Vous êtes sur la page 1sur 4

Deuxième Semestre

FILIERE : NIVEAU : 1 Mars 2021


Travaux MATIERE : Mécanique du point matériel
Dirigés
Série 3 Enseignant : Prof. Laurent Nana

2020-2021 Documents Autorisés Calculatrice autorisée 2020-2021


OUI NON OUI NON

Exercices 1:
Une voiture, de masse , roulant rectilignement à la vitesse = , coupe son
moteur à = 0 et n’est plus soumise, suivant , qu’à une force de frottement
proportionnelle à la vitesse, .
1.1. Ecrire la loi de variation de la vitesse en fonction du temps (on fera apparaître la
constante de temps que l’on définira).
1.2. En déduire l’équation horaire du mouvement.
Exercices 2: balistique
2.1. Sans frottement :
A l’instant = 0, on lance du point , avec une vitesse initiale , un projectile
ponctuel de masse ; fait un angle avec le plan horizontal et la projection
de sur ce plan est portée par . On suppose que l’accélération de la pesanteur est
indépendante de l’altitude . On suppose que le mouvement est un mouvement de
chute libre dans le vide.
(a) Déterminer les composantes de la vitesse du projectile à l’instant .
(b) Quelles sont les équations horaires du mouvement ( ) , ( ) et ( ) .
Commentaires.
(c) Quelle est l’équation de la trajectoire? Pour quelle valeur de la portée est-
elle maximale?
2.2. Avec frottement :
On reprend le problème précédent en supposant que le projectile est soumis à
une force de freinage proportionnelle à sa vitesse ( étant une constante
positive).
(a) Etablir les équations différentielles du mouvement.
(b) En déduire la vitesse à l’instant . Que se passe-t-il quand tend vers
l’infini?
(c) Quelles sont les équations horaires du mouvement ( ), ( ) et ( ) ?
Montrer que lorsque tend vers l’infini, la trajectoire admet une asymptote. Donner
l’allure de cette trajectoire.
(d) Montrer que si le coefficient de frottement est suffisamment faible, on
retrouve les équations de la chute libre dans le vide.
Exercice 3: Charge dans un champ électromagnétique
Dans un référentiel galiléen, muni d’un repère (O; , , ), On considère le
mouvement d’une particule de charge ( > 0) placée dans un champ magnétique
uniforme = . Au temps = 0, la particule se trouve à l’origine et possède une
vitesse initiale contenue dans le plan et faisant un angle avec . On néglige
l’action de la pesanteur, et on pose = (fréquence angulaire cyclotron). On
rappelle que la force de Lorentz est donnée par : =
3.1. Ecrire l’équation différentielle à laquelle obéit le mouvement de la particule.
3.2. Déterminer les équations paramétriques de la trajectoire en coordonnées
cartésiennes : ( ), ( ) et ( ).
3.3. En déduire la nature du mouvement de la particule dans le plan et sur l’axe
.
3.4. On se place dans le cas où = 2. Que devient le mouvement de la particule ?
Etudier en particulier l’intersection de la trajectoire avec l’axe . Pourrait-on
sélectionner des particules de vitesse donnée?
3.5. La particule se déplaçant dans le plan est soumise à un champ électrique
= en plus du champ magnétique. Résoudre les équations du mouvement.
Exercice 4: Pendule simple
Un pendule simple est constitué d’un fil inextensible de longueur constante (fil
toujours tendu), de masse négligeable, dont l’une des extrémités est fixée en à un
support fixe et dont l’autre extrémité est liée à une bille de masse , considérée
comme ponctuelle. Soit l’axe vertical descendant passant par , de vecteur unitaire
. Le référentiel lié aux axes , , est considéré comme galiléen.
4.1. Déterminer la position d’équilibre de la bille dans le champ gravitationnel
terrestre supposé constant, de norme , et donner l’expression correspondante de la
norme de la tension du fil (force que le fil tendu exerce sur la bille à l’équilibre).
4.2. On écarte la bille de sa position d’équilibre d’un angle , fil toujours tendu, dans
un plan vertical contenant l’axe . A un instant , pris comme instant initial, on
lâche la bille sans vitesse initiale. On admet que le mouvement de la bille s’effectue
dans le plan ainsi défini et on néglige tout frottement. A l’instant , on repère la
position de la bille par ses coordonnées polaires et dans le plan du mouvement ou
( ) = ( ; ). On notera et les vecteurs unitaires de la base locale
des coordonnées polaires.
(a) Faire le bilan des forces appliquées à la bille à l’instant .
(b) Appliquer le principe fondamental de la dynamique à la bille et obtenir les
expressions des composantes radiale et ortho-radiale de l’accélération de la bille.
(c) Obtenir l’équation différentielle qui régit le mouvement du pendule. On se
placera dans le cas où est petit. En déduire la pulsation et la période des faibles
oscillations de la bille.
Exercice 5:
Un point matériel M, de masse , lié par un fil
inextensible de longueur à un point fixe ,
tourne avec une vitesse angulaire constante
autour de l’axe .
5.1. étant l’angle que forme avec la
verticale, calculer la tension du fil puis l’angle
en fonction de , , et .
5.2. Calculer en coordonnées cylindriques
d’origine , l’expression du moment cinétique
de par rapport à .
Vérifier que sa dérivée par rapport au temps est
égale au moment par rapport à de la résultante
des forces appliquées à .
Exercice 6:
Un solide de masse m est en équilibre sur un
plan incliné d’un angle a par rapport à
l’horizontale (figure ci-contre).
Dans les questions 2 et 3 le contact entre le
solide et le plan incliné est supposé sans
frottements.
1) Rappeler à quelles conditions un solide est
en équilibre.
2) L’équilibre est d’abord réalisé en maintenant le solide par un fil non élastique de
masse négligeable. Écrire les lois de l’équilibre de ce solide. Déterminer la tension du
fil.
3) L’équilibre est maintenant assuré par un fil élastique de raideur dont la longueur à
vide est . Déterminer la longueur du ressort lorsqu’il maintient le solide sur le plan
incliné.
4) Le solide n’est plus maintenu par un fil mais on suppose que le coefficient de
frottement solide entre le solide et le plan est . Démontrer que le solide ne peut être
en équilibre que si l’angle est inférieur à un angle que l’on déterminera. Déterminer
la position du point d’application de la réaction du support dans ce cas.
Exercice 7:
Le solide S1, de masse , glisse sans frottements sur le plan incliné. Le solide S2, de
masse , se déplace verticalement. Les solides en translation sont considérés
comme des points matériels. La poulie est idéale, les fils sont inextensibles et sans
masse.
Données : = 400 , = 200 = 30°.
On considère le dispositif ci-dessus: Déterminer l’accélération du solide S2 et la
tension du fil.
Exercice 8:
Un pendule, constitué d’un fil de plomb de longueur
et d’une masse = 100 , est suspendu dans une
automobile qui démarre sur une route horizontale et
droite, et acquiert une vitesse de 72 sur
= 100 . L’accélération étant supposée constante sur
le parcours, on demande l’inclinaison du fil par
rapport à la verticale et sa tension. Trouver l'équation
du mouvement en . Quelle est la période des petites
oscillations quand on déplace lamasse de sa position
d’équilibre.

Exercice 9:
On donne le vecteur position d’un point matériel de masse =6 par :
( )=( ) + ( + ) é è
Déterminer:
9.1. La résultante des forces qui agissent sur ce point.
9.2. Le moment de ces forces par rapport à l’origine O
9.3. La quantité de mouvement de ce point et son moment (moment cinétique )
par rapport à l’origine .
9.4 . Vérifier les théorèmes de la quantité de mouvement et du moment cinétique.

Vous aimerez peut-être aussi