est pas accomplie, comment faut-il les
considérer, eux, puisqu’ils ont commis les mêmes erreurs ? Alors qu’à
l’approche des années 2000, certains avaient prédit la fin du monde, le
Collège central estima qu’ils émettaient “des théories arbitraires au
sujet de dates précises” et ‘se livraient à des spéculations’, se faisant du
coup ‘eux-mêmes prophètes de malheur’140 :

90
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Or, ce qu’ils omettent dans ce tableau est le fait qu’“il n’y a pas eu
de mouvement chrétien sectaire aussi majeur qui ait autant insisté sur
la prédiction de la fin du présent monde, de manières aussi définies ou
à des dates aussi spécifiques comme les Témoins de Jéhovah, au moins
depuis les Millérites et les Seconds-Adventistes du XIXe siècle.”141 Mais
on l’a vu, les Témoins de Jéhovah disent être différents des faux
messagers de la chrétienté142 :

91
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Vraiment différents en ce sens qu’ils sont, eux, les vrais messagers


de Jéhovah? Éprouvons cette affirmation à la lumière de la déclaration
suivante, extraite de La Tour de Garde du 1er mai 1997143 :

Question donc: Jéhovah a-t-il réalisé les messages que les


Témoins de Jéhovah, en tant que son unique “prophète pour les
nations”, ont transmis pour lui ? Ou a-t-il fait échouer leurs signes et
prédictions ? Les faits peuvent témoigner.
Si les faux prophètes reconnaissent rarement leurs erreurs — cela
n’est pas du tout un absolu — il est pourtant un fait qu’ils ne
reconnaitront jamais : avouer qu’ils sont de faux prophètes. Le Collège
central le reconnaît d’ailleurs comme s’agissant d’une hypocrisie
religieuse144 :

92
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

De plus, les vrais prophètes ne falsifient pas les faits historiques.


Mais les Témoins de Jéhovah l’ont fait.145 Qui sont-ils donc en réalité ?
Selon un critère biblique formulé en Deutéronome 18 : 20-22, “quand
le prophète parlera au nom de Jéhovah et que la parole n’arrivera pas
ou ne se réalisera pas, c’est là la parole que Jéhovah n’a pas dite. Le
prophète l’a dite par présomption.” Se référant à ce texte, le Réveillez-
vous ! du 22 mars 1993 rétorquait que146 :

La sincérité en la véracité de leurs prédictions exclurait-il alors les


Témoins de Jéhovah de la catégorie des faux prophètes ? Tout d’abord,
bien qu’ils feignent de ne pas revendiquer des révélations directes de
Jéhovah — comprendre des songes et visions —, il n’en demeure pas
moins qu’ils clament que leurs publications contiennent des
révélations provenant de Jéhovah. Un extrait147 :

93
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

En fait, rappelons-le, suivant leurs explications, la ‘nourriture


spirituelle’ (à savoir leurs enseignements) ne tire pas sa source du
Collège central mais de Jésus148 :

Notons le bien : c’est Jésus qui nourri ses disciples. Le Collège


central n’est que le canal chargé de distribuer cette ‘nourriture
spirituelle’ aux vrais chrétiens du monde entier. Dans La Tour de
Garde du 15 février 2011, ils soulignent que c’est Jéhovah lui-même
qui fourni la ‘nourriture spirituelle’ par le canal du Collège central149 :

94
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

En résumé : Jéhovah et son Fils Jésus sont ceux qui fournissent ‘la
nourriture spirituelle.’ Comparons à présent cette déclaration avec la
suivante, tirée de La Tour de Garde de février 2017150 :

Il y a une contradiction manifeste : les propos susmentionnés


montrent que ce n’est pas le Collège central qui produit la ‘nourriture
spirituelle’, mais Jéhovah et Jésus. Le Collège n’est que le canal.
Comment une telle nourriture peut-elle ne pas être parfaite ? Si on
part de l’idée que la ‘nourriture spirituelle’ distribuée au travers de la
nourriture des Témoins de Jéhovah n’est pas parfaite, alors que
signifient les propos suivants151 :

Puisque “ce qui est enseigné vient donc de Jéhovah, et non des
hommes”, comment peut-il y avoir des erreurs ? Soulignons que dans

95
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

la citation précédente de La Tour de Garde de février 2017, il est tout


de suite précisé que “l’esprit saint permet au Collège central de saisir
des vérités bibliques jusque-là incomprises” — il y a donc une sorte
d’illumination, pour éviter le mot ‘inspiration’ — mais encore que le
Collège central adhère aux paroles prononcées par Paul en 1
Corinthiens 2 : 13152 :

Or, à bien considérer, Paul et les autres apôtres parlaient


effectivement “non pas avec des paroles qu’enseigne la sagesse
humaine, mais avec celles qu’enseigne l’esprit”, parce qu’ils étaient
justement inspirés. Autrement dit, les enseignements qu’ils diffusaient
venaient de l’esprit infaillible de Dieu et ne souffrait d’aucune erreur.
Étant donné que le Collège central des Témoins de Jéhovah adhère à
ce que Paul affirme ici, que faut-il donc comprendre ?
Si le Collège peut se tromper sur des questions doctrinales, et que
la ‘nourriture spirituelle’ n’est pas parfaite, pourquoi faut-il donc
croire, sans défiance aucune, tout ce qui est publié? Force est de
reconnaître que les doctrines sont formulées “avec des paroles
96
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

qu’enseigne la sagesse humaine.” Qui plus est, en tant que “prophète


pour les nations” suscité par Jéhovah, au nom de quelle divinité les
Témoins de Jéhovah ont-ils enseigné et prophétisé ? La réponse153 :

Et encore, comme ils le reconnaissent eux-mêmes, “le saint nom


de Dieu est lié à la prédication et à l’œuvre consistant à faire des
disciples.”154 Ainsi, le nom de Dieu est impliqué dans leurs prédictions
et enseignements. Par exemple, au sujet de la villa baptisée en hébreu
Beth Sarim (“Maison des Princes”) construite à San Diego (Californie)
afin d’abriter les saints du passé comme Abraham, David, Samson etc.,
les Témoins de Jéhovah clamaient que cette maison constituait un
témoignage pour le nom glorieux de Jéhovah et que ceux qui s’en
moquaient seraient confondus155 :

97
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

La fin de l’histoire, on la connait : les moqueurs n’ont pas été


confondus ; c’est tout le contraire ! Les fameux “princes” attendus ne
sont jamais venus, la maison a été vendue sous le faux prétexte qu’elle
avait “pleinement rempli son rôle”, alors que son rôle était justement
d’héberger les “princes” ressuscités156 !
Rappelons enfin ce que stipulait La Tour de Garde du 15 mai
1930 pour identifier les vrais des faux prophètes157 :

98
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Ces propos balaient complètement l’idée d’innocenter l’auteur


d’une fausse prédiction pour raison de sincérité ou de faiblesse
humaine. Il suffit de proclamer “avec fidélité ce qui est écrit dans la
Bible.” Pourtant faisant allusion à l’année 1914 qui se trouve au cœur
de leurs calculs prophétiques, les Témoins de Jéhovah confessent158 :

Et ce cas n’est pas isolé. Alors, le “prophète pour les nations”


suscité par Jéhovah est-il un vrai prophète ?

VII. D ES CORRECTIONS MINEURES ?


SUIVANT l’affirmation des Témoins de Jéhovah, “autre chose est
de dire que ce groupe agit en tant que ‘prophète’ de Dieu, autre chose
est de le prouver”, nous avons pu constater que ce groupe n’agit pas en
tant que véritable ‘prophète’ de Jéhovah, mais que ses interprétations
des Écritures sont pour la plupart le fruit de la réflexion humaine, d’où
les rectifications à n’en point finir. Au sujet de ces rectifications, ils
arguent qu’elles sont “relativement mineures en comparaison des
vérités bibliques fondamentales qu’ils ont comprises et publiées”159 :

99
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

100
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Outre le fait que les “vérités fondamentales” qu’ils défendent


soient contestables sur plusieurs points, ces propos suscitent en
revanche quelques interrogations : y aurait-il, dans le système de
croyances des Témoins, des vérités fondamentales d’une part et des
“points de vue” corrigibles d’autre part? Puisque “la vérité est restée la
vérité”, comment se fait-il que la vérité actuelle au sujet de Romains
13 : 1, par exemple, ne soit plus la même que la ‘vérité vitale’ de 1929 ?
Rappelons qu’à cette époque, les Témoins affirmaient que c’est
“Dieu [qui] a révélé à son peuple la vérité au sujet des ‘autorités
supérieures’, montrant à son peuple fidèle que les ‘autorités
supérieures’ ne sont pas les éléments politiques qui dirigent le monde,
mais plutôt Jéhovah et Christ Jésus.”160 Etait-ce réellement une ‘vérité
révélée’ par Dieu ?
Venons-en à un autre point de vue qu’ils ont aussi changé:
l’adoration de Jésus, comme on l’a vu plus haut. C’est là une question
fondamentale et les Témoins de Jéhovah en sont conscients161:

Et de préciser162:

101
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Adorer Jésus serait donc une fausse adoration parce qu’il n’est
pas le Dieu Tout-Puissant. Cela implique que pendant de nombreuses
années, l’organisation des Témoins de Jéhovah elle-même a égaré de
nombreuses personnes puisqu’elle a promu cette ‘fausse adoration.’
Qui plus est, la croyance actuelle demeure ambigüe163 :

Cela revient donc à rendre un culte relatif à Jéhovah Dieu164 :

Puisque les Témoins considèrent le Fils de Dieu comme un ange


(Mikaël), alors les autres anges seraient en train de pratiquer un culte
relatif à l’égard de Jéhovah. Or, il s’avère que165 :

Ceci dit, en adorant Jéhovah par l’intermédiaire de l’archange


Mikaël, les Témoins de Jéhovah pratiquent-ils un culte pur ? La Tour

102
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

de Garde du 15 décembre 1952 désignait pourtant le culte rendu à


Jéhovah et à Jésus comme une adoration pure et un service sacré166 :

Quoiqu’il en soit, essayons d’admettre l’idée que les points de vue


corrigés soient mineurs comparées aux “vérités fondamentales” qu’ils
ventilent. La question qui se pose est la suivante: faut-il adhérer à un
système doctrinal qui varie au fil des années sous prétexte que la
majeure partie des doctrines est fondée sur la Bible ?
Une analogie employée par le Collège central lui-même permet
de trancher167 :

La réponse est sans appel : non, personne n’accepterait une eau


empoisonnée sous prétexte que la majeure partie est constituée d’eau
pure. Personne non plus n’accepterait un système doctrinal instable
sous prétexte que la majeure partie est constituée de “vérités
fondamentales.” En fait, question de ne pas faire trop long dans ce
dossier, nous nous sommes limités à ne présenter au lecteur que
quelques exemples ; mais si les changements opérés étaient vraiment
mineurs, de nombreux Témoins de Jéhovah n’auraient pas quitté
l’organisation.

103
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

104
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

Conclusion
L’ORGANISATION des Témoins de Jéhovah qui se vante d’être le
seul instrument dont se sert Jéhovah Dieu sur terre, a fait preuve au
cours de son existence de faux prophétisme en défendant des doctrines
qu’elle juge aujourd’hui de diaboliques et en fixant de nombreuses
dates pour la fin du monde impie qui ne se sont pas concrétisées.
Pour se justifier, l’élite gouvernante (governing body en anglais)
ou Collège central tente d’exploiter Proverbes 4 : 18 en sa faveur : la
lumière étant progressive, leur compréhension des desseins divins s’est
également affinée au fil des années. D’où les nombreux changements
liés à la faillibilité humaine et qui viseraient, non pas à tromper les
gens, mais à se rapprocher de plus en plus de la vérité comme dans la
démarche scientifique.
Mais les failles d’une telle ligne de raisonnement ont été
exposées ; le Collège central qualifie toujours ses opinions de “vérités”
bibliques, voir de “révélations” venant du Seigneur avant de les
“corriger” par la suite ou parfois, de retourner à la première opinion
délaissée.
Face à une telle inconsistance doctrinale et aux nombreux échecs
prophétiques, la prétention des Témoins de Jéhovah à être les
détenteurs exclusifs de la vérité, le “prophète pour les nations” suscité
par Dieu et ceux qu’il emploie “pour proclamer la vérité à notre
époque”, ne tient pas. C’est dans cette présomption d’auto-suffisance
que réside le caractère fluctuant de leurs enseignements et prédictions
qui se sont finalement avérés erronés et contradictoires.

105
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

NOTES

1
Ce chiffre est tiré d’un article publié sur le site officiel des Témoins de Jéhovah :
www.jw.org, dans l’actualité du 21 mars 2017: “Les Témoins de Jéhovah se
mobilisent à l’échelle mondiale pour répondre à la menace d’interdiction de leurs
activités en Russie.”
2
“Le christianisme authentique continue aujourd’hui d’être proclamé avec zèle par les
Témoins de Jéhovah.” ― La Tour de Garde, 15 juillet 1996, p. 29.
3
La Tour de Garde, 1er juillet 1979, p. 24.
4
Questions que les gens se posent au sujet des Témoins de Jéhovah, 1976, p. 9.
5
Les Témoins de Jéhovah : Prédicateurs du Royaume de Dieu, 1993, p. 120.
6
La Tour de Garde, août 1929, pp. 120-123.
7
La Tour de Garde, septembre 1929, p. 13.
8
La Tour de Garde, 1er octobre 1934, p. 298. —Édition anglaise.
9
Ibid., p. 341.
10
La Vérité vous affranchira, éd. française 1947, p. 287.
11
La Tour de Garde, août 1933, p. 124.
12
La Tour de Garde, 15 juillet 1940, p. 212. —Édition anglaise.
13
La Tour de Garde, 15 mars 1982, p. 29.
14
La vie éternelle dans la liberté des fils de Dieu, 1969, p. 189.
15
Prédicateurs du Royaume de Dieu, p. 147.
16
Ibid., p. 147. On signalera ici un cas de dissonance cognitive : affirmer que leur
erreur interprétative de 1929 “a été une protection pour les Témoins de Jéhovah” et
qu’elle les a aidés “à conserver une stricte neutralité tout au long de cette période
difficile” (cf. La Tour de Garde, 1er mai 1996, p. 14) n’est pas sans rappeler
l’explication donnée suite à forfaiture de la prédiction de 1975 : “Mais n’est-il pas de
loin préférable de faire quelques erreurs par excès d’empressement (…) plutôt que de
s’assoupir spirituellement au point de ne plus être conscient de l’accomplissement des

106
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

prophéties bibliques ?” (La Tour de Garde, 1er avril 1985, p. 30). Les quelques erreurs
deviennent ainsi bénéfiques, voire nécessaires car elles ravivent la foi !
17
Réveillez-vous ! 08 avril 2000, pp. 26-27.
18
La Tour de Garde, 15 décembre 1994, pp. 23-25.
19
Annuaire des Témoins de Jéhovah 1945, p. 32. —Édition anglaise.
20
Annuaire des Témoins de Jéhovah 1969, p. 50. —Édition anglaise.
21
La Tour de Garde, 1er janvier 1934, p. 5.
22
La Tour de Garde, 15 novembre 1939, p. 339. —Édition anglaise.
23
La Tour de Garde, 1er août 1958, p. 229.
24
Éprouvez toutes choses, 1960, p. 90.
25
Recueil d’histoires bibliques, 2004, pp. 86-87.
26
La Tour de Garde, 1er septembre 1971, pp. 541-543.
27
La Tour de Garde, 15 janvier 1992, p. 23 ; voir également Étude perspicace des
Écritures (1997), p. 1137.
28
La Révélation : le grand dénouement est proche !, éd. 2006, p. 278.
29
Traduction du monde nouveau, éd. 1995, p. 1654.
30
Voir, par exemple, Qu’enseigne réellement la Bible ? (2005), pp. 218-219.
31
Zion’s Watch Tower, 15 mai 1892, p. 157.
32
La Tour de Garde, novembre 1911, p. 138.
33
La Tour de Garde, 1er décembre 2006, p. 24.
34
Y a-t-il un Créateur qui se soucie de vous ?, 1998, p. 151.
35
Voir l’Annuaire des Témoins de Jéhovah 1975, p. 222.
36
Les Témoins de Jéhovah et la question du sang, 1978, pp. 3-18.
37
Qu’enseigne réellement la Bible, 2005, p. 130.
38
Les Témoins de Jéhovah et la question du sang, op.cit., p. 40.
39
Comment le sang peut-il vous sauver la vie ?, 1990, p. 8.

107
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

40
Réveillez-vous ! 22 octobre 1990, p. 9.
41
Réveillez-vous ! 22 août 1999, p. 31.
42
Réveillez-vous ! 22 septembre 1973, p. 15.
43
Réveillez-vous ! 08 novembre 1972, p. 28.
44
Réveillez-vous ! 08 septembre 1968, p. 22.
45
Réveillez-vous ! 08 mars 1973, p. 31.
46
Réveillez-vous ! 08 février 1970, p. 4.
47
Comment le sang peut-il vous sauver la vie?, op. cit., p. 28.
48
Réveillez-vous !, 08 septembre 1956, p. 20. —Édition anglaise.
49
La Tour de Garde, 15 septembre 1961, pp. 558, 559. —Édition anglaise.
50
La Tour de Garde, 15 septembre 1958, p. 575. —Édition anglaise.
51
La Tour de Garde du 15 octobre 2000, p. 31 apportait cette précision :
“Néanmoins, toute utilisation médicale du sang du patient n’est pas nécessairement
incompatible avec les principes enseignés par Dieu.”
52
La Tour de Garde, 1er juin 1990, pp. 30, 31.
53
André Boué, La médecine du fœtus, Paris : 1995, p. 129.
54
Traité de médecine légale, par M. Orfila et al., 3e éd. tome II, Paris : 1836, pp. 141-
142..
55
Le sang, la médecine et la loi de Dieu, 1961, p. 26.
56
Réveillez-vous ! 08 décembre 1994, p. 24.
57
Les Témoins de Jéhovah et la question du sang, p. 12.
58
Comment le sang peut-il sauver la vie?, p. 5.
59
Gardez-vous dans l’amour de Dieu, 2006, p. 77.
60
Supplément au Ministère du Royaume, novembre 2006, p. 3.
61
Gardez-vous dans l’amour de Dieu, p. 215.
62
Ibid., p. 216.

108
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

63
Réveillez-vous !, 08 janvier 2000, p. 9.
64
Les Témoins de Jéhovah et la question du sang, p. 48.
65
Comment le sang peut-il sauver la vie?, p. 27.
66
Consolation, septembre 1945, n° 109, page 29. —Édition néerlandaise.
67
Les Témoins de Jéhovah dans les desseins divins, 1971, p. 100.
68
La Tour de Garde, 15 janvier 1976, p. 2.
69
La Tour de Garde, 15 mars 1982, pp. 27-31.
70
“Nous sommes aujourd’hui au seuil du monde nouveau promis par Jéhovah Dieu.
‘Nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, a écrit
l’apôtre Pierre, et dans ceux-ci habitera la justice.’ (2 Pierre 3:13). (…) Que sont en
réalité les ‘nouveaux cieux’? (…) Les ‘nouveaux cieux’ qui les remplaceront désignent
le Royaume de Dieu constitué du roi Jésus Christ et de ses 144 000 cohéritiers
ressuscités pour la vie céleste. (…) Qu’est donc la ‘nouvelle terre’ ? Une nouvelle
société humaine, les adorateurs du vrai Dieu, qui sont ‘droits dans leur cœur.’”— La
Tour de Garde, 15 mai 2006, p. 5.
71
La Tour de Garde, 1er août 1992, p. 5.
72
La Tour de Garde de Sion, février 1881, n°8 p. 188. —Édition anglaise.
73
Réveillez-vous !, 08 avril 1993, pp. 7-8.
74
Voir l’excellent travail de recherche de Marie Joseph Lagrange, Le messianisme chez
les Juifs, Paris, 1909 ; surtout le chap. III, “Les déceptions messianiques”, pp. 301-
331.
75
L’humanité à la recherche de Dieu, 1990, p. 233.
76
Étude perspicace des Écritures, vol. II, p. 233.
77
La Tour de Garde, 15 mai 1993, p. 9.
78
La Tour de Garde, 1er mars 1997, p. 10.
79
Certes, bien qu’il sera impossible de discuter ici longuement sur la question du mot
grec parousia (παρουσία), néanmoins un point majeur reste important à savoir.
Parousia qui dérive du verbe paréimi (πάρειµι : être proche) ne signifie pas seulement
“présence” ou “venue” (ou encore “arrivée”), mais englobe les deux notions. Comme
le soulignait William Vine, il “désigne à la fois une arrivée et la présence qui lui fait
109
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

suite” (Expository Dictionary of Old and New Testament Words, 1981, vol. I, p. 208.)
Un autre commentateur déclare qu’il “indique une arrivée, la venue de quelqu’un
afin d’être présent.” (G. Braumann, The New International Dictionary of New
Testament Theology, Grand Rapids, MI: Zondervan, 1976, vol. II, p. 898.) Les
Témoins de Jéhovah reconnaissent eux-mêmes que “la présence de Jésus sous-entend
nécessairement son arrivée à l’endroit où il est présent.” (Étude perspicace des Écritures,
vol. II, p. 648) Ou, comme évoqué dans La Tour de Garde du 1er octobre 1992, p.
16: “Pour la plupart des biblistes, ce mot englobe non seulement une arrivée, mais
aussi une présence qui fait suite – comme lorsqu’un personnage royal effectue une
visite officielle.” En un mot, parousia connote une venue préalable qui débouche sur
une présence, pas l’inverse. Les Témoins de Jéhovah font justement l’inverse. En
témoigne ce commentaire du Réveillez-vous! du 08 mai 1993, p. 26: “... les rédacteurs
bibliques du 1er siècle ont distingué sa venue de sa présence. La présence de Jésus
Christ investi du pouvoir royal serait ressentie et reconnue de nombreuses années
avant sa ‘venue sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire’. (Matthieu
24:30.) La présence invisible du Christ (grec parousia) précéderait sa venue (grec
érkhomaï) pour exécuter le jugement contre une génération rebelle et méchante.” Par
ailleurs, ils arguent aussi que “l’arrivée de Jésus pour établir l’esclave fidèle sur tous ses
biens, mentionnée en Matthieu 24 : 46, 47, se rapporte aussi à sa venue future,
durant la grande tribulation. Une analyse de l’ensemble de la prophétie de Jésus
révèle clairement que les huit mentions de sa venue se rapportent à l’époque de
jugement qui aura lieu durant la grande tribulation.” (La Tour de Garde, 15 juillet
2013, p. 6). Comment explique-t-on alors que sa présence (supposée “invisible”)
puisse précéder sa venue future, alors que le terme technique parousia laisse entendre
le contraire ?
80
“(…) l’apôtre Paul a clairement mis en garde les Thessaloniciens contre le danger
d’écouter ceux qui spéculent sur des dates.” — Réveillez-vous !, 08 mai 1998, p. 21.
81
“Les chrétiens du Ier siècle étaient unis parce que l’enseignement qu’ils recevaient
provenait d’une seule et unique source. Ils étaient convaincus que Jésus enseignait et
dirigeait la congrégation par le moyen d’un collège central, constitué des apôtres et
des anciens de Jérusalem.” — La Tour de Garde, 15 septembre 2010, p. 13.
82
Voir mon dossier Un trucage de l’Histoire (éd. août 2017). À télécharger sur mon
blog : https://salomonlesage777.wordpress.com/
83
La Tour de Garde, 15 décembre 1978, p. 11.
84
Réveillez-vous ! 22 mars 1993, p. 4.

110
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

85
Prédicateurs du Royaume de Dieu, pp. 708-709.
86
“Aujourd’hui, les Témoins de Jéhovah reconnaissent que La Tour de Garde et les
publications apparentées sont employées par l’esclave fidèle et avisé pour donner la
nourriture spirituelle. Ils ne prétendent pas que la classe de l’esclave est infaillible,
mais ils la considèrent comme le seul canal utilisé par le Seigneur pendant les derniers
jours de l’actuel système de choses.”— Prédicateurs du Royaume, p. 626.
87
La Vérité vous affranchira, p. 287.
88
Comment raisonner à partir des Écritures, 1986, p. 155.
89
La Tour de Garde, 15 octobre 1972, p. 625.
90
La Tour de Garde, 1er janvier 1983, pp. 26-27.
91
La Tour de Garde, 1er mars 1973, p. 152.
92
La Tour de Garde, 15 janvier 1997, pp. 8-9.
93
La Tour de Garde, 1er avril 1978, p. 12.
94
L’Esprit Saint – Force à impulsion de l’ordre nouveau promis, 1978, pp. 146-147.
95
Réveillez-vous ! 08 juin 1986, p. 9.
96
La Tour de Garde, 1er mars 1973, p. 152.
97
À l’origine, les Étudiants de la Bible considéraient Russell comme “l’esclave fidèle
et avisé” de la parabole de Jésus en Matthieu 24 : 45-46 (cf. Le Phare de la Tour de
Sion, septembre 1908, p. 171). Selon le livre Le Royaume millénaire de Dieu s’est
approché (1975, p. 341), “(…) nombre de compagnons de Russell, se laissant
entraîner par un sentiment de reconnaissance et d’obligation à son égard, en vinrent à
voir en sa personne l’ « esclave fidèle et avisé. »” Toutefois, à partir du milieu des
années 20, l’identification de cet ‘esclave’ sera considéré comme une classe ou collectif
de personnes, donc appliqué à tous les chrétiens oints ; La Tour de Garde du 1er
février 1995, p. 13 indiquait : “C’est ainsi qu’en 1927 on a clairement compris que
« l’esclave fidèle et avisé » est l’ensemble des chrétiens oints de l’esprit sur la terre.”
Mais en 2013, l’application sera restreinte : cet ‘esclave’ ne désignera plus l’ensemble
des chrétiens oints, mais seulement une partie d’entre eux qui travaille au Collège
central. Nous lisons : “L’esclave fidèle se compose-t-il de tous les chrétiens oints sur
terre ? Non. C’est un fait, tous les oints ne jouent pas un rôle dans l’alimentation
spirituelle de leurs coreligionnaires du monde entier. (…) Alors, qui est l’esclave
fidèle et avisé ? (…) Pendant les derniers jours, les frères oints qui composent l’esclave

111
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

fidèle œuvrent ensemble au siège mondial. Depuis plusieurs décennies, cet esclave est
le Collège central des Témoins de Jéhovah.” — La Tour de Garde, 15 juillet 2013,
pp. 21-22 (édition d’étude).
98
La Tour de Garde, 1er novembre 1949, p. 322.
99
La Tour de Garde, 15 mars 1982, p. 31.
100
La Tour de Garde, 1er janvier 1997, p. 13.
101
Étude perspicace des Écritures, vol. I, p. 1184.
102
Les Témoins de Jéhovah dans les desseins divins, 1971, p. 22.
103
Justification, vol. I, 1931, p. 119.
104
Contrairement à l’idée reçue selon laquelle Charles T. Russell fut le “premier
président de la Zion’s Watch Tower Tract Society” (cf. La Tour de Garde, 1er juillet
2000, p. 23), le premier président se nommait William Henry Conley (1840 –1897),
richissime homme d’affaires de Pittsburgh (Pennsylvanie) qui détenait 70% du
capital initial de la Zion’s Watch Tower Tract Society; le père de Charles T. Russell,
Joseph Lytel Russell, ne détenait que 20% en tant que vice-président et Charles T.
Russell lui-même occupait le poste de secrétaire-trésorier avec 10%. — Prédicateurs
du Royaume de Dieu, p. 576.
105
Preservation, 1932, p. 104.
106
Qualifiés pour le ministère, 1962, p. 158.
107
La Tour de Garde, 15 septembre 2010, p. 13. — Édition d’étude.
108
La Tour de Garde, 15 juillet 2010, pp. 22-23. — Édition d’étude.
109
La Tour de Garde, 1er mars 1987, p. 15.
110
La Tour de Garde, 15 juillet 2006, p. 22.
111
La Tour de Garde, 1er juillet 2001, p. 21 ; 1er septembre 1984, p. 12.
112
Réveillez-vous !, 08 février 1989, p. 28 ; La Tour de Garde, 1er février 1976, p. 2 ;
1er novembre 1995, p. 95.
113
La connaissance qui mène à la vie éternelle, 1995, p. 162.
114
Annuaire des Témoins de Jéhovah, 1983, p. 21 ; Lumière, 1930, p. 218.
115
La Tour de Garde, 1er décembre 1990, p. 19.
112
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

116
La Tour de Garde, 1er octobre 1994, p. 8.
117
La Tour de Garde, 1er octobre 1987, p. 10.
118
Ibid., p. 12.
119
La Tour de Garde, 1er avril 1956, p. 112.
120
La Tour de Garde, 15 août 1988, p. 28.
121
La Tour de Garde, 15 janvier 1892, p. 226.
122
La Tour de Garde, 1er décembre 1974, p. 731. Voir mon dossier Un trucage de
l’histoire.

James M. Penton, Apocalypse Delayed: The Story of Jehovah Witnesses [Toronto:


123

University of Toronto Press], 1985, p. 18.


124
Le Royaume millénaire de Dieu s’est approché, pp. 202, 206.
125
Voir mon dossier Quand l’ancienne Jérusalem a-t-elle été détruite? Réponse aux
Témoins de Jéhovah (partie I, octobre 2012). À télécharger sur mon blog :
https://salomonlesage777.wordpress.com/
126
La Tour de Garde, 1er avril 1978, pp. 16, 174-175.
127
La Tour de Garde, 1er février 1973, pp. 67-68.
128
La Tour de Garde, 1er avril 1985, pp. 29-30.
129
Voir mon dossier Quand l’ancienne Jérusalem a-t-elle été détruite ?, pp. 210-219.
130
Réveillez-vous ! 08 avril 1969, pp. 23-24.
131
La Tour de Garde, 1er novembre 1976, pp. 664-665.
132
Réveillez-vous ! 08 septembre 1969, p. 15. L’illustration est tirée du Réveillez-vous !
08 avril 1969, p. 15.
133
La Tour de Garde, 15 juillet 1969, p. 428.
134
Ministère du Royaume, juin 1969, p. 3. — Édition anglaise.
135
Ministère du Royaume, février 1970, p. 3.
136
Prédicateurs du Royaume de Dieu, p. 104.
137
Prédicateurs du Royaume de Dieu, p. 105.

113
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

138
Ibid., p. 633.
139
Voir mon dossier Quand l’ancienne Jérusalem a-t-elle été détruite?, pp. 213-214.
140
Réveillez-vous ! 08 mai 1998, pp. 20-21.

James M. Penton, Apocalypse Delayed: The Story of Jehovah Witnesses [Toronto:


141

University of Toronto Press], 3e éd. 2015, pp. 3-4.


142
La Tour de Garde, 15 janvier 1997, p. 8.
143
La Tour de Garde, 1er mai 1997, p. 8.
144
Le Paradis rétabli parmi les hommes — grâce à la Théocratie !, 1977, p. 356.
145
Voir mon dossier Un trucage de l’Histoire (éd. août 2017). À télécharger sur mon
blog : https://salomonlesage777.wordpress.com/
146
Réveillez-vous ! 22 mars 1993, pp. 3-4.
147
Les Témoins de Jéhovah dans les desseins divins, p. 22.
148
La Tour de Garde, 15 juillet 2013, p. 20. — Édition d’étude.
149
La Tour de Garde, 15 février 2011, p. 19. — Édition d’étude.
150
La Tour de Garde, février 2017, p. 26.
151
La Tour de Garde, 1er novembre 1949, p. 322 ; 15 septembre 2010, p. 13 (édition
d’étude.)
152
La Tour de Garde, février 2017, pp. 26-27.
153
L’Esprit Saint – Force à impulsion de l’ordre nouveau promis, p. 147.
154
La Tour de Garde, 1er mars 1973, p. 152.
155
Salut, 1939, p. 272.
156
Pour plus de détails, voir mon dossier Beth Sarim : La villa des princes hébreux.
Retour sur un mythe des Témoins de Jéhovah (juillet 2017).
157
La Tour de Garde, 15 mai 1930, pp. 153-154.
158
Prédicateurs du Royaume de Dieu, p. 60.
159
Comment raisonner à partir des Écritures, p. 156 ; La Tour de Garde, 1er juillet
1979, p. 28.

114
Pourquoi changent-ils de Croyances ?

160
La Tour de Garde, 15 juillet 1940, p. 212. —Édition anglaise.
161
Réveillez-vous ! 22 juillet 1972, p. 5.
162
Ibid., p. 8.
163
La Tour de Garde, 1er février 1974, p. 84 ; La Tour de Garde, 15 mai 1974, p. 300;
La Tour de Garde, 1er juillet 2002, p. 4 ; Étude perspicace, vol. I, p. 224.
164
La Tour de Garde, 15 janvier 1992, p. 23.

La Révélation : le grand dénouement est proche !, 2006, p. 278 ; Réveillez-vous ! 08


165

mai 1973, p. 28.


166
La Tour de Garde, 15 décembre 1952, p. 376.
167
Comment raisonner à partir des Écritures, p. 311.

115