Vous êtes sur la page 1sur 48

REPUBLIQUE DE GUINEE

Travail – Justice – Solidarité


--------------
MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA
RECHERCHE SCIENTIFIQUE
--------------
CONFÉRENCE ÉPISCOPALE DE GUINÉE
--------------
UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE L’AFRIQUE DE L’OUEST
UNITÉ UNIVERSITAIRE A CONAKRY
(UCAO-UUCo)
FACTULTÉ DES SCIENCES FONDAMENTALES ET DE TECHNOLOGIES
DÉPARTEMENT DE MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE

MÉMOIRE DE FIN DE CYCLE EN VUE DE L’OBTENTION DU DIPLÔME DE


LICENCE PROFESSIONNELLE EN GENIE INFORMATIQUE

THÈME : ÉTUDE ET MISE EN PLACE D’UN SERVICE DE


VISIOCONFÉRENCE SOUS ASTERISK À L’UNIVERSITÉ
AHMADOU DIENG (UAD) DE GUINÉE
RÉALISÉ PAR :
Mamadou Issa DIALLO
Elève Ingénieur Systèmes, Réseaux &Télécommunications

SOUS LA DIRECTION DE :


M. Ismaïla BAH
Enseignant Chercheur à L’Université Gamal ABDEL
NASSER de Conakry (UGANC)

Année Académique 2019-2020


Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Sommaire

Liste des tableaux et figures

Liste des tableaux

1
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Liste des figures

Sigles et abréviations
UCAO-UUCo Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, Unité Universitaire
de Conakry
NTIC Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication
IP Internet Protocol
TCP Transmission Control Protocol
UDP User Datagram Protocol
RTP Real-time Transport Protocol
RTCP Real-time Transport Control Protocol

2
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

MCU Multipoint Control Unit


Codec Codeur/Décodeur
UIT Union Internationale des Télécommunication
MPEG Moving Pictures Experts Group
JPG Joint Photographic Group
SIP  Session Initiation Protocol
http HyperText Transfer Protocol
SMTP Simple Mail Transfer Protocol
RFC Request For Comments
IETF Internet Engineering Tasking Force
QoS Quality of Service
IPBX Internet Protocol Private Branch eXchange
IAX2 Inter Asterisk eXchange version 2
PABX  Private Automatique Branch eXchange
EoIP Everything over IP
VoIP Voice over IP
ToIP Telephony over IP
SIPX SipXecs
SSL Secure Sockets Layer

3
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Dédicace
Aucun mot ne peut exprimer l’amour, la gratitude, le respect, la
reconnaissance que je témoigne à mes chers parents, je vous dédie ce
mémoire de soutenance.
Toutes ces années d’études depuis la première année jusqu’à ce jour ne
pourraient être pour moi un succès sans votre bénédiction.

Remerciement
Je témoigne ma gratitude à mon Consultant, M. Ismaïla BAH, enseignant
chercheur à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC), de m'avoir
accueilli au sein de son équipe. Je lui suis également reconnaissant pour le temps
qu’il m’a accordé.

J’adresse mes chaleureux remerciements au Président de l’Université Catholique


de l’Afrique de l’Ouest Unité Universitaire de Conakry (UCAO-UUCo), Abbé
François-Xavier DAMIBA pour son soutien moral durant ces années d’études.

Je remercie M. Raymond-Marie Augustin GNIMASSOU, Vice-Président de


l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO-UUCo) pour tout le soutien
moral qu’il nous a témoigné.

4
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Je tiens aussi à remercier M. Charles Lebon LAWSON, chef de département Maths


Informatique et Secrétaire Général de l’Université Catholique l’Afrique de l’Ouest
Unité Universitaire à Conakry (UCAO-UUCo), pour l’attention précieuse qu’il a
accordée à tout instant de notre formation.

Je remercie également M. Raymond KOLIE assistant du chef de département


informatique pour les différents services et conseils qu’il nous a prodigués.

Mes plus vifs remerciements s’adressent aussi à tout le corps professoral et


administratif de l’université UCAO-UUCo. Veuillez trouver ici le témoignage de
mon plus profond respect.

Je remercie mon oncle El hadj Mamadou Mansour DIALLO, pour son


accompagnement durant mes années d’études et son soutien sans failles. Sa
sagesse et son attachement aux valeurs humaines resteront pour moi une
véritable source d’inspiration pour toujours.

A mon frère Mamadou Aliou DIALLO, tu m’as donné un magnifique modèle de


labeur et de persévérance.

Je n’oublierai jamais mon frère Abdourahmane DIALLO pour tout le bonheur


passé ensemble.

Je remercie l’ensemble des membres des différents campus de l’Université


Ahmadou DIENG (UAD), pour l’hospitalité et la bonne volonté qu’ils m’ont
accordées lors de mon recueil d’informations nécessaires pour la réalisation de ce
travail.

A tous mes amis de la promotion Maths Informatique pour la franche


collaboration pendant les 4 années passées ensemble.
Enfin, à tous ceux de près ou de loin qui ont contribué à ma formation et la
réussite de ce mémoire dont leurs noms n’ont pas été cités, qu’ils trouvent
l’expression de ma profonde reconnaissance.

5
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

INTRODUCTION

Le besoin en Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication


(NTIC) se fait sentir dans tous les secteurs où les Hommes évoluent dans le
monde moderne. Elles sont aujourd’hui indispensables avec les services divers et
variés qu’elles offrent à des structures multiples et diversifiées, d’où son
implication effective dans le domaine de la communication, en passant par
l’utilisation des courriers électroniques, le partage des fichiers, des appels
téléphoniques, la visioconférence.

Cependant leur exploitation reste encore un luxe auquel certaines institutions


n’ont pas encore accès dans les pays sous-développés, comme dans le domaine
administratif, sanitaire, éducatif, etc. Il en ressort que la communication IP dans
un milieu éducatif est un des facteurs clés de succès qui évolue et ne doit pas
aller en marge des infrastructures réseaux et le système d'information qui évolue
de façon exponentielle.

6
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Le secteur éducatif guinéen en général souffre encore d’énormes problèmes liés


au manque de ressources (humaines et matérielles) qualifiées pour sa bonne
réussite. C’est pourquoi nous nous sommes posés la question suivante :
Comment pallier le manque des professeurs qualifiés et améliorer les
méthodes de communication dans nos universités en général, et
particulièrement à l'Université Ahmadou DIENG (UAD), en utilisant les
technologies de l'information et de la communication? C’est dans cette
perspective que nous avons décidé de mettre en place un service de
visioconférence sous Asterisk à l’Université Ahmadou DIENG (UAD).
Pour atteindre notre objectif, nous avons subdivisé le travail en trois (3) grandes
parties :

 Dans la première partie, nous allons décrire la présentation de l’UAD et faire


l’étude de l’existant informatique des différents campus de l’UAD;
 Dans la deuxième partie, nous étudierons la visioconférence sur IP en passant
par les normes et Protocoles utilisés, ainsi que les équipements à utiliser ;
 La troisième partie sera consacrée au déploiement de la solution de
visioconférence sous Asterisk en utilisant le logiciel Trixbox.

7
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

PREMIÈRE PARTIE : ENVIRONNEMENT ET


CONTEXTE D’EXÉCUTION

CHAPITRE I : Présentation de l’Université Ahmadou DIENG


(UAD)
I.1. Présentation

L’Université Ahmadou DIENG (UAD) est un établissement d’enseignement


supérieur, situé dans la commune de Manéah à Bentourayah.

L’UAD a été créée en 2007, selon l’arrêté ministériel N°2007/919/ME/MESRS/CAB


du ministère de l’enseignement supérieur.

L’Université Ahmadou DIENG compte cinq (5) campus, dont quatre (4)
fonctionnels et un (1) en cours de rénovation qui sont :

1. Le campus principal à Manéah ;


2. L’école d’administration et de gestion de Sangoyah ;
3. Le campus de Petit Simbayah ;
4. L’école de commerce de Labé ;
5. L’école des ingénieurs de Sonfonia est en cours de rénovation.

8
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

I.2. Objectif de L’Université Ahmadou DIENG (UAD)

L’objectif de l’université Ahmadou DIENG est d’assurer une formation supérieure


de qualité aux étudiants selon le choix de leur domaine d’étude.

I.3. Organigramme
L’Université Ahmadou DIENG (UAD) dans son ensemble est structurée comme
suit :

9
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Figure N° 1 : Organigramme de l’UAD

Notre travail s’est effectué au niveau du conseil des campus, avec l’accord des
Directeurs Généraux en nous guidant vers les différentes scolarités pour le
recueil d’informations.

Chapitre II : Contexte d’exécution


II.1. Étude de l’existant de l’Université Ahmadou DIENG (UAD)

La réalisation d’un tel travail nécessite primordialement une bonne connaissance


de l’environnement informatique, ce qui nous permettra de mesurer l’ampleur du
projet et cela affectera une bonne partie des décisions à prendre pour le
déploiement de cette solution de visioconférence.

Dans cette étude, il est question pour nous de faire ressortir les matériels
informatiques et logiciels existants au sein de chaque campus de l’UAD.
II.1.1. Matériels Informatiques
DESIGNATION MANEAH SANGOYA PETIT LABE
H SIMBAYAH
PC 90 43 40 40
Serveur 1 1 1 1
Switch 3 3 1
Routeur 3 3 1 2

10
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Point d’accès 1 1
Vidéoprojecteur 4 3 2 3
Imprimante 3 8 1 10
Photocopieuse 1 2 1
LAN 1 1 1 1
N-Coumputing 5 kits 5 kits 5 kits 5 kits
Logiciel 1 1 1 1

Tableau N° 1 : Existants matériels de l’UAD

II.1.2. Critique de l’existant


Après cette étude, nous constatons le manque d’une plateforme de
communication professionnelle au sein de l’université Ahmadou DIENG. L’UAD
utilise Gmail pour le transfert des fichiers et les opérateurs téléphoniques locaux
(Orange GN, MTN GN et Cellcom GN) pour les appels et la messagerie
instantanée.

II.2. Analyse de la problématique

De nos jours, Il est remarqué que la plupart de nos universités guinéennes sont
confrontées à d'énormes problèmes liés aux systèmes d’information tels que la
communication en interne et les efforts fournis pour assister aux réunions.
En outre, un autre problème existant est le manque de professeurs dans
certaines universités à l’intérieur du pays. Imaginons le cas d’un professeur
devant enseigner dans trois classes différentes le même jour et chaque classe
devant recevoir quatre(4) heures des cours.
Pour combler ces fuites, les missionnaires d’enseignement sont déployés sur ces
lieux avec un temps minime reparti sans oublier les contraintes de coûts
(transport, consommation et location). C’est d’ailleurs le cas de l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) qui se voit parfois obligée de déployer des professeurs
pour donner certains cours entre ses différents campus, notamment le cas du
campus de LABÉ.

II.3. Objectif du projet


Pour remédier à cette problématique et améliorer les méthodes d’enseignement
et de communication de l’Université Ahmadou DIENG (UAD), nous avons proposé

11
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

de mettre en place un service de visioconférence sous ASTERISK, ce qui


permettrait à l’UAD de:

 Dispenser des cours à travers tous les sites concernés à partir d’un seul
campus sans avoir à se déplacer, en programmant des cours dans des « salles
virtuelles » ;
 Faire des réunions entre les différents responsables des différents campus
comme s’ils étaient dans un même endroit. Cela favoriserait l’accélération de
la prise des décisions et permettrait également le respect des heures précises
lors de l’établissement des calendriers ;
 Passer des appels audio ou vidéo, ce qui réduirait significativement les
tarifications qui y sont liées, etc.

II.4. Architecture réseau proposée


Dans ce chapitre, nous décrivons l’architecture de visioconférence qui intègrera
l’ensemble des campus fonctionnels, qui sera structurée comme suit :

 Chaque campus doit prochainement avoir son propre réseau LAN (Local Area
Network) et un routeur sans fil pour interconnecter certains équipements
comme les smartphones pour faciliter la mobilité du service de
visioconférence ;

 Le campus principal de Manéah va abriter le serveur d’Asterisk pour une


administration et une planification centralisées des appels de visioconférence.
Chaque campus aura une salle de visioconférence et chaque salle sera
composée des équipements de visioconférence dédiés pour dispenser les cours
en vidéoconférence ;
 Les équipements d’une salle de visioconférence seront les suivants : une
caméra IP, un écran de visioconférence, des microphones, des haut-parleurs,
un vidéoprojecteur. D’autres équipements tels que les soft phones, les smart
phones et les visiophones pourront également être utilisés pour des services
divers, comme des réunions entre les responsables des différents campus ou
des appels vidéo.

12
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Figure N° 2 : Architecture réseau

13
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

DEUXIÈME PARTIE : ÉTUDE TECHNIQUE DE


LA VISIOCONFERENCE SOUS ASTERISK

Chapitre I : Généralités sur la visioconférence

I.1. Définition
La visioconférence est l'utilisation des technologies audio-visuelles pour
permettre aux gens dans des endroits différents de communiquer comme s’ils
étaient dans la même location, grâce à l'utilisation des caméras, des moniteurs
ou d'écrans.

L’avantage de la visioconférence ou vidéoconférence s’inscrit dans le cadre de


l’évolution des technologies de l’information et de la communication. C’est une
technique qui facilite la communication d’un face à face virtuel, en utilisant les
outils de la nouvelle technologie de l’information et de la communication.

L’aspect pratique de la visioconférence fait d’elle une méthode de communication


de plus en plus utilisée. Elle est utilisée dans plusieurs domaines dans les
entreprises comme : l’organisation des réunions de travail, des formations à
distance, des conférences et tant d’autres, car elle permet de donner aux
participants l’impression d’être tous présents dans une même salle réelle.
14
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

I.2. Principe de fonctionnement

La première étape consiste à capter le signal analogique (voix et vidéo) à l’aide


des équipements de capture, qui doit d’abord être numérisé. Celui-ci est ensuite
compressé en fonction des codecs choisis, dans le but de réduire la quantité
d’informations à transmettre sur le réseau. Le signal obtenu est découpé en
paquets, à chaque paquet on ajoute les entêtes propres au réseau (IP, UDP,
RTP...) et pour finir il est envoyé sur le réseau.

La figure suivante illustre le fonctionnement classique d’un système de


visioconférence.

15
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Figure N° 3 : Architecture fonctionnelle de la visioconférence

A l'arrivée, les paquets transmis sont réassemblés en supprimant d'abord les


entêtes. Le signal de données ainsi obtenu est décompressé puis converti en
signal analogique afin que l'utilisateur puisse lire le message d'origine.

I.3. Les modes d’utilisation de la visioconférence

La visioconférence étant une technique permettant de faire communiquer


plusieurs personnes ou groupes de personnes à des endroits différents, elle a
principalement deux (2) modes d’utilisation qui sont : la communication et
l’information.

- L’information : c’est un mode de diffusion où plusieurs points écoutent un


seul point. Ce système est utilisé lorsqu’un message important doit être diffusé à
plusieurs endroits et que les autres points n’ont aucune raison d’interagir entre
eux.

Figure N° 4 : Communication en broadcast

- La communication : c’est un mode de diffusion qui permet de faire


interagir tous les points entre eux. Dans ce mode, le partage de la conférence est

16
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

complet et égal pour tous. Chaque interlocuteur pourra ainsi s’exprimer et se


faire entendre par tous les autres.
Ce mode est celui qui correspond le mieux à un enseignement ou une réunion.

Figure N° 5 : Communication en multicast

Un autre mode de communication qui est couramment utilisé est le « point to


point », qui consiste à mettre seulement deux (2) systèmes de visioconférence
en liaison, c’est la visiophonie. Chaque terminal permettant de faire la
visioconférence est appelé ici « Point ».

Figure N° 6 : Communication en mode point to point

Les deux (2) premiers modes d’utilisation de la visioconférence nécessitent un


pont multipoint (MCU) en H323, par contre le mode point to point n’en a pas
besoin.

17
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

II. Les normes et Protocoles

Depuis le début, la quantité du flux de données qui doivent transiter sur le


réseau, a été le premier souci des constructeurs et seulement l’amélioration des
équipements ne permettait pas de résoudre le problème.

C’est pourquoi ils se sont orientés vers des solutions logicielles pour réduire cette
quantité d’informations, d’où l’utilisation des normes et Protocoles.

II.1. Les normes

Un codec est un procédé servant à compresser et décompresser le signal afin de


respecter certaines normes, il est utilisé de façon à ce que le flux vidéo ou audio
puisse être lu dans un format plus léger. Il existe plusieurs codecs avec pour
chacun une méthode de compression/décompression différente. Cependant il est
nécessaire d’utiliser les même codecs pour deux équipements désirant
communiquer afin qu’ils se comprennent. La visioconférence utilise trois (3)
catégories de codecs qui sont :

a. Les normes audio : en visioconférence, plusieurs normes ont été définies


pour le son.
Le son est l’une des parties essentielles de la visioconférence. Cette qualité
dépend de deux paramètres à savoir :
 La bande passante, c’est à dire les fréquences prises en compte.
 Le taux de compression et la qualité des codeurs ; en effet, plus le taux est
élevé, plus il y a perte d’informations et donc, moins est bonne la restitution.

Plusieurs codecs sont recommandés par l’Union Internationale des


Télécommunications comme le G711, le G721, le G722, et le G728, mais le G711
est le plus utilisé.

b. Les normes vidéo : pour la compression vidéo, nous avons plusieurs normes
qui sont entre autres : JPG, MPEG, H26x…, sont des normes utilisées sur un
réseau IP à des débits plus ou moins faibles.

H.261 est une norme recommandée par l’IUT (Union Internationale des
Télécommunications) pour la compression vidéo.
18
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

H.263 est aussi une norme recommandée par l’IUT pour le codage de la vidéo.
Cette norme est destinée aux réseaux à très bas débit, elle assure une
meilleure compression et une bonne qualité pour les visioconférences.

c. Les normes de contrôle de signalisation : à ces deux (2) catégories de


normes précédemment vues, s’ajoute une troisième que l’on appelle les normes
de contrôle de signalisation. Les normes H.225 et H.245 s’inscrivent dans cette
logique. Elles permettent sous le protocole H.323, la gestion des appels
(établissement et contrôle d’un appel), la négociation des codecs communs et de
décrire l’ouverture/fermeture des canaux média.

II.2. Les Protocoles


La visioconférence utilise principalement deux (2) catégories de Protocoles qui
sont : les Protocoles de signalisation et les Protocoles de transport.
II.2.1. Les Protocoles de signalisation
Pour établir toute communication téléphonique, la signalisation est indispensable,
car elle permet dans un premier temps d’envoyer un message, d’avertir
l’utilisateur, de connaitre la progression de l’appel et de mettre fin à la
communication.
Les principaux Protocoles de signalisation utilisés dans la visioconférence IP sont:
H.323 et SIP.

a. Le Protocole H323 

Le standard H323 est un Protocole de communication contenant un ensemble de


normes utilisées pour l’envoi de données (audio et vidéo) sur les réseaux IP. Il
concerne le contrôle des appels, la gestion du multimédia, la gestion de la bande
passante pour les conférences point à point et multipoints.

Il a été initié en 1996 par l’UIT (Union Internationale des Télécommunications).


L’UIT est un groupe international de téléphonie qui développe des standards de
communication.

 Fonctionnement du Protocole H323


Dans un premier temps, l’appelant va saisir l’adresse IP du destinataire pour
pouvoir entrer en connexion. Le destinataire répond en fonction de son état «

19
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

libre » ou « occupé ». En cas de réponse « libre » à l’appelant, les deux points se


mettent d’accord sur les codecs audio et vidéos qu’ils vont utiliser et la connexion
s’établit.

b. Le Protocole SIP

SIP (Session Initiation Protocol) est un Protocole de signalisation souvent utilisé


pour établir et terminer des sessions de communication multimédia, telles que
des appels voix et vidéo sur IP. SIP est un protocole de type « requête-
réponse », qui ressemble aux deux (2) autres Protocoles Internet, HTTP et SMTP,
qui correspondent respectivement aux protocoles du Web et du courrier
électronique. SIP est un Protocole :

 Ouvert : les documents officiels sont détaillés et accessibles à tous en


téléchargement ;
 Flexible : SIP est également utilisé pour tout type de sessions multimédia
(voix, vidéo, mais aussi musique, réalité virtuelle, etc.) ;
 Simple : SIP est simple et très similaire au Protocole HTTP. En effet, le client
envoie des requêtes au serveur et le serveur lui renvoie une réponse.
 Fonctionnement du SIP
SIP est un Protocole du type client-serveur. Lorsque qu’un utilisateur appelle son
destinataire, une demande d’ouverture de session sera directement envoyée au
destinataire et ce dernier renvoie une réponse provisoire pour que le premier
sache l’état du second. Si le destinataire répond positivement, ils se mettent en
communication en utilisant les Protocoles de transport pour transporter les flux
audio et vidéo à travers le réseau. Si l’un d’eux raccroche, un signal sera
directement envoyé à l’autre pour l’informer de la fin de leur communication.
c. Étude comparative entre le SIP et le H.323
Vu que les deux protocoles SIP et H323 présentent tous les deux des approches
différentes pour résoudre le même problème (la signalisation des appels IP),
faisons une étude comparative entre eux, en fonction des critères suivants :

CRITERES SIP H.323


Comité IETF UIT
Origine Monde de l’Internet Monde de la Téléphonie

20
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Flexibilité Très flexible Flexibilité limitée


Complexité de la 1 à 5 allers-retours avant la 6 à 7 allers-retours avant
communication connexion la connexion

Évolution Protocole ouvert à des Ajout d'extensions


nouvelles fonctions propriétaires sans
concertation entre
vendeurs
Fonction de Distribuée Centralisé par l'unité MCU
conférence
Fonction de Télé Oui, par défaut H.323 V2+H.450
service

Tableau N° 2 : Comparaison entre le SIP et le H323

II.2.2. Les Protocoles de transport

Une fois que la phase de la signalisation est terminée, la phase de


communication commence. Dans cette phase ce sont les Protocoles de
communication qui seront chargés d’acheminer les données entre les différents
utilisateurs.

Comme le Protocole TCP propose un transport fiable mais lent et que le


Protocole UDP un transport rapide mais non fiable, un nouveau couple de
Protocole de transport (RTP et RTCP) a été mis en place par la communauté IETF
(Internet Engineering Tasking Force) pour apporter de la fiabilité et exploiter la
rapidité du Protocole UDP (User Datagram Protocole).

II.3. Gestion de la qualité de service ou QoS.


La qualité de service ou Quality of Service (QoS) en anglais, est un ensemble de
caractéristiques de performance de service qui sont perçues et exprimées par
l'utilisateur. Pour mesurer cette qualité de service, nous pouvons nous focaliser
sur des paramètres tels que :
 La bande passante : La téléphonie IP est un flux gourmand en bande
passante, c’est pourquoi lors de la définition d’un réseau ce point doit être
sérieusement étudié.
 La perte de paquets : elle correspond à la non-délivrance d'un paquet de
données, la plupart du temps dû à un encombrement du réseau.
21
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

 La gigue : elle désigne la différence de délai de transmission de bout en


bout entre différents paquets d’un même flux de données lors d’une transmission
d’un système à l’autre.
 La latence : la latence d’un réseau est le temps nécessaire mis pour que
les paquets de données soient transmis de l’émetteur au récepteur. Dans l’idéal,
elle doit donc être aussi proche de zéro (0) que possible.
Le tableau suivant illustre un ensemble de critères à respecter pour obtenir une
bonne communication IP.

PARAMETRES BON MOYEN MAUVAIS


Latence <150 ms <400 ms >400 ms
Gigue de phase <20 ms <50 ms >50 ms
Perte de paquets <1 % <3 % >3 %
Débit (kb/s) [2048, + [ [512-2048] [128-512]
Tableau N° 3 : Qualité de service

III. Les équipements de la visioconférence

Les équipements de visioconférence permettent de capter, d’afficher et de traiter


des données (audio et vidéo) en temps réel entre les différents sites.

En fonction de certains critères, il existe plusieurs outils pour faire de la


visioconférence sous différentes formes avec pour chacun d’eux des mérites et
limites respectives. Il est nécessaire de faire un certain nombre de traitements de
données avant la transmission, pour réduire leur taille
(compression/décompression) ou bien pour l’adaptation de leur format en faisant
des conversions numériques/analogiques et inversement.

Nous distinguons principalement trois (3) catégories d’équipements pour faire la


visioconférence, à savoir : les équipements d’entrées ; les équipements de sortie
et les équipements de traitement de flux.
Le schéma ci-contre représente un système traditionnel de visioconférence. En
général celui-ci comprend :
1. Une caméra fixe ou mobile ;
2. Une unité centrale nommée CODEC
(Codeur/Décodeur) ;

22
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

3. Un moniteur vidéo et un haut-parleur ;


4. Une télécommande ;
5. Un micro ;
6. Un accès internet (IP).

III.1. Les équipements d’entrées : ce sont les outils qui permettent de capter
des données (voix et vidéo) à transmettre au destinataire. De nos jours il existe
plusieurs périphériques d’entrées pour faire de la visioconférence, comme :
 Le micro : Les microphones de visioconférence
permettent de capter les sons émis en visioconférence et de
les restituer aux équipements audio distants.
 La camera IP : Une caméra IP, également appelée
camera réseau, peut être définie comme l’association
d’une caméra et d’un ordinateur.
Une caméra réseau se compose principalement d’un
objectif, d’un capteur d’images, d’un ou plusieurs
processeurs et de mémoire ;

Comme un ordinateur, la camera réseau possède sa propre adresse IP, elle est
connectée directement à un réseau et peut être placée là où il existe une
connexion réseau.
 La caméra document : certaines salles de
visioconférence possèdent aussi d’une caméra de
documents qui capte l’image d’un document et la transmet
aux autres sites. Ci-contre, nous avons l’image d’une
caméra document.

III.2. Les équipements de sortie

Contrairement aux équipements d’entrées, les équipements de sorties sont des


outils qui permettent d’afficher les données (voix et vidéo) captées par les
équipements d’entrées. Nous avons aujourd’hui plusieurs outils de sorties, à
savoir :

23
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

 Le moniteur : c’est un périphérique de sortie clé pour


la visioconférence. Il permet d’afficher les images
obtenues des différents sites membres, c’est pourquoi il
est préférable de se doter d’un écran de dernière
génération qui se partage en fonction du nombre de
participants.
 Le vidéo projecteur : Un vidéo projecteur est un appareil
de projection, conçu pour reproduire une image sur un
écran séparé ou sur une surface miroir blanche. Il peut être
utilisé pour projeter une vidéo, un document provenant de
la caméra document, etc. Ci-contre, nous avons l’image
d’un vidéo projecteur.
 Les hauts parleurs : ce sont des périphériques très importants, qui sont
conçus pour reproduire exactement la voix humaine captée par le microphone.

III.3.3. Les équipements de traitement et de transmission des flux

 Le codec : le codec est un système capable de compresser et


décompresser le signal audio/vidéo. C’est une partie intégrante du système de
visioconférence, ses différentes fonctions sont les suivantes :
 Compression des signaux analogiques vidéo et audio en signaux
numériques ;
 Compression et réduction du débit de ces signaux numériques vidéo et
audio ;
 Décompression des signaux numériques reçus.
Le fonctionnement d’un codec dépend de la quantité de données mises en jeu, de
la capacité du réseau et des techniques et algorithmes utilisés pour la
compression.
 Le pont multipoint H323 (MCU) : une unité de contrôle multipoint
(MCU) est un type de matériel de visioconférence qui relie l’ensemble des
terminaux impliqués à un système de conférence multipoint. Le choix du MCU
dépend du nombre de sites à interconnecter. Il est aussi utilisé quand il y a plus
de deux (2) sites en H323.

24
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

 La passerelle (Gateway) : Une passerelle de visioconférence est un


appareil qui converti le trafic de la téléphonie en IP pour créer une transmission
sur le réseau de données. Il assure la transmission de la voix entre le signal d’un
opérateur télécom et la voix sur IP.

IV. Quelques domaines d’application de la visioconférence


Aujourd’hui, la visioconférence est utilisée dans bien de domaines privés comme
publics. Sa simplicité d’utilisation et la faiblesse des coûts relatifs à son utilisation
font d’elle une technique très évolutive sur le marché. Ci-dessous, voyons
quelques exemples de domaines sur lesquels la visioconférence est très présente.

IV.1. Le domaine pédagogique: l’utilisation de la visioconférence dans le


secteur éducatif guinéen, ouvrirait de véritables perspectives pour le
développement en local ou à distance. Cela favoriserait la collaboration, le
partage d’idées et de réalisation ainsi que la communication éducative à distance.
Cela permettrait de faire des cours en ligne et va donner l’opportunité à des
personnes handicapées de suivre des cours à distance.
En ce qui concerne l’Université Ahmadou DIENG (UAD), cela permettrait de
centraliser certains cours en organisant des cours vidéo et empêcher certains
professeurs de se déplacer entre les différents campus pour dispenser le même
cours.

IV.2. La télésanté: La télémédecine est une pratique médicale à distance,


mobilisant des technologies de l’information et de la communication. Elle
regroupe l’ensemble des pratiques médicales (téléconsultation, télé expertise,
télésurveillance médicale…), qui permettent aux patients d’être pris en charge à
distance grâce aux technologies de l’information et de la communication.

L’utilisation de cette technologie aiderait la plupart des guinéens ne pouvant pas


ou n’ayant pas les moyens de déplacement de se soigner à distance par des
experts qu’ils n’auraient pas pu ou auraient difficilement pu rencontrer.

25
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

IV.3. En entreprise : De nos jours, l’efficacité professionnelle et la mobilité sont


des enjeux phares des entreprises, c’est dans cette optique que s’inscrit la
visioconférence en proposant à ses utilisateurs une expérience toujours plus
qualitative en boostant la productivité et en économisant les dépenses, c’est
d’ailleurs le rêve ultime de toute entreprise. Car elle permet de :

 Faciliter la collaboration ;
 Gagner du temps et réduire les coûts.

IV.4. La télé présence

La télésurveillance consiste à la surveillance d'un lieu à distance, grâce à


l'utilisation dans la majorité des cas, des caméras de surveillance. L’installation
d’une caméra dans une salle de visioconférence permettra de contrôler la
présence des étudiants ainsi que le suivi des Travaux Pratiques (TP) ou encore
faire des évaluations à distance. Par ailleurs, cela permettra aussi de contrôler les
heures qu’un professeur a dispensé un cours en tenant compte des retards, ou
des occupations non liées à son service.

V. Étude comparative et choix de la solution IPBX


Aujourd’hui, il existe plusieurs IPBXs (Internet Private Branch eXchange)
permettant de faire de la visioconférence, à savoir :
 ASTERISK : est le projet IPBX Open Source ayant une documentation très
présente sur l’Internet. De plus il est compatible avec plusieurs Protocoles de
la VoIP à savoir : H323, SIP, IAX2 (Inter Asterisk eXchange) pour ne citer que
ceux-là. Il possède également toutes les fonctionnalités que l’on attend d’un
IPBX.
 SIPX : est un autocommutateur IP libre pour Linux, il fournit la plupart des
fonctionnalités ou services d'un autocommutateur (PABX) classique, mais
ayant une faible compatibilité avec les protocoles.
 3CX: c’est une solution de téléphonie moderne qui regroupe tous les
avantages comme la simplification de l’utilisation et le nombre d’appels
simultanés, mais qui est payante.

26
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Le tableau suivant résume quelques fonctionnalités de certains IPBX disponibles


sur le marché.
CRITERES ASTERISK SIPX 3CX
Utilisation de SIP et RTP Oui Oui Oui
Compatibilité avec des soft Oui Oui Oui
phones
Documentation Oui Oui oui
Protocoles utilisés SIP, H323, IAX, SIP SIP
etc.
Gratuité Gratuit Gratuit Payant

Tableau N° 4 : Comparaison des IPBX

V.1. Solution choisie (ASTERISK)


Après l’étude de ces trois (3) IPBX, nous constatons qu’Asterisk est le plus
intéressant pour sa gratuité, sa facilité d’utilisation et sa flexibilité.

Asterisk possède également la plus grande communauté de développeurs, ce qui


assure son évolutivité.

Par ailleurs, Asterisk comprend un nombre très élevé de fonctions permettant


l'intégration complète pour répondre à la majorité des besoins en téléphonie tels
que :

 La conférence téléphonique ;
 La visioconférence ;
 Le répondeur vocal interactif ;
 La mise en attente d’appels ;
 VoIP, etc.
Mais notre cas consiste à étudier la visioconférence qui intègre la VoIP et vidéo
par défaut en utilisant Trixbox.

Trixbox est un ensemble d'outils et d'utilitaires de télécommunication compilés


pour devenir un véritable IPBX qui était connu sous le nom de
« Asterisk@Home ». Ce logiciel libre qui concerne la téléphonie privé (PBX) ou
IPBX qui a connu jour en Octobre 2006 sous le nom de Trixbox.

27
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Par ailleurs, Trixbox intègre par défaut les codecs vidéo ce qui est fondamental
dans la visioconférence.

TROISIÈME PARTIE : MISE EN PLACE DE LA


SOLUTION DE VISIOCONFÉRENCE SOUS
ASTERISK

28
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Chapitre I : Installation et configuration de TRIXBOX


Dans ce chapitre, nous décrivons les différentes étapes de l’installation du
serveur Trixbox sur une machine virtuelle, la création des extensions ainsi que la
configuration du soft phone (X-lite) et nous terminerons par un test d’appel de
visioconférence.

I.1. Environnement de travail

Pour la réalisation de la maquette de test, nous installons le serveur Trixbox sur


une machine virtuelle créée sur un ordinateur de marque Lenovo, de 500 Go de
disque dur, 4Go de RAM et d’un processeur Intel pentium de 2.40 GHz ayant un
Win10 comme système d’exploitation.

29
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

I.2. Installation et configuration de base du serveur.

Lors du démarrage Trixbox sur notre « machine serveur», cette fenêtre s’affiche,
appuyer sur « Entrer » pour continuer l'installation.

Ensuite, sélectionnons la langue du clavier, comme ci-dessous et appuyons sur «


OK ».

30

Figure N° 8 : Sélection de la langue du clavier


Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Puis, sélectionnons le fuseau horaire comme la figure suivante:

Il faut ensuite rentrer un mot de passe pour le root (administrateur), ici nous
avons mis le mot de passe du serveur. Une fois le mot de passe saisi et confirmé,
on appuye sur « OK ». comme nous idique la figure ci-dessous.

Figure N° 9: Sélection du fuseau horaire

Figure N° 10: Définition du mot de passe administrateur

31
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

A présent, l'installation commence, l'image suivante nous montre la progression.

Figure N° 11: Installation des paquets

Une fois l’installation terminée, on se connecte au serveur en tant


qu’administrateur « root ».

On definit les informations de base de notre serveur à savoir le nom "serveur" et


l'addresse IP « 192.168.0.10/24, ainsi que le masque du sous réseau».
 Configuration de l’adresse IP : pour fixer l’adresse IP on procède
comme suit :

32
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Après l’execution de cette commande, nous verrons une fenêtre et choisirons


l’action « Edit Devices » puis nous saisirons les informations de la carte réseau
comme suit.

Figure N° 12 : Configuration de la carte reseau

Puis, on redemarre la carte réseau à l’aide de la commade suivante :

 Configuration du nom du serveur : pour configurer le nom de notre


serveur, nous devons editer le fichier /etc/hosts :

Ainsi que le fichier /etc/sysconfig/network :

33
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Enregistrer et quitter :x.


Pour le fichier /sysconfig/network, nous exécutons la commande suivante :
vi /etc/sysconfig/network.

Ensuite on enregistre et on ferme. Nous tapons également la commande


hostname serveur mais qui est facultative, puis nous nous déconnectons et
nous reconnectons pour vérifier si le nom a été bien changé.

 Modification du mot de passe de l’interface web.

Par défaut, le mot de passe de l’interface web est password, pour le changer on
doit taper la commande «password-maint » pour entrer un nouveau mot de
passe puis on redémarre le serveur.

L’image suivante nous montre comment changer le mot de passe de l’interface


web d’administration.

Pour se connecter à l’interface web de Trixbox, on saisit l’adresse IP du serveur


dans la barre de recherche d’un navigateur dont l’ordinateur se trouve dans le
même réseau que le serveur.

L’image suivante nous montre nous montre la page d’accueil de l’interface web,
après authentification.

34
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Figure N° 13 : Interface Web d’administration de Trixbox


 Modification du fichier pour sip_general_additional.conf de la prise en
charge de la vidéo : pour la prise en charge de la vidéo, on édite le fichier
suivant, en ajoutant les lignes sélectionnées suivantes comme suit :

Par défaut, cette partie sélectionnée est incluse dans la distribution Trixbox, c’est
d’ailleurs l’une des raisons fondamentales de notre choix de cette distribution.
35
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

I.3. Création d’une extension


Pour configurer une extension, on se connecte sur l’interface Web
d’administration, on clique sur « PBX », puis sur « PBX Setting » ensuite on
clique sur « Extensions » et puis sur « Ajout Extension » et enfin on renseigne les
informations de l’extension à savoir le numéro, le nom et le code secret.

La figure suivante montre un exemple d’enregistrement d’une extension.

36
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Figure N° 14 : Configuration d’une extension

I.4. Configuration d’un groupe de conférence


Pour configurer un groupe de conférence, on se connecte à l’interface web
d’administration, puis sous l’onglet « PBX », puis « PBX Settings », on clique
sur « conférence » sous la section « Options et configuration internes ».

La capture ci-dessous nous montre un exemple de configuration d’une


conférence.

37
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Figure N° 15 : Configuration d’une conférence

Sur cette capture, on a le nom de la conférence qui est « Réunion des


membres » et le numéro de la conférence ainsi que les PINs qui est « 12 ».

Note : A chaque fois que nous créons ou supprimons une extension ou un groupe
de conférence, nous cliquons sur « Activer une nouvelle configuration » pour la
prise en charge de l’action effectuée, comme on voit sur la capture ci-dessous

Figure N° 16 : Activation d’une nouvelle configuration

1.5. Configuration d’un soft Phone


Pour configurer un soft phone ou un téléphone IP, il faut préalablement créer une
extension au niveau du serveur, mettre la machine cliente dans le même réseau
que le serveur puis remplir les informations de l’extension sur le soft phone.
Exemple : Cas du soft phone X-lite : les captures ci-dessous montrent la
configuration de X-lite.

38
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Figure N° 17 : Configuration d’une extension avec X-lite.

I.4. Test de la Solution


L’image ci-dessous nous montre une vidéoconférence de trois (3) participants qui
échangent en temps réel des données audio et vidéo.

39
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Figure N° 18 : Vidéoconférence avec trois (3) participants

I.5. Configuration externe


Pour échanger avec les autres campus en visioconférence, nous proposons un
exemple de configuration comme suit :

Nous avons établi le tableau d’adressage ci-dessous, qui liste l’ensemble des
campus fonctionnels avec leur adresse réseau, le masque et la passerelle par
défaut des équipements prévus pour les campus.
Campus Adresse réseau Masque Passerelle
Maneah 192.168.0.0 255.255.255.0 192.168.0.254
Sangoyah 192.168.1.0 255.255.255.0 192.168.1.254
Petit Simbayah 192.168.2.0 255.255.255.0 192.168.2.254
Labé 192.168.3.0 255.255.255.0 192.168.3.254
Maneah-Internet 10.0.0.0 255.0.0.0 N/A
Sangoyah-Internet 11.0.0.0 255.0.0.0 N/A
Simbayah-Internet 12.0.0.0 255.0.0.0 N/A
Labé-Internet 13.0.0.0 255.0.0.0 N/A
Serveur Asterisk 192.168.0.10 255.255.255.0 192.168.0.254

Nous avons utilisé le logiciel Cisco Packet Tracer pour faire la simulation. La figure
suivante nous montre l’architecture que nous avons réalisée avec le simulateur, en
ayant déjà configuré les adresses IP sur les machines clientes conformément au
tableau d’adressage. Nous avons également effectué les configurations de base
40
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

des routeurs (nom, adresse IP, masque du sous-réseau). Pour le routage, nous
avons utilisé la version 2 du protocole RIP.

Figure N° 19 : Architecture de routage entre les campus

Sur cette capture, nous remarquons que le serveur ASTERISK communique avec
le campus de Sangoyah, le DG de Labé, ainsi que le DG de Petit Simbayah au
niveau du statut de test.

41
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

I.6. Proposition d’un certificat SSL


Pour sécuriser l’accès web de notre serveur et de nos roteurs, nous proposons le
type de certificat OV (Organization Validation) SSL, c’est un certificat à validation
d’une organisation, comme les universités ou autres institutions, il offre la
possibilité de gérer des sous-domaines aussi. Son coût est de 3 000 000 GNF par
an.

II. Etude technico-économique


Cette étape consiste à évaluer l’efficacité du travail demandé, en faisant le
rapport entre le résultat obtenu et la qualité des ressources utilisées. Cette étude
permet de faire le choix des équipements à utiliser et le coût relatif au
déploiement de la solution.
II.1. Etude technique
Pour la réalisation de ce projet, nous allons utiliser les équipements listés ci-
dessous.
 Un serveur DELL PowerEdge T140. Le serveur sera installé au campus
principal de Manéah ;
 Des caméras IP pour capturer les images dans les différentes salles;
 Des vidéoprojecteurs pour les salles de visioconférence ;
 Des PCs pour la visioconférence ;
 Des casques filaires pour les Directeurs Généraux ;
 Des commutateurs pour interconnecter les équipements des réseaux LAN.
L’ensemble de ces équipements est décrit dans le tableau ci-dessous :
N° Désignations Caractéristiques
1 Switch D-Link DGS-108 Switch Gigabit 24 ports 10/100/1000
Mbps

2 Serveur DELL PowerEdge T140, 3,3 GHz, E-2124, 8 Go

3 Routeur D-Link Routeur 300 Mbps Wi-Fi N en 2.4 GHz, 4 ports


Ethernet (TL-WR841N) – Blanc

4 Casque filaire Une communication claire et une bonne qualité sonore

5 Ordinateur Lenovo think pad 2.90GHz, 12Go de ram et 1To de


HDD

42
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

6 Caméra IP Caméra réseau Wi-Fi 720p intérieure - Mini O Ezviz par


Hikvision

7 Vidéoprojecteur 1080p HD LED Home MultiMedia Theater 

Tableau N° 6 : Etude technique

II.2. Evaluation financière


Cette partie consiste à faire une évaluation chiffrée des différents coûts des
équipements à utiliser pour l’installation des salles de visioconférence au sein des
différents campus de l’UAD.
Le tableau ci-dessous liste le nombre d’équipements et les prix respectifs de
chaque campus.
Pour la connexion internet, nous allons choisir une bande passante dédiée, en
achetant le forfait Orange de 15 Go qui est 185 000 GNF par campus, pour les
cinq(5) campus on aura 75 Go par mois.
DESIGNATIONS QUANTITE P.U(GNF) PRIX TOTAL(GNF)
Serveur 1 24 000 000 24 000 000
Camera IP 5 650 000 3 200 000
Vidéo projecteur 5 1 500 000 7 500 000
Casque filaire 5 180 000 900 000
Laptop 5 5 000 000 25 000 000
Commutateur 5 1 460 000 7 300 000
Routeur 5 800 000 4 000 000
Abonnement FAI (15 Go
par mois) 5 185 000 925 000
Certificat SSL (par an) 1 3 000 000 3 000 000

Sous-Total 75 825 000


Tableau N° 7 : Evaluation financière des équipements

Sous-Total : 75 825 000 GNF


Main d’œuvre est égale 20 % du Prix Mat. (75 825 000 GNF) qui est égal à
15 165 000 GNF
Les frais d’étude et de transport s’élèvent à 2 000 000 GNF
Le montant total de la réalisation est estimé à :

Total : 92 990 000 GNF


43
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

CONCLUSION
Actuellement, la visioconférence IP continue à se développer. Le marché de la
visioconférence IP est très jeune et se développe à une vitesse exponentielle. Le
Protocole IP est très répandu, il a fait ses preuves et plusieurs secteurs
connaissent les avantages de la visioconférence IP, car elle demande un
investissement moins couteux pour sa mise œuvre.

Comme nous l’avons constaté, la visioconférence s’est avérée très évolutive


offrant par son importance, une panoplie de domaines d’application et en utilisant
l’IPBX Asterisk. Asterisk est libre et gratuit avec ses normes et Protocoles, ayant
aussi une multitude de fonctionnalités. Maintenant que le Protocole SIP est
accepté par l’ensemble de la communauté de la téléphonie sur IP et d’une part
et que la normalisation a atteint une certaine maturité d’autre part, l’intégration
de la visioconférence n’est plus qu’une étape pour intégrer le monde de l’EoIP
(Everything over IP).
Durant cette étude, nous avons rencontré des difficultés liées d’une part au
recueil d’informations vue la diversité des campus et d’autre part au manque
d’équipements, mais qui ont été des expériences qui nous aideront pour le futur.
Nous pensons que ce résultat sera profitable à l’Université Ahmadou DIENG
(UAD). Nous souhaitons également une évolutivité de cette solution pour une
couverture de toutes les institutions d’enseignement supérieur de la Guinée ainsi
que les domaines d’applications précédemment énumérés en général.
En dépit de tous les obstacles rencontrés au cours de cette expérience, cette
étude nous a donné une opportunité d’approfondir nos connaissances sur les
concepts de la visioconférence sur IP.

Ce travail n’étant bien sûr qu’une œuvre humaine, susceptible d’être faillible,
nous nous soumettons à toute remarque et suggestion afin de l’améliorer dans
l’avenir.

44
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

Bibliographie et webographie
 www.univ-adieng.com
 www.computerland.fr
 www.elite-technolgies.fr
 www.futura-sciences.com
 www.asterisk.org
 www.supinfo.com
 www.opensourcesguide.com
 www.globasign.fr
 www.boutiques-orange.com
 LIVRE BLANC : intitulé « Introduction aux bases de la visioconférence »
publiée en 2013 par Polycom
 Manuel sur les réseaux IP (Internet Protocol) et sur des sujets et questions
connexes, imprimé en 2005 à Genève (Suisse)
 GUY PUJOLLE les réseaux Edition 2018-2020 publié par Eyrolles

Table des matières


Sommaire................................................................................................1
Liste des tableaux et figures........................................................................2
Sigles et abréviations.................................................................................4
Dédicace..................................................................................................5
Remerciement...........................................................................................6

45
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

INTRODUCTION........................................................................................8
PREMIÈRE PARTIE : ENVIRONNEMENT ET CONTEXTE D’EXÉCUTION..................9
CHAPITRE I : Présentation de l’Université Ahmadou DIENG (UAD)...................10
I.1. Présentation......................................................................................10
I.2. Objectif de L’Université Ahmadou DIENG (UAD)......................................10
I.3. Organigramme..................................................................................11
Chapitre II : Contexte d’exécution..............................................................12
II.1. Étude de l’existant de l’Université Ahmadou DIENG (UAD)......................12
II.1.1. Matériels Informatiques..................................................................12
II.1.2. Critique de l’existant.......................................................................12
II.2. Analyse de la problématique...............................................................13
II.3. Objectif du projet..............................................................................13
II.4. Architecture réseau proposée.............................................................13
DEUXIÈME PARTIE : ÉTUDE TECHNIQUE DE LA VISIOCONFERENCE SOUS
ASTERISK...............................................................................................15
Chapitre I : Généralités sur la visioconférence..............................................16
I.1. Définition..........................................................................................16
I.2. Principe de fonctionnement.................................................................16
I.3. Les modes d’utilisation de la visioconférence..........................................17
II. Les normes et Protocoles......................................................................19
II.1. Les normes......................................................................................19
II.2. Les Protocoles..................................................................................20
II.3. Gestion de la qualité de service ou QoS................................................23
III. Les équipements de la visioconférence..................................................24
III.1. Les équipements d’entrées :..............................................................24
IV. Quelques domaines d’application de la visioconférence.............................26
V. Étude comparative et choix de la solution IPBX.........................................28
V.1. Solution choisie (ASTERISK)...............................................................29
TROISIÈME PARTIE : MISE EN PLACE DE LA SOLUTION DE VISIOCONFÉRENCE
SOUS ASTERISK......................................................................................30
Chapitre I : Installation et configuration de TRIXBOX....................................31
I.1. Environnement de travail....................................................................31
I.2. Installation et configuration de base du serveur......................................31
I.3. Création d’une extension.....................................................................37

46
Thème : Étude et mise en place d’un service de visioconférence sous ASTERISK à l’Université
Ahmadou DIENG (UAD) de Guinée

I.4. Configuration d’un groupe de conférence...............................................38


1.5. Configuration d’un soft Phone..............................................................40
I.4. Test de la Solution.............................................................................41
I.5. Configuration externe.........................................................................42
I.6. Proposition d’un certificat SSL..............................................................43
II. Etude technico-économique..................................................................44
II.1. Etude technique................................................................................44
II.2. Evaluation financière.........................................................................45
CONCLUSION..........................................................................................46
Bibliographie et webographie.....................................................................47
Table des matières...................................................................................48

47