Vous êtes sur la page 1sur 16

Lexique

31 Mar. Lexique Pétrolier


04

Acides aminés : constituants organiques


fondamentaux des protéines ("briques"
élémentaires), ayant une fonction acide et une
fonction basique.

Accumulation : quantité d'hydrocarbures (pétrole


et gaz naturel) contenue dans la roche réservoir
d'un gisement.

Accrocheur : membre de l'équipe de forage qui


travaille en haut du derrick.

Albien : période géologique du crétacé (ère


secondaire).

Alkylation : réaction chimique qui consiste à fixer


un radical alkyle – de formule CnH2n+1 – sur une
molécule. Cette technique, utilisée en raffinage
dans les procédés d’amélioration, permet de
produire des essences à haut indice d’octane
comprenant 8 atomes de carbone à partir de
molécules gazeuses à 4 atomes de carbone.

Antipode : lieu de la terre diamétralement opposé


à un autre. Son étymologie
(anti=opposé/pode=pied) suggère que les habitants
des antipodes marchent la tête en bas !

Arbre de Noël : mot familier désignant une "tête


de puits".

Architecte pétrolier : l'architecte pétrolier étudie


et propose les divers schémas envisageables de
mise en production d'un gisement
d'hydrocarbures (forages, installations de surface,
traitement de l'effluent, et acheminement en vue
de la commercialisation) en tenant compte des
problèmes de sécurité et de protection de
l'environnement.

Assistée (récupération) : méthodes de


récupération permettant d'augmenter la quantité
d'hydrocarbures extractibles d'un gisement. Les
moyens mis en oeuvre sont physiques, chimiques
ou thermiques.

Atome : particule d'un élément chimique formant


la plus petite partie qui puisse se combiner.

Azote : corps simple gazeux (N), entrant à 80%


dans la composition de l'air. L'azote est un des
principaux éléments dont plantes et animaux ont
besoin pour se nourrir.

Bactérie : micro-organisme unicellulaire. Ni


végétaux, ni animaux, les bactéries forment un
règne autonome.

Ballast : citerne destinée à recevoir de l'eau de


mer pour assurer la stabilité d'engins flottants.

Baril : unité de mesure de volume du pétrole brut


équivalant à environ 159 litres, utilisée
couramment dans l'industrie pétrolière, en
particulier aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.
Son origine remonte aux tonneaux qui servaient à
transporter les liquides au temps de la marine à
voile.

Bassin sédimentaire : terrain constitué d'un


empilement de couches géologiques déposées au
fond de vastes étendues d'eau (océans et lacs) au
cours des âges géologiques.

Boue (de forage) : mélange d'eau et d'additifs


spécifiques circulant dans les puits de forage afin
de :
- refroidir le trépan ;
- enlever et remonter en surface les déblais ;
- prévenir l'éboulement des parois du puits ;
- maintenir une pression suffisante en fond de
puits pour éviter une éruption des hydrocarbures.

Bride de chargement : ensemble des installations


permettant l'évacuation du pétrole brut vers une
raffinerie.

Brut (pétrole) : pétrole non raffiné.


C

Calotte de gaz : partie supérieure de la roche


réservoir d'un gisement contenant du gaz. Le gaz
extrait lors de la production du pétrole y est
parfois réinjecté pour augmenter le taux de
récupération des hydrocarbures.

Caractéristiques (d'un gisement) : ensemble des


données caractérisant les hydrocarbures
(viscosité, densité ...etc) et la roche qui les contient
(porosité, perméabilité ...etc).

Carbone : corps simple (C), très répandu dans la


nature et présent dans tous les organismes vivants.

Carbure de tungstène : alliage métallique très dur


utilisé pour réaliser les parties tranchantes des
outils.

Carottage : opération qui consiste au cours d'un


forage à prélever un échantillon cylindrique de
terrain appelé "carotte" pour en étudier les
caractéristiques.

Carotte : voir carottage.

Casing : terme anglo-saxon pour désigner le


tubage.

Catalyseur : composé chimique qui favorise ou


provoque une réaction par sa seule présence ou
par son intervention.

Cellule : unité fondamentale de tout organisme


vivant, composée généralement d'une membrane
entourant le cytoplasme au sein duquel se trouve
le noyau.

Centrifuge : qualificatif d'une force, qui tend à


s'éloigner d'un centre. Contraire : centripète.

Champ : nom désignant un gisement et l'ensemble


de ses installations de production, de traitement et
d'évacuation.

Champs (magnétiques) : zone où se manifeste un


phénomène magnétique.
Cimentation : remplissage avec du ciment de
l'espace annulaire compris entre le tubage et la
paroi d'un puits en vue de consolider sa paroi et
assurer l'étanchéité.

Compléter : équiper un puits d'une complétion.

Complétion (d'un puits) : ensemble des opérations


(pose des tubing, des vannes, de la tête de puits...
etc) destinées à rendre opérationnel un puits de
production.

Concession (pétrolière) : titre donnant le droit


d'exploiter et/ou de d'explorer un territoire défini
à la suite de la découverte d'un gisement
commercial.

Conversion : cette étape du raffinage consiste à


"casser" les grosses molécules en plus petites afin
de produire des composés plus légers. Elle fait
appel à des procédés tels que le craquage
catalytique et la viscoréduction.

Couche (de terrain) : disposition d'éléments


minéraux en zones superposées.

Couverture : couche de terrain imperméable


située au dessus d'un gisement qui empêche
les hydrocarbures qu'elle contient de migrer dans
d'autre roches.

Craquage catalytique : cette opération de


conversion s’effectue à très haute température
(500°C) et en présence d’un catalyseur. Elle
permet de casser les grosses molécules
d’hydrocarbures en petites molécules.

Delta : dépot des alluvions à l'embouchure d'un


fleuve (Exemple : La Camargue).

Densité : rapport entre la masse d'un volume d'un


corps homogène et la masse du même volume
d'eau.

Derrick : tour métallique dressée à la verticale


d'un forage permettant d'effectuer les manoeuvres
de levage et de descente des tiges, des tubes et des
outils.

Dessalage : évacuation des sels contenus dans le


pétrole brut. Le dessalage est effectué de
préférence avant la commercialisation d'un
pétrole brut et obligatoirement avant son
raffinage.

Développement : ensemble des opérations et des


réalisations entreprises en vue de la mise en
production d'un gisement.

Diagraphie : enregistrement électrique des


caractéristiques physiques des roches traversées
par un puits.

Diamantés (outils) : trépan ou autres outils dont la


partie soumise à une usure est renforcée par des
diamants artificiels qui lui donne de la dureté.

Distillation : cette opération consiste à passer à


l’état de vapeur une partie d’un mélange liquide,
puis à condenser les vapeurs formées pour les
séparer. Le "tri" se fait suivant la température
d’ébullition de chacun des constituants du
mélange.

Duse : orifice calibré permettant de mesurer le


débit de l'effluent.

Échantillon : petite quantité de roche prélevée en


général par carottage, destinée à être analysée.

Écorce (terrestre) : partie superficielle du globe


(jusqu'à 60 km de profondeur).

Effluent : mélange de pétrole, de gaz, d'eau et de


sables qui sort d'un puits.

Échosondeur : appareil calculant la distance d'un


obstacle à partir du temps mis par une onde à
aller et revenir sur cet obstacle.

Électron : particule élémentaire dont la charge


électrique est négative. Sa masse est négligeable en
comparaison de celles des protons et neutrons.
Équipementation (d'un puits) : installation des
appareils de mesure destinés à la surveillance d'un
puits de production.

Évacuation (du pétrole) : action d'acheminer le


pétrole des puits aux brides de chargement.

Event : système de sécurité d'évacuation des gaz


destiné à éviter les surpressions dangereuses.

Exploration : ensemble des méthodes mises en


oeuvre pour découvrir de nouveaux gisements
d'hydrocarbures.

Fenêtre météo : laps de temps (de quelques heures


à quelques jours) pendant lequel on estime que le
temps sera suffisamment clément pour procéder à
des opérations d'envergure, maritimes et délicates,
telles que le remorquage d'une plate-forme, la
pose de jackets ou de ponts...

Forer (forage) : percer un trou dans le sol à l'aide


d'une machine adaptée.

Forages dirigés : le forage le plus courant est


vertical mais, pour différentes raisons, on peut
être amené à forer en incliné.

Forages horizontaux : prolongement extrème du


forage dirigé ; le trou est percé en suivant une
couche horizontalement.

Gaz associés : gaz présents dans la roche


réservoir.

Genèse : nom du premier Livre de l'Ancien


Testament et, par extension, manière dont une
chose s'est formée.

Géologue : scientifique qui étudie la structure et


l'évolution de l'écorce terrestre.

Géophone : capteur acoustique destiné à recueillir


les ondes réfléchies lors de l'exploration sismique.
Il fonctionne comme un microphone très sensible.

Géophysicien : scientifique qui étudie les


propriétés physiques du globe terrestre.

Gisement : ensemble de roches poreuses contenant


des hydrocarbures.

Gravimétrie : mesure de l'intensité de la


pesanteur, pratiquée par le géophysicien.

Hélium : corps simple gazeux (He), doté de 2


électrons tournant autour d’un noyau, lui-même
composé de 2 protons et de 2 neutrons.

Hydrocarbure : composé chimique formé


uniquement de carbone et d'hydrogène.

Hydrogène : corps simple (H), en général à l'état


gazeux, c'est le plus léger des gaz. Il est très
inflammable. Combiné à l'oxygène, il forme de
l'eau, au carbone, des hydrocarbures.

Hydrophone : capteur acoustique destiné à


recueillir les ondes réfléchies lors de l'exploration
sismique en mer. L'Hydrophone est un géophone
adapté au milieu marin.

Indice d'octane : dans le moteur à essence, la


combustion doit être provoquée par l’étincelle de
la bougie. Il faut donc éviter que le carburant ne
s’enflamme de lui-même du fait des conditions de
pression et de température élevées régnant dans la
chambre de combustion avant l’étincelle. C’est
l’indice d’octane qui mesure la résistance d’un
carburant à l’auto-inflammation. Plus l’indice
d’octane est élevé, plus le carburant résiste à
l’auto-inflammation.

Isochrone (courbe) : courbe reliant, sur une carte,


les points du sous-sol situés à une distance de la
surface telle que le son met la même durée pour la
percevoir.
Isomérisation : transformation en un composé
isomère, c’est à dire en une molécule dont la
composition élémentaire est identique, mais dont
la disposition des atomes diffère. Deux composés
sont dits identiques s’ils ont la même formule
brute mais des formules développées différentes.

Jacket : structure en acier posée au fond de la mer


dont le pont supporte des installations de forage et
/ ou de production. Le Jacket ressemble à un
pilône immergé dont seul le haut dépasse à la
surface de la mer.

Jet : carburant pour les avions, le jet est obtenu


par distillation et après adoucissement. Ce dernier
traitement permet d’éliminer toute trace de
mercaptans (molécules soufrées très légères). Le
jet fait partie de ce qu’on appelle les produits
blancs en raison de leur transparence.

Lac : nappe naturelle d'eau douce ou parfois salée,


à l'intérieur des terres.

Lagune : étendue d'eau de mer fermée comprise


entre la terre et le littoral.

Logging (électrique) : terme anglais pour désigner


la diagraphie composé de deux radicaux latins :
dia = à travers et graphes = dessin. C'est le dessin
(la courbe) des valeurs des paramètres physiques
en fonction de la profondeur.

Maître-sondeur : ouvrier expérimenté qui pilote le


treuil de forage et dirige l'équipe de foreurs.

Magnétique (voir champs) : zone où se manifeste


un phénomène magnétique.

Magnétométrie : science de la mesure des champs


magnétiques effectuée par les géologues.
Manifold : ensemble de conduites et de vannes
dirigeant l'effluent ou la production dans des
installations.

Manteau (de la terre) : partie de la Terre


comprise entre l'écorce et le noyau central.

Marché à terme : place boursière où sont passés


des contrats dont l'exécution s'effectue à une date
ultérieure au passage d'ordre. Cela permet de
revendre un bien avant même d'en avoir pris
possession.

Mercaptans : molécules soufrées de faible masse


moléculaire et donc très légères.

Molécule : ensemble d'atomes chimiquement


reliés entre eux et électriquement neutre.

Naphta : distillat du pétrole, le naphta est un


intermédiaire entre l’essence et le kérosène. Il fait
partie des produits dits légers en raison de la
faible masse moléculaire des hydrocarbures qui le
compose.

Navire à positionnement dynamique : navire de


forage équipé de multiples hélices asservies à un
ordinateur qui les actionne pour maintenir le
navire en une position déterminée.

Neutrino : particule électriquement neutre dont


on suppose la masse nulle.

Neutron : particule de charge électrique neutre et


composante des noyaux des atomes.

Obturateur de puits (bloc) : système de sécurité


par fermeture rapide d'un puits en cours de
forage destiné à éviter les éruptions intempestives.

Offshore : terme anglo-saxon signifiant "au-delà


du rivage". Désigne les gisements et les
installations pétrolières situés en mer.
Oléoduc : conduite de pétrole (anglais Pipe-line).

OPEP : sigle de l'Organisation des Pays


Exportateurs de Pétrole.

Organique : qui a trait au vivant. Chimie


organique : chimie du carbone, corps contenu
dans tous les êtres vivants.

Ouvrier de plancher : membre de l'équipe de


forage dont le poste de travail est situé sur le
plancher de manoeuvre du derrick.

Oxygène : corps simple, souvent à l'état gazeux,


qui combiné à l'azote, forme l'air que l'on respire.

Partage de production (contrat de) : contrat par


lequel la production d'un gisement est partagée
entre l'état territorial et la compagnie pétrolière
exploitant ce gisement, cette dernière recevant le
"Cost Oil" qui lui permet de se rembourser des
dépenses d'exploration et de développement
qu'elle a supportées seule ; et le "Profit Oil" au
titre de sa rémunération.

Particule (élémentaire) : composante


fondamentale de la matière. La notion
"d'élémentaire" évolue avec le temps, au fur et à
mesure des découvertes de la physique.

Pesanteur : force qui entraîne les corps vers le


centre de la Terre.

Perméabilité : aptitude d'un milieu à se laisser


traverser par un fluide liquide ou gazeux. (inverse
= imperméabilité).

Pétrole : "huile de pierre", du latin "petra


oleum". Liquide huileux inflammable, dont la
couleur varie du jaune au noir, qui se compose
d'hydrocarbures très divers et que l'on trouve
dans les couches sédimentaires de l'écorce
terrestre.

Pignon : roue dentée d'un mécanisme ou d'une


machine.
Pipe : terme anglais désignant une canalisation en
général.

Pipe-Line : voir Oléoduc.

Photon : particule stable, sans masse mesurable,


correspondant à un grain élémentaire de lumière.
Se déplace à 300 000 km/s dans le vide, vitesse de
la lumière.

Plate-forme : ensemble des installations surélevées


en mer, servant à exploiter les gisements marins,
en supportant les installations de production.

Plate-forme auto-élévatrice : plate-forme de


forage mobile dont les piliers rétractables reposent
sur le fond marin.

Plate-forme semi-submersible : plate-forme de


forage en mer munie de gros flotteurs que l'on
remplit d'eau de mer pour la stabiliser en dépit
des mouvements de la mer.

Proton : particule de charge électrique positive


constituée de 3 quarks et composante des noyaux
des atomes.

Pont (d'une plate-forme ) : surface horizontale


posée sur un jacket et supportant les installations
nécessaires à la production du pétrole.

Porosité : état d'un corps comportant des


interstices (pores) entre ses éléments. Dans les
gisements pétroliers le pétrole et le gaz sont
contenus dans les pores de la roche.

Positionnement dynamique : ensemble des moyens


permettant de maintenir automatiquement et en
permanence un navire à une position déterminée
par rapport à un point fixe (transpondeur au fond
de la mer ou satellite de navigation), sans chaînes
ni câbles, et uniquement avec ses propres moyens
de propulsion.

Pression : force qui agit sur une surface donnée


exprimée en Bar dans le milieu pétrolier.

Production : phase d'exploitation commerciale


d'un gisement d'hydrocarbures.
Prospect : zone du sous-sol dans laquelle les
géologues estiment qu'il y a une chance de trouver
du pétrole.

Produits blancs : se dit des produits les plus légers


issus du raffinage en raison de leur aspect
transparent.

Puits : trou pratiqué dans le sous-sol nécessaire à


l'exploration et l'exploitation pétrolière. Par
extention, tout l'appareillage y afférent.

Puits d'appréciation : puits foré afin d'évaluer les


caractéristiques d'un gisement.

Puits de découverte : puits par lequel on découvre


le gisement d'hydrocarbures lors de l'exploration.

Puits d'exploration : puits foré pour rechercher


un gisement d'hydrocarbures.

Puits de production : puits mis en oeuvre lors de


la production d'hydrocarbures.

Puits d'injection : puits par lequel on injecte de


l'eau ou du gaz pour maintenir la pression ou
remettre en pression un gisement.

Puits dévié : puits dont l'orientation et


l'inclinaison ont été prédéterminées pour atteindre
une zone qui n'est pas à l'aplomb de l'orifice du
puits.

Quark : particule élémentaire composant les


protons et les neutrons. Leur charge électrique est
égale au tiers ou aux deux tiers de la charge d'un
électron. Leur existence est déduite des traces
laissées par leur trajectoire dans les chambres à
bulles.

Raffinerie : usine où le pétrole brut est séparé et


transformé en produits commercialisables.

Récupération assistée : ensemble de techniques


permettant d'augmenter la productivité d'un
gisement.

Reformage : le reformage consiste à augmenter


l’indice d’octane des naphtas obtenus par
distillation.

Réserves (d'un gisement) : volume de pétrole piégé


dans une roche.

Réservoir pétrolifère : volume continu de roches


présentant des vides, pores ou fissures reliés entre
eux et dans lesquels peuvent circuler des fluides
(hydrocarbures , eau et gaz inertes).

Roche mère : roche dans laquelle se sont formés


des hydrocarbures.

Roche réservoir : voir Réservoir pétrolifère.

Roche sédimentaire : roche constituée de


sédiments naturellement compactés.

Rotary : méthode de forage consistant à perforer


les roches à l'aide de trépans que l'on fait tourner
autour de leur axe. Les débris rocheux sont en
permanence évacués vers la surface par un
courant de boue sous pression.

Secondaire : ère géologique englobant le Trias, le


Jurassique et le Crétacé. Le secondaire a duré de -
230 à -135 millions d'années.

Sédiment : dépôts de particules de tailles variables


provenant soit de l'érosion de roches anciennes,
soit d'activités organiques (coquilles de
crustacés...). Les sédiments se transforment avec le
temps en roches sédimentaires, par compaction
naturelle.

Séparateur : appareil utilisé pour dissocier le


pétrole, les gaz et l'eau contenus dans l'effluent à
sa sortie d'un puits de production en agissant sur
leur densité.

Séparation : première étape du raffinage qui


consiste à séparer les différents hydrocarbures
présents dans le brut en fonction de leur
température d’ébullition. Ce traitement s’effectue
dans des colonnes de distillation.

Sismique (étude) : le principe de la sismique est


d'engendrer méthodiquement des ondes sonores
élastiques et d'étudier leurs propagations dans le
sous-sol. En cheminant parmi les différentes
couches de roches, les ondes sismiques subissent
des réfractions et des réflexions avant d'être
détectées à la surface du sol ou de la mer par des
géophones judicieusement disposés.
L'interprétation des enregistrements sismiques
donne des renseignements utiles sur l'allure des
couches souterraines de la région explorée.

Slot : terme anglais désignant un élément d'une


embase de forage destiné à guider le tube de
forage.

Sonde (trou de) : désigne l'excavation pratiquée


lors d'un forage.

Sous-sol : partie de l'écorce terrestre qui se trouve


sous la surface du sol.

Stockage : ensemble des installations permettant


de constituer une réserve de pétrole.

Stripping : procédé de séparation qui consiste à


injecter de la vapeur d’eau dans les résidus de
distillation pour récupérer les molécules les plus
légères.

Strates : couches de roche constituant un terrain.

Superintendant de forage : responsable du bon


déroulement du forage d'un puits.

Surface : partie extérieure de l'écorce terrestre.

Table de rotation : plateau circulaire dans un


appareil de forage qui transmet le mouvement de
rotation par l'intermédiare de la tige
d'entraînement.

Tectonique (des plaques) : mouvement de l'écorce


terrestre qui entraine de grandes étendues de
croûte les unes par rapport aux autres.

Température : mesure de la chaleur (en degré).

Terminal pétrolier : terme qui désigne les


installations destinées à stocker la production de
pétrole et de gaz naturel, ainsi que toutes les
infrastructures nécessaires aux opérations de
chargement et de déchargement des navires
pétroliers et gaziers.

Tête de puits ou "Arbre de Noel " : ensemble de


raccords, vannes, buses, manomètres,
thermomètres etc. installés à la sortie d'un puits
de production.

Tige : tube d'acier d'une longueur standard de 9


mètres environ. Des raccords permettent de les
visser les uns aux autres tout au long du forage.

Tiges (train de) : ensemble des outils de forage,


comprenant les tiges reliées les unes aux autres, le
trépan et les différents outils. C'est le train de tige
qui est mis en rotation dans un forage rotary par
la table de rotation.

Torche : dispositif destiné à évacuer et à brûler les


gaz qui ne sont pas utilisés.

Traitement : ensemble de procédures permettant


de séparer les différents composants de l'effluent
et d'obtenir du pétrole brut.

Trépan : outil utilisé par les foreurs pour la


désagrégation mécanique des roches en vue de
pénétrer progressivement dans le sous-sol. Le
trépan permet de creuser un trou circulaire de
diamètre constant.

Tubage : ensemble des éléments tubulaires en


acier dont on revêt, pour la consolider, la paroi
interne d'un trou de forage. Le tubage est fixé par
cimentation de l'espace annulaire entre la paroi
du trou et le tubage. Chaque pose d'un tubage
entraîne la réduction du diamètre du forage, de
telle sorte que les tubages d'un forage forment un
ensemble télescopique. Les tubes ont une longueur
standard de 9 mètres et sont assemblés par des
manchons filetés.
Tubing : ensemble des éléments tubulaires en
acier situés au centre du puits par lequel l'effluent
remonte à la surface.

Utilités : ensemble des usines produisant tout ce


qui est nécessaire (eau, électricité...etc) au
fonctionnement d'un gisement en production.

Viscoréduction : il s’agit en fait d’un craquage


thermique, qui tout comme le craquage
catalytique, permet de couper les grosses
molécules en morceaux plus petits. Ce procédé
s’applique au résidu de la distillation sous vide
dans le cadre de la conversion.